MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 15 Safar 1437.

Flash info du 15 Safar 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************


Front national : un candidat insulte clairement l’Islam et les musulmans.

Les attentats de Paris ont eu des conséquences sur la communauté musulmane. Ils ont également été un prétexte aux opposants à l’Islam de lâcher leurs propos islamophobes. Parmi eux, Pierre Dinet, candidat FN en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes qui s’est déchaîné sur Facebook.

Bien que ses publications islamophobes avaient lieu avant même les attentats de Paris, il faut dire que le candidat FN s’en est donné à cœur joie après les événements tragiques. Dès le lendemain des attaques de Paris, Pierre Dinet s’exprimait sur Facebook en ces termes : « L’islam a encore frappé. Depuis des décennies nous tirons la sonnette d’alarme, (…) mais bien entendu nous, Front national, sommes ‘d’affreux racistes extrémistes’. Il faut faire la ‘part des choses’, considérer les ‘bons’ et les ‘mauvais’ musulmans, accepter leurs us et coutumes pour ne pas les ‘froisser’… FOUTAISES !«.

Bien plus choquant, le candidat FN attaque clairement et simplement l’Islam en l’insultant : « Oui nous sommes en guerre, et il est plus que temps de prendre les armes et de libérer la FRANCE de cette hydre puante et mortifère qu’est l’islam » écrit-il. Mais Pierre Dinet a continué sur sa lancée les jours suivants, comparant le fait d’être française et musulmane au mélange « incompatible d’eau et de vinaigre ». Il ira même jusqu’à qualifier les françaises musulmanes d’animaux : « Pas de place chez nous pour ce genre d’animal sauvage ! ».

Suite à la violence de ces propos, le secrétaire du parti a annoncé que Monsieur Dinet sera « suspendu et convoqué devant la commission de discipline ». Reste à savoir quelle sanction lui sera réservée, si sanction il y a. N’en voulons pas à Monsieur Dinet, parce qu’islamophobie rime avec bassesse d’esprit.

FN : un candidat insulte clairement l’Islam et les musulmans

*************************************


Seine-et-Marne : les réfugiés en solidarité avec Paris.

En Seine-et-Marne, dans la commune de Champagne-sur-Seine, les réfugiés ont tenu à réagir suite aux attentats de Paris du vendredi 13 novembre. En provenance d’Irak ou de Syrie, ces réfugiés représentent des victimes collatérales de ces actes terroristes.

Hébergés depuis septembre dernier en Champagne-sur-Seine, ces migrants ont exprimé leur tristesse face à ces actes ainsi que leur soutien envers les victimes. A l’aide de leurs professeurs de français qui leur apprennent la langue bénévolement, ils ont écrit un texte. A majorité musulmane, ces réfugiés ont écrit : « Nous sommes contre les terroristes » avant de souligner « Nous voulons exprimer notre soutien et notre solidarité avec les Français ».

Mahmoud et Oussama, deux réfugiés irakiens se sont exprimés de vive voix à ce sujet. Ils ont expliqué qu’ils ont dû faire face à des regards noirs suite aux attentats de Paris et tiennent donc à ce qu’on ne les assimile pas aux auteurs de ces actes. « On veut prouver que nous sommes de bonnes personnes », poursuivent-ils pour Le Parisien.

Les réfugiés de France véhiculent par cet acte une belle image de solidarité comme l’ont également fait les étudiants de Cachan ou le jeune Jack au Texas.

Seine-et-Marne : les réfugiés en solidarité avec Paris

*************************************


Témoignage : Rencontre avec David, non voyant dénoncé par sa voisine.

Suite à l’ampleur qu’a pris l’histoire ahurissante de David, non voyant âgé de 21 ans perquisitionné à son domicile lundi 16 novembre, Nadia, ancienne rédactrice, l’a rencontré à Avignon et nous livre le témoignage de sa mésaventure.

Agitation sur le web.

