MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le 17 Ramadan 1439.

Flash info pour le 17 Ramadan 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur journal du musulman.fr, voici les titres.

France : Violence avec arme sur un fidèle qui sortait de la mosquée de Pont-Saint-Esprit.
Un musulman qui sortait de la mosquée de Pont-Saint-Esprit située rue Joliot Curie a été surpris par cinq détonations..
Dans la nuit de mardi à mercredi, un musulman d’une vingtaine d’années, un fidèle qui sortait de la mosquée de Pont-Saint-Esprit située rue Joliot Curie, marchant dans le centre-ville, en habit traditionnel, a été surpris par cinq détonations.
Selon le site d’information Objectif Gard, alors qu’il se trouvait vers la poste de la ville, un véhicule ralentit et cinq coups de feu résonnent. « Les enquêteurs ont retrouvé cinq douilles de balle à blanc lorsqu’ils ont débuté les investigations. La victime sortait de la mosquée en habit traditionnel ».
Une enquête a été ouverte par le Parquet de Nîmes pour « violence avec arme et en réunion à raison de l’origine ethnique et de la religion » selon le procureur de la République de Nîmes.

Sur islam et info.fr, voici les titres.

Les Etats-Unis mettent leur veto à une résolution palestinienne de “protection” à l’ONU.
Nikki Haley, ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies, a déclaré que les Etats-Unis “opposeront un veto incontestable” au projet de résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies présenté par le Koweït et demandant la protection internationale des civils palestiniens à Gaza et en Cisjordanie. .
Haley a critiqué le projet de résolution du Koweït en mettant l’accent sur l’usage excessif de la force par l’occupation israélienne contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza, sans se référer aux activités des factions armées palestiniennes.
L’ambassadeur américain a estimé que le projet de résolution sape les efforts en cours en faveur de la paix.
Dans un mouvement contre le projet de résolution proposé par le Koweït, Washington a présenté un nouveau projet de résolution de l’ONU condamnant les factions palestiniennes à Gaza.
Le projet de résolution américain appelle les factions palestiniennes à mettre un terme à ce qu’elles décrivent comme des actions provocatrices et des activités terroristes près de la frontière avec Israël.
Pour sa part, l’ambassadeur du Koweït auprès de l’Organisation des Nations Unies a fait savoir qu’il avait reçu des amendements tardifs aux projets de résolution présentés par la mission des États-Unis auprès des Nations Unies et a reporté le vote à vendredi.

Palestine : Israël approuve plus de 2 000 nouvelles colonies de peuplement en Cisjordanie.
Le gouvernement israélien a approuvé la construction de 2 070 nouvelles colonies de peuplement en Cisjordanie occupée , ont rapporté les médias locaux.
L’Administration civile israélienne a déclaré qu’au moins 696 des unités avaient été approuvées pour la construction, tandis que 1 262 avaient été avancées grâce à une étape de planification antérieure connue sous le nom de “dépôt”.
Selon l’organisation israélienne Peace Now, 14 454 colonies en Cisjordanie ont été approuvées depuis l’ entrée en fonction du président américain Donald Trump.
Peace Now a condamné le gouvernement Netanyahu pour avoir profité de la «carte blanche» que l’administration Trump lui a donnée afin de détruire les chances de paix.
“Il est bien connu que pour qu’une solution à deux Etats soit possible, Israël devra se retirer de la plus grande partie de la Cisjordanie, mais le gouvernement continue d’augmenter le coût politique de ce redéploiement et des expulsions qu’il entraînera”, a déclaré l’organisation.

