MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 10 chabann 1436.

Flash info du 10 chabann 1436.

Ecouter la Radio, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info

 »
Massacre des Rohingyas : découverte macabre de 139 charniers.

C’est une découverte macabre qu’on fait la police et l’armée malaisiennes la semaine dernière, et confirmée lundi 25 mai. Dans la jungle, non loin de la frontière avec la Thaïlande, ils ont découvert pas moins de 139 charniers contenant des corps de réfugiés bangladais et birmans, victimes du trafic humain. Chaque charnier comporterait des dizaines de cadavres, mais aucun chiffre officiel n’a été donné. Le nombre de corps retrouvés reste encore donc à confirmer par la Police malaisienne.

Pourtant, les migrants Rohingyas avaient déjà averti les autorités de ce qui se passait dans cette région passoire où les passeurs se donnent à une traite humaine effroyable.

Récemment, dans la jungle du sud de la Thaïlande, à la suite de la découverte de fosses communes contenant des corps de Rohingyas avaient eu pour conséquence une traque policière pour démanteler plusieurs filières illégales de passeurs. En tout, au moins 70 camps de migrants ont été découverts et plusieurs dizaines de trafiquants humains ont été arrêtés. Des milliers de migrants Rohingyas avaient été abandonnés par des passeurs, en pleine mer. Certains ont pu trouver refuge en Indonésie, et en Malaisie.

La recherche d’une issue à cette tragédie urge. Des milliers de personnes sont en perdition en pleine mer, meurent tous les jours, assoiffées, affamées. La crise a pris une ampleur telle qu’elle est devenue régionale. La communauté internationale doit agir rapidement afin d’éviter que le bilan humain ne s’alourdisse davantage.

Des sanctions contre la dictature birmane sont plus que nécessaires pour dénoncer ces persécutions et ces massacres insupportables, à l’origine de cet exode massif.
****************************
 »
El Hajj Mansa Musa, un souverain immensément riche.

Mansa, signifie, roi des rois. Kanga Moussa, souverain africain du 14ème siècle, régna sur le vaste Empire du Mali. L’histoire nous rapporte qu’il a vraisemblablement amassé une fortune colossale au point qu’il serait, selon les spécialistes de la question, l’une des personnes les plus riches qui n’ait jamais vécu.

Roi bâtisseur de nombreuses mosquées et madrasas, il fit de Tombouctou un centre de rayonnement culturel, islamique et économique. Il porte l’empire du Mali à son apogée et tisse des relations diplomatiques avec tous ses voisins territoriaux; c’est l’apogée d’un des plus grands royaumes d’Afrique de l’ouest.

Il est aujourd’hui considéré comme l’un des hommes les plus riches de l’Histoire, voir le plus riche et sa fortune est estimée à l’équivalent de 400 milliards de dollars, soit prés de 310 milliards d’euros actuels.

Kanga Moussa était un musulman pieux et le récit de son pèlerinage à la Mecque a étendu sa renommée dans toute l’Afrique du Nord jusqu’au au Moyen-Orient. Pour Moussa, l’islam était « une entrée dans le monde culturel de la Méditerranée orientale ». Il a, par son action et sa politique, contribué à accroître l’influence de la religion musulmane au sein de son empire.

Kanga Moussa a effectué son pèlerinage en 1324; son cortège comportait plus de 60 000 hommes, il dura 1 ans et parcourra 3200 km. Une suite aussi impressionnante que fastueuse qui marqua toutes les régions qu’elle parcourait. Au moins 80 chameaux composaient cette imposante caravane et transportaient chacun entre 50 et 300 livres (entre 25 et 130 kg) de poussière d’or. En effet, l’Empire du Mali ne connaît pas la monnaie, seule la poudre d’or est d’usage dans les transactions.

Moussa a distribué de l’or aux nécessiteux rencontrés sur sa route. Le monarque a également fait présent d’une partie de sa richesse aux villes qu’il traversa sur le chemin en direction de la Mecque. Il a été rapporté qu’il ordonna la construction d’une mosquée chaque vendredi ,quelle que soit la localité étape ce jour là.

Les témoignages du célèbre voyage du prospère Mansa se retrouvent dans diverses sources orales et écrites. Les faits historiques disponibles sur l’empire du Mali proviennent essentiellement des écrits des savants arabes ayant voyagé dans les contrées sahelienne tels: Al-Umari, Abu-sa’id Uthman ad-Dukkali, Ibn Khaldoun, et Ibn Battuta notamment.

