MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 26 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 26 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Baisse du nombre de touristes: « le vrai problème, c’est l’attitude du Français ».

La France connait actuellement un problème de baisse du nombre de touristes. L’année 2015 avait connu un véritable boom avec 85 millions de visiteurs. Jean-Marc Ayrault annonce un chiffre bien plus timide pour 2016, 80 millions. Si les attentats expliquent cette chute, pour un auditeur de Radio Brunet, Laurent, il ne fait aucun doute que les Français sont également à mettre en cause. Ces dernières années, ils auraient perdu savoir-vivre et bonnes manières au profit d’une attitude générale morose et peu accueillante. Il fait état de Français recentrés sur eux-mêmes.

« Toute la France a été touchée par un ralentissement du tourisme et ce n’est pas juste le fait des attentats. Ils n’ont fait qu’empirer les choses mais le réel problème, c’est l’attitude du Français. Le Français est beaucoup trop indiscipliné, n’a plus aucun savoir vivre. Il est trop arrogant et parfois même violent. Le Français sait tout, a toujours tout vu, toujours tout fait mais n’est jamais allé plus loin que son arrêt de bus. Je vous parle en connaissance de cause parce que j’ai vécu 15 ans à l’étranger. J’étais écœuré quand je suis revenu ».

La culture française est riche encore faut-il la mettre en valeur et savoir raviver son patrimoine et le faire aimer aux autres…

islametinfo.fr
***


Attentat de Londres : la photo d’une jeune femme voilée déchaîne la fachosphère britannique, qui la traite de « monstre ».

La main posée sur la joue en signe d’effroi, il faut être aveugle ou aveuglé par la détestation de l’islam pour ne pas lire toute la détresse du monde dans le regard de cette passante voilée qui, quelques instants après l’attentat de Westminster, a été photographiée en train de traverser le célèbre pont au-dessus de la Tamise.

Un pont endeuillé, théâtre d’une tragédie insoutenable, où, comme l’illustre la photo ci-dessus et contrairement à l’interprétation abjecte qu’en ont faite des islamophobes de la pire espèce, une jeune femme revêtue d’un hijab marron apparaît visiblement catastrophée.

Traitée de « monstre » par la fachosphère britannique qui s’est déchaînée contre sa prétendue indifférence à l’égard de la victime, très entourée, qui gisait à terre, l’image odieusement diffamée et dénaturée de cette inconnue de confession musulmane a enflammé les réseaux sociaux.

Plusieurs internautes londoniens ont eu beau appeler à savoir raison garder et à observer la photo en toute objectivité, et non à travers le prisme de l’islamophobie, insistant sur le désarroi flagrant de la jeune femme et sur le fait que d’autres « Blancs », en proie à la sidération, ont eu la même réaction qu’elle, le mal était déjà fait.

L’étincelle qui a mis le feu aux poudres a été déclenchée de l’autre côté de l’Atlantique par un Américain, fier de l’être et plus fier encore de ses racines texanes. Sous le pseudo évocateur « Lone Star Texas », ce twittos qui est l’incarnation du patriotisme « trumpien » dans toute sa splendeur, s’est chargé d’embraser les esprits, à travers un florilège de tweets inflammables, dont voici deux extraits :

Cette « femme musulmane ne prête aucune attention à l’attaque terroriste, elle marche en passant à côté d’un homme en train de mourir, tout en vérifiant son téléphone. » #BanIslam (# interdire l’islam).

Ce à quoi une internaute lui a joliment rétorqué : « Regardez de plus près et vous verrez la détresse sur son visage. Je refuse de croire que vous ne pouvez pas voir au-delà de son foulard ».

« EUX- Nous. La principale différence entre les musulmans et les chrétiens ».

Craignant des représailles, certaines mosquées sont en train de renforcer leur dispositif de sécurité, à Londres particulièrement.

oumma.com
***


France : « Je ne sais pas qui est ce barbu ». Le journaliste Karim Rissouli visé par le racisme d’un proche de Fillon.

Son masque de la vertu se fissure de toutes parts, ça sent le roussi pour François Fillon, à mesure que les jours passent et qu’ils dévoilent son insondable duplicité, à l’aune d’un affairisme insatiable.

Rien décidément ne va plus dans le camp du châtelain de la Sarthe, ex-Premier ministre de la Sarkozie, enferré dans ses mensonges et sa victimisation pitoyables, si l’on en juge par le dérapage raciste, en roue libre, de l’un de ses proches soutiens, Jean-François Mancel, député « Les Républicains » de l’Oise.

« Je ne sais pas qui est ce barbu mais il n’est pas pour François Fillon !!! ça vous étonne ? », a tweeté hier soir le parlementaire revanchard, à l’issue de la prestation de Fillon dans « L’ Emission politique » sur France 2, en ciblant le journaliste Karim Rissouli. Ce dernier a immédiatement riposté, condamnant ce « racisme ordinaire ». « J’ose espérer que François Fillon dénoncera ce dérapage », a-t-il répliqué.

Pour paraphraser Jean-François Mancel en lui retournant le compliment :

Nous ne savons pas qui est ce gros raciste, indigne de son mandat, qui soutient aveuglément le candidat discrédité de la droite en pleine déconfiture, mais une chose est certaine : son islamophobie décomplexée en dit long sur la droitisation du Fillonnisme en plein naufrage…

oumma.com
***

Palestine : Les soldats israéliens arrêtent un enfant de 8 ans!

L’ONG israélienne B’Tselem a diffusé jeudi une vidéo montrant comment les soldats de l’armée d’occupation ont saisi un petit garçon de 8 ans pour l’obliger à dénoncer d’autres enfants susceptibles d’avoir lancé des pierres.

La scène se passe à al-Khalil (Hébron), la ville de Cisjordanie la plus durement touchée par la colonisation, où des milliers de soldats imposent un enfer quotidien à la population palestinienne.

La vidéo est le fruit de plusieurs scènes filmées dimanche dernier, de plusieurs angles différents, par des citoyens palestiniens équipés par l’ONG.

On y voit d’abord les soldats, commandés par un lieutenant, se saisir de l’enfant, puis ordonner à un adulte palestinien de traduire leurs instructions au jeune Soufiane Abou Hita.

La scène suivante montre effectivement l’enfant, tenu par les soldats qui le conduisent sur les toits de plusieurs maisons.

Puis un groupe de femmes palestiniennes approchent, crient à l’illégalité de l’arrestation –y compris au sens du code pénal de l’occupant-, et parviennent à arracher l’enfant apeuré des griffes de la soldatesque.

Interrogé par le quotidien Haaretz, un porte-parole de l’armée n’a pu que bredouiller un gros mensonge : à savoir, que Soufiane, bien que lui-même « suspect » aurait tout simplement été reconduit chez lui par l’armée la plus bienveillante du monde.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


« Encore un attentat islamiste, mais pourquoi ce sont toujours les mêmes ? »

La même question qui revient après chaque attentat commis par des individus se réclamant de l’Islam. Sommés de se justifier voire de s’excuser, les musulmans se retranchent derrière le fameux « ça n’a rien à voir avec l’Islam ». Non, la réponse doit être comme suit.

Dites-leur que les chrétiens (tout courant confondu) n’ont pas besoin de groupes armés pour semer la terreur, car les États occidentaux (civilisation judéo-chrétienne) qui les représentent font le boulot à leur place. Ces États bombardent quand ils veulent, où ils veulent et comme ils veulent. Israël, États-Unis, Russie, Royaume-Uni, France et j’en passe.

Précision importante. Il y a deux types de terrorisme : le terrorisme officiel commis par les grandes puissances de ce monde au vu et au su du monde entier, après avoir reçu ou pas le feu vert de l’ONU. Ce terrorisme officiel émane de gouvernements démocratiques, donc arrivés aux manettes grâce aux élections, donc aux peuples. Tandis que le terrorisme des groupes « islamistes » est un terrorisme non reconnu et sans cesse condamné par les musulmans. Ce terrorisme émanant d’organisations qui n’ont jamais été élues par les peuples musulmans mais se sont imposées par la force. Qui devrait plutôt porter le fardeau de la culpabilité ?

