MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Dhou al Hijja 1437.

Flash info du 18 Dhou al Hijja 1437.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info
*****************

Santé : Smoothie aux kiwis pour nettoyer votre corps des toxines nocives.
Il est nécessaire de désintoxiquer votre corps en éliminant les toxines, car comme vous le savez sans doute, les niveaux élevés de toxines peuvent conduire à de nombreuses maladies. Mais il y a aussi d’autres grands avantages à désintoxiquer votre corps :
stimule votre énergie.
rend votre système immunitaire plus fort.
contribue à la perte de poids.
vous donne une meilleure haleine.
améliore votre peau et la santé de vos cheveux.
Il existe beaucoup de recettes à base de fruits et de légumes afin de désintoxiquer vos corps, ce qui devrait sûrement vous permettre d’en trouver une à votre goût. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une recette incroyable de smoothie aux kiwis que vous pouvez essayer afin de profiter de ses multiples avantages.
Smoothie détox aux kiwis.
Ingrédients:
1 kiwi frais.
50 ml de jus de citron.
Une petite poignée de noix.
une banane.
1/2 bouquet de persil.
une tasse d’eau.
Ce smoothie est très simple à faire, il suffit de mélanger tous ces ingrédients. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter d’autres fruits ou légumes, comme le brocoli, les épinards ou la mangue.
Profitez de votre délicieux et sain smoothies !
Le kiwi est riche en fibres, ce qui aide à lier et déplacer les toxines du corps ; mais également empêcher certains problèmes intestinaux, comme la constipation. Ce smoothie est aussi une bonne option pour les personnes qui veulent perdre du poids, car il contient une teneur élevée en fibres et un faible indice glycémique ce qui diminue le stockage de graisse dans le corps.
Êtes-vous prêt à tester ce délicieux smoothie ?
Clic pour voir la Source de l’article
****

Coran : Un soldat saoudien à la récitation magnifique.
C’est une magnifique récitation machaAllah. Celle d’un frère, un soldat de l’armée saoudienne, en tenue de fonction et face à plusieurs fidèles à l’occasion d’une parade militaire organisée durant ce mois de Dhul Hijja.
Ce frère a ainsi récité un passage de sourate al Hajj, des versets 27 à 29. Sourate al Hajj est en partie médinoise et en partie mecquoise. Elle a été révélée après sourate Nour et comprend 78 versets.
Un moment d’une extrême beauté, d’autant plus qu’il s’agit de paroles divines à méditer. Vidéo à voir et à partager !
Rappelons le rôle essentiel joué par les soldats saoudiens et les gardes des deux mosquées sacrées tout au long du pèlerinage. Ils assurent la sécurité des fidèles venus du monde entier ainsi que le bon déroulement des rites et prières. Ils parviennent toujours à gérer la foule malgré le flux important qu’elle représente chaque année machaAllah.
Qu’Allah récompense pleinement ces gardiens de la mosquée. Qu’Il nous permette d’accomplir le pèlerinage et d’y retourner.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
****