Syrie : Bachar Al Assad lance une loi pour s’accaparer les maisons des réfugiés.
Les réfugiés syriens et les groupes de défense des droits de l’homme ont exprimé leur inquiétude quant au fait qu’ils pourraient être laissés en exil permanent à cause d’un projet de loi qui permet au gouvernement syrien de saisir des propriétés abandonnées.
Le projet, intitulé «loi numéro 10», aurait des conséquences dramatiques pour les millions de Syriens qui ont fui et pourraient signifier qu’ils n’ont pas de foyer où retourner s’ils retournent en Syrie .
Selon Lama Fakih de Human Rights Watch , le délai accordé pour établir le droit de propriété a également rendu impossible l’établissement de la propriété par ceux qui ont fui.
«De nombreux réfugiés syriens n’ont plus de papiers d’identité valides et ne seront pas en mesure de préparer les dossiers dont ils auraient besoin pour prouver qu’ils sont propriétaires dans les délais prévus par la loi numéro 10», a-t-elle déclaré.
Le gouvernement syrien dit que la loi est nécessaire pour régénérer les zones dépeuplées par la guerre, mais les groupes d’opposition suggèrent une arrière-pensée.
Ils indiquent que la loi est une tentative de déplacer l’équilibre démographique dans des domaines clés en les peuplant de partisans du gouvernement.
Plus de cinq millions de personnes ont fui la Syrie et six autres millions ont été déplacées depuis le début de la guerre civile en 2011.
La plupart ont fui vers des pays voisins, tels que la Turquie, le Liban et la Jordanie, qui ont du mal à intégrer un aussi grand nombre d’arrivées.

La chanteuse Sharkira annule sa participation à un concert en Israël.
PACBI, la campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël, a déclaré que la décision de Shakira bouscule les espoirs d’Israël “d’utiliser son nom pour laver son dernier massacre à Gaza.”
“Les artistes, en particulier les ambassadeurs de bonne volonté de l’ONU, ont le devoir moral de ne pas être complices de la dissimulation des violations des droits de l’homme et de l’apartheid”, a ajouté PACBI.
Pendant ce temps, un certain nombre d’artistes internationaux ont annoncé qu’ils se retiraient du Festival international du film LGBT de Tel Aviv en solidarité avec les Palestiniens.
Shakira, la star colombienne lauréate d’un Grammy avec une ascendance libanaise, sert d’ ambassadrice de bonne volonté pour l’UNICEF, l’agence des Nations Unies pour les enfants qui a documenté bon nombre des abus d’Israël.
“Des centaines de municipalités palestiniennes et d’organisations culturelles, ainsi que des milliers de supporters et de militants du boycott, de Gaza et du Liban à la Colombie et aux Etats-Unis, ont appelé Shakira à annuler”, a déclaré PACBI.
Les sources israéliennes tentent de minimiser son annulation. Les partisans d’Israël avaient présenté le spectacle planifié de Shakira comme un coup porté au mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions (BDS) et comme un signe du « soutien d’Israël par Shakira» .

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Girls like you : Ilhan Omar et la fondatrice de Muslim Girl parmi les stars du clip de Maroon 5 (vidéo) .
Le groupe Maroon 5, avec la rappeuse Cardi B, ont lancé, mercredi 30 mai, le clip « Girls like you » avec un casting 100 % féminin comptant plusieurs célébrités et personnalités pour célébrer les femmes dans leur diversité.
Chanteuses, actrices, militantes, athlètes, comédiennes, top models ou humoristes, le casting de la vidéo a rendu populaire la chanson dès les premières heures suivant sa sortie. Autour d’Adam Levine, leader du groupe Maroon 5, défilent tour à tour des femmes comme les chanteuses Jennifer Lopez, Camila Cabello et Mary J. Blige, les actrices Millie Bobby Brown et Gal Gadot, les sportives Aly Raisman, Chloe Kim et Alex Morgan, la pilote automobile Danica Patrick, les comédiennes Sarah Silverman et Phoebe Robinson, l’activiste pro-immigration Angy Rivera, l’animatrice Ellen De Generes…
Le message est clair : honneur aux femmes pour Adam Levine, parmi lesquelles sa femme, Behati Prinsloo, top model et ange de Victoria’s Secret, qui est présente en toute fin du clip avec leur petite fille.
A signaler dans le casting, la présence de deux personnalités, signe d’un message inclusif englobant toutes les femmes à travers la musique de Maroon 5 : apparaissent ainsi Amani Al-Khatahtbeh, la fondatrice et éditrice du magazine américain Muslim Girl, et Ilhan Omar, une figure politique du Minnesota, la première Américaine de confession musulmane originaire de Somalie à être élue au Congrès américain.
« Quand j’étais petite, je n’aurais JAMAIS imaginé voir une femme qui me ressemble dans un clip musical, encore moins que ce serait moi un jour », a fait savoir Amani Al-Khatahtbeh sur les réseaux sociaux, remerciant Maroon 5 pour l’invitation. Le clip a été d’ores et déjà vu par plus de 10 millions de vues.
reportage a voir sur saphirnews.com.