Rappelez-leur l’invasion de l’Irak millénaire par les armées américano-britanniques massacrant les innocents, détruisant le patrimoine et plongeant ce grand pays dans le chaos absolu, c’était quoi ? étaient-ils aux portes de Bagdad pour distribuer des roses et des bonbons ? à moins que les roses soient des missiles et les bonbons des bombes.

Si l’on se réfère à la définition connue du terrorisme qui est « l’usage de la violence à des fins politiques ou idéologiques voire économiques », la guerre est donc par définition, du terrorisme car ces guerres sont menées pour changer des régimes (fins politiques) ou tirer profit des ressources (fins économiques), tuant au passage et en masse des innocents. Ils appellent cela, « les victimes collatérales » de la « politique américaine ». Ils trouvent une explication à tout.

Comble de l’humiliation pour les peuples musulmans. Les armées occidentales avec la complicité des régimes despotiques s’offrent les espaces aériens des pays musulmans pour attaquer d’autres pays, d’autres peuples sensés être des peuples frères. De cette humiliation et de cette injustice, naissent des groupes comme l’Etat Islamique et ses semblables. Il ne faut pas oublier que l’organisation Etat Islamique (qui ne s’appelait pas « État Islamique » à l’époque) est née du martyr de Falloujah en 2004 lorsque l’armée américaine, aidée des chiites a réduit à néant la ville sunnite, bombardée au phosphore blanc après des semaines de siège.

Rappelez-leur en revanche que lorsqu’un État occidental est attaqué, c’est tout l’occident qui est solidaire, et qu’aucun État musulman n’a osé et n’osera jamais prendre la défense, militairement, d’un peuple musulman lorsque celui-ci est attaqué. Et comme, on dit « la nature a horreur du vide ». Vous connaissez la conséquence de ce vide.

desdomesetdesminarets.fr
***


Un clip renversant contre les préjugés sur les Asiatiques de France.

Personnalités et anonymes, tous Français d’origine asiatique, ont participé à un clip pour lutter contre les clichés dont ils sont la cible. L’initiative, au crédit du collectif Asiatiques de France, a été réalisée par Hélène Lam Trong, journaliste de France 2. « Le message est double : rappeler que les Français d’origine asiatique sont des Français à part entière, tout en les incitant à investir davantage l’espace public », a-t-elle déclaré à CheekMagazine. Mise en ligne jeudi 23 mars, elle a déjà été partagée plus de 16 000 sur Facebook.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le Hamas a appelé, vendredi, les factions de résistance palestiniennes à prendre des mesures urgentes en réponse au meurtre de l’enfant palestinien Mohamed al-Hattab par des soldats israéliens.
plus
.
Les soldats kidnappent et agressent un enfant de 8 ans à Hébron
.
Des activistes anti-occupation et des universitaires arrêtés par les forces de l’Autorité Palestinienne
.
Le Front Populaire appelle au désengagement des accords d’Oslo et à la réorganisation de l’OLP
.
Les négociations entre Washington et Israël se terminent sans accord sur la colonisation
.
Ramallah: Un mineur tué et trois blessés par les balles de l’occupation
.
L’Arabie Saoudite fait un don de 80 millions de dollars pour la reconstruction de Gaza
.
L’ami de Trump nommé nouvel ambassadeur en Israël
.
Les colons israéliens envahissent les terres palestiniennes à Deir Balout
.
L’occupation termine la fermeture de la maison de Kanbor à Jérusalem
.
Arrestations signalées dans un raid israélien en Cisjordanie
.
L’occupation continue d’interdire au prisonnier Arqan de voir sa famille
.
Israël pratique les actes d’apartheid les plus odieux du monde, affirme une députée tunisienne
.
Les colons israéliens rasent des terres appartenant à des palestiniens
.
Un journaliste russe gagne un procès contre une organisation juive en Russie
.
L’occupation déploie ses troupes près de l’Université américaine à Jénine
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 21 Joumada Al Awwal 1438

Flash info du 21 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Comment annoncer sa conversion à sa famille ?

« Avant d’annoncer sa conversion à sa famille, il vaut mieux, au détour de conversations, préparer déjà le terrain et informer ses proches que, depuis peu, vous portez de l’intérêt à l’étude des religions ou de l’Islam. Cela évitera ainsi les « grandes révélations » et « les surprises » de dernière minute. Il serait également intelligent d’énoncer, au gré de ces conversations, les divers éléments qui vous ont touchés en Islam et/ou les étapes de votre réflexion intellectuelle/de votre cheminement spirituel. Cela permettra à vos proches de connaître les éventuelles raisons de votre conversion et d’être ainsi rassurés.

En outre, au moment de l’annonce de sa conversion, il est indispensable de préciser que ce choix spirituel ne remet pas en cause vos liens d’affection, vos traditions et votre identité. Conversion à l’Islam ne signifie pas adoption des us et coutumes du Maghreb ou du Machreq ! Il est également primordial, une fois cette annonce « nécessairement choquante » effectuée, et qui sera peut-être vécue comme une remise en cause de l’éducation familiale reçue, d’exceller dans votre comportement, en démultipliant les gestes d’affection, les prises de nouvelles de vos proches, etc.

Le musulman est l’ambassadeur de sa religion : il est extrêmement important de prouver à votre famille que vous êtes une meilleure personne depuis votre conversion… Seul un tel comportement sera gage de respect pour votre religion à l’avenir…

Enfin, un autre point vital, pour les personnes issues des familles les plus « traditionnelles » est de dresser des ponts entre les grands personnages chrétiens et ceux de l’Islam. Jean-Baptiste, Marie, Jésus, les apôtres, sont mentionnés à de nombreuses reprises dans le texte coranique et peuvent servir à apaiser les tensions : l’Islam devrait être présenté comme une continuation, une confirmation des enseignements de ces pieux personnages de l’ancienne religion. Des phrases du type « C’est par amour pour Jésus que je suis devenu musulman », « Je ne me suis pas converti à une autre religion, j’ai confirmé mon appartenance à la religion de Dieu et de (son prophète) Jésus » sont positives.

Enfin, si jamais vous optez pour un prénom islamique (cela n’est pas une obligation), il serait bon de ne pas le faire connaître à vos parents, car ces derniers pourraient vivre cela comme un affront. Le nom est le ferment de l’identité et vos parents ont dû porter un soin extraordinaire à vous en donner un. En évoquant un nom de conversion, vous risqueriez de leur dire implicitement : « je ne suis plus vraiment ton fils »…

Qu’Allah vous préserve et vous facilite !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : Une députée canadienne musulmane menacée : « tuez-la qu’on en finisse ».

Au Canada, la motion proposée par la députée libérale musulmane Iqra Khalid, afin de lutter davantage contre l’islamophobie, lui a valu des menaces de mort et des insultes.

« Elle est malade, déportez-la ».

Ainsi la députée a reçu des messages appelant même au meurtre : « elle est malade, déportez-la », « les vrais Canadiens vont se soulever et se débarrasser de cette saleté de musulmane », « tuez-la qu’on en finisse », « nous allons brûler vos mosquées ». Ce déferlement haineux a lieu alors que Iqra Khalid a proposé une motion au Parlement pour condamner et lutter contre l’islamophobie. Cependant l’opposition a déposé une contre-motion considérant que le premier texte faisait uniquement référence à l’islamophobie. Le but est de désigner toutes les religions sans distinction.

Le gouvernement a quant à lui déclaré qu’il fallait reconnaître l’islamophobie après l’attentat de la mosquée au Québec, ce que permet la motion de Iqra Khalid justement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Donald Trump compte présenter un deuxième décret anti-immigration.

