MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le 9 Shawwal 1439.

Flash info pour le 9 Shawwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Irlande : Le Sinn Féin exhorte son gouvernement à appliquer les décrets sur la Palestine.
Le parti républicain irlandais Sinn Féin a plus d’une fois prouvé sa détermination à soutenir le peuple Palestinien. En mai dernier, le Sinn Féin déclarait dans un communiqué que « Le gouvernement irlandais devrait expulser les diplomates israéliens à la suite des attaques à Gaza ».
Une annonce qui faisait suite au massacre perpétré par les soldats israéliens contre les manifestants Palestiniens lors de la “Marche de Retour”.
Orla Nic Biorna, une élue régionale du Sinn Féin, avait écrit sur Twitter : « Choquée du soutien à Israël ce soir à l’Eurovision. Les gens semblent oublier qu’ils sont un état sioniste qui occupe illégalement la Palestine », après la victoire de la participante israélienne à la 63e édition du Concours Eurovision de la chanson organisée cette année à Lisbonne.
Loin de fléchir, le parti républicain irlandais Sinn Féin vient de réitérer son souhait d’expulser l’ambassadeur israélien à Dublin et de boycotter Israël, tout en appelant à la mise en œuvre des décisions du Sénat et des députés irlandais de reconnaître l’Etat de Palestine.
Un appel formulé lors de la Conférence générale du Parti irlandais, qui a débuté ses activités le week-end dernier à Belfast. Une conférence à laquelle à participé le Président de la Commission des relations internationales du Fatah et de la Mission de Palestine en Irlande, Afif Safieh.
Ce fût l’occasion pour le parti républicain irlandais de renouveler sa solidarité avec le peuple palestinien dans sa lutte légitime pour un Etat indépendant.
Le statut sacré de Jérusalem comme capitale de la Palestine a été évoqué ainsi que son importance aux yeux des Palestiniens.
Afif Safieh a prononcé à son tour deux discours, l’un à la réunion internationale et l’autre en face de la communauté locale des partisans du parti, où il a rappelé que le soutien et la solidarité irlandaise à la cause Palestinienne encourage le peuple Palestinien à poursuivre sa lutte contre l’oppression.
En décembre 2014, les députés irlandais ont adopté une mention appelant leur gouvernement à « reconnaître officiellement l’État de Palestine sur la base des frontières de 1967 et avec Jérusalem Est comme capitale, comme stipulé par les résolutions des Nations unies »

Sport : Mondial 2018 : Après la victoire du Japon et du Sénégal, leurs supporters ont nettoyé les tribunes.
Pendant que certains sont obsédés par les scores de ce Mondial 2018, d’autres ont décidé de joindre l’utile à l’agréable.
Après les rencontres entre le Japon-Colombie (2-1) et Pologne-Sénégal (1-2) mardi dernier, les supporters des Blue Samurais et des Lions de la Téranga ont préféré déblayer leur tribune dès le coup de sifflet final plutôt que d’aller festoyer comme les autres.
Les supporters japonais et sénégalais se sont donc largement démarqués lors de cette Coupe du monde 2018 en Russie.
Alors que leurs équipes respectives ont dominé la partie à la grande joie de leurs supporters, ces derniers ont avant tout souhaité mettre de l’ordre dans la Mordovia Arena et le Stade du Spartak à Saransk et à Moscou.
Maquillés et déguisés pour manifester leur soutien à leurs équipes, ils sont restés le temps de nettoyer leur parcage à coup de balai avant d’aller fêter la victoire largement méritée.
Rendons hommage à ces supporters méticuleux qui redorent le blason de beaucoup de supporters de football à travers le monde.
reportage a voir sur ajib.fr.

Sur islam et info.fr, voici les titres.

