MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 4 chabann 1436.

Flash info du 4 chabann Rajab 1436.

 »
L’Indonésie et la Malaisie accueilleront les réfugiés Rohingyas, mais sous certaines conditions.

Hier, mercredi 20 mai, la Malaisie et l’Indonésie ont annoncé qu’ils accueilleront les boat people qui veulent accoster.
Les deux pays s’engagent donc à ne plus refouler les boat people, et même à offrir un refuge à cette minorité qui fuit le génocide en cours en Birmanie. Cela dit, cet accueil se fera sous certaines conditions puisqu’il sera provisoire.

« Nous sommes également convenus de leur offrir un refuge provisoire à condition que leur relocalisation ou leur rapatriement par la communauté internationale soient effectifs dans l’année » avait précisé le ministre des affaires étrangères malaisien Anifah Aman.
Cette annonce a été faite suite aux pressions de la communauté internationale et des ONG qui reprochaient à la Malaisie et l’Indonésie de refouler ces réfugiés.

La Thaïlande, la Malaisie,et l’Indonésie ont accueilli plus de 3000 réfugiés en l’espace de trois jours mais ces trois pays ont aussi refoulé plusieurs boat people. Beaucoup ont été secourus par des bateaux de pêcheurs indonésiens qui ont découvert des réfugiés dans des conditions misérables : affamés, assoiffés, totalement affaiblis.
La Thaïlande a quant à elle émis des réserves en ce qui concerne l’accueil de ces réfugiés. La marine thaïlandaise est accusée de refouler les boat people qui approchent de ses côtes.

L’accueil par la Malaisie et l’Indonésie de ces réfugiés persécutés est un premier pas mais trouver une solution durable à cet exode massif qui fuit le génocide s’impose. Des Rohingyas, hommes, femmes, enfants, meurent tous les jours. Le temps presse.
****************************
 »
Mango lance sa nouvelle collection « spéciale Ramadan.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas que la communauté musulmane qui prépare l’arrivée du Ramadan, tous ceux qui y trouvent un intérêt potentiel attendent également son retour.
Une nouvelle collection pour l’occasion.

La marque espagnole Mango a décidé de lancer cet été, sa gamme spéciale Ramadan. Ainsi, dès le 8 juin 2015, la nouvelle collection nommée « L’invitée parfaite » verra le jour dans les boutiques Mango des pays arabes. Cette dernière comprend différents styles de vêtements mais est essentiellement centrée sur les tenues de soirée et d’occasions, et la chaîne de mode ne s’est pas fait attendre pour la présenter :

« Un vaste choix de tenues spécialement conçues pour ces nuits si particulières : des looks à la fois stylés, décontractés, sophistiqués et soignés. La collection mise sur les tops ornés de pierres et le pantalon palazzo sous toutes ses formes, sans oublier la combinaison, pièce phare de la saison. Elle propose également des robes longues délicates, élégantes et riches en détails. ».

Entre business et manipulation.

Que cette gamme soit un coup de pub et un moyen d’attirer de potentielles nouvelles clientes, ce n’est un secret pour personne, mais si ce n’était pas la seule motivation de cette collection si spéciale ? A travers sa « customisation modernisé » des robes longues, des jupes et des pantalons larges, Mango a tapé dans le mille ! Se faire de nouvelles clientes, entre autres musulmanes, en concevant toute une gamme dédiée à l’une de leurs occasions pour ensuite les fidéliser en leur faisant -indirectement- croire que ces vêtements sont plus « halal » car vendus sous la mention « Ramadan », c’est l’idéal pour lancer sa nouvelle collection d’été… à condition que les jupes et robes longues ne deviennent pas interdites à la vente car jugées « trop ostentatoires » évidemment.

La chaîne de mode met en avant sa créativité et partage ses intentions vis-à-vis des pays arabes « pour lesquels il s’agit de rechercher des alternatives créatives aux abayas et tchadors traditionnels, mais également de concevoir une collection d’accessoires spéciale. ».

Des vêtements Mango longs et larges, oui… à strass, à paillettes, transparents, chargés, ornés, sophistiqués, « stylés »; il y en a pour tous les goûts, mais sont-ils vraiment adaptés à « ces nuits si particulières » du Ramadan ? Et si oui, cette pudeur prétendument mise en avant doit-elle être présente que lors de ce mois béni ?
**************************
 »
France : Cyril Nauth du Front National agacé par la future mosquée de Mantes-la-Ville.

A Mantes-la-Ville, après que la communauté d’agglomération ait donné l’autorisation pour la vente d’un local de la commune à une association musulmane, le maire semble s’y opposer fermement. En effet, le local servirait de lieu de culte. C’est donc avec regret et colère que Cyril Nauth, alors maire frontiste de la commune a appris cette nouvelle. En grand frontiste il va naturellement essayer de bloquer cette vente, et par tous les moyens.
L’urgence de la situation.

