MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 1er Shawwal 1438.

Flash info du 1er Shawwal 1438..
Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************
***

France : Annonce officiel Mosquée de Paris : DIMANCHE 25 JUIN 2017 : Fête de l’AÏD AL-FITR 1438/H.
Ce samedi 24 juin 2017 – correspondant au 29 Ramadhan 1438 du calendrier hégérien, « Nuit de l’Annonce dite Nuit du Doute », la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris, réunie à la Grande Mosquée de Paris sous la présidence du Recteur Dalil Boubakeur et en présence de Anouar Kbibech Président CFCM accompagné de membres de son bureau exécutif, ainsi que des imams, des personnalités musulmanes, des présidents de mosquées, des représentants des fédérations musulmanes, informe les musulmans de France que :
La Fête de l’AÏD AL-FITR est fixée au, DIMANCHE 25 JUIN 2017.
La Prière de l’Aïd Al-Fitr sera célébrée Dimanche 25 Juin 2017
à 9h00 précises à la Grande Mosquée de Paris.
Nous implorons Allah Tout Puissant pour qu’Il accepte notre jeûne
et qu’Il nous comble de Sa Clémence et de sa Miséricorde.
Recteur Dalil Boubakeur.
Président d’honneur du CFCM,
Président de la Fédération nationale
de la Grande Mosquée de Paris.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***

Arabie: la police déjoue « une action terroriste » à La Mecque.
Selon le ministère de l’Intérieur saoudien, les autorités saoudiennes ont mis en échec une « action terroriste » projetée contre la Grande Mosquée de La Mecque, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés.
Les forces de sécurité saoudiennes ont déjoué vendredi une action « terroriste » contre la Grande Mosquée de La Mecque, premier lieu saint de l’islam, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement d’un bâtiment de trois étages où se barricadait un kamikaze qui s’est fait exploser, a précisé un porte-parole du ministère dans un communiqué publié par l’agence officielle Spa.
Des « plans dirigés depuis l’étranger » selon le ministère de l’Intérieur.
Le kamikaze faisait partie d’un groupe « terroriste », basé dans deux quartiers de La Mecque, et à Jeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, et dont cinq membres, y compris une femme, ont été arrêtés, a ajouté le ministère. L’attentat déjoué était « imminent et visait la sécurité de la Grande mosquée et celle des fidèles », a ajouté le porte-parole. Selon lui, le kamikaze, chargé de mener l’attentat, s’est fait exploser après avoir refusé de se rendre aux forces de sécurité, qui ont assiégé un bâtiment de trois étages, situé dans l’enceinte de la Grande mosquée et où il s’était barricadé. Six résidents étrangers et cinq policiers ont été blessés, a précisé le porte-parole.
Il a expliqué que le groupe « terroriste » avait visé « le lieu le plus sacré » des musulmans et exécutait « des plans dirigés depuis l’étranger dans le but de nuire à la sécurité et à la stabilité » du royaume saoudien. Il n’a pas cité nommément les commanditaires de l’attentat déjoué ou les pays qui l’auraient inspiré.
Cet attentat, déjoué au moment où les fidèles étaient massivement rassemblées à la Grande mosquée pour le dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman, est la deuxième du genre à viser un lieu sacré des musulmans en Arabie saoudite. En juillet 2016, un attentat perpétré à Médine, deuxième lieu saint de l’islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du Prophète Mouhammad.
CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***

Attaque de la mosquée de Finsbury Park : l’Angleterre endeuillée soutient sa population musulmane.
Article publié sur Muslim-Moves.com | Londres a été touché par une attaque dans la nuit de dimanche 18 à lundi 19 juin. Un homme a foncé avec sa voiture sur des piétons musulmans sortant de la mosquée de Finsbury Park après les prières de nuit du Ramadan, Taraweeh. Une personne est morte et dix autres sont encore à l’hôpital dans un état critique. Les fidèles venaient de se recueillir autour des victimes de l’incendie de la Grenfell Tower, terrible tragédie qui a fait 58 morts. Les musulmans ont été les premiers à porter secours aux personnes encore piégées dans la tour et se sont démenés après pour réunir des fonds et leur apporter toute l’assistance nécessaire.
Muslim Moves souhaite apporter tout son soutien aux musulmans blessés dans l’attaque et à leur famille. C’est avec une profonde émotion que l’équipe a appris la nouvelle qui tranche lourdement avec le climat de respect et de tolérance faisant la fierté de l’Angleterre. C’est d’ailleurs autour de ces valeurs que citoyens, médias et politiques se sont rassemblés pour rendre hommage aux fidèles morts ou blessés par ce conducteur dont l’acte ne reflète que sa propre folie et non pas la vision de tout un peuple.
En effet, sous-tendu par une émotion vive et sincère, les médias britanniques ont partagé l’information avec beaucoup de dignité. En opposition, par exemple, avec le traitement médiatique français, indécent et injurieux vis-à-vis des victimes. Une marche spontanée a même été lancée dans les rues londoniennes réunissant des centaines de personnes.
En ce qui concerne les politiques, ils ont su oublier leurs divergences dans l’optique de faire savoir leur désarroi tout en rappelant l’importance de la cohésion entre les différentes communautés. Qu’il s’agisse du maire de Londres, Sadiq Khan ou de la Prime Minister, Theresa May, les discours se sont fait à l’unisson. Cette dernière a d’ailleurs organisé dans la matinée du drame une réunion d’urgence. Pour sa part, Jeremy Corbyn, son farouche opposant, a avoué être « complètement sous le choc ».
Les communautés religieuses environnantes se sont de suite jointes aux musulmans désireux de prier après ce terrible événement. Ils leur ont prêté main-forte. Des figures emblématiques ont également fait entendre leur voix pour condamner ce geste. L’archevêque de Canterbury a déclaré :
« L’attaque à la mosquée #FinsburyPark est odieuse. Nous sommes solidaires avec nos amis musulmans et prions pour les personnes endeuillées et blessées ».
Sur les réseaux sociaux, le grand rabbin a écrit :
« Il est déchirant d’entendre une nouvelle attaque mortelle dans les rues de Londres, cette fois-ci, ciblant les musulmans qui étaient en prière. C’est une illustration douloureuse de la raison pour laquelle nous ne devons jamais permettre à la haine de susciter la haine. Elle crée une spirale de la violence et de la terreur qui ne provoque que la mort et une plus grande, la destruction.
Comme jamais, nos pensées et nos prières sont avec ceux qui sont touchés et que chacun d’entre nous puisse répondre à cette dernière tragédie avec la même compassion et la même détermination à ne pas être divisées, ce qui a défini notre société au cours des derniers mois. »
Il est ainsi important de considérer comment la situation est traitée et comment elle est solutionnée par toutes les instances de l’Etat. Ce sont les mesures institutionnelles, les discours gouvernementaux et l’orientation médiatique qui construisent et déterminent les fondements et les positions d’une nation. La tolérance britannique ne saurait être malmenée par un acte isolé guidé par la une haine irraisonnée.
islametinfo.fr
***

