MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 28 Safar 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 28 Safar 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 28 Safar 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

Des dizaines de Palestiniens morts dans le naufrage du bateau libanais.
Un bateau libanais portant des clandestins, dont des dizaines de Palestiniens du camp de Nahr al-Bared, s’est naufragé au large de la ville de Tartous à l’ouest de la Syrie..

50 000 personnes assistent à la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa.
Cinquante mille citoyens ont effectué la prière du vendredi aujourd’hui (23-9) dans la sainte mosquée Al-Aqsa, malgré les mesures strictes des forces d’occupation israéliennes, selon le Département de dotation islamique à Jérusalem..

Une cellule de Hamas dévoilée à Naplouse et l’auteur de l’opération de Karmil arrêté à Hébron.
Des sources israéliennes ont révélé que les services de sécurité intérieure Shabak ont arrêté les membres d’une cellule appartenant à Hamas impliqués dans une fusillade dans la région de Hawara à Naplouse..

40 pays affirment leur engagement à fournir un soutien total à l’UNRWA.
Quarante États membres des Nations Unies ont affirmé leur engagement à soutenir l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) et à veiller à ce qu’il continue à remplir son mandat..

Des colons soufflent dans le shofar près d’Al-Aqsa.
Vendredi matin, des groupes de colons ont pris d’assaut le cimetière de Bab al-Rahma et un certain nombre de portes de la mosquée Al-Aqsa, et ont exécuté des rituels talmudiques provocateurs, y compris sonner de la trompette..

L’occupation vise les pêcheurs et les agriculteurs de Gaza.
Aujourd’hui, vendredi, les forces d’occupation israéliennes ont pris pour cible des pêcheurs et des agriculteurs dans le sud et le nord de la bande de Gaza..

Cinq colons blessés et l’assaillant tué.
Un militant palestinien armé d’un couteau a blessé hier soir cinq colons avant de l’exécuter par les soldats israéliens à proximité du point de passage de Beit Sira, au sud-ouest de Ramallah..

L’occupation arrête deux citoyens en Cisjordanie.
Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté, vendredi à l’aube, des citoyens lors d’une campagne de raids à Bethléem et Tulkarem en Cisjordanie..

L’occupation transforme un site archéologique d’Hébron en zone militaire.
Aujourd’hui, jeudi, un groupe de colons, sous la protection des forces d’occupation israéliennes, a installé un portique en fer à l’entrée du quartier « Hosh Al-Sharif », près de la mosquée Ibrahimi, dans la ville d’Hébron, au sud de la Banque de l’Ouest; En préparation de sa capture..

L’avocat Karaja : le détenu Ishtyeh n’arrêtera pas sa grève de la faim avant sa libération.
Le président du groupe « Avocats pour la justice », Mohannad Karaja, a assuré que le détenu politique dans les prisons de l’Autorité Palestinienne (AP) Mossab Ishtyeh poursuit sa grève de la faim et ne l’arrêtera pas avant sa libération.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

…..CCECC partage son savoir-faire sur la construction ferroviaire en milieu désertique.

La China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) a organisé, ce mardi 20 septembre, à la salle de conférence de la Direction Générale de la SAFEX, la première conférence sous le thème : “Réseau ferré en milieu désertique et phénomène d’ensablement : solutions et mesures d’atténuation”.

Organisée dans le cadre de la participation de CCECC au Salon International des Travaux Publics (SITP), cette conférence a pour but de d’exposer l’évolution des techniques de réalisation de chemins de fer dans des environnements tels que le Sahara algérien. Avec près de 100 participants et invités, exerçant dans les différentes catégories des métiers de travaux publics en général et des chemins de fer en particulier, « cette rencontre est une excellente opportunité d’échanger sur les enjeux et défis de la modernisation du réseau ferré en Algérie, en particulier dans les régions du Grand Sud », a déclaré M. Niu Zengxiang, Directeur Général de la société CCECC en Algérie.

« Nous sommes particulièrement heureux et honorés de partager le savoir-faire acquis par notre entreprise dans le domaine de la réalisation de chemins de fer, notamment à travers l’utilisation de techniques modernes adaptées et le développement de systèmes de protection contre l’ensablement, comme le phénomène de formation des vents de sable et les principes de prévention liés à ce phénomène climatique », précise-t-il. Le DG de CCECC assure également que l’entreprise prend également en considération « les contraintes en amont, durant la phase de conception de réseau ferrée en milieu désertique qui sont particulières et que nous connaissons grâce à notre expérience acquise et les solutions techniques mises en œuvre dans des pays tels que la Chine, l’Arabie Saoudite ou les Emirats Arabe Unis ». Par ailleurs, « la CCECC est prête à participer à la réalisation des projets de chemin de fer dans le grand sud algérien et est également disponible à apporter tout le soutien et l’aide nécessaires pour endiguer ou du moins atténuer le phénomène d’ensablement au niveau des lignes existantes du chemin de fer algérien », assure le premier représentant de la société en Algérie.

Lors de la conférence, l’intervenant, M. OUAR Abdelhamid, consultant international, a présenté l’état de la diversification et du développement ferroviaire en Chine et les mesures prises pour venir à bout du problème d’ensablement que subissent les lignes existantes et éviter ce phénomène pour les nouvelles lignes potentielles.

Cette rencontre veut s’inscrire en droite ligne des efforts du Gouvernement Algérien pour l’extension et l’élargissement du réseau ferroviaire du Nord vers le Grand Sud, auxquels CCECC compte apporter tout son soutien et son savoir-faire.

…..Nouvelles déclarations de Sanchez sur le Sahara occidental… L’Espagne va-t-elle renoncer à soutenir le Maroc ?.

La crise diplomatique entre l’Algérie et l’Espagne a fortement impacté les exportations espagnoles vers l’Algérie, notamment le secteur de la céramique.

Le revirement du gouvernement de Pedro Sanchez sur la question du Sahara occidental a été à l’origine de la crise diplomatique entre les deux pays.

En mars dernier, Pedro Sanchez a annoncé le soutien de son gouvernement au plan d’autonomie marocain pour ce territoire occupé. Cette annonce a suscité la colère de l’Algérie qui, dans un premier temps, a rappelé son ambassadeur à Madrid, avant de prendre une série de mesures économiques.

Le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, est-il en train de faire machine arrière?

