MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le 12 Joumada At-Thani 1439.

Flash info pour le 12 Joumada At-Thani 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

L’Algérie troisième aux championnats mondiaux de la mémoire en Chine.
Les 26ème championnats mondiaux de la mémoire ont eu lieu en Décembre 2017 à Shenzhen en Chine. Dans une longue vidéo Steve Abdelkrim, le formateur reconnu de Trans-formations et également président de l’association LIFE nous fait visiter ce rendez-vous incontournable des champions mondiaux de la mémorisation. Évidemment, plein de surprises au rendez-vous avec un mélange de jeunes enfants de 7 ans à peine faisant face à des anciens du championnat avec plusieurs dizaines d’années d’expérience et dans des challenges complètement fous (des suites de plus de cinq mille 0 et 1 alternés mémorisées en 30 min, un livre de plus de 200 pages lu en moins de 2h, etc.).
Cette année pour la première fois, c’est une femme, ou plutôt une jeune adolescente, qui a remporté le titre de champion toutes catégories. Elle et sa sœur ont même battu le record mondial de mémorisation de suites binaires avec des séries de plus de 5000 chiffres à la suite mémorisés en 30 minutes. Gloire à Allah qui a créé le cerveau humain qui nous surprend chaque jour. Ces deux jeunes sœurs viennent de Mongolie.
Nous avons parcouru la liste des champions mondiaux de la discipline, pour trouver des nationalités familières. A la première place, les Chinois, omniprésents dans le classement. La Mongolie est deuxième du classement des pays. Puis nous trouvons, un Algérien, Rassine Yahia Nasreddine, premier non-asiatique à la 22ème place. Puis beaucoup d’asiatiques, pratiquement tous chinois, un anglais, et encore un algérien à la 162ème place. Puis encore des chinois, un canadien, et deux algériens à la 194ème et 201ème place. Nous avons donc regardé ensuite le classement des pays, qui confirme que l’Algérie est 3ème du classement international, après la Chine et la Mongolie !
C’est une révolution dans la discipline qui était historiquement dominée par des anglais, allemands et américains. Et un succès remarquable quand on sait que la première inscription à un tel challenge pour les algériens remonte a priori à 2013 (pour un concours régional). Depuis 2015 les algériens sont premiers du classement du monde arabe et rentrent pour la première fois sur le podium de tête du classement international.
Comment en sont-ils arrivés là ? Nous n’avons pas toute l’histoire mais a priori simplement par les efforts d’un génie, Rassine Yahia Nasreddine, né en 1991, qui a décidé de se lancer dans cette discipline et d’encourager d’autres algériens à le faire. Nous lui souhaitons, ainsi qu’aux autres pays musulmans, beaucoup de succès dans les prochaines années et encourageons nos frères et sœurs à se former aussi sur ces techniques exceptionnelles qui permettent au cerveau humain de dépasser toutes ses limites.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

France : Pour les juges, Tariq Ramadan est en prison pour prévenir tout risque… de viol.
Comment les magistrats de la cour d’appel de Paris ont motivé leur décision de maintenir en détention Tariq Ramadan ? Les juges ont estimé que l’intellectuel suisse risque… de « renouveler les faits de viols s’il était remis en liberté ».
Outre les éléments à charge rassemblés par les enquêteurs, les juges se sont basés, d’une part, sur l’expertise médicale ordonnée par leurs soins, et, d’autre part, le témoignage de trois femmes (en plus des deux plaignantes) pour refuser la liberté provisoire à Tariq Ramadan car toutes ont fait part d’un « comportement sexuel brutal » de sa part.
Ils ont donc conclu, dans leur décision citée par RTL, qu’il était « à craindre que l’islamologue renouvelle les faits de viol s’il était remis en liberté, même placé sous contrôle judiciaire ou muni d’un bracelet électronique ».
Les avocats de Tariq Ramadan avaient proposé que leur client remette son passeport suisse à la justice, verse une caution de 50 000 euros et soit contraint de pointer chaque jour au commissariat. Les juges ont aussi estimé que ces garantis ne sont pas non plus suffisants.
La détention provisoire ne présume en rien de sa culpabilité pour les juges mais serait « l’unique moyen d’empêcher toute pression sur les témoins ou les victimes », indiquant que « les deux partis civiles ont indiqué avoir état de menaces de la part de Tariq Ramadan ».
Le comité de soutien de l’islamologue ont lancé une cagnotte pour assurer sa défense. Près de 107 000 € ont été collectés, qui permettront de « créer un fonds de défense juridique au nom du professeur, qui lui donnera droit à une procédure régulière et un procès équitable ».

