MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 3 Rajab 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 3 Rajab 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mercredi 3 Rajab 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

……Les forces d’occupation envahissent al-Arqa et arrêtent un jeune à Jenine.

Les forces d’occupation israéliennes ont envahi, mardi soir, le village d’al-Arqa et ont arrêté un jeune palestinien du camp de Jenine.

L’envahissement du village d’al-Arqa ainsi que des villages de Romana et Zabouba au sud de Jenine, où les forces d’occupation ont installé des barrages militaires, a déclenché de violents affrontements entre les forces d’occupation et les jeunes citoyens.

A l’ouest de Naplouse, les forces israéliennes ont arrêté le jeune Kamel al-Razi lors de son passage par un barrage militaire à proximité du village de Dir Sharaf.

Les forces d’occupation ont fermé le carrefour à l’entrée ouest du village de Taqua, au sud de Bethlehem, entravant la circulation des voitures et causant un grand embouteillage.

Notons que l’armée israélienne et les colons extrémistes ont mené 8724 agressions contre les Palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et à al-Quds occupées selon le Comité de lutte contre le mur et la colonisation en Cisjordanie.

…..La résistance est le seul moyen de repousser l’agression, Hamada : Notre peuple est prêt à défendre ses lieux saints.

Le porte-parole du Hamas pour la ville de Jérusalem, Muhammad Hamadeh, a confirmé que notre peuple est prêt à défendre sa cause et ses lieux saints.

Hamada a souligné dans un communiqué de presse que la résistance est le seul moyen de couper la main de l’occupation de cette agression sur Al-Aqsa et Jérusalem. Sa confrontation avec l’occupation se poursuit.

Hamada a déclaré que l’occupation visait Jérusalem et la sainte mosquée Al-Aqsa par le biais d’une politique continue, visant à les judaïser et à les contrôler.

Il a ajouté que l’arrivée d’extrémistes tels que « Ben Gvir » et « Smotrich » au pouvoir dans l’État occupant a accru la gravité des attaques et des incursions profanatrices.

Il a expliqué que l’occupation vise à accroître la colonisation à proximité de la mosquée bénie Al-Aqsa, grâce à un projet visant à établir un métro dans la ville sainte, en reliant la ville aux colonies environnantes et aux villes de l’intérieur occupé.

Il a mis en garde contre la mise en œuvre du projet judaique, dont les autorités d’occupation ont annoncé le début de la planification pour son établissement, soulignant qu’il ne privera pas la ville de Jérusalem de son identité et de son originalité, et que les fidèles qui y sont stationnés constitueront une barrière solide en préservant sa sainteté.

Des dizaines de colons et des forces d’occupation ont pris d’assaut, mardi matin, les cours de la mosquée bénie Al-Aqsa et la salle de prière Al-Qibli.

Hier lundi, la mosquée a été témoin de violations flagrantes lors des incursions des colons, au cours desquelles ils ont hissé les drapeaux de l’occupation, et exécuté ce qu’on appelle la « prosternation épique » collective.

En continuant de cibler les fidèles, les forces d’occupation ont arrêté, aujourd’hui à l’aube, la fidèle jérusalémite, Hanadi Halawani, après avoir fait irruption dans sa maison, détruit et endommagé ses meubles et volé des téléphones.

Les habitants de Jérusalem continuent d’appeler à la mobilisation et à un large afllux vers la mosquée Al-Aqsa, pour contrecarrer tous les plans d’occupation, ayant pour objectif de changer le statu quo à Al-Aqsa et d’y imposer la duvision temporelle et spatiale.

…..Al-Qanoua attaque les déclarations de Netanyahu concernant les constructions palestiniennes, Des déclarations qui annoncent le début de l’annexion de la Cisjordanie.

Le porte-parole de Hamas, Abdellatif al-Qanoua, a considéré que les déclarations du chef de gouvernement israélien Benjamin Netanyahu, qui coïncident avec la démolition du village d’al-Araqib au Néguev, concernant la présence et les constructions palestiniennes en Cisjordanie représentent une déclaration officielle pour annexer et judaïser toute la zone « G » après l’expatriation de ses habitants.

Al-Qanoua a ajouté que toutes les tentatives d’occupation sioniste pour éradiquer la présence palestinienne en Cisjordanie et à Jérusalem ou encore à l’intérieur des terres occupées en 48 sont vouées à l’échec devant la résistance du peuple palestinien et sa ténacité à défendre sa terre et ses droits.

