MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 21 Rabi al Thani 1436

Lille : le lycée musulman Averroès porte plainte pour diffamation

Le directeur du lycée-collège musulman de Lille, un établissement privé sous contrat avec l’Etat a déposé plainte pour diffamation. En effet, un professeur de philosophie ayant exercé dans ce lycée a tenu des propos diffamatoires à l’encontre du lycée. Ces propos ont été relevés dans le quotidien Libération le 6 février.

Soufiane Zetouni, le professeur concerné, accuse la direction de cet établissement secondaire de prôner « de manière sournoise une conception de l’islam qui n’est autre que l’islamisme ». Affirmant également que les lycéens y sont antisémites, le professeur de philosophie pointe du doigt le lycée Averroès ainsi que ses élèves. L’enseignant a démissionné de l’établissement avant de publier sa tribune « Pourquoi j’ai démissionné du lycée Averroès ».

Les anciens collègues ainsi que les responsables de l’établissement sont choqués par le témoignage de ce professeur. C’est ainsi que le principal-adjoint a confié : « En aucun cas, on ne tolère une dérive pareille. Ce qu’on ne comprend pas, c’est que ce professeur ne nous ait jamais alertés ». La professeure de lettres de cet établissement, outrée par ces propos, déclare quant à elle que ses élèves sont « affectueux, normaux ». Si ce professeur de philosophie a été choqué par l’enseignement religieux présent au sein du lycée Averroès, rappelons que les établissements privés ne sont pas tenus de respecter la dite « laïcité-neutralité » de l’Etat. En effet, tout l’intérêt de l’enseignement privé est de pouvoir proposer un enseignement religieux aux élèves.

Il semblerait donc que rien n’est à reprocher à cet établissement d’autant plus qu’il était le meilleur de France en 2013 affichant les résultats les plus élevés au baccalauréat. Le lycée Averroès avait en effet été élu meilleur lycée de France et « ses 600 élèves ont la réputation d’être ouverts et curieux » comme le souligne rfi. Voici quelques éléments que le professeur de philosophie paraît omettre.
*****************************************

Le projet indonésien HijUp: un modèle d’efficacité pour lever des fonds

La plateforme musulmane HijUp, spécialisée dans la vente en ligne de vêtements et accessoires de mode pour femmes et enfants en Indonésie, vient de recevoir un financement d’ ampleur pour continuer son développement économique. Son objectif affirmé est de devenir la référence mondiale de la mode vestimentaire conforme au précepte islamique.

Pour y parvenir, le site en ligne a réussi à convaincre tout une armada de start up et d’investisseurs nationaux et internationaux dans le bien fondé de ce projet.

D’abord en concurrence avec des enseignes locales (Saquina, Hijabenka…), l’ambitieux projet HijUp, spécialisé dans cette niche économique que représente le prêt à porter féminin musulman, aspire à devenir le numéro 1 national puis mondial.
******************************

Vidéo Canada: «Je suis musulman, Je te fais confiance. Avez-vous confiance en moi?»

Les Canadiens ont la réputation d’être parmi les plus tolérant au monde. Cette vidéo prouve une nouvelle fois que c’est vrai .

Le YouTuber AsoOmii Jay a fait équipe avec les productions Temps Vision afin d’essayer une expérience sociale appelé « le projet confiance aveugle ». Ceci afin de tester comment les Canadiens réagiraient face un homme musulman aux yeux bandés dans le centre-ville de Toronto, avec un écritaux indiquant «Je suis un musulman. On me considère comme un terroriste», et «Je te fais confiance . Avez-vous confiance en moi ? Donnez-moi un câlin (hug)».

Le résultat était vraiment surprenant. La vidéo, qui a été postée sur YouTube la semaine dernière , montre plusieurs étrangers étreignant volontiers l’étranger musulman et aveugle. L’objectif de l’équipe est clair : créer un environnement où les musulmans et les non-musulmans pacifiquement « coexistent » et aider à minimiser les crimes haineux déclenchées par la discrimination.

