MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Rajab 1436.

Flash info du 9 Rajab 1436.


Le magazine français paris match.com publie un article intitulé, Israel, Ancien combattants de Tsahal, l’armée sioniste israélienne, ils refusent maintenant de se taire et parlent.

Micha, Dana, Noam, et Mikhael ont combattu pour Tsahal. C’est la première fois que des officiers israéliens manifestent à visage découvert leur contestation à propos des exactions infligées dans la bande de Gaza, entre 2000 et 2009.

Des grenades pour faire peur.

« On déboule dans un village palestinien à 3 heures du matin et on se met à lancer des grenades étourdissantes dans les rues. Pour rien, pour faire peur. On voyait les gens se réveiller affolés… On nous raconte que cela fait fuir les éventuels terroristes. N’importe quoi… Par rotation, on faisait ça toutes les nuits. La routine. On nous disait “Bon­ne opération”. On ne comprenait pas pourquoi. ».

Voler un hôpital.

« Une nuit, nous avons l’ordre d’entrer de force dans une clinique d’Hébron qui appartient au Hamas. On confisque l’équipement : ordinateurs, télépho­nes, imprimantes, d’autres choses, il y en a pour des milliers de shekels. La raison ? Toucher le Hamas au portefeuille, juste avant les élections du Parlement palestinien, pour qu’il perde. Le gouvernement israélien avait officiellement annoncé qu’il n’allait pas tenter d’influencer cette élection… ».

« On a tué un type par pure ignorance ».

« On ne savait pas que, pendant le ramadan, les fidèles sortent dans la rue à 4 heures du matin avec des tambours pour réveiller les gens, qu’ils mangent avant le lever du soleil. On identifie un type dans une allée qui tient quelque chose, on lui crie “stop”. Là, si le “suspect” ne s’arrête pas immédiatement, la procédure exige des sommations. “Arrêtez ou je tire”, puis on tire en l’air, puis dans les jambes, etc. En réalité, cette règle n’est jamais appliquée. On l’a tué, point. Et par pure ignorance des rites locaux. ».

Les paysans en larmes.

« Nos excavateurs dressent une barrière de séparation en plein milieu d’un champ de figuiers palestinien. Le paysan arrive en larmes : “J’ai planté ce verger pendant dix ans, j’ai attendu dix ans qu’il donne des fruits, j’en ai profité pendant un an, et là, ils me le déracinent !” Il n’y a pas de solution de replantage. Il y a des compensations seulement à partir de 41 % de terre confisquée. Si c’est 40 %, tu n’as rien. Le pire c’est que peut-être demain ils vont décider d’arrêter la construction de la barrière. ».

Rendre ses galons, redevenir soldat.

« On installe des check points surprises. N’importe où, ça n’est jamais clair. Et soudain on arrête tout le monde, on contrôle leur permis. Il y a, là, des fem­mes, des enfants, des vieux, pendant des heures, parfois en plein soleil. On arrête des innocents, des gens qui veulent aller travailler, trouver de la nour­riture, pas des terroristes… J’ai dû le faire pendant cinq mois, huit heures par jour, ça m’a cassé. Alors j’ai décidé de rendre mes galons de commandant. ».

« Notre mission : déranger, harceler ».

« On est à Hébron. Comme les terroristes sont des résidents locaux et que notre mission est d’entraver l’activité terroriste, la voie opérationnelle c’est de quadriller la ville, entrer dans des maisons abandonnées, ou des maisons habitées choisies au hasard – il n’y a pas de service de renseignement qui nous pilote –, les fouiller, les mettre à sac… et ne rien trouver. Ni armes ni terroristes. Les habitants ont fini par prendre l’habitude. Ils sont irrités, dépressifs, mais habitués car ça dure depuis des années. Faire souffrir la population civile, lui pourrir la vie, et savoir que cela ne sert à rien. Cela engendre un tel sentiment d’inutilité. ».

« Les punitions collectives ».

