MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 11 Joumada al Awwal 1436


ONG LIFE: DAWAH TOUR 2015 « L’Afrique comme vous ne l’avez jamais vu. »

Le 1er Mars 2015, l’O.N.G LIFE lance officiellement la 5ème édition du Dawah Tour. Un voyage inédit qui s’annonce haut en rebondissements…
Une semaine pour sillonner le pays

Cette année, LIFE s’envolera pour un pays d’Afrique situé à plus de 5000 km de la France : le Cameroun, apprécié des baroudeurs, entre forêts équatoriales et terres désertiques…

L’équipe LIFE partira à la rencontre de nos frères et sœurs en situation de vulnérabilité. Durant ces 7 jours, à un rythme effréné, la team ira à la rencontre des villageois, de prisonniers, d’hommes et de femmes engagés et vous fera partager les messages qu’ils ont à vous délivrer.
Un donateur à la rencontre de la oumma en Afrique

Jérémy Malik, une trentaine d’années, salarié dans une société de télécommunications a décidé d’embarquer avec nous pour son premier voyage en Afrique subsaharienne. Déterminé à voir de ses propres yeux comment LIFE agit au Cameroun, il sait que ce voyage sera plein de surprises… Il ne se doute pas encore que ce qu’il y découvrira le marquera à vie.
Une mission : Vous montrer le terrain comme vous ne l’avez jamais vu !

L’histoire de Mounira vous a touché, en témoigne ces messages poignants que nous avons reçus. Parce qu’il est désormais temps pour vous de savoir comment vivent nos frères et sœurs camerounais, si loin et pourtant si proches de nous, nous vous montrerons tout.

« C’est quand elle se transforme en misère que la pauvreté entame la dignité humaine, et devient une menace pour la foi »

*************************************

Oumma School : « Investissez dans l’avenir de vos enfants »

Oumma School, c’est Un exemple supplémentaire que notre Oumma avance et progresse malgré le climat actuel. Oumma School est un fonds de dotation qui a pour objet le financement exclusif des établissements scolaires privés hors contrats. Oumma School a été créé par quelques membres de la communauté musulmane d’Ile de France soucieux de répondre à un besoin primordial et d’intérêt général à savoir l’éducation et le savoir.

Oumma School permet aux structures portant un projet d’établissement scolaire de les soulager pour la partie finance pour qu’elles puissent se concentrer sur leur pôle pédagogique. Leur objectif est également de professionnaliser la collecte de dons et de contribuer à l’émergence d’un maximum d’établissements privés hors contrats à éthique musulmane et ce dans tout l’hexagone.

Les engagements d’Oumma School sont :

– Le financement exclusif d’écoles privées hors contrat
– Nos actions 100 % bénévoles et sans contreparties
– Un suivi strict de toutes demandes de subventions
– Une transparence totale sur toutes nos attributions
– Un traitement équitable de tous les dossiers en axant les priorités sur sa concordance avec nos valeurs islamiques, l’état d’avancement du projet, sa viabilité économique et enfin sa structure pédagogique.
– Utiliser toutes leur plateformes de communication pour vous transmettre l’avancée de nos actions.

Sans comptez qu’Oumma School a obtenu le soutien de nombreuses personnalités de la communauté.


************************************************
Une nouvelle loi pour ou contre les musulmans autrichiens ?

L’Autriche vient de mettre en place une nouvelle loi qui se dit « réduire l’influence étrangère sur les mosquées et l’enseignement religieux afin d’éviter des dérives radicales ». Elle a été mise en place le 25 février : les financements des organisations religieuses et des imams par des fonds étrangers sont désormais interdits. L’Allemagne est en accord avec cette loi, contrairement à la Turquie.
Les adhérents à la loi

Les députés de la coalition au pouvoir, les sociaux-démocrates du SPÖ et les chrétiens-démocrates de l’ÖVP ont voté pour cette loi. Certains mettent en avant le « soupçon généralisé » que la loi fait peser sur tous les musulmans, alors que d’autres y voient un « placebo » car ils ont de meilleurs « remèdes », plus efficaces…
Certaines attentes

Les associations musulmanes autrichiennes doivent assumer « une approche positive envers la société et l’Etat » pour être agréées. Les imams se formeront dans des cursus théologiques dans les universités autrichiennes et plus aucun financement depuis l’étranger n’est autorisé.
**********************************
Arabie Saoudite : le conseil d’un enfant handicapé aux riches du pays

Il y a parfois des conseils qui viennent des plus petits, mais ô combien ils sont grands… Et cet enfant saoudien vous le prouvera.
Un conseil de taille

Ahmed est un enfant handicapé mais qui n’a pas l’air de s’en plaindre. A travers cette vidéo, il fait preuve de patience et de satisfaction en louant Allah, mais pas seulement. Le message qu’il souhaite surtout faire passer est principalement destiné aux riches.