En effet, lors de son discours, tenu jeudi 22 septembre, à la 77ème Assemblée général des Nations unies à New York, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a déclaré que l’Espagne soutenait une « solution politique mutuellement acceptable » concernant le Sahara occidental, rapporte l’agence britannique Reuters.

« Nous soutenons pleinement le travail de l’envoyé spécial du secrétaire de l’ONU, travail que nous jugeons absolument crucial », a déclaré Sanchez lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations unies.

« L’Espagne continuera également à soutenir la population sahraouie dans les camps de réfugiés comme elle l’a toujours fait, en tant que principal donateur international d’aide humanitaire dans ce contexte. », selon le même média.

Ensuite, le 8 juin dernier, Alger a décidé de suspendre le Traité d’amitié, de coopération et de bon voisinage conclu avec Madrid en 2022. Cette décision a été suivi immédiatement par le gel des opérations de domiciliation bancaire du commerce extérieur de biens et produits de et vers l’Espagne.

En effet, les exportations espagnoles vers l’Algérie ont fortement reculé. Selon les données officielles relatives au commerce extérieur communiquées mardi par le secrétariat d’Etat espagnol au commerce extérieur, la valeur des exportations espagnoles vers l’Algérie a été de 28,6 millions d’euros en juillet dernier, contre 155,6 millions d’euros en juillet 2021, soit une baisse de 81,6 %.

Durant le mois de juin dernier, l’Espagne a exporté vers l’Algérie pour 66,6 millions d’euros contre 174 millions en juin 2021, soit une baisse de 61,8%.

…..Le pétrole chute, le WTI sous 80 dollars le baril.

Les prix du pétrole brut ont encore chuté ce vendredi en raison des craintes de récession mondiale. Le West Texas Intermediate (WTI) américain coté à New York est passé sous 80 dollars le baril pour la première fois depuis janvier, tandis que le baril de Brent est passé sous les 90 dollars.

En effet, vers 13H10 GMT, le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en novembre, chutait de 4,35% à 79,85 dollars. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison le même mois baissait de 3,68%, à 87,15 dollars, rapporte l’AFP.

Après avoir flambé jusqu’à 130,50 dollars pour le WTI et 139,13 pour le Brent au début de l’invasion russe de l’Ukraine, en raison des limites à l’approvisionnement venu de Russie, le brut est fortement retombé.

Les craintes d’une récession mondiale et donc de baisse de la demande de pétrole revenant sur le devant de la scène, la hausse du WTI depuis début 2022 n’est plus que d’environ 5%. « Le resserrement monétaire généralisé de ces deux derniers jours alimente les craintes d’un coup dur pour la croissance », a commenté Craig Erlam, analyste chez Oanda, cité par la même source.

Mercredi, la Réserve fédérale américaine (Fed) a notamment procédé à un fort tour de vis de 0,75 point de pourcentage afin de juguler l’inflation. Elle ouvrait ainsi le bal d’une semaine de hausses des taux de nombreuses banques centrales à travers le monde, à l’exception du Japon ou encore de la Turquie.

La Banque d’Angleterre (BoE) considère d’ailleurs que le Royaume-Uni est entré en récession dès le troisième trimestre. Une « récession » pourrait même intervenir l’année prochaine dans la zone euro en cas de « coupure totale du gaz russe », a averti de son côté la Banque centrale européenne (BCE).

En parallèle, le dollar continue de toucher de nouveaux sommets face aux autres devises, bénéficiant d’une économie américaine qui résiste plus que prévu et de son statut de valeur refuge en période de tensions géopolitiques. Or, les fortes hausses du dollar rendent le pétrole plus cher pour les acheteurs qui utilisent d’autres monnaies, ce qui peut peser sur la demande.

C’est notamment le cas « des géants asiatiques importateurs d’énergie » comme la Chine et l’Inde, dont les monnaies « ont été parmi les moins performantes par rapport au dollar », explique Stephen Brennock, de chez PVM Energy. La vigueur du billet vert est partie pour durer, ajoute l’analyste, vu l’escalade des risques géopolitiques concernant l’Ukraine.

Des référendums d’annexion par la Russie ont débuté vendredi dans des régions d’Ukraine contrôlées entièrement ou en partie par Moscou, marquant une nouvelle étape du conflit. L’ex-président russe et numéro deux du Conseil de sécurité du pays, Dmitri Medvedev, a rappelé jeudi sur Telegram que son pays est prêt à une frappe nucléaire.

Mais les analystes rappellent que la guerre en Ukraine menace toujours la sécurité de l’approvisionnement énergétique. « Avec un accord sur le nucléaire iranien peu probable, la fin des libérations des réserves stratégiques de pétrole (américaines, ndlr) et la réduction imminente des importations russes par l’UE, tout est en place » pour un choc de l’offre massif, et par conséquent une flambée des prix du pétrole, conclut M. Brennock.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) reste également « parfaitement disposée à restreindre davantage l’offre » si la chute des prix du brut se poursuit, souligne Craig Erlam. Un scénario que l’alliance avait avancé lors de sa dernière réunion, n’excluant pas une rencontre d’urgence.

…..Le PIB de l’Algérie devrait atteindre 180 milliards de dollars cette année.

Le produit intérieur brut (PIB) pour cette année devrait atteindre 180 milliards de dollars, et l’Algérie occupe la deuxième place en Afrique, a indiqué l’économiste Mourad Kouachi.

Dans une déclaration faite ce vendredi à la Radio locale Sétif, l’économiste a indiqué que le dinar algérien a connu un bond historique et soudain dans les seules transactions officielles, 1 euro ou dollar vaut 140 da.

Le taux d’augmentation a été estimé à 12,5% par rapport à sa valeur de l’année précédente, et on s’attend à ce qu’il continue d’augmenter cette année et l’année prochaine également, selon M. Kouachi.

Nous n’oublions pas non plus que la valeur du dollar et de l’euro a diminué avec l’amélioration de la valeur du dinar, et les raisons sont dues aux indicateurs macroéconomiques positifs, réalisant une croissance économique de 3,6% cette année.

Il explique l’augmentation des réserves de change de l’État par les exportations de l’Algérie dans le domaine des hydrocarbures, et des facteurs externes tels que la baisse de la valeur du dollar et de l’euro.

