MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Hajj 2014 – 1435 : derniers rituels sous une pluie torrentielle

Alors que les pèlerins s’apprêtent à clôturer le Hajj et à rejoindre leur pays, une pluie diluvienne est venue arroser les villes de Mina et de La Mecque. En effet, la pluie a inondé les lieux saints dimanche alors que les pèlerins procédaient à la lapidation des stèles plus connue sous le nom de jamarat.

Cette pluie torrentielle a été accueillie à bras ouverts par les pèlerins, qui espéraient alors un peu de fraîcheur. En effet, avec des températures avoisinant les 40 degrés amplifiés par la chaleur du rassemblement et de la foule humaine, les musulmans ne pouvaient espérer mieux qu’une telle fraîcheur.

C’est en ce sens qu’un pèlerin a confié au quotidien Arab News : « Dès que nous sommes arrivés à la station Jamarat, nous avons été accueillis par un important vent de fraîcheur ». Ce à quoi il a ajouté : « Et quand nous avons commencé à marcher vers le complexe Jamarat pour effectuer le rituel de la lapidation, c’était comme si une ombre divine avait été créée pour protéger les pèlerins » : une pluie diluvienne accompagnée de vents frais, rien de mieux pour protéger de la chaleur et des difficultés qu’elle engendre.

Les pèlerins furent donc soulagés par ces averses. Bien que ces dernières les aient trempés, les musulmans ont considéré cette pluie comme une bénédiction divine qui leur a facilité les rituels. Ce bienfait d’Allah prend davantage d’ampleur lorsque l’on considère que les invocations prononcées lors d’averses sont les plus exaucées. En effet, d’après Sahl ibn Sa’d (qu’Allah l’agrée), le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Deux invocations ne sont pas repoussées : l’invocation au moment de l’appel à la prière et celle faite sous la pluie ». (Al Hakim et authentifié par Cheikh Al Albani).

Laisser un commentaire