« Mes actes les plus immoraux ? Faire exploser des maisons de suspects terroristes, arrêter des centaines de gens en masse, yeux bandés, pieds et mains liés, les emmener par camions ; pénétrer dans des maisons, en sortir brutalement les familles ; parfois on revenait faire exploser la maison ; on ne savait jamais pourquoi telle maison, ni quels suspects arrêter. Parfois, ordre nous était donné de détruire au bulldozer ou aux explosifs l’entrée du village en guise de punition collective pour avoir hébergé des terroristes. ».

« Protéger des colons agressifs ».

« On débarque dans le district de Naplouse pour assurer la sécurité des colons. On découvre qu’ils ont décidé d’attaquer Huwara, le village voisin, palestinien. Ils sont armés, jettent des pierres, soutenus en cela par un groupe de juifs orthodoxes français qui filment, prennent des photos. Résultat : on se retrouve pris entre des Arabes surpris, terrorisés, et notre obligation de protection des colons. Un officier tente de repousser les colons dans leurs terres, il reçoit des coups, il y a des tirs, il abandonne. On ne sait plus quoi faire : les retenir, protéger les Palestiniens, nous protéger, une scène absurde et folle. On a fini par faire retourner les agresseurs chez eux. Une dizaine d’Arabes ont été blessés. ».

Assassiner un homme sans armes.

« On est en poste dans une maison qu’on a vidée de ses occupants, on soupçonne la présence de terroristes, on surveille, il est 2 heures du matin. Un de nos tireurs d’élite identifie un mec sur un toit en train de marcher. Je le regarde aux jumelles, il a dans les 25-26 ans, n’est pas armé. On en informe par radio le commandant qui nous intime : “C’est un guetteur. Descendez-le.” Le tireur obéit. J’appelle cela un assassinat. On avait les moyens de l’arrêter. Et ça n’est pas un cas unique, il y en a des dizaines. ».

*******************************

Avec une capacité de 100 000 personnes par heure, le mataf sera opérationnel pour Ramadan 2015.

L’expansion du mataf, la zone de circumambulation autour de la Kaaba sera bel et bien prête pour ce Ramadan 2015. L’information rapportée notamment par Arab News, a été officiellement confirmée par le Sultan Al Qurashi, le directeur de la gestion de projet à la Président pour les Affaires de Deux Saintes Mosquées.

Avec une capacité de 100 000 personnes par heure, les travaux de cette zone seront bouclés pour ce ramadan 2015. Son expansion comprend des systèmes électriques et mécaniques les plus avancés, tout en étant en adéquation avec le style architectural de la Mosquée.

Il reste encore des travaux à effectuer notamment les bâtiments des services publics tels que les bureaux gouvernementaux, la salle des opérations, le siège des autorités de sécurité, celui de la Défense civile, celui du Croissant-Rouge et d’autres bureaux connexes.

La Mecque est le premier lieu de pèlerinage au monde, et le nombre de pèlerins ne faisant que de s’accroître, les travaux d’agrandissement coulaient de source pour les autorités des deux mosquées Saintes.
Avec sa grande capacité d’accueil, le mataf devrait donc incha Allah accueillir dans de bonnes conditions les pèlerins et faciliter le déroulement de la circumambulation en évitant notamment les mouvements de foule et de bousculades. Toutefois, les fidèles devront respecter les consignes en vigueur pour le bien être tous.
**********************

Séisme au Népal : les pays musulmans répondent présents pour l’aide humanitaire.

A la suite du tremblement de terre de magnitude de 7,8 qui a frappé le Népal ce samedi 25 avril, de nombreux pays se sont mobilisés pour venir en aide aux sinistrés. Parmi eux, on compte de nombreux pays musulmans qui se sont hâtés d’offrir de l’aide humanitaire à un pays traumatisé comme nous le rapporte le site d’information OnIslam. Certaines aides sont encore en cours d’acheminement, et les propositions d’aide des pays affluent.

