MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 2 Shawwal 1438.

Flash info du 2 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


L’islam au quotidien : témoignage d’une soeur laveuse de mort.

Nous entamons une série de témoignages mettant en avant ces acteurs de l’islam dont on parle peu. AJIB.fr a interrogé Safae Oum Ayoub, une jeune parisienne qui exerce depuis 2010 le lavage mortuaire musulman, un témoignage poignant à lire et à partager.

Comment ête-vous devenue laveuse de mort et depuis quand le pratiquez-vous ?

Ma tante est laveuse de mort au Maroc depuis de nombreuses années, donc chaque été j’avais droit à un petit rappel de sa part el hamduliLah. Puis un jour – en revenant de vacances – on m’informe qu’une formation théorique au lavage mortuaire a lieu dans une mosquée. Je saute donc sur l’occasion. Un après-midi riche de science et plein d’émotions. A la fin de l’assise, notre chère sœur Yamina (ma formatrice, qu’Allah lui accorde el Firdaous) nous propose de laisser nos coordonnées afin d’entamer la pratique. Quelques temps après, elle me contacte et de là commence mon aventure dans le monde funéraire.

Je me rappelle de mon premier lavage, celui-ci a eu lieu à l’hôpital de Montreuil (93). A l’entrée nous accueille un homme vêtu d’une blouse blanche qui nous demande de le suivre au sous sol. L’atmosphère est très froide, il y a très peu d’éclairage et le silence de la mort se fait entendre. La salle de lavage est entourée par de nombreux frigos. Moi qui n’avais jamais vu de morts, j’en aperçois plusieurs lorsque le responsable s’occupe de récupérer le corps de la défunte en ouvrant les portes du frigo. Un moment fort en émotions, les filles de la défunte sont présentes, nous devons donc être assez fortes pour profiter de ce moment afin de les inviter à la patience et à l’acceptation du décret d’Allah ‘azawajel.

Après ce lavage, subhannaLlah , ma « formatrice » a emménagé à deux minutes de chez moi, ce fut donc l’opportunité pour moi de me former sur du long terme. Chaque mois ou semaine elle me contactait afin que je l’assiste dans ses lavages. J’ai donc lavé des fœtus, des enfants, des jeunes (de 21 à 35 ans), des adultes et des personnes âgées, ainsi que des cas difficiles (accidentés). La sœur Yamina m’a prise sous son aile durant un an afin de répéter les gestes sur les différents cas et cela fait bientôt deux ans que je suis devenue laveuse de mort par la Grâce d’Allah.

Brièvement, en quoi consiste le lavage mortuaire ?

Cela consiste à couvrir la ‘awrah du défunt, le déshabiller et lâcher les cheveux. Il faut aussi vider ce qu’il y a dans son ventre en massant très doucement afin de faire sortir ce que ce dernier contient et laver les parties intimes. Dire au nom d’Allah puis pratiquer sur lui les ablutions comme celle de la prière « Lavez-la trois fois, cinq fois ou bien plus si vous en voyez la nécessité mais lavez-la avec de l’eau et du jujubier et mettez dans l’eau que vous utiliserez pour le dernier lavage du camphre ou un peu de camphre. Puis lorsque vous aurez terminé appelez-moi » (Al-Bukhari, Muslim). Il est souhaitable de faire le ghoussl (grandes ablutions) à partir du mélange d’eau et de jujubier (sidr) et de mettre du camphre dans le dernier lavage. Si le mort est une femme, on fera trois tresses avec ses cheveux. On parfume les parties du corps qui touchent le sol quand on se prosterne (sujûd).

Pourquoi est-il si important en islam ?

Laver le mort, l’envelopper dans un linceul, prier sur lui et l’ensevelir est une obligation communautaire –fard kifâya- de sorte que si certains musulmans en assurent l’exécution, le péché de faillir à cette obligation ne frappe pas les autres.

Pouvez-vous nous raconter comment s’organise votre journée d’un lavage mortuaire (du contact de la famille au passage du rituel) ?

La famille – ou les pompes funèbres – me contacte la veille ou quelques jours avant en m’indiquant la date, l’horaire et le lieu du lavage. Je prépare alors ma petite valise avec mon matériel (linceul, sidr, savon, camphre, coton, ciseaux, etc.) et je contacte quelques sœurs qui ont assisté aux formations que j’organise afin qu’elles m’assistent (avec l’autorisation de la famille de la défunte au préalable). Le jour J, j’arrive sur le lieu convenu et j’ai 1h montre en main (pas une minute de plus) pour procéder au lavage et à la mise en bière (dépôt du corps dans le cercueil) avant que le commissaire vienne sceller le cercueil. Généralement, les lavages ont lieu en matinée ce qui me permet d’avoir du temps libre pour ma famille, et mes autres occupations.

Comment votre entourage perçoit votre activité ?

Au début ma mère avait peur pour moi. Elle appréhendait que je ne supporte pas la vue d’un corps inerte, sans vie. Mais petit à petit, elle a accepté mon envie d’aider nos sœurs défuntes et aujourd’hui elle m’encourage plus que tout el hamduliLah. Pour ce qui est du reste de mon entourage, certains le prennent comme un rappel et d’autres préfèrent ne pas aborder le sujet.

Que ressentez-vous au quotidien ?

Au quotidien, je suis confrontée à deux sources d’émotions : il y a celles qui proviennent du contact avec les corps des défunts et celles qui sont suscitées par les relations avec les familles en deuil. Les premières me permettent de me rappeler au quotidien de la destructrice des jouissances et d’essayer de m’améliorer chaque jour en m’imaginant à leur place et les secondes me touchent profondément car je me fais plein de scenarii sur la mort d’un proche, la séparation, l’absence de telle personne, faire preuve de patience, toutes ces choses me font peur. Peur de ne pas patienter face au décret d’Allah ‘azawajel [Selon Abou Hourayra (radhiAllahu ‘anhu), le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit: «Dieu le Très-Haut dit: «Pour Mon esclave croyant qui a perdu son bien-aimé des gens de ce monde et qui patiente dans l’espoir de Ma récompense. Je n’en ai d’autre que le Paradis».(Rapporté par Al Boukhâri)]

Quelle influence cette activité a sur votre foi ?

Elle m’aide à me détacher de ce bas monde, à essayer de me préparer au mieux pour la rencontre avec Mon Seigneur, mais cela ne nous rend pas pieux loin de là, qu’Allah nous guide !

Quelques conseils à nous donner sur la manière de nous comporter suite à la mort d’un proche (deuil, funérailles, …) ?

Je conseillerais de :
– Dire « إِنَّا لِلّهِ وَإِنَّـا إِلَيْهِ رَاجِعون » (« Nous appartenons à Allah et vers Lui se fera notre retour ») : « Et fait la bonne annonce aux endurants, qui disent quand un malheur les atteint : » Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons » » (S.2, V.156),

– Faire preuve de patience même si cela est dure car la récompense est aussi grande que l’épreuve : Selon Abou Musa (radhiAllahu ‘anhu) , le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit: «Quand l’esclave de Dieu perd l’un de ses enfants, Dieu dit à Ses Anges: «Avez-vous retiré l’âme du fils d’untel?» Ils disent: «Oui». Il dit: «Vous avez donc cueilli le fruit de son cœur?» Ils disent: «Oui». Il leur demande: «Qu’a dit alors Mon esclave?» Ils disent: «II T’a loué et dit: «Nous appartenons à Dieu et c’est à Lui que nous devons retourner». Dieu le Très-Haut dit: «Construisez donc pour Mon esclave une maison au Paradis et Appelez-la» La maison de la louange». (Rapporté par At-tirmidhi) ou encore, selon Abou Hourayra (radhiaAllahu ‘anhu), le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit: «Dieu le Très-Haut dit: «Pour Mon esclave croyant qui a perdu son bien-aimé des gens de ce monde et qui patienta dans l’espoir de Ma récompense. Je n’en ai d’autre que le Paradis».(Rapporté par Al Boukhâri).

– Ne pas innover ou commettre des interdits que ce soit dans les rites funéraires ou autre (exemples: lamentations, laver avec de l’eau zam-zam, lire du Coran sur le mort etc..).

Finalement, la mort est le meilleur des rappels, qu’aimeriez-vous dire à vos frères et sœurs ?

La mort est un événement gravissime car elle amène à la première demeure de l’Au-delà. Et celui qui meurt, sa résurrection est arrivée et son jugement commence, ainsi que la récompense ou le châtiment. Lorsque le serviteur s’en rappelle, cela l’incite à se préparer et à faire ses provisions pour le Jour de la Résurrection.

Craignez Allah et sachez, qu’Allah vous préserve, qu’il y a dans le fait de se rappeler de la mort beaucoup de bienfaits car en se rappelant de la mort: les cœurs insouciants se réveillent, les cœurs morts reviennent à la vie, le serviteur se tourne plus vers Allah. En se rappelant la mort, on n’est plus insouciant et on ne se détourne plus de l’obéissance a Allah. Et sachez que l’intelligent est celui qui se remet en question et travaille pour après la mort et que le faible est celui qui laisse son âme suivre ses passions et a de fausses espérances.

Ô Allah accorde nous le bienfait de la guidance de Ton Livre et permet nous de suivre la Sunnah de ton Prophète Mohammad sallaa Allahou alayhi wa sallam et aide nous Ô Seigneur à nous préparer pour le Jour de la Résurrection, fais nous mourir en état de pleine soumission, facilite nous lorsque les deux Anges ‘alayhim salam nous interrogerons dans la Tombe, préserve nous du châtiment de la Tombe et de l’Enfer et fais de nous des habitants du Paradis. Je dis ceci et je demande pardon à Allah pour moi et pour vous et pour tous les musulmans, pour tous les péchés commis. Demandez-Lui le pardon car Il vous pardonnera, Il est certes Le Pardonneur, Le Très-Miséricordieux.

P.S. : pour les sœurs intéressées, j’organise des formations théoriques (dont les dates sont affichées au fur et à mesure sur mon blog ) vous pouvez aussi me contacter (coordonnées en dessous).

AJIB.FR
***


Convertie à l’Islam suite au témoignage d’une convertie.

Des questions sur la Création…

Alors qu’elle appartenait à une secte chrétienne, cette femme explique qu’elle n’a jamais trouvé de réponses satisfaisantes à ces questions. Elle passait son temps à s’interroger encore et encore sur la vie, la création, etc. Des réponses qu’elle ne trouvait pas dans la secte à laquelle elle appartenait. Curieuse de répondre à ses interrogations, cette femme s’est mise en quête de réponses dans les différentes doctrines et philosophies. Elle témoigne : « Je voulais trouver Qui était mon Créateur, quel était mon but sur terre ».

Au cours de ses recherches, cette femme s’est penchée sur de nombreuses théories. Elle explique qu’elle s’est ainsi renseignée sur « le judaïsme, l’hindouisme, le bouddhisme, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un jour j’ai réalisé qu’ils étaient tous les mythes ». Elle avoue donc qu’après maintes recherches et aucune réponse satisfaisante, l’athéisme a même traversé son esprit. Cela dit, elle s’est rapidement remise en question, réalisant que « s’il n’y avait pas de Créateur, alors il n’y aurait aucun véritable but dans cette vie ».
A un témoignage marquant

Elle s’est alors mise à voyager, à étudier jusqu’en 1987, année où son père est décédé. Cette femme fait part de sa profonde tristesse face à cette perte d’un être cher. C’est alors que toutes ses interrogations sur la vie ont réapparu. Un matin, elle tomba sur le témoignage d’une convertie à l’Islam. Sa tenue, son long voile, son visage, tout en elle l’a attirée. « Quand elle parlait, je la regardait et je ressentais quelque chose de très différent », explique-t-elle. Elle s’est donc intéressée à l’Islam suite à la vision de cette américaine reconvertie.

Se retrouver face à cette sœur convertie l’a fortement marquée. Elle se reconnaissait en elle comme elle l’explique : « Une grande partie de ce qu’elle disait était exactement comme je l’avais cru et comme je le vivais ». Ce témoignage l’a donc poussée à s’intéresser de plus près à l’Islam. Une fois l’Islam découvert, cette sœur s’est convertie. Ainsi, le récit d’une sœur convertie fut l’une des causes de sa propre conversion sobhanAllah.

Depuis, cette sœur témoigne à son tour de son épanouissement personnel et de son équilibre spirituel. Elle explique : « J’ai trouvé grâce à la volonté de mon Créateur, ma raison de vivre. Il avait été avec moi tout le long ».

Des paroles tellement touchantes venues de notre soeur fiLlah, machaAllah. {C’est ainsi qu’Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut} (Sourate 74 : Verset 31).

AJIB.FR
***


Angleterre : Newcastle : une conductrice fonce sur des fidèles réunis pour célébrer l’aïd al fitr.

Une voiture a foncé sur la foule de fidèles à Newcastle, en Angleterre ce dimanche matin, d’après des médias locaux.

Une conductrice a foncé sur la foule à Newcastle, en Angleterre ce dimanche matin, d’après des médias locaux. Selon la police de Northumbria, il y aurait six blessés. Certaines victimes sont des enfants.
bayt

Les policiers poursuivent leurs investigations afin de comprendre ce qu’il s’est produit.

« Le dimanche 25 juin vers 09h14, la police de Northumbria a été informée qu’un véhicule avaient renversé des piétons devant le centre sportif de Westgate, à Newcastle upon Tyne », a souligné la police dans un communiqué.

Une femme de 42 ans aurait été interpellée et serait actuellement entendue par la police qui ne chercherait pas d’autres suspect.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

journaldumusulman.fr
***


La Mecque : un kamikaze s’est fait exploser près de la Grande mosquée.

Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement d’un bâtiment de trois étages où se serait barricadé un kamikaze qui s’est fait exploser, a annoncé le porte-parole du ministère, le général Mansour al-Turki, dans une déclaration à la télévision saoudienne.

Les forces de sécurité saoudiennes ont annoncé avoir déjoué vendredi une action «terroriste» contre la Grande mosquée de La Mecque, premier lieu saint de l’islam, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés. Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement d’un bâtiment de trois étages où se serait barricadé un kamikaze qui se serait fait exploser, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Le kamikaze faisait partie d’un groupe «terroriste», basé dans deux quartiers de La Mecque, et à Jeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, et dont cinq membres, y compris une femme, ont été arrêtés, ont annoncé les autorités. L’attentat déjoué était «imminent et visait la sécurité de la Grande mosquée et celle des fidèles», précise le ministère de l’Intérieur. Selon lui, le kamikaze, chargé de mener l’attentat, s’est fait exploser après avoir refusé de se rendre aux forces de sécurité, qui ont assiégé un bâtiment de trois étages, situé dans l’enceinte de la Grande mosquée et où il s’était barricadé.

Toujours selon le porte-parole, l’attentat était « imminent », et il visait « la sécurité de la Grande mosquée et celle des fidèles » qui s’étaient massivement rassemblées pour le dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman.

Cet attentat est la deuxième du genre à viser un lieu sacré des musulmans en Arabie saoudite. En juillet 2016, une attaque perpétrée à Médine, le deuxième lieu saint de l’islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du prophète.

journaldumusulman.fr
***


Fin du Ramadan 2017 : le Maroc fixe l’Aïd al-Fitr pour lundi 26 juin.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé la fin du mois du Ramadan pour samedi 24 juin, faisant du dimanche 25 juin le premier jour de l’Aïd al-Fitr.

La décision a été prise après l’annonce faite par l’Arabie Saoudite de fixer l’Aïd al-Fitr au dimanche 25 juin après 29 jours de jeûne.

Le Maroc a en revanche décidé que l’Aïd al-Fitr sera lundi 26 juin en raison de la non-visibilité du croissant lunaire samedi 24 juin. Ce n’est pas le cas de la Tunisie et de l’Algérie pour qui l’Aïd est dimanche.

saphirnews.com
***


Victoire de BDS devant la Cour Suprême britannique !

La Haute Cour de Londres, instance judiciaire suprême, vient de donner raison aux militants pro-palestiniens (Palestine Solidarity Campaign) qui l’avaient saisie pour contester la décision du gouvernement britannique de ne plus accorder de financements aux municipalités ayant décidé de boycotter les firmes qui participent à l’occupation de la Palestine.

La Haute Cour vient d’affirmer jeudi le droit des municipalités de ne pas investir dans les firmes qui se rendent complices des violations par Israël des droits des Palestiniens.

En novembre 2015, le gouvernement britannique avait annoncé son intention de bloquer toute subvention aux municipalités qui choisissent de ne pas investir leurs fonds de pension dans de telles firmes, attaquant ainsi frontalement les droits démocratiques locaux les plus fondamentaux.

Plus de 23,000 personnes ont alors lancé une campagne impliquant des syndicalistes, des conseillers municipaux et des députés, de l’ensemble des partis politiques, pour défendre ce droit.

Palestine Solidarity Campaign a fait valoir l’impact très positif de la campagne BDS, qui a permis par exemple d’obtenir de la multinationale de sécurité G4S qu’elle cesse de collaborer avec les violations du droit international perpétrées par Israël.

Et ces militants ont eu gain de cause, remportant une victoire collective décisive contre une réglementation abusive et contraire aux droits de l’Homme.

oumma.com
***


Un chercheur marocain, Adnane Remmal, fabrique des antibiotiques naturels.

Professeur en biologie à l’université de Fès, Adnane Remmal a reçu le prix de l’inventeur 2017 de l’Office européen des brevets. Il est parvenu à “redynamiser” des antibiotiques que la résistance des bactéries avait rendu inopérants grâce aux huiles essentielles et vise à terme, à les remplacer par ces extraits de plantes.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

La place de la Mecque dans le cœur des musulmans.

