MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 23 Joumada al Awwal 1436

Flash info du 23 Joumada al Awwal 1436


Californie : un dentiste musulman ouvre une clinique gratuite

C’est une belle démonstration de solidarité et d’aide aux plus démunis dont nous fait part Makbul Patel. Ce dentiste de confession musulmane a en effet ouvert une clinique dentaire gratuite, afin de soigner les plus pauvres.

Située à San Bernardino en Californie, la clinique du nom de Dental Clinic Al-Shifa, propose des soins aux patients, quelles que soient leur condition sociale, leur origine ethnique ou leur appartenance religieuse. L’initiative portée et défendue par Makbul Patel lui paraît tout bonnement naturelle puisqu’il affirme : « Dans ma foi, la médecine est une profession noble. Donc être au service de la communauté est une noble tâche à accomplir ». Etant donné que l’Islam est une religion de don de soi et de bonté, ce dentiste explique qu’un tel projet va de soi pour tout musulman.

Âgé de 57 ans, ce dentiste musulman offre donc son savoir-faire et son expérience, tout en partageant l’image de l’Islam, religion de partage et de solidarité envers les plus démunis. Comme ayant accompli son rêve d’aider son prochain, Makbul Patel a déclaré : « J’ai toujours voulu faire ça ». Ce frère se montre également engagé dans la da’wa puisqu’il organise chaque année l’événement intitulé Open Day Mosque, invitant les non musulmans à se renseigner au sujet de l’Islam. Tout comme ce dentiste, de nombreux musulmans se montrent actifs partout dans le monde, notamment pour aider les nécessiteux.

Le mois dernier, nous évoquions en effet l’existence d’un hôpital gratuit en Birmanie, financé par les musulmans. Le « Muslim Free Hospital » tout comme la « Dental Clinic Al-Shifa » sont les preuves de l’investissement humain, social et financier de la communauté musulmane à travers le globe wal hamdouliLlah. Aucune action n’est possible qu’avec la volonté de notre Créateur.
********************************************
Jeunesse syrienne : il témoigne après avoir perdu sa famille

Dans de très nombreux endroits sur cette planète, se trouve une partie de notre communauté qui souffre chaque jour, opprimée, maltraitée, torturée, abandonnée…
N’oubliez pas vos frères !

Pas d’excuses. Face à la souffrance de nos frères, nous pouvons agir, chacun à notre échelle, ne serait-ce que par les invocations. Souvenons-nous, informons-nous, agissons, invoquons !

En ce jour rempli de bénédictions, nous partageons avec vous une vidéo poignante : un enfant a perdu, il y a près de deux ans, la majeure partie de sa famille après que la plupart de ses proches soient morts. Mais cela ne l’aura pas empêché de témoigner, racontant son calvaire avec courage, force et dignité… sans verser aucune larme.

Lorsque nos enfants se demandent ce qu’ils feront pour leurs prochaines vacances, nos petits frères en Syrie, eux, se demandent :

« Pourquoi est-ce que Bachar nous bombarde ? »

*****************************************

[VIDEO] “La laïcité doit s’adapter aujourd’hui à cette diversité religieuse et culturelle”

Nilüfer Göle est une sociologue franco-turque, elle s’est intéressée notamment aux droits des femmes et à l’évolution de la femme musulmane dans nos sociétés modernes.
Laïcité VS débat de valeurs

C’est à travers une interview accordée à France 3, que Nilüfer Göle accuse la France de faire du voile islamique un problème sociétal et non plus une incompatibilité avec la laïcité :

“Le voile ce n’est pas une question de droit religieux, ça devient tout de suite une question de droit des femmes. Tout de suite, on fait un débat de valeurs et je trouve que ce n’est pas ça au fond la laïcité.”

Un principe aujourd’hui obsolète ?

Le principe de laïcité a été élaboré par la France, un Etat conservateur qui ne veut faire évoluer ses articles sur le sujet ce qui créé aujourd’hui tant de débats. Mais selon la sociologue :

“La laïcité doit s’adapter aujourd’hui à cette diversité religieuse et culturelle”


******************************************************
New York : Il fait le buzz avec une vidéo dans la rue “Je suis musulman…” [VIDEO]

En réponse à l’islamophobie, il y’a quelques mois de jeunes musulmans avaient décidé de se rendre dans le centre-ville de Toronto (Canada) pour expérimenter une nouvelle façon de lutter contre les stéréotypes.

L’association qui s’est lancée dans cette nouvelle stratégie de lutte contre l’islamophobie a expliqué qu’il était important que les musulmans montrent un bon comportement comme celui de notre Prophète (paix et bénédiction sur Lui).

Aujourd’hui, l’acteur Karim Metwaly a reproduit l’expérience en plein cœur de Manhattan. Il a voulu tester si les New-Yorkais étaient aussi ouverts que les Torontois. Il a les yeux bandés, les bras ouverts afin de prouver qu’il a confiance…

Et vous, lui faites vous confiance ?

*******************************************

Guerre du Rif : La France interpellée par les Amazighs

Le président de l’Assemblée mondiale amazighe, Rachid Raha, vient d’adresser une lettre à François Hollande” mercredi 11 mars.

Dans cette missive, il réclame des réparations pour les effets de la guerre chimique contre le Rif.