Palestine : La femme de Benjamin Netanyahou accusée de fraudes par la Justice.
L’épouse de Benjamin Netanyahu, Sara, a été accusée de fraude pour avoir ordonné des repas traiteur à leur résidence officielle d’une valeur de 100 000 $, affirmant faussement qu’il n’y avait pas de cuisinier dans le personnel, selon le ministère de la Justice.
Jeudi, les procureurs israéliens ont accusé Sara Netanyahu, l’épouse du Premier ministre Benjamin Netanyahu, d’une série de crimes, dont des fraudes et des abus de confiance.
Elle est accusée d’avoir détourné des fonds publics en ordonnant frauduleusement des centaines de repas à la résidence officielle du Premier ministre, d’une valeur de plus de 100 000 dollars, affirmant faussement qu’il n’y avait pas de cuisinier dans son personnel.
Un ancien directeur adjoint de la résidence du Premier ministre est également inculpé dans l’affaire.
Haaretz a rapporté que l’acte d’accusation indiquait que Sara dirigeait le personnel de la résidence , y compris le chef de la maintenance à l’époque, Meni Naftali, et un autre employé, Meir Cohen, pour cacher le fait que les cuisiniers étaient employés dans la résidence.

Yémen : la violence sexuelle sévit dans les prisons contrôlées par les Emirats Arabes Unis.
Des témoins ont affirmé à l’Associated Press que des gardes yéménites travaillant sous la direction d’officiers émiratis utilisaient diverses méthodes de torture et d’humiliation sexuelles, y compris le viol filmé et l’agression de détenus.
De l’intérieur d’une prison yéménite contrôlée par les Emirats arabes unis – un allié des États-Unis – un détenu yéménite détenu sans inculpation a relaté des allégations de torture et d’abus sexuels à travers des dessins.
Dans la prison de Beir Ahmed, dans la ville d’Aden, sud du pays, les dessins semblent offrir un aperçu sinistre d’un monde caché d’abus flagrants des droits de l’homme par des officiers des Emirats Arabes Unis agissant en toute impunité.
La violence sexuelle est un outil essentiel visant à brutaliser les détenus et à extorquer des «aveux», a déclaré le dessinateur et six autres détenus.
Les dessins – réalisés sur des plaques de plastique – montrent un homme suspendu à des chaînes pendant qu’il est soumis à des décharges électriques, un autre détenu entouré de chiens dangereux alors que plusieurs personnes le frappent et d’autres représentations graphiques montrent des viols.
“Le pire, c’est que je souhaite la mort tous les jours et je ne peux pas la trouver”, a déclaré le dessinateur, résumant près de deux ans de détention qui ont commencé l’année dernière après avoir parlé en public aux Emiratis.
Les prisons secrètes des Émirats arabes unis et la torture généralisée ont été détaillées dans une enquête de l’Associated Press en juin dernier.
L’Associated Press indique avoir depuis identifié au moins cinq prisons où les forces de sécurité utilisent la torture sexuelle pour brutaliser et casser les détenus.

France : La police française accusée d’outrepasser ses droits face aux réfugiés.
Selon Michele Rivasi, membre du Parlement européen (eurodéputée), la pression exercée sur les policiers pour qu’ils refoulent les migrants conduit à des violations des droits.
La police française est accusée d’abuser des droits des migrants et des réfugiés près de la frontière italienne .
Les organisations caritatives et les militants internationaux affirment que la détention est routinière, que les procédures d’asile ne sont pas correctement expliquées et que les droits des enfants réfugiés sont ignorés.
Comme le rapporte Natacha Butler, les responsables de la police réfutent les allégations, affirmant qu’ils essaient juste d’arrêter l’ immigration clandestine .