Le Royaume-Uni de Theresa May en difficulté pourrait alléger son « Brexit » pour les expatriés européens.
Article publié sur le site Muslim-Moves.com | Alors que le parti Conservateur de Theresa May a essuyé une défaite mémorable aux élections législatives, de nombreuses questions s’élèvent autour de son projet phare : le Brexit. Muslim Moves fait le point afin de vous éclairer sur la conséquence de ce résultat.
Les élections législatives du 8 juin en Angleterre étaient perçues comme un test pré-Brexit. Elles devaient conforter la majorité au Parlement britannique de Theresa May, Première ministre et chef de file du Brexit dur. Or, dans une surprise générale, elles ont conduit à former un gouvernement sans majorité absolue, un « hung parliament » bien fragile. Theresa May est donc fortement affaiblie et ses positions « ultra » avec. Ces élections législatives l’ont plongée en eaux troubles ce qui altère sa position devant Bruxelles.
“Le résultat n’aura évidemment échappé ni à Angela Merkel, ni à Emmanuel Macron, ni à personne. Cela change la dynamique”, insiste le politologue Paul Kelly.
Theresa May voit sa crédibilité mise à rude épreuve tant au sein de son propre parti où cinq de ses ministres demandent sa démission que chez ses détracteurs qui ont saisi l’opportunité de rappeler que le Brexit n’est pas le souhait des Britanniques. Sa carrière à Downing street est même remise en question. En somme, elle avance amoindrie dans un contexte qui lui est défavorable ne serait-ce qu’en raison de la série d’attentats que vient de connaître le pays.
De plus, cette épopée électorale a donné du poids à son opposant, Jeremy Corbyn (Labour), ragaillardi, qui a mis en avant durant toute sa campagne les conséquences sociales dramatiques que pourrait entraîner le Brexit.
Ainsi, il est important de rappeler les enjeux de ce Brexit. En effet, les retraités britanniques installés dans d’autres pays de l’Union européenne constituent un point crucial dans les débats Londres/Bruxelles dans la mesure où leur retour au bercail pourrait coûter un milliard de livres au service de santé britannique, soit un montant deux fois plus élevé que la somme dépensée chaque année par l’Angleterre pour ses ressortissants. Cette information est tombée quelques jours avant les élections.
Quoiqu’il en soit, les variables à prendre en considération durant les négociations sur le Brexit sont nombreuses et les répercussions pour les Britanniques peuvent être lourdes. Les expatriés français ont dès lors la garantie que l’Angleterre ne peut dévaloriser leur situation sous peine de voir celle de ses propres ressortissants dans l’Union fortement ébranlée. En somme, les élections ont fait pencher la balance en faveur de Bruxelles.
islametinfo.fr
***

Turquie : la théorie de Darwin supprimée des programmes scolaires.
Turquie – Les écoliers turcs n’apprendront plus la théorie sur l’ évolution, a déclaré un fonctionnaire du gouvernement.
Alpaslan Durmus, responsable du programme d’études pour le ministère de l’éducation, a déclaré que la théorie de l’évolution de Charles Darwin était « controversée » et qu’elle serait retirée des programmes scolaires d’ici 2019.
« Nous avons exclu des sujets controversés pour les étudiants qui ne sont pas en âge de comprendre certains concepts scientifiques », a déclaré M. Durmus.
« Les élèves de troisième n’ont pas suffisamment de bagages pour étudier De l’origine des espèces en classe de biologie » , cette section sera retardée jusqu’à l’étude de premier cycle.
La proposition visant à supprimé la théorie de l’évolution du programme scolaire a été incluse dans un projet de loi qui a déjà été approuvé par M. Erdogan, a déclaré M. Durmus. Le programme final sera publié la semaine prochaine.
Un groupe d’universitaires turcs laïcs a critiqué le mouvement en disant qu’il mettait la Turquie dans la même catégorie que l’ Arabie saoudite, où le programme est profondément religieux et interdit l’enseignement de la théorie de l’évolution
L’Islam, comme les autres religions monothéistes, enseigne que Adam et Eve étaient les premiers humains.
islametinfo.fr
***