Le Président indonésien Joko Widodo a confirmé que son pays sera prêt à aider le Népal.
Le Pakistan est également venu au secours des sinistrés : Pakistan Air Force a déjà envoyé quatre avions C-130 pour transporter un hôpital de campagne d’une capacité de 30 lits. Des médecins de l’armée ont également été envoyés pour soutenir les équipes médicales locales totalement débordées par l’afflux de blessés. Des équipes de recherche et de sauvetage pakistanaises sont également arrivées. Enfin, une importante aide matérielle (tentes, couvertures, etc) et alimentaire a été acheminée.

La Malaisie a annoncé quant à elle qu’elle enverrait pas moins de 30 membres d’assistance ainsi qu’une équipe de soignants.

Le gouvernement turc a également envoyé une équipe de sauvetage de 40 chercheurs. D’autres équipes de sauvetage turques sont attendues. Le Croissant rouge turc a également envoyé pas moins de 1000 couvertures et 320 boîtes de nourriture.
Les Emirats Arabes Unis se sont aussi impliqués dans cette vaste campagne de solidarité en envoyant une équipe de secours de 88 professionnels.

Cette mobilisation est touchante et montre que la solidarité entre les peuples dépassent les frontières culturelles et confessionnelles, le Népal étant majoritairement hindou.

Le séisme a forcé des dizaines de milliers de personnes à sortir de leurs maisons pour trouver refuge dans des camps de fortune, tandis que les officiers de sauvetage continuent de rechercher des survivants.
Il s’agit du séisme le plus meurtrier depuis 80 ans, le bilan humain s’élève actuellement à 2 500 morts, mais il ne fait que s’alourdir au fil des heures.

Que Dieu vienne en aide aux sinistrés !
*******************************

O.C.I. : Madani exhorte les Etats membres à intensifier la lutte contre le paludisme.

Le secrétaire général de l’Organisation de la Coopération Islamique, Iyad Madani, a rappelé à l’ensemble des états membres le devoir commun de maintenir et renforcer la vigilance nécessaire à la lutte contre le paludisme afin de réussir son éradication. C’est dans le cadre de la journée mondiale antipaludique qui s’est tenue le 25 avril 2015 que cet appel a été relancé.
Cet événement conjointement organisé par l’OCI, la BID (Banque Islamique de Développement) et la RBM (Roll Back Malaria) a pour objectif de sensibiliser les populations et les pouvoirs publiques sur les ravages du paludisme partout dans le monde.

Madani a insisté longuement sur la contribution financière des pays donateurs, des organisations humanitaires et des philanthropes dans l’ensemble des pays de l’OCI pour espérer à terme, au prix d’une lutte totale, parvenir à l’éradication de ce fléau.

La malaria, aussi appelée paludisme ou maladie du sommeil, est une maladie infectieuse grave, parfois mortelle, causée par les parasites (Plasmodium) transmis par une piqûre de moustique. Ces parasites se répandent d’abord dans le foie, puis dans les hématies. Les symptômes sont de type grippal, avec fièvre, sensation de frissons, maux de tête, douleurs musculaires, nausées, maux de ventre et un état général de fatigue.

Cette action soutenue par l’OCI, s’inscrit dans le cadre des «Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies» (OMD); les participants au projet ont souligné les progrès réalisés contre les maladies dites «évitables et traitables» depuis ces 15 dernières années. Ils ont appelé à une action collective accrue et efficiente pour tenter d’éliminer le paludisme, en particulier dans les pays de l’OCI.

Si Madani a réaffirmé l’engagement de l’OCI et le renforcement de sa collaboration avec RBM et le Fonds mondial. Le Président de la BID, Ahmad Mohamed Ali, a indiqué quant à lui, que le développement humain est la pierre angulaire de l’ensemble des activités de développement de la BID. Pour Ali, le paludisme est devenu un problème de santé dans les pays membres et il précise:

« Nous devons travailler ensemble pour s’assurer que le paludisme soit consigné à la poubelle de l’histoire. Nous ne pouvons pas parler de développement sans avoir une société saine. Le paludisme devrait être considéré comme un problème mondial qui doit être résolu une fois pour toute, et la BID s’engage à jouer son rôle. ».

