MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Ô mon Seigneur

La relation qui lie l’individu à Son Seigneur est un lien d’amour. Eh oui, l’amour n’est point une notion étrangère à l’Islam, elle en est le fondement, le socle de l’adoration. En arabe, le terme amour se décompose en des degrés divers et la ibadah ou adoration en constitue le degré plus élevé. Cette dernière étant l’objectif de notre création. Allah dit dans le Coran:

« Je n’ai crée les Djinns et les humains que pour qu’ils M’adorent »

Le Cheikh Salman Al Awdah, un savant saoudien, décrit d’une merveilleuse manière la relation d’amour qui existe entre le serviteur et Son Seigneur en ces termes:

« O mon Seigneur, accorde-moi une liberté aussi grande sera mon aptitude à T’adorer et une confiance aussi ferme que sera l’espoir placé en Toi et fais qu’il y’ait entre Toi et moi un lien rempli d’amour

 

 

#QuranChallenge : le défi Facebook que vous pouvez relever !

 

Facebook a généré de nombreux défis, certains banals d’autres idiots voire mortels mais ce réseau social permet également de lancer des défis intelligents à l’exemple du #QuranChallenge.

Les NTIC au service de la foi

Facebook suscite de vives polémiques concernant son utilité, certains sont contre d’autres pour à partir du moment que cet outil est utilisé à bon escient. Et bien, voici un merveilleux exemple de la bonne utilisation de ce réseau social avec le #QuranChallenge. Mais qu’est-ce que c’est ? Le principe est simple, il faut se filmer en pleine récitation d’un court passage du Coran (une page) et « nominer » trois de ses amis afin de relever à leur tour le challenge sous 24 heures, qui eux, mettrons au défi leurs amis et ainsi de suite.

Un très bon exercice

L’avantage de ce challenge virtuel est que les musulmans des quatre coins du monde peuvent y participer, de l’Irlande à Singapour en passant par le Pakistan. Aussi, ce jeu permet à chaque croyant de débuter ou de se perfectionner dans la récitation du Saint Coran. Voici, un de ces challengers :

 

Et vous, seriez-vous prêt à relever le défi ?