Le dirigeant de Hamas a appelé les Palestiniens dans toutes la Palestine à aller à l’escalade et à affronter les forces d’occupation pour mettre en échec les stratagèmes de ce gouvernement extrémiste et ses colons.

Rappelons que les bulldozers israliens ont démoli ce matin et pour la 212ème fois les tentes et les constructions palestiniennes dans la région d’al-Araqib au Néguev occupé en vue d’expatrier les propriétaires et d’utiliser leurs terres à des fins d’expansion coloniale.

La région d’al-Araqib fut parmi 45 villages bédouins palestiniens au Néguev, dans les terres palestiniennes occupées en 48, menacés d’être rasés par les bulldozers israéliens pour les exproprier après avoir rassemblé les propriétaires palestiniens dans un seul « ghetto».

Le village d’al-Araqib comprend 22 familles bédouines, environ 800 personnes, qui vivent de l’élevage des moutons et de l’agriculture désertique. Ce village a été démoli pour la première fois le 27 juillet 2010, et depuis à chaque fois que la machine de destruction israélienne le rase, les habitants le reconstruisent de nouveau.

…..Un ministre israélien en visite secrète aux Emirats avant de recevoir Netanyahu.

Un ministre israélien a effectué une visite secrète aux Émirats arabes unis, avant une éventuelle visite du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Abu Dhabi.

Hier, lundi, le site d’information Walla a rapporté que le ministre des Affaires stratégiques, Ron Dermer, s’est rendu, dimanche, dans la capitale des Émirats arabes unis, où il a rencontré de hauts responsables.

Cette visite est la première d’un ministre israélien dans l’Etat du Golfe, depuis que le nouveau gouvernement d’occupation a pris ses fonctions, fin décembre.

Netanyahu a reporté une visite prévue dans la capitale émiratie au début du mois, quelques heures après que le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir a pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa, suscitant une condamnation internationale radicale, y compris des Émirats arabes unis.

La 12e chaîne hébreu a rapporté que la raison officielle du report de la visite était de permettre aux gouvernements des deux pays « de travailler ensemble pour assurer, à une date ultérieure, un voyage réussi « .

Lors de son mandat précédent, qui s’est terminé en 2021, Netanyahu a contribué à la médiation et à la sécurisation des « accords d’Abraham » avec l’administration du président américain Donald Trump, qui ont vu « Israël » normaliser ses relations avec les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Maroc.

Naftali Bennett, l’homme politique de droite qui a succédé à Netanyahu au poste de Premier ministre en 2021, est devenu le premier responsable israélien à se rendre aux Émirats arabes unis, en décembre de la même année, avant de s’y rendre à nouveau en juin 2022.

…..Le Hamas condamne la poursuite des arrestations politiques en Cisjordanie.

Le Hamas a déclaré : « La poursuite des arrestations politiques de l’Autorité contre les dirigeants et les cadres du mouvement, les prisonniers libérés et les militants est une politique qui est condamnée et rejetée, sans mettre en considération les conséquences ».

Dans un communiqué parvenu à notre CPI, le Hamas a souligné que « ces arrestations persistent dans l’entêtement à réaliser des intérêts particuliers qui servent le courant influent au sein de l’Autorité d’une part, et l’occupation sioniste d’autre part, sans égard aux dommages résultant de ces violations aux niveaux politique, social, civil et autres ».

Le Hamas a renouvelé son appel à toutes les composantes de notre peuple capables de mobiliser et d’influer, y compris les institutions des droits de l’homme, les personnes morales et les factions, pour qu’elles jouent leur rôle dans l’arrêt de cette politique et qu’elles travaillent efficacement à tous les niveaux, pour libérer tous les prisonniers politiques qui subissent les pires formes d’humiliation et de torture dans les prisons de l’Autorité.

Le Hamas a mis en garde contre l’empiètement continu sur notre peuple, à travers la politique de la porte tournante et la coordination de la sécurité, à un moment où notre peuple se lève pour se défendre, dans le contexte de l’escalade des crimes de l’occupation, sous le couvert de son gouvernement d’extrême droite .

…..Netanyahu rencontre le Roi jordanien à Amman.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rencontré le roi Abdallah II de Jordanie, après avoir visité la capitale jordanienne, Amman.

