MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 30 Cha’ban 1438.

Flash info du 30 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Santé : Comment gérer la fièvre chez l’enfant.

Votre enfant s’est réveillé au milieu de la nuit inconsolable ? Il semblait chaud au toucher, vous prenez rapidement sa température et là : 39,5° ! Naturellement, vous êtes inquiets pour votre enfant. Faut-il appeler immédiatement son médecin ? Faut-il se précipiter aux urgences ? Voici quelques conseils utiles et réponses aux questions que vous pouvez vous poser sur les enfants fiévreux.

Quand une fièvre n’est très probablement pas grave.

Rappelez-vous, la fièvre est une réponse naturelle de votre corps à une infection, et non pas nécessairement un signe que quelque chose de grave est en cours.
La fièvre peut élevée n’est généralement pas grave, facile à traiter et peut facilement attendre le matin pour être évalué par votre médecin.
La fièvre entre 38,5 et 39,5° n’est généralement pas grave, elle peut attendre jusqu’au matin pour être évalué.
La haute fièvre (40°) ou plus qui descend rapidement à 37,8/38,5° n’est généralement pas sérieuse et peut attendre jusqu’au matin.

Donc pour l’instant, ne vous précipitez pas à appeler votre médecin. Lisez ce paragraphe, essayez de traiter la fièvre puis appelez votre médecin pendant les heures de bureau. Attention toutefois car, il sera nécessaire d’appeler un médecin assez rapidement dans certaines situations :

Quand appeler en urgence votre médecin.

Voici les situations qui justifient habituellement un appel urgent à votre médecin. Si aucunes de ces types de fièvres de l’enfant correspondent à votre situation actuelle, alors vous n’avez probablement pas besoin d’appeler votre médecin.

Si votre enfant est âgé de 6 semaines ou moins, et qu’il a une fièvre de 38,5 degrés ou plus, cela peut être considéré comme une urgence médicale. Votre médecin doit évaluer votre enfant assez rapidement, que ce soit pendant les heures ouvrables ou dans une salle d’urgence après les heures. Avant votre départ, assurez-vous de confirmer la fièvre de l’enfant avec un thermomètre rectal (si disponible) avant de contacter votre médecin.
Les nourrissons âgés de 7 semaines à trois mois avec une fièvre de plus de 38,5° justifient un rendez-vous avec votre médecin dans les prochaines heures. Vous n’avez généralement pas besoin de contacter votre médecin au milieu de la nuit dans cette situation si le cabinet ouvre le matin. Essayez dans un premier temps de traiter la fièvre et contactez votre médecin au réveil si bébé semble toujours aussi mal.
Si votre enfant de tout âge a un ou plusieurs des symptômes suivants, vous devriez probablement appeler votre médecin immédiatement:
Fièvres de 40° ou plus qui ne baisse pas malgré les traitements
Léthargie – La léthargie fait référence à un enfant mou, sans vie, qui ne répond pas ou ne veut pas établir un contact visuel.
Irritabilité – Un enfant vraiment irritable va pleurer pendant des heures avec un minimum d’interaction verbale et étant presque impossible à consoler.
Méningite – Les symptômes sont une forte fièvre, raideur de la nuque ou des douleurs dans le dos de la nuque, des vomissements, des maux de tête, lumière qui fait mal aux yeux. Avant de contacter votre médecin, vous devriez rechercher d’autres symptômes, comme la toux, des vomissements, des éruptions cutanées, etc.

La fièvre est-elle forcement dangereuse ?

Non, beaucoup de parents ont cette idée fausse que la fièvre est systématiquement une mauvaise chose et qu’elle est un signe sous-jacent de maladie grave. Ceci n’est pas vrai. La fièvre de l’enfant est une réaction normale et saine du corps face à une maladie. Le système immunitaire du corps libère des produits chimiques qui augmentent la température du corps. Cela fait partie du processus normal de lutte contre l’infection.

Dois-je traiter une petite fièvre ?

Non, la petite fièvre est utile dans la lutte contre l’infection. Elle aide le système immunitaire de votre enfant à se construire et à se défendre plus facilement lorsqu’il est attaqué par des infections. Vous ne devez traiter une fièvre seulement quand votre enfant ne la supporte pas.

Top 3 des causes qui provoque une fièvre.

Si votre enfant a de la fièvre, elle est sûrement due à une de ses trois causes :

Infection virale.

Ceci est la cause la plus fréquente de fièvre chez les enfants. Les exemples sont: la roséole , le rhume , la grippe , coxsackie (main, fièvre aphteuse), la varicelle , la cinquième maladie , ainsi que beaucoup d’ autres. La plupart des virus ne sont pas dangereux. Il suffit d’attendre plusieurs jours pour que la fièvre baisse et s’arrête d’elle-même car de toute façon elle n’est pas traitable avec des antibiotiques.

Infection bactérienne.

Quelques exemples : l’infection de l’oreille , infection des sinus , la pneumonie, infection de la vessie et l’angine streptococcique. La fièvre provoquée par ce type d’infection bactérienne peut être traitée avec des antibiotiques, bien que le traitement puisse généralement attendre le lendemain pour contacter votre médecin.

Dentition.

Les poussées dentaires peuvent provoquer de la fièvre chez l’enfant, bien que généralement elle ne dépasse pas les 38,5.

Traiter la fièvre.

Première étape : aérer bien la pièce car laisser votre enfant dans une pièce chauffée et étouffante n’est pas une bonne solution. Le pièce doit se trouver à température ambiante.
Deuxième étape : enlever les couches superflues de vêtements afin que la chaleur puisse se disperser plus facilement. Pensez également à bien hydrater votre enfant (tétée ou eau).
Un bain tiède et relaxant : Si votre enfant apprécie le bain alors celui-ci lui fera le plus grand bien. Attention, il s’agit de lui donner un bain à une température adapté à sa fièvre soit -2° en dessous sa température. Un bain trop froid risque de lui provoquer des convulsions. Vous pouvez y ajouter des plantes antipyrétiques et relaxantes, telles que : Achillée Millefeuille, Bourrache, fleur de Sureau, Camomille, Lavande, Saule…
Homéopathie : vous pouvez utiliser un traitement classique : Belladona 4CH ou d’Arnica 4CH, à raison de 5 granules au 2 heures.
Le doliprane restera, pour moi, la dernière solution à apporter à l’enfant mais il peut être utilisé (avec parcimonie).

AJIB.FR
***


C’est officiel, Ramadhan 2017 débutera ce samedi 27 mai !

Le CFCM vient d’annoncer la nouvelle, le mois sacré de Ramadhan 2017/1438 débutera officiellement ce samedi 27 mai in sha Allah !

Communiqué officiel.

Il y a tout juste 45 minutes que l’annonce a été faite. La lune n’ayant pas été observée, le début du mois de jeûne de cette année débutera ce samedi 27 mai. Le CFCM a annoncé la nouvelle à travers un communiqué officiel :

« Réuni dans un esprit d’unité et de solidarité à la Grande Mosquée de Paris ce jeudi 25 mai 2017 (correspondant au 29ème jour du mois de Chaâbane 1438 de l’année hégirienne), et après consultation des données astronomiques en France (Observatoire de Paris et de Belgique) ainsi que des données astronomiques recueillies auprès des pays musulmans, l’ensemble des fédérations musulmanes de France en présence du Président du CFCM Anouar Kbibech et les membres de son bureau exécutif, n’a pas constaté la vision de la nouvelle Lune. Par conséquent, la durée du mois de Chaâbane est de 30 jours. Aussi, conformément à la Tradition du Prophète (SAWS), le premier jour du mois béni de Ramadhan de l’année 1438 de l’Hégire est fixé au : samedi 27 mai 2017. »

Puisse Allah le Très-Haut vous assister et vous accompagner durant chaque jour de ce mois sacré et exaucer vos invocations les plus sincères !

AJIB.FR
 » target= »_blank »>katibin.fr

***


Ils protestent avec des tranches de porc contre l’ouverture d’une mosquée en Italie.

Une trentaine de personnes ont manifesté dimanche 21 mai dans la ville de San Stino di Livenza, près de Venise en Italie, contre l’inauguration d’une mosquée.

En signe de protestation, ils ont installé en face de l’édifice religieux un banquet sur lequel ils avaient posé des tranches de rôti de porc.

Une provocation soutenue par le parti d’extrême droite italien, la Ligue du Nord, qui avait lancé une pétition contre ce nouveau centre culturel islamique qui a pourtant eu toutes les autorisations nécessaires pour ouvrir, rapporte la presse italienne.

Près de deux cents fidèles musulmans étaient réunis lors de la cérémonie d’inauguration, à laquelle était présent l’ambassadeur du Maroc en Italie, Hassan Abouyoub, ainsi que le maire de la ville, Matteo Cappelletto.

Le chef religieux de la nouvelle mosquée, Bouchaib Tanji, avait invité à la cérémonie toute la population. « Nous voulons que cet endroit soit ouvert à tous les citoyens qui veulent en savoir plus sur le monde et la culture islamique », a-t-il déclaré dimanche.

journaldumusulman.fr
***


La réponse parfaite d’une femme à un troll islamophobe après les attentats de Manchester.

L’attentat survenu lundi 22 mai à Manchester qui a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés, dont de nombreux enfants et adolescents, a été revendiqué par l’organisation terroriste Daesh. Peu après l’attaque, les discours les plus islamophobes se sont multipliés sur internet et les réseaux sociaux. Sur twitter, les internautes les plus xénophobes appellent désormais à la haine des musulmans et des immigrés.

Quelques heures après le drame, une utilisatrice de twitter, qui était présente au concert, a publié un message sincère aux personnes touchées par l’attentat.

« Je ne peux pas le croire, j’ai le cœur brisé, je suis tellement désolé pour toutes les familles qui ont perdu leurs proches et pour tous ceux qui ont été blessés » a tweeté @hannawwh.

Sa réponse à un troll islamophobe

Un troll islamophobe a profité de l’occasion pour s’immiscer dans le fil de discussions et le polluer.

« C’est ce qui se passe lorsque vous laissez les musulmans dans votre pays. » a écrit le troll Agent Richard Gill (@X5265015119).

La réponse de la jeune mancunienne ne s’est pas fait attendre. @hannawwh a été obligé de raconter au troll de service ce qu’elle a vécu.

« C’était un musulman qui nous a fait monter dans son taxi et nous a conduit en sécurité. Un homme très compatissant qui a également été terrifié et a aidé les autres. » a tweeté @hannawwh.

@hannawwh explique à d’autres qu’un homme de religion sikhe offrait ses services aux personnes en détresse. Quant à son chauffeur, il était bel et bien musulman.

« Un homme sikh est offrait des tours gratuits. Il n’était pas le conducteur de mon taxi. Le conducteur était Musulman et je le sais parce qu’il a me l’a dit. »

Des chauffeurs de taxi musulmans offraient leur service

D’autres internautes se sont manifestés pour exprimer leur solidarité et apporter un témoignage similaire.

« C’était un chauffeur de taxi musulman qui m’a fait sortir de cette situation infernale et de la sécurité. Les gens devraient surveiller leurs paroles. » raconte

«Les musulmans sont à blâmer». En réalité, les chauffeurs de taxi musulmans proposaient leur service gratuitement et un médecin musulman travaillait de nuit à sauver des vies. » témoigne Joshua.

« Absolument, un chauffeur musulman m’a emmené la maison la nuit dernière m’a donné de l’eau et a chargé mon téléphone. C’est une star à mes yeux ! » a répondu à son tour Mark.

journaldumusulman.fr
***


Ramadan 2017 : En Algérie, Tunisie et au Maroc, la nuit du doute sera vendredi soir.

Les pays du Maghreb se démarquent cette année du calendrier de l’Arabie Saoudite. Si cela est habituel du côté du Maroc, cette situation est inédite en Algérie.

La nuit du doute se déroulera vendredi 26 mai. Le Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs algérien, Mohamed Aïssa, a affirmé que la décision a été prise sur la base de données astrologiques certifiant qu’il sera impossible d’observer le croissant lunaire jeudi, que ce soit à partir de l’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient.

«L’observation du croissant lunaire annonçant le premier jour du mois sacré aura lieu le 29 chaâbane 1438 de l’Hégire, qui coïncide avec le vendredi 26 mai, et ce sur la base «de calculs astronomiques».

Il est tout de même peu probable que le premier jour du mois de Ramadan tombe dimanche selon le Ministre.

La plupart des pays musulmans ont annoncé qu’ils commenceront le mois de Ramadan le Samedi 27 mai.

islametinfo.fr
***


Arabie Saoudite : le 1er jour du mois de Ramadan sera Samedi 27 mai.

Le Qatar, l’Arabie Saoudite et les Emirats-arabes-unis ont annoncé que la nouvelle lune n’avait pas été vue dans le Golf. Le Ramadan 1438 débutera donc normalement samedi. Une vérification sera effectuée demain afin de s’assurer de la visibilité de la nouvelle lune.

Un communiqué a été publié par les autorités saoudiennes via Twitter.

islametinfo.fr
***


L’OTAN rejoint la coalition contre Daesh.

Les 28 États membres du l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) ont décidé, mercredi 24 mai, de prendre part formellement à la coalition internationale contre le groupe terroriste État islamique en Irak et en Syrie.

Ce choix intervient trois jours après le terrible attentat-suicide de Manchester qui a fait 22 morts.

Les États-Unis, qui chapeautent la coalition, réclamaient depuis plus d’un an que l’OTAN s’y implique entièrement.

La décision a été approuvé par les 28 ambassadeurs de l’Alliance atlantique mais, selon une source diplomatique, elle « doit encore être endossée par les chefs d’État et de gouvernement ». Ce sera le cas ce jeudi 25 mai lors du sommet de l’Otan à Bruxelles où Donald Trump va inaugurer un nouveau QG. L’intégration du Monténégro comme 29e pays membre devrait également être acté ce même jour.

saphirnews.com
***


France : Législatives : une candidate voilée victime d’un déchaînement de haine sur Twitter.

Sous son voile doré aux reflets soyeux, Sandra Fourastier, 21 ans, est le nouveau visage féminin de l’Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF). Elle porte fièrement les couleurs éclatantes de son parti « laïc et non religieux » et néanmoins riche de son « éthique musulmane », symbolisant un éveil des consciences dont elle est tout à la fois l’incarnation et l’activiste engagée sur le terrain, à l’approche du premier tour des élections législatives, le 11 juin.

Formant un binôme en « or », complémentaire et volontaire, avec Abdelmajid Aodella, président de l’association « l’Union Gennevilloise » et figure locale de la première circonscription des Hauts-de-Seine, cette jeune française convertie à l’islam prend très au sérieux son rôle de suppléante, consciente de l’enjeu crucial que représente le scrutin local qui se profile à l’horizon.

En lutte contre les extrêmes et le racisme sous toutes ses formes, Sandra Fourastier n’entend pas être reléguée au rang de citoyenne de seconde zone mais veut au contraire « affirmer sa place au sein de la République », et à travers sa candidature, réhabiliter l’image déshumanisée des femmes musulmanes voilées qui sont, de surcroît, les proies de prédilection de l’islamophobie violente.

Cruelle ironie du sort, alors qu’elle a fait sien le slogan de l’UDMF « Agir pour ne plus subir », elle subit, depuis une semaine, des attaques calomnieuses infâmes sur Twitter, allant jusqu’à menacer de porter atteinte à son intégrité physique, pour être apparue voilée sur l’affiche officielle de campagne.

Sandra Fourastier, plus combative que jamais, a accepté de répondre à nos questions et de retracer sa trajectoire personnelle unique.

Vous êtes une jeune française convertie à l’islam et voilée. Avez-vous été élevée dans la tradition catholique et quel a été votre cheminement spirituel ?

J’ai grandi dans un environnement très ouvert, même si mes parents, à l’époque du moins, ne croyaient pas vraiment en Dieu. Ma mère, catholique de naissance, était devenue athée avec le temps, tandis que mon père évoluait doucement vers le protestantisme. Mes soeurs étaient attirées par le bouddhisme, quant à moi, je savais qu’un DIEU existait mais je ne savais pas le nommer. J’ai toujours ressenti un besoin de spiritualité. Très jeune, je me posais déjà des questions sur la création, sur mon existence, je pouvais en discuter des heures avec mon grand-père.

A l’âge de 8 ans, je me suis rapprochée de la seule personne réellement pratiquante de mon entourage : mon oncle protestant. Je lui ai demandé de me faire découvrir sa religion et j’allais donc souvent, le dimanche, à l’église pour enfants qu’on appelait “l’école du dimanche”. J’y ai appris la religion protestante et j’étais souvent celle qui récitait les louanges.

Vers l’âge de 13 ans, toujours en quête de sens, j’ai tapé un jour CORAN sur Internet et j’ai commencé à me documenter sur l’islam avec un intérêt accru. Mes parents étaient au courant mais pensaient que c’était “une mode” passagère. Cependant, au fil des années, j’éprouvais une attirance irrésistible pour la religion musulmane au point de vouloir me convertir, mais sans savoir comment m’y prendre.

