MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 10 Joumada al Awwal 1436

Quand la LDJ fait l’apologie du terrorisme sur son compte twitter

Ce mercredi 25 février, la LDJ a une fois encore dérapé en faisant l’apologie d’un des ex-leaders de la LDJ et anciennement médecin dans l’armée israélienne, Baruch Goldstein, terroriste israélien.
Éloge d’un meurtrier

Il y a 21 ans, le 25 février 1994, Baruch Goldstein a attendu la prière du vendredi pour pénétrer au sein de la mosquée d’Abraham, située à Hébron, tuant 29 Palestiniens dont 7 enfants et blessant 150 autres. Tué à la suite de cet assaut, sa tombe devint depuis ce massacre un lieu de culte et l’assassin, un héros. La LDJ n’a donc pas hésité à lui faire des éloges en se remémorant cet acte décrit comme “héroïque” :

Des propos prôneurs du terrorisme mais qui n’ont pourtant pas fait réagir les cyber-chasseurs de terroristes, spécialisés en la matière, bien que la complicité de nos institutions envers ce groupuscule ait déjà été prouvé maintes fois. Sa dissolution, déjà envisagée par le ministère de l’intérieur en septembre dernier, ne saurait tarder.
*****************************************

Dernier numéro de Charlie Hebdo : le gros flop !

Alors que le numéro spécial de Charlie Hebdo s’était vendu à environ 7 millions d’exemplaires, le dernier numéro, lui, n’a pas eu autant de succès…
Le flop total

Tiré à 2,5 millions d’exemplaires, le dernier numéro de Charlie devait être moins attrayant que le précédent. Ou bien, peut-être que les millions d’acheteurs du numéro spécial ont été surpris, ou plutôt écœurés, par ce qu’ils ont pu y découvrir. Toujours est-il que ce mercredi matin, les kiosques étaient déserts et les acheteurs de Charlie Hebdo, rares, voire inexistants. Et pourtant, les exemplaires distribués étaient plus nombreux que ceux de janvier.

La buraliste de La Gazette des Arts a affirmé : « J’ai reçu plus d’exemplaires, mais je n’en ai presque pas vendu. »

L’effet papillon

Paradoxalement -ou pas- les reconversions à l’Islam, elles, ont augmenté de manière exponentielle. En 2014 : 22 certificats de conversion ont été enregistrés par la Grande Mosquée de Paris. En janvier 2015 : 40 en ont été délivrés. Nous enregistrons également une hausse de 20% à Lyon et de 30% à Strasbourg, de quoi faire trembler tous ceux qui sont « Charlie ».

Les attaques du 7 janvier auront permis aux Français et au monde de découvrir Charlie et de connaître l’Islam ; et le résultat parle de lui-même. Peut-être les détracteurs de cette religion comprendront-ils que de s’en prendre à l’Islam est comparable à « souffler sur le soleil pour essayer de l’éteindre » et que tout ce qu’ils risquent, c’est de se brûler. Enfin, pour cela, encore faut-il être doté d’un minimum de raison…
Astuce Katibîn

Mais pas de panique, si vous faites partie de ceux qui ont tout de même acheté le dernier numéro de Charlie, votre bac à légumes se fera un plaisir de l’accueillir : tapissez le fond de votre bac des pages du journal satirique, cela empêchera à vos légumes de répandre une mauvaise odeur et votre frigo ne sentira plus mauvais ! Enfin, il dégagera peut-être une petite odeur de haine…
************************************
ASLI : pas de mosquée pour nos Frères à Marnaz, vous pouvez changer les choses !