France : Enquête inédite : portrait des musulmans de France.
L’Institut Montaigne a publié ce dimanche une enquête « inédite » de l’ifop, qui dessine pour la première fois un portrait des musulmans de France, montrant des profils très divers, des plus intégrés aux valeurs de la France aux plus en marge de la société.
Des musulmans majoritairement jeunes.
Selon cette enquête, 5,6 % des Français de plus de 15 ans se déclareraient musulmans, (entre 3 et 4 millions de personnes), soit beaucoup moins de musulmans en France que les « chiffres fantaisistes » régulièrement avancés, souligne le rédacteur de cette enquête Hakim El Karoui. Cette proportion dépasse 10 % chez les moins de 25 ans ce qui montre que la communauté musulmane de France est une communauté particulièrement jeune, dont l’âge moyen se situerait autour de 36 ans.
Un classement en trois catégories.
Selon ce rapport, 46 % des musulmans seraient « soit totalement sécularisés, soit en train d’achever leur intégration », autrement dit, des musulmans intégrés aux valeurs françaises. Ce groupe ne réunirait que peu de jeunes.
Un deuxième groupe, représentant 25 %, est plus pieux et plus identitaire : ces musulmans souhaiteraient par exemple pouvoir exprimer leur appartenance religieuse au travail et dans l’espace public tout en rejetant le voile intégral.
Le dernier groupe, évalué à 28 %, réunit des croyants qui ont « adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République », s’affirmant « en marge de la société ». Ce groupe rassemblerait surtout les jeunes, les moins insérés dans l’emploi et les convertis.
Un groupe « problématique ».
Le dernier groupe cité est ainsi décrit comme « plus problématique », surtout que parmi les personnes interrogées pour l’enquête, 29% estiment la charia comme étant plus importante que les lois républicaines.
Certains relativisent ces résultats, comme le président du CFCM pour qui « La quasi-totalité des musulmans de France sont très très attachés à leur pays, aux valeurs de la République ». (Précisons que selon l’enquête, le CFCM est représentatif des musulmans de France pour seulement 9% des interrogés). D’autres en revanche sont confortés dans l’idée qu’il devient urgent de « réorganiser l’Islam de France ». Des pistes ont été données, comme la nomination d’un « grand imam de France» pour exprimer une doctrine républicaine, la création d’un secrétariat d’État aux affaires religieuses et à la laïcité, ou encore un enseignement renforcé de l’arabe à l’école publique pour éviter l’apprentissage dans les mosquées.
Cette étude est intéressante parce qu’elle donne une idée de l’Islam de France. Cependant, on peut déjà voir comme toujours que parmi toutes les informations recueillies, celles les plus mises en avant par les médias sont celles qui « font peur », montrant un Islam qui progresse et se radicalise, qu’il faut donc absolument « réorganiser ».
Clic pour voir la Source de l’article
****
En IMAGES – New York : Peur sur la ville après l’explosion d’une bombe et la découverte d’une dizaine d’autres.
Psychose aux Etats-Unis après la découverte d’une dizaine d’engins explosifs dont l’un a sauté à New-York dans le quartier fréquenté de Chelsea. Pour l’instant, les enquêteurs n’ont aucune piste et le débat sécuritaire reprend de plus belle.
Dans des gares, près des aéroports ou encore dans des quartiers fréquentés, de nombreux engins explosifs ont été découverts ces dernières 24 heures par les autorités. Des découvertes qui font monter la psychose et qui relancent le débat sécuritaire impulsé par Donald Trump.
Le candidat Républicain à l’élection présidentielle a déjà promis d’interdire le sol américain aux touristes et autres migrants musulmans afin de lutter contre le terrorisme. Une proposition qui a choqué le monde entier mais qui laisse entendre une politique clairement discriminatoire de la part du pays où est installé l’ONU.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
****

Tunisie : Les tentatives de suicide par le feu multipliés par 20 en 5 ans.
La situation de la jeunesse tunisienne est jugée de plus en plus préoccupante par les organisations de santé. Selon le Comité technique de lutte contre le suicide en Tunisie, le nombre de suicides a explosé ces cinq dernières années.
Pour Fatma Charfi, présidente du Comité technique de lutte contre le suicide, « la lutte contre le suicide est un défi à relever ». Lors de la journée internationale de lutte contre le suicide, le CTLS a révélé des chiffres inquiétants sur la banalisation du suicide dans la société.
L’augmentation importante du taux de suicide en Tunisie s’explique selon Mme Charfi par de nombreux facteurs comme les problèmes de santé mentale, les événements négatifs de la vie ou encore les problèmes économico-politiques du pays.
Selon les spécialistes, 73% des cas de suicide seraient des hommes avec souvent un âge compris entre 20 et 39 ans. Ce phénomène touche en majorité des personnes sans-emplois (61%) et les ouvriers (16%).
Amen Allah Messadi, professeur en réanimation médicale, a indiqué que les tentatives de suicide par le feu s’est multiplié par 20 depuis 2011.
Clic pour voir la Source de l’article
****