« Nous tenons à briser les barrières et étendre la sensibilisation sur l’islamophobie » indique la description de la vidéo. Une vidéo similaire, dans lequel des Canadiens ont proteste face un discours de haine contre un homme musulman avait été créé à la suite de l’attaque terroriste sur Ottawa en Octobre dernier, montrant encore une fois, que le peuple canadien refuse la haine.


*****************************************
Les Houthis prennent le pouvoir au Yemen

Au Yemen la situation demeure toujours aussi chaotique. Après la démission du président , c’est maintenant le Parlement qui a été dissous et qui laisse le Yemen dans une profonde instabilité politique à la merci des miliciens rebelles houthis.
Les houthis dissolvent le Parlement

Les rebelles houthis entérinent leur prise de pouvoir au Yemen après avoir provoqué la démission du Président Abd Rabbo Mansour Hadi et plus récemment la dissolution du Parlement Yéménite, face à l’échec des négociations entre les différents bords politiques sous l’égide d’un émissaire de l’ONU au Yémen. Le pays demeure sans pouvoir exécutif depuis deux semaines même si les miliciens chiites ont annoncé que se mettrait bientôt en place une commission de sécurité avant la mise d’un conseil présidentiel. Cette commission semble avoir été proclamé pour faire face au néant politique dans lequel le Yemen est en tarin de s’enfoncer. Rappelons que c’est la prise de contrôle en force de ces derniers au palais présidentiel et d’autres bâtiments d’institutions de l’Etat à Sanaa en janvier qui a abouti à la démission du Président et du gouvernement.
Les tribus sunnites et…Al Qaïda font de la résistance

Face à ce putsch, plusieurs manifestations ont eu lieu à Sanaa et dans d’autres villes du Yemen. La seule résistance face aux milices putschistes est à trouver du coté des tribus sunnites locales et des combattants d’AQPA (Al Qaïda dans la péninsule arabique). Combattants qui subissent régulièrement les attaques de drones des USA comme en témoigne la récente attaque qui a conduit à la mort de 4 membres de l’organisation dont notamment leur responsable religieux Harith Ibn Ghazi An Nadhari et contre lesquelles le chef des milices chiites, Muhammad Ali Al Houthi, assure qu’il continuera à lutter fermement pour éviter qu’ils ne risquent de déstabiliser la frontière yemeno-saoudienne : “Si Al-Qaïda prend le contrôle du pays, il complotera contre les frères en Arabie saoudite et dans le Golfe” a-t-il déclaré. Lorsque l’on sait que l’Iran chiite , ennemi juré du royaume saoudien, soutient la rébellion houthi ; on ne peut que rester dubitatif devant ces déclarations…

Malgré les appels du chef des Houthis à l’opposition sunnite dans le sud du Yemen “à se joindre à la marche du peuple et à rectifier leurs politiques”, on craint de voir le Yemen basculer petit à petit dans un régime politique de type confessionnel chiite comme ce fit le cas en 2006 en Irak avec l’ancien premier ministre Nour Al Maliki , ce qui serait de bien mauvaise augure pour sa population sunnite qui représente plus de 70% de la population yéménite.
****************************

Noisy-le-Sec : la division des musulmans amène à prier dans le parking

Depuis maintenant près de quatre ans, une partie de la communauté musulmane est amenée à prier dans des box de parking plus ou moins aménagés. Une situation difficile qui illustre un phénomène malheureusement trop répandu au sein des musulmans résidant en France.

Cette situation est principalement due à une profonde division au sein de la communauté musulmane de Noisy-le-Sec, puisqu’un projet de mosquée est en cours, mais les fonds ne sont pas suffisants et les deux associations existantes n’œuvrent pas dans le même sens. L’une reproche à l’autre un fonctionnement de “dictature” avec des problèmes de “clans”. Le résultat de cette division est qu’une association prie dans un pavillon aménagé et chauffé quand l’autre prie dans des box de parking, peu ou pas isolés, dans des conditions peu confortables notamment en hiver. Pour les fidèles, le manque de confort n’est pas un problème puisque “l’ambiance” de l’association leur convient et ils peuvent tout de même pratiquer leur religion. En revanche, le voisinage se plaint régulièrement, voitures mal garées, prières dans les allées du parking, certains se sentent dérangés par ce mode de fonctionnement.