M. Kouachi a indiqué que les revenus de l’Algérie provenant des hydrocarbures pourraient atteindre 60 milliards de dollars cette année, et les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie visent à atteindre 7 milliards de dollars, dont nous avons maintenant atteint plus de 50 % au premier semestre de cette année.
Inflation et appréciation du dinar

Quelques autres réalisations comme le début de l’exploitation de Ghar Jbeilat ; L’intention de l’Algérie de rejoindre les BRICS et les déclarations du président visant à augmenter la valeur du dinar ont tous contribué à cette hausse.

L’économiste estime que le plus gros problème actuellement est l’inflation, qui est un problème mondial dont tous les pays souffrent, selon des rapports non officiels, et le pourcentage a atteint 10%, et l’appréciation du dinar contribue à ralentir le taux d’inflation.

Mourad Kouachi a indiqué que la hausse de la valeur du dinar contribuera à la stabilité du pouvoir d’achat des citoyens et à la stabilité des prix des produits, mais sans leur baisse due à la force du marché parallèle et à la mentalité du commerçant algérien.

Il estime que le marché noir est le plus grand obstacle dont souffre l’économie nationale, parlant de 75 milliards de dollars, donc la prochaine stratégie est d’organiser et de structurer ce marché pour organiser l’économie nationale.

Évoquant l’intention de l’Algérie de rejoindre le groupe BRICS, l’économiste a indiqué que ce sont des pays à la croissance la plus rapide au monde, donnant une forte impulsion économique, car il traite dans la monnaie locale, et il y a un grand soutien de la Chine, de la Russie et de l’Afrique du Sud.

L’objectif est d’activer les transactions économiques entre ces pays dans la monnaie locale, ce qui est un pas de géant pour l’économie nationale, a-t-il précisé.

…..Le pétrole en baisse après les décisions des banques centrales.

Les prix du pétrole perdaient du terrain vendredi, après une salve de hausses des taux de plusieurs banques centrales à travers le monde, appuyant les craintes d’une récession mondiale.

Vers 09H30 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre baissait de 1,56%, à 89,05 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison le même mois, perdait 1,81% à 81,98 dollars.

Mercredi, la Réserve fédérale américaine (Fed) a notamment procédé à un fort tour de vis de 0,75 point de pourcentage, la troisième hausse de taux de cette ampleur d’affilée, afin de juguler l’inflation.

Elle ouvrait ainsi le bal d’une semaine de hausses des taux de nombreuses banques centrales à travers le monde, à l’exception du Japon ou encore de la Turquie.

Pour Han Tan, analyste chez Exinity, cette salve de relèvements est surtout le signe que « les risques de récession mondiale pourraient bien s’intensifier », accentuant la tendance baissière du brut en plombant la demande.

Si ces craintes s’amplifient, « le Brent pourrait revenir dans la zone (des) 80 dollars le baril à court terme », estime l’analyste.

En parallèle, le dollar continue de toucher de nouveaux sommets face aux autres devises, bénéficiant d’une économie américaine qui résiste plus que prévu et de son statut de valeur refuge en période de tensions géopolitiques.

Or, les fortes hausses du dollar rendent le pétrole plus cher pour les acheteurs qui utilisent d’autres monnaies, ce qui peut peser sur la demande.

C’est notamment le cas « des géants asiatiques importateurs d’énergie » comme la Chine et l’Inde, dont les monnaies « ont été parmi les moins performantes par rapport au dollar », explique Stephen Brennock, de chez PVM Energy.

La vigueur du billet vert est partie pour durer, ajoute l’analyste, vu l’escalade des risques géopolitiques concernant l’Ukraine.

Des référendums d’annexion par la Russie ont débuté vendredi dans des régions d’Ukraine contrôlées entièrement ou en partie par Moscou, marquant une nouvelle étape du conflit.

L’ex-président russe et numéro deux du Conseil de sécurité du pays, Dmitri Medvedev, a rappelé jeudi sur Telegram que son pays est prêt à une frappe nucléaire.

Mais les analystes rappellent que la guerre en Ukraine menace toujours la sécurité de l’approvisionnement énergétique.

« Avec un accord sur le nucléaire iranien qui semble peu probable, la fin des libérations des réserves stratégiques de pétrole (américaines, ndlr) « et la réduction imminente des importations russes par l’UE, tout est en place » pour un choc de l’offre massif, et par conséquent une flambée des prix du pétrole, conclut M. Brennock.

…..Mauritanie : des quotas annuels de pêche attribués à l’Algérie.

L’impératif de promouvoir le domaine de la pêche de manière à réaliser l’intégration et la complémentarité entre l’Algérie et la Mauritanie a été souligné lors de la réunion, jeudi à Alger, de la Commission technique mixte algéro-mauritanienne dans le domaine de la pêche.

Coprésidant avec le ministre mauritanien des Pêches et de l’Economie maritime, Mohamed Ould Abidine Ould Mayif, les travaux de cette Commission, le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi a affirmé que les relations de coopération bilatérale sont confortées par « une nouvelle dynamique à la faveur de la visite effectuée en décembre dernier à Alger, par le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El-Ghazaouani, ayant abouti à la dynamisation de la coopération dans divers domaines.

Rappelant les accords signés récemment à l’occasion des travaux de la 19e session de la Grande Commission mixte de coopération algéro-mauritanienne tenus début septembre à Nouakchott, M. Salaouatchi a indiqué que le procès verbal de cette session prévoit également l’attribution à l’Algérie de quotas annuels de pêche dans les eaux territoriales mauritaniennes.
Des quotas de pêche accordés à l’Algérie.

Les rencontres de la Commission technique mixte algéro-mauritanienne dans le domaine de la pêche, tenues récemment à Nouakchott, ont été marquées par « un débat constructif et une concertation fructueuse ayant permis de franchir de grands pas dans l’élaboration du projet cadre de coopération multilatérale dans le domaine de la pêche, de l’aquaculture et du développement de la pêche hauturière », a-t-il rappelé.

Dans le même sillage, il a ajouté que ce nouveau cadre spécifie les méthodes et techniques d’exploitation des quotas de pêche accordés à l’Algérie et définit le cadre de coopération afin de permettre aux Mauritaniens de tirer profit des potentialités, des produits et des expertises dont recèle l’Algérie dans le domaine de la pêche, de la formation et de la recherche scientifique en matière d’aquaculture marine et continentale, de construction et de réparation des navires de pêche et de transformation des produits halieutiques, en sus de la coopération dans le domaine de la surveillance maritime.
Promouvoir le domaine de la pêche

A ce propos, M. Salaouatchi a relevé une réelle volonté chez son homologue mauritanien de « promouvoir le domaine de la pêche, de façon à contribuer à la réalisation de l’intégration et de la complémentarité entre l’Algérie et la Mauritanie ».