France : Karima, de Koh-Lanta, décorée pour avoir sauvé la vie d’un homme.
La jeune Karima de Koh-Lanta a été décorée par les sapeurs pompiers de Paris après avoir sauvé la vie d’un homme. Une nouvelle décoration pour ce visage désormais familier chez beaucoup de français.
Les fans de l’émission de télé-réalité Koh-Lanta apprécieront. Karima, 27 ans, a été décorée pour « acte de bravoure citoyen » lors d’une cérémonie organisée par les sapeurs pompiers de Paris.
Il y a deux ans, la jeune femme, militaire dans l’hôpital militaire Percy, réalisait un footing avec ses collègues lorsqu’elle a été témoin d’un arrêt cardiaque.
« C’est là que j’ai vu une femme qui criait, qui était en pleine panique », se rappelle-t-elle. Son mari venait de faire un malaise devant une station essence. « Ce sont des gestes que l’on apprend à faire en entraînement, mais je n’avais jamais été confrontée à une situation réelle, explique-t-elle. Grâce à notre formation on apprend à garder le sang-froid. »
Selon les pompiers, l’intervention de Karima a sauvé la vie du quadragénaire.
« Sans son intervention, l’homme serait très probablement décédé, explique le capitaine Louis-Nicolas Carril Murta. Quand quelqu’un est en arrêt cardio-respiratoire, ce sont dans les cinq premières minutes que tout se joue, poursuit-il. Sachant que les pompiers en mettent souvent entre cinq et dix pour arriver, si quelqu’un peut intervenir avant comme elle l’a fait, cela peut être décisif. »
La jeune femme modeste rappelle que c’est aux pompiers que revient le mérite et qu’il faut « mettre en valeur ».
Clic pour voir la Source de l’article
****

France : Saint-Etienne : deux musulmans assistent à la messe et provoquent l’évacuation de la cathédrale.
Psychose en France devant la multiplication des fausses alertes attentat. Après la fausse alerte à Paris, c’est la cathédrale St-Charles à St-Etienne qui a été évacuée d’urgence après le signalement d’un fidèle.
Un fidèle a aperçu lors du prêche « deux hommes barbus en tenue vestimentaire musulmane » en train d’écouter le sermon du prête. Une attitude troublant le catholique qui a rapidement prévenu la police. La cathédrale a été évacuée et les deux hommes interpellés. Après vérification, ces derniers n’avaient pas de sacs et avaient l’habitude d’assister à la messe du dimanche.
Récemment, un musulman avait été relaxé par la justice après avoir déposé du pain dans une église en guise d’aumône. Il risquait jusqu’à trois ans de prison « pour violences volontaires avec préméditation, sans ITT ».
Clic pour voir la Source de l’article
****

France : Interdite de quitter le territoire, une musulmane assigne l’Etat en justice.
Chloé, une Rémoise de 18 ans, a décidé d’attaquer l’Etat en justice pour obtenir le droit de quitter la France. Depuis octobre 2015, la jeune fille, convertie à l’islam, est sous la contrainte d’une interdiction de quitter le territoire suite à une décision du ministère de l’Intérieur. Elle a été signalée par sa mère auprès du Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation (CNAPR) en raison de ses changements de comportement. En mai dernier, l’interdiction a été renouvelée.
« Je voulais partir notamment en Arabie Saoudite, m’inscrire à l’université islamique », explique Chloé au micro d’Europe 1. « Je n’ai poignardé personne, je n’ai rien fait. (C’est) juste parce que je me revendique salafi et que je veux vivre ma religion », ajoute-t-elle. La Rémoise se dit « traquée par la police » et victime d’un acharnement : « Mon compte en banque a été fermé. Quand je sors dans la rue, je suis suivie. Concrètement, je suis emprisonnée à ciel ouvert. »
Les autorités françaises redoute que son départ en Arabie Saoudite ne soit qu’un prétexte pour rejoindre ensuite une zone de combat au Moyen-Orient. La jeune femme dit ne pas comprendre la décision de la justice pour autant. « La France ne veut pas de nous ? Très bien, laissez-moi partir alors », affirme-t-elle. Un face-à-face judiciaire contre l’Etat français est prévu en octobre prochain.
Clic pour voir la Source de l’article
****