Voile, islam, islamophobie… Bernard de la Villardière clashé sur l’émission Touche pas à mon poste.
Le débat entre Bernard de la Villardière et les chroniqueurs de l’émission Touche pas à mon poste (TPMP) s’annonçait des plus houleux. Le travail et des prises de positions du présentateur d’Enquête exclusive sur M6 n’a eu,en effet, de cesse d’être critiqué ces dernières années sur le plateau de TPMP. Dernièrement, Bernard de la Villardière a même reproché publiquement à Cyril Hanouna d’avoir invité une jeune fille voilée face caméra, à ses côtés.
Invité de l’émission lundi 26 février, il s’est pris les foudres de plusieurs chroniqueurs, en particulier de Gilles Verdez et de Rokhaya Diallo, qui ont fait valoir qu’il stigmatise les musulmans « en permanence ».
Pour Bernard de la Villardière, « c’est une accusation gratuite », déclarant au passage avoir « plein d’amis musulmans » et qu’il pense être « un des journalistes (français) qui a été le plus au chevet des musulmans dans les camps (…) en Syrie, en Irak » ou encore en Birmanie pour les Rohingyas « car les premières victimes de l’islamisme, du terrorisme musulman, sont les musulmans eux-mêmes ». Ce qu’il entend par islamisme ? « Il y a, à l’intérieur de l’islam une doctrine néfaste qui est le salafisme, les Frères musulmans ou le wahhabisme », estime-t-il.
« Vous ne cessez de citer des musulmans qui sont étrangers. Nous, on vous parle des musulmans de France qui ont un gros problème avec la manière dont vous les dépeignez. Je veux être très honnête avec vous, et je suis désolée pour votre maman, mais je n’aime pas du tout ce que vous faites. Je trouve que vous abordez des sujets avec une fausse neutralité qui pour moi masque une idéologie que vous déversez dans des pseudos-reportages qui à mon avis sont des tribunes », fait part Rokhaya Diallo.
Mais rien n’y fait, le journaliste n’a pas cessé de faire des parallèles avec des situations étrangères aux musulmans de France. Quant au voile, « ce n’est pas un foulard comme les autres. C’est un hijab qui recouvre non seulement les cheveux, mais aussi le cou et les oreilles. Pour moi, c’est une doctrine que je dénonce et j’ai le droit de considérer qu’une femme qui porte le hijab, c’est une régression ». Ceci sans prêter aucun égard à la liberté de choix des femmes.
« Quand on me traite d’islamophobe, on peut aussi armer les assassins », a-t-il fini par exprimer, en référence à l’attentat qui a visé Charlie Hebdo en 2015. Des propos « scandaleux » pour Rokhaya Diallo et Gilles Verdez. Et pour cause, l’accusation lancée par Bernard de la Villardière est lourde puisqu’elle vise à faire taire violemment ses détracteurs face à des critiques qui lui sont adressées.

Sur oumma.com, voici les titres.

Débat sur l’affaire Tariq Ramadan: procès politique ou justice équitable?
Pour en parler, Oumma a organisé un débat sur l’affaire qui défraie actuellement la chronique, opposant Michèle Sibony, membre de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), à l’avocat Hosni Maati.
reportage a voir sur oumma.com.

