MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Australie : des selfies avec hijab pour soutenir les sœurs musulmanes

Après que des actes islamophobes ait été perpétués en Australie, une vague de solidarité envers les femmes musulmanes est née dans le pays.

En effet, dans une campagne relayée par les réseaux sociaux, les australiennes sont invitées à porter le hijab afin de signifier qu’elles n’ont pas de préjugés au sujet des femmes voilées et que cette tenue ne les dérange pas plus qu’une autre. A l’origine de cette initiative, le nombre d’actes islamophobes croissant dans le pays. C’est en ce sens que Mariam Veiszadeh, qui a lancé cette campagne a déclaré : « J’avais entendu parler d’exemples absolument horribles de femmes musulmanes qui étaient victimes d’abus dans les rues, une maman qui a reçu des coups de pieds sur sa poussette, des amis qui ont trop peur de quitter leur maison », propos relevés par News Australia.

Suite à cet appel à la solidarité, plusieurs selfies d’australiennes en hijab ont été postés. Parmi ces femmes, des célébrités australiennes ont participé à ce geste de solidarité : Jessica Rowe, journaliste et présentatrice tv, Meshel Laurie, comédienne et animatrice radio ou encore Julie Owens, politicienne et membre du parti travailliste australien. Même des hommes ont posté des messages de soutien, comme l’ancien Premier Ministre australien, Malcolm Fraser.

Le mouvement du nom de « #Wish women in solidarity (with) hijabs » a donc trouvé de nombreuses adeptes. La page Facebook de cette campagne a récolté jusqu’à présent 28 635 adhérents. Cette campagne pro-hijab a lieu parallèlement aux réticences envers le niqab. Le premier ministre lui-même avait fait part de son avis sur le niqab « Sincèrement, je voudrais qu’il ne soit pas porté, mais nous sommes dans un pays libre, nous sommes une société libre et ce n’est pas l’affaire du gouvernement de dire aux gens ce qu’ils doivent et ne doivent pas porter ». Malgré son avis sur la question, le premier ministre reconnaît que chaque citoyen demeure libre de se vêtir comme il le souhaite. Voilà des propos dont son homologue français ferait bien de s’inspirer.

Laisser un commentaire