MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 3 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Lettre à mon frère : travaille, mais ne cours pas après la dounia.

Mon très cher frère,

Je t’écris aujourd’hui afin de te mettre en garde contre une activité présente qui ne doit pas devenir omniprésente, une occupation qui est utile mais qui peut rapidement devenir nuisible. Il s’agit de l’activité professionnelle. En effet, travailler est un de tes devoirs afin de subvenir aux besoins de ta famille. Tu te dois de remplir cette tâche. Cela dit, il ne faut pas que celle-ci devienne une prison et une obsession. Or, ce cap est vite franchi, sans même que tu t’en rendes compte. C’est ainsi que je souhaiterai te conseiller akhy. Lis donc ces quelques lignes qui ont pour but de te faire méditer et de te préserver sur le chemin d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam).

Tout d’abord, même si ton activité professionnelle est importante, prends garde à ce qu’elle ne prenne pas le dessus sur ta religion. Il est commun de dire « Bien sûr que ma religion passe avant mon travail » « C’est évident ! » Oui mais le démontres-tu vraiment ? Comment se manifeste concrètement ton attachement à la religion sur ton lieu de travail ? Une question basique mais fondamentale pourtant : t’appliques-tu à effectuer TOUTES tes prières à l’heure ou te laisses-tu aller à ton travail, affirmant alors que tu n’as pas le temps ? Si tu n’as pas le temps pour Allah, Celui qui nous a créés, comment veux-tu qu’Il t’accorde Son écoute, Son pardon, et Sa miséricorde ? Mon cher frère, nous espérons tous en Allah et en Sa clémence infinie mais méritons-nous seulement ce bienfait ? Faisons-nous tout ce que nous pouvons pour Le satisfaire ? Il ne fait aucun doute que non. Ainsi, mon cher frère, je t’invite à revoir tes priorités et à faire passer tes prières avant ton travail car ce pilier et cet acte d’adoration unique t’éloignera du châtiment incha Allah. Nous savons tous les deux que tes heures passées au travail ne te seront d’aucune utilité face à Allah. Dans certains cas, il se peut que ton activité professionnelle te soit profitable dans l’au delà, (al hamdouliLlah, je suis contente pour toi) mais ce profit est bien moindre en comparaison avec les prières quotidiennes que tu dois accomplir. Akhy, n’oublie pas que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La première chose sur laquelle sera interrogé le serviteur au Jour de la Résurrection est la prière. Si elle est saine, l’ensemble de ses actes sera sain, et si elle est corrompue, l’ensemble de ses actes sera corrompu ». (at-Tabarani). Mon cher frère, travaille certes, mais ne délaisse pas pour autant les actes obligatoires car ce sont ces mêmes actes qui te sauveront le Jour de la Résurrection.

Ensuite, bien que ton activité professionnelle te prenne un certain temps, ce qui est normal, ne délaisse pas ta famille. En effet, ta famille doit passer avant ton travail, quelle que soit ta situation familiale. Si tu es célibataire, tu dois réserver du temps à tes parents afin de t’occuper d’eux, de passer de bons moments avec eux car Allah nous a ordonné la bienfaisance envers les parents. C’est en sens qu’Il a dit : {Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère}. (Sourate 31 : Verset 14). Si tu es marié, en plus de visiter tes parents régulièrement et d’être bienfaisant envers eux avant toute autre personne, tu dois réserver du temps à ton épouse. Tu dois entre autres lui accorder du temps pour l’acquisition de la science. Enfin, si tu as des enfants al hamdouliLlah, prends en compte ce don qu’Allah t’a octroyé et profite de ta progéniture : apprends leur la religion d’Allah ainsi que Son Livre, narre leur l’histoire du meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) ainsi que celles des autres prophètes (‘alayhoum salam). N’oublie pas que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit, d’après Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) : « Quand l’homme meurt, ses actes ne lui rapportent plus de récompenses sauf trois : une aumône qui dure, une connaissance dont on tire profit et un enfant vertueux qui fait des invocations pour lui ». (Muslim). Malgré tes occupations professionnelles, prends le temps d’éduquer tes enfants dans la voie d’Allah afin qu’ils évoquent pour toi lorsque tu ne pourras plus œuvrer. Ne vois pas cela comme une perte de temps mais un gain de récompense al hamdouliLlah.

