MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Rajab 1438

Flash info du 18 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Anciennement chrétien, il se reconvertit à l’Islam pendant la maladie de son père.

Abou Darda (qu’Allah l’agrée) a dit: « J’ai certes entendu le Prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) dire: « Celui qui emprunte un chemin par lequel il recherche une science Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis » ».

Dans cette vidéo, un jeune allemand de confession chrétienne raconte la réaction de son père lorsqu’il lui apprend sa reconversion à l’Islam. Au chevet de son père alité, le jeune homme se livre à son père qui reçoit la nouvelle avec beaucoup de joie.
Bien que son père soit mort chrétien, le jeune reconverti exprime combien la tolérance et le respect des parents sont essentiels dans la vie d’un musulman digne de ce nom

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Santé : Découvrez les bienfaits de la consommation de l’huile d’olive avec du pain.

Le Saint Coran rassemble toutes les vérités, et l’huile d’olive y est également mentionnée comme un bienfait unique.
«…ainsi qu’un arbre (l’olivier) qui pousse au Mont Sinaī, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain.» (Sourate 23 Al Mu’ minûn, verset 20).
Allah (soubhanou wa ta’ala) nous incite à manger du pain trempé dans de l’huile d’olive. Cette pratique culinaire permet en effet de guérir de nombreux maux et permet également de préserver sa santé physique, tout en gardant un moral d’acier !

Comme le préconise le site “amelioretasante.com”, voici cinq bonnes raisons permettant de consommer chaque jour de l’huile d’olive. Choisissez avant tout une huile d’olive extra vierge et optez pour du pain complet :

1 – Un en-cas complet qui ne vous fera pas prendre de poids.
2 – Une solution idéale pour prendre soin de votre santé (cardiovasculaire).
3 – Une solution pour améliorer la digestion et pour éviter la constipation.
4 – Un remède contre la dépression.
5 – Une bonne solution pour désintoxiquer votre foie.

COMMENT PROFITER DE TOUS LES BIENFAITS DU PAIN À L’HUILE D’OLIVE ?

Voici quelques idées de recettes !

recettes 1.
Faites griller une tranche de pain d’avoine ou de seigle.
Frottez une gousse d’ail sur votre pain. Enduisez-le ensuite d’un filet d’huile d’olive.

recettes 2.
Optez pour une baguette complète.
Coupez-en un morceau, puis ouvrez-le en deux sans le couper en deux tartines.
Ajoutez un peu d’huile d’olive, d’ail et de persil.
Faites griller quelques minutes au four.

recettes 3.
Faites griller une tranche de pain.
Frottez une tomate coupée en deux sur votre tartine.
Ajoutez un filet d’huile d’olive.

recettes 4.
Coupez une tranche de pain.
Ajoutez-y un filet d’huile d’olive.
Coupez quelques noix et mettez-les sur votre tartine.
Saupoudrez d’un peu de poivre blanc.
Faites griller le tout quelques minutes au four.

recettes 5.
Faites griller une tranche de pain.
Ajoutez un peu d’origan. Frottez une demi-tomate sur votre tartine, puis ajoutez l’huile d’olive.

AJIB.FR
***


Les mérites de la Omra.

La ‘Omra représente un acte d’adoration obligatoire pour chaque musulman. Elle possède de nombreux mérites que nous ne prenons pas assez en considération. Ces mérites sont d’autant plus importants lorsque la ‘Omra est effectuée durant le mois sacré de Ramadan.

Ainsi, il nous a semblé essentiel d’évoquer la ‘Omra et ses mérites, notamment durant le mois béni de Ramadan. Nous nous baserons en partie sur l’ouvrage de Cheikh Sa’id ibn Wahaf al Qahtani intitulé « La ‘Omra, le Hajj et la visite pieuse ».
« L’Islam consiste […] à accomplir le Hajj et la ‘Omra »

La ‘Omra est un acte obligatoire pour chacun d’entre nous. Mais savons-nous quelle est la définition de cet acte et ce qui prouve son obligation ?

L’étymologie du terme ‘Omra signifie « visite » mais son sens religieux est le fait de « visiter la Maison Sacrée de Dieu, et de le faire exclusivement en état de sacralisation (ihram), avec tout ce que cela implique comme pratiques dévotionnelles, processions rituelles autour de la Ka’ba, va-et-vient entre les monts as-Safa et al-Marwa et le rasage entier ou partiel du crâne, puis la désacralisation ».

L’obligation de la ‘Omra a été prescrite au même titre que celle du Hajj. C’est pour cette raison que le Prophète (‘alayhi sil alat wa salam) a énuméré la ‘Omra parmi les obligations de tout musulman. En effet, ‘Omar ibn al Khattab (qu’Allah l’agrée) a rapporté que lorsque Jibril (‘alayhi salam) a interrogé le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), ce dernier a répondu : « L’Islam consiste à attester qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, et que Mohamed est Son Messager, à accomplir la prière, à s’acquitter de la Zakat, à accomplir le Hajj et la ‘Umra, à se laver de l’état d’impureté corporelle, à bien accomplir les petites ablutions et à observer le jeûne du Ramadan ». Ainsi, la ‘Omra est une obligation religieuse à accomplir une fois dans la vie de tout musulman et ce, au même titre que le pèlerinage. C’est d’ailleurs en ce sens que Ibn ‘Omar (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il n’y a pas quelqu’un qui ne soit tenu d’accomplir le Hajj et la ‘Omra ». De ce fait, le caractère obligatoire de la ‘Omra est incontestable.

Les mérites de la ‘Omra.

Les mérites de la ‘Omra sont nombreux. Nous ne pourrons tous les exposer. Cela dit, nous en tenterons d’en effectuer un bref aperçu. Parmi ces mérites, nous pouvons citer la purification de l’âme qui amène à une sorte de renaissance. En effet, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque rend visite à cette Maison (Ka’ba), sans pour autant proférer des propos grossiers ni commettre de turpitude, reviendra [auprès des siens] comme il était le jour de sa naissance » (Muslim).

Dans la version rapportée par at-Tirmidhy, on y trouve : « Lui seront pardonné ses péchés antérieurs ». Ces mérites sont valables aussi bien pour le Hajj que pour la ‘Omra car lors de ces deux actes, nous rendons visite à la Ka’ba. Le pardon des péchés antérieurs est un des plus grands mérites de la ‘Omra macha Allah. Ce mérite est loin d’être négligeable !

Dans un hadith rapporté par Ahmed, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a affirmé qu’une prière accomplie dans la Mosquée Sainte (al Masjid al Haram) est meilleure que cent mille autres accomplies en dehors d’elle. Ainsi, la récompense de la prière effectuée durant la ‘Omra est immense par rapport à celle que nous espérons avoir cinq fois par jour. Imaginez le nombre de prières que vous effectuerez pendant la ‘Omra : à chacune d’elles, votre récompense prendra davantage d’ampleur par la Grâce d’Allah !

Le fait d’accomplir la ‘Omra nous permet d’accéder à un statut particulier auprès de notre Seigneur. C’est en ce sens qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Trois types de personnes font partie de la délégation d’Allah : celle qui participe à une conquête [pour la cause d’Allah], celle qui accomplit le Hajj et celle qui accomplit la ‘Omra ». Ce mérite devrait à lui seul nous motiver à effectuer cette obligation et ce, avec tout l’amour et la crainte que nous devons ressentir envers notre Créateur.

Les mérites de la ‘Omra sont donc nombreux macha Allah. Cela dit, la ‘Omra effectuée durant le mois sacré de Ramadan possède un mérite incommensurable. En effet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Une ‘Umra accomplie pendant le Ramadan équivaut à un Hajj accomplie en ma compagnie ». (Al Bukhari et Muslim). Ce hadith nous apporte un mérite des plus importants macha Allah. Ainsi, la récompense qui en découle sera d’une grandeur indescriptible incha Allah. La ‘Omra pendant le mois de Ramadan peut paraître difficile de par le jeûne qu’elle implique mais le mérite qu’elle possède devrait nous pousser à l’accomplir dès que possible incha Allah.

Qu’Allah nous permettre d’effectuer la ‘Omra avant de quitter cette vie. Qu’Il nous accorde Son Pardon par sa Miséricorde Infinie !

AJIB.FR
***


France : La plaque de la mosquée Sunna de Brest détruite au marteau.

Dans la nuit de ce mercredi à ce jeudi, la plaque en marbre de la mosquée Sunna de Brest a été détruite.

L’acte n’a pas de conséquences d’une spectaculaire gravité, son symbole un peu plus. Dans la nuit de ce mercredi à ce jeudi, sans doute vers 0 h 30, la plaque en marbre décorant la façade de la mosquée Sunna a été détruite à l’aide d’un marteau.

Les responsables de l’association cultuelle se sont rendus ce jeudi au commissariat pour porter plainte contre cette dégradation volontaire. Une enquête est en cours pour parvenir à identifier le ou les auteurs de cette déprédation.

journaldumusulman.fr
***


France : Que pensent les candidats à la présidentielle du voile à l’université ?

Connaissez-vous la position des candidats à l’élection présidentielle de 2017 au sujet du port du voile à l’université ?

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


2 milliards de personnes boivent encore de l’eau contaminée.

Encore aujourd’hui, 2 milliards de personnes sont contraintes de boire de l’eau contaminée par des matières fécales. Cette situation est à l’origine de plus de 500 000 décès chaque année.

«Aujourd’hui, près de 2 milliards de personnes utilisent une source d’eau potable contaminée par des matières fécales, ce qui les expose au risque de contracter le choléra, la dysenterie (aussi appelée gastro-entérite, ou diarrhée infectieuse aiguë), la typhoïde et la poliomyélite», a rappelé jeudi dans un communiqué le Dr Maria Neira, directrice du département Santé publique à l’OMS. «On estime que l’eau de boisson contaminée est à l’origine de plus de 500 000 décès par diarrhée chaque année et représente un facteur majeur dans la propagation de plusieurs maladies tropicales négligées, parmi lesquelles les parasitoses intestinales, la schistosomiase et le trachome», a-t-elle ajouté.

La réduction du nombre de décès et de maladies dues à la contamination de l’eau faisait partie des 17 objectifs de développement durable (ODD) annoncés par l’ONU en 2015. Cette décision avait été signée par 193 pays.

Malheureusement, selon l’ONU, «les pays ne parviendront pas à atteindre les objectifs mondiaux consistant à garantir un accès universel à l’eau potable et à l’assainissement». À moins que «des mesures ne soient prises pour utiliser les ressources financières de manière plus efficace et redoubler d’efforts en vue d’identifier de nouvelles sources de financement.»

Le financement demeure donc insuffisant pour mettre en place le projet d’envergure souhaité. Il faudrait tripler les investissements en ce domaine pour atteindre 114 milliards de dollars par an.

«C’est un défi que nous avons la capacité de résoudre», affirme Guy Ryder, président de l’ONU-eau et directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), cité dans le communiqué. «Accroître les investissements dans l’eau et l’assainissement peut générer des avantages importants pour le développement et la santé humaine, créer de l’emploi.»

islametinfo.fr
***


France : Exclusif : Des hauts magistrats refuseront de servir l’Etat en cas de victoire du FN.

Après la déclaration d’un haut diplomate, c’est au tour des magistrats de prendre position. Que faire en cas de victoire du FN ? Les hauts fonctionnaires et l’ensemble des serviteurs de l’Etat sont face au dilemme entre l’histoire et l’obligation du respect des lois de la République.

L’ambassadeur de France au Japon, Thierry Dana, avait affirmé le 9 mars dernier « Madame Le Pen, je refuserai de servir la diplomatie du Front National ». Depuis, les fonctionnaires d’Etat prennent position.

Serge Portelli, juge et président de chambre à la cour d’appel de Versailles, a déclaré qu’il ne servirait pas non plus un Etat frontiste.

« Peut-on rester magistrat si le FN est au pouvoir et que l’Etat de droit est totalement dégradé ? Ma réponse est non. Je ne servirai pas un Etat Front national. Je démissionnerai. »

Arno Klarsfeld, avocat et conseiller d’Etat, s’alarme :

« Il y aura une purge. Tous les régimes d’extrême droite l’ont fait et ont apporté le malheur aux peuples. Je me prononce ici en tant qu’avocat. Je serai un bouc émissaire. Il faudra que je m’en aille. »

L’artiste Claude Lévêque, ambassadeur de France à la Biennale de Venise en 2009, s’engage également :

« Depuis toujours, je suis un antifasciste. Je viens d’une famille de communistes, mon grand-père a été déporté en camp de concentration. Si Le Pen est élue, je coupe immédiatement tous les ponts avec le ministère de la Culture et ses satellites. Pas question de travailler avec des gens comme ceux du Front national. De toute façon, dans ce cas-là, ça va être le chaos et on risque de tomber dans une guerre civile. »

islametinfo.fr
***

Le porte-parole de la Maison Blanche déclare qu’Assad est pire qu’Hitler.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a déclaré qu’Adolf Hitler n’était pas « tombé aussi bas » que Bachar Al Assad. Il a depuis présenté ses excuses évoquant « un commentaire inapproprié et insensible ».

islametinfo.fr
***


La première juge musulmane des Etats-Unis retrouvée morte dans le fleuve Hudson.

La première juge musulmane des Etats-Unis a été retrouvée morte dans le fleuve Hudson. Selon la police, elle ne présentait pas de signes visibles de blessures.

« Elle était une pionnière humble », a réagi le maire de New-York, Bill de Blasio dans un tweet.

La magistrate Sheila Abdus-Salaam, âgée de 65 ans, a été retrouvée morte dans un quartier d’Harlem, à New York. Son corps a été repêché de l’eau. Le bilan de l’autopsie est attendu pour connaître les causes du décès.

Née à Washington D.C, elle était diplômée de l’école de droit de l’université de Columbia. Elle a travaillé en premier lieu à Brooklyn puis au bureau du procureur général de l’Etat de New-York.

En 1994, elle est devenue la première juge musulmane de l’histoire des Etats-Unis, quand elle a commencé à la cour suprême de New York, rapporte The New York Times.

« A travers ses écrits, sa sagesse et sa morale inébranlable, elle était une force du bien dont l’héritage perdurera pendant des années », a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo. « Sheila Abdus-Salaam était une juriste d’avant-garde qui a dédié sa vie à faire de New-York un Etat plus juste. »

islametinfo.fr
***


Sénégal : incendie dramatique lors d’un rassemblement spirituel.

La catastrophe a eu lieu à Médina Gounass, dans la région Tambacounda, dans le sud-est du Sénégal.

Chaque année, des centaines, voire des milliers de musulmans se retrouvent durant une douzaine de jours pour la « daaka », une retraite spirituelle. L’incendie s’est déclaré pendant l’après-midi du mercredi 12 avril et a été rapporté dans la presse le lendemain.

Selon Le Quotidien, environ 22 personnes ont péri : « C’est le bilan le plus lourd en pertes humaines qu’un incendie ait jamais causé dans ce site de retraite spirituelle annuelle. En 2010, un incendie du genre avait causé six morts et plusieurs blessés. » L’herbe très sèche à cette période de l’année, les abris fait de paille et de bois ainsi que les bourrasques de vent ont favorisé la propagation des flammes.

L’AFP fait état d’un bilan de 87 blessés dont une trentaine gravement. Les blessés ont été évacué à l’hôpital régional de Tambacounda, à 80 km au nord de Médina Gounass.

Ce vendredi 14 avril a été décrété grande journée de prière en mémoire des victimes dans tout le pays. Le président Macky Sall a adressé ses condoléances aux proches des victimes.

saphirnews.com
***


Indonésie : quand l’affaire Ahok oblige Marvel à virer un dessinateur .

L’éditeur de bande dessinées Marvel a décidé de sanctionner Ardian Syaf, un artiste indonésien employé comme dessinateur pour la premier numéro de la série X-Men Gold paru le 5 avril dernier. Plusieurs fans ont dénoncé sur les réseaux sociaux la présence de messages subliminaux dans les dessins de l’album.

Depuis des mois, des manifestations réunissant des centaines, voire des milliers de personnes ont été organisées à Jakarta pour dénoncer des propos du gouverneur chrétien de la capitale indonésienne. Basuki Tjahaja Purnama, appelé aussi Ahok, a défrayé la chronique lorsqu’il a raillé, lors d’un meeting, ses détracteurs islamistes enjoignant les musulmans à ne pas l’élire, en prenant appui sur le verset 51 de la sourate 5 Al-Maidah où les croyants sont appelés à ne pas prendre « pour alliés les juifs et les chrétiens ».

Dans les pages dix et onze de la BD, Ardian Syaf fait référence à cette affaire. Sur la devanture d’un magasin en arrière-plan, on aperçoit le chiffre « 212 » qui est une allusion au 2 décembre, date d’une des manifestations monstres contre Ahok.

Une autre devanture présente l’inscription « Jewelry » (bijouterie) et est accolé à la tête de Kitty Pryde, personnage d’origine juive dans la fiction. D’aucuns y voient une association entre les juifs et les bijoux ainsi que le jeu de mots « Jew (juif) -elry ». Par ailleurs, sur une autre illustration, un joueur de baseball porte sur son t-shirt l’inscription « QS 5:51 » qui fait référence au passage du Coran.

Ardian Syaf a reconnu avoir voulu passer un message politique mais dément toute trace d’antisémitisme ou d’antichristianisme dans son action. Sur Facebook, il a présenté ses excuses : « C’est la conséquence de ce que j’ai fait, et je le comprends. S’il vous plaît, plus de railleries, plus de débat, plus de haine. (…) Je veux juste vous dire pour finir la réelle signification des nombres 212 et QS 5:51. Ce sont les nombres de la justice. Ce sont les nombres de l’amour. Mon amour pour le Saint Coran. Mon amour pour le dernier Prophète, le Messager. Mon amour pour Allah, le seul Dieu. Mes excuses pour tout ceci, puisse Dieu vous bénir, je vous aime tous. »

La société Marvel a expliqué dans un communiqué de presse que « l’illustration en question dans  »X-Men Gold » #1 a été insérée sans que nous ayions eu connaissance des significations signalées ». Elle a annoncé que les dessins mis en cause seront retirés des versions numériques et des impressions à venir.

saphirnews.com
***


France : Une candidate voilée se lance dans la course aux législatives dans le 93.

Dans notre République drapée dans l’étendard d’une laïcité dévoyée, sectaire et exclusive, qui ne saurait voir aucun voile, érigé en repoussoir utile, sous la coupole dorée du Palais Bourbon, l’entrée en scène d’une femme revêtue d’un hijab aux prochaines élections législatives n’est assurément pas banale.

A l’heure où la tentation d’interdire le voile à l’université chatouille certains ténors politiques, à droite comme à gauche, et où Marine Le Pen pousse le bouchon encore plus loin en appelant à le proscrire jusque dans la rue, on entend d’ici les cris d’orfraie du landernau politico-médiatique et de la bien-pensance hexagonale à l’annonce de l’arrivée en politique de cette candidate musulmane jugée au mieux atypique, au pire comme une pasionaria de l’islam.

Mais qu’à cela ne tienne ! Hanan Zahouani, 40 ans, a décidé courageusement de descendre dans la fosse aux lions pour briguer un siège de députée en juin prochain, dans la 5e circonscription du 93 (Bobigny, Drancy, Le Bourget), sous les couleurs du parti Français et Musulmans fraîchement créé.

Cette mère de famille très impliquée dans la sphère associative, qui aime à se décrire comme une « citoyenne du monde », est prête à se frotter au terrain, aussi miné soit-il, estimant sa candidature parfaitement légitime dans une France riche de sa diversité.

Sous le slogan « Une femme à vos côtés », Hanan Zahouani, cette « Française et musulmane » qui « repousse le sentiment national qui exclut au lieu de rapprocher » et refuse de choisir entre sa nationalité et son islamité, car ce serait « renoncer », comme elle le souligne dans une vidéo, joue la carte de la proximité en proposant une autre manière de faire de la politique, ainsi qu’une autre conception de la laïcité, « porteuse de valeurs de fraternité » et non des germes de l’intolérance.

oumma.com
****


Les « marchés aux esclaves » en Libye dénoncés par l’Organisation internationale pour les migrations.

C’est un cri d’alarme contre l’existence de « marchés d’esclaves » en Libye qu’a lancé mardi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), dénonçant l’inhumanité de pratiques d’un autre âge infligées à des victimes toutes désignées, d’une extrême vulnérabilité : ces damnés de la terre de notre époque tourmentée que sont les migrants, en l’occurrence originaires d’Afrique de l’Ouest.

« Vous allez au marché, et vous pouvez payer entre 200 et 500 dollars pour avoir un migrant et l’utiliser pour vos travaux », s’est indigné Othman Belbeisi, le chef de la mission de l’OIM en Libye, en conférence de presse à Genève.

Témoignages à l’appui, émanant notamment de ses équipes en poste au Libye et au Niger, corroborés par les récits des migrants eux-mêmes, l’OIM a retranscrit par écrit les histoires terrifiantes relatant la vente moyenâgeuse sur des places publiques, voire dans des garages, de centaines d’hommes et de femmes. Ils sont « vendus en public, assis par terre », a précisé à l’AFP un porte-parole de l’OIM, Leonard Doyle.