Samedi soir, j’ai reçu une vague d’information concernant David qui m’a tellement secouée. Facebook, twitter, mail, j’ai fait le tri dans ce lot de messages reçus, contacté les personnes qui ont lancé l’alerte et enfin enregistré le numéro de David avec l’intention de le rappeler le lendemain matin. En attendant, je m’active pour essayer de mobiliser mes contacts les plus proches et sérieux car mine de rien, la situation paraît critique.

Rapidement, sur les réseaux sociaux ça s’emballe, tout le monde veut aider David car ce n’est pas juste ce qu’il vit. Oui, ce n’est pas juste. Lundi matin, je vais à sa rencontre non sans appréhension car je vous épargne toutes les rumeurs qui ont surgit : « non mais David il est bizarre », « tu as vu qu’ils disent qu’il a été en Syrie » et les réactions avec « Non mais laisse moi je ne veux pas de problème », « tu sais que tout ses potes l’ont lâché donc il y a un truc bizarre c’est sûr ». Qu’importe ce qui se dit, c’est une personne qui a besoin d’être aidée rapidement.

J’ai donc rencontré le petit David. Oui petit, haut comme trois pommes j’ai été surprise en le voyant pousser l’énorme porte blindée de son immeuble. David marche d’un pas assuré vers nous et nous dit « Salam aleykoum, j’espère qu’on ne va pas être en retard ! » en tapotant le siège de la voiture avant de s’installer. David est aveugle et assigné à résidence, on se dépêche, il a rendez-vous à 15h pour signer son acte de présence.

Une dénonciation qui vire au cauchemar.

David a 21 ans, issue d’une famille catholique, il est converti à l’islam depuis trois ans. Comme beaucoup, il porte la barbe. Depuis un certain temps, au vu de sa cécité et des difficultés qu’il rencontre, il décide de se raser ce vendredi 13 novembre.

Le 13 novembre, la France est touchée par les attentats, la psychose envahie de nouveau les Français… Tout musulman devient suspect pour certaines personnes. C’est ce qui pousse la voisine de David à faire un signalement. Lui qui vient de se raser, prépare sûrement quelque chose.

Le 15 au soir, David, qui se prépare à partir au Maroc en vacances, est perquisitionné dans son appartement. Une opération musclée, serrure de porte enfoncée, les forces de l’ordre déboulent dans la chambre, tout est retourné mais rien de suspect à signaler. Un agent signifie à David qu’il est désormais en garde à vue, il est menotté dans le dos. Aveugle, il a besoin d’être guidé, il sera trainé au sol jusqu’à la sortie. Les forces de l’ordre saisissent l’ordinateur, le téléphone, la chaîne hifi et d’autres biens.

C’est après 48h de garde à vue que David est relâché avec aucune charge retenu contre lui, mais avec une assignation à résidence et l’obligation de se présenter trois par jour à l’hôtel de police. Celui-ci se situe à quelques kilomètres de chez lui, David doit prendre plusieurs navettes de bus pour être sûr d’arriver à proximité. Un véritable parcours du combattant.

Seul et humilié.

La vie de David a prit une toute autre tournure, il n’est coupable de rien, mais est délaissé de tous et se retrouve plus seul que jamais dans un appartement où tout ses repères ont disparu : « Je ne me sens plus chez moi, je ne reconnais rien. Des fois, je préférais dormir dehors » m’a-t-il dit.

L’humiliation continue lorsque David arrive en retard pour ses rendez-vous à l’hôtel de police, il se fait blâmer publiquement par les agents qui jugent que « sa cécité n’est pas avérée ».

J’ai rencontré le petit David, qui aujourd’hui se sent rassuré, il a perdu quelques amis mais des milliers de soutien lui ont rendu sa dignité, même si le combat n’est pas terminé. Il a rendez-vous le 17 décembre pour un recours au près du procureur de la République.

http://www.katibin.fr/2015/11/26/temoignage-rencontre-avec-david-non-voyant-denonce-par-sa-voisine-je-ne-me-sens-plus-chez-moi/

*************************************


Les avocats du petit Ahmed réclament 15 millions de dollars.