Palestine : Salah Hamouri maintenu en détention : Interpellons Emmanuel Macron.
Depuis 6 mois, Salah Hamouri, avocat Franco-Palestinien, défenseur des droits de l’Homme, est en détention administrative en Israël. Détenu sans procès ni charges retenues contre lui, il s’est vu reconduire hier, lundi 26 février, sa détention de 4 mois par le ministre de la Défense, l’extrémiste de droite Avigdor Lieberman.
Les médias n’en parlent pas. La diplomatie française est tétanisée.
Face à ce black-out médiatique et cette inertie politique, nous relayons l’appel à la mobilisation lancé par le Comité de soutien à Salah Hamouri. Un appel vibrant qui exhorte à se tourner urgemment vers le président de la République française.
INTERPELLONS LE PRÉSIDENT MACRON avec le hashtag : #LiberezSalah !
Facebook : Emmanuel Macron.
Twitter : @EmmanuelMacron.
Instagram : @EmmanuelMacron.

Netflix produit la première série originale en langue arabe.
L’annonce a fait sensation dans l’univers des séries et c’est à Netflix qu’on la doit : « Jinn », la toute première production originale en langue arabe sera diffusée, l’année prochaine, sur la tentaculaire plateforme de vidéos à la demande, à l’offre foisonnante et aux plus de 117 millions d’abonnés dans le monde.
C’est à Mir-Jean Bou Chaaya, le réalisateur libanais primé au Festival de Marrakech en 2015, qu’échoit l’insigne honneur de passer derrière la caméra pour filmer les histoires de plusieurs adolescents, dont le quotidien sera perturbé par l’apparition d’une créature surnaturelle : un « Jinn ».
Dépeinte par Netflix comme un « drame super-naturel contemporain », la série qui devrait captiver un jeune public tout au long de ses six épisodes riches en rebondissements, a immédiatement séduit, sur le papier, Mir-Jean Bou Chaaya.
« C’est une excellente occasion de présenter la jeunesse arabe d’une manière unique. Le niveau d’authenticité que Netflix essaie d’atteindre avec ce spectacle est certainement ce qui m’a le plus attiré dans ce projet », a déclaré avec enthousiasme celui qui est chargé de porter à l’écran cette fiction télévisuelle inédite, née de la volonté de Netflix de ne pas faire de la culture arabe le parent pauvre de ses propres productions.

Les Algériens commencent à sentir les effets de l’interdiction d’importer 851 produits depuis le 1er janvier.
Depuis le 1er janvier dernier, 851 produits, dont certains biens alimentaires, sont suspendus à l’importation en Algérie. La mesure prise par le gouvernement pour réduire le déficit commercial du pays inquiète les importateurs.
“L’impact direct de cette décision, qui a été prise sans concertation avec les personnes concernées, pourrait conduire à ce que les produits ne soient plus disponibles sur le marché“, met en garde Ali Hamani, président de l’Association des producteurs algériens de boissons (APAB).
Pour l’instant, dans les hypermarchés de la capitale, on semble loin de la pénurie. Mais entre les rayons bien garnis, les consommateurs semblent un peu inquiets.
“Je ne trouve plus les produits que j’achetais avant. Nous avons remarqué que les prix des produits locaux ont augmenté. Je pense que la raison est l’absence de concurrence“, estime un homme.
“Les prix des produits importés ont beaucoup augmenté, comme Milka et d’autres produits. Mais, je n’ai pas de choix, je dois les acheter“, regrette une femme.
Le directeur d’un hypermarché d’Alger fait partie des personnes enthousiastes : “Cette restriction sur les importations c’est un mal pour un bien. Cela va encourager les entreprises locales et nationales à doubler leurs efforts et à devenir plus productives”, assure Walid Allouni.
Sur l’ensemble des principaux produits alimentaires, seules les importations des viandes et des légumes secs ont baissé en janvier.
reportage a voir sur oumma.com.