« Mais ceux qui mécroient, et qui obstruent le sentier d’Allâh et celui de la Mosquée sacrée, que Nous avons établie pour les gens, aussi bien les résidents que ceux de passage… Quiconque cherche à y commettre un sacrilège injustement, Nous lui ferons goûter un châtiment douloureux. » (al-Hajj, 22/25)

« Alors que notre ville sainte de Makkah est dans la tourmente, entre attentat et tyrannie, ibn al-Qayyim nous rappelle, dans un sublime texte extrait de « Zad al-Ma’ad » l’importance que doit avoir la Mère des Cités dans le cœur de tous les musulmans :

« En méditant un peu sur l’univers, on se rend compte qu’en élisant et en choisissant certaines créations, le Tout-Puissant fit preuve d’une grande Sagesse et Majesté, comme Il fit preuve de Sa Toute Puissance. Il exprime également à travers cela Son Unicité en sachant qu’Il élit qui Il veut parmi Sa création (…) Sa communauté est la meilleure d’entre toutes (…) : il convenait donc à cette Nation d’avoir dans son patrimoine, le lieu et le pays le plus illustre qui soit, autrement dit Makkah.

Le Seigneur a choisi cette ville pour Son Prophète et Il y a prescrit à Ses serviteurs certains rituels. Il leur a ordonné en effet de s’y rendre partout où qu’ils soient. Ils doivent ainsi y entrer en toute humilité, en ayant veillé auparavant à se découvrir la tête et à enlever leurs habits profanes. Makkah est sacrée et paisible; il est interdit d’y verser le sang, de couper ses arbres, de faire fuir son gibier, et de couper sa végétation vivante. Il n’est pas permis de s’approprier tout objet trouvé en son sein, si ce n’est pour le signaler. Il suffit de s’y rendre pour se voir effacer tous ses péchés passés et purifier de ses fautes.

Si la « Terre paisible » n’était pas la plus aimée du Seigneur, Il ne lui aurait accordé aucune élection; mais Il a fait de son enceinte un lieu de rituels, Il a prescrit à Ses serviteurs de s’y rendre en considérant cela parmi les obligations les plus impérieuses de l’islâm. En outre, Il jure par la « Terre paisible » à deux reprises dans Son Livre illustre. Une prière dans la Sainte Mosquée vaut cent mille prières. On peut dire ainsi que Makkah est le meilleur endroit sur terre, c’est pourquoi il incombe de lui consacrer un « voyage spirituel ». La ville natale de Muhammad sert de qibla à l’humanité entière, et aucun lieu dans le monde ne peut s’arroger un tel privilège.

Parmi ses particularités, nous pouvons mentionner que la Sainte Mosquée est le premier Temple édifié aux hommes. Allâh nous apprend notamment qu’elle est la « Mère des cités » dans le sens où toutes les autres cités lui succèdent (ou dépendent d’elle) et sont issues d’elle; elle a donc un rôle de génitrice. Le simple fait de projeter de faire une mauvaise action en son sein est compté comme un péché (…) : à partir de là, les péchés qui y sont commis sont plus condamnables non d’un point quantitatif, mais du point de vue de leur gravité. (…) Désobéir à un roi loin de sa cour n’est pas comme lui désobéir dans sa propre cour, et Allâh est plus savant !

Si les cœurs sont tant attirés et envoûtés par ce pays de lumière, ce n’est pas sans raison. Allâh nous informe en effet qu’il est un lieu de refuge et de retour pour les hommes; c’est-à-dire qu’ils y reviennent constamment tous les ans et de tous les horizons. Cette attirance ne peut s’assouvir à travers une simple visite, mais celle-ci se transforme en besoin grandissant. À peine cligne-t-on des yeux en la contemplant, que sa vue devient encore plus envoûtante! Combien d’âmes et d’argent lui sont-ils sacrifiés ! Combien est-il doux de quitter les êtres les plus chers en vue de la rencontrer ! Et de quitter sa terre chérie pour traverser tous les dangers, et un long et dur périple ! Si doux pourtant pour le cœur qui est envahi de son amour et plus doux encore que les délices les plus succulents auxquels il est familier !

Peut-on à la fois aimer et considérer comme une souffrance, les efforts pour son bien-aimé ? Voici la clef du mystère qui explique pourquoi le Seigneur se l’est-Il affilié dans le verset : « Et purifie Ma Maison » (22/26). Cette affiliation particulière invite à éprouver plus d’admiration et d’encensement envers la Maison d’Allâh. Toute affiliation au Tout-puissant confère à la chose en question une considération particulière qui l’élève au rang d’élection… »

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

90 000 palestiniens effectuent la prière de l’Aïd dans la mosquée Al-Aqsa
.
Le Waqf islamique a déclaré qu’environ 90 000 palestiniens ont fait la prière de l’Aïd Al-Fitr dans la mosquée bénie al-Aqsa, sous des restrictions des autorités occupantes sionistes.
.
Le Hamas appelle à ne pas confondre entre la résistance et l’extrémisme
.
Des ONG appellent à obliger Israel de respecter les missions de l’ONU
.
« La rencontre d’Abbas avec Kushner et Greenblatt fut un échec »
.
700 000 litres de carburant égyptien acheminés à Gaza
.
Israël envisage d’adopter des lois qui encouragent la colonisation
.
Dernier vendredi du Ramadan : Des dizaines de milliers de fidèles affluent vers la mosquée Al Aqsa
.
11 camions d’aides humanitaires arrivent de la Turquie à Gaza
.
Cisjordanie: Les forces d’occupation arrêtent 4 citoyens
.
Blésses et arrestations lors des raids nocturnes à Bethléem
.
Chadid appelle à libérer les détenus politiques en Cisjordanie
.
Gaza : Trois blessés lors des manifestations contre le blocus
.
L’occupation libère le dirigeant au Hamas Abdul-Jabbar Jarar de Jénine
.
Le Hamas appelle la Nation à soutenir la cause palestinienne et la résistance
.
Al-Qassam: La nation devrait éradiquer le « cancer sioniste »
.
Des députés israéliens incitent contre le soutien turc à la mosquée Al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 22 Cha’ban 1438.

Flash info du 22 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


WannaCryptor : 5 questions sur une cyberattaque d’une ampleur inédite.

Une vague de cyberattaques « sans précédent », selon Europol, a frappé depuis vendredi une centaine de pays dont la France. De nombreuses entreprises et organisations, comme les hôpitaux britanniques et le constructeur Renault, sont affectées. L’attaque a fait plusieurs dizaines de milliers de victimes et une enquête judiciaire a été ouverte ce samedi 13 mai en France.
Quelle est l’ampleur de l’attaque ?

L’attaque a fait « plus de 75.000 victimes », selon un bilan provisoire communiqué ce samedi par la police nationale. Le bilan « devrait très vraisemblablement s’alourdir dans les jours qui vienne », a précisé samedi à l’AFP Valérie Maldonado, adjointe à la chef de la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité.

Parmi les organisations touchées, on trouve :

Le service public de santé britannique (NHS), qui emploie 1,7 millions de personnes,
Le groupe Renault, dont des sites de production ont été mis à l’arrêt en France et en Slovénie,
La Deutsche Bahn, la comagnie ferroviaire publique allemande,
Le groupe de livraison de colis américain FedEx,
La compagnie de télécoms espagnole Telefonica,
Plusieurs ministères russes, selon la Banque centrale russe, qui a aussi annoncé samedi que le système bancaire du pays avait été visé.

Selon la société de sécurité informatique Kaspersky, la Russie est le pays le plus touché.

Comment fonctionne-t-elle ?

L’attaque est basée sur un logiciel malveillant baptisé WanaCrypt0r 2.0, qui crypte les fichiers des utilisateurs et leur demande de payer une somme d’argent sous forme de bitcoin pour qu’ils soient restaurés. Il s’agit d’un « rançongiciel ».

Ce logiciel exploite une faille dans les systèmes Windows, divulguée dans des documents piratés de l’agence de sécurité américaine NSA.

Les captures d’écran d’ordinateurs infectés du NHS britanniques montrent ainsi que les pirates demandent un paiement de 300 dollars en bitcoins. Le paiement doit intervenir dans les trois jours ou le prix double. et si l’argent n’est pas versé dans les sept jours les fichiers piratés seront effacés.

« Une fois la première machine infectée, il se propage à l’ensemble du réseau sur lequel il est connecté, paralysant ainsi tous les ordinateurs dont il chiffre les fichiers », précise la police française.
Qui est à l’origine de l’attaque ?

Selon la société Kaspersky, le logiciel malveillant a été publié en avril par le groupe de pirates « Shadow Brokers », qui affirme avoir découvert la faille informatique par la NSA.

Selon Guillaume Poupard, patron de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, interrogé par « le Monde », « tout, dans ce scénario, fait penser à une attaque criminelle ».
La propagation est-elle terminée ?

Non. Mais elle a été freinée ce samedi par accident, par un jeune chercheur en cybersécurité basé au Royaume-Uni. Souhaitant rester anonyme, il a expliqué à l’AFP :
« Généralement un logiciel malveillant est relié à un nom de domaine qui n’est pas enregistré. En enregistrant simplement ce nom de domaine, on arrive à stopper sa propagation. »

« Il a clairement réussi à enrayer la propagation », a assuré à l’AFP Marco Cova, spécialiste en cybersécurité chez Lastline.

De là à l’arrêter complètement ? Laurent Maréchal, expert en cybersécurité chez McAfee, a préféré rester prudent. « Le nom de domaine en question est-il le seul nom de domaine concerné ? Il est trop tôt pour le dire. Il se pourrait très bien que le logiciel vienne à se décliner sous d’autres formes. »
Comment se protéger ?

Les particuliers peuvent aussi être infectés.

« Pour les utilisateurs de postes Windows, il est fortement recommandé même en l’absence d’infection apparente, d’appliquer le correctif Microsoft MS 17-010 disponible à l’adresse https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/security/ms17-017.aspx », selon le bulletin d’information et de prévention de la police nationale. Celui-ci précise :
« En cas d’infection, il est indispensable d’isoler la machine infectée en la coupant du réseau familial ou de l’entreprise, ce qui empêchera toute propagation, en éteignant de préférence l’ordinateur ou en retirant le câble réseau ou encore en désactivant l’antenne wifi. »

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Yémen: le choléra fait 115 morts en deux semaines.

Le choléra se répand rapidement depuis deux semaines dans un Yémen ravagé par la guerre.

Le Yémen est touché depuis plusieurs semaines par une grave crise de choléra. Le 9 mai, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) annonçait déjà le décès de 34 personnes. Le bilan s’élève aujourd’hui à 115 morts depuis le 27 avril, selon le ministère yéménite de la Santé. Plus de 8.500 cas suspects ont été recensés dans les 14 provinces du pays.

Les infrastructures hospitalières du pays ont été fortement endommagées par deux ans de guerre et où la qualité de l’hygiène s’est fortement dégradée. L’afflux des malades, souffrant de diarrhée et de vomissement, dépasse de loin les capacités d’accueil des centres hospitaliers.

« Quatre patients dans un seul lit ».

« Nous sommes maintenant confrontés à une grave crise de choléra », a déclaré Dominik Stillhart, directeur des opérations du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), lors d’une conférence de presse dans la capitale Sanaa, au terme d’une mission au Yémen.

« Il y a jusqu’à quatre patients atteints du choléra dans un seul lit », a-t-il déploré. « Certains patients restent dans le jardin ou même dans des voitures avec leurs équipements de perfusion intraveineuse pendant à la fenêtre » du véhicule, a-t-il ajouté devant les journalistes à Sanaa.

Le manque d’hygiène à Sanaa, où la situation à empiré la semaine dernière avec une grève des éboueurs qui réclamaient leurs salaires impayés, « est un phénomène qui menace notre communauté », s’est inquiété un habitant cité par l’AFP, Ashraf Al-Hadi, qui en veut au gouvernement rebelle qui administre la ville.

Des tas d’ordures nauséabondes ont jonché pendant plusieurs jours les rues et les places de la capitale, contribuant à la dégradation de l’hygiène dans la ville. Après un débrayage d’une dizaine de jours, les éboueurs ont repris le travail le weekend, au grand soulagement de la population.

Un responsable local de l’OMS, Jameel Nashir, a appelé les habitants à soigner leur « hygiène personnelle » et à prendre « conscience de la dangerosité de la maladie ».

Une pénurie d’eau à Sanaa.

En outre, a-t-il ajouté, « ils devraient utiliser de l’eau provenant de sources sûres et éloignées des zones polluées », en allusion à la pénurie d’eau à Sanaa.

Dans une ville où le robinet ne coule dans certains quartiers qu’un jour par mois, les quelque 2 millions d’habitants dépendent des forages privés qui puisent l’eau dans des nappes phréatiques en voie d’épuisement et la revendent dans des camions-citernes.

Ali Al-Washali, hospitalisé pour diarrhée sévère, explique « boire depuis longtemps l’eau d’un puits artésien », servie par camion-citerne sans avoir de problème « mais de nos jours on en tombe malade ».

L’OMS classe désormais le Yémen comme l’une des plus grandes urgences humanitaires de la planète avec la Syrie, le Soudan du Sud, le Nigeria et l’Irak.

Selon cette même organisation, les combats ont fait plus de 8 000 morts et plus de 44.500 blessés depuis mars 2015. Quelque 19 millions de personnes, soit 60% de la population, vivent en situation d’insécurité alimentaire, selon l’ONU.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Diesel : 38 000 décès imputés au trucage des moteurs en 2015.

Depuis 2015, on sait que Volkswagen et d’autres constructeurs ont utilisé des dispositifs destinés à minimiser le niveau réel des émissions d’oxyde d’azote. Des mécanismes qui ont provoqué 38 000 morts prématurées dans le monde en 2015, selon une étude parue ce lundi dans la revue Nature.

Les oxydes d’azote (NOx), en particulier le dioxyde d’azote (NO2), sont des gaz d’échappement nocifs pour le système respiratoire. Le dioxyde d’azote (NO2) contribue en outre à la formation d’ozone, un autre polluant, lors de journées chaudes et ensoleillées.

107 600 décès prématurés dans le monde.

La pollution provoquée par les émissions de NOx des véhicules diesel en circulation a été à l’origine de 107 600 décès prématurés dans le monde en 2015, indique l’étude réalisée par l’ONG ICCT (Conseil international pour des transports propres) en collaboration avec l’Université du Colorado, l’Institut de l’Environnement de Stockholm et l’Institut international pour l’analyse des systèmes appliqués, basé aux Etats-Unis. Sur ce total, 38 000 sont imputables aux « émissions générées en excès » par rapport à celles prévues par les tests effectués en laboratoire, précisent les chercheurs.

Environ 80% de ces décès ont eu lieu dans trois régions: l’Union européenne (UE), la Chine et l’Inde, écrivent les chercheurs. Les émissions de NOx ont été les plus meurtrières en Chine, avec 31 400 morts prématurées, dont 10 700 attribuées aux émissions en excès. L’Union européenne a enregistré 28 500 morts, dont 11 500 dues aux émissions en excès et l’Inde 26 700 dont 9 400 attribuées au dépassement par rapport aux valeurs limites affichées par les constructeurs.

50% d’oxyde d’azote de plus que les limites.

Globalement, les véhicules au diesel des principaux marchés automobiles mondiaux « produisent 50% d’oxyde d’azote de plus que ce qu’indiquent les limites officiellement certifiées », affirme l’ICCT dans un communiqué.

Les chercheurs ont étudié onze marchés représentant plus de 80% des ventes de véhicules diesel neufs en 2015 (Australie, Brésil, Canada, Chine, UE, Inde, Japon, Mexique, Russie, Corée du Sud, Etats-Unis). Ces véhicules ont émis 13,2 millions de tonnes de NOx, dans les conditions de conduite réelles, soit 4,6 millions de tonnes de plus que les 8,6 millions attendus selon les tests réalisés en laboratoire. Les poids lourds et les cars sont « de loin » les véhicules ayant le plus contribué à ce dépassement, avec 76% du total des émissions en excès.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Accusé d’obstruction à la justice, Trump risque-t-il la destitution ?

Critiqué pour avoir limogé le patron du FBI et dévoilé des informations confidentielles au chef de la diplomatie russe, Donald Trump est désormais accusé d’avoir tenté de mettre fin à une enquête fédérale. Les appels à lancer une procédure de destitution se multiplient.

Donald Trump ira-t-il jusqu’au bout de son mandat ? A peine quatre mois se sont écoulés depuis son investiture, mais déjà le spectre d’une destitution commence à planer au-dessus de Washington, alimenté par les scandales à répétition. Le dernier en date, révélé mardi soir par le New York Times, est sans doute le plus accablant pour le président américain. Selon le quotidien, Donald Trump aurait demandé mi-février au directeur du FBI James Comey, qu’il a brutalement limogé la semaine dernière, de mettre un terme aux investigations visant Michael Flynn, son éphémère conseiller à la sécurité nationale. «C’est quelqu’un de bien. J’espère que vous pourrez laisser tomber», aurait dit le milliardaire à James Comey. Lequel a aussitôt retranscrit la conversation dans un mémo confidentiel cité par le journal.

Toujours selon le New York Times, la scène se serait déroulée le 14 février, au lendemain de la démission de Michael Flynn. Après une réunion consacrée à l’état de la menace terroriste, Donald Trump aurait demandé à tous les participants – dont le vice-président Mike Pence et le ministre de la Justice Jeff Sessions – de quitter le bureau Ovale, à l’exception de James Comey. Une fois seul avec le patron de la police fédérale, le président aurait défendu l’ancien général Flynn, poussé à la démission pour avoir omis de révéler des contacts répétés avec l’ambassadeur russe aux Etats-Unis au cours de la période de transition. Donald Trump aurait assuré à James Comey que Flynn n’avait rien fait de mal.

