MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 21 Chaban 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 21 Chaban 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 21 Chabann 1442.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Une campagne demande la libération des détenus jordaniens et palestiniens en Arabie saoudite.
La campagne « Détenus sans inculpation » et les familles des détenus jordaniens et palestiniens en Arabie saoudite ont lancé une campagne médiatique en ligne pour exiger la libération de leurs enfants, détenus depuis près de deux ans sans inculpation, en Arabie saoudite.

Des colons rasent des terres et ouvrent une route à l’ouest de Bethléem.
Des colons, ont élargi, après minuit, une route agricole dans la zone «Al-Khamar» de la ville de Battir, à l’ouest de Bethléem, sous la protection des forces d’occupation.

Des affrontements suite à une campagne d’assauts et d’arrestations en Cisjordanie.
Les forces d’occupation israéliennes ont mené, entre la nuit d’hier et cette aube, une campagne de prises d’assaut des maisons palestiniennes et d’arrestations dans plusieurs contrées de la Cisjordanie occupée.

Ahmed Saadeh entame sa 19e année de détention.
Le captif palestinien Al-Qassami Ahmed Adel Jaber Saadeh (41 ans) est entré dans sa dix-neuvième année consécutive de détention dans les prisons d’occupation.

Les déclarations d’al-Qudwa sur France 24 suscitent l’ire des palestiniens.
Les déclarations de l’ex dirigeant de Fatah, Nasser al-Qudwa, critiquant « l’islam politique » ont soulevé un tollé général parmi les Palestiniens.

Affrontements avec l’occupation lors d’une campagne de raids et d’arrestations en Cisjordanie.
Les forces d’occupation ont lancé, hier soir et à l’aube d’aujourd’hui, vendredi, un raid et une campagne de recherche qui ont touché plusieurs zones de Cisjordanie, au cours de laquelle elles ont arrêté un certain nombre de citoyens.

Les autrités d’occupation arrêtent un jeune palestinien sur le barrage de Zaatara.
Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté, jeudi soir, le jeune palestinien Hassan Nasrallah al-Chaïr, lors de son passage par le barrage de Zaatara, au sud de Naplouse, en Cisjordanie occupée.

Marche protestataire des familles des soldats israéliens capturés dans la bande de Gaza.
Les familles des soldats israéliens capturés par le Hamas dans la bande de Gaza ont organisé, mercredi, une marche pour protester contre leur gouvernement incapable de libérer leurs enfants.

Boukeirat: Al-Aqsa est ouverte devant les fidèles pendant le Ramadan.
Le directeur adjoint des Waqfs islamiques à Jérusalem occupée, Cheikh Najeh Boukeirat, a confirmé que les Waqfs islamiques ne fermeront pas les portes de la mosquée bénie Al-Aqsa, pendant le mois de Ramadan, malgré l’arrogance de l’occupation et ses politiques.

Gaza resserre ses mesures restrictives pour lutter contre le coronavirus.
Devant l’évolution des cas de contaminations du coronavirus, la cellule de gestion de crise chargé de suivre l’évolution de la situation pandémique dans la bande de Gaza a pris de nouvelles mesures restrictives qui entreront en vigueur à partir de demain, vendredi 2 avril 2021.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.
Amine Boutalbi, DG du CAAID : « L’Algérie n’empruntera pas au Fonds monétaire international ».

« L’Algérie n’empruntera pas au Fonds monétaire international », a déclaré, ce vendredi 2 avril 2021, le directeur général du Centre arabo-africain d’ investissement et de développement (CAAID), Amine Boutalbi, à la Radio locale Sétif.

Évoquant le marché noir, il a indiqué que les billets doivent être changés en quelques mois si l’on veut connaître l’ampleur des pertes sur le marché noir et de l’argent accumulé.

Il n’y a aucune importance à changer le week-end le samedi et dimanche, mais nous devons plutôt libérer les initiatives et être libres intellectuellement et économiquement, a-t-il souligné.