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

Festivités du 42 ème anniversaire de la création de la RASD : La victoire finale est inéluctable.
A la veille du lancement officiel des festivités de célébration du 42 è anniversaire de la création de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), une conférence internationale de la résistance pacifique s’est tenue dimanche en soirée en présence d’un panel de personnalités de la société civile espagnole, d’Afrique du sud, et de Palestine, ayant pour thème, » la résistance pacifique » .

Réunion de la commission mixte (HIISE, ministère de l’Intérieur) : Cap sur la nécessité de poursuivre la coordination.
La Commission mixte regroupant le ministère de l’Intérieur et la Haute instance de surveillance des élections (HIISE) a mis l’accent, lors d’une réunion tenue au siège de l’Instance, sur la nécessité de poursuivre la coordination en vue d’améliorer le processus électoral et garantir la probité de l’opération électorale. Lors d’une réunion d’évaluation des résultats de l’action de la Commission installée le mois de juillet 2017 pour la concertation, selon un communiqué rendu public, l’accent a été mis sur la nécessité de poursuivre la coordination entre les deux parties en vue d’améliorer et de développer le processus électoral et de garantir la transparence et la probité de l’opération électorale.

Un journaliste marocain raconte son instrumentalisation pour la propagande marocaine : Bas les masques.
Le journaliste marocain, directeur de publication de l’hebdomadaire « Sahara », Mohamed Réda Toundji a dévoilé comment il a été recruté et instrumentalisé par les services de renseignement militaire marocains (direction générale des études et de la documentation) pour la propagande de la position du Royaume vis-à-vis du conflit au Sahara Occidental et l’occultation de la question sahraouie.

Tenue d’un référendum symbolique pour souligner l’attachement des Sahraouis à l’autodétermination : Le peuple, comme un seul homme, a dit Oui.
Un referendum symbolique a été organisé hier dans les camps des réfugiés sahraouis de Smara. Cette initiative prise par les hautes autorités sahraouies a pour but de lancer un message à la communauté internationale pour réaffirmer l’attachement du peuple sahraoui à son autodétermination après de longues années de résistance ; de lutte et de souffrance.

Visite d’Etat du président turc en Algérie : L’émergence d’un solide partenariat.
La visite officielle de deux jours qu’entreprend en Algérie depuis hier le président turc, Recep Tayyip Erdogan, revêt une importance capitale au regard de l’excellence des relations fraternelles qui ont toujours unis les deux pays. Selon le communiqué de la présidence de la République, cette dernière répond à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui indique également que les entretiens qui se dérouleront entre les deux chefs d’Etat ainsi que les travaux entre les délégations des deux pays « permettront à l’Algérie et à la Turquie de partager leurs analyses de la situation régionale et internationale, notamment au Moyen- Orient, au Maghreb et au Sahel ». Par ailleurs, discussions qui « auront lieu entre les membres des deux délégations ainsi que le Forum d’Affaires, qui regroupera un grand nombre d’entreprises algériennes et turques, ne manqueront pas de donner un élan accru aux échanges et aux partenariats entre les économies algérienne et turque », a conclu le communiqué de la Présidence.

Salon international de l’après-vente automobile : Près de 280 exposants, dont 70% étrangers.
Comme à l’accoutumé, le salon international de l’après vente automobile et des services pour la mobilité organisée au Palais des expositions de la SAFEX à Alger, aura lieu la 12ème édition du salon Équipe Auto Alegria. L’événement a enregistré une participation record des sous-traitants algériens, avec prés de 15 du nombre total des exposants algériens.

Sur le muslim post.com, voici les titres.

