MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 30 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 30 Rabi Al Awwal 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Philippe Grenier, premier député musulman français de l’histoire.
Nous avions évoqué la belle histoire d’Henry Edward Stanley, cet anglais converti à l’islam. Il avait alors été le premier député anglais de l’histoire, au 19ème siècle. Toujours dans le même siècle, nous parlerons brièvement aujourd’hui de Philippe Grenier, le premier député musulman français de l’histoire.
Né le 14 août 1865 à Pontarlier dans le Doubs, Philippe Grenier était un homme doué et brillant. Il fut notamment médecin, et homme politique. Il était le fils d’un ancien capitaine de cavalerie, qui avait servi Napoléon III. Très jeune, il fut orphelin de père, puisque celui-ci mourut alors qu’il n’avait que six ans seulement.
Il effectuera ses études secondaires dans la ville de Besançon, puis décrochera son baccalauréat. De 1883 à 1890, il étudiera la médecine à la faculté, puis ouvrira son propre cabinet à Pontarlier, sa ville natale. En 1890 toujours, il part en Algérie à Blida, pour rencontrer son frère qui y vivait. C’est à ce moment là qu’il commencera à s’intéresser à la culture musulmane. Le problème, c’est qu’il reste outré de la façon dont les algériens musulmans sont traités là-bas. Entre misère et injustices sociales, il rentre en France et commence à étudier le Coran. En 1894, il retourne une seconde fois en Algérie, toujours à Blida, et se convertit à l’islam. Suite à sa conversion, il décide de se rendre à la Mecque, en Arabie Saoudite.
La suite de son histoire va prendre une tournure incroyable. N’ayant peur de personne à l’image de Omar Ibn Al Khattab, il rentre en France en adoptant la tenue vestimentaire des algériens de l’époque : la gandoura et le burnous. Malgré les railleries de la presse sur ses nouveaux habits, il tente sa chance pour devenir député de Pontarlier, après la mort de son prédécesseur. Avec une campagne modeste mais convaincante, il obtient 51% des voix au deuxième tour, le 20 décembre 1896. Il y a donc tout juste 119 ans, il devient fièrement le premier député musulman de France.
Clic pour voir la Source de l’article
***

L’agence de voyages, Voyages Halal lance des promotions exceptionnelles.
Si vous souhaitez aller à la rencontre de destinations de rêves, avec un groupe qui vous ressemble, faire de nouvelles rencontres, partager et échanger, le tout, à prix cassés, ces promotions sont faites pour vous.
En effet, Voyages Halal lance des voyages de groupe ! Après le succès du groupe envoyé à Antalya dans un Hôtel entièrement Muslim Friendly, avec piscines et plages réservées aux femmes, l’agence de voyages réitère l’expérience en proposant non pas un, mais deux groupes dans les prochains mois, dans des destinations de rêve et à prix cassés !
Les Emirats Arabes Unis : du 10 au 19 Février 2017 :
En pleine vacances scolaires, et en haute saison aux Emirats, idéale pour le tourisme, laissez l’hiver derrière vous et venez rejoindre le soleil ☼.
Vous aurez la chance de visiter pas moins de 4 Emirats : de la douceur d’Abu Dhabi à la grandeur de Dubaï en passant par l’authenticité de Sharjah et en terminant par Fujaïrah, rejoignez un circuit qui vous fera voyager de la ville au désert en passant par les plages, le tout, accompagnés d’une personne de l’agence.
1090 euros/ adulte* du 10 au 19 Février 2017 payable en plusieurs fois sans frais.
Ce tarif comprend: les vols directs, aller-retour au départ de Paris** avec la compagnie Etihad, les hôtels (entre 4 et 5 étoiles!) et les transferts.
*(en base chambre double et formule petit-déjeuner).
** Pour les départs de province, n’hésitez pas à consulter Voyages Halal pour les prés et post acheminements.
https://www.facebook.com/Voyages-Halal-560988323935799/
Le Sultanat d’Oman : du 18 au 25 mars 2017 :
A la rencontre d’Oman:
Avez-vous déjà entendu parler du Sultanat d’Oman ? Vous rêvez de visiter ce merveilleux pays ?
