MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Joumada At-Thani 1436

Flash info du 13 Joumada At-Thani 1436


La Palestine devient membre officiel de la CPI

Ce 1er Avril 2015, la Palestine devient officiellement un nouveau membre de la Cour Pénale Internationale qui siège à la Haye aux Pays-Bas. L’objectif est d’obtenir de la juridiction internationale le jugement des dirigeants israéliens pour crimes de guerre et occupation illégale des territoires palestiniens; c’est une nouvelle bataille qui s’annonce sur le plan politique et juridique.

La Cour pénale internationale (CPI) a ouvert une enquête préliminaire sur les crimes d’Israël et les activités de colonisation dans les territoires palestiniens, comme le confirme un haut responsable palestinien.

L’adhésion à la CPI fut un long chemin juché d’embûches. Malgré les pressions politiques, les représailles économiques et les agressions continues de la part de l’occupant israélien, ce jour marque l’entrée de la Palestine au sein de cette institution en charge de promouvoir le droit international: « son mandat est de juger les individus (et non les États, ce qui est du ressort de la Cour internationale de justice), ayant commis un génocide, des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou des crimes d’agressions (depuis juin 2010) ».

Le négociateur en chef pour les intérêts palestiniens, Saeb Erekat, a déclaré lundi que la juridiction basée aux Pays-Bas a également commencé à enquêter sur les «crimes de guerre» commis par Israël lors de la dernière offensive sur la bande de Gaza, une agression effroyable d’une ampleur inédite puisque 2014 restera comme l’année la plus meurtrière pour le peuple de Palestine depuis 1967.

C’est un combat de longue haleine. Les examens préliminaires doivent permettre de décider de l’approfondissement des enquêtes pour tous les crimes cités précédemment. Le 16 janvier 2015, le Procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a ouvert un examen préliminaire sur la situation en Palestine.

Cette analyse peut prendre des années comme ce fut le cas pour une demande en 2009. Cette dernière a abouti en 2012 sur le fait que le tribunal n’avait pas de compétences pour cette requête, en cause : la non adhésion de la Palestine à la CPI à l’époque. Bien que cet obstacle juridique majeur soit désormais levé, le procureur dispose d’un temps illimité pour décider s’il y a lieu ou pas d’enquêter, et le cas échéant de donner lieu à un procès.

Cela étant dit, les Palestiniens estiment que leur démarche est légitime et que le temps est venu d’agir.

« Nous voulons que les principaux responsables israéliens des crimes les plus graves soient poursuivis », un responsable palestinien a déclaré cette semaine: « Les dernières réactions israéliennes suggèrent que nous ne sommes pas les seuls à prendre au sérieux la cour. «
*******************************************

832 cheminots marocains demandent réparation à la SNCF pour discrimination

823 cheminots de nationalité ou d’origine marocaine ont demandé « réparation » à la SNCF pour les discriminations qu’ils ont subies au cours de leur carrière. Certains des plaignants sont encore en fonction et approchent de la retraite, d’autres sont déjà retraités, et certains mêmes ne sont plus parmi nous et sont donc représentés par leurs ayants droits. Ils reprochent tous à la société de chemin de fer la différence de traitement et le manque d’égalité avec les autres salariés de nationalité française. A noter que ce n’est pas la première affaire de discriminations au sein de la SNCF.
Plainte pour discrimination et différence de traitement

C’est vendredi 27 mars dernier que s’est achevé la fin des examens des plaintes au Conseil des Prud’hommes de Paris. Le jugement de l’affaire a débuté le lundi 23 mars dernier. Les plaintes des employés ou ex employés de la SNCF ont été examinées. Cela fait maintenant 10 ans que cette affaire judiciaire est en cours.

La plupart de ces plaignants ont été recrutés dans les années 1970 par la SNCF. Ils reprochent à la SCNF de leur avoir infligé une différence de traitement par rapport à leurs collègues français. Les discriminations se manifestaient dans la différence des salaires, du statut, la difficile accessibilité à certains postes malgré les années d’expérience, l’ancienneté non reconnue, pas de promotion interne… alors que leur contrat« travailleur étranger » stipule le « droit au même régime de travail que les ouvriers français ».

« Quand ils sont venus nous chercher au Maroc, ils nous ont dit que nous ferions le même travail que les Français, que nous serions traités comme les Français, mais on a jamais eu les mêmes avantages » déplore Mohamed Benatta dans son entretien pour Le Nouvel Observateur.