Handicap : « La communauté devrait se mobiliser davantage ».
En fin d’année dernière, Karim Benayeche lance l’association Au Rythme de l’Espoir. Objectif : rendre les mosquées accessibles aux personnes handicapées. Dans l’est de la France, du côté de Mulhouse, Karim a créé son organisation avec un objectif : rompre l’isolement de personnes ne pouvant pas se déplacer le vendredi pour la prière.
L’idée, Karim la tient de sa rencontre avec « une dame âgée qui, dans le passé, emmenait ses amies à la mosquée avec son véhicule. » Mais suite à une lourde opération, la fidèle n’a plus la possibilité de se déplacer seule. « Elle a eu besoin de notre accompagnement pour aller à la mosquée », se souvient Karim Benayeche.
« Sortir de l’isolement ».
Karim constate rapidement qu’il y a un véritable manque dans l’appréhension du handicap par la communauté musulmane. « J’ai réalisé qu’il y avait un véritable manque d’investissement dans le secteur du handicap dans notre communauté et que ces personnes sont mises à l’écart, explique le jeune homme. J’ai donc souhaité retisser des liens avec ces personnes en mettant en place cette association qui leur permettra de sortir de l’isolement. »
Une belle occasion pour Karim Benayeche et ses amis de faire preuve de solidarité. Et qui pose une véritable question : les mosquées sont-elles adaptées aux besoins des handicapés ? Si Karim admet avoir de la chance de se rendre dans la mosquée El Houda d’Illzach qui est « adaptée aux personnes à mobilité réduite grâce à une rampe d’accès et un ascenseur », les lieux de culte sont plus globalement très en retard. « Nous n’avons pas encore pris conscience de nos frères et sœurs dans le monde du handicap, même si certaines mosquées commencent à penser aux installations nécessaires, poursuit Karim. La communauté devrait se mobiliser davantage dans le secteur du handicap qui est un secteur oublié. »
« Ce n’est pas parce que quelqu’un paraît différent de nous qu’il doit être exclu ».
Au-delà du manque d’infrastructures adaptées, le constat de Karim concerne également la relation aux personnes handicapées. « Je me suis rendu compte que ces personnes sont complètement oubliées par la communauté et peu de choses leur sont dédiées, malheureusement, poursuit le responsable associatif. Ce n’est pas parce que quelqu’un paraît différent de nous qu’il doit être exclu. Au contraire, notre religion appelle à l’aide et à l’union sous toutes ses formes. »
Il faut désormais agir. Et Karim Benayeche de lancer un appel : « Beaucoup d’infrastructures ne sont pas adaptées pour ces personnes et c’est une chose qui n’est pas acceptable. Les fidèles nous encouragent à mener à bien nos actions et de proposer d’autres activités. » De quoi donner des idées à d’autres musulmans partout en France.

Facebook ferme enfin la page du « nouvel Hitler birman ».
Accusé de nombreux meurtres de musulmans en Birmanie, le moine bouddhiste Ashin Wirathu avait vu les autorités de son pays fermer son mouvement, le Ma Ba Tha. Désormais, c’est son compte Facebook qui a été supprimé. Celui qui se surnomme lui-même le « Ben Laden de Birmanie » ne pourra plus, pour le moment, propager ses idées haineuses sur les réseaux sociaux.
Considéré comme l’un des initiateurs de la montée de l’islamophobie en Birmanie, ce qui a notamment eu pour conséquence une épuration ethnique envers la population musulmane rohingya, Ashin Wirathu se savait dans le collimateur de l’entreprise américain. Un porte-parole de Facebook avait, en effet, indiqué : « Si une personne partage régulièrement du contenu faisant la promotion de la haine, nous pouvons prendre une série de mesures telles que la suspension temporaire de sa capacité à poster et, finalement, la suppression de son compte. »
Il aura fallu une pression internationale pour que Facebook comprenne l’ampleur du phénomène : l’entreprise a affirmé avoir supprimé le compte du moine bouddhiste extrémiste car il contrevenait aux « normes communautaires » qui « interdisent les organisations et les personnes qui promeuvent la haine et la violence. »
Ashin Wirathu estimait que « les musulmans djihadistes veulent envahir le pays, nous devons donc le protéger. » Le mouvement du moine s’était donné pour mission de « protéger la religion bouddhiste », estimant que le gouvernement avait failli dans sa mission de protéger les droits des citoyens bouddhistes.