Un matin, en me rendant au marché avec ma mère, j’ai aperçu au loin un homme qui tenait un stand de livres sur la religion musulmane. J’avais très envie d’acheter un exemplaire du Coran, mais je n’ai pas osé devant ma mère. Or, à ma grande surprise, c’est elle qui a fait le premier pas en demandant au vendeur : « J’aimerais un Coran pour ma fille ». Celui-ci m’a regardé et m’a aussitôt posé la question : « Es-tu musulmane? ». Je lui ai dit « non », ce à quoi il m’a répondu en me tendant un Coran : « Tiens, alors je te l’offre ».

J’avais 17 ans quand j’ai décidé de me convertir, alors que j’étais chez une amie en train de converser avec sa famille. Lorsqu’un de ses parents me demanda si je voulais devenir musulmane, j’ai dit “oui” en m’exclamant, comme une libération intérieure. Ce soir-là, c’était clair dans ma tête : j’allais prononcer la Shahada.

J’ai immédiatement fait part de ma décision à mes parents qui en furent très heureux pour moi. Ma mère, qui était très curieuse, me posait beaucoup de questions, me regardait prier. Finalement, un beau jour, elle m’a annoncé quelque chose d’incroyable : « Ma fille, j’ai pris rendez-vous à la mosquée pour me convertir ». Rien qu’en songeant à ce moment, je suis encore profondément émue. Aujourd’hui, ce qu’il y a de merveilleux, c’est que nous sommes toutes les deux parfaitement épanouies dans notre croyance.

Quelles sont les raisons qui vous ont incitée à vous voiler dans une société française qui est particulièrement hostile au port du hijab ?

J’ai longtemps hésité à revêtir le voile. A l’époque, je travaillais encore en apprentissage pour une grande marque et ce n’était pas une démarche facile. Cela ne s’est pas imposé à moi comme une évidence au départ. Suite à une réflexion longuement mûrie, j’ai décidé de le porter deux ans après ma conversion et je dois avouer que ce fut pour moi un immense soulagement intérieur.

Au travail, les choses se sont compliquées, mes relations sont devenues plus tendues avec mon responsable et, pourtant, je veillais à retirer mon hijab avant d’entrer dans l’établissement.

Vous êtes étudiante dans quelle discipline ? Rêvez-vous d’un métier ou d’une filière professionnelle en particulier ?

Après avoir choisi de porter le voile et face à la situation conflictuelle que mon islamité visible a générée sur mon lieu de travail, j’ai décidé de quitter mon poste et je me suis consacrée à mon association caritative pendant un an. J’ai ensuite décidé d’obtenir des diplômes dans le social afin d’être plus efficace sur le terrain. Je suis devenue médiatrice et, en parallèle, j’ai repris des études universitaires cette année. Pour le moment, je ne poursuis pas un but de carrière précis, ce que je veux surtout, c’est connaître parfaitement les lois afin d’aider quiconque à ne plus subir d’injustices ou de discriminations en raison de sa couleur de peau, de sa religion, de ses origines.

Comment est né votre désir de vous engager en politique et pourquoi avoir choisi de rejoindre les rangs de l’UDMF, il y a dix-huit mois de cela ?

L’horreur des attentats a fait que j’ai vu le monde changer autour de moi. Les regards ne sont plus forcément les mêmes, les discriminations sont légitimées derrière “l’islamophobie” et déjà bien avant tout cela, les lois liberticides avaient fleuri dans notre pays, et ce, dès le 15 mars 2004.

Mon attachement à l’intérêt général m’a menée tout naturellement vers l’UDMF en 2015, avec l’espoir de parvenir à stopper le phénomène de la bouc-émissarisation des Français musulmans par la sphère politico-médiatique, de défendre nos droits et de faire entendre nos voix et notre message dans l’enceinte de l’Assemblée nationale.

Vous êtes suppléante de l’UDMF dans la première circonscription des Hauts-de-Seine, aux côtés de Abdelmajid Aodella, et vous vous investissez sur le terrain depuis le mois février. Quel est l’accueil que vous réserve la population locale ?

Je suis effectivement candidate aux côtés de Monsieur Abdelmajid Aodella. Nous avons tracté à la cadence d’un jour sur deux pendant un mois dans chaque ville de notre circonscription. Les échanges avec la population locale sont en général très riches, le nom du parti Union des Démocrates Musulmans Français interpelle les gens que nous rencontrons, et les réactions sont de tous types. La plupart du temps, nous sommes agréablement surpris par leur caractère positif. C’est un formidable encouragement à continuer et à redoubler de pédagogie auprès des administrés dans la diversité de leurs composantes. Beaucoup de personnes nous ont même félicités, en nous disant « Enfin, il était temps ».

Nous insistons sur le fait que nous ne sommes pas un parti religieux mais laïc, avec une éthique musulmane, et que le mot « Musulmans » figure dans notre appellation uniquement pour frapper les esprits, étant donné qu’il revient systématiquement dans les discours des médias et des politiques depuis une décennie. Nous expliquons vouloir dé-islamiser les débats en nous recentrant sur les véritables préoccupations des Français, à savoir l’emploi, la santé, l’environnement et tout ce qui nous touche au quotidien. Ce qu’il y a de très réconfortant et stimulant, c’est qu’il y a beaucoup de personnes non musulmanes qui nous soutiennent et acceptent de venir à nos réunions publiques.

Que répondez-vous à ceux de vos concitoyens qui, au nom de la laïcité, vous dénient la liberté de porter le voile et a fortiori le droit de vous présenter à une élection locale ?

Beaucoup d’entre eux ont été contaminés par les discours identitaires totalement contraires à l’esprit républicain et en totale contradiction avec la laïcité. La loi de 1905 n’est pas un rempart contre le religieux et encore moins contre l’islam. Ceux qui affirment cela ne connaissent rien au code électoral et ne font que répéter ce qu’ils ont entendu de la bouche de certains politiques populistes en quête de voix. Rien n’interdit à une citoyenne qui n’est pas un agent de la fonction publique de porter le voile, de se porter candidate et de siéger voilée au sein de l’Assemblée Nationale.

Que dites-vous à vos coreligionnaires qui redoutent de voir le voile interdit à l’université et qui se heurtent au double ostracisme de la société et du monde du travail ?

Je veux dire à toutes ces étudiantes dont les droits les plus élémentaires sont aujourd’hui menacés et qui sont obligées de se déguiser en portant un bonnet, parfois juste pour ne pas être agressées, de se battre pour défendre leurs droits envers et contre tout. Il est temps d’AGIR politiquement pour ne plus avoir à SUBIR cette islamophobie institutionnalisée. Tel est le sens de mon combat.

Dans ce même ordre d’idées, que pensez-vous de la décision rendue par la Cour de justice européenne qui autorise désormais les employeurs à proscrire les signes religieux au sein de l’entreprise ? Un arbitrage rendu à partir de deux affaires de licenciement de femmes voilées, l’une française, l’autre belge.

Cela illustre parfaitement la banalisation, totalement assumée, de la négation des droits fondamentaux des musulmans, non seulement en France, mais aussi dans le reste de l’Europe. Il s’agit là d’une réelle régression de nos acquis. Les femmes ont lutté durant des siècles pour avoir le droit de s’habiller et de s’exprimer librement dans notre pays. La lutte doit donc être poursuivie sans relâche dans ce sens, car l’Histoire est notre témoin et c’est le combat que doivent incarner les féministes du monde entier.

Pourquoi pensez-vous que la candidature de Abdelmajid Aodella et la vôtre pourraient faire la différence dans votre circonscription ?

C’est d’abord un signal fort que nous voulons envoyer à la Nation. Celui, en 2017, d’affirmer pleinement notre place au sein de la République en tant que citoyens à part entière. Nous ne voulons plus nous cacher, nous terrer et nous taire. Cela n’a malheureusement jamais contribué à améliorer les choses.

J’espère que tous les Français, sans distinction aucune, comprendront la nécessité de se mobiliser dans ce combat, car c’est l’essentiel de notre programme. Celui de l’ouverture, du rassemblement pour faire barrage aux idées de l’extrême droite.

Depuis votre apparition sur l’affiche de campagne, il y a environ une semaine, vous êtes victime d’un déchaînement de haine sur Twitter. Que ressentez-vous face à cette violence verbale qui s’extériorise en toute impunité ? Pourriez-vous envisager de porter plainte ?

Je suis évidemment très choquée par les propos orduriers et les menaces qui me visent. Hélas, c’était très prévisible dans le climat ambiant. Si cela va trop loin, j’envisage effectivement de porter plainte. Fort heureusement, cela n’a pas entamé ni mon énergie, ni mon enthousiasme, et c’est avec une motivation décuplée que je sillonne, avec Abdelamajid Aodella, la première circonscription des Hauts-de-Seine dans la perspective de conquérir les suffrages, dimanche 11 juin.

Propos recueillis par la rédaction d’Oumma.com
.

oumma.com
***


Islamophobie : condamnation requise pour Eric Zemmour.

La procureure de la 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris a requis mercredi la condamnation du chroniqueur Eric Zemmour, jugé le même jour pour provocation à la discrimination et à la provocation à la haine, après une série de propos d’une rare virulence contre la population musulmane de notre pays.

Mis en délibéré, le jugement sera rendu le 22 juin prochain.

Le chroniqueur était jugé sur citation directe de notre association CAPJPO-EuroPalestine, qui s’était résolue à se porter partie civile, après avoir constaté l’inertie de la justice face aux propos pourtant ouvertement délictueux tenus par Eric Zemmour lors de l’émission C’ à Vous sur France 5, le 6 septembre 2016.

A l’antenne, Zemmour avait estimé que tous les musulmans sont terroristes puisque « le djihad guerrier fait partie du Coran » et sommé les musulmans de « faire le choix entre l’Islam et la France », tirant un trait d’égalité entre les auteurs « djihadistes » d’attentats et l’ islam.

oumma.com
***


Code de bonne conduite avant, pendant et après le Ramadan.

Le bon comportement est capital en Islam. Dans un hadith authentique, le Prophète (Paix et Salut sur lui) dit: « Certes je n’ai été envoyé que pour parfaire les nobles comportements ». Dans un autre hadith, Abdullah ibn ‘Amr ibn al-‘As a dit: «Le Messager d’Allah n’était ni grossier et ne proférait jamais des propos immoraux. Et il disait : «les meilleurs d’entre vous sont ceux qui jouissent d’un bon caractère».

Et qui d’autre est meilleur modèle à suivre que le prophète (Paix et Salut sur lui) ? « En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle (à suivre), pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah de façon abondante » (Sourate 33, verset 21).

L’infographie rappelant ce que doit être le comportement du musulman tous les jours, est visible sur www.mouslimradio.info.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’auteur de l’attaque au couteau de Netanya meurt de ses blessures
.
Le citoyen palestinien Mohanad Abou Sefaqa (45 ans) de la ville de Toulkarem, est mort de ses blessures subies il y a deux jours par les tirs des forces armées d’occupation israéliennes, après avoir poignardé un policier israélien à Netanya.

Qu’Allah l’accueil en son Paradis
.
Des manifestants ferment une route principale à Naplouse
.
Ce mois de Ramadan est le plus accablant pour la bande de Gaza depuis des décennies
.
Nouvelle expansion de colonies sur des terres palestiniennes
.
Vendredi de colère par solidarité avec les prisonniers en grève de la faim
.
Des milliers de colons font irruption dans la vieille ville de Jérusalem
.
Israël veut exclure Shuafat et Kafr Aqab de Jérusalem
.
La Jordanie dénonce les invasions d’al-Aqsa par les juifs extrémistes
.
L’occupation arrête la mère d’un prisonnier de Jénine en route pour l’Omra
.
Le prisonnier Issawi transporté à l’hôpital dans un état critique
.
Le gouvernement sioniste projette l’exécution systématique des prisonniers
.
L’occupation prolonge la détention de six Jérusalémites
.
Qaraqea: Prenez les armes car les prisonniers meurent chez l’occupation
.
20 prisonniers transférés de Hadarim à l’hôpital de Meir
.
Al-Masri: la politique boiteuse de l’Amérique ne changera pas les faits de l’histoire
.
L’occupation arrête 3 enfants au camp d’Aïda et confisque le véhicule d’un prisonnier libéré
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 22 Rajab 1438.

Flash info du 22 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Découvrez le magnifique adhan qu’on pu entendre les fidèles d’une église à Rome.

L’histoire de Bilal, c’est aussi l’histoire de l’adhan (appel à la prière), car Bilal fut le premier muezzin de l’Islam.
À travers le monde, l’un des plus puissants symboles de l’Islam est l’appel à la prière.

Une église de Rome a invité un muezzin afin de faire découvrir l’appel à la prière des musulmans.
Dans la vidéo suivante, on assiste à un moment d’échange religieux qui prouve encore une fois que l’Islam est une religion de tolérance et de fraternité.
Les fidèles de cette église semblent captivés par ce splendide appel à la prière.
Une belle initiative permettant de faire découvrir aux autres cultes la profondeur et la beauté de notre religion.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Le piège des sites de rencontres « musulmans »…

Les sites de rencontres connaissent une véritable expansion ces dernières années. Meetic étant sans doute le plus connu d’entre eux, voilà que des sites dits « musulmans » font leur entrée dans le marché des rencontres entre hommes et femmes. L’apparition de ces sites est d’autant plus consternante qu’ils trouvent une clientèle croissante. Retour sur ce phénomène et sur les moyens de l’éviter.

Pourquoi des millions de musulmans utilisent ces sites de rencontres ?

C’est la question que s’est posée le quotidien BBC News cette semaine. Face à l’engouement qu’engendrent ces sites, il est intéressant de se pencher sur la question afin de comprendre pourquoi tant de personnes de la communauté se retrouvent dans cet engrenage.

Bien que les sites Meetic ou Badoo soient les plus utilisés, les sites de rencontres « réservés aux musulmans » gagnent du terrain. C’est ainsi que le site de rencontres intitulé « inchaallah » se place dans le top 10 des sites de rencontres les plus utilisés en France, d’après Alexa.com. Une place choquante pour une communauté qui se doit d’être pudique et respectueuse des principes islamiques. Ce site enregistrai déjà 149 041 visites pour l’année 2014, se plaçant ainsi devant des sites très connus tels que AttractiveWorld ou encore eDarling.

Un autre site réservé aux musulmans se situe également dans le classement : le site MekToube arrive en effet dans le top 15 des sites les plus utilisés avec 82 218 visiteurs pour l’année 2014. La communauté musulmane se replie sur les sites de rencontres mais pour quelles raisons ? Comment en sommes-nous arrivés là ?

Il ne fait aucun doute que de nombreux célibataires en France et partout ailleurs peinent à se marier, à fonder un foyer et à trouver une personne qui correspond à leurs critères. De rencontres en rencontres, accumulant les déceptions et embarrassant parfois les familles, certains membres de notre communauté, au bord du désespoir, sombrent dans la tentation des sites de rencontres. Pensant ainsi choisir la facilité, ils se retrouvent en réalité pris au piège de Shaytane le lapidé.

Comment éviter de tomber dans ce piège ?

Chaque être humain ressent naturellement le besoin d’être avec autrui, avec un autre qui partagera son quotidien. Ce besoin d’être avec un autre est naturel et humain. Cela dit, il est d’autant plus véridique pour les musulmans. Certes Allah a dit : {Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent}. (Sourate 30 : Verset 21).

Ainsi, le besoin de se marier et de partager sa vie avec une autre personne est tout à fait justifié par les paroles de notre Créateur. De même, le mariage est un élément fondateur de notre foi. Il est donc nécessaire pour chaque membre de la communauté de s’unir avec quelqu’un. Cela dit, les étapes précédents le mariage sont d’une importance cruciale.

Rencontrer son époux ou son épouse sur un site de rencontres est-il réellement digne d’une vie de couple basée sur les principes de l’Islam ? Nous devons tant que possible nous éloigner de cette tentation, bien qu’elle soit belle et bien présente au quotidien. Avec l’accès à internet, le développement des technologies et de ces sites, notre communauté se retrouve confrontée à des tentations que les générations précédentes n’ont pas connues. A chaque génération sa tentation. A nous de faire un travail sur nous-même afin d’éviter d’y sombrer.

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que nous sommes sur terre afin d’adorer Allah. Or, entretenir des relations virtuelles avec un inconnu ne fait pas partie des actes qui satisfont notre Créateur. Au lieu de perdre son temps sur les sites de rencontres, à la conquête de l’amour parfait qui n’existe pas, hâtons-nous de gagner l’amour de notre Seigneur. Allah a dit : {Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur}. (Sourate 49 : Verset 13). Appliquons-nous à devenir noble auprès de Celui qui a créé les cieux et la terre et évitons de causer Son Courroux car Il sait et voit tout. C’est Lui Seul qui nous accordera la vie conjugale et familiale, invoquons-Le donc en ce sens.