Ahmed, jeune adolescent de 14 ans, avait été injustement menotté en plein milieu de son collège pour avoir amené une horloge confectionnée par ses soins au mois d’octobre. Celle-ci avait été prise pour une bombe artisanale par l’un de ses professeurs. Aujourd’hui, les avocats d’Ahmed réclament 15 millions de dollars.

Une horloge prise pour une bombe.

Ahmed Mohamed, d’origine soudanaise, est un collégien scolarisé dans la ville d’Irving au Texas et a eu l’idée de mettre en pratique ses connaissances en matière de science en créant une horloge artisanale. La sonnerie du dispositif s’étant mis en marche lors du cours d’anglais, l’engin a aussitôt suscité la peur de l’enseignant et l’irruption de la police. L’adolescent avait été menotté.

Le jeune de confession musulmane avait eu le soutien des réseaux sociaux, de Mark Zuckerberg et invité par le président Barack Obama.
« Un traumatisme psychologique important ».

Selon une lettre rédigée par les avocats, l’incident a provoqué un « traumatisme psychologique important » chez le jeune homme, réclamant cinq millions de dollars à l’école et dix millions à la municipalité. La famille s’étant récemment installée au Qatar, elle avait reçu des emails de menace et dont l’adresse au Texas avait été révélée.

« Ahmed a clairement été ciblé à cause de sa race, de ses origines et de sa religion », a écrit Kelly Hollingsworth, l’une de ses avocates.

http://www.katibin.fr/2015/11/26/ahmed-reclame-15-millions-de-dollars/

*************************************


France : Des tags islamophobes et deux cochons dessinés sur la mosquée de Draguignan.

Des tags islamophobes ont été découverts ce mercredi matin sur la porte d’une salle de prière de Draguignan, dans le Var, a annoncé Ivan Auriel, le procureur de la République.

« Deux cochons ont été dessinés en rouge au pochoir, avec en dessous l’inscription « Islam hors d’Europe » et autour des affichettes représentant notamment des mosquées barrées d’un sens interdit », a précisé le magistrat, qui a ordonné une enquête.

L’une des affichettes, qui souhaite « la bienvenue aux ennemis de la France », est signée du réseau d’extrême droite « France nationaliste » et accompagnée d’une croix celtique, l’emblème du mouvement d’extrême droite Ordre nouveau, actif à la fin des années 60.

Des tags islamophobes et deux cochons dessinés sur la mosquée de Draguignan

*************************************


France : Prison ferme pour deux islamophobes proches de l’extrême droite.

Deux islamophobes proches de l’extrême droite ont été condamnés à deux ans de prison dont un ferme pour avoir tiré sur la vitrine d’un kebab à Avranches (Manche) après les attentats du 13 novembre.

« C’est un acte islamophobe, revendiqué comme tel. L’enquête l’a démontré. Ils s’entendaient très bien avec le propriétaire turc de ce kebab, mais ils voulaient s’en prendre à l’islam » après les attentats de Paris, a résumé ce jeudi le procureur de la République de Coutances, Renaud Gaudeul.

« On avait regardé les attentats de Paris sur BFMTV, on a voulu faire quelque chose », a déclaré un des prévenus selon le quotidien « La Presse de la Manche ».

Les prévenus âgés de 22 et 23 ans, l’un carrosseur et l’autre conducteur d’engins, tous deux insérés socialement selon le tribunal, ont expliqué durant l’enquête s’en être pris au kebab faute de mosquée à Avranches.

Prison ferme pour deux islamophobes proches de l’extrême droite

*************************************


Depardieu : « J’ai fréquenté la mosquée pendant deux ans. Je faisais les cinq prières par jour ».

Gérard Depardieu a récemment sorti un livre autobiographique, intitulé « Innocent ».

Évidemment la presse française qui a, rappelons le, réussi à dégouter de son pays l’un des plus grands acteurs français n’a pu s’empêcher de rappeler le passé musulman du comédien. Un peu comme pour dire qu’il était un peu normal qu’un ex-musulman puisse finir avec le méchant Poutine.