L’Arabie Saoudite ordonne la fermeture de la base militaire turque au Qatar.
L’Arabie saoudite et d’autres pays arabes qui ont coupé les liens avec le Qatar auraient publié une liste de revendications pour mettre fin à la plus grande crise du Golfe. Les principaux points sont la fermeture d’Al Jazeera et toutes ses antennes à travers le monde, fermer une base militaire turque et réduire les liens avec l’ Iran .
Ces pays ont maintenant accordé au Qatar 10 jours pour se conformer à toutes les exigences, qui comprennent également le paiement d’une somme non spécifiée en compensation de ce qu’ils prétendent être « une perte de vies et des pertes financières causées par la politique du Qatar ».
Les exigences concernant Al Jazeera indiquent que le Qatar doit également fermer tous les autres sites d’information que le Qatar finance, y compris Arabi21, Rassd, Al Araby Al Jadeed et Middle East Eye.
Si le Qatar accepte de se conformer à ces injonctions, la liste sera vérifiée une fois par mois pour la première année, puis une fois par trimestre la deuxième année après son entrée en vigueur. Pour les 10 années suivantes, le Qatar sera surveillé chaque année.
Le document ne précise pas ce que les pays feront si Qatar refuse de se conformer à ces exigences.
Le ministre turc de la Défense, Fikri Isik, a déclaré que son pays n’avait pas l’intention de réexaminer sa base militaire au Qatar et que toute demande de fermeture constituerait une ingérence dans les relations du pays avec l’État du Golfe.
Isik a déclaré au diffuseur NTV qu’il n’avait pas encore vu une demande de fermeture de la base.
« La base au Qatar est à la fois une base turque et qui préservera la sécurité du Qatar et de la région », a déclaré Isik dans une interview vendredi. »Réévaluer l’accord de base avec Qatar n’est pas à l’ordre du jour ».
islametinfo.fr
***

Israël appelle à des liens forts avec l’Arabie Saoudite et invite le Prince héritier à Tel Aviv.
Le ministre israélien des renseignements et des transports a appelé le roi Salman d’Arabie Saoudite à inviter le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Riyad afin d’établir des relations diplomatiques complètes.
Lors d’une conférence à Herzliya jeudi, Yisrael Katz a également demandé au roi Salman d’envoyer le nouveau prince héritier Mohammed bin Salman à Tel-Aviv après avoir décrit l’intérêt partagé à contrer l’ Iran rival .
« Je demande à Salman, le roi de l’Arabie saoudite, d’inviter le Premier ministre d’Israël, Netanyahou, à visiter l’Arabie Saoudite », a déclaré Katz lors de la conférence annuelle Herzliya, où les dirigeants israéliens présentent des initiatives stratégiques nationales.
« Nous avons vu quel hôte merveilleux vous pouvez être … lorsque le président Trump était là. Vous pouvez également envoyer votre héritier, le nouveau, le Prince Mohammed bin Salman. Il est une personne dynamique. Il est un initiateur ».
Avigdor Lieberman, ministre israélien de la Défense qui voulait envoyer une bombe atomique sur Gaza, a également appelé à l’établissement de « relations diplomatiques et économiques complètes » avec les États arabes « modérés ».
islametinfo.fr
***

L’Arabie Saoudite expulse des milliers de chameaux qataris .
Les autorités saoudiennes mènent depuis plusieurs semaines une guerre diplomatique contre le Qatar, officiellement pour ses liens présumés avec des organisations terroristes. Cela s’est traduit par la fermeture des frontières, la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays et désormais… l’expulsion des chameaux qataris !
Mardi 20 juin, pas moins de 12 000 chameaux et moutons appartenant à des éleveurs qataris ont été sommés de chercher de la verdure en dehors du royaume.
Les Observateurs de France 24 ont relayé plusieurs vidéos qui témoignent de cette actualité. Ils présentent l’explication de Mustapha qui habite dans la région d’al-Charqiyya, « où transitent des troupeaux de chameaux venant du Qatar vers le nord de l’Arabie Saoudite ».
« C’est une tradition dans la région : les éleveurs qataris confient au début de chaque hiver leurs troupeaux à des bergers qui les emmènent paître en Arabie saoudite. Ils parcourent plus de 1 000 kilomètres vers le nord-est du pays et jusqu’aux frontières avec l’Irak, où la végétation est plus dense. Les troupeaux ne viennent pas seulement du Qatar, mais également du Koweït et des Émirats arabes unis », explique l’observateur.
Une opération sauvetage a dû être dépêchée par le Qatar car de nombreuses bêtes ont parcouru des centaines de kilomètres sans boire. Plusieurs d’entre elles seraient mortes de soif selon des témoignages recueillis par France 24. Les autorités qataris ont envoyé un convoi de camions citernes et des cargaisons de foin à la frontière. Des hébergements provisoires ont été montés pour protéger les 7 000 chameaux et 5 000 moutons contre les fortes chaleurs d’après la presse locale.
L’Arabie Saoudite et ses alliés ont remis, vendredi 23 juin, une liste de conditions préalables à la levée de l’embargo autour du Qatar. Ils réclament notamment la rupture des relations diplomatiques avec l’Iran et la fermeture d’une base militaire turque.
D’autres revendications assez extrêmes figurent dans la liste telles que l’arrêt des antennes internationales du groupe de télévision Al Jazeera et le paiement d’une compensation financière. L’émir du Qatar a une dizaine de jours pour répondre à l’ultimatum.
saphirnews.com
***