Fatoumata Nafo-Traoré, directrice du partenariat RBM a déclaré de son coté:

« Nous avons vu d’énormes progrès au cours des dernières années, y compris au sein de certains pays de l’OCI, mais beaucoup plus d’efforts sont nécessaires. J’exhorte les dirigeants des États membres de l’OCI, les pays endémiques et donateurs à accroître leur engagement dans la lutte contre le paludisme et les efforts d’éradication. ».

L’OMS estime que le paludisme cause environ 198 millions de cas d’infection dans le monde chaque année, tuant 584 000 personnes, dont près de 80% sont des enfants âgés de moins de cinq ans. Pour les seuls membres de l’OCI, les chiffres sont sans appel plus de 131 millions de cas dont 402 000 décès chaque année, ils supportent en grande partie le fardeau du paludisme à l’échelle mondiale avec son coût humain et économique social élevé. On note que 85 % des cas de paludisme qui surviennent dans les états affiliés à l’OCI se concentrent dans la zone d’Afrique sub-saharienne.
*********************************

Islamophobie : tentative d’incendie dans une mosquée à Mâcon.

Dans la nuit du samedi au dimanche, deux individus se sont introduis dans la mosquée turque de Mâcon (Saône-et-Loire), et ont tenté d’y mettre le feu. Munis d’un bidon d’essence et de papier, ils ont allumé un feu. N’ayant pas réussi leur entreprise, ils reviennent quelques minutes plus tard avec une chaise en plastique. Les faits se déroulent vers 4h du matin et ces informations sont saisies par la vidéosurveillance du lieu de culte. C’est vers 5H30, vers l’heure du Fajr (prière de l’aube) que des fidèles ont découvert ce qui s’était passé.

Heureusement, les flammes n’ont pas provoqué de grands dégâts. Quelques fenêtres et une partie du mur ont été noircies par les flammes. Les commanditaires n’étaient pas parvenu à leur fin.

Depuis son existence en 2008, c’est la première fois que le lieu de culte est la cible d’un acte islamophobe. Les responsables de l’association à la tête de la mosquée sont donc choqués et déçus et c’est l’incompréhension qui règne d’autant plus que la communauté musulmane locale a toujours entretenu de bonnes relations avec le voisinage, et les autres communautés.
Une enquête policière est en cours.
*****************************

Marrakech : mobilisation contre la venue de Shimon Pères.

La fondation Clinton organise une conférence internationale au Maroc, à Marrakech, les 5, 6 et 7 mai prochains. A cet évènement, de nombreuses personnalités seront conviées dont l’ex-premier ministre israélien Shimon Pères. Ce qui n’est pas du goût de tous, fort heureusement, comme le relate Le courrier de l’Atlas.
Shimon Pères invité pour le lancement d’une ONG.

Cela pourrait paraître comme une farce mais en réalité non, Shimon Pères est bien l’invité de cette réunion en vue d’inaugurer l’ONG lancée par Hillary Clinton. De nombreuses voix se sont levées contre la venue de l’ex-bourreau allant même, pour certaines comme « Groupe d’action de soutien à la Palestine », à vouloir déposer une demande d’arrestation auprès des autorités marocaines. Une chose est sûre, à l’heure où Israël continue sa politique de terreur, sa venue -si elle est maintenue- risque de faire bien des remous au Royaume du Maroc.
************************

Maroc : Faut-il enseigner le darija à l’école ?

Depuis de nombreuses années, un débat interne à la société marocaine divise progressistes et conservateurs : quel statut donner à la langue darija dans le cursus scolaire ? L’arabe littéraire, jugé archaïque par certains, doit laisser place à la langue darija, de la même manière que la langue anglaise a évolué avec le temps.