Finalement le gouvernement américain ne fera pas appel devant la justice concernant le décret anti-immigration. Mais Donald Trump compte abroger le texte pour en présenter un nouveau.

Reculer pour mieux sauter ?

Aux Etats-Unis, le ministère de la Justice a fait savoir que Donald Trump souhaitait travailler un nouveau texte et non s’engager davantage sur la voie juridique. Le premier décret avait été suspendu par la justice permettant ainsi aux ressortissants des sept pays concernés de pouvoir se rendre aux Etats-Unis. Les avocats ont déclaré que le gouvernement voulait réussir à protéger immédiatement le pays. Cependant rien ne dit que le nouveau texte de Donald Trump ne subisse pas le même sort que le précédent.

Quels changements l’administration Trump compte donc apporter pour rendre ce MuslimBan plus acceptable ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Etats-Unis : le nombre de groupes islamophobes ont triplé en 2016.

Le Southern Poverty Law Center (SPLC), un institut qui étudie les mouvements extrémistes, estime que « l’élection de Trump a boosté la droite radicale ». Le rapport annuel du SPLC a été publié mercredi 15 février. On y apprend que le nombre de groupes haineux est passé de 892 en 2015 à 917 en 2016.

Dans le lot, les groupes islamophobes sont passés de 34 à 101. Un constat qui va dans le sens des chiffres du FBI qui relevait en 2015 une augmentation de 67 % des crimes de haine raciale. Parmi eux, 257 actes islamophobes ont été enregistrés par la police. 2001, avec la période du 11-Septembre, était la dernière année pendant laquelle les Etats-Unis ont enregistré autant d’actes hostiles aux musulmans, avec 480 agressions recensées.

Mark Potok, principal auteur de l’étude, désigne comme responsable « la rhétorique incendiaire » employée par Donald Trump lors de sa campagne. Il souligne le rôle Steve Bannon, Steven Miller et Kellyanne Conway, aujourd’hui tous hauts fonctionnaires de la Maison Blanche et qu’il identifie comme de « sérieux idéologues antimusulmans ».

Selon lui, le départ de Michael Flynn, ancien conseiller de la sécurité nationale, ne va pas réduire les effets de « l’offensive vraiment sérieuse dirigée contre les musulmans américains ».

Les dix jours qui ont suivi l’élection du nouveau président, 867 incidents à caractère haineux ont été comptabilisés, dont 300 visaient des immigrés ou des musulmans. Le SPLC rappelle qu’il se contente d’étudier les groupes qui s’expriment au travers de meetings, des distributions de tracts ou de manifestations. Ainsi, les expressions racistes sur les réseaux sociaux, largement plus importantes, ne figurent pas dans le rapport. Par ailleurs, Mark Potok pense que « Trump a coopté bon nombre des questions de la droite radicale, ce qui a pu empêcher, ou au moins ralentir la croissance de ces groupes ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Egypte : 144 femmes nommées prédicatrices dans les mosquées.

Le ministère égyptien des Affaires religieuses souhaite contrecarrer les discours ultraconservateurs, voire extrémistes diffusés à travers les radios et les télévisions par des prédicatrices non officielles. C’est pourquoi l’université Al-Azhar, éminente institution islamique du pays, a nommé 144 femmes pour prêcher dans les mosquées les plus importantes du pays et enseigner l’islam auprès des femmes dès le mois de mars. Une première dans ce pays.

Cette mesure a pour but de renouveler les discours religieux et d’enseigner des notions de jurisprudence islamique afin de corriger les idées fausses concernant l’islam et les femmes, selon le quotidien égyptien Asharq al-Awsat. Davantage de femmes seront nommées à l’avenir, a promis le ministère égyptien des Affaires religieuses.

Les autorités estiment que les femmes font partie des publics sensibles aux discours les plus extrémistes. En Egypte, prêcher dans une mosquée sans l’accord du ministère peut mener à une condamnation d’un an de prison et une amende de 7 000 dollars.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Trump-Netanyahou : répondre aux fossoyeurs de la paix.

La rencontre des deux compères à Washington, le 15 février, confirme que tout est à craindre de leur collusion. Benyamin Netanyahou a bien trouvé en Donald Trump un partenaire à la fois ignorant de la réalité et décidé à marquer sa totale adhésion au projet colonial israélien.

Désormais, plus besoin pour lui de s’embarrasser de la solution à deux Etats qui était depuis plus de 20 ans la position (théorique) de l’administration américaine et qui reste celle de l’ONU, inscrite dans le droit international. La nouvelle stratégie américaine peut se résumer ainsi : la paix, peu importe sa forme, viendra d’un bon gros deal obtenu en face à face entre Israël et Palestiniens, entre une puissance occupante surarmée et un peuple occupé désarmé, prié au passage « de se débarrasser de la haine qu’on (lui) a inculqué ».

L’ignorance crasse du président américain comble un Netanyahou empêtré dans des affaires de corruption et le parti des colons qui n’ont qu’à applaudir bruyamment. Elle a une fonction : casser toute référence à la légalité internationale et ouvrir la voie à toutes les provocations au service du « Grand Israël ».

Le même jour, Saeb Erekat, secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine, rappelait une évidence : « La seule solution de rechange à une solution à deux États est un État doté de droits démocratiques égaux pour tous ».

Personne, et aucun Etat, ne peut accepter en 2017 l’institutionnalisation d’un Etat d’Apartheid entre Méditerranée et Jourdain, alors que c’est précisément en réponse à la demande de la communauté internationale que l’OLP a reconnu l’Etat d’Israël dans ses frontières de 1967 et accepté d’édifier l’Etat de Palestine sur seulement 22% du territoire de la Palestine historique.

La France, comme l’ensemble de la communauté internationale, doit affronter la réalité et s’opposer dans les faits à cette marche à l’abîme, reconnaître l’Etat de Palestine dans ses frontières du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale, interdire toute relation avec la colonisation, demander la suspension de l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël.

Avec la complicité des Etats-Unis, l’Etat d’Israël se met délibérément au ban des nations : c’est une réalité qu’il va falloir affronter avec courage et détermination. L’histoire nous a appris que les reculades et la complaisance face au déni du droit ne conduisent qu’à la catastrophe.

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Oui, la colonisation est un crime contre l’humanité.

En déclarant que “la colonisation est un crime contre l’humanité, une véritable barbarie”, Emmanuel Macron a déclenché un torrent d’indignation. On a dit que cette déclaration n’était que pur opportunisme, que le candidat d’”En marche”, comme d’habitude, disait tout et son contraire. En novembre 2016, il déclarait : “Alors oui… en Algérie il y a eu la torture mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie”. Certes. Mais si, pour une fois, Emmanuel Macron avait eu raison ? La réaction chauvine suscitée par ses propos, en tout cas, montre que le révisionnisme colonial fait partie de l’ADN de la droite française.

Il faut les entendre fulminer, ces humanistes à géométrie variable, lorsque cette page sinistre de l’histoire de France est pointée du doigt. Pour Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, “ces propos constituent une insulte à l’Histoire de France et à la mémoire de millions de Français. Ils n’honorent pas le candidat à l’élection présidentielle qui fait le choix de la repentance plutôt que celui d’une lecture objective de notre histoire. Une repentance, toujours agitée par la gauche et l’extrême-gauche, qui contribue malheureusement à la défiance d’une partie des nouvelles générations envers leur pays”.

Mais c’est tout le contraire ! Pour qu’un Français se sente insulté par cette affirmation, il faut qu’il ait une lecture étriquée du passé national. Les millions de victimes du colonialisme français depuis trois siècles seraient-elles quantité négligeable ? Faut-il, pour être patriote, adhérer à un roman colonial à l’allure de conte de fées ? Que la France se proclame de la patrie des droits de l’Homme n’interdit pas à ses citoyens de vérifier si cette promesse a été tenue au cours de son histoire. Elle leur en fait obligation. Et après examen, le verdict est sévère. Certains de vos électeurs l’ont peut-être oublié, M. Accoyer, mais la conquête de l’Algérie fut une expédition meurtrière, l’occupation de ce pays une humiliation permanente pour ses habitants et sa guerre de libération un carnage (300 000 morts) provoqué par l’obstination du colonisateur.