Voyages Halal propose, pour vous, et en exclusivité, un circuit complet.
Ce circuit est idéal pour découvrir les multiples facettes d’Oman : Mascate et sa magnifique mosquée Sultan Qaboos, ses souks aux senteurs d’encens, la découverte d’impressionnants Wadi si spécifiques au pays. Sans oublier le merveilleux désert de Wahiba Sands, avec une nuit sous les étoiles dans un campement, la ville historique de Nizwa, des forts, les fameux falajs traditionnels et plein d’autres découvertes…
Autant de moments intenses, pour un séjour inoubliable dans un pays de rêve.
1450€* par adulte du 18 au 25 mars 2017, payable en plusieurs fois sans frais.
Ce tarif comprend les vols avec la compagnie Gulf Air**, les transferts, les hôtels 4 étoiles, la nuit dans un campement dans le fabuleux désert de Wahiba Sands, et les repas (hormis le dernier). En somme, un circuit complet.
Période idéale pour visiter le pays, vous serez accompagnés d’une personne de l’agence ainsi que d’un guide francophone. Vous aurez la possibilité de prier à l’heure et un arrêt dans une mosquée pour la prière du Vendredi est prévu.
* tarif sur la base d’une chambre standard pour 2 adultes.
** Pour les départs de province, n’hésitez pas à consulter Voyages Halal pour les prés et post acheminements.
Pour toute réservation ou demande d’informations contactez le 01 43 77 95 10, sur Facebook ou par email à l’adresse : voyageshalal@sakinavoyages.fr .
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : «Pas de Noir» : l’agence immobilière Laforêt dans la tourmente.
« Pas de Noir » : C’est la mention que portait l’annonce d’un appartement en location à Levallois-Perret, géré par l’agence immobilière Laforêt des Lilas (Seine-Saint-Denis).
C’est Moustapha, à la recherche d’un bien qui est tombé sur cette annonce. En effet, fin novembre alors qu’il recherche désespérément une location, il tombe sur la fiche technique d’un bien immobilier dont l’intitulé est le suivant :
«Attention, important pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de Noir, immeuble avec des policiers uniquement.»
Au micro de France Info, Laurent Balestra, responsable de l’agence en cause, parle d’un «cas isolé» et se défend des accusations de racisme. Ce serait «sur injonction de la propriétaire qui est raciste» que l’agent «naïve et mal formée […], a retranscrit sans savoir.» Une collaboratrice qui ne ferait, dit-il, plus partie de l’entreprise.
Des associations qui luttent contre le racisme ont annoncé qu’elles vont intenter un procès à l’agence immobilière…
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Nîmes : Deux chauffeurs de bus nîmois devant la Justice #islamophobie.
Deux chauffeurs de bus nîmois devant la Justice pour avoir mis en ligne entre mai et juin 2013 des photos et une vidéo à caractère islamophobe sur les réseaux sociaux.
C’est ainsi que ces deux coupables n’avaient pas hésité à publier une photo montrant un musulman avec un porc dans une position dégradante pour le musulman accompagnée d’une légende grossière.
Quand à la vidéo, il s’agit d’un montage représentant des personnes d’origine maghrébine, et notamment des femmes voilées à un arrêt de bus d’un quartier de Nîmes, explosant sous des missiles.
Cette vidéo avait énormément choqué la communauté musulmane.
Agés de 44 et 52 ans, ils devront verser 1500 euros d’amende et effectuer un stage de citoyenneté en vue de lutter contre la discrimination raciale.
Une peine bien dérisoire pour ces deux islamophobes reconnus coupable.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Houilles : Un musulman poignardé par un islamophobe.
Voilà une information qui fait froid dans le dos et pour cause, un musulman a été poignardé violemment dans le dos par un islamophobe dans une ville des Yvelines.