Les carrières de ces plaignants ont été bloquées notamment en raison de la non possession de la nationalité française. Pourtant, ils effectuaient le même travail que leurs collègues français. Pour ceux qui ont pu acquérir par la suite la nationalité française, il était trop tard.

« J’ai formé des collègues qui, eux, ont évolué et sont devenus mes chefs, c’est très frustrant », témoigne un autre Marocain pour le quotidien Le Monde et toujours employé à la gare de Lyon.

Les plaignants ont réclamé 400 000 euros de dommages et intérêts. Un total qui s’élèverait pour la SNCF à 350 millions d’euros.
D’autres cas de discrimination dans le passé

Ce n’est pas la première fois que des scandales entachent l’image de la SNCF. Beaucoup d’entre eux concernent des employés de la société qui adoptent des comportements racistes, sans que ceux là ne soit inquiétés par leur employeur.
C’est le cas par exemple de l’affaire révélée par Mediapart qui s’est procuré deux rapports internes de l’entreprise, stipulant que des agents de la sécurité ferroviaire de Montpellier ont diffusé un SMS raciste et des chants néonazis au sein de leur local dans une gare. La SNCF n’a pas sanctionné ces comportements même s’ils ont été qualifiés de contraire à l’éthique et susceptibles de poursuites pénales.

En 2011, la SNCF a été condamnée en appel à verser 8000 euros de dommages et intérêts pour harcèlement moral à Alain Ngamukol, un ancien agent de la SUGE de Goussainville. En raison de sa couleur de peau, la victime avait dû subir des moqueries comme « Cela te fait quelle sensation de marcher avec des chaussures ? » ou « Alors, ça te fait quoi de voir la neige pour la première fois ? ». Aucune sanction n’avait été prise contre les harceleurs.
************************

Pub du Crédit Agricole: entre préjugés et idées reçues

Il y a moins d’une semaine, le Crédit Agricole a diffusé son nouveau spot publicitaire pour mettre en avant son offre de prêt immobilier. Et cette fois-ci, ils ont fait fort…
Stigmatiser pour vendre

Dans une volonté de s’adresser à un public d’ouverture, le Crédit Agricole met en scène une supposée famille d’origine nord-africaine. Cette représentation maladroite et stigmatisante montre clairement quelle image de la famille maghrébine a cette institution.

L’effet produit est tellement rabaissant que nous pouvons nous poser la question des objectifs poursuivis par cette banque.
Des objectifs choquants

Il est évident que le but de ce type de communication est de draguer une clientèle issue de la diversité et ce, de la pire des manières. De plus, pour le public non musulman, une idée reçue et fortement ancrée est qu’un maghrébin est automatiquement un musulman avec beaucoup d’enfants… Donc, pour analyser cette publicité, nous pouvons dire que le Crédit Agricole souhaite encourager les familles arabes et musulmanes à accepter leurs services, dont le prêt immobilier, et qu’ils en sont très heureux.

A l’heure où la communauté musulmane attend avec impatience l’avènement des banques islamiques en France, cette banque tente d’augmenter sa part de marché sur cette cible.

Autant de mépris ne peut pas être accepté, car forcément volontaire. Le Crédit Agricole possède d’énormes moyens marketing et des agences de communication suffisamment aguerries, pour que ces objectifs ne soient pas seulement une maladresse.
******************************************

Le site de la mosquée de Villefontaine piraté

Après les tags, les agressions dans la rue, les insultes via les réseaux sociaux c’est désormais aux sites internet des mosquées que les islamophobes s’attaquent.
Au nom des Anonymous ?

Le site inactif depuis le mois de Ramadan a publié le 30 mars dernier une mise à jour au sein de la rubrique actualité. Le hic est que cela n’a pas été fait par les administrateurs du site mais par des personnes islamophobes dont l’accès n’est pas autorisé. Le message étant :

« Nous sommes Anonymous. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous » fR@voul le cri qui désoul !!!!!!!!!!!!!!!!

Loin des revendications des véritables membres des Anonymous, ce piratage n’est qu’une mauvaise plaisanterie d’autant plus que forcer l’accès à un site quasi-abandonné pour y publier ce type de provocation est plus que puéril et inutile.
***************************************************

Les musulmans de Regina et la police s’unissent pour lutter contre la radicalisation

Au Canada, les services de police ont décidé d’agir autrement et de s’unir à la communauté musulmane afin de luter contre la radicalisation.
Une union communautaire…

Lundi, à travers la presse, les représentants de la communauté musulmane ont fait part de leur optimisme quant à cette nouvelle collaboration et ont énoncé le but « d’éduquer la population quant aux valeurs de l’Islam et à créer une relation de confiance avec la police. » Pour eux, cette initiative demeure d’une importance majeure.