De son côté, le ministre mauritanien des Pêches et de l’Economie Maritime a tenu à remercier l’Algérie, avec laquelle son pays a pu mettre à profit leur coopération notamment dans le domaine de la formation, en bénéficiant de l’expertise de nombre d’instituts algériens.

S’agissant des objectifs de la Commission, il a affirmé qu’ils s’inscrivent dans le cadre de la concrétisation de la coopération sur la base des intérêts communs des deux pays, notamment en ce qui concerne les quotas de pêche accordés à l’Algérie dans les eaux territoriales mauritaniennes, la formation maritime, la production, le sauvetage maritime, la construction navale et la pisciculture.

Le ministre mauritanien a relevé « la disposition de la partie algérienne à promouvoir cette coopération au mieux des intérêts communs des deux pays ».

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.dz-algerie.info/rss

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste

Flash info pour le Vendredi 27 Safar 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Vendredi 27 Safar 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Vendredi 27 Safar 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

Blessure d’un soldat israélien de suite à une attaque à la voiture bélier.
Le journal israélien Yadiot Aharanot a rapporté qu’un soldat israélien a été légèrement blessé ce jeudi soir après une attaque à la voiture bélier près du barrage militaire de Hawara au sud de Naplouse, en Cisjordanie occupée..

Envahissements et arrestations à Al-Aqsa et des appels palestiniens à contrer les agresseurs.
Des dizaines de colons israéliens protégés par les forces d’occupation, ont envahi, jeudi 22/09/2022, la mosquée al-Aqsa..

Approbation de nouveaux projets coloniaux à Jérusalem.
Jeudi, le gouvernement d’occupation israélien a alloué d’importantes sommes d’argent pour mettre en œuvre de nouveaux projets de colonisation, qu’il a approuvés, dans la ville de Jérusalem occupée ..

L’AP libère le journaliste Mohammad Atig.
Les services sécuritaires de l’Autorité Palestinienne (AP) ont libéré à une tardive de la nuit d’hier le journaliste Mohammad Atig après une arrestation de 18 jours..

Qassem: Le soutien de la nation à d’Al-Aqsa perturbe l’occupation.
Hisham Qassem, chef du département des médias du mouvement de résistance islamique, Hamas, à l’étranger, a confirmé que le rassemblement des nations arabes et islamiques autour de la question de Jérusalem occupée et de la mosquée bénie Al-Aqsa s’efforce de perturber les comptes de l’ennemi occupant et de revoir ses relations de normalisation dans la région..

Amman accueillera une conférence internationale sur Jérusalem le mois prochain.
Les 23 et 24 octobre, la Jordanie accueillera une conférence internationale sur Jérusalem intitulée « Jérusalem… Histoire, homme et religion », sous les auspices du ministère jordanien de la Culture..

L’occupation lance une campagne d’arrestations en Cisjordanie.
Aujourd’hui, jeudi (22-9), les forces armées d’occupation israéliennes ont lancé une campagne d’arrestations massives dans différentes zones de Cisjordanie, touchant un certain nombre de prisonniers libérés..

Démolition d’une maison au sud d’Hébron.
Jeudi, les forces armées d’occupation israéliennes ont démoli une maison appartenant à un Palestinien, dans la région d’Al-Rkeez, près du village de Tawana à Massafer Yatta, au sud d’Hébron (sud de la Cisjordanie)..

Des résistants ciblent les forces d’occupation à Naplouse et à Hébron.
Jeudi matin (9-22), des combattants de la résistance ont ciblé les forces d’occupation israéliennes près de Naplouse et d’Hébron en Cisjordanie..

Les autorités de l’AP lancent une campagne d’arrestations à Naplouse.
Les forces de sécurité de l’AP ont lancé une campagne d’arrestations dans la ville de Naplouse en Cisjordanie, à l’aube aujourd’hui, jeudi (9-22).

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

…..Accélération des actions visant à moderniser le système bancaire et financier.

La réalisation des actions du gouvernement pour la modernisation du système bancaire et financier a connu une cadence accélérée entre septembre 2021 et août 2022, selon la déclaration de politique générale du gouvernement, rapporte ce jeudi l’agence officielle.

Ces actions visent principalement « la consolidation d’un secteur bancaire et financier performant, moderne et accessible, susceptible d’apporter une contribution effective au développement de l’économie nationale », est-il expliqué dans ce document qui sera présenté devant l’Assemblée populaire nationale (APN), en séance plénière, le 3 octobre prochain, par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane.

Il s’agit de la densification du réseau bancaire et des assurances pour un accès aux mêmes prestations sur tout le territoire national.

Dans ce sens, le bilan du gouvernement fait état d’une augmentation du nombre d’agences bancaires de 1.646 agences en août 2021 à 1.692 agences en juin 2022.

Le réseau des sociétés d’assurance a, de son côté, « fortement évolué » entre 2021 et 2022, avec l’ouverture de 170 agences durant cette période, atteignant ainsi un nombre total de 3.416 agences sur le territoire national.

S’agissant du déploiement des banques algériennes à l’étranger, le document souligne que les démarches ont été accélérées depuis septembre 2021 avec notamment la définition des lieux d’implantation et l’accomplissement des formalités d’agrément auprès des autorités compétentes.

Ces démarches concernent l’installation d’une banque publique en France et de filiales de banques publiques dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), notamment au Sénégal, ainsi que d’une banque créée par des banques publiques en Mauritanie.

En matière d’amélioration de l’inclusion financière, les efforts ont permis de renforcer le déploiement des produits de la finance islamique avec l’ouverture de 294 guichets, et le développement de l’assurance « Takaful » par la création de 2 sociétés par les assurances et banques et de 5 guichets d’assurance par des compagnies publiques et privées.

Le bilan du gouvernement a évoqué, par ailleurs, l’amélioration du dispositif des fonds d’investissement de wilayas à travers l’aménagement des conventions de gestion liant le ministère des finances aux sociétés de gestion des fonds d’investissement de wilayas.

