MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 15 Dhou al Qa'da 1436.

Flash info du 15 Dhou al Qa’da 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.

**********************************************

Procès politique : 3 journalistes condamnés.

L’Australien Peter Greste, le Canadien Mohamed Fahmy et l’Égyptien Baher Mohamed ont été reconnus coupables par un tribunal du Caire d’avoir « diffusé de fausses informations » et d’avoir travaillé sans leur accréditation. S’ajoute à ces éléments à charge qu’ils auraient également, selon les autorités égyptiennes, soutenu les Frères musulmans. Le juge Hassan Farid les condamne donc à 3 ans de prison ferme ajoutant lors de la lecture de son verdict que les trois hommes « n’étaient pas des journalistes » car ils n’étaient pas enregistrés auprès des autorités compétentes.

L’affaire commence en 2013 par l’arrestation de Mohamed Fahmy et Peter Greste alors que l’Egypte reprochait déjà à la chaine Al Jazeera son supposé soutien au Frères musulmans. TV5 MONDE rapporte que les antennes arabophones de la chaîne ont dénoncé la destitution de M. Morsi et la sanglante répression qui s’est abattue sur ses partisans et a fait plus de 1.400 morts. Ce qui aurait valu aux journalistes l’acharnement du gouvernement égyptien.
Selon la chaîne qatarie il s’agirait « d’une attaque délibérée contre la liberté de la presse » et d’un « jour noir pour la justice égyptienne ». La chaîne de télévision ne mâche en aucune façon ses mots face à cette décision qu’elle juge « scandaleuse et répugnante », dénonçant par la même occasion une affaire « totalement politisée ».

« C’est un précédent dangereux en Egypte, (de voir) que des journalistes peuvent être emprisonnés simplement pour rapporter des informations et que les tribunaux peuvent être utilisés comme des instruments politiques » a lancé Mme Clooney.

Cette sentence qui a déjà fait couler beaucoup d’encre met en exergue une réalité souvent oubliée quant au sort des journalistes en Egypte. Selon le Committee to Protect Journalists (CPJ), au moins 18 journalistes sont actuellement emprisonnés pour les mêmes faits qui sont reprochés à ces trois journalistes.
*********************************

Dans quels pays se rendent réellement les réfugiés syriens.

Face à la croissance du nombre de réfugiés fuyant la guerre en Syrie et l’hostilité des pays européens se sentant envahies par à ce flux migratoire, le professeur suédois Hans Rosling a souhaité remettre les pendules à l’heure travers une vidéo enrichissante.
L’Europe accueille moins de réfugiés qu’il ne se l’imagine.

Contrairement aux allusions de certains conservateurs, moins de 2% des réfugiés se rendent en Europe, soit moins de 250 000 personnes. La Turquie, le Liban et la Jordanie restent quant à eux les principaux pays hébergeurs, bien que la grande majorité des Syriens en fuite se trouvent toujours dans leur pays d’origine, comme le démontre Hans Rosling.

« Plus de la moitié de la population syrienne est actuellement en fuite. Parmi ceux-ci, 8 millions se sont déplacés au sein leur propre pays et 4 millions vivent dans les pays frontaliers comme la Turquie, le Liban et la Jordanie. Mais combien d’entre eux ont demandé l’asile en Europe? Seulement 250 000 personnes, soit un quart de million, ce qui représente moins de 2% du nombre total des réfugiés internes et externes de la Syrie«.
**********************************************

Des internautes réussissent à récolter plus de 80 000 dollars pour un réfugié syrien.

Les clichés du Syrien Abdul Haleem Al-Kader, tentant de vendre de stylos à bille dans les rues de Beyrouth, en Libye, avec sa fille dans ses bras ont bouleversé les internautes qui n’ont pas tardé à lui venir en aide.
Élan de générosité .

Le fondateur du site Conflict News, Gissur Simonarson, a partagé les photos émouvantes de ce père et sa fille, mardi 25 août sur son compte Twitter, et a tiré parti de l’audience avantageuse de son site Conflict News pour faire appel à la générosité de ses abonnés : Conflict News a une bonne audience, j’ai pensé qu’on pourrait réussir à le localiser ainsi ».

Il a également créé le compte @Buy_Pens, lancé l’hashtag #BuyPens et une campagne de financement afin de récolter 5000 dollars pour Abdul Haleem Al-Kader. L’objectif a été largement atteint étant donné que vendredi 28 août, plus de 80 000 euros avaient déjà été obtenus, soit une valeur de 70 000 euros.