France : A La Seyne-sur-Mer, le panneau de la rue Yasser Arafat vandalisé par la Ligue de Défense Juive.
Après trois ans de combat judiciaire, la ville de La Seyne-sur-Mer, dans le Var, a enfin pu donner le nom de « Yasser Arafat » à une rue.
Une idée du maire, Marc Vuillemot (PS), qui voulait honorer la mémoire du leader palestinien, prix Nobel de la paix en 1994.
Mais ce panneau n’était pas du goût d’un élu UDI, bien qu’il soit installé depuis plusieurs années déjà, à l’artère d’un quartier populaire de la Seyne-sur-Mer. Jean-Pierre Colin, un des conseillers municipaux de la ville, a donc déposé un recours pour faire annuler la délibération du conseil autorisant cette dénomination.
Le motif ? L’homme politique a estimé que ce panneau invoquait « un préjudice d’image » pour la ville, « une agression » et « un risque de trouble à l’ordre public ». Pour lui, la personnalité et le parcours de l’ancien dirigeant de l’OLP posaient problème, le qualifiant de « nationaliste palestinien, terroriste et antisémite notoire ».
« Dans le même quartier, il y a aussi une rue Yitzhak-Rabin. Que je sache, les deux hommes ont reçu le prix Nobel de la paix ensemble ! », avait alors réagi le maire de la ville.
Le 12 février dernier, la justice a fini par trancher. Le tribunal administratif de Toulon a donné raison à la ville, première et unique commune de France à baptiser une rue du nom de Yasser Arafat.
Il a estimé qu’il n’y avait aucun risque d’atteinte l’image de la ville, ni de trouble à la sécurité n’existant réellement. Le jugement précise aussi que 2 000 euros devront être versés à la commune, en dédommagement des frais exposés par cette procédure.
Mais une semaine seulement après cette victoire du maire, des militants sionistes de la Ligue de Défense Juive (LDJ) ont voulu donner raison à l’élu UDI, en recouvrant de peinture noire le panneau. Les militants s’en sont même vantés sur les réseaux sociaux estimant que celui-ci faisait « l’apologie du terrorisme ».

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Israël est inquiet du déclenchement d’une 3ème Intifada
.
Un rapport publié par la chaîne de télévision hébreu « Channel 12 » a annoncé mardi qu’il y a des craintes prévalent, le système de sécurité « israélienne » d’une nouvelle flambée du soulèvement palestinien dans la période à venir.
.
Ancien chef des renseignements israéliens: Netanyahou susceptible de faire la guerre
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent des citoyens et la grève continue dans leurs prisons
.
Shafiq: Le Congrès populaire des palestiniens à l’étranger soutient l’activisme anti-israélien
.
L’occupation arrête deux jeunes à Jénine et lance des raids à Hébron
.
Un prisonnier frappe un officier israélien à Nafha
.
Des colons rasent des terres agricoles au sud de Naplouse
.
Des affrontements avec les forces d’occupation au nord de Qalqilya
.
La Ligue arabe appelle les chrétiens à faire pression pour cesser l’agression contre les églises de Jérusalem
.
Affrontements à Salfit après la prise d’assaut d’al-Jahir
.
13 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie occupée
.
Sinwar rencontre la délégation de sécurité égyptienne à Gaza
.
Le jugement de Cheikh Raed Salah reporté au 6 mars prochain
.
Le Saint-Sépulcre toujours fermé à Jérusalem occupée
.
Le Liban condamne l’imposition de taxes sur les églises de Jérusalem
.
Mhanna arrive à Gaza pour parler du passage de Rafah
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek

Laisser un commentaire