MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 14 Dhou al Qa'da 1436.

Flash info du 14 Dhou al Qa’da 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.

**********************************************

Angleterre : quand un pub se transforme en centre islamique.

On dit souvent que les objets peuvent avoir une seconde vie. C’est également le cas du pub britannique Greyhound situé à Derby, dans le sud de l’Angleterre. En effet, l’établissement qui a fermé ses portes va être transformé en centre islamique.

Alors que ce pub avait ouvert ses portes en 1934, le propriétaire a décidé de mettre les clés sous la porte. C’est alors qu’une mosquée de la ville s’est proposée de racheter les lieux. Ayant besoin d’un local pour ouvrir un centre islamique, les musulmans sont tombés sur cette occasion dont ils se sont saisis. Le projet de centre islamique est également défini comme étant « un centre communautaire pour les familles musulmanes ».

Quoi qu’il en soit, les nouveaux propriétaires des lieux sont musulmans et comptent bien réaménager l’espace pour qu’il soit entièrement bénéfique à la communauté. Le secrétaire de la mosquée Normanton’s Jamia a expliqué que le fait que les lieux soient anciennement un pub n’a aucune influence sur l’achat en lui-même. Il a donc confié au quotidien local Derby Telegraph : « Nous l’avons seulement acheté parce qu’il était à vendre ». En effet, comme nous l’avons expliqué, la communauté musulmane était à la recherche d’un lieu d’accueil pour le centre islamique.

La date d’ouverture de ce centre islamique à Derby reste indéfinie. Pour l’instant, des travaux vont être effectués afin de modifier les lieux et les rendre propices à l’accueil d’un centre religieux. Pour la petite histoire, avant 1934, ce pub était une boulangerie. Cet établissement aura décidément bien vécu !
********************************************

Muslim concept : Centre de vacances musulman pour femmes au Maroc.

Durant ces quelques dernières années, plusieurs projets ont émergé afin de répondre aux demandes spécifiques de structures destinées à un public féminin. En vacances ou en résidence permanente, les femmes désirent avoir accès à des espaces dynamiques leur proposant des activités variées. Mais l’exclusivité de genre n’est pas la seule exigence. Les domaines d’intérêts de ce public précis couvrent un large éventail de domaines allant du divertissement à l’instruction, en passant par le bien-être.

La Turquie a, entre autre, ouvert le bal en mettant sur pied des hôtels offrant plages, piscines et spa aux femmes. Dubai a, depuis peu, réserve ses plages et parcs deux jours par semaine pour ses touristes féminines. Abu Dhabi, quant à lui, inaugurera bientôt son « Sharia park » , un parc de divertissements visant la population musulmane.

C’est au tour du Maroc de viser haut par son espace an-Nisa : un village entier à quelques kilomètres de Marrakech. An-Nisa est ménagé autour d’un riyad imposant en terre rouge traditionnelle, d’espaces verts et d’une floraison diversifiée et enivrantes par ses délicats parfums.

Ce projet aux allures de révolution ne s’est pas contenté de proposer des services généraux. En plus d’une piscine, de bungalows et d’une salle de sport, les clientes pourront profiter de différents cours, de soins prestés par des professionnelles voire d’excursion à cheval ou aux pieds de cascades rafraîchissantes pour les amatrices de sensations fortes.

Les cérébrales ou celles qui se sont éprises de livres seront sans doute déçues… Pour un court laps de temps car An-Nisa nourrit les esprits en plus de faire voyager les sens ! Des stages intensifs en langue arabe sont organisés et peuvent s’articuler entre 3 semaines et 3 mois. Sur place, une professeure présente 24h/24 ayant à cœur l’immersion totale par l’unique langue en laquelle elle s’exprime : l’arabe.