Cette scène que l’on croirait directement sortie d’un film d’horreur s’est déroulée plus exactement à Houilles dans un bus de la RATP.
Tout a commencé vendredi dernier dans l’après-midi. Un homme de 53 ans entre dans le bus de la RATP avec un ami. Des jeunes gens montent aussi dans le bus, discutant entre eux. L »un d’eux jure sur le Coran mais cette phrase suffit à énerver l’islamophobe de 53 ans qui commence alors à s’exciter.
Un passager alors assis non loin, vêtu d’un qamis et portant une barbe tente de calmer gentiment les choses. Il ne montre aucune forme de violence. En effet, après l’incident, il retourne à sa place et tourne même le dos au quinquagénaire. C’est alors que ce dernier sort de sa poche trois couteaux et assène des coups d’une violence inouïe dans le dos du pauvre homme. Une des lames passe même à quelques centimètre de l’aorte qui aurait pu tuer sur le coup la victime. La pauvre homme doit même son salut à d’autres voyageurs du bus qui s’interposent rapidement.
L’islamophobe a été appréhendé par la police et a été condamné par le tribunal à deux ans de prison, dont six mois avec sursis.
Au tribunal, le criminel a tout de même tenté de justifier son acte odieux en invoquant la peur du terrorisme.
« On vit dans une France anxiogène. Avec les soucis qu’on a sur le territoire, je croyais qu’il allait me tirer dessus… «
, a-t-il déclaré au tribunal.
Malgré une agression évidente en raison d’une appartenance à une religion, le quinquagénaire n’a été condamné qu’à deux ans de prison, dont six mois avec sursis.
La condamnation de cet acte abominable et criminel par la classe mediatico-politique est toujours attendu…
Clic pour voir la Source de l’article
***

Les tirailleurs sénégalais, la longue bataille pour la reconnaissance.
C’est une décision historique qu’ils ont longtemps attendu. Les tirailleurs sénégalais pourront bientôt obtenir leur naturalisation. « J’ai demandé qu’il y ait des instructions très claires qui soient données pour qu’il y ait toutes les facilités pour leur permettre d’accéder à la nationalité française », a déclaré François Hollande le 20 décembre à l’occasion de la visite d’Etat en France du président sénégalais, Macky Sall.
« J’ai demandé au ministre de l’Intérieur de s’assurer que les dossiers de naturalisation des tirailleurs sénégalais qui en font la demande soient examinés avec rapidité et bienveillance », peut-on aussi lire dans le courrier adressé à Aïssata Seck.
La maire adjointe (PS) de Bondy, chargée des Anciens combattants, est des dernières à être à l’origine de cette prise décision. Le 10 novembre, elle met en ligne une pétition sur la plateforme de pétitions Change : « Je n’en pouvais plus qu’on demande à ces hommes âgés une multitude de pièces d’état civil impossibles à obtenir dans leur pays d’origine (actes de naissance des parents ou grands-parents) », explique-t-elle au Monde.
Cette cause lui tient particulièrement à cœur pour être elle-même petite fille d’un tirailleur. La pétition rencontre un succès et récolte plus de 40 000 signatures. Sur les réseaux sociaux, elle reçoit le soutien d’Omar Sy, Jamel Debbouze ou encore de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale.
Un ancien combattant témoigne pour la postérité
Aujourd’hui, il ne resterait plus qu’un millier d’entre eux dans l’Hexagone. François Hollande a souhaité que « leur entrée dans la citoyenneté puisse faire l’objet d’une cérémonie particulière ».
Cette décision rend justice à ces soldats qui ont combattu pour la France au prix de grands sacrifices. Dans le cadre de la quatrième édition d’Infracourts, un concours de France Télévisions qui récompense les meilleurs documentaires de 3 min, « La Récompense » figurait parmi les 10 lauréats du jury. Réalisée par le journaliste Abda Sall, le court-métrage nous invite à écouter un ancien combattant, M’Baye Bouna, livrant un témoignage exclusif sur son expérience. Une histoire dans la grande Histoire à graver dans les mémoires.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Tunisie : l’adoption d’une loi contre le racisme réclamée d’urgence.
