MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 21 chabann 1436.

Flash info du 21 chabann 1436.

Ecouter la Radio, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info

 »
France : Collège, Lycée, Ibn Khaldoun, 4eme établissement musulman sous contrat avec l’Etat.

La persévérance et le travail remarquable de l’équipe dirigeante de l‘établissement Ibn Khaldoun à Marseille portent ses fruits. Le préfet a confirmé le 23 mai dernier, lors de la pause de la première pierre des futurs locaux qui seront érigés dans les quartiers Nords de la ville, que l’établissement musulman est désormais officiellement sous contrat d’association avec l’État.

Ainsi après cinq années d’exercice, un établissement d’enseignement privé hors contrat peut demander à être lié à l’État par un contrat qui peut être un contrat d’association ou, pour les écoles primaires ou spécialisées, un contrat simple. Ce contrat oblige l’établissement à accueillir les enfants sans distinction d’origine, d’opinion ou de croyance.
En contrepartie, l’État rémunère les enseignants, qui ont réussi des concours analogues à ceux de l’enseignement public, et les collectivités publiques financent le fonctionnement de l’établissement dans les mêmes proportions qu’ils financent les écoles et les établissements publics.

Bonne nouvelle pour la communauté musulmane phocéenne même si la liste est encore à ce jour modeste en ce qui concerne le nombre d’établissements en contrat avec l’État. Toujours est il que la prise de conscience de la communauté musulmane nationale est réelle et un mouvement est en marche pour permettre aux jeunes générations musulmanes de pouvoir vivre pleinement leur foi dans un environnement éducatif et scolaire sain.

Pour l’heure, on compte 4 structures scolaires sous contrat: la Medersa à Saint Denis de la Réunion, le groupe Averroes à Lille, Al Kindi prés de Lyon auxquels s’ajoute le Collège-Lycée Ibn Khaldoun à Marseille.

Makhlouf Mamèche, président de la jeune Fédération Nationale de l’Enseignement Musulman précise que » trois autres établissements privés musulmans ont déposé des demandes similaires « en vue d’obtenir un contrat d’association avec l’État. Il cite:

-Le groupe scolaire « Education et Savoir » dans le Val de Marne, ce dernier a soutenu son projet récemment devant la commission de l’académie de Créteil et est en attente d’une décision.

-Le groupe Alif à Toulouse, premier établissement du Sud Ouest de la France.

-Le collège musulman, Institut de formation de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Une dynamique est désormais en cours et les premières assises de l’enseignement musulman sous l’égide de la FNEM ont eu lieu le 23 mai dernier à Bagnolet. Elles témoignent de l’émergence dans de nombreuses villes de France de divers projets de création de structures scolaires privées musulmanes, signe d’une prise de conscience de la nécessité pour la communauté de créer des bases solides et saines pour l’épanouissement des jeunes générations.
******************************
 »
Hajj 1436, 2015 : 1,4 million de pèlerins attendus cette année.

16,41 millions. C’est le nombre de pèlerins étrangers que l’Arabie Saoudite a reçu en près de 10 ans. Parmi ces millions de pèlerins, on recense près de 200 nationalités.

Quant au nombre de pèlerins étrangers, et internes confondus, il est de 24,76 millions de personnes pour ces 10 dernières années.

Pour cette nouvelle saison du Hajj 1436/2015, le royaume saoudien attend près de 1,4 million de personnes. L’arrivée de pèlerins demande une très grande organisation. Les moyens logistiques pour le bon déroulement du pèlerinage sont considérables et les autorités doivent être intransigeants sur l’organisation. Les questions liées à la qualité des services liées au Hajj sont régulièrement traitées, et les autorités s’efforcent de faire le nécessaire pour éviter les failles. C’est chaque année un défi de taille pour gérer cet énorme flux humain qui se concentre en un lieu donné. Il s’agit du plus grand rassemblement humain ponctuel au monde.