« J’ai fréquenté la mosquée pendant deux ans. Je faisais les cinq prières par jour », donc tout s’explique.

Toute fois à travers certains extraits choisis, on ne peut que constater l’actualité des propos de l’acteur. Un peu comme les musulmans de France, Depardieu semble avoir compris ce qu’être un damné de son pays :

« Il y a, bien sûr, les idéaux français, qui ont fait le tour du monde. Mais si on les regarde de près… La liberté, il n’y en a plus ».

« On nous la prend. Les gens sont manipulés, fliqués, on sait tout d’eux ».
« L’égalité a toujours été une utopie. La fraternité, ça j’y crois encore un peu parce que je crois que l’homme est foncièrement bon. Même si à cause de l’esprit politique, il devient chaque jour un peu plus con ».

Un réquisitoire sur cette fameuse France des Valeurs qui les a toujours plus scandées pour mieux les violer.

Depardieu : « J’ai fréquenté la mosquée pendant deux ans. Je faisais les cinq prières par jour »

*************************************


France : La Mosquée de Caen profanée par des imbéciles du groupe bloc identitaires.

Les fidèles de la future mosquée de Caen ont pu découvrir aujourd’hui tes tags haineux sur leur futur lieu de culte.

«Terroristes à mort»

Le message est sans équivoque. Pour beaucoup d’islamophobes, le sort des musulmans devrait être … rapide et sans appel.

Si certains identitaires passent aujourd’hui à l’action il faut tout de même rappeler qu’ils n’agissent que suite à une impulsion partant du plus haut sommet des élites françaises. Un climat de terreur et de punition collective s’est ainsi installé en France chez la minorité musulmane.

Depuis les attentats de Paris, les agressions islamophobes et les profanations de moquées se multiplient partout en France. Face à cela, le silence des médias et des politiques.

Pour être juste il ne faut pas parler de « silence » mais plutôt d’une incitation permanente à la haine des populations musulmanes en France.

Heureusement beaucoup de nos imams et « représentants » ont choisi de nous protéger en entonnant en cœur la Marseillaise …

La Mosquée de Caen profanée par des identitaires

*************************************


France : Attaque au cocktail molotov contre une mosquée des Pyrénées.

Évidemment la nouvelle ne vous sera pas annoncée au 20H des grands JT nationaux.

Par contre dans la rubrique « faits divers » de certains sites français vous pourrez apprendre que la Mosquée d’Elne dans les Pyrénées a été taguée.

Si vous lisez un peu plus vous apprendrez que la mosquée a été taguée certes, mais qu’on a aussi tenté de l’incendier au cocktail molotov. Et si vous persistez à lire vous saurez alors, qu’outre la mosquée, des voitures appartenant à des musulmans de la ville ont systématiquement subi des « dégradations ».

On ne vous dira donc pas qu’il s’agit d’une attaque contre un lieu de culte accueillant femmes et enfants. On ne prononcera pas le mot interdit « islamophobie » et on s’interdira de parler de « profanation ». On n’évoquera pas la responsabilité des mouvements « identitaires » islamophobes non plus. On ne s’étonnera pas du silence des médias et des autorités face à cette attaque.

Et jamais au grand jamais on ne parlera d’action terroriste islamophobe.

Nous sommes juste en France en 2015.

Attaque au cocktail molotov contre une mosquée des Pyrénées

*************************************


Perquisitions, assignations à résidence… Le C,C,I,F, lance un guide pratique.

Perquisitions, assignations à résidence, fermetures administratives : autant de mesures élargies dans le cadre de l’état d’urgence.

Afin d’aider à y voir plus clair, le Collectif contre l’islamophobie en France ( C,C,I,F, ) propose un guide pratique, à télécharger sur le site www.muslimradio.info, rédigé par l’un de ses avocats, sur les mesures prises sous le régime de la loi du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence.

« Peut-on contester une perquisition ? », « Que faire si je suis assigné à résidence ? », « Quelles sont les conditions des fermetures administratives ? »… des questions qui trouvent des réponses pour ceux qui s’inquiètent de l’extension abusive de mesures.