Mais M. Accoyer ne nous a offert que le hors d’œuvre. Parmi les nostalgiques à l’orgueil outragé, c’est la présidente du FN qui enlève le pompon. Sur sa page Facebook, elle qualifie carrément de “crime” les propos d’Emmanuel Macron. “Y a-t-il quelque chose de plus grave, quand on veut être président de la République, que d’aller à l’étranger pour accuser le pays qu’on veut diriger de crime contre l’humanité ?”, demande la candidate du FN. “En utilisant cette argumentation probablement pour des raisons bassement électoralistes, le crime, c’est M. Macron qui le commet. Il le commet contre son propre pays”. Voilà, la messe est dite. A l’unisson, la droite et l’extrême-droite assènent cette doctrine singulière selon laquelle le crime n’est pas le colonialisme, mais sa dénonciation.

Contre ces impostures réactionnaires, il faut relire ce qu’écrivait Aimé Césaire en 1955 dans son magnifique “Discours sur le colonialisme”. Il citait le colonel de Montagnac, l’un des conquérants de l’Algérie : “Pour chasser les idées qui m’assiègent quelquefois, je fais couper des têtes, non pas des têtes d’artichauts mais bien des têtes d’hommes”. Il donnait la parole au comte d’Herisson : “Il est vrai que nous rapportons un plein baril d’oreilles récoltées, paire à paire, sur les prisonniers, amis ou ennemis”. Il citait aussi Pierre Loti relatant dans “Le Figaro” la prise de Thouan-An (Indochine) en 1883 : “La grande tuerie avait commencé ! C’était plaisant de voir ces gerbes de balles, si facilement dirigeables, s’abattre sur eux deux fois par minute. On en voyait d’absolument fous, qui se relevaient pris d’un vertige de courir. Ils faisaient en zigzag et tout de travers cette course de la mort, se retroussant jusqu’aux reins d’une manière comique … et puis on s’amusait à compter les morts”. Eh oui, ces horreurs, elles aussi, font partie de notre histoire.

Partout, la conquête coloniale fut effroyable. Le colonisateur au drapeau tricolore l’a déshonoré, ce drapeau. Il l’a noyé dans le sang des peuples martyrisés par ceux qui prétendaient leur apporter la civilisation au bout du fusil. C’est pourquoi, partout, les peuples colonisés ont levé l’étendard de la révolte. Lassés d’être traités en objets, ils voulaient devenir “les sujets de leur propre histoire”, comme disait Lénine dans ses thèses prophétiques sur le droit des nations à disposer d’elles-mêmes (1916). Mais en Indochine, en Algérie, à Madagascar, au Cameroun, cette révolte populaire s’est heurtée à une répression impitoyable. Pour maintenir l’ordre ancien, la machine de guerre coloniale a perpétré des crimes de masse, elle s’est livrée à d’innombrables massacres.

Lisez donc le grand Aimé Césaire, M. Accoyer, cela vous changera du Figaro-Magazine ! “Il faudrait étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au Vietnam une tête coupée et un œil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe ».

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette gangrène est toujours dans les têtes. Comme disait Marx à propos des atrocités commises par les Anglais en Inde en 1853, “L’hypocrisie profonde et la barbarie inhérente à la civilisation bourgeoise s’étalent sans voile devant nos yeux, en passant de son foyer natal, où elle assume des formes respectables, aux colonies où elle se présente sans voile”. Oui, c’est un fait, le crime colonial a fait voler en éclats les barrières morales que la classe dominante s’imposait ailleurs. Dire cette atrocité du crime colonial, c’est désigner avec les mots qui conviennent cette histoire douloureuse. Le colonialisme est une violence au carré, décuplée par le sentiment de supériorité raciale du colonisateur sur le colonisé. Perpétré sur les cinq continents, de Colomb à Netanyahou, le colonialisme est un crime contre l’humanité, car il nie l’humanité de celui qu’il opprime.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Assad : la France est «responsable des tueries» en Syrie.

Dans une interview accordée à Europe 1 et TF1, le président syrien Bachar el-Assad a fustigé la politique extérieure de la France, qui selon lui, «consiste à soutenir les terroristes en Syrie».
Fabien Namias, directeur de l’information d’Europe 1 et Michel Scott, éditorialiste chargé de l’actualité internationale à TF1, se sont rendus récemment à Damas pour interroger Bachar el-Assad sur la Syrie, le terrorisme et le rôle des pays occidentaux dans la politique syrienne. Autre sujet abordé, la place de la France et de François Hollande dans le conflit syrien.
Dans son interview, le président syrien a fustigé les autorités françaises pour le soutien qu’elles apportent à ceux qui, selon Bachar el-Assad, ne sont rien d’autre que des terroristes.« La politique de la France, depuis le premier jour a consisté à soutenir les terroristes en Syrie, et est directement responsable des tueries dans notre pays », a déclaré M. el-Assad.

Le président syrien a présenté des arguments en faveur de cette opinion. Bachar el-Assad a rappelé l’intention de François Hollande de déclencher la guerre en Syrie il y a quatre ans. Il s’agit de la fuite d’un document « confidentiel défense » sur un projet de frappes françaises en Syrie en 2013, obtenu par des journalistes du Monde dans le cadre d’entretiens à l’Élysée avec M. Hollande.

« Ce sont eux qui le disent. Je ne les accuse pas. Ils ont dit à plusieurs reprises avoir soutenu la guerre. Ce sont eux qui ont dit qu’ils envoyaient de l’armement à ce qu’ils appellent des groupes “modérés”, et qui sont en fait des terroristes. Ce sont eux qui l’ont dit, pas moi ».

Commentant la politique de François Hollande à l’encontre de la Syrie, Bachar el-Assad a égratigné au passage le chef de l’État français.

« Je ne l’ai (François Hollande, ndlr.) jamais rencontré. Pour être franc, je ne me soucie aucunement de lui avec ses 11% de popularité, ce qui je pense s’appelle toucher le fond comme jamais aucun de ses prédécesseurs dans l’histoire de France ».

Et d’ajouter: « En fait, il s’agit avant tout d’une affaire entre moi et les terroristes, et entre moi et quiconque soutient les terroristes ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Manuel Valls: Ce sont les juifs qui doivent commander en France.

Quand Lénine disait que le Parti était à l’avant-garde du prolétariat, cela signifiait que c’était le parti qui commandait !

Personnellement je n’ai rien contre les Juifs, mais leurs dirigeants sont sionistes. Alors j’aime pas leurs dirigeants.

Les Juifs aussi sont divisés en classes : une classe dominante, et une classe dominée. Le sionisme est avant tout l’idéologie de la classe dominante juive.

C’est aussi l’idéologie qui justifie la colonisation et le nettoyage ethnique de la Palestine. C’est l’intégrisme de la religion juive qui, prétendant que “les Juifs sont le peuple élu”, prône le “retour à la Terre promise”. Il se trouve que pour les juifs, normalement, la Terre promise est à l’intérieur de soi, c’est un symbole, c’est un peu le nirvana des juifs, ou le paradis intérieur.

Mais, par définition, les intégristes prennent littéralement les écrits au pied de la lettre. C’est ce qui permet à l’idéologie sioniste d’exister tout en étant pourtant souvent portée par des juifs athées, puisqu’elle permet de manipuler un grand nombre de juifs, en les amenant en Palestine occupée (nommée Israël par les sionistes et leurs partisans) pour combattre au service de l’impérialisme tout en croyant conquérir la “Terre promise” ; de même que les croisés étaient des chrétiens manipulés pour aller coloniser la Palestine au service de l’Occident, tout en croyant aller “libérer le tombeau du Christ”.