L’Aïd El Fitr a été fixé au dimanche 25 juin 2017.
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de communiquer la date de l’Aïd El Fitr qui a été fixée au dimanche 25 juin 2017. Nous vous présentons à cette occasion tous nos voeux.
Aidkoum Moubarak !
oumma.com
***

France : Annonce officiel Mosquée de Paris : DIMANCHE 25 JUIN 2017 : Fête de l’AÏD AL-FITR 1438/H.
Ce samedi 24 juin 2017 – correspondant au 29 Ramadhan 1438 du calendrier hégérien, « Nuit de l’Annonce dite Nuit du Doute », la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris, réunie à la Grande Mosquée de Paris sous la présidence du Recteur Dalil Boubakeur et en présence de Anouar Kbibech Président CFCM accompagné de membres de son bureau exécutif, ainsi que des imams, des personnalités musulmanes, des présidents de mosquées, des représentants des fédérations musulmanes, informe les musulmans de France que :
La Fête de l’AÏD AL-FITR est fixée au, DIMANCHE 25 JUIN 2017.
La Prière de l’Aïd Al-Fitr sera célébrée Dimanche 25 Juin 2017
à 9h00 précises à la Grande Mosquée de Paris.
Nous implorons Allah Tout Puissant pour qu’Il accepte notre jeûne
et qu’Il nous comble de Sa Clémence et de sa Miséricorde.
Recteur Dalil Boubakeur.
Président d’honneur du CFCM,
Président de la Fédération nationale
de la Grande Mosquée de Paris.
CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
Des ONG appellent à obliger Israel de respecter les missions de l’ONU
.
Le Conseil des organisations sur les droits humains des Palestiniens a appelé la communauté internationale à prendre des mesures efficaces visant à assurer la coopération des autorités occupantes israéliennes avec les mécanismes des Nations Unies
.
« La rencontre d’Abbas avec Kushner et Greenblatt fut un échec »
.
700 000 litres de carburant égyptien acheminés à Gaza
.
Israël envisage d’adopter des lois qui encouragent la colonisation
.
Dernier vendredi du Ramadan : Des dizaines de milliers de fidèles affluent vers la mosquée Al Aqsa
.
11 camions d’aides humanitaires arrivent de la Turquie à Gaza
.
Cisjordanie: Les forces d’occupation arrêtent 4 citoyens
.
Blésses et arrestations lors des raids nocturnes à Bethléem
.
Chadid appelle à libérer les détenus politiques en Cisjordanie
.
Gaza : Trois blessés lors des manifestations contre le blocus
.
L’occupation libère le dirigeant au Hamas Abdul-Jabbar Jarar de Jénine
.
Le Hamas appelle la Nation à soutenir la cause palestinienne et la résistance
.
Al-Qassam: La nation devrait éradiquer le
.
Des députés israéliens incitent contre le soutien turc à la mosquée Al-Aqsa
.
Incursion des bulldozers israéliens au nord de Jabalia
.
Des militants soutiennent les détenus libérés privés de leurs allocations
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 2 Cha’ban 1438.

Flash info du 2 Cha’ban 1438.
Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************


France : Reportage TF1 sur les bienfaits du miel dans la guérison, comme précisé dans le Coran.
Allah (soubhanou wa ta’ala) dit: « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. » [Sourate An Nahl, versets 68 et 69].
Parmi les remèdes prophétiques, le miel est bien connu pour ses innombrables bienfaits puisqu’il lutte entre autres contre le rhume et renforce le système immunitaire.
Cette formidable sunnah est remis au goût du jour lors d’un ancien reportage du journal de TF1. Laurence Ferrari y révèle comment « ce remède le plus ancien de l’humanité » peut guérir des plaies et accélérer la cicatrisation.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***

France : Robert Ménard condamné pour provocation à la haine.
Robert Ménard a été condamné ce mardi par le Tribunal correctionnel de Paris à une amende de 2000 euros pour « provocation à la haine et à la discrimination ».
« M. Ménard montre du doigt des gosses ».
Une sanction qui fait suite à un tweet publié par le maire de Béziers le 1er septembre 2016, déclarant qu’il y avait trop d’enfants musulmans dans les écoles de sa ville : « #rentréedesclasses: la preuve la plus éclatante du Grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe. »
Pour ce tweet, Robert Ménard (proche FN) a été condamné ce 25 avril à 2000€ d’amende pour « provocation à la haine et à la discrimination ».
Le procureur de la République a dénoncé les propos obscènes de Robert Ménard au cours du procès : « Il n’y a dans ce dossier qu’une seule lecture. M. Ménard montre du doigt des gosses qu’il décrit comme un poids pour la communauté nationale. Il les réduit à leur religion, peu importe qu’ils aient la nationalité française ou ne pratiquent pas cette religion ».
Robert Ménard fera appel.
Cette condamnation n’aura pas permis à Robert Ménard de regretter ses paroles discriminatoires, affirmant vouloir faire appel contre cette peine :
C’est une décision de circonstance. Si dire ce que l’on voit est un délit… Je fais évidemment appel, déclare Robert Ménard.