Par ailleurs, nous devons tant que faire se peut, nous attacher à la Sunna du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Allah a dit : {Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos, Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien} (Sourate 4 : Verset 80). Nous avons la Sunna du Prophète (‘alayhi salat wa salam), nous devons donc nous y accrocher afin de faire partie du groupe qui sera sauvé au Jour du Jugement Dernier. Intéressons-nous plutôt à la manière dont le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) ainsi que ses compagnons (qu’Allah les agrée) ont connu leur épouse au lieu de nous entêtez à suivre les tentations de la nouvelle génération.

Enfin, rappelons-nous que les dangers d’internet sont nombreux. Nous ne pouvons être certains de l’identité, de la personnalité et de la sincérité des personnes, d’autant plus lorsque ces dernières se trouvent derrière un écran. Afin d’éviter de sombrer dans ce piège, pensons à satisfaire notre Créateur avant tout. Certes, Il nous a enjoint le mariage mais pas de cette façon. Pensons au comportement du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et de ses compagnons (qu’Allah les agrée). Ne négligeons pas les dangers d’internet et de ce genre de sites et passons par d’autres moyens de rencontres plus sains : l’entourage, les connaissances, le réseaux de frères et sœurs, les responsables de mosquées, etc…

Qu’Allah nous éloigne des tentations et des pièges tendus par Shaytane le lapidé. Qu’Il nous permette d’avoir un conjoint pieux avec qui nous atteindrons la félicité.

AJIB.FR
***


Participez au financement d’une école primaire en Tunisie.

L’école primaire de Maghraoua, située à Bizerte en Tunisie, a besoin de votre soutien pour perdurer dans de bonnes conditions.

Une école insalubre qui a besoin d’être rénovée.

Créée en 1965, l’école se trouve aujourd’hui dans un état de délabrement avancé bien qu’elle accueille pas moins de 111 élèves. Le site est en bordure de la route principale qui traverse le village de Maghraoua et comporte une vaste et belle cour, avec une allée ombragée et des jardins abandonnés. L’environnement culturel dans le village est d’une pauvreté absolue : hormis l’école, les enfants n’ont aucun espace de jeu et de loisirs autre que la rue pour les garçons pour des parties de foot avec des balles souvent improvisées et les maisons pour les filles où elles sont cloîtrées pour les travaux ménagers ou les séances de feuilletons mexicains ou turcs à la télévision. Par delà l’action de réhabilitation de l’école, c’est aussi une action d’éveil et de loisir culturel qui compte être lancée dans ce petit village agricole où les jeunes, désabusés, n’ont que des envies de départ et d’ailleurs. Les besoins sont donc multiples :

Réparation et isolation des toits des salles de cours et du logement de fonction,
Réparation et peinture des murs,
Remplacement des fenêtres et des portes,
Réhabilitation et installation des toilettes (deux pour filles et deux pour garçons) et des lavabos,
Nivellement de la cour et aménagement des jardins,
Mise en place d’une salle de lecture, d’informatique et de jeux,
Réparation des ordinateurs existants et fourniture de nouveaux ordinateurs,
Acquisition de tables de travail, tableaux et armoires,
Acquisition et installation d’une pompe éolienne pour le puits. Le projet de réhabilitation de l’école comporte trois principales actions,
Réhabilitation des locaux,
Réhabilitation du jardin,
Mise en place d’une salle de loisir et de lecture .

Un gala de charité prévu pour récolter des fonds .

Parmi les associations qui se sont mobilisées et ont répondu à l’appel, figure l’association Univers-Cité, qui a pour dessein d’accompagner des adolescents à la réussite scolaire et professionnelle à travers différentes actions. Univers-Cité s’est engagé à financer une partie de la réhabilitation de l’école. Pour ce faire, elle organise le 20 avril un gala de charité à la Seyne-sur-Mer, dans le département du Var, afin de récolter les fonds nécessaires pour la rénovation de l’école de Maghraoua.

Pour effectuer une réservation ou participer au financement de ce projet, vous pouvez contacter l’association en question :

Téléphone : 09 80 74 92 93
.
Adresse mail : univers-cite@outlook.fr
.


katibin.fr
***


France : A Versailles, les réfugiés ont leur équipe de football .

L’initiative est portée par les « Voisins Solidaires 78 Versailles-Mortemets », un collectif qui vient en aide aux réfugiés de Versailles et ses environs.

Crée en février dernier, le Football Club Phénix de Versailles (FCPV) vient de former une équipe composée de joueurs refugiés d’Afghanistan, de Côte d’Ivoire, d’Érythrée, d’Éthiopie, de Guinée, du Portugal, de Somalie et du Soudan qui défendent les couleurs de Versailles.

« Dès les premières inscriptions, près de 50 réfugiés et précaires de neuf nationalités se sont montrés intéressés », explique le club au Parisien. Le mois dernier, le FCPV organisait un entraînement et un mini-tournoi. Aujourd’hui, le club de football est à la recherche de nouveaux bénévoles et d’équipements pour venir en aide aux joueurs.

Une cagnotte a été mise en ligne à cet effet. Avec un petit objectif de 500 euros, le club de foot a récolté la petite somme de 203 euros. Il ne reste plus que deux mois avant la fermeture de la cagnotte en ligne.

Versailles n’est pas la seule commune où des équipes de football similaires ont pu être formées. Des réfugiés afghans et soudanais ont par exemple permis en septembre 2016 à Bellenaves, un village situé dans l’Allier, de reformer une équipe de football et disputer ainsi des matchs de championnat.

saphirnews.com
***


« Ne brûlez pas les gens vivants et arrêtez de poser des bombes », dixit un présentateur de la chaîne islamophobe Fox News.

Devant les caméras et son micro dont il se sert comme d’un mégaphone de la haine, Jon Scott, un animateur habitué à sévir le week-end sur Fox News, la chaîne ultra-conservatrice américaine qui n’a de « juste et équilibré » que son slogan mensonger, se fait chaque fin de semaine la voix de son maître : le magnat des affaires australo-américain et islamophobe notoire, Rupert Murdoch.

La désinformation chevillée au corps et le racisme pour seconde nature, ce zélé présentateur n’a pas son pareil pour embraser les esprits lors du sacro-saint repos dominical, quand ils sont moins stressés et plus vagabonds que d’ordinaire.

En ce dimanche 16 avril, le commentaire très sobre d’un acteur de la série Homeland, Mandy Patinkin, alias Saul Berenson, un responsable de la CIA, qui a révélé que, dans la saison 6, le rôle des méchants sera tenu par « les hommes blancs du gouvernement et l’establishment militaire » et non plus par les musulmans, ces éternels terroristes des blockbusters hollywoodiens, a provoqué un énorme sentiment de frustration chez Jon Scott. Ce dernier espérait, sans doute, que le comédien joue la grande scène de l’indignation devant ce renversement des rôles insupportable…

Entouré de ses deux comparses tout aussi insatisfaits et pleins de rancœur que lui, il a échafaudé une fumeuse théorie du complot pour justifier cette volte-face scénaristique spectaculaire de Homeland.

Et comme si cela ne suffisait pas à calmer ses ardeurs, l’incendiaire du week-end sur Fox News a livré, une fois encore, les musulmans à la vindicte en leur prodiguant un conseil outrageant et inflammable : « A la communauté musulmane : si vous ne voulez pas que l’on brosse de vous un portrait négatif, ne brûlez pas les gens vivants et arrêtez de poser des bombes ».

Outrés par cette recommandation aussi irresponsable qu’infâme, certains musulmans américains ont préféré ironiser de manière sarcastique pour désamorcer, avant qu’elle n’enfle, l’énième polémique créée de toutes pièces par Jon Scott, celui par qui l’islamophobie sur le petit écran ne connaît aucune trêve salutaire Outre-Atlantique.

Une réponse cinglante du berger à la bergère :

Traduction : A la communauté de Fox News : si vous ne voulez pas être dépeints de manière négative, n’entrez pas dans les écoles et sur les lieux de travail pour tirer sur tout ce qui bouge.

oumma.com
***


Une jeune saoudienne tord le cou aux préjugés sur le voile sur Twitter.

Dans l’agora virtuelle des réseaux sociaux où se défoulent les islamophobes de tous poils, sans garde-fous, une adolescente saoudienne de 17 ans, résidant en Pennsylvanie, peut s’enorgueillir d’avoir joliment tordu le cou aux préjugés qui entourent le port du hijab, en laissant sans voix les excités qui s’étaient employés à les raviver via des gazouillis rageurs.

Retranchés derrière leur ordinateur pour distiller leur venin en toute impunité, ces grands pourfendeurs de l’islam, ulcérés par l’attachement à sa religion que manifestait la jeune Lamyaa sur Twitter, ont brusquement surgi dans un groupe de discussion afin de la mettre plus bas que terre, cliquant hargneusement : « Arrête de défendre l’islam ! Ferme-la, tu ne peux pas enlever ton foulard car ton père te battrait ».

D’abord atterrée par la véhémence de ce message qui l’interpellait directement, la jeune fille, pleine de ressources, s’est ensuite livrée à une expérience sociale, une première pour elle, à seule fin de démentir leurs propos et de leur faire perdre la face devant des milliers de twittos qui ont « liké » sans modération et avec une réelle jubilation.

Son idée de génie a consisté à converser en direct avec son père, resté vivre en Arabie saoudite, et à solliciter son avis sur sa vraie fausse décision de se dévoiler, ce dernier ignorant tout de cette supercherie pour la bonne cause.

Croyant dur comme fer aux doutes qui tiraillaient sa fille, la réaction très compréhensive de ce père saoudien a infligé un affront d’autant plus cuisant aux féroces opposants anti-voile qu’elle est devenue virale, totalisant plus de 146 000 retweets et 320 000 likes.

Voici la teneur de cet échange père/fille qui a fait tomber les stéréotypes en beauté et contraint les enragés du Net a ravalé l’écume de leur haine…

Lamya : « Baba, je veux te dire quelque chose. Je songe à retirer mon hijab »

Son père : « Ma chérie, ce n’est pas à moi de prendre la décision pour toi. Aucun homme ne le peut d’ailleurs. Si tel est ton désir, eh bien, fais-le. Je te soutiendrai dans tous les cas ».

oumma.com
***


France : Présidentielle 2017: le clip de campagne de Poutou dénonce le racisme et l’islamophobie.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Le Zimbabwe accepte le paiement des frais de scolarité avec les chèvres.

Les autorités de l’État zimbabwéen disent que les populations locales peuvent maintenant offrir du bétail comme des chèvres ou effectuer un travail dans les écoles pour payer les frais de scolarité des enfants.

La ministre de l’Éducation primaire, Lazarus Dokora, et la secrétaire permanente du ministère, Sylvia Utete Masango, ont déclaré au journal de presse contrôlé par l’État que cela pourrait être fait par les parents qui ne parviennent pas à recueillir des liquidités dans une économie frappée par des pénuries d’argent paralysant.

Dokora est cité par le journal disant que les écoles devraient être flexibles et veiller à ce que les personnes sans argent peuvent soit payer des frais sous forme de bétail, soit offrir leurs services aux autorités scolaires.

“En ce qui concerne le bétail, la communauté doit organiser un marché où tout le monde participe; Des autorités scolaires, du leadership local et des parents eux-mêmes pour éviter d’être dupé “.

Ses sentiments ont été évoqués par Utete Masango qui a déclaré: «En termes de valorisation, les chefs d’école seront présents pour le ministère de l’éducation primaire et secondaire et les membres du comité de développement scolaire pour les parents.Ils détermineront conjointement la valeur du bétail et pourront alors utiliser l’argent réalisé pour améliorer l’infrastructure scolaire ou aider à l’agriculture “.

Ce mouvement a mis en branle la sphère des médias sociaux avec certaines personnes affirmant que le gouvernement a paralysé toutes les opérations dans le pays, ce qui l’obligeait à proposer une idée du commerce des matières premières dans les écoles.

Africa24.info
***


Corée du Nord : Conflit imminent? Des militaires et des diplomates US évacuent leurs familles de Séoul.

Des militaires américains ont commencé à évacuer leurs familles et le personnel civil de bases à proximité de Séoul. En outre, les membres des familles de diplomates et du personnel de l’ambassade des États-Unis quittent également la capitale sud-coréenne. Des experts russes y voient le signe clair d’une menace de conflit

Les membres des familles de militaires américains ont commencé à quitter précipitamment la capitale de la Corée du Sud. Bien que le Pentagone n’ait pas confirmé officiellement cette information, des rapports sur l’évacuation sont apparus sur les réseaux sociaux et les serveurs publics de la 2e Division d’infanterie et de la 8e Armée américaine stationnées en Corée du Sud. En outre, selon des informations non confirmées, des familles de diplomates américains quitteraient Séoul.

Selon Konstantin Asmolov, un expert russe de la Corée, cette évacuation témoigne de la menace de conflit.

« Le comportement des Américains signifie qu’ils n’espèrent pas détruire en toute impunité les installations nucléaires de la Corée du Nord. Ils comprennent que la Corée du Nord répliquera à ces attaques. En outre, au centre de Séoul il y a un quartier bondé de troupes américaines », a indiqué Konstantin Asmolov, dans une interview accordée à Izvestia.

Alors que des médias locaux exhortent à ne pas céder à la panique, précisant que la Corée du Sud est fermement opposée à toute action militaire contre Pyongyang, Tokyo envisage pour sa part des mesures d’urgence pour évacuer les 60 000 citoyens japonais résidant en Corée du Sud.

Formellement, les États-Unis et la Corée du Nord sont en état de guerre. En effet, le conflit de 1950-1953 en Corée ne s’était achevé que par la signature d’un armistice. Les États-Unis ont refusé de discuter les multiples propositions de Pyongyang de signer un accord de paix, gardant en Corée du Sud plus de 28 000 militaires américains sous prétexte de défendre le pays contre la « menace du Nord ».

Pour augmenter leur force de dissuasion face à la Corée du Nord, les États-Unis songent à déployer trois porte-avions au large de la péninsule coréenne: l’USS Carl Vinson, l’USS Ronald Reagan et l’USS Nimitz.

La Corée du Nord, pour sa part, invoque la menace américaine et développe un programme nucléaire et balistique, malgré l’interdiction du Conseil de sécurité de l’Onu.

Africa24.info
***


France : M51: le missile nucléaire français pouvant rayer de la carte Moscou et St Petersburg.

Le missile M51 est un mer-sol-balistique-stratégique (MSBS) français dont l’ogive peut contenir plusieurs têtes nucléaires ayant chacune leur trajectoire. À l’origine, la France avait prévu de remplacer le M45 par la M5, mais en 1996, le ministère de la Défense a décidé que le coût du programme n’était pas justifié et réduit ses capacités. Le M51 a ensuite été développé et déployé en 2010.

Le missile a une portée considérablement plus grande que son prédécesseur, le M45, ainsi qu’une précision améliorée et des capacités de performance, y compris des aides à la pénétration capables de faire correspondre les capacités du système anti-balistique russe.

Les missiles M51 équipent progressivement les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins depuis 2007. C’est un des deux vecteurs de la bombe nucléaire avec le missile de croisière air-sol moyenne portée amélioré.

Le M51 est un missile à trois étages, d’une hauteur de 12 mètres, d’une masse totale supérieure à 50 tonnes (54 maximum, contre 36 tonnes pour le missile M45) qui a été conçu afin de pouvoir être lancé depuis un sous-marin en plongée. Éjecté par un système de chasse à poudre, le missile jaillit de l’eau puis allume son moteur ce qui lui permet d’atteindre la vitesse de Mach 15 (19 000 km/h).

Le M51 diffère de son prédécesseur, le M45, non seulement en termes de dimensions, mais également d’interface avec les tubes de lancement. Il présente également de nombreuses améliorations.

Le missile M51 dispose d’une capacité d’emport accrue, et ce grâce à l’adoption d’un profil de coiffe hydrodynamique trapu complété par un réducteur de traînée aérodynamique. La première version dite M51.1 est armée pour emporter les ogives furtives TN 75 de 110 kt (de 6 à 10 têtes) qui équipent l’actuel M45. À partir de 2016 une version améliorée dite M51.2 sera équipée de nouvelles (TNO) de 100 kt. Il est également doté d’une capacité multi-objectifs lui permettant de frapper plusieurs objectifs éloignés grâce à un système d’espacement des têtes intégré à la partie haute du missile.

Le missile est capable d’assurer un vol pouvant dépasser 1 000 km d’altitude, avec une précision chirugical. Ces caractéristiques permettent aux sous-marins de restreindre leurs zones de patrouille en évitant le goulet du détroit de Gibraltar : l’ouest du golfe du Bengale ou l’Amérique du Nord sont ainsi accessibles depuis la zone de patrouille Atlantique et le continent euro-asiatique depuis l’océan Indien. Chaque sous-marin embarque seize missiles stratégiques.

Africa24.info
***


Corée du Nord : Moscou met en garde Washington contre une «action unilatérale comme en Syrie».

Alors que les Etats-Unis durcissent le ton face à Pyongyang, le ministre russe des Affaires étrangères a souligné que les violations du droit international commises par Pyongyang ne justifiaient pas l’usage de la force, tout en les condamnant.

Moscou ne souhaite pas que Washington agisse de manière «unilatérale» pour régler le problème des programmes balistique et nucléaire nord-coréens, a affirmé ce 17 avril le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

J’espère qu’il n’y aura pas d’actions unilatérales comme celles que nous avons vues récemment en Syrie», a déclaré le ministre au cours d’une conférence de presse à Moscou, allusion au raid aérien opéré par l’armée américaine en Syrie le 7 avril.

«Nous n’acceptons pas les aventures nucléaires et balistiques de Pyongyang en violation des résolutions de l’ONU, mais cela ne veut pas dire qu’il est dès lors possible de violer le droit international en utilisant la force» contre la Corée du Nord, a poursuivi Sergueï Lavrov.

«S’il faut interpréter [les récentes déclarations américaines] comme une menace d’utiliser la force de manière unilatérale […] alors c’est bien sûr un chemin dangereux», a souligné Sergueï Lavrov. Le chef de la diplomatie russe a émis le souhait que Washington «[se tienne] à la ligne que le président Donald Trump a énoncée à de nombreuses reprises lors de la campagne électorale».

Sergueï Lavrov se référait à la déclaration faite par le vice-président américain le 17 avril. Alors qu’il se trouvait sur la zone démilitarisée séparant la Corée du Nord et la Corée du Sud, Mike Pence a précisé que les Etats-Unis étaient déterminés à préserver la sécurité de la région et que «toutes les options [étaient] sur la table». En réaction à diverses provocations nord-coréennes, il a appelé Pyongyang à ne pas tester la «détermination» de Donald Trump sur la question nucléaire, ni la puissance de l’armée américaine.

Ces déclarations interviennent au lendemain d’un nouvel essai de missile raté par la Corée du Nord, qui a considérablement accéléré depuis un an le développement de programmes que la communauté internationale lui a pourtant interdit de mener.

Africa24.info
***

Belgique : La N-VA dit oui à une révision de la double nationalité.

Suite au référendum turc qui a vu la courte victoire du « oui », le député fédéral Hendrik Boggaert a jeté le pavé dans la mare. Pour lui, le résultat du référendum doit inciter des pays comme la Belgique de revoir leur position en matière de double nationalité.

Selon lui, le fait que 3/4 des turcs de Belgique soutiennent la réforme constitutionnelle de Recep Tayyip Erdogan pose la question de leur intégration chez nous.

Il faut rester beaucoup plus mesuré que cela .

La N-VA se dit favorable à une révision de l’octroi de la double nationalité. Mais le débat pourrait rapidement diviser le gouvernement fédéral. Didier Reynders, le ministre des affaires étrangères a confié ses doutes au micro de la RTBF quant à l’utilité d’un tel changement.

Il explique: « Un débat peut toujours avoir lieu au Parlement. Ce qui m’étonne, c’est qu’il soit lancé à propos d’une communauté à l’occasion d’une décision. Je crois qu’il faut rester beaucoup plus mesuré que cela et se rendre compte que la double nationalité bénéficie à un très grand nombre de Belges. Et ce, pour différentes raisons. Parfois tout simplement parce que les parents sont de nationalité différente. Toutes les idées peuvent toujours être évoquées au Parlement. Mais ça ira à contre-sens de ce qu’on a voulu faire depuis plusieurs années. »

N’est-ce pas, finalement, sanctionner une opinion politique? « C’est ce qui est fait. Quand je vois le lien qui est fait entre une décision prise par une communauté et l’appel à ce changement de législation. Je pense qu’on a progressé en offrant la double nationalité à un certain nombre de nos concitoyens. Si l’on veut retravailler sur ce sujet, il faut le faire de manière très calme ». Et non, ajoute-t-il, dans le cadre de cette « réaction épidermique ».

Réfléchir à la bipadridie en général .

De son côté, le constitutionnaliste Christian Behrendt comprend la prudence de Didier Reynders. Et rappelle que « réfléchir à la bipadridie, c’est réfléchir non seulement à la bipadridie belgo-turque. Mais c’est aussi réfléchir à la bipadridie en général et donc, belgo-française, belgo-italienne, etc. Tous les Belges doivent être traités de la même manière, c’est écrit dans notre constitution. »

Par ailleurs, ajoute-t-il, « il y a des Etats qui n’acceptent tout simplement pas l’abandon de leur nationalité. La Belgique n’est pas la seule partie car il y a à chaque fois l’autre Etat. Et il y a une multitude de législations différentes qui ne concordent pas toujours avec la notre ».


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un membre du Comité central du chef de mouvement du Fatah, le prisonnier Marwan Barghouti a déclaré que les 15 ans qu’ avait passé dans les prisons de l’occupation l’ont autorisé à devenir témoin et victime d’un système d’arrestations de masse aléatoires.
.
Jérusalem: Démolition de deux maisons au Mont Scopus
.
Arrestations et raids sionistes en Cisjordanie
.
Les avocats interdits de rendre visite aux prisonniers en grève de la faim
.
1200 colons ont envahi al-Aqsa pendant la Pâque juive
.
L’occupation annule les visites des prisonniers sous prétexte de la grève
.
28 journalistes palestiniens détenus dans les geôles de l’occupation
.
L’occupation mate une marche de solidarité avec les prisonniers à Bethléem
.
2e jour de la grève de la faim des prisonniers
.
Les Brigades d’al-Qods: Aucun effort négligé pour libérer les prisonniers
.
Naplouse: L’occupation prend d’assaut plusieurs quartiers
.
Sit-ins nocturnes par solidarité avec les prisonniers à Jénine
.
Al-Qassam : La libération des prisonniers est juste une question de temps
.
Hébron: Deux jeunes hommes arrêtés pour possession présumée d’un couteau
.
Jérusalem: 11 blessés dans des affrontements avec l’occupation israélienne
.
L’occupation isole un certain nombre de dirigeants de la grève de la faim des prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 17 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 17 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Médecine Prophétique : traiter les douleurs par le Saint Coran et les invocations.

La douleur physique et la maladie nous touchent tous, de manière plus ou moins importante. Petits et grands sommes confrontés à différentes douleurs, à des maux divers et à des maladies variées. Hormis la médecine moderne, la médecine prophétique et populaire permet de nous soulager et de parvenir à la guérison. Nous nous intéressons dans une série de rappels à la guérison par la Sunna et le Saint Coran.

Invoquer Allah le Guérisseur de nos maux.

La première chose à faire lorsque nous ressentons un mal physique, quel qu’il soit, c’est de chercher secours et guérison auprès d’Allah. Lui seul nous entend, entend notre peine et a le pouvoir de la soulager. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Demandez à Allah le pardon, la bonne santé et la guérison. Après la foi, il n’y a pas de bien meilleure que la guérison » (An Nassai). La guérison est un bien en soi comme la santé est un bienfait que l’on ne mesure pas assez sobhanAllah. Le fait de chercher guérison après d’Allah nous permettra de nous soulager de nos maux mais également de nous rapprocher de Lui car nous L’invoquons.

L’invocation d’Allah doit être faite avec crainte et espoir. Nous devons craindre notre Seigneur, nous soumettre à Lui et à Sa volonté. Mais nous devons également fonder un espoir infini en Lui et en Sa Puissance. Rappelons que l’imam Ahmed a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Allah n’a pas fait descendre une maladie sans lui destiner un remède, certains le connaissent, d’autres l’ignorent ». Cela signifie que nous pouvons accéder à la guérison, en recherchant dans les plantes et remèdes qu’Allah et Son Messager (‘alayhi salat wa salam) ont mentionnés mais également en invoquant sincèrement Allah de nous soulager.

L’importance de l’invocation sincère et le bienfait qu’en tire le musulman n’est plus à prouver. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a invité à invoquer Allah lorsqu’il a dit : « L’invocation est utile pour ce qui est et pour ce qui n’est pas encore. Serviteurs d’Allah ! Je vous exhorte à l’invocation » (Al Hakim). Nous pouvons et devons donc invoquer Allah pour le mal qui nous touche à l’instant présent mais également pour la préservation des maladies qui pourront nous toucher à l’avenir.

Savoir que la douleur est une expiation de péchés.

Chers frères et soeurs, bien que la maladie et la douleur soient des épreuves, il faut prendre de manière positive ces maux qui nous atteignent. En effet, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’épreuves que notre Seigneur nous soumet afin de nous faire gagner en patience et en endurance et ainsi nous rapprocher de Lui.

Il nous faut voir la douleur comme un bienfait, au delà des gênes qu’elle suscite au quotidien. Être éprouvé c’est être aimé par le Créateur des Cieux et de la Terre et il n’existe d’amour plus parfait que le Sien. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a expliqué quant au mal qui peut nous toucher : « Aucun mal n’atteint le musulman, que ce soit une fatigue, une douleur chronique, une mélancolie, une tristesse ou même s’il s’agit d’une simple piqûre d’épine, sans qu’Allah n’en fasse une expiation de ses péchés » (Al Boukhari et Muslim).

Ainsi, la douleur doit être perçue comme un bienfait, un moyen de nous faire pardonner nos péchés. En effet, voyez lorsque nous sommes éprouvés, malades, affaiblis, nous nous éloignons des tentations, des péchés et de la désobéissance. Nous nous rapprochons d’Allah lui demandant la délivrance et la guérison. Cela nous prouve que la douleur est finalement une véritable expiation de péchés.

Traiter la douleur par le Saint Coran et les invocations.

La récitation de sourate al Fatiha est un bienfait pour le corps et l’âme. Cela apaise les douleurs, dissipe les mauvaises pensées et rapproche d’Allah. Les sourates al Ikhlass, al Falaq et An Nass sont également un remède comme cela a été rapporté par ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) : « Quand un membre de sa famille tombait malade, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), lui faisait des insufflations en récitant les sourates de la recherche de la protection divine (al Falaq et an Nass). Au cours de la maladie à laquelle il succomba, je lui faisais moi-même des insufflations, en lui passant ses mains propres sur son corps. Puisque ses mains ont plus de bénédiction que les miennes » (Muslim). La pratique de cette Sunna revêt de nombreux bienfaits sobhanAllah. Appliquons nous à la suivre et à la pratiquer sur nos enfants, nos parents, nos proches affaiblis inchaAllah.

Hormis les sourates citées précédemment,les invocations permettent également d’apaiser la douleur. Il s’agit là de Sunna, d’invocations rapportées authentiquement et dont nous poussions tirer tant de bienfaits sobhanAllah. En effet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a lui même enjoint à la récitation de ces invocations. Il a conseillé à ‘Uthman ibn Abi al ‘aas qui se plaignit auprès de lui d’une douleur qu’il ressentait : « Pose ta main sur l’endroit où tu ressens la douleur et récite : au nom d’Allah 3 fois, je cherche protection auprès de la puissance d’Allah contre ce que je ressens et me prémunis » (Muslim).

Dans les Sahihaine, il est raconté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passait sa main droite sur ses proches qui souffraient d’un mal en disant : « Dissipe le mal, ô Seigneur des hommes, guéris car Tu es le Guérisseur ; il n’y a d’autre guérison que celle que Tu opères, c’est la guérison qui ne laisse pas la moindre maladie ». Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) usait avant tout remède de l’invocation. Une invocation sincère et profonde est donc un véritable bienfait dont nous devrions nous servir autant que possible, d’autant plus qu’il s’agit de faire revivre une Sunna.

L’ange Jibril (‘alayhi salam) prononçait également une invocation : « Au nom d’Allah, qu’Il te soulage et te guérisse, du mal de l’envieux et du mal provenant du mauvais œil » (Muslim). Toutes ces invocations rapportées dans les ahadiths représentent un apaisement, du fait qu’elles soient entendues par l’Audient et l’Omniscient mais également du fait qu’elles aient été pratiquées par le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam), ses compagnons et ses épouses (qu’Allah les agrée tous).

Qu’Allah nous pardonne nos péchés par le biais des maux qui nous atteignent au quotidien. Qu’Il fasse de nos maladies un moyen de L’invoquer, de nous rapprocher de Lui et du bien.


AJIB.FR
***


Le supplices de la tombe.

Le musulman a le devoir de croire au supplices de la tombe pour le mécréant et certains musulmans désobéissants. Le supplice de la tombe est une vérité que le croyant ne doit pas nier.
« Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement » [Sourate 20 – Verset 124].
Les Anges Mounkar et Nakir poseront une question au mort dans sa tombe: « L’homme, à peine déposé dans sa tombe, alors que les siens viennent de le quitter, et qu’il entend résonner le bruit de leurs pas, voit deux Anges se présenter à lui, le faire asseoir et lui poser la question suivante : – Que disais-tu de cet homme (appelé) Muhammad? (…) » [Hadith rapporté par Al-Boukhari].
Et selon la réponse qu’il donnera, sa tombe lui sera un jardin du Paradis (en terme de jouissance) ou un antre de l’Enfer (châtiment). A ce moment là, le mécréant, dont l’hypocrite (celui qui dit les deux témoignages par la langue alors qu’il déteste l’Islam ou doute de sa véracité), tout paniqué et terrorisé laissera échapper : « Je ne sais pas… je répétais ce que les gens disaient! Sur ce, les Anges lui objecteront : – En fait, nous savions ce que tu disais (de ton vivant) . Tu n’as donc rien su de la vérité et tu ne l’as pas suivie! »

Allah (soubhanou wa ta’ala) nous dit explique dans le Coran le comportement des mécréants face à la découverte du châtiment: « Et dis: « Seigneur, je cherche Ta protection, contre les incitations des diables et je cherche Ta protection, Seigneur, contre leur présence auprès de moi »…Puis, lorsque la mort vient à l’un d’eux, il dit: « Mon Seigneur! Fais-moi revenir (sur terre), afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais». Non, c’est simplement une parole qu’il dit. Derrière eux, cependant, il y a une barrière, jusqu’au jour où ils seront ressuscités » ». [Sourate – Versets 97 à 100].

Plusieurs supplices attendent celui qui s’est détourné d’Allah (soubhanou wa ta’ala). Le supplice le plus douloureux est celui de la pression de la tombe. Les parois des deux côtés de la tombe vont se rapprocher au point que les côtes du supplicié vont s’entrecroiser. Les côtes du côté droit vont croiser ses côtes du côté gauche.
Une douleur plus terrible que la fracture d’une main ou l’entrecroisement des côtes, attend le mécréant. Il n’y a pas que la peur de la solitude ou l’obscurité que doit craindre l’être humain. En effet, les deux anges auront « un marteau de fer avec lequel ils asséneront un violent coup entre les oreilles (au-dessus de la nuque) qui lui fera pousser un hurlement qu’entendront tous ceux qui l’entourent, à l’exclusion des Jinn et des humains.
Une montagne s’effondrera sous l’effet d’un tel coup, mais Allah (soubhanou wa ta’ala) maintiendra le mécréant conscient pour qu’il endure cette terrible souffrance. Alors, la Terre recevra l’ordre de le compresser jusqu’à ce que ses côtes s’entrecroisent. Il connaîtra l’angoisse de la solitude et de l’obscurité la plus totale; des serpents, des scorpions et d’autres bêtes terrifiantes l’assailliront de toute part. Lorsque son corps se sera désintégré, son âme descendra à « Sijjin », un lieu de châtiments atroces dans la septième Terre. Il ne cessera de subir ainsi des châtiments puis après la résurrection et le Jugement Dernier, il sera précipité, corps et âme, dans l’Enfer pour y demeurer éternellement. » (Al-Hakim Dans son recueil de hadith « Al-Moustadrak »).

« le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir(10). Et le jour où l’Heure arrivera (il sera dit): « Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment » » [Sourate 40 – Verset 46].
«Il dit: « Descendez d’ici, (Adam et Eve), [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres. Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s’égarera ni ne sera malheureux. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement » ». [Sourate 20 – Versets 123 et 124].

Dans le Sahîh de Mouslim, d’après Abôu Hourayrah, il a dit : « le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : Demandez à Allah de vous préserver de Son châtiment ; demandez à Allah de vous préserver du supplice de la tombe ; demandez à Allah de vous préserver de la dissension que va entraîner le faux-messie ; demandez à Allah de vous préserver des dissensions provoquées par la vie et la mort ».
A l’image des paroles véridiques du Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam), le musulman doit demander à Allah (soubhanou wa ta’ala) de l’écarter du châtiment de la supplication grâce aux invocations. Pour se prémunir du terrible châtiment, il est primordial que le croyant puisse attester de la Shahada (témoignage de Foi): « Ašhadu an lâ ilâha illa-llâh, wa-ašhadu anna muḥammadan rasûlu-llâh » pouvant se traduire par: «J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah et j’atteste que Muhammad est le messager d’Allah».

Boukhari a rapporté d’après Al Baraa Ibn Azeb que le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Lorsque le Musulman sera interrogé dans sa tombe, il témoignera qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah et que Mohammed est le Messager d’Allah. »

Ceci s’atteste par la parole d’Allah : « Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l’au-delà. Tandis qu’Il égare les injustes. Et Allah fait ce qu’Il veut. » [Sourate 14 – Verset 27].


AJIB.FR
***


France : La bergère mise en prison, sa fille braquée, la traque islamophobe continue …

A Corneilla la rivière, un berger et une bergère musulmane vivent le calvaire.

Traqués et agressés par des islamophobes, ils ont été agressés physiquement. La justice au lieu de les protéger leur a interdit l’accès à leur bergerie. Leur agresseur peut lui circuler sereinement.

Une centaine de brebis sont mortes du fait de cet acharnement islamophobe. La fermière qui a tenté de sauver ses derniers moutons dimanche a été violemment appréhendée par la police avec sa petite fille de 13 ans …

Elle dort encore aujourd’hui en prison pour avoir essayé de nourrir ses bêtes et nourrir par la même ses enfants.

Comment croire un instant que celle-ci pourrait constituer une menace ?

Comment interpréter cet acharnement de la police, de la mairie et de la justice qui par leurs décisions iniques font tout pour que le troupeau meurt ?

Il y a bien islamophobie et tentative délibérée de chasser un couple trop visiblement musulman pour des islamophobes qui ne reculent plus devant rien.

Vous pouvez aider cette famille, surtout si vous habitez la région, votre mobilisation est indispensable !

islametinfo.fr
***

Erdogan menace l’Allemagne : « Nous allons vous humilier devant le Monde ! ».

Les relations entre l’Allemagne et la Turquie continuent de se dégrader quelques jours après que l’avion du Ministre des Affaires Etrangères Turques n’est pas pu atterrir aux Pays-Bas. Recep Erdogan continue de critiquer les démocraties occidentales les accusant d’empêcher des rassemblements politiques.

A l’heure actuelle, seule la France n’a pas interdit les meetings des proches du président turc en Europe. Plusieurs pays du nord de l’Europe ont déjà annoncé qu’ils empêcheront également toute sortie politique des représentants de l’AKP.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Institutions, médias et personnalités victimes d’un piratage massif pro-Erdogan sur Twitter.

Grosse panique sur Twitter au matin du mercredi 15 mars. Plusieurs comptes certifiés ou anonymes français (ceux de l’émission Envoyé Spécial, du ministère de l’Economie, de l’Académie de Rennes, d’Alain Juppé…) et internationaux (BBC, Forbes, Unicef USA, la marque Nike en Espagne, le Parlement européen…) ont été victimes d’un vaste opération de piratage sur le réseau social.

Sur chacun d’entre eux, un Tweet commençant par une croix gammée et un message écrit en turc disait : « #Allemagne nazie #Pays-Bas nazis. Voici une petite claque ottomane pour vous. #Rendez-vous le 16 avril. Vous voulez savoir ce que j’ai écrit ? Apprenez le turc. » Un drapeau de la Turquie en bannière apparaissait sur la plupart des comptes. Le message était accompagné d’un lien vers une vidéo Youtube de quatre minutes montrant des interventions du président Recep Tayyip Erdogan.

La page YouTube renvoie également vers un compte Twitter enregistré au même nom, un certain « Sebomubu ». Ce même utilisateur aurait revendiqué implicitement son piratage selon Le Parisien en postant ce message : « Je ne peux pas présenter mes excuses à tout le monde pour la gêne temporaire et permanente que j’ai créée. » Interpellé par un internaute, il lui aurait répondu avoir « fait ce qu’il fallait faire ».

« Sebomubu » aurait posté sur son compte des poèmes d’un auteur turc décédé, Necip Fazil Kisakürek connu pour ses textes favorables à l’islamisme turc. Son compte Twitter a été suspendu depuis.

Qui est à l’origine de cette cyberattaque ? « Nous sommes conscients de problèmes ce matin touchant de nombreux comptes. (…) Nous avons localisé la source rapidement qui est limitée à une application tierce », a indiqué un porte-parole de Twitter à l’AFP.

En effet, l’application Twitter Counter, installée au Pays-Bas, confirme le piratage de son service et le lancement d’une enquête en interne. Cet outil indépendant et payant permet aux utilisateurs de mesurer la popularité de leurs tweets.

Pour cela, ils doivent transmettre certaines données à l’application. C’est ainsi que le piratage a été rendu possible pour de nombreux comptes. Cependant, la société a assuré que les mots de passe n’avaient pas été compromis, ni les informations bancaires. Un appel à supprimer les autorisations données à Twitter Countera tout de même circulé, de même que celui à changer de mots de passe pour parer à une nouvelle offensive.

Ce piratage intervient dans un contexte très tendu entre la Turquie et l’Europe après le refus de plusieurs pays d’assurer des meetings électoraux en vue du référendum le 16 avril prochain.

saphirnews.com
***


Allemagne : le gouvernement réclame des mosquées indépendantes de la Turquie.

La crise diplomatique entre la Turquie et l’Allemagne n’est pas prête de s’apaiser. Le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière a déclaré, mardi 14 mars, son souhait de mettre en place « des mesures concrètes pour garantir de manière claire et transparente l’autonomie et l’indépendance de l’association nationale Ditib et de ses représentations dans les Länder », lors d’une réunion avec la Conférence islamique allemande.

Une demande assez ambitieuse compte-tenu du fait que la Ditib, la plus grande fédération de mosquées d’Allemagne, est une émanation du Diyanet, organisme de l’Etat turc en charge de la gestion des affaires religieuses. La déclaration du ministre de l’Intérieur intervient après la découverte de cas d’espionnages d’opposants turcs pour le compte d’Ankara. En janvier dernier, le parquet fédéral allemand a diligenté une enquête pour tirer au clair cette affaire.

Les services de renseignement intérieur allemand ont signalé une hausse des activités d’espionnages turcs en Allemagne. La Diyanet a rejeté toute implication dans l’affaire des espionnages. Ces signalements prennent d’autant plus d’intensité à mesure que se rapproche le référendum du 16 avril visant à renforcer ou non les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Comme les Pays-Bas, l’Allemagne a refusé aux membres du gouvernement turc de se rendre sur son sol pour y mener campagne en faveur du oui.

saphirnews.com
***


Discriminations à l’embauche : les bonnets d’âne remis à Courtepaille et AccorHotels.

Le ministère du Travail s’est décidé à désigner nommément deux mauvais élèves pour discriminations à l’embauche en France. Lors de la conférence « Halte aux discriminations selon les origines » co-organisée par le ministère, l’Association française des managers de la diversité (AFMD) et Les entreprises pour la cité (LEPC) mardi 14 mars, Myriam El Khomri a pointé du doigt les groupes Courtepaille et AccorHotels, jugeant qu’ils présentaient « un risque élevé de discriminations » à l’embauche.

Le groupe hôtelier et de restauration faisait partie des 40 entreprises de plus de 1 000 salariés ciblées par la campagne de « testings » menée entre avril et juillet 2016 par le ministère du Travail.

Le ministère a annoncé avoir reçu une à une les entreprises ciblées et a demandé aux 12 mauvais élèves de présenter un plan d’action pour y remédier. Le cabinet Vigeo Eiris a passé au peigne fin les dispositifs et méthodes mis en place par les entreprises concernées. Celles apportées par Courtepaille et AccorHotels n’ont pas été jugée satisfaisantes, poussant la ministre du travail Myriam El Khomri à rendre public leur identité, lesquelles avaient été gardé secrètes le temps de leur laisser la possibilité de mettre en place un plan d’action.

Cette décision de porter « le cas de ces deux entreprises est porté à l’attention du Défenseur des droits ». « Si dans les jours ou les semaines qui viennent, ces entreprises produisent des éléments nouveaux attestant d’un changement de comportement, je le ferai savoir publiquement. Il n’est jamais trop tard pour améliorer les choses et ma porte reste ouverte », a-t-elle ajouté.

Courtepaille et AccorHotels ont été surpris par cette annonce. Le groupe AccorHotels a souligné auprès de l’AFP que près de 122 nationalités étaient présentes dans ses quelque « 1 635 hôtels en France » et que les résultats de ce testing ne reflètent pas la réalité puisqu’il aurait été réalisé sur 38 de ses hôtels. Courtepaille, quant à lui, s’est dit « surpris d’être cité de cette manière dans ce rapport car ils ont été présentés en novembre comme « bon élève » pour le très bon travail de recrutements et de non-discrimination, notamment au sein du siège ».

saphirnews.com
***


Alain Soral condamné à trois mois de prison pour un dessin négationniste.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mardi 14 mars, l’essayiste Alain Soral à trois mois de prison ferme pour contestation de crime contre l’humanité et injure raciale. Une première pour cet homme pourtant habitué aux attaques judiciaires.

La Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) avaient porté plainte suite à la diffusion sur le site Egalité et réconciliation d’un dessin titré « Chutzpah Hebdo ». La caricature détournait la Une de Charlie Hebdo publié au lendemain des attentats du 22 mars à Bruxelles intitulée « Papa où t’es ? », rebaptisée pour l’occasion « Shoah où t’es ? ».

Selon la justice, le dessin et sa mention « historiens déboussolés » « traduisent qu’il serait légitime de s’interroger sur l’existence de la Shoah » et « reflète et insinue chez le lecteur que l’idée que la Shoah serait non une réalité indiscutable mais une fabrication de l’esprit ».

« C’est la première fois qu’Alain Soral est condamné à une peine de prison ferme », se félicite l’UEJF qui attends désormais « que la justice ferme le site Egalité et Réconciliation, organe de propagande antisémite, négationniste et homophobe d’Alain Soral qui fait partie des sites internet les plus consultés en France ».

Dans la même journée, Alain Soral a été condamné à une amende pénale de 2 000 euros par le tribunal correctionnel de Marseille pour diffamation d’un blogueur mieux connu sous le pseudo « Le Libre penseur ». « On ne l’entend plus le dentiste obèse. Il n’appelle plus au jihad anti-gaulois. C’est pourtant sa ligne depuis des mois», avait écrit le polémiste sur sa page Facebook.

« La condamnation d’Alain Soral s’inscrit dans une longue série de condamnations », rappelle la Délégation interministérielle à la lutte le racisme et l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH). Il avait été condamné en juin 2016 à six mois de prison avec sursis pour « apologie de crimes de guerre et contre l’humanité » pour des propos visant les époux Klarsfeld. « Voilà ce qui arrive quand on ne finit pas le boulot ! », avait-il posté sur Facebook avec article informat d’une décoration au mérite pour les Klarsfeld.

saphirnews.com
***


Le destin tragique du jeune Abdulrahman bouleverse l’Egypte.

Enfant des rues, jeté dehors du jour au lendemain, avec son frère, par un père indigne qui s’est débarrassé de sa progéniture pour complaire à sa seconde épouse, l’histoire déchirante du petit Abdulrahman dont la douloureuse errance, en plein cœur du Caire, a trouvé un certain apaisement grâce à la compagnie de chiens errants, a brisé le cœur de nombreux Egyptiens.

Abandonné de tous, sans nouvelles de son frère et livré à lui-même dans la jungle de l’espace public, où il a été roué de coups et volé à plusieurs reprises, notamment par une femme qui lui avait loué un taudis, le jeune garçon, sans famille et sans toit, tente de survivre depuis trois ans dans l’indifférence générale.

Il aura fallu qu’un reporter de VideoYoum7 braque l’objectif de sa caméra sur son destin tragique pour susciter enfin une forte onde de choc émotionnel, d’abord sur les réseaux sociaux, puis dans le monde réel, jusqu’au sommet du pouvoir égyptien qui s’est engagé à mettre un terme à son calvaire et à lui prodiguer les meilleurs soins dans un institut spécialisé pour enfants orphelins et sans-abri.

« Je ne vois plus ma mère qu’en rêve, je ne l’ai pas revue depuis très longtemps, quand j’étais très jeune », a confié Abdulrahman à la journaliste qui l’interviewait sur le trottoir. Rien n’aura été épargné à ce petit égyptien, si vulnérable et courageux à la fois, dont l’esprit est constamment tourmenté par l’absence cruelle de sa maman et de son frère. Il ignore ce qu’ils sont tous deux devenus.

« J’ai loué une petite chambre à une femme appelée Shaimaa quand j’ai commencé à vivre dans la rue. Je vends des papiers tissus et je lave les voitures pour gagner ma vie. Mais après avoir économisé une petite somme, elle m’a volé mon argent et m’a expulsé », raconte-t-il, le cœur gros.

Après des mois de solitude, de déshérence, de souffrances affectives et physiques, Abdelrahman, poussé par la force du désespoir, est venu à bout de bien des dangers, a déjoué bien des pièges tendus par des adultes sans cœur et sans scrupules, entouré de sa nouvelle famille d’adoption, débordante d’amour et d’une fidélité sans faille : cinq chiens errants qui ne quittent plus leur petit protégé depuis que leur route de vagabondage a croisé la sienne.

« Je suis plus heureux avec des chiens, ils sont de meilleure compagnie que la plupart des humains. Les hommes ne veulent que l’argent, et rien d’autre. Je me suis détourné des gens qui me disaient de rester loin d’eux », a-t-il souligné, en indiquant ne plus rien attendre de ses parents proches, cousins, oncles et tantes, qui l’ont totalement rejeté depuis qu’il est dans la rue.

« Chaque jour, quand je prends le petit déjeuner, j’essaie d’obtenir de la nourriture pour les chiens, et si quelqu’un me donne du poulet frit, je donne les bonnes parties aux chiens et pas seulement les restes », précise-t-il devant la caméra non sans émotion, ajoutant : « Souvent, quand je me sens fatigué, je m’assois et les chiens sont gentils avec moi. Ils me font la fête ou dansent avec moi ».

Le récit poignant de l’enfance sacrifiée, oubliée et d’autant plus dramatique du petit Abdulrahman, a bouleversé plus de 800 000 téléspectateurs égyptiens, déclenchant une profonde prise de conscience et un grand élan de solidarité à l’échelle nationale.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


La première boxeuse d’Arabie saoudite a ouvert une salle de sport à Jeddah.

Dans la salle de sport qu’elle a ouverte à Jeddah, sur les rives de la mer rouge, Hala al-Hamrani, la première boxeuse du royaume saoudien, tape sur son punching-ball avec une ardeur intacte, chacun de ses crochets du droit envoyant valser l’archaïsme du wahhabisme mais aussi les stéréotypes négatifs d’où qu’ils viennent, qui tendent à déshumaniser ses concitoyennes.

Cette athlète chevronnée, ayant l’âme d’une guerrière des rings, n’a jamais raccroché ses gants depuis l’âge de 12 ans, quand elle s’est découvert une vraie passion pour les arts martiaux en général, et la boxe thaï en particulier, que les tabous pesants et les obstacles indépassables n’ont jamais émoussée à l’épreuve du temps.

La jeune adolescente d’hier qui était fascinée par le Ju-jitsu, l’art de la souplesse typiquement japonais, rêvant de tatamis et de samouraïs au point de décrocher une ceinture noire de la discipline, s’essaya aussi avec talent au kick-boxing et au karaté, avant de trouver son sport de prédilection et d’en maîtriser la technique, au terme de 10 années de formation intensive à San Diego, aux Etats-Unis.

Née à Jeddah où elle a fait son grand retour, auréolée de son diplôme en relations internationales et de sa certification d’entraîneur de boxe, Hala al-Hamrani, devenue épouse et mère, aspirait à transmettre sa passion des sports de combat aux femmes saoudiennes, ainsi que les nobles valeurs qui en découlent.

« Les arts martiaux ont des effets extrêmement bénéfiques. Ils aident à prendre confiance en soi, à apprendre le dépassement de soi, à respecter l’autre, ils entretiennent la forme, préservent la santé, et font le bonheur de ceux qui les pratiquent », assure-t-elle avec un enthousiasme renouvelé.

« Si les autorités consentent à m’accorder des licences pour ouvrir d’autres salles sur l’ensemble du territoire national, je pourrai élargir mes activités et rendre l’activité physique et le sport vraiment accessibles aux femmes », a-t-elle précisé, tout en battant en brèche la rumeur insidieuse selon laquelle son engouement pour les arts martiaux ne serait pas né spontanément, mais aurait été suscité par une atteinte à son intégrité physique.

« C’est faux ! », se défend Hala al-Hamrani, avec la fougue qui la caractérise. « J’ai appris la boxe thaï, parce que j’aimais vraiment cette discipline et non pas parce que j’ai été agressée physiquement. Elle ne diffère pas des autres sports que j’ai aussi pratiqués, tels que la gymnastique, le basket-bell, ou le baseball et l’aviron », clame-t-elle haut et fort, résolue à opposer une farouche résistance à la calomnie et à mettre au tapis ceux qui la propagent sur son compte.

« Les valeurs prônées par la boxe et les qualités mentales qu’elle permet de développer sont essentielles aujourd’hui dans notre société patriarcale », insiste l’heureuse responsable de la salle de sport de Jeddah, faite par et pour les femmes, qui se réjouit de voir ses efforts récompensés, lentement mais sûrement.

oumma.com
***


Biographie du grand géographe Al Idrissi.

Géographe, cartographe, botaniste et sociologue d’avant l’heure, musulman, Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idrissi al-Qurtubi al-Hassani, est né en 492H (1099G) à Ceuta, actuel pied à terre espagnol au Maroc.

Evoluant tout d’abord à Cordoue, capitale de l’Espagne musulmane encore sous le pouvoir des Almoravides, il entame sa carrière scientifique en opérant d’abord en une période d’itinérance, de plusieurs années, en voyageant jusqu’en Asie Mineure. A ses 39 ans, sans que l’on sache trop pourquoi, on le retrouve à Palerme, en Sicile. Cette petite île, au sud de l’Italie, si elle n’est pas encore le fief de la mafia italienne, est depuis redevenue chrétienne, après que les Normands, vikings d’alors, l’eurent reprise aux musulmans l’ayant colonisée plus tôt. L’on dit alors qu’il fut invité par le roi de Sicile Roger II, mais selon certaines sources, il semblerait s’être écoulé plusieurs mois entre son arrivée et le moment où on le retrouve près du souverain. Peut-être l’invasion de l’Espagne par les Almohades, quelque peu hostiles à certains savants et courants scientifiques, l’eut contraint à fuir… Al-Idrissi y restera en tous cas jusqu’à sa mort, en 560H (1165G).

Sur place, il interroge les marins et commerçants, passant dans les ports de l’île, enquêtant sur le monde traversé par ces derniers, et collectant nombre d’informations. Carrefour des cultures, les musulmans y sont encore très nombreux, les vikings se sont largement imprégnés des mœurs locales et ont fondé un royaume tolérant et aux influences véritablement diverses. Ceci avant qu’il ne bascule dans le despotisme en 1197, suite à l’arrivée d’un nouveau souverain déportant alors tous les musulmans en Italie du Sud… Le roi Roger II lui confie d’abord la réalisation d’un globe en argent, de 400kg, avant de lui réclamer un livre de géographie commentant le globe. »Kitâb nuzhat al mushtâq fi-ikhtirâq al-afâq’’ (Livre du divertissement de celui qui désire parcourir le monde), connu sous le nom de ‘’Livre de Roger’’ est ainsi une 1ère version, datant approximativement de 552 (1157G), suivit d’une version plus complète : ‘’Kitab al-Mamalik wa al-Masalik’’ (Le livre des royaumes et des routes), écrit plus tard.

Il y décrit de manière très codifiée les pays, villes principales, routes et frontières, les mers, fleuves et montagnes ; en commentant ses cartes à la manière d’un guide suivant son itinéraire. L’inspiration vient avant tout du grec Ptolémée, mais aussi de plus récents géographes espagnols et arabes. Compilant des informations déjà existantes, il y ajoute ses propres observations, recueillies au fil de ses voyages ou lors de ses collectes en Sicile. Si les débuts de la géographie arabe privilégiaient l’usage de calculs astronomiques pour la réalisation des cartes ; à partir de Ibn Hawqal, un de ses prédécesseurs, l’on tend à préférer le voyage. C’est dans ce courant, appelé géographie des routes et des royaumes qu’al Idrissi s’inscrit. Il s’agit ainsi et aussi d’intégrer la pensée grecque dans une vision islamique du monde.

Pourvu de 70 cartes, représentant d’ailleurs le sud en haut et le nord en bas, l’ouvrage use de la théorie antique des 7 climats. Le monde divisé en 7 bandes, d’est en ouest, chacune étant liée à un climat influant sur la nature des hommes. Ceux vivant dans les zones les plus tempérés, seraient alors plus propices à la civilité, quand ceux s’en éloignant, à la barbarie. Al-Idrisi souscrit également à la théorie de la sphéricité de la Terre, et pense que le reste du monde est recouvert d’un grand océan : ‘’la terre est ronde comme une sphère ; si ce n’était pas le cas, comment l’eau y tiendrait-elle ?’’. Plus étonnant encore pour l’époque, il retrace le récit de marins maures ayant navigués dans la mer ‘’des ténèbres et de brouillard’’ – l’Océan Atlantique – en vue d’y découvrir ses limites :

»Au-delà de cet océan de brouillard, on ne sait pas ce qui existe (…) Son atmosphère est brumeuse, ses vagues sont très fortes, ses dangers sont périlleux, ses bêtes sont terribles, et ses vents sont pleins de tempêtes. Il y a beaucoup d’îles, dont certaines sont habitées, d’autres sont submergés. (…) Et c’est de la ville de Lisbonne, que les aventuriers énoncés connus sous le nom de Mugharrarin (les séduits), pénétrèrent la mer de brouillard et voulaient savoir ce qu’elle contenait et où elle se termine. (…) Après avoir navigué pendant plus de 12 jours ils aperçurent une île qui semblait être habité, et il y avait des champs cultivés. (…) Mais bientôt, les barques les ont encerclé, emprisonné et les ont transporté jusqu’à un misérable hameau situé sur la côte. (…) Les navigateurs ont vu là-bas des gens qui ont la peau rouge, il n’y avait pas beaucoup de cheveux sur leur corps, les cheveux de leurs têtes étaient droits, et ils étaient de haute taille. Leurs femmes étaient d’une beauté extraordinaire. » (1) Cet extrait, ici une traduction de « al Idrissi’s account of the Atlantic Ocean’’, publié par Mohammed Hamidullah en 1968, a souvent été compris comme une 1ère découverte de l’Amérique par les musulmans. Mais il semblerait, du à la durée de quelques jours seulement du voyage, que ce soit, comme l’attestent d’autres chercheurs, les Açores, que les marins trouvèrent sur leur chemin, et non l’Amérique. Allah en est bien entendu plus Savant.

Autre élément particulier à son œuvre encyclopédique, l’absence de références politiques. Lorsqu’il traite de l’Espagne, rien n’est dit sur la Reconquista, et pas plus est dit sur les croisades en court en Palestine. Il faut dire que nous sommes alors en une période de réveil chrétien, où l’Europe tend à gagner en puissance et influence. Une neutralité lui permettant peut-être de rendre plus accessible son travail. Mais d’aussi réaffirmer une certaine rigueur scientifique, propre à la civilisation islamique en ce temps, et dont les chrétiens avaient alors beaucoup de mal à faire primer sur leurs positions théologiques.

Le livre est cité, copié, repris, et commenté dans tout le monde arabo-musulman. Mais en Occident, connu sous le nom de Dreses, il ne sera largement diffusé qu’après avoir été imprimé – en caractères arabes – à Rome, puis traduit en latin plus de 4 siècles plus tard, devenant une carte de référence pour nombre de grands explorateurs. Al Idrissi a aussi rédigé des traités de botanique, dont ‘’Kitab al-Jami-li-Sifat Ashtat al-Nababat’’. Il collectionnait les plantes et travaillait sur les plantes médicinales, traduisant même les noms des médicaments en 6 langues.


desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’Egypte augmente les taxes de voyage pour les réfugiés palestiniens
.
Les forces d’occupation arrêtent de nouveau la journaliste maqdessite Samah Douik
.
Les gardiens d’al-Aqsa empêchent un colon de s’introduire au Dôme du Rocher
.
Les Etats-Unis demandent à la Jordanie d’extrader Ahlam al-Tamimi
.
Le prisonnier Amayreh condamné à deux perpétuités
.
Adnan: L’Autorité Palestinienne tient des palestiniens en otage dans ses prisons
.
Centre juridique: La demande d’extradition d’al-Tamimi par les USA est une décision raciste
.
Hébron: Une jeune fille attaquée par l’occupation pour tentative d’attentat à la voiture bélier
.
L’occupation prétend avoir démantelé une cellule du Hamas au nord d’Hébron
.
La Knesset empêche les opposants à Israël de participer aux élections
.
Tufkaji: L’occupation revient sur sa décision de fermer le Bureau de cartographie de Jérusalem
.
Le Comité marocain renouvelle son rejet de la normalisation avec l’occupation sioniste
.
Trois bébés palestiniens meurent en Syrie faute de soins
.
L’occupation réprime une manifestation à Haïfa condamnant l’arrestation administrative du jeune Ibrahim
.
Abou Arar: Les Juifs n’ont aucun droit sur al-Aqsa
.
Neuf palestiniens arrêtés à Jérusalem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 9 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 9 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Nouveau succès pour le WORLD HIJAB DAY 2017 en France.

Le 1er février 2017, pour la troisième année consécutive, la journée mondiale du foulard : WORLD HIJAB DAY s’est déroulée dans les rues de Lyon. L’évènement a eu lieu place de la République entre 14h00 et 18h00

Cette journée mondiale est née aux Etats Unis en 2011, fondée par Nazma Khan et a été reconduite dans plus de 190 pays cette année. Ce n’est qu’en 2015 que le mouvement rejoint le territoire français, et remporte un franc succès.

Cette initiative est une action citoyenne qui vise à promouvoir le dialogue et la tolérance autour de questions liées aux musulmanes et à leur tenue vestimentaire. Le dialogue est ouvert à tous, et les passants peuvent se glisser dans la peau d’une femme voilée le temps d’un instant, en essayant un foulard, afin de comprendre leurs différences.

Cette démarche vise également à sensibiliser les citoyens français à d’autres problématiques moins abordées et pourtant plus grave, que sont les discriminations dont ces femmes font l’objet.

C’est donc dans le but de prôner le vivre ensemble et la fraternité que cette action a aboutie mercredi dernier dans la joie et la bonne humeur.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Facebook, Twitter, WhatsApp : La gravité de colporter de fausses rumeurs !

Le musulman a le devoir de ne pas propager des paroles qui pourraient lui nuire ou nuire à autrui. Pourtant la rumeur « al icha’a » est un phénomène très courant qui nous éloigne de Notre Créateur.
Avant d’évoquer un fait il est primordial de vérifier son exactitude. Allah (subhannou wa ta’ala) a dit: «Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait». (Sourate Al-Houjourât 49 verset 6).

En effet, propager des informations dommageables s’apparente à la médisance (al ghibâh). Le messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) définit la médisance ainsi: «Mentionner ton frère par ce qui lui déplait».
Ils (les compagnons) demandèrent : «Ô Messager d’Allah, qu’en est-il si ce qui est dit de lui est vrai ?». Il répondit : «Si cela est vrai alors tu auras médit sur lui. Mais si ce que tu dis de lui est faux tu auras alors calomnié» [Muslim 2589].
Il est même préférable de ne pas divulguer l’information, même si celle-ci est vraie. Allah (subhannou wa ta’ala) a dit: «Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.» (Sourate Al-Houjourât 49 verset 12).

Quelque soit la nature de la rumeur (bien ou mal), il incombe au musulman de la dissimuler, car la conduite contraire est digne d’un hypocrite médisant et menteur. Allah (subhannou wa ta’ala) a dit: «S’ils étaient sortis avec vous, ils n’auraient fait qu’accroître votre trouble et jeter la dissension dans vos rangs, cherchant à créer la discorde entre vous. Et il y en a parmi vous qui les écoutent. Et Allah connaît bien les injustes.» (Sourate At-Tawbah 9 verset 47).
«Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l’au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas.» (Sourate An-Noor 24 verset 19).
Le devoir du musulman est de se renseigner avant de propager une information et surtout de la vérifié car colporter une fausse rumeur revient à mentir ! Les rumeurs sont très dangereuses car elles mettent en péril les sociétés et brisent les liens de fraternité.

Enfin, il s’agit d’être très vigilant concernant son comportement sur les réseaux sociaux. En effet, de nombreuses personnes ont tendance à diffuser ou à partager des faits non-vérifiés, souvent erronés ou diffamatoires qui peuvent heurter la personne concernée. Certaines rumeurs ont pour lourde conséquence de détruire la vie professionnelle ou privée de la personne.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les miracles du Prophète (saws) liés au monde animal.

Les miracles du Prophète (‘alayhi salat wa salam) concernant les animaux sont tous aussi impressionnants les uns que les autres. Des animaux qui le saluent, qui lui parlent, qui se prosternent devant lui ou encore qui se plaignent auprès de lui au sujet de leur maître… Bref, que de beaux récits bouleversants !

Nous en évoquerons trois, par le biais de l’ouvrage « Les miracles du Prophète » écrit par l’éminent savant Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde). Ces trois miracles sont la prosternation d’un chameau devant l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam), un chameau qui lui parle afin de se plaindre de son maître et un loup qui témoigne que Mohamed est l’Envoyé d’Allah.

« Il s’approcha et se prosterna devant lui ».

Un chameau s’est prosterné devant le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) alors qu’il ne supportait plus aucun être humain ni aucune charge de travail. Ceci est un miracle qu’il convient de souligner incha Allah car ce chameau n’a fait preuve de docilité qu’avec le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Il nous faut pour comprendre cela, relater le récit de l’imam Ahmed.

En effet, ce dernier rapporte qu’Anas ibn Malik (qu’Allah l’agrée) a dit : « Des membres d’une famille Médinoise avaient un chameau qu’ils utilisaient pour irriguer leurs champs, puis ce chameau devint rétif et leur empêcha de mettre quoi que ce soit sur son dos. Ils se rendirent auprès de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) et lui dirent : « Envoyé d’Allah, nous avons un chameau que nous utilisons pour l’irrigation, mais il est devenu récalcitrant et nous empêche de mettre quelque chose sur son dos. Maintenant, nos champs de blé et nos palmiers commencent à se dessécher. » Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dit à ses compagnons : « Suivez-moi ». Il entra dans le champ où se trouvait le chameau et avança vers lui. Les Auxiliaires s’écrièrent : « Prophète d’Allah ! Il est devenu comme un chien enragé ! Nous craignons qu’il ne t’attaque ! – Il ne me fera aucun mal » répondit le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Lorsque le chameau vit le Prophète (‘alayhi salat wa salam), il s’approcha et se prosterna devant lui. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) le saisit par le toupet et l’emmena tranquillement à l’endroit où il devait travailler. […] ».

Ce miracle prouve que ce chameau savait qu’il s’agissait de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Il l’a donc reconnu, et de ce fait, il s’est prosterné. Précisons tout de même, comme l’a dit le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam)qu’ « il n’appartient à aucun être humain de se prosterner devant un être humain ».

« Il s’est plaint à moi en me disant que tu l’affamais et que tu l’épuisais ».

Un autre chameau, quant à lui, s’est plaint à l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) du mauvais traitement de son maître. Ce miracle est tout aussi impressionnant car le chameau a reconnu le Prophète (‘alayhi salat wa salam), il s’est approché de lui afin de se plaindre et il en espérait un réconfort, car le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était reconnu pour son comportement exemplaire et donc sa douceur, sa compréhension et son grand cœur.
C’est ainsi que l’imam Ahmed rapporte que ‘Abd Allah ibn Ja’far a dit : « Un jour, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) me fit monter en croupe et me tient des propos que je ne devais divulguer à personne. Quand l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) allait faire ses besoins, il se dissimulait derrière un monticule ou dans une palmeraie. Un jour, il entra dans une palmeraie appartenant à un Auxiliaire Médinois quand soudain un chameau vint à lui en blatérant et en pleurant. L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) lui flatta la bosse et l’encolure et le chameau se calma. « Qui est le propriétaire de ce chameau ? » demanda le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Un jeune Médinois dit : « Ce chameau m’appartient, ô Envoyé d’Allah ! – Ne crains-tu pas Allah dans ton comportement avec cet animal qu’Allah a mis en ta possession ? » lui demanda l’Envoyé d’Allah. « Il s’est plaint à moi en me disant que tu l’affamais et que tu l’épuisais. »

Ce miracle met en évidence le fait que ce chameau savait que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) pouvait arranger sa situation. De plus, ce récit met en lumière la grande compassion et la douceur du Prophète (‘alayhi salat wa salam), tant avec les hommes qu’avec les animaux.

Le loup qui témoigne que Mohamed (saws) est l’envoyé d’Allah.

Un autre miracle, tout aussi impressionnant a eu lieu par le biais d’un loup. Ce dernier a pris la parole, tel un homme afin d’affirmer de la mission prophétique qui a été octroyée au Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam). Revenons ensemble sur ce fait remarquable macha Allah !

L’imam Ahmed rapporte d’Abu Sa’id al Khudri (qu’Allah l’agrée) : « Un loup s’empara d’une brebis. Le berger le poursuivit et parvint à reprendre sa brebis. Alors le loup s’assit et dit : « Ne crains-tu pas Allah de m’arracher un bien qu’Il m’a octroyé ? » Stupéfait, le berger dit : « C’est extraordinaire ! Un loup qui parle avec le langage des hommes ! » Le loup reprit : « Veux-tu que je t’annonce ce qui est plus extraordinaire que ce que tu viens de voir ? Mohamed : un homme qui habite Yathrib (Médine) et qui informe les gens des événements passés. » Le berger prit le chemin de Médine avec son troupeau, le parqua dans un quartier de la ville, puis alla rapporter le fait à l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) fit l’appel à la prière en commun. Quand tout le monde se réunit, il dit au berger : « Informe-les ! ». Le berger raconta l’événement. « Il a dit vrai. Par Celui qui détient l’âme de Mohamed en Sa main, l’Heure ne viendra pas avant que les carnassiers ne parlent à l’homme, que ne lui parlent le bout de sa baguette et les lacets de sa chaussure et que sa cuisse ne l’informe de ce qu’a fait sa famille pendant son absence. » Un loup qui affirme que Mohamed est le Messager d’Allah !! SobhanAllah !! Les animaux reconnaissaient l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam), lui parlaient et affirmaient qu’il était l’Envoyé d’Allah ! Que de miracles extraordinaires, et bien plus encore…

Que la prière et le salut de notre Seigneur soient sur la meilleure des créatures. Qu’Allah nous préserve sur le chemin de Son Messager, celui de la droiture.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Témoignage : « Moi médecin interne en Tunisie, voilà pourquoi je fuis mon pays ».

La situation médicale catastrophique que connaît la Tunisie n’est plus à démontrer. Alors que de nombreux médecins décident de quitter -souvent à contre cœur- leur pays ; d’autre se posent de nombreuses questions vis-à-vis d’un tel choix, allant même parfois jusqu’à critiquer cette façon d’agir.

Ce témoignage permettra peut-être de mieux comprendre le choix de certains médecins de Tunisie ou d’ailleurs, pour qui il n’est parfois plus possible d’exercer dans un pays connaissant une situation médicale insoutenable qui a déjà emporté de nombreuses vies sur son chemin…
« Cette blouse était le fruit de tant de sacrifices et d’efforts… »

« Je me suis tellement dévoué à ma profession, qu’au fil des années je découvrais le peuple, un peuple que je ne connaissais pas avant.

Il y avait ces gens pauvres qui travaillaient pour à peine subvenir à leurs besoins, ils menaient une vie dure, accablée par les maladies. Ils venaient pour trouver un peu de confort dans des hôpitaux pourris et sales. Parfois entassés comme du bétail, ils sont soignés dans des conditions qui rendraient certaines personnes encore plus malades. Je me suis dévoué corps et âme à ces gens en donnant tout mon temps, qui pour moi était le leur. Je voulais alléger les souffrances de mes frères à qui la vie n’a pas encore souri. J’avais deux ans d’internat, une aubaine pour moi qui avait tant à donner. Je travaillais au prix de ma formation des fois au prix de ma santé (à maintes reprises je travaillais accroché à une poche de sérum pour calmer les doléances de mon corps rien que pour pouvoir assurer ma garde de nuit et sans être rémunéré par l’État).

J’étais là à trier les malades par ordre de gravité et voilà que je me retrouve agressé pour avoir « privilégié » un polytraumatisé inconscient baignant dans sa marre de sang à un patient se présentant pour une égratignure et demandant quelques soins locaux.

Je fus encore plus étonné lorsque j’ai été agressé par le mari d’une femme à qui je prenais la tension artérielle toutes les demi-heures parce qu’on n’avait pas de scope et qu’elle risquait de faire une hémorragie interne à tout moment. La dame me remerciait pour mon dévouement qui n’était que devoir jusqu’à ce que son mari soit présent. Elle se plaignait des conditions et notamment de la présence d’un médecin de sexe masculin. Je ne peux m’élargir sur ces incidents jugés de « cas particuliers » au début devenus ensuite le banal quotidien du médecin.

Parce que dans mon pays, on t’insulte et on te manque de respect parce que tu portes la blouse blanche. Cette blouse était le fruit de tant de sacrifices et d’efforts bafoués par le peuple. Et que dire des autorités, les dirigeants ou les responsables qui nous malmènent pour corriger des erreurs qui sont ni plus ni moins que les fruits de décisions mal étudiées. On voulait faire face, répondre aux cumuls d’injustices envers les médecins et c’est là que nos amis les journalistes interviennent pour remettre du charbon dans le fourneau. Transmettre les vérités, je trouve cela bien. La liberté d’expression et de critique, je trouve cela beaucoup mieux. Mais ce qui est désolant, c’est de vendre au peuple des pseudo-informations pour pouvoir créer le « Buzz » tout en nuisant à autrui… Oh que oui!

Je suis victime d’une presse encore immature, qui vend des informations erronées et des critiques non fondées. J’ai perdu la confiance de mes frères alors que je fais de mon mieux et un jour arrive où on est fatigué. Travailler dans l’ombre des insultes, n’était pas à quoi j’aspirais étant enfant. Je voulais réaliser mon rêve et je me retrouve confronté à la dure réalité. Blessé dans mon identité, l’envie n’y est presque plus, pourtant je ne baisse pas les bras, je poursuivrais mon rêve et j’appliquerais mes connaissances mais cela sera au profit d’autrui loin de vous, qui êtes si ingrats. »

Ahmed Bouchair – Médecin interne.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Aulnay-sous-Bois : Hassan Farsadou, UAM 93, dénonce une « violente interpellation et agression d’un jeune ».

Les terribles violences policières à Aulnay-sous-Bous ont touché les locaux. Le président de l’UAM 93, qui gère également une association pour les jeunes musulmans d’Aulnay-sous-Bois, a déclaré avoir contacté le maire de la ville. Hassan Farsadou a annoncé sur sa page Facebook qu’ »une telle agression ne restera pas impunie dans notre ville ! ».

« Suite à la violente interpellation et agression d’un jeune aulnaysien par les forces de police aux 3000 (quartier), je tiens à affirmer mon soutien à la famille de la victime.

J’ai pris contact avec le maire de la ville qui nous a assuré suivre au plus près cette affaire. Celui-ci a déjà contacté le préfet et la famille, et j’ai été étonné de voir qu’il connaissait déjà bien le dossier.

Désormais, nous attendons le rapport de l’enquête pour pouvoir agir en conséquence et réclamer justice. Une telle agression ne restera pas impunie dans notre ville!

Il ne faut pas laisser place à la récupération politique. Nous avons des droits et ils ont été bafoués. Nous sommes dans un pays régie par des lois et il faut agir de la manière la plus intelligente en demandant justice et transparence dans cette affaire ».

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Premiers témoignages suite aux violences policières à Aulnay : « Y a son sang partout, ça a giclé partout ! ».

Théo, aimé de tous, est un garçon sans problème mais ce jour là, il était au mauvais endroit au mauvais moment. A Aulnay, les habitants sont en colère face à cette énième violence contre un jeune homme.

Les accusations se portent notamment contre ces brigades spéciales qui font le tour des quartiers et qui sont accusées de faire un usage systématique de la force.

Cette nuit, Aulnay-sous-Bois est en train de s’embraser à nouveau comme il y a plus de 10 ans maintenant. Les émeutes de 2005 ne sont plus un lointain souvenir. Des habitants nous déclarent en avoir assez de « craindre la police autant que les voyous ». Pour beaucoup, cette énième affaire n’est que le résultat d’une République qui refuse de protéger une partie de ses enfants, ceux des banlieues qui subissent l’injustice au quotidien.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Mur à la frontière US-Mexique : une entreprise israélienne fait déjà une offre de service.

Une entreprise qui a aidé à isoler Gaza du monde extérieur place tous ses espoirs dans la construction du mur du président Donald Trump à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Ironiquement, l’entreprise fait déjà beaucoup d’affaires avec le propre gouvernement du Mexique.
Les actions de Magal Security Systems d’Israël, qui ont contribué à la construction de la barrière illégale israélienne en Cisjordanie occupée, ont explosé après la victoire électorale de Trump en novembre dernier.

Au cours de la campagne, Magal a vanté son expérience en mettant littéralement en cage les Palestiniens, ce qui est considéré comme la référence idéale pour construire le mur que Trump a promis de faire ériger à plusieurs reprises durant sa campagne et qui a uni les Mexicains dans leur opposition au projet.

Au cours des dernières décennies, la militarisation américaine croissante de sa frontière sud a coupé des communautés des deux côtés de la frontière, y compris des communautés autochtones qui ont longtemps précédé l’existence des États-Unis.

Gaza « est devenu un point de vente clé pour les ‘clôtures intelligentes’ de Magal, » a rapporté l’agence de presse financière Bloomberg en août.

Assiéger Gaza.

Deux millions de Palestiniens vivent dans le territoire assiégé, coupé du monde extérieur par les restrictions israéliennes qui dévastent leur économie et les privent de l’accès à des traitements vitaux.
Près d’une vingtaine de Palestiniens ont été assassinés près de la clôture depuis la fin de 2015, généralement lorsqu’ils participaient à un rassemblement contre le siège.

L’un d’eux était Abd al-Rahman Ahmad al-Dabbagh, 16 ans, qui a été touché par une roquette de l’armée israélienne qui a fait exploser sa tête, en septembre dernier.

Magal opère également dans un certain nombre de colonies israéliennes – illégales en vertu du droit international – en Cisjordanie occupée, selon le groupe d’investigations Who Profits.

Comme d’autres entreprises qui profitent de l’occupation israélienne, de la colonisation et des atteintes aux droits de l’homme, le PDG de Magal, Saar Koursh, vante ses produits comme « mis à l’épreuve sur le terrain ».

Depuis que Trump est entré en fonction le mois dernier, Magal s’est mis en avant pou que l’entreprise construise son mur. En plus d’aider à assiéger Gaza, Magal commercialise son savoir-faire en tant qu’entrepreneur principal sur la barrière de séparation israélienne [mur d’apartheid] en Cisjordanie occupée, déclarée illégale par la Cour internationale de Justice en 2004.

Selon le Financial Times, les clients de Magal comprennent déjà le Département américain de la Défense, le Service secret et l’aéroport de Munich en Allemagne.

L’armée mexicaine a également signé des contrats avec Magal.

Magal compte actuellement le gouvernement mexicain, la police, les prisons, les banques, les ports, les centrales électriques et les municipalités parmi ses clients. L’entreprise fournit également des systèmes de sécurité pour les camps militaires de l’OTAN. Le mois dernier, Magal a remporté un contrat dans le cadre du championnat de football de la Coupe d’Afrique des Nations, ce qu’il avait déjà réalisé auparavant.

Magal possède une filiale canadienne, Senstar, qui a récemment acquis une autre société canadienne, la société de surveillance électronique Aimetis.

Profiter du chaos.

Magal est également pressenti pour construire une barrière de 425 milles le long de la frontière du Kenya avec la Somalie. La Somalie est l’un des sept pays à majorité musulmane dont les citoyens sont visés par l’ordre exécutif de Trump restreignant l’entrée aux États-Unis.

Comme la plupart des pays figurant sur cette liste, la Somalie a été la cible d’une intense participation des forces armées américaines, y compris des livraisons d’armes qui ont contribué à alimenter la guerre.
Les armes que l’administration Obama a envoyées aux troupes ougandaises et burundaises qui font partie d’une force de l’Union africaine soutenant le gouvernement somalien soutenu par les États-Unis, ont fini entre les mains d’al-Shabab et d’autres groupes armés que la barrière est censée repousser.

Mais pour Koursh, le PDG de Magal, un tel chaos est une bénédiction potentielle pour les bénéfices. « Le business sur les frontières avaient tendances à diminuer, mais alors est venu ISIS et le conflit syrien », a déclaré Koursh à Bloomberg, en utilisant un acronyme pour le groupe également connu sous le nom d’ISIL ou État islamique. « Le monde est en pleine mutation et les frontières sont de retour à grande échelle. »

Les opportunités d’affaires pour les entreprises israéliennes peuvent être une des raisons pour lesquelles le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n’a pas eu de scrupules à provoquer une crise diplomatique avec le Mexique la semaine dernière en approuvant chaleureusement le mur de Trump.
Et Trump lui-même a cité les murs construits par Israël comme sa source d’inspiration.

Un autre fabricant d’armes israélien, Elbit Systems, avait déjà obtenu un contrat de 145 millions de dollars de l’administration Obama pour l’équipement de surveillance le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Mais qu’en est-il de l’engagement de Trump dans son discours d’inauguration que dorénavant les États-Unis « achèteraient américain et embaucheraient américain » ? Cette prétention est facilement contournée, puisque les entreprises israéliennes peuvent soumissionner pour les contrats aux États-Unis par l’intermédiaire de leurs filiales américaines.

« Nous nous associerions à une importante société américaine de défense qui a de l’expérience dans de tels projets dans le monde entier, a déclaré Koursh Bloomberg, le PDG de Magal.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Algérie : Arrivée en Algérie des corps des victimes de l’attaque de la mosquée de Québec.

Les corps de deux des victimes de l’attentat de la mosquée de Québec ont été rapatriés en Algérie. Une cérémonie a eu lieu à leur arrivée à l’aéroport d’Alger avant que les dépouilles ne soient rendues aux familles d’Abdelkrim Hassane et de Khaled Belkacemin pour inhumation.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
80 Agressions israéliennes sur les lieux saints palestiniens en Janvier
.
Appels à mettre le dossier des prisonniers parmi les priorités du Forum des Palestiniens à l’étranger
.
Condamnations à l’emprisonnement et de lourdes amendes imposées contre plusieurs prisonniers
.
Une délégation turque arrive à Gaza pour le suivi de la crise de l’électricité
.
1 756 colons ont pris d’assaut la mosquée d’al-Aqsa en Janvier 2017
.
Arij : Le nombre de colons en Cisjordanie devrait augmenter à 800 000 en 2017
.
11 palestiniens arrêtés et d’autres blessés en Cisjordanie
.
La police libanaise menace de démolir 50 maisons des réfugiés palestiniens
.
Nouveau mur sioniste au sud d’Hébron
.
La Cisjordanie: Des colons agressent des citoyens palestiniens
.
Hamas avertit des mensonges qui cherchent à discréditer ses relations avec l’Egypte
.
Hamas: La Maison Blanche légitime la colonisation
.
Hébron: Des blessés dans des affrontements avec l’occupation à Beit Ummar
.
La semaine dernière: l’occupation a empêché le voyage de 25 Palestiniens
.
Les forces d’occupation installent trois barrages au nord d’Hébron
.
Londres: Appels à traiter le Hamas comme un parti politique
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 26 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 26 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Selon une chercheuse d’Harvard, le lait maternel s’adapte au sexe de l’enfant.

Le lait maternel n’est pas le même, selon que l’enfant allaité soit une fille ou un garçon. C’est le constat surprenant qu’établit le Docteur Katie Hinde une chercheuse de l’Université d’Harvard, aux États-Unis.

Le lait maternel change selon le sexe du bébé.

Elle affirme que le lait maternel a une composition différente, selon que le bébé soit un garçon ou une fille. Il est aussi d’une quantité différente selon le sexe. Pour tirer ces conclusions, des études sur des êtres humains, et des mammifères, notamment des singes et des vaches ont été réalisées.

Concernant l’étude portée sur les singes, il en ressort que le lait à destination des mâles est plus riche en protéines et en graisses, alors que celui à destination d’une femelle est de plus grande quantité. Chez les singes, les filles sont nourries plus longtemps, afin d’accélérer leur développement pour commencer à se reproduire plus jeune », explique la chercheuse en biologie. Le lait pour le bébé mâle, est plus énergétique, ce qui lui convient tout à fait puisqu’il a tendance à passer beaucoup plus de temps à jouer.

Des études menées sur un échantillon de 1,49 million de vaches, ont prouvé que le lait était de plus grande quantité lorsque la vache enfantait une femelle qu’un mâle.

Cependant, pour les êtres humains, la biologiste ignore encore pourquoi le lait est différent selon le sexe. On pourrait aussi se demander qu’en est-il lorsque la mère a des faux jumeaux.

La Création plus forte que les principes prônées par certains.

Des réserves sont cependant émises concernant les résultats pour les êtres humains. Des recherches sont encore en cours, elles se contrediraient parfois, mais ces premiers postulats, nous amènent à nous demander si certaines féministes vont encore revendiquer l’égalité quasi parfaite des sexes quand bien même, la création fait qu’hommes et femmes sont inégaux.

Finalement, on peut aussi penser que ce sera encore bien plus compliqué de mettre en oeuvre la fameuse théorie du genre vu qu’a priori, le lait maternel, s’adapte au sexe du bébé. Alors peut être que l’allaitement sera interdit, et que lait artificiel unisexe sera imposé par le gouvernement, comme ça, plus d’ »inégalité ».

Quoiqu’il en soit, la science a déjà prouvé, et prouvera sans doute encore, qu’homme et femme sont différents, et le lait maternel ne cessera de nous surprendre. Il est inégalable. C’est un miracle de Dieu.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Tunisie: premier pays à abolir l’esclavage.

Le 23 janvier est un jour important pour la Tunisie et le monde!

Il marque la commémoration de l’abolition de l’esclavage puisque la Tunisie fut le premier pays arabe et musulman à l’abolir, bien avant la France et les Etats-Unis.

En effet, c’est le 23 janvier 1846, un jour comme les autres mais il y a plus de 170 ans, que le souverain modernisateur Ahmed Bey 1er promulgua un décret affranchissant tous les esclavages noirs du royaume encore sous le sultanat Ottoman. Considérant que toute personne née en Tunisie était libre, quelque soit l’origine de ses parents, il avait déjà interdit en 1841 la vente d’esclave au Souk El Berka à Tunis. Un an plus tard, il réitère sa démarche en interdisant l’envoi de personnes à vendre à l’étranger.

Combien de tunisiens savent que leur pays est le premier à avoir compris et rejoint la déclaration des droits de l’homme de 1789 en abolissant l’esclavage ? Alors que la France a du attendre le 27 avril 1848 et que ce n’est que le 18 décembre 1865 que les USA ont mis un trait à la servitude et l’esclavage dans leur pays, la Tunisie peut être fière de cette date.

Cette fierté, certains tunisiens la porte en eux jusqu’à vouloir inscrire cette date du 23 janvier dans leur calendrier national, comme Mounira Chapoutot-Remadi, professeure d’histoire du moyen-âge du monde arabe et musulman, qui aime répéter être fière de dire que la Tunisie est » le premier pays musulman à avoir tourné la page de cet abominable commerce d’êtres humains ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Imad, 8 ans, nous donne une leçon de sagesse.

L’émission Sept à Huit a diffusé dimanche 22 janvier le témoignage d’Imad, un jeune garçon de 8 ans qui a longtemps attendu une greffe de rein pour survivre.

« Dans la vie, il ne faut jamais se plaindre ».

Alors qu’il était en phase terminale dans son pays d’origine, son hospitalisation a été financée par le ministère de la santé d’Algérie pour qu’il puisse se faire soigner en France. La générosité des donateurs a également permis au père d’Imad de récolter 150 000 euros pour poursuivre les soins de son fils. Imad a pu être enfin greffé il y a deux mois, bien que durant ces années de souffrances il n’a pas perdu espoir. Quand le journaliste lui demande s’il a eu peur de ne pas pouvoir guérir, sa réponse est instinctive : « Non, je croyais en Dieu et voilà. Je demandais à Dieu d’être un enfant normal, de boire de l’eau, d’aller faire mes besoins et que quelqu’un me donne un rein ». Une leçon de sagesse et un relativisme surprenant.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Gilbert Montagné condamne le boycott d’Israël sur la chaine de télévision C8.

Après Patrick Bruel, c’est au tour du chanteur Gilbert Montagné d’afficher son soutien à Israël sur le plateau de l’émission « Salut les terriens ».

Le chanteur à côté de la plaque.

Interrogé par Thierry Ardisson sur la médiatisation en France du conflit israélo-palestinien, Gilbert Montagné a fortement condamné la position prise par les médias français : « On parle des répercussions mais on ne parle jamais des racines : on ne parle jamais de la roquette et les médias ne parlent que de la riposte militaire israélienne. On a riposté car il y a eu attaque ». Le chanteur n’a pas non plus caché son mépris envers les actions de boycott : « Le boycott d’Israël ! Qu’est-ce que c’est que cette connerie. À ce moment-là on a qu’à boycotter tous les États qui ne nous plaisent pas ».

Gilbert Montagné en est certain, les Palestiniens sont responsables de leur sort. Une subjectivité peu surprenante lorsqu’on connaît l’attachement du chanteur pour Israël. En août 2014, il avait déclaré être devenu citoyen israélien lors d’un concert donné à Tel Aviv.

Il avait également défendu l’attaque meurtrière dans la bande de Gaza en 2014, qui avait coûté la vie à plusieurs milliers de Palestiniens. « Il était évident qu’il fallait intervenir » avait-il indiqué dans une interview accordée au média israélien Alliance. A l’instar de Patrick Bruel, Gilbert ne semble pas avoir les idées bien claires.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Jérusalem-Est : Israël va construire 566 nouveaux logements.

566 nouveaux logements vont être construits par Israël à Jérusalem-Est, suite à l’accord de la mairie israélienne de la ville.

11 000 logements à prévoir.

Ces nouveaux logements ne sont que les premiers d’une longue liste a assuré Meïr Turjeman, l’adjoint au maire de Jérusalem : « Ces 566 logement ne sont qu’un coup d’envoi. Nous avons des plans pour la construction de 11.000 logements qui attendent les autorisations ». Il précise également que l’investiture de Donald Trump a joué un rôle majeur dans cette prise de décision : « Les règles du jeu ont changé avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. Nous n’avons plus les mains liées comme du temps de Barack Obama, désormais nous pouvons enfin construire ».

La colonisation des territoires palestiniens ne cesse de se poursuivre dans l’impunité la plus totale, avec le soutien toujours plus accru des grandes puissances.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Lutte Ouvrière, extrême gauche, veut combattre « l’emprise de la religion musulmane sur la jeunesse ».

De tous les trucs islamophobes, puants, en plus d’être stupides, que j’ai déjà lu de la part de l’extrême gauche, je crois que le texte de Lutte Ouvrière (LO) intitulé « le piège de la lutte contre l’islamophobie » se place très largement dans le cortège de tête (et pourtant il y a du niveau à l’extrême gauche). Ce n’est pas une surprise, surtout avec LO, et ça montre bien que ça ne s’arrange pas : http://donotlinkfb.com/78o6

En plus des raccourcis, des mensonges, des raisonnements bidons, ainsi que les sempiternelles polémiques sur l’usage du mot « race » (syndrome gauchiste du disque rayé), voici les deux passages qui selon moi valent de l’or:

« Mais nous estimons que c’est notre rôle, en tant que communistes, de dénoncer l’emprise de la religion musulmane sur la jeunesse d’origine immigrée ; de nous battre, de militer pour essayer d’arracher celle-ci au « brouillard de la religion », comme écrivait Marx, pour lui ouvrir les yeux, lui faire comprendre que son émancipation ne se fera pas par la soumission à des principes religieux d’un autre âge, mais dans l’union de classe avec le reste du prolétariat. »

« Dans ce combat, il est indispensable de gagner au communisme des jeunes travailleurs issus de l’immigration, non pas en encourageant leurs préjugés religieux mais en en faisant des révolutionnaires, c’est-à-dire des athées, capables de contrebalancer dans leur propre milieu les idées propagées par les ennemis du mouvement ouvrier. »

Merci, Lutte Ouvrière, d’assumer ce que vous êtes avec ce passage que je viens de citer : des assimilationnistes (de gauche), des civilisateurs (de gauche) sûrs d’avoir pour mission de « transformer » les travailleurs issus de l’immigration en « révolutionnaires », c’est à dire en « athées ». Les uns veulent christianister (droite), les autres, ici communistes, veulent séculariser et rendre athées. Je suis presqu’heureux que cette version assimilationniste et colonialiste de gauche soit poussée à s’assumer avec une telle décomplexion face à la structuration toujours plus grande du mouvement antiraciste autonome. Et sur ce point ça ne se limite pas à LO et c’est justement ça le problème. Car LO encore, on pourrait ignorer…Mais c’est toute une extrême gauche aux abois qui est forcée de prendre position et de publier (de la m**** certes) sur un sujet dont elle voudrait pourtant qu’on reconnaisse le caractère secondaire. Et rien que pour ça on a gagné : le sujet devient incontournable, tout le monde doit se positionner, plus souvent, ou de façon plus affirmée (et donc plus raciste).

Ici, dans cet exemple ils écrivent sans aucune honte, qu’ils doivent transformer et rendre athées des populations. Le « nous » ici est évidemment implicitement communiste, blanc, européen. C’est ce « nous » blanc qui a la mission de « transformer » ce « eux » trop réactionnaires, remplis de préjugés religieux, incapables de révolution et qu’il faut « arracher » à sa barbarie culturelle et religieuse « d’un autre âge ».. (Comment pensent-ils pouvoir recruter politiquement des gens en balançant ça au fait ?!). Prenons la mesure de la violence symbolique du propos. Il symbolise le rapport de pouvoir entre gauches et immigration, à l’avantage des premiers. Mais bon, ça prouve à quel point ils sont aux abois, incapables qu’ils sont de mobiliser le prolétariat post colonial, c’est à dire le plus fragilisé, le plus vulnérable. Et, plutôt que d’être poussés à l’introspection face à cet échec, ils préfèrent enrager et se trouver des excuses (racistes) que l’on peut résumer comme suit : les racisés sont réactionnaires, parce que particulièrement religieux, raison pour laquelle ils ne nous rejoignent pas (alors qu’on possède la Vérité, et les seules voies possibles d’émancipation of course). Il faut donc s’atteler à les libérer de ces religion et culture qui entravent leur marche vers le progrès.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Claude Guéant, ministre sous Sarkozy, condamné en appel à deux ans de prison dont un ferme.

L’ancien Ministre de l’Intérieur sous Nicolas Sarkozy a été condamné en appel à une peine de deux ans de prison dont un ferme. Il était accusé dans une affaire de primes en liquide.

La cour d’Appel de Paris a aggravé la condamnation de Claude Guéant en première instance. L’ex-bras droit de Nicolas Sarkozy avait écopé de deux ans de prison avec sursis avec une amende de 100 000 euros et l’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant cinq ans.

En appel, la Cour a décidé de diminuer l’amende à 75 000 euros tout en transformant les deux ans de prison avec sursis en deux ans de prison avec sursis dont un ferme. Une condamnation lourde et symbolique pour cet ex-Ministre de l’Intérieur qui va ainsi devoir purger sa peine en prison.

Claude Guéant a été déclaré coupable ayant « abusé de sa connaissance » du poste de directeur général de la police nationale pour réclamer les fonds à son successeur pour mettre en place ce système « scandaleux ».

Plus de 210 000 euros auraient été prélevés sur une enveloppe destinée aux frais d’enquête et de surveillance des policiers. Une somme colossale qui aurait permis à Guéant de récolter 10 000 euros par mois au black.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Quand Benoît Hamon scandait : « 1 2 3 viva l’Algérie ! » sur Twitter.

Le député des Yvelines, Benoît Hamon, est le grand vainqueur des primaires socialistes. Il est arrivé devant l’ex-premier ministre Manuel Valls et l’autre favori Arnaud Montebourg. Ce dernier a déjà appelé à voter pour Benoît Hamon dimanche prochain, ce qui promet une belle victoire du nouvel homme fort à gauche.

Une autre information que les twittos viennent de dénicher pourrait pousser un peu plus Benoît Hamon vers les présidentielles de 2017. Il s’agit d’un tweet écrit en 2009 et qui réapparaît sur le réseau social depuis ce matin. On peut lire Benoît Hamon scander le célèbre slogan de l’équipe d’Algérie : « 1 2 3 Viva l’Algérie ». Un tweet qu’il a écrit en 2009 après un petit échange sur le football avec le blogueur influant Al Kanz.

Si dans les prochains jours Benoît devrait devenir Bachir pour la fachosphère, chez les franco-maghrébins, Hamon devrait frapper fort. Les supporters franco-algériens qui voient leur équipe en difficulté à la CAN d’Afrique pourraient se replier sur la Primaire PS pour obtenir leur première victoire ! Le célèbre hymne des supporters algériens est devenu célèbre depuis la coupe du monde 2014 et le parcours de l’équipe nationale algérienne. Il est également devenu l’occasion pour la jeunesse des banlieues de se rassembler comme l’expliquait récemment le comédien Fary au micro du site BooskaP : « Dire ‘vive l’Algérie’ c’est devenu un truc culturel ! »
Benoît Hamon, l’abstention des banlieues et le vote anti-Manuel Valls..

L’abstention dans les banlieues est extrêmement importante notamment depuis la trahison de François Hollande, élu président grâce aux 95% des électeurs musulmans anti-Sarkozy. Malgré ce soutien quasi unanime, le gouvernement Manuel Valls a mené une politique que beaucoup qualifient clairement d’islamophobe sous couvert d’une laïcité radicale.

Benoît Hamon pourrait donc profiter d’un vote anti-Manuel Valls de la part de la communauté musulmane. Un choix « du moindre mal » qui peinait jusqu’à présent à se dessiner pour beaucoup d’électeurs encore en colère après la politique menée par le parti Socialiste et François Hollande.

Le « 1,2,3 viva l’Algérie », devenu un symbole de joie dans les quartiers, pourrait donc être la cerise sur le gâteau pour le candidat Benoît Hamon qui depuis plusieurs semaines apporte des idées nouvelles dans les débats politiques sans surfer sur l’islamophobie ambiante.

Le véritable problème pour Benoît Hamon, au cas où il est élu à la primaire, pourrait être la présence de nombreuses voix à gauche comme Jean-Luc Mélanchon, Emmanuel Macron, qui refuse également d’utiliser la laïcité comme une arme de division des français.

D’ici là, bon courage à l’équipe d’Algérie qui joue sa qualification Lundi 23 janvier au soir, face au Sénégal déjà qualifié avec brio !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Sport : Coupe d’Afrique des nations 2017 : la compétition se poursuit au Gabon sans le Gabon .

Le Gabon devait gagner son match contre le Cameroun pour poursuivre la Coupe d’Afrique des nations. C’est sur un match nul (0 a 0) que les Panthères quittent la compétition dimanche 22 janvier. Ils n’avaient pourtant perdu aucun match lors des phases de poule. Une terrible désillusion pour le pays.

Dans son groupe, c’est le Cameroun ainsi que le Burkina-Faso, en haut du classement qui gagne leur ticket pour les quarts de finale. Ils rejoignent le Sénégal qui attend de savoir qui sera le second sélectionné de son groupe, de même que le Ghana.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Duel Hamon-Valls au second tour des primaires de la gauche.

Longtemps perçu comme le troisième homme de la primaire, Benoît Hamon a créé la surprise hier soir. Avec 36% des voix, soit 5 points devant Manuel Valls, le candidat se félicite d’avoir convaincu l’électorat socialiste, avec son programme en rupture avec la ligne sociale-démocrate de Manuel Valls. Alors qu’Arnaud Montebourg vient d’appeler ses electeurs à soutenir Benoît Hamon, les militants du QG de Manuel Valls continuent de croire en la victoire de l’ancien Premier ministre. Dans le 7e arrondissement de Paris, les supporters de Benoît Hamon sont confiants. L’ancien ministre de l’éducation a toutes ses chances d’être au premier tour de l’élection présidentielle. Mais pour le moment, selon un sondage Ipsos, ni Benoît Hamon ni manuel Valls ne dépasseraient la barre des 10% au premier tour.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Don d’organes : l’inscription au registre des refus peut désormais se faire en ligne.

Jusqu’à présent, une inscription sur le registre national des refus de don d’organes ne pouvait s’effectuer que par l’envoi d’un courrier, contenant un formulaire rempli ainsi qu’une copie de pièce d’identité. La démarche se trouve grandement facilitée à partir du lundi 23 janvier. L’inscription peut désormais se faire en ligne sur le site registrenationaldesrefus.fr.

Il s’agit de la deuxième étape de la nouvelle législation sur le don d’organes, qui fait de tout Français majeur décédé un donneur présumé consentant avec pour seules exceptions possibles l’inscription sur ce registre ou une attestation écrite par les proches sur les circonstances précises du refus formulé par le défunt.

Environ 150 000 personnes inscrites au registre fin 2016.

En quelques clics, le site officiel propose trois possibilités : un refus de prélèvement pour une greffe d’organes et de tissus, un refus de prélèvement pour la recherche scientifique et un refus d’autopsie. Vous pouvez également désormais refuser le prélèvement d’un organe particulier, tout en l’acceptant pour les autres organes.

Créé en 1998, le registre national des refus regroupait 150 000 noms en décembre 2016. Le chiffre est bas quand on sait que 15% de Français se déclarent hostiles au don d’organes, selon une étude réalisée en 2006 par l’Agence de la biomédecine. La situation semble toutefois évoluer : depuis début janvier, le registre a recensé environ 10 000 inscriptions supplémentaires.

Ces nouvelles dispositions de la loi sur le don d’organes sont destinées à faciliter les relations entre les familles et l’équipe médicale, qui essuie de nombreux refus. En France, on estime que plus de 21 000 personnes sont aujourd’hui en attente de greffe.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’armée d’occupation remplace « Hannibal » par un autre système plus violent
.
Al-Masri: tout accord d’échange de prisonniers comprendra tous les Palestiniens
.
Les prisonniers de Hamas : l’isolement est inacceptable et sera confronté avec toutes nos capacités
.
Le vol de matériel militaire secret de l’armée d’occupation
.
59 Gazaouis visitent leurs proches détenus à la prison de Nafha
.
L’Autorité Palestinienne poursuit la torture des détenus politiques en Cisjordanie
.
Un pêcheur blessé grièvement par les tirs de l’occupation au nord de la Bande de Gaza
.
La sécurité de l’AAutorité Palestinienne remet à l’occupant une arme dérobée par des Palestiniens
.
69 Palestiniens interdits de voyager la semaine dernière
.
La sécurité israélienne prend d’assaut les prisons du Néguev et Ashkelon
.
Raafat Mourra: la décision du ministre libanais de la Santé menace la vie des palestiniens malades
.
Des maisons palestiniennes menacées de démolition à Toulkarem
.
L’occupation envahit des zones en Cisjordanie et arrête plusieurs jeunes
.
Colonisation: 671 logements approuvés à Jérusalem occupée
.
L’occupation intensifie les punitions collectives contre les Jérusalémites pour les expulser
.
95% des Palestiniens à l’intérieur souffrent de l’inégalité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com