Algérie : l’Internet sera coupé pendant les examens de fin d’année.
Le gouvernement algérien a ordonné aux compagnies de télécommunication de couper l’Internet dans le pays pendant plusieurs heures chaque jour pendant les prochains jours pour empêcher les étudiants du secondaire de tricher.
Facebook sera complètement bloqué pendant les cinq jours où les examens auront lieu.
La décision a été prise dans le but d’empêcher ce qui s’est passé en 2016, lorsque les questions d’examen ont été divulguées en ligne avant les examens.
Selon Algerie Telecom, l’accès aux connexions mobiles et fixes sera coupé pendant environ deux heures tous les matins jusqu’au 25 juin.
La fermeture a été confirmée par le projet Internet Intelligence de la société Internet Oracle, qui surveille l’accès au Web à travers le monde.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Violences policières : la France condamnée pour la mort d’Ali Ziri .
Encore une autre affaire de violences policières qui coûtera quelques milliers d’euros à la France. Dans l’affaire qui oppose la République française et la famille d’Ali Ziri, le retraité de 69 ans décédé suite à son interpellation en juin 2009 à Argenteuil, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné la France pour « négligence ».
Elle devra payer en conséquence à Annissa Semache, la fille d’Ali Ziri, 30 000 euros de dommage moral et à 7 500 euros pour impôt, frais et dépens relatifs aux procédures entamées, selon un jugement communiqué ce jeudi 21 juin.
Si la famille du retraité décédé a dû attendre près d’une décennie pour faire entendre sa voix, cette décision de la Cour européenne des droits de l’homme, saisie en 2016, sonne comme un véritable soulagement.
Après plusieurs non-lieux rendus par la justice française, la CEDH a reconnu à l’unanimité la violation de l’article 2 de la Convention régissant la protection du droit à la vie et le recours à la force au moment d’une arrestation. À titre de rappel, en plus de la souffrance causée à la famille au moment de ce décès tragique, la ville d’Argenteuil où le défunt et sa famille résident, a ordonné en 2012, le retrait de la plaque commémorative d’Ali Ziri.

Canada : Attentat à Québec : 150 ans requis contre le tueur de la mosquée .
Alexandre Bissonnette ne devra connaître sa peine qu’au mois de septembre mais l’homme de 28 ans, reconnu coupable d’homicides volontaires avec préméditation de six personnes et de tentatives d’homicides sur une cinquantaine d’autres à la mosquée de Québec, est parti pour faire de la prison pour longtemps.
Lors des observations de la peine mardi 19 juin, Thomas Jacques, procureur de la Couronne, a requis à la Cour supérieure canadienne une peine minimale de 150 ans de prison contre Alexandre Bissonnette, décrivant un crime « sans précédent » qui appelle à un châtiment « à la hauteur de la réprobation sociale ».
Une situation unique au Canada.
Dans son plaidoyer, Thomas Jacques a dépeint le profil de ce tueur qui, dans son élan meurtrier, a souri à deux de ses victimes « pour leur donner un brin d’espoir » avant de les abattre. Pour ce procureur, ce sont des crimes « ignobles » et « répugnants » venant d’un individu qui « a fait déferler sa haine et sa rage dans le but de se glorifier ».
Il a d’ailleurs soutenu que ce n’était pas une « question de vengeance, mais de juste dû », une peine à la hauteur de ces crimes qui, selon lui, vont au-delà des blessures physiques et psychologiques, mais qui ont laissé une cicatrice béante à l’ensemble d’une communauté, d’une ville et d’un pays tout entier. Si la Cour supérieure canadienne allait dans le sens du procureur, ce serait la peine la plus importante infligée à un meurtrier au Canada.
Pour les avocats de Bissonnette, il devrait être éligible à une libération conditionnelle au bout de 25 ans d’emprisonnement, car, selon eux, une expertise médicale aurait révélé que son risque de récidive demeurerait faible ou modéré. Pour les avocats, ce tueur reste « réhabilitable » et le fait qu’il ait toujours manifesté des remords et de la honte devrait jouer en sa faveur, et ce en dépit de la préméditation prouvée de l’attentat depuis 2015.
Pour le juge en charge du dossier, cette affaire reste « une situation unique », que l’on peut difficilement « essayer de classifier » par rapport aux crimes déjà jugés au Canada.

Sur oumma.com, voici les titres.