Un père ému.

Le site Buzzfeed a réussi à contacter le père de famille qui a été bouleversé face à tant de soutien : « « Je n’ai pas réussi à contenir mes larmes. Je n’arrêtais pas de dire ‘merci Dieu, merci Dieu’ en embrassant mes enfants ». Il raconte avoir fui le camp de Yarmouk en compagnie de ses deux enfants âgés de 4 ans et 9 ans tandis que sa femme a choisi de rester en Syrie. La somme récoltée lui permettra de s’installer en Europe avec ses enfants ou bien « le plan B serait d’ouvrir un magasin de chocolat au Liban ». Il compte également venir en aide à des Syriens avec une partie de ces dons.
*************************************

Le roi Salman d’Arabie Saoudite se rendra aux Etats-Unis pour jouer ses dernières cartes.

Le roi Salman d’Arabie Saoudite se rendra pour la première fois aux Etats-Unis depuis son accession au trône. Une visite sous fond de tensions après les accords irano-américains sur le nucléaire.

Dans le cadre d’un réchauffement entre Ryad et Washington, le roi Salman se rend aux Etats-Unis le 4 septembre. La guerre en Syrie et en Irak contre l’organisation jihadiste « Etat Islamique » et le conflit opposant les saoudiens aux milices chiites houthis au Yémen seront les principaux sujets de discussions, a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

En mai dernier, le roi Salman ne s’était pas rendu au sommet organisé à Camp David par Barack Obama. Les observateurs avaient analysé cette absence comme une démonstration de l’agacement saoudien devant la stratégie de réhabilitation de l’Iran par les Etats-Unis. En juillet l’Iran signait un accord sur le nucléaire avec les pays occidentaux au grand dam des saoudiens. Un choix stratégique des américains permettant au régime des Mollahs de redevenir officiellement fréquentable et un « allié de poids face à la menace jihadiste dans la région ».

Le roi Salman jouera ses dernières cartes lors de cette visite sans véritablement espérer grand chose de son vieil allié américain. Les temps ont évolué et les Etats-Unis sont devenus grâce à l’exploitation du gaz de schiste, premier producteur de pétrole au monde. Le marché iranien, sans concurrence depuis l’embargo, et ses 78 millions de consommateurs pèsera extrêmement lourd dans la balance des négociations. La roue semble avoir définitivement tourné pour les saoudiens.
************************************

Le joueur algérien Brahimi va-t-il jouer contre le Maccabi Tel-Aviv en Ligue des champions ?

A peine les tirages au sort des poules de la Ligue des Champions effectués, la presse algérienne se questionne déjà sur la vedette nationale Yacine Brahimi qui devra affronter avec son club une équipe israélienne.

Le FC Porto est tombé dans la poule du Maccabi Tel-Aviv, l’équipe de football de la capitale israélienne. Pour le joueur Yacine Brahimi, la pression monte suite aux interrogations de la presse algérienne. Doit-il accepter de se rendre en Israël ou faire comme son compatriote Rafik Halliche, à savoir refuser de jouer et simuler une blessure ?

Dans la presse algérienne ainsi que sur les réseaux sociaux, les débats sont déjà houleux sur le futur choix du joueur. Si pour certains, on ne doit pas mêler sport et politique, pour d’autres le boycott doit être effectué dans tous les domaines afin d’asphyxier politiquement, culturellement mais aussi sportivement l’état colonisateur israélien.

Selon la presse algérienne, Yacine Brahimi est connu pour son engagement en faveur de la Palestine. Pour autant, tout le monde devra attendre le 4 novembre 2015, date du match retour en Israël, pour savoir le choix de l’international algérien.
**********************************

A la piscine, les musulmanes voilées ne sont pas les bienvenue dans la partie réservée aux femmes.

Les responsables de la piscine Eglisee à Bale ont décidé de mettre en place de nouvelles mesures afin d’empêcher l’afflux de femmes musulmanes venant se baigner dans la partie non-mixte.

Les bains pour femmes de la piscine Eglisee à Bâle sont souvent fréquentés par des familles musulmanes qui profitent de la non-mixité pour venir tremper les pieds dans l’eau. Mais depuis quelques jours, la direction de l’établissement a indiqué que de nouvelles mesures allaient être prises pour empêcher la venue de ces visiteuses visiblement indésirables.

