MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 20 Rajab 1438.

Flash info du 20 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


LIFE : LA BLESSURE DE FAYROUZ …

ALERTE ROUGE ! Notre Fay Fay s’est blessée en mission !

Vous avez été nombreux à suivre Fayrouz au Cameroun lors de l’opération 1€/1Ftor pendant le Ramadan 2016 ! Et bien c’est reparti ! Notre coordinatrice de projet repart à nouveau sur le terrain en Indonésie afin de superviser les actions de la campagne SAPOUSSE !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://www.life-ong.org/sapousse

Elle vous avait promis d’être vos yeux et vos oreilles et bien elle a largement tenu sa promesse !

Après 1h30 de bateau, le hijab au vent et de l’eau plein le visage, Fayrouz, accompagnée de Hakim, arrive dans un village de pécheur pour recueillir des témoignages. Le pont un peu précaire, assemblé de lattes en bois très fragiles est en plus glissant et mouillé !

En voyant les enfants courir joyeusement sur le pontaux, Fayrouz s’est sentie rassurée mais … C’était avant qu’une latte en bois se brise sous ses pieds ! Un pied en l’air et l’autre dans l’eau, notre coordinatrice de projet glisse sur le bambou mouillé et tombe face contre terre ! C’est la panique au sein de l’équipe : Hakim laisse tomber sa caméra pour venir au secours de sa sœur et toute l’équipe se jette sur elle pour l’empêcher de tomber dans l’eau !

Grosse frayeur et panique générale pour toute l’équipe, mais on vous rassure : elle va bien al hamdoulilah ! Un hématome d’une taille gigantesque et une aventure dont elle se souviendra encore longtemps !

Une fois revenue sur la terre, les femmes du village se sont regroupées autour d’elle pour la masser et la remettre d’aplomb ! Car lorsqu’on est en mission pour Life, pas le temps de pleurnicher !

Croyez-vous vraiment que cela va freiner notre Fay Fay ? Elle était venue pour récolter un témoignage et c’est ce qu’elle a fait auprès d’Ali, le chef du village de Lubuk Kertang.

Malgré sa blessure, Fayrouz continue et ne lâche rien ! Elle repart sur le terrain en pleine forêt pour mener sa mission à bien ! À l’aide d’une canne pour soulager sa douleur, elle progresse lentement mais sûrement dans la forêt indonésienne !

Bravoooo Fayrouz ! Les donateurs de LIFE comptent sur toi, courage !!!

Pour faire un don pour SAPOUSSE, rendez-vous sur : https://www.life-ong.org/sapousse
.
Pour offrir 100 arbres, rendez-vous sur : https://www.life-ong.org/sapousse
.
Pour offrir 1000 arbres (et gagner un Éco’Tour en Indonésie), rendez-vous sur : https://www.life-ong.org/sapousse
.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


France : A l’Elysée, honneur aux tirailleurs sénégalais, sacrifiés du Chemin des Dames.

Il était plus que temps que la France reconnaisse la contribution – essentielle – des soldats issus des anciennes colonies pour la France, parmi lesquels les tirailleurs dits sénégalais originaires de toute l’ancienne Afrique occidentale française (Sénégal, Côte-d’Ivoire, Bénin, Guinée, Mali, Burkina-Faso, Niger et Mauritanie).

A quelques semaines de son départ de la présidence, François Hollande a reçu à l’Elysée, samedi 15 avril, 28 d’entre ces combattants africains, qui ont aujourd’hui entre 79 et 91 ans, pour une cérémonie de naturalisation.

Certains d’entre eux avaient fait des demandes de nationalité françaises pendant des années, sans succès malgré de hauts faits d’armes et les médailles en leur possession.

Elle est l’aboutissement d’une pétition lancée en 2016 par Aïssatta Seck, maire adjointe de Bondy chargée des anciens combattants, elle-même petite-fille d’un tirailleur sénégalais. « Quels que soient les champs de batailles, leur engagement et leur bravoure ont pourtant été une force indéniable pour notre pays. Leur histoire est liée de manière indissoluble à celle de la France », a-t-elle déclaré.

