MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


300 réfugiés Ouïghours risquent la peine de mort, la Turquie vient en aide

300 ouïghours, minorité musulmane et turcophone provenant de Chine, ont été arrêtés en Thaïlande en possession de faux passeports, alors qu’ils tentaient de fuir leur pays d’origine. S’ils sont jugés par les autorités chinoises, ils risquent la sentence la plus élevée, la peine de mort.

Le Ministère des Affaires Etrangères turc a donc fait en sorte de permettre à ces 300 ouïghours de venir en Turquie. S’ils ne veulent pas trouver refuge en Turquie, ils seront obligés de retourner en Chine où la peine de mort les attend.

Parmi ces réfugiés, se trouvent des femmes et des enfants. Le Ministère des Affaires Etrangères turc doit cependant agir rapidement afin d’entrer en contact avec les autorités thaïlandaises et de faire le nécessaire au niveau administratif pour que les réfugiés ouïghours puissent venir.

L’ethnie des ouïghours qui se concentre essentiellement dans la région de Xinjiang, est persécutée par les autorités chinoises dans l’indifférence. Ces musulmans ne peuvent pas pratiquer librement leur religion, et leurs libertés fondamentales sont très restreintes. Interdiction de porter la barbe, de jeûner le mois de ramadan, répressions de manifestations, interdiction de rassemblement, arrestations abusives, assassinats, emprisonnement de imams, la liste des atrocités est longue. Les intimidations, les violations des droits de l’Homme sont quotidiennes pour ce peuple. Au cours des affrontements de l’été dernier, plusieurs centaines de ouïghours ont été tués par des forces chinoises.

Laisser un commentaire