Dans son communiqué tragiquement édifiant, l’OIM met en exergue le terrible témoignage d’un migrant sénégalais qui, après avoir acquitté la somme de 320 dollars auprès « d’un trafiquant d’êtres humains pour se rendre en Libye depuis Agadez, au Niger » et avoir passé deux jours dans le désert, « dans un véhicule tout-terrain », s’est retrouvé projeté dans un marché d’esclaves. Son chauffeur, une fois arrivé à destination, à Sabha, dans le sud-ouest de la Libye, ayant en effet prétendu qu’il « n’avait pas été payé par le trafiquant. »

Une fois vendu, ce Sénégalais a été conduit dans des sortes de « prisons », dans lesquelles les migrants subissent les pires sévices, tandis que les ravisseurs monnayent leur libération auprès de leurs familles contre une rançon. Dans son calvaire, cet homme a réussi à se rendre indispensable à ses geôliers en tant que traducteur, échappant ainsi miraculeusement à leur déchaînement de violence.

Toujours selon les témoignages recueillis par l’OIM, le sort des femmes est tout aussi effroyable : elles sont purement et simplement réduites à l’état d’esclaves sexuelles.

« La situation est désastreuse. Nous savons que les migrants qui tombent dans les mains des trafiquants sont confrontés à la malnutrition systématique, aux abus sexuels et même au meurtre », a alerté Mohammed Abidker, directeur des opérations d’urgence de l’OIM, en dépeignant un bien sombre tableau.

oumma.com
***


France : Une jeune ingénieure voilée se voit proposer une offre de femme de ménage par le Pôle emploi.

Face au chômage endémique et à l’impéritie de nos gouvernements successifs pour le juguler, le Pôle emploi, censé être en pole position pour remettre les 6 millions de chômeurs sur les rails du travail, ne fait pas de miracles non plus, et c’est rien de le dire !

Mais de là à proposer à une jeune femme ingénieure en neurosciences, forte d’une expérience significative de trois ans en tant qu’électrophysiologiste, un emploi de femme de ménage, cela dépasse littéralement l’entendement…

Cherchez l’erreur, serait-on tenté de dire, et pourtant, c’est bien cette reconversion aussi inepte que dévalorisante qu’un conseiller du Pôle emploi, faute de solutions, a sorti de son chapeau pour la présenter, sans sourciller, à une jeune femme voilée de 27 ans.

Pour son deuxième entretien à Pôle emploi et sa première rencontre avec ce conseiller, cette ingénieure, inscrite au chômage depuis le mois d’août 2016, qui était disposée à reprendre des études dans le domaine médical, voire à envisager un plan B à la hauteur de ses compétences, a été servie !

Contactée par le site buzzfeed après avoir fait part de son effarement sur Twitter, la jeune femme, qui n’a pas souhaité révélé son identité, assure que son voile n’est pas étranger à cette proposition d’emploi ahurissante, en dédouanant néanmoins ce conseiller bien mal avisé du Pôle emploi de tout racisme ordinaire.

« Le plus triste, c’est que je pense que ce conseiller pensait bien faire », se désole-t-elle, en insistant sur l’impuissance de son interlocuteur à répondre à ses aspirations professionnelles et à sa condition non négociable : son souhait légitime de travailler voilée.

« Il m’a répondu que par rapport à mon profil et aux offres d’emplois actuels, je pourrais songer à faire femme de ménage ou auxiliaire de vie. Que c’était ce que la plupart des femmes qui portent le voile et qui passent par Pôle emploi faisaient. Ou à la limite essayer de chercher en tant que téléopératrice », a-t-elle relaté.

Et de poursuivre : « Je ne pense pas que ce conseiller était raciste, même si je ne peux juger de ses intentions, mais il avait l’air bienveillant. Je pense que la « barrière » qu’il m’a mise, elle était déjà dans sa tête. Pour lui ce n’est pas choquant, c’est juste évident ».

Renvoyé à sa proposition d’emploi pour le moins inadaptée au profil de la jeune femme qui espérait mieux du Pôle emploi, sans toutefois se bercer d’illusions, ce conseiller, en panne d’idées, lui a alors suggéré de se tourner vers « les associations musulmanes », au risque de préconiser un repli communautaire dans une société française qui agite le chiffon rouge devant le communautarisme… Comble du paradoxe !

Alors que le Pôle emploi se dit stupéfait par le traitement de son cas et a cherché à la contacter, la jeune femme, qui affirme que son voile n’est pas la cause de son licenciement et n’a jamais été un handicap rédhibitoire auparavant, s’est épanchée sur le profond malaise qu’elle a ressenti après coup et le sentiment d’humiliation qui l’a envahie.

« Mon voile c’est un signe religieux mais c’est aussi une partie de moi-même et je pense que j’ai le droit de me vêtir de la façon que je veux, tout simplement », clame-t-elle aujourd’hui avec une détermination renforcée.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Des dizaines de milliers de Palestiniens pour la prière du vendredi à al-Aqsa
.
Une journaliste et des manifestants blessés par l’armée israélienne à Bethléem
.
Un palestinien arrêté après une attaque présumée à Jérusalem
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent 4 Palestiniens pour leur affiliation politique
.
4 familles sans abris suite aux menaces de démolitions israéliennes
.
L’électricité est provisoirement coupée dans la bande de Gaza en raison de la pénurie de carburant
.
Un marathon organisé à Naplouse pour dénoncer les checkpoints israéliens
.
Une vidéo montre des soldats israéliens violenter des jeunes palestiniens en Cisjordanie
.
Le Hamas visite les habitants du quartier de Tira au camp d’Ain al-Helwah
.
La Jordanie condamne les invasions des colons à al-Aqsa
.
Chedid: Les détenus de toutes les factions en grève de la faim le 17 mai
.
385 colons envahissent la mosquée al-Aqsa
.
L’occupation renforce les procédures de sécurité pour la Paque juive
.
Hamas: Nous sommes prêts à renforcer le gouvernement de consensus
.
Un jeune Jérusalemite arrêté pour avoir tenté un attentat
.
Human Rights Watch appelle l’Egypte à révéler le sort des quatre détenus palestiniens
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 8 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 8 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Consommer malin : zoom sur la couche lavable.

Aujourd’hui, tour d’horizon sur notre consommation de couches jetables. Combien en consommons-nous en moyenne, quelle marque, et jusqu’à quel âge ? Et comment économiser intelligemment sur ce lourd budget ?

Quelles couches utilisez vous pour bébé ?

Nous avons souhaité comparer trois marques de couches différentes, représentant trois foyers musulmans différents. La « famille Pampers » pour qui le budget couches ne pose aucun problème, ou ne souhaitant utiliser qu’une couche de marque pour éviter les érythèmes fessiers de bébé. La « famille Moltex », plutôt écolo, qui même si elle n’en a pas vraiment le budget préfère mettre un peu plus pour une couche biodégradable et surtout moins nocive pour les fesses de bébé. Et enfin la « famille Chérubin », qui a découvert une couche à prix discount pas si mal que ça niveau rapport qualité/prix.

Nous avons comparé les deux tailles les plus utilisées, c’est à dire les couches de 4-9 Kg utilisées entre 2 et 6 mois environ, et les couches de 8-15 Kg, portées par bébé de ses 6 mois à ses deux ans et demi environ.

Lorsque l’on calcule le budget couches, l’on a tendance à s’imaginer ce que l’on aurait pu faire avec tout cet argent passé… à la poubelle ! La famille Pampers dépensera pour chaque enfant entre 2 mois et 2 ans et demi 1 507,74 euros ! La famille Moltex non loin derrière dépensera 1 159,50 euros, et la famille Chérubin 509,74 euros.

Vous pensez que notre astuce conso’ du jour consiste à vous venter les mérites des couches Chérubin de chez Aldi ? Au vu des prix vous vous dîtes quelles économies !! Hey bien non. Nous allons vous proposer une économie plus considérable encore, alliant écologie, éthique, économie et soin de la peau de bébé ! Si vous ne l’aviez pas encore compris, nous allons vous démontrer qu’utiliser les couches lavables, ça n’est pas si compliqué, et c’est surtout de grosses économies à la clé…
Les couches lavables, kesako ?

Vous imaginez sans doute les langes d’antan, difficiles à décrasser et à détacher… « La couche lavable ça n’est pas pour moi, entre le travail à l’extérieur et le travail à la maison je n’ai pas le temps…« . Il existe à présent de multiples matières, et même papa peut se mettre à la tâche. Intéressons nous d’abord au coût d’une telle acquisition :

Les couches TE1 (toute en un) comprenne la couche, l’insert, et l’imperméabilité ne nécessitant aucune surprotection. C’est l’équivalent de la couche jetable en terme d’utilisation, c’est à dire qu’elles n’ont pas besoin de culottes de protection, et en plus ont des tissus extérieurs vraiment craquants… Elles sont soient « à tailles », soit « taille unique », et coûtent entre 14 et 29 euros l’unité, les plus courantes étant aux alentours de 20 euros. Vous avez ensuite le choix de l’accroche de l’insert (à poche, à pressions, à scratch…), le choix de la matière intérieure (polaire, chanvre, coton, bambou, éponge…), et de la matière extérieure. Elles peuvent servir pour plusieurs enfants, elles se vendent d’ailleurs d’occasion. Pour être à l’aise, c’est à dire pour jongler facilement avec les occupations quotidiennes, il est judicieux d’en avoir 15 sous le coude. Ainsi il y a les cinq que l’on utilise dans les 24 heures le jour J, les cinq à laver du J+1 qui se trouvent soit dans le seau fermé soit déjà dans la machine à laver, et les cinq à J+2 sur le séchoir, presque sèches et prêtes pour J-1.

Des économies importantes.

Si vous optez pour des couches lavables « à tailles », vous devez acheter un lot de quinze couches correspondant au 2-6 mois de bébé, ainsi qu’un lot de quinze couches « grande taille », ce qui vous revient, pour 2 ans et 5 mois, à 570 euros, soit une économie totale de 937,74 euros pour la famille Pampers, une économie totale de 589,50 euros pour la famille Moltex.L’intérêt des couches à tailles ? Les plus petit gabarits auront une couche qui épousera mieux leurs formes, il y aura donc moins de risque de fuites les premiers mois.

Si vous optez pour des couches lavables taille unique, vous en aurez pour 285 euros seulement pour 2 ans et 5 mois ! La famille Pampers pourra offrir à un membre de sa famille un voyage pour faire la ‘Omra puisqu’en utilisant les couches lavables TE1 TU, elle fait une économie sur 2 ans et 5 mois de 1222,74 euros. La famille Moltex quant à elle fera une économie de 874,50 euros au total, soit 72,88 euros / mois, et pourra, pour une partie de ses économies, faire profiter une école musulmane ou une mosquée de dons réguliers. La famille Chérubin pourra également faire des économies en faisant ce choix : 224,74 euros à économiser ou à dépenser encore une fois dans la voie d’Allah.

Les couches lavables nécessitent quatre accessoires indispensables. De la lessive biologique afin d’éviter d’abîmer les tissus des couches, il suffira de remplacer votre lessive habituelle et de n’utiliser que cette dernière lessive pour ne pas augmenter votre budget. Un flacon d’huile essentielle d’arbre à thé (ou lavande) anti-bactérien et anti-microbien à 6,90 euros tous les deux mois pour désinfecter les couches dans la machine à laver. Des cristaux de soude, soit cinq grosses cuillères à soupe tous les deux mois pour décrasser les couches dans un seau d’eau puis dans la machine à laver. Et enfin des feuilles de protection, sous forme de rouleaux de 100 feuilles à 5 euros environ, destinées à récolter les selles de bébé, biodégradables donc à jeter dans les WC. Rien de très couteux sur le long terme.

Quant à la consommation d’eau et d’électricité entraînée par le lavage des couches, les différents calculs réalisés par des particuliers, mais encore des associations de consommateurs, ou bien encore par les fabricants de machines à laver eux même, considère que le coup s’élève à environ 250 euros pour deux ans et demi, à raison d’une machine tous les trois jours. Grâce à l’huile essentielle, les couches, qui auront patienté pourront être lavées avec le reste du linge. Seule la famille Chérubin finalement ne fera pas de grosses économies, elle gagnera simplement à utiliser des matières plus saines pour les fesses de bébé et plus écologiques pour l’environnement.
Le lavage des couches lavables

Le lavage est en réalité très simple et ne réclame pas plus de dix minutes par jour. Zoom sur le quotidien d’une couche…

« Je sors de l’armoire et voilà qu’on m’habille d’un voile de protection biodégradable pour éviter que je sois souillée par les selles de bébé. Une fois pleine, si bébé n’a fait que pipi, on me met avec dans un seau fermé en attendant mon tour pour un jacuzzi aux huiles essentielles. Une fois que j’ai tourné à 40°C maximum, l’on m’étend sur le fil, et, sauf si je suis en polaire, je met quand même pas mal de temps à sécher. Le sèche linge m’abîme, je préfère sécher à l’air libre, à l’abri du soleil si je vis en maison avec jardin. S’il y a eu des selles, on peut mouiller et frotter légèrement l’éventuelle tâche au savon d’alep (le savon de Marseille est trop agressif, mais les nouvelles matières ne nécessitent plus que les mamans passent leur temps au dessus du lavabo ! Je préfère être habillé de polaire ou de bambou à l’intérieur, les tâches accrochent moins et les fesses de bébé ont un effet au sec plus long, surtout la nuit. Voilà mon quotidien, je ne demande pas beaucoup d’attention, et je suis beaucoup plus belle que ma cousine la couche jetable ! »

Pour les écolos, sachez d’autre part qu’une couche jetable classique (mis à part les couches jetables écologiques comme Moltex, Attitude…) réclament environ 20 litres d’eau lors de sa fabrication (contre 7 litres pour une couche lavable), 67 Kg de pétrole nécessaire à la transformation du plastique, et 4,5 arbres de taille moyenne. Sans parler des produits toxiques utilisés pour rendre la couche souple, blanche etc. Alors convaincus ?


AJIB.FR
***


Le saviez-vous ? Ibn Al-Haytham et l’optique moderne.

Le Moyen-Orient combattu aujourd’hui sans relâche par l’Occident était considéré il y’a quelques siècles comme le berceau de l’innovation et des grandes découvertes scientifiques.
Abu Ali al-Hasan ibn al-Hasan ibn al-Haytham plus connu sous le nom de Ibn Al-Haytham ou de son nom latin Alhazen, est l’un des mathématiciens, philosophes et physiciens du monde médiéval arabo-musulman qui a le plus marqué et révolutionné le monde de l’optique. Le scientifique irakien a été un des premiers physiciens à étudier la lumière, un des premiers ingénieurs et un des premiers astronomes du monde musulman.

La source de la révolution scientifique est son Traité d’optique (Kitab al-Manazir) qu’il achève en 1021 après six ans d’écriture. Dans les sept volumes qui composent son ouvrage, puis complétés par le Traité de la lumière (Risala fi l-Daw), il y formula la loi de la réflexion et de la réfraction de la lumière, n’hésitant pas à contredire la théorie de la vision des célèbres savants de l’Antiquité Ptolémée et Euclide, selon laquelle les objets sont éclairés par des rayons de lumière émanant des yeux. *
Pour Ibn Al-Haytham, les rayons provenaient non pas des yeux mais de l’objet situé dans le champ de vision. Dans l’un des tomes de son ouvrage, il prouve scientifiquement la théorie de l’intromission d’Aristote selon laquelle la lumière entre dans l’œil, il émet la certitude que l’œil peut percevoir la couleur, la forme, la transparence et il explique le pouvoir grossissant des lentilles. Il fut également le premier à illustrer l’anatomie de l’œil avec un diagramme, et il énonça également la théorie selon laquelle on reconnaît les objets grâce à la mémoire et non pas grâce à une simple sensation de jugement.

Il n’a pas seulement devancé de quelques siècles plusieurs découvertes faites par des scientifiques européens pendant la Renaissance. Celui qui est représenté sur les billets de 10 000 dinars irakiens, a influencé des scientifiques occidentaux comme Roger Bacon, Kepler et Vitellion.


AJIB.FR
***


Santé : Recettes pour soigner une toux naturellement.

L’hiver approchant à grands pas, le froid se faisant déjà ressentir, la toux sera bientôt parmi nous. En effet, elle est l’un des maux d’hiver les plus courants, et peut se révéler vraiment gênante. Voici quelques petites recette très simple, facile à réaliser mais surtout très efficace contre la toux !

En prévention.

Booster ses défenses naturelles avec du miel, du citron et du gingembre.

Les ingrédients :

1 gros citron bio,
3/4 d’une cuillère à soupe de miel,
1 morceau de gingembre,
Thé vert.

La recette :

Coupez votre citron en petites tranches.
Mettre le tout dans un petit bocal.
Coupez votre gingembre en fines tranches et les ajouter au bocal.
Ajoutez les cuillères de miel puis fermer le récipient.
Mettre votre préparation en frigo. Au bout de 24h votre mélange se transformera en gelée. A consommer chaque jour avec votre thé vert.

Anti toux grasse et sèche.

Sirop naturel navet et sucre.

Un remède connu pour son efficacité contre les maux de gorge et la toux.

Les ingrédients :

Un gros navet bio,
Du sucre de canne complet.

La recette :

Commencez par laver votre navet.
Videz votre navet en creusant suffisamment pour pouvoir remplir la cavité, avec une cuillère à café de sucre de canne complet.
Placez ensuite votre navet coupé sur une tasse pour qu’il reste bien droit.
Laisser macérer toute une nuit.
Au matin, vous pourrez y recueillir votre sirop 100% naturel.

Si vous avez encore besoin de sirop, recommencer le procédé. Toutefois, au bout de 3 ou 4 jours, il faudra prendre un nouveau navet.

Délicieux sirop naturel.

Les ingrédients :

6 feuilles de laurier,
7,5 cl d’eau.
6 cuillères à soupe de sucre de canne complet.
1 citron bio.

La recette :

Mettez de l’eau dans une casserole puis faire bouillir.
Ajoutez les feuilles de laurier et les laisser « cuire » avec un couvercle durant 6 à 10 minutes.
Retirez les feuilles puis verser l’eau dans un récipient.
Ajoutez le sucre, pressez le citron entier.
Mélangez le tout jusqu’à ce que tout le sucre soit fondu.

Prendre une cuillère à café plusieurs fois par jour.


AJIB.FR
***


Côte d’Ivoire : le roi du Maroc offre une mosquée et 10 000 exemplaires du Coran.

Le roi du Maroc en visite en Côte d’Ivoire a profité de l’occasion pour faire un don aux mosquées avant de participer à l’inauguration d’une mosquée portant son nom.

Un don aux mosquées.

Vendredi 3 mars, le roi du Maroc et le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara ont prié ensemble à la Grande Mosquée Riviera Golf à Abidjan. A cette occasion, Mohamed VI a fait don de 10 000 exemplaires du Saint Coran, dont 8 000 comportant une traduction en langue française, aux mosquées ivoiriennes. Rappelons qu’il avait fait le même don lors d’une visite en 2014.

Inauguration de la mosquée Mohamed VI.

Dans l’après-midi, les deux dirigeants ont assisté au lancement des travaux de construction de la mosquée Mohammed VI, elle aussi offerte par le Maroc. Celle-ci s’étalera sur une superficie de 25 000 m2, et comprendra deux salles de prière (hommes et femmes) d’une capacité d’accueil totale de plus de 7 000 fidèles, une bibliothèque, une salle de conférences, un pavillon administratif, une école coranique, un logement pour l’imam, un complexe commercial, un parking et des espaces verts.

Les Ivoiriens ont salué cet « acte de générosité et de foi » qui selon eux, permettra à la communauté musulmane d’accomplir son devoir religieux et spirituel dans de meilleures conditions.


katibin.fr
***


Un footballeur traité de « sale arabe » et « sale terroriste » par un supporter.

Le footballeur franco-algérien a été traité de « sale arabe » et « sale terroriste » par un supporter.

Idriss Saadi, footballeur franco-algérien du au club belge du KV Courtrai, a été pris à partie et insulté par un supporter lors du match opposant son équipe à celle de Charleroi. L’attaquant de Courtrai a été traité de « sale arabe » et « sale terroriste ».

Interrogé à la fin de la rencontre, Idriss Saadi raconte le calvaire qu’il a vécu au micro de la RTBF.

« On a le droit de supporter son équipe mais il y a des mots qu’on ne doit pas dire et des cris de singes qu’on ne doit pas faire dans un stade. On me dit ‘sale arabe et sale terroriste. Je trouve ça honteux. C’est très grave, c’est inadmissible ! On est là pour faire la fête, même s’il y a de l’enjeu et de la frustration » explique le joueur.

« C’est une manière de stigmatiser toute une communauté ».

Après le coup de sifflet final, Idriss Saadi, était prêt à se rendre dans la tribune pour s’expliquer directement avec le supporter raciste, qui l’a qualifié de « terroriste » mais plusieurs personnes l’en ont empêché et ont essayé de le calmer.

« Ce supporter m’a traité de sale Arabe et de sale terroriste, explique le Courtraisien. C’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Une insulte comme ‘sale Arabe’, j’aurais pu encore, à la très grande rigueur, accepter, car elle ne vise que moi. Mais, ‘sale terroriste’, c’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Surtout en ces moments. C’est une manière de stigmatiser toute une communauté. » a affirmé Idriss Saadi.


journaldumusulman.fr
***

La famine menace 20 millions de personnes en Afrique et au Yémen.

Retour de la sécheresse et de la famine en Afrique de l’est, au Nigéria et au Yémen.

Au Soudan, en Somalie et le Yémen, ces pays sont en proie à des guerres civiles pendant que dans les autres pays, il s’agit surtout d’une question climatique. La situation est jugée extrêmement grave pour les organisations internationales qui appellent les grandes puissances à se mobiliser.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


islametinfo.fr
***


France : Nouvel acte de vandalisme contre la Mosquée An Nour de Mulhouse.

Communiqué suite aux actes de vandalisme.

Pour la deuxième fois en deux semaines, notre lieu a été la cible d’actes de vandalisme. En effet, de gros pavés ont été projetés sur la devanture de nos bureaux attenant à la mosquée (vitres cassées et matériel endommagé). Une plainte a été déposée et l’enquête suit son cours.

L’Association des Musulmans d’Alsace condamne avec la plus grande fermeté ces actes irresponsables qui sèment la discorde et créent un contexte de division, alors que l’heure doit être plus que jamais à l’unité nationale.

L’Association des musulmans d’Alsace, fidèle à son message, lance un appel à l’unité, à l’apaisement et à la paix.

L’Association des Musulmans d’Alsace fait entière confiance aux autorités pour que toute la lumière soit faite sur ce dossier et le ou les coupables soient rapidement retrouvés et condamnés.

Association des Musulmans d’Alsace, Mulhouse le 5 Mars 2017.


islametinfo.fr
***


Egypte : Al-Azhar plaide pour une coexistence harmonieuse entre musulmans et chrétiens.

La prestigieuse université égyptienne Al-Azhar a adopté, mercredi 1er mars, une « Déclaration de coexistence mutuelle islamo-chrétienne » au Caire. Ahmed al-Tayyeb, grand imam d’Al-Azhar, a déclaré que ce texte, signé par le Conseil des Sages Musulmans, « condamne tous les crimes commis au nom des religions » et appelle les personnes de confessions diverses à vivre ensemble dans l’harmonie et le respect mutuel à travers le respect de l’égalité et de l’Etat de droit pour tous.

Cette déclaration est faite au terme de deux journées de conférence portant sur « la liberté, la citoyenneté, la diversité et l’intégration » auxquelles ont participé des dignitaires religieux issus de plus de 50 pays. « Les chrétiens sont ciblés dans leurs propres patries », a déploré le grand imam, faisant ainsi référence, entre autres, aux diverses attaques subies par les coptes en Egypte. « Nous allons renforcer les liens de coopération entre les religions afin de promouvoir l’éducation morale et religieuse ainsi que les principes de la citoyenneté », explique-t-il, ajoutant que « cela va permettre une vie meilleure pour les générations futures ».

Parmi les invités, figurait le révérend Jim Winkler, secrétaire général du Conseil national des Eglises des Etats-Unis. Connu dans son pays pour s’être opposé à la guerre d’Irak, il a affirmé que les Etats-Unis ont une part de responsabilité dans les conflits religieux du Moyen-Orient. Il a déclaré au Khaleej Times que les Américains chrétiens ont « la responsabilité de faire ce qu’ils peuvent pour construire la paix au Moyen-Orient et favoriser l’entente avec les musulmans ». « Dans l’idée de faire avancer la paix, l’entente et la coopération interreligieuse, j’ai l’espoir que le grand imam pourra venir aux Etats-Unis », a ajouté Jim Winkler.


saphirnews.com
***


France : Bagui, le frère d’Adama Traoré, a démarré une grève de la faim.

Le collectif La vérité pour Adama a annoncé, dimanche 5 mars sur Facebook, que Bagui Traoré a entamé une grève de la faim. Depuis la prison de Fleury-Merogis où il a été transféré jeudi 2 mars, le frère d’Adama Traoré, mort des suites d’une intervention de la gendarmerie en juillet dernier « réclame justice ».

En décembre 2016, il avait été condamné à huit mois de prison ferme pour outrages et violences à l’encontre de policiers municipaux et gendarmes à la suite d’un rassemblement en marge d’un conseil municipal à Beaumont-sur-Oise. La famille Traoré et ses soutiens voulaient protester contre la décision de la maire Valerie Groux, qui souhaitait poursuivre Assa Traoré pour diffamation au nom de la municipalité. La sœur d’Adama avait déclaré dans le Gros Journal de Canal+ que « la maire a choisi son camp : Elle se met du côté des gendarmes, c’est-à-dire du côté de la violence policière ».

Bagui Traoré déjà incarcéré dans la maison d’arrêt du Val d’Oise, avait été mis en examen, jeudi 2 mars, pour tentative d’assassinat par arme à feu sur des gendarmes et des policiers le jour de son arrestation. Quatre autres personnes, dont sa compagne, ont également été interpellées, mardi 28 février, et placées en garde à vue dans cette affaire, et trois armes longues saisies lors des perquisitions. Elles ont toutes été relâchées depuis.

« La compagne de Bagui Traoré a été interpellée, séparée de son enfant, puis entendue menottée et ce, contrairement à la loi et aux usages en la matière » a expliqué Yassine Bouzrou, avocat de la famille. Suspectant un acharnement de du tribunal de Pontoise, il demande par ailleurs à ce que les juges d’instructions soient déssaisis de l’affaire à l’instar du dépaysement à Paris, opéré dans le cadre de l’enquête sur la mort d’Adama Traoré.

Dans son communiqué, le collectif La verité pour Adama rappelle que « Bagui est le témoin principal de la mort de son frère, Adama, mort dans les locaux de la gendarmerie ». Il dénonce en outre l’acharnement et l’harcèlement contre la famille Traoré tandis que « pendant ce temps, les gendarmes mis en cause dans la mort d’ Adama, n’ont toujours pas été entendus, n’ont toujours pas été mis en examen ».


saphirnews.com
***


France : Présidentielle 2017 : Juppé refuse d’être l’alternative à Fillon .

« Pour moi, il est trop tard. » C’est en ces termes qu’Alain Juppé a fermé toute idée d’une candidature à la présidentielle comme alternative à celle de François Fillon, qui se maintient dans la course à l’Elysée malgré les déboires judiciaires auxquels il fait face.

« A mes yeux, la condition sine qua non du succès c’est le rassemblement de la droite et du centre. Je n’ai pas réussi pendant la primaire. Aujourd’hui, ce rassemblement est devenu plus difficile encore », a déclaré l’ex-candidat à la primaire, qui s’est exprimé depuis Bordeaux lundi 6 mars. « C’est pourquoi je confirme une bonne fois pour toute que je ne suis pas candidat à la présidence de la République. »

Alain Juppé, dont la parole était très attendue, déplore un « gâchis » et « l’obstination » de François Fillon qui mène assurément la droite à la dérive. Cette décision intervient à dix jours de la date limite pour le dépôt des parrainages pour participer à la présidentielle le 17 mars.


saphirnews.com
***


France : Fillon contre tous : « Personne ne peut m’empêcher d’être candidat ».

L’impopularité ne fait pas peur à François Fillon, galvanisé par les milliers de personnes qui ont fait le déplacement au Trocadéro, en plein Paris, dimanche 5 mars, pour soutenir envers et contre tout le candidat encore désigné de la droite (et du centre).

Face à la foule, constituée de 40 à 50 000 personnes, et non 200 000 personnes comme annoncé par les partisans de François Fillon, ce dernier a réaffirmé qu’il n’était pas prêt à renoncer à sa candidature malgré les défections de plus de 300 élus et cadres des Républicains selon le dernier compteur de Libération, doublées d’une suspension de participation à la campagne décidée par l’UDI vendredi 3 mars.

Tentant de détourner l’attention sur son cas dans un discours ancré toujours plus à droite, il a évoqué le totalitarisme « islamique » : « Ce qui se passe actuellement donnerait presque à croire que nous sommes dans une comédie si durant ces cinq années ne s’était pas présenté un terrible danger auquel la France n’a jamais été confronté ces dernières décennies, je veux parler du totalitarisme islamique. (…) Nous sommes en état d’urgence, mais à en écouter certain, il est urgent de ne pas en faire état. (…) Parce que la France ne peut pas servir de sanctuaire à l’islamo-fascisme ».

« Personne ne peut aujourd’hui m’empêcher d’être candidat », a-t-il lancé. Personne… sauf Alain Juppé ? Ce dernier, qui a perdu la primaire de la droite en novembre 2016, entend faire une déclaration ce lundi 6 mars à 10h30.*

Mise à jour : Il a refusé d’être le plan B face à François Fillon.


saphirnews.com
***


Palestine : Netanyahou refuse qu’une rue d’une petite ville arabe israélienne porte le nom de Yasser Arafat.

Connu pour son irascibilité extrême envers la question palestinienne, de celle qui le fait entrer dans une rage folle, Benyamin Netanyahou n’avait manifestement rien de mieux à faire dimanche que de sortir de ses gonds pour interdire qu’une rue porte le nom du défunt Yasser Arafat.

Emporté par sa colère inextinguible, l’ultra-sioniste Premier ministre israélien a tempêté après avoir appris que la petite ville arabe israélienne de Jatt s’est autorisée à inaugurer une plaque commémorative à la mémoire de la grande figure de la résistance palestinienne, dont la mort brutale et mystérieuse, le 11 novembre 2004, a fini par livrer son lourd secret : une mort par empoisonnement au polonium, selon les conclusions formelles auxquelles a abouti l’Institut de radiophysique de Lausanne (IRA), un laboratoire de renom, et comme l’a dénoncé sa veuve Souha qui criait alors à « l’assassinat politique » en pointant un doigt accusateur vers Israël.

Cet hommage posthume rendu au fondateur et président de l’Autorité palestinienne, à qui le prix Nobel de la Paix avait été décerné en 1994 pour sa participation à des tables rondes aux côtés des Israéliens, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le ciel ombrageux de Netanyahou, au point d’en faire une véritable affaire d’Etat.

« Il n’y aura pas de rue Yasser Arafat en Israël, il n’y aura pas de rue portant les noms des meurtriers d’Israéliens et de Juifs ici, chez nous, et je vais prendre toutes les dispositions nécessaires, y compris faire adopter une nouvelle législation s’il le faut, pour cela ne se produise pas », a-t-il martelé, en guise d’ouverture volcanique de sa réunion de Cabinet.

Du côté de Mohamed Taher Wattab, l’édile de la bourgade placée sous les feux de l’actualité brûlante, la consternation est à son comble : « Yasser Arafat a signé un accord de paix avec Israël et il est fort dommage que le Premier ministre trouve le besoin de perdre son temps sur le nom d’une rue dans une petite ville comme la nôtre », s’est-il insurgé, en précisant qu’il « agirait conformément à la loi », selon l’avis juridique qui sera émis.

Dans ce qui ressemble fort à un énième combat du pot de terre contre le pot de fer, on peut prédire sans risque de se tromper que le fossoyeur israélien de la Palestine tranchera dans le vif, en reléguant au rebut la plaque commémorative à la mémoire de Yasser Arafat, ce « héros aux yeux des Palestiniens et de nombre d’Israéliens arabes », comme l’a répété avec insistance Mohamed Taher Wattab.


oumma.com
***


France : Les policiers barbus désormais signalés par les CRS.

Il est des recensements à faire dresser les cheveux sur la tête ou à hérisser le poil, c’est selon… En l’occurrence, la note de la direction zonale de l’Est de la France qui impose aux officiers CRS, à compter du 1er mars, de dénombrer scrupuleusement leurs agents de sécurité qui ont du poil au menton laisse pour le moins pantois.

Révélé dans Le Point, cet inventaire inédit des barbus dans les rangs des forces de l’ordre, qu’ils arborent la barbe ou le bouc dont chacun aura observé le grand retour en force sur les visages masculins au cours de ces dernières années, sera répertorié dans un tableau mensuel à remplir dûment.

« À compter de ce jour est mis en place un tableau mensuel recensant le nombre de fonctionnaires porteurs de barbe ou de bouc. (Ce tableau sera à envoyer à chaque fin de mois au plus tard le dernier jour ouvré) », précise l’article d’Aziz Zemouri. Et de poursuivre : « Nbre de porteurs de barbe », vous y mentionnerez tous les fonctionnaires de votre unité porteurs soit de la barbe ou du bouc. Dans la colonne « Nbre dérogations », vous y ferez apparaître le nombre de fonctionnaires ayant présenté un certificat médical (administratif ou non) lui autorisant un port de barbe. Aucune autre considération n’est à prendre en compte dans ce recensement qui reste très succinct. Ne pas renseigner la colonne » % effectif total ». Ce tableau est à retourner même voie pour le jeudi 9 mars ».

Alors que, paradoxalement, la chasse aux barbus, désormais associés dans l’inconscient collectif à de méchants musulmans, voire des « islamistes ou terroristes » en puissance, est ouverte sur le territoire national, le port de la barbe, qu’elle soit de trois ou dix jours, longue ou encore fleurie, n’a jamais été aussi tendance… Allez comprendre !!

Une mode à laquelle ont aussi succombé les policiers dont l’apparence, très réglementée, peut toutefois se singulariser par quelques signes extérieurs distinctifs : la coupe de cheveux, le port de la boucle d’oreille, de piercings pour les hommes comme pour les femmes, ainsi que la barbe, aussi longtemps que leur « look » personnalisé ne franchit pas les limites à ne pas dépasser.

Faut-il voir derrière ce recensement au poil près des fonctionnaires de police, les effets pernicieux du classement de la barbe, pourtant ultra-tendance, dans les fameux signes avant-coureurs de la radicalisation ?


oumma.com
***


Pétition pour suspendre l’Accord d’association Europe – Israël.

L’Union européenne doit suspendre son Accord d’association avec Israël !

Campagne du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israeliens et du collectif » Trop, c’est trop ! «

L’Union européenne doit aider à sortir de l’impasse tragique où mènent l’occupation et la négation des droits des Palestiniens, et faire pression sur Israël, dont elle est le premier partenaire économique. Comme le Parlement européen en 2002, nous demandons que soit suspendu cet Accord.

Nous, citoyennes et citoyens, considérant que l’État d’Israël, dans sa politique de colonisation et d’annexion des territoires palestiniens, viole en toute impunité le droit international, le droit humanitaire, la 4e convention de Genève, les nombreuses résolutions de l’ONU, et que ces atteintes répétées aux droits de l’Homme caractérisent une infraction majeure à l’article 2 de l’Accord d’association entre l’Union européenne et Israël, demandons que la Commission européenne, mette en œuvre une procédure de suspension de cet accord.

Nous demandons que la Commission européenne convoque d’urgence à cet effet le Conseil d’Association Union Européenne-Israël. Nous prions Madame Fédérica Mogherini, Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, de bien vouloir prendre en considération notre demande, laquelle est fondée sur une exacte appréciation des faits et une rigoureuse interprétation des conditions suspensives de l’accord et des normes qui doivent présider à la politique étrangère européenne, et, pour toutes ces raisons, de bien vouloir la transmettre et l’appuyer auprès des organes compétents de l’Union.

Pour signer la pétition, rendez-vous sur :
http://www.occupationpasdaccord.eu/fr
.


oumma.com
***

Wilders veut interdire le Coran aux Pays-Bas.

Dans des Pays-Bas en pleine campagne pour les législatives du 15 mars, Geert Wilders se voit déjà Premier ministre. Le leader d’extrême-droite, deuxième dans les sondages, réaffirme ses positions anti-islam.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


oumma.com
***


Allemagne : Mesut Özil révèle prier en turc pendant l’hymne national.

Le milieu international germano-turc d’Arsenal, Mesut Özil, de religion musulmane, a révélé dans son autobiographie qu’il prie en turc sur la pelouse pendant l’hymne national avant les matches internationaux.

Le joueur d’Arsenal, âgé de 28 ans, un musulman très pratiquant, est né à Gelsenkirchen de parents turcs qui ont immigré en Allemagne. Özil a été critiqué par certains médias allemands pour ne pas chanter lorsque l’hymne national est joué, un temps qu’il avoue donc consacrer à prier pour le bon déroulement du match.

« Juste avant le coup d’envoi, je prie. C’est devenue une tradition pour moi. C’est toujours le même texte. Je prie en turc », écrit Özil dans son autobiographie La magie du jeu qui sera publiée en allemand le 16 mars.

« J’ai appris ces prières comme un enfant de mes parents », a-t-il ajouté. « Alors, je (les) dis après m’être levé (le matin), après manger et pendant l’hymne national. »

Dans son livre, il révèle également comment il a été tiraillé par la décision de jouer pour l’Allemagne ou la Turquie, sa famille étant divisée sur le sujet. Son père et son frère voulaient qu’il joue pour la Mannschaft tandis que sa mère et sa soeur penchaient pour la Turquie.


Africa24.info
***


Zambie : Une forme humaine géante est apparue dans le ciel et a effrayé la population.

Une personne a immortalisé ce moment, ce qui semble être une gigantesque forme humaine se baladant dans le ciel…

L’image a été prise dans la ville de Kitwe, en Zambie, un pays en Afrique de l’Est. Elle semble montrer une forme humaine gigantesque.

Certains disent que cette « chose » a l’air solide et d’autres que c’est un nuage. Mais cela a divisé, une partie de la population était effrayée tandis que l’autre a adoré voir cela, parlant même d’une manifestation de Dieu.

La personne ayant pris cette photo estime que cette chose étrange ferait environ 100 mètres de long.

Un témoin aurait dit: « Nous avons été choqués de voir cette chose qui ressemble étrangement à un être humain. Elle est restée pendant plus de 30 minutes dans les nuages. »


Africa24.info
***


Biographie de l’Imam Al-Boukhari.

Né en 194 de l’hégire à Boukhara, dans la région de Khorasan en territoire perse, il est le petit fils d’une famille originellement Zoroastre ayant alors embrassé l’Islam. Il perd très tôt son père. Seul avec sa mère, on raconte, que devenu aveugle, cette dernière vit Ibrahim, paix et salut soient lui, en songe, lui annonçant la guérison de son fils. Le lendemain matin, le petit Boukhari aurait retrouvé la vue…

Il entame l’étude du hadith à 11 ans, en apprenant la compilation de hadiths de Ibn Al-Mubarak. À 16 ans, sa mémorisation du Coran fut déjà complète. La même année, il part s’installer avec sa mère à la Mecque. Continuant son apprentissage du hadith, il apprend également la jurisprudence shaféite auprès d’Al-Humaydi, en complément de la jurisprudence hanbalite qu’il maitriserait déjà. À 18 ans, il écrit son 1er livre sur les compagnons du Prophète, paix et salut soient sur lui, et leurs successeurs. Dans sa quête perpétuelle de hadiths, il part voyager à travers tout le Moyen-Orient à la recherche de doctes capables de le lui en transmettre. C’est ainsi qu’il rencontrera pêle-mêle en passant par Médine, Damas, Le Caire, Bagdad ou Kufah, les imams Ahmad ou encore Ishaq Ibn Mansur.

Son incroyable mémoire et sa dévotion à authentifier les hadiths font sa réputation. On rapporte une anecdote d’ailleurs fort révélatrice à ce sujet. Ibn Adiyy raconte en effet qu’un »nombre de savants apprirent qu’(il) serait (…) de passage à Bagdad. Ils choisirent 100 hadiths dont ils brouillèrent les chaînes de transmission (…) Chaque savant prit 10 de ces hadiths et s’apprêta à (le) mettre à l’épreuve (…) l’un des savants (le) confronta avec le 1er de ses 10 hadiths. Il répliqua »Je ne le connais pas ». Le savant lui cita un autre hadith. Il répondit »Je ne le connais pas » et ainsi de suite jusqu’au 10ème hadith. (…) un autre savant exposa à son tour ses dix hadiths, puis un autre, jusqu’au 100ème hadith, et Al-Boukhari répondait invariablement »Je ne le connais pas ». Quand il vit qu’ils avaient terminé, il se retourna vers le 1er savant et dit »La chaîne authentique de ton 1er hadith est ceci, celle de ton 2ème hadith est ainsi etc. » Il fit de même avec le 2ème savant, puis le 3ème, et il poursuivit (…) jusqu’au 100ème hadith.

Al-Warraq raconte aussi qu’il répondit à un homme l’interrogeant sur ses connaissances que »jamais je ne (…) citerai un hadith d’un Compagnon ou un Successeur sans que je sache la date et le lieu de leur naissance et de leur mort, et là où ils vécurent.(…) ». Dans l’étude des chaînes de transmission, il est dit qu’il ne disait jamais d’un homme »c’est un menteur ! » mais plutôt que »telle personne l’a démenti » où qu’il serait »non digne de confiance ».