La cour royale jordanienne a rapporté que Netanyahu avait rencontré le roi à Amman, une visite inopinée, et intervient dans un contexte de tension dans les relations, suite à la prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa par le ministre extrémiste de la Sécurité intérieure, Itamar Ben Gvir, et l’empêchement de l’ambassadeur de Jordanie d’entrer dans la mosquée.

La Cour royale a déclaré : « Lors de sa rencontre avec Netanyahu, le roi Abdallah a souligné la nécessité de respecter le statu quo historique et juridique dans la sainte mosquée Al-Aqsa / Al-Qudsi Al-Sharif, et de ne pas l’affecter ».

Le roi a assuré la nécessité de respecter le calme et d’arrêter les actes de violence afin d’ouvrir la voie à un horizon politique pour le processus de paix, soulignant la nécessité d’arrêter toutes les mesures qui compromettent les chances de paix.

La réunion s’est déroulée en présence du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Safadi, du directeur du cabinet du roi, Jaafar Hassan, directeur des renseignements généraux, le général de division Ahmed Hosni, et de la délégation israélienne accompagnant Netanyahu.

En 2021, une crise a éclaté entre l’ancien gouvernement Netanyahu et la Jordanie, lorsqu’Amman a refusé d’autoriser Netanyahu à se rendre aux Émirats via son espace aérien ; En réponse au refus de Tel-Aviv d’autoriser le prince héritier jordanien Al-Hussein bin Abdullah à se rendre à Jérusalem occupée et à prier à la mosquée Al-Aqsa.

…..40 prisonniers risquent l’isolement cellulaire dans les prisons d’occupation.

Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré que l’administration pénitentiaire d’occupation continue d’isoler 40 prisonniers dans leurs cellules dans des conditions dures et difficiles, dont 7 qui souffrent de conditions sanitaires et psychologiques très difficiles, qui s’aggravent avec la poursuite de leur isolement.

Le Club des captifs a souligné que le nombre de prisonniers isolés a connu une augmentation significative, après le mois de septembre 2021, après l’opération héroïque (Freedom Tunnel), et ce nombre est le plus élevé par rapport à il y a dix ans.

Les autorités d’occupation, à tous les niveaux, poursuivent cette dangereuse politique visant à cibler les prisonniers et à les éliminer physiquement et psychologiquement. Au cours des deux dernières années, les cas psychologiques de détenus en isolement cellulaire se sont multipliés, et malgré les tentatives des prisonniers d’intervenir afin de mettre fin à leur isolement, l’administration pénitentiaire a continué à les isoler dans des conditions dures, et tragiques.

Le Club a déclaré que le prisonnier isolé le plus âgé, le prisonnier Muhammad Gibran Khalil (39 ans) d’Al-Mazra’a Al-Gharbiyya / Ramallah, dont le total des années d’isolement a dépassé plus de 15 ans, et il est condamné à la réclusion à perpétuité. Il est détenu depuis 2006, avec un groupe de prisonniers. Ceux qui ont été isolés pendant environ trois ans, dont le prisonnier Rabih Abu Nawas de la ville de Sinjil / Ramallah, qui est isolé à la prison « Megiddo », ainsi que d’autres, et le prisonnier Malik Hamid de la ville de Silwad / Ramallah, qui a été isolé dans les cellules de la prison (Eshel) pendant environ un an et quatre mois, en plus de 11 prisonniers dans le cadre de l’opération « Tunnel de la liberté « .

Le cas du prisonnier de Jérusalem Ahmed Manasra (21 ans) est le témoin le plus éminent du crime d’isolement car l’administration pénitentiaire continue malgré son état psychologique et de santé dont il souffre, à l’isoler depuis octobre 2021, dans les cellules de la prison « Ashkelon », et son avocat, Khaled Zabarga, poursuit ses tentatives judiciaires à ce jour devant les tribunaux d’occupation, malgré les complexités du chemin imposé par les tribunaux d’occupation à travers une série de décisions au cours de l’année écoulée.

Récemment, l’administration pénitentiaire a ciblé un groupe de chefs de prisonniers en les plaçant à l’isolement, dont le prisonnier Muhammad Nayfa (Abu Rabia) de Tulkarem, qui est isolé à la prison (Ayalon-Ramle), où il a été isolé il y a plus de deux mois, après une opération répressive à laquelle il a été soumis à la prison de (Megiddo). .il est détenu depuis 2002 et a été condamné à la réclusion à perpétuité 14 fois.