A Marnaz, dans une petite commune d’Haute-Savoie, se trouvent des membres de notre communauté dont les droits sont restreints. Une inégalité supplémentaire qui témoigne de la stigmatisation des musulmans en France.
L’Islam à la cime de l’Europe

Nous ne pouvons malheureusement affirmer qu’en France la liberté de culte soit l’un des principes les plus respectés, bien au contraire. A Marnaz, par exemple, les chrétiens possèdent leur église, et ceci est leur droit, mais étonnement -ou pas- les musulmans, eux, n’ont aucun endroit où prier. C’est pourquoi, l’association ASLI a décidé d’entreprendre un projet :

« Puisque nos chances de construire un édifice religieux sont minimes, le meilleur choix que l’on puisse faire aujourd’hui, c’est d’acheter une maison où l’on aménagera un centre culturel et cultuel in sha Allah. »

Mais ce projet a une particularité : respecter l’environnement. Ainsi, la totalité des équipements sera écologique et chaque démarche sera entreprise en respectant la nature. Pour cela, le projet « l’Islam à la cime de l’Europe », qui s’élève à un total de 400 000 euros, a besoin de vous, de vos dons, de votre soutien, de vos partages.

Rien n’est difficile pour une communauté unie, vous nous l’avez déjà prouvé maintes fois, notamment en sauvant la vie de Mohamed avec 1 euro seulement.
Agissez !

– Pour faire un don via le site www.asli-marnaz.com

– Pour plus d’informations, rejoignez la page Facebook : ASLI

– Ou sur le site internet : asli-marnaz

Aidez vos Frères en Allah à améliorer leurs conditions d’adoration. Participez, à votre échelle, à sauver une partie de votre communauté dans leur pratique de la religion. Mais surtout, rapprochez-vous d’Allah par le petit geste que vous ferez afin de contribuer à ce grand changement et souvenez-vous, c’est ensemble que nous réussirons.

***********************************

Le gouvernement chinois contraint des imams à danser dans la rue

Nouvelle atteinte à la liberté de culte en Chine où le régime a contraint les imams à danser dans la rue dans le district à majorité musulmane situé à l’est du Xinjiang. Ils ont également dû jurer solennellement qu’ils n’enseigneraient pas la religion aux enfants et qu’ils devraient leur dire que prier est dangereux pour l’âme.

Lors de cet incident, rapporté le 9 février par World Bulletin, ces imams ont été forcés de porter des bannières où l’on pouvait lire “ Notre revenu vient du PCC* et pas d’Allah”.

Les chaînes d’informations du régime chinois ont indiqué que les imams ont été contraints à danser et à scander des slogans de soutien au régime. Certains, tels que “La paix du pays apporte la paix de l’âme”, glorifiaient l’État en opposition à la religion.

Des discours ont été adressés aux jeunes pour leur intimer de se tenir éloignés des mosquées prétextant que la prière nuit à la santé et les encourageant à danser à la place.

Les enseignantes ont reçu pour instruction d’expliquer à leurs élèves qu’ils ne devaient pas recevoir d’éducation religieuse et elles ont également prêté serment qu’elles veilleraient à ce que les enfants n’aient aucun contact avec l’Islam.
Répression religieuse au nom de la lutte contre le terrorisme

Les musulmans Ouïghoures sont une minorité parlant le turc qui compte huit millions de fidèles vivant au nord-ouest de la région du Xinjiang.

Bien que la région du Xinjiang, appelée Turkestan de l’Est par les militants, soit autonome depuis 1955, les autorités chinoises ne cessent de remettre gravement en cause la sécurité de la région.

Des groupes de défense des droits de l’Homme accusent les autorités chinoises de répression religieuse à l’encontre des musulmans Ouïghoures du Xinjiang au nom de la lutte contre le terrorisme. En novembre dernier, la pratique de l’Islam y a été prohibée au sein des établissements d’État de même que le port de vêtements ou de logos associés à « l’extrémisme religieux ».