Le grand pèlerinage est un événement mondial unique, de par le nombre incroyable de personnes qu’il réunit, mais aussi de par la diversité des nationalités, des cultures, des classes sociales présentent en un seul lieu, pour un seul et même but.
***********************
 »
Arabie Saoudite : dons de sang pour les pélerins.

Afin de venir en aide aux pèlerins de la Omra, un groupe d’indiens expatriés en Arabie Saoudite a décidé de se réunir en organisation et de lancer un appel au don de sang. La campagne a été notamment été relayée par Arab News.

L’événement est organisé par l’organisme Tamil Nadu Thowheed Jamath. Le coordinateur de la campagne a déclaré : « Nous aurions pu rassemblé plus de sang, mais les autorités de l’hôpital nous ont limités à 220 unités ». Ce ne sont pas moins de 238 personnes qui ont répondu présentes pour donner leur sang aux pèlerins.

L’organisme avait l’habitude de mettre en place des dons du sang pour les pèlerins du Hajj. Cette campagne est en effet la 34ème menée par l’organisation sociale. Cette année, les dons seront réservés aux musulmans accomplissant la Omra. Le responsable du laboratoire chargé des prises de sang a exprimé son admiration face à l’engagement de ces musulmans. Il a ainsi félicité ces donateurs ainsi que les organisateurs pour leur « travail noble ».

L’objectif de cette campagne est évidemment de venir en aide à la communauté musulmane et particulièrement de préserver la santé voire la vie des musulmans qui en ont besoin. La Omra, bien que rassemblant moins de personnes que le Hajj de manière ponctuelle, représente un des plus grands rassemblements au monde. Ce petit pèlerinage est d’une extrême importance, d’autant plus qu’il revêt de nombreux mérites.

Qu’Allah nous facilite l’accomplissement du Hajj et de la Omra. Qu’Il nous pardonne nos erreurs et nos péchés commis ici-bas.
********************************
 »
Algérie : « Nous avons demandé aux imams de ne pas se contenter du prêche et d’ouvrir des débats ».

Interrogé ce week-end par la presse locale le ministre des affaires religieuses en Algérie, M. Mohamed Aïssa a exposé la façon dont oeuvre le pays pour ne pas laisser partir ses citoyens sur le chemin de Daech. Après le travail des imams, des écoles coraniques et du gouvernement, la prochaine étape est le travail sur les réseaux sociaux, première source de recrutement de combattants.
Coordonner les efforts.

Lors de son interview, M. Aïssa a balayé l’ensemble des actions menées par le gouvernement afin que Daech n’arrive pas à recruter d’Algériens. Il a notamment souligné le travail mené dans les mosquées et les écoles coraniques, qui sont les piliers de la diffusion de l’islam auprès de la population :

Nous n’obligeons aucun imam à lire un prêche préalablement mais ils sont tenus de faire un prêche authentique loin du sectarisme et au service de la société. Je crois que nous avons un contrôle total sur les mosquées et les écoles coraniques.

Il a également évoqué les prédicateurs qui s’expriment sur les chaines de télévision privées :

On n’achète jamais un médicament chez un marchand de légumes mais en pharmacie. Quand on l’achète ailleurs, on prend le risque d’une intoxication voire pire. Pareil pour la religion. On doit s’informer auprès de personnes formées. Ces gens n’ont fréquenté ni une université de sciences islamiques, ni un centre de formation d’imams, ni des savants de référence en mesure de les former pour qu’ils soient des mouftis et des prédicateurs.

Enfin, il s’est exprimé sur la façon dont l’Algérie veut agir sur les réseaux sociaux :

Nous allons bientôt finaliser le texte de l’Observatoire national de lutte contre l’extrémisme religieux pour le soumettre à l’approbation du gouvernement. Cet organisme sera composé de cadres des ministères de la Culture, de la Communication, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle, des Affaires religieuses, de l’Intérieur avec tous les départements de sécurité, la Défense nationale et même les « mass media ».