Les fidèles sont alors au nombre de 800. Habitués à prier dans une salle installée dans un pavillon menacé de démolition. Ils sont donc face à une situation irrégulière, étant donné l’illégalité de leur occupation, ainsi le maire frontiste actuel avait pu légitimement demander leur expulsion à la justice. Les circonstances les menaçant alors de perdre leur salle de prière. Le préfet des Yvelines avait donc, pour y remédier, proposé que la communauté d’agglomération de Mantes-la-Ville vende directement le local (une ancienne trésorerie) à l’association, sans bien sûr passer par le maire frontiste, avec qui les négociations sont vouées à l’échec. Les votes sont en faveur de l’association musulmane avec 44 voix sur 70 et 19 abstentions.
La passation de pouvoir, de PS à FN.

On comprend mieux la nature du problème, lorsque l’on sait que l’ancienne municipalité était détenue par le PS. Ainsi, c’est avec celle-ci qu’un accord avait été conclu. Il mentionnait un rachat du local de la part de la mairie, qui ensuite devait le revendre à l’association musulmane. Mais nous le savons tous le destin est parfois truffé d’obstacles, et pour le coup l’obstacle n’est pas de taille, la justice étant en effet du côté des musulmans. Le nouveau maire d’extrême droite Cyril Nauth, qui a hérité de la mairie en 2014, avait déjà ce projet dans le viseur, il en avait fait une de ses armes lors de sa campagne. Et pour bien mettre en avant son désaccord, quoi de mieux qu’une absence lors du rendez-vous chez le notaire, pour ne pas signer la promesse de vente.
Un maire FN frustré.

Le maire FN après avoir boycotté le rendez-vous chez le notaire, conteste la procédure, il déclare alors :

On passe en force contre l’avis du maire… C’est inacceptable… Trouver d’autres moyens (pour bloquer le projet)… User de (son) droit de préemption… attaquer le permis de construire.

Le président de l’association des musulmans de Mantes-sud, quant à lui, se réjouit de ce succès, ainsi il déclare à son tour :

C’est une satisfaction, une décision longuement attendue… Si jamais le maire procède à une préemption, il y a des voies légales pour la contester, dont nous userons.

Le maire frontiste n’est pas prêt de trouver le sommeil avec une telle décision.

Ce n’est malheureusement plus une surprise, si l’islamophobie semble se banaliser, nous sommes en droit de nous demander où est la responsabilité des élus. Il faut dire que ces derniers jours les différents maires se sont fait un malin plaisir avec des déclarations islamophobes très explicites. On mentionnera alors Robert Ménard, Robert Chardon, Christian Estrosi, Didier Barachet, Marion Maréchal Lepen et maintenant Cyril Nauth. Pour un laps de temps si court, ça fait effectivement beaucoup.
****************
 »
France : Un maire UMP partage une image anti-islam : les internautes se mobilisent !

Didier Barachet, maire UMP d’Ardentes était inconnu du grand public jusqu’à ce qu’il ait délibérément décidé de faire parler de lui, comme d’autres, en partageant une image abjecte sur son profil Facebook.
« Jamais nous nous soumettrons à l’islam ».

Partagée publiquement mercredi 13 mai, cette image illustre un croisé muni d’un glaive avec pour emblème : « Jamais nous nous soumettrons à l’islam. Respectez nos traditions, notre culture, nos valeurs et mon pays, sinon quittez-le ! ». Épinglé que ce mercredi par le journal La Nouvelle République, qui a pris connaissance de sa vision effarante de l’Islam, plusieurs médias ont tenté par la suite de joindre la mairie sans retour de leur part. Le média H&O Production, qui a également relayé l’affaire, a appelé à protester et a pu s’entretenir avec la standardiste de la mairie d’Ardentes :

Bon je viens d’avoir la standardiste de la mairie d’Ardentes, elle me dit qu’elle est dépassée par le nombre d’appels téléphoniques de personnes indignées… Continuons la mobilisation, vous avez aussi la possibilité de porter plainte individuellement contre le maire et de vous rapprocher du CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France). ENSEMBLE NOUS SOMMES PLUS FORT !

Des propos islamophobes révélés suite à ceux du maire UMP Robert Charbon, vendredi 15 mai, interné pour avoir suggéré d’interdire l’islam en France. Des maires décomplexés qui ne peinent plus à afficher ouvertement leur aversion à l’Islam sans toutefois que des sanctions soient prises à leur encontre : affaire à suivre.
************************
 »
France : 5 personnes, dont un père et son fils, arrêtés pour l’incendie d’une salle de prière musulmane.