Cette cérémonie a été organisée la veille du centenaire de la sanglante bataille du Chemin des Dames pendant la Première Guerre mondiale, lors de laquelle des milliers de tirailleurs avaient péri. François Hollande a commémoré, ce dimanche 16 avril, le centenaire de l’offensive.

saphirnews.com
***


Une mosquée dirigée par des femmes a ouvert ses portes en Californie.

Les plafonds de verre ne sont faits que pour être brisés, c’est mue par cette conviction profonde et encouragée par l’ouverture insufflée en 2015 par la création de la mosquée pour femmes de Los Angeles, pionnière en la matière, que Rabia Keeble, 40 ans, a fondé la mosquée Berkeley dans une Californie réputée pour son progressisme.

Le vent du changement souffle sur la gestion du culte musulman dans un ciel californien sans nuage ou presque, sous l’impulsion d’associations féminines qui plaident constamment pour repenser et revaloriser la place des femmes à l’intérieur des enceintes sacrées.

Emboîtant le pas à la mosquée de Los Angeles, exclusivement faite par et pour la gent féminine, la mosquée Qal’bu Maryam Women s’en démarque toutefois en ouvrant grand ses portes aux fidèles masculins, ainsi qu’aux Américain(e)s de toutes confessions.

Une spécificité qui en fait un lieu de culte unique en son genre aux Etats-Unis et suscite une vive curiosité, au point que son office religieux inaugural a créé l’événement vendredi dernier pour la plus grande satisfaction de celle qui en est à l’origine et désormais aux commandes.

Chrétienne convertie à l’islam, Rabia Keeble, diplômée en théologie musulmane, se fait la fervente avocate du droit à se recueillir dignement pour les femmes dans les mosquées et appelle à en finir avec la séparation hommes/femmes qui conduit à la mise à l’écart du sexe dit faible, relégué dans des « salles froides et humides ». Cherchant à éveiller les consciences, elle cite en exemple le Prophète (saws) et l’amour, pétri de respect, qu’il portait aux femmes. « Nous devons marcher sur ses traces et nous aimer les uns les autres », exhorte-t-elle avec force.

Alors qu’une cinquantaine de fidèles, femmes et hommes, ont assisté à la grande prière collective du vendredi dirigée par une femme, auxquels se sont joints avec un intérêt aiguisé des citoyens d’obédience chrétienne et juive, l’épineuse question de savoir si une musulmane est autorisée à remplir la fonction d’imam a de nouveau fait débat, deux ans après la controverse houleuse déclenchée par l’édification de la mosquée pour femmes de Los Angeles.

« Les hommes sont conditionnés pour croire que les voix des femmes séduisent et que s’ils entendent leurs voix, ils seront inexorablement entraînés vers la fornication », déplore grandement Rabia Keeble, en conseillant au sexe dit fort « d’apprendre à penser par soi-même ».

Pour Mohammad Sarodi, 70 ans, l’ancien président de l’Association musulmane de Santa Clara, la question ne souffre aucune discussion : il ne participera jamais à des prières menées par des femmes. « Si les femmes dirigent des prières pour les femmes, très bien. Mais si elles officient devant les hommes, alors là j’y suis totalement opposé. Je n’ai jamais entendu un savant se prononcer dans ce sens. Ce n’est pas acceptable et cela ne veut pas dire que les femmes sont inférieures, mais juste que ce n’est pas à elles qu’incombe cette mission », a-t-il commenté.

En dépit de la sourde réprobation qui gronde, Rabia Keeble ne l’entend pas de cette oreille, persuadée que l’heure du changement et de l’autonomisation des femmes musulmanes a sonné sur une terre californienne avant-gardiste par excellence.

oumma.com
***


Le roi de Bahreïn a offert un terrain pour que les coptes construisent une église.