katibin.fr
***

France : Marine Le Pen veut interdire l’abattage rituel.
Tout juste qualifiée pour le second tour, Marine Le Pen a réitéré son désir d’interdire l’abattage des animaux sans étourdissement.
« Ça devrait être interdit ».
Ce mardi matin, la candidate FN s’est rendue au marché alimentaire de Rungis pour dénoncer la pratique de l’abattage rituel : « Quasiment, je crois que 90 % des abattoirs sont halal en Ile-de-France ». Avant d’ajouter : « L’abattage sans étourdissement préalable, je suis désolée, ça devrait faire l’objet d’un étiquetage. D’ailleurs, je pense que l’abattage sans étourdissement préalable, ça devrait être interdit ».
Des propos dénoncés de toute part, notamment par Haïm Korsia, le grand rabbin de France, qui s’est insurgé face à cette décision : « Est-ce qu’il y a besoin de lancer de véritables guerres religieuses en France en disant qu’il faut interdire l’abattage rituel juif et musulman ? »
Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen dénonce l’abattage rituel. En 2012 déjà, elle avait indiqué que « l’ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l’insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal ». Aujourd’hui, cette proposition s’inscrit parmi ses 144 engagements si elle venait à être élue : « Faire de la protection animale une priorité nationale. Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. »

katibin.fr
***

France : Mosquée de Saint-Gratien : la justice ordonne la remise en état du pavillon.
Coup dur pour l’Association des musulmans de Saint-Gratien. Le tribunal correctionnel de Pontoise a tranché mercredi 26 avril : elle dispose de trois mois pour remettre en état le pavillon acquis en 2013 pour la construction d’une mosquée. Passé ce délai, elle devra verser 100 euros par jour.
La justice a reconnu coupable que l’Association des musulmans de Saint-Gratien et son président Ali Mecis « d’exécution de travaux non autorisés, d’infraction aux dispositions du plan local d’urbanisme, de mise en danger d’autrui et d’obstacle au droit de visite des constructions par les autorités habilitées ». A cet effet, l’Association des musulmans de Saint-Gratien a été condamné à 5 000 euros d’amende et 1 500 euros pour son président.
Satisfaite du jugement, la maire Les Républicain de Saint-Gratien Jacqueline Eustache-Brinio s’est expliqué au Parisien : « M. Mécis a vendu du vent et du rêve en assurant qu’il allait forcer le destin. Il devra s’expliquer auprès des gens à qui il a menti. Depuis deux ans, la justice me donne raison. »
En avril 2016, la justice avait condamnée l’Association des musulmans de Saint-Gratien à la fermeture de son lieu de culte. Aujourd’hui, cette nouvelle décision signe probablement la fin d’un feuilleton judiciaire entre la municipalité de Saint-Gratien et l’Association des musulmans de Saint-Gratien.
saphirnews.com
***

France : Ivan Rioufol dans le collimateur du CSA pour ses propos délirants sur les musulmans de France et Daesh.
Et voilà qu’à la faveur de l’élection présidentielle, Ivan Rioufol, l’éditorialiste du Figaro, refait parler de lui en infectant le débat public de son venin.
C’est sur le plateau de l’émission « L’heure des pros » sur CNews, le 21 avril, que le journaliste/essayiste, connu pour ses diatribes anti-musulmans, a affirmé avec l’aplomb des éditocrates de son espèce que « 27% des Français musulmans se réclamaient de l’idéologie de l’Etat islamique ».
Expert dans l’art de distiller des énormités auprès du bon peuple qui en frémit d’avance, Ivan Rioufol a dû faire trembler dans les chaumières vendredi dernier, en prétendant s’appuyer sur les conclusions d’une enquête réalisée par l’Ifop pour le compte de l’Institut Montaigne, en septembre 2016.
Une chose est certaine, son interprétation très subjective de ce sondage, dont on sait à travers quel prisme elle se forge, a fait grand bruit au sein du CSA. Saisi d’une quarantaine de plaintes de téléspectateurs, cet aréopage de sages de l’audiovisuel vient d’annoncer qu’il a décidé d’instruire un dossier sur les propos tenus par Ivan Rioufol, ou plutôt, devrait-on dire, sur les couleuvres qu’il a tenté de faire avaler à une heure de grande écoute…
En effet, l’Institut Montaigne a démenti catégoriquement avoir mis en évidence les résultats assénés par l’éditorialiste du Figaro, rappelant que l’étude en question scindait la population musulmane vivant en France en trois catégories distinctes : 46% sont considérés comme « sécularisés », en d’autres termes totalement laïcs, 25% des « islamic pride » se définissent comme musulmans et sont fiers de l’expression publique de leur religion, enfin 28% sont classés dans la catégorie des « ultras », réfractaires aux valeurs républicaines, approuvant le port du niqab ou de la burqa et la polygamie. Ce dernier groupe est surreprésenté parmi les jeunes, puisque 50% des musulmans de moins de 25 ans en font partie, toujours selon l’étude.
A trop vouloir jouer avec les peurs, Yvan Rioufol s’est une fois encore discrédité, révélant une malhonnêteté intellectuelle propre au cercle de clercs peu vertueux auquel il appartient. Car les 27% de musulmans, dont il assure qu’ils sont sous l’emprise de l’idéologie de l’Etat islamique, n’ont pas été répertoriés par le sondage de l’Institut Montaigne, et pour cause ! Le panel des personnes sondées « n’a jamais été interrogé sur Daesh », lui rétorque sa direction. Un léger détail…
« En aucun cas, les conclusions de notre enquête ne peuvent nourrir votre propos », a persisté et signé le très libéral think tank, tandis que Yvan Rioufol, empêtré dans son grossier mensonge et face au tollé, crie à « l’intimidation » qui serait « instrumentalisée par une minorité religieuse », revendiquant crânement sa « liberté de commentaire ».
Pas sûr que sa stratégie de la victimisation, cousue de fil blanc, le fasse passer pour un martyr dans les chaumières…
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