Évoquant les prix des voitures, M. Boutalbi a annoncé qu’ils continueront d’augmenter l’année prochaine, en précisant que « la stabilité du marché automobile est liée à la décision du gouvernement d’importer des voitures d’occasion de moins de 3 ans et à la reprise des installations automobiles sur place », selon le même média.

Il a rappelé que les institutions gouvernementales à elles seules ont besoin de plus de 120 000 voitures.

L’expérience du montage automobile en Algérie a ouvert des horizons vers d’autres industries, et l’expérience d’IRIS, fabricant des pneus est un modèle, a-t-il ajouté.

Abordant l’investissement en Algérie, M. Boutalbi a indiqué que « l’Algérie est un pays fertile avec de nombreuses opportunités d’investissement, mais nous n’avons pas assez d’attraction pour les capter ».

Il a expliqué que des grands lobbies économiques des pays voisins qui ont une influence dans au Moyen Orient et en Europe ne veulent pas du bien pour l’Algérie et cherchent à détourner des milliards de dollars d’investissements en leur faveur, selon la même source.

M. Boutalbi a indiqué que « les investisseurs souffrent du caractère anarchique, de l’incertitude et du manque de clarté des lois sur l’investissement.

Il a également indiqué qu’une banque étrangère a exprimé sa volonté d’investir en Algérie 1,5 milliard de dollars, mais des obstacles administratifs et bureaucratiques ont empêché que cela se concrétise.

M. Boutalbi a indiqué qu’une banque allemande cherche à investir en Afrique pour construire des aéroports, des ports et des chemins de fer avec 0 taux d’intérêt.

Il a expliqué qu’en comparaison avec le Ghana et le Rwanda, l’Algérie a toutes les qualifications pour réussir la renaissance économique, soulignant que l’expérience agricole dans les États du sud est devenue pionnière et exemplaire, et elle peut provoquer un boom de l’économie nationale.

« Nous ne manquons ni de lois ni de plans, mais nous manquons plutôt de moyens pour construire une économie alternative, dynamique et mobile », a-t-il souligné, précisant que « le plan de relance économique aura plusieurs éléments positifs et stimulants pour l’économie nationale ».

Il a fait savoir que « la plupart des banques internationales souhaitent investir en Algérie, comme la Banque islamique de développement, la Banque d’importation et d’exportation de Chine et la Banque africaine de développement ».

Alimentation en eau à Alger : Le programme actuel sera maintenu jusqu’au mois de septembre.

Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, a indiqué, jeudi, que le programme actuel d’alimentation en eau potable dans la wilaya d’Alger sera maintenu jusqu’au mois de septembre prochain et cela grâce à des quantités additionnelles assurées par le dessalement d’eau de mer et le forage de puits.

Mihoubi s’est exprimé lors d’un point de presse organisé en marge d’une visite de travail et d’inspection effectuée en compagnie du wali d’Alger, Youcef Cherfa, rapporte l’agence APS.

Il a précisé qu’un apport de près 200.000 m3/jour sera assuré par les différentes stations de dessalement d’eau de mer et les puits artésiens qui seront mis en service prochainement, outre le potentiel des eaux des barrages et des stations de dessalement d’El Hamma, Cap Djenat et Fouka.

Ces projets permettront la concrétisation du plan d’urgence lancé par le ministère en mois de juillet dernier et qui vise à sécuriser l’approvisionnement en eau potable dans la wilaya à Alger et cela jusqu’au mois de septembre prochain. Ce plan est élaboré sur la base du scénario « le plus défavorable » qui ne prévoit pas de changement conséquent en matière de pluviométrie au cours de cette période.
Une alimentation « normale » (quotidienne) au cours du mois de Ramadhan

Ainsi, le ministre a rassuré les citoyens quant à une alimentation « normale » (quotidienne) au cours du mois de Ramadhan, expliquant que l’échéance du mois de septembre correspond au début de la nouvelle saison des pluies. Quatre stations de dessalement d’eau de mer, actuellement entre réhabilitation et extension, seront réceptionnées avant la fin du mois de juin prochain, avec une capacité totale de plus de 32.500 m3/jour, destinée à la wilaya d’Alger, a-t-il fait savoir.