La dynastie sunnite des Al-Khalifa à Bahreïn, au nom de la tolérance religieuse, a fait don d’un terrain aux travailleurs étrangers coptes vivant dans son pays afin qu’ils puissent y bâtir une église. En 2013, le souverain avait eu le même geste vis-à-vis des catholiques.

Dans le minuscule archipel de Bahreïn (765 km2 et 1,3 million d’habitants), situé dans le Golfe Persique, il y a d’abord un problème de place. Pour pouvoir construire de nouveaux immeubles, il faut grignoter de la surface sur la mer. Offrir un terrain constitue donc un très beau cadeau. Les catholiques en ont reçu un en 2013, pour y édifier la cathédrale Notre Dame d’Arabie. Elle pourra accueillir 2 000 fidèles. En octobre 2016, lors d’un déplacement en Egypte, le roi Hamed ben Issa al-Khalifa a tenu à rencontrer le patriarche copte orthodoxe Tawadros II d’Alexandrie. Au nom de la tolérance religieuse, il a proposé un emplacement pour que les 1500 à 2000 familles d’Egyptiens coptes qui vivent à Bahreïn puisse avoir eux aussi leur église. Peu avant, le souverain s’était déclaré prêt à donner l’asile à 200 familles chrétiennes de Mossoul, en Irak.

Certes, ce minuscule royaume n’est surtout pas une démocratie. En 2011, elle a violemment réprimé le « printemps arabe » avec l’aide de l’Arabie saoudite (les deux pays sont reliés par un pont de 25 kilomètres), et les chiites, qui représentent 60 à 70 % de la population, sont de plus en plus marginalisés. En revanche, le pays a toujours fait preuve d’une assez grande ouverture vis-à-vis des autres religions. C’est à Bahreïn qu’a été construite la première église dans les pays du Golfe. Elle l’a été par des missionnaires anglicans américains. Il existe même à Manama, la capitale, une synagogue fréquentée par la petite communauté juive composée d’une petite centaine de croyants. Une Bahreïnie de confession juive a été ambassadrice aux Etats-Unis jusqu’en 2013.

Comme dans les autres pays de la région, la moitié de la population est composée de travailleurs étrangers, venant souvent d’Asie (Inde, Thaïlande, Philippines) et d’autres pays arabes. Les chrétiens représenteraient autour de 9 % de la population et les Hindous 7 %. L’Observatoire de la liberté religieuse, qui ne se montre pas spécialement complaisant vis-à-vis de ce pays, écrit que « les groupes religieux non-musulmans doivent s’inscrire auprès du ministère du Développement social. Au total, 19 groupes religieux non-musulmans sont inscrits, y compris des Eglises chrétiennes et un temple indou ».

Selon un diplomate du Saint-Siège, le royaume de Bahreïn serait « un phare pour le pluralisme religieux et la tolérance dans une région où une telle ouverture n’est pas universellement acceptée ». Samedi matin, une cinquantaine de personnes se pressent à Sacred Hearth Church. Un séminariste polonais nous explique que ce lieu de culte a été financé par une famille chrétienne irakienne, et que Monseigneur Camillo Ballin, le vicaire apostolique d’Arabie du Nord, est très ami avec le roi de Bahreïn. Cette église, située dans une grande avenue de la capitale, accueille un demi millier de chrétiens. Des messes sont données dans une multitude de langues, de l’anglais au tamoul, en passant par le français et des dialectes indiens.

oumma.com
***


France : Prières de rue à Torcy, Clichy et Montfermeil après la fermeture de plusieurs mosquées.

A Torcy (77), plusieurs centaines de fidèles ont assisté à la prière du vendredi en plein air. Cette première grande prière intervenait deux jours après la perquisition et la fermeture des préfabriqués qui servaient de mosquée à l’association Rahma. Accusé d’être un « radical » sans jamais avoir été condamné par la justice, l’imam Abdelali Bouhnik, par ailleurs professeur de mathématiques dans un lycée de la ville a été suspendu par l’Éducation Nationale.