On pourrait penser que les surprises ont atteint leur limite. Que nenni ! En plus des séjours entre mamans, en couple ou en famille, des remises en forme sont également proposées. Durant 3 semaines ou 3 mois, les femmes présentes pourront profiter de coaching personnalisé afin d’assainir leurs habitudes alimentaires et sportives tout en réalisant leurs objectifs plastiques.

L’extrême innovation que détient an-Nisa est d’éliminer le triangle des Bermudes des excuses les plus classiques : le temps, le cadre et la motivation. Et ce, pour le corps comme pour l’âme. Nous félicitons d’ores et déjà l’équipe d’An-Nisa de son succès certain et souhaitons plein épanouissement à ses futures clientes !
***********************************

L’invocation, l’arme ultime du croyant.

Allah, loué soit-Il, nous dit par sa majestueuse Parole « Et votre Seigneur dit : « Appelez-Moi, Je vous répondrai » (S40: V60). Dans un hadith, notre prophète Mouhammed ( que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui) nous révèle l’importance de l’invocation : « Rien n’est plus noble auprès d’Allah que l’invocation ». Cet article se focalisera sur trois causes du non exaucement de l’invocation.

L’invocation, avec humilité et crainte, est l’arme ultime du croyant.

Le prophète que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui nous a laissé ce hadith ô combien essentiel :
Le messager d’Allah a dit :

Demandez protection à Allah contre l’épreuve très éprouvante, et les malheurs les plus affligeants, et le mauvais destin, ainsi que l’acharnement de l’ennemi » (Boukhari et Mouslim).

Quand les épreuves se répètent, ou s’intensifient, que ce soit par une santé fragile, un échec à surmonter ou tout simplement une crainte pour sa foi dans un monde étranger à nos valeurs, nous savons que nous avons Allah, le Miséricordieux à nos côtés pour nous apaiser.
Nous témoignons dans chacune de nos prières de l’Unicité d’Allah le Très-Haut, Créateur des cieux et de la terre, et que son prophète Mouhammed, que la paix et la bénédiction d’Allah sur lui, est son messager. Un engagement très fort par lequel nous désavouons l’idolâtrie sous toutes ses formes et nous tentons, avec l’aide d’Allah, exalté soit-Il, de persévérer dans Sa lumière et Sa Voie juste. Dans cette quête de soumission authentique à Allah le Très-Haut, l’ennemi n’est jamais très loin, qu’il soit démons humains ou djiniens, les obstacles sont là, jusque dans notre dernier souffle, les ennemis d’Allah et les nôtres tenteront de nous faire commettre un faux pas.
La bataille est rude, l’ennemi est gonflé à bloc, et pourtant c’est par nos actes que nous donnons le bâton pour nous faire battre.
La miséricorde d’Allah, le Très-Haut, l’emporte sur Sa colère, mais où sont passés notre crainte, notre humilité, notre dépendance, notre pauvreté, notre faible humanité dans la plus noble des adorations ?

Les prophètes, que la paix d’Allah le Très-Haut soient sur eux, ont été éprouvés et ont invoqué Allah, loué soit-Il, avec crainte et espoir pour ne pas faillir dans leur mission. Dans le Quran al Karim, nous retrouvons les invocations de ces prophètes desquelles nous pouvons nous inspirer pour nos propres maux. Ainsi l’invocation de Younous (paix sur lui) soulage de la tristesse et de l’angoisse, l’invocation de Zakariya (paix sur lui) est une guérison pour ceux qui ne parviennent pas à fonder une famille, l’invocation de Ayoub (paix sur lui) est une guérison pour les maladies difficiles, et bien d’autres encore.

