MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


L’épouse du nouveau Président afghan défend l’interdiction du niqab en France

Edifiant. La première dame d’Afghanistan, Madame Rula Ghani défend la loi qui interdit le port du niqab en France. Le caractère controversé de la loi, la polémique qu’elle a suscité, son caractère liberticide que beaucoup ont reproché, (y compris oar des personnalités politiques), n’ont pas empêché l’épouse du Président Ashraf Ghani fraîchement élu le 29 septembre dernier de défendre cette interdiction.

Dans un entretien avec l’agence de Presse AFP, Madame Ghani valide cette interdiction estimant que « le niqab et la burqa empêchent les femmes de se déplacer librement et de voir ». Elle ajoute que le niqab, c’est un peu comme des « oeillères » et finit par cette affirmation : « Je suis entièrement d’accord avec le gouvernement en France ».

Dans une volonté de mener une campagne pour la défense des libertés des femmes dans son pays, Madame Ghani souhaite jouer un rôle plus important que la précédente première dame, l’épouse de Hamid Karzai. Mais était-ce nécessaire de le faire au détriment de ces femmes françaises a qui on a interdit de porter le niqab ? Il semble aussi que Madame Ghani ne connait pas vraiment le niqab et la burqa puisqu’elle pense que cela ne permet pas de se déplacer librement, et de voir.
La première dame a cependant tempéré ses propos concernant le port du hijab. En effet, elle ne comprend pas la polémique autour du hijab en France.

Espérons que tout de même, Madame Ghani fera dans son pays la distinction entre les choix religieux de ses concitoyens et les comportements traditionalistes de certains, dans le cadre du combat pour le respect des droits des femmes, un combat louable.

Laisser un commentaire