Cette fermeture vient compliquer encore un peu plus la situation des musulmans du nord du département déjà privés de mosquée à Lagny-sur-Marne depuis sa perquisition et fermeture par les autorités en décembre 2015. Dans cette autre ville, les fidèles prient sur un parking.

A Montfermeil (93), le maire intégriste « Chrétien-Démocrate » Xavier Lemoine a réussi à faire fermer l’unique mosquée de la ville à l’issue d’un bras de fer judiciaire qui aura duré 5 ans. Là encore, des centaines de fidèles ont prié sur le trottoir vendredi 14 avril.

Enfin, à Clichy-la-Garenne (92) depuis le 22 mars, les fidèles qui fréquentaient l’ancienne mosquée rue d’Estienne d’Orves fermée par le maire Rémi Muzeau, sont contraints de prier dans la rue et les vendredis en face de la mairie.

desdomesetdesminarets.fr
***


Au bal des fanatiques laïcs, Lydia est la reine.

Alors qu’elle fit le bonheur des islamophobes de France et de Navarre il y a peu chez Thierry Ardisson, aux côtés de sa soeur Sonia, nous sommes retombés sur une entrevue donnée l’an dernier à Causeur. Elle était alors en pleine promotion de son pamphlet antimusulman « Je suis Marianne ». Nous vous laissons en savourer quelques passages :

« L’Islam radical (et j’inclus naturellement les salafistes et les Frères Musulmans dans cette appellation) a pris en otage les Français de confession musulmane (…). Les Français de confession musulmane après ces périodes d’attentats islamistes doivent clairement montrer leur attachement à la République et à la France, sans ambiguïté, sans faux-semblants (…) Ce que je voudrais, c’est un mouvement général des Français de confession musulmane qui expriment clairement l’idée : nous sommes Français d’abord, musulmans après.

(…) la France n’a rien raté ! Elle a su accueillir dignement tous ses immigrés, leur donner du travail, un toit, des écoles, des médecins… (…) Si une poignée d’ahuris se radicalisent et deviennent violents, ce n’est pas une raison pour se remettre en question. Il faut juste les sanctionner lourdement au premier dérapage (…) Il faut appliquer nos lois avec plus de sévérité, étendre le champ de loi de 2004 sur l’interdiction du voile à l’université et aux entreprises ; corréler le respect de nos valeurs et de nos principes à l’attribution des aides sociales, stopper la construction anarchique de mosquées, interdire les menus de substitution dans les écoles publiques car on ne classe pas les élèves en fonction de leur religion…

(…) le voile est à la fois un instrument de soumission des femmes et un instrument de prosélytisme religieux pour servir les idées nauséabondes de l’Islam politique. Les femmes qui portent le voile sont les marionnettes des salafistes et des Frères musulmans. Elles portent le voile pour s’acheter une respectabilité alors qu’elles se construisent une prison. Mais de toute façon la question, n’est pas là, libre ou pas de le porter…ça c’est une réflexion de bobos et de médias. Pour moi, le voile ne correspond pas à l’identité culturelle et politique de notre pays, la France. La France a toujours été un pays multi-ethnique, mais jamais un pays multi-culturel. Notre culture, tout comme notre communauté, est unique et elle s’appelle la République. N’en déplaise à certains, chez nous on vit les uns avec les autres et non les uns à côté des autres. (…)Il nous faut de nouveau un Président expérimenté aux commandes de la France. Un Président sans ambiguïté face à la menace de l’Islam radical et qui défende notre identité, notre histoire et nos valeurs.(…) ».

Cette personne, qui est pour nous une preuve supplémentaire de tout le fanatisme de l’idéologie laïque et républicaine, est le fruit rêvé de la France coloniale et universaliste. Cette France qui jadis bataillait à acculturer ses conquis, à nourrir le sentiment d’infériorité en eux, a aujourd’hui réussit à faire de certain(e)s de véritables agents à la merci de l’idéologie – ô comment paternaliste – dominante. Parce que maghrébine, se réclamant tantôt de l’islam (lequel ?), elle peut dire et faire des choses que nul autre ne pourrait se permettre en cette ère du politiquement correct et de l’antiracisme. Que doivent être contents ses maîtres!