Parmi les actions menées par gouvernement, figurent également la mise en place d’un cadre réglementaire sur le financement participatif par internet « Crowdfunding », la redynamisation de la Bourse d’Alger et la modernisation de ses infrastructures par l’implémentation de nouveaux systèmes d’information des institutions du marché financier au niveau de la Bourse, d’Algérie clearing et de la COSOB.

Le gouvernement prépare aussi l’introduction en Bourse de 2 banques publiques, dans le cadre de la contribution du marché financier dans la mobilisation de l’épargne et le financement de l’économie, selon le même document.

En outre, la révision de l’ordonnance relative aux assurances est « en cours de consolidation », avec d’autres projets de lois traitant de certains aspects liés à l’assurance, de telle sorte à élaborer un code des assurances, souligne le bilan ajoutant que la loi relative à la monnaie et au crédit est également en cours de révision.

Le projet de la banque de l’habitat finalisé.

Concernant la banque de l’habitat, le gouvernement a finalisé le projet de sa création, par la transformation de la Caisse nationale du logement (CNL) en une institution financière dédiée à l’habitat.

« Le dispositif opérationnel a été mis en place de telle sorte que l’institution soit autorisée par le Conseil de la Monnaie et du Crédit avant la fin de l’année 2022 », est-indiqué dans la déclaration de politique du gouvernement.

Par ailleurs, le gouvernement a engagé une série d’actions, dans le cadre de la poursuite de l’adaptation du système des finances publiques aux mutations économiques qu’a connues l’Algérie, en vue d’une plus grande transparence, de rigueur budgétaire et d’optimisation de l’utilisation des ressources budgétaires.

Ces actions concernent la mise en œuvre du nouveau plan comptable de l’Etat, l’élaboration « à hauteur de 95% » de guides pratiques opérationnels précisant les modalités de déclinaison des principes de la pluri-annualité budgétaire ainsi que la modernisation des modèles de prévision, dans une optique de rationalisation de la dépense publique.

Au titre de la fiscalité, les niveaux de recouvrement ont enregistré une nette amélioration (85% pour l’apurement des restes à recouvrer, 56% pour l’identification de la population fiscale et 50% pour la recherche de l’information fiscale), alors que système d’information « Jibaya’tic » se généralise progressivement (déployé actuellement sur 35 sites).

Au titre de l’administration des domaines, les actions menées ont permis notamment la numérisation de plus de 90 % des documents et archives des conservations foncières, dont plus de 24 millions de documents numérisés.

Côté douanes, un centre national de l’information et de la documentation douanière a été mis en place, alors que le processus de numérisation des services douaniers se poursuit, souligne le document rappelant que le code des douanes est également en cours de révision.

Concernant les finances locales, le gouvernement a engagé une réflexion portant sur la révision des mécanismes de partage et de mutualisation des moyens humains, matériels et financiers des collectivités locales, la refonte du système fiscal et l’instauration de nouvelles règles de gouvernance budgétaire.

A noter que la déclaration de politique générale du gouvernement met en évidence les activités et actions réalisées par les différents secteurs durant la période allant de septembre 2021 à août 2022..

…..Alger : Arrestation du voleur des pensions des retraités.

Les services de la Sûreté d’Alger ont arrêté un individu se faisant passer pour un receveur de poste en vue d’escroquer des personnes âgées et leur extorquer leurs pensions de retraite, a indiqué jeudi un communiqué de ces services, relayé par le site de la radio algérienne.

Cette affaire intervient suite à la réception de plusieurs plaintes de citoyens disant être victimes de vol par escroquerie, en ce que le mis en cause leur tend un guet-apens lors du retrait de leurs pensions.

Sous la supervision permanente du parquet territorialement compétent, les mêmes services ont mené des investigations qui se sont soldées par l’identification et l’arrestation du mis en cause.

Après finalisation des formalités légales, le mis en cause a été déféré devant le parquet territorialement compétent pour vol et usurpation de qualité attachée à une profession légalement réglementée..

…..Covid-19 en Algérie : 6 nouveaux cas et aucun décès.

Six (6) nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et sept (7) guérisons ont été enregistrés, alors qu’aucun décès n’a été déploré ces dernières 24 heures en Algérie, a indiqué, ce jeudi, le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le total des cas confirmés s’établit ainsi à 270625, celui des décès reste inchangé (6879 cas), alors que le nombre total des patients guéris passe à 182273 cas.

Par ailleurs, un (1) patient est actuellement en soins intensifs..

…..Les exportations espagnoles vers l’Algérie en forte baisse.

La crise diplomatique entre Alger et Madrid a fortement impacté les exportations espagnoles vers l’Algérie.

Le revirement du gouvernement espagnol, dirigé par Pedro Sanchez, sur la question du Sahara occidental, en annonçant en mars dernier son soutien au plan d’autonomie marocain pour ce territoire occupé, a suscité la colère de l’Algérie, qui a pris plusieurs mesures en rappelant tout d’abord son ambassadeur à Madrid.

Ensuite, le 8 juin dernier, Alger a décidé de suspendre le Traité d’amitié, de coopération et de bon voisinage conclu avec Madrid en 2022. Cette décision a été suivi immédiatement par le gel des opérations de domiciliation bancaire du commerce extérieur de biens et produits de et vers l’Espagne.

Plus de quatre mois après ces deux dernières mesures, les conséquences sont de plus en plus visibles du côté espagnol, au vu des pertes qu’ont enregistrées les entreprises espagnoles qui commercent avec l’Algérie.

En effet, les exportations espagnoles vers l’Algérie ont fortement reculé. Selon les données officielles relatives au commerce extérieur communiquées mardi par le secrétariat d’Etat espagnol au commerce extérieur, la valeur des exportations espagnoles vers l’Algérie a été de 28,6 millions d’euros en juillet dernier, contre 155,6 millions d’euros en juillet 2021, soit une baisse de 81,6 %.

Durant le mois de juin dernier, l’Espagne a exporté vers l’Algérie pour 66,6 millions d’euros contre 174 millions en juin 2021, soit une baisse de 61,8%.

Ainsi, en deux mois (juin et juillet 2022), l’Espagne n’a exporté que pour 95,2 millions contre 330 millions d’euros en juin et juillet 2021, soit une baisse de 235 millions d’euros.

Les exportations espagnoles ont baissé de 71% depuis la décision de l’Algérie en juin dernier de suspendre le Traité d’amitié et de geler le commerce extérieur avec l’Espagne.