Selon l’histoire des dynasties maliennes décrites par Ibn-Khaldoun, le grand-père de Kanga Moussa est Abou-Bakr (soit probablement Bakari ou Bogari au Mali), un frère de Soundiata Keïta, le fondateur de l’empire du Mali selon les traditions orales. Kanga Moussa parvient au pouvoir grâce à la pratique de la représentation qui veut qu’un dauphin du roi soit désigné en son absence lors de son pèlerinage à la Mecque. Ainsi Moussa est choisi en tant que représentant, puis prend le pouvoir. Son fils, Mansa Maghan deviendra aussi roi du Mali grâce à cette tradition.

Les récits des témoins oculaires de cette vaste et riche procession ont marqué les esprits durant des siècles alimentant ainsi la légende du roi des rois, Mansa Moussa.

Moussa est connu pour avoir visité le sultan mamelouk d’Égypte, An-Nâsir Muhammad ben Qalâ’ûn, en Juillet 1324.

Mais les actions généreuses de Moussa en faveur des économies des régions qu’il traversait a eu pour conséquence d’y entraîner la dévaluation du métal précieux durant plus d’une décennie. La cause : cette affluence soudaine de quantités d’or, notamment au Caire, à Médine et à la Mecque. Les prix des biens et des marchandises ont fortement gonflé. C’est la seule fois dans l’histoire méditerranéenne recensée qu’un seul homme détient le contrôle du cours de l’or dans une aussi vaste zone d’influence.
***********************
 »
Palestine : Gaza : plusieurs missiles tirés par l’armée israélienne.

Tôt ce mercredi 27 mai, l’armée de l’air israélienne a bombardée plusieurs sites à Gaza. Des raids aériens effectués par des F-16, qui ont largué des missiles notamment sur Rafah et Khan Younis, dans la partie sud de Gaza.
Des bâtiments détruits ainsi que des terres agricoles.

En tout, c’est une vingtaine de missiles qui ont frappé Gaza. Plusieurs habitations ont été détruites, ainsi que des champs cultivés. Pour l’heure aucun blessés n’est à déplorer. Néanmoins, il s’agit d’une nouvelle et grave violation des accords de cessez-le-feu.

Gaza est encore en pleine reconstruction après les attaques de 2014, et de nouveau des raids d’avions de combats viennent détruire les résidences. Plusieurs Palestiniens se retrouvent sans domicile après les frappes de ce matin.

Gaza est devenu un terrain de jeu grandeur nature pour des politiciens n’ayant strictement aucun intérêt pour la vie humaine. En effet, depuis les élections remportées par Benjamin Netanyahu et la coalition signée au début du mois, le premier ministre veut absolument rassurer l’aile droite du Likoud.

De plus, et après ses dernières déclarations, dans lesquelles il indique être favorable à une solution à deux Etats, il s’est attiré les foudres de ses proches collaborateurs.

Enfin, le nouvel allié du Likoud, le parti nationaliste religieux le Foyer Juif pousse fortement pour augmenter le nombre de colonies, et milite pour l’utilisation de la force militaire contre les Palestiniens.

Ce qui est pernicieux dans cette situation, c’est que les Palestiniens ne sont ni plus ni moins qu’une variable d’ajustement pour les responsables politiques israéliens qui dans leur lutte d’influence et de pouvoir, brisent des milliers de vies chaque jour.
***********************
 »
Si tu agis par ostentation, tu mérites l’enfer !

Il arrive parfois à l’être humain d’agir par ostentation dans le but de se mettre en valeur ou encore d’augmenter sa notoriété. Mais, l’ostentation c’est quoi exactement ?
Définition.

« L’ostentation est une attitude, caractère de celui qui cherche à tout prix à attirer l’attention sur lui-même, sur un trait de sa personne, sur sa situation sociale avantageuse… Caractère de ce qui est destiné à être remarqué, de ce qui est trop voyant. »
Attention !