Belgique : Attentat à Liège : hommage au courage de la femme de ménage de l’école face au tueur .
La Belgique est sous le choc après l’attentat de Liège survenu mardi 29 mai. Tout près des lieux de l’attaque, se trouvait l’école secondaire publique Léonie de Waha qui a rouvert ses portes jeudi 31 mai. Et c’est Darifa Imaankaf, qui travaille en tant que femme de ménage de l’établissement qui est aujourd’hui remercié pour le comportement qu’elle a adopté face au tueur entré dans l’école. Un comportement qui a très probablement permis au bilan de ne pas s’alourdir.
Le témoignage de la Belgo-marocaine de confession musulmane sur sa rencontre avec l’assaillant, Benjamin Herman, qui venait tout juste de tuer deux policières et un civil, apporte un nouvel éclairage aux événements.
Une femme qui « incarne le courage et la bravoure des personnes humbles et anonymes »
Alors qu’elle vidait les poubelles devant l’établissement scolaire, Darifa Imaankaf a vu des gens s’affoler du côté du boulevard, proche de l’école. Elle a alors fermé les portes par réflexe avant de la rouvrir quelques minutes plus tard pour laisser entrer une de ses collègues. Elle allait alors vérifier que tout allait bien dans la cour de récréation quand elle s’est retrouvé nez à nez avec le tueur, les deux armes pointées vers le ciel.
« Quand je l’ai regardé, il m’a dit : « Je vais te poser deux questions. Tu es musulmane ? Tu fais le ramadan ? » J’ai dit oui. « Alors je vais rien te faire, mais il faut que tu m’écoutes, que tu fasses ce que je te dis et tout ira bien pour toi » », raconte la quadragénaire. Face aux larmes de cette femme de ménage qui lui priait d’épargner les élèves, l’individu lui a intimé de ne pas pleurer pour ces enfants mais pour ceux de Syrie.
Entreprenant de le raisonner, Darifa Imaankaf a tenté en même temps de prévenir ses collègues par des gestes. Elle raconte aujourd’hui avoir suffisamment discuté avec Benjamin Herman pour savoir que c’était un prisonnier bénéficiaire d’une permission de sortie. « Si quelque chose doit se passer, c’est aujourd’hui », a-il dit, après lui être demandé de se rendre. Au bout de la conversation qui a duré une trentaine de minutes, racontait-elle, il a jeté sa carte d’identité par terre puis, après crié « Allah Akbar », est sorti de l’école, a vidé son chargeur sur les agents des forces de l’ordre dépêchés sur place. Il a blessé quatre agents avant d’être abattu.
L’enquête a révélé que sans l’intervention de cette femme de ménage, le tueur se serait attaqué aux élèves. Aux yeux du Premier ministre Charles Michel, du ministre de l’Intérieur Jan Jambon et du Parlement belge, cette femme, à qui un hommage a été rendu jeudi 31 mai, « incarne le courage et la bravoure des personnes humbles et anonymes ».

