MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Maroc : Le Maroc envoie des F16 bombarder l’Irak et la Syrie

L’information a été révélée par le New-York Time, le Maroc aurait déjà envoyé des avions de chasse F16 au Moyen-Orient.

Le Royaume qui avait été sollicité cet été par ses alliés saoudiens et émiratis afin de soutenir l’effort de guerre contre l’État Islamique ( ex-ISIS ) en Irak et en Syrie avait déjà dépêché des forces terrestres afin de sécuriser les frontières du royaume saoudien. Rabat aurait depuis fourni des avions de chasse F16 à la coalition américano-saoudienne.

En effet, les États-Unis et leurs alliés du Golfe bombardent largement les positions de l’État Islamique ainsi que celles des rebelles sunnites en général entrés en guerre contre les régimes alaouite en Syrie et chiite en Irak depuis maintenant plusieurs mois.

La question de l’envoi conséquent de troupes au sol ne semble pour l’instant pas résolue malgré l’arrivée de soldats égyptiens et marocains dans le Golfe et en Jordanie.

Par ailleurs, on ne sait pas pour l’instant si ces avions ont déjà participé à des bombardements effectifs.

Outre cette intervention directe marocaine dans la région du Sham, la guerilla en Libye aurait également donné lieu à l’intervention discrète de forces armées émiratis, égyptiennes et algériennes contre l’ex-gouvernement ” islamique “.

Une situation qui depuis s’est propagée au Yémen et risque bientôt de faire basculer le Liban voisin.

Bien que ” la lutte nécessaire contre le terrorisme ” soit invoquée par les puissances sunnites, cette guerre aboutira selon les spécialistes in fine, si elle réussissait, à asseoir définitivement la puissance chiito-iranienne dans la région. Un plan initié par l’Amérique qui compterait s’appuyer sur un Iran réhabilité pour sous-traiter le contrôle de la région dans les prochaines décennies.

Un scénario qui expliquerait bien souvent le soutien des populations locales aux rebelles sunnites quelques soient leur radicalité qui ne pourra, selon eux, jamais dépasser celle des ennemis héréditaires chiites …

Pris au piège dans cette guerre, les populations sunnites irakiennes et syriennes vivent désormais, paradoxalement, sous le rythme des bombardements chiito-alaouites la journée et américano-saoudiens la nuit. Une triste réalité que n’auraient jamais pu imaginé il y a quelques mois encore les sunnites de la région qui subissent une guerre qui a déjà fait des centaines de milliers de morts et des millions de déportés.

Laisser un commentaire