Cinq personnes, dont un père et son fils, ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’incendie volontaire d’une salle de prière musulmane à Pargny-sur-Saulx dans le Marne dans la nuit du 23 au 24 avril dernier.

Les suspects, 2 mineurs de 16 et 17 ans et 3 majeurs de 24, 28 et 44 ans seront présentés aujourd’hui au parquet de Châlons-en-Champagne.

Les individus auraient décidé de brûler la salle de prière après avoir vu un reportage à la télévision sur l’affaire Sid Ahmed Ghlam, un étudiant soupçonné d’avoir planifié un attentat.

L’incendie avait ravagé les locaux du lieu de culte musulman de Pargny-sur-Saulx, qui était abritée dans une maison de plain pied d’environ 70 m2 réaménagée depuis un peu plus d’un an et gérée par une association cultuelle créée en 2010.
*****************************
 »
Les universités coréennes chouchoutent les étudiants musulmans pour les attirer.

Les universités coréennes multiplient les efforts pour attirer les étudiants musulmans. Des salles de prière aux menus halal dans les cafétérias en passant par des systèmes de loupe destinés à la lecture du Saint Coran, les établissements sud-coréens chouchoutent les musulmans et font tout ce qu’ils peuvent pour améliorer leur confort.

La Sejong University de Séoul a franchit le pas à son tour en mettant une salle de prière non-mixte de 73 m2 à la disposition des étudiants musulmans :

Les longs travaux, entamés ce semestre au sous-sol de la Sejong University, sont désormais terminés. La salle de prière, à laquelle tenait la direction de l’établissement, est désormais prête à ouvrir ses portes. A l’intérieur, 73 mètres carrés de moquette, une cloison d’entrée séparant hommes et femmes ainsi qu’un système de loupe destiné à la lecture du Coran. Alors que le débat sur la laïcité est brûlant en France, ici, tout a été pensé pour améliorer le confort des quelques dizaines d’étudiants musulmans comme Aslan, 25 ans.

«Jusque-là, je devais faire mes prières dans les couloirs», confie-t-il au quotidien coréen,The Hankyoreh. «J’apprécie de pouvoir maintenant les faire dans le calme».

Des décisions similaires ont été prises dans d’autres universités du pays comme la Kookmin University, la Kyung Hee University et la Sungkyunkwan University.
**************************************
Racisme israélien dans un avion en Bulgarie.

Nous l’aurons compris, les israéliens prennent les arabes musulmans pour des sous-hommes. Une vidéo filmée dans un avion fait le buzz et salit un peu plus l’entité sioniste.

La vidéo a été tournée dans un avion en Bulgarie où un groupe d’israéliens se rendait en vacances. C’est alors qu’un steward se fait prendre à partie par plusieurs voyageuses et notamment un femme qui dans une hystérie totale a tenu des propos racistes révélateurs de la condition des palestiniens.

« Vends-lui ce chocolat, espèce d’ordure, c’est une Arabe ou quoi ? […] Elle a payé son billet d’avion, vends-lui son chocolat. ».

Les propos de la touriste raciste israélienne font polémique en Israël. Etait-il question de rabaisser les juifs sépharades ou de s’en prendre inlassablement aux conditions inhumaines dans lesquelles vivent les palestiniens.

Pour nous, un jour après la mise en place des bus de l’apartheid dans lesquels les palestiniens n’ont pas le droit de monter, il ne fait aucun doute que la raciste faisait référence au statut des musulmans en Palestine occupée.

Vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

*******************************
Koweït, Un député chiite frappé par des députés sunnites en plein parlement.

Au Koweït, on ne transige pas avec l’opposition. Un député chiite opposé à l’intervention militaire arabe au Yémen l’a appris à ses dépends. Alors qu’il critiquait le rôle du Koweït dans l’opération “Tempête Décisive”, de nombreux députés sunnites s’en sont pris physiquement à lui.

Le député Abdel Hamid Dashti, connu pour ses positions pro-iraniennes, a débuté une ènième diatribe contre l’Arabie Saoudite lorsque des députés l’ont roué de coups. Selon la presse, il souhaitait déposer une requête afin de pouvoir interroger cheikh Sabah Khaled Al-Sabah, ministre des Affaires étrangères, sur son alignement vis-à-vis de la politique saoudienne.

Le député chiite que l’on ne voit que très brièvement sur la vidéo est connu pour sa critique envers la politique internationale menée par le Koweït. Alors que son pays considère l’Iran comme ennemi, Abdel Hamid Dashti n’hésite pas à se rendre en Iran. Lors d’un voyage, il avait notamment rencontré l’ex-président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

La minorité chiite au Koweït atteint 30 % de la population totale mais est très peu représentée au parlement. Les députés chiites sont sept sur 50 sièges et seulement un seul s’oppose ouvertement à la coalition arabe menée par l’Arabie Saoudite contre les rebelles houthis yéménites soutenus par l’Iran.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

*****************************
Terrorisme, L’organisation État islamique s’attaque à la cité antique de Palmyre.

Wassim Nasr, consultant de France 24 spécialisé des mouvements et mouvances jihadistes, revient sur l’offensive de l’organisation “Etat Islamique” (E.I) sur la ville antique de Palmyre. L’organisation djihadiste aurait pris le contrôle de deux champs gaziers des plus importants en Syrie ainsi que l’aéroport militaire et la prison de la ville.