De janvier à juillet 2022, l’Espagne a exporté vers l’Algérie pour 940,2 millions d’euros, en baisse de 15,3% par rapport à la même période de l’année dernière.

En revanche, selon les mêmes données, l’Espagne a continué d’importer d’Algérie, essentiellement des hydrocarbures, notamment du gaz naturel. Les deux pays étant liés par des contrats de livraison de gaz par gazoduc (Medgaz).

En juillet dernier, l’Espagne a importé du gaz algérien pour une valeur de 514,6 millions d’euros, en hausse de 41,9% par rapport au mois de juillet de 2021. Durant le mois de juin dernier, l’Espagne en a importé pour 663,1 millions d’euros, soit une hausse de 49,1%. En deux mois, les importations espagnoles d’Algérie ont augmenté de 45,8%.

De janvier à juillet 2022, l’Espagne a importé du gaz algérien pour une valeur de 4666,8 millions d’euros (4,66 milliards d’euros), soit une hausse de 108,6 %..

…..Vers l’organisation des industries sidérurgiques et minières en un cluster.

Le ministre de l’Industrie, M. Ahmed Zeghdar, a supervisé une réunion au siège du ministère regroupant les opérateurs économiques exerçant dans les industries sidérurgiques et minières en Algérie dans le cadre de la politique de développement de la filière des industries sidérurgiques et minières en Algérie, indique ce jeudi un communiqué du ministère publié sur sa page Facebook.

Cette rencontre, à laquelle ont participé une quarantaine d’opérateurs économiques des secteurs public et privé actifs dans diverses branches de la sidérurgie et des mines, vise à organiser au mieux ce pôle et à le développer en adéquation avec les enjeux du secteur industriel en relevant le pourcentage de sa contribution au produit intérieur brut et en exploitant les opportunités actuellement disponibles pour entrer sur les marchés internationaux à des prix compétitifs.

Dans ce contexte, M. Zeghdar a mis en exergue les ressources naturelles et les structures industrielles dont dispose l’Algérie pour être l’un des pays leaders dans les industries sidérurgiques et minières si elles sont exploitées de manière optimale, pointant l’importance de ce pôle stratégique qui finance et anime d’autres secteurs industriels.

Les industries sidérurgiques ont connu des progrès remarquables ces dernières années, ajoute le ministre, alors que les exportations algériennes de produits ferreux se sont élevées à 927 millions de dollars en 2021, contre seulement 11 millions de dollars en 2017, tandis que ses importations ont baissé l’an dernier à environ 03 milliards dollars, contre plus de 6,5 milliards de dollars en 2017, après que plusieurs investissements structurants dans ces industries soient entrés en phase de production..

…..La relation algéro-américaine « est solide et durable » .

La relation entre l’Algérie et les Etats-Unis est « solide et durable », a affirmé la sous-secrétaire d’Etat américaine, Wendy Sherman, à l’issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, mercredi à New York, rapporte ce jeudi la Radio nationale.

« Ce fut un plaisir » de rencontrer le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra en marge des travaux de l’Assemblée générale de l’ONU pour discuter notamment de la sécurité régionale et de notre partenariat économique, a écrit la numéro deux de la diplomatie américaine sur son compte Twitter. « J’ai hâte de continuer à approfondir notre relation solide et durable », a-t-elle encore ajouté.

Cette déclaration intervient au lendemain d’une autre déclaration à New York émanant de la responsable du département d’Etat américain, chargée des Affaires du Proche-Orient, Barbara Leaf, qui a qualifié l’Algérie de partenaire solide pour la paix et la stabilité dans la région et le continent africain. .

…..Pluies orageuses et chutes de grêle sur le plusieurs wilayas.

Des pluies parfois orageuses accompagnées localement de chutes de grêle et de rafales de vents sous orages, continueront d’affecter plusieurs wilayas du pays, indique jeudi l’Office national de météorologie (ONM) dans un Bulletin météorologique spécial (BMS).

Classé au niveau de vigilance « Orange », le BMS concerne les wilayas d’El-Bayadh, Laghouat, Ghardaïa et le Nord d’El Meniaâ, précise la même source, ajoutant que la validité en cours s’étalera jusqu’à vendredi à 03h00, avec des quantité de pluies estimées entre 20 et 30 millimètres.

Les wilayas de Batna, Khenchela, Tébessa, Oum El-Bouaghi, Guelma, Souk-Ahras, Annaba et El-Tarf sont également concernées par les pluies et ce, jeudi de 12h00 jusqu’à 21h00, avec des quantités de pluies estimées entre 20 et 40 mm, ajoute la même source..

…..Renforcement de la coopération industrielle entre l’Algérie et la Russie.

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a reçu au siège du ministère, l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Valerian Shuvaev, indique ce jeudi un communiqué du ministère publié sur sa page Facebook.

Les deux parties ont évoqué les relations économiques et industrielles entre l’Algérie et la Russie et les moyens de les améliorer.

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont affirmé la volonté de leurs pays de renforcer la coopération et de développer le partenariat économique bilatéral, notamment dans le domaine industriel, pour se hisser au niveau des relations historiques qui les unissent.

Les deux responsables ont évoqué certains domaines qui pourraient être des opportunités pour un partenariat bilatéral fructueux, tels que les industries mécaniques, les industries sidérurgiques, la mécanisation du secteur agricole, le développement des équipements agricoles, ainsi que la réalisation de zones industrielles.

Dans ce contexte, M. Zeghdar a donné un aperçu du nouveau système juridique qui encadre l’investissement en Algérie et les opportunités d’investissement et les grandes incitations qu’il offre aux investisseurs locaux et étrangers.

Pour sa part, l’ambassadeur de Russie a souligné l’intérêt de nombreuses entreprises de son pays à investir en Algérie dans de nombreuses branches et secteurs économiques.

Enfin, les deux parties ont convenu d’intensifier les rencontres et visites d’échanges afin d’identifier les opportunités de partenariat profitables pour les entreprises des deux parties..

…..Commerce: prés de 137.000 infractions enregistrées depuis janvier 2022.

Les services de contrôle économique et de la répression de la fraude relevant du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations ont enregistré près de 137.0000 infractions sur le marché national durant les huit premier mois de l’année en cours 2022, a indiqué jeudi le ministère.