La guerre du Rif est une guerre coloniale qui opposa les tribus rifaines aux armées espagnole et française dans le Rif, chaîne de montagnes du nord du Maroc.

Elle est l’illustration d’une guerre qui montre des signes de faiblesse des armées occidentales. Les rebelles rifains mettent en échec l’armée espagnole et française.

En effet, durant cette guerre colonialiste, l’Espagne ne venant pas à bout de la rébellion rifaine achète des armes chimiques à la France afin de bombarder les paysans au gaz moutarde et ainsi faire pression sur le chef des Rifains, Abdelkrim el Khattabi.

Abdelkrim el Khattabi est devenu le chef d’un mouvement de résistance contre la France et l’Espagne au Maroc durant cette guerre. Il est à présent incontestablement le modèle des mouvements indépendantistes luttant contre le colonialisme.

Aujourd’hui, la région Rifaine est celle parmi toutes celles du Maroc qui recense le plus de malades du cancer.

L’association de défenses des Amazighs est prête à porter cette demande devant la Justice et ainsi aller jusqu’à la cour européenne des droits de l’homme si la France ne reconnait pas sa responsabilité dans ce massacre.
***********************************************

Dounia Bouzar attaquée par Rue 89 pour ses ” arrangements ” et ” son mélange des genres “

Dounia Bouzar a largement défrayé la chronique ces derniers mois en s’autoproclamant experte de la ” radicalisation “. RUE 89 s’est livré à un véritable réquisitoire contre l’ensemble du travail fourni par celle qui a déclaré la guerre aux “radicaux”.

C’est en effet sous ses précieux conseils que bon nombre de familles musulmanes risquent désormais de se voir retirer leurs enfants sous des prétextes plus que fallacieux. A travers ses écrits et rapports Dounia Bouzar n’a eu cesse d’assimiler la pratique de l’Islam traditionnel à un sectarisme dangereux et radical. C’est ainsi que pour elle et son association, le CPDSI, les marques de ” radicalisation ” apparaitraient dans presque toutes marques de la pratique de l’Islam ” visible ” ou de conversion : nourriture halal, hijab, jilbab, changement de nom ou d’habitudes …

C’est semble-t-il ses travaux qui ont inspiré le gouvernement dans ses fiches de détections-délations intitulées « les premiers signes qui peuvent alerter » dans lequel il s’était discrédité en amalgamant des pratiques religieuses communes à des éléments de radicalisation.

C’est en effet en se basant sur des rapports de beurs ou beurettes vivant dans ” la honte de soi “, haïs par leur Communauté, que les instances de pouvoir discréditent bien souvent des actions qui pourraient être louables si elles n’étaient pas … à sens unique. En effet, on peut légitiment se demander si les enfants de la gauche ont subi les mêmes attentions des gouvernements durant l’époque d’Action Directe.

Rue 89 n’hésite pas non seulement à critiquer la rigueur scientifique des travaux de Dounia Bouzar mais va plus loin en parlant d’

” Interview arrangée, chiffres contestables, mélange des genres … “

Rue 89 semble ainsi remettre en question sérieusement les témoignages des victimes rapportés par Dounia Bouzar mais souligne aussi l’espèce de malaise régnant quant à sa collaboration avec le gouvernement, ses entreprises privées, sa famille et son institut … Passages explicites :

« Mais il y a parfois une forme de récupération, un mélange entre une noble cause, un business et son égo qui est tout à fait critiquable. »

En février, le quotidien Libération pointait aussi cela :

” En septembre 2014, le ministère de l’Intérieur finit par reconnaître le travail de son association, désormais conventionnée et dotée de subventions publiques. Au risque de frôler le mélange des genres : sur le site du CPDSI, on peut ainsi acheter les derniers ouvrages de Dounia Bouzar, liens Amazon à la clé. La petite structure est aussi une affaire de famille : deux filles de l’anthropologue, Lilya et Laura, apparaissent dans l’organigramme. ”

Il y a fort à parier que si le gouvernement, parfois certes en manque de repères fiables, s’entête à collaborer avec des figures aussi contestables que Dounia Bouzar la fracture entre la jeunesse et les pouvoirs publics n’en sortira que plus accentuée.

Espérons seulement qu’un ” nouveau CFCM de la déradicalisation “ ne soit pas définitivement validé par ceux même qui ont su comprendre le discrédit du CFCM
***********************************
Allemagne : Les institutrices voilées pourront de nouveau enseigner

A l’heure où les musulmans français célèbreront dans la rue les 11 ans de la loi islamophobe qui interdit le voile à l’école, en Allemagne, les enseignantes pourront de nouveau porter le hijab.

La cour constitutionnelle de Karlsruhe va rendre publique un arrêt qui abroge la loi interdisant aux enseignantes voilées de donner des cours dans les écoles publiques. Deux enseignantes musulmanes ont porté leur cause jusqu’au bout permettant ainsi à de nombreuses femmes voilées de travailler de nouveau.

La liberté de croyance, le respect des minorités et le véritable vivre-ensemble sont des valeurs extrêmement importantes pour l’Allemagne. Cette décision de justice confirme le respect des principes fondamentaux sur lesquelles est basée la démocratie allemande.

En France, les politiques prennent le chemin inverse et se lancent de nouveau dans une nouvelle croisade contre la visibilité des musulmans cette fois dans l’enseignement supérieur et dans le milieu professionnel

***********************************

Laisser un commentaire