Le président d’Autriche dans la tourmente pour avoir prôné la solidarité envers les femmes voilées.
Dans une Autriche où les harangues électrisantes du FPÖ, l’extrême droite du terroir, galvanisent une large frange de la population, il ne fait pas bon s’émouvoir de la propagation de l’islamophobie et manifester sa solidarité envers les femmes voilées quand on s’appelle Alexander Van der Bellen, le président fédéral fraîchement intronisé.
Cinq mois après avoir réussi à damer le pion au « führer » du parti furieusement anti-islam et anti-immigrés, Heinz Christian Strache, le nouveau président de la République des verts alpages est pris dans la tourmente d’une polémique paroxystique qui a contrarié la célébration de ses cent jours au pouvoir. Ou comment gâcher la fête à coup sûr, en s’aventurant sur le terrain miné du soutien au couvre-chef honni et aux citoyennes qui l’arborent…
Alexander Van der Bellen, ce brillant économiste qui a porté haut les couleurs des Verts pour se hisser au sommet, a appris à ses dépens ce qu’il en coûtait de se prononcer contre l’interdiction du voile sans mots couverts, dans le cadre d’un reportage diffusé mardi par la chaîne publique ORF.
Il a certainement compris un peu tard qu’il est des élans de sincérité et des appels à se fédérer moins audibles et rassembleurs que d’autres, notamment quand il s’agit de prôner la tolérance envers les femmes voilées, voire d’inciter à faire bloc derrière elles.
«Chaque femme a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, c’est mon avis personnel sur ce sujet. Si l’islamophobie continue à se répandre, on arriverait au jour où on devrait demander à toutes les femmes de porter un voile par solidarité avec celles qui le font pour des raisons religieuses », a déclaré le président autrichien, sans imaginer que ses propos seraient l’étincelle qui mettrait le feu aux poudres sur le Net, les pyromanes néo-fascistes s’employant à embraser les réseaux sociaux avec frénésie, trop heureux de l’aubaine…
Dénonçant une «course folle pour la politique d’intégration », le FPÖ s’est empressé de prendre le pouls de l’opinion, à travers un sondage en ligne aussi tendancieux qu’explosif : « Le voile pour toutes les femmes par solidarité? », avec deux choix de réponse possibles : «Niemals» («Jamais») ou «Skandal » («Scandale»).
Emporté par le vent mauvais de l’islamophobie structurelle, le président Van der Bellen, dont le porte-parole a évoqué un « malentendu » en insistant sur le fait que son propos s’attachait surtout à alerter sur la diabolisation du voile, fait face à la première controverse de son mandat, virulente et passionnelle, comme seule la question de la visibilité des femmes voilées dans nos sociétés européennes peut en déclencher.
oumma.com
***

