MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 24 Cha’ban 1438.


Flash info du 24 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Coup de cœur : Marine, convertie à l’Islam, se sent « bénie et comblée ».

Les conversions à l’Islam se multiplient à travers le monde al hamdouliLlah. Parmi ces convertis, une jeune française nommée Marine a témoigné récemment pour le journal Le Monde.

Marine s’est convertie il y a quatre ans de cela. Elle explique que depuis sa conversion à l’Islam, ses rapports familiaux se sont améliorés. Elle confie donc être plus proche de sa sœur Pauline, ce que cette dernière confirme lors de l’interview. « Au fond, je dirais même que ça nous a rapprochées » souligne Marine avant d’ajouter « parce que je me sens mieux ».

La conversion à l’Islam de Marine s’est faite pas à pas. Ne connaissant pas de musulmans, cette jeune femme de 24 ans s’est intéressée seule, à l’histoire de l’Islam. Elle explique ainsi : « Je voulais me faire ma propre idée d’une religion mal représentée, notamment dans les médias ». Elle a donc lu le Saint Coran en français puis s’est mise à respecter les règles islamiques de manière progressive, tout naturellement.

C’est donc à 20 ans que Marine décide d’embrasser l’Islam, après avoir été convaincue par le message qu’il véhicule. Elle fait part du bien être que cette conversion lui a apporté machaAllah : « Ma conversion est une sorte d’émancipation, c’est une affirmation de mes choix, pour la première fois de ma vie ». Après avoir prononcé la Chahada, Marine a été prise d’une grande émotion comme elle l’explique : « J’ai pleuré, évidemment, car je me suis sentie en quelque sorte bénie et comblée, et surtout plus légère ».

Un témoignage sincère et touchant, livrée par notre sœur en Allah. Ce récit démontre que la guidée est entre les mains d’Allah et qu’il ne faut pas désespérer de Sa miséricorde. La famille de Marine a accepté sa conversion et leurs rapports se sont même améliorés al hamdouliLlah. Cela nous rappelle à quel point Allah est capable de toute chose.

AJIB.FR
***


Grèce : la construction de la première mosquée du pays repoussée.

Promise par le gouvernement pour le mois de mai, l’ouverture de la première mosquée officielle du pays a désormais été reportée à la fin de l’été.

Une promesse en suspend.

Cela fait plusieurs années que le gouvernement grec promet à la communauté musulmane d’Athènes l’ouverture de sa première mosquée officielle. Cependant, le gouvernement n’est pas pressé pour ce qui est des travaux, puisque le projet lancé en 2000 ne cesse d’être repoussé, ce qui ravi l’extrême droite, dont les partisans ont campé à plusieurs reprise devant le chantier arborant des pancartes « Non à la mosquée« , « Oust sales chiens« .

La Grèce et l’Islam.

En Grèce, l’orthodoxie est officiellement religion « dominante » et il n’y a pas de séparation entre l’Église et l’État. L’Islam s’y est développé avec l’arrivée de migrants musulmans, surtout Pakistanais, Égyptiens et Afghans.
Le but de ce projet est de prévenir le radicalisme qui pourrait se développer dans les mosquées des sous sols. Le cadre légal prévoit d’ailleurs qu’elle soit gérée par des représentants de l’État, assistés de deux représentants musulmans.

Il est navrant de voir qu’une si grande ville n’ai toujours pas de mosquée. Rappelons d’ailleurs qu’Athènes est la dernière capitale de l’Union européenne sans mosquée officielle.

katibin.fr
***


Sommet de Riyad : Omar el-Béchir renonce à rencontrer Donald Trump.

« Le président Omar el-Béchir s’est excusé auprès du roi Salmane d’Arabie de ne pas pouvoir assister au sommet de Riyad », annonce l’agence de presse soudanaise Suna vendredi 19 mai.

A l’instar de plusieurs dirigeants de pays musulmans, Omar el-Béchir a été invité par les autorités saoudiennes à participer au sommet organisé dimanche 21 mai en présence du président américain Donald Trump.

Le président du Soudan, au pouvoir depuis 1989, est sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour génocide depuis 2009. La Cour pénale internationale (CPI) lui reproche des attaques contre les populations civiles appartenant notamment aux groupes des Four, Massalit et Zaghawa au Darfour.