En Islam, l’ostentation est considérée comme un péché car ce trait de caractère pousse à agir dans le but de plaire aux créatures et non au Créateur, ainsi, les actions de celui qui les accomplit sont vaines car dénuées de toute sincérité. De plus, un tel comportement conduit peu à peu à l’arrogance, trait de caractère tout aussi blâmable et détestable. C’est la cause pour laquelle le musulman doit craindre son Seigneur et s’éloigner de ce péché qui serait susceptible de le mener tout droit en enfer, conformément aux paroles de notre bien-aimé Prophète (paix et bénédictions sur lui) :

D’après Abou Houraïra (qu’Allah soit satisfait de lui) : « J’ai entendu le Messager de Dieu (paix et bénédictions sur lui) dire :

» Le premier homme à rendre des comptes le Jour de la Résurrection est un homme tombé en martyr. On l’emmènera et Dieu lui fera voir les faveurs qu’Il lui a accordées et cet homme les reconnaîtra. Le Tout-Puissant dira : Comment en as-tu usé ? L’homme dira : J’ai combattu pour Toi jusqu’à ce que je sois tué en martyr. Dieu lui dira : Tu mens. Tu n’as combattu que pour qu’on dise à ton sujet : « Il est courageux » et c’est ce qu’on a dit. Alors, il sera ordonné aux anges de le faire traîner par le visage jusqu’à ce qu’il soit jeté en Enfer.

Un autre sera un homme qui a étudié la science religieuse puis l’a enseignée et qui récitait le Coran. On l’emmènera et Dieu lui fera voir les faveurs qu’Il lui a accordées et cet homme les reconnaîtra. Le Tout-Puissant dira : Comment en as-tu usé ? Il dira : J’ai étudié la science religieuse, je l’ai enseignée et j’ai récité le Coran pour Toi. Dieu lui dira : Tu mens. Tu n’as étudié que pour qu’il soit dit à ton sujet : « il est savant » et tu n’as récité le Coran que pour qu’on dise à ton sujet : « C’est un récitateur » et c’est ce qu’on a dit. Alors, il sera ordonné aux anges de le faire traîner par le visage jusqu’à ce qu’il soit jeté en Enfer.

Un autre sera un homme que Dieu a enrichi et à qui Il a donné toutes sortes de biens. On l’emmènera et Dieu lui fera voir les faveurs qu’Il lui a accordées et cet homme les reconnaîtra. Le Tout-Puissant dira : Comment en as-tu usé ? Il dira : Je n’ai laissé aucune voie dans laquelle Tu aimes qu’on dépense son argent sans en avoir dépensé pour te plaire. Dieu lui dira : Tu mens. Tu n’as agis de la sorte que pour qu’il soit dit à ton sujet : « Il est généreux », et c’est ce qu’on a dit. Alors, il sera ordonné aux anges de le faire traîner par le visage jusqu’à ce qu’il soit jeté en Enfer. » »

(Rapporté par Mouslim, Tirmidhi et An-Nasa’i).
*******************************
 »
La FIFA suspendra-t-elle Israël ?

On entend souvent parler de la FIFA, la fédération internationale de football et de son désir de corriger les injustices et inégalités mondiales. Il a été soulevé déjà la question du bannissement d’Israël de toute compétition officielle. Malgré les injustices nombreuses faites notamment aux footballeurs palestiniens, rien n’a été arrêté et l’équipe d’Israël, à l’image de son État, continue impunément à sévir.
Dur d’être un footballeur palestinien.

La Fédération palestinienne de football voudrait suspendre Israël de la FIFA, et à juste titre : ségrégation emprisonnement de joueurs… Les équipes palestiniennes sont lésées et en tous points. Ils ne peuvent ni se déplacer comme ils l’entendent ni prétendre à leurs droits. Autant dire que si le football se veut être un langage de liberté universel, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour que la Palestine jouisse de ses droits… et la FIFA y est pour beaucoup.
********************************
 »
Lamjed Chakroune, poignardé gravement juste pour avoir porté secours.

Vendredi 22 mai 2015, le jeune Lamjed Chakroune est admis à l’hôpital de la Timone à Marseille dans un état jugé critique. Lamjed vient d’être poignardé pour avoir mis un terme à l’agression d’une jeune femme.
Aider son prochain au péril de sa propre vie.

C’est en fin d’après-midi que le jeune homme de 26 ans, de nationalité tunisienne et entrepreneur dans le bâtiment, se rend à l’arrêt de bus du boulevard Michelet à Marseille. Une jeune femme attend aussi le bus à ce même arrêt.