Le Club confirme qu’au cours de l’année écoulée, plus de 70 prisonniers ont été soumis à l’isolement cellulaire, notant qu’en 2012, les prisonniers ont pu mettre fin à l’isolement d’environ 20 prisonniers, après une grève de la faim qui a duré 28 jours. Les prisonniers ont pu mettre fin à l’isolement de nombre de leurs camarades, et les prisonniers ont travaillé pour résister à ce crime, en créant des outils spéciaux.

……Détails de l’agression de l’occupation contre 3 prisonniers lors de leur arrestation.

La Commission des affaires des détenus et ex-détenus a révélé, mardi, les détails de l’assaut des forces d’occupation israéliennes sur 3 prisonniers lors de leur arrestation.

Dans un rapport, le ministère a déclaré que les forces d’occupation continuent d’utiliser des méthodes d’abus dures et douloureuses contre les prisonniers palestiniens. Ils sont soumis pendant leur détention à divers types de tortures physiques et psychologiques, de passages à tabac et d’insultes avec des mots obscènes.

La commission a donné des témoignages de prisonniers battus lors de leur arrestation par l’intermédiaire de l’avocate de la commission, Jacqueline Al-Farrajeh.

Elle a expliqué que parmi les agressés figurait le prisonnier Asif Al-Daamsa (30 ans) du camp de réfugiés de Dheisheh à Bethléem, qui a été agressé par les soldats de l’occupation israélienne, qui ont pris d’assaut sa maison à 4 heures du matin.

La commission a déclaré: « La maison de Da’amsa a été violemment fouillée, et son contenu a été brisé et renversé. Après cela, il a été sévèrement battu au visage, puis il a été transféré à la détention d’Etzion et centre d’interrogatoire. »

Il s’agit de la deuxième détention du prisonnier, car il a passé 17 mois dans la première détention.

Quant au prisonnier Othman Arafa (24 ans), du camp d’Al-Duheisheh, il a été arrêté au poste de contrôle d’Al-Dhahiriya à quatre heures de l’après-midi, alors qu’il se trouvait au poste de contrôle pour recevoir son frère captif.

Pendant qu’il était là, les soldats de l’occupation sont venus sur les lieux, l’ont jeté à terre et l’ont piétiné avec leurs pieds, puis l’ont arrêté, et après cela, il a été transféré au centre de détention et d’enquête « Etzion ».

Alors que le prisonnier, Bilal Masalmeh (22 ans), de la ville de Beit Awa à Hébron, a été roué de coups lors de son arrestation à son domicile vers 7 h 00, le prisonnier a été jeté dans la jeep, et les soldats de l’occupation l’ont battu avec leurs pieds et la crosse de leurs fusils, puis il a été transféré au centre de détention et d’enquête « Etzion », selon le rapport de l’Autorité.

Il convient de mentionner que 44 prisonniers sont détenus au centre de détention et d’interrogatoire « Etzion » dans des conditions carcérales difficiles et dures.

…..8 fusillades sur 27 actes de résistance en Cisjordanie en 24 heures.

Les opérations de résistance en Cisjordanie occupée se sont considérablement intensifiées au cours des dernières vingt-quatre heures et ont enregistré 27 actes de résistance, qui variaient entre des tirs, des affrontements avec des attaques de colons et des affrontements sporadiques.

Le Centre d’information palestinien « Maati » a documenté la blessure d’un soldat de l’armée d’occupation lors des opérations de résistance en Cisjordanie, soulignant qu’il y avait eu 8 fusillades, quatre attaques de colons et des affrontements en 15 points comprenant des jets de pierres.

Des affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation dans le camp de réfugiés de Jalazoun et le village d’Al-Mughayer à Ramallah, au cours desquels des attaques de colons ont été lancées et des pierres ont été lancées.

Des combattants de la résistance palestinienne ont mené trois opérations de tirs à Jénine, ciblant les forces d’occupation stationnées au poste de contrôle d’Al-Jalama, à Jénine, et près de la colonie de Shaked.

Des affrontements armés ont eu lieu entre les forces d’occupation et les combattants de la résistance dans les trois endroits (Jénine, poste de contrôle d’Al-Jalama et colonie de Shaked).