Il s’agit de la station de Zéralda (Champs de tir) qui sera réhabilitée après son arrêt depuis 2013 et qui bénéficiera d’une extension pour porter sa capacité à 10.000 m3/jour. Elle sera livrée, au plus tard, en mois de juin et permettra d’alimenter 65.000 habitants. La deuxième station est implantée à Palm Beach (Staouali) et fera l’objet d’une extension grâce à une nouvelle station d’une capacité journalière de 5000 m3/jour dont le ministre a lancé les travaux, ce jeudi, et qui viendra étendre la capacité initiale de cette station (2500 m3/j).

Elle sera livrée, pour sa part, en mois de juin et permettra d’alimenter 50.000 habitants. S’ajoute à cela, la station de Ain Benian qui assurera, de son coté, une capacité de 10.000 m3/jour contribuant à soulager l’ensemble de la région Ouest de la capitale en matière d’alimentation en eau potable.

Le plan d’urgence repose, en outre, sur les quelques 100 puits artésiens qui seront livrés, en totalité, avant la fin avril et qui injecteront, à terme, 160.000 m3/jour. L’objectif de ce plan est de compenser à hauteur de 30% la baisse du volume d’eau stocké dans les barrages en cas de persistance d’une faible pluviométrie, a mentionné Mihoubi qui a avancé des besoins quotidiens qui avoisinent les 600.000 m3/jour enregistrées dans la capitale.

Le ministre, a appelé, toutefois, à une utilisation rationnelle des ressources en eau qui concerne tout autant les particuliers que les entreprises, estimant que cela était un « comportement responsable » de la part de tous. Il a insisté également sur la nécessité pour les sociétés de distribution d’eau, de combattre les fuites « directes et indirectes (branchements illicites) qui occasionnent des pertes d’eau de l’ordre de près de 40% pour les ramener aux standards internationaux qui avoisinent les 20% de déperdition.

« La rationalisation de l’utilisation de l’eau doit continuer à être adoptée même dans le cas de l’amélioration des conditions pluviométriques », souligne Mihoubi rappelant les recommandations du Conseil international de l’eau qui prônent « une valorisation des ressources en eau » afin de permettre un accès à l’eau (à des proportions raisonnables) et à l’assainissement à tous, à l’horizon 2030.

Secousse tellurique de 4,8 degrés à Guelma.

Une secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée jeudi après-midi à 15h33 dans la wilaya de Guelma, annonce le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). La secousse a été localisée à 8 km au sud-ouest de Guelma, précise la même source. Une secousse réplique de moindre intensité a été également ressentie par les habitants de la wilaya Guelma vers 17h47.

La cellule de communication de la direction locale de la Protection civile a indiqué que les unités de la Protection civile de Guelma sont intervenues suite à l’effondrement de murs et l’apparition de fissures au niveau d’habitations individuelles et collectives dans certaines communes, suite à la secousse tellurique enregistrée dans la wilaya sans causer de pertes humaines, rapporte l’agence APS.

Dans un deuxième communiqué, la même source a expliqué qu’ »aucune perte humaine n’a été enregistrée et aucun blessé n’a été signalé lors des interventions des unités de la Protection civile dans plusieurs communes’’, ajoutant que des ‘’fissures sur des habitations individuelles et d’autres collectives ont été toutefois observées’’.

La même source a indiqué que les plus importantes opérations ont concerné celle de l’unité secondaire de la protection civile de Hammam Debagh à la suite de l’effondrement du mur d’une maison sur des câbles électriques dans la cité des 40 logements ainsi que la chute d’éléments des escaliers d’une bâtisse individuelle dans la cité 5 juillet de cette même collectivité locale, située à 22 km à l’Ouest du chef-lieu.