Sport : Mondial: ce n’est pas un drapeau israélien qui a créé des remous dans les tribunes, mais le maillot du capitaine du Maroc…
Pour que les caméras s’emballent, que le Net s’enflamme et les esprits s’embrouillent, il n’en fallait pas plus qu’un mouvement de foule dans les tribunes du stade Loujniki, à Moscou, à la fin de la rencontre opposant le Maroc au Portugal.
Et, en ce mercredi 20 juin de tous les délires, pour que les objectifs se braquent sur des gradins en proie à une certaine effervescence, il n’en fallait pas plus que la présence de supporters marocains aux côtés d’amateurs israéliens du ballon rond, lesquels étaient munis de leur étendard national… De quoi faire trembler l’image, créer une illusion d’optique et hystériser les réseaux sociaux !
Dans l’aveuglement général, nombre de médias étrangers et d’internautes ont cru voir une violente altercation en train de dégénérer autour du drapeau israélien, déclenchée par les supporters marocains. « Provocation envers une équipe arabe» pour les uns, « haine des juifs », pour les autres, les déductions hâtives allaient bon train et le sens du discernement faisait défaut à la plupart d’entre eux.
Car il fallait mieux ouvrir les yeux pour percevoir que cet attroupement d’après-match avait été provoqué par une tout autre raison que celle qui s’est propagée à la vitesse de la lumière sur le Net : ce n’est pas la vue du drapeau israélien qui a créé des remous dans les gradins, mais celle du maillot lancé à ses compatriotes par Mehdi Benatia, le capitaine de l’équipe du Maroc…
« À la fin du match, le capitaine du Maroc est venu près du public, a enlevé son maillot et l’a jeté dans les gradins, et tous les supporters ont commencé à sauter sur le maillot, qui passait d’un côté à l’autre, et a atterri juste dans nos jambes », ont expliqué des supporters marocains, tandis que les témoignages des Israéliens qui avaient assisté à la scène corroboraient leurs dires : « L’incident n’est pas lié au drapeau mais au maillot du capitaine de l’équipe du Maroc qui a atterri à côté de nous et qui a conduit à une émeute ». « Nous n’avons ressenti aucune menace, seulement de l’affection », ont-ils tenu à préciser, en insistant sur « l’ambiance très amicale » qui a régné pendant tout le match.
La véritable histoire, qui manque cruellement de sensationnalisme pour nos médias qui en sont si friands, n’a pas révélé son heureux dénouement : on ignore, en effet, qui est le chanceux supporter marocain qui peut aujourd’hui fièrement arborer le maillot du capitaine des Lions de l’Atlas.
reportage a voir sur oumma.com.

Amérique : New York : des repas halal et casher bientôt au menu de quatre écoles primaires.
A Brooklyn, les efforts déployés conjointement, depuis des années, par des parents musulmans et juifs pour que les cantines scolaires offrent des repas halal et casher à leurs chères têtes blondes, incarnation de la diversité ethnico-religieuse américaine, sont en train de porter leurs fruits.
Unis sous la même bannière, ils ont fait cause commune auprès d’un certain nombre d’écoles publiques locales, encouragés en cela par la belle promesse de campagne honorée en 2015, dès son accession au pouvoir, par Bill de Blasio, le maire démocrate de New York : l’inscription à l’agenda scolaire de deux jours fériés afin de célébrer dignement et en famille les deux grandes fêtes musulmanes, l’Aïd el-Fitr et l’Aïd el-Adha.
Quelques semaines après ce signal fort envoyé par le premier magistrat de la mégapole aux multiples facettes, qui rompait avec l’ère hostile de son prédécesseur, Michael Bloomberg, un groupe de parents musulmans de Brooklyn avait obtenu d’une grande école primaire, située à Coney Island Avenue, dont 50% des écoliers étaient de confession musulmane, qu’elle affiche une option végétarienne au menu scolaire. Un premier pas important, qu’ils avaient hâte de transformer en un grand bond en avant, à travers l’introduction du halal à la cantine.
Trois ans plus tard, le profond travail de terrain mené, en parfaite osmose, par ces parents musulmans et juifs a incité deux conseillers municipaux, Chaim Deutsch et Rafael Espinal, à agir concrètement pour que le halal et le casher ne soient plus les parents pauvres de la restauration scolaire.
Eux-mêmes ont fait preuve d’une grande force de persuasion pour convaincre la municipalité de New York de financer un programme pilote s’élevant à 1 million de dollars, en vue de proposer gratuitement des repas halal et casher aux enfants pratiquants dans quatre écoles primaires. Quatre écoles, dont deux seront publiques et deux confessionnelles, qui restent pour l’heure à sélectionner.
« Nos enfants ne peuvent pas apprendre quand ils ont faim et, depuis trop longtemps, cela a été le cas des élèves musulmans et juifs dans nos écoles », a déclaré Rafael Espinal. Ce dernier se réjouit doublement de cette avancée notable et de celle, plus grande encore, que représenterait l’adoption du projet de loi, qui est actuellement à l’étude à l’Assemblée de l’Etat de New York, visant à ce que l’ensemble des écoles publiques new-yorkaises servent des repas qui respectent les choix alimentaires de tous les élèves, qu’ils soient motivés par la religion ou par d’autres critères.
« Si nous pouvons fournir des repas casher et halal en prison, il me semble que cela devrait être une option pour les élèves des écoles publiques », clame haut et fort son ardent promoteur, David Weprin, le député du Queens, qui siège par ailleurs au sein du Comité de l’éducation de la ville de New York.