Aujourd’hui, le sionisme est aussi, bien entendu, l’avatar moyen-oriental de l’impérialisme américain, d’où l’expression “impérialisme américano-sioniste”.

Je vous invite à lire un petit livre, de moins de cent pages en gros caractères, qui nous vient en direct de l’ancienne Union Soviétique. Il a été écrit par N. Bolchakov et publié par Novosti en 1972. Il nous apprend beaucoup de choses sur le sionisme.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’Algérie réclame une indemnisation pour les tests nucléaires français dans le pays.

Alger œuvre depuis des années pour que la France indemnise les victimes des essais nucléaires qu’elle a menés dans le Sahara de 1960 à 1966. La première bombe testée en Algérie était trois fois plus puissante que celle d’Hiroshima! Selon un expert interrogé par Sputnik, un récent forum algérien était appelé à régler le problème des indemnisations.

Paris doit indemniser les Algériens touchés par les essais nucléaires français dans le Sahara, a déclaré jeudi à Sputnik le colonel Muhammed Halfawi, expert militaire algérien, à l’issue du Forum national sur les essais nucléaires français dans le Sahara algérien et leurs conséquences sur les humains et l’environnement.

« La France reconnaît avoir mené des essais nucléaires et chimiques, mais refuse de verser des compensations aux personnes touchées. Nous appelons la France à rembourser les familles des victimes de ces explosions et ceux qui souffrent des conséquences de ces tests », a indiqué M. Halfawi.

Selon lui, les Algériens œuvrent depuis longtemps pour la reconnaissance de leurs droits.

Lors du forum, l’avocate Fatima al-Zahra bin-Brahim avait annoncé que les hommes politiques français avaient considéré les tests nucléaires comme un crime dans des entretiens avec leurs collègues algériens.

« La seule reconnaissance politique est insuffisante. Il y a des familles où des personnes ont été tuées ou sont restées handicapées. Les réactions en chaîne nucléaires continueront pendant des millions d’années. La France doit reconnaître les droits de ces personnes », insiste M. Halfawi.

Il a rappelé que les films documentaires consacrés à l’organisation des tests nucléaires dans le Sahara montrent que les Français ne se rendaient pas compte de la puissance des explosions.

« Dans un film, on voit notamment des généraux quitter en hâte le lieu des tests en avion, parce que la puissance de la bombe avait largement dépassé leurs attentes », a ajouté le colonel.

Le Forum national algérien sur les tests nucléaires français dans le Sahara algérien s’est déroulé à Alger à l’occasion du 57e anniversaire du premier essai nucléaire aérien dans le Sahara algérien le 13 février 1960 dans le cadre de l’opération « Gerboise bleue ». Initialement estimée à 13 kilotonnes, la puissance de cette explosion effectuée à Hammoudia, à 50 km de Reggane, a atteint 60 ou 70 kilotonnes, soit trois fois celle de la bombe d’Hiroshima. Elle a entraîné la projection de radiations dans une zone de 200 km de large et de 100 km de long, alors que les habitations les plus proches se trouvaient à seulement 70 km.

Trois autres essais intitulés « Gerboise blanche », « rouge » et « verte » se sont déroulés dans le sud-ouest de l’Algérie en avril 1960. Plus tard, la France a mené 57 autres essais. Après l’indépendance de l’Algérie, en 1962, 13 essais souterrains ont eu lieu dans le cœur rocheux de la montagne d’In Ecker jusqu’en 1966.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Peut-on faire la prière avec du maquillage ?

Les Louanges appartiennent à Allah.

Si, après avoir fait ses ablutions, la femme se maquille ou retouche son maquillage, cela ne fait rien et n’a aucun effet ni sur ses ablutions ni sur sa prière, à moins que la matière utilisée dans le maquillage soit impure. Car la propreté des vêtements et du corps (du fidèle) est une condition de la validité de sa prière.

Il convient de savoir qu’il n’est pas permis à la femme de se maquiller devant des hommes qui lui sont étrangers parce qu’il lui est demandé de courir son visage en leur présence et parce que le maquillage est une source de tentation.

Si toutefois, une femme se maquille et effectue sa prière, elle sera récompensée pour la prière, même si elle a commis un pêché consistant à laisser apparaître son maquillage.

La Fatwa n° 17/129 de la Commission Permanente se présente en ces termes :

« Rien n’empêche la femme de s’embellir en se maquillant, en mettant du kohl et en se coiffant d’une manière qui n’implique pas l’imitation des non musulmanes et à condition de voiler son visage en présence d’hommes qui lui sont étrangers ».

On lit encore dans la Fatwa n° 17/128 : « L’usage du kohl est autorisé. Cependant il n’est pas permis à la femme d’exposer sa parure au public, qu’elle ait utilisé du kohl ou une autre matière ; elle ne peut se présenter le visage découvert qu’à son mari et à ses proches parents, compte tenu de la parole du Très Haut : «qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris » (Coran, 24:31).

Allah le sait mieux.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un jeune de Gaza succombe à une blessure subie en 2005
.
40 000 palestiniens à la prière du vendredi à Al-Aqsa
.
Un jeune palestinien de Gaza arrêté au passage d’Erez
.
Les terres palestiniennes de Jaloud dans le viseur d’Israël
.
Israël veut fonder une nouvelle colonie pour les colons d’Amona
.
330 colons israéliens ont pris d’assaut la mosquée d’Al-Aqsa la semaine dernière
.
La police des frontières israéliennes lance un raid à l’aube sur Hizma
.
3 palestiniens en grève de la faim en prison israélienne
.
Les négociations sont une perte de temps, selon Norman Finkelstein
.
L’occupation restitue le corps du prisonnier martyr al-Jallad
.
Ouverture du passage de Rafah samedi pour le retour des personnes bloquées
.
Baraka reçoit une délégation du complexe du nouveau camp de Nahr al-Bared
.
Le procès d’al-Qiq reporté
.
La sœur de Shioukhi arrêtée pour avoir planifié un attentat
.
Deux prisonniers jérusalémites en grève de la faim
.
Expansion de la colonie Benjamin près de Ramallah
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 16 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 16 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Communiqué de l’Union des Organisations Islamiques de France.
L’agonie d’Alep ou le déshonneur de l’Humanité.

En ces jours de réjouissances liées au jour anniversaire de la naissance de notre Prophète bien-aimé (sbs), d’autres vivent l’horreur en attendant une mort certaine.

Les exactions et les atrocités sont continues. Il s’agit d’un génocide de syriens sunnites par une coalition chiite aidée de la Russie.

Bachar Al Assad et ses partenaires ne luttent pas contre le terrorisme, ils le créent, l’enracinent et le développent. Ils tuent des civils. Ce sont des familles, des enfants, des femmes, des vieillards. Une population prise en étau et à laquelle le monde a décidé de tourner le dos.

Ni les déclarations alarmantes de l’ONU, ni les appels des humanitaires ni les millions de témoignages d’Aleppins martyrs n’auront fait infléchir la cruauté et la barbarie du régime syrien et consorts.

Il ne reste que la honte et le déshonneur.

Union des Organisations Islamiques de France,

La Courneuve, le 13 décembre 2016.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Syrie : Dernier appel d’un médecin à l’intérieur d’Alep : 80000 personnes assiégées dans 2 kilomètres carré.

La progression des forces d’Assad, des bandes armées qui les accompagnent et de leurs alliés russes continue vers l’est d’Alep, où sont piégées près de 80000 personnes dans 4 districts d’une surface inférieure à 2 kilomètres carrés.

L’aviation militaire continue les bombardements, amorçant probablement un terrible massacre.

Des activistes et habitants d’Alep écrivent leurs derniers messages et appellent à stopper les attaques des forces d’Assad et de la Russie. Des dizaines de milliers de personnes encerclées attendent un destin inconnu.