L’unité secondaire de la Protection civile de la daïra de Ain Hassania est intervenue, pour sa part, suite à des fissures observées sur les murs de deux immeubles de la cité Bencheikh, au centre de la commune Houari Boumediene (25 km à l’Ouest du chef-lieu), a indiqué la même source, soulignant également l’intervention de l’unité secondaire de la daïra de Khezara pour s’enquérir des lézardes observées sur les murs d’une habitation individuelle dans la mechta ‘’El Bour’’, dans la même commune distante de 15 km du chef-lieu de wilaya.

Les éléments du poste avancé de la Protection civile du centre-ville de Guelma, ont également constaté des fissures sur les murs d’une maison de la cité « Harga », au chef-lieu, relevant que les unités de la Protection civile demeurent mobilisées pour s’enquérir des répercussions du séisme.

La secousse tellurique ressentie également par les habitants des wilayas d’Annaba, Skikda et Constantine a suscité un mouvement de panique parmi les habitants de la plupart des communes de Guelma, en particulier celles situées à proximité de l’épicentre du séisme, localisé à environ 8 km au Sud-ouest de Guelma, entre le chef-lieu et les communes de Ben Djerrah, khezara, Houari Boumediene et Hammam Debagh.

Benbouzid : La campagne de vaccination anti-covid 19 s’accélérera en avril.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, jeudi à Alger, que la campagne de vaccination contre la Covid-19 « s’accélérera » avril courant, notamment après l’acquisition de 920.000 doses du laboratoire russe Spoutnik et d’autres.

Répondant à une question d’un sénateur sur la lenteur de la campagne de vaccination, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, présidée par Salah Goudjil, président du Conseil de la nation, le ministre a expliqué que cela était dû aux quantités réduites réceptionnées par l’Algérie, ajoutant que « son rythme va s’accélérer » durant le mois d’avril courant après la réception de 920.000 doses du laboratoire russe Spoutnik et d’autres.

D’après le ministre, l’opération de vaccination contre la Covid-19 avait pris « une dimension politique » à travers le monde entier, en dépit des correspondances, des contacts par visioconférence et des accords conclus entre l’Algérie et les laboratoires concernés.

Le ministre a indiqué, dans ce cadre, que « certaines parties n’ont pas honoré leurs engagements, à l’instar du +mécanisme Covax+ qui devait fournir à l’Algérie entre 12 et 16 millions de doses, mais qui ne pourra lui garantir que 5000 doses ce mois-ci ».

« Covax a préféré approvisionner les pays africains à faibles revenus et certains pays riches », a fait savoir le ministre, appelant « les autorités officielles et la diplomatie algérienne à intervenir pour obtenir la quantité indispensable de vaccin ».

Concernant les citoyens non encore vaccinés, Pr. Benbouzid a fait état de la vaccination de 57.5% des citoyens inscrits sur la plateforme numérique pour l’organisation et la gestion de la campagne de vaccination, l’opération étant en cours après la distribution de dizaines de milliers de doses aux centre de vaccination.

Rappelant les contrats et les mémorandums d’entente signés par l’Algérie avec plusieurs parties pour l’acquisition du vaccin en vue de vacciner 70% de la population, le ministre a fait état de la réception de deux lots les 29 janvier et 11 mars 2021. Les quantités restantes seront réceptionnées au cours des mois prochains, a-t-il ajouté.

L’Algérie et la firme AstraZeneca s’étaient mis d’accord sur l’acquisition de 50.000 doses, a souligné M. Benbouzid.

L’opérateur chinois Sinopharm a fait don de 200.000 doses distribuées aux différents centres de vaccination, a-t-il rappelé, précisant que des dizaines de milliers de doses seront distribuées à partir de samedi prochain.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.
.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,

Laisser un commentaire