Jénine a également été témoin de violents affrontements avec les forces d’occupation, qui se sont concentrés dans son camp et dans la ville de Rummana, au cours desquels des pierres ont été lancées sur les soldats de l’occupation.

Et à Tulkarem, un soldat a été blessé par des balles de résistants palestiniens dans le camp de Nur Shams, coïncidant avec le déclenchement de violents affrontements avec les forces d’occupation, au cours desquels des pierres ont été lancées.

Naplouse a été témoin de quatre fusillades, visant les soldats de l’occupation lors de la prise d’assaut de la ville, au poste de contrôle de Hawara, au mont Gerizim et au camp de Hawara, en plus du déclenchement d’affrontements dans la région de Salem.

Les Palestiniens ont fait face à des attaques de colons près de la colonie « Yitzhar » à Naplouse, leur jetant des pierres, tandis que plusieurs affrontements ont éclaté à Bethléem, concentrés dans la ville de Husan, le camp d’Aida, le camp de Dheisheh et la ville de Tuqu’, au cours desquels des attaques de colons ont été confrontés et des pierres leur ont été lancées.

Les opérations de résistance se sont étendues à Hébron, plus précisément près de la colonie du « Gush Etzion », en plus de faire face aux attaques des colons dans la ville.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste

Flash info pour le Mardi 2 Rajab 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 2 Rajab 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 2 Rajab 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

……La grève prévaut dans les installations de l’UNRWA à Gaza et en Cisjordanie.

Aujourd’hui, lundi matin, la grève générale s’est étendue à toutes les installations de l’UNRWA en Cisjordanie, alors qu’il a été décidé de suspendre partiellement toutes les écoles de l’UNRWA dans la bande de Gaza.

Le chef de l’Union des travailleurs arabes de l’UNRWA en Cisjordanie, Jamal Abdullah, a déclaré dans un communiqué de presse que la grève dans tous les gouvernorats de Cisjordanie sera globale et ouverte, tandis que la suspension à Gaza sera de deux heures pour soutenir la grève en Cisjordanie, jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée avec l’administration de l’UNRWA, et son engagement pour les droits des employés.

Il a souligné que les demandes sont d’augmenter les salaires des travailleurs en Cisjordanie, sur la base d’une enquête qui a montré le besoin des employés d’augmenter les salaires, soulignant que le syndicat a entamé des négociations avec l’administration de l’UNRWA à ce sujet.

Et il a ajouté que l’administration « UNRWA », au lieu d’être équitable envers les employés, a osé déduire les salaires desd membres du syndicat et a suspendu le président du syndicat.

Il a évoqué des accords antérieurs, où en 2014 il y avait un accord pour augmenter les salaires de 9% d’un montant de 50 dinars jordaniens, et en 2018 une augmentation de 5%, et un accord en 2019 sur une allocation pour les employés de l’UNRWA en Cisjordanie ajoutant : « Tous ces accords n’ont pas été appliqués et non respectés, ce qui a conduit à l’explosion de la situation ».

Jamal Abdullah a indiqué qu’il y a des interventions du ministère du Travail et des syndicats, exprimant son espoir que les problèmes seront résolus et que la grève ne se prolongera pas, et que l’administration de l’UNRWA s’assoira pour dialoguer et produira de bons résultats. .

Mercredi dernier, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, l’UNRWA, a suspendu Jamal Abdullah, chef de son syndicat des travailleurs en Cisjordanie.

Dans la foulée, le Syndicat des travailleurs arabes de l’UNRWA en Cisjordanie a annoncé le début d’étapes de protestation, avertissant que toute escalade et intransigeance de la part de la direction de l’agence se heurterait à une autre escalade de la part du syndicat et pourrait aboutir à une grève ouverte touchant tous prestations de service.

…..L’occupation transfère 25 prisonniers de Rimon à Gilboa.

Aujourd’hui, lundi, l’administration de la prison Ramon a transféré 25 détenus à la prison Gilboa, dans le cadre d’une campagne effrénée lancée par les autorités d’occupation.

Hassan Abed Rabbo, porte-parole de la Commission des affaires des détenus et ex-prisonniers, a déclaré que l’administration pénitentiaire d’occupation a transféré, depuis le 8 janvier, 220 prisonniers de plusieurs prisons, dont (Hadarim, Megiddo et Rimon), comme suit : 80 de la Prison de Hadarim, 70 de Megiddo et 70 de Ramon.