Deux individus sont arrivés avec la ferme intention d’agresser la jeune femme. Ils l’acculent dans un coin de l’arrêt de bus en la menaçant. Les deux agresseurs demandent des cigarettes et des produits stupéfiants à la jeune femme, qui indique ne pas avoir de produits de ce type sur elle.

Le refus entraîne une nouvelle hausse de violence, la jeune femme est giflée par l’un des auteurs pendant que le second sort un couteau avec le souhait d’entailler le visage de la fille.

C’est à ce moment précis que Lamjed Chakroune décide d’intervenir. Tout d’abord verbalement.

« Là, je suis intervenu, je leur ai dit d’arrêter, qu’il y avait des caméras et que les flics allaient arriver. Ils ne m’ont pas calculé et ont mis des gifles à la fille. Alors j’en ai repoussé un, je l’ai fait tomber au sol mais je ne l’ai pas frappé. » (Lamjed Chakroun).

Suite à cela, l’un des agresseurs sort une second couteau, bien plus gros. Une altercation commence, les agresseurs tentent à plusieurs reprises de poignarder Lamjed. Ils finissent par le toucher au mollet, à l’épaule, et surtout au torse. La lame passe près du cœur et touche un poumon.

« Tout ça s’est passé sous les yeux d’une vingtaine de personnes qui n’ont rien fait. On aurait cru qu’elles étaient au cinéma en train de regarder un film. […] J’ai finalement réussi à attraper le gros couteau et je suis allé m’asseoir. Des fontaines de sang sortaient de mes plaies, personne n’osait m’approcher. Seul un jeune m’a donné un t-shirt pour appuyer sur la blessure de ma jambe. Là, j’ai cru que j’allais mourir… ».

Lamjed sera transporté à l’hôpital et soigné. Il s’en remettra, son Heure n’était pas encore arrivée. Lamjed sera honoré par la ville de Marseille pour son courage.

Le plus inquiétant dans cette histoire est le fait que personne n’est intervenu pour assister le jeune Lamjed qui a risqué littéralement sa vie pour empêcher une agression. Sur la vingtaine de badauds, aucun n’a voulu porter secours à cette personne. S’il est effectivement dangereux, et pas forcément aisé d’intervenir dans le cadre d’une agression – la preuve- il est tout de même inconcevable de ne pas aider son prochain en situation de détresse.

L’intervention n’est pas forcément une réaction de violence ou autres, mais appeler à l’aide, contacter les forces de l’ordre, s’interposer à plusieurs, ne pas fermer les yeux devant la violence gratuite, sont autant d’actions possibles.
********************
 »
France : Guyancourt : En colère les fidèles de la mosquée envahissent la mairie.

es fidèles de l’association des musulmans de Guyancourt (AMG) se sont rassemblés mardi soir pour exprimer leur colère devant l’injustice dont ils sont victimes. Leur salle de prière est fermée depuis janvier 2015 par la mairie ce qui oblige les fidèles à prier dehors.

Le conseil municipal de la mairie de Guyancourt a été interrompu pendant 45 minutes après qu’une centaine de musulmans ont envahi la mairie. Ces derniers reprochent au maire d’avoir manqué à sa parole en ne rouvrant pas la salle de prière malgré sa promesse.

« La mosquée est toujours fermée, contrairement à ce qu’avait promis la mairie, déplore Tayeb Madouri, vice-président de l’AMG. Et quand on demande pourquoi, il n’y a pas d’arguments. ».

Suite à des travaux en octobre 2014, la mairie qui prête une salle depuis 20 ans aux musulmans de la ville a refusé de la réouvrir. Depuis début janvier 2015 et la fin des travaux, la salle est fermée et les fidèles de la ville sont obligés de prier dehors.

De son côté, le maire PS François Deligné explique qu’il existe déjà une autre salle de prière dans la ville et que les associations doivent s’entendre entre elles pour gérer un seul lieu de culte. Une situation inacceptable pour la direction de l’association des musulmans de Guyancourt (AMG) qui explique que pendant la sermon de vendredi, plus de 500 personnes sont présentes.

Sans réaction du maire, les musulmans de Guyancourt ont dû passé à la vitesse supérieure en s’introduisant directement au sein de la mairie et plus particulièrement dans la salle du Conseil Municipal afin de faire entendre leur voix. Pendant près de 45 minutes, des échanges parfois houleux ont eu lieu. Résultat des courses, le maire a promis de recevoir l’association des musulmans de Guyancourt (AMG) sous 8 jours.