Les diplomaties occidentales craignent la destuction totale du site archéologique de Palmyre, inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco. Une réunion internationale est prévue à Paris le 2 juin 2015 afin de réfléchir à une stratégie plus efficace contre l’extension du groupe djihadiste.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

***************************************
 »
Amérique : New york : Ex-candidat au congrès il prévoyait un véritable carnage contre les musulmans.

Selon le site américain Focus News, Robert Doggart, qui s’était présenté au Congrès l’an dernier dans le Tennessee, (Etats-Unis) prévoyait de commettre un véritable carnage contre les musulmans de New York.

A l’aide d’un fusil assaut M-4, des cocktails Molotov, explosifs et même une machette, le terroriste avait l’intention de viser une école Musulmane et une Mosquée.

Il s’agit bien là d’un acte terroriste mais aucunement relayé dans les médias.

C’est la police américaine qui a commencé à enquêter sur cette affaire suite à la publication sur facebook d’un post dans lequel il affirmait que les musulmans de New-york devaient être complètement éradiqués.

Le jugement est donc attendu avec beaucoup d’impatience par de nombreux musulmans de New-York.

Que serait-il advenu si la police américaine ne s’était pas penchée sur les menaces proférées sur Facebook par cet ancien candidat au congrès ?
**********************************
 »
Russie : Le Salon international du halal s’ouvre à Moscou.

Le Salon du halal de Moscou (Moscow Halal Expo 2015) ouvre ses portes jeudi 21 mai. Jusqu’au 23 mai, cette 6e édition sera l’occasion d’observer la vitalité du marché du halal en Russie, qui compte entre 15 et 23 millions de musulmans à travers le pays.

« En raison du développement de la conscience religieuse des musulmans de Russie, le marché intérieur des produits et des services halal est en hausse » et « l’intérêt des fabricants, y compris ceux en provenance des pays du monde musulman, au potentiel du marché russe s’accroit aussi », fait-on savoir.

Des conférences et des séminaires réunissant des experts de l’industrie halal et de la finance islamique sont au programme d’un salon devenu en quatre ans incontournable selon les organisateurs. Pour eux, le Salon du halal de Moscou, qui existe depuis 2010, est devenu « un événement économique d’importance qui vient confirmer l’ouverture de la Fédération de Russie pour les investissements et la coopération avec les pays musulmans ».
******************
 »
France : Interdire le voile à l’université, un mépris envers les étudiantes.

« L’interdiction du port du voile ou tout autre signe religieux visible par des étudiant-e-s à l’Université n’a pas de base légale (à l’exception de cas concernant la sécurité ou l’hygiène). Y voir une menace contre l’institution universitaire relève d’une défiance à l’encontre des universitaires qui seraient jugés inaptes à former des esprits libres et à ouvrir de nouveaux champs de connaissances. C’est aussi mépriser les étudiantes et les étudiants en les tenant pour incapables d’exercer leur esprit critique et de prendre distance avec leurs croyances. ».

Par cette déclaration, le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser) se positionne contre toute loi visant à interdire le port de signes religieux à l’université. Par 37 voix pour, trois abstentions et un refus de prendre part au vote, le comité consultatif auprès du ministre chargé de l’Enseignement supérieur a adopté une motion, lundi 18 mai, soumise par la Conférence des présidents d’université (CPU), qui s’est toujours positionnée contre l’idée d’une nouvelle loi d’interdiction comme voulue par la droite.

Le CNESER, rappelant « son attachement » à la loi de 1905, « une loi de tolérance et de liberté », et au respect du principe de laïcité, estime que « la vraie menace est ailleurs. Elle réside dans le risque d’intrusion des religions et d’idéologies diverses dans la science, le contenu des enseignements ou des champs de recherche, au mépris de la liberté de chaque enseignant d’exprimer sa pensée et de la liberté des étudiantes et étudiants inscrits d’assister aux enseignements dispensés, et en violation des franchises universitaires ».

C’est en permettant à tous les citoyens français comme aux ressortissants étrangers d’exercer, dans le respect de chacun, librement leur foi ou de ne pas en avoir, que l’Université pourra continuer d’œuvrer à la modernité de la société française et de promouvoir les valeurs humanistes à l’international.
**********************************

Laisser un commentaire