De son côté, le Club de prisonniers a indiqué que ce processus de transfert intervient à la lumière des transferts à grande échelle annoncés par l’administration pénitentiaire d’occupation, qui pourraient concerner 2 000 prisonniers, et les prisonniers transférés seront répartis principalement dans les nouvelles sections des prisons Nafha, Ofer et Gilboa.

Il a indiqué que l’administration pénitentiaire d’occupation poursuit les transferts à plusieurs fins, dont la plus importante est de supprimer toute situation de « stabilité » que le détenu tente de créer à l’intérieur de la prison, et par laquelle elle tente d’imposer plus de contrôle et de surveillance sur les prisonniers.

L’extrémiste ministre israélien de la Sécurité nationale, Ben Gvir, avait menacé de durcir les conditions carcérales, de cesser de les distribuer à l’intérieur des prisons en fonction de l’appartenance politique et de supprimer le statut de représentant des prisonniers, tout en empêchant les détenus de cuisiner leur propre nourriture ou de l’acheter à la cantine de la prison.

Les menaces de Ben Gvir affectent directement le mode de vie que les prisonniers ont atteint à travers les sacrifices et les grèves de la faim massives qui durent depuis de nombreuses années.

…..Ikrima Sabri : Le silence arabe vis-à-vis d’Al-Aqsa est inacceptable.

Le prédicateur de la sainte mosquée Al-Aqsa, Sheikh Ikrima Sabri, a déclaré que le silence des Arabes et des musulmans, sur ce qui se passe à la mosquée Al-Aqsa, n’est ni permis ni inacceptable, et que la condamnation et la dénonciation, toute seule, ne produisent aucun résultat.

Il a appelé, dans des communiqués de presse suivis par le « Centre d’information palestinien », à mettre une pression réelle sur l’occupation sioniste, pour stopper sa persistance et ses colons dans la mosquée bénie Al-Aqsa.

Sabri a indiqué que l’occupation tente de prouver sa présence dans la mosquée Al-Aqsa, que ce soit à l’occasion ou non, avertissant que « l’occupation teste avec ses attaques la réaction, et persiste tant que la réaction n’est pas forte ».

Le prédicateur d’Al-Aqsa a tenu le gouvernement sioniste entièrement responsable des répercussions de ce qui se passe à la mosquée Al-Aqsa.

Les « organisations du temple » ont annoncé leur intention de procéder à une prise d’assaut majeure de la mosquée Al-Aqsa avec le début du « mois hébreu de février », qui date le lundi 23 janvier.

Les Jérusalémites ont renouvelé leurs appels à la mobilisation et au large lien dans la mosquée Al-Aqsa. Surtout aujourd’hui, lundi, pour contrecarrer tous les plans de l’occupation et repousser les incursions des colons.

Les forces d’occupation ont récemment intensifié leur ciblage des fidèles et stationnés à Al-Aqsa, et imposé des restrictions et des procédures strictes à l’entrée de certains d’entre eux à la mosquée, dans une tentative de tarir la présence arabe à Al-Aqsa, à travers de nombreux obstacles qu’elle place devant les visiteurs de la mosquée.

…..Des dizaines de colons prennent d’assaut la mosquée Al-Aqsa.

Des dizaines de colons extrémistes ont pris d’assaut, lundi matin, la mosquée bénie Al-Aqsa, depuis la porte de Maghrébins, sous la stricte protection de la police d’occupation israélienne.

Depuis le matin, la police d’occupation a déployé ses unités spéciales dans les cours d’Al-Aqsa et à ses portes, pour assurer la protection des incursions de colons, dans le cadre de restrictions strictes imposées aux Palestiniens entrant dans la mosquée.

Le Département des Waqfs islamiques à Jérusalem occupée a déclaré que des dizaines d’extrémistes juifs ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa depuis le matin, effectué des visites provocatrices dans ses cours et des rituels talmudiques dans la partie-est de la mosquée.

La police d’occupation a imposé des restrictions à l’entrée, à Al-Aqsa, des fidèles palestiniens de Jérusalem et de l’intérieur occupé, a vérifié leurs papiers dont certains ont été gardés à ses portes extérieures.