Durant la période janvier-août 2022, le bilan des services de contrôle s’est soldé par 1.440.280 interventions ayant permis de relever 136.983 infractions ainsi que l’établissement de 122.252 procès-verbaux de poursuites judiciaires.

Des mesures administratives conservatoires ont été prises par les services de contrôle, consistant en la saisie de marchandises pour une valeur globale de 1,288 milliard de dinars et la proposition de fermeture de 12.058 locaux commerciaux.

Dans le détail, le bilan des huit premiers mois fait ressortir, en matière de « contrôle des pratiques commerciales », 765.180 interventions enregistrées et 80.615 infractions constatées ayant abouti à l’établissement de 77.022 procès-verbaux de poursuites judiciaires.

Les interventions ont porté principalement sur le respect de l’obligation de transparence des pratiques commerciales, notamment l’obligation de la facturation aux différents stades de la production et de la distribution en gros. Ces interventions ont permis la mise au jour d’un chiffre d’affaire dissimulé d’un montant de 24,68 milliards de dinars.

En matière de profit illicite, les opérations de contrôle ont permis de mettre en évidence un montant de 40,14 millions de dinars, en raison d’infraction qualifiée de pratique de prix illicites (non respect des prix réglementés, fausse déclaration de prix de revient et manœuvres visant à dissimuler les majorations illicites).

En matière de « contrôle de la qualité et de la répression des fraudes », il a été enregistré 675.100 opérations de contrôle tant sur le marché intérieur qu’aux frontières, donnant lieu à la constatation de 56.368 infractions aux règles relatives à la protection du consommateur, qui ont permis l’établissement de 45.230 procès-verbaux de poursuites judiciaires.

Ainsi, au plan de contrôle sur le marché intérieur, les services concernés ont effectué 639.333 interventions ayant permis de constater 55.840 infractions donnant lieu à l’établissement de 45.105 procès-verbaux de poursuites judiciaires à l’encontre des contrevenants opérant aux différents stades de la mise à la consommation des produits.

Refus d’admission aux frontières de 495 cargaisons.

Sur le plan du contrôle des produits importés au niveau des frontières, l’intervention des inspections aux frontières a permis de traiter 35.767 dossiers de déclaration d’importation des produits, d’une valeur de 2.377,422 milliards de dinars.

Dans ce cadre, l’admission de 495 cargaisons a été refusée aux frontières, pour une quantité de 91.852 tonnes d’une valeur de 19,923 milliards de dinars.

Les interventions des inspections de contrôle au niveau des frontières ont abouti à la constatation de 528 infractions et à l’établissement de 125 procès-verbaux de poursuites judiciaires à l’encontre des contrevenants, a fait savoir le ministère.

S’agissant du « contrôle analytique de la qualité intrinsèque des produits et l’utilisation des instruments de mesures », les services de contrôle ont prélevé des échantillons pour analyses microbiologiques et physicochimiques pour certains produits alimentaires de large consommation et des produits industriels non alimentaires, afin de s’assurer de leur conformité aux spécifications et normes applicables.

Des analyses en laboratoire ont été menées sur 10.268 échantillons prélevés pour des produits alimentaires et non alimentaires, 1.756 échantillons se sont révélés non conformes, soit 176%. Concernant les analyses rapides effectuées par les instruments de mesures contenus dans la valisette, il a été enregistré 99.755 déterminations réalisées, donnant lieu à la constatation de 3.858 non conformités soit un taux de 4%.

Lutte contre la spéculation illicite: 90 délits enregistrés.

Concernant la lutte contre la spéculation illicite, les opérations de surveillance réalisées, en coordination avec les services de sécurité ont donné lieu à 71.402 interventions permettant d’enregistrer 90 délits et d’établir 83 procès-verbaux de poursuites judiciaires, en sus de la saisie d’une marchandise d’une quantité estimée à 4.038 tonnes, représentant une valeur globale de 219,47 millions de dinars.

Selon le bilan du ministère, 80% des interventions concernent le commerce de détail avec 57.363 interventions, 16% pour le commerce de gros (11.074 interventions), 3% pour les entreprises de production (2.124) et enfin 1% pour les locaux des importateurs (841)..

…..Allocation chômage : les bénéficiaires doivent suivre une formation.

Les ministères du Travail et de la sécurité sociale et celui de la formation professionnelle ont défini, dans une circulaire conjointe, des mécanismes pour assurer le processus de formation au profit des bénéficiaires de l’allocation chômage, rapporte ce jeudi Ennaharonline.

Les mécanismes pratiques visent à assurer la formation de la catégorie des bénéficiaires de l’allocation chômage, ce qui va leur permettre d’améliorer leur employabilité, en acquérant des compétences, afin d’entrer dans le monde du travail.

La note porte sur une formation professionnelle de courte durée pour cette catégorie dans les établissements de formation. Ceci en fonction des capacités humaines, pédagogiques et matérielles, notamment dans les disciplines qui connaissent une pénurie sur le marché du travail.

La note ministérielle indique que la formation initiale qualifiante est de 3 à 6 mois, en présentiel, selon le même média.

La formation est également encadrée par des professeurs de formation professionnelle, selon les spécialisations et le volume horaire de la formation, avec la possibilité d’utiliser les équipements pédagogiques, de manière rationnelle..

…..Ciment et clinker : l’Algérie devient le premier exportateur en Afrique.

L’Algérie est devenue le premier exportateur de ciment et de clinker en Afrique, et deuxième dans le bassin méditerranéen, a fait savoir le groupe Lafarge Algérie, dans un communiqué, à l’occasion d’un événement organisé pour célébrer ses 20 ans de partenariat en Algérie sous le thème « 20 ans d’innovation et de développement durable ».

Le cimentier a indiqué avoir « tenu la promesse de contribuer à hisser l’Algérie au rang de premier exportateur de ciment et clinker en Afrique, et deuxième dans le bassin méditerranéen » et « se fixe comme objectif de terminer l’année en cours autour de 3.5 Millions de tonnes sur les 10 millions de tonnes que l’industrie du ciment en Algérie compte réaliser ».

En 2021, Lafarge Algérie avait exporté 2,6 millions de tonnes de ses différents produits dont le clinker et le ciment blanc et gris (plus de 700.000 tonnes depuis le port d’Oran). L’année dernière, l’Algérie avait exporté un total de 6 millions de tonnes.