Au Maroc, la quasi-totalité des enseignants et élèves utilisent la langue darija pour s’exprimer dans le cadre du lycée, de l’université, etc. La question levée ces derniers temps porte sur la manière de retranscrire à l’écrit pour les cours, comme c’est déja le cas dans certains journaux ainsi que sur internet. Certains chercheurs argumentent sur le fait que le dialecte marocain puisant ses origines dans l’arabe littéraire, il sera ainsi simple de définir les règles grammaticales de la langue et son vocabulaire. D’autres mettent en lumière que d’une région à l’autre, le dialecte change, et que même si les habitants du Maroc finissent par se comprendre, il faudra en choisir une plus qu’une autre, ce qui peut être un motif de discorde.

Au Maroc, comme dans d’autres pays arabes ou maghrébins, plusieurs langues cohabitent déja, le français, le berbère et le dialecte local. Venir « officialiser » l’enseignement en langue darija peut ainsi apparaitre comme une nouvelle complication linguistique dans un pays qui compte encore un fort taux de départ anticipé de l’école par les étudiants, ce qui ne facilite pas l’harmonisation de la langue étudiée. Certains pointent du doigt le risque de « rivalité » entre les langues, même de manière inconsciente, ce qui peut amener à la disparition d’une de ces langues. Une des solutions abordées est de débuter très tôt l’apprentissage de la langue darija comme langue principale et des langues arabe et française comme langues secondaires, le darija pouvant ainsi servir de passerelle pour l’arabe.

Le Maroc se penche ainsi sur un sujet compliqué puisque dans la rue c’est le darija qui est principalement utilisé mais c’est bien l’arabe littéraire qui est la langue du Coran et qui est donc plus que nécessaire à l’apprentissage de la religion.
*************************

Israël bombarde la Syrie aux frontières.

Dimanche 26 avril, Israël envoie un raid aérien sur le plateau du Golan, aux frontières de la Syrie. Ce n’est pas une nouveauté. Cette affaire provoque un sentiment de déjà vu.

L’anticipation israélienne.

Israël dit dans un communiqué, qu’ils auraient « prévenu une attaque » où quatre militants mettaient en place des explosifs vers Majdal Shams. Le raid aérien les a tous exterminés.

La vigilance israélienne.

Suite au bombardement, Benjamin Netanyahou affirme que les soldats israéliens ont bien été vigilants et que « Toute tentative d’attaquer des soldats ou des civils israéliens sera accueillie par une réaction déterminée comme dans cette opération qui a évité un attentat ».

Une fois de plus, ce genre de conflit fait surface. Depuis 2011, des attaques immergent sur le plateau du Golan. Peut-être qu’Israël a d’autres projets d’élargissement de frontières.
*********************

Québec : un cimetière musulman dans un état déplorable.

Au Québec, il n’existe que trois lieux où peuvent être enterrés les musulmans et parmi ceux-ci, le cimetière de Laval. Or les musulmans de la région se plaignent de la façon dont il est géré et de l’état dans lequel il se trouve. Ils cherchent désormais d’autres solutions que ce lieu considéré comme un véritable dépotoir.
Inaccessibles et mal entretenues.

C’est le constat dressé par les familles dont les proches sont enterrés dans ce cimetière. Des tombes qui sont, selon elles, régulièrement inondées et qui présentent un aspect indigne. Un journal local rapporte que de nombreuses tombes disposent de plaques fixées de travers, qu’il est difficile de circuler à l’intérieur du terrain et que certaines d’entre elles seraient même derrière de gros tas de terre et des flaques de boue… La présidente de l’association de la sépulture musulmane au Québec, Hadjira Belkacem va même jusqu’à déclarer :

C’est catastrophique, cela nous fait honte !

Sortir du contrôle des mosquées.

Jusqu’à aujourd’hui, c’est la plus ancienne des mosquées de la région qui gérait ce cimetière mais les choses vont changer. En effet, à partir de septembre, la maison funéraire Magnus Poirier accueillera 3000 sépultures musulmanes dans son cimetière de Laval. La présidente de l’association dénonce une utilisation douteuse de l’argent reçu par les mosquées pour les enterrements. Selon elle, les fonds seraient davantage utilisés pour l’expansion de la mosquée, au détriment d’enterrements de qualité. Elle ajoute qu’elle a déjà abordé le sujet avec des responsables et qu’ils lui ont répondu que ces questions sont contre l’intérêt de l’islam. De son côté, le directeur du cimetière, Zidine Abdellah, certifie qu’aucune partie des fonds n’est utilisée pour autre chose que les enterrements et assure même que le cimetière souffre d’un nombre important d’impayés.