Obstruction.

Si les faits sont avérés, ils pourraient constituer une possible obstruction à la justice, un crime passible de destitution pour un président américain. Consciente de la gravité des accusations, la Maison Blanche les conteste catégoriquement. «Le président n’a jamais demandé à M. Comey ou à qui que ce soit d’autre de clore une enquête, y compris toute enquête impliquant le général Flynn», a réagi l’exécutif dans un communiqué. Ajoutant : «Le président a le plus grand respect pour nos agences chargées de faire respecter la loi, et pour toutes les enquêtes. Ce n’est pas un récit fidèle de la conversation entre le président et M. Comey».

Potentiellement dévastatrices, les révélations du New York Times fragilisent encore un peu plus la Maison Blanche, secouée depuis une semaine par des affaires à répétition. Le limogeage surprise et sans ménagement de James Comey, la semaine dernière, a suscité de vives critiques, l’opposition démocrate accusant Donald Trump de chercher à étouffer les enquêtes du FBI sur le rôle de la Russie dans la campagne présidentielle. Lundi soir, l’autre quotidien américain de référence, le Washington Post, a quant à lui révélé que le président avait livré des informations ultra confidentielles au chef de la diplomatie russe, lors d’une rencontre à la Maison Blanche.

«L’histoire nous regarde».

«Trop c’est trop. Le Congrès doit aller au fond de ces questions», a tonné l’élu démocrate Adam Schiff, membre de la puissante commission du Renseignement de la Chambre. Le chef de l’opposition démocrate au Sénat, Chuck Schumer, s’est dit «secoué» par les révélations du New York Times. «C’est un test sans précédent pour le pays. Je dis à tous mes collègues du Sénat : l’histoire nous regarde», a lancé, grave, le sénateur de New York dans l’hémicycle.

«Plus que jamais, nous avons besoin d’un procureur spécial pour déterminer s’il y a eu une collusion entre la campagne Trump et la Russie», a réagi de son côté Bernie Sanders dans un communiqué. Le sénateur du Vermont a appelé en outre les républicains du Congrès à travailler avec les démocrates «pour exiger que Trump rende des comptes pour ses actions».

«Une nouvelle donne».

Si la plupart des dirigeants démocrates rechignent encore à parler ouvertement de destitution, certains élus estiment au contraire qu’un cap a été franchi. «Cela aide à sceller le dossier» de la destitution, s’est réjouie l’élue de Californie, Maxine Waters. Son collègue du Texas, Joaquin Castro, a quant à lui prédit que si les faits étaient avérés, «le Congrès prendrait probablement le chemin de la destitution». Tout aussi révélateur, les discussions sur une possible procédure de destitution visant Donald Trump ont envahi les réseaux sociaux et les plateaux de télévision. «J’ai été réfractaire aux discussions sur la destitution jusqu’à présent, mais si le mémo de Comey est véridique – et Comey est très crédible -, nous sommes dans une nouvelle donne», a tweeté David Axelrod, ancien conseiller de Barack Obama, qui estime que ces dernières révélations pourraient «conduire à la fin» de la présidence Trump.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


International – Le Canada va interdire le débarquement forcé de passagers d’un avion.

Suite aux images choquantes d’un passager récemment expulsé d’un avion aux Etats-Unis, le voisin canadien veut prendre des dispositions.

Quelques semaines après les images choc de l’expulsion musclée d’un voyageur sur un vol d’United Airlines aux Etats-Unis, les compagnies aériennes auront l’interdiction de débarquer des passagers en cas de surréservation au Canada. Un projet de loi déposé mardi par le gouvernement canadien dans ce but.

«Nous avons tous entendu parler de mauvais traitements de passagers. De tels incidents ne seront pas tolérés au Canada», a déclaré à la presse le ministre des Transports, Marc Garneau. «Lorsque les Canadiens achètent un billet d’avion, ils s’attendent à ce que la compagnie aérienne fournisse le service pour lequel ils ont payé, et à ce qu’elle fasse preuve de respect à leur égard».

Ce projet de loi prévoit un plancher de compensations pour les passagers volontaires pour céder leur place lorsqu’un vol est surréservé, ou dont les bagages ont été égarés ou endommagés.

Des indemnisations sont également prévues en cas de retard prolongé sur le tarmac et les compagnies seraient obligées de placer un enfant près d’un parent, sans frais supplémentaires.

«Lorsque des imprévus surviennent, les voyageurs méritent une indemnisation claire, transparente, équitable et uniforme», a souligné M. Garneau.

Indignation internationale.

La loi permettrait, selon lui, d’assurer que les passagers «soient traités comme des personnes et non comme des numéros».

La loi, qui devrait entrer en vigueur en 2018, portera par ailleurs de 25 à 49% la limite de la participation étrangère au capital des compagnies aériennes canadiennes et obligera les entreprises ferroviaires à installer des enregistreurs audio-vidéo à bord des locomotives.

En avril, un passager avait été brutalement expulsé par la police de l’aéroport de Chicago d’un vol surréservé d’United Airlines, une scène filmée par d’autres passagers qui avait soulevé une vague d’indignation internationale.

L’incident avait sérieusement écorné l’image de la compagnie américaine, qui a finalement décidé de réduire la surréservation et d’offrir désormais jusqu’à 10.000 dollars à des passagers acceptant de céder leur place volontairement lorsque l’avion est plein.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Préparons-nous à accueillir le mois de Ramadan.

Le mois du ramadan est un mois béni où tous les croyants sont invités à jeûner (à l’exception des femmes enceintes, des malades).
Il s’agit d’une période sacrée au cours de laquelle le Saint-Coran est descendu.
Le quatrième pilier de l’Islam donne une chance à tous les musulmans d’acquérir de bonnes œuvres et de montrer sa foi envers Notre Créateur.
Ainsi, accomplir je jeûne du Ramadan apporte de nombreux bénéfices, et c’est aussi l’occasion d’adopter de nouvelles habitudes et une meilleure hygiène de vie.

Le croyant peut profiter de ce mois sacré pour donner du sens à sa spiritualité.
Le musulman peut multiplier les bonnes actions en offrant de la nourriture pour les nécessiteux ou encore en distribuant la Zakât al-Fitr.
C’est un moment privilégié pour renouer avec le Coran en apprenant de nouvelles sourates et en redoublant ses lectures du Livre Saint.
D’autre part, les parents ont la tache de préparer leurs enfants pour ce mois.
Pour cela, on peut montrer notre enthousiasme à pratiquer notre jeûne en les faisant participer à la préparation des repas, leur apprendre le sens de l’entraide ou encore les éveiller lors d’activités ludiques.

Saviez-vous qu’une ‘Omra pendant le Ramadan équivaut à un Hajj avec le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) ? Les avantages d’un ramadan passé à la Mecque sont très nombreux : la récompense de la ’Omra, le bénéfice du lieu, l’ambiance exceptionnelle et des journées de jeûne plus courtes qu’en France !
Le meilleur temps pour s’acquitter de la ‘Omra est pendant le mois de Ramadan.
D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée), Oum Souleym (qu’Allah l’agrée) est venue vers le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) et a dit: Abou Talha et sont fils sont partis faire le hajj et ils m’ont laissé.
Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit: « Ô Oum Souleym! Une ‘omra durant le ramadan équivaut à un hajj avec moi ».
(Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih n°3699 et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1118).

AJIB.FR***


Témoignage : l’histoire d’amour improbable entre une ex-militante FN et un migrant de Calais.

Ancienne militante au FN, Béatrice Huret ne pensait jamais se rapprocher un jour d’un migrant et encore moins tomber amoureuse de l’un de « ces étrangers, si différents » comme elle les qualifiait.

L’histoire d’amour improbable.

Veuve depuis 2010 après la mort de son ancien mari policier, Béatrice a toujours été l’une des militantes du FN parce que son mari le souhaitait. L’ancienne aide-soignante a alors vu ses convictions et sa vie changer le soir où elle s’est arrêtée pour prendre en stop l’un de ces migrants qu’elle fuyait tant. Mokhtar fait partie des migrants iraniens qui s’étaient cousus la bouche en signe de protestation suite à la destruction de leurs abris à Calais. Touchée par la condition de vie des migrants qu’elle découvre, elle décide de s’engager au sein de « Belgium Kitchen », une association caritative qui distribue des repas.

« On s’est regardés et ça a fait comme un flash » : voilà comment l’ex-militante du FN décrit le début de son histoire d’amour improbable avec Mokhtar. Elle décide alors de l’accueillir lui et un autre migrant chez elle. Mais pour le jeune iranien hors de question de rester en France.

Arrestation et placement sous contrôle judiciaire.

En juin 2016, Mokhtar décide de rejoindre l’Angleterre où Béatrice ne pourra pas encore le suivre puisque 2 mois après elle est arrêtée, placée sous contrôle judiciaire et fichée S pour « aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour irrégulier d’un étranger en France en bande organisée. » L’ex-militante FN aujourd’hui en couple avec un ancien migrant de Calais risque 10 ans de prison et 750 000 euros d’amende…

Le 3 mai 2017, Béatrice publie son livre « Calais mon amour » où elle raconte son histoire d’amour improbable. Aujourd’hui, elle attend toujours la date de son procès.

katibin.fr
***


France : Législatives : après Francis Lalanne, Dieudonné candidat contre Valls.

L’humoriste controversé Dieudonné réalise un nouveau coup d’éclat médiatique en présentant sa candidature dans la première circonscription de l’Essonne où candidate l’ancien Premier ministre Manuel Valls. L’information a été révélée mercredi 17 mai par Le Parisien, qui affirme que plusieurs témoins ont croisé l’humoriste à la préfecture de l’Essonne, à Evry.

En janvier 2014, Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, avait mené une bataille judiciaire afin de faire interdire les spectacles jugés antisémites de l’inventeur de « la quenelle ».

Dieudonné ne sera pas titulaire mais seulement suppléant de Nolan Lapie, un jeune homme qui a fait le buzz après avoir giflé Manuel Valls lors d’un déplacement dans les Côtes-d’Armor, en janvier 2017. Nolan Lapie avait été condamné à trois mois de prison et 105 heures de travaux d’intérêt général.

Elu depuis 2002, l’ancien maire d’Evry aura également comme adversaire l’artiste Francis Lalanne, suppléant de Jacques Borie, candidat du mouvement 100 % la force éco-citoyenne.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


France : GenerationLaicité : Nikola Karabatic s’engage auprès des jeunes sur la laïcité.

La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) et l’Observatoire de la Laïcité s’associent pour le projet #GenerationLaicité, à destination des collégiens. En voulant « donner des clés aux collégiens pour mieux comprendre la laïcité » selon leur communiqué, les organisations ont fait appel à Nikola Karabatic, joueur français de handball, comme figure emblématique du projet, lancé mercredi 17 mai.

« Nous avons donc développé un projet qui correspond au mode de vie et de communication des jeunes : un ton non moralisateur, la présence d’une personnalité qui apporte les éléments de réponses, des films courts, faciles à partager sur les réseaux sociaux, un site dynamique », ajoutent-elles.

En effet, le projet porte sur des mini-films pédagogiques sur Youtube d’une quarantaine de secondes chacun, dans lesquelles on voit des collégiens qui s’interrogent sur la laïcité à l’école autour de quatre grandes questions : sport et religion, le port de signes distinctifs à l’école, les fêtes religieuses et absentéisme et les repas sans porc à la cantine.

Nikola Karabic apparaît à la fin de chaque vidéo en donnant des éléments de réponse aux jeunes afin de leur permettre « d’être au top sur la laïcité ». De courtes vidéos qui terminent par un slogan : « La laïcité, c’est la liberté d’avoir des convictions et le devoir de les vivre dans le respect de celles des autres. »

Le site associé à ces vidéos est organisé de façon ludique, avec un certain nombre de questions posées dans des encadrés telles que « A-t-on le droit de parler de religions avec les copains ? Et avec les professeurs ? » ou « Est-ce que mon père peut demander à aménager ses horaires pour le Ramadan ? ». L’internaute n’a plus qu’à cliquer pour avoir une réponse détaillée. Une initiative salutaire pour permettre aux jeunes (ou non) de mieux connaître leurs droits et devoirs en matière de laïcité.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


France : Plus de 300 boucheries signataires d’une charte contre le halal.

Plus de 300 boucheries seraient aujourd’hui titulaires du label « Viande de tradition française ». Cette étiquette a priori anodine engage ses propriétaires à ne vendre que de la viande garantie non halal.

« Aux manettes de ce label, l’association islamophobe Vigilance Halal », fondée en 2012, rapporte Streetpress mardi 16 mai. Sous couvert de préserver le bien-être animal, l’association a lancé son label en 2016 en démarchant plus de 5 000 bouchers artisanaux qui ne distribuent ni halal, ni casher. « Notre but, c’est que le non halal devienne un argument commercial. Ça incitera les abattoirs à faire de moins en moins d’abattage rituel » explique Lou Mantély, porte-parole de l’association.

Si certains bouchers n’assument pas encore leur signature de la charte, d’autres affichent ostensiblement le label « Viande de tradition française » sur la devanture de leur boutique. « Je l’ai fait pour me démarquer, il y a de la concurrence à Cannes. Pas mal de boucheries halal. Je sais que ça peut m’aider à récupérer des clients, surtout des personnes âgées », témoigne ainsi Eric, un boucher cannois.

Tous les établissements labellisés sont recensés sur un site, mis en ligne en décembre 2016. Marc Lyraud, membre de Vigilance Halal, souhaite développer une application de géolocalisation qui intègrerait par ailleurs les restaurants garantis sans halal. Il espère à terme obtenir le ralliement de grandes marques, en surfant donc sur la vague islamophobe.

saphirnews.com
***


Centrafrique : des centaines de civils menacés de mort exfiltrés d’une mosquée.

Plus de 2 000 civils, pris au piège dans une mosquée, une église et un hôpital de Bangassou, ont été libérés, lundi 15 mai, par la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca).

Bangassou, au sud-est de la Centrafrique, est au centre d’attaques de centaines d’hommes armés ces derniers jours. Les civils tentait d’échapper à des attaques de miliciens anti-balaka. Les personnes ont été mises à l’abri, selon France 24, sur le site de l’église qui compte en son sein 7 000 déplacés à ce jour.

« Je vous confirme que la mosquée (où se trouvaient quelque 500 civils, ndlr) est vide. Les 250 hommes qui étaient encore à l’intérieur cet après-midi ont été exfiltrés », a déclaré Hervé Verhoosel, porte-parole de la Minusca. Un camp de cette mission onusienne a aussi été pris pour cible et des casques bleus supplémentaires ont du être déployés. Six soldats de cette force, quatre Cambodgiens et deux Marocains, ont été dernièrement tués dans cette région.

Les soldats onusiens ont réussi à rétablir le calme dans une partie de la ville dans la soirée de dimanche mais des combats se poursuivaient lundi dans d’autres secteurs. « La situation est extrêmement déplorable et nous faisons tout pour reprendre rapidement le contrôle de Bangassou », a-t-il déclaré à Reuters. « Nombre de combattants sont des enfants soldats qui semblent sous l’emprise de drogues », a-t-il ajouté.

Selon l’ONU, plus 20 personnes ont été tuées en trois jours à Bangassou. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est dit « scandalisé » par ces attaques. « Toute la lumière devra être faite sur ces actes odieux, qui peuvent constituer des crimes de guerre et dont les auteurs doivent être traduits en justice », a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay. La France a estimé qu’elles pouvaient même « constituer des crimes de guerre »

saphirnews.com
***


22 ans après l’extermination de 8 000 musulmans à Srebrenica, les Serbes de Bosnie nient le génocide.

Seulement deux décennies se sont écoulées depuis l’horreur du génocide contemporain qui a fait de la ville martyre de Srebrenica un immense charnier, frappant en plein cœur un Vieux Continent qui se targuait, depuis les heures funestes du nazisme, d’avoir éradiqué en son sein la barbarie à visage humain, et déjà le déni de cette effroyable épuration ethnique et de son long cortège de victimes musulmanes (8 000 hommes) fait son chemin dans les esprits, au point d’être taraudé par une question angoissante : une telle abomination commise à nos portes, froidement et méthodiquement, pourrait-elle à nouveau survenir dans une Europe gangrenée par la résurgence des nationalismes et l’islamophobie ?

Depuis ce mois de juillet 1995 macabre, planifié et orchestré par les bouchers serbes que furent Slobodan Milošević, Radovan Karadžić et Ratko Mladić, au cours duquel 8 000 Bosniaques musulmans, jeunes et moins jeunes, furent séparés de leurs proches, emprisonnés, torturés et abattus, avant d’être jetés dans des fosses communes, parfois éloignées d’une vingtaine de kilomètres, la force dévastatrice du racisme anti-musulmans a rechargé ses accus en Serbie et contamine la Republika Srpska, cette région semi-autonome du nord et de l’est de la Bosnie-Herzégovine, passée aux mains des Serbes de Bosnie, qui comprend Srebrenica.

Placée sous le joug des Serbes de Bosnie dont l’écrasante majorité affiche fièrement son négationnisme, balayant d’un revers de main la qualification officielle de génocide qui, aux yeux du Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie, est pourtant la seule désignation appropriée à la monstruosité de ce crime de masse, Srebrenica pleure toujours ses morts après 22 ans d’un interminable deuil, rendu longtemps impossible par la recherche désespérée des dépouilles.

« Le déni du génocide nous fait mal », a confié Mejra Dzogaz, submergée par l’émotion, aux journalistes Alastair Sloane et Peter Oborne venus enquêter sur « L’histoire macabre de la dissimulation de Srebrenica ». Pour cette femme arrivée au soir de sa vie, le temps n’apaise nullement la douleur d’avoir perdu ses deux fils, assassinés dans les collines entourant Srebrenica.

« Nous espérons toujours que les négationnistes finiront par revoir leurs positions et par penser à nous et à toutes les autres mères. Mais tout ce qu’ils veulent faire, c’est nier. Si vous allumez la télévision, tout ce que vous entendez, ce sont ces personnes en train de nier. Nous pleurons encore et toujours et ils continuent de nier », s’indigne cette mère dont le cœur saigne depuis cet été mortifère de 1995. Elle décrit l’effroi qui la saisit à chaque fois qu’elle croise, au détour d’une rue, des Serbes qui ont perpétré ces massacres et qui se drapent désormais dans leur respectabilité de notables, siégeant au Conseil municipal ou occupant de hautes fonctions au sein de la police locale.

Alors que chaque année, la ville martyre de Srebrenica se rappelle à nos mémoires lors de la commémoration, poignante et solennelle, des atrocités qui l’ont à jamais marquée de leur empreinte sanglante, il se pourrait que les préparatifs soient, cette année, fortement perturbés par le nouveau maire de la ville Mladen Grujičić, un homme politique nationaliste serbe qui nie de toutes ses forces le génocide anti-musulmans, allant jusqu’à refuser d’employer le terme qui lui écorche la bouche.

« C’est une ironie cruelle de constater que l’élection à Srebrenica d’un maire qui nie le génocide n’a été rendue possible qu’en raison du nettoyage ethnique de sa population musulmane », fait observer le docteur Waqar Azmi, président de Remembering Srebrenica, une association caritative britannique.

En 2015, une enquête d’opinion terriblement édifiante révélait que 54% des personnes interrogées en Serbie reconnaissaient la brutalité du crime commis en juillet 1995, mais que 70% d’entre elles réfutaient l’idée même du génocide.

Parmi les nombreuses sources d’inquiétude nées de leur pérégrination au cœur de la Serbie d’aujourd’hui, les reporters Alastair Sloane et Peter Oborne ont été traversés par un frisson de peur en apprenant les liaisons dangereuses nouées entre l’administration Trump et les nationalistes Serbes de Bosnie, farouches tenants des thèses négationnistes.

En effet, le premier magistrat de Srebrenica, Mladen Grujičić, a eu l’insigne honneur d’être invité à participer au grand rituel du petit-déjeuner national de prière à Washington, deux semaines après l’investiture du 45ème président des Etats-Unis, se réjouissant de l’opportunité qui lui était offerte de « nouer des contacts avec des personnes importantes ».

L’inquiétude est à son comble, quand on découvre la noirceur de la pensée qui anime Milorad Dodik, le président de la Republika Srpska, au sujet du massacre génocidaire de Srebrenica : « c’est la plus grande supercherie du XXème siècle ! », assène-t-il sur un ton glacial qui trahit une haine anti-musulmans implacable.

De là à imaginer que le scénario du pire pourrait se répéter dans une Europe frappée d’amnésie et de cécité, où refont surface les vieux démons, il n’y a qu’un pas que les deux journalistes britanniques ont franchi avec une extrême anxiété.

oumma.com
***


Tourisme Halal: Le Maroc destination Halal préférée au Maghreb.

Les vacances venues et à mesure que leur désir d’évasion s’est accru en l’espace de quelques années, les milliers de familles musulmanes disséminées à la surface du globe sont de plus en plus nombreuses à opter résolument pour le tourisme Halal, seul à même de leur offrir une parenthèse exotique enchantée, mêlant harmonieusement découverte, détente et accomplissement du devoir religieux.

Parmi les destinations phares qui attirent un nombre croissant de touristes musulmans, assurés de passer un séjour des plus agréables sans que leur éthique musulmane soit sacrifiée sur l’autel du dépaysement touristique, la Tunisie, la variété de ses paysages et ses prestations hôtelières constituent une belle invitation au voyage, susceptible de plaire aux chercheurs de sérénité comme aux curieux, avides de la visiter.

Sur les 130 pays passés au crible par l’entreprise américaine Mastercard et le leader mondial du voyage et tourisme Halal CrescentRating, la Tunisie pointe à la 19ème place d’un prestigieux classement international hiérarchisant les petits coins de paradis Halal les plus prisés par les visiteurs musulmans.

Alors que la Malaisie, les Emirats arabes unis et l’Indonésie forment un trio de tête indétrônable, le Maroc, pour sa part, demeure la destination Halal préférée au Maghreb et se classe 7ème, quant à Singapour qui ferme la marche de ce Top10, son offre touristique « halalisée » de qualité en fait le premier pays non musulman le plus attractif pour les familles musulmanes.

Pour se hisser au sommet de la pyramide des destinations Halal les plus plébiscitées, il fallait réunir 11 critères principaux classifiés comme suit : le caractère familial de la destination, la sécurité pour les voyageurs musulmans, le nombre de touristes musulmans, l’offre de dîners et d’assurances Halal, l’accès aux lieux de prières, les installations aéroportuaires, l’accès à un hébergement, la facilité de communication, la connectivité aérienne, l’accès au visa et enfin l’attractivité dans les autres pays.

Atteignant l’excellence en matière d’accès aux lieux de prière (un score de 100 pour 100), et forte de ses très bons résultats obtenus pour l’accès au visa (un score de 88 sur 100) qui lui permettent de décrocher la troisième place, juste derrière la Malaisie et l’Indonésie, et pour son offre de dîners à la sauce Halal (un score de 80 sur 100), la Tunisie parvient à contrebalancer ses failles relatives sur le plan de la sécurité, au même titre que la France, les Etats-Unis, le Pakistan ou encore l’Egypte, et de l’afflux de touristes musulmans sur son sol.

Alors que le secteur florissant du tourisme Halal a incontestablement de beaux jours devant lui, sous des latitudes d’autant plus idylliques qu’elles sont respectueuses des valeurs musulmanes, le remarquable potentiel d’attractivité de la Tunisie reste intact et lui permet de rivaliser d’attraits avec de nombreux pays, dont entre autres les Maldives, le Sultanat de Bruneï et l’Egypte.

oumma.com
***


Palestine : Le courage des prisonniers politiques palestiniens.

Pendant que l’opinion française se distrait avec des péripéties politiciennes, les Palestiniens, eux, vivent au rythme de la lutte engagée par un millier de prisonniers contre leurs geôliers sionistes. Leur crime ? Avoir osé résister à l’occupation militaire étrangère. Pour avoir combattu l’oppresseur, ils sont reclus dans des prisons israéliennes où les privations, les vexations et les exactions sont quotidiennes. En grève de la faim depuis le 17 avril, ces résistants ont donc décidé de se battre, de ne pas baisser les bras. Emprisonnés depuis des années, ils dénoncent désormais, à la face du monde, la scandaleuse injustice dont ils sont victimes.

On dira peut-être que ce combat engagé du fond des geôles sionistes par une poignée d’irréductibles est perdu d’avance, que c’est le pot de terre contre le pot de fer. Mais en menant cette lutte, pourtant, ils manifestent leur détermination, ils adressent au peuple palestinien un message d’espoir, ils l’invitent à suivre leur exemple. Dans une lettre diffusée hier, Marwane Barghouti incite ses compatriotes à la désobéissance civile, il rappelle que le droit au retour des réfugiés est inaliénable et qu’aucune paix n’est possible sans le démantèlement des colonies érigées sur les territoires conquis en 1967.

Chef de file du mouvement des prisonniers, le dirigeant du Fatah lance aussi un appel à la solidarité internationale. Il demande l’amplification du programme Boycott-Désinvestissement-Sanctions, qui fut initié et promu par un collectif d’associations palestiniennes. C’est ce même programme qui vaut à ses militants, en France, des intimidations et des interpellations en cascade, en application d’une circulaire du ministère de la Justice maintenue sous les deux présidences précédentes, y compris par Mme Taubira. Pendant la campagne électorale, M. Macron a également condamné BDS, estimant qu’il était totalement inopportun d’exercer des pressions sur Israël.

Un candidat investi par “En Marche” pour les législatives vient d’ailleurs de faire les frais de la ligne politique du nouveau président. “A quand la séparation du Crif et de l’État ?” demandait Christian Gerin. Dans un autre tweet, il accusait Manuel Valls d’être “viscéralement sioniste, raciste et islamophobe”, et dans un troisième, il proclamait : “une seule solution : BDS !”. Traité d’antisémite, cet impudent a été évincé à la demande expresse du CRIF. L’accusation d’antisémitisme, la “reductio ad hitlerum”, une fois de plus, est l’argument-massue employé par cette officine communautaire. On savait qu’elle était vouée à la défense d’un Etat-voyou. Désormais, on sait qu’elle est aussi chargée de faire le tri entre les bons et les mauvais candidats aux élections.

Ainsi vont les choses. Pendant que les uns se battent pour leur dignité, les autres leur tirent dans le dos. Les millions d’électeurs qui ont voté pour le commis de la finance ont aussi porté à l’Elysée un ami de l’occupant sioniste. Ils ont fourni à ce serviteur de l’Empire la caution démocratique dont il avait besoin. Les Palestiniens n’en seront pas surpris. Il y a belle lurette qu’ils n’attendent plus rien de la France. Il est loin, le temps où un président français en exercice pouvait dire : “Dans les territoires qu’il a pris, Israël a instauré une occupation qui n’ira pas sans oppression, répression et expulsions, et il se lèvera contre elle une résistance qu’il qualifiera de terrorisme” (Charles de Gaulle, conférence de presse du 27 novembre 1967).

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Ramallah: Un jeune palestinien blessé par les tirs d’un colon juif
.
Ce matin mercredi, le jeune homme palestinien Ibrahim Rassem Hamed, du village de Selwad, a été blessé par les tirs d’un colon juif, tout en se trouvant sur la route coloniale N°60 près du village de Selwad à la province de Ramallah.
.
Démantèlement d’une cellule qui aurait planifié des attentats, selon l’occupation
.
Les colons installent 6 tentes à l’entrée du camp de Fawar à Hébron
.
Un responsable de l’ONU: la situation est tragique à Gaza en raison des répercussions du blocus
.
Blessés dans des affrontements avec l’occupation à Toulkarem
.
Liban: La police arrête un réfugié palestinien pour le forcer à évacuer sa maison
.
L’occupation blesse deux jeunes palestiniens et arrête 18 autres en Cisjordanie
.
L’occupation menace l’ex-prisonnier Rizek Rajoub de la déportation ou l’assassinat
.
Un tribunal américain interroge le prisonnier Abdullah Barghouti par vidéoconférence
.
Les familles des prisonniers ferment le Siège de l’ONU à Ramallah
.
Naplouse:Affrontements lors d’une marche en solidarité avec les prisonniers grévistes
.
Bethléem: une marche enflammée par solidarité avec les grévistes de la faim
.
L’occupation encercle la maison d’un militant du Hamas à Doura
.
76 prisonniers transférés dans des hôpitaux et Barghouthi arrête de boire de l’eau
.
L’occupation rend le corps de Fatima Hajiji
.
Berri félicite Haniyeh pour son élection en tant que président du Hamas
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 19 Rajab 1438.

Flash info du 19 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Magnifique témoignage: issue d’une famille juive, Aude se reconvertit à l’Islam.

Les attentats terroristes qui ont ravagé la France, ont permis à certaines personnes dans l’incompréhension totale, de se tourner vers la religion musulmane.
C’est le cas de la jeune femme prénommée Aude, que l’on découvre à travers un reportage réalisé par « Miséricorde Pour l’Humanité France« .

Cette jeune femme issue d’une famille de confession juive, très portée par la mode, a débuté sa remise en question en visionnant les images des attentats. Elle se sentait « Charlie », comme de nombreux Français, mais s’interrogeait sur son existence.

Elle choisit de se reconvertir à l’Islam et prononça la shahada (profession de foi) afin de faire partie intégrante de la communauté musulmane. La jeune femme vit ce changement radical comme une bénédiction divine et glorifie Allah (soubhanou wa ta’ala) de l’avoir choisi parmi tant d’autres.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Haribo a publié sur son site la liste de ses bonbons sans gélatine de porc.

Les musulmans sont de grands consommateurs, et la marque Haribo l’a bien compris !
Depuis peu, la marque de confiserie s’est lancée dans la commercialisation de bonbons «sans gélatine animale».
Même si la gélatine fait partie des aliments qui subissent des « transformations chimiques irréversibles » donc ne prend pas la forme d’un aliment illicite, un beau nombre de musulmans préfèrent s’abstenir dans le doute.
A présent, Haribo a élargit sa gamme de produits afin de satisfaire la précieuse clientèle musulmane ou végétarienne.

«Les compositions pouvant changer, nous recommandons de consulter les listes d’ingrédients figurant sur les produits»; a par ailleurs précisé Haribo.

AJIB.FR
***

France : Présidentielle 2017 : À 10 jours du premier tour, les quatre favoris au coude-à-coude dans les sondages.

C’est une situation inédite. À dix jours du premier tour de l’élection présidentielle, quatre candidats se tiennent dans un mouchoir de poche et peuvent espérer se qualifier pour le second tour. Les favoris jusqu’à maintenant, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sont en légère baisse selon les dernières enquêtes d’opinion. Dans le même temps, François Fillon et surtout Jean-Luc Mélenchon voient leurs intentions de vote augmenter. Un dernier sondage Ipsos ne donne que trois point d’écart entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, en tête, et François Fillon, quatrième.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

Le port du voile : où est le problème ?

Que pensent les jeunes français et les jeunes européens du port du voile ? Un bilan chiffré de leurs réponses au questionnaire en ligne sur Generation-what.fr. Des témoignages et l’analyse de la sociologue Anne Muxel.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Carnage en Syrie : un kamikaze sème la mort pendant une évacuation.

Ils étaient en train d’être évacués de leurs villes et villages assiégés, quand la mort les a fauchés. Au moins 24 personnes ont été tuées, et des dizaines d’autres blessées, lorsqu’un kamikaze a fait exploser un véhicule piégé près des bus qui les transportaient.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Turquie: Environ 6 électeurs sur 10 ont pris part au référendum en Belgique.

Durant les deux dernières semaines, plus de 81.000 Turcs de Belgique, soit environ 60% des 137.000 votants potentiels, ont pris part au référendum sur une modification de la Constitution qui permettrait un renforcement des pouvoirs présidentiels de Recep Tayyip Erdogan. Selon Basir Hamarat, de l’Union des Démocrates Turcs Européens (proche de l’AKP, le parti au pouvoir en Turquie), ce pourcentage « est le plus élevé d’Europe ». Les Turcs de Belgique pouvaient faire enregistrer leur vote à l’ambassade turque à Bruxelles ou au consulat d’Anvers, durant les deux dernières semaines. Rien que dimanche, le dernier jour, 6.664 personnes s’y sont présentées.

Selon Basir Hamarat, la participation est plus élevée qu’attendu.

Les urnes doivent désormais être scellées et voyager, accompagnées de représentants des partis, jusqu’en Turquie.

Le référendum en Turquie aura lieu le 16 avril.


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Début des travaux de la 15ème Conférence des Palestiniens en Europe à la ville de Rotterdam au Pays-Bas
.
La Conférence des Palestiniens à l’étranger appelle à soutenir les prisonniers palestiniens
.
Les Brigades d’al-Nasser menacent de l’explosion de la situation à Gaza
.
Maariv: Israël jouit de toutes les ressources en eau, les Palestiniens souffrent
.
L’occupation interroge les Palestiniens à Tubas
.
Les forces de l’armée palestinienne arrêtent un homme palestinien et convoquent six autres
.
Sawafta appelle à protéger le processus électoral de l’université an-Najah
.
Les résidents de Nassariya ferment la route et protestent contre la négligence de leur territoire
.
51 Palestiniens interdits de voyager la semaine dernière
.
Les colons intensifient leurs provocations durant la Pâque juive
.
Hamas : Les conspirations contre Gaza échoueront
.
Israël tarde à retirer les maisons mobiles près d’Amona
.
Zeer: Le Congrès des Palestiniens en Europe refuse tout projet portant atteinte aux constantes
.
La police israélienne annonce la mort d’une touriste britannique
.
L’occupation opprime les prisonniers de Nafha
.
Prière du vendredi à Naplouse par solidarité avec les prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 12 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 12 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Palestine : Abu Saqr, un Palestinien qui se moque de l’armée Israélienne!.

Abu Saqr vit comme un bédouin avec sa famille dans le désert Palestinien. Son campement a été entièrement détruit en octobre dernier pour la 7éme fois par l’armée Israélienne.

Abu Saqr raconte:

« D’abord ils arrivent et détruisent la route pour que vous ne puissiez pas partir. Ensuite ils détruisent les abris pour animaux, les tentes pour la famille et confisquent les tracteurs ou voitures. Pour les récupérer il faut payer une taxe. »

Une formidable leçon de vie d’Abu Saqr.

Abu Saqr est un personnage extraordinaire. Quand on lui demande comment il a vécu ça , il nous dit:

« Je suis resté les regarder en souriant et c’était pire que si j’avais une mitraillette. J’ai dit à l’officier; pourquoi vous vous fatiguez, dès demain je vais reconstruire. »

Un bédouin qui n’a jamais été à l’école mais qui nous apprend beaucoup Mash’Allah!

Quand on lui parle des accords d’Oslo, il dit:

« Moi j’ai mon diplôme de gardiens de moutons, ceux qui ont signé on fait de grandes études! »

À méditer!

Qu’Allah protège Abu Saqr et sa famille ainsi que tout nos frères et sœurs dans la difficulté!

Clic pour voir la Source de l’article

***


Non, le prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) ne s’appelait pas « Mahomet ».

Le musulman a le devoir de prononcer chaque mot avec une délicatesse et une précision donné à un être doué de langage.
En effet, certaines fautes de langue peuvent se transformer en insultes inacceptables. Le prénom de Notre Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) n’est pas épargné par ce jeu de déformations linguistiques.

Son magnifique prénom Muhammad qui signifie en arabe «Béni» est souvent modifié dans des textes occidentaux ou des livres scolaires pour prendre la forme de «Mahomet» qui provient de l’expression « Ma houmid » traduit par la négation «le non-Béni».
Cette altération du nom de notre Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a débuté il y a plusieurs siècles où certains mécréants se plaisaient à remplacer son nom par de détestables sobriquets.

Au XIIIe Siècle, Alexandre du Pont écrit : «Mahumet» mais aussi «Mahumette» et Salman Rushdie (Qu’Allâh le guide), auteur des versets sataniques, utilisa le nom «Mahoond», qui dans l’édition française nous donne «Mahound», alors que cette appellation signifie «le prince des ténèbres», autre nom du Diable. Oum Djamîl, qui n’est autre qu’Oum Qabîha la femme d’Aboû Lahab (qui sont tous deux destinés en Enfer) disait «Moudhammam» (celui qui mérite d’être blamé), fait rapporté par Al-Hâfidh Aboû Ya’la [1/53, voir Tafsîr Ibnou Kathîr de la Sourate 17 Verset 45] d’après Asma Bint Abî Bakr.

Oum Djamîl disait: «Moudhammam nous a rejeté. Et sa Religion nous a fait frire. Et son affaire (ou sa Mission) nous a défié». Notre messager de son nom complet Abū al-Qāsim Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al-Muṭṭalib ibn Hāshim, a subi les railleries des juifs qui avaient fortement développé l’appellation « mahomet » en hébreu.

Ainsi la Umma doit s’évertuer à rectifier le nom de Notre Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam), puisque Muhammad est un terme universel qui ne nécessite aucune traduction dans d’autres langues. En 2014, le journal Le Monde publie un article sur les prénoms les plus populaires.
Il faisait appel à des sociologues, des historiens, et même à un professeur d’économie, Thierry Mayer, qui a étudié la diffusion des prénoms, pour connaître les modes, les tendances, et les raisons qui poussent les parents à choisir tel prénom plutôt qu’un autre.

Au terme de cette étude il apparaissait que le nom le plus donné aux nouveaux-nés dans le monde était « Muhammad ». On peut suivre cette belle progression faisant honneur à Notre messager (sallAllahou ‘alayhi wa salam), tout en s’évertuant à orthographier ce prénom de manière exacte et vertueuse: «MUHAMMAD».

Clic pour voir la Source de l’article

***


La Mecque : L’histoire extraordinaire de la ville sainte !

Aujourd’hui, nous vous proposons de faire un bref tour d’horizon sur l’histoire d’Al Haram, la Grande Mosquée de la Mecque, à travers les siècles. Une histoire riche de nombreuses phases successives de travaux de construction ou d’agrandissement, parfois dans l’opulence, parfois dans douleur ou dans le conflit, qui ont fait du Haram ce grand ensemble que nous connaissons aujourd’hui qui accueille le plus grand rassemblement religieux au monde. L’occasion aussi de faire le point sur les travaux en cours ou à venir qui vont continuer de changer le visage de ce magnifique ensemble sacré pour accueillir à terme inchaAllah en 2020 près de 20 millions de pèlerins par an.

Les débuts : du Prophète Ibrahim aux Ommeyades.

La Mosquée Sacrée de la Mecque est le premier lieu de prière des musulmans sur Terre.

comme rappelé dans le Coran (Sourate 3, Verset 96) et dans les hadiths. Ainsi il a été rapporté dans le Sahih Muslim qu’Abu Dharr dit: «J’ai interrogé le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) à propos de la première mosquée à être construite pour les gens de la terre. Il a dit, ‘Al-Masjid al-Haram. ». Puis je lui ai demandé,« Quelle autre par la suite? »Il dit:« Al-Masjid al-Aqsa [à Al Qouds]. Puis j’ai demandé :« Combien de temps s’est écoulé entre les deux constructions? et il m’informa: «Quarante ans. ‘ »

Nous avons dans le Coran des détails sur la construction par Ibrahim et Ismaïl ‘alaihim assalaam des murs et fondations de la Mosquée sur ordre de leur Seigneur (Sourate 2, versets 121 à 127) mais nous n’avons aucune indication précise de l’année à laquelle elle fut érigée. Dans l’histoire plus récente de notre Prophète bien aimé Mohammed ‘alaihi assalaat wassalaam, nous avons plus de détails sur les différents épisodes précédents la Révélation et en particulier l’épisode de la bataille de l’Éléphant ou encore l’épisode de l’inondation qui a endommagé la mosquée et qui a conduit les arabes de Qouraych à demander à notre Prophète, ‘alaihi assalaat wassalaam, reconnu pour son intégrité et sa justice dès son plus jeune âge, d’arbitrer le différend entre les tribus de Qouraych pour remettre la pierre noire dans son emplacement après la reconstruction de l’édifice. Les ascendants du Prophète salla Allah ‘alaihi wassalaam parmi les Banu Hashim et les tribus frères ont donné les premiers la forme quadrangulaire au sanctuaire avec son toit à près de 20 mètres de haut, et ses larges murs avec plusieurs portes pour accueillir les pèlerins. Cette construction différait en plusieurs points de la mosquée originale construire par Ibrahim et Ismaïl ‘alaihim assalaam. Après l’islamisation de la Mecque, le Prophète a choisi toutefois de ne pas détruire la Kaaba et la reconstruire selon sa conception originale, et indiqua dans le hadith de Aïcha les raisons de cette décision.

Mouslim a rapporté d’après Aïcha (Allah soit satisfait d’elle) qu’elle a dit :

« J’ai interrogé le Messager d’Allah (Sala Allah ‘alih wa salam) pour savoir si le mur situé derrière la Maison Sacrée en faisait partie et il m’a dit : oui. Et je lui ai dit : pourquoi n’est-il pas intégré dans la Maison ? – Il a dit : ton peuple se retrouva à court de moyens- Je lui ai dit: Et pourquoi ont-ils surélevé la porte ? – Il dit : c’était pour pouvoir laisser entrer celui qui leur plaisait et en interdire l’accès à celui qui leur déplaisait. N’eût-été la récente conversion de ton peuple qui leur inspirerait la réprobation (de toute modification de l’édifice), j’envisagerais l’intégration du mur (al-Huttaym) dans la Maison et ramènerait sa porte au ras du sol.

Suite au décès du Prophète ‘alaihi assalaat wassalaam, le Haram fut progressivement étendu par les califes au pouvoir tout en restant fidèle à cette précaution du Prophète de ne pas détruire puis reconstruire. L’extension par le Calife Omar, qu’Allah soit satisfait de lui, est citée comme la première sous l’ère islamique.

AbdAllah ibn Zoubayr, le fils de Zoubayr bin al Awwam et Asma bint Abu Bakr, pris l’initiative, en 65, année hégirienne, de reconstruire et étendre le Haram après le siège qu’il subit par le clan de Yasid auquel il refusa de faire allégeance. L’incendie et les dommages dus aux bombardements furent la cause du projet d’extension. Sous la dynastie des Oumeyyades, plusieurs califes entreprirent des travaux dans la Mosquée Sacrée, parfois par nécessité et parfois en signe d’opposition politique et pour asseoir leur autorité. Nous ne retracerons pas cette histoire ici que les arabophones pourront découvrir par exemple dans le livre l’Histoire de la Mecque d’Al-Azraqui. Les arceaux décorés de mosaïque et les colonnes de marbre venus de Syrie et d’Égypte commencèrent au fil des temps à décorer la Mosquée, malgré la mise en garde du Prophète à ce sujet…

Les vastes chantiers des Ottomans et Mamelouks.

Si les premières reconstructions et extensions eurent lieu après des dévastations des guerres, celles des périodes Ottomane, Turque, et Mamelouke, survinrent pour des raisons d’appartenance à un Minhaj – école juridique – plutôt qu’une autre. Ainsi la Mosquée connut plusieurs investissements dans la création d’écoles coraniques, madrassats, et dans des éléments architecturaux venus décorer la Mosquée Sacrée.

Les travaux venaient en particulier distinguer les maqamat, emplacements pour la prière, de l’école juridique ayant le plus de disciples à la Mecque, comme ce fut le cas du maqam Hanafi.

Servir le Haram était aussi une marque de distinction des Califes successifs, qui prirent ainsi depuis Salaheddin al Ayyoubi le titre honorifique de Serviteur des Deux Mosquées Saintes.

Cette histoire reste chère aux descendants de ces peuples, par exemple la Turquie, qui insiste auprès des autorités saoudiennes aujourd’hui pour que les dômes de l’époque ottomane par exemple autour du Mataf (lieu du Tawaf) soit restaurés à chaque extension (travaux en cours actuellement).

Dès la prise de pouvoir de la dynastie des Saud en Arabie, l’extension du Haram devint une priorité pour tous les rois successifs du Royaume. En 1925, puis en 1941 suite à une inondation, le roi AbdelAziz programma des travaux de reconstruction et d’extension de la Mosquée Sacrée. Ses fils, successifs suivirent le pas, jusque reprendre à partir du roi Faysal le titre Ottoman de Serviteur des deux mosquées. La capacités d’accueil dans les années 60 atteignit les 400 000 fidèles.

Le roi Fahd continua l’extension jusqu’à porter la superficie du Haram à 300 000 m² et ainsi étendre l’accueil des pèlerins à plus d’un million chaque année. Mais les travaux les plus ambitieux ont été lancé par le défunt roi Abdallah, qui n’aura par contre pas survécu au plus grand agrandissement jamais réalisé.

Le projet d’extension en cours.

La maquette de la Mosquée Sacrée selon sa configuration après les travaux en cours de réalisation est exposée au musée de la Mecque. Elle montre à quel point l’extension des lieux visant un passage en 10 ans d’une capacité de 5 millions de pèlerins à une capacité de 20 millions de pèlerins par an est ambitieuse. Les montants en jeu dépasseraient les 20 milliards de dollars.

Le Masjid al Haram pourra à terme accueillir plus d’un million deux cent mille pèlerins simultanément dans des conditions de pèlerinage optimal. Ces projets sont également accompagnés de projets annexes comme le Métro de la Mecque en cours d’appel d’offre avec 189km de lignes de métro ou le projet immobilier de Jabal Omar qui vise la construction en sept phases de pas moins de 39 tours de résidences, hôtels et surfaces commerciales attenantes au Haram.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Quand une Française remet Donald Trump à sa place.

L’agression d’un militaire au Carrousel du Louvre, vendredi 3 février, a directement fait réagir Donald Trump qui s’est fendu d’un tweet relayant des informations erronées.

« La France n’est pas à nouveau à cran ».

Le nouveau président des Etats-Unis a partagé un tweet confus le jour de l’attaque : « Un nouveau terroriste islamiste radical vient d’attaquer le musée du Louvre à Paris. Les touristes ont été enfermés. La France à cran, à nouveau. SOYEZ INTELLIGENTS LES ÉTATS-UNIS ». Nombreux ont été les internautes à s’être indignés face à cette récupération politique aberrante. Parmi eux, une Française, dont la publication facebook qu’elle adresse à Donald Trump en réponse à son tweet a été partagé plus de 250 000 fois.
« Cher Monsieur Trump, merci de votre inquiétude.
Un homme a en effet attaqué un soldat avec deux machettes, ce matin à Paris.
Ce n’était pas au musée du Louvre, mais au Carrousel du Louvre, qui est un centre commercial (ce qui est moins symbolique que ce que vous laissez entendre).
Il n’a attaqué aucun touriste (ou Français, à l’exception du soldat, merci encore de votre inquiétude).
On a gardé la foule à l’intérieur après, sur les ordres de l’armée, pour des raisons de sécurité, mais pas à cause d’une possible prise d’otage. (votre tweet est – volontairement ? – ambigu). La France n’est pas à nouveau à cran, pas du tout.
J’ai appris l’attaque dix heures après qu’elle se soit produite (même si les médias en ont parlé avant), et j’ai passé une heure et demie dans un autre centre commercial à Paris pendant le déjeuner, sans qu’il n’y ait aucune forme de renforcement militaire (pas plus que ce que nous avons déjà depuis Charlie Hebdo ou les attaques de novembre 2015).
Oh, au fait… le suspect vient d’Égypte, vous savez, le pays dont vous n’avez pas banni l’accès aux États-Unis (à cause de vos affaires personnelles là-bas ?).
Vous encouragez la peur avec votre déformation de la vérité.
Cordialement, Egie Wild.
PS: SOYEZ INTELLIGENT LES ÉTATS-UNIS: Ne croyez rien de ce qu’il dit, avant d’avoir d’abord vérifier les faits. »

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le Pape François appelle à prier pour nos soeurs et frères Rohingyas.

Ce mercredi 8 février, considéré comme « Journée de prière et de réflexion contre la traite des personnes », a vu le Pape François appeler à prier pour les Rohingyas.

Tués, juste parce qu’ils sont de tradition et de foi musulmane.

Depuis le Vatican, dans son discours, le Pape a encouragé les initiatives prises par les personnes luttant contre la maltraitance des enfants notamment. Un message fort a aussi été adressé aux gouvernements afin de rendre leur dignité aux peuples asservis. Des efforts doivent être faits sur le sujet a dit le Pape. Revenant sur le sort des Rohingyas, il a demandé à ce que des prières soient faites pour eux. Ces derniers sont «exploités, chassés de Birmanie, passant d’un côté à l’autre parce que parce que personne ne veut d’eux ». Le Pape a ajouté : « depuis des années ils souffrent, sont torturés, tués, juste parce qu’ils sont de tradition et de foi musulmane ».

Un message important alors qu’une flottille est actuellement en route pour apporter une aide humanitaire aux Rohingyas.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : #MuslimBan : pourquoi pas la même chose en France pour Marion Maréchal Le Pen.

Marion Maréchal Le Pen n’a pas écarté l’idée de voir un décret anti-immigration ou un Muslim Ban en France. Le Front National serait donc prêt à s’inspirer de Donald Trump.

Le Muslim Ban : une bonne chose pour la députée du Vaucluse.

Se sentant poussé par l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, le FN croit en ses chances pour la prochaine élection présidentielle. Questionné sur le sujet du décret anti-immigration américain, Marion Maréchal Le Pen a déclaré dans l’émission « Grand Rendez-Vous » que le principe de précaution justifiait une telle décision. Le Muslim Ban est donc une bonne chose pour la députée du Vaucluse puisque permettant de lutter contre le terrorisme.

Cependant rien ne dit si le Front National se limitera aux sept pays visés par le Muslim Ban. Il pourrait bien voir plus large !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une famille musulmane canadienne refusée de se rendre aux États-Unis.

Fabwa Alaoui vit au Canada depuis 22 ans. Elle a tenté de se rendre le week-end dernier à Burlington, aux États-Unis, pour une virée shopping avec ses deux enfants et sa cousine. Arrivée au poste frontalier de Philipsburg, elle a dû subir un interrogatoire durant plus de 4 heures par des douaniers américains.
« Est-ce parce que nous sommes musulmans ? »

Fabwa Alaoui livre son témoignage au média canadien TVA Nouvelles : « On nous a demandé quel était notre pays d’origine. Je leur ai dit que j’étais originaire du Maroc. Ensuite, ils ont réclamé nos cellulaires. Ils ont exigé nos mots de passe et ont fouillé le contenu de nos téléphones pendant une heure ». Pour Fabwa, cela ne fait aucun doute, sa famille est victime de discrimination : « Est-ce parce que nous sommes musulmans ou parce que je suis voilée? Les douaniers m’ont même demandé si je connaissais les victimes des attentats à la mosquée de Québec. Dans mon cellulaire, ils ont découvert un message qui indiquait que j’avais fait un don pour les familles des victimes. »

Fadwa et sa famille ont dû revenir sur leurs pas, leur téléphone portable contenant « des vidéos et choses contre nous » d’après les douaniers américains. Une accusation non recevable pour cette famille, dont le média TVA Nouvelles a récolté le témoignage.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Qatar : 500 millions de dollars par semaine pour organiser la Coupe du Monde 2022.

Pays organisateur de la Coupe du Monde de football en 2022, le Qatar dépense 500 millions de dollars par semaine afin de se doter des infrastructures nécessaires.

Une Coupe du Monde à 200 milliards de dollars.

Ali Shareef Al-Emadi, ministre des Finances qatari, s’est adressé à des journalistes étrangers sur le sujet. Ainsi le coût total pour les travaux atteint les 200 milliards de dollars. Une somme astronomique qui n’est pas seulement consacrée à la mise à disposition des stades. En effet, il est aussi nécessaire de rénover ou construire autoroutes, voies ferrés, aéroports, ports, hôtels, hôpitaux… C’est donc tout le Qatar qui se prépare à recevoir cette Coupe du Monde de football.

Cependant notons que les organisations des droits de l’homme ont souvent pointé du doigt les conditions difficiles dans lesquelles travaillaient les ouvriers sur les chantiers.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : La Radio Franceinfo détruit un cliché sur les immigrés.

Dans l’émission « l’instant détox » diffusée par Franceinfo, le journaliste Julien Pain a interrogé ce mardi des passants dans les rues de Paris avec pour nouveau thème : Les immigrés vont-ils couler l’économie française ?

Lorsque Julien Pain demande à deux passantes si elles se sentent en danger face à l’arrivée d’immigrés en France, qui seraient amenés à prendre leur travail, leur réponse est instinctive : « Bien sûr ». Elles se justifient également : « Et puis, on offre des formations, on apporte des aides de toute sorte. » Pourtant, le journaliste indique qu’aujourd’hui 320 000 emplois en France ne sont pas pourvus en raison des difficultés à recruter, qu’il s’agisse des métiers du bâtiment ou encore ceux de la restauration. Il rappelle également que l’Allemagne, qui a accueilli 213 000 réfugiés les huit premiers mois de 2016, a connu une croissance record de 1,9% la même année.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Aulnay-sous-Bois : Théo invité par l’Inter Milan à assister à un match.

Théo a reçu mardi 7 février la visite de François Hollande à l’hôpital de Aulnay-sous-Bois, où il est hospitalisé depuis jeudi dernier après avoir été agressé par 4 policiers.

Cette rencontre entre les deux hommes, durant laquelle Théo portait un maillot de l’Inter Milan, est devenue rapidement virale et a attiré l’attention du club italien. Touché par la violente interpellation dont a été victime Théo, le club a invité le jeune homme de 22 ans à assister à un match de l’Inter Milan à San Siro. Le journal sportif italien Calciomo a annoncé la nouvelle ce matin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Montfermeil : La police frappe et humilie des riverains : Témoignage.

Professeur d’Histoire et auteur d’un essai sur la cité des Bosquets, J-R Kechaoua délivre sur les réseaux sociaux un témoignage édifiant de violences policières.

Alors que des émeutes se sont déclenchées suite au viol de Théo par 4 policiers, paradoxalement les récits de violences policières se multiplient partout en banlieue comme une ultime provocation.

C’est dans la célèbre cité des Bosquets que ces violences gratuites et humiliations ont eu lieu.

Le récit est dramatique et nous laisse comprendre aisément pourquoi les révoltes naissent un peu partout …

Témoignage :

À quoi joue la police ?
Hier, les policiers anti émeutes sont intervenus avec une violence inouïe dans le quartier des Bosquets à Montfermeil.

À la recherche de quelques jeunes ayant lancé des feus, la police descend dans un sous sol où des jeunes adultes jouent tranquillement aux cartes. Plus âgés ils n’ont rien à voir avec les petits émeutiers. Une vingtaine de policiers leurs foncent littéralement dessus en criant.

Les jeunes courent mais se font attraper à l’extérieur. Balayettes, coups de pieds dans la tête, coups de matraque, on les traîne par terre puis palpation des parties intimes sur des jeunes allongés et rangés face contre un sol jonché de saleté. « Connard », « Fils de pute » « t’as compris maintenant ?  » Ils sont obligés de répondre » j’ai compris  » au risque d’être de nouveau frappés. Téléphones arrachés pour supprimer les photos puis jetés face contre le sol pour les abîmer. Quand les policiers ont réalisé qu’ils n’avaient pas à faire aux petits émeutiers ils sont partis sans demander leur reste laissant cette petite dizaine de jeunes adultes totalement choqués par cette humiliation. Si on voulait que la banlieue prenne feu, on ne s’y prendrait pas autrement.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Clic pour voir la Source de l’article
France : Policiers accusés du viol de Théo laissés en liberté : l’analyse de Karim Achoui.

Dans la désormais, dramatiquement célèbre, affaire des policiers présumés violeurs, à Aulnays-sous-bois, le juge des libertés et de la détention de Bobigny, a décidé de placer les suspects sous contrôle judiciaire.

Aujourd’hui, donc, les 4 policiers accusés de faits gravissimes sont libres. Que penser d’une justice qui laisse des présumés violeurs dehors?!…si ce n’est qu’elle est, antithetiquement, profondément injuste. Cette décision est aberrante -d‘autant plus que le viol est avéré- et s’oppose à la jurisprudence.

La double lecture des charges se contente de participer à la consommation du divorce entre le peuple et la Justice, pourtant en son nom rendue, creusant toujours davantage de fossés. L’inintelligibilité, juridique et factuelle, de ce genre de décisions ne fera qu’accroître le sentiment d’impunité des fonctionnaires de police et d’inégalité devant la loi, et ne peuvent être ignorées par une justice qui se rendrait partiale et à dimensions variables.

De plus, le procureur de la République devrait justifier son choix et commenter les raisons qui ont conduit la Justice à libérer instamment des policiers contre lesquels pèsent des charges lourdes.

En effet l’article 11 du Code de procédure pénale autorise le Procureur à dévoiler les éléments objectifs d’une instruction afin d’informer les citoyens.

François Hollande tout comme son premier ministre, Bernard Cazeneuve, se sont insurgés face à cette abominable affaire.

Aujourd’hui, le parquet et le parquet général doivent donc, par la voie de l’appel, envoyer un signal fort à la justice, pour que la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris réexamine la question de la détention des policiers.

En effet, l’article 185 du code de procédure pénale, offre la possibilité au procureur de la République d’interjeter appel d’une ordonnance du juge d’instruction ou du juge des libertés et de la détention, dans les 5 jours suivant la notification de la décision. Le procureur général dispose,lui, d’un délai de 10 jours pour faire de même.

L’appel du parquet me semble fondamental afin de redonner à la justice son sens premier, permettant à la chambre d’instruction de réformer le placement sous contrôle judiciaire des présumés violeurs, et de potentiellement les incarcérer. Il s’agit d’une nécessité d’ordre juridique et d’ordre public!

Et là, alors seulement, la justice aura accompli son oeuvre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Russie : la loi sur la dépénalisation des violences domestiques promulguée.

Surnommée « la loi sur les gifles », elle a été adoptée à l’unanimité par les députés fin janvier et votée début février par les sénateurs. Alors qu’elle est très critiquée, le président russe Vladimir Poutine l’a promulguée ce mardi 7 janvier.

La nouvelle législation allège les peines encourues pour les violences commises au sein du cercle familial (enfants, conjoints) tant qu’elles n’ont pas donné lieu à de séquelles graves. Le coupable encourait auparavant une peine de deux ans, aujourd’hui il aura une simple amende de 30 000 roubles (470 euros), sauf en cas de violences graves ou de récidive.

Cette loi controversée a été très critiquée par les militants des droits humains russes qui estimaient, entre autres, qu’elle affaiblit la lutte contre les violences domestiques. « Corriger une anomalie », c’est ainsi que se sont justifiés les députés conservateurs à l’origine du texte de loi. Leur volonté serait de rééquilibrer la loi russe : les auteurs de violences domestiques étaient poursuivis au pénal, tandis que les violences commises en dehors du cercle familial relevaient, elles, du droit civil.

Anita Soboleva, présidente de la Commission pour les droits sociaux au Conseil pour les droits de l’homme, s’oppose à cette loi et s’inquiète que les citoyens ne retiennent pas que cette loi est indulgente avec les agresseurs. « Il est important que cet article ne soit pas modifié. Sinon, ce sera un signal très clair pour tous ceux qui aiment donner la liberté à leurs mains à la maison. Le signal qu’ils peuvent frapper qui ils veulent et s’en sortir avec une amende de 30 000 roubles, qu’ils prendront dans le budget de la famille qui manque déjà de moyens », a-t-elle déclaré à RFI.

Selon l’Agence nationale des statistiques, 49 579 affaires de violences domestiques ont été recensées en Russie en 2015, dont 35 899 impliquant des violences contre une femme. Quelque 7 500 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon en 2015, affirme l’association ANNA, qui vient en aide aux femmes victimes de violences

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pakistan : le film Raees interdit, accusé de stigmatiser les musulmans.

Le gouvernement pakistanais a pris la décision d’interdire la projection dans les salles de « Raees », une superproduction de Bollywood. Mubahsar Hassan, président du Bureau de la censure, a déploré auprès de l’AFP un film qui « présente les musulmans comme des terroristes et des gens violents ».

Un autre responsable déclare que « ce film envoie le message que tous les musulmans sont (…) des criminels, tandis que les hindous sont des gens respectables qui les empêchent de mal agir ». Raees raconte l’histoire d’un gangster qui, dans les années 1980, a fait fortune dans la contrebande d’alcool. Il est sorti dans les salles indiennes le 25 janvier dernier.

Les films indiens sont très appréciés au Pakistan et l’acteur Shah Rukh Khan, vedette du film, jouit d’une immense popularité. L’interdiction a donc suscité de nombreuses réactions de dépit.

Le cinéaste et journaliste pakistanais Hasan Zadi a tweeté que « l’interdiction de #Raees est un exemple du type d’absurdités perpétrées par les croisés de la morale et les bureaucrates serviles du Pakistan ». L’écrivain Haji S. Pasha s’est, lui, ému du cas de Mahira Khan, une actrice pakistanaise qui y interprète son premier grand rôle : « Bannir Raees, c’est bannir Mahira qui fait ses débuts d’actrice. Pourquoi autant de haine envers Mahira ? »

En revanche, l’avocate et universitaire Yasmeen Ali soutient la censure, dénonçant un long métrage qui montre « des musulmans d’une branche spécifique de l’islam en train de commettre des crimes et d’agir en terroristes

Les relations diplomatiques entre l’Inde et le Pakistan sont toujours tendues. En octobre dernier, les cinémas pakistanais ont choisi de ne plus projeter de films bollywoodiens. Ce n’est qu’en janvier que l’opération de boycott a pris fin. L’Indian Motion Pictures Produces Association, organisme de représentation des studios indiens, avait en retour interdit aux acteurs et aux techniciens pakistanais de travailler à Bollywood.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un homme tentant de s’immoler à La Mecque arrêté.

Plus de peur que de mal. Un homme d’une quarantaine d’années aurait tenté de s’immoler face à la Kaaba lundi 6 février au soir. Selon le site saoudien Sabq cité par ArabNews, un citoyen saoudien aurait vu l’homme se verser du liquide sur lui-même à l’aide d’une fiole. Voyant que le liquide contenait de l’essence, le témoin de la scène aurait saisit le flacon et crié en demandant de l’aide.

Les autorités saoudiennes ont réussi à l’en empêcher. La scène, en partie filmée, a été relayée sur les réseaux sociaux. On y voit, près de la Kaaba, des personnes hurler, provoquant l’arrivée de policiers qui embarquent un homme avec eux sous les cris des pèlerins.

L’homme d’une quarantaine d’années « a été détenu avant qu’il continue avec son acte d’auto-immolation dramatique et son comportement indique qu’il est mentalement malade. Toutes les mesures nécessaires seront prises », a déclaré Raed Sameh Al-Sulami, porte-parole des forces spéciales saoudiennes.

Les autorités, qui ont décrit l’homme comme un malade mental, a démenti la rumeur selon laquelle il aurait volontairement tenté de mettre le feu au tissu recouvrant la Kaaba.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le pyromane d’un Centre islamique de Floride condamné à 30 ans de prison.

A l’énoncé du verdict sans appel qui l’envoie croupir à vie derrière des barreaux, John Schreiber, 32 ans, le pyromane du Centre islamique de Fort Pierce, en Floride, mû par une islamophobie pathologique ayant culminé dans la folie criminelle le 11 septembre 2016, n’a pas bronché, accusant le coup sans la moindre effusion de colère.

Ce redoutable incendiaire, animé par une soif de vengeance qui fut aiguisée par le carnage commis quatre mois plus tôt, en juin 2016, par Omar Mateen dans une discothèque d’Orlando, n’avait pas choisi sa cible au hasard, ni la date fatidique pour commettre l’irréparable.

En effet, la mosquée dont il avait décidé de faire un brasier incandescent était celle que fréquentait, épisodiquement, le « terroriste » américain de 29 ans, d’origine afghane, au profil trouble et à la vie instable, entré dans les annales de l’histoire des Etats-Unis pour avoir perpétré la plus grande tuerie de masse du pays (49 morts). Quant au jour J, il correspondait non seulement à la commémoration du 15ème anniversaire des attentats du World Trade Center, mais coïncidait aussi, exceptionnellement, avec la célébration de l’Aïd al-Adha. De quoi frapper un grand coup sur le sol de la bannière étoilée, en signe de représailles inflammables et ravageuses !

Les pompiers au chevet du Centre islamique de Fort Pierce.

Si, fort heureusement, les flammes destructrices qui dévorèrent le Centre islamique de Fort Pierce n’ont fait aucune victime, elles ont en revanche terriblement assombri la grande fête de l’islam en Floride et partout ailleurs, dans les autres Etats limitrophes ou plus éloignés, plongeant l’ensemble de la communauté musulmane américaine dans la consternation.

Condamné à 30 ans de prison, John Schreiber, défavorablement connu des services de police et qui avait déjà eu par le passé maille à partir avec la justice, a eu beau se défendre d’éprouver un fort ressentiment envers les musulmans, il a échoué à gagner la clémence du juge devant lequel il comparaissait lundi dernier.

Face à ses dénégations peu crédibles, celui-ci lui a opposé la virulence de sa prose haineuse déversée sur Facebook qui ne laissait subsister aucun doute sur la fureur raciste qui bouillonnait en lui. « C’est horrible de s’attaquer à un lieu de culte ! », lui a-t-il reproché avec une véhémence empreinte de gravité, en espérant que cette peine exemplaire s’avérera suffisamment dissuasive pour freiner les ardeurs incendiaires d’autres criminels islamophobes en puissance.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Home Island, l’île où 85% des maisons sont tournées vers La Mecque.

A l’autre bout du monde, dans le lointain village de Bantam, le plus important de Home Island, une île australienne ensoleillée qui compte 500 âmes, nul besoin de boussole pour trouver, non pas le nord, mais la direction de la Qibla !

En effet, sur cet îlot azuré qui fait partie de l’archipel coralien des îles Coco, les visiteurs savent au premier coup d’œil dans quel sens se tourner pour prier vers La Mecque. Il leur suffit de poser leur regard sur les maisons locales, pleines de charme et pittoresques, dont 85% d’entre elles présentent la particularité d’être orientées vers la Terre sainte, pour conserver tous leurs repères, en totale confiance.

C’est en 1906 que les habitants de ce hameau, entouré d’une eau turquoise, découvrirent l’islam, avec le débarquement du capitaine William Killing de la Compagnie de l’Inde Orientale, et à travers les ouvriers des pays de l’Asie de l’Est et des esclaves montés à bord de son bateau qui furent les premiers musulmans à fouler le sol de leur petit territoire insulaire. Mais il faudra attendre la venue de deux commerçants écossais, un peu plus tard, pour que naisse un véritable engouement pour l’islam, précise le journal britannique The Guardian.

Un siècle s’est écoulé sans que ne s’émousse ce vif intérêt pour les enseignements coraniques, bien au contraire. La foi des quelque 500 villageois, majoritairement d’origine malaisienne et tous musulmans, qui peuplent aujourd’hui Home Island a traversé les époques en en ressortant vivifiée, à l’image de la jeune génération qui se passionne pour l’étude de l’islam et les activités cultuelles et culturelles afférentes.

Dans ce petit coin de paradis musulman qu’est Home Island, bordé par une forêt de cocotiers et orné de longues plages de sable blanc, dès que résonnent les modulations de l’Adhan, une longue procession de femmes et d’hommes se forme, revêtus respectivement de leurs plus beaux voiles et kamis, et chemine, profondément recueillie, vers la seule et unique mosquée de l’île qui resplendit dans le paysage, inondée de soleil.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
La sécurité de l’AP arrête un étudiant et convoque deux autres pour enquête
.
Un homme âgé meurt renversé par un colon au sud de Bethléem
.
Les médias appellent à une campagne internationale pour la libération du journaliste al-Qiq
.
Incursion sioniste à Beit Hanoun et des tirs sur les agriculteurs à Rafah
.
L’armée israélienne envahit Naplouse et boucle les villes
.
La police israélienne encercle le village d’Umm al-Hiran au Néguev
.
181 nouveaux logements approuvés à Jérusalem
.
Hébron: Fermeture d’une maison en vue de s’en emparer
.
Démolition d’une installation palestinienne au nord de Jérusalem
.
Le journaliste Mohammed al-Qiq placé en isolement
.
12 Palestiniens kidnappés dans des raids et des arrestations en Cisjordanie occupée
.
5 jeunes Jérusalémites arrêtés
.
Al-Qassam: Nous avons reçu des offres israéliennes pour un nouvel accord d’échange de prisonniers
.
18 ouvriers blessés dans un accident à l’ouest d’Hébron
.
Les forces d’occupation détruisent des installations palestiniennes à Toubas
.
Naplouse: Les forces d’occupation arrêtent deux jeunes de Sabsatia
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 11 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 11 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Parfum et marché du Paradis.

La Demeure Éternelle possède des délices indescriptibles que nous avons précédemment évoqué. Nous allons à présent nous intéresser à la merveilleuse odeur du Paradis, à la voix qui appellera du milieu du Paradis et au marché qui se trouve au sein de la Demeure rêvée incha Allah.

L’évocation de ces points se fera sur l’appui de deux ouvrages que sont « Le Paradis » et « Les délices du Paradis » respectivement écrits par Ibn Qayyim al-Jawziyya et Ibn Kathir (qu’Allah leur fasse miséricorde).

Le parfum du Paradis se sent « à une distance de soixante-dix ans de marche ».

Le parfum du Paradis est un bienfait qu’Allah accordera à Ses pieux serviteurs. Ainsi, sentir l’odeur du Paradis ne sera pas permis à tous. En ce sens, selon Abu Hurayra, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui tue une âme sous contrat (c’est-à-dire : signant un accord de ne pas la tuer) avec le serment de Dieu et de Son Prophète, et qu’il ne le respecte pas, l’odeur du Paradis lui sera interdite, d’une distance de soixante-dix ans. » (Rapporté par At-Tirmidhy).

De même, cette odeur sera interdite à d’autres personnes. C’est ainsi que l’imam Ahmed rapporte, d’après ‘Abdullah Ibn ‘Amr que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui s’attribue un père qui n’est pas le sien, alors qu’il sait qu’il n’est pas son père, ne sentira pas le parfum du Paradis. Son parfum se sent pourtant à une distance de soixante-dix ans de marche. » Sentir le parfum du Paradis est donc un privilège qu’Allah offrira aux serviteurs honnêtes et sur le droit chemin incha Allah.

L’odeur du Paradis est de deux sortes. C’est en ce sens qu’Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) affirme : « La senteur du Paradis est de deux sortes : la première senteur est présente dans notre monde, et il arrive que les âmes puissent parfois la sentir sauf les êtres humains ; et une senteur, comme on sent les fleurs, cette odeur est également sentie par les élus. Dans notre monde, il n’y a que les Prophètes, les Messagers et certains élus (comme Anas Ibn Nadar), qui ont pu sentir cette odeur. » Ce savant souligne donc le fait que les deux types de parfum du Paradis ne sont accessibles qu’à ceux à qui Allah l’a permis. Puissions-nous bénéficier de ce privilège dans l’au-delà incha Allah.

Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) a déclaré que parmi les élus qui ont senti l’odeur du Paradis sur terre, se trouve Anas Ibn Nadar. Il nous semble donc intéressant de relever ce récit, établi dans les deux Sahih, d’après Anas ibn Malik et Sa’d ibn Mu’adh : « Le jour d’Uhud, Anas ibn Nadar passa auprès de nous et dit : « Je sens à Uhud le parfum du Paradis. » Ce jour-là, il combattit jusqu’à la mort. Son corps ne fut pas reconnu à cause de ses nombreuses blessures. Seule sa sœur, Arrabi’ bint Nadar, le reconnut grâce à la forme du bout de ses doigts. On lui a compté plus de quatre-vingt blessures par l’épée, par lance et par flèches. » Qu’Allah l’agrée !De son côté, Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) commente à ce sujet : « Anas avait senti le parfum du Paradis sur terre alors qu’il est au-dessus des cieux, à moins que, ce jour-là, il ait été rapproché des croyants. Allah est plus savant. »

Une voix qui appelle du milieu du Paradis.

Lorsque les habitants du Paradis pénétreront dans les jardins, une voix se fera entendre du milieu de ceux-ci. Ainsi, Abi Saïd rapporte selon Abu Hurayra que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Une voix appelle : Vous serez éternellement en bonne santé. Vous vivrez indéfiniment, vous serez perpétuellement jeunes, vous serez interminablement dans les bienfaits. Dieu dit : {Et lorsque Dieu te les faisait paraître dans ton rêve peu nombreux et s’Il te les avait fait paraître nombreux, vous auriez sûrement perdu courage et vous vous seriez disputés au sujet des affaires. Mais Dieu vous sauva de la discorde. Il est certes parfaitement connaisseur de la véritable image des poitrines.} (Sourate 8 : Verset 43). » (Rapporté par Muslim). Une voix s’exclamera donc du milieu du Paradis pour s’adresser à ses habitants. Cette voix apportera la bonne nouvelle de la santé éternelle, de la jeunesse perpétuelle et du bonheur infini.

Le marché du Paradis.

Il est unanimement reconnu qu’il existe un marché au Paradis. Ce fait peut nous paraître comparable à la vie d’ici-bas mais il n’en est rien. Le marché du Paradis est incomparable à celui que nous connaissons car il se trouve dans la Demeure Parfaite. En effet, selon Anas Ibn Malik, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Au Paradis, il y a un marché vers lequel ses habitants se rendront tous les vendredis. La bise souffle du nord sur leur visage et sur leurs habits, les rafraîchissant et les embellissant. Ils retourneront vers leurs femmes. Leur beauté s’amplifiera. Leurs femmes diront : par Dieu vous êtes encore plus beaux. Et les hommes de répondre : votre beauté s’est également amplifiée. » (Rapporté par Muslim). Ainsi, le vent qui soufflera au marché du Paradis apportera une beauté encore plus importante à ses habitants.

De plus, lorsque les gens du Paradis sortiront pour aller au marché le vendredi, ils seront imprégnés de musc. En ce sens, l’imam Ahmed rapporte qu’ « il y aura des dunes de musc. Dès qu’ils sortiront, le vent soufflera pour les imprégner. » Macha Allah, le marché du Paradis, tout comme son parfum sont d’une valeur que l’on ne peut saisir.

Qu’Allah nous permette d’entrer au Paradis et d’y sentir son doux parfum. Puisse-t-Il nous accorder la santé éternelle et la jeunesse sans fin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La gravité de se moquer, humilier ou médire sur son frère.

Allah (Soubhana wa ta’ala) dit dans le Coran (Sourate houjourat 49 v10): «Ô vous les croyants qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe car ceci son peut-être meilleur et que des femmes ne se moque pas d’autre femme car celle-ci peuvent être meilleur et ne vous dénigrer pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets injurieux, quel vilain mot que perversion lorsqu’on a déjà la foi et quiconque ne se repend pas cela sont parmi les injuste».

L’Islam est très clair au sujet de la médisance et la calomnie, ils font partie des plus graves péchés car ne pas savoir retenir sa langue des ragots et des potins entraîne une multitude de mauvaises actions dont on a malheureusement peu conscience.
Une mauvaise habitude qui tend à se banaliser tout comme la vulgarité, le mensonge et parler inutilement sans qu’il n’y ait un intérêt spirituel derrière. Au même titre, les plaisanteries excessives peuvent tourner à la moquerie, des attitudes qui mènent immanquablement à la sournoiserie et à la polémique.

Parler avec excès peut tout aussi bien nous entraîner vers le mépris voire la colère, un comportement proscrit par l’Islam. Il est de notre devoir de nous soigner de cette maladie en pratiquant la « ibadah ».
Améliorer notre langage en bannir les mensonges et la méchanceté tout en nous efforçant de ne dire que la vérité comme Dieu nous l’a ordonné sont des actes de « Ibadah », même si cela n’implique pas de prier ou de faire des invocations.
Faire don aux pauvres, donner à manger à ceux qui ont faim, prendre soin des malades, tout cela fait partie de nos obligations dU musulman, tout comme de travailler et de subvenir aux besoins de notre famille, en tout cela nous ne cherchons qu’une seule chose, la satisfaction d’Allah soubhana wa ta’ala.
Toutes nos activités et notre vie entière ne devraient être vouées qu’à la « Ibadah » conformément aux lois de Dieu et notre objectif ultime est de satisfaire Dieu.
Et parmi ces nombreuses activités qui ponctuent notre quotidien, la parole y tient un rôle prépondérant car il est tellement facile de se laisser aller à la médisance.

Le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) a dit : «Heureux est celui qui retient le surplus de sa langue et dépense le surplus de son argent ». (hadith Hassan rapporté par Al Bayhaqi et Al Baraouiy).
Nous pouvons nous exprimer librement, il s’agit d’un droit inaliénable que nous confère Dieu mais à nous d’en assumer les conséquences en cas d’abus. Car Allah nous avertit qu’il y a des Anges scribes qui écrivent chacune de nos paroles, « ils ne prononcent pas une seule parole sans avoir auprès de lui un observateur près à l’inscrire près à la recueillir près à la noter ».(Sourate 50 Qaf – V17-18).

Mettre une personne dans l’embarras en essayant de la ridiculiser en mettant en évidence ses défauts ou ses faiblesses et ceci même si vous avez raison n’en reste pas moins blâmable.
Le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) dit dans un hadith rapporté par al tirmidi d’après ikrima ibn ‘abass :« n’agace pas ton frère et ne fait pas acte de sournoiserie envers lui, ne plaisante pas avec lui et ne lui donne pas un rendez-vous sans y aller et une promesse sans la tenir »
Dans la sourate Al-Houjourat au verset 10, Allah dit : «Certes, les croyants sont des frères».
Pour cette raison, le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) a dit : «ne soyez pas grossier dans votre langage car Allah n’aime pas la grossièreté ni l’obscénité. C’est un acte d’indécence d’insulter son frère quant au fait de le combattre c’est un acte d’impiété».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Insolite: La statue de la Liberté est inspirée par une femme musulmane.

L’information nous est rapportée par Directmatin:

Donald Trump le sait-il ? La statue de la Liberté a été dessinée par le Français Frédéric-Auguste Bartholdi sur le modèle d’une femme musulmane, comme l’ont rappelé récemment certains médias américains comme le Smithonian.

La statue a été offerte par la France aux Etats-Unis pour leur centenaire, en 1875, afin de célébrer l’alliance formée entre les deux pays durant la Révolution française. C’est Alexandre-Gustave Eiffel qui a été chargé de mettre au point la structure de la statue.

Lorsqu’on lui a demandé d’imaginer cette oeuvre, Bartholdi a décidé de s’inspirer de l’art égyptien. En 1855, il avait visité les monuments nubiens à Abou Simbel, où l’on trouve des tombes gardées par d’immenses statues. Il s’était alors pris de passion pour l’Egypte antique, et avait imaginé une statue colossale représentant la liberté, qui aurait trouvé sa place à l’entrée du canal de Suez. Et cette figure féminine a pris «la forme d’une paysanne voilée», comme l’a expliqué l’historien Barry Moreno, spécialiste de la Statue de la Liberté, au Smithonian Institute. Une femme musulmane, donc.

Mais l’Egypte, qui avait dépensé beaucoup d’argent pour contruire le canal de Suez, avait rejeté le projet de Bartholdi, jugé trop cher. Bartholdi ne renoncera toutefois pas à son projet, et finira par l’utiliser pour la statue de la Liberté, qui accueillait traditionnellement les migrants ayant fui l’Europe pour rejoindre les Etats-Unis, une terre de liberté censée permettre à chacun un nouveau départ. Avec les lois que tente de mettre en place Donald Trump sur l’immigration, la femme musulmane qui a servi de modèle à la statue, si elle vivait de nos jours, n’aurait sans doute pas pu mettre les pieds sur le territoire américain.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amnesty International : 13 000 détenus tués en 5 ans dans une prison syrienne.

Un rapport préoccupant d’Amnesty International parle d’une politique d’extermination menée par le régime de Damas. 13 000 détenus ont été tués en 5 ans dans la prison de Saidnaya, qualifiée d’abattoir humain.

Pendaisons, viols, passages à tabac…

Ce sont des gardiens, des détenus et des juges qui ont permis de faire la lumière sur la prison de Saidnaya, à une trentaine de kilomètres de Damas. Les témoignages recueillis par Amnesty International ont permis de savoir que derrière les murs de l’établissement, entre 2011 et 2015, 13 000 personnes ont été pendues suite à des procès arbitraires. Pendaisons, viols, passages à tabac… la liste des actes inhumains est longue. Amnesty International indique que la prison de Saidnaya compte encore des milliers de prisonniers, victimes de maltraitance.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une flottille humanitaire au secours des Rohingyas.

Une flottille humanitaire vient de partir de Malaisie pour venir en aide aux Rohingyas en Birmanie et au Bangladesh.

Des ONG s’unissent pour les Rohingyas.

Parti de Malaisie, le navire transporte des volontaires ainsi que de la nourriture et des produits de première nécessité. La flottille Alyia est le travail de plusieurs ONG. Najib Razak, Premier ministre malaisien, a indiqué que cette opération montre que les souffrances et les abus vécus par les Rohingyas n’ont pas été oubliés. « Assez, assez » , a-t-il répété au sujet du triste sort des Rohingyas actuellement. Par ailleurs, c’est le gouvernement birman qui devrait normalement distribuer l’aide envoyée. Notons également que Moussa de l’association Bani Street se trouve sur le navire.

Pour rappel, la communauté rohingya est la plus persécutée au monde et manque de tout. Vous pouvez suivre la flottille grâce au hashtag #FoodFlotillaForMyanmar sur les réseaux sociaux.

Clic pour voir la Source de l’article

***


#FillonGate : François Fillon présente ses excuses.

Embourbé dans le #FillonGate, François Fillon a tenu une conférence de presse lundi 6 février pour s’expliquer. Il a présenté ses excuses tout en indiquant qu’il n’y a rien eu d’illégal.

« Son salaire était parfaitement justifié ».

François Fillon a notamment présenté ses excuses aux Français, comprenant l’erreur d’employer sa femme et ses enfants. En parlant de Pénélope Fillon, il a indiqué que « son salaire était parfaitement justifié » pour les tâches qu’elle « occupait ». Il faut savoir que les politiques peuvent travailler avec des proches appartenant à leurs familles et les rémunérer. Cependant Pénélope Fillon a-t-elle réellement travaillé pour lui ou s’agit-il d’un emploi fictif ? Le candidat du parti Les Républicains a également fait publier sur son site internet les chiffres des salaires en question et de son patrimoine.

Cette clarification des choses sera-t-elle suffisante sachant que Pénélope Fillon a dit n’avoir pas travaillé pour son mari dans un reportage d’Envoyé Spécial ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


sioniste juif : Un texte de loi qui légalise le vol des terres palestiniennes.

Une nouvelle loi a été votée par le Parlement israélien lundi 6 février sur l’appropriation des terres palestiniennes. Un texte qui vient légaliser le vol des territoires en Cisjordanie occupée.

L’opposition israélienne est contre.

Approuvé par 60 députés et rejeté par 52 autres (dont l’opposition israélienne), ce texte vient une fois de plus mettre à mal la paix au Proche-Orient. En effet cette loi doit permettre à l’Etat israélien de s’approprier des terres se trouvant dans les Territoires Occupés Palestiniens. Ce vote a eu lieu en troisième lecture après que Benjamin Netanyahou ait d’ailleurs tenu l’administration Trump au courant, d’après l’AFP. Côté palestinien, l’OLP parle d’une légalisation du vol des terres et cela prouve « la volonté du gouvernement israélien de détruire toute chance de solution politique » .

La colonisation est un frein à la solution à deux Etats et une entrave à la paix entre Israéliens et Palestiniens. Le gouvernement israélien le sait mais continue sur ce terrain, sans faire l’unanimité au Parlement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Moussa Sissoko, joueur de l’équipe de France, apporte son soutien à Théo.

Le joueur de l’équipe de France, Moussa Sissoko, a apporté son soutien à Théo, 22 ans, violé par 4 policiers lors de son interpellation. Le jeune homme est toujours à l’hôpital et pourrait garder des séquelles importantes de cette agression policière.

Moussa Sissoko a souhaité montrer son soutien à Théo en publiant ce jour un tweet avec notamment le slogan « Justice pour Théo ». Un geste de sympathie de l’international français qui est originaire d’Aulnay-sous-Bois où s’est déroulé le drame.

De plus en plus de stars prennent position pour demander que cesse ces violences. Récemment c’est Jacques Faty, ex joueur de l’Olympique de Marseille, qui a également montré son soutien à Théo et Adama.

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Aulnay-sous-Bois: au moins 500 personnes marchent en scandant « justice pour Théo ».

Ce lundi, en début d’après-midi, près de 500 personnes ont marché en soutien à Théo, le jeune homme interpellé par quatre policiers jeudi soir. Les riverains du quartier de la Rose-des-Vents se sont dirigés vers le commissariat de la ville, en scandant « justice pour Théo ».

Lors de son interpellation, le jeune homme été gravement blessé au niveau de la zone rectale. Il est depuis hospitalisé. Les quatre policiers ont été mis en examen, dont un pour « viol », et ont été suspendus de leur fonction.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Lycée Averroès : accusé de diffamation, un ex-professeur relaxé.

Le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a relaxé, mardi 7 février, Soufiane Zitouni, accusé de diffamation par le lycée Averroès de Lille après une tribune parue en février 2015 dans Libération. Le professeur de philosophie y accusait alors l’établissement d’être « un territoire musulman » propageant « de manière sournoise et pernicieuse une conception de l’islam qui n’est autre que l’islamisme ».

Soufiane Zitouni, qui avait été condamné pour diffamation et injure non publique dans un autre procès l’opposant au lycée Averroès et après lequel un pourvoi en cassation a été formé, « n’a fait qu’exercer sa liberté d’expression et d’opinion » selon le tribunal, qui avait vu défiler, entre autres, des soutiens au professeur comme Mohamed Sifaoui mais aussi le politologue François Burgat, appelé à témoigner du côté de l’équipe dirigeante d’Averroès qui comptait Amar Lasfar en tête.

Lors du procès qui s’est tenu en février 2016, l’enseignant, qui travaille aujourd’hui dans un établissement privé catholique, déclarait avoir voulu « participer à un débat d’intérêt général », considérant l’islamisme comme « une conception de l’islam dangereuse pour la société » qui « favorise le communautarisme ». Au bout, le procureur a estimé que les propos de Soufiane Zitouni sont davantage « de l’ordre de la polémique » que de la diffamation.

Le directeur de la publication de Libération Laurent Joffrin a également été relaxé, de même que Mohamed Louizi qui avait partagé sur son blog une série de six articles concernant le lycée lillois. En outre, le lycée Averroès a été condamné à une amende de 5 000 euros pour les frais de justice.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Aulnay-sous-Bois : le soutien marqué de François Hollande à Théo.

Après une nouvelle nuit de violents affrontement entre des jeunes et la police à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis, l’exécutif français s’est décidé à intervenir.

Dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 février, 26 personnes ont été interpellées. Autour de la cité des 3000, une dizaine de véhicules ont été incendiés ainsi que deux tentatives d’incendies contre deux restaurants ont été recensées. Les forces de l’ordre ont, de leur côté, procédé à des tirs de sommation à balles réelles. Ces incidents font suite à la violente agression de Théo par quatre agents de police.

François Hollande a crée la surprise mardi 7 février en se rendant au chevet du jeune Aulnaysien de 22 ans à l’hôpital Robert Ballanger, situé à Aulnay. Le chef de l’État est resté une demi-heure avec Théo, arrêté pour 60 jours, et plusieurs membres de sa famille. « Je tenais à venir voir Théo ainsi que sa famille. Il a réagi avec dignité et responsabilité. La justice est saisie et va aller jusqu’au bout. J’ai une pensée pour Théo qui a un comportement exemplaire », a-t-il déclaré, cité par Le Parisien.

Il s’est exprimé mardi matin lors de l’inauguration le nouveau service d’accueil unique du justiciable (SAUJ) au tribunal de Pontoise. « La justice (…) est garante des libertés et les citoyens doivent comprendre que c’est le juge qui les protège », a-t-il assuré, ajoutant que « le juge prend la décision, y compris pour ouvrir une information judiciaire et pour qualifier les faits qui permettent au citoyen de savoir qu’il sera protégé si ses droits ont été bafoués, si son intégrité physique a été mise en cause, y compris par un agent des forces de l’ordre ». Dimanche 5 février, les quatre policiers avaient été mis en examen pour violences volontaires en réunion avant que la qualification de viol soit finalement retenue pour l’un d’entre eux.

Comme le chef de l’Etat, le Premier ministre Bernard Cazeneuve s’est exprimé pour la première fois sur cette affaire depuis les couloirs de l’Assemblée nationale. Il a plaidé pour plaidé pour « la plus grande fermeté » quand « il y a manquements graves » des forces de l’ordre. « Je sais à quel point les policiers et les gendarmes sont exposés dans la lutte antiterroriste et aux violences, mais ils doivent être à chaque instant absolument exemplaires », a-t-il ajouté.

Bruno Le Roux, le ministre de l’Intérieur, a pris la parole au sein de l’hémicycle, répondant aux interrogations du député de Seine-Saint-Denis, Daniel Goldberg. « Les faits que vous venez de décrire emportent une gravité évidente. Je veux ici dire que mes premières pensées s’adressent naturellement à ce jeune garçon, à sa famille et à ses amis » a-t-il dit. Le ministre a affirmé vouloir « rappeler à leur devoir d’exemplarité tous les fonctionnaires de police et de gendarmerie ». Il a assuré que « tous les éléments ont été transmis afin que la Justice puisse sans délai mener l’enquête » et qu’en conséquence il demande à « ce que chacun appelle à la sérénité ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : La ville de Québec refuse de financer un cimetière musulman.

Le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), où s’est déroulé la dramatique fusillade du 29 janvier, est sur le point de faire l’acquisition d’un terrain pour y aménager un cimetière.

Selon Radio-Canada, il s’agit d’un terrain à Lévis, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Les démarches ont été entreprises bien avant le drame et une assemblée extraordinaire devait entériner le projet dimanche 5 février mais a été repoussé compte-tenu des récents événements. Faute de cimetières et carrés musulmans, cinq des six victimes de l’attentat ont été rapatriés dans leurs pays d’origine pour y être enterrés tandis que le sixième a été enterré à Montréal.

Régis Labeaume, maire de la Ville de Québec, s’était engagé à aider les musulmans à obtenir leur premier cimetière. Mais lundi 6 février, il déclarait qu’il « n’est pas question que la Ville investisse dans la création d’un cimetière, ça va de soi. Ce n’est pas le rôle d’une ville d’investir dans la création d’un cimetière ». Il s’est néanmoins engagé à les accompagner, en leur mettant à disposition « les spécialistes de la Ville pour les aider à se rendre jusqu’à la création du cimetière ».

Le maire de Lévis, dont la ville est voisine, Gilles Lehouillier explique pour sa part que « la communauté musulmane (de Lévis) compte entre 400 et 500 personnes, alors, c’est sûr que, pour nous autres, seuls, le problème ne se pose pas (…) mais comme je l’ai indiqué à la Ville de Québec, on serait prêts, nous, à regarder avec eux une solution plus globale ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


La lutte contre les inégalités sociales, un des remèdes au cancer.

L’annonce fait par l’agence sanitaire Santé publique France fait froid dans le dos. À travers une étude publiée mardi 7 février dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire, il a été constaté que l’environnement socio-économique influe sur la guérison des patients. Ainsi, 15 000 cas de cancer peuvent être évités en améliorant les conditions de vie des populations les plus défavorisées.

C’est la première analyse en France qui s’intéresse à l’influence socio-économique des malades. L’étude a été réalisé auprès de 189 144 personnes, dont 78 845 femmes qui ont eu un cancer entre 2006 et 2009 et vivant dans l’un des 16 départements français disposant d’un registre des cancers.

Des maladies en fonction du milieu social .

L’étude démontre que les risques plus élevés de cancers des voies respiratoires et digestives sont très élevés dans les milieux défavorisés. Hommes et femmes pauvres sont aussi les plus exposés à des cancers de l’estomac, du foie, des lèvres-bouche-pharynx, du larynx, de l’œsophage, du pancréas. Avec une particularité, le cancer de la vessie chez les hommes et du cancer du col chez les femmes.

Chacune de ces maladies a une part plus ou moins importante dans ces milieux défavorisés : cancers du larynx (30 %), des lèvres-bouche-pharynx (26,6 %), du poumon (19,9 %) et de l’œsophage (16,7 %) chez les hommes, et, chez les femmes, pour les cancers des lèvres-bouche-pharynx (22,7 %) et du col de l’utérus (21 %) et de l’estomac (16,4 %).

A contrario, les milieux aisés sont plus exposés au mélanome, aux cancers de la prostate, des testicules, des ovaires et du sein. Selon le professeur Guy Launoy, de l’Inserm-Caen et du Réseau national des registres des cancers (Francim), co-auteur de l’étude, « la surreprésentation du cancer de la prostate dans les milieux les plus favorisés, et dans une moindre mesure pour le cancer du sein, est sans doute très liée aux pratiques de dépistage plus fréquentes dans ces milieux et, pour la prostate, au sur-diagnostic très important constaté pour ce cancer qui évolue extrêmement lentement ».

Selon les chercheurs, le seul moyen d’agir en profondeur sur ces tendances est la lutte contre les inégalités, qui passe notamment par des politiques dédiées en matière d’éducation, d’urbanisation, de transports et d’emploi.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La France participe à l’exercice naval « Unified Trident »: une attaque simulée contre l’Iran.

Tandis que Jean-Marc Ayraud, ministre français des Affaires étrangères, signait des accords de coopération économique à Téhéran, la frégate Forbin de la Marine nationale participait à l’exercice naval « Unified Trident » (Trio uni), simulation d’une attaque préemptive contre l’Iran programmée par les Etats-Unis !

Cet exercice, décidé par le Centcom (US Central Command), auquel participaient également la Grande-Bretagne et l’Australie – au total 17 navires de guerre – s’est déroulé dans le Golfe du 31 janvier au 2 février 2017, au large de Bahreïn. Objectif officiel: « maintenir la capacité des forces américaines et élargir les coopérations pour garantir le libre trafic maritime dans le golfe Persique »… Selon l’amiral Wallace, commandant en chef britannique d’ « Unified Trident », il ne s’agissait pas d’une « démonstration de force face à l’Iran »… et c’était pur hasard si elle s’était déroulée dans le Golfe. A d’autres…

Ce genre de déclaration rassure peut être l’équipe Rohani qui gouverne actuellement l’Iran, mais pas les observateurs qui prennent au sérieux les menaces de l’administration Trump et d’Israël contre ce pays. D’autant que le congressiste démocrate Alcee Hastings (Floride) – qui n’a pas voté l’accord nucléaire avec l’Iran – a introduit, début janvier, à la Chambre des représentants, un projet de loi autorisant « l’utilisation des forces armées des États-Unis pour empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Après l’appel de Trump, Poroshenko se prépare à la guerre totale.

Le commandant adjoint de la République populaire de Donetsk, Eduard Basurin, a déclaré lors d’un briefing d’urgence à Donetsk la nuit dernière que Poroshenko se prépare à déclencher une guerre à grande échelle et à rejeter les Accords de Minsk.

Basurin a annoncé : « Suite à la conversation entre Poroshenko et Trump, dans un avenir proche l’Ukraine cessera de recevoir un soutien financier et militaire pour son opération terroriste dans le Donbass. Dans ce contexte, le président ukrainien est tombé dans un profond désespoir et s’apprête à s’engager dans l’action la plus téméraire qui est de déclencher une guerre sanglante, à grande échelle en Europe de l’Est“.

« Ceci est nécessaire pour attribuer la responsabilité de leurs crimes aux Républiques non reconnues et à la Fédération de Russie et d’escroquer à l’Occident de nouveaux fonds afin de développer leurs affaires construites sur le sang du peuple ordinaire ukrainien », a poursuivi Basurin.

« Le commandement militaire et politique de l’Ukraine a refusé de mettre en œuvre l’accord de Minsk sur le retrait de l’artillerie lourde de la ligne de contact. Au contraire, il a réalisé une rassemblement de troupes“.

« Notre intelligence a confirmé l’activité de l’ennemi. En particulier, nous avons enregistré la concentration des forces et des moyens ennemis sur la ligne de front afin de créer un groupe d’attaque.

Deux complexes de missiles tactiques Tochka-U ont été déplacés de Kramatorsk vers le territoire de l’usine de coke d’Avdeevka. Six autres Tochka-U ont été déchargés à la gare de Novobakhmutovka … Deux compagnies de nationalistes dirigées par l’ex-commandant du Secteur Droit, D. Yarosh, sont arrivées dans la zone de la 72e brigade mécanisée séparée. Des unités de la garde nationale de l’Ukraine sont arrivés dans la région de Volnovakha. «

Le commandant adjoint du DPR a ajouté : « Sous le couvert de la nuit, tout en allumant le front de Crimée pour tenter de dissimuler leurs autres activités, le transfert d’une division d’artillerie antichars de la 57e brigade mécanisée est en cours pour renforcer les brigades mécanisées de l’UAF sur les fronts Donetsk et Mariupol. En outre, a été établi le redéploiement en force de la 92e brigade mécanisée distincte depuis la région de Kharkov jusqu’à la zone de l’opération terroriste de Poroshenko contre la population civile de Donbass. Trois bataillons de la force nationaliste Azov venant d’Urzuf sont arrivés à Mariupol.

Eduard Basurin a conclu : « Cette information nous permet de conclure que le commandement de l’UAF, sur ordre de la direction militaire et politique de l’Ukraine, prépare des opérations de combat offensives sur toute la ligne de contact ainsi que des sabotages contre l’infrastructure civile, imitant les nazis de 1941 ».

« À leur tour, nos troupes sont prêtes à donner, à repousser dignement l’ennemi et à le mettre en déroute comme auparavant les troupes terroristes de Kiev. »

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Aulnay-sous-Bois : le terrible témoignage de Théo.

Au lendemain de la mise en examen de quatre policiers, Théo, le jeune homme d’Aulnay-sous-Bois, hospitalisé pour de graves blessures, livre sa version des faits.

Le récit que Théo a confié de son lit d’hôpital à un proche qui l’a enregistré et que nous avons écouté est terrifiant. Le jeune homme y livre en détail sa version des faits qui se sont déroulés, jeudi dernier, à Aulnay-sous-Bois lors d’un contrôle d’identité. Un récit contesté par les quatre policiers mis en examen et suspendus par le ministre de l’Intérieur dans l’attente des conclusions de l’enquête. Le gardien de la paix poursuivi pour «viol» plaide un coup accidentel. Les trois autres sont soupçonnés de «violences volontaires». Le jeune homme, qui s’est vu prescrire soixante jours d’ITT après une opération consécutive à une déchirure à l’anus de 10 cm de long, reste, lui, toujours hospitalisé.

Ce jour-là, alors qu’il se rend auprès d’une amie de sa sœur pour lui remettre un sac de chaussures, Théo, 22 ans, aperçoit des amis du quartier. «Je vais pour leur serrer la main comme d’habitude et lorsque j’arrive, les policiers arrivent aussi et disent : Tous contre le mur. A leur façon de parler, j’ai compris qu’ils n’étaient pas là pour rigoler.» Rapidement, le climat de ce qui démarrait comme un contrôle d’identité s’envenime. A un jeune qui demande pourquoi un des agents le menace d’une amende de 450 €, ce dernier aurait répliqué par une «grosse gifle». C’est en prenant la défense de ce jeune que Théo est alors accusé d’être un provocateur par l’un des fonctionnaires. «Il me met un coup, et là je savais que, dans ce coin, il n’y avait pas de caméra et qu’il fallait que je me débatte pour que j’aille devant les caméras. J’ai réussi à me débattre. Ils me saisissent à trois, ils me tirent. Que des insultes, des insultes, tous les noms. Un policier tire sur tout ce qui est là avec du gaz lacrymogène, il revient vers moi et il m’insulte.

A lui aussi je dis : Mais pourquoi faites-vous ça, monsieur ? Le policier, là, il me regarde. Moi, j’étais de dos, de trois quarts, donc je voyais ce qu’il faisait derrière moi. Je l’ai vu prendre sa matraque et il me l’a enfoncée dans les fesses, volontairement. Dès qu’il m’a fait ça, je suis tombé sur le ventre et là ils m’ont dit : Assieds-toi maintenant. J’ai dit : J’arrive pas à m’asseoir, je ne sens plus mes fesses. Et ils m’ont mis du gaz lacrymogène sur la tête, dans la bouche. Un coup de matraque en pleine tête. J’entends un policier dire : Attends, ici y a les caméras, on va l’emmener derrière le mur, on va lui faire sa fête. Mon pantalon était baissé. Ils m’emmènent derrière le mur et ils commencent à me passer à tabac encore. Ils me frappent, ils me frappent.» Théo raconte alors qu’un jeune du quartier tente de s’interposer et refuse de partir et qu’à ce moment-là les policiers décident de l’embarquer.

Dans la voiture de police.

Théo est alors emmené vers le véhicule des forces de l’ordre. «J’avais du mal à marcher, je croyais que j’allais mourir. Dans la voiture, ils me poussent, me mettent au milieu. Les deux policiers sur les côtés me mettent des coups, ils me traitent de tous les noms : Espèce de salope, Bamboula, T’as voulu faire le malin, regarde maintenant comment tu es. Le policier qui est à ma gauche m’assène des coups sur le crâne, il me met plein de patates, le policier à ma droite, il (inaudible) mes parties intimes. J’essaie de me débattre avec mes jambes comme je peux. Les deux policiers m’attrapent les épaules alors que je suis menotté, et le policier devant, il me met des patates dans la tête. Un policier avait dit : Je crois qu’il saigne du fion en rigolant. Et là, le policier dit : Ça mérite un petit snap, ça(NDLR : sans doute une photo via l’application Snapchat). Et le policier qui est assis devant côté passager, il me fait un snap. Là, ils se sont mis à me cracher dessus, et frapper, frapper. Et moi, j’avais tellement mal aux fesses.»

Au commissariat d’Aulnay-sous-Bois.

«Quand on descend de la voiture, poursuit le jeune homme, un policier dit : T’as raison, il saigne des fesses, mais d’un ton moqueur et le policier qui conduisait, il dit : Regarde dans quel état t’es, espèce de salope. Moi, je réponds toujours pas, j’ai juste l’impression que je suis en train de mourir. Au commissariat, le policier dit : Assieds-toi.J’arrive pas à m’asseoir, monsieur. Un collègue du commissariat dit : Ben écoute, allonge-toi, si t’arrives à t’allonger, on va quand même t’attacher au banc parce que c’est la procédure. Je m’allonge au sol, ils m’attachent au banc. Et le policier du commissariat, il a vu que j’étais vraiment mal et il a dit : Faut l’emmener, c’est grave. Les policiers qui m’ont frappé, ils disent : Mais non, il fait du cinéma. Il a voulu faire le grand.

Lorsque le Samu arrive, conclut Théo, il regarde la plaie et il dit : C’est très grave, il faut l’opérer le plus rapidement possible.»

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
La cour suprême israélienne ordonne la démolition de 17 maisons coloniales à l’est de Salfit
.
Hébron: Des inconnus ouvrent le feu sur un citoyen à Beit Ummar
.
La Knesset approuve la loi sur le vol des terres pour légaliser la colonisation
.
31 colons israéliens envahissent le 3ème site le plus saint de l’islam
.
Un cocktail Molotov lancé sur une tour militaire sioniste près de Bethléem
.
Hamas: Légaliser le vol de terres est une arrogance de l’Etat de l’occupation
.
20 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem dont un dirigeant du Hamas
.
Le prisonnier al-Qiq en grève de la faim après son placement en détention administrative
.
L’occupation tue les jérusalémites et arrête leurs proches
.
Hamas: Nous ne permettrons pas la poursuite de l’escalade israélienne contre Gaza
.
19 raids aériens à l’est de Gaza, lundi soir
.
Al-Jihad ne cherche pas l’escalade et refuse l’agression de l’occupation
.
L’Occupation installe un point de contrôle militaire à l’est de Qalqilya
.
Les colons confisquent des terres agricoles au sud de Naplouse
.
Nouvelle agression aérienne à Gaza: un civil blessé
.
Les colons profanent les cours saintes d’Al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com