Allemagne : Accueil des réfugiés : « Nous y arriverons », la devise désavouée par Angela Merkel.
« Si je pouvais, je remonterais dans le temps pour être mieux préparée à la situation des migrants de 2015 à laquelle nous étions plutôt mal préparés », a déclaré Angela Merkel, la chancelière allemande lors d’une conférence de presse, lundi 19 septembre. Elle renonce même à sa devise « Nous y arriverons », « Par moment je pense que cette phrase (Wir schaffen das) a été un peu exagérée (…) à un tel point que je préfère ne plus la répéter, elle est devenue un simple slogan, presque une formule vide de sens », a-t-elle déclaré deux jours plus tôt au magazine économique Wirtschaftswoche. Il s’agit là d’un terrible désaveu de sa propre politique à l’égard des réfugiés accueillis en masse en Allemagne depuis un an.
Cette déclaration survient au lendemain de l’échec de son parti lors des élections régionales de Berlin. Avec un résultat de 17,6 %, l’Union chrétienne démocrate (CDU) a réalisé, dimanche 18 septembre, son plus mauvais résultat depuis la réunification de l’Allemagne en 1990.
En revanche, l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), mouvement d’extrême droite engagé frontalement contre la politique migratoire de la chancelière, a obtenu 14,2 % des voix. Il s’agit pour eux du dixième Länder dans lequel ils siègent sur les 16 que compte le pays.
Le Parti social-démocrate (SPD) reste le mouvement majoritaire au sein de la capitale en obtenant 21,6 % des voix. Il perd cependant sept points comparé à la précédente élection. Le SPD pourrait mettre un terme à sa coalition avec la CDU pour s’allier avec les Verts et le parti de la gauche radicale Die Linke.
Clic pour voir la Source de l’article
****

France : Fausse alerte attentat à Paris : « Le projet initial était de « swatter » une mosquée ».
Un vent de panique a soufflé en plein Paris samedi 17 septembre. Une alerte attentat a été déclenchée par Saip, l’application lancée par le gouvernement pour prévenir les populations en cas d’attaque terroriste. Sauf que celle-ci s’est révélée fausse. Un énorme dispositif policier avait été déployé dans le 1er arrondissement de la capitale autour de l’église de Saint-Leu à Châtelet mais fait suite à un dangereux canular téléphonique.
« Le projet initial était de « swatter » une mosquée mais après Saint-Etienne-du-Rouvray, on s’est dit que ça marcherait mieux avec une église », ont fait savoir les auteurs présumés du canular auprès de L’Obs qui est parvenu à entrer en contact avec les deux individus qui affirment être à l’origine de la fausse alerte.
Ces personnes, qui prétendent avoir 16 et 17 ans, ont déclaré être des admirateurs du hacker franco-israélien Grégory Chelli, alias Ulcan, auteur du même genre de canulars téléphoniques visant à signaler dans l’anonymat un incident grave en cours à un endroit précis afin de provoquer l’intervention des forces de l’ordre. L’un d’eux s’est fait passé pour un prêtre dont l’église et ses fidèles auraient été assaillis par « dix Maghrébins » armés.
« On a fait ça pour le buzz. Si les gens ont eu peur c’est leur problème… », ont-ils lâché, tout fier de leur acte dont ils se sont vantés sur les réseaux réseaux. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « dénonciation de crime imaginaire » et « divulgation de fausses informations afin de faire croire à une destruction dangereuse ». Ils encourent deux ans de prison et et 30 000 euros d’amende.
Clic pour voir la Source de l’article
****

