MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 2 chabann 1436.

Flash info du 2 chabann Rajab 1436.

France : Affaire Zeyad et Bouna : Marion Le Pen persiste et signe.

Marion Maréchal Le Pen a atteint le fond, si jeune pourtant. Maintenant, elle creuse. Lors d’un meeting, ce lundi, elle n’a pas hésité à réitérer et « assumer » ses propos houleux faisant fi de la mémoire des défunts et de la douleur des proches. La stratégie politique du FN n’a pas changé malgré les générations, dire tout et n’importe quoi du moment que c’est stigmatisant.
**********************************
 »
Islamophobie : Le film, L’innocence des musulmans, autorisé à la diffusion.

Un titre ironique pour un film islamophobe. L’innocence des musulmans, film produit par Nakoula Basseley Nakoula, avait suscité l’indignation du monde musulman en 2012 avant qu’il ne soit interdit à la diffusion. Le producteur, lui, avait été arrêté à Los Angeles et le diffuseur YouTube assigné au tribunal.

Volte-face : le fim de nouveau autorisé à la diffusion sur Youtube.

La cour d’appel de San Francisco a décidé ce lundi que Youtube pourrait proposer ce film islamophobe à la diffusion. Une nouvelle qui vient trancher avec le premier délibéré de 2012 qui interdisait le film et condamnait la plateforme vidéo. Rappelons que ce film contient des scènes abjectes emplies de haine et d’amalgames et des images détournées, le tout, pour alimenter la haine envers l’Islam et le musulman.

Selon le tribunal de San Francisco, interdire «L’innocence des musulmans» serait contraire aux fondements de la liberté d’expression des Etats-Unis. Le pays semble en connaître un rayon en matière de liberté… Le monde musulman réagira-t-il face à cette nouvelle provocation
***************************************
 »
France : Affaire Zyed et Bouna : Christian Estrosi se réjouit de la relaxe des policiers.

Ce mardi 19/05/2015, Christian Estrosi, le maire de Nice s’est une nouvelle fois illustré de la pire des manières. En indiquant, « se réjouir de la relaxe des policiers« , il a une fois de plus manqué une occasion de se taire.

De pire en pire dans l’indécence.

Au lendemain de la décision polémique du tribunal de Rennes, ayant relaxé les deux policiers mis en cause pour non-assistance à personne en danger, Christian Estrosi s’est exprimé.

Il rejette la faute sur les familles des deux victimes de ce drame horrible, et se félicite de la décision du tribunal.

« Les familles n’ont qu’à éduquer leurs enfants et faire en sorte qu’ils ne soient pas des délinquants. Malheureusement, ça s’est terminé par un évènement extrêmement triste, la disparition d’un enfant et je comprends qu’une famille puisse être triste. Mais en même temps si l’Etat, de droite comme de gauche, fait son devoir pour que nous fassions disparaître ces cités de non-droit et qu’il y ait dans notre pays une éducation qui ne conduise pas à de tels comportements, on évitera ces drames », (Christian Estrosi, maire de Nice).

Le journaliste de la chaîne iTélé a contre-argumenté en indiquant notamment que ces deux jeunes n’étaient absolument pas des délinquants mais ont seulement eu peur de l’arrivée en force des forces de l’ordre qui les ont pris en chasse.

Néanmoins, pour Christian Estrosi peu importe… « Mais de quoi parlez-vous ? Ils étaient bien en excès de vitesse ».

Ce personnage tient des propos de plus en plus nauséabonds et indécents. Sa prise de parole est souvent proche du racisme pur et simple, avec une impression de haine qui s’en dégage.
***********************************
 »
France : Mantes La ville : Le Maire FN abat sa dernière carte pour empêcher la construction d’une Mosquée.

Alors que la Communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines doit voter ce mardi soir la vente d’un bâtiment dont elle est propriétaire à l’Association des musulmans de Mantes-Sud, Cyril Nauth, le Maire FN de Mantes-la-Ville, abat sa dernière carte.

En effet, il annonce qu’il usera “du droit de préemption de la commune pour empêcher” que la communauté musulmane ne puisse avoir de Mosquée.

Au départ, il était prévu que ce soit la Ville qui achète les locaux afin de les céder à l’association musulmane mais depuis l’arrivée du nouveau Maire du FN, il y’a un blocage volontaire de sa part dans les démarches administratives.

C’est la raison pour laquelle d’ailleurs, que le préfet des Yvelines a décidé de demander la vente de ce lieu directement.

Cyril Nauth est donc prêt à court circuité la vente en utilisant une disposition qui permet à toute commune de se substituer à un acheteur pour acquérir un bien au moment d’une transaction entre deux parties.

Cyril Nauth, élu FN, agit en toute légalité afin d’interdire aux musulmans de pratiquer leur religion.

Il est grand temps que les élus de la République condamnent ce type de manœuvre vicieuse.
******************************************
 »
Moncef Zenati du site Havre de Savoir, dénonce la déconstruction de l’islam, lancée par Marquardt et Bajrafil.

Le prédicateur du Havre de Savoir, Moncef Zenati, répond scientifiquement depuis quelques semaines à la dite “réforme de l’Islam” lancée par le duo Félix Marquardt / Mohamed Bajrafil. Hier, il a décidé d’évoquer plus directement ce qu’il nomme “une tentative de rendre l’islam “occidentalement” acceptable”.

