MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 4 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 4 Joumada Al Awwal 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Maroc : Le roi Mohammed 6 s’oppose à Donald Trump et soutient Mahmoud Abbas.
La question du transfert de l’ambassade des Etats-Unis vers Jérusalem est de taille. Le roi du Maroc, Mohammed 6, a indiqué sa désapprobation et précisé son soutien à Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne.
Donald Trump joue avec la paix.
Le roi Mohammed 6 est contre l’initiative de Donald Trump promise lors de sa campagne présidentielle. Les conséquences seraient néfastes pour la paix et la sécurité dans la région ainsi que dans le monde entier, a précisé le monarque marocain. Il a également ajouté qu’étant à la présidence du « Comité Al Qods », la défense de la ville sainte et de ses habitants est l’un de ses engagements. De plus, Mohammed 6 est prêt à coordonner – aux côtés de l’Autorité palestinienne, des pays arabes, des pays musulmans et des autres partenaires – des moyens juridiques, politiques et diplomatiques pour protéger Jérusalem-Est.
Alors que la colonisation à Jérusalem-Est continue justement malgré son illégalité, comment Donald Trump répondra-t-il à cette mise en garde marocaine ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Des chirurgiens français dans la bande de Gaza pour opérer des enfants.
Des chirurgiens français se sont rendus en Palestine, dans la bande de Gaza sous blocus, afin d’opérer des enfants.
Sponsorisés par le Palestine Children’s Relief Fund.
Loin de Paris, Pauline Nicol et Quentin Qassemyar ont ainsi fait face à des cas très spécifiques nécessitant des interventions importantes. Ils ont eu à traiter des blessures, des tumeurs et des malformations. Se rendant bénévolement dans la bande de Gaza, ils ont été sponsorisés par le Palestine Children’s Relief Fund, ONG américaine qui se consacre aux blessures de guerre des enfants. Les deux chirurgiens ont réalisé de la microchirurgie réparatrice de la face pour des enfants notamment à l’hôpital Al-Shifa et malgré les coupures de courant dans le bloc opératoire. Dans la bande de Gaza, le manque d’accès aux soins en raison du blocus cause des dégâts considérables sur le plan de la santé.
Seuls 29 enfants ont pu être traités. Malheureusement, nombreux sont encore ceux nécessitant des chirurgies.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Canada : Attentat : Il pense repartir au Maroc après avoir vécu 42 ans au Québec.
« On n’a jamais pensé que ça pourrait arriver » dit Mohammed Oudghiri, membre du Conseil Administratif du Centre islamique culturel de Québec où a eu lieu l’attentat.
Après 42 ans au Québec, il pense retourner vivre au Maroc .
Après l’attentat contre la mosquée au Québec, les vidéos émouvantes se multiplient. C’est notamment le cas avec Mohammed Oudghiri. Après avoir vécu 42 ans sur le territoire québécois où sont aussi nés ses enfants et petits-enfants, il pense repartir vivre au Maroc. « On a construit ici » , dit-il. « C’est malheureux. Quand tu restes ici 42 ans c’est que tu as choisi une place pour vivre et mourir » , a-t-il ajouté. Au Maroc, il indique qu’il ne risquera pas sa vie car aujourd’hui, il y a au Québec de moins en moins de sécurité. Voici ci-dessous la vidéo en question.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Les ressortissants américains bientôt aussi interdits de territoire irakien.
Après l’Iran, au tour de l’Irak, que les Etats-Unis ont envahi en 2003, de jouer la carte de la réciprocité. Les Américains bientôt persona non grata également.
Oeil pour oeil, dent pour dent…
Devant le décret anti-immigration qui affecte les ressortissants iraniens, irakiens, libyens, syriens, somaliens, yéménites et soudanais, le Parlement irakien a voté pour une mesure de réciprocité. Les Américains ne pourront plus se rendre en Irak. A une large majorité, les parlementaires demandent donc au gouvernement et au ministère des Affaires étrangères d’adopter la même réglementation signée par Donald Trump mais à l’égard des citoyens américains uniquement. Cependant, des soldats américains sont présents en Irak alors que se passera-t-il les concernant ? Les autres pays concernés par le Muslim Ban vont-ils également réagir comme l’Iran et l’Irak l’ont fait ?
Quant aux autres pays musulmans non affectés par le décret, peuvent-ils exprimer concrètement leur mécontentement par des actes forts ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Le FN imagine fièrement le même décret anti-immigration en France.
Le maire FN de la ville de Hénin-Beaumont a lancé un « Et pourquoi pas en France ? » en parlant du décret anti-immigration en cours aux Etats-Unis.