Mohamed Moustafa Abdelsatar est l’imam de l’association islamique de la Saskatchewan, il propose des cours d’études du Coran aux élèves de l’école secondaire Huda, de la ville de Regina, afin de répondre aux nombreuses questions des jeunes Réginois.
… et policière

Les services de police de la ville de Regina et la GRC (Gendarmerie royale du Canada) insistent sur leur collaboration quant aux affaires de radicalisation. Pour sensibiliser la communauté musulmane au rôle de ces derniers, tous ont décidé de se réunir ce week-end afin de discuter des craintes de chacun et de faire le point sur les risques pouvant mener aux crimes et à une radicalisation.

Une initiative qui permettra à la communauté musulmane de se sentir impliquée et aux services de police d’exercer leur métier en collaboration avec cette dernière.
*****************************************************

Une musulmane frappée dans le RER, son agresseur filmé et neutralisé

La scène se passe à Paris, elle a été filmée avec un smartphone. Une musulmane a été frappée par un homme dans une gare du RER A (Auber). Des voyageurs sont alors intervenus pour défendre la femme voilée accompagnée de ses enfants et pour neutraliser l’agresseur en attendant l’intervention de la police.

**************************

Privée de formation car elle porte le hijab, une musulmane contre-attaque

Une action en justice a été introduite par une verviétoise et l’asbl « Justice and Democracy » contre l’institut de promotion sociale de Dison en Belgique et la ministre belge de l’enseignement de promotion sociale Isabelle Simonis.

L’action fait suite à l’interdiction signifiée à cette verviétoise de suivre une formation en raison du port du hijab. Pour les plaignants, il s’agit d’une discrimination. C’est d’ailleurs sur base du décret luttant contre la discrimination que l’action a été introduite auprès du tribunal de première Instance de Verviers.

En août 2014, cette verviétoise s’inscrit à une formation « bien-être : découverte des huiles essentielles » auprès de l’institut de promotion sociale de Dison. Or elle apprend par la suite que le règlement d’ordre intérieur de l’école interdit le port de signes confessionnels. Portant le voile, elle se voit donc interdire l’accès à la formation. D’où cette plainte, estimant qu’il y a eu discrimination.

« Le règlement d’ordre intérieur promeut la neutralité, explique Maître Inès Wouters, son avocate. Or la neutralité ne vise jamais les étudiants mais toujours le service public. Cette interdiction, qui est une apparente neutralité, vise en réalité les femmes musulmanes. On estime également que ça viole leur objectif: encourager la formation chez les populations les plus défavorisées ».
*******************************************

La direction de l’Université de Montréal annonce qu’elle refuse la requête d’une étudiante musulmane

La direction de l’Université McGill, située à Montréal au Québec, annonce qu’elle refuse la requête d’une étudiante musulmane. Soumia Allalou réclamait que le centre sportif offre des plages horaires réservées uniquement aux femmes. La décision ne plait pas à l’Association étudiante.

Le sujet divisait la communauté universitaire de McGill depuis plusieurs jours. L’étudiante en droit de 23 ans, de confession musulmane, demandait que la salle de gym du campus soit réservée aux femmes à certaines heures. Cela se fait déjà dans des centres sportifs de Montréal.

« Je préfère faire de l’exercice dans un environnement uniquement féminin », justifiait la jeune femme lors d’une entrevue avec le réseau anglais de Radio-Canada début mars.

Dans un communiqué, l’Université explique avoir pris le temps d’y réfléchir : « l’Université n’est pas en faveur de la ségrégation de ses services », mais elle précise que « McGill est une communauté où toute forme de diversité est célébrée et encouragée ».

Une pétition circulait sur le campus pour s’opposer à cette demande jugée déraisonnable. On peut y lire : « Tous les étudiants de McGill devraient être traités également. Des droits exclusifs pour le gym ne devraient pas être accordés à des groupes démographiques spécifiques. Les femmes qui refusent d’utiliser le gym quand des hommes s’y trouvent doivent assumer leur choix ».
L’Association étudiante de l’Université McGill a pris parti pour l’étudiante musulmane

L’Association étudiante de l’Université McGill a pris parti pour l’étudiante. Dans un communiqué publié mercredi, la vice-présidente Claire Stewart-Kanigan y écrit :

« c’est mon travail de guider, soutenir et représenter un étudiant dans ses efforts pour faire valoir ses droits auprès de l’Université ».