Enfin, même si ton travail te prend du temps, tu dois faire passer tes frères en religion avant ton activité professionnelle. En effet, notre religion nous offre un lien unique : une fraternité en Allah avec les membres de notre communauté. Ainsi, tu te dois de partager du temps avec tes frères afin de ne pas oublier le rappel d’Allah et afin que votre amour pour Lui augmente incha Allah. Cela ne pourra que t’être bénéfique incha Allah. C’est en ce sens que ‘Ali (qu’Allah l’agrée) a dit : « Mêlez-vous aux gens nobles, vous deviendrez l’un d’entre eux, et tenez-vous à l’écart des mauvaises personnes pour vous protéger de leurs maux ». (Al Boukhari et Muslim). Ainsi, tu dois te rapprocher de tes frères en Allah afin que le conseil pour Allah soit votre seul mot d’ordre, que les rappels religieux constituent vos seules paroles, que l’amour pour Allah rythme votre relation et que votre foi augmente à chacune de vos conversations.

Mon cher frère, travaille sur terre mais travaille surtout pour préparer l’au delà. Ne cours pas après la dounia mais cours après l’akhira. Priorité à ta religion, aux actes d’adoration, à ta famille et à tes frères fi Allah, bref à ce qui participe à la construction de l’Avenir, notre véritable destination. L’heure tourne et le temps passe si vite que tu dois récolter chaque minute pour la quête de l’au delà. Fais en sorte de ne pas être concerné par la parole de notre Seigneur : {Mais, vous préférez plutôt la vie présente, alors que l’au-delà est meilleur et plus durable} (Sourate 87 : Versets 16-17). Prépare l’au delà mon frère, ne sois pas aveuglé par le travail ici bas, cela est préférable et bien plus sage. J’espère que ces quelques mots t’auront aidé à méditer sur ton travail et sur la place qu’il doit occuper dans ta vie quotidienne. Si tu avais déjà établi ces priorités, al hamdouliLlah {le rappel profite aux croyants} (Sourate 51 : Verset 55), d’autant plus que les tentations de Shaytane sont aussi nombreuses que vicieuses.

Qu’Allah t’assiste afin de faire passer ta religion et tes proches avant ton travail. Qu’Il t’accorde la victoire face à Shaytane à l’issue de cette rude bataille.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : France : Nous serons donneurs d’organes par défaut à partir du 1er janvier 2017.

A partir du 1er Janvier, tous les Français seront considérés comme donneurs d’organes par défaut. Seul les Francais inscris au registre national des refus ne seront plus considérés comme donneurs.

Auparavant c’était l’inverse, pour être considéré comme donneur il fallait le faire savoir à son entourage et/ou porter une carte de donneur sur soi. Désormais, selon la loi, le médecin ne sera tenu que de consulter le registre national des refus. Si le défunt n’y est pas inscrit, le don d’organes pourra être décidé sans l’avis de la famille.

Ce changement notable est dû à l’entrée en vigueur du « principe de consentement », un amendement de la loi Santé votée en 2015.

Quels sont les avis religieux?

Même si les savants ne sont pas en consensus sur l’autorisation ou l’interdiction du don, certains organes ne peuvent clairement pas être donnés, tel que :

Les organes uniques comme le foi, le coeur…
Les organes ou membres extérieurs pouvant entraîner une mutilation apparente du corps, tel que les yeux, les mains, les oreilles…
Les organes génitaux.
Ceux des personnes n’étant pas juridiquement responsables, comme les mineurs, malades mentaux ou de toute personne ayant perdue la raison.

Comment faire si vous ne souhaitez pas être donneur ?

Pour s’opposer au don d’organes automatique, il suffit:

Soit de vous inscrire sur le registre national des refus en cliquant sur le lien suivant: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R18929.
Soit de laisser un document stipulant votre refus de donner vos organes. Attention, ce papier doit impérativement comporter le nom, l’adresse et la date de naissance du patient.
Soit faire savoir oralement votre refus à vos proches qui devront le retranscrire par écrit.