Concernant la réduction de la facture des importations, Lafarge Algérie a dit se positionner « aujourd’hui comme un fournisseur de solutions pour l’industrie des hydrocarbures. Avec une offre complète pour la cimentation de puits de forage et de traitement des fluides de forage, une solution 100% locale. »

Pour ces 20 ans de présence dans le pays, Lafarge Algérie s’est dit « très fier d’avoir participé au développement et à la modernisation de l’industrie, ainsi qu’à l’émergence de nouvelles solutions pour la construction à travers les nombreuses filiales qu’elle a lancé. »

Par la même occasion, le cimentier a rappelé son engagement « sans faille » à soutenir le Gouvernement dans sa volonté de diversifier et de croître les exportations hors hydrocarbures, et aussi son engagement « vers une économie circulaire et notre ambition d’atteindre la neutralité Carbone d’ici 2050. »

Le cimentier a indiqué, s’agissant les grands défis environnementaux, avoir apporté son empreinte « en menant un processus de transformation vers la neutralité carbone au travers de ses solutions et produits ‘Verts’ ».

Et ce, avec le lancement de : Activité Geocycle™. Une solution sûre et durable qui prône l’économie circulaire et la préservation des ressources naturelles grâce à la valorisation des déchets industriels et dangereux en cimenterie; CHAMIL™ ECOPlanet, premier ciment “Vert” en Algérie, avec une empreinte carbone de moins 40%, avec des performances égales à un ciment classique standard, AIRIUM™, La solution minérale d’isolation thermique des bâtiments. la seule solution Algérienne d’isolation, récompensée par le label Solar Impulse efficient solution; ARDIA™, qui représente la dernière innovation pour la construction et la rénovation des routes..

…..Hôtels : le plafonnement des prix d’hébergement à l’étude.

Un projet de décret exécutif relatif au plafonnement des prix des services d’hébergement au niveau des établissements hôteliers, a été examiné lors de la réunion du Gouvernement présidée mercredi par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane.

« Le Gouvernement a examiné un projet de décret exécutif présenté par le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, relatif au plafonnement des prix des services d’hébergement au niveau des établissements hôteliers et des autres structures destinées à l’hébergement à caractère commercial », a précisé un communiqué des services du Premier ministre.

Ce projet de texte vient en application des dispositions de l’article 5 de l’ordonnance n 03-03 du 19 juillet 2003, modifiée et complétée, relative à la concurrence et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle politique tarifaire dans le secteur du tourisme conformément aux décisions prises lors du Conseil des ministres du 12 septembre 2021, selon la même source.

« La révision et le plafonnement des prix des hôtels et des autres structures d’hébergement s’effectueront sur la base de critères prédéfinis qui prennent en compte les intérêts légitimes des établissements hôteliers en particulier », ajoute le communiqué.

Il a été également, indiqué que » la proposition des prix plafonnés se fait dans un cadre concerté, à travers un comité mixte composé des représentants des administrations concernées, des opérateurs et des professionnels de l’hôtellerie publique et privée ainsi que des associations de protection du consommateur »..

…..Réunion du Gouvernement : Examen de l’avant-projet de la loi de Finances 2023.

Le Premier Ministre, Aïmene Benabderrahmane, a présidé, mercredi au Palais du Gouvernement, une réunion du Gouvernement consacrée à l’examen de l’avant-projet de la loi de Finances pour l’année 2023 et de plusieurs dossiers relatifs aux domaines du Commerce, de l’Artisanat, de l’Entrepreneuriat, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle.

Dans ce cadre, le ministre des Finances a présenté l’avant-projet de la loi de Finances pour l’année 2023 en prévision de sa présentation lors d’un prochain Conseil des Ministres.

Aussi, le ministre a présenté un projet de décret exécutif fixant les modalités d’octroi de l’exemption de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) des objets d’art, de collection ou d’antiquité, de manuscrits du patrimoine national cédés aux musées, aux bibliothèques publiques et aux services manuscrits et d’archives.

Ce texte vise à encourager les propriétaires des biens culturels mobiliers, considérés comme un patrimoine de la Nation, appartenant à des personnes morales ou physiques, à les céder en exonération de la TVA, aux institutions comme les musées, les bibliothèques publiques et les services des manuscrits (…).

Le Gouvernement a examiné deux autres projets de décrets exécutifs relatifs respectivement au plafonnement des prix des services d’hébergement au niveau des établissements hôteliers et des autres structures destinées à l’hébergement à caractère commercial et à l’organisation et le fonctionnement des chambres de l’artisanat et des métiers visant notamment à la révision du nombre des chambres de l’artisanat et des métiers de manière à les étendre aux 58 wilayas et à l’élargissement de leurs attributions.

Droit au congé et recours au travail à temps partiel pour la création d’entreprise

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a présenté un projet de décret exécutif fixant les conditions et les modalités du bénéfice du droit au congé et au recours au travail à temps partiel pour la création de l’entreprise.

Visant à développer l’entrepreneuriat, le texte assure aux travailleurs le maintien de leur relation de travail et leur réintégration après cette période et leur permet de passer d’un statut de travailleur salarié à celui de porteur de projet ou d’entrepreneur indépendant générateur de richesse et d’emploi.

Par ailleurs, le Gouvernement a entendu deux communications relatives à la rentrée universitaire 2022-2023 et aux préparatifs de la rentrée de la formation et de l’enseignement professionnels prévue pour le 17 octobre prochain.

A cet effet, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a fait savoir que le nombre global des étudiants inscrits aux différents établissements universitaires s’élève à 1.496.167 étudiants dont 7.200 étrangers.

Le secteur s’est renforcé par l’ouverture de nouveaux établissements dont l’École Normale Supérieure pour les sourds-muets qui offre une formation en master dans la spécialité du handicape auditif au profit des enseignants du cycle secondaire diplômés des écoles nationales supérieures et le lancement de deux Écoles supérieures d’Agriculture Saharienne à Adrar et à El Oued.

Pour ce qui est de la formation et l’enseignement professionnels, le nombre de places pédagogiques ouvertes au titre de la prochaine rentrée s’élève à 340.412 dans 401 spécialités de formation diplômantes et 137 spécialités de formations qualifiantes de courte durée.

Cette année sera marquée par le déploiement du nouveau dispositif de formation au profit des bénéficiaires de l’allocation de chômage, portant sur des offres de formations qualifiantes à courte durée.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.dz-algerie.info/rss

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste