MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 20 Cha’ban 1438.

Flash info du 20 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le Coran : un texte qui apprend comment penser.

Le coran ou plutôt le discours coranique préconise une certaine pédagogie qui apprend à raisonner. En l’occurrence, il incite à écouter, à observer et enfin à agir.

Une invitation à écouter l’autre .

Dans le verset 13 de la Sourate Ta-Ha, Dieu a dit : «Moi, je t’ai choisi. Ecoute donc ce que va être révélé ». Ainsi, on se permet de dire que la quête de la vérité commence obligatoirement par l’acte d’écouter. C’est se dire qu’il y a souvent une autre facette de la question, une nouvelle information à découvrir.Par conséquent, s’établit avec l’autre un certain échange fructueux. Dans cette perspective, Confucius a dit que l’autre est toujours un maître qui pourrait enseigner beaucoup de choses.

Le fait de s’habituer à écouter l’autre, on arrive à s’ouvrir aux autres approches et à essayer de comprendre de nouveaux points de vue ; puisque toute polémique suppose une variété d’angles de vue. Ainsi, le mode de pensée acquiert une certaine souplesse et une aptitude à accepter la différence.

Une invitation à l’observation .

Partons du verset 21 de la Sourate dhariyat (qui éparpillent) : « ainsi qu’en vous-même. N’observez-vous donc pas », nous remarquons que Dieu ordonne à l’Homme d’observer. C’est comprendre alors que tout l’univers est un objet de méditation, en commençant tout d’abord par voir comment l’Homme, lui-même, a été créé et par quelle précision incontournable s’est harmonisée ses différents constituants. En effet, par le biais de l’observation se développe l’intelligence humaine pour qu’elle puisse cerner que cet univers a été conçu par une force divine.

Une invitation au travail.

Dans la Sourate le Repentir, verset 105, Dieu a affirmé :

« Et dis « œuvrez » car Allah va voir votre œuvre, de même que son messager et les croyants, vous serez ramenés vers celui qui connaît bien l’invisible et le visible. Alors il vous informera de ce que vous faisiez ».

Ici, on note la troisième étape, peut-être même la plus importante et l’objectif principal de l’Homme sur terre : le passage de l’action à l’édification.

Enfin, les étapes : «écouter, observer et agir» constituent un processus commun à toute éducation et la mission principale de tous les parents est d’apprendre aux enfants comment raisonner ; un raisonnement positif qui permet de comprendre les différents phénomènes de la vie . Surtout, de réaliser que cet univers si compliqué ne peut être créé que par Dieu.

katibin.fr
***


Palestine : Le fondateur historique du Mouvement islamique est décédé.

Abdullah Nimar Darwish s’est éteint dimanche 14 mai à l’âge de 69 ans, à l’hôpital Hasharon de Petah Tikva, au nord-est de Tel Aviv.

Après des études de sciences islamiques à Naplouse, il crée en 1971 le Mouvement islamique en Israël ( Palestine occupé ), à Kafr Qasim, à proximité de la Cisjordanie. Suivant l’inspiration des Frères musulmans, son mouvement promeut l’islam parmi les Arabes d’Israël, descendants de Palestiniens de 1948 avant la Nakba, et met en place des services sociaux pour les soutenir.

En 1979, il participe à la fondation « Ousrat al-Jihad », une organisation ayant recours à la lutte armée pour exiger un « Etat arabe et islamique en Palestine ». Les attaques d’Ousrat al-Jihad ne feront cependant aucun mort. En 1981, Abdullah Nimar Darwish est arrêté et est emprisonné, tout comme une douzaine de membres de l’organisation.

Libéré en 1983, le leader décide d’abandonner l’usage de la violence pour opter pour le légalisme. Ainsi, il choisit de « travailler au sein de l’Etat d’Israël pour les valeurs islamiques sans contrevenir à la loi ». Le Mouvement islamique gagne alors une nouvelle dimension durant les années 1980. Il remporte cinq municipalités et 45 sièges dans 11 conseils municipaux et locaux lors des élections de 1989. Le Mouvement offre de nouveaux services tels que des jardins d’enfants, des collèges, des cliniques et des mosquées. Une ligue islamique sportive voit même le jour.

Les accords d’Oslo et le débat sur la participation ou non de l’organisation aux élections vont cependant créer une scission en son sein en 1996. Abdullah Nimar Darwish, qui a soutenu le processus engagé par Yasser Arafat et Ythzak Rabin, a dirigé la branche du sud, tandis que Raed Salah, son disciple, a rassemblé la branche du nord à ses côtés. La branche du sud est aujourd’hui présente à la Knesset au sein, aujourd’hui, de la coalition de la Liste arabe unie. La branche du nord est, quant à elle, considérée comme hors la loi depuis novembre 2015.

saphirnews.com
***


Afrique du Sud : le gouvernement solidaire des Palestiniens en grève de la faim .

Solidarité sans frontières. Une dizaine de ministres et de vice-ministres sud-africains ainsi que le vice-président Cyril Ramaphosa se sont joints, dimanche 14 mai, à la grève de la faim entamée depuis le 17 avril par un millier de prisonniers palestiniens pour protester contre les conditions de leur détention en Israël.

La grève de la faim est prévue pour durer 24h, jusqu’au lundi 15 mai, date de commémoration de la Nakba pour les Palestiniens. Seul un verre d’eau salée, à quoi s’astreignent les prisonniers depuis le début de leur action, est permis aux grévistes.

« Pensons à tous ceux qui croupissent en prison sans nourriture, parce qu’ils défendent leur position. Soutenez leur initiative », a déclaré le ministre de la communication, Ayanda Dlodlo, dans un message vidéo. Il fait partie du groupe des ministres engagées dans l’action, aux côtés, entre autres, des ministres de la Santé, Aaron Motsoaledi, des Sciences et de la Technologie, Naledi Pandor, et du Commerce et de l’Industrie, Rob Davies. L’ancienne présidente de l’Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma s’est aussi engagée à participer à la grève de la faim.

« C’est la première fois dans l’histoire de l’Afrique du Sud qu’un nombre aussi important de ministres et de responsables gouvernementaux observent une grève de la faim », a indiqué la branche sud-africaine du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) dans un communiqué. La Fondation Ahmed Kathrada, du nom d’un compagnon de route de Nelson Mandela décédé fin mars, a appelé les Sud-Africains à rejoindre ce mouvement de solidarité.

saphirnews.com
***


France : Gennevilliers : la mairie signe l’acte de vente de la mosquée aux musulmans.

L’association Ennour, qui gère la mosquée de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), est enfin propriétaire de la mosquée qu’elle gère depuis son ouverture en 2010. Mohamed Benali, président de l’association, et Patrice Leclerc, le maire (PCF) de la commune, ont signé l’acte de vente samedi 13 mai.

L’association est désormais propriétaire du terrain et du bâtiment qui héberge le lieu de culte d’une superficie pouvant accueillir environ 5 000 personnes. Ennour a versé à cette fin la somme de 500 000 € à la municipalité pour devenir propriétaire, entièrement financé par les fidèles.

« Nous avons apporté le plus grand soin aux procédures juridiques pour éviter toute contestation, précise au Parisien Patrice Leclerc. Il a fallu travailler sur le passage du bail emphytéotique à la pleine propriété, demander une évaluation du bien par les domaines », a expliqué le maire de Gennevilliers.

saphirnews.com
***


Belgique : Abattage rituel : l’Exécutif des musulmans de Belgique réclame l’avis du conseil d’Etat.

L’Exécutif des musulmans de Belgique a appelé, dimanche 14 mai, le président du Parlement wallon André Antoine qu’il saisisse le Conseil d’État et sa section de législation avant le vote final du décret qui prévoit l’interdiction de tout abattage rituel sans étourdissement.

Selon l’Exécutif des musulmans de Belgique, « la proposition de décret fait naître des doutes sérieux quant à sa compatibilité avec le libre exercice des rites religieux garantis par la Constitution belge et par la Convention européenne des droits de l’homme » alors qu’elle n’a « pas encore fait l’objet d’un examen par le Conseil d’État ».

L’institution représentative du culte musulman souligne qu’une décision « aussi sensible » doit être prise « avec toutes les précautions requises, notamment la recherche d’un juste équilibre entre le bien-être animal et la liberté de culte ». Les responsables du culte juif ont fait une demande similaire.

saphirnews.com
***


France : Édouard Philippe nommé Premier ministre: “Le vieux monde est de retour”, d’après Mélenchon.

“Le nouveau président de la République vient de prendre le commandement de toute la classe politique de notre pays. Le vieux monde est de retour sous des habits tout neufs et bien jeunes. La droite vient d’être annexée avec un Premier ministre issu de ses rangs, Les Républicains”, a déclaré ce lundi Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumise, quelques instants après l’annonce par le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, du nom du nouveau Premier ministre, Édouard Philippe.

oumma.com
***


Amérique : Refoulée de sa banque en raison de son voile, une cliente américaine musulmane, effondrée, dit “Plus jamais ça !”

Jamela Mohamed était loin d’être une inconnue pour le personnel de l’agence bancaire Sound Credit Union installée à Kent, une localité de l’Etat de Washington, et c’est parfaitement sereine qu’elle s’est présentée au guichet vendredi dernier, revêtue d’un voile dont elle n’imaginait pas qu’il lui vaudrait d’être refoulée comme une malpropre, voire pire, comme une dangereuse pasionaria de l’islam.

Le choc n’en a été que plus rude pour cette infortunée cliente, noire et musulmane, qui venait régler une facture en toute quiétude et qui, à peine entrée, s’est vu intimer l’ordre de retirer son hijab par une superviseuse mise hors d’elle par sa présence.

Interloquée, Jamela Mohamed n’en a pas cru ses oreilles lorsque son interlocutrice, furibonde, a purement et simplement refusé de la servir, avant de hausser le ton en menaçant de composer le 911 pour alerter la police.

Entouré de son voile, le visage de la jeune femme était pourtant visible, affable et familier dans l’agence bancaire où elle se rend régulièrement pour effectuer diverses opérations. Mais ce jour-là, aux yeux d’une employée aveuglée par une haine viscérale, il représentait un épouvantail anti-américain à bannir sans autre forme de procès.

Munie de son téléphone portable, Jamela Mohamed a eu le réflexe de filmer la discrimination flagrante dont elle était victime, zoomant sur le panneau qui indiquait « pas de chapeau, pas de capuche, pas de lunettes de soleil » pour révéler au grand jour le traitement injuste qui lui était réservé. En effet, après avoir consenti à contrecoeur à retirer son voile, quelle ne fut pas sa stupeur de voir deux clients chapeautés entrer dans la banque sans rencontrer le moindre obstacle.

Se sentant humiliée, elle a regagné sa voiture en larmes. Effondrée devant l’objectif de son smartphone, elle a expliqué qu’en ce jour de grande prière collective, elle arborait un hijab pour accomplir la salat Al-Jumu’a. Puis, apercevant, sur le parking, l’employée de la banque qui lui avait infligé un terrible affront, elle s’est mise à l’apostropher avec une pointe de désespoir dans la voix : « Madame, est-ce que je mets en danger votre sécurité ? ».

Parce qu’elle ne veut pas que cet ostracisme anti-musulmans se produise à nouveau et offense d’autres citoyennes américaines voilées, Jamela Mohamed a diffusé sa vidéo sur Facebook. Grand bien lui en a pris, puisqu’elle a suscité un immense émoi auprès de plus de 900 000 internautes, poussant la direction de la banque Sound Credit Union à sortir de sa réserve pour présenter ses « excuses les plus profondes » et diligenter une enquête interne.

« PERSONNE ne devrait être traité de cette manière en raison d’un simple voile, d’autant plus que ce que l’on m’a interdit violemment, on l’a autorisé à des hommes qui avaient la tête couverte, et ce, malgré le règlement écrit en toutes lettres », s’est insurgée cette cliente d’une banque US, à jamais marquée par ce vendredi assombri par un refoulement islamophobe accablant, au pays merveilleux de Trump.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Ronaldo fait la promotion du Ramadan 2017 en Egypte.

Star du ballon rond aux 200 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux, Cristiano Ronaldo, le sportif le plus adulé du monde réel et le plus suivi de l’agora virtuelle, a fait une apparition très remarquée sur les télévisions égyptiennes à l’approche de la célébration du mois béni entre tous.

Suscitant la curiosité d’un public qui admire sa virtuosité et sa générosité, le quadruple ballon d’or prête son image à une campagne promotionnelle lancée sur le petit écran pour le Ramadan 2017, et qui tiendra le haut de l’affiche sur de nombreux panneaux publicitaires à travers tout le pays.

Quelques jours avant de s’inviter dans les foyers égyptiens, Cristiano Ronaldo, sans dévoiler les axes clés de ce projet, se réjouissait sur Twitter de participer à une vaste opération de communication initiée par Ahmed Abou Hashima, le grand patron d’Egyptian Steel, une société spécialisée dans la production d’acier, passé avec succès du fer aux médias.

Au même moment, cet homme d’affaires (photo ci-dessous) à la réussite fulgurante se disait heureux d’être « associé au légendaire Cristiano Ronaldo, le plus grand footballeur de tous les temps, pour un tel projet phénoménal ». Un projet d’ampleur dont on ignore encore ce qu’il recouvre complètement.

oumma.com
***


La plus grande fédération de syndicats de Norvège souscrit au boycott total d’Israël.

Aujourd’hui, la Confédération norvégienne des Syndicats (LO), qui représente près d’un million de travailleurs, a souscrit au boycott total d’Israël pour permettre aux Palestiniens d’acquérir leurs droits fondamentaux conformément au droit international. LO est la plus grande et la plus influente des organisations qui chapeautent les unions syndicales de Norvège.

Commentant cette victoire significative de BDS en Norvège, Riya Hassan, coordinatrice des Campagnes Européennes avec le Comité National palestinien de BDS, a dit :

Le Comité National palestinien de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BNC) salue la Confédération norvégienne des Syndicats (LO) pour avoir souscrit à un « un boycott international » total « économique, culturel et académique d’Israël » comme à une voie indispensable pour que les Palestiniens obtiennent leurs droits fondamentaux, y compris le droit au retour pour les réfugiés et l’égalité des droits pour les Palestiniens citoyens d’Israël.

En prenant courageusement en compte l’appel palestinien au BDS, lancé en 2005 par une majorité absolue de la société civile palestinienne, LO rejoint quelques unes des fédérations de syndicats les plus importantes au monde, dont la COSATU d’Afrique du Sud, la CUT du Brésil, la CSN du Québec et l’ICTU irlandaise, en appelant à une pression significative de BDS sur les entreprises et les institutions qui ont permis des décennies d’occupation, de colonisation de peuplement et d’apartheid par Israël.

Le BNC espère trouver une coordination étroite avec les partenaires norvégiens à l’intérieur de LO, en particulier Fargobundet, pour traduire cette nouvelle politique en mesures effectives de responsabilité aux niveaux académique, culturel et économique qui permettent de faire observer les droits de l’Homme et le droit international. Nous demandons aussi à LO de faire pression sur le gouvernement norvégien pour qu’il mette fin à tous ses engagements militaires avec le régime d’oppression israélien et qu’il désinvestisse ses fonds souverains de toutes les sociétés qui sont complices de l’occupation israélienne et de son entreprise illégale de colonisation.

Le Comité National palestinien de BDS (BNC) est la plus large coalition de la société civile palestinienne. Il dirige et soutient le mouvement mondial de Boycott, Désinvestissement et Sanctions.

Allez voir www.bdsmovement.net et suivez le sur @BDSmovement.

Source: bdsmovement.

oumma.com
***


Une nouvelle mosquée pour les musulmans de Suisse ouverte à Wil.

Samedi était un grand jour pour la communauté musulmane de Wil dans le canton de Saint-Gall. Leur toute nouvelle mosquée a été officiellement inaugurée lors d’une cérémonie grandiose à laquelle ont assisté 2000 personnes. Ce projet qui aura coûté 4 millions de francs (3,7 millions d’euros) est porté par la communauté albanaise importante dans la fédération helvétique. Les musulmans de Wil représentent 15% de la population (23.000 habitants).

Si cette mosquée est dépourvue de minaret, car les minarets sont interdits depuis le référendum d’initiative populaire de 2009, la communauté musulmane albanophone a tenu à bâtir un édifice à l’architecture typiquement islamique, contrairement à d’autres mosquées récemment édifiées, dans lesquelles le côté islamique n’est que peu visible. La salle de prière pouvant accueillir près de 1000 fidèles est illuminée de 99 fenêtres, correspondant aux noms d’Allah (Exalté Soit-Il).

desdomesetdesminarets.fr
***


France : La chasse est ouverte dans le camp d’Emmanuel Macron.