Le FN en plein mauvais rêve américain.
Tandis que Jean-Marc Ayrault demande l’annulation du décret signé par Donald Trump, du côté du FN on préfère montrer de l’enthousiasme sur la création d’un texte similaire en France. Le maire d’Henin-Beaumont verrait bien les mêmes restrictions sur l’immigration être mises en place là où « Liberté, Egalité, Fraternité » est la devise. Il a déclaré : « C’est vrai que les Etats-Unis sont une cible également pour les jihadistes donc si Trump souhaite se protéger en interdisant la venue sur son territoire de ces personnes, c’est sa liberté. Après, c’est malheureux pour ceux qui n’ont rien à voir avec cela » . Même le maire de Béziers, également du FN, a jugé que la politique d’immigration du président américain était courageuse.
Un autre Muslim Ban en France en 2017 ? Encore faut-il donc que la candidate soit élue présidente.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Barack Obama critique le décret anti-immigration de Donald Trump.
Barack Obama a quitté la Maison Blanche le 20 janvier mais il ne reste pas silencieux face aux premiers agissements de Donald Trump. Le décret anti-immigration suscite ses critiques.
Les valeurs américaines sont en jeu.
Ainsi l’ancien président des Etats-Unis sort déjà de son silence pour donner son avis sur le Muslim Ban voulu par Donald Trump. Il a notamment indiqué : « Le fait que des citoyens exercent leur droit constitutionnel d’assemblée, de mobilisation et de se faire entendre par leurs élus correspond exactement à ce que nous voulons voir lorsque les valeurs américaines sont en jeu » . En effet, la mobilisation ne s’essouffle pas puisque même dans les aéroports des personnes se regroupent pour dénoncer la politique menée par Donald Trump. Pour sa part, Donald Trump continue de justifier son décret par le fait que des personnes dangereuses pourraient venir d’Irak, d’Iran, de Syrie, de Libye, de Somalie, du Soudan et du Yémen.
Jusqu’à quand ce véritable bras de fer va-t-il durer ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Canada : Attentat : Le suspect marocain Mohamed Belkhadir était en réalité un héros.
Présenté comme suspect dans un premier temps, Mohamed Belkhadir était en fait un héros selon des témoignages. Le jeune étudiant d’origine marocaine, un habitué du Centre culturel islamique de Québec, a rapidement était blanchi. Mohamed Belkhadir a bel et bien était interpellé mais la police s’est aperçu par la suite qu’il s’agissait d’une méprise.
Immédiatement après les coups de feu, Mohammed Belkhadir a contacté les services d’urgence. Il était en train de porter secours aux victimes de l’attentat contre la mosquée de Québec lorsque dans la confusion il a été associé à tort au terroriste.
« J’étais dehors à faire le déneigement de l’escalier. J’ai entendu les coups de feu et j’ai hésité, mais je suis rentré prudemment. C’est un réflexe. On ne peut laisser des gens qui ont besoin d’aide. J’ai voulu donner des soins médicaux à un ami avec mon manteau. J’ai vu qu’il respirait encore et je voulais qu’il reste chaud » rapporte Mohamed Belkhadir à la presse canadienne.
A ce moment précis, Mohamed aperçoit la silhouette d’un homme armé. « Je ne savais pas que c’était un policier, je croyais que c’était quelqu’un qui revenait pour tirer » raconte le jeune homme qui décide de fuir à l’extérieur.
La police le voit fuir et pense donc que c’est un suspect. Mohamed Belkhadir est alors arrêté et gardé sous haute surveillance toute la nuit. Il sera relâché le lendemain.
La Sûreté du Québec a confirmé que l’étudiant marocain n’était plus considéré comme un suspect dans la fusillade. Mohamed Belkhadir est désormais placé sous le statut de témoin.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Texas : un million de dollars pour la mosquée Victoria, ravagée par les flammes.
Le Centre islamique de Victoria, dans le Texas, a été ravagé par les flammes dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 janvier. La mosquée, qui avait été cambriolée une semaine plus tôt et vandalisée quelques années plus tôt, avait été ouverte en 2000.
Plus de 960 000 dollars (890 000 €) ont été collectés sur la plateforme GoFundMe en trois jours pour la reconstruction du lieu de culte, que ses gestionnaires pensent pouvoir commencer dans les prochains jours grâce à la vague de solidarité.
Plus de 20 000 personnes ont répondu à l’appel aux dons, qui a suscité une forte attention médiatique en pleine controverse autour du décret discriminatoire signé par Donald Trump vendredi 27 janvier. Les causes de l’incendie sont encore inconnues à ce stade.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Angleterre : Sadiq Khan, le maire de Londres, appelle à annuler la visite d’Etat de Trump au Royaume-Uni.
On le savait, la démagogie de caniveau et les violents coups de boutoir de Donald Trump, le candidat républicain d’hier qui se rêvait un grand destin, n’étaient pas la tasse de thé de Sadiq Khan, le maire de Londres. Mais le décret sur l’immigration, honteusement anti-musulmans, qui porte son sceau de président fraîchement intronisé et franchit un nouveau palier dans l’abjection, lui inspire aujourd’hui la plus grande répugnance.
La voix de l’édile dont l’islamité avait été raillée par le nouvel homme fort de Washington, à coup de sarcasmes « trumpiens » pur jus, s’élève au-dessus de la clameur d’indignation qui monte un peu partout, aux Etats-Unis comme au Royaume-Uni, pour dire haut et fort combien lui fait horreur ce racisme d’Etat « cruel et offensant » qui risque fort de se briser sur les récifs de l’anticonstitutionnalité.
Loin d’user de la langue de bois lénifiante ou de se retrancher derrière le paravent de son devoir de réserve, Sadiq Khan laisse au contraire éclater son vif mécontentement et tape du poing sur la table en appelant à annuler la prochaine visite d’Etat de Donald Trump à Buckingham Palace et au 10 downing Street. A l’unisson de 1,5 million de ses concitoyens qui ont signé la pétition exhortant Theresa May à revenir instamment sur sa décision, il hausse le ton pour que la deuxième femme Premier ministre après Margaret Thatcher entende la colère qui gronde dans tout le royaume, sauf à vouloir déshonorer la couronne britannique.
Interrogé par une journaliste, le premier magistrat de l’une des capitales européennes les plus rayonnantes, place forte de la finance islamique en Occident, n’a pas tourné autour du pot (voir vidéo ci-dessous dans sa version originale ) :
« La visite d’Etat de Donald Trump au Royaume-Uni ne devrait pas avoir lieu. Je serais épouvanté que notre Premier ministre, Theresa May, consente à le recevoir sur notre territoire national. Ma position est très claire : aussi longtemps que l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis, cruelle et honteuse, frappera des populations musulmanes respectueuses des lois et pacifiques, en raison de leur appartenance religieuse et de leur pays d’origine, majoritairement musulman, nous ne devrions pas dérouler le tapis rouge pour le président américain.
Nous sommes souvent en désaccord avec les différents chefs de gouvernement d’autres pays. Mais quand il s’agit d’un allié proche, avec lequel on entretient une relation privilégiée, qui conduit une politique aussi offensante, cruelle et honteuse, alors on se doit de le dire et de le condamner.
Isis, Daesh affirment que les valeurs occidentales sont incompatibles avec l’islam, que l’on ne peut pas être à la fois occidental et musulman. Mais nous savons pertinemment qu’il y a des occidentaux, dont je fais partie, qui sont tout à la fois fiers d’être occidentaux et musulmans, et de pratiquer leur foi. Il y a des milliers d’Américains qui se disent fiers d’être américains et musulmans. Il y a aussi des millions de gens de par le monde qui sont fiers d’être musulmans, qui aiment l’Amérique et sont désireux de la découvrir et d’y séjourner. Trump, involontairement peut-être, fait le jeu d’Isis et Daesh et alimente ce préjugé. Le mauvais message qu’il envoie en fermant les frontières aux ressortissants de sept pays musulmans se résume ainsi : vous ne pouvez pas être un musulman pieux et pratiquant, aimer l’Amérique et vouloir la visiter ».
S’il y a peu encore, Sadiq Khan, propulsé aux plus hautes destinées municipales, aurait volontiers accueilli sur ses terres le populiste américain à seule fin de faire la leçon à cet « ignorant », selon ses propres termes, il serait plus enclin à présent à lui faire subir le même sort outrageant qu’il veut réserver aux ressortissants ostracisés de sept pays musulmans blacklistés : lui barrer l’accès, voire le bouter hors du royaume de Sa Gracieuse Majesté.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Yémen : Nawar, 8 ans, assassinée de plusieurs balles par les forces spéciales américaines.
Une soixantaine de personnes ont été tuées ce weekend dans un raid des forces spéciales américaines sur la province de Baïda au centre du Yémen. Le raid meurtrier visait selon les États-Unis, des membres de l’organisation Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA). Soixante victimes dont 8 femmes et 8 enfants, parmi eux, une citoyenne américaine : Nawar âgée de 8 ans seulement est la fille d’un ancien responsable de l’organisation AQPA, Anwar Al-Awlaki, lui-même tué par un drone américain en 2011.
Le site middle east monitor rapporte ce lundi le témoignage de l’oncle de la petit fille. Cet ancien ministre de l’environnement de son pays, rapporte que « Nawar a été touchée plusieurs fois par balle, avec une balle qui a percé son cou. Elle a saigné pendant deux heures car il n’était pas possible de lui donner des soins médicaux. Nawar a toujours eu une personnalité et un esprit plus mûr que son âge, elle rassurait sa mère alors qu’elle perdait son sang : « ne pleure pas maman, je vais bien, je vais bien »…
Son oncle poursuit : « Ensuite l’appel à la prière de l’aube est venu, et son âme a quitté son petit corps ».
Ce raid marque le début du mandat de Donald Trump, qui sera sans doute plus sanguinaire que celui d’Obama en matière d’assassinats de musulmans. Des exécutions qui interviennent quelques heures après la signature par Trump du décret interdisant l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays musulmans dont le Yémen.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Une palestinienne mineure condamnée à 18 mois de prison
.
Israël veut renforcer les liens entre les colonies sauvages de Cisjordanie
.
Report du vote de la Knesset sur la « légalisation de la colonisation »
.
Tubas: Sit-in au camp de Fara’a contre les politiques de l’UNRWA
.
Les services de l’Autorité Palestinienne en Cisjordanie arrêtent cinq citoyens
.
Ouverture du passage de Rafah pour la quatrième journée consécutive
.
Libération du mineur blessé Oussama Zaidat
.
Takruri: Nous cherchons à mobiliser les érudits musulmans pour soutenir la Palestine
.
Barhoum condamne l’acharnement de l’AP contre le Hamas et le Djihad
.
Deux Palestiniens arrêtés sur deux barrages près de Salfit
.
Nouveau tunnel dans la zone des palais omeyyades au sud d’Al-Aqsa
.
Un prisonnier jérusalémite condamné à la perpétuité et 20 ans de prison
.
Fermeture de la porte de l’entrée du village d’Azzoun
.
Des colons agressent un palestinien à l’ouest de Jénine
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne déjoue une attaque au couteau à Jénine, selon la radio israélienne
.
La prison de Nafha sous haute tension
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 27 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 27 Rabi Al Thanni 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Zheng He, le plus grand explorateur musulman de tous les temps.
Les voyages de Zheng He resteront dans les annales de l’histoire, né en 1371 dans le Yunnan, une province chinoise, le futur amiral ne sait pas encore quel va être son extraordinaire destin.
De son vrai nom Ma Sanbao, ce Chinois de confession musulmane aura la chance de se rendre jusqu’à la Mecque, un pèlerinage qui lui vaudra d’ajouter Hajji à son nom.
Nommé par les chinois l’«amiral des mers de l’Ouest», il va marquer l’histoire de son empreinte en ayant devancé d’un siècle Christophe Colomb, Vasco de Gama et Magellan.
Il contribuera à l’expansion de la Chine grâce à d’immenses expéditions maritimes vers l’océan Indien.
En 1405, à l’âge de 32 ans, Zheng He dirige plusieurs expéditions qui le mèneront vers tous les grands ports du pourtour de l’océan Indien jusqu’en 1433.
De Java à Sumatra jusqu’à Djedda où il accompli son pèlerinage, Zheng He va voyager jusqu’en Afrique orientale.
Sa première flotte «La flotte des trésors» était composée de 317 énormes vaisseaux de 110 à 130 mètres de long et 50 mètres de large pouvant transporter jusqu’à 500 passagers. Les caravelles de Christophe Colomb de 1492 dépassaient à peine les 25 mètres de long.
Lors de ses expéditions, il n’était pas question pour Zheng He de commercer ou d’explorer de nouvelles terres, il s’agissait surtout de promouvoir la Chine à l’étranger. Il a profité de ses longs voyages pour nouer des relations diplomatiques avec une trentaine de pays et pour rapporter au pays toutes sortes de curiosités tels que des girafes ou des produits exotiques.
Les expéditions prendront fin à la mort de l’amiral Zheng He et la priorité sera donnée à la construction de la Grande Muraille.
Zheng He disparu, plus aucun voyage ne sera encore organisé et la construction de navires est désormais interdite. En 1479, tous les documents se rapportant aux expéditions sont détruits sous ordre du vice-ministre de la Guerre et en 1525 un édit impérial décide la destruction des navires existants.