Les habitants de Jérusalem ont renouvelé leurs appels au rassemblement de masse et à rester dans la mosquée Al-Aqsa, pour contrecarrer tous les plans de l’occupation et des dits « groupes du Temple ».

Le chercheur de Jérusalem, Jamal Amr, a appelé à la mobilisation et à Rabat à Al-Aqsa, pour contrecarrer les plans de l’occupation et repousser les incursions de colons prévues aujourd’hui, avec le début du « mois hébreu de février »

Il a souligné que les foules de colons criminels profanent Al-Aqsa, en la prenant d’assaut quotidiennement dans le cadre d’objectifs stratégiques dangereux et à long terme, et planifient la fin d’Al-Aqsa en la démolissant et y établissant le prétendu « temple ».

Récemment, les forces d’occupation ont intensifié leur ciblage des fidèles et des personnes stationnées à Al-Aqsa, et imposé des restrictions et des procédures strictes à l’entrée de certains d’entre eux à la mosquée, dans le but de liquider la présence arabe à Al-Aqsa, avec de nombreux obstacles placés devant eux.

…..La militante jérusalémite Abeer Abu Khdeir interdite d’entrer en Cisjordanie.

Dimanche, le 22 Janvier 2023, la police d’occupation sioniste a libéré la militante de Jérusalem, Abeer Abu Khdeir, après lui avoir remis une décision lui interdisant d’entrer en Cisjordanie occupée.

Des témoins oculaires ont déclaré que les forces armées d’occupation ont pris d’assaut la maison de l’activiste Abeer Abu Khudair à Shuafat, l’ont emmenée au poste de police et lui ont remis un avis d’interdiction d’entrer en Cisjordanie jusqu’au 18 juillet 2023.

L’activiste Abeer a été arrêtée et brutalement agressée par les forces d’occupation à plusieurs reprises. Elle est l’épouse de l’ex prisonnier, Nasser Abu Khudair, et son fils Anan.

La police d’occupation a libéré le militant de Jérusalem, Muhammad Abu al-Hummus, à la condition qu’il soit banni du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem occupée, pendant 15 jours.

L’après-midi, les forces d’occupation ont arrêté le militant, Muhammad Abu Al-Hummus, du quartier, sous prétexte d’atteinte à la sécurité et de mise en danger de la vie du public.

La police d’occupation a forcé Abu al-Hummus à signer une garantie financière de 5 000 shekels et que son garant signe une autre garantie de 5 000 shekels.

Vendredi dernier, la police d’occupation a remis au militant Abu al-Hummus la décision de l’expulser de Bab al-Sahira, d’al-Amud pendant 15 jours.

…..Une enquête militaire sioniste confirme l’exécution de sang-froid du martyr Kahla.

Aujourd’hui, lundi, une enquête militaire israélienne a révélé de nouveaux détails sur l’exécution du martyr Ahmed Kahla par l’armée d’occupation israélienne.

L’enquête militaire a confirmé, selon ce qui a été publié par la radio israélienne arabophone, que le martyr Ahmed Kahla (45 ans) du village de Ramon près de Ramallah, qui a été abattu par les forces d’occupation près de Silwad il y a environ une semaine, n’avait pas l’intention de mener d’opération, ni de tenter de s’emparer de l’arme d’un soldat, comme le prétendait un porte-parole militaire.

Selon la commission, Kahla a été abattu après avoir tenté de s’échapper d’un embouteillage suffocant qui était en place en raison d’un poste de contrôle mobile installé.

L’enquête confirme les récits des témoins oculaires et du fils du martyr, selon lesquels Kahla a tenté de sortir de son véhicule en colère, mais le commandant des forces militaires israéliennes lui a fermé la porte au nez et l’a aspergé de gaz poivré ainsi que son fils, tandis que les soldats ont essayé de le faire sortir du véhicule, mais il a résisté et une confrontation a éclaté.

L’enquête indique que le soldat a tenté de frapper Kahla avec son arme, ce qui l’a incité à l’éloigner, alors le soldat lui a tiré dessus devant son fils et des témoins oculaires.

Un porte-parole de l’armée israélienne a affirmé qu’à la suite de l’incident, la police militaire avait lancé une enquête et qu’après l’avoir terminée, les résultats seraient transmis au parquet militaire pour qu’il se prononce sur la question.

…..L’occupation arrête 15 citoyens en Cisjordanie.

