MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 29 Safar 1437.

Flash info du 29 Safar 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************


Média : une chronique de Libération sur une femme voilée fait polémique.

En ce milieu de semaine, la chronique d’un journaliste de Libération a fait polémique. Dans cette chronique intitulée « La femme voilée du métro », le journaliste Luc Le Vaillant décrit une femme musulmane portant le hijab, qu’il croise dans le métro.

Le sujet peut paraître banal mais il a été exploité de manière déplaisante. En effet, Luc Le Vaillant décrit cette femme voilée de manière sexiste et raciste. Il écrit : « Elle porte une abaya couleur corbeau. La tenue traîne jusqu’au sol et balaie la poussière des anxiétés alentour. Les mains sont gantées et on ne saura jamais si les paumes sont moites. Cette autre soutane monothéiste lui fait la cuisse évasive, la fesse envasée, les seins restreints. Les cheveux sont distraits à la concupiscence des abominables pervers de l’Occident décadent ». Des propos choquants, sexistes voire vulgaires.

Cet article a donc entraîné une vague de critiques virulentes, notamment sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, les internautes ont diffusé l’article sous le hashtag #LibéRacisme. Le journaliste a été qualifié de raciste, de sexiste et d’islamophobe. Certains internautes demandent même sa démission. Une internaute commente : « Couard, sexiste, et islamophobe : en lisant ça, on en apprend plus sur les soucis de l’auteur que sur la fameuse femme voilée ! #Liberacisme », propos relevés par L’Obs.

Les critiques fusent même du côté de ses collègues de Libération qui se désavouent de cet écrit. Un des journalistes de Libération écrit en effet : « Non, Libé n’est pas raciste et ne le sera jamais. Mais, oui, en lisant ce texte j’ai mal et honte #Libération ». L’écrit de Monsieur Le Vaillant a donc fait réagir les internautes, preuve que racisme et sexisme sont loin d’être les bienvenus, même aujourd’hui.

Média : une chronique de Libération sur une femme voilée fait polémique

*************************************


Arte : « Jésus et l’Islam », série au succès mitigé.

La place de Jésus (‘alayhi salam) dans le Saint Coran. Voici le sujet sur lequel portait un reportage diffusé sur la chaîne Arte dès mardi soir.
Une série documentaire qui se penche sur l’Islam.

La série intitulée « Jésus et l’Islam » a été proposée par Gérard Mordillat et Jérôme Prieur. Composée de sept épisodes répartis sur trois soirées, cette série tente de démontrer la présence et l’importance de Jésus dans l’Islam à travers le Saint Coran et les ahadiths. Les thèmes abordés mardi soir étaient la crucifixion de Jésus : comment est-elle abordée en Islam mais également le nom de Jésus : comment est-il dénommé et décrit dans les textes islamiques.

La diffusion de la série s’est poursuivie hier soir en abordant l’exil du Prophète (‘alayhi salam) et le sera également ce soir inchaAllah. Le premier épisode de la série a remporté un immense succès auprès des téléspectateurs qui étaient 1 156 000 à le visionner, soit 4,3% de part d’audience.

Faisant intervenir différents historiens, des catholiques et des musulmans, cette série tente de mettre en lumière le rôle de Jésus (‘alayhi salam) dans l’Islam, la place qu’il y occupe mais également les différences et les similitudes qui existent entre le Saint Coran et la Bible.
Un succès mitigé.

Jérôme Prieur admet que l’actualité peut amener à critiquer cette série mais il souligne toute l’importance qu’elle peut finalement revêtir. « C’est vrai que, autour du Coran, il y a une espèce de chape de plomb qui empêcherait d’en parler historiquement. Notre propos n’est pas d’être islamophiles ou islamophobes. Il s’agit simplement de réfléchir à l’histoire d’un texte, de savoir à quel besoin il répond, quel usage il avait, de quelles influences il porte la trace », propos relevés par Le Figaro.

Les téléspectateurs sont quant à eux partagés face à cette exploitation du sujet. Bien que certains trouveront le documentaire utile et riche en analyse, d’autres jugeront qu’il s’agit d’une simple étude textuelle, n’allant pas au delà des écritures religieuses, et qui se contente principalement d’une comparaison des textes. Quoi qu’il en soit, cette série sur Jésus dans l’Islam peut s’avérer intéressante pour tout curieux qui souhaiterait en savoir davantage et qui cherchera ce que le documentaire ne propose pas ou qui voudra aller au delà.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Arte : « Jésus et l’Islam », série au succès mitigé

*************************************


France : élection réginal : Excité par le score du FN, il agresse des employés d’une épicerie à coups de barre de fer.