« Tout ce qu’on veut c’est pouvoir prier dans cette salle qu’on avait promis de nous rouvrir, soupire un fidèle, c’est pourtant simple et la mairie complique tout. ».

Le maire PS démontre à nouveau le peu de respect que les socialistes ont pour la Communauté Musulmane. Ne respectant pas ses engagements, empêchant les fidèles de prier librement comme c’est le cas depuis 20 ans, le maire ne fait que confirmer une islamophobie galopante au sein du Parti Socialiste. Doit-on à chaque fois arriver aux bras de fer pour pouvoir pratiquer sa foi librement ?
*************************************
 »
Amérique, Etats-Unis, Un afro-américain en pleine crise cardiaque se fait taser et poivrer, c’est çà, la véritable amérique.

Les violences policières continuent aux États-Unis. C’est ainsi qu’une nouvelle vidéo accusatrice vient de faire surface.

Il s’agit d’une vidéo tournée par le policier incriminé lui même. On y voit des officiers qui arrivent sur le lieu d’un accident. En effet, un conducteur vient de percuter une jeep et s’est arrêté net au carrefour. Il ne bouge plus.

Surgit tout à coup un policer :

“Sors de cette voiture où je te jure que je vais te fumer”

Le malheureux conducteur répond :

“Je ne peux plus respirer”

Les policiers n’ont que faire de la réponse du pauvre homme. Un des officiers utilise son pistolet taser et du spray au poivre. Il est jeté hors de sa voiture et menotté comme un vulgaire criminel.

Si cet homme est resté immobile, c’est tout simplement parce qu’il était en pleine attaque cardiaque.

La diffusion de cette vidéo relance la polémique sur le traitement infligé au citoyen en général aux États-unis mais encore plus particulièrement lorsqu’il s’agit d’afro-américain.

Le policier incriminé à tout de même déposer sa démission.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

***********************************
 »
Dubaï : Khloé Kardashian en niqab crée la polémique.

Polémique qui enfle autour d’un selfie pris par Khloé Kardashian lors de son passage à Dubaï.

En effet, une des petites sœurs ( à gauche) de la célèbre famille Kardashian s’est fait prendre à partie par certains de ses fans pour avoir posé ainsi avec comme message “Habibi Love”.

On peut lire les nombreux messages laissées à son attention par des fans en colère.

Il ne s’agit évidemment pas pour nous de mettre en valeur cette personnalité à la vie débauchée qui n’est en rien un modèle mais de souligner l’agressivité des internautes dès qu’un vêtement islamique est arboré.

Rappelons que sa soeur Kim ( à droite) qui habituellement est adulée, avait provoqué la même réaction lorsqu ‘elle avait osé essayer un niqab il y’a quelques années lors de son passage à Dubai.
*******************************
 »
Turquie : Le président turque, Erdogan déclare : “Pour moi, le président de l’Egypte est Morsi”.

La condamnation à mort de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi continue de provoquer la consternation de Recep Erdogan. Ce dernier a vivement critiqué le silence de l’Union Européenne et l’a qualifié d’inacceptable.

En visite en Bosnie-Herzégovine, Recep Tayyip Erdogan a critiqué le silence de l’Union Européenne devant les multiples condamnations à mort de la junte militaire égyptienne et notamment celle de l’ex-président déchu Mohamed Morsi. Rappellant que la peine de mort avait été abolie en Europe, il a qualifié le silence occidental “d’inacceptable”.

Le président turc a déclaré qu’il continuerait à condamner la mise à mort de l’ex président égyptien Morsi et a déclaré qu’il allait porter l’affaire jusqu’aux Nations Unies. Il a rappellé son attachement au respect de la vie humaine et a précisé la position de la Turquie vis-à-vis du coup d’Etat en déclarant : “Pour moi, le président de l’Egypte est Morsi”.

Une phrase extrêmement forte à l’heure où l’ensemble des pays arabes / musulmans se taisent depuis deux ans sur les massacres de masse en Egypte. Lors des premières 48h du coup d’Etat, le général Al Sissi a fait tuer des milliers d’opposants en tirant sur la foule.
********************************

Laisser un commentaire