CCIF-Guide pratique sur les mesures-urgence.pdf
http://ahp.li/d/b6d7157069f66cb8e314.pdf

http://www.saphirnews.com/Perquisitions-assignations-a-residence-Le-CCIF-lance-un-guide-pratique_a21643.html

*************************************


Karim Benzema et la honteuse polémique du crachat

Une polémique honteuse sur fond de racisme anti-arabe, voilà comment décrire l’affaire du crachat de Karim Benzema. Le joueur des Bleus a été accusé d’avoir intentionnellement craché après une Marseillaise entonnée lors du match Real Madrid – Chakhtar Donetsk, samedi 21 novembre, en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015.

Si l’attaquant du Real Madrid a effectivement craché après l’hymne national, rien ne dit qu’il l’a fait pour marquer son mépris à la France ou aux victimes du terrorisme.

Mais sans surprise, l’extrême droite a très rapidement instrumentalisé son geste. Une polémique dont s’est notamment saisie Nadine Morano pour appeler à l’exclusion de Karim Benzema de l’équipe de France.

Le joueur a réagi mercredi 25 novembre par l’intermédiaire de son avocat pour dénoncer un procès d’intention, se disant « extrêmement choqué de l’interprétation » donnée à son crachat « en général anodin, pratiqué par tous les footballeurs du monde ».

« Un tel crachat n’était pas le bienvenu à ce moment précis, en de telles circonstances, mais Karim Benzema conteste avec fermeté l’interprétation scandaleuse auquel il donne lieu. Bien qu’il n’ait pas à s’en justifier, Karim Benzema tient à rappeler qu’il a manifesté sa totale empathie à l’égard des victimes des attentats qui ont coûté la vie à 130 de nos concitoyens le 13 novembre et à leur famille, par ses publications sur ses comptes Twitter et Instagram », a-t-il fait savoir.

Sur son compte Twitter, il a en effet publié le 14 novembre une photo avec le slogan « Pray for Paris », suivi d’une photo deux jours plus tard où on voit l’équipe madrilène respecter une minute de silence avant un entraînement.

Karim Benzema, dans la tourmente avec l’affaire de la sex-tape de son coéquipier Mathieu Valbuena, se serait bien passée de cette polémique.

http://www.saphirnews.com/Karim-Benzema-et-la-honteuse-polemique-du-crachat_a21638.html

*************************************


Belgique : Un non musulman crie « Allahou akbar » et tire sur des clients.

Lundi 23 novembre en Belgique, lors d’un probable règlement de compte, un homme a été tabassé avec des queues de billard. L’incident s’est passé dans le café « Gin » sur la place de la gare de Manage.

Un homme du nom d’Albano, connu pour des faits de toxicomanie dans le quartier, est entré dans le café et a hurlé « Allahou akbar » avant de tirer sur les clients, rapporte le média belge La Nouvelle Gazette.
Selon un des clients : « Tout le monde le connaît dans le quartier. Avant il habitait ici et il faisait des problèmes à tout le monde. »
Albano a utilisé un couteau : « Il a d’abord tiré sur la vitre, avant de rentrer. Après, il est entré dans le café en criant « Allahu Akbar », alors qu’il n’est même pas musulman ! Il a commencé à tirer partout ! Je me suis caché sous une table ! Il tournait autour du billard pour essayer de viser mes amis qui tournaient aussi. Finalement, il s’est arrêté au-dessus d’un de mes potes et lui a demandé : « T’es Turc, toi ? » Puis il lui a planté un couteau dans le thorax ! »
À court de balles, le détraqué s’est fait tabasser par quelques clients, retrouvé inconscient et gravement atteint par les coups, gisant devant le café. Une personne a été touchée par balle à la jambe. Une autre, blessée au thorax par le couteau, mais sa vie n’est pas en danger.

http://oumma.com/222078/belgique-un-non-musulman-crie-allahou-akbar-tire-clie

Laisser un commentaire