France : Une mosquée de Metz fait condamner un de ses fidèles .
Le tribunal correctionnel de Metz (Moselle) a rendu son verdict en cette fin de mois de mai : 18 mois d’emprisonnement, dont 12 mois ferme avec maintien en détention, c’est la peine qu’un quadragénaire, fidèle de la mosquée du quartier de Borny, à Metz, devra purger. Tout est parti d’une histoire de pneus crevés sur le parking du lieu de culte qui a dégénéré.
Quand il retrouve les pneus de son véhicule crevés deux fois de suite sur le parking de la mosquée, le quadragénaire avait réclamé le visionnage de l’enregistrement des caméras de surveillance. Ne trouvant pas de quoi satisfaire sa quête, il a jugé que les caméras n’étaient d’aucune utilité et en avait détruit une. Ses venues à la mosquée ont alors été accompagnées, entre le 17 et le 24 mai, de bagarres à coup de barre de fer et de menaces envers le président de l’association Amitié qui gère la mosquée et l’imam adjoint, rapporte le Républicain Lorrain. En retour, tous deux ont porté plainte.
Entendu au tribunal lundi 28 mai, le prévenu a dû répondre de plusieurs chefs d’inculpation, dont menaces de mort, destruction d’un édifice religieux et violences avec arme. « J’ai pété les plombs, j’ai dépassé les bornes et me suis déjà excusé, car je n’aurais pas dû venir avec les couteaux la seconde fois. Mais j’avais moi-même été agressé. Vous pouvez m’enfoncer, me faire passer pour un terroriste, mais les faits sont là : je me suis moi-même défendu », a-t-il affirmé lors de son procès. Outre la peine d’emprisonnement, il ne devra plus se présenter à la mosquée de Metz-Borny et devra verser un euro symbolique à ses victimes.

France : Lagny-sur-Marne : les tentes installées pour le mois du Ramadan démontées .
Deux semaines après le début du mois du Ramadan, la mairie de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) a décidé, mercredi 30 mai, de démonter les tentes prévues pour les prières musulmanes dans le parc des Sports, dans cette commune où la mosquée reste toujours fermée sur une décision d’État. À l’origine de cette décision : le non-respect d’une convention établie entre la mairie et l’association musulmane Al-Andalus.
Cette convention imposait le respect de deux conditions : les fidèles ont interdiction de passer près de l’école Fort-du-Bois pour se rendre au parc et les nuisances sonores et routières devaient être maîtrisées.
La directrice de l’école a cependant adressé une lettre à la mairie, lundi 28 mai, signalant la présence de fidèles ayant longé l’école. Selon les mots du maire Jean-Paul Michel, cité par le site local codeActu, « leur passage a créé de l’émoi dans l’école, au point que la directrice de l’école a pensé appuyer sur le bouton de l’alarme anti-intrusion ».
Autre infraction aux conditions, un véhicule a traversé le parc, pourtant interdit à la circulation, pour se garer au plus près des tentes alors que les lieux comptaient « 120 enfants en pleine course d’orientation », selon un communiqué de la mairie, qui annonce le dépôt d’une plainte. « Ces comportements nuisent à l’image des musulmans de Lagny et compliquent les relations avec les institutions (Etat et Ville) ».
Le maire a reçu le président de l’association mercredi 30 mai pour lui faire part de vive voix de la rupture de la convention. « Le président comprend notre décision », a-t-il expliqué, avant de préciser qu’« aucune autre convention ne sera signée avec l’association d’ici la fin du Ramadan », même s’il n’exclut pas la possibilité de reprise des prières de rue dans la mesure où il n’existe aucun lieu de culte attitré pour les musulmans à Lagny-sur-Marne.

Danemark : Le Danemark interdit le port du niqab dans l’espace public .
Après la France, la Belgique et l’Autriche, c’est au tour du Danemark d’avoir adopté, jeudi 31 mai, une loi interdisant le port du voile intégral (niqab) dans l’espace public.
« Toute personne qui, dans des lieux publics, porte un vêtement qui lui cache le visage est passible d’amende », instaure le texte adopté au Parlement par 75 voix contre 30.
La mesure, portée par le gouvernement de centre-droit, entre en vigueur dans le pays à partir du 1er août. Toute infraction à l’interdiction sera sanctionnée d’une amende de 1 000 couronnes danoises (134 euros) et jusqu’à 10 000 couronnes (1 343 euros) si les infractions sont répétées.
« Toutes les femmes devraient être libres de se vêtir comme elles le souhaitent et de porter des vêtements qui expriment leur identité ou leurs croyances », estime Amnesty International.
« Si certaines restrictions précises au port du voile intégral peuvent s’avérer légitimes pour des raisons de sécurité publique, cette interdiction totale n’est ni nécessaire ni proportionnée et bafoue les droits à la liberté d’expression et de religion. Si l’intention de cette loi est de protéger les droits des femmes, c’est un échec total. En fait, elle criminalise les femmes pour le choix de leur tenue et va donc à l’encontre des libertés que le Danemark prétend défendre », précise l’ONG.