Cette vidéo est un appel du Docteur Salem Abu al-Nasr, la nuit du 12 décembre 2016.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Syrie : Alep : « Avec le recul, on se demandera Comment a-t-on pu laisser faire cela ? »

Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a été interrogé sur les massacres actuels à Alep (Syrie). Il s’est questionné sur l’avenir et la honte qui pourrait refaire surface devant une Histoire sombre qui s’écrit actuellement au Moyen-Orient.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Syrie : Bachar al Assad est le « boucher de Damas qui a 300 000 morts sur la conscience ».

Rama Yade, candidate à la présidentielle de 2017, était l’invité de Territoires d’Infos sur Public Sénat et Sud Radio. Elle a notamment évoqué la situation « inhumaine » à Alep. Elle s’oppose à la vision de François Fillon sur Bachar Al-Assad et l’avenir de la Syrie.

« Nous avons joué au pompier pyromane avec cette région depuis l’invasion de l’Irak, et nous le payons aujourd’hui. Nous avons créé un monstre. (…) Bachar Al-Assad est le boucher de Damas qui a 300 000 morts sur la conscience ».

Elle rend cependant hommage à François Hollande. « En août 2013, lorsque les troupes d’Assad ont gazé la population syrienne, il avait tout fait pour que Barack Obama intervienne, et c’est ce dernier qui l’a laissé tomber ».

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’or admis dans la liste des actifs négociables autorisés des institutions financières islamiques.

Le nouveau standard de l’or offre une nouvelle classe d’actif aux institutions financières islamiques

Grâce à l’adoption par l’Organisation pour la Comptabilité et l’audit des Institutions Financières Islamiques basée au Bahreïn (AAOIFI) et le Conseil Mondial de l’Or (WGC) d’un nouveau standard, l’or a été admis dans la liste des actifs négociables autorisés des institutions financières islamiques. Ces dernières auront désormais la possibilité d’utiliser l’or comme garantie négociable d’un produit financier islamique, à condition entre autres que les quantités d’or adossées au produit financier soient effectives.

Des plates-formes internationales, y compris des fintechs, ont officiellement annoncé leur intention de lancer des solutions aurifères conformes à la Charia.
En Malaisie, la nouvelle fintech basée à Kuala Lumpur, HelloGold, qui était la première plateforme en or en ligne à être certifiée conforme au droit musulman a confirmé qu’elle allait étendre ses activités au-delà de la Malaisie pour inclure d’autres marchés d’Asie au second semestre 2017.

« Pour beaucoup en Asie, l’or est un investissement refuge particulièrement bon contre le risque de change et les chocs de marché. Au cours des 12 derniers mois, l’or a augmenté de 17% contre le ringgit malaisien, 10% Le baht thaïlandais, 9% contre la rupiah indonésienne, 17% contre le peso philippin et 12% contre le dollar singapourien « , a expliqué Robin Lee, PDG de HelloGold.

La fintech cherche à démocratiser l’accès aux investissements et à l’épargne en or en supprimant les obstacles aux investisseurs individuels – offrant aux clients la possibilité d’acheter, de vendre, et d’épargner. En Irlande, Goldtimer a commencé à travailler sur la mise en place d’une solution conforme à l’éthique musulmane, avec l’intention de la mettre sur le marché au premier trimestre de 2017.

« Depuis plusieurs années, nous travaillons sur une plate-forme permettant d’apporter une solution de lingots d’or conforme au droit musulman pour le marché institutionnel », a déclaré Stephen Flood, PDG de Gold Core, qui a des bureaux au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Irlande. «Nous sommes impatients de lancer notre solution globale de placement en or conforme à la Charia et de l’offrir aux institutions financières islamiques admissibles en 2017 ».

En France, Les sociétés INAIA et SAAFI se sont accordées afin d’offrir au marché français une nouvelle solution d’investissement en or physique. Le plan d’épargne Gold Dinar est géré et distribué en Allemagne par la société INAIA, société allemande spécialisée dans la conception et la production de solutions en finance islamique depuis 2007, et distribué en France par SAAFI et ses partenaires distributeurs.

Récemment, Claudio Borio chef économiste de la Banques des règlements internationaux (BRI), déclarait que les turbulences récentes sur les marchés financiers n’étaient pas des coups de tonnerre isolés, mais bel et bien des signes avant-coureurs d’une tempête qui couve depuis longtemps. Dans ce contexte et si Claudio Borio dit vrai, on peut anticiper une forte appréciation du cours de l’or quand la tempête surviendra.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Clic pour voir la Source de l’article
amérique : « Plus jamais ça ! » : la Silicon Valley entre en résistance contre le projet de fichage des musulmans prôné par Trump.

Quand la Silicon Valley, ce royaume de l’innovation où les talents scientifiques et les business angels sont rois, change de logiciel pour amplifier la clameur contestataire contre Donald Trump, cela donne une levée de boucliers en ligne, sans précédent, pour refuser de se plier au fichage des musulmans sur le sol américain, sous le cri de ralliement : « Plus jamais ça ! ».

Ingénieurs, développeurs, designers, cadres administratifs, ils sont nombreux à s’insurger contre la stratégie de la bouc-émissarisation instrumentalisée sans vergogne par le nouveau président des Etats-Unis, et à refuser d’y obéir en collectant des données qui serviront sa politique discriminatoire.

Emblème de la culture américaine de l’entreprise, l’écosystème unique de la Silicon Valley, où phosphore un vivier intarissable de compétences issues des quatre coins du monde, est entré en résistance sur la cybersphère, à travers la diffusion d’une pétition qui a déjà récolté un beau succès, signée par des techniciens scandalisés de chez Google, Indiegogo, Stripe, Yesware, Cornell, Giphy, ou encore Docker.

« Nous refusons de construire une base de données de personnes en fonction de leurs croyances religieuses, lesquelles sont protégées par la Constitution. Nous refusons de faciliter les expulsions massives de personnes décrétées indésirables par le nouveau gouvernement ». C’est en ces termes, clairs et limpides, que les frondeurs californiens du High Tech ont laissé éclater leur indignation sur le site Neveragian.tech, déterminés à se dresser, coûte que coûte, contre le projet de registre spécifique visant les musulmans en Amérique, jusqu’à démissionner si les circonstances l’exigent.

Pour frapper les esprits, ils ont établi un parallèle de sinistre mémoire avec l’implication d’IBM dans l’holocauste, dénonçant l’horreur absolue des déportations de masse, tout en veillant à rappeler l’internement de plus de 110 000 civils Japonais-américains à partir de 1942, en représailles à l’attaque de Pearl Harbour, et le génocide arménien.

La date de parution de leur charte éthique, qui s’articule autour de sept engagements fermes et non négociables, n’a pas été choisie au hasard : elle a été fixée la veille de la participation de Donald Trump à un grand sommet réunissant, à New York, les fleurons industriels américains de la Haute Technologie.

Quand la fine fleur de l’innovation appelle, depuis la Silicon Valley, à la saine désobéissance à une politique funeste, cela prend la forme d’un serment solennel qui a déjà fédéré, en l’espace de quelques heures seulement, plus d’une centaine de signataires :

· Nous refusons de participer à la création de bases de données d’informations visant à identifier et à ficher une certaine catégorie d’individus pour le compte du gouvernement des États-Unis, fondées sur la race, la religion ou l’origine nationale;

· Nous allons appeler, au sein de nos entreprises respectives, à réduire au maximum la collecte et la conservation des données qui faciliteraient le ciblage ethnique ou religieux ;

· Si nous découvrons une mauvaise utilisation des données que nous considérons comme illégales ou contraires à l’éthique de nos entreprises, nous nous emploierons à les corriger avec l’aide de nos collègues et l’appui de nos dirigeants ;

· Si nous ne parvenons pas à stopper ces pratiques, nous exercerons alors nos droits pour les révéler publiquement et les dénoncer, avec responsabilité, sans mettre en danger les utilisateurs ;

· Si nous avons le pouvoir de le faire, nous emploierons tous les moyens disponibles et nécessaires pour faire cesser ces pratiques ;

· Si nous ne disposons pas de ce pouvoir, et si nos entreprises nous forcent à nous soumettre et à nous livrer à de tels abus, nous n’aurons d’autre choix que de démissionner. Démissionner plutôt que de s’y conformer !

· Nous souhaitons sensibiliser le plus grand nombre, au-delà de nos sociétés et de notre industrie, à l’utilisation responsable et équitable des données et des algorithmes, en posant des questions critiques sur le projet de Donald Trump.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Tunisie : le mariage d’une fillette de 13 ans avec l’homme qui l’a mise enceinte déclenche une houle d’indignation.

Désavouée par le ministre de la Justice, Ghazi Jeribi, après avoir soulevé une houle d’indignation sur les réseaux sociaux tunisiens, la récente décision du tribunal de première instance de Kef qui a autorisé, sans sourciller, à ce que soit scellée une union contre nature entre une fillette de 13 ans et un proche de la famille (vraisemblablement le frère de ses deux beaux-frères) l’ayant mise enceinte, ne sera pas suivie des faits.

Devant le tollé déclenché par ce verdict d’un autre âge, éminemment choquant, rendu le 1er décembre dernier et par la signature, rondement menée, du contrat de mariage qui en a découlé, le 5 décembre, le ministère public a demandé son annulation, contrariant pour la bonne cause, et au grand soulagement de nombreuses associations, dont celle de la protection de l’enfance du gouvernorat de Kef, la fête prévue dimanche.

Scandalisés par les arguments assénés par Chokri Mejri, le porte-parole du tribunal dans la tourmente, selon lesquels la frêle jeune fille de « 13 ans et 11 mois n’a pas été violée. Nous avons considéré qu’elle est apte au mariage. La preuve elle est enceinte », ils sont nombreux en Tunisie à saluer à la fois le courage du procureur de la République qui les a remis en cause, et à appeler à l’abrogation de l’article 227 du code pénal qui absout le violeur de son crime s’il épouse sa victime, voire à réformer l’ensemble du code pénal.

« Quand il s’agit d’une enfant de 13 ans, on ne peut parler d’un rapport sexuel avec consentement. Il s’agit d’un viol ! », s’est emportée à juste titre, au micro de l’AFP, Houba Abboudi, la directrice de la protection de l’enfance du Kef, à l’unisson d’autres organisations tunisiennes, condamnant avec force une « décision de justice qui n’a pas tenu compte de l’intérêt de cette enfant (…) qui va en plus se marier avec son violeur », ce qui constitue « une violation de son intégrité physique et mentale ».

Révulsée, la présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), Monia Ben Jemia, a jugé cette sordide affaire « scandaleuse ». « Des juges considèrent qu’à l’âge de 13 ans, comme elle est pubère, elle est consentante (…). Or à 13 ans, on ne peut donner un consentement libre et éclairé, d’autant plus qu’il n’y a pas d’éducation sexuelle à l’école », a-t-elle réprouvé fermement, en ralliant le camp des partisans de l’abrogation de l’article 227 bis.

L’émoi est tel en Tunisie, dans et en dehors de la cybersphère, qu’une pétition exigeant la suppression de l’article de loi moyenâgeux fait actuellement florès sur le Net, tandis qu’une manifestation de grande ampleur, initiée par de nombreuses associations, devait aujourd’hui, à 13 heures, relayer cette demande populaire sous les fenêtres de l’Assemblée des représentants du peuple à Tunis.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Qui a laissé Daech état islamique, regrouper 5000 djihadistes près de Palmyre… en passant inaperçus ?

Après avoir regroupé leurs forces, plus de 5000 djihadistes, dont certains en provenance de Mossoul, sont entrés dans Palmyre en utilisant des voitures piégées et des kamikazes. Le directeur de l’Institut des études stratégiques de Damas dévoile à Sputnik à qui sont les satellites et le matériel militaire qui leur ont permis d’entrer dans la ville.Plus de 5 000 djihadistes, avançant dans trois directions, du nord, de l’est et du sud, sont entrés dans Palmyre, une cité reprise à Daech en mars 2016. La manœuvre des djihadistes est devenue possible notamment parce que les frappes de la coalition sur Raqqa ont été suspendues cette semaine.
À l’heure actuelle, l’armée arabe syrienne se trouve près de la ville, les forces gouvernementales ayant également réussi à évacuer la plupart des civils de Palmyre et se regrouper. Les troupes syriennes mènent en ce moment des combats défensifs et dans les heures qui viennent l’armée va passer à la contre-attaque, raconte à Sputnik le Dr Taleb Ibrahim, directeur adjoint de l’Institut des études stratégiques de Damas.Même si la plupart des civils ont été évacués par l’armée gouvernementale, il reste selon ses estimations entre 300 et 500 personnes sur place.
D’où viennent ces 5 000 djihadistes?
Les terroristes se sont réunis près de Palmyre en provenance de lieux différents, y compris de Mossoul, une ville qui n’a d’ailleurs pas encore été reprise par la coalition menée par les États-Unis alors même qu’ils projetaient d’y lever le drapeau du vainqueur le 8 novembre, jour de l’élection américaine, et l’envisagent maintenant pour le 20 janvier, jour de l’investiture de Donald Trump. Du coup, détail intéressant pour les terroristes s’abritant dans Palmyre, la coalition a ouvert un corridor grâce auquel ils se sont retrouvés… justement dans Palmyre.
Quant à l’attaque, elle a été soudaine selon le spécialiste. Près de 5 000 combattants de Daech sont entrés dans la ville et l’armée arabe syrienne s’est montrée incapable de repousser l’attaque tout de suite, toutes ses forces étant centrées sur Alep.Mais le facteur principal de la défaite a été, selon Taleb Ibrahim, la stratégie de Daech: les djihadistes l’appellent « l’attaque des frelons ». Au début, ils forment des petits groupes pour ensuite entamer des séries d’attaques jusqu’à ce qu’ils prennent le contrôle de l’armée.
Mais alors que Daech est confronté à au moins deux grandes offensives dans Mossoul, au nord de l’Irak et à Raqqa, la « capitale » des terroristes en Syrie, d’où viennent ces 5 000 combattants?

Je crois que Daech coopère avec le renseignement. Il y a quelques jours seulement, ils n’auraient pas pu organiser une telle offensive. Tout le monde sait que les Forces démocratiques syriennes s’apprêtaient à attaquer Raqqa. Alors, ils ont organisé une rencontre avec les représentants des États-Unis pour discuter d’un plan d’action. Et soudain, tout a été annulé et Daech a reçu le feu vert pour prendre Palmyre.

Et d’ajouter:

« Je pense que l’attaque contre Raqqa a été annulée suite à l’ordre de quelqu’un au sein des services de renseignement américain ou du Moyen-Orient». « Entre 4 et 5 000 personnes ainsi que des centaines de chars et de matériel militaire ont été impliqués dans l’offensive. Mais c’était impossible à faire, car des avions, des satellites et d’autres outils d’observation de la coalition se trouvaient à Raqqa. Comment les combattants de Daech ont-ils réussi à passer inaperçus? Je suis sûr que Daech coopère avec la CIA et d’autres agences de renseignement au Moyen-Orient », conclut le directeur adjoint de l’Institut des études stratégiques de Damas.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le planeur top secret U-71, le pire cauchemar de l’OTAN .

Connu sous le nom U-71, cet avion top secret s’inscrit dans le cadre du Projet 4202 du programme de missiles russes. On ne dispose que de très peu d’informations sur lui. On suppose qu’il peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 11000 kilomètres/heure. Ce planeur est aussi dit hyper-manœuvrable et capable d’entrer dans l’espace proche.

Bien que les tests du nouvel aéronef soient toujours en cours, on pense déjà qu’avec ce nouveau type d’arme, la Russie aura un avantage décisif sur les États-Unis en 2025.

Selon Dmitri Rogozine, le vice-Premier ministre : « À la fin du siècle dernier, la course aux armements a donné l’occasion à notre pays de distancer les membres de l’OTAN dans le développement de l’industrie de défense, et de créer des armes de quatrième génération. La cinquième génération, soyons objectif, pour un certain nombre de raisons compréhensibles, en rapport avec l’effondrement de l’Union Soviétique, est restée coincée au niveau des bureaux d’études. La tâche en cours de notre industrie de défense est d’améliorer les armes de cinquième génération et de faire un pas dans le futur. Il nous faut travailler sur la sixième et la septième génération. Nous avons déjà des développements de ce genre, et je dois dire qu’ils ont beaucoup de succès. Ce sont des armes radicalement nouvelles, parfois imprévisibles [difficile à imaginer ? NdT]. »

M.Rogozin parlait très probablement de l’avion hypersonique capable d’amener une ogive nucléaire, le U-71.

Des informations sur ce projet ont été divulguées seulement en février 2015. Les responsables du Pentagone ont admis que la nouvelle arme russe pourrait invalider le projet de système de défense antimissile autour de la Russie. Pour aggraver les choses, la nouvelle arme pourrait laisser les USA absolument sans défense.

L’U-71, un avion hypersonique, est équipé d’un système de guerre électronique. Il sera en mesure de traverser le ciel des USA en quelques minutes, et de désactiver toutes les stations de détection électroniques sur son passage.

D’après l’OTAN, entre 2020 et 2025, jusqu’à 24 avions hypersoniques seront probablement déployés dans l’un des régiments de la 13e Division de Missiles des troupes russes Espace et Missiles, dans la région d’Orenbourg. En partant de cette région, le U-71 pourra atteindre Washington en 45 à 50 minutes, New York en 40 minutes et Londres en 20 minutes. Il sera impossible de le détecter ou de l’intercepter.

Si les forces de missiles stratégiques russes mettent en service des missiles dotés d’ogives hypersoniques d’ici à 2025, ce serait une sérieuse garantie pour la Russie. Les vecteurs hypersoniques russes joueront le rôle de nouvelle carte d’atout dans les négociations avec Washington. Comme le montre l’expérience, on ne peut amener les Étasuniens à négocier qu’en construisant des armes qui effraient le Pentagone.

Il n’est pas secret que la Russie développe aussi des missiles de croisière hypersoniques, capables d’atteindre leurs objectifs [en volant] à basse altitude. Ils seront pratiquement impossibles à atteindre par les systèmes de défense antimissile futurs, car ces missiles sont en fait des cibles aérodynamiques. L’interception n’est possible que dans les limites de 700 à 800 mètres par seconde [2880 km/h]. En outre, l’antimissile devrait être capable de manœuvres difficiles. Pour le moment, l’OTAN n’a pas ce genre de missiles.

Il est à noter que les USA et la Chine développent aussi leur propre avion hypersonique, similaires au U-71 russe. Le développement chinois est connu sous le nom Wu-14. Il s’agit également d’un avion planeur que la Chine n’a testé qu’une seule fois, en 2012. Comme le planeur russe, l’aéronef chinois a pu manœuvrer à la vitesse supersonique de 11000 kilomètres/heure. On ignore toutefois quelles armes portent les avions chinois.

Les réalisations des ingénieurs étasuniens sont bien plus limitées. Il y a plusieurs années, le contrôle du drone hypersonique Falcon HTV-2 a été perdu à la dixième minute de vol, et il s’est écrasé.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Belgique : Les Belges surestiment grandement le nombre de musulmans en Belgique.

Selon une enquête intitulée « Perils of perception », les Belges estiment que 23 % de la population est musulmane. Une estimation erronée.

Plusieurs pays européens surestiment considérablement la population musulmane dans leur pays par rapport à la réalité, ressort-il d’une enquête réalisée par Ipsos (« Perils of perception ») et relayée par nos confrères du Guardian. Et la Belgique en fait partie, avec la France, l’Allemagne ou encore la Grande-Bretagne.

En effet, pratiquement tous les pays interrogés (40 au total) surestiment leur population musulmane, et la plupart a absolument tort. Si la France occupe la première marche du podium (nos voisins pensent que 31 % des Français sont musulmans, alors que cette branche de la population se situe autour des 7,5 %), notre pays n’est pas loin des estimations françaises.

Ainsi, les Belges pensent que 23 % de la population est musulmane (pratiquement une personne sur quatre). En réalité, le pourcentage exact est de… 7 %. Soit environ une personne sur 14. Sur l’avenir, cette tendance ne diminue pas. Les Belges pensent qu’ils atteindront 32 % de la population en 2020, alors que les prévisions réelles s’élèvent à 7,5 %.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Belgique : L’Union des mosquées de la Région de Bruxelles et la Plateforme des Musulmans de Belgique dénoncent les contrôles abusifs.

L’Union des mosquées de la Région de Bruxelles et la Plateforme des Musulmans de Belgique dénoncent les contrôles abusifs des mosquées, selon une lettre publiée par la RTBF et adressée au ministre-président de la Région bruxelloise, aux députés régionaux et aux Collèges de police. En réaction, Rudi Vervoort, ministre-président du gouvernement bruxellois en charge des Cultes, s’est dit disposé à les rencontrer et à se faire leur intermédiaire auprès du ministre de l’Intérieur Jan Jambon et des bourgmestres pour relayer leurs craintes.

L’UMRB et le PMB s’inquiètent de la multiplication des descentes de police.

À savoir un à deux contrôle par semaine depuis les attentats.

Ces associations relèvent notamment dans leur courrier que « ces contrôles visent les aspects de droit social, de droit fiscal, ou encore de droit administratif des lieux de culte, alors même que la lutte contre le terrorisme doit être appréhendée sous l’angle du droit pénal général, et doit donc suivre la procédure prévue par le Code d’instruction criminelle, laquelle impose une supervision de l’enquête par le Pouvoir judiciaire ».

La brutalité de ces interventions ne font, selon ces associations, que renforcer les sentiments de haine et de rejet qui touchent la communauté. L’UMRB et le PMB critiquent les décisions de fermeture prises dans ce contexte.

Selon elles, ces mesures ne favorisent nullement le vivre-ensemble et la paix entre les communautés. Elles appellent les autorités publiques à ne pas se tromper de cible et à se recentrer sur la lutte contre le terrorisme.

Après les attentats de Paris et ceux de Bruxelles, l’Union et la Plateforme avaient publié des communiqués condamnant les attaques et exprimé leur soutien aux victimes. L’Union des mosquées de Bruxelles regroupe une trentaine de mosquées arabophones.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Ramallah: Des tirs d’arme a feu sur un véhicule israélien
.
La justice israélienne inflige une peine de 9 ans de prison à un enfant palestinien
.
Deux soldats israéliens blessés dans une attaque au couteau à Jérusalem
.
L’occupation interdit une ONG internationale
.
La France reporte son initiative pour la Paix
.
Le FPLP appelle Abbas à arrêter ses réunions avec les criminels de guerre sionistes
.
L’occupation arrête un groupe de chanteurs à une barrière
.
Détérioration de l’état de santé d’Abu Fara et Shadid
.
La ministre suédoise annule sa visite en Israël
.
L’occupation prive un détenu de 57 ans de visites familiales depuis 15 ans
.
Al-Qassam: 29 ans après, nous avons créé une vraie armée pour la patrie
.
Deux maisons menacées de démolition à l’ouest d’Hébron
.
Plus de 900 000 palestiniens arrêtés depuis l’occupation de la Palestine en 1948
.
Abbas reçoit une délégation israélienne à Ramallah
.
L’UE condamne la démolition des intallations palestiniennes
.
Le Hamas condamne les massacres et le génocide à Alep
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com