A travers son interview, les points-clés évoqués par M. Aïssa sont avant tout l’affirmation que l’Algérie contrôle ses mosquées et ses écoles coraniques et veut surveiller les réseaux sociaux via la création d’un Observatoire national. Il a fortement insisté également sur les notions de formations et de s’adresser à des gens compétents pour les questions relatives à la religion.
**********************
 »
Les frites de Mc Donald’s Maroc désormais certifiées « Halal ».

Suite aux nombreuses polémiques sur l’origine de ses produits, Mc Donald’s Maroc annonce que ses frites fournis par la société agroalimentaire égyptienne « FramFrites » sont dorénavant labellisées « halal ».
Non, ce n’est pas une blague.

Désormais certifiées par Imanor, l’institut marocain de normalisation, le directeur général du deuxième fournisseur de Mc Donald’s Maroc FarmFrites, Walid el Hennawy, a révélé cette nouveauté à travers un communiqué :

«Cela fait onze années que nous collaborons avec McDonald’s Maroc, et cette certification est une nouvelle attestation officielle de notre respect des standards rigoureux exigés par McDonald’s Maroc depuis le début de notre partenariat en mars 2004».

Il rassure également les clients marocains septiques face à cette nouvelle certification :

«Les clients de McDonald’s Maroc ont toutes les garanties que nous respectons bien les critères de qualité, d’hygiène et de normes islamiques qu’ils exigent de nous. Nous sommes heureux de pouvoir prouver encore une fois que nous répondons à ces attentes par l’excellence».

Une décision attendue ?

La chaîne de fast food Mc Donal’s Maroc avait également dû communiquer en mars dernier sur l’origine de ses viandes, frites et salades, affirmant que 53% de ses produits proviennent du Maroc. Attendue au tournant en raison de sa communication défectueuse, elle prévient aussi à ses clients de la certification halal de sa viande, labellisée également par IMANOR : « C’est ainsi que la viande d’origine espagnole est certifiée Halal par l’Instituto Halal (Junta Islamica de Espania) et labélisée Halal par l’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR). » relate le journal L‘économiste.

Mc Donald’s Maroc semble vouloir se donner une nouvelle image suite à son bad buzz d’octobre 2013, où elle refusait de répondre à ses consommateurs. Lui feront-ils à nouveau confiance ?
*************************************
 »
Ramadhan : publicité mensongère chez Leader Price !

Comment ne pas être attiré par ces grosses affiches « Spécial Ramadhan », soigneusement colorées et décorées à l’oriental, exhibant le « Halal » à tout va…
Sauf que !

Pas plus tard que tout à l’heure, un de nos lecteurs nous faisait part de son indignation concernant une publicité mensongère qu’il venait de découvrir. Il semblerait que le Leader Price de Bondy (93140) soit aussi aux couleurs du Ramadhan. Affiches, publicités, produits orientaux et halal sont bien au rendez-vous, sauf que… ces produits présentés comme halal sont entre autres, des poitrines de porc.

Après s’être rendu compte de la publicité mensongère, notre lecteur en question s’est rendu auprès d’un employé du supermarché afin de l’en informer, espérant ainsi le retrait de cette dernière. Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu :

« J’interpelle un employé pour lui signaler cette publicité mensongère, il est gêné et surpris, et la responsable intervient en me disant que c’est « en attendant d’être approvisionné », je lui demande de retirer l’affiche de l’offre, et elle refuse ! ».

Le mois de Ramadhan semble être une véritable aubaine pour ces commerçants prêts à tout pour faire vendre leurs produits, au détriment même des principes de ce dernier.
********************************
 »
France : Carpentras : coups de feu sur le chantier de la mosquée.

Le chantier de la nouvelle mosquée de Carpentras a subi des tirs d’arme à feu. Des balles ont frappé une vitre de l’édifice en construction, les tirs provenant vraisemblablement de la voie rapide jouxtant le chantier.
Condamnation de l’UMF.