Sur oumma.com, voici les titres.

Maroc : accusée de relations sexuelles pendant le Ramadan, une étudiante est rouée de coups.
Encerclée et frappée violemment par un groupe d’hommes mués en horde sauvage, totalement sourds à ses dénégations et insensibles à ses supplications, une étudiante marocaine semble avoir échappé de justesse à un lynchage, après avoir été accusée d’avoir fauté en plein Ramadan.
Suspectée d’avoir eu des relations sexuelles avec le chauffeur d’une fourgonnette de transport clandestin, qui a lui aussi subi la fureur d’assaillants encagoulés et armés de bâtons, la jeune femme a eu beau affirmer qu’elle était à ses côtés dans le cadre de son travail de recherches et pour aucune autre raison, rien n’y a fait.
La scène terrifiante aurait été capturée sur le vif dans la région de Safi. Elle a saisi d’effroi les réseaux sociaux, lorsque la malheureuse étudiante est apparue le visage en sang, suppliant la foule déchaînée qui l’entourait de l’épargner.
« Mais c’est le Ramadan », a lancé l’un de ses agresseurs, sûr de son bon droit, ou comment justifier un acte sauvage injustifiable pendant le mois béni entre tous, qui invite précisément à exorciser les pires pulsions humaines.
reportage a voir su oumma.com.