Après le pauvre Saou, sacrifié en pleine campagne pour blasphème envers l’idole Charlie, c’est au tour du trop honnête Christian Gerin d’être remercié par l’équipe Macron sur injonction du CRIF pour des tweets, notamment pro-palestiniens, jugés « antisémites » : une passe d’armes qui nous rappelle l’absurdité de concevoir le vote comme un « moyen de pression », quand on voit une officine non-élue, représentant une communauté si peu nombreuse qu’elle n’apparaît même pas sur les sondages électoraux, dicter sa loi à la République… Les musulmans partis faire « barrage » dimanche dernier apprécieront.

Les réseaux laïcards et identitaires, quant à eux, s’enflamment d’une frénésie qu’on n’avait pas vu depuis la glorieuse époque des lettres à la Kommandantur pour éplucher le CV et les fréquentations des candidats En Marche « d’apparence musulmane » : ils réclament déjà la tête des dénommés Marik Fetouh, Haouaria Hadj-Chikh et Latifa Chay, pour cause de proximité avec – respectivement – l’association « Coexister », le PIR et « la mosquée UOIF de Valence » (la mosquée de Valence est affiliée à la GMP et non à l’UOIF, ndlr), qui seraient apparemment des officines secrètes d’islamisation de l’Europe (sic). La dernière aurait même porté un voile dans une mosquée, imaginez! (Hey oui, à part Malek Boutih, vous trouverez difficilement une personne d’origine maghrébine qui n’a jamais mis les pieds dans une mosquée…).

Ce nouveau maccarthisme islamophobe nous rappelle en tout cas qu’en démocratie, contrairement à ce que croient un peu trop d’imams, ce sont bien les rapports de forces et réseaux financiers et/ou médiatiques qui font le pouvoir, et pas l’hypothétique « volonté populaire » sortie des urnes… Et plus loin, il pose la question de l’inévitable communautarisation des musulmans de France, seule à même de garantir leur dignité, loin du mirage de « l’intégration républicaine » où le musulman devra sans cesse montrer patte blanche, jusqu’à ramper plus bas que terre, pour être toléré – et encore, sur un siège éjectable permanent.

desdomesetdesminarets.fr
***


Belgique : Abattage rituel sans étourdissement : l’EMB sollicite la consultation du Conseil d’État.

Communiqué de presse Salah ECHALLAOUI Président de l’exécutif des Musulmans de Belgique.

Le 14 mai 2017, M. Salah ECHALLAOUI, Président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) a demandé à M. André Antoine, Président du Parlement wallon, qu’il saisisse la Section de Législation du Conseil d’État avant le vote final du décret qui prévoit l’interdiction de tout abattage rituel sans étourdissement.

En effet, la proposition de décret fait naître, dans le chef de l’EMB, des doutes sérieux quant à sa compatibilité avec le libre exercice des rites religieux garantis par la Constitution belge et par la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

Elle n’a pas encore fait l’objet d’un examen par le Conseil d’État.

L’EMB rappelle qu’une décision aussi sensible doit être prise avec toutes les précautions requises, notamment la recherche d’un juste équilibre entre le bien-être animal et la liberté de culte.

actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Mort d’un pêcheur palestinien tué par la marine sioniste
.
Le pêcheur Mohammed Bakr, âgé de 28 ans, a succombé le lundi après-midi, à ses graves blessures subies aujourd’hui matin, par les tirs des forces marines de l’occupation sioniste au large des côtes de Soudanya, au nord de Gaza.
.
Naplouse: Des milliers de participants à la marche du retour
.
Répression d’une manifestation commémorant la Nakba à Bethléem
.
Hamdan: La résistance détient la carte d’échange des prisonniers
.
Barghouthi met en garde contre la reprise des négociations et appelle à l’unité
.
L’occupation blesse un pêcheur et l’arrête
.
L’occupation arrête l’ancien ministre Issa Jaabari et confisque son véhicule
.
Un nouveau groupe de prisonniers du Hamas rejoint la grève de la Dignité
.
Nombreux cas d’évanouissements au sein des prisonniers de Nafha
.
La garde d’Abbas attaque les familles des prisonniers
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne remet un colon israélien du village d’Abou Qash
.
Un colon renverse un palestinien à Hébron
.
Fermeture des entrées de Ramallah le 29e jour de la grève
.
Nahal: nous récupèrerons nos droits par la résistance, la politique et la loi
.
Le ministre turc des Affaires étrangères félicite Haniyeh pour la présidence du Hamas
.
L’arrestation de nouveau du professeur Ahmed Qatamesh
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 1er Rajab 1438.

Flash info du 1er Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Benoît Hamon soutient Karim Benzema.

Ce lundi 27 mars, Benoît Hamon invité de « L’Equipe du soir » déclare que la polémique autour de Benzema est liée à ses origines.

Une médiatisation à deux vitesses.

Sur le plateau, le journaliste en entretien avec Benoît Hamon est venu à parler de Benzema, toujours écarté de l’équipe de France suite à l’affaire de la sextape. Il a rappelé qu’ « une partie du buzz médiatique est venue de la classe politique (…), en revanche on ne l’a pas entendue du tout dans le cas de Karabatic ». En effet, Manuel Valls avait notamment appelé le sélectionneur des Bleus à ne plus faire appel à Benzema. Parallèlement, le handballeur français Karabatic qui a été reconnu coupable dans une affaire de paris truqués, n’a quant à lui suscité aucune polémique et a continué à participer à des compétitions sous le maillot français.

Une critique sans tabou.

Benoît Hamon qui a reconnu la responsabilité des politiques a répondu : « Il y a un climat, en France, raciste qui existe et qui est fort. Aux yeux de certains, Benzema était l’archétype du jeune joueur issu de la banlieue, non respectueux de la République » (…). Ça s’appelle la discrimination, la réalité du fait qu’on n’a pas le même jugement sur un jeune français d’origine musulmane que sur un jeune français non musulman ». Le vainqueur de la primaire de gauche est ainsi favorable à un retour du joueur en sélection nationale : « Si Benzema joue bien et qu’il est bon en club et qu’il n’y a pas meilleur que lui, oui, je suis pour son retour. C’est un sujet sportif », a-t-il ajouté.

Un Benoît Hamon qui parle sans tabou du racisme en France. Enfin un politicien qui dit tout haut ce que beaucoup refusent d’admettre.


katibin.fr
***


Le Yémen face à une crise humanitaire : famine, choléra, guerre…

Cela fait deux ans que le conflit armé dure au Yémen. Les premières victimes sont les civils qui, de jour en jour, voient leur accès à la nourriture de plus en plus compliqué.

7 700 morts en deux ans dont 1 546 enfants.

Au Yémen, les Houtis, en lien avec l’Iran, s’opposent au président Hadi soutenu par l’Arabie Saoudite. Un conflit qui coûte énormément en armement mais aussi en vies humaines. D’après l’ONU, il y a eu 7 700 morts en deux ans dont 1 546 enfants. La faim se répand également de plus en plus dans un pays considéré comme le plus pauvre de la région. L’insécurité alimentaire s’ajoute ainsi aux menaces auxquelles doit faire face la population. Stephen O’Brien, coordinateur des Nations Unies, a déclaré : « Sept millions de Yéménites ne savent pas exactement comment ils feront pour trouver la nourriture nécessaire à leur prochain repas. C’est cette situation qui nous a fait lancer cet appel à l’aide: il y a un réel danger de famine au Yémen. » Bien que de l’aide alimentaire arrive dans le pays, elle reste souvent bloquée en raison de l’insécurité sur le terrain. Aujourd’hui ce sont trois millions de femmes et d’enfants qui souffrent de malnutrition aiguë.

Le choléra s’ajoute à ce constat tandis que l’accès aux soins est rendu difficile par les bombardements des centres de santé mis hors service.


katibin.fr
***


France : L’initiative de Benoît Hamon pour la reconnaissance de l’État palestinien.

En février dernier lors de sa rencontre avec Mahmoud Abbas, Benoît Hamon avait appelé à la reconnaissance de l’Etat palestinien. Cette initiative reste plus que jamais d’actualité.

Pour la sécurité d’Israël.

Interrogé très récemment sur le sujet, le candidat du Parti Socialiste à la présidentielle a parlé de sa volonté de reconnaître un Etat palestinien pour assurer la sécurité d’Israël et sa pérennité. Dans l’émission BFM Politique, il a déclaré : « Notre devoir historique est d’assurer la pérennité et la sécurité d’Israël. Or une des clés pour faire tomber l’hostilité régionale à l’égard d’Israël, c’est la création d’un État palestinien viable et durable » . Benoît Hamon a pointé du doigt la responsabilité de la communauté internationale face à la solution à deux Etats qui s’éloigne chaque jour davantage notamment en raison de la colonisation.

Les paroles face aux actes… Quelle sera l’issue réelle du discours de Benoît Hamon s’il venait à être élu président ?


katibin.fr
***


La Chine exige à la France la justice pour le chinois tué par la police parisienne.

La Chine via son ambassade a fait connaître sa colère suite au meurtre d’un ressortissant chinois à Paris.

L’homme, comme nous vous le relations dans un article précédent, a été tué par la police chez lui devant ses enfants. Tout laisse à penser à une « bavure » policière qui a très mal tourné.

Des exactions dont les minorités visibles sont désormais accoutumées d’où un soutien spontané de la communauté musulmane pour la famille du défunt.

La Chine par voie diplomatique a fait connaître sa colère auprès des plus haute autorité française. Pékin a exigé que le gouvernement français fasse « toute la lumière sur cette affaire » et qu’elles « prennent des mesures efficaces afin de protéger la sécurité des droits et les intérêts légitimes des citoyens ».

Une réaction qui tranche avec celles des pays arabes musulmans qui eux collaborent systématiquement dans l’islamophobie systémique française.

islametinfo.fr
***


Palestine : Le cofondateur du mouvement BDS, Omar Barghouti, détenu depuis plus d’une semaine par Israël.

Le dimanche 19 mars, le cofondateur du mouvement BDS et fervent défenseur des droits de l’Homme, Omar Barghouti a été arrêté par les autorités fiscales israéliennes qui ont fait irruption chez lui. Il a été interrogé ainsi que son épouse Safa.

Ce n’est pas la première mesure d’intimidation à son encontre puisque cela fait des années qu’il subit des menaces et diverses répressions par le gouvernement d’extrême-droite israélien. Ce dernier considère d’ailleurs le mouvement BDS comme une « menace stratégique » à l’encontre du système axé sur les injustices vis-à-vis des Palestiniens.

En mars 2016, il y a un an déjà, des ministres en personne avaient menacé Omar Barghouti et des têtes dans la défense des droits de l’Homme de mesures drastiques pouvant aller jusqu’à « l’élimination civile ciblée ».

L’incursion au domicile d’Omar Barghouti fait suite à ce contexte et à l’échec du gouvernement à annuler son permis de résident permanent. Une affaire tirée par les cheveux de revenu perçu hors Israël à donc été mise en scène afin de ternir l’image du militant respecté.

Cette investigation qui inclut une interdiction de voyager intervient quelques semaines avant le déplacement prévu d’Omar Barghouti pour les Etats-Unis où il devait recevoir le Prix Gandhi pour la paix (Gandhi Peace Award) lors d’une cérémonie à l’université de Yale.

Cette tentative désespérée de faire taire l’un des hommes les plus actifs dans la lutte contre l’oppression et l’injustice démontre les limites du gouvernement israélien et son échec dans sa politique d’apartheid et de colonisation.

islametinfo.fr
***

France : Un homme chinois tué par la police devant ses enfants.

Le drame a eu lieu en début de semaine.

La police en civil intervient suite à des plaintes d’un voisin pour tapage nocturne.

La famille entend alors des violents coups sur la porte et prend peur, le père hésite à ouvrir et pense à une agression. La police est en civil et rien ne laisse à penser à une intervention policière.

Le père se trouve devant les policiers alors que le porte est défoncée un ciseau à poisson dans les mains. La police n’hésite pas un instant, sans un rappel à l’ordre, sans même un coup de sommation, elle tire sur le quinquagénaire qui s’écroule devant sa famille terrorisée.

La police bloque alors l’accès à la famille de leur père mourant. Il décède alors que la famille est confinée dans une pièce pendant 2 heures par les policiers alors qu’elle ne représente aucun danger.

La presse française a immédiatement pris fait et cause pour la police sans mener d’investigation sur cette étrange intervention meurtrière. Pour beaucoup on parlait sans doute d’une famille musulmane et on attendait avec impatience l’excuse de radicalisation venir étouffer définitivement l’affaire et justifier le meurtre.

Mais tel n’est pas le cas. La famille chinoise a tenu à témoigner pour faire éclater la vérité que certains voulaient faire taire. Et la version n’est pas du tout la même …

Évidemment sur les réseaux sociaux la réaction a été vive et on a pu assister à un réel soutien moral de la communauté musulmane aux victimes. Une communauté muslima qui est habituée aux stigmatisations et aux outrances de la police ne pouvait que comprendre la détresse de cette famille mille fois vécue.

En France, la police a toujours été incapable de défendre la communauté chinoise face à la délinquance voilà maintenant qu’elle tue un chinois chez lui devant sa famille. Une preuve de plus que la France réserve systématiquement aux minorités ethno-confessionnelles un traitement inique différent de celui de la majorité.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Richard Gere compare la vie des Palestiniens à Hébron à la ségrégation aux USA.

Le célèbre acteur Richard Gere a tenu une parole audacieuse et montre son implication pour un monde de paix usant de sa position de célébrité. Il a comparé ce que vivent les Palestiniens à Hébron, en Cisjordanie, à la ségrégation vis-à-vis de la population noire aux Etats-Unis.

C’est à Hébron même que l’acteur de « Pretty Woman » a dénoncé la politique du gouvernement israélien accompagné d’anciens soldats israéliens actifs dans cette lutte. Le groupe s’appelle « Breaking the silence ».

Richard Gere a rapporté la similarité entre le sud des Etats-Unis sous la ségrégation et la situation actuelle à Hébron.

islametinfo.fr
***


France : Un village des Vosges dit « Merci aux migrants ».

A Monthureux-sur-Saône, un petit village des Vosges, les migrants arrivés de Calais il y a six mois vont rejoindre d’ici mi-avril un centre pour demandeurs d’asile à environ 50 kilomètres plus loin, à Epinal. Mais les Monthurolais sont déjà nostalgiques:

« Merci aux migrants. On a vu des personnes qui avaient beaucoup moins que nous et qui gardaient le sourire », raconte une habitante. « Ça va faire un grand vide pour moi puisque j’étais au quotidien avec eux « , rapporte la gérante du tabac.

Satisfait de la réussite de la mission, le maire étudie d’autres formes d’accueil pour les migrants à l’avenir.

islametinfo.fr
***


Yémen : plus de 10 000 attaques contre les femmes recensées en 2016.

Le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) rapporte, lundi 27 mars, qu’il a recensé plus de 10 000 attaques contre les femmes au Yémen en 2016.

« Les déplacements et la dégradation des mécanismes de protection ont radicalement augmenté la vulnérabilité des femmes et des filles face aux violences alors que leur position dans la société n’était déjà pas favorable avant la guerre », a indiqué le FNUAP dans un communiqué.

Le rapport tombe deux ans après le lancement de l’intervention au Yémen par une coalition militaire arabe dirigée par l’Arabie Saoudite contre des rebelles houthis. Selon le FNUAP, « les incidents liés à des violences à caractère sexiste ont augmenté de 63 % au cours des deux dernières années ».

Il évoque aussi « plus de viols, de violences domestiques, de mariages forcés de jeunes filles, d’abus physiques et psychologiques à l’encontre des femmes et des filles par rapport aux chiffres établis deux ans auparavant ». L’organisation internationale indique par ailleurs que 18,8 millions de personnes nécessitent aujourd’hui une aide humanitaire au Yémen dont 10,3 millions en urgence.

Six ONG (Médecins du Monde, Care, Solidarités international, Première Urgence internationale, Action contre la Faim et Handicap International) ont alerté l’opinion publique du désastre humanitaire dans le Yémen. Le conflit a provoqué la mort de plus de 7 500 personnes.

saphirnews.com
***


France : La mort de Liu Shaoyo, une bavure policière pour les Chinois de France.

Après Adama et Théo, une autre affaire de violences policières fait jour en France. Liu Shaoyo, un Chinois de 56 ans, a été tué par balle, dimanche 26 mars, lors d’une intervention policière à son domicile dans le 19e arrondissement de Paris.

D’après des agents de la brigade anti-criminalité (BAC), la police a été appelée pour un « différend familial » dans une immeuble du quartier Curial. « Dès l’ouverture de la porte » de l’appartement, Liu Shaoyo se serait précipité pour agresser un des policiers avec une paire de ciseaux. L’un des agents aurait alors ouvert le feu pour protéger son collègue, blessant mortellement le père de famille.

Calvin Job, l’avocat de la famille, affirme que ses clients « contestent totalement la version des faits » exposée par les policiers, expliquant que Liu Shaoyo « n’a blessé personne ». Selon lui, « un voisin a appelé la police en disant qu’il y avait des cris » mais il n’y a eu « aucun différend familial ». La victime était « en train de tailler des poissons avec des ciseaux », rapporte-t-il. « Les policiers ont ouvert de force la porte de l’appartement, ce qui l’a propulsé vers l’arrière », ajoute l’avocat. Il précise que le quinquagénaire n’a « porté aucun coup » et « ne s’est pas précipité » sur les policiers. Par ailleurs, l’agent de la BAC aurait « tiré sans sommation » dans la zone du thorax.

La famille du défunt doit être entendue mardi après-midi par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) qui a été saisie de l’enquête. Les quatre enfants de Liu Shaoyo, dont certains disent avoir assisté à la scène, se sont exprimés à la télévision. La vidéo d’une partie de l’entretien est visible sur Facebook

« Indépendamment du témoignage des jeunes filles qui mettent en doute la version policière, ce qui est choquant est l’usage disproportionné de l’arme à feu par notre police », déclare l’Association des jeunes chinois de France (AJCF), qui a exprimé sa solidarité envers la famille du défunt et dénoncé une bavure policière.

Dans la soirée du lundi 27 mars, environ 150 personnes se réunies pour un rassemblement devant le commissariat du 19e arrondissement. La manifestation a dégénéré et 35 personnes ont été interpellées par la police.

Lors d’une conférence de presse organisée mardi 28 mars, Hua Chunying, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a indiqué que la Chine a « exigé » que la France fasse « toute la lumière sur cette affaire ». Pékin a demandé à Paris de protéger « la sécurité et les droits » de ses ressortissants.

saphirnews.com
***


France : A Dammartin-en-Goële, un projet de mosquée qui irrite la mairie .

Une réunion publique autour du projet de mosquée à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), à l’initiative de l’Association culturelle et cultuelle de Dammartin-en-Goële (ACCDG), a été organisée dans l’après-midi du dimanche 26 mars afin de présenter les contours de l’initiative et de répondre aux interrogations des habitants. Dammartin-en-Goële a été tristement rendue célèbre après l’assaut contre les frères Kouachi, auteurs des attentats en janvier 2015, alors qu’ils étaient retranchés dans une imprimerie de la commune.

La réunion s’est déroulée sans la présence de Michel Dutruge, maire LR de Dammartin-en-Goële, qui s’est indigné dans un communiqué en date du 23 mars de la tenue d’une réunion « faite sans aucune concertation avec le conseil municipal », sur un projet dont la maire découvre « l’existence en même temps que tous les habitants de notre ville ».

« Dans la plus grande transparence, la municipalité a alloué le prêt (du) gymnase (municipal Jesse Owens, ndlr), dans le cadre d’une réunion d’information uniquement auprès de leurs adhérents. La mairie se dit trompée quant à la véritable nature de cet évènement et à la présentation de ce projet », a-t-elle indiqué. Déplorant les méthodes utilisées par l’ACCDG « à des fins de propagande sans avoir consulté, ni présenté leur projet aux élus locaux », la mairie déclare ne pas cautionner « ce genre de comportement irresponsable allant à l’encontre du dialogue nécessaire au bien vivre ensemble ». En conséquence, le maire ne s’est pas rendu à l’événement qui a accueilli environ 200 personnes.

« Je ne comprends pas sa réaction, il a bien été prévenu mais il nous ignore. Pourtant, tout a été fait dans la transparence. Nous ne l’avons plus revu depuis le 5 janvier, date à laquelle nous l’avons rencontré pour lui parler du projet », a déclaré le porte-parole de l’association, cité par Le Figaro. « Nous avons tous reçu les mêmes mails d’information. Il faut que le maire assume ses responsabilités et qu’il avoue ne pas avoir envie de leur vendre le terrain », a appuyé en ce sens Stéphane Jabut, ancien maire PS de Dammartin.

L’ACCDG souhaite mettre en oeuvre son projet sur un terrain de 2 500 m2 dans lequel serait construit un bâtiment de 900 m2 qui conprendra tant des espaces culturels que cultuels. Les salles de prière pourraient accueillir environ 800 personnes lors de la prière du vendredi. Le coût des travaux reviendrait à 3 millions d’euros. L’association entend combler ainsi un vide dans les alentours : le lieu de culte musulman le plus proche de Dammartin est situé à une quinzaine de kilomètres, à Mitry-Mory.

saphirnews.com
***


Tunisie : vers une autorisation du mariage des femmes aux non-musulmans ?

Une soixantaine d’associations tunisiennes font front commun pour réclamer l’autorisation aux femmes de se marier avec des non-musulmans.

Elles ont appelé, lundi 27 mars, à l’abrogation d’une circulaire prônant une telle interdiction depuis 1973, estimant qu’elle viole la liberté de conscience et la non-discrimination entre les citoyens inscrites dans la Constitution ainsi que dans diverses conventions internationales ratifiées par la Tunisie en matière de libertés individuelles et d’égalité entre les hommes et les femmes.

En Tunisie comme dans d’autres pays à majorité musulmane, un certificat de conversion du futur conjoint délivré par le mufti de la République est actuellement exigé pour enregistrer toute union entre une femme considérée comme musulmane et un ex-non-musulman, auquel cas leur mariage ne saurait être reconnu en Tunisie, de même que les enfants qui naîtraient de l’union. Une telle formalité n’est en revanche pas exigée des Tunisiens souhaitant épouser une non-musulmane.

La loi n’est pas inscrite dans le Code du statut personnel adopté en 1956 sous l’ère Bourguiba mais elle a été formalisée au travers d’une circulaire du ministre de la Justice 17 ans plus tard. Une règle qui tire son origine d’une loi coutumière islamique à laquelle s’accorde une large majorité de jurisconsultes musulmans.

Dans le collectif, on retrouve l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), l’Association tunisienne de soutien aux minorités (ATSM), le Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), la Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), le Forum Tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) ou encore la Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme (LTDH). Toutes espèrent un retrait de la circulaire d’ici novembre 2017, 44 ans après sa promulgation.

saphirnews.com
***


Des musulmanes s’affirment et affirment leur islamité dans l’Amérique de Trump.

La stratégie de diabolisation des musulmans élaborée par le populiste Donald Trump n’a pas seulement libéré la parole raciste, elle a aussi, et plus étonnamment, désinhibé la parole de femmes américaines musulmanes qui s’autorisent désormais à s’affirmer et à affirmer au grand jour leur islamité, sans craindre de s’attirer les foudres d’une certaine Amérique islamophobe et xénophobe.

Comme libérées de leurs peurs paralysantes, l’accession de Trump au pouvoir a produit sur Maysoon Khatib (photo ci-dessus), 44 ans, et Iman Abid (photo ci-dessous), 25 ans, pour ne citer que ces deux citoyennes qui ont refusé de se laisser bâillonner sans réagir, l’exact effet inverse de celui recherché en haut lieu.

Professeure de littérature anglaise à l’Université d’Etat de Murray, dans le Kentucky, Maysoon Khatib, qui a grandi sous les cieux ensoleillés de la Californie du Sud, au milieu d’un creuset de cultures et de religions, ne s’est jamais autant sentie musulmane que depuis qu’elle a migré, en famille, vers une bourgade de 18 000 âmes, en plein cœur de l’Amérique profonde.

Dans cette ancienne terre démocrate, frappée de plein fouet par la crise, qui attend des miracles du nabab new-yorkais de l’immobilier devenu roi, cette enseignante que certains étudiants aiment provoquer en arborant, à chacun de ses cours, des t-shirts à l’effigie du nouveau président des Etats-Unis, n’est plus en proie à la vive inquiétude qui l’habitait avant l’élection présidentielle.

Disparue l’angoisse qui était montée crescendo, au fur et à mesure que le candidat Trump sillonnait le pays en exacerbant la haine de l’islam ! Maysoon Khatib, qui troque volontiers sa casquette de pédagogue passionnée pour celle de rédactrice en chef engagée du site MuslimGirl.com, est soulagée d’un poids, comme elle l’a confié au micro de CBS News.

« Quand la victoire de Donald Trump a été annoncée, j’ai ressenti un violent serrement au cœur. Et puis, il y a eu l’impressionnante Marche des femmes à Washington, le 21 janvier, et j’ai pu constater avec une immense émotion que nombre de mes concitoyens, femmes et hommes, de toutes origines et religions, étaient eux aussi entrés en résistance contre le pouvoir en place », a déclaré la co-fondatrice d’un site dédié à ses coreligionnaires, dont la vocation première est de favoriser leur autonomisation et leur ascension au sein de la société américaine.

« Parfois, je suis démangée par l’envie d’écrire une lettre à Trump afin de le remercier de nous avoir poussés à nous unir contre lui et ce qu’il représente, par-delà nos différences. Peut-être avions-nous besoin de ce changement pour nous inciter à lutter tous ensemble, à résister », a-t-elle ajouté.

A Rochester, dans l’Etat de New York, Iman Abid, la figure de proue locale de l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), s’investit sans compter auprès des réfugiés, et même avec une détermination renforcée depuis que le décret anti-immigration signé par le nouvel homme fort de Washington a révélé une islamophobie institutionnalisée implacable.

En dépit de ce climat hautement délétère, sa volonté de revendiquer son islamité n’a jamais été aussi forte et la fierté de ses racines moyen-orientales aussi grande.

« Beaucoup de gens ont des préjugés sur les musulmans. Quand je dis que je suis musulmane, la plupart de mes compatriotes sont surpris que je ne porte pas le hijab. J’en profite pour amorcer un dialogue », a-t-elle expliqué sur CBS News.

« Il est essentiel de montrer que la communauté musulmane américaine n’est pas un bloc monolithique, que l’on peut être musulmane sans porter le voile. Je m’efforce de changer les regards et pour ce faire, je refuse que l’on confisque ma parole. Les femmes musulmanes, dans la diversité de leurs composantes, ne devraient pas permettre que le président Trump parle à leur place, en leur nom », a-t-elle insisté, tout en appelant instamment ses coreligionnaires à se fédérer et à se réapproprier leur parole volée par un démagogue de la pire espèce.

« Nous devons prouver que nous existons en tant que groupe », exhorte Iman Abid, plus libre et combative que jamais, depuis que son angoisse face à l’avenir, dans une Amérique passée sous pavillon nationaliste et suprématiste blanc, s’est évanouie comme par enchantement… C’est l’effet extraordinairement salutaire de l’effet Trump ravageur !

oumma.com
***


France : menaces de mort contre des militants pro-palestiniens.

Communiqué d’Amnesty International (21/3/17)
Le 4 mars 2017, un groupe dénommé la Brigade juive a lancé un ultimatum aux membres dirigeants de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) : si l’AFPS ne cessait pas d’appeler au boycott des produits israéliens, les coordonnées personnelles des membres de son conseil national seraient rendues publiques.

Depuis le 8 mars 2017, des militants français des droits du peuple palestinien font l’objet d’une campagne scandaleuse de menaces, d’intimidations et de harcèlement.

Un appel relayé par certains sites.

Cette menace a été mise à exécution le 8 mars dernier, et relayée par les sites de la Ligue de Défense Juive, de JSSNews (basé en Israël) et de coolamnews . Depuis, plusieurs membres dirigeants de l’AFPS ont reçu des menaces de mort : les auteurs menaçaient de s’en prendre à leur famille ou à leurs enfants, de brûler leur domicile…

Certains ont répandu des rumeurs malveillantes, allant jusqu’à déclencher l’intervention des pompiers avec l’annonce erronée du suicide du président et du Secrétaire général. Cette vague de harcèlement fait suite à des menaces déjà prononcées contre des dirigeants de l’AFPS ces derniers mois.

En France, la criminalisation de l’appel au boycott doit cesser sans délai.

Ces intimidations visant l’AFPS font état du fait que « le boycott est puni par la loi ». En effet, depuis 2010, la France est l’un des rares pays au monde à prévoir des poursuites contre des personnes appelant au boycott de produits israéliens dans le cadre de la campagne internationale Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS).

La circulaire ministérielle CRIM-APN 09-900-44 signée en 2010 par Mme Alliot Marie, alors ministre de l’Intérieur, engage les procureurs à poursuivre les appels au boycott de produits israéliens, considérés comme caractéristiques de délits de provocation publique à la discrimination à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une nation.

En octobre 2015, la Cour de cassation a confirmé la condamnation de quatorze personnes uniquement en raison de leurs actions pacifiques de promotion du boycott de produits israéliens. Des militants du mouvement BDS se sont vu enjoindre par la préfecture de Paris de s’engager par écrit à renoncer à toute promotion du boycott de produits israéliens.

Si la répression de l’incitation à la haine et à la discrimination est légitime et nécessaire, elle ne peut se confondre avec la critique tout aussi légitime de la politique d’un Etat. L’appel pacifique au boycott d’un Etat rentre dans le cadre de cette critique et de l’action citoyenne non violente et s’inscrit donc dans le droit à la liberté d’expression, reconnu par le droit international.
Solidarité avec ces défenseurs des droits humains!

Cette campagne haineuse à l’encontre de défenseurs des droits humains doit immédiatement cesser, et leurs auteurs être traduits en justice dans les meilleurs délais.

Nous apportons notre entière solidarité aux victimes de ces menaces et intimidations, et appelons les autorités françaises à diligenter sans délai des enquêtes rapides contre les responsables de ces incitations à la haine.

Nous avons à plusieurs reprises demandé aux autorités françaises d’abroger la circulaire Alliot-Marie et de cesser les poursuites à l’encontre des militants du mouvement BDS. Le fait que cette circulaire serve désormais de prétexte à des actions de piratage et de harcèlement de ses militants démontre l’urgente nécessité d’y mettre un terme.

Nous réitérons notre appel aux autorités françaises, ainsi qu’à tous les candidats à l’élection présidentielle, à abroger sans délai cette circulaire, qui bafoue le droit à la liberté d’expression et de protestation pacifique dans notre pays.

Source: Amnesty International.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Des témoins oculaires ont déclaré mardi soir que l’armée d’occupation israélienne a déployé des patrouilles dans les montagnes de Salfit et ont lancé deux ballons de surveillance dans ses cieux.
plus
.
Le Hamas appelle le sommet d’Amman à admettre la priorité absolue pour Jérusalem et al-Aqsa
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête 3 citoyens et convoque un journaliste
.
Forum des Médias: La campagne répressive contre les Journalistes ne servira que l’ennemi occupant
.
L’Occupation vole un bidonville et des plantes au sud d’Hébron
.
Une manifestation à Gaza exigeant la libération immédiate de Halabi
.
Le tribunal israélien détient le directeur de TIKA à Gaza
.
Le ministère de l’Intérieur réduit les restrictions imposées à Beit Hanoun
.
Badran: L’emprise sioniste sur Al-Aqsa sera contrée par une résistance croissante
.
L’occupation mène une campagne d’arrestations et de raids en Cisjordanie
.
Bahar appelle le sommet arabe à protéger le peuple palestinien du terrorisme d’Israël
.
L’Autorité Palestinienne coopère avec le Shin Bet pour empêcher toute réaction à l’assassinat de Fuqha
.
L’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’ONU: L’ère du dénigrement d’Israël est terminée
.
La famille de Shaul accuse l’armée israélienne de mensonge
.
Jérusalem: Démolition de deux maisons à Issawia
.
Haniyeh: Israël cherche à mélanger des papiers du crime d’assassinat de Fuqha
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 22 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 22 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : François Hollande comparé à un Nazi par un ministre britannique.

Le ministère des Affaires Etrangères britannique Boris Johnson, en déplacement à Delhi en Inde, a comparé François Hollande à un commandant nazi.

Une Union Européenne comme une Allemagne nazie.

Durant le référendum sur le Brexit, Boris Johnson avait déjà parlé de l’Union Européenne comme étant l’Allemagne nazie. Selon lui, l’objectif de l’UE est d’unifier les pays du continent et de n’avoir qu’un seul dirigeant, comme Adolf Hitler de son temps. Cette déclaration a eu lieu tandis que la Grande-Bretagne a voté sa sortie de l’Union Européenne. Pour sa part, Theresa May, la Première Ministre, avait justement demandé à ses ministres de ne pas se prononcer excessivement dans les médias à ce sujet. Boris Johnson aurait-il le don de mettre de l’huile sur le feu ?

Les ministres du gouvernement britannique ont évoqué une déclaration de Boris Johnson « abjecte et totalement contre-productive » mais aussi « inapproprié ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Mosquée de Valence et Association Touche d’Espoir reçoivent des réfugiés pour un repas.

Vendredi dernier à Valence, la Mosquée de la ville et l’Association Touche d’Espoir ont accueilli des réfugiés le temps d’un repas. Un beau geste solidaire.