Sport : Mondial 2026 : le roi Mohammed VI remercie l’Algérie d’avoir voté pour le Maroc.
Candidat malheureux à l’organisation de la Coupe du Monde de Football en 2026, le Maroc, recalé pour la cinquième fois, peut toutefois puiser une source de satisfaction ailleurs, notamment dans le soutien sans faille, par-delà les crispations, que lui a témoigné son proche voisin, l’Algérie.
Alors que les pays prétendument « frères » – L’Arabie saoudite, Bahrein, les Emirats arabes unis, Koweït, Jordanie – ont brillé par leur absence d’esprit de corps, se rangeant inconditionnellement du côté de l’allié américain, comme les vassaux très dociles qu’ils sont, le royaume de l’Atlas a été d’autant plus touché de compter le vote algérien parmi les suffrages accordés par 65 fédérations.
Si le trio USA-Mexique-Canada est ressorti triomphant de cette compétition pour l’obtention du Mondial, riche en rapports de force géopolitiques, le roi Mohammed VI préfère se réjouir aujourd’hui de la solidarité manifestée par l’Algérie et a adressé un message de remerciements au président Bouteflika.
L’ambassadeur marocain en poste à Alger a dévoilé la teneur de la missive royale sur la chaîne El Bilad TV..
reportage a voir sur oumma.com.

Sur Mizane.info, voici les titres.