Les musulmans américains sont les mal-aimés de l’Amérique, selon une étude réalisée par l’Université du Minnesota.
Littéralement dopée par les attentats du 11 septembre, l’islamophobie n’a cessé depuis de croître Outre-Atlantique sur une courbe dangereusement ascendante, entraînée dans une spirale de violences anti-musulmans – passages à tabac avant et pendant le ramadan 2016, tentative de meurtre contre un imam à Houston en juillet, assassinats d’un imam et de son assistant, ainsi qu’une d’une enseignante musulmane à la retraite à Brooklyn, au mois d’août – à la fois par l’abomination du terrorisme aveugle et une rhétorique politicienne pousse-au-crime, devenue dévastatrice sous l’influence maléfique de Donald Trump.
Face à ce bien sombre tableau, l’influent Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), plus pessimiste que jamais, ne décèle aucune éclaircie salvatrice d’ici à la fin de l’année, mais prévoit plutôt une aggravation de la situation jusqu’à battre un triste record : 2016 est, en effet, en passe d’entrer dans les annales comme la pire année en matière d’agressions anti-mosquées, 55 actes de vandalisme et profanations ayant été recensés à la mi-septembre, alors que 79 actes de la même nature avaient émaillé l’intégralité de l’année 2015.
De quoi, effectivement, broyer du noir et exhorter avec d’autant plus de vigueur à l’unité nationale contre les ravages de la haine, à l’instar de Nihad Awad, directeur du CAIR à l’échelle nationale : « Cette tendance à l’augmentation de la violence visant la communauté musulmane américaine est extrêmement alarmante. 2016 a été une année terrible pour les musulmans, avec une multiplication d’agressions physiques, y compris des crimes, et d’actes de vandalisme. Il est essentiel que les deux candidats en lice pour la présidentielle, ainsi que d’autres personnalités éminentes, appellent à la concorde et à serrer les rangs contre la montée de la haine. Tous les Américains devraient être en mesure de pratiquer librement leur religion sans crainte de préjudices ou d’intimidations », a-t-il insisté.
Dans un tel contexte, il n’y a rien de très surprenant à ce qu’une nouvelle photographie de l’opinion vienne assombrir un peu plus la ligne d’horizon des Américains de confession musulmane, en les hissant à la première place d’un classement peu enviable : ils sont indéniablement les mal-aimés de la vaste Amérique multiculturelle, le groupe le plus « réprouvé » ( le taux de réprobation a fait un bond notable entre 2005 et 2016, passant de 26% à 45,5%), selon une étude réalisée par une équipe de sociologues de l’Université de Minnesota qui a analysé les perceptions de 2 521 citoyens américains, de février 2014 à mars 2016, sur les minorités cultuelles et ethniques aux Etats-Unis.
Ce redoutable privilège qui échoit à la communauté musulmane lui fait largement distancer les minorités juive, hispanique et asiatique, lesquelles ne comptent pas pour autant que des amis en Amérique et se retrouvent, elles aussi mais dans une moindre mesure, en butte à la « désapprobation » de l’opinion publique.
Pour Hussein Rashid, professeur au Barnard College, à New York, la montée en flèche de l’intolérance est exacerbée par un discours politique délétère qui flatte les bas instincts et légitime les passages à l’acte. « Même la génération du millénaire, réputée pour sa tolérance, finit par être sensible aux sirènes du populisme et par éprouver, à son tour, une aversion pour l’islam », a-t-il déploré, en se référant aux conclusions du rapport publié par l’Université du Minnesota.
« En l’espace de 10 ans, les Américains ont développé une perception plus négative des musulmans, mais aussi des juifs, des homosexuels, des Latinos et des Noirs. C’est la réponse réactionnaire d’une Amérique mythique qui veut que tout le monde se ressemble face à une nouvelle Amérique plurielle qui prend forme », a-t-il commenté.
Quant au groupe distinctif que forment les athées, loin d’être logés à la même enseigne que les musulmans, ils ne sont pas pour autant en odeur de sainteté sur le sol de la bannière étoile, là où, toujours selon les résultats de l’étude, ils sont les deuxièmes à s’attirer les foudres de leurs concitoyens pour leur « absence de moralité ».
Clic pour voir la Source de l’article
****