L’agression de trois étudiants congolais samedi 24 décembre a suscité l’émoi dans le pays. « Deux ont eu la gorge tranchée et le troisième a été poignardé », a déclaré à l’AFP Rachid Ahmad Souleimane, président de l’Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie (AESAT). Les victimes ont été transportées à l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis. La ministre de la Santé Samira Merai Friaa et le ministre des Droits de l’homme Mehdi Ben Gharbia se sont rendus à leur chevet.
A l’appel d’associations d’étudiants africains, une manifestation a été organisée le lendemain au centre de la capitale. Les participants ont dénoncé les multiples agressions racistes dont font l’objet les Noirs en Tunisie.
Face à la mobilisation, le Premier ministre Youssef Chahed a annoncé la nécessité d’un débat parlementaire pour faire adopter une loi contre le racisme. « Je demande à ce que les députés en débattent en urgence. Il faut aussi lancer des campagnes de sensibilisation », a-t-il indiqué lundi 26 décembre à l’occasion de la journée nationale contre la discrimination raciale. Une date symbolique que le Premier ministre voudrait transformer en « rendez-vous annuel ».
En juin dernier, des associations avaient formulé leur propre proposition de loi condamnant toute forme de discrimination. L’initiative avait obtenu le soutien de députés de la majorité mais était restée sans suite.. Le racisme anti-noir est un phénomène prégnant en Tunisie comme dans le reste du Maghreb. Des actions citoyennes Des actions citoyennes ont fait leur apparition ces derniers mois pour dénoncer ces discriminations. Le gouvernement est appelé à prendre ses responsabilités pour mettre un frein à la négrophobie.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Turquie : Le président Erdogan accuse la coalition de soutenir l’Etat islamique en Syrie.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan accuse les forces de la coalition de soutenir des « groupes terroristes » en Syrie, dont le groupe Etat islamique.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***
Événement : Institut Islamique Européen : Inscription nouvelle session.
Le Centre Islamique et Culturel de Belgique organise des cours en sciences islamiques dispensés par L’Institut Islamique Européen.
Ces cours de sciences islamiques auront lieu 2 jours par semaine, les lundis et mercredis, de 18h à 20h30.
Les inscriptions se déroulent dans les locaux mêmes du Centre Islamique du lundi au jeudi de 10h à 16h et le vendredi et samedi de 10h à 13h.
Un frais de participation de 60 euros sera exigé lors de l’inscription.
Les locaux du centre Islamique de Belgique se trouve à l’adresse suivante :
« Parc du cinquentenaire 14
1000 Bruxelles ».
Clic pour voir la Source de l’article
***

Les accords Sykes-Picot qui ont dessiné le Proche-Orient ont 100 ans.
Il y a 100 ans, les accords Sykes-Picot étaient signés, traçant ainsi les frontières au Proche-Orient et créant les Etats que l’on connaît aujourd’hui dans la région.
Britanniques et Français se partagent la région.
C’est l’Empire ottoman, allié de l’Allemagne au cours de la Première Guerre mondiale, que Paris et Londres ont cloisonné. Par le biais de Mark Sykes et François Georges-Picot, les deux capitales négocient les territoires entre elles. Le but, comme l’indique le préambule de l’accord, est de « détacher les Arabes des Turcs en facilitant la création d’un Etat ou d’une confédération d’Etats arabes » . On se distribue alors les pays que l’on trouve de nos jours sous les noms : Liban, Syrie, Jordanie (ancienne Transjordanie), Irak, Turquie, les pays du Golfe dont l’Arabie Saoudite. L’Anatolie, actuellement province turque, est aussi concernée. L’Iran est elle gérée par un accord anglo-perse. Enfin la Palestine doit avoir un statut international et Lord Balfour a promis la création d’un foyer juif sur ce même territoire.
Les intérêts britanniques et français d’abord.