Quelques hadiths et sagesses riches en sens à ce sujet :
« Ne voulez vous pas que je vous indique ce qui vous protégera de votre ennemi, et fera fructifier votre subsistance ? Invoquer Allah jour et nuit, l’invocation est l’arme du croyant » (Abou Ya’la Al Mawssili).
Un autre hadith rapporté par Al Hakam, qui est : « La dou’a (invocation ) est l’arme du croyant et le pilier sur lequel se repose la religion et la lumière des cieux et de la terre » . (Al Moustadrak).
Ibn ‘Abbas a dit : « Si les cieux tombaient sur la terre, Allah assignera des ouvertures par lesquelles les croyants sortiront, ne vois tu pas qu’Allah a dit : Celui qui craint Allah, Allah lui assigne une issue « . Ne t’attristes pas de la grandeur de tes attentes, peut être qu’une seule dou’a que tu soumettras à Allah, t’apportera l’impossible ! »

Trois obstacles à l’exaucement des invocations.

Allah, loué soit-Il, ne manque jamais à ses promesses, aussi l’exaucement des invocations requiert des conditions qu’il faut impérativement remplir, avec la plus grande circonspection possible. La spiritualité doit être notre force dans cette matérialité envahissante. Quelles sont les causes qui rendent nos invocations infructueuses ?

1 : L’associationnisme dans l’invocation.
Parmi les conditions spécifiques à remplir, il y a la sincérité dans l’invocation.
Dans la Quran, Allah le Très-Haut nous rappelle ceci : « …Tel est Allah, votre Seigneur: à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d’un noyau de datte. Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation; et même s’ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du Jugement ils vont nier votre association. Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé » (S 35 :V 13-14).
« Dis : « Informez-moi : si le châtiment d’Allah vous vient, ou que vient l’Heure, ferez vous appel à autre qu’Allah, si vous êtes véridiques ? » » (S 6 : V 40).
« Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d’Allah, et que la vie ne saura lui répondre jusqu’au Jour de la Résurrection? Et elles (leurs divinités) sont indifférentes à leur invocation » (S 46 :V 5).

2 : La nourriture illicite.
En tant que musulman scrupuleux de tous ses faits et gestes, nous devons être vigilant à ne pas consommer de nourritures illicites parce que cela fait obstacle à l’exaucement, comme l’indique le hadith authentique dans lequel le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit : « Certes Allah est bon, Il n’accepte que ce qui est bon. Allah a ordonné aux croyant ce qu’il a ordonné aux envoyés. »
Allah le Très-Haut dit : « Ô les croyants ! Mangez des (nourritures) licites que Nous avons attribuées. Et remerciez Allah si c’est Lui que vous adorez. » Et le Très-Haut dit : Ô Messagers ! Mangez de ce qui est permis et agréable et faites du bien. » Puis le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, évoqua un homme qui a fait un long voyage les cheveux ébouriffés, couvert de poussière, et qui lève les mains vers le ciel [en disant] : « Ô Seigneur ! », et sa nourriture est illicite, ses habits sont illicites, il a été nourri d’illicite. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dit alors : « Comment serait-il exaucé ? ».
La nourriture que nous consommons doit donc être scrupuleusement halal, il en va de l’acceptation de nos invocations, c’est Allah le Très-Haut qui garantit l’issue de chaque chose . « Vous n’avez, en dehors de Lui, ni allié ni intercesseur. Ne vous rappelez-vous donc pas? » (S 32 : V 4).

3 : La consommation du Riba.
En continuité du hadith qui a été cité ci-dessus, l’usure est à bannir de nos vies. Rappelons que nous ne pouvons espérer avoir le secours d’Allah si par nos actes, nous lui déclarons la guerre. Allah le Très-Haut, nous exhorte dans la sourate al Baqara, verset 278-279 « Ô ! Vous qui avez cru craignez Allah et renoncez au reliquat du riba si vous êtes vraiment croyants. Si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Si vous vous repentez vous aurez vos capitaux, vous ne léserez personne, et vous ne serez pas lésés. ».
Se repentir, réparer les injustices commises envers soi et envers autrui, insister dans la demande sont autant de moyens qui nous permettront de bénéficier de son secours et de sa protection.
Nous terminerons par cette citation relative à la patience devant l’exaucement et à ne pas abandonner l’invocation : « Il t’éprouve en retardant l’exaucement pour que tu combattes les insufflations d’ Iblis. Chacune de ces choses doit renforcer ta croyance en Sa bonté et entraîner ta reconnaissance envers Lui, car il t’a jugé digne, à travers l’épreuve, de te tourner vers Lui pour L’invoquer. La pauvreté de celui qui a besoin de recourir a Lui est la vraie richesse! » {Les Pensées Précieuses d Ibn Al Jawzi.}.