« On vient de voter Le Pen, c’est pour vous dégager ». Voilà les propos qui ont conduit un client d’une épicerie de Saint-Quentin à agresser les employés d’un magasin dimanche soir.

L’histoire est rapportée par le journal L’Aisne Nouvelle. Peu après les résultats du premier tour qui ont vu le Front National arriver en tête du premier tour dans la région Nord-Pas-De-Calais Picardie, un homme se rend dans une épicerie pour faire quelques courses. Mais quand l’employé lui refuse un chèque par manque de pièce d’identité, l’individu laisse éclater sa colère comme le montre la vidéo amateur tournée sur les lieux.

Après avoir été sorti de l’épicerie, il se rend à sa voiture, sort une barre de fer et retourne régler ses comptes à des employés dont le seul tort était de ne pas avoir la même couleur de peau que lui. « Ta place elle est chez Daesh, pas ici », aurait aussi lancé l’agresseur pour justifier son geste.

Après avoir blessé un employé à la tête, l’homme s’est dirigé vers la caisse du magasin en menaçant de prendre l’argent. Finalement maîtrisé par les employés, l’agresseur a été entendu par les policiers devant lesquels il a menacé de mort le commerçant si celui-ci portait plainte contre lui.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Saint-Quentin: altercation à l’épicerie par aisnenouvelle

Excité par le score du FN, il agresse des employés d’une épicerie à coups de barre de fer (Vidéo)

*************************************


France : Perquisition chez un islamophobe : 4,9 kg de poudre noire, 3 500 cartouches et 17 armes saisis.

Un islamophobe a été interpellé mardi 8 décembre par la brigade criminelle de la Sûreté départementale assistée par les hommes du Raid. L’individu âgé de 59 ans tenait des propos anti-musulmans inquiétants sur son compte Facebook selon Nice Matin.

Lors de la perquisition de son domicile à Cagnes-sur-Mer, 4,9 kg de poudre noire, plus de 3 500 cartouches, et dix-sept armes ont été saisis.

L’homme, un collectionneur, a été libéré. Il devra répondre de ses actes en juin prochain devant le tribunal pour incitation à la haine raciale.

Perquisition chez un islamophobe : 4,9 kg de poudre noire, 3 500 cartouches et 17 armes saisis

*************************************


France : Rouée de coups par un automobiliste, Lina témoigne.

Le 18 novembre dernier, cinq jours après les attentats, Lina et sa sœur sont en voiture. Elles sont loin d’imaginer ce qui va se passer.

« Je me suis arrêtée pour laisser passer un piéton, un véhicule est venu me percuter par l’arrière alors que je me trouvais à l’arrêt.

Je me suis stationnée sur le côté pour laisser les voitures passer, et suis descendue de mon véhicule, j’ai regardé le véhicule pour constater les dégâts.

Alors que je me trouvais penchée sur ma voiture j’ai vu le conducteur du véhicule qui venait de me percuter sortir par la fenêtre de son véhicule et se diriger vers moi.

Je me suis redressée pour lui demander s’il allait bien, je n’ai eu le temps de lui dire que « vous » lorsque j’ai pris plusieurs coups de poing dans le visage, au niveau du nez, du front de la bouche, partout.

J’ai tenté de le repousser en lui criant d’arrêter mais il ne voulait rien savoir, il m’insultait « de sale arabe, espèce de p*te, pouffiasse! », il ne s’arrêtait pas de m’insulter en me tapant dessus. J’ai également un hématome au niveau de l’épaule droite sur le devant.

Ma sœur qui se trouvait côté passager dans mon véhicule est vite descendue lorsqu’elle m’a entendue crier.

Elle est venue pour l’empêcher de continuer à me frapper. Elle a réussi à maitriser un bras et les coups se sont arrêtés.

Le temps de me remettre j’ai vu qu’il voulait cette fois-ci s’en prendre à elle en lui frappant dessus. Je lui ai sauté dessus pour essayer de l’empêcher de la taper et c’est alors que des gens sont intervenus.