Ainsi, prenez garde au charme trompeur de Marianne. La belle au bonnet phrygien sait y faire, et risque sans que vous y preniez garde, de vous emmener loin, très loin. Et ce, jusqu’à ce que le point de non retour sois derrière vous. Attention donc au trop plein de compromis en matière de religion. Car à force de jouer, de troquer ce qui n’a pas à l’être, c’est à ce genre de personne que vous pourriez finir par ressembler… Effrayant non ?

Que l’Unique sans associés, qui guide et égare qui Il veut, nous en préserve..

desdomesetdesminarets.fr
***

Belgique : Lutte contre l’Etat islamique: Reynders dément toute suspension mais évoque des « modifications ».

Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, a démenti lundi toute suspension des opérations de l’aviation belge au dessus de la Syrie et de l’Irak, tout en annonçant des « modifications » dans les règles d’intervention pour les pilotes belges engagés dans la lutte contre l’organisation djihadiste Etat islamique (EI). « Il n’y a pas eu de décision de suspension des interventions belges. Il y a eu des modifications dans la manière d’intervenir, notamment au dessus de Mossoul (la deuxième ville d’Irak, dans le nord, théâtre de violents combats entre les force irakiennes et les djihadistes de l’EI). Il y a là un débat pour l’instant. Mais on continue à mener des opérations », a-t-il affirmé sur les ondes de la radio Bel-RTL.

M. Reynders a fait état de « modifications des règles d’intervention », a-t-il ajouté en expliquant que les combats sont en cours à Mossoul. Il a rappelé que la Russie avait aussi, après l’intervention américaine de vendredi en réaction à l’usage présumé d’armes chimiques par le régime du président syrien Bachar al-Assad – le tir de 59 missiles de croisière Tomahawk depuis deux navires américains en mer Méditerranée contre la base d’Al-Chaayrate, dans la province de Homs (centre de la Syrie) – annoncé la suspension des accords d’échange d’informations avec la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

« Il faut évidemment être très prudent sur la manière d’intervenir » en Syrie, un allié de Moscou, « et vérifier si effectivement on peut intervenir dans les situations de sécurité garanties », a précisé le chef de la diplomatie belge.


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Les détenus du Hamas participent à la grève « Liberté et Dignité »
.
517 colons sionistes envahissent les esplanades d’al-Aqsa
.
Les exigences des prisonniers dans leur grève de dignité
.
Hamas félicite Lina Jerboni pour sa libération
.
Gaza: Sit-in à l’appui des prisonniers à Khan Younis
.
Incursion israélienne limitée à l’est de Bureidj
.
Arrêt complet de la centrale électrique de Gaza
.
Libération de la captive Lina Jarbouni après 15 ans de captivité
.
Des milliers de Prisonniers palestiniens vont entamer demain une grève de la faim illimitée
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne remet des Arabistes infiltrés à Naplouse
.
223 colons envahissent al-Aqsa pendant les heures du matin
.
Incursions et raids ciblant les étudiants et les professeurs de l’université Najjah
.
12 Palestiniens expulsés d’al-Aqsa et la vieille ville pendant 80 jours
.
Naplouse: Affrontements avec les colons à Bourin
.
Début des travaux de la 15ème Conférence des Palestiniens en Europe à la ville de Rotterdam au Pays-Bas
.
La Conférence des Palestiniens à l’étranger appelle à soutenir les prisonniers palestiniens
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Entrée sur le terrain : une enfant voilée tient la main d'un footballeur de Manchester City

Comme lors de chaque entrée  des équipes  sur le terrain, les joueurs sont souvent accompagnés d’enfants. Lors de la seconde journée  de Premier League  Manchester  City recevait  Liverpool.  On peut voir dans la photo -ci-dessous une joueur de Manchester tenir la main d’une jeune fille voilée.