Cette situation triste et malheureuse illustre bien le manque de cohésion dont souffre la communauté musulmane dans le monde entier. Au travers de cet exemple, il est important de s’interroger sur l’image que renvoie ce cimetière auprès des non musulmans. Réformer le comportement des musulmans et les relations au sein de la communauté apparaît donc commune une priorité pour pouvoir aborder l’avenir sereinement.
**************************
Manuel Neuer, joueur du Bayern Munich, s’adresse aux supporters palestiniens.

Manuel Neuer, footballeur allemand qui évolue au poste de gardien de but du Bayern Munich, a tenu à adresser un message à ses supporters palestiniens. Dans une vidéo publiée ce samedi 25 avril, il les remercie pour leur soutien ainsi que leur cadeau et leur souhaite le meilleur.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

****************************

Projet de mosquée à Saint-Marcellin : le maire menacé de mort encore une fois.

Le maire de Saint-Marcellin, Jean-Michel Revol, a reçu, vendredi 24 avril, une lettre manuscrite le menaçant de mort selon Le Dauphiné.

Il s’agit de la seconde en moins de quinze jours après qu’il a signé, le 9 avril dernier, le permis de construire d’une mosquée dans sa commune.

«À quel titre pourrais-je, en tant que maire, refuser le permis de construire ? Refuser le permis de construire en s’appuyant sur des considérations étrangères à l’urbanisme constituerait de ma part un détournement de pouvoir et serait légitimement et simplement sanctionné par les juridictions administratives», explique notamment l’édile.

Comme pour le premier courrier, il a écrit au procureur de la République pour porter plainte avec constitution de partie civile.
**********************

Barack Obama évoque les prières qu’il effectuerait cinq fois par jour.

« Être président n’est pas facile. Je dois toujours régler le problème de notre système d’immigration, menacer d’utiliser mon veto, négocier avec l’Iran, tout ça en trouvant le temps de prier cinq fois par jour » a déclaré le président américain Barack Obama ce samedi 25 avril, au traditionnel dîner annuel de l’Association des correspondants de la Maison Blanche.

Une déclaration « ironique et pleine d’humour » pour rappeler qu’il n’était pas musulman. En effet, contrairement à sa grand mère qui a accompli sa omra à la Mecque il y a quelques jours, Barack Obama est chrétien.

Malgré plusieurs démentis de la part de l’actuel président américain, 17% des citoyens américains restent persuadés qu’Obama est musulman.
*************************************
Estrosi parle de 5ème colonne islamiste en France.

Christian Estrosi a affirmé dimanche sur France 3 que la France devait faire face à des “cinquièmes colonnes islamistes ” et qu’une “troisième guerre mondiale” était déclarée à “la civilisation judéo-chrétienne” par “l’islamo-fascisme”.

Ces paroles font suite à une longue série de déclarations islamophobes tendancieuses du député qui assume désormais un discours néo-conservateur et bushien.

La différence est que, si l’Amérique a mené des guerres aux musulmans à travers le monde, elle a eu l’intelligence de protéger la minorité musulmane présente sur son territoire. Une nuance que n’ont pas saisi nos apprentis bellicistes français.
***********************
Inde, Des extrêmistes hindous frappent violement un musulman en le forçant d’abjurer sa foi.

Depuis la victoire du parti nationaliste hindou, les musulmans et chrétiens d’Inde vivent un véritable calvaire. Les milices religieuses d’extrêmistes hindous n’hésitent pas à frapper les indiens d’autres confessions.