À son apogée, il aurait appris par cœur autour de 100 000 hadiths authentiques et environ 200 000 hadiths d’authenticité questionnable. Avant chaque pose d’un hadith sur papier, il effectuait ses grandes ablutions et priait deux unités de prière. Pendant une quinzaine d’années, il scrute ainsi 600 000 hadiths pour n’en retenir que moins de 8000 pour son « Sahih ». Soumis à l’Imam Ahmed et à d’autres doctes en hadiths, son travail fut largement approuvé pour devenir le plus consulté des recueils de hadiths de l’histoire. Al-Warraq rapporte aussi de lui, qu’il le voyait, lors de voyages »se lever la nuit entre 15 et 20 fois. Chaque fois, il allumait sa lampe et il extrayait des hadiths en les annotant (…) À l’approche de l’aube, il avait l’habitude de prier 30 rak`ah (…) »

Il écrira également d’autres livres tel que »Tarikht-Kabir », où il y explique comment reconnaître les narrateurs de traditions. Il y aura aussi « Kitab-ul-Kunni » où il y compile les noms et statuts des narrateurs de hadiths, et « Kitab-Ul-Zoafa » où il y décèle la fragilité de certaines traditions.

Agé de 42 ans, il regagne Boukhara où toute la cité s’était réunie pour l’accueillir. Ceci après s’être fait non plus ni moins accuser de soutenir la théorie du »Coran créé », lors de son passage par Nishapur (Iran). Perdant là bas tous ses élèves, seul Muslim ibn al Hajjaj continuera alors de rendre à ses cours. Oui, nous parlons bien ici de l’imam Muslim, second plus grand compilateur de hadiths de l’histoire, qui fut ainsi son élève… Parenthèse faite et de retour à Boukhara, sa mère décédée, il reçoit 180 000 dinars en héritage, qu’il investit dans la construction d’un centre d’étude fréquenté par des étudiants tant perses que chinois, turques et arabes. On estime à plus de 90 000 étudiants venant alors prendre la science du hadith de l’lmam Boukhari. Il se fera des disciples non moins fameux. Nous pouvons citer parmi eux entre autres At-Tirmidhi et Al-Marwazi.

Mais il sera à nouveau contraint de quitter sa ville. Il aurait en effet refusé de se rendre près du sultan Khalid Ibn Ibn Ahmad az-Zuhaly, qui le sommait de venir lui transmettre de son savoir. Mais comme à l’accoutumée, un savant ne se déplace pas, on vient vers lui.. Chose qui déplut fortement à l’intéressé, qui le fit exiler loin de là. Mais très vite, son règne va brutalement se terminer, ses proches et fidèles mourant eux aussi pour la plupart. Revenant à Bukhara, toujours aussi apprécié des siens, il mourra peu après de maladie, lors d’une halte à Khateng, sur la route de Samarkand, cherchant à se rendre près d’étudiants désireux de le rencontrer. Il quittera ce monde à l’âge de 62 ans, le 29 Ramadhan 256, non sans être resté pour tous ceux l’ayant connu le plus grand Muhaddith de son temps.

Cauchemar des coranistes, sommité scientifique pour les partisans de la Sunnah ; l’imam Al-Boukhari restera, de par ses maîtres et élèves, sa mémoire exceptionnelle et surtout, son travail quant à l’authentification des hadiths, l’un des personnages les plus brillants de la civilisation islamique. Puisse Allah le rétribuer de la meilleure des manières.


desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
ONG : L’armée israélienne empêche la prise en charge des blessés palestiniens
.
Un Palestinien condamné à un an de prison pour incitation sur Facebook
.
Haniyeh rencontre deux députés du Fatah
.
Les Factions appellent à mettre un terme à la coordination de sécurité en réponse à l’assassinat d’al-Araj
.
15 000 femmes palestiniennes arrêtées depuis 1967
.
Incursion sioniste limitée à l’est de Deir al-Balah
.
L’occupation envisage de démolir la plupart des maisons du village de Khan al-Ahmar
.
Les élections sans consensus ont raté une occasion historique de mettre fin à la division
.
Un jeune palestinien tué lors d’une fusillade avec les soldats occupants
.
Naplouse: Les forces d’occupation envahissent le village de Sabastia
.
Les colons envahissent Salfit sous haute protection militaire
.
Naplouse : Deux Palestiniens arrêtés pour une tentative d’attaque au couteau
.
Deux députés et un dirigeant du Hamas arrêtés en Cisjordanie
.
La prisonnière Dababessa placée en détention administrative
.
Bethléem: Nouveau projet colonial à l’entrée de Nahalin
.
L’occupation arrête un Jérusalémite au moment de sa libération après 12 ans de captivité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 24 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 24 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : L’Etat offre une prime de 200 euros pour l’achat d’un vélo électrique.

Depuis samedi, l’Etat offre à tout acheteur d’un vélo à assistance électrique une prime de 200 euros. Un coup de pouce visant à encourager les Français à se déplacer au moyen de « mobilités douces ».

Vous avez un an pour en profiter. Jusqu’au 31 janvier 2018, l’Etat propose une subvention de 200 euros à tout acheteur – particulier ou entreprise – d’un vélo à assistance électrique (VAE). Visant à encourager le développement des mobilités douces, cette aide est similaire au « bonus écologique » mis en place depuis 2008, qui permet de bénéficier d’une aide financière pour l’achat d’un véhicule neuf peu polluant. Dans le décret publié samedi au Journal Officiel, il est précisé que cette prime concerne « l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d’une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n’utilisant pas de batterie au plomb ». Autrement dit, les trottinettes électriques ou gyropodes peuvent aussi faire l’objet d’un remboursement, à la condition de recourir à une batterie autre qu’au plomb.

Comment obtenir cette aide?

Comment bénéficier du bonus, valable à compter de ce dimanche? Rien de plus simple: il suffit simplement d’envoyer sa facture d’achat à l’Agence de services et de paiement. Un coup de pouce non négligeable, quand le prix d’un vélo électrique s’élève en moyenne à 1000 euros. Mais cette subvention « est exclusive de toute autre aide allouée par une collectivité publique ayant le même objet », précise le décret, alors qu’une quarantaine de communes en France proposent déjà une aide à l’achat d’un vélo électrique. Ainsi, la ville de Paris prend en charge 33% du prix d’achat d’un VAE, jusqu’à 400 euros, rappelle Le Parisien. Enfin, « une personne physique ne peut bénéficier qu’une fois » de ce bonus, indique le décret. Selon Le Télégramme, un site conçu spécifiquement pour ce dispositif ouvrira « dans les prochaines semaines ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Espagne : manifestation monstre à Barcelone pour l’accueil des réfugiés.

Près de 160 000 personnes ont défilé dans la capitale catalane pour exiger de l’Espagne et de l’Union européenne l’accueil de milliers de réfugiés.

Quelque 160 000 personnes ont participé samedi à une manifestation à Barcelone pour réclamer que l’Espagne accueille «dès maintenant» des milliers de réfugiés comme elle s’y était engagée en 2015, selon une estimation de la police municipale. La maire de gauche de la deuxième ville d’Espagne, Ada Colau, avait appelé les manifestants à «emplir les rues» pour cette marche intitulée «nous voulons accueillir« («volem acollir», en catalan).

Le défilé était organisé par la plateforme «Chez nous c’est chez vous». En vertu de ses engagements envers l’Union européenne, l’Espagne devait recevoir quelque 16.000 candidats à l’asile déjà admis dans d’autres pays, à partir de 2015. Mais seuls 1 100 sont arrivés jusqu’à présent. Les manifestants étaient nombreux à porter sur eux la pancarte «plus d’excuses, accueillons maintenant».

En Europe, «très peu a été fait, particulièrement en Espagne», a confié Jacint Comelles, 62 ans, venu manifester en famille. «Nous réclamons ce minimum de dignité, qu’au moins ce nombre de réfugiés-là puisse arriver. En Catalogne, tout est prêt pour les accueillir».

Le plan de Barcelone pour accueillir des réfugiés.

Mercredi, la présidente de la députation provinciale de Barcelone, Mercè Conesa, avait jugé «honteux» que l’Espagne n’ait accueilli qu’un millier de réfugiés. Aux côtés de maires de villes de Catalogne, elle avait demandé que la Commission européenne «commence à sanctionner de façon sévère» les pays ne respectant pas leur engagement en la matière.

Barcelone avait présenté dès le mois d’août 2015 un plan pour accueillir des réfugiés en provenance de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan ou d’Erythrée. Mais en 2016, la maire de la ville Ada Colau avait déploré le faible nombre de réfugiés accueillis en Espagne et, à Bruxelles, avait «critiqué la réponse donnée par l’Europe» à la crise des migrants.

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Comme Théo, Alexandre a été violé par des policiers : « Ils ont pris mon intimité ».

Le tribunal de Bobigny va rendre son jugement à l’encontre d’un policier municipal, poursuivi pour violences volontaires et non pas pour viol, ce que ne comprend pas la victime.

Alors que l’affaire Théo est dans tous les esprits, le tribunal de Bobigny rend lundi son jugement à l’encontre d’un policier municipal de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Il est accusé d’avoir violenté avec sa matraque le jeune Alexandre, lors d’une arrestation mouvementée il y a un an et demi.

« Ils ont pris mon intimité ». Depuis, Alexandre, 28 ans, a toujours des séquelles. « J’ai toujours des saignements. La nuit, je fais des cauchemars. Tout le monde parle sur moi dans la rue. Je suis suivi par un psychologue, je me sens mal », confie-t-il. Le mois dernier, le procès n’a rien arrangé. Le policier municipal n’a livré aucune explication. Quant au procureur, il a évoqué une pénétration quasi-accidentelle. Un argumentaire inacceptable pour Alexandre. « Ils ont pris mon intimité. Il y en a un qui m’a dit : ‘Tu te rappelleras de la police municipale' », se remémore-t-il. « Pour moi, ce n’est pas une violence volontaire. C’est un viol », insiste le jeune homme.

Un seul policier poursuivi sur les trois présents. Dans cette affaire, Alexandre dénonce une forme de « deux poids, deux mesures ». « Pour moi, la justice est différente pour les jeunes et pour les policiers. Si c’était moi, ce serait un viol, je serais en prison avec un mandat de dépôt », estime-t-il. « Le pire, c’est qu’il [le policier] travaille. Il n’y a pas de sanctions, il n’y a rien », peste le jeune homme. Alexandre ne comprend pas non plus pourquoi un seul des trois policiers municipaux se trouve sur le banc des accusés. « Pourtant, quand il m’a rentré la matraque, ses collègues me tiraient bien les épaules, avec les menottes dans le dos et allongé sur le ventre », témoigne-t-il.

Six mois de prison avec sursis requis. Au procès, le policier municipal « a parlé comme si j’étais un chien », dénonce Alexandre. « Les juges ont même constaté qu’il me parlait comme si j’étais un animal. Il ne s’est même pas excusé, rien… », déplore-t-il. En pleine affaire Théo, Alexandre espère voir le policier lourdement condamné. Bien plus que les six mois de prison avec sursis, requis par le procureur.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Comme Théo, Alexandre a été violé par des… par Europe1fr

Clic pour voir la Source de l’article

***


Crowdfunding Musulman: un modèle social pour la communauté.

Dans un monde où les inégalités se creusent, il est vital de revenir au message coranique sur le partage des richesses et l’importance de contribuer au développement de sa communauté.

Les associations ou bien les entrepreneurs sont les mieux placés pour savoir combien il est parfois difficile de de lever des fonds pour financer des projets. Le terme Crowdfunding, vous parle peut-être, c’est la nouvelle tendance aujourd’hui qui surfe sur internet pour financer des projets par le plus grand nombre.

Il ne fallut pas très longtemps pour que la communauté musulmane s’en empare et y trouve sa version islamique. Comme toujours, c’est la communauté musulmane anglo-saxonne qui fut la pionnière avec le lancement de nombreuses plateformes de financement tel que Halalfunder.com, launchgood.com etc…

De quoi s’agit-il ? Le principe réside dans la possibilité offerte à tout un chacun via des sites internet dédiés, d’investir financièrement selon ses moyens à un ou plusieurs projets au bénéfice de la communauté musulmane.

Les initiatives sont diverses et nombreuses et vont de l’achat de locaux pour la création de groupes scolaires privés musulmans ou l’achat fourniture d’équipements et matériels scolaire ou encore des prêts sans intérêt pour des étudiants et ou bien des créateurs d’entreprise…etc.

Il existe actuellement principaux acteurs au sien de la communauté musulmane en France respectueuses des principes de l’Islam dans le cadre du Crowdfunding : easiup.fr et aoon.org .On compte également un nouveau venu musulman-participatif.com

Alors si vous aussi, vous voulez devenir acteur de votre communauté et contribuer à votre tour au bénéfice de nos frères et sœurs ici en France, les projets ne manquent pas. Devenir bienfaiteur ou donateur est à la portée de tous, il n’y a pas de petits de dons, n’oublions pas que les plus grands fleuves ne sont en définitive qu’une somme de gouttes d’eau.

Celui qui contribue à une œuvre pérenne trouvera sa récompense auprès de Son Seigneur, innshaAllah.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le saviez-vous ? Le précieux apport d’Al-Zahrawi dans médecine actuelle.

D’un point de vue scientifique ou intellectuel, le monde musulman n’a rien à envier à l’Occident. De prestigieux savants, scientifiques et médecins ont contribué à la connaissance des techniques et de l’anatomie du corps humain.

L’un des plus célèbres se nomme de son nom complet Abu Al-Qasim, ou Abū al-Qāsim Khalaf ibn Abbās al-Zahrāwī, connu en Occident sous le nom de Abulcasis ou Albucasis et en France sous le nom d’Aboulcassis. Considéré comme l’un des plus grands chirurgiens du monde musulman, il a écrit le Al-Tasrif (La pratique), une encyclopédie médicale qui fait le bilan des connaissances médico-chirurgicales de son époque, confrontées à sa propre expérience personnelle.

Dans son livre très complet pour l’époque, il aborde plusieurs points révolutionnaires comme le régime chez l’enfant et les vieillards, la goutte, les rhumatismes, les abcès, les plaies, les poisons et les venins, les affections externes de la peau, la fièvre,et surtout la chirurgie.
Il précise la chirurgie opératoire et signale les dangers possibles et les moyens de les éviter. La partie chirurgicale de son oeuvre a très tôt intéressée l’Occident et partout son ouvrage fut imprimé à grande échelle, pour devenir une référence en matière de chirurgie.

Sa science dépassait les simples techniques médicales puisqu’il était aussi un précurseur dans d’innombrables avancées chirurgicales comme la méthode de traitement d’une peau disloquée, l’appareil dentaire ou encore les grossesse extra-utérines.
Ce célèbre chirurgien musulman a marqué l’Histoire avec son encyclopédie composée de trente livres qui représente une mine d’or pour la médecine actuelle.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Islam à Taïwan: partagé entre le poids des traditions et l’espoir du renouveau.

Chaque Joumou’aa environ 1 millier de fidèles se réunissent dans la grande mosquée de Taipei, nichée au cœur de la capitale, pour la prière hebdomadaire. En proportion, seuls 20% des fidèles sont d’origine taïwanaise, la majorité proviennent d’Indonésie,du Pakistan, de la Malaisie mais aussi d’Afrique et du Moyen-Orient. La mosquée date de 1960 et fut construite grâce aux dons de la communauté locale et à l’aide financière de l’Arabie Saoudite. Depuis des liens étroits demeurent comme en témoigne la visite symbolique du roi saoudien Fayçal en 1971.

Selon le président de la grande mosquée de « la ville du nord », Omar Yang :

«Il y a une crise de la foi parmi la communauté musulmane ici, qui découle principalement de l’absence d’éducation sur l’islam pour la jeune génération. Le poids de la culture locale et la persistance des traditions chinoises ont conduit à la disparition progressive des pratiques islamiques».

Lors d’un entretien accordé à Al-Jazeera, il relate cette histoire émouvante d’une famille ancienne de Taipei qui a découvert tardivement que leurs ancêtres étaient musulmans. Ainsi, ils honoraient par héritage certaines pratiques islamiques comme la non consommation de porc mais pratiquaient aussi des rites traditionnels extérieurs à la religion de Muhammad (PBSL). Un jour, en ce rendant au sanctuaire familiale, ils découvrirent, parmi les legs laissés par leurs ancêtres, un exemplaire du Saint Coran en langue arabe.

Pour Omar Yang, c’est une tragédie car «La connaissance de l’Islam n’est pas transmise à la prochaine génération».

Pourtant, l’histoire de l’implantation des premiers musulmans sur l’île autrefois appelée Formose remonte à 1683 sous le règne de la dynastie des Qing. Puis avec le temps, la grande majorité d’entre eux furent assimilée par la culture dominante chinoise et progressivement la pratique de l’islam déclina.

En 1949, c’est l’arrivée des soldats du Kuomintang (KMT), le Parti nationaliste chinois dirigé par le général Chiang Kaï-chek, qui fuient le communisme de Mao Zedong. Le tiers d’entre eux, soit environ 20 000 personnes sont des Hui, une ethnie chinoise musulmane. Selon un rapport de 2012 de l’institut Pew Research Center, les musulmans représentent moins d’ 1% de la population totale de 23 millions de personnes.

Pour Yang, c’est une question de survie ; la « petite » république de Chine défie depuis 1945 la république Populaire de Chine ; Taïwan n’est toujours pas membre des nations unies et son statut de nation indépendante reste fragile.

Une de ses plus grandes réalisations a été la mise en place d’un régime démocratique qui reconnaît officiellement 26 religions, dont l’islam, connu sous le nom «Hui Jiao, la religion du peuple Hui». Le petit pays occupe le deuxième rang dans le monde dans l’indice de diversité et de tolérance religieuse, après Singapour (Selon un rapport de 2014 du Pew Research Center).

Si la tolérance envers tous les cultes est grande dans ce pays, les jeunes générations sont très fortement imprégnées par les us et coutumes de l’imposant voisin continental. Yang Sharifa, une étudiante de 21 ans, témoigne :

« Grandir à Taïwan, ce n’est pas évident, au sujet de mon identité je sentais toujours une contradiction entre la culture taïwanaise et l’islam ».

Beaucoup de jeunes musulmans déboussolés priorisent à tort la culture chinoise sur leur identité d’origine. Elle poursuit:

« Je pense que les jeunes musulmans taïwanais souffrent de la faible connaissance de leur religion parce qu’ils ne viennent pas à la mosquée pour apprendre, mais aussi parce que l’environnement taïwanais les influence ».

Leur méconnaissance de l’Islam découle aussi d’un manque de connaissance de leur propre histoire ; l’attrait pour la culture chinoise est défini par le travail, la richesse et le statut, un modèle de société matérialiste en contradiction avec les valeurs islamiques.

Désormais, Le renouveau de l’Islam sur l’île est symbolisé par l’émergence des nouveaux convertis taïwanais et l’arrivée d’une nouvelle vague de populations de travailleurs migrants en provenance de pays musulmans.Par exemple, à elles seules , les travailleuses domestiques indonésiennes représentent une population de 200 000 personnes. A tel point que le bahasa est maintenant la troisième langue d’affichage à la Grande Mosquée de Taipei, après le mandarin et l’arabe.

C’est un signe d’espoir pour l’Imam d’origine syrienne, Omar Ayash, qui officie à la Grande Mosquée de Taipei. Selon lui, il est plus facile d’enseigner l’islam à cette nouvelle génération qui n’a pas été exposée aux méthodes traditionnelles du passé. Il précise que :

«L’islam à Taïwan a été mélangé avec le confucianisme, le bouddhisme et le taoïsme » ce qui explique à ses yeux pourquoi cela rend si difficile d’enseigner les rites et le dogme musulman à l’ancienne génération. »

Avec cette récente vague d’immigration, La petite communauté musulmane du pays tente de redéfinir son identité ; un nouveau paysage social et religieux se dessine lentement à Taïwan. Dans un pays majoritairement bouddhiste, l’arrivée de nouvelles et diverses populations musulmanes participe au remodelage de la société taïwanaise moderne.

Masha Allah, un exemple de plus de cette magnifique capacité de l’Islam à s’enraciner dans un pays quel que soit la culture et la tradition d’origine.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Etats-Unis : « Aujourd’hui, je suis aussi musulman » scandé dans les rues de Times Square.

Environ 1 000 manifestants se sont rassemblés hier à Times Square en signe d’unité contre la politique de Donald Trump.

Un peuple uni.

Les participants au mouvement, issus de diverses ethnies et religions, ont proclamé tout en brandissant des drapeaux américains : « today, I am a Muslim too » (Aujourd’hui, je suis aussi musulman ), pour montrer leur solidarité avec les Musulmans américains : certains portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait voir une femme portant un voile aux couleurs du drapeau américain, d’autres scandaient : « Donald Trump doit partir ».

Contre l’islamophobie.

Des personnalités ont pris part à cet événement, comme Russell Simmons connu dans le monde du hip hop, qui a déclaré : « Nous devons reconnaître qu’il y a un changement dans notre pays. Il y a un changement vers plus de crimes de haine ». « Nos frères et sœurs musulmans ont non seulement été diabolisés, mais ils ont aussi été victimes. »
Un rabin qui a pris la parole a comparé cette chasse au musulman à la traque des juifs par l’Allemagne nazie : « Jamais plus ! » a-t-il scandé, « la communauté musulmane est notre plus grand allié dans la lutte contre le terrorisme ».

Ce rassemblement est une belle preuve de solidarité en faveur de l’égalité et de la tolérance. Elle montre la fracture qui s’est créée entre les Américains, avec d’un coté ceux qui soutiennent leur nouveau président, et de l’autre ceux qui ne reconnaissent plus dans l’Amérique de Trump.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Des manifestants islamophobes devant la grande mosquée de Toronto pendant le prière du vendredi.

Une quinzaine de personnes ont manifesté devant la grande mosquée de Toronto pendant la grande prière du vendredi.

Vendredi 17 février, une quinzaine de personnes ont manifesté devant la grande mosquée de Toronto. Pendant la grande prière du vendredi, le groupuscule a crié des slogans islamophobes lancés au mégaphone afin de perturber les musulmans. Des témoins ajoutent que les quelques manifestants ont tenté de barrer la route aux fidèles désirant se rendre à l’intérieur du lieu de culte.

« Les fidèles avaient l’air de prendre la situation avec un grain de sel, mais moi, je trouve ce geste haineux et discriminatoire. » selon Tera Goldblatt, témoin de la manifestation, qui témoigne à Radio Canada que « les cris des manifestants étaient si forts » qu’elle « pouvait les entendre de la fenêtre de son bureau au 21e étage d’un gratte-ciel, juste à côté ».

Les manifestants xénophobes brandissaient des pancartes « les musulmans sont des terroristes ».

Clic pour voir la Source de l’article

***

https://journaldumusulman.fr/wp-content/uploads/2017/02/masjid-toronto.jpg
« La guerre contre le terrorisme ne doit pas être une guerre contre l’Islam » a affirmé la ministre allemande de la Défense.

Ursula von der Leyen a appelé les Occidentaux, Américains en tête, à ne pas transformer la guerre contre le terrorisme en guerre contre l’Islam.

Lors de la 53e conférence de Munich sur la sécurité, la ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen a appelé les Occidentaux, Américains en tête, à ne pas transformer la guerre contre le terrorisme en guerre contre l’Islam. La ministre fédérale faisait certainement référence au « muslim ban », un décret migratoire controversé du président américain Donald Trump.

« On doit se garder de transformer cela en front (commun) contre l’islam et les musulmans. Sinon, nous encourrons le risque de creuser encore les fossés qui sont le terreau de la violence et du terrorisme », a déclaré Ursula von der Leyen selon l’Obs.

Plus de trente chefs d’État et de gouvernement ont participé à la conférence sur la sécurité de Munich, ainsi que quelque quatre‑vingts ministres des Affaires étrangères et de la Défense venus du monde entier et une délégation nombreuse du Congrès des États‑Unis.

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Jean-Marc Ayrault choqué par les propositions de Donald Trump pour la Palestine.

Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires Etrangères, a tenté de rassurer les français face à la nouvelle orientation américaine au Proche Orient. Donald Trump a déjà fait savoir qu’il était favorable a l’installation de l’ambassade US à Jérusalem en guise de reconnaissance de la ville Sainte comme capitale d’Israël. Il a égalé indiqué être favorable à une solution à un Etat.

Deux positions qui tranchent avec la traditionnelle politique américaine au Proche Orient et le maintien d’une solution à deux états malgré la colonisation des terres palestiniennes par les colons israéliens.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Au Liban, Marine Le Pen répète son soutien à Bachar-al-Assad.

Marine Le Pen s’est rendu au Liban lundi 20 février pour une visite de deux jours. La présidente du Front national, aux côtés du député Gilbert Collard, a rencontré le président Michel Aoun, premier chef d’Etat étranger à la recevoir, et le Premier ministre Saad Hariri.

La lutte contre l’Etat islamique, le conflit syrien et la crise des réfugiés ont figuré parmi les thèmes de discussions. Le Liban, qui compte quatre millions d’habitants, accueille environ un million de réfugiés syriens. « Les Libanais et les Arabes, comme la majorité du monde, considèrent que la France est la patrie des droits de l’Homme et de l’Etat républicain qui ne fait aucune distinction ethnique, religieuse ou de classe entre ses citoyens », a-t-il signifié dans un communiqué suivant sa rencontre avec la candidate de l’extrême droite française.

Saad Hariri a également mis en garde la présidente du FN contre tout « amalgame entre islam et terrorisme ». « Les musulmans sont les premières victimes du terrorisme se réclamant de la religion, alors qu’il n’en a aucune, et que les modérés qui constituent l’écrasante majorité des musulmans dans le monde sont la cible première du terrorisme prétendu musulman car en ils sont en fait le premier rempart contre l’extrémisme », a-t-il indiqué.

A l’issue de l’entretien, Marine Le Pen a répété son soutien à Bachar al-Assad, qu’elle a exprimé auprès de Saad Hariri, hostile au régime syrien qu’il accuse être derrière l’assassinat de son père Rafic Hariri en 2005. « Dans le cadre de la politique du moindre mal, qui est une politique réaliste, il m’apparaissait que Bachar al-Assad était évidemment aujourd’hui une solution bien plus rassurante pour la France que le groupe Etat islamique si celui ci venait à prendre la tête de la Syrie comme il a pris en partie le pouvoir en Libye après la disparition de Mouammar Kadhafi », a-t-elle affirmé.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Turquie : Moïse caricaturé, le journal satirique Girgir contraint de disparaître.

L’un des quatre derniers journaux satiriques de Turquie a été contraint à la fermeture suite à une polémique déclenchée par une caricature de Moïse. La vignette incriminée présente le prophète guidant les juifs hors d’Egypte tandis que les personnes qui le suivent se plaignent qu’il ne cesse de se vanter d’avoir ouvert la mer Rouge.

Jugé offensant pour les juifs et les musulmans, le dessin a provoqué de nombreuses réactions indignées, et des appels au meurtre ont essaimé sur les réseaux sociaux. Les propriétaires de Girgir ont été assignés par la justice pour blasphème vendredi 17 février. « La décision a été prise de fermer le magazine et de renvoyer tout le personnel à cause d’une caricature de mauvais goût », ont annoncé, dans la foulée, les éditeurs du journal. Ils ajoutent que « la caricature a gêné la société et nous a gênés en tant qu’entreprise de publication ».

Selon le site ActuaBD, Girgir est « le premier grand journal satirique de la période moderne créé en 1972 par l’éditeur Haldun Simavi mêlant esprit underground, érotisme, humour et politique ». Ce Charlie Hebdo version turque « a dû son immense notoriété à sa sourde opposition aux pouvoir militaires en place. Toute la génération des dessinateurs et des éditeurs des grands journaux satiriques actuels sont issus de ce journal fondateur ». Arrêté en 1993, Girgir a été racheté en 2015 par le groupe de presse Sözcü, d’orientation nationaliste, laïc et en opposition au président Recep Tayyip Erdogan.

Avant la décision de fermeture, Girgir s’était excusé, affirmant que la caricature avait échappé à l’attention des relecteurs « du fait de la fatigue et de l’insomnie ». Les propriétaires estiment que la caricature de Moïse est une tentative de « mettre l’entreprise dans une position délicate ». Ils annoncent qu’ils transmettront au procureur les noms des responsables.

Selon Ibrahim Kalin, porte-parole de la présidence, le dessin incriminé « n’a rien à voir avec l’humour et la liberté d’expression, c’est immoral et un crime de haine ». Ivo Molinas, rédacteur en chef de l’hebdomadaire turc juif Shalom, a déclaré que « la caricature a franchi les limites de la liberté d’expression. Les juifs sont exposés tous les jours à la discrimination et aux discours de haine de la part des médias », tout en jugeant cependant que « la disparition de la revue est très triste, ce n’est pas une décision appropriée ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Des centaines de Libanais ont signé une pétition pour dire Non à la venue de Marine Le Pen au Liban.

« La fasciste française Marine Le Pen n’est pas la bienvenue au Liban ». La semaine dernière, avant même qu’elle n’ait foulé le sol du pays du cèdre, le vernis de respectabilité de la présidente du FN s’était craquelé de toutes parts à Beyrouth, nombre de Libanais, qui ne s’en laissent pas conter, ayant appelé le président Michel Aoun et le Premier ministre Saad El Hariri à ne pas faire le jeu de l’extrême droite française en recevant sa figure de proue en grande pompe.

Hélas, ce fut en vain. La soif de crédibilité et de reconnaissance à l’échelle internationale de Marine Le Pen aura été ainsi étanchée au Liban, terre de sa première rencontre au sommet avec un chef d’Etat étranger, au grand dam des militants libanais anti-fascistes pour qui cette perspective insupportable équivalait à pactiser avec le diable.

Rien n’y a fait. Le pendant féminin de Donald Trump au pays des Lumières qui n’est pas prêt, grâce à elle, de retrouver son lustre d’antan, piétine en ce moment même, et pour deux jours, le tapis rouge que le président Aoun a bien voulu dérouler sous ses pieds, faisant fi de la pétition protestataire qui a récolté des centaines de signatures, en une petite journée seulement.

A l’heure où l’incendiaire de la concorde nationale s’évertue, hors de l’Hexagone, à parfaire sa stature de femme d’Etat, tout en prenant de la distance avec le scandale des emplois fictifs qui l’éclabousse au sein du Parlement européen et révèle son insondable duplicité, voici un extrait de la pétition trilingue (français/anglais/arabe) qui a fait florès sur le Net, mais a laissé de marbre les allées du pouvoir libanais.

« Nous, les soussignés, opposés à la visite prévue par Marine Le Pen – la Trump française -.. au Liban pour rencontrer le président Aoun et le Premier ministre Hariri. Le Pen est la présidente du parti fasciste, le Front National (FN), en France. Depuis de nombreuses années, le FN a attisé le racisme violent et l’islamophobie, au point d’en faire un axe fort de la politique française auprès du grand public.

Les discours xénophobes, islamophobes et haineux contre les immigrants et les communautés roms sont des aspects clés de la rhétorique et du programme du FN, et sont constamment martelés par Marine Le Pen, à l’approche de l’élection présidentielle en France ».

L’appel vibrant à lui infliger l’affront de ne pas la recevoir s’est, malheureusement, perdu dans un désert d’indifférence. L’imposture Marine Le Pen, l’héritière du parti de papa qui se proclame anti-système à grands cris, alors qu’elle en use et abuse avec un cynisme confondant, n’était certes pas la bienvenue au Liban, et pourtant…

Clic pour voir la Source de l’article

***


Chelsea Clinton participe à une manifestation anti-Trump en signe de solidarité avec les musulmans américains.

Un mois après que le magnat new-yorkais de l’immobilier a quitté sa tour dorée de la cinquième Avenue pour sa nouvelle tour d’ivoire de Washington, qui a pris depuis des couleurs, surtout celle de l’or, la protestation anti-Trump ne faiblit pas aux marches du palais, ses nombreux opposants serrant les rangs contre le décret anti-immigration foncièrement anti-musulmans.

Dimanche, à New York, la cité où le 45ème président des Etats-Unis a bâti son empire, amassé les dollars à la pelle et accumulé les casseroles, ils étaient des centaines à manifester contre une islamophobie d’Etat qui ne dit pas son nom, bien que l’ostracisme qui frappe les ressortissants de sept pays musulmans n’abuse personne.

Sous la bannière emblématique de la contestation à l’effigie de Munira Ahmed, un long cortège d’Américains en colère, de toutes origines et confessions, ont fait cause commune avec leurs concitoyens musulmans. Parmi eux, la présence de Chelsea Clinton, la fille d’Hillary, la va-t-en-guerre démocrate battue par le populiste républicain, et de Bill, président dans une vie antérieure, n’est pas passée inaperçue.

La fille unique de l’ancien couple présidentiel et mère de la petite Charlotte, 2 ans, dont c’était là la toute « première participation à un grand rassemblement », comme s’est empressée de le relater sa maman sur Twitter, voulait assurer la communauté musulmane américaine de son soutien, plein et entier.

« Merci à tous ceux qui ont organisé #IAmMuslimToo aujourd’hui – 1er rassemblement de protestation de Charlotte. #NoBanNoWallNoRaids », a-t-elle écrit à l’issue d’un dimanche où une clameur d’indignation est montée à Times Square, des rangs de la manifestation mais aussi de la tribune où se sont succédé des intervenants de premier plan, dont notamment Bill de Blasio, le maire de New York grâce à qui deux jours fériés ont été instaurés pour les écoliers musulmans afin de célébrer dignement l’Aïd al-Fitr et l’Aïd al-Adha, Mogul Russel Simons, l’homme d’affaires évoluant dans le hip hop et ancien ami de Trump, sans oublier l’actrice engagée, Susan Sarandon.

« Nous sommes ici, aujourd’hui, pour montrer à l’Amérique que nos belles et nobles valeurs, nos idéaux et engagements sont dévoyés et que les électeurs ont été trompés », a déclaré Mogul Russel Simons, avant de renchérir avec une pointe d’ironie : « Nous sommes ici, tous unis, à cause de Donald Trump. Nous tenons à le remercier de nous avoir réunis ».

C’est bien là, en effet, le seul tour de force réussi par le nouvel homme fort de Washington depuis le 20 janvier, date de son intronisation : faire descendre dans la rue cette autre Amérique, multiculturelle et fière de l’être, dans un arc-en-ciel de couleurs bien plus éclatant que les dorures clinquantes qu’il affectionne tant…

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le célèbre scientifique Stephen Hawking demande de l’aide pour les étudiants palestiniens en science.

Ce grand physicien britannique, défenseur des droits des Palestiniens qui a appelé publiquement au boycott d’Israel, souligne la manière dont les étudiants palestiniens sont privés par l’occupant d’accès à des recherches, à des déplacements, à des publications scientifiques. Ceci l’amène à lancer un appel aux dons pour la “Palestinian Advanced Physics School » en Cisjordanie occupée.

Stephen Hawking demande aux 3.744.000 abonnés de sa page Facebook de soutenir la “Palestinian Advanced Physics School”, et plus particulièrement une série de conférences destinées aux étudiants en master en Cisjordanie.

L’enseignement supérieur a toujours été très important pour les familles palestiniennes qui font de nombreux sacrifices pour permettre à leurs enfants d’y accéder, malgré les obstacles mis par l’occupant qui fait tout pour leur rendre les études très difficiles.

Des diplômes supérieurs en physique sont décernés dans quatre universités de Cisjordanie et une université de Gaza. La majorité des étudiants qui poursuivent des études supérieures en physique sont des femmes. Les conditions d’existence de ces étudiants et étudiantes sont cependant très difficiles, notamment en raison des limitations imposées à leurs déplacement, tant à l’intérieur du territoire palestinien qu’à l’étranger par l’occupant israélien, qui vise à les isoler du monde extérieur. C’est vrai également pour les enseignants. Israël, qui s’indigne et hurle à l’antisémitisme quand il est question du boycott de ses institutions scientifiques et universitaires n’a aucune considération pour les libertés académiques des Palestiniens.

Tous les détails sur cet appel aux dons pour financer l’année 2017 des étudiant(e)s palestiniens en master de physique sur :

https://www.fiatphysica.com/campaigns/support-science-in-palestine
.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
BDS: Le premier succès du boycott international en Equateur
.
Egypte: deux roquettes tirées depuis le Sinaï s’abattent sur la colonie d’Eshkol
.
Un journal libanais critique le Fatah malgré la visite d’Abbas prévue à Beyrouth
.
Décès du père du député captif Azzam Salhab
.
Trois jérusalémites arrêtés dans un bus
.
Lieberman veut se débarasser des Palestiniens d’Umm al-Fahm
.
Arrestations et raids nocturnes en Cisjordanie occupée
.
Ramallah: Un ouvrier palestinien meurt après avoir été renversé par un colon
.
27 palestiens de Gaza visitent leurs proches détenus à Eshel
.
Deux mineurs arrêtés pour leur implication dans des fusillades
.
Jérusalem: l’occupation transforme le village d’Issawia en caserne militaire
.
Les colons attaquent les bergers palestiniens dans la Vallée du Jourdain
.
Al-Qiq: Je suis détenu dans une tombe
.
L’occupation réprime violement la marche de Qalandia
.
Qassem: Les commentaires de l’occupation sur l’élection de Sinwar sont une provocation vouée à l’échec
.
Le père du détenu politique Amarena appelle à libérer son fils
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 22 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 22 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Paris : des bénévoles empêchés de nourrir des migrants près du centre de La Chapelle.

Le collectif « Solidarité Migrants Wilson » raconte avoir été empêché de distribuer un petit déjeuner dans des conditions normales aux abords du centre humanitaire de La Chapelle.

« Honteux ». Un collectif de bénévoles raconte avoir été empêché de distribuer un petit déjeuner à des migrants ce jeudi matin devant le centre humanitaire de la Chapelle (Paris 18e) par des policiers. « Après les retraits de couvertures, après les dispersions, après les pierres, on passe à l’étape suivante : les migrants sont empêchés de manger », raconte le collectif « Solidarité Migrants Wilson » dans un post Facebook.

« Comme tous les jours, nous nous sommes présentés devant le centre vers 8h30 », raconte une bénévole de ce collectif de riverains à « l’Obs ». « Comme d’habitude, je suis allée voir les policiers présents sur place pour nous signaler et déterminer l’endroit de la distribution. » Mais cette fois, rien ne se déroule comme prévu : « Le policier m’a répondu : ‘non c’est pas possible, on a des ordres de la préfecture’, en me brandissant un papier officiel. Il m’a détaillé tous les endroits décrits comme interdits à la distribution. »

« On est assommés ».

De retour à leur véhicule garé dans une allée en contrebas du centre, ce qui se faisait selon elle d’habitude « en accord avec la police », les bénévoles écopent de deux amendes – la cinquième d’après eux ces dernières semaines, à chaque fois 135 euros pour stationnement gênant. La distribution d’invendus de boulangerie et de quelque 45 litres de boissons chaudes est finalement assurée plus loin, sans que le collectif ne puisse avoir accès aux migrants qui restent dans la queue devant le centre afin de ne pas perdre leur place.

« Nous sommes un peu atterrés, un peu assommés », réagit la bénévole. « On a le sentiment qu’on nous met des bâtons dans les roues. Les amendes commencent à pleuvoir et pour un petit collectif comme nous, ce n’est pas tenable. »
« On parle de donner un petit déjeuner chaud à des personnes qui ont passé la nuit dehors. Certaines sont là depuis des semaines, voire des mois, on les aide à tenir le coup, ce n’est quand même pas le bout du monde ! On a le sentiment que l’on ne veut surtout pas que les migrants deviennent visibles, quitte à les empêcher de manger. »

« La solution est-elle de cesser de nourrir les gens ? »

Interrogée par « 20 Minutes », la préfecture de police (PP) réfute de son côté toute « interdiction » de distribution. « Il n’y a eu aucun arrêté pris par la préfecture de police au sujet de la distribution de nourriture. En revanche, nous demandons aux associations de se décaler pour éviter les troubles à l’ordre public », indique-t-on au site d’information au sein de la PP.

« Il n’est pas question d’interdire la distribution de nourriture. Toutefois, depuis quelque temps, on nous fait remonter un certain nombre de problèmes, notamment de tensions et d’altercations entre migrants et avec des bénévoles, à l’entrée du centre au moment de cette distribution », explique la mairie de Paris, toujours interrogée par « 20 Minutes ». Selon cette « source proche du dossier », la distribution poserait un « problème de propreté car les déchets sont jetés à terre ». « Nous réfléchissons actuellement à un aménagement spécifique sur l’espace public et à proximité pour permettre cette distribution », ajoute-t-elle.

« Je ne peux pas me prononcer pour tous les collectifs, mais nous nettoyons derrière nous ! », répond la bénévole. « Nous nous rendons sur le site avec des poubelles dans lesquelles les migrants mettent leurs déchets. La solution, s’il y a de la saleté, est-elle de cesser de nourrir les gens ? Il s’agit d’un problème d’urgence humanitaire ! Cette réponse est totalement inadaptée. »

Depuis plusieurs mois, les associations comme MSF dénoncent le « harcèlement » subi par les migrants afin d’éviter la création d’un nouveau campement à Paris, dans un contexte de pénurie des hébergements d’urgence.

L’ouverture en novembre d’un centre d’accueil, porte de la Chapelle, devait contribuer à résoudre le problème, en hébergeant les migrants avant de les orienter vers des foyers plus pérennes. Mais les places en Centres d’accueil et d’orientation (CAO), qui ont déjà hébergé plus de 5.000 personnes selon les autorités, se feraient rares.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Théo remercie ses soutiens dans une vidéo sur Facebook.

« C’est toutes vos visites qui m’ont tenu debout, c’est tout ce que vous avez fait pour moi pendant cette convalescence qui a fait qu’aujourd’hui, je suis parmi vous », déclare le jeune homme de 22 ans, grièvement blessé lors d’une violente interpellation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

« Aujourd’hui, je suis sorti de l’hôpital et grâce à dieu, je suis sorti sur mes deux jambes. » Théo, le jeune homme de 22 ans grièvement blessé lors d’une violente interpellation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), remercie ses soutiens dans une vidéo postée sur Facebook, jeudi 16 février.

« Je tenais à faire une vidéo pour vous dire un très très grand merci à chacun d’entre vous, dans toutes vos lettres que vous m’avez écrit, que ce soit sur Facebook, via les messages, via ma famille, via mes amis ça m’a fait un très très grand plaisir et ça m’a donné beaucoup de force », déclare le jeune homme assis sur un canapé, aux côtés de sa mère et de l’une de ses sœurs

« C’est toutes vos visites qui m’ont tenu debout, c’est tout ce que vous avez fait pour moi pendant cette convalescence qui a fait qu’aujourd’hui, je suis parmi vous et que je puisse m’exprimer à travers cette vidéo », poursuit le jeune homme, précisant avoir vu « beaucoup de messages [de soutien] de l’étranger ».

« Je suis encore très très fatigué ».

Théo revient également sur son état de santé, indiquant qu’il avait préféré quitter l’hôpital ne supportant pas l’ambiance qui y régnait. « Je suis encore très très fatigué. La blessure n’est pas encore guérie », déclare-t-il.

Mais il compte bien se remettre : « Je vais me reposer et je vais essayer de donner de mes nouvelles le plus souvent possible. Et lorsque j’irai mieux, je ferai le nécessaire pour répondre à tous vos courriers. »

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Présence d’acrylamide (cancérogène) dans des biscuits pour bébés vendus en France .

De l’acrylamide, une substance cancérogène, a été retrouvée à un niveau supérieur aux indications européennes dans des biscuits pour bébés de marque Nestlé vendus en France, et à des niveaux proches de ce seuil dans deux autres produits, selon la fondation Changing Markets.

Selon une analyse indépendante de 25 biscuits pour enfants en bas âge commercialisés en France, l’acrylamide, classée comme cancérogène probable par l’OMS, a été retrouvée à une concentration de 226,1 microgrammes par kg dans les « P’tit Biscuit texture croquante et fondante » de marque Nestlé.

La valeur maximale recommandée au niveau européen pour les biscuits pour jeunes enfants a été fixée à 200 microgrammes, rappellent Changing Markets, l’ONG environnementale WECF et le rassemblement de consommateurs SumOfUs dans un communiqué publié jeudi.

La concentration retrouvée est aussi proche de ce maximum toléré dans les biscuits bio « Mes 1ers Biscuits Orange » de Picot, marque du groupe Lactalis, (198,3 microgrammes) et dans les « biscuits junior aux pépites de chocolat » de marque Carrefour (192 microgrammes).

Tous les autres produits analysés, y compris d’autres biscuits des trois marques incriminées, sont largement en-dessous (moins de 30 à 135,5 microgrammes).

La direction de Nestlé France a fait part jeudi soir de « sa grande surprise à la vue de ces résultats ».

« Nous faisons effectuer des mesures régulières par des laboratoires indépendants et nous sommes très significativement en dessous des indicateurs européens », a déclaré à l’AFP Pierre-Alexandre Teulié, un des directeurs généraux de Nestlé France.

« Nous sommes totalement ouverts à la discussion avec SumOfUs afin de comprendre comment ils en sont arrivés à ces résultats », a-t-il dit.

La présence d’acrylamide dans certains aliments est documentée depuis 2002, particulièrement dans les aliments à base d’amidon quand ils sont frits ou cuits à haute température.

« Depuis, Nestlé travaille à réduire l’apparition d’acrylamide lors de la cuisson des produits », a indiqué M. Teulié. « La sécurité alimentaire est notre premier impératif », a-t-il ajouté.

En septembre, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), avait épinglé dans un rapport la présence de neuf polluants à des niveaux préoccupants dans l’alimentation des jeunes enfants, dont l’acrylamide.

Un projet de réglementation sur cette substance est en cours de discussion entre la Commission européenne et les États membres, et doit faire l’objet d’un vote en mars. Mais « la proposition ne contient pas de limites contraignantes (…) et conserve des recommandations de teneurs trop élevées par rapport à ce qui peut être mis en oeuvre par les industriels », jugent les trois organisations.

« Les autorités doivent adopter un nouveau protocole qui comprend des limites contraignantes en deçà des limites actuelles et les industriels prendre ce sujet très au sérieux pour adopter les mesures nécessaires dans le processus de fabrication des produits », en particulier ceux destinés aux enfants, a réclamé Véronique Moreira, présidente de WECF France, citée dans le communiqué.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : Des traces d’iode radioactive détectées dans l’air, en France et en Europe.

Elles ont été détectées, courant janvier, un peu partout en Europe. Des traces d’iode radioactif ont été enregistrées depuis la première semaine de janvier dans plusieurs pays européens, dont la France, a affirmé l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), dans un communiqué publié lundi 13 février. L’iode 131 est un élément radioactif qui expose aux risques d’irradiation lorsqu’il est relâché à fortes doses par accident, nucléaire par exemple. Mais il est aussi utilisé à des fins médicales à plus faible dose.

L’IRSN a été alerté de cette pollution radioactive par le réseau européen Ring of Five, regroupant des organismes scientifiques en charge de la surveillance radiologique de l’atmosphère. Depuis le 9 janvier, plusieurs stations européennes ont ainsi relevé des niveaux « extrêmement faibles » de présence d’iode 131 dans l’air. Les premières traces ont été détectées en Norvège, puis en Finlande, en Pologne, en Allemagne ou encore en France. Les niveaux relevés, tous de l’ordre du microbecquerel par mètre cube, ne représentent pas de danger pour la santé, assure l’IRSN.

La piste d’un rejet industriel.

Il s’agit toutefois d’un « événement relativement exceptionnel », souligne Olivier Masson, spécialiste de la surveillance atmosphérique à l’IRSN, contacté par franceinfo. « Depuis 2010, il n’y a eu qu’une dizaine d’événements comme ça qui ont fait l’objet d’un signalement au niveau européen », rappelle ainsi le chercheur. Le dernier épisode significatif en date remonte à début 2011, en raison des retombées radioactives de l’accident de Fukushima, au Japon. A titre de comparaison, ces dernières « étaient environ 10 000 fois supérieures à celles mesurées en janvier 2017 », relève l’association Criirad dans un communiqué (PDF).

Mais alors, d’où proviennent ces mystérieuses traces décelées depuis début janvier ? Si l’IRSN attend de recevoir de nouvelles données en provenance de certains pays, l’hypothèse d’un rejet industriel semble se dessiner. « Cela ressemble plus à un rejet continu qu’à un rejet instantané, même si on a reçu des valeurs un peu plus faibles dernièrement », analyse ainsi Olivier Masson.

Pour lui, le rejet a dû se produire assez loin de la France et d’autres pays européens, « probablement hors du territoire strictement européen ». En effet, les traces ont été détectées, au niveau du continent européen, à peu près en même temps et aux mêmes niveaux. « Cela signifie que le rejet a eu le temps de se disperser », décrypte le scientifique.

Sans la météo, ce serait passé « inaperçu ».

Enfin, les conditions météorologiques, qui ont participé à l’épisode de pollution aux particules fines, ont de la même manière joué un rôle dans la détection de ces niveaux d’iode 131. « Sans cela, elles seraient passées inaperçues car on est très proche des limites de détection des appareils », assure Olivier Masson. En outre, la météo livre un nouvel indice sur la localisation : au début de l’année, « on était sous un régime de vents d’est », ce qui laisse donc à penser « que la source se situe plus à l’est qu’à l’ouest de l’Europe ».

Si la piste du rejet industriel est confirmée, l’événement rappellera un épisode similaire survenu en octobre-novembre 2011, bien après les retombées de Fukushima. Des traces d’iode 131 avaient alors été décelées dans plusieurs pays européens, un peu comme en janvier. L’enquête avait finalement permis de remonter à un institut de production de radionucléides pour des produits pharmaceutiques, situé dans la région de Budapest (Hongrie), victime d’un rejet accidentel.

Comme le rappelle l’association Criirad, de nombreuses installations sont en effet autorisées à rejeter de l’iode 131 dans l’atmosphère, dans la limite des normes autorisées. C’est le cas des centrales électronucléaires, les usines de retraitement comme celle de La Hague (Manche) ou encore les installations liées à l’utilisation d’iode 131 dans le domaine médical. Les rejets accidentels, aussi infimes soient-ils, sont autant d’occasions de le rappeler aux Français et à leurs voisins Européens vivant à proximité.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Voici tous les signes d’une bonne fin !

Dans l’Islam, il existe dix-neufs signes qui permettent de juger de la bonne fin de vie d’une personne et de sa possible accession au paradis. En effet, toute personne qui meurt de l’une des façon suivante, est une preuve de bonne fin.

1) Citer l’attestation de foi (al-Shahada) avant de mourir;
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «Accédera au paradis celui dont la dernière parole est : Il n’y a de dieu qu’Allah» (rapporté par Abou Daoud).

2) Mourir en suant du front, c’est-à-dire transpirer de façon à ce que la sueur coule sur son visage.
Car Bourayda ibn al-Houssayb affirme avoir entendu le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam): «La mort du croyant s’accompagne d’une sueur au front».

3) Mourir le jour ou la nuit du vendredi.
le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Tout musulman qui meurt le vendredi sera protégé contre les épreuves de la tombe». (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani).

4) Mourir pendant les affrontements de la guerre sainte.
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt sur le chemin d’Allah est aussi un martyr».
Et le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt sur le chemin d’Allah est aussi un martyr». (rapporté par Mouslim, 1915).

5) Celui qui meurt en combattant sur le chemin d’Allah (subhanou wa ta’ala). Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «La peste donne le martyr à tout musulman (qui en meurt)». (Boukhari & Mouslim).

6) Mourir de la peste.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt d’une maladie du ventre est un martyr». (Mouslim).

7) Mourir suite à une maladie du ventre.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Cinq sont des martyrs : celui qui meurt à cause de la peste, celui qui succombe à une maladie du ventre, le noyé, celui qui meurt dans un effondrement et celui qui meurt sur le chemin d’Allah». (Boukhari).

8) et 9) Mourir noyé et sous les décombres.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Cinq sont des martyrs : celui qui meurt à cause de la peste, celui qui succombe à une maladie du ventre, le noyé, celui qui meurt dans un effondrement et celui qui meurt sur le chemin d’Allah». (Boukhari).

10) Le décès d’une femme lors de son accouchement.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Est martyr la femme qui meurt porteuse ». Selon Al-Khattabi cela désigne la femme qui meurt enceinte». (attesté par un hadith rapporté par Abou Daoud).

11) et 12) et 13 Mourir brûlé et par la plèvre (membre thoracique) ou mourir de la tuberculose.
«Etre tué sur le chemin d’Allah est un martyr, mourir dans la peste est un martyr, mourir de noyade est un martyr, mourir des suites d’un accouchement fera que la martyr sera traînée par son enfant à l’aide du cordon ombilical». Aboul Awwam, gardien de Beyt al-Maqdis ajoute : «et celui qui meurt de brûlure ou de tuberculose».

14) Celui qui meurt en défendant ses biens.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam): «Celui qui est tué alors qu’il défend ses biens est un martyr comme celui qui est tué alors qu’il défend sa foi ou sa vie». (Majmû’ Al-Zawâ’id (2/317) et (5/301).

15) et 16) Celui qui meurt en défendant sa religion et sa personne.
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui meurt en défendant ses biens meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa famille meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa religion meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa personne meurt martyr». (Rapporté par Abû Dâwud (2/275), Al-Nasâ’î, At-Tirmidhi et Ahmad selon Sa’îd b. Zayd et sa chaîne de narrateurs est authentique).

17) Celui qui meurt en faisant la garde sur le sentier d’Allah, meurt martyr.
Le prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Monter la garde un jour et une nuit est meilleur que jeûner et prier tout un mois, et s’il meurt, il lui sera compté les mêmes actions que celles qu’il effectuait ; Sa subsistance lui est dispensée et il est à l’abri de l’épreuve». (Rapporté par Muslim (6/51), Al-Nasâ’î (2/63), At-Tirmidhî (18/3), Al-Hâkim (2/80), Ahmad (5/440 et 441) selon Salmân Al-Fârisî).

18) Mourir durant l’accomplissement d’une bonne action.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Celui qui dit : « Il n’y a pas de dieu en dehors d’Allah » avec la seule intention de complaire à Allah accédera au paradis. Celui dont le dernier acte est une aumône accédera au paradis». (Rapporté par l’imam Ahmad, 22813).

19) Celui qui est tué par un dirigeant oppresseur après lui avoir donné des conseils.
Conformément à la parole du Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) qui a dit: «Hamza b. ‘Abdul-Mutalab est le maître des martyrs, et aussi toute personne qui va chez un dirigeant oppresseur pour lui ordonner (le bien) et lui interdire (le blâmable) et qui ensuite se fait tuer».

Ces signes sont de bons indices qui traduisent la bonne fin. Cependant nous n’en déduisons pas qu’une personne déterminée accédera au paradis, à moins qu’il s’agisse de quelqu’un en faveur duquel le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a fait un témoignage dans ce sens, comme c’est le cas des quatre califes rashidun (Abou Bakr As-Siddiq, Omar ibn al-Khattâb, Othmân ibn Affân , Ali ibn Abi Talib).

Qu’Allah (subhannou wa ta’ala) nous accorde une belle fin !

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : « Les députés votent une loi qui protège les corrompus » .

uite à cette nouvelle loi qui protège les corrompus, des rassemblements citoyens sont organisés à travers toute la France. Nous partageons avec vous les villes à travers la France qui participeront à ce rassemblement contre la corruption qui aura lieu ce dimanche 19 février.

A Angers Place du Ralliement à 15h,
A Bourg-en-Bresse Place de la mairie à 15h,
A Lyon Place Bellecour à 15h,
Orléans à 15h Place du Martroi.,
A Clermont-Ferrand à 15h Place de Jaude.,
A Paris : Place de la République à 15h,
A Toulouse : Place du Capitole à 15h,
A Marseille : Devant la mairie,
A Rennes : Place de la mairie à 15h,
A Bordeaux : Place de la République à 15h,
A Montpellier : Place de la Comédie à 15h,
A La Rochelle Samedi 18 février à 16h Place de Verdun,
A Rouen : Place de l’hôtel de ville à 15h,
A Bordeaux : Place de la République à 15h,
A St-Omer : Grandplace de St-Omer à 15h,
A Sens à 11 h Place de la République,
A Toulon à 15h Place de la liberté.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le leader mondial des fonds indiciels basés sur l’or certifié Charia compatible.

L’agence de presse Reuters rapporte que SPDR Gold Trust vient de déclarer mercredi qu’il était certifié conforme aux principes de la finance islamique. Cette déclaration doit permettre de stimuler la demande de lingots auprès des investisseurs musulmans.

SPDR est un fonds indiciel côté en bourse, première réserve mondiale d’or privée détenant 836,7 tonnes de lingots d’une valeur de 33 milliards de dollars. Les fonds indiciels cotés ont pour caractéristique de reproduire les variations d’un indice d’actions, d’obligations ou encore de matières premières, ce qui est le cas du fonds SPDR Gold Trust qui reproduit la variation du cours de l’or.

Au 1er Janvier 2016, les banques centrales détenaient environ 20 % des réserves d’or mondiales soit exactement 32 702 tonnes d’après leurs déclarations. World Gold Trust Services, filiale du World Gold Council (WGC) qui est l’organisation chargée du développement du marché de l’industrie aurifère, a indique dans un communiqué à Reuters que le fonds avait reçu la certification de la société malaisienne Amanie Advisors, un cabinet de conseil Charia spécialisé en finance islamique. Ce fonds est donc maintenant conforme au dernier standard aurifère de l’Organisation de Comptabilité et d’Audit des Institutions Financières Islamiques (AAOIFI) récemment adopté.

Selon un rapport du WGC, l’année dernière, la demande d’investissement pour l’or a augmenté de 70 % et les fonds indiciels côtés basés sur l’or ont connu une augmentation de 532 tonnes, la deuxième meilleure année jamais enregistrée après l’augmentation de 646 tonnes en 2009.

Cependant, toujours selon le même rapport, la demande de lingots d’or et de pièces a chuté au Moyen-Orient de 71 %, en 2016, et celle des bijoux de 15,6 %. Les analystes estiment que les acheteurs du Moyen-Orient ont fait des transactions en or bien avant que le dernier standard aurifère de l’AAOIFI ne soit publié. Par conséquent, ils estiment que cette annonce ne devrait pas avoir de conséquence rapidement observable au niveau de la demande mondiale.

Néanmoins, cela facilitera aux institutions financières islamiques l’accès à l’actif refuge en cas de mouvements brusques sur les marchés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un érudit égyptien estime que boire de la bière n’est « pas haram ».

Peu importe la bière, pourvu qu’il n’y ait pas l’ivresse… Cette pensée pour le moins iconoclaste, mais qui se défend d’être enivrante, émane d’un éminent savant égyptien, Khaled El Gendy, un sage parmi les sages siégeant au sein du Conseil suprême des Affaires islamiques.

Pour cette grande figure de l’islam au pays des pharaons, tout est question d’interprétation quand on lit le Coran. C’est à la lueur de l’école hanafite qu’il s’éclaire pour estimer que certains alcools, telle la bière, ne tombent pas sous le coup du « haram », aussi longtemps que leurs effluves grisantes ne deviennent pas étourdissantes.

« La bière n’est pas haram, puisqu’elle n’est pas produite à partir de raisins ou de dates. Elle devient haram si elle est consommée en grande quantité, jusqu’à l’état d’ébrieté », a-t-il déclaré sur la chaîne DMC TV en se référant à un érudit et juriconsulte émérite de l’école Hanafite, Abou Hanifa un-Nu’man ibn Thābit, appelé le Grand Imam, tant il faisait autorité en matière de Charia, la législation islamique.

Devant les caméras de la chaîne égyptienne Attahir, Khaled El Gendy a étayé ses dires en s’appuyant sur un verset du Coran : « O Croyants ! N’approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites (…) » sourate 4 « Les Femmes » – verset 43.

Tout est dans la nuance interprétative aux yeux de ce haut dignitaire religieux qui invite à ne pas prendre cette injonction divine au pied de la lettre, mais à la traduire de manière plus subtile et moins définitive. Autrement dit, si, entre l’alcool et l’ivresse, il ne fallait en blâmer qu’un, seule la deuxième serait à proscrire formellement.

De là à penser qu’il pourrait reprendre à son compte le célèbre slogan de santé publique « boire avec modération », il y a un pas que l’on ne s’autorisera pas toutefois à franchir…

En tout cas, à l’autre bout de la planète, à Sydney, la conception libérale, et non moins controversée, de l’alcool en islam à laquelle se réfère Khaled El Gendy fait écho chez un autre imam égyptien, Sheik Rashid Mustafa. Ce dernier s’en fait même le chantre, au même titre qu’il considère que le port du voile n’est pas obligatoire.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Le Hamas rejette l’offre d’une aide économique à Gaza proposée par Israël, en échange de l’arrêt du terrorisme.

Un responsable du Hamas a rejeté vendredi l’offre d’une aide massive à la bande de Gaza en échange du renoncement du groupe islamiste aux roquettes et aux tunnels terroristes, proposée la veille par le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman.

« Si Gaza avait voulu être comme Singapour, il l’aurait fait déjà », a déclaré le porte-parole du Hamas Mahmoud al-Zahar, selon les médias israéliens.

Le porte-parole a également déclaré que l’appel lancé par Lieberman pour que le Hamas rende les corps des deux soldats israéliens et trois civils israéliens retenus en captivité en échange d’une prospérité économique était déplacé.

Se référant aux terroristes palestiniens détenus en Israël, Zahar a déclaré que le Hamas ne libérera les captifs que lorsqu’Israël libérera « tous les combattants héroïques palestiniens de toutes les factions ».

A l’occasion du lancement du nouveau du COGAT (Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires), l’organisme du ministère de la Défense qui sert de liaison entre Israël et les territoires palestiniens, Lieberman a proposé aux habitants de Gaza de mettre en œuvre des moyens pour développer la prospérité économique de l’enclave palestinienne, si le Hamas renonçait à la violence contre Israël.

« Au moment où le Hamas abandonnera les tunnels et les roquettes, nous serons les premiers à investir et à construire un port maritime, un aéroport et des zones industrielles », a déclaré Lieberman. « Nous sommes en mesure de créer immédiatement environ 40.000 emplois pour les résidents de Gaza », a-t-il renchéri.

Liberman a également déclaré que l’organisation islamiste devrait accepter de renoncer aux tunnels terroristes transfrontaliers, aux roquettes », et « bien sûr, et c’est la première étape et la plus importante, [faciliter] le retour des corps de nos soldats et des citoyens israéliens prisonniers du Hamas ».

Selon plusieurs sources, le Hamas tient en otage trois hommes israéliens qui ont traversé Gaza de leur propre gré: Avraham Mengistu, Hisham al-Sayed et Juma Ibrahim Abu Ghanima, dont la présence à Gaza n’a pas été confirmée. Le Hamas détient également les corps des soldats israéliens Oron Shaul et Hadar Goldin, morts au combat durant la guerre de Gaza de 2014.

Israël a retiré en 2005 toutes ses troupes et civils de la bande de Gaza, où vivent près de 2 millions de Palestiniens. Depuis 2007, l’enclave est gouvernée par l’organisation terroriste du Hamas après des élections et un coup de force mené contre le Fatah.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La France coupable de crimes contre l’humanité en Algérie? La LADDH prête à porter plainte.

Alors que l’Algérie commémorait cette semaine le 57e anniversaire des premiers essais nucléaires français dans le Sahara en 1960, la LADDH (Ligue algérienne de défense des droits de l’homme) a annoncé qu’elle allait porter plainte contre la France pour crime contre l’humanité auprès de la Cour pénale internationale de La Haye.

Cette semaine l’Algérie commémore le 57e anniversaire des essais nucléaires français dans le Sahara. Pour la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH), c’est aussi l’occasion d’évoquer le sujet des indemnisations qui devraient être versées par la France aux victimes des essais nucléaires. Accusant cette dernière de crime contre l’humanité, la LADDH se dit déterminée à porter plainte auprès de la Cour pénale internationale de La Haye.

« Il était temps pour notre ONG d’utiliser des armes juridiques pour défendre les droits des victimes algériennes. La LADDH porte plainte contre la France pour crimes contre l’humanité pour plusieurs raisons: les conséquences sur l’environnement et les populations, et les conséquences morales. Nous voulons que toute la lumière soit faite sur ces répercussions. Jusqu’à présent, on ne sait pas exactement ce qui ce qui se passe à Reggane et à Tamanrasset (les deux lieus des essais nucléaires, ndlr). Les radiations sont toujours actives, elles peuvent continuer pendant 3 000 à 4 000 ans. Nous saisissons donc le tribunal de La Haye pour dénoncer l’inconscience de la France », a déclaré Houari Kaddour, secrétaire national de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme dans une interview exclusive à Sputnik.

Si la question de l’indemnisation des victimes est régulièrement mise en avant, l’emploi de la notion de crime contre l’humanité à ce sujet semble, lui, relativement nouveau.

En effet, entre 1960 et 1996, la France a effectué plus de deux cents essais nucléaires, d’abord dans le désert algérien puis en Polynésie française, dont les répercussions sur les populations locales et l’environnement seraient préoccupantes: la LADDH parle de dizaines de milliers de victimes directes et même de centaines de milliers de victimes indirectes en Algérie, touchées par des cancers et des malformations. L’été dernier, des Polynésiens avaient déjà déposé une plainte similaire.

Les objectifs de cette initiative lancée par la LADDH sont à la fois concrets et symboliques:

« Le premier objectif [de cette plainte], c’est d’obtenir que l’État français [décontamine] les sites. Deuxièmement, la France doit arrêter de croire qu’elle peut commettre des crimes sans être jugée », explique M. Kaddour.

En même temps, tout en accusant la France et prônant la restitution de la justice, M. Kaddour insiste sur le fait que la LADDH ne veut pas rentrer en conflit avec la France.

« Ce qu’on veut, c’est que l’humanité vive en paix », insiste-t-il.

Récemment le candidat à la présidentielle en France, Emmanuelle Macron était en déplacement en Algérie où il a également évoqué la colonisation française en général et parlé de crime contre l’humanité.

Pour M. Kaddour, il n’y a rien d’anormal dans cette déclaration:

« Il faut que les Français fassent face à la vérité au regard de la morale et de l’histoire, pour permettre à nos deux nations, l’Algérie et la France, de vivre en paix. Je crois qu’il est temps que les Français et les Algériens abordent tous les problèmes, pas seulement le problème des essais nucléaires», conclut-il.

Le Forum national algérien sur les tests nucléaires français dans le Sahara algérien s’est déroulé à Alger à l’occasion du 57e anniversaire du premier essai nucléaire aérien dans le Sahara algérien le 13 février 1960 dans le cadre de l’opération « Gerboise bleue ». Initialement estimée à 13 kilotonnes, la puissance de cette explosion effectuée à Hammoudia, à 50 km de Reggane, a atteint 60-70 kilotonnes, soit trois fois celle de la bombe d’Hiroshima. Elle a entraîné la projection de radiations dans une zone de 200 km de large et de 100 km de long, alors que les habitations les plus proches se trouvaient à seulement 70 km.

Trois autres essais intitulés « Gerboise blanche », « rouge » et « verte » se sont déroulés dans le sud-ouest de l’Algérie en avril 1960. Plus tard, la France a mené 57 autres essais. Après l’indépendance de l’Algérie, en 1962, 13 essais souterrains ont eu lieu dans le cœur rocheux de la montagne d’In Ecker jusqu’en 1966.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Belgique : Lutte antiterroriste: faut-il donner plus de pouvoir aux bourgmestres ?

La commission terroriste du Parlement propose que les bourgmestres puissent fermer les lieux publics s’ils suspectent des liens avec le terrorisme. Cela concerne notamment certaines mosquées. Certains bourgmestres estiment qu’ils n’ont pas toutes les données pour le faire et préfèrent laisser ce rôle au parquet. Un reportage de Mathieu Langer et Marc Evrard.

Les bourgmestres pourraient bientôt avoir le pouvoir de fermer des lieux publics, s’ils les soupçonnent d’être en lien avec une activité terroriste. La proposition vient de la commission terroriste du Parlement, mais ne fait pas encore consensus. Fermer un établissement qui présente un risque pour la population, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, l’avoue : après avoir récolté les informations du parquet, il n’a pas pris cette décision à la légère. Hier, à l’hôtel de police, il rencontrait les membres d’une mosquée réputée pour ses prêches radicaux. « Lors de cette réunion, j’ai eu l’occasion de leur expliquer pourquoi j’avais pris cette décision. Il y avait d’abord un problème de sécurité dans le bâtiment, et une deuxième décision de fermeture pour faits liés au terrorisme », explique Willy Demeyer. Car en cas d’indice sérieux, les bourgmestres verraient leur pouvoir étendu en matière de contrôle de lieux dit suspect. Plus question de prétexter des manquements urbanistiques d’insalubrité.

Trop de responsabilités.

« On est obligés de ne pas aborder la problématique de front, et si cette proposition de loi passe ça permettra en effet de faciliter la possibilité de fermer ces lieux » dit Denis Ducarme, un membre de la commission terrorisme à la chambre. Mais pour certains bourgmestres, ces dispositions leur donnent trop de responsabilités: « Je pense que c’est le parquet qui doit prendre cette décision, parce que c’est évidemment une décision très difficile à prendre, et qui expose les bourgmestres plus que de raison. Ce serait beaucoup mieux que le parquet endosse cette responsabilité, sur base de ses propres jugements », affirme le bourgmestre de Liège. Une idée que Denis Ducarme veut contrer : « Si le bourgmestre veut se faire encadrer par un soutien de son collège pour ne pas être seul dans cette démarche, il peut le faire, et on en discutera tout à l’heure en commission ».

A Liège, si la mosquée reste fermée, d’autres rencontres avec ses membres et les autorités sont prévues dans les prochaines semaines, afin d’évaluer la situation.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Série d’événements populaires en soutien à Al-Qiq
.
43 palestiniens interdits de voyager la semaine dernière
.
Démolition d’une maison jérusalémite à Silwan
.
Un officier de police palestinien grièvement blessé dans un accident de voiture
.
L’occupation convoque le père de deux martyrs
.
L’occupation prend d’assaut Ramallah et convoque 2 jeunes
.
Inauguration du Forum sur Jérusalem à Gaza
.
150 colons israéliens envahissent la vallée du Jourdain
.
Les habitants d’Hébron demandent la levée du blocus
.
L’occupation réprime les marches hebdomadaires à Na’lin et Kafr Qadoum
.
Une pétition appelle la Grande-Bretagne à présenter des excuses pour Balfour
.
Les colons envahissent Sebastia à Naplouse
.
La situation sanitaire des prisonniers palestiniens se détériore
.
L’occupation attaque le village d’Awarta au sud de Naplouse
.
4 blessés dans des affrontements avec l’occupation à Tako’a
.
Appels palestiniens à boycotter les produits sionistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 16 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 16 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


En route vers le zéro déchet ? Rêve ou réalité ?

Ajib s’est interrogé aujourd’hui sur un mode de vie très en vogue ces dernières années, et ce partout dans le monde. En effet, le zéro déchet compte de plus en plus d’adeptes voulant revenir à un minimalisme assumé au quotidien.

Nombreuses sont les personnes et les musulmans qui s’écartent de la sur-consommation et souhaitent réduire leur production de déchets jusqu’à en venir au zéro déchet. Alors nous avons interviewé, pour vous, Mahdiya de l’association Materner avec un grand Aime pour comprendre ce qui pousse nos frères et sœurs à suivre cette façon de vivre.

Très active partout en France pour la promotion du maternage proximal à la lumière de l’islam, l’association Materner avec un grand Aime comporte plusieurs antennes à travers l’hexagone pour réunir les mamans sur des thématiques différentes qui leur permettent d’échanger sur leurs difficultés et leurs expériences au quotidien.

L’alimentation saine, l’écologie, les modes de vies dits alternatifs tels que la simplicité volontaire sont abordés pour s’entre aider et apprendre ensemble. Beaucoup d’entre elles ont fait ce choix du zéro déchet. Voyons ce qu’elles en pensent :

Ajib : Y a t-il eu un événement particulier vous incitant à prendre une telle décision, l’envie de changer de mode de vie comme beaucoup de personnes ? Est-ce un ras le bol de la société actuelle et son incitation à la sur-consommation ?

Mahdiya : Pour ma part, c’est plutôt un long cheminement. Étant issu d’une famille sensible à l’environnement, l’écologie, l’alimentation saine … j’ai grandi avec ces valeurs. C’est lorsque j’ai fondé ma propre famille que cela a pris plus d’importance et que j’ai réalisé la nécessité de mettre en pratique mes valeurs. Le ras le bol de cette société de consommation en est bien sûr une des causes, ou plutôt l’envie de m’en démarquer.

A : Qu’est-ce, pour vous, le désencombrement ?

M : Le désencombrement est avant tout une décision de changement et d’action consciente. En effet pour effectuer un réel désencombrement «matériel» cela passe, avant tout, par un désencombrement mental, (…)des habitudes de consommation que nous avons et de nos «croyances» en terme de besoins. En effet, nous nous créons des besoins qui n’en sont pas, faire le tri passe donc par faire la part de ce qui nous est réellement nécessaire et ce qui ne l’est pas. C’est une prise de conscience globale.

A : Quel est le lien de ce dernier avec le mouvement Zéro Déchet ? Le premier mène t-il forcément à l’autre ?

M : L’un ne mène pas nécessairement à l’autre mais y tend indéniablement. En effet, lorsque nous commençons à faire le tri, à viser le minimalisme, on s’aperçoit rapidement que nous produisons excessivement de déchets et que ceux-ci ne sont pas tous recyclables. Après avoir fait le tri dans notre maison, nous nous retrouvons avec un tas d’objets, on peut en donner à des proches, des associations, mais certains iront inéluctablement à la déchetterie. Ceci peut amorcer une envie de tendre au zéro déchets.

Ceci dit le zéro déchet à proprement parlé est parfois difficile à atteindre tant tout ce que nous achetons est sur emballé. Dans certaines grandes villes, il existe des magasins «tout en vrac» mais il est parfois difficile d’acheter tout ce dont nous avons besoin de cette façon. Néanmoins on peut réduire le plus possible en favorisant les achats sans emballage, achetant ses légumes sur le marché, prenant des sacs réutilisables, minimisant les produits transformés et optimisant le fait-maison (et ce dernier pour de multiples raisons). Trier ses déchets, faire son compost ( même sur son balcon pour les plantes de la maison ) enfin, pleins de petites habitudes qui permette de réduire grandement nos déchets.

A : Une meilleure compréhension de l’islam aide t-elle, à votre avis, à mieux comprendre le raisonnement du zéro déchet ?

M : Oui, pour moi c’est certain. L’islam nous invite à un mode de vie simple et sain. De nombreux hadiths et versets coranique nous montrent l’importance de la simplicité mais aussi du respect de la planète sur laquelle Allah nous a placé tel ses lieutenants, et quelle grande responsabilité. Lorsque nous comprenons cela, nous ne pouvons pas, me semble t-il, rester indifférent à l’écologie et aux conséquences de notre mode de vie sur notre environnement.

Les déchets que nous produisons ont une conséquence sur la flore, la faune, mais aussi sur les êtres humains. Des personnes se retrouvent à trier nos déchets dans des conditions inhumaines à l’autre bout de la planète. Nos déchets flottent un peu partout en mer ayant même créé un «continent». Quand nous savons que le simple fait de ramasser une chose qui gêne sur la chaussé est un bien dans notre religion, que penser du fait de produire ce qui encombre et détruit la planète terre, causant du tord à l’ensemble des créatures d’Allah. Il semble cohérent de dire que ceci n’est pas dans la ligne de conduite de l’islam. Ainsi souhaiter produire moins de déchets devient comme une évidence.

A : Comment ce mode de vie peut-il changer la vie des musulmans en mieux ?

M : Tout d’abord adopter un mode de vie minimaliste est, comme je le disais précédemment, plus en adéquation avec les valeurs de l’islam. Ainsi faire de tels choix de vie permettront, je pense, à tout musulman de se sentir plus en accord avec ses valeurs. Aussi, cela permet de se détacher de la dounia et d’apprendre à se contenter de peu à l’exemple du prophète Muhammad (sala allahu alahi wa salam) qui a toujours su se satisfaire du minimum.

Le musulman qui tend vers un mode de vie plus simple aura tendance à vouloir échanger avec ses pairs, que ce soit pour le dons d’objets, le troc, l’apprentissage de nouvelles compétences comme le jardinage, la confection de produits home-made etc. Ainsi je pense que c’est un facteur de sociabilité positive.

A : Qu’est-ce qui rebute le plus les gens que vous avez rencontré pour opérer le changement dans leur vie de consommateur musulman?

M : Je pense que ce sont des appréhensions basées sur le changement. Le changement fait peur de manière général. Les questionnements sont nombreux: vais-je manquer de quelque chose? Vais je devoir sacrifier mes loisirs? Etc. Ses interrogations sont compréhensives mais infondées. En effet, il ne s’agit nullement de se brimer et de se sentir démunis. Viser plus de simplicité n’est pas synonyme de dépouillement.

Il ne s’agit pas de cesser de consommer, comme certains le pensent, mais de consommer moins et différemment.

A : Peut-on vivre en harmonie entre un mode de vie classique de consommateur lambda et une très bonne compréhension de l’islam? Ou cette dernière amène t-elle forcément, pour vous, à revoir le rapport que l’on entretient avec les objets et la consommation en général ?

M : Oui nous pouvons continuer de consommer, disons, sans éthique et très bien comprendre l’islam, mais, dans ce cas, je pense, et cela n’engage que moi, qu’il y a alors une part de compréhension non appliquée.

Je crois, en effet, qu’une bonne compréhension de l’islam mène inévitablement à un changement dans notre mode de consommation et ce, pour diverses raisons. La consommation excessive est un gaspillage de nos biens ce qui est désapprouvé en islam.

Posséder n’est pas un tord en soit, le fait de se faire plaisir de temps en temps ne me semble pas à bannir, encore une fois l’objectif n’est pas de se rendre la vie difficile, et ce n’est pas non plus ce qu’encourage l’islam.

Je suis convaincue qu’il s’agit d’un cheminement et qu’en prenant conscience du peu d’importance des biens matériels(…)Plus nous évoluons spirituellement, plus nous viserons la simplicité et le partage. C’est du moins le processus que j’ai pu observer chez de nombreuses personnes.

A : Que conseilleriez-vous à ceux qui voudraient se lancer ?

M : Pour se lancer dans cette démarche, dans un premier temps, j’invite, in cha Allah, à prendre le temps de se poser les bonnes questions et de se les poser en famille. L’idéal serait que le changement s’amorce par tous ses membres. En effet, si l’on souhaite un changement durable, il est bon d’échanger avec nos conjoints respectifs et d’avoir une ambition commune allant vers le sens de la simplicité volontaire. Pourquoi ? Tout simplement car cela permettra de se motiver, de rappeler à l’autre ses objectifs dans les moments de faiblesses ou de « craquage » face à l’appel de la société de consommation. Inculquer ses valeurs à nos enfants est aussi une clé de la réussite sur la voie de cet engagement car nous souhaitons être de véritables exemples pour eux.

Il est clair que c’est vraiment lors de nos voyages que nous nous sommes aperçus que nous pouvions vivre avec peu. Nous voyageons, généralement, avec 2 sacs à dos pour 5 membres dont un bébé ! C’est ce vers quoi nous souhaitons tendre : des voyageurs sur terre comme nous le transmets le prophète (sallalahou alayhi wa salam). Il y a des habitudes qui sont souvent tenaces et le cheminement n’est pas linéaire, mais il faut savoir prendre le temps de s’arrêter et de se remettre en question régulièrement .

Et vous, cher lecteur, seriez-vous tenté d’amorcer le changement ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada: Il offre le repas aux pauvres.

L’information nous provient de Globalnews.ca

Yahya Hashemi propriétaire d’un restaurant à Montréal offre généreusement le repas aux nécessiteux se rendant dans son restaurant.

Il a commencé en offrant le menu à ceux qui ne pouvaient payer. Maintenant, comme nous le rapporte le journaliste Mike Armstrong, il a touché le coeur de milliers de gens qui s’arrêtent dans son restaurant pour faire des dons afin de participer à la bonne action.

L’information a rapidement fait le tour du monde.

Allah nous enseigne dans le Coran:

Ils t’interrogent : « Qu’est-ce qu’on doit dépenser ? » – Dis : « Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les pères et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait ».
Sourate Al-Baqarah (Verset 215).

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


La procrastination : ne reportons plus le bien à demain !

La procrastination, c’est cette maladie que l’on connaît tous. Ce besoin de toujours reporter au lendemain ce que l’on pourrait faire aujourd’hui. Une envie irrésistible de se dire que l’on a encore le temps, que rien ne presse. Et s’il en était autrement ? Et si l’on pouvait vivre avec une baraka infinie qui nous ferait organiser notre temps ? La procrastination ne s’élimine pas de notre comportement en un coup de vent. Alors comment faire pour trouver la solution à cette mauvaise manie ?

Comprendre pour changer.

Pourquoi est-ce que je me comporte ainsi ? Y a t-il une explication à cette habitude de toujours reporter à plus tard ce que je dois faire ?

Si la réponse se trouve dans la simple envie de ne rien faire car confiant en mes capacités à rebondir face à toutes situations, je devrais prendre garde. Le Coran et la Sunna de notre Prophète, paix et salut sur lui, nous rappelle l’histoire du noble compagnon Ka’b Ibn Malik, qu’Allah soit satisfait de lui, et de son retrait en arrière lors du départ pour la bataille de Tabuk.

Ce pieux compagnon s’est lui aussi laissé séduire par le temps en sortant profiter des fruits frais et de l’ombre de la région au lieu de sortir préparer son équipement pour la bataille. Quand tous prirent chemin et suivirent le Prophète, paix et salut sur lui, Ka’b Ibn Malik, qu’Allah l’agrée, crut avoir le temps de les rejoindre.

(…)Le messager d’Allah, paix et salut sur lui, s’était préparé ainsi que les musulmans avec lui. Quant à moi, je sortais chaque jour pour m’équiper mais je rentrais sans n’avoir rien fait, me disant à chaque fois que je pourrais le faire l’heure venue(…).
Boukhari et Mouslim.

Déception, et courroux du Prophète Mohamed, sallaLahi alayhi wa ssalam, avant l’acceptation de son repentir par Allah.

Et Il accueillit le repentir des trois qui étaient restés à l’arrière, si bien que toute vaste qu’elle fut la terre leur semblait exiguë(…).
Coran Sourate 9, Verset 118.

Voilà à quoi mène la procrastination.

Dans notre cas, plus de révélation de notre Seigneur de nos jours. Ne jouons pas avec le temps.

Si la réponse à cette question «pourquoi est-ce que je reporte toujours tout au lendemain ?» se trouve dans la frustration face à trop de sollicitations, il y a la possibilité de mettre en place certaines choses pour ne pas se sentir submergé par les responsabilités et ce afin de comprendre ce qui me pèse.

Mais toujours se poser ces questions : Ai-je vraiment le temps devant moi? Qui me le garantit ?

Agir plutôt que de subir.

Où sont mes responsabilités ? Où est la part de mes libertés ? Une fois la problématique posée, répertorier mes actions à faire, même les plus minimes pour visualiser l’écoulement du temps et les tâches à faire est un bout de solution.

Avoir sous les yeux un tableau ou un cahier, peu importe, permet de relativiser et ne pas se sentir lourd intérieurement. Extérioriser le fardeau d’une journée peut alléger le moral et nous aider à prendre conscience de nos emploi du temps pour mieux répartir ce que l’on a faire. Même si ce n’est que temporaire.

Agir pour ne pas subir, même à petits pas comme nous l’enjoint la Sunna :

L’œuvre la plus aimée auprès d’Allah est celle qui perdure même si elle est minime.
Boukhari et Mouslim.

Visualiser son objectif pour l’atteindre inchaAllah.

Se poser les bonnes questions, certes, est efficace. Avoir et renouveler son intention, sa niyya, est par contre primordial. Car dans le fond, pourquoi est-ce si important de ne pas toujours tout reporter à demain ?

Le temps sur lequel Allah ta’ala jure à plusieurs reprises dans le Saint Coran est une ressource sacrée mis à notre disposition par le Tout Miséricordieux.

La satisfaction d’Allah est notre véritable objectif numéro 1 sur terre, et, y œuvrer fait partie de nos priorités. Que ce soit en tant que musulman avec ses adorations, père ou mère de famille et les responsabilités que cela implique, travailleur ou même étudiant, notre temps est une amana, dont nous aurons à rendre des comptes.

Toujours garder en tête l’agrément d’Allah recherché pour s’y attacher et tout faire dans cet objectif suprême. Comment continuer à gaspiller notre temps pertinemment ?

Qu’Allah fasse que chacun de nos petits changements pour éviter la procrastination soit accepté comme œuvre durable et sincère. Amine.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une exposition sur « la mode en islam » organisée en 2018.

La mode en islam a été au coeur des discussions en 2016. Elle sera justement le sujet de la prochaine exposition au Young Museum à San Francisco en 2018.

Une exposition appelée « The Fashion of Islam ».

Ainsi il sera question de hijab, de voile ou de foulard, selon les mots qui seront utilisés. Après avoir consacré ses lieux à des stylistes et créateurs connus, le Young Museum ouvre ses portes à la mode islamique. Le thème sera traité sous différents angles opposant forcément la croyance religieuse à l’extravagance que certaines tenues peuvent refléter. Un tour d’horizon est également au programme pour distinguer les différences culturelles à travers les pays et les évolutions au cours du temps. L’exposition consacrera aussi une partie au burkini.

En 2018, la mode islamique devrait donc attirer les foules à San Francisco. Mais cette exposition aura forcément aussi des détracteurs.

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Nathalie Goulet saisie le CSA après la polémique Farid Benyettou |

Nathalie Goulet a saisi le CSA après l’apparition de Farid Benyettou, mentor des frères Kouachi, sur plusieurs plateaux TV. L’homme, nouvelle attraction des médias qui sort un livre avec Dounia Bouzar, a choqué lorsqu’il a arboré fièrement devant les caméras son badge « Je suis Charlie ».

Pour Nathalie Goulet, il est question de respecter les familles des victimes qui ont dû être choquées par l’apparition du mentor des responsables de l’assassinat de nombreux rédacteurs du journal satirique Charlie Hebdo.

La sénatrice UDI est connue pour avoir également demandé une enquête sur les résultats de « déradicalisation » obtenus par Dounia Bouzar et sa célèbre association contre les sectes et la radicalisation. Bouzar avait avoué avoir touché des subventions astronomiques de la part de l’Etat avant de quitter son poste face aux critiques des experts.

Le nouveau duel entre Goulet et Bouzar est déjà en train de tourner à l’avantage de la première (à nouveau) puisque Farid Benyettou a fait savoir qu’il n’apparaîtrait plus devant les caméras.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Guerre au Yémen : près de 1 400 enfants tués et 2 140 blessés, selon l’Unicef.

Près de 1.400 enfants yéménites sont morts et quelque 2.000 écoles sont hors d’usage depuis l’escalade de la guerre au Yémen en mars 2015, a annoncé mercredi à Sanaa le Fonds de l’ONU pour l’enfance (Unicef).

Le pays fait face à une guerre civile entre le pouvoir en place, allié de l’Arabie Saoudite, et les tribus chiites houthis armées par l’Iran. Une guerre qui a déjà fait plus de 7 000 morts et a provoqué une famine dans le pays. Les première victimes restent les enfants qui n’ont même pas de quoi vivre et se soigner.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Irak : le camp des réfugiés oubliés par le monde.

Dans le camp de Sewdinan à l’est de Mossoul et au nord de l’Irak, les déplacés attendent parfois des heures pour recevoir des médicaments. Ils se sentent oubliés car l’approvisionnement est rare.

Depuis plusieurs mois, la ville de Mossoul est assiégée par l’armée irakienne, les milices chiites et les combattants kurdes indépendantistes du nord de l’Irak. Des combats violents les opposent à l’organisation jihadiste Etat Islamique qui tient la deuxième ville d’Irak depuis 2014.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Primaire de la gauche : des désaccords révélés lors d’un débat sans envergure .

Les sept candidats à la primaire de la gauche se sont affrontés, jeudi 12 janvier, pour leur premier débat télévisuel. Manuel Valls, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Jean-Luc Bennahmias, François de Rugy et Sylvia Pinel ont bien moins séduit les téléspectateurs que leurs adversaires de droite. Ils étaient près de 3,8 millions devant leur écran, soit 2 millions de moins que pour le premier débat de la primaire à droite.

Les candidats, qui ont tous déclaré Marine Le Pen du Front national et François Fillon des Républicains comme leur principal ennemi, ont présenté leur programme et étayés leurs propositions en matière d’économie, de lutte contre le chômage, des inégalités, du terrorisme et de la réforme des institutions. Le débat, qui manquait de dynamique, n’a pas été épargné par la presse. La palme revient au Figaro, qui a évoqué dans sa Une un « débat sans idée neuve » alors même, rapporte le HuffPost, que le débat ne commence véritablement.

Le revenu universel et l’état d’urgence divisent les candidats
Les principaux désaccords ont porté sur la prolongation de l’état d’urgence et le revenu universel, porté par Benoît Hamon. Réservée aux plus démunis âgés de 18 à 25 ans, cette mesure, qui repose sur le versement d’un revenu de base pouvant atteindre 750 euros mensuel, n’a pas séduit les candidats de gauche excepté Jean-Luc Benhammias, « Le revenu universel, c’est 400 milliards d’euros. Qui les paiera ? », s’est interrogé Vincent Peillon.

L’état d’urgence, ardemment défendu par Manuel Valls, divise les candidats. Benoît Hamon considère que les moyens en matière de sécurité dont dispose l’Etat peuvent protéger les citoyens sans cette mesure quand Arnaud Montebourg propose « la naissance d’un parquet national antiterroriste » pour la remplacer.

La déchéance de la nationalité défendue par Valls.

L’ex-Premier ministre, qui porte le bilan de François Hollande, a été taclé par plusieurs candidats à de nombreuses reprises, à commencer par Benoît Hamon qui lui a reproché d’avoir ouvert le débat autour de la déchéance de la nationalité, qui est le « seul regret » du chef de l’Etat.

Ce n’est pas le cas d’un Manuel Valls « fier » du bilan du quinquennat : « Cette loi, qui elle visait ? Elle ne visait pas les enfants de la République en fonction de leurs origines. Elle visait les terroristes en premier lieu, ceux qui s’en prenaient à leurs propres compatriotes. » « Cette mesure a heurté des millions de nos compatriotes qui étaient sensibles à l’égalité des citoyens devant la loi », a rappelé Benoît Hamon.

La loi Travail, que souhaite abroger entre autres Arnaud Montebourg, a aussi été défendue par Manuel Valls tandis que les fameux usages multiples du 49-3 par Manuel Valls n’ont pas échappé à Vincent Peillon, qu’il a qualifié comme « une culture du coup de force ». L’ancien ministre de l’Education natinale s’est lui-même attiré les foudres des internautes en parlant d’un soldat « d’origine musulmane », en référence à une des victimes de Mohamed Merah, le fils de Latifa Ibn Ziaten.

Le prochain débat de la primaire de la gauche, qui sera diffusé en direct dimanche 15 janvier sur BFMTV et iTélé, est attendu.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Karim Benzema offre à Zinedine Zidane un record d’invincibilité.

Quarante matchs consécutifs sans la moindre défaite ! C’est le nouveau record d’invincibilité pour un club de football espagnol et c’est le Real Madrid de Zinédine Zidane qui l’a établi dans la soirée du jeudi 12 janvier au terme d’une rencontre dingue sur la pelouse du FC Seville.

Karim Benzema a permis d’ajouter une nouvelle ligne au jeune palmarès mais déjà fourni de son entraîneur. En effet, alors que son équipe était menée 3 buts à 2, l’attaquant français a marqué un but exceptionnel dans la dernière minute du temps additionnel (93e).

Depuis le début de la saison 2016/2017, une partie des supporters et de la presse madrilène fait pression sur « Zizou » pour qu’il retire Karim Benzema du onze titulaire au profit du jeune espagnol Alvaro Morata formé au club. Le Lyonnais récompense une nouvelle fois par cet exploit, la confiance inébranlable accordée par son compatriote.

Zinédine Zidane, intronisé coach du Real Madrid il y a tout juste un an, fait ainsi tomber le record de son rival Luis Enrique, entraîneur du FC Barcelone. La dernière défaite du club madrilène remonte au 6 avril 2016 en Ligue des champions face à Wolfsburg, en Allemagne.

Depuis son arrivée à la tête de la « Maison blanche », le technicien français a remporté la Ligue des champions, la Supercoupe d’Europe et la Coupe du Monde des clubs.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Kathy Perry finance un clip contre la « normalisation de la haine », soutenant les musulmans américains.

Le 21 janvier, soit le jour qui suivra son intronisation, sonnera comme un de ces lendemains qui déchantent pour Donald Trump, alors que montera des rangs de la « Women’s march », à Washington, la clameur de protestation de plus de 200 000 femmes, parmi lesquelles la voix de la chanteuse Kathy Perry s’élèvera en faveur de la cause féminine, mais aussi contre le sexisme patenté, l’instrumentalisation de l’islamophobie et l’exacerbation de la haine qui sont la marque de fabrique du 45ème président des Etats-Unis.

Non contente de hausser le ton pour manifester sa vive désapprobation à l’égard du nouveau locataire de la Maison Blanche, la star américaine a également financé un clip d’utilité publique, résolument solidaire envers les musulmans américains, dénonçant une victoire et un mandat placés sous le signe funeste de la « normalisation de la haine ».

Et qui mieux que le réalisateur australo-japonais, Aya Tanimura, pouvait établir un parallèle historique censé provoquer l’électrochoc salutaire sur les consciences engourdies, voire aveuglées ?

Posté sur Youtube, avec le hashtag « #DontNormalizeHate », son court-métrage choc exhume un pan du passé peu glorieux de l’Amérique, quand, en février 1942, le président Franklin D. Roosevelt signa le décret 9066 autorisant la détention dans des camps militaires, entourés de barbelés, de près de 120 000 civils américains d’origine nippone, en représailles à l’attaque meurtrière de Pearl Harbour.

« Est-ce que l’histoire se répète ? ». La question, brûlante d’actualité, se pose avec acuité à l’heure où le populisme est au pouvoir dans le bureau ovale, et interpelle grandement à la vue de la femme âgée, Haru Kuromiya, 89 ans, qui apparaît à l’écran en sa qualité de grand témoin. « Toute ma famille a été fichée sur un registre », se souvient la principale protagoniste du film, en soulignant avec tristesse : « Nous avons été privés de nos droits constitutionnels ».

Mais il fallait frapper un grand coup pour marquer durablement les esprits, et pour ce faire, Aya Tanimura a eu une idée de génie. Glissée dans la peau de l’octogénaire japonaise, l’actrice pakistanaise Hina Khan, installée à Los Angeles, fait tomber le masque à la fin du clip, et le regard face caméra, exhorte les Américains à « ne pas laisser l’histoire se répéter » contre les nouveaux boucs émissaires livrés à la vindicte par Trump : leurs concitoyens de confession musulmane.

Ne regardant pas à la dépense, Kathy Perry, dont l’engagement politique a mûri et s’est renforcé au fil des mois, n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour que ce clip urgent et nécessaire puisse voir le jour, pour la plus grande satisfaction de Aya Tanimura.

« Comme nombre d’entre nous qui sommes choqués et terrifiés par les idéaux, la démagogie et la politique de Trump, Kathy Perry l’est particulièrement et a décidé d’agir concrètement », a-t-il confié, plein de reconnaissance envers la célèbre chanteuse, nommée aux Grammy Awards, pour avoir eu non seulement carte blanche sur le plan scénaristique, mais aussi un chèque en blanc sur le plan financier.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Muhammad n’est pas Mahomet et islâm n’est pas soumission.

Mahomet est la négation de Muhammad comme soumission l’est pour Islam. Le discours sur l’Islam requiert une attention particulière aux concepts, à leurs sens étymologiques, à leurs usages dans les textes fondateurs ainsi qu’à leurs développements.

Le simple recours aux traductions de vulgarisation non savantes, induit lourdement en erreur fut-ce pour une première approche superficielle. Notons que cette remarque est aussi valable pour d’autres approches et pour d’autres conceptions philosophiques.

C’est dans cette optique que nous allons tenter de rendre au terme Islâm le ou les sens qu’il déploie pour exprimer une conception et une attitude à la fois.

Le mot Islam, Al-islâm en arabe, a comme racine le verbe salima qui signifie au sens premier, non altéré, préservé en l’état premier, sain. D’où Al-salâm, Nom d’Allah dans le Coran : Sourate 59, verset , l’expression de la non-hostilité et de la paix « lorsqu’ils sont interloqués par les ignorants, ils disent salâmâ », Coran : 25, verset 63. Al-islâmdoncdétermine un étatde paix et l’expression de non-hostilité envers autrui. Ainsi, Le verbe aslamaqui exprime l’action de celui qui rentre en Islamexprime d’abord un état d’être, celui d’êtreentier, en paix avec soi-même. Ensuite celui dont les personnes ne redoutent ni son hostilité verbale ni physique, hadith « le muslim est celui dont les personnes restent saines de sa langue et de sa main ». Et principalement, celui qui, retrouvant la voix de sa nature première, hadith « Tout nouveau-né, naît selon la fitra… », fait acte volontaire d’adhésion à la voie qui mène vers Al-salâm, Allah le Sain.

L’idée de soumission pour désigner l’Islam est l’expression d’une variante retenue par certains commentateurs et qui reflète plus l’idéologie dominante de leur époque que le sens étymologique du terme ou l’usage conceptuel coranique et prophétique.

Il convient ici de rappeler que dans le Coran aussi bien que dans les traditions du Prophète, les trois termes Islâm, Imân et Ihsân désignent tous les trois la voie de l’Islam. Le mot Al-islâma été retenu comme générique, car il se rapporte à la base commune. Al-imân étant un degré avancé dans l’approfondissement spirituel et moral, alors qu’Al-ihsân représente une étape supérieure au niveau métaphysique.

Respectivement, Imân et Ihsân signifientavoir confiance en ou faire acte de foi et parfaire ou agir avec excellence. La soumission ne peut être retenue pour qualifier le terme Islam, car elle n’embrasse pas ses trois dimensions.

Un autre terme fort utilisé pour désigner le musulman dans les usages et dans les textes scripturaires est celui de ‘Abd, souvent traduit par serviteur ou esclave. Ainsi, ‘Abd-Allah donne esclave d’Allah ce qui renforce l’idée de soumission comme attitude du musulman. Alors que la racine ‘Abbada est un verbe qui signifie aplanir, rendre droit.

Dès la première moitié du 2eme siècle de l’hégire, Wâsil ibn ‘Atâ’ 131 / 748, considérer comme fondateur du mouvement, Al-Mo’tazila mouvement qui prône que l’usage de la raison est indissociable de l’intelligibilité du texte sacré ainsi que pour distinguer le message coranique des doctrines présentes au sein de la société musulmane.

« Leur doctrine est centrée sur deux principes : à l’égard de Dieu, principe de la transcendance et de l’unité absolue ; à l’égard de l’homme, principe de la liberté individuelle entraînant la responsabilité immédiate de nos actes », Corbin Henri, Histoire de la philosophie islamique, Gallimard, 1986, p.158.. La justice divine et la responsabilité individuelle fondent le principe de la liberté humaine, dès lors, c’est à travers ce prisme qu’au IIIe siècle de l’hégire, le célèbre traditionniste Al-Tirmidhi distingue entre al-ibâda et al-‘ubûdia ou al-‘ubûda. Al-‘ubûdiapour lui est l’état originel de la créature étant dans la dépendance et le besoin vis-à-vis de son créateur. Al-‘ubûdiadonc est l’état de la créature qui a pour correspond la seigneurie divine, al-‘ubûdia vsseigneurie d’Allah.

Également en tant que cheminement spirituel d’un point de vue soufi, al-‘ubûdiaserait la prise de conscience totale, de la pauvreté absolue de l’humain envers Allah l’Autosuffisant alors qu’ al-‘ibâdaserait l’expression de cette distinction et cette dépendance. Aussi, al-‘ibâdase nourrit de cette prise de conscience faute de quoi elle n’est qu’apparence sans vie ni souffle. Le livre des nuances ou de l’impossibilité́ de la synonymie. Kitâb al-mufâraqât, dans : kiâb khathm al-awlia, Othmân I. Yahyâ, I.C.B. 1965, p. 120.

Plus proche de nous, le contemporain et emblématique Nasr Hamid Abu Zayd, dans son livre, Le discours et l’hermétique, montre sans ambiguïté la prolifération de textes scripturaires affirmant le principe globalde liberté dans le projet islamique. La liberté individuelle dit-il, ne cesse pas en s’engagent dans l’Islam, le musulman demeure libre et non rendu esclave démuni de sa liberté et de son choix ce qui est l’essence même de son humanité.

Nasr Hamid Abu Zayd, (1949-2010), dont l’audace lui a valu l’exil de son pays en 1990, incompris et combattu par des esprits étroits ainsi que l’establishment académique en Égypte. Il a appliqué au Coran une étude littéraire et herméneutique dans ses travaux, condition nécessaire selon lui pour comprendre actuellement le texte coranique.

« Ceux qui font croire aux gens cela, font l’amalgame entre le concept antéislamique al-‘ubûdia, lié à l’organisation socialeet esclavagiste d’un coté, et le concept d’al-‘abâdiafaçonné pour décrire la relation Humain-Allah par le Coran. Ceux-ci ignorent que le pluriel de ‘abd est ‘abîd utilisé dans le Coran uniquement pour exempter Allah de l’injustice : sourate 3, verset 182, sourate 8, verset 51, 22, verset 10, sourate 41, verset 46, sourate 50, verset 29. Alors que l’usage coranique récurrent est ‘ibâd et non pas ‘abîd.», Al-khitâb wa al-ta’wîl,2000, Beyrouth et Casablanca, p.204-205.

Faire foi ou avoir foi est souvent exprimé par l’affirmatif dans les religions. À notre connaissance, l’Islam seul se distingue par une attestation qui s’annonce d’abord et avant tout comme une négation : Lâ, non. Ce nonqui traduit philosophiquement un double mouvement incessant, alternant la négation lâ et l’affirmation illâ. Ce mouvement anime une dialectique de la pensée, dans laquelle le croire n’est pas une simple installation confortable dans un dogme inerte. Ce nonencore, est la condition sine qua non pour attester l’Unité Absolue et absolument inatteignable.

Savoir dire non, c’est avant tout, savoir refuser la soumission.

Savoir dire non, c’est ce moment de recul pour s’approprier l’engagement. Savoir dire non, c’est aussi dire non, islâm n’est pas soumission.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Déguisés en prisonniers, des partisans de la fermeture Guantanamo arrêtés à Washington.

Plus d’une dizaine de militants, déguisés en prisonniers de Guantanamo, ont été interpellés lors d’une manifestation non autorisée à Washington, le 11 janvier, jour du 15e anniversaire de l’ouverture de cette prison.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Six demi-têtes de porc devant la future mosquée de Genlis.

A peine annoncé, le projet de la future mosquée de Genlis, rue de Dijon, irrite déjà les islamophobes. Ce vendredi matin, six demi-têtes de porc ont été découvertes suspendues sur les grilles d’une maison récemment acquise par l’Association Socioculturelle et Cultuelle des Musulmans de Genlis (ASCMG) pour en faire un centre cultuel et culturel. Des pièces de charcuterie ont également été lancées dans la cour, rapporte le site du quotidien Le Bien Public.

Un acte condamné par le président de l’association Yassine Boudebza, qui a déposé plainte et par le maire Vincent Dancourt. Ces derniers ainsi que la gendarmerie se sont rendus sur place. Une enquête pour provocation publique à la discrimination ou à la haine raciale a été ouverte par la procureure de la République de Dijon.

Dans la nuit du 12 au 13 janvier 2017, des têtes de porcs ont été accrochées sur la bâtisse acquise par l’ASCMG en fin d’année dernière et destinée à recevoir le centre Franco-musulman de Genlis. L’ASCMG a alerté les autorités dès 8 heures et les investigations ont débutées immédiatement.
L’ASCMG condamne ces actions abjectes, irresponsables et en opposition manifeste avec les valeurs républicaines et laïques de notre pays.
La Constitution en son article premier « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »
L’ASCMG a déposé plainte ce matin.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Hamas: Abbas est entièrement responsable de la crise de l’électricité
.
Cheikh Raed Salah sera libéré la semaine prochaine
.
La famille Nayef appelle l’AP et les factions à chercher la vérité sur la mort d’Omar Nayef
.
L’occupation cible les pêcheurs et des maisons à Gaza
.
69 arrestations enregistrées cette semaine en Cisjordanie et Jérusalem
.
Israël empêche des centaines de Gazaouis d’entrer à Jérusalem
.
Quatre Palestiniens arrêtés à Hébron
.
Confiscation de 4 dunums à Naplouse
.
La police israélienne ferme 4 magasins palestiniens
.
L’occupation confisque 3 989 dunums de terres palestiniennes à Naplouse
.
Des hommes armés ferment des routes principales à Naplouse
.
Prolongation de l’arrestation d’un jeune homme du Néguev
.
Le tribunal israélien prolonge la détention de deux mineurs palestiniens
.
Le Hamas salue l’initiative du président sud-africain de ne pas visiter Israël
.
2 500 logements prévus près de la maison du martyr Qanbar
.
Les autorités d’occupation refusent de délivrer le corps du martyr Abu Sourour
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com