Ainsi des Etats sont créés mettant à leur tête des chefs conciliant avec les intérêts britanniques et français bien que les populations leur soient hostiles. C’est par exemple le cas dans la future Turquie lorsque Mustapha Kemal appellera à la révolte. Quant au pétrole, il joue déjà un rôle important et chacun veut y avoir accès. Après avoir été révélés, ces accords ont été considérés comme des négociations secrètes entre des puissances coloniales souhaitant sculpter un Proche-Orient répondant à leurs propres intérêts. D’ailleurs, aujourd’hui, avec notamment la présence russe et iranienne en Syrie, les déclarations d’Erdogan sur des villes irakiennes qu’il considère comme éternellement liées à la Turquie ou encore les revendications kurdes, pour ne citer que ces problématiques, la carte du Proche-Orient subit de fortes tensions.
La situation géopolitique actuelle pourrait-elle un jour modifer les tracés décidés lors des accords Sykes-Picot ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Etats-Unis : la présidence Obama se réveille pour la création d’un Etat palestinien !
La présidence Obama semble jeter ses dernières forces dans le processus de paix entre Palestiniens et Israéliens. En effet, les discours se multiplient à ce sujet en cette fin de mandat, avant de passer le relais à Donald Trump qui ne semble pas avoir les mêmes positions sur le sujet.
Les Etats-Unis lâchent Israël ?
Vendredi 23 décembre, le Conseil de Sécurité de l’ONU votait une résolution condamnant la colonisation. Les Etats-Unis ne brandissent par leur veto et décident simplement de s’abstenir permettant ainsi au texte de recevoir un avis favorable. Une situation qui a déplu du côté de Tel Aviv, incitant Benjamin Netanyahou à reconsidérer les relations diplomatiques avec les pays présents lors du vote à l’ONU. Aujourd’hui, mercredi 28 décembre, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, doit prononcer son discours au sujet justement du processus de paix. Il devrait indiquer qu’Israël se doit de reconnaitre un Etat palestinien avec pour capitale Jérusalem-Est et les frontières de 67. De quoi donc attiser davantage la colère du Premier ministre israélien. Cependant les agissements de la présidence Obama donneront-ils vraiment des résultats en faveur des Palestiniens avant qu’Obama ne cède sa place ? Aucune chance…
Donald Trump a déjà indiqué qu’après sa prise de fonction les choses seraient différentes. Sur le terrain, rien ne change, des discussions sont en cours pour autoriser la construction de 618 logements à Jerusalem-Est. La colonisation continue tranquillement…
Clic pour voir la Source de l’article
***

Le congé proche aidant, un droit dès le 1er janvier 2017.
Pour les salariés qui aident un proche malade, âgé ou handicapé, un nouveau dispositif légal voit le jour à partir du 1er janvier 2017. Ils pourront bénéficier d’un « congé proche aidant », un congé sans solde d’une durée de trois mois afin de permettre aux aidants de s’absenter sans avoir à craindre la perte de son emploi.
A noter aussi, le dispositif s’étend aux aidants sans lien de parenté avec la personne handicapée ou en perte d’autonomie.
Il se substitue au congé de soutien familial, « en élargissant le champ des personnes éligibles aux proches aidants sans lien familial et aux aidants de personnes accueillies en établissement, en autorisant les périodes d’activité à temps partiel au titre de ce congé, et en en autorisant son fractionnement », selon le décret en date du 18 novembre.
Sont concernés les employeurs de droit privé et leurs salariés ainsi que les établissements publics à caractère industriel et commercial. L’ancienneté requise pour en bénéficier est réduite à un an, contre deux ans actuellement. Ce congé, qui doit être formulée au moins un mois à l’avance, quinze jours en cas d’urgence, est renouvelable une fois dans la limite d’un an pour l’ensemble de la carrière.
Trouver une meilleure « articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale », tel est l’objectif affiché du congé proche aidant. En France, 8,3 millions de personnes accompagnent des proches handicapée ou en perte d’autonomie au quotidien.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Roumanie : Sevil Shhaideh ne sera pas Premier ministre.