Afin de discriminer ces femmes sans l’indiqué explicitement, le nouveau règlement ne permettra plus à ces dernières de profiter avec leurs enfants de la piscine étant donné que les bains réservés aux femmes seront interdits aux mineurs. Les visiteuses seront aussi dans l’obligation de porter un bikini ou un burkini même si elles ne se baignent pas. Une manière d’empêcher l’accès aux mères de famille voilées.

Pour les journalistes de la RTS, Radio Télévision Suisse, le décor est planté. Il s’agit de bains islamiques que ces femmes musulmanes ont envahi.

« C’est par cars entiers que des femmes musulmanes souvent intégralement voilées arrivent pour envahir les bains Eglisee qu’ils considèrent comme des bains islamiques », déclare le journaliste sur place.

Les familles musulmanes originaires de l’est de la France ou du sud de l’Allemagne devront se faire une raison. La piscine ne souhaite plus avoir cette clientèle qui dérange et qui fait fuir les non-musulmans.

Le reportage de la RTS ne laisse aucun doute sur l’avis des journalistes. Les visiteuses musulmanes sont montrées comme des sauvages d’un autre temps incapable de se tenir. Les médias continuent à véhiculer la haine du musulman.
************************************

Arabie Saoudite : 102 personnes exécutées depuis le début de l’année 2015.

Depuis janvier 2015, l’Arabie Saoudite a exécuté près de 102 personnes condamnées à morts. Ce nombre choque les ONG internationales qui s’inquiètent de l’augmentation importante des exécutions.

En 2014, le royaume saoudien avait exécuté 90 personnes pour différents crimes comme le meurtre ou le trafic de drogue. Un chiffre en nette hausse cette année puisque qu’en six mois, le nombre de personnes tuées a déjà atteint 102.

L’ONG Amnesty International accuse l’Arabie Saoudite d’avoir recours à des jugements rapides sans que les droits des accusés ne soient respectés. Des accusations pourtant rejetées par les autorités saoudiennes.

Au moins 2208 personnes ont été exécutées entre 1985 et 2015, la plupart ont été décapitées. Selon les chiffres de l’ONG, la moitié des condamnés sont de nationalité étrangère. L’organisation internationale demande à l’Arabie Saoudite de cesser d’exécuter les personnes non-coupables d’homicide volontaire.
********************************************

Montpellier : Ayoub, Brahim et Mehdi sauvent des vies lors de l’orage.

Ayoub, Brahim et Mehdi sont des héros à Montpellier. Dimanche dernier, alors que la région de Montpellier était secouée par de violents orages, ces trois hommes ont montré un courage exemplaire en venant au secours de plusieurs automobilistes coincés dans leur véhicule.

Partis pour faire de l’essence, ils ont été arrêtés dans le quartier du Près-d’Arènes car le ruisseau du Lantissargues était en crue et recouvrait la chaussée. Ils étaient suivis par un camion de pompiers qui était en charge de venir en aide à une femme victime d’un malaise dans sa voiture.

« Une Clio 2, je me souviens très bien, souligne Ayoub. Au loin, au milieu du carrefour, une Audi A7 avait de l’eau jusqu’au niveau de la portière. ».

L’homme poursuit le récit de son aventure :

« Il y avait deux passagers à l’intérieur, ils faisaient des grands gestes avec les bras, se souvient le trentenaire, ancien militaire. Nous avons de suite décidé d’y aller. Mehdi a découragé d’autres automobilistes de s’engager, tandis qu’avec mon ami Brahim, nous avons longé le garage Citroën en nous accrochant au grillage. Sur place, il y avait un autre véhicule, une Kangoo, que le courant avait poussé dans la rue de l’Industrie. Une dame assez âgée était paniquée. Nous l’avons sortie par la fenêtre côté passager. Nous l’avons confiée aux pompiers et sommes repartis porter secours aux personnes dans l’Audi. Ce couple qui n’était pas de Montpellier était en panique. ».

Les trois hommes, qui restent toutefois modestes, affirment :

« C’est l’instinct qui parle dans des moments comme ça. On ne pense pas à un quelconque intérêt, il n’y a que l’humain qui parle. ».

Ayoub finit par ajouter : « En plus, en ce moment, avec le prénom que je porte… ». Pourtant en sauvant des vies, Ayoub ne fait pas la une des journaux et des chaînes de télévision.
************************************

Laisser un commentaire