« Je leur conseillerai de préserver leur vie et leur santé (…) L’argent n’est pas éternel, c’est le paradis qui l’est. A qui vont-ils donner de l’argent le jour du Jugement ? »

Un conseil pour les riches, d’un enfant riche… en valeur. Ahmed n’a peut-être pas la capacité de marcher, mais il a la capacité de raisonner, et cette richesse-ci est inestimable. Qu’Allah le préserve et lui accorde la guérison !
************************************

Menacé de poursuites pour « incitation à la haine raciale » pour un tee shirt BDS

Mariano Pusceddu paysan Bio depuis plus de 25 ans et membre de la Confédération Paysanne est bien connu dans la région de Lodève et dans le département où il tient son stand de légumes bio. Solidaire des paysans palestiniens qui luttent pour leur terre il a établi des relations directes avec certains d’entre eux qu’il a reçus et à qui il a envoyé des graines.

Installé dans la commune d’Octon à côté du Salagou et proche de la ville de Lodève il tient un stand de vente de sa production de fruits et légumes tous les samedi sur le marché de Lodève et les mercredi à Clermont-l’Hérault.

Depuis cet été il suspend à son parasol deux tee-shirts de la Campagne BDS France qui mentionnent recto :

« Justice en Palestine » et au verso : « Boycott Israël apartheid ».

Samedi 21 février, quelle n’a pas été sa surprise quand les policiers municipaux de la ville de Lodève sont venus lui demander de retirer le tee shirt et l’on menacé de verbalisation « pour incitation à la haine raciale » et ajouté que le règlement des marchés interdit toute expression politique. Immédiatement plusieurs clients et passants se sont attroupés indignés par ce type de menace et d’interdiction et les policiers sont partis sans qu’il ait enlevé le tee shirt.

Le mercredi suivant, 25 février, ce sont les gendarmes qui sont venus sur le marché de Clermont-l’Hérault constater la présence des tee shirts et qui lui ont dit, un peu gênés, que c’était à la demande de la mairie de Lodève.

Mariano est profondément choqué par ces interventions. D’une part il se sent insulté qu’on ose prétendre que sa solidarité avec les paysans palestiniens et son soutien à la Palestine constituent un acte « d’incitation à la haine raciale » et d’autre part il est abasourdi et très inquiet par une telle offensive contre la liberté d’expression par ceux-là mêmes qui en font le fondement de la démocratie. Y aurait-il deux poids deux mesures dans la liberté d’expression ?

Heureusement, Mariano, membre de la Confédération Paysanne, militant respecté pour son humanisme a déjà reçu de nombreux témoignages de solidarité et samedi 28 février prochain de nombreuses personnes viendront au marché lui témoigner leur soutien. En effet une telle plainte ou tout autre poursuite de ce type pourrait avoir pour effet de lui interdire l’accès aux marchés qui sont ses seules sources de revenus !

On ne peut que s’interroger sur les buts de cette interprétation du BDS comme « incitation à la haine raciale ».
*****************************************
Le parcours de Yassine : du sionisme à la da’wa pour l’Islam

Yassine Jabri est le coordinateur européen de Mercy For Mankind, une organisation de da’wa aux Etats-Unis. Il a longtemps navigué dans les réseaux sionistes sans vraiment savoir ce qu’étaient véritablement leurs buts.

Depuis l’Angleterre où il réside actuellement pour développer son réseau de da’wa, Yassine dévoile son passé trouble et mouvementé sans concession. Il revient sur ses erreurs, ses difficultés et ses péripéties avec les réseaux sionistes.

Yassine a eu le courage de reconnaître ses fautes et de s’interroger sur ses implications politiques et religieuses. Un beau travail de remise en question personnelle qui nous l’espérons servira à d’autres. Nous souhaitons bonne continuation et réussite à notre frère Yassine !

*******************************************

Laisser un commentaire