En août, la ville de Karamay située dans le nord du Xinjiang, a interdit le port de la barbe aux jeunes hommes et les femmes voilées se sont vues refuser l’accès aux autobus publics. Précédemment en juillet, la Chine avait défendu aux étudiants ainsi qu’aux fonctionnaires du gouvernement de jeûner pendant le mois de Ramadan tandis que les officiers locaux étaient chargés d’encourager les femmes à ne pas porter le hijab.
*********************************
Bonne nouvelle pour la communauté musulmane de Mantes-la-Ville

Bonne nouvelle pour la communauté musulmane de Mantes-la-Ville (Yvelines). Les juges du tribunal de grande instance (TGI) de Versailles ont rendu leur jugement hier concernant la demande d’expulsion du maire Front National des fidèles de la salle de prière.

Aucune expulsion n’a été prononcée lors du verdict et de ce fait, il n’y aura pas de démolition du pavillon situé boulevard Roger Salengro.

D’après Mantes-Actu, les juges ont suivi les arguments de l’association des musulmans de Mantes Sud (AMMS) qui avait relevé une faille dans l’argumentaire juridique de la mairie.

« Pour faire simple, la parcelle de terrain sur laquelle nous sommes installés oblige le tribunal administratif à se prononcer, et non pas le TGI. Seul le tribunal administratif peut donc juger l’affaire, ce qui peut prendre plusieurs années », a expliqué Aziz El Jaouhari, président de l’AMMS au Parisien.

Déçu, Cyril Nauth, maire FN de Mantes-la-Ville a assuré qu’il va prendre contact avec ses avocats.
***************************************************
Voile dans les universités

Dans une note juridique publiée ce mercredi 26 Février 2015, le Ceru (Centre d’Etudes et de recherches universitaires) se prononce contre une loi interdisant le port du voile à la fac, mais suggère aux directeurs d’université de rédiger des règlements intérieurs qui garantiront ” la conciliation entre le principe de laïcité et la liberté religieuse”.

Cette note juridique tombe à point nommé. En effet, en début d’année Lydia Guirous, secrétaire nationale de l’UMP aux valeurs de la République et à la Laïcité s’est prononcée pour l’interdiction du port du voile à l’université, suivi de près par le député UMP Eric Ciotti qui a déposé une proposition de loi demandant l’interdiction du voile dans les universités.

Cette note semble donc donner un peu de répit aux femmes musulmanes mais pour combien de temps ?

En effet, suggérer aux chefs d’établissement de rédiger des règlements intérieurs donne la possibilité aux directeurs d’établissements les plus zélés, voire les plus islamophobes de rédiger des règlements contraignants pour les étudiantes voilées.

Pourtant, rien ne permet dans la Constitution française de limiter la liberté de culte … mais depuis la fameuse loi vichyste contre les femmes portant le niqab nous avons appris à savoir que les lois islamophobes étaient au dessus même de la Constitution et des principes fondamentaux de la République.
****************************************
Nabil, 8 ans, au commissariat pour “apologie du terrorisme

A défaut d’avoir de véritables représentants qui défendent les intérêts et les droits des musulmans, la Communauté a innové en créativité pour ridiculiser les mesures de délation prises à l’encontre de certains élèves qui n’étaient pas “Charlie”.

Les comédiens et humoristes ont fait leur devoir en dévoilant au grand public la situation délétère dans laquelle vivent des millions de musulmans stigmatisés. Contrairement à nos apprentis politiciens et imams dans les grandes fédérations telles que le CFCM (Grande Mosquée de Paris, RMF et UOIF), les jeunes français de confessions musulmanes ont pris les choses en main en dénonçant à leur manière la politique de délation mise en place par les Ministères de l’Intérieur et de l’Éducation Nationale.

La Communauté musulmane continue de lutter pacifiquement pour ses droits fondamentaux que cela plaise ou non aux colonialistes qui voient le musulman comme un indigène n’ayant pas les mêmes droits. Pointer du doigt les dérives de tout un Establishment islamophobe, c’est faire preuve d’héroïsme et de bravoure en ces temps incertains.

**********************************************

Laisser un commentaire