Pressentie pour être la première femme et la première musulmane à la tête de la Roumanie, Sevil Shhadeih s’est vu refuser le poste de Premier ministre par le président Klaus Iohannis.
« J’invite la coalition formée du PSD et de l’ALDE à faire une autre proposition », a-t-il déclaré dans une allocution télévisée, sans argumenter son refus. Les spéculations vont bon train, de nombreux médias liant ce choix aux opinions politiques de son mari, un homme d’affaire d’origine syrienne qui aurait affiché son soutien à Bachar al-Assad. Rien n’indique à l’heure actuelle qu’il en est véritablement la cause et que cette supposée proximité avec le régime syrien ait fait pencher la balance en la défaveur de Sevil Shhadeih.
Le Parti-social démocrate (PSD), qui a mis « sa pleine confiance » en la personne de Sevil Shhadeih, envisage un recours visant à voir si le refus est constitutionnel ou non. Son dirigeant Liviu Dragnea examine une procédure de suspension du président roumain ou un recours constitutionnelle. « S’il apparaît qu’il est dans l’intérêt du pays de suspendre M. Iohannis, je n’aurai aucune hésitation à le faire », a-t-il déclaré.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Indonésie : né le 25 décembre, ses parents musulmans l’ont appelé « Joyeux Noël ».
Pour Slamet Hari Natal, un Indonésien vivant à Malang, la deuxième ville de la province de Java oriental, l’expression « Joyeux Noël » résonne familièrement à ses oreilles, et signifie bien plus que la formulation traditionnelle des vœux adressés lors de la célébration de la grande fête chrétienne : c’est en effet le nom auquel il répond.
Né il y a 54 ans de cela, le 25 décembre 1962, il doit à la sage-femme catholique, Akas Kiyo, qui assista sa mère lors de l’accouchement, la suggestion de l’appeler « Joyeux Noël ». Aux yeux de ses parents de confession musulmane, cette suggestion n’avait rien d’une hérésie et, loin de s’en offusquer, ils l’adoptèrent immédiatement, sans craindre que leur enfant en pâtisse dans le futur.
Un demi-siècle plus tard, à l’occasion des festivités de Noël 2016, Slamet Hari Natal a eu les honneurs de la presse indonésienne. Il est apparu à la Une des journaux, muni de sa carte d’identité, afin de dissiper les doutes et convaincre les plus sceptiques de l’authenticité de son nom qui ne fait pas très couleur locale, plus atypique que franchement pittoresque…
« Oui, c’est bien mon nom », a-t-il assuré en brandissant une carte de famille, gage de sa bonne foi, tout en précisant qu’il aurait dû s’appeler « Selamat Hari Natal » (la traduction fidèle de « Joyeux Noël » en Indonésien), si ses origines javanaises n’avaient imposé la contraction de « Selamat » en « Slamet », un prénom très répandu à Java qui veut dire « sûr ».
Bien que musulman dans le pays à la plus forte population musulmane au monde, Slamet Hari Natal affirme n’avoir jamais eu à souffrir de porter un nom si rare et insolite, voire un peu trop catholique pour être foncièrement honnête… « Non, jamais ! », s’est-il exclamé, avant d’insister : « Ici, nous pratiquons la tolérance ». Un joli conte de Noël, en somme.
Clic pour voir la Source de l’article
***
France : Destruction partielle de la mosquée de Montfermeil suite à plusieurs décisions de justice.
Xavier Lemoine, maire Chrétien Démocrate de Montfermeil continue de s’acharner contre la mosquée de sa commune. Dernière humiliation en date, la destruction de l’escalier menant à la salle de prière des femmes. Un acte exécuté par les fidèles eux-mêmes.
L’Association Cultuelle des Musulmans de Montfermeil a une nouvelle fois rendez-vous avec la justice le 17 janvier prochain. Elle risque de lourdes peines d’amende qui pourraient compromettre la poursuite du chantier de la nouvelle mosquée ainsi que la fermeture de la mosquée provisoire. Une pétition vient d’être lancée en ligne.