Chaque Français pourra aussi faire savoir s’il refuse de donner certains organes ou des tissus en particulier, selon la même procédure.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Auchan et l’étiquetage « colonies israéliennes ».

Le magasin Auchan du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne a étiqueté des grenades en provenance de « colonies israéliennes » avant de s’excuser auprès du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA).

D’après le Parisien, Auchan évoque une « erreur d’affichage ». Pourtant la loi impose officiellement à tous les « opérateurs économiques » d’indiquer « l’origine des marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967 ».

Journal officiel de la République Française (JORF) n°0273 du 24 novembre 2016 – texte n° 81.

Le règlement n° 1169/2011 du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires prévoit que les mentions d’étiquetage doivent être loyales. Elles ne doivent pas risquer d’induire le consommateur en erreur, notamment sur l’origine des produits. Aussi, les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël doivent-elles porter un étiquetage reflétant cette origine.

En conséquence, la DGCCRF attire l’attention des opérateurs sur la communication interprétative relative à l’indication de l’origine des marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967, publiée au Journal officiel de l’Union européenne le 12 novembre 2015.

Celle-ci précise notamment qu’en vertu du droit international le plateau du Golan et la Cisjordanie, y compris Jérusalem Est, ne font pas partie d’Israël. En conséquence, l’étiquetage des produits alimentaires, afin de ne pas induire en erreur le consommateur, doit indiquer de manière précise l’exacte origine des produits, que leur indication soit obligatoire en vertu de la réglementation communautaire ou qu’elle soit volontairement apposée par l’opérateur.

En ce qui concerne les produits issus de Cisjordanie ou du plateau du Golan qui sont originaires de colonies de peuplement, une mention limitée à « produit originaire du plateau du Golan » ou « produit originaire de Cisjordanie » n’est pas acceptable. Bien que ces expressions désignent effectivement la zone ou le territoire au sens large dont le produit est originaire, l’omission de l’information géographique complémentaire selon laquelle le produit est issu de colonies israéliennes est susceptible d’induire le consommateur en erreur quant à la véritable origine du produit. Dans de tels cas, il est nécessaire d’ajouter, entre parenthèses, l’expression « colonie israélienne » ou des termes équivalents. Ainsi, des expressions telles que « produit originaire du plateau du Golan (colonie israélienne) » ou « produit originaire de Cisjordanie (colonie israélienne) » peuvent être utilisées.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Palestine : Les soldats israéliens tirent sur une femme palestinienne et la laissent au sol blessée pendant une heure.

Une femme palestinienne a été blessée vendredi à l’approche d’un point de contrôle de sécurité israélien près de Jérusalem.

La femme a approché le point de passage de Qalandia, entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée, dans une voie désignée pour les véhicules. La victime aurait refusé de s’arrêter en dépit des appels répétés des gardes, selon un communiqué de l’armée israélienne.

Les forces de sécurité ont ouvert le feu et l’ont blessée, a déclaré le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

La police a déclaré que la victime, Jihan Mohammed Hashima, est âgée de 35 ans et est originaire d’un quartier de l’est de Jérusalem.

Elle a été laissée sur le sol pendant environ une heure après l’attaque avant de recevoir un traitement a déclaré un photographe de l’AFP au point de contrôle. La vidéo montre la victime gisant sur le sol avec ses bras en l’air juste après qu’elle ait reçu des tirs de l’armée israélienne.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pour le fondateur du Hezbollah, l’Iran a tiré « avantage » du conflit syrien « pour servir les intérêts des États-Unis ».

Le fondateur du Hezbollah, Sheikh Subhi al-Tufayli, connu pour ses positions tranchées sur la Syrie et le rôle de l’Iran, a décidé de sortir du silence. Dans un interview vérité, il revient sur la stratégie iranienne qui tire avantage du conflit entre chiites et sunnites.

Lors d’un entretien donné à l’agence turque Anadolu, Subhi al-Tufayli, qui fut l’un des fondateurs du Hezbollah et le secrétaire général du groupe paramilitaire chiite, a dénoncé la stratégie iranienne en Syrie. Il a également critiqué les choix du secrétaire général actuel du Hezbollah Hassan Nassrallah.