Dans quelques mois, les box vont probablement être détruits du fait d’un changement de propriétaire, ce qui va amener ces fidèles à trouver une nouvelle fois une autre solution. La mairie et ses représentants pointent du doigt la division entre les deux associations et se cachent derrière la loi 1905 qui empêche la municipalité de construire elle-même un lieu de culte. L’association qui prie dans les box a fait la demande auprès de la municipalité afin d’obtenir un local pour lequel elle paiera un loyer mensuel, financé par les cotisations des fidèles et les différents dons. Pour l’instant la municipalité n’a pas accédé à leur demande et le temps presse avant la destruction des box.

Cette situation illustre bien une réalité des musulmans de France, celle de la division entre les associations et les fidèles eux-même. Entre une organisation autoproclamée représentante des musulmans de France et des différends un peu partout entre les associations, ces querelles donnent une image négative et ne permettent pas d’avancer. Il est vraiment temps de s’unifier autour de l’islam et de laisser de côté ces problèmes au profit de l’ensemble de la communauté qui ne demande qu’à pratiquer sa religion dans des lieux confortables et une atmosphère de paix.
**************************
Trois musulmans interpellés devant une centrale nucléaire et jugés à cause de leur barbe

« Trois barbes qui émergent du mur de deux mètres et les gendarmes qui interviennent, c’est même risible. » C’est Maître Fort qui résume la mésaventure de ses clients. Il décrit trois bons musulmans barbus, pères de familles, 30 ans, et sans casier judiciaire.
Ils voulaient visiter de plus près

Ils veulent créer une association, un centre de loisirs en tout cas. Le lieu idéal pourrait être ce terrain et son panneau « À vendre » les attire. C’est une partie du grand domaine de Faverole. Elle est en ruine, mais des tennis ou une piscine pourraient être remis en état. Ils voulaient visiter de plus près.

Si les gendarmes spécialisés du PSIG les cueillent dans la seconde c’est que le site est sensible : le mur est mitoyen du chemin de la centrale de Tricastin. Lieu nucléaire très surveillé -déjà- l’automne dernier contre le terrorisme.

Est-ce pour autant une violation de domicile ? Le procureur en doute et laisse les juges en décider, car ici le domicile serait un bâtiment en ruine et inhabitable.

Maître Fort saisit la balle au bond : « non, ce n’est pas un domicile ». Après les rires, il reconnaît surtout que ces trois bons pratiquants ont été traumatisés. Ils ont du se soumettre aux menottes et perquisitions chez eux devant la famille et les voisins. « Le tribunal vous relaxe » dit la présidente après délibération, « mais la prochaine fois, évitez de monter sur les murs ! »
*********************
C’est l’histoire d’une fille de 13 ans qui vint à la Mosquée, demandant à se reconvertir …

L’histoire de notre sœur de 16 ans, qui nous a quitté vendredi à la suite d’une longue maladie, est racontée par la mosquée du Mirail à Toulouse.

Qu’ Allah l’enveloppe de Sa Miséricorde, illumine sa tombe et en fasse un jardin du paradis

Assalâmu ‘alaykumu wa rahmatullâhi wa barakâtuh!

C’est l’histoire (brève) d’une fille de 13 ans qui vint à la Mosquée, demandant à se reconvertir. C’est ce qu’Allâh lui accorda, avec l’accord de sa mère. Elle vient d’être emportée ce matin par un cancer des os, à 16 ans. Qu’Allâh lui fasse miséricorde!

Un témoignage digne de confiance nous affirma qu’elle tenait à faire ses prières sur son tapis, en soins palliatifs, amputée d’une de ses jambes, quand des « bien-portants » ne la font pas (sont-ils vraiment seulement « bien-portants?). Elle tenait à faire des ablutions (on ne sait comment) quand Allâh l’autorisait à faire le Tayyamum.