Ils ont séparés tout le monde. Le monsieur en a profité pour remonter dans son véhicule et repartir avec. Je me souviens avoir vu une dame passager avant ainsi que des enfants à l’arrière.

Je suis allée consulter un médecin aux urgences qui m’a délivré un certificat médical mentionnant une ITT de deux jours.

Depuis hier, je ne fais que pleurer, je n’ai pas dormi de la nuit. Je n’ai pas compris cette violence. »

Lina a contacté le Collectif contre l’islamophobie en France afin d’avoir une aide dans ses démarches. Elle a porté plainte contre son agresseur, qui a pu être identifié.

Aidez le CCIF a lutter contre l’islamophobie. Pour faire un don, www.islamophobie.net.

Rouée de coups par un automobiliste, Lina témoigne

*************************************


Amérique : Samuel Lee Jackson dénonce la montée de l’islamophobie aux Etats-Unis.

Samuel Lee Jackson, célèbre acteur américain, a pointé du doigt la montée des amalgames et des discriminations à l’encontre de la communauté musulmane aux Etats-Unis.

Depuis près de 15 ans, les musulmans américains subissent les amalgames au sujet du terrorisme et de l’Islam. Après les attaques de la ville de San Bernadino en Californie, les discriminations contre les musulmans se sont accentuées suite à l’hypothèse que les auteurs de l’attaque soient liés à l’organisation jihadiste « Etat Islamique » (EI).

« Je suis désolé pour tous les musulmans ayant les traits du Moyen-Orient, parce qu’ils vont souffrir de discrimination aux Etats-Unis », a déclaré Samuel Lee Jackson.

Comme en France, l’islamophobie est en continuelle augmentation aux Etats-Unis. La surenchère raciste lors des primaires du parti Républicain n’ont pas facilité les choses aux musulmans américains.

Samuel Lee Jackson dénonce la montée de l’islamophobie aux Etats-Unis

*************************************

France : Rachid Nekkaz déclare, Si on ferme cette mosquée, c’est une déclaration de guerre à 1 milliard de musulmans.

Rachid Nekkaz, homme politique algérien connu pour sa lutte contre la loi interdisant le port du voile intégral, a réalisé une vidéo devant la mosquée de Gennevilliers afin d’apporter son soutien aux fidèles et a violemment menacé l’Etat français.

Pour l’ex-candidat à la présidentielle algérienne, cette fermeture n’est aucunement due à une quelconque question de terrorisme ou radicalisme . Il rapporte des fais qui se sont déroulés il y a quelques années. Selon Nekkaz, la mosquée aurait dû être transformée en fourrière mais grâce à un prêt important de sa part, l’association qui gère le lieu de culte a pu racheter le terrain.

Depuis 3 semaines, la communauté musulmane française subit les dérives sécuritaires du gouvernement. Plus de 2500 foyers ont été perquisitionnés, plusieurs centaines de personnes assignées à résidence et une dizaine de mosquées ou salles de prière fermées.

Info vue la première fois sur : www.desdomesetdesminarets.fr.

reportage a voir sur www.muslimradio.info.

Rachid Nekkaz : « Si on ferme cette mosquée, c’est une déclaration de guerre à 1 milliard de musulmans » | VIDÉO

*************************************


Inde : 70 000 religieux signent une fatwa contre Daesh

En Inde, des dizaines de milliers de musulmans, rassemblés pour une cérémonie d’hommage annuelle à Ahmed Raza Khan, reconnu dans le pays pour son opposition au wahhabisme, ont qualifié dans leur texte l’organisation Etat islamique de « non musulmane ».

L’avis religieux (fatwa) élaborée par le mufti Mohammed Saleem Noori condamne les attentats de Paris, rappelant qu’« il est écrit dans le Coran que tuer un innocent équivaut à tuer toute l’humanité », rapporte mercredi 9 décembre Times of India, qui évoque le chiffre de 70 000 dignitaires musulmans.

Le texte ne concerne pas seulement Daesh mais également les Talibans et Al-Qaïda. Il vise aussi les médias à qui est demandé de « cesser de qualifier les groupes terroristes comme des organisations musulmanes » afin d’éviter les amalgames. « Les membres de ces organisations ne sont pas des musulmans », dit même la fatwa.

