MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Savez vous où se trouve la plus grande université pour femmes?

C’est l’Islam qui a pour la première fois donné une femme médecin, c’est au sein de la communauté musulmane que l’on compte la plus grande proportion de femmes dans l’enseignement supérieur et c’est aussi une femme musulmane qui fonda la première université jamais créé au monde. Tous ces faits sont rarement évoqués dans les medias, ou l’on passe son temps à dénigrer le statut de la femme en Islam, alors que celui-ci lui a donné plus de droit que n’importe quelle religion.

En France, en 585, lors du Concile de Mâcon, on se demandait : est-ce que la femme possède une âme ou pas ? Ils en conclurent que la femme était dépourvue de l’âme qui sauvait la personne du châtiment de l’enfer si ce n’est l’âme de Mariam qui, elle, sera sauvée ! A peu près au même moment l’Islam faisait de la femme l’égale de l’homme devant Dieu.

Jusqu’aujourd’hui l’éducation des femmes reste primordiale dans la culture islamique. La transmission des savoirs fait partie des devoirs de la mère envers ses enfants. C’est la mondialisation et les effets pervers de la paupérisation des populations musulmanes qui ont poussé à déscolariser les jeunes filles. Sans compter les régimes politiques actuellement en place qui se plaise dans le maintien de la population dans un grave analphabétisme.

Permettre aux femmes d’accéder au Savoir est crucial pour l’avenir de la oumma. Dans cette optique, certains pays arabes à majorité musulmane, se sont donnés comme objectif de promouvoir davantage l’enseignement des femmes.

Dans les Emirats Arabes Unis et le Qatar, deux tiers des étudiantes sont des femmes. Les pays du Golfe ont ouvert récemment des campus au sein d’universités dédiés seulement aux femmes. Tout en respectant le principe de non-mixité, les femmes peuvent s’inscrire et suivre des cours universitaires. Les jeunes femmes qui tiennent à la non mixité sont donc désormais plus à l’aise pour étudier, s’exprimer librement et étudier. Les nouvelles commodités mises en place facilitent le suivi d’un enseignement supérieur de qualité.

Pour contrer une baisse de la scolarisation des filles, la direction de l’Université Zayed, aux Emirats Arabes Unis  a lancé un projet d’un campus moderne avec des installations dédiées aux  femmes (bibliothèque, salles de travail, etc) et d’autres réservées aux hommes. Dans d’autres campus, la séparation est plus prononcée. Par la suite, des Universités entières dédiées aux femmes ont été créées. C’est le cas par exemple en Arabie Saoudite avec un premier établissement ouvert en 1999.

En 2008, l’Université Princess Nora bint Abdulrahman à Riyad propose des cours seulement aux femmes. Il s’agit de la plus grande et la première université pour femmes au monde avec plus de 42 000 étudiantes et 32 campus. L’établissement pouvant accueillir jusqu’à 60 000 étudiantes au total, les étrangères peuvent desormais également s’y inscrire.

Bahreïn et le Koweït ont emboîté le pas au royaume saoudien en proposant à leur tour des établissements d’enseignement supérieur exclusivement dédiés aux femmes.

Et oui! Surprenant et fait qui va a l’encontre de ce qui s’entend dans les média mais la plus grande universite dote des moyens les plus moderne se trouve bel et bien en Arabie Saoudite!

« Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas.  »

Sourate 96, Al ‘Alaq (L’adhérence), versets 1 à 5

Laisser un commentaire