Évoquant l’Iran de Khomeini , il a déploré que « ses successeurs ont construit leur politique sur l’identité persane : nous sommes persans et nous n’avons pas de lien avec l’islam. »

« Ils ont exploité le sectarisme afin de servir leur projet persan. »

« Ils mentent à la population chiite qui vit notamment au Liban, en Syrie et en Irak, en lui assénant : ‘’Vous êtes un peuple minoritaire installé dans une région sunnite.” Alors que ce n’est pas vrai. »

Tufayli explique que l’Iran a tiré « avantage » du conflit syrien « pour servir les intérêts des États-Unis face à la communauté islamique mondiale ».

Un chaos au Moyen-Orient qui profite notamment aux russes et aux américains qui continuent de développer leur stratégie dans une région à feu et à sang depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

Tufayli, visiblement plus à même de connaître la trahison des Assad, a réaffirmé son soutien au peuple syrien et à sa révolution.

« Quiconque pense que le peuple syrien se mettra à genoux, quiconque pense qu’il est parvenu à vaincre le peuple syrien, quiconque pense que la Syrie va renoncer et se rendre, est dans l’erreur la plus totale. »

« Le chemin parcouru en Syrie jusqu’à aujourd’hui est bien plus qu’une victoire : ce peuple marginalisé, ce peuple qui fait l’objet de toutes les attaques et de toutes les conspirations, a été capable de traverser des situations difficiles alors que personne n’y croyait. »

« Ils ont toujours réussi à se relever et à tracer leur propre route. »

L’Iran a profité de la chute de Saddam Hussein pour mettre en place un gouvernement fantoche à Bagdad qui depuis 10 ans alimente les conflits interconfessionnels entre chiites et sunnites en Irak.

L’arrivée de nombreuses milices chiites financées par l’Iran dans la guerre civile en Syrie n’a fait qu’accentuer le sentiment de haine entre communautés dans la région. Subhi al-Tufayli avait d’ailleurs lancé une fatwa indiquant que les miliciens chiites qui combattaient en Syrie pour l’Iran iraient en enfer contrairement aux allégations des mollahs iraniens. Des propos extrêmement lourds qui avaient été étouffés par la propagande irano-russe favorable au maintien de Bachar Al Assad.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation a tué 35 enfants palestiniens en 2016
.
Des milliers de Palestiniens participent aux funérailles des deux martyrs Cheikh et Abu Qara’a
.
Na’ami: Les familles des soldats disparus réussissent à faire pression sur leur gouvernement
.
Abou Marzouk: Nous refusons d’organiser le congrés du conseil national sous l’occupation
.
L’occupation empêche 48 Palestiniens de voyager pour des «raisons de sécurité».
.
Augmentation des violations sionistes contre les Palestiniens en 2016
.
Deux détenus et plusieurs blessés dans la répression de l’occupation de deux marches à Kafr Kaddum et Bilin
.
Abbas reçoit une délégation israélienne à Ramallah
.
Le Cabinet sioniste discute du dossier des soldats otages à Gaza dimanche
.
L’occupation fait irruption dans une banlieue de Toulkarem
.
Des résistants tirent sur une tour militaire à l’ouest de Jénine
.
Affrontements avec l’occupation à Bethléem et Naplouse
.
Confrontations à Qaryout et état d’alerte à Hawara
.
La sécurité de l’AP refuse de libérer un étudiant de l’université de Najjah
.
Les autorités d’occupation délivrent les corps de deux martyrs palestiniens
.
Le Hamas salue le cessez-le-feu en Syrie et appelle à une résolution pacifique
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Qu’en est-il de l’argent que perçoit une musulmane insérée dans la vie active ?

Comme nous le savons, le mari doit subvenir aux besoins de son foyer. Pendant très longtemps, le schéma familial traditionnel se résumait au père de famille allant au travail, et à l’épouse restant au foyer et éduquant leurs enfants. De nos jours, les choses ont bien changé. De nombreuses épouses musulmanes souhaitent, dorénavant, se réaliser professionnellement. Mais en fait, qu’advient-il des salaires perçus par l’épouse ?

Réponse en images.