Qu’Allah, le Très-Haut, nous inspire les bons actes et nous exauce.
******************************************

Hiba, enfant de l’espoir…

Au Maroc, alors que le désespoir règne dans tout le système de la santé, Hiba, véritable don du ciel, comme aiment à l’appeler ses parents, redonne un souffle et de l’Espoir aux patients pris en charge par des hôpitaux dépassés, eux-mêmes, par un système biscornu.

Bien que le débat ait été soulevé, la prise en charge des malades n’a cessé d’être une affaire de polémique et de scandale au sein des hôpitaux publics du royaume. Quant aux conditions dans lesquelles sont reçus les patients, ils restent inchangés et un sentiment d’abandon s’est noyé parmi les malades et une partie du corps médical qui les dénoncent mais manquent cruellement de voix pour se faire entendre et dont les plus hautes sphères de ce système semblent avoir opté pour un silence sans gêne.

Le système de santé n’est à priori pas un cheval de bataille, ni pour l’administration, ni pour le gouvernement. Alors, auprès de qui doivent se retourner les malades et patients lorsque tout un système est noirci et opaque ?
Certains médecins ont fait le choix d’élever la voix et de hausser le ton par la plume comme le Docteur Mohammed Zaari, neurochirurgien, avec Les chroniques d’un neurochirurgien schizophrène. Il nous rapporte que faute de moyens et ou de corruptions, les Marocains sont en droit de s’interroger. Et pour cause, le manque de matériels, leur vétusté ou simplement l’inexistence de ceux-ci. Les femmes accouchent à même le sol, parfois entourées de cafards. Les lits disposent de planches en bois faisant office de matelas. Un business presque mafieux s’y est insidieusement développé prenant à la gorge les familles des patients qui doivent monnayer la priorité de la prise en charge. Le manque d’effectif s’y fait également très bien ressentir.

« Parce que ce n’est plus un problème humain, mais celui d’un système boiteux et ahurissant. » rapporte le docteur Zouhair Lahana.

Les conditions d’hygiènes sont parfois déplorables et à la limite de l’indicible pour un système qui se veut de santé.
Un système de folie qui laisse patients et familles à l’abandon la plus complète. En juin dernier, le Dr Zouhair Lahna, connu pour ses positions et ses engagements en faveur des malades marocains, a fait le choix de poster une vidéo choc via sa page facebook, illustrant cette folie causée par un système boiteux qui refuse d’apporter des réponses et préfère se retrancher derrière les portes closes des administrations.

Aujourd’hui, la miraculeuse Hiba, ce nourrisson prématuré dont le corps médical avait déjà jugé de son sort faute de matériel, s’est battu seule et contre tout ce système prouvant qu’il n’appartient qu’à Dieu de décider, ouvrant ainsi la porte qui mène non seulement à l’espoir mais aux prises de consciences sans lesquelles le système de santé serait voué à l’échec…
*************************************

Bernard Cazeneuve visite Auch, 5 jours après l’incendie criminel d’une Mosquée.

Après l’incendie criminel dont a fait l’objet la Mosquée de la ville de Auch, la Communauté musulmane s’est retrouvée à nouveau seule, désemparée.

Cependant, B. Cazeneuve, Ministre de l’intérieur a décidé d’afficher son soutien aux français de confession musulmane en se rendant sur le lieu de l’incendie qui aurait pu être dramatique si les fidèles n’avaient pas quitter les locaux. En effet, la Mosquée a brûlé à presque 80%.