Omar el-Béchir n’a cependant jamais eu de difficultés à se rendre fréquemment en Arabie Saoudite. L’entente avec le royaume est bonne d’autant plus que le Soudan fait partie de la coalition militaire arabe sous commandement saoudien en action au Yémen. Le président soudanais n’a, semble-t-il, pas voulu encourir de risque et ne rencontrera donc pas le milliardaire excentrique Donald Trump. Le président américain devrait prononcer un discours sur « une vision pacifique de l’islam ».

saphirnews.com
***


Antoine Griezmann s’intéresse à l’Islam !

Antoine Griezmann, 26 ans, publie aujourd’hui “Derrière le sourire”, une autobiographie dans laquelle il livre beaucoup de ses secrets. Le Parisien a d’ailleurs révélé les bonnes feuilles de cet ouvrage et notamment le passage où le footballeur préféré des Français évoque son rapport à la religion.

“À 18 ans, j’ai aussi expérimenté mon premier tatouage […] : Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité. […] Ce tatouage accompagne celui de la Vierge Marie, à laquelle ma mère fait souvent référence. C’est une fervente catholique. Par influence, je baigne dans la religion depuis tout petit. […] Je continue, ponctuellement, d’allumer des bougies dans les églises. Un vestiaire de foot est un lieu où se croisent, en toute fraternité, toutes les religions”, explique-t-il.

Quant à l’Islam, c’est une religion qui l’intéresse. “Lorsque je toque à la porte de Paul Pogba et qu’il ne répond pas, je sais qu’il fait sa prière ; alors, je repars et le laisse tranquille. Idem quand je constate qu’il a sorti son tapis. J’aime l’observer, comparer nos pratiques religieuses respectives m’intéresse. Je suis respectueux des rites de chacun. Lorsque nous recevons pour un barbecue à la maison, je veille à choisir la bonne viande quand je sais que nous attendons des musulmans. Je me nourris de toutes les croyances”.

oumma.com
***


Amérique : Une jeune américaine invite à « dîner chez une famille musulmane » contre l’islamophobie.

Du haut de ses 15 ans, Yusra Rafeeqi, une jeune américaine d’origine pakistanaise, jette un regard inquiet sur l’Amérique passée sous le pavillon de l’administration Trump, alors que résonnent encore dans sa tête les harangues nationalistes et islamophobes du plus populiste des Républicains devenu, depuis, calife à la place du calife.

Loin de se bercer d’illusions dans l’insouciance de la jeunesse, elle observe avec une rare maturité les dégâts causés dans l’opinion par la rhétorique « trumpienne ». Bien que profondément blessée par le racisme ordinaire que subit sa mère en particulier, voilée et revêtue d’une abbaya, et son chapelet d’humiliations quotidiennes qui empoisonnent l’existence des musulmans en général, elle refuse de se laisser abattre.

Son anxiété face à l’avenir n’entame en rien l’énergie qu’elle a à revendre, l’adolescente, armée d’une remarquable volonté et lucidité, étant déterminée à enrayer, à son modeste niveau, une islamophobie galopante et sa spirale de violences.

Yusra Rafeeqi ne prétend pas avoir trouvé le remède miracle contre le sentiment anti-musulmans, de plus en plus prégnant Outre-Atlantique, mais elle est convaincue que son invitation à « dîner chez une famille musulmane », alléchante et chaleureuse, lancée sur Facebook, abolira les murs d’incompréhension et des peurs réciproques dressés avant l’ère Trump, mais que celle-ci s’évertue à rendre infranchissables.

Soutenue par ses parents qui ont quitté leur Pakistan natal il y 30 ans de cela, et très épaulée par son cher papa qui, tous les jeudis, se transforme à ses côtés en homme-sandwich dans la rue pour relayer son invitation auprès des passants, la jeune fille a eu l’immense joie, le 5 mai dernier, de mettre les petits plats dans les grands pour accueillir ses tout premiers invités : Alex Radelich et Dalton Lemert, 23 ans, lesquels en sont sortis enchantés et… rassasiés.