Qui sont les musulmans? Une étude internationale répond à cette question.
A l’instar de beaucoup d’Américains, les populations occidentales sont dans leur ensemble convaincues que l’Islam a produit une culture de terroristes anti-occidentaux.
En effet, Al-Qaïda et d’autres organisations terroristes professent les crimes au nom de l’islam et leurs exactions répétées ont fini, au fil du temps, par engendrer une véritable psychose autour de l’Islam et des musulmans. Des milliers de personnes ont été assassinées depuis le 11 septembre 2001, la plupart étant des civils. Pourtant, les actions de ces fanatiques ne représentent nullement l’immense majorité des 1,6 milliard de musulmans disséminés à travers le monde.
Cette communauté, riche de sa diversité, ne peut être confondue avec cette infime minorité. Une enquête exhaustive menée par l’institut américain de sondages, le Gallup World Poll, a mis en exergue un certain nombre de faits sur les musulmans et sur leurs points de vue, des vérités quasi invisibles dans les grands médias traditionnels et des gouvernements. Ces musulmans, jusqu’à présent, ont été éclipsés par les actions d’une minorité qui diabolise publiquement l’Occident, considéré comme l’ennemi de l’islam, en lui imputant la responsabilité de tous les problèmes sociaux et économiques qui minent en profondeur les pays majoritairement musulmans. Mais les terroristes ne sont pas les seuls responsables de cette incompréhension à travers le monde.
À bien des égards, la mauvaise communication entre les deux parties, parmi les gouvernements et les médias, a créé une fracture entre « nous et eux » et une vision monolithique de l’islam. Cette perception paroxystique est à la fois incorrecte et simpliste, comme l’a révélé le sondage de Gallup.
Les musulmans incarnent une population diverse et dynamique qui rejette toute forme de terrorisme. L’ingérence de l’Occident, l’autocratie ou l’oppression continuent de sévir beaucoup trop encore au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique, les politiques et les actions des gouvernements s’avérant généralement en total décalage avec les aspirations du peuple.
Sur la base de la minutieuse enquête réalisée par Gallup, il ressort qu’un «conflit de civilisations» ne paraît pas inévitable entre l’Occident et les musulmans. Le problème relatif à l’image de l’islam provient avant tout d’une essentialisation de cette spiritualité. L’Occident en général, et les Etats-Unis en particulier, jugent les musulmans et l’islam sur les actions d’une minorité extrémiste qui agit au nom d’une théologie militante, à l’origine de la radicalisation politique de la religion.
L’enquête d’opinion réalisée par Gallup World a posé les questions suivantes afin de mieux appréhender ce qui caractérise la population musulmane mondiale.
Quelle est la racine de l’anti-américanisme dans le monde musulman?
Qu’est-ce qui explique les perceptions occidentales de l’islam et des musulmans?
Quel type de gouvernement veulent les musulmans : la théocratie ou la démocratie, et quelle influence aura la Charia dans la législation ?
Les femmes musulmanes, dans l’ensemble, se sentent-elles opprimées?
En quoi les extrémistes islamistes diffèrent-ils du courant majoritaire?
Comment peut-on modifier ces perceptions faussées, altérées de l’islam ?
Des réponses très précises et détaillées, fournies par des milliers de musulmans sondés à travers le monde, ont révélé des conclusions surprenantes de nature à bousculer les stéréotypes :
– Tout d’abord, les musulmans n’ont pas une vision monolithique de l’Occident. Bien au contraire, ils font clairement le distinguo entre les différents pays qui le composent, et quand ils émettent des critiques, elles sont ciblées et non généralisées.
– Les rêves des musulmans ne différent pas des autres peuples. Eux aussi rêvent d’un avenir économique radieux, pourvoyeur d’emplois et de bien-être social, aspirent à bénéficier d’un bon système de santé, et non de livrer une guerre incessante dans un djihad mortifère, ou autres fantasmes du même ordre…
– Les musulmans désapprouvent, tout aussi fermement que les Américains, les radicaux et leurs attaques contre des civils. 93% d’entre eux ont condamné sans réserve les attaques du 11 septembre 2001, les 7% restant estimant que ces attentats ont été commis pour des raisons politiques et aucunement religieuses.
– Les musulmans admirent la technologie et la démocratie de l’Ouest, notamment les droits de l’homme.
– Les musulmans constatent une décadence morale de l’Occident, ainsi que la dégradation de ses valeurs traditionnelles, tout autant que la population américaine.
– Les femmes musulmanes veulent des droits égaux et souhaitent que la religion fasse partie de la vie en société.
– Les musulmans pensent que les relations avec l’Occident pourraient être apaisées et améliorées, à condition que les dirigeants occidentaux n’imposent pas leurs vues et fassent preuve d’un plus grand respect à leur égard.
– Comme les Américains, la majorité des musulmans ne veulent pas que leurs chefs religieux se mêlent de leur Constitution, mais sont toutefois favorables à ce que la loi religieuse soit une source d’inspiration pour la législation.
En ce qui concerne la perception occidentale des musulmans, ces derniers déplorent vivement qu’après chaque attaque terroriste touchant des civils, malgré la condamnation unanime de tous les hauts dignitaires religieux (y compris des plus rigoristes en Arabie Saoudite et dans les émirats du Golfe persique), les grands médias occidentaux ne s’en fassent pas l’écho, ou si peu.
La méthodologie mise en place par Gallup a permis de recueillir des données provenant d’enquêtes approfondies, menées entre 2001 et 2007.
Les personnes sondées représentent 90% des 1,6 milliard de musulmans vivant dans plus de 35 pays, majoritairement musulmans ou composés d’une forte population musulmane. Gallup a interviewé au moins 1 000 personnes dans chaque pays. Les entrevues ont duré une heure ou 30 minutes au téléphone.
Il est à noter que sur les 1 000 personnes interrogées dans chaque pays, les répondants, jeunes et moins jeunes, avec des antécédents et des niveaux d’alphabétisation différents, ont été choisis au hasard, à la fois en milieu urbain et rural, afin d’éviter une focalisation disproportionnée sur les villes. Les données de ces enquêtes sont à la base du livre, ce qui permet aux statistiques de déterminer les réponses.
Dalia Mogahed est membre de l’Advisory Council on Faith-Based and Neighborhood Partnerships, un conseil consultatif d’associations religieuses et laïques auprès du président des États-Unis. Cette ancienne conseillère de l’ère Obama, la première voilée de son administration, occupe la fonction de directrice exécutive du département des études islamiques de l’institut Gallup, aux côtés du Dr Eboo Patel. Elle est le second membre de confession musulmane de ce conseil qui en comprend 25.
John Louis Esposito est un professeur américain d’affaires internationales et d’études islamiques à l’université de Georgetown, à Washington. Il est aussi le directeur du Prince Alwaleed Center for Muslim and Christian Understanding, à Georgetown.
oumma.com
***