Celle-ci condamne dans le même temps les frappes aériennes dont les civils sont victimes, appelant les puissances occidentales à la prudence dans leur offensive contre les terroristes.

Ce n’est pas la première fois que les musulmans indiens s’engagent contre Daesh. En septembre dernier, un millier de religieux ont rédigé une fatwa dénonçant des actes « non islamiques » . Ce texte, élaboré par Mohammed Mauzar Hasan Ashrafi Misbahi, leader religieux de Mumbai, avait été signé par des représentants de mosquées, d’institutions éducatives locales ou de groupes civiques.

Peu après les attentats de Paris, Mohammed Saleem Noori avait pris la décision de marquer symboliquement le 94e anniversaire de la mort d’Ahmed Raza Khan, célébré cette année entre le 6 et le 9 décembre, en adressant un texte contre le terrorisme aux milliers de personnes qui auront fait le déplacement à Bareilly, dans l’Uttar Pradesh.

http://www.saphirnews.com/Inde-70-000-religieux-signent-une-fatwa-contre-Daesh_a21702.html

**************************************


Angleterre : Une pétition anti-Trump, lui interdisant l’entrée du Royaume-Uni, bat des records de signatures.

Au rythme effréné où s’apposent les signatures (plus de 440 000 ) sur la pétition diffusée mardi sur le site du Parlement britannique, afin d’appeler à refouler Donald Trump à son entrée au Royaume-Uni, le nabab new-yorkais de l’immobilier et triste sire de la politique américaine risque fort de ne plus pouvoir fouler les terrains de golf écossais (voir photo ci-dessus) qu’il affectionne tant, ayant réussi à faire l’unanimité contre lui dans tout le royaume, des allées de Buckingham Palace au 10 Downing Street, en passant par les rives agitées de la Tamise, sans oublier la Toile en pleine effervescence.

Gonflé à bloc par son ascension fulgurante sur la scène publique américaine, à grand renfort de harangues fielleuses, cet expert des coups bas et des petits arrangements avec la vérité ne s’est pas fait que des amis en Grande-Bretagne, là où sa dernière diatribe anti-musulmans, contrairement à ce qu’il escomptait, lui vaut d’être l’arroseur arrosé.

En effet, ils sont des milliers de Britanniques, élus comme citoyens ordinaires, à exiger de lui faire subir le même sort que celui qu’il veut infliger aux musulmans sans état d’âme : interdiction d’entrée en territoire britannique, et le bouter hors du royaume, le cas échéant !!

Plusieurs députés se sont même empressés de vérifier la légalité du bannissement de Donald Trump, trop heureux d’indiquer qu’une telle mesure était parfaitement envisageable, sachant que le ministère de l’Intérieur a le pouvoir de déclarer persona non grata « des individus aux discours extrémistes et aux comportements inacceptables ».

Si, pour l’heure, le Premier ministre David Cameron ne s’est pas prononcé sur cet ostracisme qui fait son chemin dans les esprits et l’objet d’une pétition dont la liste des signataires ne cesse de s’allonger, ce dernier a été en revanche l’un des tout premiers à blâmer ses récents propos fallacieux et outrageants : « Il y a des endroits à Londres qui sont si radicalisés que les policiers ont peur pour leur propre vie ».

Quant au maire de Londres, l’inénarrable Boris Johnson, autant connu pour ses sorties fracassantes que sa chevelure en pétard, l’occasion était rêvée pour faire dans l’ironie mordante et il ne s’en est pas privé : « La seule raison pour laquelle j’éviterais moi certains quartiers de New York est le risque d’y tomber sur Donald Trump», a-t-il lâché, sûr de son effet dans une atmosphère et une twittosphère facétieuses et corrosives à la fois.

http://oumma.com/222164/une-petition-anti-trump-lui-interdisant-lentree-royau

*************************************


Amérique : Une femme agresse des musulmans qui priaient dans un parc.

Alors qu’ils étaient simplement en train de prier dans un parc en Californie, de jeunes hommes ont été agressés le 6 décembre par une femme tenant un discours anti-musulman.