Aujourd’hui, lundi, les forces d’occupation israéliennes ont lancé une campagne d’arrestations, alors qu’elles prenaient d’assaut plusieurs villes et villages de Cisjordanie occupée.

Le bureau d’information des prisonniers a déclaré que les forces d’occupation avaient lancé une campagne d’arrestations dans plusieurs régions de Cisjordanie.

À Naplouse, les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme Mahmoud Al-Taqtouk, après avoir perquisitionné la maison de sa famille dans le quartier de Jabal Fatayer à Naplouse.

Les forces d’occupation ont également pris d’assaut un immeuble de logements palestiniens dans le quartier de Rafidia, à l’ouest de la ville, et y ont effectué des perquisitions.

Les résistants ont visé par balles les patrouilles d’occupation lors de leur retrait de l’ouest de la ville.

Dans un communiqué, les groupes Areen al-Ossoud ont revendiqué la responsabilité d’avoir pris pour cible les forces d’occupation lors de leur prise d’assaut de la région de Rafidia.

A Ramallah, les forces d’occupation ont arrêté à l’aube le prisonnier libéré et militant du mouvement « Hamas » Uday Mustafa Nakhla, après avoir pris d’assaut la maison de sa famille au nord de Ramallah, au milieu de la Cisjordanie occupée, et l’ont transféré vers une destination inconnue .

Ce matin, les forces d’occupation ont attaqué le village de Barqa avec une force d’infanterie et se sont déployées dans les rues en collaboration avec les étudiants qui se dirigeaient vers leurs écoles.

À Hébron, les forces d’occupation ont fait une descente dans le village de Kharsa, au sud-ouest d’Hébron, et ont arrêté le jeune homme Abdullah Hassan Safi (20 ans), et de Wadi Nizar dans la ville de Dura, elles ont arrêté le jeune homme Laith Mahmoud Abu Zneid, et de la ville d’Ithna, elles ont arrêté le jeune homme Moamen Mustafa Abu Jahishah (18 ans), après que leurs maisons aient été perquisitionnées et leur contenu falsifié.

Elles ont ajouté que les forces d’occupation avaient installé plusieurs points de contrôle militaires aux entrées nord d’Hébron et aux entrées des villes de Sa’ir, Dura et Halhul, et arrêté et fouillé les véhicules des citoyens, et vérifié les cartes d’identité de leurs passagers.

À Tulkarem, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté des citoyens du camp de Noor Shams, à l’est de Tulkarem.

Des sources locales ont indiqué que les forces d’occupation avaient arrêté Abdel Rahman Fathi Qaraawi et Qatada Muhammad Ess, après qu’ils aient perquisitionné leurs maisons dans le camp.

À Djénine, les forces d’occupation ont arrêté le prisonnier libéré, Sultan Ali Anter, alors qu’il passait par un poste de contrôle militaire, près de la ville de Ya`bad.

Les forces d’occupation ont arrêté Nidal Jaber Al-Hasanat (25 ans), du camp de réfugiés de Dheisheh à Bethléem, ainsi qu’Akram Malash (19 ans) et Saif Darwish (13 ans), du camp d’Aida, après avoir fait une descente et fouillé les maisons de leurs familles.

Les mêmes sources ont ajouté que des affrontements ont éclaté dans le camp de réfugiés de Dheisheh, au cours desquels les forces d’occupation ont tiré des gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes, sans faire de blessés.

…..Cisjordanie : Huit opérations militantes en 24 heures.

Des résistants palestiniens ont mené huit opérations militantes, dont trois fusillades, contre les forces d’occupation israéliennes en Cisjordanie lors de ces dernières 24 heures.

De violents affrontements ont opposé les forces d’occupation israéliennes aux jeunes palestiniens dans le village de Nebi Salah à Ramallah et dans le village d’Azzun à Qalqilya.

D’autres affrontements ont éclaté dans la région de Zabuba à Jenine et dans le village de Hawara à Naplouse alors que les balles des résistants palestiniens ont visé les forces israéliennes positionnées à proximité du barrage de Shavi Shamron.

Les résistants ont tiré en direction de la colonie de Ghosh Atsion à Bethlehem au moment où des jeunes palestiniens contraient les bombes lacrymogènes des forces israéliennes par le jet de pierres au village d’al-Khedhr.

Du côté d’Hébron, des résistants palestiniens ont tiré sur la colonie de Kiryat Arba.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste