MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 9 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Nouveau succès pour le WORLD HIJAB DAY 2017 en France.

Le 1er février 2017, pour la troisième année consécutive, la journée mondiale du foulard : WORLD HIJAB DAY s’est déroulée dans les rues de Lyon. L’évènement a eu lieu place de la République entre 14h00 et 18h00

Cette journée mondiale est née aux Etats Unis en 2011, fondée par Nazma Khan et a été reconduite dans plus de 190 pays cette année. Ce n’est qu’en 2015 que le mouvement rejoint le territoire français, et remporte un franc succès.

Cette initiative est une action citoyenne qui vise à promouvoir le dialogue et la tolérance autour de questions liées aux musulmanes et à leur tenue vestimentaire. Le dialogue est ouvert à tous, et les passants peuvent se glisser dans la peau d’une femme voilée le temps d’un instant, en essayant un foulard, afin de comprendre leurs différences.

Cette démarche vise également à sensibiliser les citoyens français à d’autres problématiques moins abordées et pourtant plus grave, que sont les discriminations dont ces femmes font l’objet.

C’est donc dans le but de prôner le vivre ensemble et la fraternité que cette action a aboutie mercredi dernier dans la joie et la bonne humeur.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Facebook, Twitter, WhatsApp : La gravité de colporter de fausses rumeurs !

Le musulman a le devoir de ne pas propager des paroles qui pourraient lui nuire ou nuire à autrui. Pourtant la rumeur « al icha’a » est un phénomène très courant qui nous éloigne de Notre Créateur.
Avant d’évoquer un fait il est primordial de vérifier son exactitude. Allah (subhannou wa ta’ala) a dit: «Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait». (Sourate Al-Houjourât 49 verset 6).

En effet, propager des informations dommageables s’apparente à la médisance (al ghibâh). Le messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) définit la médisance ainsi: «Mentionner ton frère par ce qui lui déplait».
Ils (les compagnons) demandèrent : «Ô Messager d’Allah, qu’en est-il si ce qui est dit de lui est vrai ?». Il répondit : «Si cela est vrai alors tu auras médit sur lui. Mais si ce que tu dis de lui est faux tu auras alors calomnié» [Muslim 2589].
Il est même préférable de ne pas divulguer l’information, même si celle-ci est vraie. Allah (subhannou wa ta’ala) a dit: «Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.» (Sourate Al-Houjourât 49 verset 12).

Quelque soit la nature de la rumeur (bien ou mal), il incombe au musulman de la dissimuler, car la conduite contraire est digne d’un hypocrite médisant et menteur. Allah (subhannou wa ta’ala) a dit: «S’ils étaient sortis avec vous, ils n’auraient fait qu’accroître votre trouble et jeter la dissension dans vos rangs, cherchant à créer la discorde entre vous. Et il y en a parmi vous qui les écoutent. Et Allah connaît bien les injustes.» (Sourate At-Tawbah 9 verset 47).
«Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l’au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas.» (Sourate An-Noor 24 verset 19).
Le devoir du musulman est de se renseigner avant de propager une information et surtout de la vérifié car colporter une fausse rumeur revient à mentir ! Les rumeurs sont très dangereuses car elles mettent en péril les sociétés et brisent les liens de fraternité.

Enfin, il s’agit d’être très vigilant concernant son comportement sur les réseaux sociaux. En effet, de nombreuses personnes ont tendance à diffuser ou à partager des faits non-vérifiés, souvent erronés ou diffamatoires qui peuvent heurter la personne concernée. Certaines rumeurs ont pour lourde conséquence de détruire la vie professionnelle ou privée de la personne.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les miracles du Prophète (saws) liés au monde animal.

Les miracles du Prophète (‘alayhi salat wa salam) concernant les animaux sont tous aussi impressionnants les uns que les autres. Des animaux qui le saluent, qui lui parlent, qui se prosternent devant lui ou encore qui se plaignent auprès de lui au sujet de leur maître… Bref, que de beaux récits bouleversants !

Nous en évoquerons trois, par le biais de l’ouvrage « Les miracles du Prophète » écrit par l’éminent savant Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde). Ces trois miracles sont la prosternation d’un chameau devant l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam), un chameau qui lui parle afin de se plaindre de son maître et un loup qui témoigne que Mohamed est l’Envoyé d’Allah.

« Il s’approcha et se prosterna devant lui ».

Un chameau s’est prosterné devant le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) alors qu’il ne supportait plus aucun être humain ni aucune charge de travail. Ceci est un miracle qu’il convient de souligner incha Allah car ce chameau n’a fait preuve de docilité qu’avec le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Il nous faut pour comprendre cela, relater le récit de l’imam Ahmed.

En effet, ce dernier rapporte qu’Anas ibn Malik (qu’Allah l’agrée) a dit : « Des membres d’une famille Médinoise avaient un chameau qu’ils utilisaient pour irriguer leurs champs, puis ce chameau devint rétif et leur empêcha de mettre quoi que ce soit sur son dos. Ils se rendirent auprès de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) et lui dirent : « Envoyé d’Allah, nous avons un chameau que nous utilisons pour l’irrigation, mais il est devenu récalcitrant et nous empêche de mettre quelque chose sur son dos. Maintenant, nos champs de blé et nos palmiers commencent à se dessécher. » Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dit à ses compagnons : « Suivez-moi ». Il entra dans le champ où se trouvait le chameau et avança vers lui. Les Auxiliaires s’écrièrent : « Prophète d’Allah ! Il est devenu comme un chien enragé ! Nous craignons qu’il ne t’attaque ! – Il ne me fera aucun mal » répondit le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Lorsque le chameau vit le Prophète (‘alayhi salat wa salam), il s’approcha et se prosterna devant lui. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) le saisit par le toupet et l’emmena tranquillement à l’endroit où il devait travailler. […] ».

Ce miracle prouve que ce chameau savait qu’il s’agissait de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Il l’a donc reconnu, et de ce fait, il s’est prosterné. Précisons tout de même, comme l’a dit le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam)qu’ « il n’appartient à aucun être humain de se prosterner devant un être humain ».

« Il s’est plaint à moi en me disant que tu l’affamais et que tu l’épuisais ».

Un autre chameau, quant à lui, s’est plaint à l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) du mauvais traitement de son maître. Ce miracle est tout aussi impressionnant car le chameau a reconnu le Prophète (‘alayhi salat wa salam), il s’est approché de lui afin de se plaindre et il en espérait un réconfort, car le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était reconnu pour son comportement exemplaire et donc sa douceur, sa compréhension et son grand cœur.
C’est ainsi que l’imam Ahmed rapporte que ‘Abd Allah ibn Ja’far a dit : « Un jour, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) me fit monter en croupe et me tient des propos que je ne devais divulguer à personne. Quand l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) allait faire ses besoins, il se dissimulait derrière un monticule ou dans une palmeraie. Un jour, il entra dans une palmeraie appartenant à un Auxiliaire Médinois quand soudain un chameau vint à lui en blatérant et en pleurant. L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) lui flatta la bosse et l’encolure et le chameau se calma. « Qui est le propriétaire de ce chameau ? » demanda le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Un jeune Médinois dit : « Ce chameau m’appartient, ô Envoyé d’Allah ! – Ne crains-tu pas Allah dans ton comportement avec cet animal qu’Allah a mis en ta possession ? » lui demanda l’Envoyé d’Allah. « Il s’est plaint à moi en me disant que tu l’affamais et que tu l’épuisais. »

Ce miracle met en évidence le fait que ce chameau savait que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) pouvait arranger sa situation. De plus, ce récit met en lumière la grande compassion et la douceur du Prophète (‘alayhi salat wa salam), tant avec les hommes qu’avec les animaux.

Le loup qui témoigne que Mohamed (saws) est l’envoyé d’Allah.

Un autre miracle, tout aussi impressionnant a eu lieu par le biais d’un loup. Ce dernier a pris la parole, tel un homme afin d’affirmer de la mission prophétique qui a été octroyée au Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam). Revenons ensemble sur ce fait remarquable macha Allah !

L’imam Ahmed rapporte d’Abu Sa’id al Khudri (qu’Allah l’agrée) : « Un loup s’empara d’une brebis. Le berger le poursuivit et parvint à reprendre sa brebis. Alors le loup s’assit et dit : « Ne crains-tu pas Allah de m’arracher un bien qu’Il m’a octroyé ? » Stupéfait, le berger dit : « C’est extraordinaire ! Un loup qui parle avec le langage des hommes ! » Le loup reprit : « Veux-tu que je t’annonce ce qui est plus extraordinaire que ce que tu viens de voir ? Mohamed : un homme qui habite Yathrib (Médine) et qui informe les gens des événements passés. » Le berger prit le chemin de Médine avec son troupeau, le parqua dans un quartier de la ville, puis alla rapporter le fait à l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) fit l’appel à la prière en commun. Quand tout le monde se réunit, il dit au berger : « Informe-les ! ». Le berger raconta l’événement. « Il a dit vrai. Par Celui qui détient l’âme de Mohamed en Sa main, l’Heure ne viendra pas avant que les carnassiers ne parlent à l’homme, que ne lui parlent le bout de sa baguette et les lacets de sa chaussure et que sa cuisse ne l’informe de ce qu’a fait sa famille pendant son absence. » Un loup qui affirme que Mohamed est le Messager d’Allah !! SobhanAllah !! Les animaux reconnaissaient l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam), lui parlaient et affirmaient qu’il était l’Envoyé d’Allah ! Que de miracles extraordinaires, et bien plus encore…

Que la prière et le salut de notre Seigneur soient sur la meilleure des créatures. Qu’Allah nous préserve sur le chemin de Son Messager, celui de la droiture.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Témoignage : « Moi médecin interne en Tunisie, voilà pourquoi je fuis mon pays ».

La situation médicale catastrophique que connaît la Tunisie n’est plus à démontrer. Alors que de nombreux médecins décident de quitter -souvent à contre cœur- leur pays ; d’autre se posent de nombreuses questions vis-à-vis d’un tel choix, allant même parfois jusqu’à critiquer cette façon d’agir.

Ce témoignage permettra peut-être de mieux comprendre le choix de certains médecins de Tunisie ou d’ailleurs, pour qui il n’est parfois plus possible d’exercer dans un pays connaissant une situation médicale insoutenable qui a déjà emporté de nombreuses vies sur son chemin…
« Cette blouse était le fruit de tant de sacrifices et d’efforts… »

« Je me suis tellement dévoué à ma profession, qu’au fil des années je découvrais le peuple, un peuple que je ne connaissais pas avant.

Il y avait ces gens pauvres qui travaillaient pour à peine subvenir à leurs besoins, ils menaient une vie dure, accablée par les maladies. Ils venaient pour trouver un peu de confort dans des hôpitaux pourris et sales. Parfois entassés comme du bétail, ils sont soignés dans des conditions qui rendraient certaines personnes encore plus malades. Je me suis dévoué corps et âme à ces gens en donnant tout mon temps, qui pour moi était le leur. Je voulais alléger les souffrances de mes frères à qui la vie n’a pas encore souri. J’avais deux ans d’internat, une aubaine pour moi qui avait tant à donner. Je travaillais au prix de ma formation des fois au prix de ma santé (à maintes reprises je travaillais accroché à une poche de sérum pour calmer les doléances de mon corps rien que pour pouvoir assurer ma garde de nuit et sans être rémunéré par l’État).

J’étais là à trier les malades par ordre de gravité et voilà que je me retrouve agressé pour avoir « privilégié » un polytraumatisé inconscient baignant dans sa marre de sang à un patient se présentant pour une égratignure et demandant quelques soins locaux.

Je fus encore plus étonné lorsque j’ai été agressé par le mari d’une femme à qui je prenais la tension artérielle toutes les demi-heures parce qu’on n’avait pas de scope et qu’elle risquait de faire une hémorragie interne à tout moment. La dame me remerciait pour mon dévouement qui n’était que devoir jusqu’à ce que son mari soit présent. Elle se plaignait des conditions et notamment de la présence d’un médecin de sexe masculin. Je ne peux m’élargir sur ces incidents jugés de « cas particuliers » au début devenus ensuite le banal quotidien du médecin.

Parce que dans mon pays, on t’insulte et on te manque de respect parce que tu portes la blouse blanche. Cette blouse était le fruit de tant de sacrifices et d’efforts bafoués par le peuple. Et que dire des autorités, les dirigeants ou les responsables qui nous malmènent pour corriger des erreurs qui sont ni plus ni moins que les fruits de décisions mal étudiées. On voulait faire face, répondre aux cumuls d’injustices envers les médecins et c’est là que nos amis les journalistes interviennent pour remettre du charbon dans le fourneau. Transmettre les vérités, je trouve cela bien. La liberté d’expression et de critique, je trouve cela beaucoup mieux. Mais ce qui est désolant, c’est de vendre au peuple des pseudo-informations pour pouvoir créer le « Buzz » tout en nuisant à autrui… Oh que oui!

Je suis victime d’une presse encore immature, qui vend des informations erronées et des critiques non fondées. J’ai perdu la confiance de mes frères alors que je fais de mon mieux et un jour arrive où on est fatigué. Travailler dans l’ombre des insultes, n’était pas à quoi j’aspirais étant enfant. Je voulais réaliser mon rêve et je me retrouve confronté à la dure réalité. Blessé dans mon identité, l’envie n’y est presque plus, pourtant je ne baisse pas les bras, je poursuivrais mon rêve et j’appliquerais mes connaissances mais cela sera au profit d’autrui loin de vous, qui êtes si ingrats. »

Ahmed Bouchair – Médecin interne.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Aulnay-sous-Bois : Hassan Farsadou, UAM 93, dénonce une « violente interpellation et agression d’un jeune ».

Les terribles violences policières à Aulnay-sous-Bous ont touché les locaux. Le président de l’UAM 93, qui gère également une association pour les jeunes musulmans d’Aulnay-sous-Bois, a déclaré avoir contacté le maire de la ville. Hassan Farsadou a annoncé sur sa page Facebook qu’ »une telle agression ne restera pas impunie dans notre ville ! ».

« Suite à la violente interpellation et agression d’un jeune aulnaysien par les forces de police aux 3000 (quartier), je tiens à affirmer mon soutien à la famille de la victime.

J’ai pris contact avec le maire de la ville qui nous a assuré suivre au plus près cette affaire. Celui-ci a déjà contacté le préfet et la famille, et j’ai été étonné de voir qu’il connaissait déjà bien le dossier.

Désormais, nous attendons le rapport de l’enquête pour pouvoir agir en conséquence et réclamer justice. Une telle agression ne restera pas impunie dans notre ville!

Il ne faut pas laisser place à la récupération politique. Nous avons des droits et ils ont été bafoués. Nous sommes dans un pays régie par des lois et il faut agir de la manière la plus intelligente en demandant justice et transparence dans cette affaire ».

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Premiers témoignages suite aux violences policières à Aulnay : « Y a son sang partout, ça a giclé partout ! ».

Théo, aimé de tous, est un garçon sans problème mais ce jour là, il était au mauvais endroit au mauvais moment. A Aulnay, les habitants sont en colère face à cette énième violence contre un jeune homme.

Les accusations se portent notamment contre ces brigades spéciales qui font le tour des quartiers et qui sont accusées de faire un usage systématique de la force.

Cette nuit, Aulnay-sous-Bois est en train de s’embraser à nouveau comme il y a plus de 10 ans maintenant. Les émeutes de 2005 ne sont plus un lointain souvenir. Des habitants nous déclarent en avoir assez de « craindre la police autant que les voyous ». Pour beaucoup, cette énième affaire n’est que le résultat d’une République qui refuse de protéger une partie de ses enfants, ceux des banlieues qui subissent l’injustice au quotidien.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Mur à la frontière US-Mexique : une entreprise israélienne fait déjà une offre de service.

Une entreprise qui a aidé à isoler Gaza du monde extérieur place tous ses espoirs dans la construction du mur du président Donald Trump à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Ironiquement, l’entreprise fait déjà beaucoup d’affaires avec le propre gouvernement du Mexique.
Les actions de Magal Security Systems d’Israël, qui ont contribué à la construction de la barrière illégale israélienne en Cisjordanie occupée, ont explosé après la victoire électorale de Trump en novembre dernier.

Au cours de la campagne, Magal a vanté son expérience en mettant littéralement en cage les Palestiniens, ce qui est considéré comme la référence idéale pour construire le mur que Trump a promis de faire ériger à plusieurs reprises durant sa campagne et qui a uni les Mexicains dans leur opposition au projet.

Au cours des dernières décennies, la militarisation américaine croissante de sa frontière sud a coupé des communautés des deux côtés de la frontière, y compris des communautés autochtones qui ont longtemps précédé l’existence des États-Unis.

Gaza « est devenu un point de vente clé pour les ‘clôtures intelligentes’ de Magal, » a rapporté l’agence de presse financière Bloomberg en août.

Assiéger Gaza.

Deux millions de Palestiniens vivent dans le territoire assiégé, coupé du monde extérieur par les restrictions israéliennes qui dévastent leur économie et les privent de l’accès à des traitements vitaux.
Près d’une vingtaine de Palestiniens ont été assassinés près de la clôture depuis la fin de 2015, généralement lorsqu’ils participaient à un rassemblement contre le siège.

L’un d’eux était Abd al-Rahman Ahmad al-Dabbagh, 16 ans, qui a été touché par une roquette de l’armée israélienne qui a fait exploser sa tête, en septembre dernier.

Magal opère également dans un certain nombre de colonies israéliennes – illégales en vertu du droit international – en Cisjordanie occupée, selon le groupe d’investigations Who Profits.

Comme d’autres entreprises qui profitent de l’occupation israélienne, de la colonisation et des atteintes aux droits de l’homme, le PDG de Magal, Saar Koursh, vante ses produits comme « mis à l’épreuve sur le terrain ».

Depuis que Trump est entré en fonction le mois dernier, Magal s’est mis en avant pou que l’entreprise construise son mur. En plus d’aider à assiéger Gaza, Magal commercialise son savoir-faire en tant qu’entrepreneur principal sur la barrière de séparation israélienne [mur d’apartheid] en Cisjordanie occupée, déclarée illégale par la Cour internationale de Justice en 2004.

Selon le Financial Times, les clients de Magal comprennent déjà le Département américain de la Défense, le Service secret et l’aéroport de Munich en Allemagne.

L’armée mexicaine a également signé des contrats avec Magal.

Magal compte actuellement le gouvernement mexicain, la police, les prisons, les banques, les ports, les centrales électriques et les municipalités parmi ses clients. L’entreprise fournit également des systèmes de sécurité pour les camps militaires de l’OTAN. Le mois dernier, Magal a remporté un contrat dans le cadre du championnat de football de la Coupe d’Afrique des Nations, ce qu’il avait déjà réalisé auparavant.

Magal possède une filiale canadienne, Senstar, qui a récemment acquis une autre société canadienne, la société de surveillance électronique Aimetis.

Profiter du chaos.

Magal est également pressenti pour construire une barrière de 425 milles le long de la frontière du Kenya avec la Somalie. La Somalie est l’un des sept pays à majorité musulmane dont les citoyens sont visés par l’ordre exécutif de Trump restreignant l’entrée aux États-Unis.

Comme la plupart des pays figurant sur cette liste, la Somalie a été la cible d’une intense participation des forces armées américaines, y compris des livraisons d’armes qui ont contribué à alimenter la guerre.
Les armes que l’administration Obama a envoyées aux troupes ougandaises et burundaises qui font partie d’une force de l’Union africaine soutenant le gouvernement somalien soutenu par les États-Unis, ont fini entre les mains d’al-Shabab et d’autres groupes armés que la barrière est censée repousser.

Mais pour Koursh, le PDG de Magal, un tel chaos est une bénédiction potentielle pour les bénéfices. « Le business sur les frontières avaient tendances à diminuer, mais alors est venu ISIS et le conflit syrien », a déclaré Koursh à Bloomberg, en utilisant un acronyme pour le groupe également connu sous le nom d’ISIL ou État islamique. « Le monde est en pleine mutation et les frontières sont de retour à grande échelle. »

Les opportunités d’affaires pour les entreprises israéliennes peuvent être une des raisons pour lesquelles le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n’a pas eu de scrupules à provoquer une crise diplomatique avec le Mexique la semaine dernière en approuvant chaleureusement le mur de Trump.
Et Trump lui-même a cité les murs construits par Israël comme sa source d’inspiration.

Un autre fabricant d’armes israélien, Elbit Systems, avait déjà obtenu un contrat de 145 millions de dollars de l’administration Obama pour l’équipement de surveillance le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Mais qu’en est-il de l’engagement de Trump dans son discours d’inauguration que dorénavant les États-Unis « achèteraient américain et embaucheraient américain » ? Cette prétention est facilement contournée, puisque les entreprises israéliennes peuvent soumissionner pour les contrats aux États-Unis par l’intermédiaire de leurs filiales américaines.

« Nous nous associerions à une importante société américaine de défense qui a de l’expérience dans de tels projets dans le monde entier, a déclaré Koursh Bloomberg, le PDG de Magal.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Algérie : Arrivée en Algérie des corps des victimes de l’attaque de la mosquée de Québec.

Les corps de deux des victimes de l’attentat de la mosquée de Québec ont été rapatriés en Algérie. Une cérémonie a eu lieu à leur arrivée à l’aéroport d’Alger avant que les dépouilles ne soient rendues aux familles d’Abdelkrim Hassane et de Khaled Belkacemin pour inhumation.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
80 Agressions israéliennes sur les lieux saints palestiniens en Janvier
.
Appels à mettre le dossier des prisonniers parmi les priorités du Forum des Palestiniens à l’étranger
.
Condamnations à l’emprisonnement et de lourdes amendes imposées contre plusieurs prisonniers
.
Une délégation turque arrive à Gaza pour le suivi de la crise de l’électricité
.
1 756 colons ont pris d’assaut la mosquée d’al-Aqsa en Janvier 2017
.
Arij : Le nombre de colons en Cisjordanie devrait augmenter à 800 000 en 2017
.
11 palestiniens arrêtés et d’autres blessés en Cisjordanie
.
La police libanaise menace de démolir 50 maisons des réfugiés palestiniens
.
Nouveau mur sioniste au sud d’Hébron
.
La Cisjordanie: Des colons agressent des citoyens palestiniens
.
Hamas avertit des mensonges qui cherchent à discréditer ses relations avec l’Egypte
.
Hamas: La Maison Blanche légitime la colonisation
.
Hébron: Des blessés dans des affrontements avec l’occupation à Beit Ummar
.
La semaine dernière: l’occupation a empêché le voyage de 25 Palestiniens
.
Les forces d’occupation installent trois barrages au nord d’Hébron
.
Londres: Appels à traiter le Hamas comme un parti politique
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 13 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 13 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Ce qu’il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois.

Apprécié et pratiqué par notre Prophète Muhammad (‘alayhi salat wa salam), il a dit à ce sujet: «Le jeûne de trois jours de chaque mois est comme le jeûne de tout le temps.» (Rapporté par Al Bukhari et Muslim).

Pour compléter avec précision la pratique de cet jeûne mensuel, Cheikh Al Uthaymin a expliqué qu’«Il est permis à l’homme de les jeûner au début du mois, au milieu ou à la fin de celui-ci, que ce soit à la suite ou dispersé. Mais le meilleur est qu’il soit pratiqué lors des jours blancs qui sont le 13, 14, 15 du mois.»
Cependant même si notre Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a exprimé qu’il était préférable de jeûner les jours blancs, il expliquait par ses actions que n’importe quel jour du mois pouvait être jeûné dans l’espérance de la même récompense auprès d’Allah (subhannou wa ta’ala).
Jeûner trois jours blancs de chaque mois lunaire apporte la même satisfaction auprès d’Allah (subhannou wa ta’ala) que si on avait jeûné chaque jour de l’année.

Il existe d’ailleurs plusieurs divergences concernant la définition de ces trois jours blancs. On peut retenir comme principales réponses celles d’Aïcha et d’Hafsa.
En effet, d’après Aïcha, il s’agit lors d’un mois lunaire, du samedi, dimanche et lundi, puis, lors du mois lunaire suivant, du mardi, mercredi et jeudi. (Rapporté par at-Tirmidhî, n° 746).
Hafsa a quant à elle rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lui recommandait de jeûner trois jours de chaque mois : le lundi et le jeudi, puis le lundi de la semaine suivante. (Abû Dâoûd n° 2451, an-Nassa’ï, n° 2365).

Quelque soit la forme que prend ce jeûne des trois jours mensuel, il est autant bénéfique à notre bien-être qu’à la démonstration de notre adoration d’Allah l’Unique !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : Comment enlever les pesticides des fruits et légumes ?

À moins d’acheter des fruits et légumes certifiés biologiques, il est devenu assez difficile, voire impossible de ne pas consommer avec nos aliments des quantités importantes de produits chimiques.

Une étude européenne publiée par l’association « Pesticide Action Network PanEurope » souligne que la plupart des pesticides utilisés sur nos fruits et légumes sont des perturbateurs endocriniens néfastes pour le système hormonal.

L’association a rédigé une liste des aliments les plus contaminés : Pommes – Fraises – Céleri – Épinards – Nectarines – Concombres – Myrtilles – Laitue – Pèches – Petits pois – Pommes de terre – Piments – Poivrons – Raisin – Tomates cerises.

Et une liste des aliments les moins contaminés : Ananas – Asperges – Aubergines – Avocat – Champignons – Chou – Chou-fleur – Maïs doux – Oignons – Mangue – Papaye – Kiwi – Pamplemousse – Melon – Patates douces.

Mais alors, comment nettoyer les pesticides de ses fruits et légumes ?

Il existe une solution très simple mais efficace à 98% pour éliminer les bactéries et les pesticides. Pour cela vous aurez besoin d’un mélange composé de 90% d’eau et de 10% de vinaigre. Les fruits et légumes doivent être trempés dans ce mélange durant 10 à 20 minutes puis rincez à l’eau.

Cette méthode ne peut pas être utilisée sur les fruits fragiles comme les raisins car ils absorberaient le vinaigre. D’ailleurs, si vous trouvez le goût du vinaigre trop fort, vous pouvez le remplacer par du citron.

Pour les aliments contenants un fort pourcentage de pesticides, vous pouvez utiliser la solution suivante : 1 tasse d’eau + 1 demi-tasse de vinaigre de cidre + 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude + quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse. Laissez vos fruits et légumes dans ce mélange durant une bonne heure.

Même en privilégiant ce nettoyage il faudra éplucher vos fruits et légumes.

Pour les amoureux de la peau et des vitamines qu’elle contient, vous n’êtes pas totalement obligé d’y repenser puisqu’il existe une alternative pour nettoyer les aliments. Pour cela, il existe une brosse spéciale que l’on trouve dans les boutiques bio en frottant son fruit par exemple avec du vinaigre blanc.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le voile intégral sera-t-il bientôt interdit au Maroc ?

Il y a quelques heures, on parlait de rumeur interdisant la production et la vente de burqa au Maroc. Cela semblerait se confirmer. Le ministère de l’Intérieur marocain a décidé de faire cesser la commercialisation et la fabrication du vêtement par les commerçants.

La burqa ne court pourtant pas les rues au Maroc…

Cette interdiction a été communiquée aux commerçants via des notes écrites notamment. D’ailleurs Romain Caillet partage le document en question sur son compte Twitter. Les concernés ont donc 48 heures pour se débarrasser de leurs stocks qui seront saisis si rien n’était fait.

Cette mesure aurait été prise pour des raisons de sécurité et éviter notamment les attentats. L’Observatoire du Nord des Droits de l’Homme (ONDH) a indiqué sur le site marocain yabiladi que cela était une « atteinte aux droits des femmes à s’exprimer et s’habiller librement » .

La burqa n’étant pas traditionnelle au Maroc et quasiment, voire pas du tout présente à l’opposé du niqab, serait-ce le voile intégral qui serait tout simplement visé ? Cela aura-il un impact également sur son port par les femmes dans le pays ? Affaire à suivre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : François Fillon reçoit le soutien de Bachar Al-Assad.

Pour Bachar Al-Assad, « si M. Fillon met en application ce qu’il dit, ça sera très bien » . Voilà donc un soutien gênant à destination du candidat à l’élection présidentielle.

La Gauche enfonce François Fillon.

Trois parlementaires français ont été dernièrement reçus à Damas par le président syrien. Thierry Mariani, du camp Fillon, a été du voyage, ce qui a d’ailleurs fait grincer des dents dans les rangs fillonistes. Le régime syrien est loin de faire l’unanimité, davantage encore depuis le siège sur Alep-Est. Bachar Al-Assad a aussi ajouté lors de sa déclaration : « Sa position (celle de François Fillon) sur les terroristes, quand il dit que ça reste la priorité et que l’on ne doit pas faire ingérence dans les affaires des autres pays, est la bienvenue ». Quant à la Gauche, elle n’a pas manqué d’insister sur les distances à prendre avec le président syrien qui bombarde son propre peuple.

Il y a quelques semaines, c’est Vladimir Poutine qui avait complimenté François Fillon. Est-ce que ce sont justement ces soutiens qui lui font perdre des points dans les sondages ? Parfois mieux vaut être seul que mal accompagné…

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Arnaud Montebourg vise Manuel Valls sur « l’utilisation de la laïcité comme propagande électorale ».

Les primaires socialistes pour choisir le candidat qui défiera François Fillon (LR), Marine Le Pen (FN) et Jean-Luc Mélanchon (PC) ne semblent guère passionner les électeurs. Les 5 ans de François Hollande et Manuel Valls ont suffit à décevoir l’électorat de gauche.

Pourtant un combat se joue actuellement au sein du Parti Socialiste sur les questions liées à l’islam, la laïcité et l’islamophobie. La ligne Manuel Valls s’oppose à celle de Benoît Hamon et Arnaud Montebourg quant à la question d’une laïcité selon une vision libérale ou radicale.

Sur Médiapart, Montebourg a décidé de viser indirectement la ligne de Manuel Valls, qu’il juge dangereuse pour le vivre-ensemble. Les guerres de religions hantent de nouveau une France en pleine recherche identitaire.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Muhammad Al-Salhi, 33 ans, exécuté de 6 balles dans la tête à son domicile par l’armée israélienne.

Muhammad Al-Salhi 33 ans, a été exécuté ce matin à l’aube par les forces d’occupation israéliennes au camp d’Al-Fariâeh près de Naplouse au nord de la #Cisjordanie occupée.

Cet ex-prisonnier, a été exécuté de sang froid devant les yeux de sa mère, après la prise d’assaut de sa maison par les forces d’occupation en civil. Devant son opposition, les militaires lui ont tiré six balleS dans la tête à bout pourtant.

Selon l’armée israélienne, « un agresseur armé d’un couteau a tenté de poignarder des soldats en opération pour arrêter des suspects à Shrem (Naplouse) », précise un communiqué en anglais de Tsahal.

« L’armée la plus morale du monde » continue de tuer des civils palestiniens. Aucune réaction de la diplomatie française si prompte à condamner les morts que d’un côté. Un deux poids deux mesures dont l’Occident s’est fait spécialiste.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Birmanie : nouveaux témoignages de victimes torturées et violées par l’armée birmane.

Nouveaux témoignages de tortures et violences contre la minorité musulmane birmane dans le village de Guduthaya de Maungdaw sud. Selon les premières informations, les militaires ont attaqué un village. Les hommes ont été torturés pendant que des femmes ont été violées.

Les forces militaires ont frappés les derniers hommes qui sont restés dans ce village. Les femmes restées dans leur maison ont été agressées sexuellement. Depuis elles ne dorment plus, la plus grande partie des habitants du village ont décidé de quitter les lieux.

« Nous fuyons pour éviter les viols de masse », explique une rescapée. « Les habitants du village ont été dispersés. Beaucoup d’hommes ont été arrêtés, y compris des femmes et des enfants ».

La situation des rohingyas, minorité musulmane du pays, se dégrade chaque jour un peu plus. La communauté internationale continue de se taire malgré les nombreuses vidéos qui circulent désormais sur Internationale. De nombreuses ONG évoquent un véritable génocide.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : L’Etablissement français du sang lance un appel urgent au don du sang.

L’Etablissement français du sang (EFS) tire la sonnette d’alarme. L’organisme chargé de la collecte et du stockage de sang lance depuis lundi 9 janvier une campagne d’urgence au don auprès des Français afin de reconstituer les réserves en produits sanguins, en raison de besoins particulièrement importants en ce début d’année 2017.

« Compte tenu de l’état des réserves, l’EFS tire la sonnette d’alarme pour sensibiliser le plus grand nombre sur la nécessité de donner son sang, maintenant », indique-t-on. « 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour soigner les patients. L’EFS et les malades ont besoin de la solidarité de tous ! » Fin décembre, il n’en comptait que 88 000 poches sur les 100 000 nécessaires en réserve.

L’épidémie de grippe, forte cette année en France, influe sur la baisse de donneurs. Les personnes souffrant d’une infection ou d’une fièvre de plus de 38 °C doivent en effet respecter un délai de deux semaines après la fin des symptômes avant de se présenter. Or aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs. L’appel à mobilisation est lancé.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Hajj 2017 : l’Arabie Saoudite invite l’Iran à renouer le dialogue .

« Nous avons reçu une invitation de l’Arabie Saoudite pour des négociations à propos du Hajj 2017 », a déclaré, lundi 9 janvier, Ali Ghazi-Asghar, le représentant du guide suprême iranien pour le Hajj. « Le ton de cette invitation n’est pas très différent des précédentes », a-t-il tenu à préciser, rapporte l’agence de la télévision nationale iranienne Irib.

« Nous allons répondre dans les prochains jours », a-t-il ajouté, précisant qu’« il faut trouver une solution pour le logement des pèlerins, la nourriture, les questions médicales, le transport, les questions bancaires et consulaires ».

Les relations entre l’Arabie Saoudite et l’Iran sont exécrables depuis la terrible bousculade qui a coûté la vie à près d’un millier de personnes – 2 300 fidèles selon des sources – dont 464 Iraniens lors du grand pèlerinage en 2015.

Depuis, plusieurs incidents ont poussé les deux pays à rompre leurs relations diplomatiques. L’Iran a décidé d’annuler l’acheminement de ses ressortissants pour le pèlerinage de 2016 alors que 60 000 d’entre eux avaient participé en 2015. L’Arabie Saoudite a elle suspendu tous les vols entre les deux pays.

En septembre 2016, des injures ont été proférées dans les deux sens par des dignitaires religieux. L’ayatollah Ali Khamenei a qualifié les autorités saoudiennes de « médiocres petits diables » tandis que le grand mufti d’Arabie Saoudite a jugé que ses homologues iraniens « ne sont pas des musulmans ». Le retour des pèlerins iraniens au Hajj pourrait être une première étape au renouement des relations hautement conflictuelles qu’entretiennent les deux pays de longue date.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La Cour européenne des droits de l’homme rejette l’exemption de piscine mixte pour les écolières musulmanes.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu, mardi 10 janvier, une décision qui fait jurisprudence en milieu scolaire. Elle a débouté une famille résidant en Suisse qui refusait que ses filles participent à des cours de natation mixte dans le cadre scolaire.

La juridiction du Conseil de l’Europe a jugé que « l’intérêt des enfants à une scolarisation complète permettant une intégration sociale réussie selon les mœurs et coutumes locales prime sur le souhait des parents de voir leurs filles exemptées des cours de natation mixtes ».

La Cour basée à Strasbourg remarque en outre qu’un compromis avait été cherché par le canton de Bâle-Ville, où séjourne la famille plaignante. En effet, des aménagements avait été proposés tels que la possibilité pour les filles de porter un burkini et de se dévêtir hors de la présence des garçons.

L’affaire a démarré en 2008. Les parents turco-suisses de deux fillettes musulmanes alors âgées de sept et neuf ans ne refusaient leur participation aux cours de natation, et ce malgré que leurs filles ne soient pas encore pubère et malgré les aménagements et garanties de l’établissement. En juillet 2010, les autorités scolaires ont infligé une amende de 1 400 francs suisses (350 francs par parent et par enfant), soit environ 1 300 euros, pour manquement à leurs responsabilités.

Après avoir épuisé divers recours auprès de la justice suisse, ils ont invoqué auprès de la CEDH l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme relative à la liberté de pensée, de conscience et de religion. La Cour a estimé à l’unanimité que cet article n’a pas été violé.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le sultanat d’Oman promeut sa première femme à la tête d’un commissariat de police.

Elle a fière allure dans son uniforme étincelant de Lieutenant-colonel qui lui confère une autorité instantanée, Shaikhah Bint Ashour Al Hambasiyah vient d’écrire une nouvelle page de l’histoire du sultanat d’Oman, en sa qualité de première femme à prendre les rênes d’un commissariat de police situé en plein cœur de Mascate, sa cité phare.

Pour celle qui était hier une jeune recrue prometteuse de la police royale d’Oman, dont elle est venue gonfler les rangs en 1990, forte du soutien sans faille de ses parents, gravissant les échelons avec constance et rigueur, tout en prenant à chaque fois du galon, cette insigne promotion est sans conteste le point d’orgue de sa carrière.

Aux yeux de cette briseuse de plafond de verre dans l’âme, les obstacles, aussi insurmontables soient-ils, ne sont faits que pour être franchis, voire transcendés, avec une confiance d’autant plus grande qu’elle a la chance d’être solidement épaulée par un époux qui a toujours fait bloc derrière elle, non sans éprouver de l’admiration pour le feu sacré et la force de caractère qui animent sa moitié.

« Je reconnais que ce qui a facilité grandement mon ascension, c’est d’avoir un mari compréhensif qui a toujours respecté mon travail et compris mes choix de carrière. Mes parents ont été mes premiers soutiens et, sans eux, ma vocation aurait été certainement contrariée », a confié, pleine de gratitude, Shaikhah Bint Ashour Al Hambasiyah, en espérant être une source d’inspiration pour d’autres policières en herbe ou d’autres jeunes femmes omanaises qui s’interdisent de se rêver en uniforme.

Quand elle mesure le chemin parcouru depuis l’instant où elle a fait ses premières armes au sein de la police militaire féminine, dans la prestigieuse enceinte de la cour royale, la première femme Lieutenant-colonel d’Oman se souvient, avec émotion, de l’immense honneur qui a rejailli sur elle, et à travers elle, sur toutes les Omanaises, en tant que première femme à avoir eu le privilège de mener la parade de la police militaire, sous le haut patronage du Sultan Qaboos.

Pour la femme d’exception qu’est Shaikhah Bint Ashour Al Hambasiyah, la vocation et l’ambition des Omanaises ne doivent pas se briser sur les récifs du renoncement, mais au contraire s’affermir et se fortifier pour mieux les contourner.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation agresse une femme âgée à Qalqilia
.
Israël révoque le statut de résident de la famille de Kunbur
.
L’occupation détruit une ligne d’eau dans la Vallée du Jourdain
.
390 logements coloniaux bientôt construits
.
L’occupation arrête deux enfants dans la ville d’al-Khader
.
Les forces israéliennes arrêtent un Palestinien
.
Prolongation de la détention de deux frères du martyr de Jérusalem et son cousin
.
Hamas, Jihad: l’exécution d’Al-Salhi par Israël est un terrorisme d’Etat
.
Arrestations des cadres du Hamas en Cisjordanie dont le dirigeant Abou Aoun
.
UNRWA: 120 000 réfugiés palestiniens ont quitté la Syrie
.
Des voitures de colons ciblées par des cocktails Molotov à l’est d’Hébron
.
Hébron: Un mineur arrêté à Seir
.
Deux commerçants palestiniens arrêtés pour contrebande
.
Une mineure de 15 ans condamnée à un an et demi de prison
.
Le Hamas présente ses condoléances à l’Iran pour la mort de Rafsanjani
.
27 Palestiniens interdits de voyager la semaine dernière
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com