Les protestations contre les agissements du lobbyiste Félix Marquardt se multiplient ces dernières semaines. Après les sites d’informations communautaires, le militant Nabil Ennasri ou encore l’imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa , voilà Moncef Zenati, prédicateur et conférencier, qui expose ouvertement ses griefs contre cette réforme “qui s’attaque aux sources scripturaires consensuelles (sunna, concensus…) et aux prescriptions catégoriques (hijab, droit successoral, sanctions pénales…)”.

Pour le prédicateur du Havre, derrière cette dite réforme se cache une volonté claire “de déconstruction, de négation de soi”. Et ajoute que “cette réforme n’est autre qu’une tentative de rendre l’islam “occidentalement” acceptable, et par la même, une manière de pourvoir au besoin d’une reconnaissance intellectuelle, médiatique et politique”.

La dénonciation de Moncef Zenati démontre à nouveau le champ extrêmement large de la contestation contre cette volonté réformiste lancée sans concertation par un lobbyiste américain appuyé par un imam de banlieue. Pour ce faire, ces derniers se sont appuyés sur des personnalités dont les positions sont extrêmement minoritaires dans la Communauté musulmane telles que Ghaleb Bencheikh, Tareq Oubrou tous deux opposés au hijab ou encore le sociologue proche des lobbys LGBT, Omero Marongiu-Perria.

La présence de bouteilles de vin sur toutes les tables malgré le contenu dit “islamique” de la conférence et la participation majeure de l’intellectuel sioniste et islamophobe Alain Finkielkraut ont fini par totalement décrédibiliser les dernières personnes qui soutenaient la démarche de Félix Marquardt et Mohamed Bajrafil.
****************************
 »
Quantico, une nouvelle série américaine avec une vedette en hijab .

Après Homeland où l’un des héros Nicholas Brody, est un soldat américain converti à l’islam de retour d’Afghanistan, voici Quantico. La nouvelle série de ABC met en lumière une actrice de confession musulmane voilée parmi un groupe de jeunes recrues du FBI. La jeune femme Yasmine Al Masri, qui ne porte pas le voile en réalité, joue le rôle de Nimah Anwar, enquêtrice d’élite.

La série Quantico, qui sera diffusée en automne prochain, suit l’histoire de jeunes recrues formées au service du FBI dans une base abritant un camp d’entraînement. Celles-ci sont soumises à des tests physiques, de l’entrainement aux tirs et apprennent les rouages de l’enquête. Puis, un jour, l’administration découvre certaines informations… un membre du groupe est suspecté d’être responsable la plus grosse attaque terroriste sur le sol américain depuis le 11 septembre 2001.

Les premières réactions sont mitigées aux Etats-Unis : d’un côté, la peur de voir une fois de plus les musulmans stigmatisés et perçus comme des terroristes en puissance – les téléspectateurs de ABC se rappelle de la série « Alice en Arabie », jugée comme islamophobe – De l’autre, la simple présence d’une femme voilée est ressentie comme un signe positif pour la normalisation des musulmanes voilées dans le paysage audiovisuel. Quantico pourrait familiariser la jeunesse américaine avec le hijab. Le tout reste de savoir si ce sera la jeune voilée qui portera le chapeau dans l’histoire…

En France, la série à succès « Plus belle la vie » raconte déjà sur France 3, les aventures d’une femme voilée victime d’islamophobie. On peut se demander si, après Homeland sur Canal +, Quantico sera un jour sur les chaînes françaises.
****************************************************
 »
Le pape François a déclaré que Le Coran, est un livre de paix.

C’est sur des paroles de sagesse et de vérité, s’élevant au-dessus des torrents d’outrances qui déferlent sur l’islam sans discontinuer, que le pape François a conclu son escale de trois jours en Turquie : « Le Coran est un livre de paix, c’est un livre prophétique de paix », a-t-il clamé haut et fort, en espérant que ses mots endigueront le flot incessant de calomnies et résonneront fortement, au-delà des rives du Bosphore.

De l’autre côté de l’Atlantique, le Washington Post s’est fait l’écho de son vibrant plaidoyer en faveur de la troisième religion monothéiste, le souverain pontife ayant tenu, avant de regagner Rome, à balayer d’un revers de main les analogies nauséeuses et à rejeter fermement les diatribes assassines qui la salissent de manière éhontée.

Avant de quitter ses hôtes de marque turcs, au premier rang desquels figuraient le président Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre Ahmet Davutoglu et le chef de la Direction des Affaires religieuses Mehmet Gormez, et après s’être longuement recueilli dans le décor enchanteur de la Mosquée Bleue d’Istanbul, le pape argentin, qui abhorre les amalgames en « isme » associant « l’islam à l’islamisme et au terrorisme » et l’a fait clairement savoir, a lancé un dernier appel à l’adresse de toutes les personnalités du monde arabo-musulman, qu’elles soient issues de la sphère politique, religieuse, culturelle, académique, ou artistique, afin de dénoncer les atrocités commises au nom de l’islam.

Cette condamnation à l’unisson que le pape François appelle de ses vœux pour mieux dissocier l’islam de ceux qui le dévoient odieusement, a pourtant déjà retenti sur les cinq continents, de la part de hauts dignitaires religieux comme de simples fidèles, mais a été couverte par la sempiternelle injonction à s’indigner, toujours aussi méprisante, suspicieuse et bruyante, qui ne poursuit qu’un seul but : alimenter tous les amalgames.

Laisser un commentaire