Ce déplacement même 5 jours après le drame est donc accueilli avec sérénité.

L’ensemble des musulmans du Gers espèrent beaucoup de cette visite.

Une fois n’est pas coutume, contrairement à son prédécesseur qui avait méprisé la douleur des femmes musulmanes agressées, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a condamné avec fermeté cet acte islamophobe à travers un communiqué sans équivoque.

Il a déclaré :

« J’apporte mon entier soutien à la communauté musulmane et l’assure de la pleine mobilisation des services de police pour faire toute la lumière sur ces faits ».

Ce geste tranche singulièrement avec l’absence de réaction suffisante de nos médias et de nos politiques. Car c’est bien le respect mutuel de principes de coexistence qui permettront d’établir la confiance pérenne nécessaire à toute construction commune pour l’intérêt général.
*****************************************

HAJJ 2015 : Bientôt le Hajj 2015, 5ème pilier de l’Islam

S’il y’a deux endroits au monde que rêverait de visiter chaque musulman, c’est bien Medine et Mekka.

Cette année comme l’année précédente, ce sont deux millions de musulmans qui se rendront à La Mecque en pèlerinage pour accomplir l’un des cinq piliers de l’islam. Les fidèles partiront d’environ 180 pays à destination de l’Arabie saoudite.

Les futurs pèlerins sont donc en plein préparatifs de ce fabuleux voyage.

Il est rapporté d’un compagnon du prophète, que le salut et la paix soit sur lui dire, qu’il a entendu le Prophète, que le salut et la paix soit sur lui dire :

« Celui qui accomplit le pèlerinage sans proférer des paroles obscènes, ni commettre des actes indécents, sort de son pèlerinage aussi innocent que le jour de sa naissance. » (Boukhari et Mouslim).

Mais depuis 2013, l’Arabie saoudite a réduit de 20% le quota annuel de pèlerins étrangers autorisés et de 50% celui des Saoudiens en raison des travaux entrepris pour agrandir la mosquée de la Mecque. Une fois les travaux achevés, la mosquée, qui peut déjà accueillir simultanément 1,5 million de fidèles, devrait pouvoir en recevoir 5 millions.
************************************

la Chapelle St Mesmin : Discrimination à l’encontre de l’école musulmane.

La bataille continue pour l’école musulmane de La Chapelle St Mesmin. En effet, pour la deuxième année consécutive et à moins d’une semaine de la rentrée, les ateliers Montessori sont victimes de discrimination de la part de la Municipalité.

Déjà en 2014, la mairie les avait obligé à fermer quelques jours après la rentrée prétextant la non conformité des locaux aux normes de sécurité. Pourtant, les travaux de conformité exigés ont bien été réalisés.

Les experts incendie et handicap ont bien validé il y a quelques mois les travaux réalisés par l’école musulmane mais l’autorisation d’ouvrir l’école n’est toujours pas délivrée.

Le maire PS de la ville Nicolas Bonneau refuse d’expliquer son dernier refus.

La dernière voie de recours est une nouvelle saisie de la justice mais cette action ne permettra pas à cette école d’ouvrir à temps ses portes pour l’année 2015.

Pourtant, la France compte environ 9.000 établissements privés catholique, pour 600 établissements privés juifs et seulement 30 établissement musulmans.

Ce Maire du parti socialiste qui s’acharne contre une école parce qu’elle est musulmane démontre à quel point à droite comme à gauche, l’establishment français est plongé dans l’islamophobie.

Cette ségrégation anti-musulmane qui interdit le voile à l’école et veut imposer du porc dans les cantines empêchent insidieusement toute création d’école musulmane qui pourrait garantir une instruction aux enfants musulmans.

Il est vraiment temps que la minorité musulmane française dans son ensemble s’élève contre cet apartheid.
**************************************************

Laisser un commentaire