Repas et cadeaux distribués.

L’Association Touche d’Espoir a pour objectif de venir en aide aux personnes dans le besoin. A Valence, tout spécialement pour ce repas en faveur des réfugiés, l’organisation a tenu régulièrement des permanences afin de collecter des denrées alimentaires. L’imam Abdallah de Valence, l’association Touche d’Espoir avec l’association l’Ouverture ont donc pu recevoir les bénéficiaires au sein de la mosquée de la ville. A chaque réfugié a aussi été remis en cadeau chapelet, tapis de prière, vêtements et jouets pour les enfants. Ozcan Pehlivan, membre de l’Association Touche d’Espoir, indique que l’imam Abdallah a été d’une grande aide dans cette initiative.

Il est à noter que l’association Touche d’Espoir à Valence appelle régulièrement aux dons sur sa page Facebook pour venir en aide aux personnes démunies.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Comment Coca-Cola a colonisé le Chiapas ?

La colonisation des pays du sud a souvent été la continuation de la prédation du libéralisme avec encore plus d’avidité sur les nouveaux peuples soumis. Les colonisations d’état ont ainsi, non pas servi les peuples de ces pays, mais bien les quelques multinationales qui œuvrent encore aujourd’hui et décident de la destiné de ces états.

Au Mexique, Coca Cola a littéralement colonisé le Chiapas.

En mettant la main basse sur les plus réserves d’eau du pays avec l’aide des gouvernements corrompus, la firme a assoiffé la population, détruit l’écosystème et évidemment fait des milliards de bénéfices. Mais personne ne semble se soucier en occident de ce désastre qui est en fait la marque de fabrique de toutes les multinationales occidentales implantées dans le sud.

Comme partout dans le monde suite à ces expropriations et ce reniement de la culture locale des insurgés se réveillent pour mettre fin à cette tyrannie.

Et là l’occident annonce partir en guerre contre le terrorisme …

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Nice : les plaintes des victimes de l’attentat classées sans suite.

Le parquet de Nice a annoncé, jeudi 19 janvier, qu’il classait sans suite les plaintes contre l’Etat et la municipalité niçoise déposées par 23 familles ou proches de victimes de l’attentat de Nice pour mise en danger de la vie d’autrui.

Le 14 juillet 2016, alors que plus de 30 000 personnes assistaient à un feu d’article, un camion piloté par Mohamed Lahouaiej Bouhlel a foncé dans la foule. L’attentat revendiqué par l’Etat islamique a fait 86 morts. Les plaintes déposées soulignaient que le conducteur du camion s’était rendu à 11 reprises sur la Promenade entre le 11 et 14 juillet avec son poids-lourd, manœuvrant à plusieurs reprises sur la voie piétonne et feignant de livrer des marchandises.

Les plaignants estimaient que le dispositif de sécurité déployé lors du 14-Juillet était insuffisant. Le procureur Jean-Michel Prêtre a affirmé pour sa part qu’il ne pouvait retenir « aucun fait de nature à engager une quelconque responsabilité pénale à l’encontre de quiconque ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’Algérie veut virer exorcistes, guérisseurs et prédicateurs extrémistes de la télévision.

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), un sorte CSA algérien, a lancé dimanche 15 janvier un rappel des règles du « traitement du fait religieux » dans les médias.

L’Arav s’inquiète de voir la progression des émissions donnant la part belle à des exorcistes, et des télécoranistes extrémistes. Celles-ci sont en général diffusées sur des chaînes de télévision privées algériennes tolérées mais non autorisées par les autorités telles que Ennahar et Echorouk. Récemment, un pseudo-thérapeute prétendait, selon Géopolis, avoir inventé un médicament miracle contre le diabète. Le produit disponible en pharmacie a dû être retiré de la vente après le décès de plusieurs patients.

L’Arav prévient que «tout prédicateur porteur d’un discours excommunicateur est proscrit, de fait, des antennes nationales, qu’il soit algérien ou étranger (…), de même que les légions d’exorcistes, de conjurateurs, de mages, de sorciers, de devins, d’enchanteurs, de faux prophètes, de marchands de rêves et autres pseudo-thérapeutes et guérisseurs autoproclamés qui peuvent tous tomber, un jour ou l’autre, sous le coup de la loi en cas de manipulation mentale, d’abus ou de dérapage de tous genres, de telle sorte qu’ils finiront tous par être démasqués et mis hors d’état de nuire. »

L’Autorité estime qu’il y a « un impératif moral quant à notre responsabilité collective de protéger, sauvegarder et valoriser, ensemble, notre identité nationale façonnée au cours des siècles par l’islam ». En conséquence, il « ne saurait être admis que la religion fasse l’objet de spéculation ou de manipulation médiatique à des fins politiques ou partisanes ».

En outre, les responsables de l’Arav aimeraient que les émissions sur l’islam puissent « s’ouvrir sur tous les aspects de la vie, de façon à ne pas laisser accaparer notre espace médiatique par un discours de désespoir, de fanatisme, d’extrémisme, de sectarisme, de haine, de violence, de délire, de déréliction, de ségrégation et de misogynie qui donne une image dégradante de la femme et porte atteinte à la dignité de la personne humaine, pourtant formellement consacrée par le Coran ».

Enfin, l’Arav dit « ne pas accepter que l’on puisse s’arroger le droit d’abrutir la société algérienne, fut-ce par la religion ». Elle invite ainsi les chaînes de télévision à faire preuve de « sagesse » et de « discernement » mais également à promouvoir le dialogue des religions.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Egypte : une légende du football placée sur la liste des terroristes .

Mohamed Aboutrika, un des meilleurs footballeurs égyptiens des années 2000, a vu son nom inscrit dans la liste des personnes considérées comme « terroristes » par les autorités du pays. C’est ce qu’a annoncé son avocat et un responsable judiciaire à l’issue d’un jugement rendu au tribunal mardi 17 janvier.

L’ancien milieu de terrain du club cairote Al Ahly soupçonné par le gouvernement d’avoir financé la confrérie interdite des Frères musulmans qui a été classée en 2013 comme organisation terroriste. En 2012, la star avait apporté publiquement son soutien à Mohamed Morsi, candidat issu de la mouvance des Frères musulmans, élu puis destitué un an plus tard par l’armée.

Mohamed Osman, l’avocat de Mohamed Aboutrika, juge que la décision du tribunal est « contraire à la loi », car l’ancien joueur « ne fait l’objet d’aucune condamnation, et qu’aucun chef d’accusation ne lui a été formellement notifié ». La conséquence de ce fichage est l’interdiction de quitter le territoire, la confiscation du passeport et le gel des avoirs.

Elu systématiquement meilleur joueur du championnat égyptien de 2004 à 2008 puis meilleur joueur évoluant en Afrique de 2008 à 2012, Mohamed Aboutrika est une légende du football égyptien. Il a notamment permis à l’Egypte de remporter la Coupe d’Afrique des nation à trois reprises (2006, 2008 et 2010) et à Al Ahly de gagner la Ligue des champions africaine cinq fois (2005, 2006, 2008, 2012 et 2013).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le guide spirituel de la confrérie soufie des Boutchichis est mort.

Cheikh Hamza al-Boutchichi, une des figures du soufisme marocain, a rendu l’âme à l’âge de 95 ans, mercredi 18 janvier, au centre hospitalier d’Oujda, au Maroc.

Né à 1922, ce dignitaire religieux très respecté avait hérité en 1972, après le décès de son père Abbas, de la gestion de la confrérie (tariqa) des Boutchichis basée à Madagh, dans le nord-est du Maroc. Sous la protection du roi Hassan II, le leader a réformé et libéralisé les pratiques de ses disciples. La tariqa boutchichiya est aujourd’hui l’une des plus puissantes du pays et l’une des plus connues dans le monde.

En 2011, elle s’est distinguée en appuyant les manifestations de soutien au roi Mohammed VI durant le Printemps arabe. Organisant régulièrement des célébrations du Mawlid commémorant la naissance et la vie du Prophète Muhammad, la confrérie, qui rassemble plusieurs centaines de milliers de disciple, est régulièrement prise à partie par des groupes salafistes.

Ses funérailles sont prévues à Madagh. C’est désormais Jamal Eddine al-Boutchichi, le fils aîné du cheikh Hamza, qui succède à la direction de cette confrérie religieuse après avoir été dûment désigné par son père de son vivant.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La mairie de Barcelone bâtit un plan d’attaque contre l’islamophobie.

Si l’édification d’une grande mosquée n’est pas inscrite à l’ordre du jour de la Ville de Barcelone, en revanche, l’élaboration d’un plan contre l’islamophobie, précurseur en la matière, figure tout en haut de ses priorités.

Résolue à faire la chasse aux préjugés qui empoisonnent le vivre-ensemble et aux discriminations qui mettent à mal la cohésion sociale, la maire de la cité phare de la Catalogne, Ada Colau, vient de dévoiler, non sans fierté, son plan d’attaque pour éradiquer le racisme anti-musulmans sur ses terres, faisant la part belle à la tolérance zéro envers la moindre manifestation de haine.

Se félicitant d’être à l’origine du « premier plan d’Etat » qui inaugure une nouvelle ère dans la lutte contre l’islamophobie en Espagne, fort de ses 28 mesures clés, dont 21 sont de nature préventive, le premier magistrat de la cité a précisé qu’il sera précédé d’une grande campagne de sensibilisation dans les écoles, auprès des habitants, de la communauté musulmane et des agents municipaux.

A Barcelone, plus personne n’ignorera que l’islamophobie, son chapelet de stéréotypes, d’amalgames, d’injures, d’humiliations ordinaires et d’actes odieux seront désormais traités sans indulgence et punis comme il se doit.

Ainsi, les mots méprisants et outrageants, les rhétoriques calomnieuses et électrisantes qui contribuent à banaliser le sentiment anti-musulmans dans l’opinion, tout en armant le bras d’individus les plus aveuglés par leur aversion pour l’islam, seront désormais passibles de sanctions « de façon administrative, quand il ne s’agit pas d’un délit », comme l’a indiqué Jaume Asens, l’adjoint au maire, en précisant que ce grand plan municipal pourrait entrer en vigueur d’ici à un an.

Paradoxalement, Barcelone, l’une des seules métropoles européennes à ne pas s’être dotée d’une grande mosquée, s’enorgueillit de s’imposer comme la première à avoir bâti un véritable plan d’attaque pour enrayer le fléau de l’islamophobie, que ses autorités espèrent imparable.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Ombres chinoises sur l’investiture de Donald Trump.

Le nouveau président n’aura pas attendu son investiture officielle pour projeter la rivalité sino-américaine sur le devant de la scène planétaire. Certains observateurs attribuent les diatribes anti-chinoises de Donald Trump à son amateurisme supposé, mais c’est une lourde erreur d’analyse. Elles relèvent en réalité d’une stratégie délibérée, que préfiguraient largement les critiques incessantes adressées à la mondialisation et au libre-échange, durant sa campagne, par le candidat républicain.

Habilement, mais en surestimant sans doute la capacité américaine à peser sur Pékin, M.Trump utilise la pomme de discorde taïwanaise pour faire monter les enchères de l’empoignade future sur les relations commerciales. En prenant au téléphone la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, il a allumé dès le mois de décembre un incendie diplomatique dont il alimente soigneusement le brasier. Pour ceux qui n’auraient pas compris, il a déclaré qu’il n’appartenait pas à Pékin de lui dicter sa conduite, et qu’il ne voyait pas pourquoi il devrait respecter le principe de la « Chine unique ».

Cette mise en cause d’un principe intangible de la diplomatie américaine depuis 1979 n’est pas anodine. La République populaire de Chine avait exigé la reconnaissance de ce principe par tout Etat désireux d’entretenir avec elle des relations diplomatiques. On ne saurait reprocher à la position chinoise son manque de clarté. Elle consiste à dire : vous êtes libres d’avoir ou non des relations avec nous, mais si c’est le cas, vous ne pouvez pas simultanément en avoir avec un Etat que nous ne reconnaissons pas, car cette île appartient à notre nation et y reviendra un jour.

Politiquement séparée du continent depuis 1949, cette « République de Chine » fut fondée par Tchang-Kaï-Chek, en désespoir de cause, suite à la déroute et à l’exil des troupes nationalistes face aux forces communistes. Allié de Washington, l’Etat insulaire a longtemps bénéficié d’un statut exorbitant en faisant partie, jusqu’en 1971, des membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU. Puis il fut poliment éconduit lorsque la République populaire de Chine, enfin reconnue à sa juste valeur, l’a remplacé dans les instances internationales, la visite de Richard Nixon à Pékin en 1972 ayant sanctionné cette nouvelle donne géopolitique.

Comme un éléphant républicain dans un magasin de porcelaine chinoise, Donald Trump pulvérise le credo fondateur de la normalisation sinoaméricaine. Ce n’est pas rien. Les Chinois, manifestement, prennent l’affaire au sérieux. « Qui que ce soit et quels que soient les objectifs recherchés, si quelqu’un tente de violer le principe de la Chine unique, ou a l’illusion de pouvoir s’en servir comme levier commercial, il fera face à l’opposition générale du gouvernement et du peuple chinois », a déclaré, le 16 janvier, le ministère chinois des Affaires étrangères.

Taïwan contre le libre-échange, le détroit de Formose contre les barrières douanières, les grandes manœuvres commencent ! C’est cocasse. Au moment où la surenchère pro-taïwanaise de Donald Trump exaspère Pékin, le président chinois, au sommet de Davos, bat en brèche les imprécations du futur locataire de la Maison-Blanche contre la mondialisation. « Nous devons dire non au protectionnisme, car il est impossible de stopper les échanges de capitaux, de technologies et de produits », a martelé Xi Jinping, visant implicitement le futur président américain et ses menaces de barrières douanières (AFP, 18/01).

Que le président chinois se fasse le chantre du libre-échange alors même que son pays multiplie les entraves à l’ouverture de ses propres marchés, évidemment, n’échappe à personne. Libre-échangiste côté cour et protectionniste côté jardin, Pékin joue sur tous les tableaux. Dans le monde impitoyable du capitalisme mondialisé, il faut croire que c’est la recette du succès. Mais les USA et la Chine ne sont pas exactement logés à la même enseigne. Les USA sont le premier importateur mondial, tandis que la Chine est le premier exportateur mondial.

Le « rêve américain » a désormais des allures de cauchemar. Sur trois ouvriers des années 70, le premier a été remplacé par un robot, le second par un ouvrier chinois, et le troisième redoute de finir comme les deux précédents. La part des USA dans le PIB mondial régresse. En 2025, la Chine pèsera 21%, les USA 16%. En 2050, la Chine pèsera 33% et les USA .. 9%. La roue tourne, inexorablement. Les ombres chinoises obscurcissent l’horizon. Elles planent déjà sur l’investiture du futur président, elles modèlent sa politique étrangère. Pour tenter de conjurer ce déclin annoncé, la nouvelle administration devra probablement engager un bras de fer dont l’issue est incertaine.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Enora Malagré : « Que Bernard de la Villardière foute la paix aux musulmans de France! ».

Le 17 janvier 2017 dans l’émission « Touche pas à mon poste ! », la chroniqueuse Enora Malagré s’est adressée directement à Bernard de la Villardière, auetur d’un reportage controversé sur les musulmans de France.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Un accord Hamas-Fatah pour la constitution d’un gouvernement d’unité nationale.

Aux termes de cet accord, le Hamas, mais aussi le Djihad Islamique, doivent intégrer l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), et y former un nouveau Conseil National Palestinien.Il reviendra à cet organisme de désigner les membres du Comité exécutif de l’OLP, c’est-à-dire l’instance supérieure de la représentation politique et diplomatique de la Palestine.

Ces élections et désignations sont censées intervenir dans un délai de deux mois, croit savoir le quotidien Haaretz, dont un journaliste, Jack Khoury, a interviewé un dirigeant du Fatah.« Les conditions sont désormais réunies, tant au niveau interne que sur la scène internationale, pour la formation d’un nouveau gouvernement national », commente ce dernier.

Les éléments de modification du contexte international cités par ce cadre du Fatah sont la récente résolution du Conseil de Sécurité des Nations-Unies condamnant la colonisation, la Conférence internationale de Paris, ainsi que l’arrivée d’un nouveau locataire à la Maison-Blanche.

Mahmoud Abbas devrait entamer dans les 48 heures le processus de consultations en vue de la formation de ce gouvernement.

De son côté, Moussa Abou Marzouk, vice-président du bureau politique du Hamas, qui participait aux discussions à Moscou, estime que la constitution d’un gouvernement d’unité nationale « est l’outil le plus efficace pour mettre fin aux contentieux qui se sont formés au fil des ans, et aller vers des élections libres et démocratiques en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Poutine met en garde les américains d’une révolution type Maïdan pour tenter de délégitimer Trump.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’il voyait des tentatives aux États-Unis pour essayer de « délégitimer » le président élu Donald Trump, en utilisant des méthodes « de type Maidan » utilisées précédemment en Ukraine, où les lecteurs se souviendront que le président Yanoukovitch a été évincé en 2014 suite à un coup d’État violent, dont beaucoup suspectent qu’il a été mené sous les auspices du Département d’Etat américain et de diverses opérations de renseignement américain.

« J’ai l’impression qu’ils se sont entrainés à Kiev et sont prêt à organiser un Maidan à Washington, juste pour ne pas laisser Trump prendre le pouvoir », a déclaré Poutine, faisant référence apparemment à des manifestations anti-gouvernementales dans la capitale ukrainienne en 2014, qui eurent pour effet d’évincé les dirigeants. La campagne pour discréditer le président élu montre que certaines « élites politiques en Occident, y compris aux Etats-Unis », ont « considérablement » empiré, a ajouté le président russe.

Poutine a déclaré qu’il ne croit pas que Donald Trump ait rencontré des prostituées en Russie, qualifiant ces accusations de campagne pour saper le résultat des élections. Il a également affirmé à propos des rapports diffusés dans les médias occidentaux accusant Trump de jouer avec des prostituées dans un hôtel de Moscou, qu’il doutait qu’un homme qui avait été l’organisateur de concours de beauté pendant des années et avait rencontré « certaines des plus belles femmes du monde » pouvait embaucher des call-girls dans la capitale russe.

Le leader russe a également rappelé que les allégations selon lesquelles Moscou pourrait avoir du matériel de chantage sur le président élu des États-Unis étaient « évidemment fausses ».

« Quand Trump a visité Moscou il y a plusieurs années, il n’était pas un personnage politique, nous ne connaissions même pas ses ambitions politiques, il était juste un homme d’affaires, l’un des plus riches d’Amérique. Est-ce que quelqu’un peut penser que nos services secrets s’en prennent à chaque milliardaire américain ? Bien sûr que non, c’est des bobards complets », a déclaré Poutine.

Les allégations non fondées faites contre Trump sont des « fabrications évidentes », a déclaré Poutine aux journalistes au Kremlin mardi. « Les gens qui commandent des faux de ce type qui circulent maintenant contre le président élu des États-Unis, qui les concoctent et les utilisent dans une bataille politique, sont pires que les prostituées parce qu’ils n’ont aucune frontière morale du tout », a-t-il dit.

Le président russe, cité par BBG, a dit que Trump n’était pas un politicien quand il a visité Moscou dans le passé et que les fonctionnaires russes n’étaient pas conscients qu’il a avait en tête des ambitions politiques.

Poutine, qui a réitéré qu’il n’avait jamais rencontré Trump, a déclaré qu’il espérait que Moscou et Washington pourraient éventuellement retrouver un retour à la normale pour leurs relations troublées, ajoutant qu’il n’a aucune raison de « l’attaquer ou de le défendre ».

« Je ne connais pas M. Trump personnellement, je ne l’ai jamais rencontré et je ne sais pas ce qu’il va faire sur la scène internationale. Je n’ai donc aucun motif de l’attaquer ou de le critiquer pour quoi que ce soit » a déclaré Poutine.

Poutine a noté qu’il y a une catégorie de personnes qui partent sans dire au revoir, « par respect pour la situation présente », tandis que d’autres disent au revoir tout le temps, mais ne partent pas. « L’administration sortante, à mon avis, appartient à la deuxième catégorie », a-t-il dit.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un journaliste allemand qui a dénoncé la CIA retrouvé mort.

Udo Ulfkotte était le rédacteur en chef de l’un des plus grands journaux allemands, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, lorsqu’il a publié son bestseller «Journalistes qui s’achètent» révélant comment la CIA contrôlait les médias allemands, un livre qui lui a coûté sa carrière – et peut-être sa vie.

L’ancien rédacteur en chef du Frankfurter Allgemeine Zeitung, l’écrivain Udo Ulfkotte est décédé à l’âge de 56 ans. Alors qu’il avait été interdit aux médias allemands d’évoquer sa personne ces dernières années, ils ont été obligés maintenant de constater que le journaliste avait succombé à une « crise cardiaque ».

Sa mort éveille d’autant plus de questions parce qu’il était surtout connu pour son livre-dénonciateur « Journalistes qui s’achètent » (« Gekaufte Journalisten »). Là, Udo Ulfkotte a dévoilé comment la CIA payait des journalistes en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande pour qu’ils publient de fausses informations.

Le journaliste connaissait bien les menaces qu’il affrontait, mais croyait qu’il était mieux placé que la plupart des journalistes pour exposer la vérité puisqu’il n’avait pas d’enfants qui pourraient courir un risque. Dans un entretien au journal russe Russian Insider, le journaliste avait partagé : « Quand j’ai exprimé au Frankfurter Allgemeine Zeitung mon intention de publier le livre, leurs juristes m’ont envoyé une lettre de menaces contenant toutes les conséquences légales dans le cas où je publierais certains noms ou secrets — mais moi, je n’ai pas eu peur. Vous comprenez, je n’ai pas d’enfants que je dois choyer ».

Craignant une guerre en Europe, il a pris la décision de dévoiler la vérité quant aux médias contrôlés par les services secrets. « J’ai été journaliste pendant presque 25 ans, on m’a appris à mentir, à trahir, à ne pas dire la vérité au public », avait indiqué M. Ulfkotte à RT. « La CIA me soutenait, pourquoi ? Parce que j’étais pro-américain ».

Selon l’écrivain, les médias allemands et américains tentent d’amener la guerre en Europe mais aussi en Russie. C’est contre cette propagande médiatique qu’il s’est dressé avec son « Journalistes qui s’achètent » qui est devenu un bestseller. Un livre qu’il était interdit de mentionner dans les médias allemands.

M. Ulfkotte a lui-même contribué à la presse « achetée ». Par exemple, il a écrit une fausse histoire parlant du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi qui aurait construit des usines de gaz toxique en 2011.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Après le Tchad, la Russie annonce aussi l’arrivée d’une aide militaire au Cameroun.

Selon son ambassadeur, il s’agit d’armements et systèmes «les plus sophistiqués» qui vont aider le pays à lutter contre le terrorisme

La Russie va fournir du matériel militaire au Cameroun dans le cadre de la lutte que le pays mène contre le groupe terroriste Boko-Haram dans la partie septentrionale. Après l’avoir annoncé au ministre des Relations extérieures hier, l’ambassadeur de Russie au Cameroun, S.E. Nikolay Ratsiborinski, l’a réitéré au président de la République ce vendredi.
Dans la déclaration faite à la presse au sortir de cette audience, l’ambassadeur a indiqué qu’il s’agit d’armements «de dernière génération», «les plus sophistiqués» ; d’équipements dans le cadre de l’artillerie ; de systèmes antiaériens, transports blindés et de personnels. La Russie formera également les militaires camerounais qui devront s’en servir. Une aide humanitaire pour les réfugiés et les déplacés internes sera également accordée au Cameroun, a-t-il ajouté.
L’aide russe survient après la décision prise par le Tchad jeudi d’envoyer un contingent militaire au Cameroun et au Nigeria, pour lutter contre Boko-Haram. Le Parlement Tchadien a approuvé cet envoi de troupes ce 16 janvier.En dehors du Tchad et de la Russie, l’Allemagne aussi s’est manifestée, bien avant le cri de détresse du président de la République camerounaise en début janvier, qui appelait à l’aide de la communauté internationale. Le 18 novembre 2014, le ministre de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o et l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, le Dr. Klaus-Ludwig Keferstein, ont réceptionné 120 véhicules militaires mis à disposition du Cameroun par le pays de la chancelière Angela Merkel.

La Commission de l’Union Africaine a aussi affirmé en début de semaine qu’elle était disposée à «mobiliser l’appui international nécessaire au groupe de forces multinationales (MNJTF), mandaté par les pays de la région pour combattre le groupe terroriste Boko Haram.»

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pour la troisième année consécutive, la Terre bat un nouveau record de chaleur en 2016.

2016 a été l’année a été l’année la plus chaude depuis le début des relevés de températures.

Sans surprise, 2016 a été l’année la plus chaude sur la planète depuis le début des relevés de températures en 1880, marquant le troisième record annuel consécutif de chaleur, un fait sans précédent dans les annales. Selon l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) et la Nasa mercredi, avec une montée record du mercure durant chacun des huit premiers mois de l’année, la température à la surface des terres et des océans en 2016 a été 0,94 degré Celsius supérieure à la moyenne du XXe siècle (qui était de 13,9°C), surpassant le précédent record de 2015 de 0,04°C.

Une analyse séparée des relevés de températures par la Nasa a également déterminé que 2016 a été l’année la plus chaude en 136 ans. «Nous ne nous attendons pas à des records annuels de chaleur chaque année mais la tendance au réchauffement sur le long terme est claire», a souligné le climatologue Gavin Schmidt, directeur de l’Institut Goddard de la Nasa. La température moyenne sur la Terre a augmenté d’environ 1,1°C depuis la fin du XIXe siècle, résultant en grande partie d’un accroissement des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, a-t-il précisé.

Septembre 2016 avait marqué la fin des records mensuels consécutifs de chaleur enregistrés pendant seize mois, résultant en partie de la récurrence du courant équatorial chaud du Pacifique El Nino. Celui-ci a commencé à se dissiper à partir du printemps. Depuis le début du siècle, la planète a enregistré cinq années de chaleur record, en 2005, 2010, 2014, 2015 et 2016.
« L’année 2016 a été extrême pour le climat mondial »

«L’année 2016 a été extrême pour le climat mondial», a pointé Petteri Taalas, secrétaire général de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) en présentant mercredi à Genève le rapport annuel de l’Organisation, basé en grande parties sur les mêmes données. L’OMM pointe l’impact des activités humaines avec des concentrations record de CO2 et de méthane, déterminant que la température moyenne en 2016 s’est située 1,1°C au-dessus de la moyenne de l’ère pré-industrielle.

«Même si on ne prend pas en compte le réchauffement dû à El Nino, 2016 reste l’année la plus chaude de l’histoire moderne», pointe Piers Forster, professeur de climatologie à l’Université de Leeds, aux Royaume-Uni. «Le changement climatique représente l’un des plus grands défis du XXIe siècle et ne montre aucun signe de ralentissement», insiste quant à lui Mark Maslin, climatologue à l’University College de Londres. «La décarbonisation de l’économie mondiale est l’objectif ultime pour éviter les pires effets du changement climatique», dont la montée du niveau des océans et une fréquence accrue des phénomènes météorologiques extrêmes, plaide-t-il.

Pour atténuer les effets du réchauffement, les 195 pays signataires de l’Accord de Paris fin 2015 ont estimé qu’il fallait limiter la hausse des températures mondiales à moins de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Mais l’entrée de Donald Trump à la Maison Blanche, un climato-sceptique, suscite les plus grandes inquiétudes à cet égard dans la communauté scientifique et chez de nombreux responsables mondiaux.
La fonte de la banquise arctique s’est poursuivie

Pour l’ensemble de 2016, la température à la surface des terres a été 1,43°C supérieure à la moyenne du XXe siècle, soit la plus élevée depuis 1880, battant le précédent record de 2015 de 0,10°C. La température à la surface des océans s’est elle située 0,75°C au-dessus de la moyenne du XXe siècle, ce qui en a fait la plus chaude de la période 1880-2016.

La fonte de la banquise arctique s’est poursuivie: l’étendue moyenne des glaces flottant sur l’océan était d’environ 10,1 millions de km2, soit la plus petite superficie mesurée depuis le début des observations par satellite en 1979, selon le Centre National de la neige et de la glace. L’Arctique a connu en 2016 ses douze mois les plus chauds depuis le début des relevés dans cette région en 1900, entraînant une fonte de la banquise sans précédent et retardant la formation de nouvelle glace à l’automne.

Quant à l’Antarctique, la superficie annuelle moyenne des glaces sur l’océan a été la deuxième plus petite dans les annales avec 11,1 millions de km2, se réduisant à des niveaux sans précédent en novembre et décembre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Alpes-Maritimes : Cédric Herrou, déjà poursuivi pour aide aux migrants, de nouveau interpellé.

Il avait prévenu qu’il ne s’arrêterait pas. Cédric Herrou, qui a été jugé à Nice (Alpes-Maritimes) au début du mois pour aide aux migrants, a de nouveau été interpellé mercredi 18 janvier. « Cela s’est passé pas loin de chez lui, vers Sospel, dans la soirée. Cédric Herrou a ensuite été placé en garde à vue pour aide à l’entrée, au séjour et à la circulation d’étrangers en situation irrégulière », précise son avocat, Zia Ouloumi, à franceinfo.

« Trois autres personnes, avec lesquelles il se trouvait juste avant, ont également été interpellées », détaille-t-il. Cédric Herrou va « sûrement rester en garde à vue dans l’après-midi de jeudi », explique encore Zia Oloumi. « Après avoir entendu les trois autres personnes interpellées, le parquet décidera de la prolongation de sa garde à vue, s’il y a des éléments à charge, ou non. »
Il risque déjà 8 mois de prison avec sursis.

Poursuivi pour « aide au séjour d’étrangers en situation irrégulière », cette agriculteur risque huit mois de prison avec sursis. La justice lui reproche aussi d’avoir participé à l’installation d’une cinquantaine de migrants dans un bâtiment désaffecté de la SNCF à Saint-Dalmas-de-Tende, en octobre 2016.

Lors de son procès, Cédric Herrou avait revendiqué « une action politique » et le parquet estimé qu’il agissait par militantisme, et pas à titre humanitaire. Membre de l’association Roya Citoyenne, Cédric Herrou a accueilli chez lui plus de 200 migrants. Il avait été interpellé en août 2016 avec huit Erythréens à bord de son véhicule. Le jugement sera rendu le 10 février.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Knesset reporte le vote sur l’expulsion des familles des attaquants
.
Khalil al-Hayya: Gaza va faire échouer tous les complots
.
Grève générale déclarée à l’intérieur occupé
.
L’occupation réprime les prisonniers palestiniens à Nafha
.
Un mort et 4 blessés dans l’invasion du village d’Um al-Hairan
.
Poursuivi par la police israélienne, un camion palestinien se renverse
.
11 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie, dont des militants du Hamas
.
Le Comité préparatoire des Palestiniens en Europe rencontre notre communauté aux Pays-Bas
.
La délégation du Hamas rencontre le chef de l’armée libanaise
.
Hanna: Nous refusons le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem
.
Khaled Kaddoumi: le soutien arabe et musulman constitue la base de la résistance palestinienne
.
Députés arabes : L’agression d’Oum al-Hiran prouve les mensonges de la police et l’incitation au racisme
.
Une grève générale contre la démolition d’Oum-Hiran
.
Deux députés agressés à Oum- Hiran: La liste commune condamne l’expulsion forcée
.
Communiqué des forces et factions palestiniennes réunies à Moscou
.
Le Hamas condamne les démolitions israéliennes à Um al-Hiran
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 17 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 17 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Soigne tes peines avec la talbina !

Mon frère et ma sœur, nous vous avons conseillé, par la permission d’Allah Azza wa Jal, de soigner les peines de votre cœur avec différents remèdes tirés du Coran et de la Sunna. Que ce soit en vous imprégnant de l’amour de votre Seigneur, ou en multipliant les demandes de pardon sincères, vous apercevez déjà, sûrement, la vie d’un meilleur œil, plus positif et plus épanoui.

Vous avez pu lire les avantages de l’aumône et des invocations sur l’apaisement de nos cœurs. Aujourd’hui nous vous proposons de voir les bienfaits de la talbina comme remède de nos peines.

Mais d’abord, la talbina c’est quoi ?

C’est un plat recommandé par notre Prophète Mohamed, paix et salut sur lui, pour un grand nombre de maladies, dont la dépression et la tristesse. Consommé sous forme de boisson légère ou de bouillie onctueuse, la talbina est préparée à base de semoule ou farine d’orge, d’eau, de lait et de miel.

D’après ‘Ourwa, ‘Aicha (qu’Allah l’agrée) ordonnait la talbina pour le malade et pour la personne affligée par un décès et elle disait: J’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire: « Certes la talbina réconforte le malade et fait partir une partie du chagrin ».
Rapporté par Boukhari et Mouslim.

Quels en sont les bienfaits ?

Elle agit directement sur l’état dépressif.

Grâce à ses multiples nutriments, comme les vitamines A et E, les oligo éléments, avec le potassium et le magnésium, et les acides aminés présents dans la talbina, cette recette prophétique agit, à la source, dans l’amélioration des neuro transmetteurs.

La consommation de talbina diminue donc la sensibilité de l’homme et de la femme et améliore son état psychologique de manière naturelle. Mais ce n’est pas tout.

Elle nettoie le ventre et augmente la force.

Par la permission d’Allah ta’ala, la talbina contient du son et est un excellent régulateur glycémique, en plus de nettoyer le ventre et de lutter contre les problèmes intestinaux.

«Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main, elle nettoie le ventre comme vous nettoyez la saleté du visage.» Rapporté par Ahmed.

La talbina en plus d’être un excellent moyen de prévention contre les maux psychologiques, est aussi un plat de choix pour les femmes enceintes, les sportifs et les enfants car elle agit avec les carbo-hydrates qu’elle contient comme un fortifiant naturel.

Bref, c’est bon pour tout le monde. C’est une recette santé, un remède tiré de la médecine prophétique et en plus elle est très simple à réaliser soi-même.

Comment la préparer ?

Dans une casserole, vous pouvez mettre à chauffer 1 tasse d’eau avec une tasse de lait sur feu moyen.

Tout en remuant, vous jetez 2 cuillères de semoule ou farine d’orge par personne au moins, en pluie dans le liquide. Et ce jusqu’à épaississement. Puis le miel à votre convenance.

Vous pouvez y incorporer, au moment de servir, des graines de nigelle, ou des dattes et autres fruits secs qui ne feront qu’augmenter l’apport d’aliments santé à votre recette.

La talbina est donc une recette, et non un aliment que l’on trouve dans le commerce tout prêt. Elle se consomme froide ou chaude.

Repas complet pour petits et grands, prévention de la tristesse ou remède de bien des maux, la talbina est également l’aliment idéal lors du jeûne.

Vous pouvez vous procurer de la farine et semoule d’orge, qui est l’aliment roi de cette préparation, dans les magasins en vrac mais aussi la trouver en vente en ligne sur bien des sites de produits islamiques, sous l’appellation de «talbina».

Clic pour voir la Source de l’article

***



Syrie : L’ambassadeur de Syrie à l’ONU : en plein mensonge !

En début de semaine, à New-York, se réunissait d’urgence le Conseil de sécurité de l’ONU concernant la situation catastrophique à Alep-Est. Lors de sa prise de parole pour la Syrie, Bachar Jaafari a montré à l’assemblée une photo représentant le traitement « bienveillant » de l’armée. Sauf que le cliché provient d’Irak !
« Est-ce que vous allez mentir sur tout, tout justifier ? »

Prenant la parole, la représentante américaine a d’abord demandé aux Syriens, Russes et Iraniens s’ils n’avaient pas honte de cet acharnement sur la population : « Etes-vous vraiment incapables de remords ? N’y a-t-il absolument rien qui puisse vous faire honte ? Est-ce qu’il n’y a aucun acte de barbarie contre des civils, aucune exécution d’enfant qui vous atteigne, qui vous glace ne serait-ce qu’un peu ? Est-ce que vous allez mentir sur tout, tout justifier ? » a-t-elle précisément questionné. Dans sa réponse, son homologue russe a indiqué qu’il était hypocrite de se présenter comme Mère Theresa lorsque l’on représente les Etats-Unis. Quant au représentant syrien, il a brandi une photo pour monter à l’ONU le comportement de l’armée du régime. Sur les images, on voit donc une femme descendant d’un véhicule avec pour marche-pied le dos d’un homme arborant un uniforme. Ce que n’a pas dit Bachar Jaafari, c’est que le cliché représente une scène en Irak avec une citoyenne irakienne.

Cette intox de la part du régime syrien est un élément en plus dans la guerre des images et des informations qui se joue alors que des civils sont les prisonniers de cette abomination qui se déroule !

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Des crèches catholiques géantes dans les mairies. . #LaïcitéA2Vitesses.

Plusieurs maires ont fait poser dans leur mairies des crèches de Noël célébrant ainsi la naissance de Jésus à lui la bénédiction et la paix. Souvent ravissantes, celles-ci nous rappellent à plus de spiritualité dans un monde matérialiste.

Mais tout irait dans le meilleur des mondes si cette expression religieuse n’était pas exclusive et islamophobe. En effet , la laïcité n’interdit pas dans le texte la visibilité religieuse et son expression mais bien le mélange du pouvoir temporel et religieux. Ainsi la laïcité de 1905 est une séparation de l’administration et des clergés.

Et pourtant c’est au nom de cette laïcité qu’on a interdit à des administrées non concernées par le texte de porter le voile au lycée ou au travail … Cette laïcité galvaudée qui trahie ses principes premiers a été acceptée par des élites françaises fourbes et islamophobes et des « représentants musulmans » imposés vils et serviles. Depuis la visibilité musulmane est mise en cause tous les jours par les politiques et les médias qui expriment de cette manière sous faux drapeau leur haine des musulman-e-s.

C’est dans ce contexte que des maires complexés par la foi musulmane ont érigé des crèches catholiques dans les mairies, tout à fait jolies certes, mais cette fois en contradiction flagrante avec la lettre et l’esprit de la loi de 1905.

Mais le Conseil d’État, par manière détournée, a donné raison aux catholiques borns again de mairie. Il n’y a donc pas de problème a ce que le dieu des chrétiens soit célébré dans les mairies avec notre argent … Le voile non mais les crèches oui !

La laïcité à la française était au début de son histoire une lutte contre le pouvoir ecclésiastique, elle est devenue le symbole de la xénophobie des élites française et de l’ostracisation de la minorité musulmane en France.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Les français sortent dans les rues pour Alep.

Ces derniers jours les manifestations se sont multipliées partout dans le monde en soutien à la population martyre d’Alep. Paris, Istanbul, Londres et bien d’autres grandes villes rejoignent l’indignation.

En effet, les peuples du monde ont tenu à se dresser contre la barbarie de Bachar qui dans le silence complice des occidentaux mène un véritable génocide contre la population sunnite de Syrie.

Après avoir massacré plus de 400000 civils et déporté des millions d’autres, l’armée de Bachar s’apprête à prendre l’une des plus grande ville sunnite : Alep.

Évidemment sans le soutien armé des russes et de l’Iran et la passivité volontaire de l’occident jamais bachar n’aurait pu résister à la soif de vivre de son peuple. Mais dans ces conditions de lâcheté généralisée le tyran aura gagné encore une bataille …

Mais l’espoir demeure.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Bernard Tapie à Eric Zemmour: « Fais attention, je vais me lever et t’en mettre une ».

Eric Zemmour continue sa propagande anti-musulmans et anti-fils d’immigrés. Une rhétorique bien rodée qui a ses limites. Face à Bernard Tapis, le chroniqueur condamné pour racisme n’a pas hésité à évoquer une haine contre les musulmans datant de 1000 ans. Ce dernier aurait été un dhimmi depuis 1000 ans ce qui lui permet aujourd’hui de diaboliser des millions de musulmans en France.

« Je crois que le plus malheureux, c’est toi, tu vas mourir sans savoir » a t-il lancé à Zemmour qui lui a répondu « vous êtes un ringard ». Tapie a aussitôt enchaîné en le menaçant de « se lever et de lui en mettre une. »

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Un convoi humanitaire en partance pour la Syrie depuis Paris.

Le convoi humanitaire médical « People’s Convoy » à destination de la Syrie a quitté Paris jeudi 15 décembre à 15h. De nombreuses personnalités se sont réunies sur le parvis de l’hôtel de ville pour l’occasion, en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo : Marine Carrère d’Encausse, médecin et animatrice du magazine de la santé sur France 5 et son collègue Benoit Thévenet, la journaliste Aïda Touihri, le député européen (EELV) Yannick Jadot, candidat à la présidentielle de 2017, ou encore l’humoriste Sophia Aram.

Vingt tonnes de médicaments et d’équipements médicaux seront acheminés vers la Syrie à l’initiative de l’Union des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM), qui affirme que plusieurs convois sont précisés. Ce matériel sera distribué aux structures sanitaires et aux hôpitaux de la commune syrienne.

Avec la tragédie d’Alep, la Tour Eiffel avait été éteinte la nuit du mercredi 14 décembre. Cette « mesure symbolique, sur un monument observé dans le monde entier, vise à interpeller une nouvelle fois la communauté internationale sur l’urgence à agir », déclarait la maire de Paris.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Royaume-Uni : la diversité des musulmans mise en scène par la BBC.

A mi-chemin entre la télé-réalité et le documentaire, « Muslims like us » (« Des musulmans comme nous ») a fait sensation en Grande-Bretagne. Le concept original réalisé par la BBC propose de faire rencontrer dix musulmans aussi divers les uns les autres de par leur culture, leur origine, leurs pratiques et leur vision du monde.

Les candidats ont vécu ensemble dans une maison à York, située au nord de l’Angleterre, pendant dix jours. Produit par la société Love Production, l’émission a été diffusée sur la BBC en deux épisodes d’une heure chacun diffusés lundi 12 et mardi 13 décembre (plus bas).

Le documentaire commence avec une séquence forte : les candidats, filmés tour à tour en gros plan, récitent la sourate Fatiha, symbolisant de cette façon une unité dans la diversité. Les profils sont très différents. Dans cette volonté de montrer la diversité des communautés musulmanes, on y découvre Mehreen, jeune professeur d’anglais très coquette et apprêtée, la doyenne Saba âgée de 76 ans (et accessoirement fan de Bob Dylan), Fehran qui se déclare ouvertement homosexuel, Bara, un jeune réfugié syrien, Nabil, un humoriste qui combat le racisme à travers des sketchs, ou encore Zohra, la seule chiite du groupe. Une part belle est donnée à Abdul Haq dont le comportement a fait réagir les membres du groupe. L’ancien boxeur professionnel converti à l’islam, le plus radical du groupe, refuse de serrer la main aux femmes ni même de s’asseoir près d’elles. Il avait été arrêté en 2014 pour avoir tenté de rejoindre la Syrie.

Si plusieurs médias emploient l’expression de « Loft Story musulman » pour qualifier l’émission, il n’en est rien. Les candidats ne sont absolument pas enfermés dans la maison puisque les sorties sont possibles – les caméras sont amenés à les suivre dans certaines situations – et aucune élimination n’est programmée au bout de l’aventure.

Tout l’intérêt de l’émission repose sur la présence de profils aux positions ou pratiques divergentes, pouvant ainsi contribuer à briser des clichés sur les musulmans qui font le lit de l’islamophobie, malgré la présence d’Abdul Haqq. Côté public, l’émission n’a pas été épargnée par des internautes de confession musulmane sur les réseaux sociaux, qui y voient une émission de télé-réalité et qui estiment que la représentativité des musulmans n’est pas assurée avec les dix candidats, et surtout pas avec l’ancien boxeur. « Ma religion n’est pas quelque chose qu’on regarde un lundi soir pour se marrer », s’est indignée une jeune femme sur Twitter.

Le producteur de l’émission, Mobeen Azhar, a pourtant défendu son choix : « Je pense que c’est vraiment important de comprendre d’où vient quelqu’un comme Abdul Haq. Je vois des hommes semblables tellement souvent. On entend beaucoup dire que les musulmans devraient davantage confronter les discours de gens comme lui, et dans la série, on voit ça pour de vrai. Ce genre de conversations a lieu en privé tous les week-ends dans la communauté musulmane. » « Les musulmans britanniques peuvent être aussi intelligents, compatissants, méchants, grossiers, polis et dysfonctionnels comme n’importe quelle autre communauté en Grande-Bretagne. En ce sens, le programme est humanisant » , selon Fatima Salaria, productrice de la BBC.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Mort d’Adama Traoré : ses frères lourdement condamnés.

Cinq mois après la mort d’Adama Traoré, le difficile combat pour la justice entamé par la famille a pris une autre tournure. Les frères du défunt Bagui, 25 ans, et Yousfou, 22 ans, ont comparu mercredi 14 décembre au tribunal correctionnel de Pontoise (Val d’Oise) pour violences et menaces à l’encontre de deux policiers municipaux, en marge d’un conseil municipal le 17 novembre à Beaumont-sur-Oise, le lieu de résidence des Traoré.

Celui-ci devait alors décider de la prise en charge par la mairie des frais de justice de l’édile Nathalie Groux (UDI) afin de soutenir sa plainte contre Assa Traoré, la sœur d’Adama, accusée de diffamation.

Le grand frère a été condamné à huit mois de prison ferme tandis que son petit frère a écopé de six mois de prison avec sursis, dont trois ferme. Ils ont aussi écopé d’une interdiction de séjour à Beaumont-sur-Oise, jusqu’à deux ans pour Bagui Traoré. En outre, ils devront verser plus de 7 000 € de dommages et intérêts aux policiers.

Bagui et Yousfou Traoré ont réfuté les accusations de violences contre les policiers, assurant n’avoir rien fait. Leur condamnation est d’autant plus lourde pour la famille que la version des policiers a été remise en cause. Selon Le Point, l’incapacité temporaire de travail est passée de huit à un jour pour la plaignante après qu’elle ait été examinée par les spécialistes assermentés des urgences médico-judiciaires (UMJ). Celle-ci s’était plainte d’avoir reçu un coup de poing de Bagui Traoré mais « selon le compte rendu médical, ce serait en partie à cause de l’usage de sa propre bombe lacrymogène que cette policière aurait subi une blessure superficielle ».

Quand au second policier, il a obtenu un jour d’ITT après s’être fait mordre à la jambe… par son propre chien. « Aux UMJ, il a seulement fait état de la morsure de l’animal et des troubles liés au gaz lacrymogène de sa collègue plaignante », indique-t-on.

L’avocat des frères Traoré a signifié qu’il pourrait faire appel de la décision.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : « Islamophobie et xénophobie à l’heure de la présidentielle » : meeting à Saint-Denis le 18 décembre.

Plusieurs associations appellent à un meeting contre l’islamophobie et la xénophobie le dimanche 18 décembre à la bourse du travail de Saint-Denis. Nous publions ici leur appel.

La séquence des attentats criminels de Daesh et la mise en place de l’état d’urgence, loin de répondre efficacement aux objectifs affichés contre le terrorisme, facilitent la répression des mouvements sociaux, la radicalisation des pratiques et discours islamophobes et une logique de guerre interne et externe aux conséquences désastreuses.

Après un été marqué par une offensive contre les musulmans, une polémique sur le burkini, la mort tragique d’Adama Traoré aux mains de la police, des ratonnades en Corse, la campagne présidentielle a bel et bien commencé. Comme toujours, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par les médias : il faudrait expulser les fichés S (présumés musulmans/coupables ?) pour les uns, interdire les symboles religieux dans le secteur privé voire dans la rue pour les autres. Chaque jour compte une nouvelle ignominie. Dans ce contexte, celles et ceux qui combattent le racisme sont stigmatisés et calomniés. Mais le spectacle présidentiel ne fait que commencer.

L’exigence d’une réponse large à la situation engendrée par le gouvernement socialiste se fait plus impérieuse que jamais, alors que l’on agite le cauchemar d’une guerre civile et que se profile la cooptation de l’extrême droite au sein du gouvernement.C’est pourquoi nous sommes nombreux à croire à l’urgente nécessité d’une résistance collective, sous condition de justice et de dignité pour tous et toutes comme nous sommes nombreux à refuser les stratégies de tension qui opposent Français et réfugiés, Musulmans et non-musulmans, militants et société civile.

Cette exigence s’adresse à toutes et à tous, à l’ensemble du mouvement social : elle est solidaire avec les migrants et réfugiés parce qu’elle est solidaire des populations civiles victimes de discriminations, de régressions sociales ou de répression de leurs mouvements protestataires, solidaire des victimes des attentats ou des bombardements de divers bords, opposée aux attaques liberticides et islamophobes en France et aux logiques de « guerres de civilisation ». Elle s’inscrit dans la volonté d’une réelle politique égalitaire.

C’est cette politique égalitaire qui a mis dans la rue des millions de personnes contre la loi travail. Ce mouvement, sans précédent depuis plusieurs années a, lui aussi, eu à subir la force de frappe de l’État : perquisitions, assignations à résidence, mutilations par les projectiles de la police, arrestations, gardes à vue, procès expéditifs. Ainsi, la répression du mouvement social a bel et bien été facilitée par la séquence des attentats et de l’état d’urgence.

Il est temps de s’unir et de penser l’alternative.

Parce que nous refusons les termes de cette campagne présidentielle, ses faux débats et ses surenchères, nous vous invitons à participer nombreux à la 3ème édition de la conférence internationale contre l’islamophobie et la xénophobie qui se tiendra à la Bourse du travail de St Denis, le 18 décembre 2016 de 9h à 21h.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un avertissement russe : en cas d’attaque, la Russie réduira les USA en cendres radioactives.

Nous, soussignés, sommes Russes, vivant et travaillant aux États-Unis. Nous avons suivi avec une inquiétude croissante les politiques actuelles des États-Unis et de l’OTAN, qui ont mis les États-Unis sur une trajectoire de collision extrêmement dangereuse avec la Fédération de Russie, ainsi qu’avec la Chine. Beaucoup de patriotes américains respectés, tels que Paul Craig Roberts, Stephen Cohen, Philip Giraldi, Ray McGovern et beaucoup d’autres, ont émis des avertissements de menace d’une troisième guerre mondiale.

Mais leurs voix se sont perdues dans le vacarme des média de masse, pleins d’histoires trompeuses et inexactes, qui caractérisent l’économie russe comme étant en ruine et l’armée russe comme faible, le tout sans apporter aucune preuve. Mais nous, ayant le savoir à la fois de l’histoire russe et de l’état actuel de la société russe et de son armée, ne pouvons pas avaler ces mensonges. Nous pensons maintenant qu’il est de notre devoir, en tant que Russes vivant aux États-Unis, d’avertir le peuple américain qu’ont leur a menti, et nous leur devons la vérité. Et la vérité est simple:

S’il va y avoir une guerre avec la Russie, les États-Unis seraient très certainement détruits, et la plupart d’entre nous mourraient. Prenons un peu de recul pour remettre ce qui se passe dans un contexte historique. La Russie a beaucoup souffert aux mains des envahisseurs étrangers, perdant 22 millions de personnes lors de la Seconde Guerre mondiale. La plupart des morts étaient des civils, parce que le pays a été envahi, et les Russes ont juré de ne jamais laisser une telle catastrophe se reproduire. Chaque fois que la Russie avait été envahie, elle en est sortie victorieuse.

En 1812, Napoléon a envahi la Russie; en 1814, la cavalerie russe entrait dans Paris. Le 22 juillet 1941, la Luftwaffe de Hitler a bombardé Kiev. Le 8 mai 1945, les troupes soviétiques roulaient dans Berlin. Mais les temps ont changé. Si Hitler avait attaqué la Russie d’aujourd’hui, il serait mort 20 à 30 minutes plus tard, son bunker réduit à des décombres rougeoyants, par la frappe d’un missile de croisière supersonique Kalibr, lancé à partir d’un petit navire de la marine russe, quelque part dans la mer Baltique.

Les capacités opérationnelles de la nouvelle armée russe ont été démontrée de manière éclatante lors de l’action récente contre ISIS, al-Nosra et les autres groupes terroristes financés par l’étranger et opérant en Syrie. Il y a longtemps, la Russie a dû répondre aux provocations en combattant au sol sur son propre territoire, puis en lançant une contre-invasion; mais ce n’est plus nécessaire. Les nouvelles armes de la Russie fourniront les moyens de représailles immédiats, indétectables, imparables et parfaitement mortels. Ainsi, si demain une guerre devait éclater entre les États-Unis et la Russie, il est garanti que les États-Unis seraient vaporisés. Au minimum, il n’y aurait plus de réseau électrique, plus d’internet, plus de pipelines de pétrole et de gaz, plus de système d’autoroutes, plus de transport aérien ou de navigation par GPS.

Les centres financiers se trouveraient en ruines. Le gouvernement à tous les niveaux cesserait de fonctionner. Les forces armées américaines stationnées tout autour du globe ne seraient plus réapprovisionnées. Au maximum, l’ensemble du territoire des États-Unis serait couvert par une couche de cendres radioactives. Nous vous disons ceci non pour être alarmiste, mais parce que, sur la base de tout ce que nous savons, nous sommes nous-mêmes inquiets. En cas d’attaque, la Russie ne reculera pas; elle se vengera, et elle anéantira complètement les États-Unis.
Le leadership américain a tout fait pour pousser la situation au bord de la catastrophe.

Tout d’abord, ses politiques anti-russes ont convaincu les dirigeants russes que faire des concessions ou négocier avec l’Occident était futile. Il est devenu évident que l’Occident soutiendra toujours tout individu, ou mouvement ou gouvernement, qui serait anti-russe, que ce soit des oligarques russes pratiquant l’évasion fiscale, des criminels de guerre ukrainiens condamnés, des terroristes en Tchétchénie soutenus par les wahhabites saoudiens ou des punks profanant les cathédrales à Moscou.

Maintenant que l’OTAN, en violation de ses promesses antérieures, s’est étendue jusqu’à la frontière russe, avec des forces américaines déployées dans les États baltes à portée d’artillerie de Saint-Pétersbourg, la deuxième plus grande ville de Russie, les Russes n’ont nulle part où reculer. Ils n’attaqueront pas; ils ne vont pas s’effondrer ou se rendre. La direction russe bénéficie de plus de 80% de soutien populaire; les 20% restants semblent penser qu’elle est trop molle face à l’opposition occidentale envahissante. Mais la Russie ripostera, et une provocation ou une simple erreur pourrait déclencher une séquence d’événements qui se terminerait avec des millions d’Américains morts et des États-Unis en ruines.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Visa à une famille syrienne: Theo Francken annonce la suspension des astreintes.

« La cour d’appel a décidé aujourd’hui de suspendre les astreintes », a tweeté mercredi soir Theo Francken, le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration. Il a ajouté que la procédure se poursuivrait devant le juge des saisies.

La semaine dernière, la cour d’appel de Bruxelles a condamné l’Etat belge à respecter une décision du Conseil du contentieux des étrangers (CCE) qui lui impose de délivrer des visas ou laissez-passer à un couple de Syriens et leurs deux enfants mineurs qui résident à Alep. La Cour avait rappelé le caractère exécutoire de cette décision et enjoint aux autorités de la respecter sous peine d’une astreinte de 4.000 euros par jour de retard.

Mardi, un huissier avait présenté au cabinet Francken un commandement à payer 20.000 euros.

Nouvelle décision après la rencontre entre le juge et les avocats de la famille.

Mais la cour d’appel a à présent suspendu ces astreintes en raison des questions préjudicielles posées dans le cadre d’une autre affaire similaire. Le 8 décembre, le CCE a en effet sollicité la Cour constitutionnelle et la Cour de justice de l’Union européenne notamment sur l’application des droits fondamentaux aux étrangers qui ne se trouvent pas sur le territoire belge. Cette affaire-là concerne un couple de chrétiens d’Alep et leurs trois enfants.

La nouvelle décision de la cour d’appel a été rendue sur la base d’une requête unilatérale, précise la porte-parole de M. Francken, Katrien Jansseune. Le juge des saisies devra ensuite prendre une nouvelle décision après avoir entendu les avocats de la famille syrienne, et cette décision pourra elle-même être contestée en appel. Bref, la partie de ping-pong se poursuit mais « l’huissier ne viendra pas jeudi au cabinet Francken » pour saisir des biens, affirme Mme Jansseune.

Me Olivier Stein, qui défend la famille syrienne, n’était pas encore au courant jeudi soir de cette nouvelle décision. Il confirme seulement que les astreintes n’ont toujours pas été payées.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Israël n’a plus rien à dire à la Suède affirme froidement le régime sioniste Netanyahu !

Réagissant à l’annonce de la Ministre Suédoise des Affaires Etrangères, Margot Wallström, de se rendre cette semaine en Palestine sans passer ni prendre en compte Israël, le régime Netanyahu a froidement réagit en affirmant que « Israël n’a plus rien à dire à la Suède ». La presse israélienne a ajoutée que de toute façon, « aucun responsable israélien ne voulait s’entretenir avec elle ».

Margot Wallström a déclarée que cette visite diplomatique en Palestine, permettra à la Suède et à la Palestine de renforcer encore plus leurs relations. Ajoutant qu’elle tentera de trouver une solution pacifique afin que le peuple Palestinien puisse coexister en paix et en sécurité.

De son côté, Israël a annoncé qu’il boycottera cette visite de la Suède, avec laquelle il a gelé ses relations, devenues froides et distantes en raison de nouvelles prises de positions politiques pro-Palestiniennes du Gouvernement Suédois notamment de la Ministre des AE, Margot Wallström.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Gaza: Une manifestation de solidarité avec la ville d’Alep
.
La Compagnie de distribution d’électricité à Gaza lance des signaux de détresse
.
Une jeune jérusalémite condamnée à 5 ans de prison
.
L’Allemagne fait don de 18 millions d’euros aux réfugiés palestiniens du Liban
.
Les colons envahissent Al-Aqsa sous la protection de la police
.
Le Hamas dénonce les arrestations politiques en Cisjordanie
.
L’occupation interdit 5 Palestiniens de voyager
.
Qanoua: le Hamas a changé la nature du conflit avec l’occupation
.
268 palestiniens tués à Jérusalem pendant l’Intifada
.
Haniyeh: l’intifada et la résistance sont notre choix pour libérer notre terre
.
Arrestation de 24 palestiniens en Cisjordanie
.
Les forces de la sécurité de l’AP attaquent la maison du dirigeant captif Jamal al-Hour
.
L’occupation interroge le député Bourini et envahit le camp de Balata
.
Mechaal: Nous continuerons à développer l’arme de la résistance
.
Jénine: Libération d’un avocat après une détention administrative de deux ans
.
Le Hamas annule les activités de son anniversaire au Liban
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 1 Safar 1438.

Flash info du 1 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : L’association Sanâbil, qui vient en aide aux détenus musulmans, bientôt dissoute.

Une procédure de dissolution a été lancée ce jeudi 27 octobre contre l’association Sanâbil, le ministre de l’Intérieur a également gelé les comptes de cet organisme.

6 ans aux côtés des détenus et de leur famille.

Inaugurée officiellement en 2010, Sanâbil a pour dessein de venir en aide aux détenus musulmans, d’alléger leur souffrance ainsi que celle de leur famille. Elle vise également à « sensibiliser la communauté musulmane quant à ses devoirs vis-à-vis de leurs frères et sœurs incarcérés. » En 2012, nous avons rencontré l’une des membres de l’association qui nous a livré les détails de leur champ d’action :

« Nous écrivons beaucoup de courrier à des détenus Musulmans en France et dans le monde entier, ces lettres sont copiées à la main ce qui pour ceux qui les reçoivent est un rayon de soleil dans le quotidien carcéral. […] Nous intervenons également auprès de certaines familles de détenus qui sont dans des situations très difficiles, se retrouvant avec des dettes, des frais d’avocat à payer, nous leur procurons des colis alimentaires et les aidons au paiement de leurs factures. « Sanabil » tente de maintenir les liens familiaux, certains détenus sont à des centaines de kilomètres de chez eux et leur proches ne peuvent assumer les frais de déplacement pour leur rendre visite. »

Aujourd’hui, 750 bénéficiaires seront privés de cette aide suite à l’appel de dissolution de l’association, suspectée « d’agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l’étranger ». Sanâbil a fortement démenti ces accusations à travers un communiqué :

Sanâbil entend contester fermement ces accusations, lourdes de conséquences pour les 750 détenus bénéficiaires, et qui jettent le discrédit sur le travail accompli jusqu’ici par ses très nombreux bénévoles qui l’ont fait vivre. L’objet de Sanâbil est d’apporter un « soutien moral et spirituel » aux détenus musulmans qui en font la demande, par l’envoi de courriers et de petites sommes d’argent pour les plus indigents. La majorité des bénéficiaires sont des détenus de droits communs répartis dans plus de onze pays à travers le monde.

L’objectif qu’elle poursuit est la réinsertion des détenus et il n’entre pas dans son objet d’adopter un traitement différencié des personnes qui la sollicitent en fonction du motif de leur condamnation.

Ses activités s’effectuent dans la plus grande transparence dès lors que l’administration pénitentiaire contrôle l’ensemble des courriers préalablement à leur distribution. A ce jour aucun écrit, aucun don, n’a été signalé par l’administration compétente comme étant susceptible de tomber sous le coup de la Loi pénale ou de caractériser un quelconque prosélytisme. Par ailleurs, à ce jour, les dirigeants de l’association ne font l’objet d’aucune poursuite judiciaire.

L’association s’émeut de la décision du Ministre, d’autant plus qu’elle a systématiquement condamné les actes de terrorisme par la voix de ses dirigeants. Elle ne peut que déplorer cette décision qui s’inscrit dans le cadre d’un état d’urgence prolongé de plus en plus dénoncé par les organisations non gouvernementales.

Un soutien sans faille .

L’hashtag #JeSoutiensSanabil a été lancé en soutien à l’association qui a reçu de nombreuses lettres de la part de proches de détenus mais également des mails de personnes incarcérées à qui Sanâbil apporte son aide :

« En les empêchant de faire, vous faites taire une voix contre l’islam radical. Je suis incarcéré et puisque c’est ma situation je suis bien placé pour savoir ce qui se passe quand des Musulmans qui sont incarcérés n’ont pas d’issue positive […] »

Bruno Vinay, l’avocat de Sânabil, s’est également insurgé face à cette décision et entend défendre l’association pour qu’elle puisse regagner ses droits :

« Cette mesure est injustifiée et ne se fonde sur aucune preuve. Elle est uniquement nourrie par le climat actuel de suspicion généralisée. Le plus regrettable est qu’elle contribuera à l’isolement des personnes prises en charge par l’association pour précisément les sortir de leur radicalisation. »

Affaire à suivre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Maroc : un marchand tombe dans une broyeuse suite à une saisie, le peuple demande justice.

A Al Hoceima dans le rif, un marchand de poissons voulant sauver sa marchandise de la destruction après une saisie, monte sur le camion-benne dont la broyeuse s’est alors activée. La population indignée demande justice.

Une mort tragique.

Dans la nuit de vendredi à samedi, à Al Hoceima, un marchand de poissons a été appréhendé par la police pendant qu’il était en train de transporter du poisson qui serait interdit à la pêche.
Les policiers auraient alors ordonné de détruire la marchandise, jetée dans un camion-benne. Pour protester, le vendeur et deux autres personnes se seraient alors introduits dans la benne, dont la broyeuse s’est alors activée. Deux ont réussi à sauter à terre à temps tandis que le pied du troisième a été aspiré par le mécanisme de compactage, entraînant sa chute dans la broyeuse. Quand certains médias avancent la thèse de l’accident, des témoins affirment que c’est un responsable des forces de sécurité qui aurait ordonné au chauffeur d’activer la broyeuse. Des rumeurs de corruption ont aussi été relayées. Un crime à défaut d’un bakchich.

Que justice soit faite.

Des dizaines de personnes étaient sur place et la scène a été filmée. Un attroupement s’est alors formé et des centaines de manifestants ont organisé un sit-in durant toute la nuit devant le commissariat de police d’Al Hoceima. Le gouverneur de la province et le procureur général du roi ont fait une brève apparition pour apaiser les tensions, mais en vain. La région du Rif ayant une réputation de « frondeuse » et entretenant des relations difficiles avec le pouvoir central marocain, la tension aurait ainsi poussé le roi à envoyer ce dimanche son ministre de l’intérieur pour rendre visite à la famille du défunt leur promettant l’ouverture d’une enquête « impartiale », afin de sanctionner d’éventuels responsables. Le cortège funéraire de la victime enterrée ce dimanche aurait été suivi par des dizaines de milliers de personnes, et un appel à manifester a été lancé sur les réseaux sociaux de plusieurs villes ce dimanche.

Alors que la thèse officielle serait celle de l’accident, la population dénonce un acte de barbarie des forces de l’ordre. Ce ne serait pas la première fois que ceux qui sont censés faire respecter la justice fassent plutôt respecter leurs propres lois, profitant de leur autorité au détriment du petit peuple.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Danemark : On se moque de Trump à travers des affiches sur les bus.

La meilleure campagne anti-trump est danoise

Les Américains sont réputés pour ne pas prendre à cœur les élections. Et ceux qui vivent à l’étranger n’ont guère meilleure réputation. Le pays a même un taux de participation aux élections parmi les plus faibles des pays démocratiques.

Le Danemark a donc décidé de lancer une campagne sur les bus demandant aux Américains qui vivent à l’étranger de voter.

Sur cette affiche publicitaire, on y aperçoit le visage de Donald Trump, avec des yeux placés à la place des roues du véhicules. Une façon de se moquer du candidat qui a pris une grande place sur la scène politique.

Le bus fera le tour de Copenhague jusqu’au jour de l’élection américaine.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

La meilleure campagne anti-Trump est danoise par LeHuffPost

Clic pour voir la Source de l’article

***

Maroc : RIF : Manifestation des Rifains » Nous sommes tous des Mouhsin ».

Al hoceima dans le rif marocain, la mort d’un marchand de poissons broyé par une benne à ordures en voulant récupérer sa marchandise saisie, suscite une vague d’indignation et de manifestations.

En effet, selon certains témoins, il aurait refusé de donner un pot de vin à des agents de l’autorité locale qui pour le punir ont jeté sa marchandise. Certains vont même jusqu’à affirmer qu’il s’agit d’un meurtre puisque l’ordre aurait été donné par ces même agents afin que la broyeuse soit actionnée causant la mort de Mouhsin.

En soutien à la famille du défunt, Ils étaient des milliers à participer à ses funérailles, dimanche 30 octobre, dans la ville d’Al-Hoceima.

Les circonstances effroyables de sa mort, filmée sur un téléphone portable et diffusée sur Internet, ont choqué la population.

Les manifestants très en colère ont scandé des slogans tels que « Écoute makhzen,[palais royal ]on n’humilie pas le peuple du Rif « ou « Nous sommes tous des Mouhsin ».

La région d’Al Hoceima est connue pour ses diverses révoltes et entretient une relation difficile avec le pouvoir. En effet, elle fut le cœur de la révolte contre le colonisateur espagnol dans les années 1920, puis le théâtre d’une insurrection populaire en 1958 sans oublier la révolte du printemps en 2011, version du printemps arabe. Mais elle fut aussi abandonnée par ce même pouvoir qui a souhaité lui faire payer ces diverses prises de position.

Souhaitons que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la mort de ce marchand de poissons.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


New-York : La mairie en campagne contre l’islamophobie.

Alors qu’en France de nombreuses municipalités sous prétexte de laïcité font la chasse à l’Islam, à la mairie de New-York la tendance est à l’inverse.

En effet, la mairie de New York a lancé le mois dernier une campagne contre l’islamophobie. Celle-ci a utilisé les réseaux sociaux pour dénoncer les discriminations dont les musulmans sont victimes en permanence.

Il est vrai que le climat politique avec notamment les sorties contre les musulmans de Donald Trump est propice à un climat islamophobe. C’est ainsi que le candidat républicain a permis de libérer la parole « anti- musulmans ».

La mairie de New York a eu donc l’idée de lancer une contre-offensive avec cette campagne qui cible spécifiquement la communauté musulmane.

Visible uniquement sur Instagram, Twitter et Facebook, l’objectif est de casser les préjugés et les stéréotypes sur les musulmans.

Les photos sont accompagnées d’un petit texte qui pourrait se résumer à « tous différent/ tous Newyorkais ». Très bonne leçon de morale…

Clic pour voir la Source de l’article

***

Maroc : RIF : Mohsine, vendeur de poisson meurt écrasé dans une benne.

Grande émeute des rifains suite à la mort de Mohsine, un vendeur de poisson mort écrasé dans une benne.

En effet, Mohsine, jeune homme de 31 ans est mort dans des conditions tragiques à Al hoceima.

Tout a commencé lorsque la police a saisi sa marchandise arguant de l’interdiction de pêcher de l’espadon car selon ses collègues, Mohsin a refusé de donner un pot de vin. Ils ont donc décidé de la détruire sur le champ en faisant appel au camion broyeur. Voyant sa marchandise mise dans la benne du camion, le propriétaire a tenté de la récupérer.

Faisant fi de sa présence, l’engin a été actionné selon certains sous les ordres des autorités locales écrasant ainsi le pauvre homme ainsi que sa marchandise.

La mort tragique de ce pauvre marchand de poisson a immédiatement fait sortir des dizaines de personnes dans les rues. Un sit-in a même été organisé devant les locaux du commissariat central d’Al Hoceima.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Clic pour voir la Source de l’article
Diam’s de retour dans le rap ? Mélanie met un point sur les i .

Mélanie Georgiades, alias Diam’s, s’apprêterait à sortir un nouvel album de rap avec son mari Faouzi Tarkhani, un ancien rappeur non voyant de 41 ans, auteur du livre Mal vu. Témoignage d’un salafiste qui condamne le terrorisme qui paraît début novembre. Cette information parue vendredi 28 octobre dans la presse people a vite fait de faire le tour des réseaux sociaux.

Au grand dam de ceux qui l’espéraient, l’ex-rappeuse a balayé cette rumeur. « De fausses infor¬ma-tions concer¬nant mon retour dans la musique circulent. Je les démens et m’exprimerai plus longue-ment d’ici peu. InchaAllah. Merci à tous pour vos messages », a-t-elle fait savoir.

Elle n’a en revanche pas démenti les rumeurs de grossesse. Mère de deux enfants, Mélanie Georgiades s’apprête donc à être mère pour la troisième fois avec son second mari.

***


Liban : Michel Aoun élu président après deux ans de vide institutionnel.

L’ancien général chrétien Michel Aoun accède au titre de président de la République libanaise lundi 31 octobre à l’issue d’un vote du Parlement. Au second tour de scrutin, il a obtenu 83 des 127 voix. Fondateur du Courant patriotique libre, il a obtenu le soutien du courant du Futur, des Forces libanaises, du Hezbollah et du Parti socialiste progressiste.

Le pays était sans président depuis le 25 mai 2014, date de la fin du mandat de Michel Sleiman. Dès lors, toutes les tentatives d’élire un chef de l’Etat se sont soldées par un échec. 45 votes ont été organisés mais le Parlement ne réussissait jamais à rassembler les deux tiers nécessaires.

Au Liban, le poste de président ne peut incomber qu’aux individus issus de la communauté chrétienne maronite. De même, le président du Parlement est forcément un musulman chiite tandis que le Premier ministre doit être un musulman sunnite. Saad Hariri, qui a occupé la fonction de 2009 à 2011, devrait reprendre ce rôle.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : une école privée musulmane classée parmi les meilleurs du Québec.

L’Institut Fraser, un organe privé spécialisé dans la qualité de vie des Canadiens, a dévoilé, samedi 29 octobre, son classement annuel des meilleures écoles secondaires (équivalent du collège) du Québec. L’école privée Jeunes Musulmans Canadiens (JMC) se hisse à la seconde place concernant les écoles privées.

Fondée en 2000 par Layla Sawaf, la JMC est une école mixte qui affiche des résultats de 100 % de réussite aux examens nationaux. Les élèves bénéficient de classes à effectifs réduits, en moyenne 15 par classe, et peuvent suivre des cours de religion et de langue arabe. Les parents y inscrivent leurs enfants pour un coût total de 4 500 dollars canadiens par an (3 070 euros).

« Cela fait 11 ans qu’on demande la subvention mais on revient le panier vide. (Cette) deuxième place au classement Fraser montre les efforts au sein de notre établissement et qui doivent être pris en compte », témoigne Mohamed Najhi, conseiller pédagogique.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Maroc : des manifs contre la « hogra » après la mort tragique d’un poissonnier.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes du Maroc dimanche 30 octobre après la mort tragique d’un poissonnier vendredi 28 octobre. Mouhcine Fikri a été broyé dans la benne d’un camion de ramassage des ordures ménagères alors qu’il tentait de récupérer du poisson confisqué par la police. Selon plusieurs médias marocains, ce sont 500 kg d’espadon, un poisson interdit à la pêche à cette période de l’année, qui avaient été jetés. Le vendeur tentait de récupérer une partie de sa marchandise quand il a été happé par le mécanisme, à l’arrêt quelques instants plus tôt.

L’histoire s’est déroulée à Al Hoceima, ville de la région du Rif dans le nord du pays. Dans la foulée, une vague de protestation s’est soulevée sur les réseaux sociaux contre la « hogra », les injustices et les abus policiers. Ce décès n’est pas sans rappeler celui de Mohamed Bouazizi, un vendeur à la sauvette qui s’est immolé en Tunisie après qu’on lui ait confisqué sa marchandise. Son suicide avait été l’élément déclencheur de la révolution tunisienne.

Le Mouvement du 20-février, né au Maroc dans le sillage du Printemps arabe en 2011 a appelé à manifester au nom de Mouhcine Fikri, le poissonnier. Ici, des images d’un rassemblement à Casablanca dans la soirée du 30 octobre.

Plusieurs centaines de personnes ont suivi le cortège funèbre lors des funérailles à Al Hoceima dimanche matin.

L’affaire agite le pays, jusqu’au sommet de l’Etat. Le roi Mohammed VI a dépêché le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad, « pour se rendre ce dimanche à Al Hoceima et présenter les condoléances et la compassion du souverain à la famille du défunt Mouhcine Fikri ».

« Le ministre de l’Intérieur a informé la famille du défunt des Hautes Instructions royales pour qu’une enquête minutieuse et approfondie soit diligentée et pour que des poursuites soient engagées contre quiconque dont la responsabilité serait établie dans cet incident, avec une application rigoureuse de la loi à tous, pour servir d’exemple à toute personne qui aurait failli ou manqué à ses missions et responsabilités », indique un communiqué ministériel.

« Ce dont on est sûr, c’est que la personne concernée a quitté le port dans une voiture avec quelqu’un d’autre, et a refusé de s’arrêter à un contrôle de police. L’alerte a été donnée, le véhicule a été intercepté, avec à son bord une quantité importante d’espadon, une espèce interdite à la pêche », a fait part le ministre de l’Intérieur, cité par Tel Quel. « Le procureur a été informé et la décision a été prise de détruire la marchandise illégale. Toutes les questions se posent après ça. Qui a pris la décision de le faire le soir même, comment la benne a-t-elle pu se déclencher… c’est à toutes ces questions que l’enquête du procureur doit répondre », a-t-il ajouté, assurant que « toutes les défaillances seront sévèrement sanctionnées par la justice ».

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le buteur Demba Ba laisse parler le cœur du croyant dans un magnifique reportage.

Bien que tout, autour de lui, ne soit que luxe, aisance et gloire médiatique, Demba Ba, l’international sénégalais, né à Sèvres (Hauts-de-Seine) en 1985, qui se remet lentement de sa terrible fracture au tibia survenue en juillet dernier, lors du derby opposant son club le Shanghaï Shenhua au Shangaï SIPG, révélait une facette méconnue de sa personnalité dans un magnifique reportage de Bein Sport, alors qu’il était encore le buteur de Chelsea.

Derrière les portes cossues de sa résidence, le footballeur, dont les buts valent de l’or, laissait alors parler le cœur du croyant, celui qui se lève chaque matin, aux premières lueurs de l’aube, pour aller prier à la mosquée, en communion avec les autres fidèles. Une prière qu’il ne manquerait pour rien au monde, qu’il soit en Angleterre ou ailleurs, avant de retourner chez lui et de se préparer à fouler la verte pelouse de sa réussite exemplaire.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’avocat du chanteur marocain Saad Lamjarred, arrêté à Paris, avance la théorie délirante de la « machination algérienne » pour l’innocenter.

Parmi toutes les théories échafaudées pour sortir d’un bien mauvais pas, voire disculper totalement, la star de la pop marocaine, Saad Lamjarred, 31 ans, interpellée mercredi dernier par la police judiciaire française pour « viol aggravé et violences volontaires aggravées » dans la luxueuse enceinte de l’hôtel Marriott, en plein coeur des Champs-Elysées, celle extravagante du complot, avancée par son avocat, s’est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.

Est-ce à croire que la popularité dont jouit le célèbre chanteur du royaume de l’Atlas, décoré par le roi en personne, ne saurait être ternie par un scandale retentissant de cette nature et ferait voir à Me Brahim Rachidi, son avocat, un traquenard, pour le moins rocambolesque, tendu par l’Algérie ?

Le motif invoqué pour rendre plausible sa thèse de la « machination algérienne ourdie par nos ennemis de notre intégrité territoriale » ? Sa victime présumée, une jeune française de 20 ans d’origine algérienne, serait en réalité une redoutable Mata Hari à la solde d’Alger, chargée de l’attirer avec ses propres armes dans un guet-apens, en signe de représailles à son clip tourné au Sahara occidental… Ou comment brouiller les pistes en imputant à l’interminable conflit du Sahara occidental une responsabilité des plus hasardeuses.

Toujours est-il que Saad Lamjarred, qui n’est pas à sa première « affaire de viol » bien qu’il s’en défende, comme le rappelait vendredi la presse marocaine – la dernière en date ayant défrayé la chronique aux Etats-Unis – a été mis en examen et placé en détention provisoire, vendredi 28 octobre, après que son accusatrice, décrite comme « extrêmement choquée » par différentes sources judiciaires, et présentant des lésions sur le corps, examens médicaux à l’appui, ait porté plainte contre lui. La vedette marocaine aurait été, au moment des faits, sous l’emprise de l’alcool et de la cocaïne, ce qui achèverait d’aggraver son cas.

Sur Twitter, la théorie tirée par les cheveux de Me Brahim Rachidi n’a pas fait florès auprès des internautes marocains, mais a été l’objet de leurs railleries, rares étant ceux qui ont cru dur comme fer dans ce qui semble relever davantage de la divagation partisane que d’une ligne de défense crédible.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La mesure de rétorsion d’American Express contre Roger Waters, le leader des Pink Floyd, pour son soutien pro-palestinien.

S’il y a une cause qui ne décerne aucune couronne de lauriers, n’ouvre aucune porte vers la gloire et relègue au rang d’artiste maudit celui qui la défend avec ferveur sous les feux des projecteurs, c’est bien celle, noble, juste et urgente, de la souveraineté palestinienne.

Parmi les rares voix de célébrités qui s’élèvent pour en faire une cause audible dans le concert assourdissant de l’hypocrisie internationale, celle de Roger Waters, le bassiste de légende des Pink Floyd, résonne de ses inflexions pro-palestiniennes depuis un certain temps déjà, appelant avec force à faire bloc derrière le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS), tout en condamnant avec la dernière énergie ces vedettes qui, en se produisant en Israël, cautionnent le rouleau compresseur du colonialisme.

La figure emblématique de l’un des groupes cultes du rock britannique sait mieux que quiconque ce qu’il en coûte de choisir le camp du plus faible contre celui du puissant, et sa prime à l’impunité insoutenable qui lui donne carte blanche pour piétiner le droit international et torpiller le processus de paix.

Ainsi, son soutien inconditionnel aux jeunes étudiants pro-BDS qui se dressent, avec courage et constance, contre la tyrannie israélienne sur les campus de Californie vaut, aujourd’hui, à Roger Waters une mesure de rétorsion de la part d’American Express qui a purement et simplement annulé son contrat de sponsoring évalué à 4 millions de dollars (source Washington Post).

Un tweet a été manifestement la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, la société de financement américaine tranchant dans le vif pour ne pas courir le risque d’être entachée par son militantisme si politiquement incorrect et la forte dissonance de sa propagande anti-israélienne…

« J’envoie tout mon amour et mon soutien le plus sincère à tous ces jeunes sur les campus des universités de Californie qui se tiennent debout pour leurs frères et sœurs en Palestine et font cause commune sous la bannière BDS », a écrit Roger Waters, avant d’enfoncer le clou et de sceller définitivement son sort aux yeux d’American Express : « Dans l’espoir que nous parviendrons à ce que le gouvernement israélien mette fin à l’occupation».

Il faudrait assurément plus de Roger Waters pour couvrir le cynisme de ceux qui hurlent avec les loups sur la vaste scène mondiale.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Député Joumea: Des facilités égyptiennes pour l’ouverture du passage de Rafah.
.
Un adolescent et deux mineurs condamnés à 25 ans de prison pour une tentative d’attaque au couteau.
.
Le Ministre Husseini révèle à notre CPI les dimensions du projet judaïque « visage de Jérusalem ».
.
Des centaines de colons dévastent le village de Qafl Haras pour tenir des rites talmudiques.
Des centaines de colons juifs ont dévasté le village de Qafl Haras au nord de la ville de Selfiit pour accomplir des rites talmudiques sur le site historique existant dans ce village.
.
1000 colons envahissent Kafel Hares et accomplissent des rituels talmudiques.
.
Des sources d’information hébreu ont déclaré dimanche 30, que les forces de la police d’occupation ont arrêté deux jeunes hommes Jérusalémites pour avoir tentative d’incendie.
.
L’occupation opprime un mineur Jérusalémite.
.
13 étudiants en détention pour des raisons politiques.
Les forces de la sécurité de l’Autorité Palestinienne en Cisjordanie occupée continuent d’arrêter 13 étudiants, y compris 4 qui poursuivent leur grève de la faim.
.
Blocus militaire sioniste sur le village de Beit Ummar à Hébron.
.
Rafles en Cisjordanie.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont poursuivi le lundi 31, la campagne quotidienne de raids et d’arrestations dans un certain nombre de villages et des villes de la Cisjordanie.
.
4 bulldozers sionistes se déplacent dans l’est de Khan Younès.
4 bulldozers militaires sionistes se sont déplacés ce matin lundi 31, à l’est du village de Khuza’a à l’est de la province de Khan Younès dans la Bande de Gaza.
.
La colonisation dévore 90% du village de Kafr ed-Dik.
.
Une tour militaire pris par le feu des cocktails Molotov.
Des jeunes palestiniens ont attaqué aux cocktails Molotov un tour de contrôle militaire d’occupation israélien au nord de la ville d’Hébron en Cisjordanie occupée.
.
Un jeune palestinien a mené une attaque à la voiture bélier blessant trois soldats d’occupation israéliennes au nord de la ville d’Hébron avant de tomber en martyr.
.
Jérusalem: Ouverture d’un café gratuit pour les soldats sionistes dans la vieille ville.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com