Qu’Allâh accueille cette jeune défunte au plus haut degré de Son Paradis, plus vaste que les cieux et la terre, et fasse de cette épreuve une opportunité de guidée pour ses parents!

Qu’Allâh guide Ses serviteurs insouciants et augmente la guidée de ceux qu’Il a aimés! Nul ne sait quand et où il sera rappelé par son Seigneur, Le Très-Haut!

wassalâmu ‘alaykumu wa rahmatullâh!

La prière funéraire a été effectuée sur cette jeune musulmane lundi 08 février.

C’est à Allah que nous appartenons et c’est vers lui que nous retournerons.
**********************
Londres : Elle accuse les musulmans mais elle ne sait pas qu’elle est filmée

Une journaliste de Channel 4, Cathy Newman crée une véritable tempête médiatique en Angleterre.

En effet, elle prétend que lors de la journée, #Visitmymosquée, journée porte ouverte des Mosquées en Angleterre, avoir été refoulée par un fidèle.

Elle pousse même les dirigeants de cette Mosquée à s’excuser ne mettant point en doute les propos de cette journaliste très connue outre atlantique.

Pourtant il n’en est rien car quelques jours après ce scandale, la vidéosurveillance de la Mosquée laisse apparaitre une toute autre version.

On y voit certes, Cathy Newman entrer dans la Mosquée mais ressortir de son propre gré. Elle interpelle bien un retardataire qui lui explique de loin que c’est dans la salle d’à coté que la visite est organisée.

Cathy Newman en apprenant qu’il existe un film provenant d’une caméra de surveillance s’excuse mais le mal est déjà fait.

En effet, la Mosquée en question recevra des dizaines d’appels de menaces de morts contre les fidèles musulmans.

Tous les journaux réputés sérieux du pays, avaient relayé l’information sans prendre la peine de la vérifier accusant à nouveau les musulmans, qui ouvraient amicalement la porte de leur Mosquée ce jour là, d’user de violence à l’encontre de femmes.

Force est de constater qu’en Angleterre comme en France les principaux vecteurs de l’islamophobie sont bien les politiques et les médias.

*******************************
Marseille : 2 femmes dont une en niqab mises en garde à vue dans la ville des fusillades

Alors qu’à Marseille pas un jour ne passe sans qu’une personne ne meurt dans une fusillade à la kalachnikov ou brûlée dans un coffre de voiture, c’est bien deux femmes musulmanes qu’on a mises en garde à vue ce week-end.

Les courageux policiers qui étaient au début 5 pour interpeller une religieuse portant le niqab ont ensuite été rejoints par 3 autres policiers et enfin une brigade de la BAC pour mettre en cellule … 2 femmes dont l’une ne portait pas le niqab mais qui avait avec elle son enfant de 8 ans.

Évidemment la presse aux ordres a colporté une version des faits très défavorable aux trois victimes. Mais tous ceux qui connaissent le problème savent que la plupart des interpellations se finissent en séances d’humiliation dans laquelle les femmes musulmanes sont moquées, voir insultées.

De plus, la police convoque après coup ces femmes au commissariat, ce que ne permet aucunement cette loi anti-femmes en niqab. En aucun cas les contrevenantes n’ont à se rendre au poste de police et encore moins à se soumettre à des interrogatoires dignes de la période vichyste sur place, comme c’est trop souvent le cas. Mais ici la loi a le droit d’être bafouée sans réaction de la presse ou de nos “représentants” …

Cette loi qui établit de fait un apartheid contre une partie de la population du fait de sa croyance religieuse n’a pas fini de faire parler d’elle.

En effet, alors que désormais toute la population musulmane a bien compris la finalité de cette politique islamophobe de ségrégation on peut se demander légitimement combien de temps encore toute une minorité, sans cesse stigmatisée, acceptera que ses femmes et ses enfants soient traités comme des animaux par les représentants de l’État ?

L’heure de la grande mobilisation musulmane pour la défense de sa dignité et de sa liberté semble de plus en plus proche.
*************************************

Laisser un commentaire