France : Elections 2017 : la farce est prête.
Le mouvement des idées a toujours un train de retard sur le mouvement des choses, disait Marx. Conquête révolutionnaire, le suffrage universel a été vidé de sa substance. Que l’élu du 8 novembre, par exemple, soit le candidat qui aura dépensé le plus pour sa campagne électorale est une loi d’airain de la « démocratie américaine ». Elle se vérifie pour toutes les élections présidentielles depuis les années 50. On peut toujours voter, mais à quoi bon, puisque les dollars vont couler à flots, décidant à l’avance du résultat?
La Cour suprême, en 2010, a déplafonné les dons pour les campagnes électorales. Avec cette incitation à la générosité, Obama avait déjà dépensé un milliard de dollars en 2012. On imagine quel nouveau pas de géant la démocratie va accomplir en 2016 ! L’issue du scrutin ne dépendra pas de la volonté majoritaire du peuple américain, mais du rapport de forces au sein d’une oligarchie mondialisée trans-partisane. Donner la parole au peuple sur son propre avenir, appliquer la souveraineté populaire ? Ne cherchez plus cette idée saugrenue. Elle a été retirée du marché, c’est le cas de le dire.
La démocratie, si elle existe, signifie le pouvoir du peuple. Mais pour que le peuple exerce le pouvoir, il faut réunir les conditions d’un débat démocratique. Or la concentration capitaliste dans les médias a précisément pour finalité de supprimer ces conditions. Rendre la parole au peuple est une bonne idée, mais où la prendra-t-il, cette parole ? Le verrouillage de l’espace médiatique le lui interdit, il sape la délibération collective. Cet espace est livré à la pensée unique, il est saturé de bêtise, crétinisé à l’extrême. La télévision française, par exemple, atteint des sommets de veulerie, et ses journalistes feraient rougir des tapineuses. Querelle débile sur un maillot de bain, exégèse du dernier vomi de Zemmour : tout ce qu’elle sait faire, c’est jouer son rôle de machine à décerveler.
La démocratie, pour les élites mondialisées, n’est qu’une foire d’empoigne destinée à faire croire au bon peuple qu’il a son mot à dire. Sous le régime clownesque exigé par la domination des marchés, le peuple est une chambre d’enregistrement. Il est convoqué, périodiquement, pour dire amen au candidat de l’oligarchie. Il ne décide de rien, il avalise docilement. Le peuple, d’ailleurs, ne sait pas ce qui est bon pour lui. Tenté par le populisme, c’est un géant sourd et aveugle que des élites, éclairées à la lueur de leur compte en banque, sauront guider dans l’obscurité.
Si le jeu démocratique est une pitrerie, c’est parce que le capital mondialisé maîtrise totalement le processus électoral et les médias qui en parlent. Aux USA, où la presse est moins monolithique, c’est l’avalanche de dollars déversée par les donateurs qui décide de l’élection. En France, c’est la presse phagocytée par neuf milliardaires qui nous dit pour qui voter. Si DSK n’avait pas tenté de saillir le personnel d’un établissement hôtelier, il serait à la place d’Alain Juppé : les médias au service de l’oligarchie l’avaient déjà choisi.
Pour les élections à venir, la farce est prête. il ne reste plus qu’à l’enfourner. Mais pour les dindons, inutile de chercher : c’est nous. Le dispositif est au complet : la corruption des partis d’un côté, l’assommoir médiatique de l’autre. Ce double tour de serrure garantit que rien de périlleux pour l’ordre établi ne sortira du scrutin. On aura beau dire que la démocratie bourgeoise est une démocratie frelatée. On aura beau constater que la souveraineté populaire a été sacrifiée sur l’autel d’une monnaie. On aura beau rappeler qu’aucune transformation sociale n’est jamais sortie d’une élection. Cela ne sert à rien. Inutile, non plus, de bourrer les urnes, les dindons s’en chargeront.
Clic pour voir la Source de l’article
########################
Aujourd’hui en Palestine
########################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
La journalisté Jérusalémite Samah Dweik libérée de Hasharon.
.
Hamas: L’intifada de Jérusalem ne cessera que par la réalisation des aspirations de notre peuple.
.
Crimes d’assassinats : Un jeune palestinien tué et un autre grièvement blessé à Hébron.
.
Les prisonniers du Hamas transférés de la prison d’Eshel à Ohlikidar à Beer Sheva.
L’administration pénitentiaire sioniste a transféré, ce matin lundi 19/9, trois prisonniers du mouvement du Hamas de la prison d’Eshel à celle d’Ohlikidar à Beer Sheva.
.
Le prisonnier Abdul-Aziz Hamad condamné à 35 ans de prison.
.
L’occupation empêche 50 palestiniens de visiter leurs fils à la prison du Néguev.
.
Deux israéliens blessés dans une attaque au couteau à Jérusalem.
.
Après une panne survenue sur le bateau Amal, un nouveau bateau accompagne Zeitouna dans la flottille de Liberté.
.
La libération d’une maqdessite après 11 mois d’arrestation.
Les autorités d’occupation ont libéré ce dimanche, 18/09, la maqdessite Samia Moussa Machahra (32 ans) après 11 mois d’arrestation.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire