MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 6 Shawwal 1438.

Flash info du 6 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


La naissance d’un enfant : raser les cheveux et faire la circoncision.

Dans le cadre de notre série de rappels concernant la naissance d’un enfant, nous avons précédemment souligné l’importance de faire l’annonce de la naissance de l’enfant ainsi que le choix du prénom et la pratique de la ‘aqiqa. Nous savons que la naissance d’un enfant est un événement entouré de pratiques prophétiques et de rituels religieux comme le tahnik que nous avons déjà expliqué. Aujourd’hui, nous nous intéressons au rasage des cheveux du nouveau-né ainsi qu’à la circoncision lorsqu’il s’agit d’un garçon.

Raser les cheveux et donner l’équivalent du poids en or.

Parmi les pratiques qui se font au septième jour après la naissance de l’enfant, il y a le fait de lui raser les cheveux, de peser ses cheveux et de donner en aumône l’équivalent de leur poids en or.

Les savants recommandent vivement cette pratique puisqu’il s’agit d’une Sunna, rapportée dans le hadith concernant la ‘aqiqa où le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit qu’il faut : « lui raser les cheveux et lui donner un nom ». Cela constitue donc une pratique prophétique.

En effet, saviez-vous chers frères et soeurs que la fille du Prophète (qu’Allah l’agrée) a fait cela avec ses enfants (qu’Allah les agrée) ? Cela est précisé par l’imam Malik (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui rapporte d’après Ja’far ibn Mohamed que Fatima (qu’Allah l’agrée) a pesé les cheveux d’Al Hassan, d’Al Hussayn, de Zaynab et d’Oum Kalthoum et a donné en aumône l’équivalent de leur poids en argent.

Cette pratique de raser les cheveux du nouveau-né et de donner en aumône l’équivalent de leur poids nous a donc été rapportée par le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Précisons chers frères et soeurs, qu’il existe une divergence entre les savants quant au fait de raser le crâne de la fille. En effet, Cheikh al Outhaymine (qu’Allah lui fasse miséricorde) soutient que le rasage de la tête du bébé n’est Sunna que lorsqu’il s’agit d’un garçon et non d’une fille. C’est également l’avis de Cheikh Ibn Baz (qu’Allah lui fasse miséricorde). Cheikh Ferkous quant à lui, souligne qu’il faut le faire autant pour la fille que pour le garçon puisque le mot « nouveau-né » désigne autant l’un que l’autre. Et Allah est plus Savant.

Malgré la divergence existant sur le fait de raser les cheveux de la fille, il n’existe aucun doute sur la Sunna de raser la tête du garçon au septième jour. C’est en ce sens que Mohamed ibn ‘Ali ibn al Hussayn rapporte d’après son père que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a fêté la naissance de son petits fils al Hassan en sacrifiant un mouton puis il dit : « Ô Fatima ! Rase-lui la tête et donne en aumône l’équivalent du poids de ses cheveux en argent ». Fatima pesa ses cheveux et trouva qu’ils pesaient environ un dirham. Il faut donc donner en aumône l’équivalent du poids des cheveux du nouveau-né.

Faire la circoncision du nouveau-né.

La circoncision est une pratique remontant avant l’époque du Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam). En effet, cet acte a été ordonné par Allah à son Prophète et Ami Ibrahim (‘alayhi salam). Il fut ainsi le premier homme à pratiquer la circoncision. Précisons qu’il l’a faite alors qu’il était âgé de quatre vingt ans comme le souligne un hadith.

La circoncision du nouveau-né a été quant à elle instaurée par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Al fitra (la saine nature) comporte cinq qualités : al khitan (la circoncision), al istihdad (le fait de raser les poils du pubis), le fait de couper les moustaches, le fait de couper les ongles et le fait de raser les poils des aisselles » (Al Boukhari et Muslim). La circoncision fait donc partie de la fitra de l’homme.

Certains savants soutiennent qu’il faut accomplir la circoncision au septième jour, comme c’est le cas pour la ‘aqiqa et le rasage de crâne. Cela dit, beaucoup soulignent qu’il n’y a pas obligation de faire cela le septième jour, l’essentiel étant de ne pas faire la circoncision à un âge trop avancé. Cela est dû au fait que plus la circoncision se fait tardivement, plus la guérison sera lente. Le fait de circoncire le nouveau-né permet donc d’accéder à un rétablissement plus prompt, à une cicatrisation plus rapide et à une douleur bien moins intense.

Rappelons chers frères et soeurs que la circoncision est une pratique religieuse, qui doit se faire dans les règles islamiques et scientifiques. Il convient donc de faire appel à une personne formée à ce genre d’interventions. Quant au jour de la circoncision, ibn al Qayyim al Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique que certains savants déconseillent de faire la circoncision le septième jour afin de se différencier de la pratique des juifs. Et Allah est plus Savant.

Qu’Allah préserve nos enfants et fasse d’eux de bons musulmans. Qu’Il nous rassemble au Paradis avec eux ainsi que nos parents.

AJIB.FR
***


Mustafa Salameh, premier musulman à avoir skié jusqu’au Pôle Sud.

Mustafa Salameh est un aventurier écossais aux origines Jordaniennes mais surtout musulman. Après de nombreux exploits à son actif, il est aujourd’hui le premier musulman à avoir franchi le Pole Sud en ski. Le jeune homme de 44 ans a passé 38 jours de galère insouptionnable à parvenir jusq’au continent bloqué par les glaces. Un périple qu’il dédie à la charité, la jeunesse islamique et l’éducation.

Après avoir conquis l’Everest, le Pole Nord et sept des plus hautes montagnes de chaque continent, il s’en est pris au Pole Sud. Sorti en novembre et après avoir été retenu par de violentes tempêtes pendant 13 jours, il atteint son but avec en prime de très belles sommes récoltées pour plusieurs causes nobles: » 100000 $ pour les Nations unies afin de financer la reconstruction d’une école à Gaza, et 2 millions $ pour le centre hospitalier de Jordanie. »

Accompagné de ses deux co-équipiers, Mustafa Salameh a été jusqu’au bout de lui-même durant ce challenge qu’il dit être le dernier. Doigts et bout de nez gelés, il a poursuivi ses efforts contre un froid auquel il ne s’attendait pas, et, lui-même car il voit cette traversée de l’Antartique comme un Djihad. Une guerre contre son coeur et son esprit, une guerre déclarée contre soi-même qu’il donne en exemple à tous les jeunes musulmans du monde!

De la force, il en a puisée en se rappelant les raisons de cet énième exploit: » Je l’ai fait pour les palestiens et le message d’espoir et de paix que porte notre belle religion. «

AJIB.FR
***


VIDEO : la villle de Médine comme vous ne l’avez encore jamais vue.

Médine. La ville du Prophète (sallahahou alayhi wa sallam) par excellence, la dernière ville où il a émigré, celle où il a construit sa première mosquée. Un berceau de l’Histoire de l’Islam. Un lieu magnifique qui enchante le coeur de tout pèlerin et qui fait rêver tous ceux qui n’ont pas eu encore l’opportunité de le visiter.

Surnommée Médina al mounawarra, cette ville qui illumine nos cœurs et nos âmes à l’instant même où nous y posons les pieds. Le masjid an-nabaoui dans lequel repose notre bien aimé (‘alayhi salat wa salam) y est comme une source de lumière qui nous éclaire tant dans notre vision que dans notre spiritualité. Au delà de ses caractéristiques esthétiques, Médine est une ville qui entre dans notre cœur à un point tel que l’on n’a pu jusqu’alors l’imaginer. Comme si nous y avions toujours vécu, comme si notre cœur y était éternellement attaché et que notre âme n’aspirait qu’à y retourner, Médine cette ville de toute beauté, vecteur de tous nos frissons et de nos plus fortes émotions.

Le média saoudien Rawasin nous propose une vidéo d’une haute qualité, de quoi raviver les beaux souvenirs des pèlerins, et faire voyager ceux qui n’ont pas encore été en attendant qu’Allah azzawajjal leur accorde ce bienfait par Sa Volonté.

A travers cette vidéo vous verrez Médine, comme vous ne l’avez jamais vue auparavant. Une autorisation spéciale a été accordée à l’entreprise pour utiliser des drones afin de capturer des images de Médine d’en haut . Des sites tels que Masjid Quba et Masjid Qiblatayn peuvent être vus, sans oublier la mosquée du Prophète (Masjid An Nabawi).

Regardez, et savourez :

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Birmanie : un cardinal s’élève contre les persécutions des Rohingyas.

La répression contre les Rohingyas révulse le cardinal Charles Maung Bo. L’archevêque de Yangon (ou Rangoon), capitale de la Birmanie, dans une lettre adressée lundi 26 juin aux musulmans birmans à l’occasion de l’Aïd al-Fitr, a rappelé son engagement constant en faveur des Rohingyas, pour qui le pape François a appelé à prier en février dernier face aux persécutions dont la minorité est victime.

« Il existe des régions dans notre pays où la vie de nos frères et sœurs se trouve confrontée à la guerre et au déracinement. Que nos prières leur apportent paix et joie », écrit Mgr Bo, cité par Radio Vatican, rappelant « la paix est possible, la paix est le seul chemin ».

La Birmanie « dispose d’un grand potentiel pour offrir un bel avenir à ses fils et à ses filles. Mais des millions d’entre eux vivent actuellement une situation de pauvreté, des millions d’entre eux sont désormais des réfugiés en danger, forcés à vivre des formes d’esclavage moderne », indique le cardinal. « Nous continuons d’élever notre voix en leur nom (ceux des Rohingyas, ndlr). Quand ils périssaient en mer en tant que boat people, j’ai pointé du doigt les causes inhumaines de cette tragédie », ajoute-t-il.

« Les allégations de « nettoyage ethnique », les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité devraient faire l’objet d’une enquête approfondie et indépendante », souhaite le cardinal, appelant les autorités birmanes à coopérer avec les organisations internationales.

saphirnews.com
***


Algérie : les Ahmadis victimes d’une campagne de répression, l’alerte d’Amnesty International.

Il ne fait pas bon d’être Ahmadis en Algérie. Six personnes de cette communauté ont été condamnées, mercredi 28 juin, par la cour d’appel de Batna (à 430 km d’Alger) pour « collecte de dons non autorisée, activité dans une association non autorisée et distribution de documents portant atteinte à l’intérêt national ». Cinq d’entre eux ont écopé d’un an de prison ferme tandis que le sixième a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Arrêtés en février dernier, ils ont été reconnus coupables et condamnés en première instance entre deux et quatre ans de prison ferme et à une amende de 300 000 dinars algériens (2 400 euros). Les peines ont certes été allégées mais leur culpabilité demeure aux yeux des autorités alors que les Ahmadis clament leur innocence. Il s’agit de la plus lourde peine prononcée contre les membres de la communauté ahmadie.

Considérée en Algérie comme une secte, l’ahmadisme fait l’objet d’une vague de répression ces derniers mois. Le ministre des affaires religieuses, Mohamed Aïssa, a affirmé en février que « appartenir aux Ahmadis signifie être en dehors du cercle de l’islam ». S’il a, par la suite en avril, déclaré que l’État n’avait « pas l’intention de combattre la secte Ahmadiyya » et qu’il ne faisait qu’appliquer les lois relatives aux associations et à la collecte de dons, les faits mis en exergue par Amnesty International lui donnent tort.

Des restrictions à la liberté d’expression inquiétantes.

L’ONG a appelé l’Algérie à mettre un terme à sa campagne de répression contre les Ahmadis. « Au moins 280 femmes et hommes ahmadis ont fait l’objet d’enquêtes ou de poursuites l’année dernière, après une vague d’arrestations qui a suivi le rejet par les autorités d’une demande d’enregistrement d’une association ahmadie et de l’inauguration d’une mosquée en 2016 », a–t-elle fait part lundi 19 juin, réclamant la libération des six détenus avant la tenue de leur procès en appel.

« La répression qui s’est abattue sur les Ahmadis l’année dernière est alarmante. Cette vague d’arrestations et de poursuites visant des Ahmadis montre clairement que les autorités renforcent les restrictions à la liberté d’expression dans le pays », a déclaré Heba Morayef, directrice des recherches sur l’Afrique du Nord à Amnesty International.

Selon Heba Morayef, directrice des recherches sur l’Afrique du Nord à Amnesty International, les Ahmadis sont 2 000 à vivre en Algérie. Les autorités algériennes ont rejeté, en mars 2016, une demande déposée par des Ahmadis en vue d’obtenir l’enregistrement d’une association.

En juin de la même année, la police a fait une descente dans une mosquée ahmadie récemment construite dans la province de Blida le jour où elle devait être inaugurée et l’a fermée. Depuis, « Amnesty International a appris de sources locales que les autorités algériennes avaient engagé des poursuites judiciaires contre plus de 280 Ahmadis. Ils sont notamment inculpés d’appartenance à une association non autorisée, de collecte de dons sans autorisation, de pratique d’un culte dans des lieux non autorisés, de diffusion de propagande étrangère portant atteinte aux intérêts de la nation et de « dénigrement » du « dogme » et des préceptes de l’islam ».

« Le droit de pratiquer sa religion collectivement est un aspect fondamental du droit à la liberté de religion. Il est aussi important que le droit à la liberté individuelle de conscience. Tant que tous les groupes religieux et tous les lieux de culte devront obtenir l’agrément des autorités, il n’y aura pas de liberté de religion en Algérie », a fait part Heba Morayef.

Le pourvoi en cassation permet aux accusés de rester libres pour le moment.

saphirnews.com
***


Royaume-Uni : l’émir de Dubaï sauve une église de la vente pour le plus grand bonheur de tout un village.

A l’évocation du nom de l’émir de Dubaï, Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, une infinie gratitude se lit dans les regards des habitants de la bourgade de Goldophin Cross, située dans les Cornouailles, qui n’ont pas de mots assez forts pour le remercier de s’être montré bon prince à leur égard.

En effet, grâce à la généreuse donation qu’a volontiers consenti à faire le vice-président et Premier ministre des Emirats arabes unis, la petite paroisse locale, menacée d’être vendue par l’Eglise méthodiste car ne servant plus de lieu de culte depuis longtemps, a pu passer dans le giron de l’association communautaire Goldophin Cross, pour le plus grand bonheur de son président et de tout un village.

Le très reconnaissant Richard Mc Kie dit vivre un merveilleux conte de fées auquel il n’osait croire quand il a sollicité, en désespoir de cause, le soutien princier de Cheikh Mohammed bin Rashid, lequel, d’un coup de baguette magique, a tranché le nœud gordien d’une situation devenue inextricable.

Il faut dire que l’émir de l’oasis luxuriante du Golfe persique ne pouvait qu’être sensible à la requête émise par l’association de citoyens du Cornwall « Godolphin Cross », lui qui possède la prestigieuse écurie « Godolphin Arabian », appelée ainsi en hommage au célèbre cheval de race pur-sang arabe, né au Yémen en 1724 et acquis par le comte anglais de Godolphin, qui fut à l’origine de l’une des meilleurs lignées de pur-sang du royaume britannique.

Tout est bien qui finit bien pour les habitants de ce charmant village des Cornouailles, qui rêvent à présent d’accueillir dignement et chaleureusement leur bienveillant mécène, en lui déroulant le plus beau des tapis rouges. « Nous ne savons comment exprimer notre reconnaissance à Cheikh Mohammed bin Rashid et nous serions tellement heureux de le voir parmi nous. Il serait assuré d’un accueil joyeux et chaleureux ! », s’est exclamé Richard Mc Kie, en espérant avoir prochainement l’insigne honneur de serrer la main du bienfaiteur de Dubaï, sous l’ovation générale.

oumma.com
***

Un clip pédagogique façon Harry Potter sur les plus grandes découvertes islamiques.

La parution de la version française (enfin) d’un clip pédagogique (façon Harry Potter) sur les découvertes dans l’âge d’or de l’Islam. Dans cette vidéo qui multiplie les effets spéciaux, un bibliothécaire se transforme en érudit musulman et explique à de jeunes enfants “ qu’à l’époque du Moyen Âge, le monde n’était pas entièrement plongé dans les ténèbres. Au sein d’une civilisation qui s’étalait de l’Espagne à la Chine, les rayons lumineux des découvertes et des inventions brillaient de mille feux. Cette civilisation est la civilisations musulmane, fruit d’érudits et de scientifiques de religions différentes. Certaines des plus importantes inventions de l’homme datent de cette époque. Ces découvertes s’appuient sur le savoir des anciens, mais elles ont influencé le monde moderne et cela plus que vous ne pourriez l’imaginer. ” Cette vidéo à voir absolument a été réalisée par l’organisation internationale 1001 Inventions.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Un «Bîrunî» pour unir les musulmans d’Europe, autour de son nouveau calendrier lunaire.

Il est très réjouissant de voir des scientifiques musulmans brillants dans leurs domaines de compétence, sillonner le monde pour rappeler les contributions scientifiques et philosophiques de savants illustres comme Al-Bîrunî et Ibn-el-Haythem et bien d’autres, et inciter les musulmans a intégrer les méthodes scientifiques dans tout processus d’interprétation et d’application de textes scripturaires.

Il est aussi très réjouissant de voir que des moyens importants sont accordés à des institutions gouvernementales et non-gouvernementales pour promouvoir les travaux scientifiques de nos illustres aïeuls et d’inciter l’esprit à plus de rationalité pour mieux percevoir ses avenants et améliorer sa pertinence vis à vis de la création divine, multiple et variée.

Mais concrètement, même si nous ne tarissons pas d’éloges sur tous ces fidèles acteurs de la culture positive et de l’intelligence du culte, nous sommes en droit de rechercher l’impact concret de tous ces efforts et de cette conscience, dans la résolution des problèmes de tout ordre qui secouent les musulmans, ou qu’ils soient, et en particulier, ceux qui concernent la pratique de certains rites de l’islam.

Le calcul des horaires du Ramadan, un cas d’école.

L’un de ces problèmes se pose avec acuité durant les mois de ramadan, régulièrement depuis des décennies, avec des complications apparentes insurmontables qui ne peuvent en aucun cas être l’œuvre de Dieu le Tout-Puissant ni de son prophète (PBSL), mais plutôt celui de l’homme. Il s’agit, d’une part, des différences importantes de temps entre les calendriers d’abstinence disponibles, et d’autre part, des différences de jours entre les calendriers lunaires proposés.

Au jour d’aujourd’hui et à l’aube de ce 3ème millénaire, nous ne comprenons toujours pas, pourquoi il peut y avoir des écarts de plus d’une heure entre les calendriers d’abstinence, pourquoi personne ne sait si la prière du fajr intervient seulement après l’entrée en vigueur du fajr essadiq, et pourquoi le calendrier lunaire est si difficile à appréhender??

Des discours de peur et l’émotion plutôt que de raison.

Nous souhaiterions avoir des réponses rationnelles circonstanciées et conformes aux textes scripturaires, mais aucun des scientifiques, des institutions, et des organisations gouvernementales ou non-gouvernementales connues, n’est capable de fournir un argumentaire discursif, autrement qu’en se fendant de déclarations invérifiables, augmentant notre frustration devant le choix douloureux de la prise de décision. Pis encore, la plupart des dignitaires religieux qui ont essayé d’apporter des réponses, ont présenté des discours axés sur la peur et l’émotion plutôt que sur la raison, comme pour dissuader les fidèles de réfléchir et d’essayer de comprendre!

Au milieu de ce désert spirituel le site rholax.ch.

Et pourtant, au milieu de ce désert spirituel, une oasis inconnue apparu sur internet pour nous abreuver de réponses et de découvertes percutantes. Cette oasis n’est rien d’autre que le site http://rholax.ch, dont le slogan est d’être au service de la quiétude de l’esprit et de la connaissance, qui traite précisément de ces problèmes en y apportant des solutions scientifiques originales et innovantes.

Un modèle mathématique qui permet de compenser les limites de visibilité de l’œil.

Le fondateur de ce site est un scientifique algérien inconnu du grand public, qui a malgré tout déjà défrayé la chronique l’année passée, en découvrant, à la faveur d’une longue scrutation des variations optiques liées à l’arrivée de l’aube dans le ciel lausannois (Suisse, le critère de vérité qui permet de basculer du fajr elkadhib vers el-fajr essadiq. A partir de cette observation, il a pu valider un modèle mathématique qui permet de compenser les limites de visibilité de l’œil et de mesurer le moment précis de ce basculement, à la minute près.

Un travail qui puisse contribuer à unifier les communautés musulmanes.

Mais la prouesse ne s’arrêta pas à ce stade, puisqu’il développa une méthode d’analyse et d’extrapolation qui permis, à partir d’une seule mesure, d’obtenir les calendriers d’abstinence très précis pour la ville de Lausanne, qu’il a publié sur son site et qui ont été suivi par bon nombre de fidèles. Fait suffisamment anodin pour être remarqué car rompant avec l’opacité ambiante, cet algérien a choisi de publier a l’attention du grand public, les éléments préliminaires les plus pertinents de son travail, incluant vidéo, photographies, présentation et modélisation mathématique de la détermination des temps d’abstinence, en espérant que ce travail puisse contribuer à unifier les communautés musulmanes, dans un avenir proche.

Une solution pour un calendrier lunaire, simple, précis, consistant, pérenne, low cost.

Ne s’arrêtant pas là, et profitant du succès de ses méthodes de travail, ce scientifique anonyme les a étendu à la détermination du début et la fin du mois lunaire. Il a notamment démontré, à notre grande surprise, que la seule solution valable pour déterminer un calendrier lunaire, simple, précis, consistant, pérenne, low cost, ne nécessitant aucune maintenance ni intervention humaine, cette dernière étant une grande source d’erreurs, devait se baser sur le calendrier des conjonctions lunaires (précis à une minute près) complété du calendrier d’abstinence (fajr). Et il ne manqua pas de démontrer que toutes les autres solutions basées sur la visibilité des levants ou sur le jour commençant au coucher du soleil, étaient faux une fois sur deux, et étaient inapplicables dans le contexte de civilisation actuelle.

Un pas vers l’unification des attitudes et l’abolition des divergences.

Les contributions de ce scientifique algérien, du reste très convaincantes, pourraient être utiles non seulement à l’Algérie mais aux pays du monde entier, notamment pour valider le calendrier d’abstinence, et éventuellement pérenniser le calendrier lunaire. Il est un pas vers l’unification des attitudes et l’abolition des divergences, de manière éclairée. Et en tout état de cause, tous ceux qui contestent le bien-fondé de ces travaux, devraient trouver ici l’occasion de réagir et de débattre avec lui, afin de mieux établir les vérités devant le grand public, dans l’espoir de clore les dissensions du ramadan une bonne fois pour toute.

Ayant investi ses propres ressources et ses compétences scientifiques pour le bien de la communauté.

Nous devons louer le travail de ce scientifique, qui a lui seul, et sans le concours d’aucune institution, a investi ses propres ressources pour résoudre des problèmes cycliques dont la portée est inestimable, et ce, dans un anonymat quasi-absolu. Sans être un astronome, il a utilisé au mieux ses compétences scientifiques et expérimentales au service de notre religion, à la manière d’Al-Biruni et Ibn-el-Haythem. Puissent d’autres scientifiques, se libérer du discours philosophique et contemplateur de l’ère dorée de l’islam, et suivre ses pas pour résoudre concrètement les nombreux problèmes de modernité, autrement plus durs, qui minent la vie de nos coreligionnaires, car ne reposant pas sur une réalité scientifique, mais plutôt éthique.

Généraliser la dissémination des travaux de nos illustres aïeuls est très louable, mais résoudre les problèmes récurrents de la modernité, offre un véritable challenge à tous les scientifiques musulmans. Elle est même une condition de réhabilitation des bonnes pratiques de l’islam qui devrait inciter à retrouver le virage civilisationnel que nous avons raté au 16ème siècle.

Biosketch: Ce scientifique algérien est le Pr. Rafik Ouared, Docteur en Physique Nucléaire et des particules, et ingénieur en biomédical. Il est post-gradué de l’université Paris 6,7,et 11, et a effectué son post-doc au centre européen de recherches nucléaires (CERN)avant de rejoindre l’université et l’hôpital universitaire de Genève, Suisse.

oumma.com
***


Un Saoudien prénomme son bébé “Al Saudiyya” en signe de patriotisme.

C’est sur le terrain miné de la grave crise diplomatique qui agite le monde arabo-musulman, conduisant l’Arabie saoudite et ses alliés à rompre toute relation diplomatique avec le Qatar accusé de « soutenir le terrorisme » (une accusation qui, proférée par l’un des principaux sponsors du « djihadisme », ne manque pas de sel…) qu’une guerre peu classique fait rage : celle des prénoms donnés aux nouveau-nés.

Le patriotisme chevillé au corps, Ahmad Al Anzi, un père de famille saoudien comblé par la naissance de sa petite fille, a lancé la riposte contre un heureux papa koweïtien qui a eu l’outrecuidance d’appeler son bébé “Qatar”, en signe de son ralliement au camp adverse.

Dès lors, la hache de guerre était déterrée aux yeux de ce loyal sujet du royaume wahhabite, qui a immédiatement contre-attaqué en prénommant son nourrisson “Al Saudiyya”.

Rendant coup pour coup dans un bras de fer peu conventionnel, Ahmad Al Anzi a manifesté son attachement à son pays dans une vidéo qui a donné le ton de sa contre-offensive, sa petite fille, enveloppée dans l’étendard national, dans les bras : « En réponse au Koweïtien qui a récemment appelé sa fille « Qatar » et en tant que citoyen saoudien, j’ai décidé d’appeler la mienne Al Saudiyya bint Wael Ahmad Al Anzi », a-t-il proclamé sur les réseaux sociaux non sans fierté, alors que ses proches explosaient de joie.

Devenue virale, son apparition devant la caméra a divisé l’agora virtuelle arabe en deux clans irréconciliables : ceux qui applaudissent des deux mains à cet élan patriotique farouche, et ceux qui l’observent en émettant de vives réticences, songeant avec inquiétude aux conséquences pour l’avenir de ces enfants affublés de prénoms si difficiles à assumer.

Cela étant, cette guerre des prénoms ne semble pas tendre vers un cessez-le-feu, puisque que d’autres parents montent actuellement au front dans le Golfe persique, désireux, eux aussi, d’afficher leur loyauté à leur pays, à travers les noms importables donnés à leurs nourrisson.

oumma.com
***


Palestine : Gaza : l’Autorité Palestinienne empêche les malades de sortir.

La contribution de l’Autorité Palestinienne à l’étranglement, aux côtés d’Israël et de l’Egypte, de la population de Gaza, ne concerne pas seulement la fourniture d’électricité, mais aussi les malades ayant besoin d’un traitement médical urgent à l’extérieur de leur minuscule territoire, rapporte Haaretz.

Le journaliste du quotidien israélien Jack Khoury écrit ainsi qu’il a recueilli une série de témoignages d’habitants de Gaza affirmant que depuis deux mois, l’Autorité Palestinienne a cessé d’envoyer aux Israéliens les permis exigés par ces derniers pour permettre la sortie de malades gazaouis ayant besoin d’un traitement urgent, que ce soit en Cisjordanie, en Jordanie ou en Israël.

Ces témoignages corroborent les données recueillis par Physicians for Human Rights (PHR, Médecins pour les Droits de l’Homme) : selon les chiffres de cette ONG israélienne, l’Autorité Palestinienne n’a pas payé –aux Israéliens-, les « chèques de sortie » d’au moins 1.600 malades ayant un besoin urgent de soins qu’ils ne peuvent recevoir dans l’enclave assiégée. Cela concerne notamment des enfants et des adultes souffrant de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

Plus de 90% des gens qui ont fait une demande au mois de mai sont toujours dans l’attente. Et sur les quelque 120 dossiers adressés quotidiennement au ministère de la Santé à Ramallah, à peine une dizaine ont reçoivent une réponse favorable, écrit Jack Khoury.

Ces chiffres contrastent drastiquement avec ceux de l’année 2016, où l’Autorité délivrait en moyenne 2.000 chèques de sortie par mois, étant entendu que l’Etat israélien, qui essaie de vendre au reste du monde son image de grand humanitaire, n’a jamais sorti un seul shekel pour soigner des Palestiniens.

“On parle à juste titre beaucoup de la crise de l’électricité, mais celle des traitements médicaux est tout aussi dramatique », déclare un responsable de l’ONG.

Aïcha Majdalawi, une jeune fille de 14 ans du camp de réfugiés de Djabaliya, souffre d’une maladie des vaisseaux qui affecte l’irrigation sanguine du foie et de la rate. Depuis 10 ans, sa prise en charge à l’hôpital israélien Ichilov de Tel-Aviv était financée par l’AP. Mais le 21 juin, elle n’a pu aller au rendez-vous, faute de paiement. Un nouveau rendez-vous a été fixé au 31 juillet … si d’ici là, l’Autorité Palestinienne paye le permis.

Une délégation de PHR a pu se rendre la semaine dernière dans la bande de Gaza, pour la première fois depuis le mois de mai.

Les cinq médecins israéliens en faisant partie ont réalisé des interventions chirurgicales à l’hôpital Shifa de Gaza-ville, et à l’Hôpital de Khan Younès. L’équipe a aussi donné des consultations en ambulatoire dans divers dispensaires.

La pénurie de Fentanyl, un antalgique/anesthésique indispensable en chirurgie, menace de conduire à l’arrêt de toutes les opérations dans les hôpitaux publics de la bande de Gaza, s’alarment-ils. Et des médecins palestiniens ont déclaré à leurs collègues israéliens que cette pénurie était due au refus de l’Autorité Palestinienne de transférer le précieux médicament dont il y a des stocks disponibles en Cisjordanie.

« Nous trouvons une situation qui empire à chacun de nos déplacements à Gaza. Il y a plus qu’urgence à transférer à ce territoire des fonds, de l’électricité et des médicaments, et à permettre la libre circulation de ses habitants », commente, désespéré, le Dr Salah Haj Yahya, responsable de la délégation israélienne.

oumma.com
***


France : Tentative d’attentat à la mosquée de Créteil.

Un homme a été interpellé ce jeudi en fin d’après-midi aux abords de la mosquée Assahaba de Créteil après avoir tenté de foncer sur les fidèles. Une enquête est en cours.

Aucun blessé n’est à déplorer heureusement.

Selon les premiers éléments, l’homme « voulait venger les morts du Bataclan ».

desdomesetdesminarets.fr
***


Au pays des droits de l’Homme, je demande à pouvoir vivre ma religion.

Au pays du «siècle des lumières», je demande à faire de mes mots une légion. Je veux sortir, voir ce qui se passe quand la loi libère et élève les citoyens. Je veux qu’on enlève le voile entre l’ombre et la lumière, que l’on délibère, que l’on cesse d’incarcérer les frères, les sœurs qui affichent l’Islam. Je veux que l’on enterre la haine, que l’on déterre ces mots tellement de fois oubliés. Il n’y a de paix sans mots échangés !

Nous créons nos tombes avec des bombes que l’on envoie dans ces pays si lointains. Pourquoi tant d’amalgames ? Je suis français que cela plaise ou non ! Je veux cesser de voir des larmes, je veux pouvoir croire que l’humain est meilleur que ce qu’il laisse voir. Au-delà de la lumière, ma religion est ma bouée. Mystique je n’ai jamais douté, j’ai voué mon temps à la paix. J’ai cessé de jouer pour poser mon front sur ce tapis de prière. Le temps passe et les clichés d’hier se présentent. Évoluant d’un point à un autre, les aiguilles frappent le cadran pendant que l’ignorance se pend à l’arrogance. J’ai pris de mon Saint Livre une science, une sagesse qui ne cesse de caresser mes rétines. Au pays des droits de l’Homme, la laïcité doit être une force et non l’écorce de la haine.

desdomesetdesminarets.fr
***


Un enfant qui ne pourra jamais prononcer «Papa».

Ils parlent d’une folie quand l’histoire nous parle d’un récit. La France est une grande nation mais sa justice est borgne. Elle reconnaît ses enfants quand nous reconnaissons le citoyen. Dix-sept coups de couteau par un pseudo fou. Serait-il un terroriste qui aurait oublié de crier «Dieu est Grand» ? J’ai une peine profonde pour cette femme qui a perdu son mari et le père de son enfant. J’ai une peine profonde pour ce corps qui lui a été arraché pendant qu’elle tentait de le protéger. Qui pourra le faire entendre à cette justice devenue si souvent sourde aux lamentations d’une veuve et les pleures d’un orphelin ?

Nous, français, de culture musulmane, nous revendiquons le droit à l’équité. Je ne suis pas là à faire danser mes mots mais à les faire parader sous le balcon d’un tribunal endormi, ils seront sous vos balcons car ils ne vous quémandent pas un droit mais ils vous rappellent votre devoir. Mohammad, un prénom qui garde encore les balafres de l’histoire mais qui rappelle à des sages qui ont porté la paix bien avant la guerre. Assassiné par celui-ci qui était protégé, nourrie, soutenue par cette famille musulmane. Voilà le seul tort que cette victime avait… il était musulman. Dois-je m’inquiéter de mon devenir, suis-je protégé ?

La réponse me brûle les lèvres car je veux encore croire en ces idéaux affichés sur les façades des mairies. Je ne suis aujourd’hui qu’un frère qui se recueille sur le souvenir d’un homme qui portait son cœur pour l’offrir aux plus nécessiteux. Nous devons continuer d’être des Mohammed El Makouli car même si nos vies sont en danger nos âmes continueront de briller.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Cheikh Sabri dénonce la quête de l’occupation pour judaiser la Porte des Maghrébins
.
Le prédicateur de la Mosquée Al-Aqsa, Cheikh Ikrima Sabri, chef du Conseil suprême islamique, a condamné la nomination de la porte des Maghrébins par le nom hébreu qu’avait publié le ministre de l’Agriculture sioniste, Uri Ariel
.
Hamdan: l’entité sioniste est le véritable danger pour la sécurité de la région
.
Un jeune palestinien tué à Hébron
.
Liban: 3 morts suite à un accrochage armé dans le camp de Sabra
.
Gaza: création d’une zone-tampon sur les frontières avec l’Egypte
.
Un ministre sioniste appelle à envahir la mosquée al-Aqsa jeudi matin
.
Amnesty International visite la tente du sit-in des prisonniers libérés à Ramallah
.
Une palestinienne arrêtée sur un checkpoint au nord de Beithléem
.
Nouvelle offensive de l’UNESCO sur Jérusalem et Hébron
.
Le comité international pour briser le siège : Abbas mène une guerre contre la bande de Gaza
.
Mechaal: notre intérêt est dans l’union des pays arabes et du Golfe
.
Des jeunes palestiniens blessés et arrêtés à l’est de Ramallah
.
Blocus de Gaza : Trois bébés palestiniens morts en moins de 24h
.
Le Hamas à l’ambassadeur américain en Israël: Le siège de Gaza a révélé vos mensonges
.
Hamas : l’escalade de la veille est un jeu dangereux et dévoilé
.
Une roquette aurait atterri aux alentours de Gaza, selon l’occupation
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 3 Cha’ban 1438.

Flash info du 3 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Participez à l’avènement d’OT1 TV, la 1ère chaîne musulmane francophone !

OT1 TV, c’est VOUS… et sera grâce à VOUS !

Participez à la campagne de levée de fonds pour créer encore plus d’émissions à votre image et relevons le défi ENSEMBLE !

OT1 TV se veut être un média complet et indépendant :

– une chaîne de télévision gratuite, accessible via satellite, Internet, mobile, chromecast et box ADSL;

– un site web avec actus, flux de la chaîne, contenus exclusifs à la demande et une applicaton mobile dédiée;

– une plateforme pour le développement de nouvelles productions et contenus dédiés.

OT1 TV, une chaîne et un projet d’envergure pour le musulman, en phase avec son éthique, avec des contenus riches et variés pour tous les âges : de l’information, du spirituel, du divertissement et plein d’autres surprises…
Pourquoi une levée de fonds ?

Comme vous devez vous en douter, produire et développer des programmes et acheter tout le matériel nécessaire est coûteux. De plus, le paysage audiovisuel affiche une pauvreté alarmante : peu de contenus destiné au public musulman et peu de médias indépendants faisant le relais de la population. L’objectif est de 150 000 euros en 30 jours, cette somme servira de premier tremplin à la chaîne pour assurer des diffusions régulières de qualité.

Voilà 86 ans que la télévision existe, il aura donc fallu attendre des décennies pour voir l’avènement d’une chaîne en langue française dédiée aux musulmans.

OT1 TV débarque. OT1 Tv, une chaîne de télévision pour les musulmans francophones ; la première télévision satellite, terrestre et digitale.

OT1 TV sera la chaîne des producteurs talentueux et indépendants, une sorte de vitrine des potentiels émanant de notre communauté.

Faîtes un don maintenant selon le palier souhaité :

Palier 1 : Je soutiens avec 5 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, vous venez de poser une pierre à l’édifice !

Palier 2 : Je soutiens avec 50 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements avec en prime un livre préfacé par cheikh M. Minta offert !

Palier 3 : Je soutiens avec 200 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, on vous offre la box OT1 TV si vous faites partie des 50 premiers donateurs !

Palier 4 : Je soutiens avec 500 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, en plus de la box offerte, bénéficiez d’un sponsoring d’émissions pour promouvoir votre activité !

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


La récitation du Coran du footballeur Abou Diaby à la Grande Mosquée de l’Est londonien.

Aucun passionné de football ne peut ignorer le joueur français Abou Diaby. Ce joueur international qui évolue à l’Olympique de Marseille a toujours démontré une force de caractère malgré ses multiples blessures physiques.

Mais ce tempérament n’est pas propre au milieu footballistique, puisqu’il s’exerce avec acharnement et précision à apprendre des versets du Saint-Coran. Dans la vidéo suivante datant de 2014, on découvre Abou Diaby récitant avec ferveur quelques versets du Coran, en compagnie de Frédéric Kanouté à la Grande Mosquée de l’Est londonien. Les deux joueurs de football étant de également membre de l’AMF (Association of Muslim Footballers).
En effet, l’international français Abou Diaby, connait déjà par cœur près de 1/3 du Saint Coran (19 hizb).

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

 

***


Urgence au Nigeria : la faim menace des millions de personnes.

Au Nigeria, plus de 5 millions d’enfants, de femmes et d’hommes sont menacés par la faim. Il est vital de leur apporter une aide alimentaire au plus vite. C’est ce que fait le Secours Islamique France, dont les équipes se mobilisent depuis plusieurs mois pour livrer de la nourriture aux populations déplacées dans le Nord-Est du pays.

Une zone difficile d’accès.

La sécurité dans la région est encore instable et les équipes du Secours Islamique France interviennent dans des zones qui ne sont accessibles qu’en hélicoptère. Elles témoignent de leur action sur le terrain dans une vidéo tournée récemment dans l’Etat de Borno.

Pour soutenir les actions du Secours Islamique France : https://www.secours-islamique.org.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


katibin.fr
***


Un militaire allemand suspecté de préparer un attentat en se faisant passer pour un réfugié.

Un militaire a été arrêté ce mercredi 26 avril près de Strasbourg, suspecté de préparer un attentat.

Une fausse identité.

Avec l’aide d’un complice, ce militaire de la brigade franco-allemande aurait voulu commettre un attentat en se faisant passer pour un réfugié syrien. Selon un quotidien allemand, il se faisait déjà passer depuis plusieurs mois pour un demandeur d’asile syrien. Sa demande avait même été approuvée et il vivait dans un foyer pour migrants en Allemagne.

Un acte « raciste ».

Le parquet de Francfort a précisé ce jeudi que les convictions de ce militaires sont clairement « xénophobes » : « Nous savons, à partir de messages vocaux enregistrés, que les deux suspects étaient racistes », a déclaré un porte-parole du parquet. Le militaire avait déjà été repéré en janvier dernier, alors qu’il tentait de récupérer une arme qu’il avait cachée dans les toilettes de l’aéroport de Vienne, en Autriche. Bien entendu, aucune répercussion à cet acte.

Jusqu’où iront ces personnes pleines de haines, prêtes à tuer leurs semblables pour servir leur cause?


katibin.fr
***


Yémen : l’ONU tire la sonnette d’alarme quant à la famine.

L’ONU a annoncé que des millions de Yéménites souffriront de famine de manière imminente, sauf si le monde envoie une aide humanitaire d’urgence. L’organisation a lancé un appel à l’action lors d’une réunion internationale à Genève pour générer des dons.

Dans Hodeidah, l’une des provinces les plus négligées, la malnutrition affecte les couches vulnérables de la société yéménite, y compris les enfants, les handicapés et les personnes âgées. Ils ont juste de quoi survivre.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Sarcelles : Macron acclamé « Macron président ».

Le candidat du mouvement En marche ! est arrivé ce jeudi 27 avril à Sarcelles dans le Val-d’Oise sous les « Macron Président ! » des habitants. Emmanuel Macron est venu y rencontrer une association sportive. Une journée qui commence pour le prétendant à l’Élysée de façon bien plus calme que la veille à Amiens où il était venu rencontrer les ouvriers de Whirlpool dans une ambiance un peu plus survoltée.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


islam : Le mois de Chaabane est arrivé, êtes vous prêts ?

Le mois de Chaabane est arrivé.

Nous entrons dans le mois de Chaaban et il est grand temps de nous remettre en question.

En effet, nous nous approchons doucement du mois de Ramadan durant lequel les bonnes actions sont nombreuses et les récompenses énormes. Il est donc de notre devoir de nous préparer à accueillir ce mois béni en nous nous réformant, en ayant un meilleur comportement et en faisant de bonne actions telles que le jeûne, la prière, etc…

Pour cela il est donc de notre devoir de passer le mois de Chaaban dans l’obéissance d’Allah en prenant exemple sur notre noble messager Muhammad (rss). Ce mois qui précède le mois de Ramadan est un mois capital où il est bon de multiplier les œuvres conformément au hadith du prophète ( rss). Ainsi, il n’y a pas un mois en dehors du mois prescrit, où le Prophète (rss) jeûnait le plus que celui de Chaabân.

» Cher Messager d’Allah ! Tu te consacres au jeûne à tel point que tu ne le romps pratiquement plus ; et tu interromps le jeûne à tel point que tu ne t’y consacres pratiquement plus si ce n’est deux jours que tu consacres séparément au jeûne en dehors des périodes où tu jeûnes.

– Quels sont ces deux jours ? demanda-t-il.

– Le lundi et le jeudi lui répondis-je.

– Au cours de ces deux jours, les œuvres sont exposées au Seigneur de l’univers, et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont exposées.

– Je ne te vois pas autant jeûner les autres mois que pendant celui de Chaabân.

– Les gens oublient ce mois qui se trouve entre Rajab et Ramadhân. C’est pourtant le mois au cours duquel les œuvres montent vers le Seigneur de l’Univers (Y), et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont montées. »

Tentons donc de nous réformer, de nous purifier pendant ce mois afin d’accueillir le mois béni de la meilleure des façons.

islametinfo.fr
***


France : Wauquiez soutient la ligue de foot qui interdit le voile à une entraîneuse.

Nous vous relations dans les colonnes de notre rédaction le drame que vit Essia Auouni qui est interdite de participer à une finale car voilée.

En effet, alors qu’elle devait disputer une finale avec son équipe, Essia Auouni, l’entraîneuse de l’AS Surieux, ne pourra y participer au motif qu’elle porte un voile religieux au bord du terrain.

Pourtant, l’une des équipes qu’elle entraîne s’est qualifiée pour la finale de la Coupe Rhône-Alpes qui aura lieu le 10 juin prochain.

C’est le président de la ligue de football d’Auvergne-Rhône-Alpes, Bernard Barbet qui avait déclaré que tout port de signe ou tenue religieuse était interdit sur le terrain, « au nom de la neutralité du sport« .

Le président LR de la région Laurent Wauquiez vient d’annoncer son soutien dans un communiqué et salue son action et « sa volonté de faire respecter strictement le règlement de la ligue qui interdit tout prosélytisme« . Celui-ci est connu pour son islamophobie débordante.

Il annonce par ailleurs que la région fera prochainement voter une nouvelle grille de critères dans son conventionnement avec les ligues et comités sportifs régionaux.

Ces nouveaux critères « conditionneront tout conventionnement au strict respect de la laïcité et au refus de toute forme de communautarisme dans les actions menées par ces structures »

Pourtant la ligue Auvergne Rhones-Alpes n’a aucun droit d’établir cette interdiction.

En effet, Essia ne participe pas à une mission de service public. Elle travaille pour son club avec un statut de salarié et ne dépend pas de la fédération qui l’obligerait à se soumettre à un devoir de neutralité en tant que membre du service public.

Rappelons tout de même que la FIFA avait autorisé le port du voile sur les terrains en 2014.

Mais en France les lois scélérates avancent au rythme de l’islamophobie …

islametinfo.fr
***


Allemagne : le port du niqab (quasi-) inexistant mais interdit pour les fonctionnaires .

Les députés allemands ont adopté, jeudi 27 avril, une loi interdisant le port du voile intégral de façon partielle. Le texte oblige les agents publics à avoir le visage découvert dans le cadre de leurs fonctions mais n’interdit par le port du voile intégral dans l’espace public.

Les autorités pourront néanmoins exiger qu’une personne retire le voile ou tissu qui recouvre son visage « lorsqu’une identification est nécessaire et requise ». La loi prévoit quelques exceptions telles que porter un masque en cas de risque d’infection. « L’Etat a le devoir de se présenter lui-même de façon idéologiquement et religieusement neutre (…) une dissimulation religieuse ou idéologique du visage dans l’exercice d’une fonction publique (…) va à l’encontre de ce devoir de neutralité », précise le texte de loi.

Son utilité pose néanmoins question au regard du nombre (quasi-)inexistant de fonctionnaires portant le niqab. Le nombre même de femmes portant le voile intégral n’est pas connu mais elles seraient, selon des sources rapportées par la presse allemande, 200 à 300 uniquement à travers l’Allemagne.

« L’intégration, ça signifie aussi que nous signifions clairement et transmettions à d’autres cultures nos valeurs et les limites de notre tolérance », a déclaré le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière dans un communiqué. Cette nouvelle loi vient en réaction à l’accueil depuis 2015 de plus d’un million de réfugiés syriens, irakiens et afghans.

Elle doit encore être ratifiée par le Bundesrat, la chambre haute du Parlement. La France et de la Belgique qui ont légiféré sur le sujet en 2011 mais elles avaient choisi une interdiction complète dans l’espace public. Au Pays-Bas, un projet de loi prévoyant une interdiction partielle est en cours d’examen au Sénat après avoir été adopté en 2016.

saphirnews.com
***


France : Ramadan : l’arrêté contre les commerçants musulmans de Beaucaire annulé.

Le tribunal administratif de Nîmes a décidé d’annuler un arrêté municipal qui forçait certains commerces de Beaucaire (Gard) à fermer leurs portes plus tôt pendant le mois du Ramadan, révèle Midi Libre jeudi 27 avril.

La mairie va devoir verser 1 200 euros à ses six plaignants qui en réclamait 1 500. En juin 2015, le maire FN Julien Sanchez avait pris cet arrêté en ciblant des épiceries, primeurs, salons de thé et bars des rues Nationale et Ledru Rollin. La décision ayant été prise pendant la période du Ramadan, les commerçants, pour la plupart musulmans, avaient dénoncé cette décision qu’ils jugeaient discriminatoire. La municipalité arguait que les clients de ces commerces nuisaient à « la tranquillité publique ».

Le tribunal administratif a répondu vendredi 21 avril qu’ « aucun des documents produits par la commune (…) ne font état d’ivresses ou de dépôts de déchets sur la voie publique ». De plus, selon la justice, le maire de la commune de Beaucaire « n’établit pas la réalité (…) et l’importance (…) des troubles à l’ordre public qu’il allègue, ni par voie de conséquence la nécessité des mesures d’interdiction prononcées ». En décembre 2016, Julien Sanchez, poursuivi au pénal pour discrimination, avait bénéficié d’une relaxe par le tribunal correctionnel de Nîmes.

saphirnews.com
***


Une extrémiste de droite, viscéralement anti-islam, rejoint le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni.

Il met le cap à droite toute en levant le masque de la respectabilité pour révéler sa face sombre, l’UKIP, le très eurosceptique Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni, sera désormais représenté à Lewishan-Est, au sud de Londres, par une nouvelle recrue dont la farouche croisade contre l’islam donne le ton de la campagne nauséeuse qu’elle s’apprête à mener tambour battant.

Transfuge du Pegida – le groupuscule d’extrême droite allemand, viscéralement islamophobe et xénophobe, qui a essaimé de l’autre côté de la Manche – Anne Marie Waters, cette admiratrice de Marine Le Pen et de Geert Wilders, le leader fielleux du nationalisme néerlandais, est le nouveau visage, crispé par la haine, du mouvement dirigé par Paul Nuttall.

Précédée par de hauts faits d’armes que sont sa détestation de l’islam, sa déclaration de guerre contre l’islamisme, et ses amalgames dévastateurs sur Twitter qui accusent la religion musulmane de tous les maux, l’ancienne furie du Pegida est déjà à pied d’œuvre pour durcir la ligne politique de l’UKIP.

Résolue à faire trembler la communauté musulmane britannique sous ses violents coups de boutoir, Anne Marie Waters menace et tempête, tout en alimentant les préjugés les plus pernicieux et anxiogènes : « Les gens ont peur de l’immigration musulmane, parce que la culture islamique ne correspond pas à la nôtre, et c’est notre culture qui est sacrifiée. Ils craignent que leurs enfants courent le risque d’être violés et de subir des sévices sexuels », martèle-t-elle sans relâche devant un public littéralement figé sur place.

L’annonce de sa candidature, sous les couleurs de l’UKIP et sous le signe d’une islamophobie enragée, a fait bondir une grande partie de la classe politique britannique, notamment les libéraux et les écologistes, qui pointent du doigt la grave dérive droitière de Paul Nuttall à des fins bassement électoralistes, dans le sillage du vote pour le Brexit.

« En donnant l’investiture à des candidats de l’extrême droite, telle Anne Marie Waters, l’UKIP montre qui il est vraiment et dévoile au grand jour ses sombres desseins. Ce parti ne peut pas prétendre représenter et parler au nom des citoyens ordinaires. Son leader et ses membres ne sont pas des patriotes, ce sont des fachos qui se drapent dans l’Union Jack », a fustigé Caroline Lucas, la chef de file adjointe du Parti des Verts.

Anne Marie Waters déverse son aversion pour l’islam et les musulmans d’autant plus facilement qu’elle peut compter sur ses collègues de l’UKIP pour lui faire écho, en amplifiant ses divagations infâmes.

Ainsi, Gerard Batten, le porte-parole de Paul Nuttall, se plaît à diaboliser l’islam et à faire cauchemarder dans les foyers en le décrivant « comme un culte de la mort, né et imprégné de quatorze cents ans de violence et de sang, qui se propage par l’intimidation, la violence et la conquête », tandis que Victoria Ayling n’a rien trouvé de plus abject à faire, quelques heures après le récent attentat meurtrier de Westminster, que de lancer la fausse rumeur sur Twitter selon laquelle des musulmans avaient été vus en train de célébrer la tragédie à Londres, Birmingham, Bradford et d’autres villes avoisinantes. Son tweet fallacieux fut éphémère, mais resta en ligne suffisamment de temps pour semer le trouble dans les esprits, déjà passablement commotionnés.

oumma.com
***


Les actes islamophobes aux frontières des Etats-Unis ont triplé depuis l’accession de Trump au pouvoir.

L’influent Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR) le redoutait, et les débuts fracassants de Donald Trump ont dépassé ses plus sombres prédictions : les actes islamophobes ont grimpé en flèche aux frontières américaines, au cours des cent premiers jours d’une présidence démarrée en trombe, dans le bruit et la fureur d’un décret anti-immigration signé le 27 janvier, précipitamment.

C’est une augmentation affolante de plus de 1 000% que le CAIR a enregistrée en l’espace de trois mois, après avoir dûment recensé tous les incidents impliquant entre autres les services des douanes et de la protection des frontières. Des incidents qui révèlent une islamophobie décomplexée, banalisée et désormais institutionnalisée. Et comment pourrait-il en être autrement, alors que le nouvel homme fort de Washington, en requin de la politique, l’a exacerbée et légitimée à longueur de méga-meetings survoltés ?

Plus de 193 actes anti-musulmans ont été répertoriés de janvier à mars 2017, contre seulement 17 au cours de la même période, en 2016. Il est à noter que 181 sont survenus dans le sillage du décret anti-immigration de sinistre augure pour les musulmans, qu’ils soient issus des sept pays blacklistés par l’administration Trump, ou pire encore, nés sur le sol de la bannière étoilée.

« Les incidents que nous consignons par écrit nous sont rapportés de source sûre, et nous vérifions toujours leur authenticité », a tenu à préciser Corey Saylor, le directeur en charge de la cellule de veille des actes islamophobes au sein du CAIR.

Pour inaugurer une nouvelle ère en fanfare, Donald Trump a carrément pulvérisé un affligeant record : trois mois après son accession au pouvoir, les actes islamophobes ont presque triplé par rapport aux 65 qui ont émaillé l’année écoulée !

Aux premières loges pour observer l’inquiétante propagation du fléau de l’islamophobie dans l’Amérique profonde tout au long de 2016, le CAIR aurait certes préféré que ses prévisions les plus pessimistes soient démenties par les faits, notamment quand ses dirigeants alertaient sur la bouc-émissarisation des musulmans qui se tramait à Washington.

oumma.com
***


Un bateau turc a coulé un navire de renseignement de la Flotte russe en mer Noire.

Les garde-côtes turcs ont réussi à secourir tous les membres d’équipage de ce dernier du navire de renseignement Liman de la Flotte russe .

Les 78 membres d’équipage du navire de renseignement Liman de la Flotte russe de la mer Noire, qui a fait naufrage jeudi, ont été sauvés. 63 personnes ont été secourues par les garde-côtes turcs et 15 par le navire Youzarif H qui a provoqué la collision, annonce le service de presse du premier ministre turc dans un communiqué dont Sputnik a obtenu une copie.

« La direction générale des garde-côtes a annoncé que le cargo Youzarsif-H, de 81 m de long, battant pavillon du Togo et transportant du bétail, a percuté le navire de renseignement russe Liman près de l’entrée dans le détroit du Bosphore. Après avoir reçu des signaux SOS, les sauveteurs du Service des garde-côtes ont été dépêchés sur place. Sur les 78 membres d’équipage du navire de renseignement russe, 63 ont été secourus par les sauveteurs et 15 par l’équipage du Youzarsif-H », indique le communiqué.

Selon les sauveteurs turcs, l’équipage du navire russe est sain et sauf.

L’état-major général de l’armée turque a annoncé que la collision avait été provoquée par un brouillard très épais. Le navire russe a coulé peu après la collision.

Le navire russe Ulus-Star, qui se trouvait à 1,5 mille marin du lieu du naufrage, a acheminé les membres d’équipage vers la base de la Flotte russe de la mer Noire.

Africa24.info
***


Histoire : De l’exceptionnelle expansion de l’Islam et ses Hommes.

Si nos pieux prédécesseurs réussirent à aussi rapidement gagner de si vastes territoires, nous savons que la foi qu’ils eurent en Allah et l’appui qu’Allah leur accorda en ceci furent au 1er plan des raisons l’expliquant. Aussi, Il facilita l’expansion de l’islam via de nombreux facteurs tiers, qu’ils aient été géographiques, sociaux ou politiques ; nous confortant ainsi que si la Révélation fut en cette époque, ce lieu et via ces hommes, ce ne fut aucunement sujet à un quelconque hasard. L’islam devait se répandre, et rapidement.
Philippe Senac, professeur d’histoire médiévale, revient ainsi sur certaines de ces raisons.

Extraits :

« L’extension et la rapidité des conquêtes musulmanes ont beaucoup surpris les histoires (…). (…) Il ne semble pas que les musulmans aient disposés d’une réelle supériorité numérique, ni d’un armement supérieur et rien ne permet d’affirmer que la valeur militaire des musulmans ait été plus grande. (…) face à la fougue des conquêrants, l’adversaire témoignait d’une réelle faiblesse. D’un point de vue musulman, on aurait tort de minimiser l’enthousiasme religieux et la foi que sous-entendait le combat. (…) D’autres causes ont été avancées comme (…) la qualité des informations fournies par les marchands caravaniers sur les forces ennemies, la valeur des chefs militaires, la bonne intendance (…). (…) les musulmans se déplacèrent dans un espace géographique familier, (…) l’absence de barrière montagneuse facilita considérablement l’avancée des troupes. Un réchauffement climatique qui se serait produit vers la fin du VIème siècle renforça peut-être encore d’avantage l’ardeur des Bédouins.

Du côté des vaincus, il ne fait guère de doute que les musulmans assaillirent des régions dominées par des régimes en crise et que les adversaires crurent souvent qu’ils avaient à faire à de simples razzias (…). Les longues guerres qui avaient opposé Byzance et la Perse (…) avaient amenuisé les capacités de résistance des eaux empires. Dans le cas de l’Egypte, les divisions religieuses et les pressions exercées par les byzantins sur les communautés chrétiennes constituaient un ferment de discorde (…). Dans bien des cas, les populations indigènes accueillerent avec satisfaction l’arrivée des conquêrants. Les charges imposées par les conquérants étaient souvent inférieures (…).

(…) les Arabes cherchèrent à assurer la permanence de leurs conquêtes en s’installant souvent à l’écart de la population (…). Moyennant le paiement de la djizya, les tenants de religions monothéistes acquéraient le statut de dhimmi (…). On leur reconnut la liberté de pratiquer leur culte et celle de conserver leur organisation interne. Les terres furent laissées à leur propriétaires (…). En somme, la conquête ne bouleversa nullement la vie des populations indigènes et celles-ci virent souvent dans les Arabes des conquêrants tolérants (…).

Les territoires conquis devinrent des provinces administrées par un gouverneur dans lesquelles l’administration régionale fut souvent laissée aux mains des fonctionnaires indigènes. Les conquêtes ne débouchèrent donc ni sur une arabisation ni sur une islamisation systèmatique et chaque province conserva ses traditions. En Egypte, après l’évacuation d’Alexandre par les troupes byzantines en 642, les Arabes respectèrent la population copte et ils s’établirent près du Nil à Fustat. »

Philippe Senac, Le Monde musulman des origines au XIème siècle, Armand Colin éditeur, 2011, pages 37-39.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis 12 jours
.
Meshaal: la liberté de nos prisonniers est proche
.
Cheikh Salah appelle à soutenir les détenus en grève de la faim
.
Hamas : les factions travaillent ensemble pour faire face aux pressions d’Abbas sur Gaza
.
Les forces d’occupation kidnappent des citoyens et attaquent des maisons en Cisjordanie
.
L’occupation attaque les prisonniers à Ashkelon, plusieurs blessés
.
Un jeune homme arrêté près de la Mosquée Ibrahimi
.
L’occupation coupe l’eau de Bardala dans la Vallée du Jourdain
.
Des affrontements éclatent suite à un incendie déclenché par les colons sur des terres agricoles à Bourin
.
La mère d’un prisonnier en grève de la faim dans un état critique
.
L’Autorité Palestinienne arrête de financer l’électricité fournie par Israël à Gaza
.
L’occupation transfère 40 prisonniers de plusieurs prisons à Ohlekdar
.
Les mères des prisonniers grévistes protestent devant une église à Bethléem
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent 3 étudiants pour des raisons politiques
.
Bombardement dans le centre de la Bande de Gaza
.
Grève générale par solidarité avec les prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 22 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 22 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Paris : des bénévoles empêchés de nourrir des migrants près du centre de La Chapelle.

Le collectif « Solidarité Migrants Wilson » raconte avoir été empêché de distribuer un petit déjeuner dans des conditions normales aux abords du centre humanitaire de La Chapelle.

« Honteux ». Un collectif de bénévoles raconte avoir été empêché de distribuer un petit déjeuner à des migrants ce jeudi matin devant le centre humanitaire de la Chapelle (Paris 18e) par des policiers. « Après les retraits de couvertures, après les dispersions, après les pierres, on passe à l’étape suivante : les migrants sont empêchés de manger », raconte le collectif « Solidarité Migrants Wilson » dans un post Facebook.

« Comme tous les jours, nous nous sommes présentés devant le centre vers 8h30 », raconte une bénévole de ce collectif de riverains à « l’Obs ». « Comme d’habitude, je suis allée voir les policiers présents sur place pour nous signaler et déterminer l’endroit de la distribution. » Mais cette fois, rien ne se déroule comme prévu : « Le policier m’a répondu : ‘non c’est pas possible, on a des ordres de la préfecture’, en me brandissant un papier officiel. Il m’a détaillé tous les endroits décrits comme interdits à la distribution. »

« On est assommés ».

De retour à leur véhicule garé dans une allée en contrebas du centre, ce qui se faisait selon elle d’habitude « en accord avec la police », les bénévoles écopent de deux amendes – la cinquième d’après eux ces dernières semaines, à chaque fois 135 euros pour stationnement gênant. La distribution d’invendus de boulangerie et de quelque 45 litres de boissons chaudes est finalement assurée plus loin, sans que le collectif ne puisse avoir accès aux migrants qui restent dans la queue devant le centre afin de ne pas perdre leur place.

« Nous sommes un peu atterrés, un peu assommés », réagit la bénévole. « On a le sentiment qu’on nous met des bâtons dans les roues. Les amendes commencent à pleuvoir et pour un petit collectif comme nous, ce n’est pas tenable. »
« On parle de donner un petit déjeuner chaud à des personnes qui ont passé la nuit dehors. Certaines sont là depuis des semaines, voire des mois, on les aide à tenir le coup, ce n’est quand même pas le bout du monde ! On a le sentiment que l’on ne veut surtout pas que les migrants deviennent visibles, quitte à les empêcher de manger. »

« La solution est-elle de cesser de nourrir les gens ? »

Interrogée par « 20 Minutes », la préfecture de police (PP) réfute de son côté toute « interdiction » de distribution. « Il n’y a eu aucun arrêté pris par la préfecture de police au sujet de la distribution de nourriture. En revanche, nous demandons aux associations de se décaler pour éviter les troubles à l’ordre public », indique-t-on au site d’information au sein de la PP.

« Il n’est pas question d’interdire la distribution de nourriture. Toutefois, depuis quelque temps, on nous fait remonter un certain nombre de problèmes, notamment de tensions et d’altercations entre migrants et avec des bénévoles, à l’entrée du centre au moment de cette distribution », explique la mairie de Paris, toujours interrogée par « 20 Minutes ». Selon cette « source proche du dossier », la distribution poserait un « problème de propreté car les déchets sont jetés à terre ». « Nous réfléchissons actuellement à un aménagement spécifique sur l’espace public et à proximité pour permettre cette distribution », ajoute-t-elle.

« Je ne peux pas me prononcer pour tous les collectifs, mais nous nettoyons derrière nous ! », répond la bénévole. « Nous nous rendons sur le site avec des poubelles dans lesquelles les migrants mettent leurs déchets. La solution, s’il y a de la saleté, est-elle de cesser de nourrir les gens ? Il s’agit d’un problème d’urgence humanitaire ! Cette réponse est totalement inadaptée. »

Depuis plusieurs mois, les associations comme MSF dénoncent le « harcèlement » subi par les migrants afin d’éviter la création d’un nouveau campement à Paris, dans un contexte de pénurie des hébergements d’urgence.

L’ouverture en novembre d’un centre d’accueil, porte de la Chapelle, devait contribuer à résoudre le problème, en hébergeant les migrants avant de les orienter vers des foyers plus pérennes. Mais les places en Centres d’accueil et d’orientation (CAO), qui ont déjà hébergé plus de 5.000 personnes selon les autorités, se feraient rares.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Théo remercie ses soutiens dans une vidéo sur Facebook.

« C’est toutes vos visites qui m’ont tenu debout, c’est tout ce que vous avez fait pour moi pendant cette convalescence qui a fait qu’aujourd’hui, je suis parmi vous », déclare le jeune homme de 22 ans, grièvement blessé lors d’une violente interpellation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

« Aujourd’hui, je suis sorti de l’hôpital et grâce à dieu, je suis sorti sur mes deux jambes. » Théo, le jeune homme de 22 ans grièvement blessé lors d’une violente interpellation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), remercie ses soutiens dans une vidéo postée sur Facebook, jeudi 16 février.

« Je tenais à faire une vidéo pour vous dire un très très grand merci à chacun d’entre vous, dans toutes vos lettres que vous m’avez écrit, que ce soit sur Facebook, via les messages, via ma famille, via mes amis ça m’a fait un très très grand plaisir et ça m’a donné beaucoup de force », déclare le jeune homme assis sur un canapé, aux côtés de sa mère et de l’une de ses sœurs

« C’est toutes vos visites qui m’ont tenu debout, c’est tout ce que vous avez fait pour moi pendant cette convalescence qui a fait qu’aujourd’hui, je suis parmi vous et que je puisse m’exprimer à travers cette vidéo », poursuit le jeune homme, précisant avoir vu « beaucoup de messages [de soutien] de l’étranger ».

« Je suis encore très très fatigué ».

Théo revient également sur son état de santé, indiquant qu’il avait préféré quitter l’hôpital ne supportant pas l’ambiance qui y régnait. « Je suis encore très très fatigué. La blessure n’est pas encore guérie », déclare-t-il.

Mais il compte bien se remettre : « Je vais me reposer et je vais essayer de donner de mes nouvelles le plus souvent possible. Et lorsque j’irai mieux, je ferai le nécessaire pour répondre à tous vos courriers. »

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Présence d’acrylamide (cancérogène) dans des biscuits pour bébés vendus en France .

De l’acrylamide, une substance cancérogène, a été retrouvée à un niveau supérieur aux indications européennes dans des biscuits pour bébés de marque Nestlé vendus en France, et à des niveaux proches de ce seuil dans deux autres produits, selon la fondation Changing Markets.

Selon une analyse indépendante de 25 biscuits pour enfants en bas âge commercialisés en France, l’acrylamide, classée comme cancérogène probable par l’OMS, a été retrouvée à une concentration de 226,1 microgrammes par kg dans les « P’tit Biscuit texture croquante et fondante » de marque Nestlé.

La valeur maximale recommandée au niveau européen pour les biscuits pour jeunes enfants a été fixée à 200 microgrammes, rappellent Changing Markets, l’ONG environnementale WECF et le rassemblement de consommateurs SumOfUs dans un communiqué publié jeudi.

La concentration retrouvée est aussi proche de ce maximum toléré dans les biscuits bio « Mes 1ers Biscuits Orange » de Picot, marque du groupe Lactalis, (198,3 microgrammes) et dans les « biscuits junior aux pépites de chocolat » de marque Carrefour (192 microgrammes).

Tous les autres produits analysés, y compris d’autres biscuits des trois marques incriminées, sont largement en-dessous (moins de 30 à 135,5 microgrammes).

La direction de Nestlé France a fait part jeudi soir de « sa grande surprise à la vue de ces résultats ».

« Nous faisons effectuer des mesures régulières par des laboratoires indépendants et nous sommes très significativement en dessous des indicateurs européens », a déclaré à l’AFP Pierre-Alexandre Teulié, un des directeurs généraux de Nestlé France.

« Nous sommes totalement ouverts à la discussion avec SumOfUs afin de comprendre comment ils en sont arrivés à ces résultats », a-t-il dit.

La présence d’acrylamide dans certains aliments est documentée depuis 2002, particulièrement dans les aliments à base d’amidon quand ils sont frits ou cuits à haute température.

« Depuis, Nestlé travaille à réduire l’apparition d’acrylamide lors de la cuisson des produits », a indiqué M. Teulié. « La sécurité alimentaire est notre premier impératif », a-t-il ajouté.

En septembre, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), avait épinglé dans un rapport la présence de neuf polluants à des niveaux préoccupants dans l’alimentation des jeunes enfants, dont l’acrylamide.

Un projet de réglementation sur cette substance est en cours de discussion entre la Commission européenne et les États membres, et doit faire l’objet d’un vote en mars. Mais « la proposition ne contient pas de limites contraignantes (…) et conserve des recommandations de teneurs trop élevées par rapport à ce qui peut être mis en oeuvre par les industriels », jugent les trois organisations.

« Les autorités doivent adopter un nouveau protocole qui comprend des limites contraignantes en deçà des limites actuelles et les industriels prendre ce sujet très au sérieux pour adopter les mesures nécessaires dans le processus de fabrication des produits », en particulier ceux destinés aux enfants, a réclamé Véronique Moreira, présidente de WECF France, citée dans le communiqué.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : Des traces d’iode radioactive détectées dans l’air, en France et en Europe.

Elles ont été détectées, courant janvier, un peu partout en Europe. Des traces d’iode radioactif ont été enregistrées depuis la première semaine de janvier dans plusieurs pays européens, dont la France, a affirmé l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), dans un communiqué publié lundi 13 février. L’iode 131 est un élément radioactif qui expose aux risques d’irradiation lorsqu’il est relâché à fortes doses par accident, nucléaire par exemple. Mais il est aussi utilisé à des fins médicales à plus faible dose.

L’IRSN a été alerté de cette pollution radioactive par le réseau européen Ring of Five, regroupant des organismes scientifiques en charge de la surveillance radiologique de l’atmosphère. Depuis le 9 janvier, plusieurs stations européennes ont ainsi relevé des niveaux « extrêmement faibles » de présence d’iode 131 dans l’air. Les premières traces ont été détectées en Norvège, puis en Finlande, en Pologne, en Allemagne ou encore en France. Les niveaux relevés, tous de l’ordre du microbecquerel par mètre cube, ne représentent pas de danger pour la santé, assure l’IRSN.

La piste d’un rejet industriel.

Il s’agit toutefois d’un « événement relativement exceptionnel », souligne Olivier Masson, spécialiste de la surveillance atmosphérique à l’IRSN, contacté par franceinfo. « Depuis 2010, il n’y a eu qu’une dizaine d’événements comme ça qui ont fait l’objet d’un signalement au niveau européen », rappelle ainsi le chercheur. Le dernier épisode significatif en date remonte à début 2011, en raison des retombées radioactives de l’accident de Fukushima, au Japon. A titre de comparaison, ces dernières « étaient environ 10 000 fois supérieures à celles mesurées en janvier 2017 », relève l’association Criirad dans un communiqué (PDF).

Mais alors, d’où proviennent ces mystérieuses traces décelées depuis début janvier ? Si l’IRSN attend de recevoir de nouvelles données en provenance de certains pays, l’hypothèse d’un rejet industriel semble se dessiner. « Cela ressemble plus à un rejet continu qu’à un rejet instantané, même si on a reçu des valeurs un peu plus faibles dernièrement », analyse ainsi Olivier Masson.

Pour lui, le rejet a dû se produire assez loin de la France et d’autres pays européens, « probablement hors du territoire strictement européen ». En effet, les traces ont été détectées, au niveau du continent européen, à peu près en même temps et aux mêmes niveaux. « Cela signifie que le rejet a eu le temps de se disperser », décrypte le scientifique.

Sans la météo, ce serait passé « inaperçu ».

Enfin, les conditions météorologiques, qui ont participé à l’épisode de pollution aux particules fines, ont de la même manière joué un rôle dans la détection de ces niveaux d’iode 131. « Sans cela, elles seraient passées inaperçues car on est très proche des limites de détection des appareils », assure Olivier Masson. En outre, la météo livre un nouvel indice sur la localisation : au début de l’année, « on était sous un régime de vents d’est », ce qui laisse donc à penser « que la source se situe plus à l’est qu’à l’ouest de l’Europe ».

Si la piste du rejet industriel est confirmée, l’événement rappellera un épisode similaire survenu en octobre-novembre 2011, bien après les retombées de Fukushima. Des traces d’iode 131 avaient alors été décelées dans plusieurs pays européens, un peu comme en janvier. L’enquête avait finalement permis de remonter à un institut de production de radionucléides pour des produits pharmaceutiques, situé dans la région de Budapest (Hongrie), victime d’un rejet accidentel.

Comme le rappelle l’association Criirad, de nombreuses installations sont en effet autorisées à rejeter de l’iode 131 dans l’atmosphère, dans la limite des normes autorisées. C’est le cas des centrales électronucléaires, les usines de retraitement comme celle de La Hague (Manche) ou encore les installations liées à l’utilisation d’iode 131 dans le domaine médical. Les rejets accidentels, aussi infimes soient-ils, sont autant d’occasions de le rappeler aux Français et à leurs voisins Européens vivant à proximité.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Voici tous les signes d’une bonne fin !

Dans l’Islam, il existe dix-neufs signes qui permettent de juger de la bonne fin de vie d’une personne et de sa possible accession au paradis. En effet, toute personne qui meurt de l’une des façon suivante, est une preuve de bonne fin.

1) Citer l’attestation de foi (al-Shahada) avant de mourir;
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «Accédera au paradis celui dont la dernière parole est : Il n’y a de dieu qu’Allah» (rapporté par Abou Daoud).

2) Mourir en suant du front, c’est-à-dire transpirer de façon à ce que la sueur coule sur son visage.
Car Bourayda ibn al-Houssayb affirme avoir entendu le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam): «La mort du croyant s’accompagne d’une sueur au front».

3) Mourir le jour ou la nuit du vendredi.
le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Tout musulman qui meurt le vendredi sera protégé contre les épreuves de la tombe». (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani).

4) Mourir pendant les affrontements de la guerre sainte.
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt sur le chemin d’Allah est aussi un martyr».
Et le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt sur le chemin d’Allah est aussi un martyr». (rapporté par Mouslim, 1915).

5) Celui qui meurt en combattant sur le chemin d’Allah (subhanou wa ta’ala). Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «La peste donne le martyr à tout musulman (qui en meurt)». (Boukhari & Mouslim).

6) Mourir de la peste.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt d’une maladie du ventre est un martyr». (Mouslim).

7) Mourir suite à une maladie du ventre.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Cinq sont des martyrs : celui qui meurt à cause de la peste, celui qui succombe à une maladie du ventre, le noyé, celui qui meurt dans un effondrement et celui qui meurt sur le chemin d’Allah». (Boukhari).

8) et 9) Mourir noyé et sous les décombres.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Cinq sont des martyrs : celui qui meurt à cause de la peste, celui qui succombe à une maladie du ventre, le noyé, celui qui meurt dans un effondrement et celui qui meurt sur le chemin d’Allah». (Boukhari).

10) Le décès d’une femme lors de son accouchement.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Est martyr la femme qui meurt porteuse ». Selon Al-Khattabi cela désigne la femme qui meurt enceinte». (attesté par un hadith rapporté par Abou Daoud).

11) et 12) et 13 Mourir brûlé et par la plèvre (membre thoracique) ou mourir de la tuberculose.
«Etre tué sur le chemin d’Allah est un martyr, mourir dans la peste est un martyr, mourir de noyade est un martyr, mourir des suites d’un accouchement fera que la martyr sera traînée par son enfant à l’aide du cordon ombilical». Aboul Awwam, gardien de Beyt al-Maqdis ajoute : «et celui qui meurt de brûlure ou de tuberculose».

14) Celui qui meurt en défendant ses biens.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam): «Celui qui est tué alors qu’il défend ses biens est un martyr comme celui qui est tué alors qu’il défend sa foi ou sa vie». (Majmû’ Al-Zawâ’id (2/317) et (5/301).

15) et 16) Celui qui meurt en défendant sa religion et sa personne.
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt en défendant ses biens meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa famille meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa religion meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa personne meurt martyr». (Rapporté par Abû Dâwud (2/275), Al-Nasâ’î, At-Tirmidhi et Ahmad selon Sa’îd b. Zayd et sa chaîne de narrateurs est authentique).

17) Celui qui meurt en faisant la garde sur le sentier d’Allah, meurt martyr.
Le prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Monter la garde un jour et une nuit est meilleur que jeûner et prier tout un mois, et s’il meurt, il lui sera compté les mêmes actions que celles qu’il effectuait ; Sa subsistance lui est dispensée et il est à l’abri de l’épreuve». (Rapporté par Muslim (6/51), Al-Nasâ’î (2/63), At-Tirmidhî (18/3), Al-Hâkim (2/80), Ahmad (5/440 et 441) selon Salmân Al-Fârisî).

18) Mourir durant l’accomplissement d’une bonne action.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui dit : « Il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » avec la seule intention de complaire à Allah accédera au paradis. Celui dont le dernier acte est une aumône accédera au paradis». (Rapporté par l’imam Ahmad, 22813).

19) Celui qui est tué par un dirigeant oppresseur après lui avoir donné des conseils.
Conformément à la parole du Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) qui a dit: «Hamza b. ‘Abdul-Mutalab est le maître des martyrs, et aussi toute personne qui va chez un dirigeant oppresseur pour lui ordonner (le bien) et lui interdire (le blâmable) et qui ensuite se fait tuer».

Ces signes sont de bons indices qui traduisent la bonne fin. Cependant nous n’en déduisons pas qu’une personne déterminée accédera au paradis, à moins qu’il s’agisse de quelqu’un en faveur duquel le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a fait un témoignage dans ce sens, comme c’est le cas des quatre califes rashidun (Abou Bakr As-Siddiq, Omar ibn al-Khattâb, Othmân ibn Affân , Ali ibn Abi Talib).

Qu’Allah (subhannou wa ta’ala) nous accorde une belle fin !

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : « Les députés votent une loi qui protège les corrompus » .

uite à cette nouvelle loi qui protège les corrompus, des rassemblements citoyens sont organisés à travers toute la France. Nous partageons avec vous les villes à travers la France qui participeront à ce rassemblement contre la corruption qui aura lieu ce dimanche 19 février.

A Angers Place du Ralliement à 15h,
A Bourg-en-Bresse Place de la mairie à 15h,
A Lyon Place Bellecour à 15h,
Orléans à 15h Place du Martroi.,
A Clermont-Ferrand à 15h Place de Jaude.,
A Paris : Place de la République à 15h,
A Toulouse : Place du Capitole à 15h,
A Marseille : Devant la mairie,
A Rennes : Place de la mairie à 15h,
A Bordeaux : Place de la République à 15h,
A Montpellier : Place de la Comédie à 15h,
A La Rochelle Samedi 18 février à 16h Place de Verdun,
A Rouen : Place de l’hôtel de ville à 15h,
A Bordeaux : Place de la République à 15h,
A St-Omer : Grandplace de St-Omer à 15h,
A Sens à 11 h Place de la République,
A Toulon à 15h Place de la liberté.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le leader mondial des fonds indiciels basés sur l’or certifié Charia compatible.

L’agence de presse Reuters rapporte que SPDR Gold Trust vient de déclarer mercredi qu’il était certifié conforme aux principes de la finance islamique. Cette déclaration doit permettre de stimuler la demande de lingots auprès des investisseurs musulmans.

SPDR est un fonds indiciel côté en bourse, première réserve mondiale d’or privée détenant 836,7 tonnes de lingots d’une valeur de 33 milliards de dollars. Les fonds indiciels cotés ont pour caractéristique de reproduire les variations d’un indice d’actions, d’obligations ou encore de matières premières, ce qui est le cas du fonds SPDR Gold Trust qui reproduit la variation du cours de l’or.

Au 1er Janvier 2016, les banques centrales détenaient environ 20 % des réserves d’or mondiales soit exactement 32 702 tonnes d’après leurs déclarations. World Gold Trust Services, filiale du World Gold Council (WGC) qui est l’organisation chargée du développement du marché de l’industrie aurifère, a indique dans un communiqué à Reuters que le fonds avait reçu la certification de la société malaisienne Amanie Advisors, un cabinet de conseil Charia spécialisé en finance islamique. Ce fonds est donc maintenant conforme au dernier standard aurifère de l’Organisation de Comptabilité et d’Audit des Institutions Financières Islamiques (AAOIFI) récemment adopté.

Selon un rapport du WGC, l’année dernière, la demande d’investissement pour l’or a augmenté de 70 % et les fonds indiciels côtés basés sur l’or ont connu une augmentation de 532 tonnes, la deuxième meilleure année jamais enregistrée après l’augmentation de 646 tonnes en 2009.

Cependant, toujours selon le même rapport, la demande de lingots d’or et de pièces a chuté au Moyen-Orient de 71 %, en 2016, et celle des bijoux de 15,6 %. Les analystes estiment que les acheteurs du Moyen-Orient ont fait des transactions en or bien avant que le dernier standard aurifère de l’AAOIFI ne soit publié. Par conséquent, ils estiment que cette annonce ne devrait pas avoir de conséquence rapidement observable au niveau de la demande mondiale.

Néanmoins, cela facilitera aux institutions financières islamiques l’accès à l’actif refuge en cas de mouvements brusques sur les marchés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un érudit égyptien estime que boire de la bière n’est « pas haram ».

Peu importe la bière, pourvu qu’il n’y ait pas l’ivresse… Cette pensée pour le moins iconoclaste, mais qui se défend d’être enivrante, émane d’un éminent savant égyptien, Khaled El Gendy, un sage parmi les sages siégeant au sein du Conseil suprême des Affaires islamiques.

Pour cette grande figure de l’islam au pays des pharaons, tout est question d’interprétation quand on lit le Coran. C’est à la lueur de l’école hanafite qu’il s’éclaire pour estimer que certains alcools, telle la bière, ne tombent pas sous le coup du « haram », aussi longtemps que leurs effluves grisantes ne deviennent pas étourdissantes.

« La bière n’est pas haram, puisqu’elle n’est pas produite à partir de raisins ou de dates. Elle devient haram si elle est consommée en grande quantité, jusqu’à l’état d’ébrieté », a-t-il déclaré sur la chaîne DMC TV en se référant à un érudit et juriconsulte émérite de l’école Hanafite, Abou Hanifa un-Nu’man ibn Thābit, appelé le Grand Imam, tant il faisait autorité en matière de Charia, la législation islamique.

Devant les caméras de la chaîne égyptienne Attahir, Khaled El Gendy a étayé ses dires en s’appuyant sur un verset du Coran : « O Croyants ! N’approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites (…) » sourate 4 « Les Femmes » – verset 43.

Tout est dans la nuance interprétative aux yeux de ce haut dignitaire religieux qui invite à ne pas prendre cette injonction divine au pied de la lettre, mais à la traduire de manière plus subtile et moins définitive. Autrement dit, si, entre l’alcool et l’ivresse, il ne fallait en blâmer qu’un, seule la deuxième serait à proscrire formellement.

De là à penser qu’il pourrait reprendre à son compte le célèbre slogan de santé publique « boire avec modération », il y a un pas que l’on ne s’autorisera pas toutefois à franchir…

En tout cas, à l’autre bout de la planète, à Sydney, la conception libérale, et non moins controversée, de l’alcool en islam à laquelle se réfère Khaled El Gendy fait écho chez un autre imam égyptien, Sheik Rashid Mustafa. Ce dernier s’en fait même le chantre, au même titre qu’il considère que le port du voile n’est pas obligatoire.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Le Hamas rejette l’offre d’une aide économique à Gaza proposée par Israël, en échange de l’arrêt du terrorisme.

Un responsable du Hamas a rejeté vendredi l’offre d’une aide massive à la bande de Gaza en échange du renoncement du groupe islamiste aux roquettes et aux tunnels terroristes, proposée la veille par le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman.

« Si Gaza avait voulu être comme Singapour, il l’aurait fait déjà », a déclaré le porte-parole du Hamas Mahmoud al-Zahar, selon les médias israéliens.

Le porte-parole a également déclaré que l’appel lancé par Lieberman pour que le Hamas rende les corps des deux soldats israéliens et trois civils israéliens retenus en captivité en échange d’une prospérité économique était déplacé.

Se référant aux terroristes palestiniens détenus en Israël, Zahar a déclaré que le Hamas ne libérera les captifs que lorsqu’Israël libérera « tous les combattants héroïques palestiniens de toutes les factions ».

A l’occasion du lancement du nouveau du COGAT (Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires), l’organisme du ministère de la Défense qui sert de liaison entre Israël et les territoires palestiniens, Lieberman a proposé aux habitants de Gaza de mettre en œuvre des moyens pour développer la prospérité économique de l’enclave palestinienne, si le Hamas renonçait à la violence contre Israël.

« Au moment où le Hamas abandonnera les tunnels et les roquettes, nous serons les premiers à investir et à construire un port maritime, un aéroport et des zones industrielles », a déclaré Lieberman. « Nous sommes en mesure de créer immédiatement environ 40.000 emplois pour les résidents de Gaza », a-t-il renchéri.

Liberman a également déclaré que l’organisation islamiste devrait accepter de renoncer aux tunnels terroristes transfrontaliers, aux roquettes », et « bien sûr, et c’est la première étape et la plus importante, [faciliter] le retour des corps de nos soldats et des citoyens israéliens prisonniers du Hamas ».

Selon plusieurs sources, le Hamas tient en otage trois hommes israéliens qui ont traversé Gaza de leur propre gré: Avraham Mengistu, Hisham al-Sayed et Juma Ibrahim Abu Ghanima, dont la présence à Gaza n’a pas été confirmée. Le Hamas détient également les corps des soldats israéliens Oron Shaul et Hadar Goldin, morts au combat durant la guerre de Gaza de 2014.

Israël a retiré en 2005 toutes ses troupes et civils de la bande de Gaza, où vivent près de 2 millions de Palestiniens. Depuis 2007, l’enclave est gouvernée par l’organisation terroriste du Hamas après des élections et un coup de force mené contre le Fatah.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La France coupable de crimes contre l’humanité en Algérie? La LADDH prête à porter plainte.

Alors que l’Algérie commémorait cette semaine le 57e anniversaire des premiers essais nucléaires français dans le Sahara en 1960, la LADDH (Ligue algérienne de défense des droits de l’homme) a annoncé qu’elle allait porter plainte contre la France pour crime contre l’humanité auprès de la Cour pénale internationale de La Haye.

Cette semaine l’Algérie commémore le 57e anniversaire des essais nucléaires français dans le Sahara. Pour la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH), c’est aussi l’occasion d’évoquer le sujet des indemnisations qui devraient être versées par la France aux victimes des essais nucléaires. Accusant cette dernière de crime contre l’humanité, la LADDH se dit déterminée à porter plainte auprès de la Cour pénale internationale de La Haye.

« Il était temps pour notre ONG d’utiliser des armes juridiques pour défendre les droits des victimes algériennes. La LADDH porte plainte contre la France pour crimes contre l’humanité pour plusieurs raisons: les conséquences sur l’environnement et les populations, et les conséquences morales. Nous voulons que toute la lumière soit faite sur ces répercussions. Jusqu’à présent, on ne sait pas exactement ce qui ce qui se passe à Reggane et à Tamanrasset (les deux lieus des essais nucléaires, ndlr). Les radiations sont toujours actives, elles peuvent continuer pendant 3 000 à 4 000 ans. Nous saisissons donc le tribunal de La Haye pour dénoncer l’inconscience de la France », a déclaré Houari Kaddour, secrétaire national de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme dans une interview exclusive à Sputnik.

Si la question de l’indemnisation des victimes est régulièrement mise en avant, l’emploi de la notion de crime contre l’humanité à ce sujet semble, lui, relativement nouveau.

En effet, entre 1960 et 1996, la France a effectué plus de deux cents essais nucléaires, d’abord dans le désert algérien puis en Polynésie française, dont les répercussions sur les populations locales et l’environnement seraient préoccupantes: la LADDH parle de dizaines de milliers de victimes directes et même de centaines de milliers de victimes indirectes en Algérie, touchées par des cancers et des malformations. L’été dernier, des Polynésiens avaient déjà déposé une plainte similaire.

Les objectifs de cette initiative lancée par la LADDH sont à la fois concrets et symboliques:

« Le premier objectif [de cette plainte], c’est d’obtenir que l’État français [décontamine] les sites. Deuxièmement, la France doit arrêter de croire qu’elle peut commettre des crimes sans être jugée », explique M. Kaddour.

En même temps, tout en accusant la France et prônant la restitution de la justice, M. Kaddour insiste sur le fait que la LADDH ne veut pas rentrer en conflit avec la France.

« Ce qu’on veut, c’est que l’humanité vive en paix », insiste-t-il.

Récemment le candidat à la présidentielle en France, Emmanuelle Macron était en déplacement en Algérie où il a également évoqué la colonisation française en général et parlé de crime contre l’humanité.

Pour M. Kaddour, il n’y a rien d’anormal dans cette déclaration:

« Il faut que les Français fassent face à la vérité au regard de la morale et de l’histoire, pour permettre à nos deux nations, l’Algérie et la France, de vivre en paix. Je crois qu’il est temps que les Français et les Algériens abordent tous les problèmes, pas seulement le problème des essais nucléaires», conclut-il.

Le Forum national algérien sur les tests nucléaires français dans le Sahara algérien s’est déroulé à Alger à l’occasion du 57e anniversaire du premier essai nucléaire aérien dans le Sahara algérien le 13 février 1960 dans le cadre de l’opération « Gerboise bleue ». Initialement estimée à 13 kilotonnes, la puissance de cette explosion effectuée à Hammoudia, à 50 km de Reggane, a atteint 60-70 kilotonnes, soit trois fois celle de la bombe d’Hiroshima. Elle a entraîné la projection de radiations dans une zone de 200 km de large et de 100 km de long, alors que les habitations les plus proches se trouvaient à seulement 70 km.

Trois autres essais intitulés « Gerboise blanche », « rouge » et « verte » se sont déroulés dans le sud-ouest de l’Algérie en avril 1960. Plus tard, la France a mené 57 autres essais. Après l’indépendance de l’Algérie, en 1962, 13 essais souterrains ont eu lieu dans le cœur rocheux de la montagne d’In Ecker jusqu’en 1966.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Belgique : Lutte antiterroriste: faut-il donner plus de pouvoir aux bourgmestres ?

La commission terroriste du Parlement propose que les bourgmestres puissent fermer les lieux publics s’ils suspectent des liens avec le terrorisme. Cela concerne notamment certaines mosquées. Certains bourgmestres estiment qu’ils n’ont pas toutes les données pour le faire et préfèrent laisser ce rôle au parquet. Un reportage de Mathieu Langer et Marc Evrard.

Les bourgmestres pourraient bientôt avoir le pouvoir de fermer des lieux publics, s’ils les soupçonnent d’être en lien avec une activité terroriste. La proposition vient de la commission terroriste du Parlement, mais ne fait pas encore consensus. Fermer un établissement qui présente un risque pour la population, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, l’avoue : après avoir récolté les informations du parquet, il n’a pas pris cette décision à la légère. Hier, à l’hôtel de police, il rencontrait les membres d’une mosquée réputée pour ses prêches radicaux. « Lors de cette réunion, j’ai eu l’occasion de leur expliquer pourquoi j’avais pris cette décision. Il y avait d’abord un problème de sécurité dans le bâtiment, et une deuxième décision de fermeture pour faits liés au terrorisme », explique Willy Demeyer. Car en cas d’indice sérieux, les bourgmestres verraient leur pouvoir étendu en matière de contrôle de lieux dit suspect. Plus question de prétexter des manquements urbanistiques d’insalubrité.

Trop de responsabilités.

« On est obligés de ne pas aborder la problématique de front, et si cette proposition de loi passe ça permettra en effet de faciliter la possibilité de fermer ces lieux » dit Denis Ducarme, un membre de la commission terrorisme à la chambre. Mais pour certains bourgmestres, ces dispositions leur donnent trop de responsabilités: « Je pense que c’est le parquet qui doit prendre cette décision, parce que c’est évidemment une décision très difficile à prendre, et qui expose les bourgmestres plus que de raison. Ce serait beaucoup mieux que le parquet endosse cette responsabilité, sur base de ses propres jugements », affirme le bourgmestre de Liège. Une idée que Denis Ducarme veut contrer : « Si le bourgmestre veut se faire encadrer par un soutien de son collège pour ne pas être seul dans cette démarche, il peut le faire, et on en discutera tout à l’heure en commission ».

A Liège, si la mosquée reste fermée, d’autres rencontres avec ses membres et les autorités sont prévues dans les prochaines semaines, afin d’évaluer la situation.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Série d’événements populaires en soutien à Al-Qiq
.
43 palestiniens interdits de voyager la semaine dernière
.
Démolition d’une maison jérusalémite à Silwan
.
Un officier de police palestinien grièvement blessé dans un accident de voiture
.
L’occupation convoque le père de deux martyrs
.
L’occupation prend d’assaut Ramallah et convoque 2 jeunes
.
Inauguration du Forum sur Jérusalem à Gaza
.
150 colons israéliens envahissent la vallée du Jourdain
.
Les habitants d’Hébron demandent la levée du blocus
.
L’occupation réprime les marches hebdomadaires à Na’lin et Kafr Qadoum
.
Une pétition appelle la Grande-Bretagne à présenter des excuses pour Balfour
.
Les colons envahissent Sebastia à Naplouse
.
La situation sanitaire des prisonniers palestiniens se détériore
.
L’occupation attaque le village d’Awarta au sud de Naplouse
.
4 blessés dans des affrontements avec l’occupation à Tako’a
.
Appels palestiniens à boycotter les produits sionistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 25 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 25 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Recitation du Coran devant le président Trump.

Comme le veux la tradition, une célébration religieuse a eu lieu durant la semaine d’investiture du nouveau président des Etats-unis.

Durant la cérémonie inter-religieuse, l’Imam Mohamed Magid très connu à Washington qui devait faire l’Adhan a préféré récité 2 versets du Coran avec un message fort adressé à Trump.

Le premier verset était tiré de la sourate Al Hujurat, (les appartements), verset 13 :

« Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur. »

Le deuxième verset était le verset 22 de la sourate 30, Ar-Rûm,(Les Romains).

Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Magnifique rencontre avec une soeur musulmane aveugle.

Ajib s’est intéressé à ces musulmans et musulmanes de France aveugles, des personnes de notre communauté dont on parle peu, et qui pourtant, ont besoin de soutien et de moyens adaptés afin de combler leur handicap dans la pratique quotidienne de leur foi.

Nous avons rencontré une maman de 34 ans, avec deux enfants (6 ans et 2 ans), aveugle de naissance et qui consacre son temps à son foyer, sa famille, et l’Islam.

Qu’est-ce que vous évoque ce hadith ?

Selon Anas ibn Malik, le Prophète (salaLlahou alayi wa sallam) a dit : « Dieu S’est exprimé ainsi : – Quand J’éprouve l’un de mes adorateurs en lui faisant disparaître deux choses auxquelles il tient – à savoir ses yeux – et qu’il reste résigné, Je lui donnerai le Paradis en contrepartie. » (Boukhari)

Ce hadith est rassurant, et il m’a beaucoup réconforté lorsque j’ai perdu mon œil définitivement, et que j’éprouvais d’énormes douleurs physiques. Je ne cessais de me le ressasser durant cette si lourde épreuve, et qui est très récente. Il faut patienter et endurer, car Allah récompense les endurants.

Cependant, j’essaie le plus possible de ne pas faire de péchés comme tout le monde, et d’effectuer des actes d’adoration pour plaire à Allah. Mon handicap ne me permet pas d’en profiter, et Allah voit tout et Sa Miséricorde est aussi grande que Sa colère.

Pour nous musulmans aveugles, ne pas avoir d’yeux, peut être parfois presque comme un atout. Leur absence nous évite de commettre certains péchés liés à la vision.

J’essaie de voir aussi mon handicap le plus positivement possible. Même si deux choses me manquent terriblement : voir la kaaba et voir les doux visages de mes enfants.

Pouvez-vous nous expliquer la manière dont vous pratiquez au quotidien

La prière et le jeûne, je les effectue comme tout musulman. Je me rends de temps en temps à la mosquée également, et bien sûr je connais des soeurs avec qui j’échange. Quant au pèlerinage, j’espère inchaAllah l’accomplir prochainement et sans trop de difficultés liées à mon handicap.

Expliquez nous comment vous avez été amenée à décider de porter le hijab ?

Le port du foulard est parfois plus difficile avec cet handicap, dans la mesure où on ne sait pas quel regard les gens portent sur nous. C’est considéré pour des musulmanes aveugles comme un risque lié à leur sécurité et leur bien être dans l’espace public, en particulier en France. Est-ce que les gens nous aideront (par exemple à traverser la rue ) ?

J’ai donc beaucoup réfléchi avant de le porter et j’avoue que cela m’a demandé du courage. Mais je suis très heureuse de le porter elhamdoulilah.

Vous apprenez actuellement le Noble Coran (que le Tout Puissant vous facilite). Comment vous organisez-vous afin de le mémoriser ?

Depuis toute petite, j’ai toujours voulu devenir hafidh. Un jour, un frère m’a prêté le CD de Saad Al-Ghamidi, dont la récitation m’a beaucoup touchée. Je l’ai donc utilisé comme support pour apprendre les sourates. J’utilise tout simplement un lecteur CD et j’apprends seulement en écoutant, et en répétant. J’essaie de consacrer au moins trois heures par jour pour apprendre le Coran. Malheureusement, je ne vais pas si vite, car je révise beaucoup afin de ne rien oublier.

J’apprends bout par bout, chaque jour une partie, et le lendemain je la révise, et j’apprends la partie suivante, et je termine en récitant un jouz. Il s’agit d’une méthode conseillée par un savant et que j’apprécie beaucoup car cela m’évite d’oublier ce que j’ai appris. L’avantage d’apprendre de manière auditive est que j’apprends avec le tajwid. J’apprends seule, mais parfois, lorsqu’il y a des conférences entre sœurs, on m’appelle afin de faire l’ouverture en récitant du Coran. J’apprends également à proximité de mes enfants afin qu’ils soient imprégnés. L’apprentissage occupe une place centrale dans ma vie.

Je ne dispose pas de coran en braille arabe mais j’espère l’acquérir très bientôt si Dieu me Le permet.

Apprenez-vous l’arabe ?

J’ai quelques bases de braille arabe. Mais, je n’ai pas trouvé de cours adaptés pour les non voyants, et je n’ai pas encore trouvé de manuel en braille arabe.

Disposez-vous de livres en braille sur l’islam ?

Je ne dispose que du Coran en braille français (il est en 11 volumes). Je sais qu’il existe un recueil de hadiths avec 15 volumes (le braille prenant beaucoup de place) que j’ai pu emprunter auprès d’une association pour aveugles, une association qui est d’ailleurs non musulmane. J’utilise également internet pour apprendre l’islam par le biais de conférences et de vidéos.

Connaissez-vous des associations qui viennent en aide aux aveugles ? Et spécifiquement aux musulmans aveugles de France ?

Je connais depuis peu l’association de l’Institut Paris Eglantine qui vient en aide aux musulmans aveugles de France. Cette découverte fut une belle surprise, et un soulagement de savoir que des musulmans s’investissent pour nous. Que Dieu les récompense pour leur dévouement.

Avez-vous des idées, remarques, suggestions, à proposer à ces associations musulmanes désireuses d’aider les musulmans non voyants de France ?

J’aimerais qu’ils nous transcrivent des livres sur l’islam. Il existe un manque crucial de livres sur l’islam en braille. De plus, ce n’est pas la même chose que d’écouter des cd sur l’islam et lire. Un livre se garde, et on peut revenir dessus, chercher une information, relire un hadith, son explication, etc.

Je souhaite donc que les musulmans aveugles accèdent davantage aux ouvrages, afin d’avancer. Je souhaite également davantage d’accompagnement dans nos démarches dans l’apprentissage de notre si belle religion (cours d’arabe, de lecture coranique, etc).

Quel message aimeriez-vous transmettre aux musulmans non voyants ?

Il faut s’accrocher, et seule votre foi peut vous soulager et vous rendre heureux.

Vous vous êtes sans doute demandé pourquoi vous n’avez pas d’yeux tout comme moi. Je me suis dis que c’est un mal pour un bien, que peut être on ne connait même pas.

Et à la communauté musulmane voyante ?

J’ai tellement de choses à leur transmettre que je ne sais par où commencer. Je ferai une remarque essentiellement sur ce que moi je n’ai pas, mais que je sens : leur regard (pas forcément au sens propre du terme) ! Je m’explique : il arrive parfois qu’on me donne de l’argent à la mosquée. Que Dieu récompense ces donateurs mais sachez que l’absence de mes yeux n’a pas de lien avec mes ressources financières. De plus, je sens de la pitié et même de la peine dans certains propos de mes frères et sœurs. Sachez donc que mon handicap a boosté ma vie, et m’a aidé à me concentrer sur ma religion, il m’a beaucoup renforcé. Il est une épreuve, mais aussi ce qui m’a permis d’avancer dans ma pratique religieuse, et ma foi.

Je souhaite aussi que les frères et sœurs nous donnent le salam lorsqu’ils nous croisent. Je ne vous vois pas mais n’oubliez pas que je vous entends ? . Que c’est rassurant et réconfortant que de sentir la présence d’une oumma, même hors de la mosquée ! Alors rendez-vous visibles en nous saluant ! J’aimerais aussi leur dire que je les aime tous en Allah.

Etant plus jeune, j’ai demandé à maintes reprises à Allah de me donner la vue, mais aujourd’hui je ne la demande même plus. Un trésor bien plus beau est venu m’éclairer et dont la valeur est inestimable : le Noble Coran. Les paroles de Notre Seigneur sont ma lumière, et c’est la plus belle de toutes les lumières ! Elles me suffisent et illuminent mon quotidien. Et si j’avais le choix entre avoir la vue, ou vivre dans l’obscurité mais apprendre le Coran, je choisirai sans hésitation la seconde option. Et je remercie tous les jours Allah de me l’offrir, et de me faciliter son apprentissage.

Fraternellement,

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : L’émouvante lettre de la mère de Cédric Herrou, jugé pour avoir aidé des réfugiés.

Cédric Herrou a été de nouveau interpellé mercredi soir et mis en garde à vue avant d’être relâché 36 heures après. Son frère Morgan Herrou et une militante du collectif Roya Citoyenne, Lucile Boucard, ont également été interpellés jeudi après-midi et remis en liberté vendredi.

« Je suis la mère de celui contre lequel vous vous acharnez ».

Le tort des ces trois militants reste similaire : ils sont tous trois accusés d’avoir apporté un peu de chaleur humaine à des migrants durant plusieurs mois. Trois Érythréens mineurs, pour lesquels Cédric Herrou attendait depuis plus d’un mois qu’ils soient pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, ont été arrêtés durant son interpellation. Cédric Herrou a adressé une lettre au procureur de Nice en guise de protestation, dans laquelle il fait part de sa déception et de sa colère :

Monsieur le procureur, Vous avez fait pleurer ma mère, mon père.
Vous avez arrêté mon frère, mon amie. Vous nous avez mis sous les verrous, traités comme des chiens, des malfrats.
Vous avez ordonné à une trentaine de gardes mobiles, armes aux poings, d’entrer sur mes terres, prendre ces trois enfants sans parents, qui attendent chez moi, depuis plus d’un mois d’être pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance.
Ces enfants ont connu la guerre, la torture, l’esclavagisme.
Ces enfants que je protège Ces enfants qui m’ont donné leur confiance.
Vous avez au nom de votre France, violé les droits de l’Enfant! Ils attendaient sécurité de la part de notre pays!
Vous me savez sensible aux personnes que j’aide, aux personnes que j’aime.
Vous savez que ma liberté ne s’arrêtera pas aux barreaux de vos prisons et vous tapez là où ça fait mal !!!
Sachez Monsieur le Procureur que je resterai fidèle à mes convictions, que ma France, que notre France, continuera à défendre les droits des hommes, des femmes, des enfants présents sur le sol français au nom de nos valeurs qui fondent la République Française.
Ne pensez pas que je suis seul, nous sommes des milliers, des millions! Chacun son métier, le mien c’est agriculteur, le vôtre c’est de faire respecter la Loi.
Loi qui protège et fait que le vivre ensemble soit la règle primordiale de notre démocratie.
Vive notre France et …..celle que que tu représentes

Révoltée par le sort réservé à son fils, la mère de Cédric a également adressé une lettre au Procureur, une lettre qui rafraîchira la mémoire à certains politiques et leur rappellera d’où ils viennent.

Lettre de la mère de Cédric.

Monsieur le Procureur, je vous fais une lettre……

Je suis la mère de celui contre lequel vous vous acharnez . Ma grand -mère paternelle a elle aussi , en 1918 passé la frontière d’Italie à pied, par les montagnes elle a perdu le bébé qu’elle portait au cours de ce périple, (peut être a t’elle croisé à ce moment là les grands mères de messieurs Ciotti et Estrosi,qui sait ?) elle s’est louée telle une bête de somme pour tirer les « charetons »je me souviens d’elle avec la lanière de cuir qui lui barrait le torse …Ma mère quant à elle était allemande, ma sœur est née dans les geôles de la gestapo, elles ont été toutes deux libérées par les Américains ; C’est ce sang là qui coule pour moitié dans les veines de mes deux fils que vous avez fait arrêté jeudi , l’autre moitié étant du pur sang de Bretagne…c’est têtu un Breton,et ça n’a pas peur des tempêtes .
S’ils ne sont pas Français « de souche »(c’est ce qui reste d’un arbre mort,non ?) ils ont des racines profondes et vivantes dans ce pays qui est le leur et qu’ils aiment .
Pour que vous compreniez …nous avons été « famille d’accueil pendant 25 ans .Cedric avait 5ans, Morgan 7, quand les premiers enfants sont arrivés .ils ont partagé leurs jouets, leur table, leur maison, leurs parents avec 15 enfants délaissés,de toutes origines,certains battus, violés …..
Alors quand Cedric vous dit que ces enfants qu’il voit sur nos chemins et nos routes de la Roya ,ce sont ses frêres et ses sœurs, il ne vous ment pas . Et quand il interpelle si fort les services de l’ASE, c’est qu’il en connait les rouages .
Nous avons quatre enfants puisque ils ont accepté d’intégrer deux de ces enfants à leur famille, ce sont leur sœur et leur frère à présent et nous en sommes très fiers !
Voilà monsieur le Procureur, et tous ceux qui le traite de passeur , de trafiquant d’êtres humains et de voleur voilà à qui vous avez à faire .
Avec tout mon respect.
Mama Herrou.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d’après Barrow.

Fin de règne pour Yahya Jammeh après sa défaite aux élections présidentielles gambiennes. L’homme avait refusé de quitter le pouvoir cependant les pressions des organisations africaines avec à leur tête le Sénégal menacent d’intervenir militairement.

La présence de plusieurs chefs militaires dans les manifestations contre Yahya Jammeh aurait précipité son choix de quitter le pouvoir. L’ex-chef d’Etat s’était fait connaître du public musulman notamment après ses déclarations au sujet de la charia et de sa volonté d’instaurer un « état islamique » en Gambie.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Belgique : Wallonie: l’abattage sans étourdissement bientôt interdit.

La commission de l’Environnement du parlement de Wallonie s’est accordée lundi pour envoyer au Conseil d’État deux propositions de décret MR et cdH réclamant l’interdiction généralisée de l’abattage d’animaux sans étourdissement préalable.

La section législation du Conseil d’État est appelée à rendre un avis dans les 30 jours sur ces textes de Christine Defraigne (MR) et Josy Arens (cdH), destinés à éviter la souffrance animale. Apparemment, électrocuter des ovins et fracasser le crâne des bovins avec une arme ne fait pas de mal aux animaux.

Aujourd’hui la loi exige que chaque abattage soit précédé d’un étourdissement de l’animal, mais elle prévoit aussi une exception pour les méthodes d’abattage prescrites par des rites religieux, sous condition que les abattages aient lieu dans un abattoir.

Christine Defraigne ,qui dans son temps libre est mufti, indique que l’abattage rituel sans étourdissement serait plus une tradition qu’une obligation.

«L’Indonésie, la Malaisie, Les Emirats arabes unis, la Jordanie acceptent l’importation de viande d’animaux abattus après avoir été étourdis, souligne Josy Arens.

D’un côté les politiciens veulent un «Islam de Belgique» mais quand ça les arrange ils veulent bien aller voir à l’étranger pour importer des «fatwas» dont ils ne connaissent ni la portée, ni les tenants et les aboutissants. Leur interlocuteur concernant ces affaires qui est l’Exécutif des Musulmans a jusqu’à présent toujours été contre l’étourdissement.

D’après les abattoirs en 2014, l’abattage selon les rites religieux en Wallonie concernait 6,35 % des 190.495 abattages de bovins et 35,8 % des 13.282 abattages d’ovins.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Brimades racistes, humiliations : les employés d’Auchan City témoignent.

Après qu’une caissière a fait une fausse couche sur son lieu de travail, accusant sa direction de négligence, « l’Obs » a recueilli les témoignages d’autres salariés de ce supermarché de Tourcoing, qui ont saisi l’inspection du travail.

La première fois que le coordinateur l’a appelé « Singe-man », « pour rigoler », Farid, 27 ans, s’est forcé à sourire. L’employé de supermarché, affecté à la boulangerie, venait d’être embauché à l’Auchan City de Tourcoing (Nord). « Je n’ai pas osé le prendre mal ». Mais ensuite, de « Singe-man », on est passé à « macaque » puis « bonobo », « plusieurs fois par jour ».

Lorsqu’il décide de se syndiquer, en janvier 2015, pour se « protéger », les choses ont empiré : Farid écope toujours des semaines les plus longues, des week-ends travaillés au-delà du quota annuel.

« En plus de ça, j’étais jamais assez rapide pour eux, mes coordinateurs me demandaient toujours plus que les autres. »

Plus tard, quand il informe ses supérieurs de son mariage et demande à poser une semaine de congés, légale, c’est sa manager qu’il entend râler, que « son mariage, c’est pour les papiers ». En mars 2016, « à bout », Farid décide de saisir l’inspection du travail puis dépose une plainte, en novembre 2016 pour « harcèlement », « diffamation » et « injure à caractère racial ».

« Sale arabe ».

Le délégué CGT du magasin, Habib Hamdoud, affecté aux « liquides », en cave, a lui-aussi porté plainte au pénal pour « harcèlement moral et discriminations et injures à caractères raciales ». Dans son procès-verbal, que « l’Obs » a pu consulter, l’homme de 37 ans accuse sa hiérarchie de l’avoir surnommé le « terroriste », entre autres vexations, intimidations comme ce jour où, « Romain D., dans la réserve, [lui] a dit : ‘Si tu continues à faire le malin, on va te mettre une fiche S' ».

Des sous-entendus lourds de connotations attestées par le témoignage d’un de ses collègues qui affirme avoir entendu l’un de ses supérieurs lui lancer : « Je suis pas raciste, moi, sale arabe ». Mohamed*, 46 ans, un ancien agent de sécurité employé par Auchan pendant deux ans, explique, lui-aussi, avoir entendu des remarques discriminantes, comme ce directeur technique qui lui a dit un jour : « Moi je suis chez toi, toi t’es pas chez toi ».
« Un jour, mon chef m’a demandé de surveiller le délégué syndical de la CGT pour lui trouver des fautes. Je lui ai répondu que j’étais pas là pour ça ».

Le jour où Mohamed décide de se syndiquer (à la CFDT), les choses ont, là encore, empiré. « Ma hiérarchie a fini par monter un dossier contre moi pour me licencier et je vais aujourd’hui les poursuivre aux prud’hommes ». Le 3 octobre 2016, Mohamed a lui-aussi déposé une plainte pour « dénonciations calomnieuses ».

Fausse couche et négligences.

Mais que se passe-t-il à Auchan City Tourcoing ? En août dernier, une caissière avait été licenciée après une erreur de caisse de 85 centimes d’euro, avant d’être finalement mutée dans un autre magasin. Le 22 novembre, Fadila*, une jeune femme de 23 ans, employée comme hôtesse de caisse, a fait une fausse couche suivie d’une hémorragie grave, laissant son siège de caissière en sang devant les clients horrifiés.

L’inspection du travail a été saisie en décembre et le 10 janvier, une plainte contre X pour « non assistance à personne en danger » et « mise en danger de la vie d’autrui », avec constitution de parties civiles a été déposée au parquet de Lille. Dans un communiqué, David Guilly, directeur général d’Auchan City, a précisé qu’ « il n’y a eu aucune faute ou erreur de la part de la hiérarchie du magasin le 22 novembre ou les jours précédant cet événement dramatique ». Pourtant, selon son avocat Me Ioannis Kappopoulous, « Auchan City, en ne programmant pas de visite médicale après l’annonce de la grossesse de son employée, a failli à son obligation de sécurité ».

L’employée a même été sanctionnée : dans son dernier bulletin de salaire, que « l’Obs » a pu consulter, une semaine de travail effectif lui a été retenue, sans aucune justification. Pour finir, après l’hospitalisation de leur employée, ses employeurs ont mis un mois et demi pour déclarer l’accident de travail, ce qui a retardé l’indemnisation de l’hôtesse par la sécurité sociale.

Une négligence que le responsable de la communication du groupe Auchan explique par « un dysfonctionnement administratif ». La jeune femme, qui souffrait d’importantes nausées, avait demandé à plusieurs reprises à sa manager la possibilité d’avoir des horaires de pauses aménagées. En vain.

« C’était trop tard ».

« Du coup, je mâchais du chewing-gum pour me passer l’envier de vomir, et quand ça venait, j’avalais, confie-t-elle à « l’Obs ». »

Le 22 novembre, prise de douleurs importantes, elle explique avoir tenté, à quatre reprises au moins, d’alerter ses collègues, par téléphone, qu’elle allait faire un malaise, « mais ils étaient tous trop occupés pour me répondre ». « Lorsque les pompiers sont arrivés, c’était déjà trop tard. Personne d’Auchan ne m’a accompagnée à l’hôpital, seulement l’homme chargé de la sécurité de la galerie qui avait appelé les secours pour moi ».

Le lendemain, après avoir passé la nuit à l’hôpital, la jeune femme a prévenu sa hiérarchie qu’elle n’allait pas pouvoir être présente le jour même. « Au téléphone, ils m’ont rien dit, à part de penser à récupérer mon justificatif d’arrêt maladie ».

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Abou Marzouk: Les politiques de Trump contre la Palestine affectent la stabilité dans la région
.
Le Cabinet sioniste discutera du plan « Chats » concernant Gaza et la Cisjordanie
.
31 colons sionistes attaquent la mosquée d’al-Aqsa
.
Les citoyens de Khan Younes enterrent le martyr al-Agha
.
Des tirs à feu font deux morts au coeur de « Tel-Aviv »
.
L’occupation accélère la colonisation en Cisjordanie
.
Un mineur et des prisonniers libérés arrêtés en Cisjordanie
.
Cette semaine, Netanyahu sera interrogé pour la troisième fois
.
Le Cabinet israélien discute de l’imposition de la souveraineté sur « Maale Adumim »
.
L’occupation attaque Awarta et arrête un jeune homme de Jéricho
.
Avertissement du transfert de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem
.
Néguev: un sit-in palestinien exige la restitution du corps du martyr Abou Qian
.
Un policier sioniste tué et 11 autres blessés au cours de la dernière semaine
.
Deux prisonniers libérés convoqués de Beit Ummar
.
Un jeune homme arrêté sur un point de contrôle au sud de Doura
.
L’Autorité Palestinienne appelle les Nations Unies à mettre fin à l’occupation
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Indonésie: Priorité à la Salat !

Mash’Allah, quel formidable rappel! La police et les manifestants qui prient conjointement.

Peu importe nos divergences, la priorité reste la prière. Nous nous soumettons ensemble devant notre Seigneur avec humilité.

Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité . (Sourate 2- La vache/Al-Baqarah, Verset 238)

Qu’Allah permette l’unité dans notre communauté!

Clic pour voir la Source de l’article

***


Evènement météo rare: il neige dans le Sahara !

C’est un événement météo extrêmement rare que nous relate Francetvinfo.fr. La neige est tombée sur les dunes de sable rouge du Sahara algérien, lundi 19 décembre, comme en témoigne les photos amateur.

Photo amateur des dunes du Sahara enneigées le 19 décembre 2016 aux alentours de la ville d’Aïn Sefra en Algérie.(Karim Bouchetata / SIPA)
Les clichés ont été pris par Karim Bouchetata, un habitant de la commune d’Aïn Sefra située dans l’ouest de l’Algérie, à environ 1 000 mètres d’altitude.

Les reliefs montagneux qui surplombent la ville font partie des monts des Ksour et composent la partie occidentale de l’Atlas saharien.

Selon l’auteur des clichés, il n’avait pas neigé dans cette région depuis une tempête qui s’est produite le 18 février 1979, soit il y a trente-sept ans. Cet événement météorologique n’avait d’ailleurs duré qu’une demi-heure.

Si elle a désormais fondu, la neige aurait cette fois tenu une journée entière, selon les habitants de la commune.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Secours islamique France : Défi Ramadan 2016 : 42 400 repas distribués !

Comme l’année dernière, nous nous sommes associés au Secours Islamique France pour relever un défi d’envergure durant la période la plus fédératrice : Ramadan ! Vous avez été nombreux à jouer le jeu, à donner de vous-mêmes pour la réussite de cette opération pour les plus opprimés, al hamdoulillah.

L’enfance : une priorité.

Tout au long de l’année, le Secours Islamique France fait de l’enfance une thématique prioritaire. La distribution de repas alimentaires et de goûters, essentielle pour le développement des enfants, fait partie de nos actions régulières dans de nombreux pays comme le Pakistan, le Sénégal, la Palestine ou encore Madagascar.

Ramadan 2016 fut l’occasion de promouvoir une opération spéciale pour sensibiliser à la problématique de l’enfance avec un focus sur la sous-alimentation et la malnutrition des enfants. Pour pouvoir agir au-delà de Ramadan, l’objectif était de collecter l’équivalent de près de 50 000 repas. Encore une fois, nous saluons la grande mobilisation des donateurs et internautes qui nous ont permis de collecter plus de 148 400 € soit l’équivalent de 42 400 repas.

Un beau résultat pour le plus grand plaisir de tous ces enfants vulnérables qui au quotidien ont besoin d’aide et d’accompagnement. Que ce soit l’accès à l’alimentation, à l’eau, à l’assainissement, à l’hygiène, à l’éducation ; tous vos dons sont utilisés dans l’intérêt des bénéficiaires en leur redonnant espoir et dignité.

Nous remercions tous les participants pour cette mobilisation exceptionnelle en faveur des enfants qui aspirent à un avenir meilleur. Votre don, aussi minime soit-il, fait changer les choses, soyez-en convaincus !

Continuez à soutenir le Secours Islamique France et l’ensemble de ses projets. Plus d’informations sur www.secours-islamique.org ou 01 60 14 14 14
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : L’ambassade des Etats-Unis déménagera-t-elle de Tel Aviv à Jérusalem ?

Alors que « l’ère Donald Trump » débute bientôt, le nom du futur ambassadeur des Etats-Unis en Israël est connu. En effet, c’est David Friedman qui deviendra le représentant. Cependant, des inquiétudes sont déjà présentes puisque l’ambassade américaine à Tel Aviv pourrait déménager à Jérusalem, ville que se dispute Israéliens et Palestiniens

Jérusalem considéré comme « capitale éternelle » .

S’exprimant sur sa nomination, David Friedman a indiqué son impatience de pouvoir remplir cette nouvelle mission « dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem« . Le bâtiment se trouve pourtant bien à Tel Aviv, seule capitale officielle considérée par la communauté internationale. Cependant, il faut dire que durant sa campagne électorale, Donald Trump avait promis que les États-Unis reconnaîtraient Jérusalem comme étant la capitale indivisible d’Israël. Y installer l’ambassade serait alors un geste fort et particulièrement une décision qui viendrait mettre à mal la paix entre Palestiniens et Israéliens. D’ailleurs le choix de David Friedman comme ambassadeur suscite aussi des préoccupations car il est désigné comme un ami d’Israël dans son processus de colonisation.

Déménager l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem serait considéré comme une provocation alors que la région n’en a nullement besoin surtout à l’heure actuelle.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Russie, Iran et Turquie veulent un cessez-le-feu en Syrie.

Au lendemain de l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara, la réunion tripartite au sujet de la Syrie a eu lieu à Moscou. Elle a réuni les ministres des Affaires étrangères de l’Iran, de la Russie et de la Turquie. Ils sont tombés d’accord pour un cessez-le-feu dans l’ensemble de la Syrie.

Des discussions sans les Américains et les Européens .

Sergueï Lavrov, Javad Zarif et Mevlüt Cavusoglu ont ainsi discuté de la crise syrienne sans la présence de ministres européens ou de leur homologue John Kerry. Au sortir de ce sommet, les trois homologues ont fait une déclaration commune précisant « l’importance d’élargir le régime de cessez-le-feu, de garantir un accès sans obstacle à l’aide humanitaire et la libre circulation des populations sur le territoire syrien » . A cela s’ajoute le fait que chacun des pays serait prêt à élaborer le projet d’accord, à être garant des pourparlers entre le gouvernement syrien et l’opposition. Des précisions ont aussi été données concernant l’évacuation des civils à Alep-Est. Celle-ci serait terminée dans un ou deux jours maximum. Cependant sur le terrain, ce temps est-il suffisant pour évacuer les habitants ? Il faut préciser que le processus d’évacuation a souvent été freiné avec des bus restés bloqués plusieurs heures d’affilée.

Si dans les faits, les déclarations se multiplient, que se passera-t-il vraiment en Syrie pour mettre fin à ce bain de sang ? La situation humanitaire en est arrivée à un point catastrophique sans retour.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pourquoi les géants du Web se prononcent soudain sur le fichage des musulmans ?

« Nous nous opposons à la discrimination et nous ne participerons jamais à la construction d’un registre des musulmans américains. » C’est ce qu’a déclaré, vendredi 16 décembre, Frank X. Shaw, porte-parole de Microsoft, au site Buzzfeed. Le même jour, Apple, Google, Uber et IBM tenaient des propos similaires, rejoignant les rangs de Twitter et de Facebook. Pourquoi ces grandes entreprises enchaînent-elles soudain ces annonces ?

Tout est parti d’un article du site américain The Intercept, publié le 2 décembre. Avec un titre ravageur : « Sur neuf entreprises tech, seule Twitter dit qu’elle refusera d’aider à établir un registre des musulmans pour Trump. » Le média explique avoir posé la question à ces entreprises, car « l’idée a récemment été ressortie par l’équipe de transition de Donald Trump ». Le futur président américain avait laissé entendre, après les attentats du 13 novembre 2015 en France, qu’il mettrait « certainement en place » une base de données pour lister les musulmans présents aux Etats-Unis.

Interrogé à ce sujet plusieurs fois depuis, Donald Trump s’est montré très vague dans ses réponses, qui ont souvent varié. Si son équipe de campagne a assuré, dans un communiqué, que « le président élu Trump n’a jamais prôné la mise en place d’un fichier ou d’un système répertoriant les individus en se basant sur leur religion », Donald Trump a plusieurs fois confirmé qu’il approuvait cette idée, tandis que dans une interview à ABC News, il précisait qu’il s’agissait non pas d’une liste des musulmans, mais d’une « base de données des réfugiés ». Aujourd’hui, sa position sur le sujet n’est toujours pas limpide.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : L’auteur de l’attaque dans une mosquée de Zurich identifié.

L’auteur de l’attaque qui a fait trois blessés dans une mosquée de Zurich, en Suisse, est un Ghanéen de 24 ans qui s’est suicidé peut après son acte.

Son cadavre a été retrouvé sous un pont, non loin du centre islamique.

Passionné de magie noire.

Les enquêteurs ont révélé que ce passionné de magie noire avait par ailleurs tué dimanche un Suisse de 24 ans qu’il connaissait, à coups de couteau, sur une aire de jeux de Zurich.

Ce lundi, vers 17h30, un homme d’une trentaine d’années, entièrement vêtu de noir, la tête couverte d’un bonnet de laine, pénétrait dans une salle de prière d’un centre islamique situé à quelques pas de la gare centrale de Zurich. L‘établissement est habituellement fréquenté chaque jour par des dizaines de fidèles venus surtout du Maghreb, de Somalie et d’Erythrée, selon les médias suisses.

Il a tiré plusieurs balles, blessant trois fidèles, dont deux grièvement, avant de prendre la fuite. Les victimes sont trois hommes âgés de 30, 35 et 56 ans.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un proviseur donne une leçon de vivre-ensemble en bonne intelligence.

Convoquée pour une formation professionnelle obligatoire dispensée par un GRETA dans un lycée public d’Occitanie, Fabienne* doit entamer son cursus au mois de décembre. Ayant déjà fait l’objet d’une discrimination au sein de cet établissement par le passé en raison de son foulard, la requérante a souhaité s’informer en amont. Ses démarches lui ont permis de poursuivre sa formation en toute sérénité grâce à l’attitude très réceptive du proviseur de l’établissement.

Exerçant en tant qu’assistante maternelle, Fabienne a déjà été amenée à suivre une formation similaire, dispensée dans ce même lycée, dans un bâtiment isolé du reste de l’établissement. Lors d’une formation en 2014, la requérante nous avait déjà contacté suite à un refus du port de son foulard par le personnel du GRETA de ce même établissement.

En tant que stagiaire du GRETA et suivant les cours au sein d’un centre de formation professionnelle, Fabienne n’est ni assujettie à la loi de neutralité religieuse du 15 mars 2004, ni à la circulaire du 18 mai 2004. Les seuls groupes de personnes concernés par des exceptions à ce texte de loi sont les élèves de classes préparatoires et ceux des sections de techniciens supérieur.

Informée de ses droits, Fabienne veut s’assurer qu’elle ne rencontrera aucune difficulté du fait de son foulard en prenant rendez-vous avec le principal de l’établissement. Assistée par une de nos juristes, ce dernier a reconnu des cas de discriminations avant sa prise de fonction. Il a affirmé vouloir “changer les choses” et a assuré à Fabienne qu’elle ne rencontrera aucune difficulté avec lui.

Plus important, il a considéré que le côtoiement d’une stagiaire du GRETA portant un signe religieux avec les autres lycéens ne posait aucune difficulté pour le bon fonctionnement du lycée. Cette posture d’ouverture et de bonne intelligence est à saluer.

C’est en sensibilisant directement ce principal d’établissement que Fabienne et ces deux stagiaires ont pu éclaircir cette question, et poursuivre leur formation en toute sérénité.

*Le prénom a été modifié.

Islamophobie.net.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Indonésie : un gouverneur chrétien risque cinq ans de prison.

Le gouverneur chrétien de Jakarta Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a comparu mardi 20 décembre devant un tribunal de la capitale indonésienne. L’homme est accusé de blasphème. Son crime ? Avoir exprimé que l’interprétation faite par des oulémas d’un verset du Coran selon lequel un musulman ne doit élire qu’un dirigeant musulman était erronée.

L’affaire avait déchaîné les passions ces derniers mois. Malgré plusieurs excuses publiques, deux grandes manifestations ont été organisées à l’appel du Front des défenseurs de l’islam (FPI), un groupe islamiste, réunissant des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Jakarta pour réclamer son arrestation.

i[« Je suis dévasté d’être ainsi accusé d’insulter l’islam parce que cela voudrait dire que j’ai diffamé les musulmans, une famille [religieuse] que j’aime »]i, avait-il déclaré en larme devant les juges le 13 décembre. Au procès, à l’extérieur du tribunal, des dizaines de détracteurs du gouverneur ont exhibé des pancartes réclamant l’incarcération du gouverneur, tandis que des partisans d’Ahok exigeaient sa relaxe. Le procès a été suspendu jusqu’au 27 décembre. Les juges se prononceront alors sur la validité des charges.

La campagne électorale d’Ahok, candidat à sa réélection pour février 2017, semble compromise. La quasi-totalité des procès pour blasphème se sont achevés par des condamnations en Indonésie.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une Australienne voilée, victime d’une violente agression, appelle ses concitoyens à se dresser contre l’islamophobie.

C’est une musulmane, sous le choc de sa récente agression, qui ne supporte plus d’être la proie de prédilection de l’islamophobie galopante et une mère de famille scandalisée qui redoute que ses propres enfants soient victimes de sa spirale de violence, une jeune femme voilée de 33 ans fait aujourd’hui l’ouverture des journaux télévisés de Perth, la cité phare de l’Etat d’Australie-Occidentale, pour appeler à enrayer ce fléau des temps modernes qui met en péril l’art de vivre ensemble, dans l’îlot lointain du multiculturalisme.

Blessée dans sa chair et son âme par la sauvagerie de l’inconnu dont elle a eu le malheur de croiser la route, vendredi soir dernier, dans le centre commercial où elle venait faire ses courses, accompagnée de ses quatre filles, cette citoyenne australienne a choisi courageusement de sortir de l’ombre pour laisser éclater sa colère au grand jour, à seule fin d’éveiller les consciences.

« Plus jamais ça ! Personne ne devrait être insulté, ni brutalisé en raison de sa religion ! », clame-t-elle haut et fort, la voix étranglée par l’émotion, alors que le souvenir de sa rencontre terrifiante avec son assaillant lui glace encore le sang, notamment l’instant où, après avoir exigé de ses enfants qu’ils lui souhaitent un « Joyeux Noël », entre deux injures racistes, ce dernier a brisé une bouteille de bière sur sa tête avec une rage inouïe.

Alertée par les cris de la jeune mère de famille, une cliente du supermarché, n’écoutant que son courage, a tenté de s’interposer pour la sauver des griffes de son agresseur hors de lui, au moment où celui-ci s’acharnait à lui arracher son hijab en l’étouffant. Devant cette adversité féminine qu’il n’avait pas anticipée et alors qu’un attroupement commençait à se former, l’homme a soudainement lâché prise, désertant les lieux non sans en avoir proféré des menaces à l’encontre de sa victime à terre : « Si je te revois, je te tuerai », a-t-il hurlé.

« Ce n’est pas la première fois que cela arrive », s’est désolée la jeune femme devant les caméras de la télévision australienne, en précisant que la coupe était pleine. Son agression odieuse est sans conteste l’agression de trop à ses yeux, et bien que hantée par la vision d’effroi que lui inspire le dangereux islamophobe qui s’est dressé sur son chemin, elle refuse de se terrer chez elle et de se taire.

C’est en pleine lumière qu’elle exhorte ses concitoyens, dans la diversité de leurs composantes, à faire cause commune contre ces actes islamophobes inqualifiables qui frappent dorénavant partout, et à tout moment, des « gens normaux et sans histoire », selon ses propres termes, tout en rappelant avec insistance que son choix de porter le voile lui appartient.

« Porter le hijab est une liberté individuelle fondamentale. C’est mon choix de le faire, en mon âme et conscience, et j’en suis fière. Pourquoi diable devrais-je en avoir honte ? », s’est-elle indignée publiquement, à l’heure où la police de Perth, sur le pied de guerre, a décidé de diffuser les images de son agresseur capturées par la vidéosurveillance, afin de le mettre hors d’état de nuire avant qu’il ne soit trop tard.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le Raincy : le maire exclut une femme d’une cérémonie de Noël parce qu’elle porte un foulard.

Une fois de plus, une citoyenne de confession musulmane a été la cible d’une humiliation publique.

Ce mercredi 15 décembre le service jeunesse de la mairie de Raincy organisait un événement accueillant parents et enfants pour des remises de cadeaux, dans l’esprit de Noël. Accompagnant sa nièce de deux ans lors de cet événement, Inès* a été sommée de quitter la salle à trois reprises, au prétexte que son foulard était “un signe ostentatoire”. Au mépris de la loi, le maire en personne lui a infligé cette humiliation.

L’événement ouvert à tous, devait avoir lieu de 18h30 à 20h30. Inès, qui souhaitait accompagner sa nièce pour la voir “prendre des photos avec son beau cadeau que sa maman a soigneusement préparé”, a dû partir à 19h30.

Une employée de la mairie est venue directement la voir pour “discuter en privé”. Son interlocutrice lui apprend qu’elle “n’a pas le droit de rester” car elle porte “un signe ostentatoire” et que “c’est une institution laïque”. Ces assertions sont par ailleurs complètement fausses et illégales.

Inès est alors contrainte de sortir aux yeux de tous. Mais avec le soutien d’une femme (qui lui confie être elle-même « de confession juive » particulièrement sensible à ce qui s’est passé), elle décide de revenir à l’événement pour défendre ses droits. Pour la seconde fois, la même employée du cabinet du maire revient à la charge : “faut sortir, vous ne pouvez pas rester ici !”

La victime refuse et exige un texte de loi justifiant une telle éviction, auquel cas elle accepterait de sortir. Aucune réponse. Pour la troisième fois, alors qu’Inès souhaite seulement assister à la remise de cadeau de sa nièce, l’autorité municipale exige qu’elle quitte la salle. Cette fois c’est le maire en personne, Jean-Michel Genestier, qui se déplace.

“Le Maire vient me voir avant de quitter la salle, me demandant si « Ça va ? ». Je lui réponds « Oui ça va mais bon… » quand il me coupe la parole et ose dire « C’est un signe ostentatoire, on fait du mieux pour faire respecter les lois, c’est pour le bien de la République ! ». Il n’a même pas eu la décence de me regarder dans les yeux.”

Inès s’est rapprochée du CCIF qui lui apporte, depuis hier, soutien et assistance. La victime sera accompagnée dans l’ensemble des démarches à mener.

Après que des maires aient remis en cause cet été les libertés individuelles des femmes musulmanes sur les plages de l’hexagone, c’est également un maire qui inflige une humiliation publique à une femme, juste parce qu’elle porte un foulard.

Dans le basculement raciste auquel nous assistons en France, la première des nécessités, au niveau des municipalités comme au plus haut niveau de l’Etat, est de rassembler le peuple et non d’en exclure une partie en raison de leur confession religieuse.

C’est donc l’autorité qui est supposée la protéger qui a condamné Inès à l’exclusion de la communauté nationale.

Ce n’est hélas pas une situation inédite à Raincy, on se souvient encore de l’épisode du club de sport « Orty Gym » dont la gérante, de confession musulmane et portant le foulard, avait été harcelée administrativement par l’ancien maire Éric Raoult parce qu’elle détonnait dans le paysage raincéen. L’action en justice lancée par cette gérante à l’encontre de la commune est du reste toujours en cours.

Il est temps que les autorités publiques se positionnent clairement contre ces pratiques discriminatoires.

Le CCIF sera déterminé à faire valoir les droits de la réclamante.

*Inès est un prénom modifié.

Le CCIF.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le président gambien Jammeh annonce qu’il ne quittera pas le pouvoir.

Le président gambien Yahya Jammeh, qui rejette sa défaite électorale au scrutin présidentiel du 1er décembre, a annoncé mardi soir qu’il ne quitterait pas le pouvoir au terme de son mandat, le 18 janvier prochain.

Jammeh, qui s’exprimait à la télévision publique, a également condamné la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a annoncé ce week-end qu’elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour que le résultat de la présidentielle soit respecté.

“Je ne suis pas un lâche. On ne peut pas intimider ou violer mes droits. Telle est ma position. Nul ne peut me priver de la victoire à l’exception d’Allah le Tout-Puissant”, a-t-il dit.

Quant à la médiation de la Cédéao, il a affirmé qu’elle n’était pas équitable. “Avant même de venir, ils avaient déjà déclaré que Jammeh devait partir. Je ne partirai pas”, a-t-il ajouté.

D’après la commission électorale, l’opposant Adama Barrow l’a emporté avec 43,3% des voix, soit moins de 20.000 voix d’avance sur le président sortant (l’élection présidentielle en Gambie est un scrutin majoritaire à un tour).

Après avoir reconnu dans un premier temps sa défaite, Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, a annoncé le 9 décembre qu’il avait changé d’avis et réclame la tenue d’un nouveau scrutin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le réalignement diplomatique de Sao Tomé sur la Chine passe mal à Taïwan.

Le gouvernement taïwanais a accusé mercredi la Chine d’exploiter les difficultés financières de Sao Tomé-et-Principe pour obtenir la reconnaissance diplomatique du petit Etat insulaire du golfe de Guinée.

Pour Taïpeh, ce réalignement diplomatique ne contribuera pas à apaiser les tensions entre la République populaire de Chine et Taïwan. Mais le chef de la diplomatie taïwanaise, David Lee, a indiqué que son pays ne s’engagerait dans une “diplomatie du dollar”.

Cette évolution intervient alors que la Chine s’est émue de la remise en cause par Donald Trump du principe moteur de ses relations internationales.

Le président élu a rompu le mois dernier avec une tradition établie depuis 1979 aux Etats-Unis en faisant savoir qu’il s’était entretenu par téléphone avec la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen et en s’interrogeant à voix haute sur la pertinence de la politique de “Chine unique”.

Depuis la séparation de 1949, Pékin, qui ne reconnaît pas l’indépendance de Taïwan, estime qu’il n’existe qu’”une seule Chine”.

Pékin et Taïpeh, qui disposait jusqu’en 1971 du siège réservé à la Chine aux Nations unies, se sont longtemps livrés à une “diplomatie du carnet de chèque” afin de s’assurer le soutien diplomatique d’Etats appauvris. Après l’apaisement matérialisé par une série d’accords commerciaux et économiques conclus en 2008 entre Pékin et Taïpeh, la course a repris en mars dernier lorsque la Chine a établi des relations diplomatiques avec la Gambie.

“Nous pensons que le gouvernement de Pékin ne devrait pas se servir du trou noir financier de Sao Tomé comme d’une occasion pour promouvoir son principe de ‘Chine unique’. Ce comportement ne sert pas des relations paisibles de part et d’autre du Détroit”, a poursuivi David Lee lors d’une conférence de presse à Taïpeh.

A Pékin, la Chine, qui considère que Taïwan est une province sécessionniste et que nul ne peut donc établir avec elle des relations diplomatiques, s’est félicitée de la décision de Sao Tomé-et-Principe de rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan.

“La Chine exprime sa gratitude et salue le retour de Sao Tomé sur la juste voie du principe d’une Chine unique”, a ajouté le ministère chinois des Affaires étrangères, sans préciser si la République populaire allait établir des relations formelles avec l’ancienne colonie portugaise et sans mentionner non plus une possible assistance financière.

En Afrique, le Burkina Faso et le Swaziland sont les deux derniers pays à entretenir des relations formelles avec Taïwan.

“Il nous reste 21 alliés. Nous devons les choyer”, a déclaré la présidente Lee, qui se rendra le mois prochain en visite auprès de ses alliés d’Amérique centrale (Honduras, Nicaragua, Guatemala et Salvador).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Google revoit son algorithme après avoir fait la part belle à un site négationniste.

Google a affirmé travailler à amélioration de l’algorithme de son moteur de recherche pour écarter les informations «ne faisant pas autorité», comme celles d’un site négationniste qui arrivait en tête de recherches portant sur l’Holocauste.

Le quotidien britannique The Guardian a révélé la semaine dernière que le site «Stormfront», animé par un groupe de personnes niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, apparaissait comme premier résultat à la question : «L’Holocauste a-t-il eu lieu?»

Google a réagi en affirmant que son objectif était de fournir des «résultats faisant autorité» tout en proposant «une variété de contenus divers venus de différentes sources».

«Juger quelles pages internet sont les mieux à même de répondre à une question est un problème complexe et nous ne le faisons pas toujours de la meilleure façon», a expliqué le groupe américain dans un communiqué.

«Lorsque des informations ne faisant pas autorité se classent trop haut dans les résultats de recherches, nous développons une approche évolutive et automatisée pour résoudre le problème, plutôt que de les retirer une à une manuellement», poursuit le texte.

Des ajustements récents dans les algorithmes de Google «aideront à faire apparaître des contenus plus crédibles et de meilleure qualité», a encore affirmé l’entreprise.

Les critiques sur les résultats de recherches concernant l’Holocauste ne sont pas un cas isolé pour Google qui avait déjà été pointé du doigt le mois dernier sur de fausses informations diffusées durant la campagne présidentielle américaine.

Il ne devrait y avoir «aucune situation dans laquelle de fausses informations sont répandues», a estimé le patron de Google Sundar Pichai lors d’une interview avec la BBC le mois dernier, assurant que son groupe chercherait à améliorer les réponses aux milliards de recherches qu’il traite quotidiennement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Agent israélien: Les États-Unis et Israel étaient au courant de l’assassinat de l’ambassadeur russe.

Selon le quotidien “Haaretz”, les services de renseignement de plusieurs pays, dont les États-Unis et et Israel, savaient qu’un plan d’assassinat se préparait en Turquie.
Le quotidien israélien ne cite pas ses sources, mais l’auteur de l’article,Aluf Benn, est spécialisé dans les questions de défense et de sécurité.

Selon lui, “les services de sécurité savaient, avec un haut degré de certitude, que l’assassinat était planifié pour très bientôt à Ankara”. La presse générale laissait entendre que les États-Unis et Israël avaient fourni des informations sur le tueur de l’ambassadeur russe en Turquie et avaient également prévenu d’un fort risque d’assassinat sur le sol turque.
Israël était au courant pour le risque d’assassinat, avertissant des représentants de la communauté juive de Turquie.

L’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été tué dans une attaque armée à Ankara, alors qu’il inaugurait une exposition d’art dans la capitale turque.

Le tireur, un policier turc selon le maire d’Ankara, aurait évoqué une «vengeance» liée au sort d’Alep. Il a été neutralisé, selon l’agence de presse gouvernementale Anadolu, qui n’a pas précisé s’il était mort ou vivant.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Démolition d’un immeuble à Jérusalem occupée
.
Forces navales: un nouveau service de sécurité à Gaza
.
Abbas en visite en Arabie Saoudite
.
Le prisonnier Hamour en danger de mort
.
171 Colons ont pris d’assaut Al-Aqsa, ce matin
.
Liebermann admet la responsabilité directe de l’occupation dans l’assassinat de Zouari
.
Appels à sauver les citoyens expulsés dans la Vallée du Jourdain
.
Arrestations en série en Cisjordanie
.
La sécurité de l’AP arrête trois étudiants et convoque un quatrième
.
Session du Conseil Législatif avec la participation des députés du Fatah à Gaza
.
Des milliers de Tunisiens condamnent l’assassinat de Zouari
.
Des terres menacées de confiscation à Salfit
.
La Knesset empêche les députés arabes de visiter les prisonniers palestiniens
.
Confrontations après l’arrestation de quatre jeunes à Hébron
.
Les forces d’occupation arrêtent dix maqdessites et blessent un autre par des tirs de feu
.
Bahar appelle les jeunes à suivre les traces du martyr Zouari
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com