Un chauffeur musulman qui transportait des vaches (animal sacré dans l’hindouisme) a été arrêté et attaché contre un poteau. Ses tortionnaires lui demandent d’abjurer sa foi et de louer les divinités hindoues.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

********************************

Le Hamas organise une cérémonie de mariage collectif pour 400 palestiniens.

A Gaza, les bombardements et la misère n’empêchent pas la vie. 400 palestiniens se sont mariés lors d’une cérominie de mariage collectif organisée par le Hamas à la mi-avril.

Pour pallier les difficultés financières, le Hamas palestinien organise des marriages de masse pour aider la jeunesse à se marier. Une façon pour le groupe musulman qui gère la Bande de Gaza de répondre aux besoins de sa population souvent jeune et active.

« Même la météo pluvieuse n’a pas arrêté cette magnifique cérémonie », a déclaré la mère d’un jeune marié. « Maintenant, nous pouvons construire une famille malgré les difficultés. ».

Certains couples ne peuvent pas se marier car les moyens manquent énormément dans cette zone du monde qui connaît un blocus féroce de l’occupant israélien et des bombardements réguliers de l’armée.

« La jeunesse de Gaza souffre considérablement, et les dépenses de mariage sont très lourdes. J’ai été fiancée pendant deux ans mais à cause du manque d’argent, nous n’avions pas pu nous marier jusqu’à maintenant », a expliqué une jeune mariée.

La sélection des couples mariés a été faite selon un critère extrêmement simple : les pertes subies lors des bombardements israéliens l’été dernier. Une façon de soutenir les victimes de la barbarie sioniste et encourager la vie.

Le mariage est essentiel dans une société afin de conserver un bon équilibre de vie répondant à l’éthique islamique. Le musulman doit se marier lorsqu’il en a les moyens afin de construire une famille solide avec des enfants bien éduqués.
******************************

Pays Bas : 15.000 Corans distribués gratuitement lors de la fête Nationale.

Initiative très étonnante venant des Pays Bas en un jour de fête Nationale.

En effet, à l’occasion de cette fête du Roi, 15.000 corans ont été distribués gratuitement.

C’est un évènement géré par une fondation islamique qui souhaite par cette démarche lutter contre les préjugés. Le président de cette fondation déclare :

“Notre but c’est que dans quinze ans, dans toutes les chambres d’hôtels, il y ait à côté de la Bible, aussi le coran”.

Selon les organisateurs, cette initiative est très bien accueillie par les non musulmans qui accepte avec plaisir le présent qu’il leur est remis.

C’est une initiative que nous encourageons à l’instar des distributions similaires qui ont eu lieu en début d’année à La Défense.
*********************************
 »
Akhenaton victime d’un acte raciste « provoqué » par un titre du Figaro.

Akhenaton a révélé, dimanche 26 avril, avoir été victime d’un acte raciste « il y a plusieurs semaines ». Le rappeur, qui a choisi d’exposer publiquement les raisons pour lesquelles il a accepté d’incarner le nouveau visage de Coca-Cola, raconte sur sa page Facebook avoir découvert des inscriptions haineuses sur les murs de son domicile.

Photos à l’appui, on peut notamment lire « Adieu la France, les Bougnoules nous l’ont mise ». Selon Akhenaton, ces faits ont été provoqués par « un titre « accrocheur » » du Figaro « qui ne reflétait en rien mes propos pour résumer une interview que j’avais donnée sur Europe 1 » en mars 2015.

A cette occasion, il avait alors estimé que « la France est islamophobe » et qu’elle a peur de l’islam. Cependant, Le Figaro a fait dire, dans son titre, qu’Akhenaton « dérape sur les caricatures de Mahomet » alors qu’il n’en fut rien. « Ce qui a eu pour conséquence directe ces inscriptions sur les murs de chez moi, je n’ai pas porté plainte. Comprends, mon ami(e), que je sois un peu à cran quand le virtuel prend une tournure réelle », écrit-il, en faisant allusion à ceux qui critiquent durement son choix de chanter pour Coca-Cola.
************************************

Laisser un commentaire