Élysée 2017 : Le service militaire devrait donc être bientôt rétabli en France.
C’est un aspect que peu d’observateurs ont relevé à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle. Mais il est vrai que d’autres considérations ont retenu l’attention des éditorialistes politiques. Sur les quatre candidats qui pouvaient nourrir quelques espoirs au matin du 23 avril, trois proposaient de rétablir, sous une forme ou une autre, le service militaire, suspendu depuis 2001.
Seul François Fillon ne s’était pas engagé sur cette voie et comme il a manqué environ 460.000 suffrages à ce dernier pour se qualifier au second tour, il est donc pratiquement acquis que la conscription sera rétablie en France d’ici peu, à la condition, toutefois, que celui ou celle qui sera élu le 7 mai puisse disposer d’une majorité parlementaire pour imposer ses vues.
Ainsi, le rétablissement « progressif d’un service militaire » obligatoire d’une durée minimum de 3 mois figure parmi les engagements pris par Marine Le Pen, la candidate soutenue par le Front national arrivée en seconde position.
En février 2015, elle avait d’ailleurs précisé les modalités de cette mesure : les conscrits auraient donc à suivre une formation « militaire et citoyenne pratique et théorique » pendant les quatres premières semaines. Puis, les deux mois suivants, les appelés, payés 573 euros par mois, seraient « affectés dans une garde nationale, soit au sein d’une unité départementale, soit au sein d’organismes locaux de sécurité civile, comme les pompiers ou de sécurité intérieure, comme la police municipale et nationale. » L’accomplissement de ce service, qui concernerait les Français âgés de 18 ans, serait nécessaire pour obtenir certaines prestations sociales (RSA, APL, etc…).
Le projet de Mme Le Pen ne précise pas comment ce retour à la conscription serait financé, sachant qu’il coûterait « plusieurs milliards » d’euros. Par ailleurs, la candidate soutenue par le FN veut aussi étendre à la métropole le Service militaire adapté (SMA), tel qu’il est en vigueur dans les départements et territoires d’outre-Mer. Une telle mesure est déjà en cours d’expérimentation avec le Service militaire volontaire (SMV).
Arrivé en tête du premier tour, Emmanuel Macron, candidat d’En Marche, a lui aussi proposé d’instaurer un service militaire « universel », mais d’une durée de seulement un mois. Lors de sa conférence de presse dédiée aux affaires de défense, le 18 mars, il en avait estimé le coût à 15/20 milliards d’euros pour sa mise en place et à 2/3 milliards d’euros par an en rythme de croisière, ces sommes ne devant pas être comprises dans le budget de la Défense.
Pour M. Macron, ce service militaire universel serait une occasion de faire « l’expérience de la mixité sociale et de la cohésion républicaine » pour les jeunes français, de détecter les difficultés, notamment l’illettrisme, de proposer une mise à niveau scolaire […] lorsque ce sera nécessaire » et de préparer les appelés à leur « entrée dans la vie professionnelle comme dans leur vie de citoyen. »
Plus tard, M. Macron a précisé les contours de son projet, en revoyant à la baisse son coût (entre 1,5 et 2 milliards par an) étant donné qu’il serait question d’utiliser « au maximum les infrastructures scolaires et universitaires », lesquelles ne sont libres que pendant les vacances d’été…
Ce projet, qui serait lancé, si M. Macron est élu, dès la fin de cette année, ne manque pas susciter quelques réserves. Durant la campagne du premier tour, le plus acerbe aura sans douté été François Fillon. »
Je n’aurais pas osé proposer un truc pareil ! Pour moi, cela s’appelle un pêché contre l’intelligence », avait-il lancé lors de la présentation de son programme pour la défense. « Je ne considère pas que les militaires doivent consacrer une grande partie de leur temps à organiser des centres aérés d’un mois pour que les jeunes puissent gambader et améliorer leur maîtrise du français », avait-il insisté.
Africa24.info
***

La frappe US en Syrie a créé une menace pour les militaires russes.
Suite à la frappe américaine contre la base syrienne de Shayrat, la Russie est contrainte de prendre des mesures supplémentaires afin d’assurer la sécurité de ses militaires en Syrie, a annoncé le ministre russe de la Défense Serguei Choïgou.
L’attaque américaine portée contre la base syrienne de Shayrat le 7 avril a créé un danger pour la sécurité des militaires russes en Syrie, a déclaré ce mercredi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.
« Nous considérons la série de frappes comme une violation flagrante du droit international. Par ailleurs, les démarches adoptées par Washington ont créé une menace à la vie de nos militaires qui luttent contre le terrorisme en Syrie », a-t-il indiqué prenant la parole lors d’une Conférence sur la sécurité internationale qui se déroule aujourd’hui à Moscou.
Dans cette optique, selon M. Choïgou, la Russie est contrainte de prendre des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité de ses forces en Syrie.
Les États-Unis ont tiré, dans la nuit du 6 au 7 avril, 59 missiles Tomahawk contre la base aérienne syrienne de Shayrat, qui, selon Washington, aurait servi de point de départ pour les avions syriens ayant attaqué des groupes d’opposition à Khan Cheikhoun. Moscou a vivement critiqué la démarche de Washington et a réclamé des preuves de l’implication de Damas dans cette attaque présumée.
Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Bombardement dans le centre de la Bande de Gaza
.
Grève générale par solidarité avec les prisonniers
.
L’occupation commence à arrêter les militants du bloc islamique de Najjah
.
Les colons envahissent la tombe de Youssef à l’est de Naplouse
.
14 palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Enterrement de la martyre Siham Nimar
.
Arrestation du dirigeant au Hamas Sawafta
.
Netanyahu ordonne l’arrêt temporaire des projets coloniaux en Cisjordanie
.
L’occupation détruit une installation de charbon et confisque ses composants à Jénine
.
Gaza: Grève générale en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim
.
Sit-in du personnel de la municipalité de Naplouse par solidarité avec les prisonniers
.
Jordanie: Appel à une action internationale pour soutenir la grève de la faim des prisonniers
.
Deux blessés dans une explosion accidentelle dans un site de la résistance à Gaza
.
La grève de nos prisonniers aboutira à une nouvelle Intifida
.
83 colons envahissent al-Aqsa
.
Jérusalem: Affrontements violents avec l’occupation après l’invasion du camp de Shuafat
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

Le Centre Palestinien D'Information