L’étudiante a bénéficié du soutien d’un autre étudiant en droit, Raymond Graton, qui lui aussi réclame des horaires spécifiques pour les femmes. Ils font valoir que l’Université McGill offre déjà des heures de piscine pour femmes seuleme
******************************************

Colis suspect à la mosquée des Mureaux : le centre islamique évacué par la police

Vers 17 heures Mardi 31 Mars, un colis suspect a été découvert dans le parking de la mosquée des Mureaux située au 24 avenue Gambetta. Une personne a été aperçue déposant un sac de sport près de la grille du lieu de culte musulman, avant de s’enfuir.

Un vaste périmètre de sécurité a été établi par les policiers et le centre islamique Tariq Ibn Ziyad, ainsi que la station service Total à proximité de la mosquée, ont été évacués durant plus de deux heures.

Une équipe de démineurs de la sécurité civile de Versailles a rapidement été dépêchée sur place pour vérifier le colis. Les spécialistes de la police technique ont neutralisé le colis suspect. Au final, c’était une fausse alerte, le sac de sport ne contenait aucun explosif mais des vêtements.

Les enquêteurs vont procéder a des relevés d’indices sur le colis, afin de rechercher d’éventuelles traces ADN, pour les besoins de l’enquête en cours.
**************************************

Téléphérique à Jérusalem : Suez Environnement se retire du projet pour éviter « une controverse politique »

L’entreprise française Safege, filiale ingénierie pluridisciplinaire du géant français Suez Environnement, a décidé de ne pas donner suite au projet de construction d’un téléphérique liant Jérusalem ouest au secteur est « pour ne pas s’exposer à une controverse politique » a indiqué le groupe le 25 mars.

Le trajet envisagé traverse la partie palestinienne de la ville, occupée par l’état colonial israélien. Une colonisation jamais reconnue par la communauté internationale.

Suez Environnement a réalisé un contrat pour la municipalité de Jérusalem entre juin 2013 et novembre 2013, portant sur une étude visant a étudier la potentielle faisabilité, sous l’angle technique, d’un système de transport public par câble aérien à Jérusalem », a indiqué le groupe dans un message confirmant des informations du Figaro.

« Pour éviter toute interprétation politique, Suez Environnement a décidé de ne pas donner suite au projet », explique le deuxième groupe mondial dans les domaines de la gestion de l’eau et des déchets.

Le Comité National Palestinien de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) s’est félicité de la décision.
*********************************

France : “Journée Porte Ouverte” à votre domicile

Nous connaissions les “Journées Porte Ouverte” dans les Mosquées à travers la France et même dans le monde mais nous ne connaissions pas “celles ouvertes” dans les domiciles.

Voici un évènement quelque peu insolite. En effet, plusieurs familles musulmanes ont accepté d’ouvrir leurs portes à des curieux désireux de se familiariser avec leur culture, leurs coutumes, leurs valeurs et leur religion.

Cet évènement qui trouve son origine au Canada commence donc à se propager en France.

C’est ainsi que des citoyens ont fait le choix d’ouvrir la porte de leur domicile afin de rétablir la vérité sur les musulmans, malmenés depuis un certain moment par les médias et les politiques. Cette campagne intitulée “Rencontre avec une famille musulmane” semble faire fureur.

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui en parlent et souhaitent y participer afin de se réunir dans une ambiance chaleureuse et ainsi échanger…

A l’instar des Mosquées, cette initiative est destinée à toutes les personnes quelques soient sa confession et son origine.

Depuis les récents évènements, la tension est à son comble. Cette initiative permet donc de se sentir proche et solidaire les uns des autres
********************************

Bouquet TV musulman : Profitez de 5 chaînes religieuses sur l’Islam via FREE

Le Bouquet TV Musulman c’est 5 chaînes religieuses pour tous les musulmans de France.
Émissions cultes, récitations de Coran, explications de hadiths, débats socioculturels, …

Le Bouquet TV Musulman répond aux besoins de toute la famille pour apprendre ou découvrir cette belle religion.

Grâce à la chaîne Iqraa International, en exclusivité dans le Bouquet TV Musulman, les programmes sont accessibles pour tous puisque elle est diffusée EN FRANÇAIS ET EN ANGLAIS !

Ce bouquet, accessible via l’offre internent Free, Numéricable et SFR vise à partager les valeurs universelles musulmanes ainsi que proposer les meilleurs programmes pour bien suivre le chemin vers Allah.

Profitez de suite de la mise au clair des chaînes chez Free du 3 au 13 avril 2015.
********************************************

Laisser un commentaire