MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Benoît Hamon propose à l’Assemblée Nationale la reconnaissance de l’Etat de Palestine

Trois députés socialistes, ont proposé mercredi 15 octobre dernier que l’Assemblée Nationale adopte une résolution pour reconnaître l’Etat palestinien.
Parmi ces trois députés, Benoît Hamon (Les Yvelines) défend avec ses confrères Gwenegan Bui (Finistère) et François Loncle (Eure) l’idée que la reconnaissance officielle de la Palestine permettra d’avancer une résolution du conflit. Pour eux, cette reconnaissance est la réponse pour permettre des négociations, et donc d’accéder à une paix durable.

« Le rôle de la France est de tout faire pour inciter les parties prenantes à engager à nouveau de solides négociations devant aboutir à la création d’un Etat palestinien, meilleure garantie possible pour la sécurité de l’Etat d’Israël. Un vote de l’Assemblée nationale française, après celui du parlement britannique, serait un acte politique fort pour démontrer la détermination de la communauté internationale à trouver une issue pacifique et durable au conflit israélo- palestinien« .  C’est en ces termes que la proposition est justifiée dans un communiqué de presse.
Après l’annonce de l’intention de la reconnaissance de l’Etat de Palestine par la Suède, la semaine dernière, c’était au tour de la Grande-Bretagne, le 13 octobre de voter en faveur de cette reconnaissance. 274 voix ont voté en faveur de cette reconnaissance face aux 12 voix contre. Espérons que la France emboîte rapidement le pas de ses deux voisins.

Lundi 20 octobre, les Ministres des Affaires Etrangères de l’UE se sont réunis à Luxembourg. Parmi les questions à traiter, la Palestine était à l’ordre du jour, et la reconstruction de la bande de Gaza après l’offensive de l’entité israélienne en juillet dernier. Les autres pays de l’UE, dont la France, vont-ils emboîté le pas de la Suède et de la Grande-Bretagne ? L’UE va-t-elle enfin se réveiller et prendre des mesures concrètes face à l’agressivité de l’entité sioniste? Les pays européens vont-ils enfin passer à l’acte face aux provocations répétées de colons juifs à l’égard de la population palestinienne, du gouvernement israélien mais aussi du ministre Benjamin Netanyahu qui a rappelé que la colonisation se poursuivra ? Ces questions restent pour l’instant en suspens, mais les violations des droits de l’Homme, l’occupation offensive des territoires palestiniens, les expropriations forcées, les violences à l’égard du peuple palestinien se poursuivent, chaque jour.

Laisser un commentaire