Fort heureusement, on ne déplore qu’un dommage matériel mais la situation s’avère inquiétante. Il y a quelques mois déjà, la mosquée avait été profanée sans compter l’autre mosquée de la ville, qui elle, avait été taguée. On sait que Carpentras est un bastion des extrémistes identitaires et que leur but premier est d’affirmer leur présence dans la zone.

Les responsables de l’Association Amitié Fraternité Musulman de Carpentras ont porté plainte auprès du commissariat de la ville et l’UMF :

L’Union des Mosquées de France (UMF) a appris avec une extrême inquiétude qu’une mosquée, à Carpentras (Vaucluse), en cours de construction et en phase d’achèvement des travaux, a été la cible de tirs à balles réelles dans la nuit du dimanche à lundi 8 juin 2015 plongeant les musulmans de Carpentras dans l’angoisse et l’incompréhension.

L’Union des Mosquées de France condamne avec la plus grande vigueur cette attaque lâche qui a visé un lieu de prière et de recueillement à quelques jours du mois sacré de Ramadan.

L’Union des Mosquées de France exprime toute sa solidarité et apporte tout son soutien aux responsables de la mosquée visée et à l’ensemble des musulmans de la région PACA.

L’Union des Mosquées de France appelle les musulmans de France à la vigilance face à ce type de menaces et demande aux pouvoirs publics de mettre tout en œuvre pour identifier et arrêter les auteurs de cet acte abject.

A Paris, le 8 juin 2015.

Mohammed MOUSSAOUI.
Président de l’UMF.

Au-delà des condamnations, l’heure doit être au rassemblement et surtout à l’action de politiques qui ne font de l’islam et des musulmans qu’un thème politique.
************************
 »
Angleterre : Londres : elle se fait arracher son hijab en pleine rue.

La scène s’est déroulée ce dimanche, à Londres. Une jeune musulmane britannique s’est vu agresser et arracher son hijab alors qu’elle se rendait dans un établissement islamique privé. Un nouvel acte d’islamophobie pur.
Deux personnes arrêtées, deux femmes.

Le témoignage de la jeune femme fait froid dans le dos. Alors qu’elle se rendait à l’école pour récupérer ses deux enfants, plusieurs femmes visiblement gênées par son voile s’en sont prises à elle. Elle décrit l’horreur.

« Ils ont arraché mon hijab et ont commencé à me donner des coups de poing et pendant qu’un traînait ma tête tandis que les autres me frappaient tout en m’insultant. Ils étaient déterminés. »

Une enquête est en cours, selon un porte-parole de la police, les forces de l’ordre auraient procédé à deux arrestations. Deux femmes. Celles-ci seraient âgées de 18 et 35 ans, libérées sous caution, elles seront convoquées prochainement au commissariat pour répondre de leurs actes. Condamnation lourde ou simple rappel à l’ordre ? Une chose est sûre, sur l’année en cours, les agressions islamophobes ont fortement augmenté au Royaume-Uni. Affaire à suivre.
*************************************
 »
Inauguration d’une mosquée écologique en Belgique.

Présent depuis une vingtaine d’années dans la commune bruxelloise de Saint-Josse, l’ancien lieu de culte devenu trop vétuste a été détruit pour des raisons de sécurité. A sa place, une nouvelle mosquée verte est sortie de terre.

La mosquée gérée par l’union des centres culturels islamiques (UCCI) a été inaugurée ce dimanche. De nouveaux bâtiments ont été annexés à l’édifice d’un style occidental contemporain d’inspiration orientale.
Une mosquée particulièrement écologique.

Le nouveau lieu de culte musulman est particulièrement écologique. En effet, la consommation énergétique au mètre carré de la mosquée bruxelloise est très basse. La pompe à chaleur, la ventilation double flux ainsi que les photovoltaïques installées contribuent à réduire l’impact environnemental du bâtiment. C’est la première de ce type en Belgique.

Au dessus des deux salles de prière d’une capacité de 370 places, trois étages sont réservés à l’éducation avec un centre éducatif ouvert aux musulmans et aux non-musulmans à Saint-Josse.

Laisser un commentaire