Des siècles plus tard, la Chine commémore toujours la mémoire de Zheng He. Des ouvrages lui sont consacrés, il sera aussi utilisé à des fins de propagande par le régime communiste pour rassurer la population musulmane de Chine, qui représente environ 20 millions de personnes.
Clic pour voir la Source de l’article
***

L’Islam, la seconde religion en Italie.
L’Islam en Italie a une longue histoire. Cela dit, l’Islam est apparu massivement en Italie dans les années 1970 avec l’arrivée de flux migratoires en provenance de Somalie, du Maroc ou encore de Tunisie. Aujourd’hui, l’Islam s’est considérablement développé dans le pays.
En effet, d’après une récente étude, la communauté musulmane en Italie s’avère être importante. En effet, comme nous l’avons constaté il y a quelques temps en Grande Bretagne, les musulmans vivant en Italie contribuent également pleinement à l’économie du pays. C’est ainsi qu’ils représenteraient 4% à 5% du PIB national.
Selon les dernières statistiques officielles les musulmans représentent 34 % des 2 400 000 étrangers vivant en Italie. S’ajoutent aussi aux 820 000 étrangers de culture musulmane 100 000 à 150 000 immigrants illégaux.
Ces chiffres font de l’Islam la seconde religion présente sur le territoire. De même, il y aurait plus de 700 mosquées implantées dans tout le pays. La communauté musulmane italienne est donc importante.
Cela dit, malgré l’importance de cette religion, l’Islam n’est pas reconnu officiellement. La nouvelle revendication de la communauté musulmane en Italie vise donc une reconnaissance de leur culte. Chose qui sera loin d’être aisée car les partis politiques italiens, notamment la Ligue du Nord, ne l’entendent pas de cette oreille.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Cadeau de départ de Barack Obama : 205 millions d’euros pour l’Autorité palestinienne.
Avant de quitter la Maison Blanche, l’ancien président Barack Obama a décidé qu’une aide de 205 millions d’euros serait versée à l’Autorité palestinienne en Cisjordanie.
Et si Donald Trump bloquait les fonds ?
L’événement a eu lieu à quelques heures de son départ. Barack Obama a informé le Congrès américain qu’une aide financière devait être versée à l’Autorité palestinienne. Les 205 millions d’euros sont destinés à structurer davantage l’entité pour qu’elle puisse s’intégrer au sein des différentes organisations mondiales. Des étapes importantes pour arriver à la création d’un futur Etat palestinien. Déjà cette aide avait été décidée par le passé mais bloquée par des Républicains au sein du Congrès. Sur le terrain, le transfert de fonds serait effectif ce vendredi.
Et si cette décision était reconsidérée par Donald Trump, nouvel arrivant à la tête du pays ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Corey Fleischer nettoie les rues de Montréal des graffitis haineux.
Il s’appelle Corey Fleischer et nettoie les rues de Montréal des propos racistes, homophobes et d’autres croix gammées. Toujours « armé » de son Kärcher, il est le « Monsieur Propre » au service de la tolérance, du vivre-ensemble et surtout contre la haine, au Canada !
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Ryan Abdellaoui gagne le 3e prix du concours régional d’éloquence à Narbonne.
Ryan Abdellaoui fait la fierté de ses proches et de son lycée Jean-Moulin à Béziers. Il vient de remporter le troisième prix du concours régional d’éloquence organisé par la fondation Groupe La Dépêche et les rectorats des académies de Toulouse et de Montpellier.
Quatorze participants pour la finale.
Elève de seconde à Béziers, Ryan Abdellaoui a donc fait partie des quatorze candidats réunis au Grand théâtre de Narbonne. Des pré-sélections avaient eu lieu pour désigner les finalistes. Le but de ce concours d’éloquence était de déclamer un texte sur la liberté de conscience. Ryan a réussi brillamment à se démarquer pour participer à la finale. Pratiquant le taekwondo et fan de jeux vidéos, de sports et aimant aussi les mathématiques, Ryan Abdellaoui s’est illustré dans un tout autre domaine en étant à 15 ans finaliste du concours.
Ses parents ont de quoi être fiers de lui et toute l’équipe de Katibîn.fr le félicite également !
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Israël détruit les maisons d’un village bédouin, tuant également.
La semaine dernière les autorités israéliennes ont détruit des maisons dans le village bédouin de Umm al-Hiran. Des policiers ont aussi abattu l’un des habitants : Yacoub Moussa Abou al-Qiyan.
Des villes arabes d’Israël sont en grève.
Cette opération a été décidée par le ministère de l’Intérieur afin de détruire des maisons dont les constructions ont été jugées illégales. Cependant, la police israélienne a également tiré sur un Bédouin, le tuant. D’après la version israélienne, Yacoub Moussa Abou al-Qiyan, fonçait sur les forces de l’ordre avec sa voiture. Quant aux habitants du village, ils indiquent que l’instituteur était bien dans sa voiture mais il roulait à vitesse réduite. Les circonstances ne sont pas très claires et les villes arabes d’Israël ont décidé de faire grève en fermant les commerces pour protester.
Les Arabes israéliens demandent d’ailleurs la démission du ministre de l’Intérieur Gilad Erdan, scandant « Erdan démissionne, on ne te supporte plus » lors des manifestations. Les funérailles de Yacoub Moussa Abou al-Qiyan devraient avoir lieu aujourd’hui.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Une campagne pour dénoncer l’islamophobie lancée par une coalition d’organisations au Canada.
Une campagne de sensibilisation pour dénoncer l’islamophobie et le racisme a été lancée au Canada par une coalition d’organisations. »Break the behaviour » ou « Changeons de comportement » appelle les habitants la Province de l’Ontario à rejeter en masse l’islamophobie et le racisme de toute forme.
Deux spots de 30 secondes chacun ont été diffusés sur les réseaux sociaux. Le premier relate l’histoire d’une famille musulmane qui rentre à son domicile et découvre un tag islamophobe sur la porte du garage. Des voisins solidaires aident les musulmans a effacer les messages de haine.
La seconde vidéo se passe dans une classe d’école. Un élève raconte des blagues racistes provoquant la gêne des autres élèves. L’un d’entre eux décide alors d’intervenir pour le faire taire.
Sur le site web de la campagne, les internautes peuvent signer la déclaration suivante :
« Je m’engage à défendre les valeurs de « Changeons de comportement » et à défendre sa vision d’un Ontario plus inclusif et sans racisme.
Je rejetterai l’islamophobie et le racisme de toute forme et m’engage à m’y opposer chaque fois que je le rencontre.
L’Ontario est un endroit où chacun mérite de se sentir chez soi, et je ne porterai jamais atteinte à la dignité de mes concitoyens ontariens. Je m’engage donc à agir pour surmonter les inégalités et à aboutir à une prospérité commune. »
Quatre organisation participent à ce « mouvement pour un Ontario sans racisme » : l’Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI), l’Institut canado-arabe (ICA), la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) et le Conseil national des canadiens musulmans (NCCM).
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


Clic pour voir la Source de l’article
***

France : La Mosquée de Paris se retire des nouvelles instances gouvernementales de l’Islam de France.
L’information est tombée ce soir. Dalil Boubakeur a fait savoir par la presse que la fédération de la Mosquée de Paris et ses mosquées inféodées se retiraient de l’instance de dialogue sur l’Islam initiée par Caseneuve mais également de la fondation de l’islam en France du vizir Chevènement.
Un camouflet total pour le gouvernement PS qui aura tout fait pour faire revivre le cadavre de l’islam de France en la personne du CFCM. La Fondation de l’islam de France et l’instance de dialogue étaient en effet sensées donner un second souffle à l’organisation étatique de l’islam de France.
Cette reculade de Dalil Boubakeur sonne le glas de ces initiatives d’OPA du gouvernement sur l’Islam et la gestion de la communauté musulmane en France initiée par Valls et son second.
Une nouvelle fois le gouvernement français échoue dans sa volonté d’encadrement paternaliste de la communauté musulmane. Ce désaveu intervient alors que le nouveau ministre de l’intérieur avait demandé une accélération du processus … Il pourra encore attendre.
L’exclusion de la société civile musulmane, de sa jeunesse et de ses acteurs communautaires au profit de fédérations serviles inféodées à des ambassades étrangères ne paye plus. Même les serviteurs des ministères leur font maintenant défaut à face découverte. Un camouflet également pour les militants à mi-temps qui avaient accompagné lâchement cette initiative délétère en plein état d’urgence anti-musulman.
Dalil Boubakeur a même déclaré dans un style très Islam&Info :
« Nous dénonçons toute forme d’ingérence dans la gestion du culte musulman»
Une attaque directe contre la gestion néo-coloniale de l’islam de France voulue par les politiques et gouvernements.
Une gageure donc pour le gouvernement PS, ses services et son « islam discret » mais une victoire pour vos serviteurs à l’Islam en france et sans complexe …
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Mosquée de Marseille : la justice résilie définitivement le bail.
La fin de la Grande Mosquée de Marseille est actée. Après dix longues années de bataille, le tribunal administratif a autorisé la municipalité à résilier son bail.
La résiliation du bail avait déjà été votée lors du conseil municipal en novembre 2016. L’association « La Mosquée de Marseille » avait alors déposé une requête, laquelle a été rejetée par la justice ce lundi 23 janvier. Me Benoît Candon, avocat de l’association, a fait savoir que le projet demandé initialement était irréalisable, « on a imposé un budget 5 étoiles à cette association qui n’en a pas les moyens ». Le budget aurait plus que doublé en dix ans passant de « 8,4 millions d’euros à 22 millions ».
Lors de sa plaidoirie, Me Benoît Candon a précisé que les mosquées présentes sur la ville ne permettaient pas d’accueillir tous les fidèles et, par conséquent, « le prêche a lieu dans la rue ». L’association a l’intention de construire son lieu de culte coûte que coûte, en déposant « un permis moins ambitieux » selon l’avocat.
La ville de Marseille signait le bail en 2007 pour la construction d’une mosquée sur un terrain de 8 000 m2 sur le site des anciens abattoirs situés au nord de la ville. Le lieu de culte n’a jamais vu le jour, des problèmes financiers et internes ayant perturbé les avancées du projet.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Macron s’oppose au boycott d’Israël.
Actuellement en tournée au Proche-Orient, Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle a donné à Beyrouth une conférence à l’Ecole supérieure des affaires (ESA).Il a ainsi réitéré son rejet du BDS (boycottage, désinvestissement, sanctions), un mouvement international, qui appelle à sanctionner l’Etat juif aussi longtemps que se poursuit l’occupation des territoires palestiniens. « Le boycott d’Israël a été condamné par la France et il n’est pas question de revenir là-dessus », a dit le candidat, en référence à un arrêt de la Cour de cassation, en 2015, qui a rendu ce mot d’ordre illégal rapporte un article du quotidien Le Monde.
« M. Macron a aussi refusé de s’exprimer sur l’idée d’une reconnaissance de l’Etat de Palestine, avant même la conclusion d’un accord de paix « précice également cet article du Monde.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Défaire le social-libéralisme sécuritaire à relents islamophobes de Valls.
Pour enrayer l’extrême droitisation idéologique comme seule réponse au néolibéralisme encore hégémonique dans les milieux politiciens, mais récusé par une large majorité de la population, il faut casser nettement le social-libéralisme (pacte de responsabilité, loi Macron, loi travail…) aimanté par l’extrême droitisation (romophobie, usages dévoyés du bel idéal de laïcité principalement contre « les musulmans », tout-sécuritaire…) incarné par Manuel Valls . Il faut donc amplifier le score de Benoît Hamon au deuxième tour des Primaires du PS élargi ce dimanche 29 janvier.
Les amis de la gauche de gauche, les « révolutionnaires » et les libertaires ne peuvent se désintéresser totalement, en contexte d’extrême droitisation, de ce qui se passe dans la gauche institutionnelle et « réformiste ». Non pas pour alimenter de nouvelles illusions électoralistes quant à la possibilité d’apporter des changements sociaux significatifs via le recours aux urnes dans le cadre des régimes représentatifs professionnalisés actuels, mais pour déplacer le curseur de l’air du temps idéologique en un sens moins nauséabond (la xénophobie, le nationalisme et l’hystérie identitaire), en réorientant les débats publics vers une association de la question sociale et de la valorisation du multiculturel dans une ouverture internationaliste.
Les rancoeurs à l’égard du PS sont légitimes. Depuis le tournant social-libéral de 1983, il est devenu progressivement un des principaux facteurs de décomposition de la gauche historique et un des principaux obstacles à une relance du pari de l’émancipation sociale, le quinquennat Hollande-Valls offrant par ailleurs de nouvelles possibilités de développement à l’extrême droite. Cependant une politique du ressentiment serait, tout particulièrement aujourd’hui, aveuglée et aveuglante. L’enjeu de l’extrême droitisation en cours, et du possible effacement des politiques modernes d’émancipation (la conquête d’une autonomie individuelle et collective contre les dominations au moyen d’une transformation sociale) nées avec les Révolutions américaine et française au XVIIIe siècle et prolongées aux XIXe et XXe siècles par les socialismes, le féminisme ou l’anticolonialisme, apparaît plus importante que la satisfaction amère de nos appétits compréhensibles de vengeance.
N’oublions pas non plus, pour peser, via la campagne présidentielle officielle, sur les évidences idéologiques du moment, de rendre possible la « qualification » de Philippe Poutou, ce qui suppose qu’il ait les signatures d’élus nécessaires (voir la pétition « 2017, Philippe Poutou doit en être »,
A court terme : résister à l’extrême droitisation idéologique par tous les moyens à notre dispostion. A moyen terme : relancer en pratique et en théorie une nouvelle gauche anticapitaliste, démocratique et libertaire, c’est-à-dire une nouvelle politique d’émancipation pour le XXIe siècle. Et maintenir des passerelles entre les deux, dans une tension inévitable entre ces deux temporalités, afin que les politiques modernes d’émancipation ne se réduisent pas prochainement à n’être qu’un objet d’étude pour les historiens et qu’un objet de folklore pour des groupuscules militants.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Crash d’Air Algérie : la formation des pilotes mise en cause par les experts.
Les pilotes du vol AH 5017 d’Air Algérie, affrété par la compagnie Swiftair, n’avaient pas volé durant les huit mois précédant le crash selon un rapport des experts judiciaires.
Un rapport remis, fin décembre par des experts judiciaires aux magistrats parisiens, au sujet du crash du vol AH 5017 d’Air Algérie, le 24 juillet 2014, cible clairement les manquements en matière de formation des pilotes révèle le journal Le Figaro. C’est la compagnie espagnole Swiftair qui avait affrété ce vol.
Selon le quotidien, le rapport de 250 pages «est alarmant et montre comment Swiftair, compagnie de leasing, a clairement manqué à ses obligations, notamment en matière de formation des pilotes». Les experts judiciaires indiquent que les pilotes étaient en fait des saisonniers avec de longues périodes d’inactivité. Ces derniers n’avaient pas effectué d’heures de vol pendant les huit mois précédant le crash de l’avion d’Air Algérie. «Swiftair n’a pas respecté ses engagements concernant les formations complémentaires à mettre en place suite à de longues périodes d’inactivité. Ce manquement génère un déficit d’entrainement», détaillent les experts cités par Le Figaro.
Absence de réaction des pilotes.
Ces informations confirment les éléments déjà dévoilés en juillet 2016 par le principal syndicat de pilotes espagnol : les pilotes espagnols n’étaient pas formés aux manoeuvres qui auraient pu éviter le drame.
L’accident avait été provoqué par «la non-activation» par l’équipage du système antigivre, suivie de l’absence de réaction des pilotes pour sortir d’une situation de décrochage. L’obstruction des capteurs de pression des moteurs en raison du givre avait conduit à une diminution de la poussée des moteurs, puis de la vitesse de l’avion. L’équipage n’aurait pas détecté cette diminution de vitesse jusqu’au décrochage, puis n’avait pas été en mesure de le rattraper.
Le McDonnell Douglas MD83 s’est écrasé le 24 juillet 2014 au nord du Mali, avec 110 passagers et six membres d’équipage à bord. Il reliait Ouagadougou à Alger, et transportait principalement des Français (54), des Burkinabè (23), des Algériens (8), et des Libanais (6). Les six membres d’équipage étaient des Espagnols mis à disposition par la compagnie espagnole de leasing, Swiftair.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
2 500 nouveaux logements approuvés en Cisjordanie
.
L’occupation continue la campagne d’arrestation en Cisjordanie
.
Deux palestiniens arrêtés pour une attaque anti-occupation près de Ramallah
.
L’occupation lance une enquête sur le meurtre d’un mineur palestinien
.
Quatre députés placés en détention administrative
.
L’occupation arrête un jeune homme et détient une jeune fille au sud de Naplouse
.
Washington: Aucune décision de transférer l’ambassade à Jérusalem
.
Berlin: La colonisation à Jérusalem est une violation du droit international
.
Colonisation: Ordre d’évacuer des terres au sud de Bethléem
.
Démolitions au Kherbat Kerzaleh à l’est de Naplouse
.
Le tribunal d’occupation ordonne de restituer le corps du martyr Abul-Qyan
.
Peines de prison, expulsions, et amendes contre des jeunes jérusalémites
.
Le Hamas condamne l’assaut de l’AP dans la maison du prisonnier Habaina
.
Vallée du Jourdain: l’occupation démolit deux maisons et 8 installations agricoles
.
La détention du journaliste al-Qiq renouvellée
.
L’occupation entrave un cortège de véhicules vers Jérusalem
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com