Non à l’information d’Etat, oui à la liberté d’expression !
Mizane.info relaie une pétition contre le projet de loi sur les « fake news » qui vise à criminaliser les informations non officielles. Une très grave atteinte à la liberté d’expression et un recul historique des libertés que l’émergence d’internet avait permis.
« Deux propositions de loi sur les « fake news » sont discutées en ce moment à l’Assemblée nationale et au Sénat.
Sous couvert de lutte contre les « fausses informations », ces lois liberticides vont en fait créer une liberté d’expression à deux vitesses, où seuls les organismes agréés et choisis par le gouvernement pourront diffuser librement des informations : aidez-moi à lutter contre ce réel danger pour notre liberté et notre démocratie, en signant cette pétition !
La proposition de loi visant à « lutter contre les fausses informations » est d’une part inutile, mais surtout dangereuse à plusieurs titres.
Elle prévoit que l’Etat puisse demander la suspension ou la suppression d’une fausse information diffusée sur Internet sous 48h, par l’action d’un juge des référés, pour l’instant uniquement en période électorale – pour l’instant !
Or, la loi sur la liberté de la presse de 1881, complétée par la loi pour la confiance dans l’économie numérique, permettent déjà de sanctionner les comportements abusifs de ce type.
Ce n’est pas en empilant de nouvelles lois liberticides que l’on pourra mieux lutter contre les « fake news » qui circulent sur les réseaux sociaux !
Mais surtout, cette proposition de loi est dangereuse pour plusieurs raisons :
-D’une part, elle instaure de fait une censure gouvernementale sur l’information, puisque c’est l’Etat qui, par le biais d’un juge des référés, pourra demander le retrait d’une information qu’il juge fausse.
Or, comment juger qu’une information est « vraie » ou « fausse » ? Quels seront les critères retenus ? Faute de preuve jugée tangible, ou parce que les sources « officielles » prétendent le contraire, l’information selon laquelle un médicament prescrit par des médecins comme coupe-faim a causé la mort de nombreux malades, qu’un ministre chargé du Budget détient des comptes cachés à l’étranger, ou tout simplement que le budget de l’Etat ne permettra pas de faire des économies, sera-t-elle considérée comme fausse, et ainsi enterrée ?
Le risque est grand, surtout, de basculer vers une information d’Etat à sens unique, où toute information allant à l’encontre du pouvoir en place sera systématiquement classée dans les « fausses informations » !
Enfin, quel mépris pour nous, simples citoyens, considérés comme si peu capables de faire le tri par nous-mêmes entre les « bonnes » et les « mauvaises » informations qu’il nous faille impérativement bénéficier du filtre omniscient et bienveillant du gouvernement… Dit comme ça, on se croirait dans une distopie glaçante, mais c’est pourtant bien ce que prévoit ce projet de loi, discuté en ce moment-même au Parlement français !
-D’autre part, un amendement voté le 22 mai dernier à cette proposition de loi revient à créer une liberté d’expression à deux vitesses.
Cet amendement prévoit que les « opérateurs de plateformes en ligne s’engagent à identifier et promouvoir les contenus d’information produits par les entreprises de presse ». En clair, seules les informations produites par des entreprises ou organisations « agréées » pourront être diffusées à grande échelle sur les réseaux sociaux. Les simples citoyens, « lanceurs d’alertes » ou journalistes indépendants, ne dépendant pas d’une entreprise officiellement enregistrée comme « entreprise de presse », seront quant à eux tout simplement réduits au silence, quelle que soit l’importance de l’information qu’ils avaient à porter à la connaissance du reste des citoyens.
Or, considérer que la parole de certains a plus de valeur que celle d’autres, tout ça parce qu’ils auront reçu leur « certification officielle » de la part du gouvernement ou de la part de Facebook, est une grave atteinte à la liberté d’expression de chacun, et revient à créer une liberté d’expression à deux vitesses, où certains pourront se faire entendre, et d’autres non.
Nous devons nous mobiliser tant que c’est encore possible – et tant que cette pétition peut encore être diffusée librement sur les réseaux sociaux ! – pour demander aux parlementaires, quel que soit leur bord politique, de s’opposer fermement à cette proposition de loi.
Signé la pétition sur le site Mizane.info.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Les forces d’occupation israéliennes arrêtent 40 travailleurs à Tulkarem
.
Le porte-parole des forces d’occupation israéliennes a annoncé jeudi l’arrestation de 40 travailleurs palestiniens alors qu’ils tentaient de franchir le mur de séparation entre la ville de Tulkarem en Cisjordanie et la Palestine occupée de 1948, sans permis de travail.
.
Les drones de l’occupation ciblent les lanceurs de ballons incendiaires
.
Une Palestinienne blessée dans une attaque de pierres par des colons israéliens
.
Gaza: les citoyens sont invités à marcher en masse vers les camps frontaliers
.
21 familles palestiniennes chassées de leurs maisons par l’armée israélienne
.
Une fête tenue toute la nuit par les colons israéliens à la mosquée Ibrahimi
.
L’occupation prétend avoir démantelé une cellule du Hamas à Bethléem
.
Les colons d’Hébron célèbrent l’entrée de la Torah dans le sanctuaire d’Hébron
.
5 Palestiniens blessés et 5 autres arrêtés lors d’affrontements avec l’occupation au sud de Bethléem
.
Human Rights Watch : Les Etats-unis adoptent le comportement des violateurs des droits de l’homme
.
Les services de l’Autorité Palestinienne arrêtent un étudiant et continuent de détenir d’autres
.
Un jeune palestinien succombe à ses blessures subies lors de la marche de retour
.
L’occupation a démoli et fermé 48 maisons palestiniennes depuis octobre 2015
.
10 ans de prison pour ceux qui filment les crimes de l’occupation
.
Des dizaines de colons envahissent la mosquée al-Aqsa sous la garde de la police
.
Les factions de la résistance bombardent des objectifs israéliens
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice

Laisser un commentaire