Confortée dans le bien-fondé de sa démarche qui ne régale pas uniquement les papilles, Yusra Rafeeqi et les siens ont à nouveau ouvert grand les portes de leur foyer dès la semaine suivante pour recevoir deux couples, autour d’une table garnie de délicieux mets pakistanais qui a aiguisé les appétits et créé des liens uniques, bien au-delà des préjugés.

oumma.com
***


Festival de Cannes 2017 : la robe de la ministre israélienne de la Culture scandalise la cybersphère.

A Cannes, sur des marches où tout n’est que luxe, mondanité, frivolité et papillonnage sous les crépitements des flashes, l’apparition, à leur sommet, de l’ultra-sionisme sous les traits radieux de Miri Regev, la ministre israélienne de la Culture, a offert l’affligeant spectacle d’un mélange des genres qui déshonore le septième art.

En ce mercredi 17 mai inaugural, le diable ne s’est pas habillé en Prada pour rayonner devant les caméras du monde entier, mais a plutôt revêtu une robe de soirée aux couleurs d’une auto-glorification scandaleuse : « les 50 ans de la libération et de la réunification de Jérusalem ».

Si la Croisette, en pleine effervescence, n’y a vu que du feu, plus préoccupée à se prosterner devant de piètres divinités, la cybersphère s’est, elle, enflammée devant ce violent télescopage d’images et la violation insupportable du droit international sous des habits de lumière, à travers la célébration de Jérusalem en tant que capitale d’Israël.

« Je suis fière de célébrer cette date historique par le biais de l’art et de la mode, et je suis heureuse que cet ouvrage réalisé par le styliste israélien Aviad Herman soit si émouvant et qu’il honore le beau statut de notre capitale éternelle, Jérusalem », a déclaré l’ambassadrice en mission commandée de Tel Aviv, issue des rangs du Likoud, l’extrême droite israélienne.

Tout en haut des marches les plus célèbres de la planète, la ministre israélienne de la Culture, drapée dans une impunité insolente, s’est acquittée de son opération de désinformation Spécial Cannes avec d’autant plus de bonheur que la direction du Festival lui a offert sur un plateau une tribune exceptionnelle pour parader et leurrer le vaste monde. Seuls les internautes se sont chargés de l’habiller pour l’hiver…

Sur Twitter, cette grossière entreprise de normalisation de l’image d’Israël, tout en strass et paillettes, a donné lieu au détournement de la robe par qui le scandale est arrivé sur le tapis rouge cannois, en y incrustant notamment le mur de la honte érigé par Israël et des scènes de bombardements qui ont ravagé la Bande de Gaza à plusieurs reprises. Des frappes dévastatrices qui n’ont jamais rien eu de « chirurgical », comme le proclamait, du haut de son arrogance, le criminel de guerre, Netanyahou…

 

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

33e jour de grève de la faim : des protestations de colère dans toute la Palestine
.
Différents domaines des territoires palestiniens occupés devraient voir des protestations de colère, cet après-midi, en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim, qui sont entrés au 33ème jour de leur grève illimitée dans les prisons israéliennes.
.
Arrestations à Hébron et à Naplouse et confiscation d’une ambulance et d’un bus
.
Les grévistes de la faim dans la prison d’Ashkelon souffrent de problèmes de santé critiques
.
Sit-in de solidarité avec les prisonniers devant la Croix-Rouge à Gaza
.
L’occupation arrête un jeune homme à la barrière de Zaatara
.
Un jeune palestinien tué et un journaliste blessé par les tirs d’un colon israélien
.
Nasser al-Shaer: La charte du Hamas est un changement historique et une source importante pour les générations
.
L’occupation démolit le village d’Arakib pour la 113ème fois
.
L’occupation impose une punition collective aux habitants de Tur
.
Une ministre israélienne porte une robe avec la photo de Jérusalem occupée au Festival de Cannes
.
La préventive arrête un étudiant et le fils d’un ancien ministre
.
Abou Zouhri: La résistance est notre choix pour libérer la terre et les prisonniers
.
Les habitants d’Azzoun menacés de punition collective
.
22 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
L’occupation arrête le père de deux martyrs d’Hébron
.
Affrontements nocturnes à Tubas
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information