Rashid Albahari, citoyen américain, membre de la communauté musulmane, a publié sur sa page Facebook une vidéo témoignant de l’agressivité de la scène (voir ci-dessous). Après avoir hurlé des insultes islamophobes au groupe de pratiquants, Denise Slader qui est employée par l’administration locale du comté de Catsro Valley, en Californie, a jeté son café sur le groupe avant d’asséner un coup à Rasheed Albashari qui était en train de filmer la scène.

Carolyn Jones, porte-parole de l’administration du parc a confirmé que la police locale était en train de mener une enquête et que des sanctions seraient prises par les services administratifs dont dépend l’agresseuse. Contactée par les médias, celle-ci a réitéré ses propos et n’a exprimé aucun remords.

http://oumma.com/222165/une-femme-agresse-musulmans-priaient-un-parc-video

*************************************


Amérique : La réponse percutante de Muhammad Ali à Donald Trump

A 73 ans, Muhammad Ali, le puissant gladiateur des rings entré dans la légende de la boxe, a préféré à l’art de l’esquive, dont il était le maître incontesté, la réponse percutante rendue coup pour coup à Donald Trump et à son florilège de contre-vérités abjectes, de mesures radicales sorties de son chapeau, et de propos islamophobes de plus en plus délirants.

C’en était trop pour cette icône mondiale de confession musulmane, admirée et respectée pour son influence positive exercée à l’échelle planétaire, qui n’a pas supporté que le redoutable trublion des Républicains puisse mettre en cause, avec sa mauvaise foi habituelle, les dires de Barack Obama, affirmant que plusieurs « héros sportifs » sont des musulmans pieux et accomplis.

Aussitôt prononcée par l’homme fort de Washington, aussitôt déniée à grands cris par celui qui convoite son fauteuil avec avidité, cette réalité, manifestement très dérangeante pour Donald Trump, a été corroborée par un témoin de poids qui a enfoncé le clou : « Je suis moi-même musulman et je peux attester que ce que dit Barack Obama est vrai. J’ajoute qu’il n’y a rien d’islamique dans le meurtre d’innocents que ce soit à Paris, ou à San Bernardino, ou ailleurs dans le monde », a riposté Muhammad Ali. (traduction Oumma)

« Les vrais musulmans savent pertinemment que la violence impitoyable des soi-disant djihadistes de l’ISIS va à l’encontre des principes mêmes de notre religion », a-t-il renchéri, en s’indignant de l’extrémisme à son paroxysme de Trump appelant à faire des musulmans les parias de l’Amérique.

« Je crois que nos dirigeants politiques seraient mieux avisés d’utiliser leur position et leur pouvoir pour faciliter la compréhension de l’islam auprès du plus grand nombre, au lieu de la brouiller constamment, en clamant haut et fort que les meurtriers ou terroristes sont des égarés qui pervertissent et salissent le véritable islam », a asséné Muhammad Ali en guise de conclusion, à la manière d’un KO verbal infligé à son adversaire, lequel n’a d’ailleurs pas pipé mot depuis…

http://oumma.com/222163/reponse-percutante-de-muhammad-ali-a-donald-trump

*************************************


Mark Zuckerberg déclare, Facebook s’engage à protéger la communauté musulmane.

A la suite des attentats de Paris, de la tuerie requalifiée en « acte terroriste » de San Bernardino, en Californie, et des déclarations fracassantes de Donald Trump, exhortant à interdire l’entrée du territoire américain aux musulmans, Mark Zuckerberg a publié un statut sur sa page Facebook, véritable signal positif, dans lequel il apporte tout son soutien aux musulmans à travers le monde.

L’heureux fondateur et PDG du géant des réseaux sociaux a tenu à rassurer la communauté musulmane, quel que soit l’endroit où elle se trouve et se connecte, en indiquant que ses membres restent les bienvenus sur Facebook : « Nous nous battrons pour protéger vos droits et pour vous assurer un environnement sécurisé et pacifique », a-t-il écrit.

Sans se référer spécifiquement aux événements qui ont marqué récemment les esprits par leur caractère raciste et islamophobe et dont la communauté musulmane a été victime aux États-Unis et ailleurs, Mark Zuckerberg a ajouté : « En tant que juif j’ai été éduqué par mes parents au devoir de défense des droits de toutes les communautés victimes d’attaques ».

http://oumma.com/222162/mark-zuckerberg-facebook-sengage-a-proteger-communaut

Laisser un commentaire