Palestine : Qu’en est-il de la libération de Salah Hamouri, victime de l’arbitraire israélien ?
En ce début de mois de juin, et après près de dix mois d’incarcération dans les geôles israéliennes, le Comité de soutien de l’avocat franco-palestinien, Salah Hamouri, fait le point sur sa situation douloureuse, d’une injustice criante.
Tout d’abord, à l’occasion de la visite du Consul général de France à Tel Aviv auprès de Salah Hamouri, le 26 avril, ce dernier a fait la demande expresse – confirmée par nos soins et son conseil français auprès de l’Elysée – de bénéficier désormais de la protection diplomatique.
Celle-ci, en deux mots, consiste à ce que l’Etat français – un individu ne pouvant le faire – saisisse les juridictions internationales pour faire condamner l’Etat responsable de la détention arbitraire de l’un de ses concitoyens. En quelque sorte le préjudice subi par Salah est considéré comme un préjudice contre la France. Cette procédure dépend uniquement du Président de la République qui a un droit discrétionnaire pour le faire ou non.
En second lieu, lors de l’audience dite de “mi-peine”, le 22 mai, le juge israélien, sous l’influence du Shin Bet déclarant avoir de nouveaux éléments qu’il ne pouvait rendre publics – a laissé planer la prolongation de 3 mois de l’emprisonnement de Salah qui devrait « normalement » sortir fin juin. Cet arbitraire est une machine infernale. On affirme sans jamais avoir à prouver et on ajoute des peines de prison à l’infini à un Palestinien.
En troisième lieu, l’ONU, que nous avions saisie, a rendu son rapport par l’intermédiaire du groupe de travail sur la détention administrative au sein du Comité des droits de l’homme de l’organisation. Ce rapport aboutit à la même conclusion que nous concernant le caractère arbitraire et abusif de la détention administrative et demande à Israël (qui a connaissance de ce rapport) de libérer Salah sans délai et de lui accorder des dommages et intérêts. Ce rapport conforte notre position même si, comme nous le savons, Israël n’a que faire de l’ONU en général et encore moins de ce type de rapport qui n’a aucun caractère impératif de surcroît.
En quatrième lieu, suite à nos efforts conjoints, le Président de la République qui avait demandé à Benjamin Netanyahu de libérer Salah, le 10 décembre dernier, lui a écrit pour le lui demander une seconde fois, tandis que le ministre des Affaires étrangères, en visite sur place les 25 et 26 mars, en a fait de même. Le Premier Ministre israélien a alors promis… un rapport sur la situation évoquée par le Président en décembre dernier ! Bref, notre pays est de nouveau bafoué et humilié par Israël. Et cela ne semble pas choquer plus que cela puisque Netanyahu sera à Paris, invité par le Président, le 5 juin prochain, pour inaugurer la « saison France-Israël » décidée sous le précédent quinquennat pour marquer les 70 ans de la création de cet État en 1948.
En cinquième lieu, et quoi que nous pensions de cette visite, nous avons demandé que la femme de Salah, Elsa Lefort, soit reçue par le Président, justement pour signifier publiquement l’importance accordée par la France à la situation de notre compatriote et indiquer publiquement sa volonté de ne pas céder. C’est une fin de non-recevoir qui a été signifiée un mois après une rupture de tout contact avec l’Elysée pendant un mois, malgré nos demandes et courriers nombreux et l’envoi du rapport de l’ONU.
Dans ces conditions, nous n’avons pas d’autre choix que de continuer nos efforts. Salah doit être libéré au plus tard à fin du mois de juin, au terme de 10 mois de prison arbitrairement décidés.
Ces efforts, dont nous vous remercions, marquent des points malgré les nouvelles qui ne sont pas toutes satisfaisantes. Des villes ont décidé de faire Salah Hamouri citoyen d’honneur et ils sont près de 3.000 élu-e-s à s’être mobilisé-e-s en sa faveur. On peut sans doute encore élargir et les initiatives et les soutiens.
Reste que le grand point noir est le silence total des grands médias, pourtant informés de la situation et de ses développements. Toute idée de votre part sera la bienvenue concernant ce point (comme tout autre point). N’hésitez pas !
Nous estimons enfin que la demande de réception d’Elsa Lefort par le Président est une exigence politique et non pas seulement la manifestation d’une nécessaire compassion que ce dernier se doit manifester à l’endroit de la famille de Salah Hamouri. Ce mot d’ordre devrait trouver à s’affirmer par vous et, grâce à vous, devenir une réalité.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des dizaines de milliers de palestiniens se rendent à al-Aqsa pour la prière du vendredi
.
Des dizaines de milliers de palestiniens se sont rendus à Jérusalem depuis les premières heures du matin pour assister à la prière du troisième vendredi de Ramadan à la mosquée Al-Aqsa.
.
L’UE dénonce le projet de démolition d’un village palestinien
.
Des avions marocains transportant de l’aide humanitaire aux Palestiniens arrivent en Jordanie
.
Le député Abu Salem parmi d’autres kidnappés lors des raids de l’occupation en Cisjordanie
.
Une prisonnière palestinienne blessée libérée avant l’audience
.
Deux frères agressés par des colons à l’ouest de Bethléem
.
Un jeune homme de Jérusalem banni d’al-Aqsa pendant une semaine
.
Les services de l’Autorité Palestinienne arrêtent et convoquent 4 citoyens, dont des prisonniers libérés
.
Les cerfs volants provoquent deux incendies dans les territoires occupés
.
Une force spéciale de l’armée d’occupation kidnappe un jeune de Jénine
.
Sara Netanyahou prétend ne pas avoir agressé le directeur de cabinet de son époux
.
Un enfant grièvement blessé par l’occupation à l’est du camp de réfugiés d’al-Bureij
.
Les Etats-Unis appellent Israël à freiner les constructions dans les colonies
.
62 colons profanent la mosquée Al-Aqsa
.
Un incendie près d’un kibboutz à cause d’un cerf-volant
.
Israël prétend avoir ciblé des sous-marins du Hamas à Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice

Laisser un commentaire