TEXTE DE LA PÉTITION CONTRE LA FERMETURE DE LA MOSQUÉE DE MONTFERMEIL
Depuis des années, Xavier Lemoine maire de Montfermeil s’acharne à voir notre Mosquée fermer ses portes. La mairie de Montfermeil usant de ses prérogatives, sans préalablement rechercher l’intérêt collectif des Montfermeillois, créant de fait une inégalité de traitement concernant la pratique du culte musulman sur sa commune.
On pouvait croire qu’après, nous être conformés à la décision de justice rendue par la cour d’Appel de Paris qui ordonnait la destruction de la grande salle de prière, de la salle d’ablutions, la mise aux normes de sécurité constatée par la commission de sécurité le 10 février 2014 ; qu’après la mise en œuvre du chantier de la future mosquée de Montfermeil et la pose de la première pierre en juin 2015 par l’ensemble des élus de la République (Président de l’Assemblée Nationale, députés des circonscriptions concernées, Président et conseiller du département, maires de communes avoisinantes), que le climat était apaisé et augurait la perspective d’une solution durable.
Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, ne l’entend pas ainsi et nous a fait parvenir par huissier, deux nouvelles assignations devant le Juge de l’exécution de Bobigny le 18 janvier 2017 prochain à 10h.
· La 1ère assignation porte sur le non respect de l’ordonnance 12/00831, du 16 mai 2012 confirmée en appel le 29/01/2013, de stopper toute réception du public dans nos locaux. La commune demande la liquidation de l’astreinte provisoire de 7 000€, d’enjoindre à l’ACMM de cesser toute réception des publics dès la signification de la présente ordonnance et d’une astreinte définitive de 20 000€ par infraction constatée pendant une durée d’un an et de condamner l’ACMM à verser à la commune de Montfermeil 5 000€ au titre des dispositions de l’art.700 du code de procédure civile.
·La 2ème assignation porte sur le non respect de l’ordonnance 12/00781, du 16 mai 2012 confirmée en appel le 29/01/2013, d’interrompre les travaux engagés sur le Pignon Est. La commune demande la liquidation de l’astreinte provisoire de 27 300€, d’enjoindre à l’ACMM de détruire l’escalier dans un délai de 15 jours, sous astreinte définitive de 5 000€ par jour de retard pendant une durée de 6 mois et de condamner l’ACMM à verser à la commune de Montfermeil 5 000€ au titre des dispositions de l’art.700 du code de procédure civile.
Ces deux assignations ont pour but le paiement d’astreintes très lourdes, la fermeture de notre Mosquée provisoire et de mettre en péril la construction de la nouvelle Mosquée.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Abu Marzouk: l’invitation pour le Conseil National sera étudiée dès qu’elle nous parvient
.
La mère de Shaul: Celui qui prétend connaître le sort de mon fils est un menteur
.
Colonisation accélérée à Salfit
.
Le Hamas demande la garantie des droits des réfugiés palestiniens au Liban
.
Jérusalem: un monument menacé de démolition
.
Le Sénat jordanien salue la résolution sur la colonisation
.
Un enfant condamné à 35 ans de prison
.
Jihad : L’appel à organiser le Conseil national sans consultations est inacceptable
.
Ouverture d’un nouveau tunnel sous la mosquée Al-Aqsa
.
Zahhar: Rencontres prévues avec des responsables égyptiens au Caire
.
Khoudari: La lenteur de la reconstruction exacerbe les souffrances
.
Important dispositif de l’occupation au sud de Naplouse
.
Le député Ghattas assigné à domicile pendant 10 jours
.
Les forces de la sécurité de l’Autorité Palestinienne arrêtent 4 citoyens dont 3 étudiants
.
Des civils palestiniens arrêtés de Qalqilia et des camps de Naplouse
.
Le Hamas dément avoir accepté de participer à la réunion du Conseil national
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire