MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 22 Ramadan 1438.

Flash info du 22 Ramadan 1438.
Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Derniers jours de Ramadan : Al I’tikaf, la retraite pieuse.
La retraite pieuse ou al i’tikaf, particulièrement effectuée durant le mois de Ramadan possède de nombreux bienfaits. Cependant, nous n’apprécions pas cet acte d’adoration à sa juste valeur. Il serait donc intéressant de nous pencher sur cette Sunna afin de nous saisir de son véritable sens et de ses sagesses incha Allah.
Pour ce faire, nous nous baserons essentiellement sur l’ouvrage de Salim al Hilali et ‘Ali Hasan al Halabi, nommé « Le jeûne du Ramadan comme l’a enseigné le Prophète (‘alayhi salat wa salam) » ainsi que sur les paroles du grand savant Ibn al Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde).
Qu’est-ce que la retraite pieuse ?
La signification du terme i’tikaf est le fait de séjourner. De ce mot, découlent les termes « mu’takif » et « ’akif » qui désignent « celui qui s’attache à la mosquée pour y adorer Allah ». Ainsi, al i’tikaf est défini dans un premier temps, comme le fait de séjourner, sans connotation spirituelle ou religieuse. Cependant, ce terme est communément employé afin de désigner la retraite pieuse. Cette dernière a pour objectif de séjourner dans la mosquée afin de se consacrer à l’adoration d’Allah, à la lecture du Saint Coran, à l’accomplissement de prières surérogatoires, à l’étude de la science…
Cette dernière est conseillée durant le mois béni de Ramadan mais également pendant le reste de l’année. En effet, d’après les Sahih d’Al Boukhari et Muslim, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a effectué al i’tikaf durant la dernière décade du mois de Shawwal. De même, lorsque ‘Umar (qu’Allah l’agrée) demanda au Prophète (‘alayhi salat wa salam) : « Ô Messager d’Allah ! J’avais fait vœu à l’époque de l’Ignorance (al Jahiliyya) de faire la retraite d’une nuit dans la Mosquée Sainte », l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) lui répondit : « Alors, accomplis ton vœu ». C’est ainsi qu’il fit la retraite d’une nuit. Cela prouve que la retraite pieuse n’est pas propre au mois de Ramadan.
Cependant, il est préférable de l’effectuer durant ce mois béni, comme le faisait notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que « le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) faisait la retraite pieuse durant dix jours de chaque Ramadan. Et l’année de sa mort, il l’a fait pendant vingt jours » (Rapporté par Al Boukhari). Ainsi, le moment par excellence pour effectuer al i’tikaf est le mois de Ramadan car cela est conforme à la tradition prophétique. De plus, cela est meilleur durant la fin de ce mois, « car le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passait la dernière décade de Ramadan en retraite jusqu’à ce qu’Allah reprît son âme. Ses femmes la faisaient aussi après sa mort » (rapporté par Al Boukhari). Ainsi, effectuer la retraite pieuse durant les dix derniers jours du mois de Ramadan est une Sunna qu’il convient de suivre incha Allah, d’autant plus que ses sagesses ne sont pas négligeables.
Les sagesses de la retraite pieuse.
La retraite pieuse durant le mois de Ramadan est ce qui complète le jeûne et l’adoration du jeûneur. En effet, le jeûne nous a été prescrit entre autres, afin d’évacuer du cœur les mélanges de la passion qui empêche le cheminement vers notre Seigneur. C’est en ce sens que la retraite pieuse constitue un moyen de parachever cet état, de se consacrer à l’adoration d’Allah et de cheminer vers Lui tout en se détournant de ce qui est éphémère.
L’érudit savant ibn al Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit à ce sujet : « Leur fut également décrétée la retraite pieuse dont le but et l’essence sont l’orientation et la concentration du cœur vers Allah, ainsi que la cessation de la préoccupation des créatures pour s’attacher uniquement à Allah, de telle façon que son évocation, son amour et son approche vers Lui remplacent les soucis et les pensées du cœur. Ainsi, tous les soucis sont projetés sur Lui et les pensées se transformeront en Son évocation et seront consacrées à ce qui réalise Son agrément et fait rapprocher de Lui ». Ainsi, la retraite pieuse nous a été recommandée afin de consacrer notre corps, notre âme ainsi que notre esprit à Celui qui nous a créés. Et ce, durant dix jours pendant le mois bénide Ramadan. Ne pouvons-nous pas effectuer cela afin de satisfaire notre Seigneur ? Ou préférons-nous consacrer ces quelques jours à autre qu’Allah Seul ?
La retraite pieuse apporte un certain apaisement al hamdouliLlah, du fait du rapprochement d’Allah. Comme le dit le savant ibn Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) : « Le cœur retrouve, ainsi, la quiétude auprès de Lui au lieu de la trouver chez les créatures. D’autant plus, la retraite pieuse vise à acquérir l’apaisement auprès de Lui le jour de la solitude dans la tombe lorsqu’on sera privé de compagnie et de toute joie sinon en Lui ». Ainsi, al i’tikaf est doté de sagesses et de bienfaits que l’on ne prend pas assez en considération. Non seulement cette retraite pieuse nous rapproche de notre Créateur, mais elle nous apporte également un bien être intérieur que rien ne peut égaler sobhanAllah !
Enfin, n’oublions pas que la retraite pieuse constitue un acte d’adoration en soi, qui pèsera dans notre balance le Jour du Jugement Dernier incha Allah. Ce jour là, chacun d’entre nous sera prêt à tout afin qu’un atome de bien pèse en sa faveur. Qu’attendons-nous alors pour œuvrer tant que nous le pouvons encore ?
Qu’Allah nous facilite le jeûne ainsi que la retraite pieuse durant ce mois béni. Qu’Il accepte nos actes d’adoration et nous pardonne nos péchés.
AJIB.FR
***

Palestine : Crise humanitaire sans précédent : la population de Gaza prise en otage.
Israël va réduire de 40% ses fournitures d’électricité à la Bande de Gaza, où la situation déjà dramatique est sur le point de devenir catastrophique. Selon le gouvernement israélien, qui a approuvé dimanche dernier cette mesure, elle est le résultat d’une décision de l’Autorité Palestinienne de Ramallah, qui refuse de continuer à payer plus de 60% du montant des factures d’électricité de Gaza. Nous reproduisons ci-dessous l’article publié par le site belge “Pour la Palestine”, en y ajoutant des illustrations.
Avant cette réduction des fournitures d’énergie au territoire soumis par Israël à un blocus terrestre, maritime et aérien criminel depuis plus de dix ans, les deux millions d’habitants de la Bande de Gaza ne pouvaient, dans le meilleur des cas, disposer d’un approvisionnement en électricité que quatre heures par jour. Il en allait de même pour les infrastructures les plus vitales, telles que les hôpitaux – contraints à réduire fortement leur activité, notamment dans les services de chirurgie et où les dialyses, les couveuses pour les prématurés, etc… ne fonctionnent qu’avec des générateurs locaux souvent vétustes et extrêmement sollicités et à condition d’être approvisionnés en carburant liquide – les stations d’épuration d’eau (à l’arrêt), etc…
La diminution de l’approvisionnement par Israël – dont l’aviation a détruit la plupart des infrastructures et notam­ment les centrales électriques lors des agressions militaires successives contre la population de Gaza – devrait avoir pour conséquence une réduction de 45 minutes de la durée quotidienne d’approvisionnement de la population.
Le Hamas a qualifié de “catastrophique” et de “dangereuse” cette décision, estimant qu’elle pourrait “accélérer la détérioration de la situation et [provoquer] une explosion” dans la Bande de Gaza.
“Les parties qui portent la responsabilité des conséquences de cette décision sont les assiégeants ennemis israéliens et le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour son rôle immoral et irresponsable avec l’occupation”, estime le Hamas.
Les obligations d’Israël.
La décision, qu’elle incombe surtout à l’Autorité Palestinienne ou au gouvernement israélien, ou que comme c’est plus que probable qu’elle résulte d’une convergence des deux qui n’étonne même plus, est clairement politique : il s’agit, comme l’a expliqué sous couvert de l’anonymat un haut fonctionnaire israélien à Haaretz, de “mettre un terme à l’indulgence envers le Hamas” tout en donnant satisfaction à Abbas.
L’expression “indulgence envers le Hamas” traduit le fait que – comme le souligne Charlotte Silver dans un article publié par Electronic Intifada – le pouvoir israélien ne fait aucune distinction entre l’ensemble de la population civile de la Bande de Gaza, d’une part, et une organisation politique qui contrôle le territoire depuis 2007, d’autre part. Cela signifie qu’Israël impose des punitions collectives contraires au droit international humanitaire à la population civile afin d’atteindre ses objectifs politiques (et en dépit de l’échec constant de cette stratégie déjà ancienne).
Gilad Erdan, Ministre israélien de la sécurité publique, a affirmé au micro de la radio de l’armée que la décision de couper le courant à Gaza est celle de Abbas. “Qu’Israël paie les factures d’électricité de Gaza, c’est une situation impossible”, affirme-t-il. Tout l’appareil militaro-sécuritaire et les services de renseignement israéliens appuient la décision, même s’ils sont conscients des conséquences humanitaires catastrophiques qui en découleront et des risques d’escalade militaire que cela comporte.
Pourtant, ce n’est pas en se cachant derrière Abbas – dont le rôle est effectivement moins glorieux que jamais – qu’Israël pourra s’exonérer de sa responsabilité de puissance occupante de Gaza. La Quatrième convention de Genève, relative à la protection des civils en temps de guerre (1949) exige que l’occupant utilise tous les moyens à sa disposition afin d’assurer, au bénéfice de la population vivant sous occupation, des services médicaux adéquats, une politique de santé publique adaptée et notamment le fonctionnement des établissements consacrée à l’éducation des enfants. Sans un approvisionnement suffisant en électricité c’est évidemment impossible.
“Israël n’est pas juste un fournisseur de services, répondant de manière neutre aux demandes d’un client”, souligne Gisha, une ONG israélienne qui se consacre à la protection de la liberté de circulation. “Compte tenu de son contrôle très étendu sur la vie des habitants de la Bande de Gaza, Israël est responsable de leur fournir des conditions d’existence normales”.
Le “Palestinian Center for Human Rights” fait valoir pour sa part que la réduction des fournitures d’électricité annoncée constitue une menace pour la survie de la population, dont une partie importante est déjà fortement précarisée. Les plus pauvres ne disposent pas des ressources nécessaires pour s’adapter à la situation de pénurie, et souffrent donc davantage de ses conséquences.
Un chantage politique cruel.
C’est à la fin du mois de mai que l’Autorité Palestinienne de Ramallah a indiqué à Israël qu’elle ne paierait plus à l’avenir que 60% des factures relatives aux fournitures d’électricité à Gaza.
Le porte-parole de l’AP, Tareq Rashmawi, a annoncé la décision en faisant valoir que le Hamas ne remboursait pas l’AP de Ramallah pour ces factures, et il a aussi exigé que le Hamas accepte l’organisation d’élections législatives et présidentielle. Les motifs invoqués sont donc à la fois financiers et politiques.
De son côté, l’administration de Gaza chargée de l’énergie a affirmé qu’elle s’est conformée à toutes les conditions qui avaient été posées par l’Autorité Palestinienne de Ramallah pour mettre un terme à la crise de l’électricité, y compris en ce qui concerne une perception plus rigoureuse des factures d’électricité auprès de la population gazaouie (qui en en fait dans bien des cas est incapable de payer, vu la situation économique du territoire soumis au blocus israélien).
Le mois dernier, l’Autorité Palestinienne a cessé de transférer les fonds destinés au système de santé à Gaza, de sorte qu’au moins 240 enfants et des centaines de personnes atteintes de cancer ou d’autres affections graves n’ont plus bénéficié d’aucun traitement, selon l’organisation de médecins “Physicians for Human Rights-Israel”.
Qui plus est, le gouvernement de Ramallah a aussi pratiquement cessé de payer les fonctionnaires de l’AP à Gaza. Occupés par l’AP avant l’arrivé au pouvoir au Hamas – consécutive à sa victoire électorale incontestable et à une tentative de putsch pour le renverser – ces fonctionnaires avaient continué à percevoir leur salaire, à la condition expresse qu’ils ne travaillent pas pour le gouvernement du Hamas.
Désormais, leurs ressources ont été réduites de 30 à 70% par l’AP. Cette semaine, un chercheur de Harvard, Sara Roy, a écrit dans la London Review of Books : « Si Abbas voulait gagner le soutien du peuple de Gaza tout ce qu’il aurait à faire est de payer aux fonctionnaires leur salaire ». Roy, qui a écrit sur Gaza depuis des années, décrit les niveaux atroces de la détresse sociale sur le territoire en raison du blocus imposé par Israël depuis plus de 10 ans avec le soutien de l’Égypte et de l’Autorité palestinienne.
Le CICR (Comité International de la Croix-Rouge) et l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires de l’ONU (OCHA) ont multiplié les avertissements concernant les conséquences catastrophiques qu’aurait pour la population de la Bande de Gaza une réduction de l’alimentation en électricité, déjà gravement insuffisante. Cela n’a suscité virtuellement aucune réaction de la “communauté internationale”.
Jusqu’ici, le Hamas a bénéficié de l’aide du Qatar, qui a notamment financé l’approvisionnement en carburant de la seule centrale électrique encore en fonctionnement à Gaza. Mais cette aide a pris fin en avril et le Qatar est aujourd’hui soumis à une forme de blocus orchestré par les États-Unis, l’Arabe Saoudite, les Émirats Arabes Unis, pour le plus grand plaisir et avec la coopération d’Israël.
Source : “Catastrophe looms in Gaza” par Charlotte Silver – Traduction et adaptation : Luc Delval.
oumma.com
***

France : législative 2017 : Cazeneuve appelle à un « front républicain » contre Samy Debah, candidat « salafiste et communautariste ».
Le « front républicain », ça marche aussi contre les musulmans. Alors que la France s’apprête à enterrer le Parti Socialiste ce dimanche 18 juin, l’ancien premier ministre Bernard Cazeneuve parcours le pays pour apporter son soutien aux quelques candidats de ce parti qualifiés pour le second tour des législatives. Mardi dernier, il était à Sarcelles où le député-maire sortant François Pupponi affrontera l’ancien président du Collectif Contre l’Islamophobie en France, Samy Debah, dans la huitième circonscription du Val d’Oise.
Bernard Cazeneuve porte sur son dos la perquisition de plus de 4 000 musulmans, l’assignation à résidence de plus de 100 autres et la fermeture de plus de 20 mosquées.
Les deux hommes ont appelé à « faire un front républicain face à un candidat salafiste et communautariste ». « C’est l’hôpital qui se fout de la charité », répond Samy Debah. « Je vais montrer quel élu communautariste il est », a-t-il promis.
Ce vendredi jour de prière, le candidat républicain « anti communautariste » a été vu à l’entrée d’une mosquée de Garges-lès-Gonesse, tranquillement posé tel un vigil, en attendant la fin de la prière pour appeler les musulmans de voter pour lui…
Que périsse le PS ! En ce vendredi de prières et de jeûne, nous implorons Allah le Tout-Puissant d’accorder une défaite cuisante à Pupponi, Valls et tous les socialistes où qu’ils soient en France. Ils ont semé l’islamophobie en cinq ans de pouvoir, ils doivent en récolter les fruits.
desdomesetdesminarets.fr
***

L’école privée musulmane « l’Olivier des Enfants » va s’agrandir.
L’école privée « L’Olivier des Enfants » est un établissement musulman situé à Champigny-sur-Marne. Il fait partie des 86 écoles/projets d’écoles privés musulmans en France. Avec l’augmentation du nombre de demandes d’inscriptions, l’établissement envisage de s’agrandir. Les travaux devront se réaliser courant de l’année 2017-2018.
Vous pouvez soutenir le projet en faisant un don en ligne, sur le site internet : 3w.centre des feuilles vives.fr.
Dans une vidéo, les élèves témoignent de leur attachement à leur école et parlent de leurs projets.
Site : http://centredesfeuillesvives.fr
.
Facebook : https://www.facebook.com/centredesfeuillesvives.fr
.
Twitter : https://twitter.com/ecoleODE
.
desdomesetdesminarets.fr
***

« Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers ».
Un fait que nous oublions trop souvent : c’est comme une manifestation de Sa grâce et de Sa miséricorde pour l’ensemble de l’humanité qu’Allah a envoyé Son dernier Messager ﷺ‬ et prescrit l’Islam comme seule religion agréée de Lui. Le mode de vie, la croyance, les valeurs, la morale qui nous ont été transmis à travers Muhammad ﷺ‬ sont les seuls à même d’assurer le bonheur de l’humanité toute entière, et de la mener vers le plus haut niveau de perfection qu’il lui soit possible d’atteindre.
Le Livre qu’Allah nous a révélés est ainsi accessible à tous les esprits, à travers toutes les générations, portant les fondements inamovibles de toute organisation de la vie humaine tout en pouvant s’adapter à tous les besoins que les sociétés peuvent rencontrer, quel seul a pu anticiper Celui qui a créé l’Homme et connaît mieux que quiconque Sa création. Ce Livre pose les principes et le cadre de toute société ou communauté, tout en laissant la marge de manœuvre nécessaire pour l’adapter à tout environnement sans entrer en conflit avec ses principes : il permet ainsi à l’esprit humain de se développer et de progresser à l’ombre de ces principes immuables vers les plus hauts standards de la vie humaine.
Ce « code de vie », qui a prouvé historiquement être supérieur à tout ce que l’humanité a pu connaître lorsqu’il fut pleinement appliqué, est le seul capable de fournir un environnement sain permettant au progrès humain d’avancer dans toutes les directions : à la fois équilibré et cohérent, il ne néglige ni les besoins et réalités matériels ni les aspects spirituels de l’Homme, entre désirs individuels et nécessités communautaires. Juste & pragmatique, les tâches qu’il assigne à l’Homme sont à la fois à la mesure de ses capacités et permettent de servir ses propres intérêts, et sa propre élévation tant spirituelle que matérielle.
Le message de Muhammad ﷺ‬ fut ainsi une manifestation de la miséricorde divine envers son propre peuple comme envers l’humanité toute entière – y compris d’ailleurs ceux qui n’ont pas cru en lui ! Les principes qu’il a amené ont semblé – et semblent toujours – étranges à beaucoup au premier abord, tant l’Homme a pu s’éloigner de sa fitra (nature originelle), mais au fur & à mesure de leur implantation et de leur mise en pratique, ils apparaissent de plus en plus faciles et familiers, de par leur conformité à la nature profonde de l’Homme. Appelant le monde à délaisser les affres du tribalisme pour s’unir autour d’une foi et d’un système social communs, ou encore à l’égalité de tous devant la Loi, ce système de valeurs a influencé toute l’humanité, volontairement ou non, et consciemment ou non…
Et entre matérialisme exacerbé, vide spirituel et conflits sans fin, le monde a aujourd’hui plus que jamais besoin de la vague d’air frais de cette miséricorde divine… Si seulement l’Homme pouvait apprécier cette faveur de son Créateur à sa juste valeur!
desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
ONU : 19 enfants tués illégalement par Israël
.
Le Conseil économique et social des Nations Unies, qui a accusé Israël d’être un « régime d’apartheid » et de dominer racialement les Palestiniens, est l’auteur d’un nouveau rapport qui accuse l’entité occupante de torturer les Palestiniens et procéder à des exécutions extrajudiciaires.
.
Abbas envisagerait de déclarer la bande de Gaza
.
L’Autorité Palestinienne bloque 11 sites internet palestiniens dont le CPI
.
Des colons kidnappent et torturent un enfant palestinien à l’est de Naplouse
.
L’ONU met en garde contre les conséquences de la réduction de l’électricité à Gaza
.
L’occupation mène une campagne d’arrestations et de raids en Cisjordanie
.
L’Occupation est le plus grand bénéficiaire des différends arabes
.
La Knesset adopte la loi de déduction des allocations des martyrs et des détenus
.
38 colons profanent la mosquée al-Aqsa le matin
.
Haniyeh: le Koweït élu du Conseil de sécurité renforce sa position en faveur de la Palestine
.
La Grande-Bretagne condamne la construction de logements illégaux en Cisjordanie
.
La crise de l’électricité s’aggrave pendant le mois béni du Ramadan
.
Ouverture de l’exposition de la Croix rouge à Naplouse
.
L’occupation arrête un citoyen à l’ouest de Jénine
.
L’Autorité Palestinienne refuse de libérer un militant et un journaliste qui ont critiqué Rajoub
.
ONU : 150 000 Palestiniens risquent de se retrouver sans aides à Gaza et en Cisjordanie
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 21 Ramadan 1438.

Flash info du 21 Ramadan 1438.
Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le comportement du Prophète durant les dix derniers jours du mois de Ramadan.
C’est la période durant laquelle le Prophète (sallalou ‘aleyhi wa salam) multipliait les efforts. Voyons ensemble comment le meilleur des hommes s’attelait à l’adoration d’Allah durant ces jours.
Aisha qu’Allah l’Agrée rapporte : « Quand les dix derniers jours (de Ramadan) arrivaient, le Prophète (que la paix et la bénédicition d’Allah soient sur lui) passait sa nuit dans l’adoration, réveillait sa famille (la nuit), redoublait d’efforts et serrait son Izar (pagne). » [Al-Bukhari (4/269) et Muslim (1174)]
Le Prophète (sallalou ‘aleyhi wa salam) passait donc sa nuit en prière, et en adoration, et il redoublait d’efforts en cela c’est à dire qu’il persévérait, ajoutant plus à ses actes que ce qu’il avait fait les vingt premiers jours (de Ramadan). Il faisait cela parce que la nuit d’Al-Qadr arrive pendant un de ces (dix derniers) jours.
Les imams Ahmad et Mouslim rapportent : « qu’il (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) pratiquait en s’efforçant assidûment dans adoration pendant les dix derniers jours de Ramadhân comme il ne l’a jamais fait en tout autre temps. »
Durant ces dix derniers jours, il reveillait sa famille de sorte à ce qu’elle puisse profiter de ces nuits, et il observait l’I’tikaf à savoir la retraite spirituelle, dans laquelle il se retirait du moment présent, pour se consacrer à l’au delà. Il « serrait son Izar » signifie aussi qu’il s’abstenait de tout rapport avec ses femmes.
Une des meilleurs invocations [dou’a] qui peut être dite durant la nuit du destin [Laylat al-Qadr] est ce que le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a appris à ’Âisha (qu’Allah l’Agrée) quand elle dit dans un hadîth rapporté par At-Tirmidhî et classé comme sahîh : « J’ai dit : Ô Messager d’Allâh, si je savais qu’elle était la nuit de « Laylat al-Qadr », que devrais-je dire en cette nuit ? – Et le Prophète de répondre : Dis : « Ô Allâh, Tu es celui qui pardonne, et Tu aimes le pardon, aussi pardonne-moi » (Allâhoumma Innaka ’afou-oun touhibou al-’afwa fâ’fou ’ana – اللهم انك عفو تحب العفو فاعفو عنى) (Rapporté par at-Tirmidhî, Ahmad, Ibn Mâdja et al-Hâkim).
Puisse Allah ‘azzawajel nous Faire profiter de ces dix derniers jours du mois sacré, dans Son adoration sincère, Son repentir et Son évocation, en conformité avec la sounnah. Puisse t’Il Agréer notre jeune et nos prières, et exaucer nos demandes, que nul ne peut exaucer sauf Lui. Amin.
AJIB.FR
***

La nuit du destin: Laylatul Qadr.
Qu’est ce que la Nuit du Destin ?
La Nuit du Destin appelé encore nuit de la Destinée – laylat al Qadr – est la nuit durant laquelle Allah a fait descendre le Coran sur le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam). Cette nuit est la meilleure de toutes les nuits. En effet, Allah dit {Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al Qadr, Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr ? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois.} (Sourate 97 : versets 1 à 3).
La Nuit du Destin se situe durant le mois béni de Ramadan. En effet, Allah dit {(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement […]} (Sourate 2 : verset 185). De plus, nous savons que cette nuit a lieu lors des dix dernières nuits du mois de Ramadan. Ahmed et Muslim ont rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) « pratiquait en s’efforçant assidûment dans l’adoration pendant les dix derniers jours de Ramadan comme il ne l’a jamais fait en tout autre temps. » Selon l’imam Al Albani, la Nuit du Destin a lieu plus précisément, dans les dix dernières nuits du mois béni pendant une nuit impaire (c’est à dire 21ème, 23ème, 25ème, 27ème ou 29ème nuit). Soulignons que cette question fait l’objet de divergences mais nous rappelons que nous devons parfaire notre comportement tout au long du mois béni et toute l’année.
Que faire durant Laylatul Qadr ?
Durant la Nuit du Destin, il faut veiller en prière, autrement dit, accomplir le qiyam. Abou Hourayra a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque accomplit la prière de nuit la nuit d’Al-Qadr avec Iman (la croyance ferme) et en cherchant la récompense aura tous ses péchés passés pardonnés. »
De plus, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a évoqué une invocation à dire lors de la Nuit du Destin. ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) dit dans un hadith rapporté par Al-Tirmidi, Ahmed, Ibn Mâdja et Al Hakim : « J’ai dit : Ô Messager d’Allah, si je savais quelle était la nuit du Destin, que devrais-je dire en cette nuit ? Et le Prophète de répondre : « Dis : « Ô Allah tu es Celui qui pardonne et Tu aimes le pardon, aussi pardonne-moi. » » (translittération phonétique : « Allâhumma Innaka ‘afou-oun touhibou al-’afwa fâ’fou ‘ana »).
Par ailleurs, Al-Boukhari et Muslim rapportent d’après ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) qui a dit : « Quand les dix derniers jours (de Ramadan) arrivaient, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passait sa nuit dans l’adoration, réveillait sa famille (la nuit), redoublait d’efforts et serrait son Izar (pagne). »
La Nuit du Destin est une nuit bénie durant laquelle il faut multiplier les prières et les invocations. Allah dit : {Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube.} (Sourate 97 : versets 4 à 5). Dans la parole d’Allah, « l’Esprit » signifie l’Ange Gabriel. Quant à la Parole d’Allah : « descendent les Anges ainsi que l’Esprit », Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) dit dans son tafsir : « Cela signifie que la descente des anges augmente pendant cette nuit en raison de la quantité énorme de Ses Bénédictions. Et les anges descendent avec la bénédiction et la miséricorde, de même qu’ils descendent quand le Coran est récité et entourent les assises dans lesquelles Allah est évoqué et étendent leurs ailes sur le vrai chercheur de science, montrant du respect pour lui.»
Durant la Nuit du Destin, il nous faut donc multiplier les actes d’adoration, les invocations, notamment les prières et le dhikr et la récitation du noble Coran. Notre Prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam) « redoublait d’efforts » lors de cette nuit bénie par Allah. Nous nous devons donc de suivre son exemple car la voie du Prophète (‘alayhi salat wa salam) est la voie de la droiture, de la Vérité et de la piété.
Qu’Allah accepte notre jeûne et nos actes d’adoration. Qu’Il nous accorde Son Pardon et Sa Bénédiction.
AJIB.FR
***

France : Agression islamophobe à Hénin-Beaumont : une musulmane insultée et frappée dans un parc.
L’agression islamophobe d’une musulmane a eu lieu à Hénin-Beaumont dimanche 14 mai 2017.
D’après les informations de la voix du Nord, une musulmane a été agressée en fin d’après-midi dans le parc Aquaterra. La mère de famille accompagnée de son enfant de 7 ans a subi un déferlement de haine et de propos xénophobes de la part d’un partisan du Front National.
Giflée et saisie à la gorge.
Giflée puis saisie à la gorge, la maman tombe à terre « jusqu’à ce que des personnes interviennent et retiennent cet homme de 50 ans jusqu’à l’arrivée de la police » précise la voix du Nord.
Elle expliquera devant le tribunal que son agresseur s’en est pris à elle parce qu’elle porte le hijab.
« Il a bien précisé que je n’avais rien à faire sur ses terres, les terres du FN » a témoigné la victime.
Le procureur de la République, M. Franck Janeczek, a requis 10 mois de prison avec sursis, une mise à l’épreuve et 1 500 euros d’amende.
Finalement le quinquagénaire islamophobe a été condamné par la justice à 8 mois de prison avec sursis et 700 € de dommages et intérêts pour la victime, 191 € pour des lunettes brisées et 500 euros pour l’enfant de 7 ans qui a vu sa mère se faire frapper.
journaldumusulman.fr
***

France : Législatives 2017 : tout sauf Valls, l’appel sur lequel compte Farida Amrani.
A l’issue du premier tour des élections législatives dimanche 11 juin, Manuel Valls est arrivé en tête de sa circonscription d’Evry, en Essonne. Sera-t-il pour autant qualifié au second tour dimanche 18 juin ?
L’ex-Premier ministre a obtenu 25,45 %, devançant sa rivale de la France Insoumise Farida Amrani de 8 points (17,6 %). Depuis plusieurs mois, les appels à voter contre Manuel Valls ont été très nombreux ; ils se sont multipliés depuis le soir du premier tour afin de sanctionner celui qui veut désormais faire partie de la majorité présidentielle.
Benoît Hamon, qui a été éliminé dès le premier tour dans sa circonscription des Yvelines, a appelé à voter « sans hésiter » pour Farida Amrani, considérée comme une vraie candidate de gauche contrairement à Manuel Valls, étiqueté « divers gauche » et dont le parcours a été émaillé de reniements pour ses détracteurs. Pouria Amirshahi, qui ne s’est pas représenté pour briguer un nouveau mandat dans la 9e circonscription des Français établis hors de France, a lancé un appel similaire.
Manuel Valls, qui a le soutien d’En Marche, a bien obtenu le soutien de trois élus communistes locaux mais la fédération PCF de l’Essonne a tôt fait savoir que leur choix n’engage pas le parti, appelant à faire barrage au « candidat des droites réunies » en votant pour Farida Amrani.
Cela suffira-t-il à la candidate pour être élue ? Farida Amrani, qui devrait bénéficier d’un bon report de voix, espère aussi mobiliser les abstentionnistes, qui ont été près de 60 % à ne pas s’être déplacés aux urnes le 11 juin. Les verdict des urnes dans cette circonscription est des plus attendues.
saphirnews.com
***

La Cour pénale internationale exige l’arrestation de Seif al-Islam Kadhafi .
La procureure général de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a demandé, mercredi 14 juin, l’arrestation immédiate du fils de l’ancien chef d’Etat libyen Mouammar Kadhafi. Depuis 2011, Seif al-Islam est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Une décision « toujours en vigueur et la Libye est tenue de procéder immédiatement à l’arrestation de M. Kadhafi et de le remettre à la Cour pénale internationale, indépendamment de toute prétendue loi d’amnistie en Libye», a déclaré la procureure dans un communiqué.
Condamné à mort par contumace en juillet 2015 par la justice libyenne, il est toujours recherché par les autorités judiciaires de Tripoli. Détenu depuis novembre 2011 par « la Brigade Abou Bakr al-Sadiq », groupe armé de Zenten, à 170 kilomètres au sud-ouest de Tripoli, il n’avait pas pu comparaître à son procès.
Mais, samedi 10 juin, le groupe a affirmé que Seif al-Islam a été libéré en application d’une loi d’amnistie promulguée par les autorités dissidentes au gouvernement d’union nationale (GNA). Basée dans l’est libyen, la ville de Zenten est sous contrôle de plusieurs groupes armés. Ses autorités ne sont pas reconnues par les instances internationales.
« Nous vérifions à l’heure actuelle ces informations et prenons les mesures qui s’imposent pour déterminer où se trouve M. Kadhafi », a précisé Fatou Bensouda. Elle a invité l’Etat libyen, le Conseil de sécurité de l’ONU et les Etats concernés à transmettre « tout renseignement pertinent dont ils disposeraient ». Seif al-Islam est accusé d’avoir joué un « rôle-clé dans la mise en oeuvre d’un plan » conçu par son père visant à « réprimer par tous les moyens » le soulèvement populaire.
La procureure a également demandé qu’Al-Touhami Khaled, l’ex-chef de la sécurité de Mouammar Kadhafi, soit arrêté et remis à la Cour. La magistrate a affirmé en novembre 2016 qu’elle ferait du dossier libyen « une priorité » en 2017. Trois des sept fils du « guide » libyen sont morts durant les soulèvements de 2011. Saadi Kadhafi, ancien footballeur professionnel, est l’un des survivants. Il est jugé en ce moment en Libye pour son rôle dans la répression. Safia Farkech, la veuve de Mouammar Kadhafi, et trois autres de ses enfants ont trouvé refuge en Algérie, puis à Oman.
saphirnews.com
***

Turquie : Pendant Ramadan, une mosquée d’Istanbul dévoile un manteau du Prophète.
Un manteau ayant appartenu au Prophète Muhammad est exposé quelques jours pendant le mois du Ramadan, dans une mosquée d’Istanbul (Turquie).
« Je suis très émue, j’ai l’impression d’être à la Mecque », raconte une fidèle, les larmes aux yeux. Cette femme se rend chaque année dans cette mosquée située à Fatih, dans le quartier historique d’Istanbul, pour admirer ce qui est présenté comme le noble manteau du Prophète Muhammad appelé « Hirka-i Serif ». « Il y a l’odeur de notre Prophète ici, je viens tous les ans et j’ai le même frisson chaque année », ajoute-t-elle.
La relique est accessible au public seulement quelques jours par an pendant le mois du Ramadan, dans la mosquée qui porte le même nom que le manteau. « Il y a des visiteurs qui viennent des quatre coins du monde. Tout d’abord, c’est un honneur. Nous sommes très fier de remplir cette mission de protéger un tel héritage et c’est pour cela aussi que c’est une responsabilité difficile, morale et matériel », raconte fièrement Baris Samir, héritier du manteau auprès de l’AFP. Près d’un million de visiteurs viennent chaque année voir la relique.
Ce manteau a-t-il vraiment appartenu au Prophète ? Pour Hasan Kamil Yilmaz, mufti d’Istanbul, i« on raconte que le Prophète l’aurait porté au moment de [l’ascensio (isra wa l’mijra, ndlr). Bien sûr, ce ne sont pas des informations vérifiées historiquement mais il y a bien une littérature mentionnant que ce manteau lui aurait bien appartenu »]i.
Le vêtement aurait été donné par le Prophète à Uwais Al-Qarni, au 7e siècle. L’homme originaire du Yémen avait pris la route vers Médine afin d’y rencontrer le Prophète mais avait dû rebrousser chemin en apprenant que sa mère était malade. Il n’a jamais pu rencontrer le Prophète. Celui-ci, apprenant son histoire, a fait parvenir son manteau en cadeau à Uwais Al-Qarni, qui le conserva jusqu’à sa mort.
Sans descendance, le manteau a été confié à des proches puis transmis de génération en génération. Il est depuis le 17e siècle à Constantinople, devenu Istanbul. C’est le sultan Abdul Majid qui fit construire en 1851 la mosquée Hirka-i Serif pour la préservation de la relique.
A Istanbul, un autre manteau qui aurait aussi appartenu au Prophète Muhammad est conservé au Palais Tokapi d’Istanbul.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***

Émirats arabes unis: des chrétiens ont invité des musulmans à prier dans leur église.
L’église orthodoxe de Simasana syrienne de St. George Jacobite à Al Ain, une oasis des Émirats arabes unis a accueilli pour la première fois des travailleurs musulmans à l’occasion de la prière du Maghreb qui précède l’iftar (repas de rupture du jeûne). Tous les membres de cette église se sont particulièrement impliqués pour recevoir ces travailleurs en préparant les tapis de prière, et les repas.
Un geste d’une grande fraternité qui démontre que le dialogue et la cohabitation entre musulmans et chrétiens se déroulent dans un esprit fraternel et chaleureux au cœur du monde musulman. Cette expérience a été également particulièrement appréciée par les autorités des Émirats arabes unis qui ont lancé depuis juin 2016 un programme de tolérance religieuse.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

France : Législative 2017 : Pour être réélu, meyer habib mobilise netanyahou et le Grand rabbin d’israël.
Un article particulièrement intéressant de Claude Askolovitch paru sur le site Slate révèle que “le député LR/UDI sortant de la 8e circonscription des Français de l’étranger Meyer Habib concentre sa campagne en Israël où se trouvent 74.000 votants. Et n’hésite pas à mobiliser Benyamin Netanyahou et les rabbins, dont le Grand rabbin d’Israël, pour être réélu.” Claude Askolovitch rappelle qu il se comportait comme un envoyé spécial d’un chef de gouvernement étranger dans la vie politique française. Il était dans le bureau de «Bibi» quand des délégations françaises visitaient Israël, et traduisait le premier ministre israélien quand celui-ci prenait la parole en France. Habib, c’était sa liberté, se comportait plus comme un militant du Likoud que comme le centriste qu’il était, sur le papier. Il ne s’en cache pas. C’était là sa vérité, son passé, sa construction.”
Le journaliste poursuit “Dans sa campagne, Netanyahou le soutient officiellement, qui s’adresse aux Franco-Israéliens dans une ingérence troublante. Oser, ainsi, interférer dans une élection étrangère ne caractérise pas les démocrates scrupuleux. Nous sommes, avec Habib et Bibi, dans l’univers d’Erdogan. Cela relativise, si cela n’absout pas. La mobilisation de rabbins est une étape supplémentaire, plus gênante encore par la manipulation qu’elle suppose.”
Le journaliste souligne: “Ce que Meyer Habib s’autorise ferait, dans d’autres situations, un tollé. Imaginerait-on un candidat à la députation pour les Français du Maghreb, de confession musulmane, être appuyés par le gouvernement marocain ou tunisien, et solliciter les prêches d’imams à l’appui de sa campagne? (…) Il est décidément étrange de discuter de sionisme et de judaïsme, dans un débat d’une législative française mais, Meyer Habib, qui s’en réclame et le travestit, faisant campagne dans des synagogues et des prêches rabbiniques, nous y oblige.”
oumma.com
***

À la recherche de laylat al Qadr.
LAYLAT AL QADR – La « nuit du destin » correspond à un moment clé du ramadan. La date tombe quelques jours avant celle de la nuit du doute.
La « nuit du destin » se situe parmi les dernières nuits du mois du jeûne musulman et recèle toute une symbolique. Pour les fidèles de l’islam, il s’agit d’une nuit bénie, symbolisant dans la tradition musulmane non seulement la révélation du Coran.
Les avis des savants musulmans divergent à son sujet : certains savants pensent que c’est le 21, d’autres le 23 et d’autres le 27.
Les dernières nuits impaires sont celles des 21, 23, 25, 27 ou 29 du mois de ramadan. Cette année, si l’on transpose ces dates dans le calendrier grégorien, cela donne ce qui suit :
– 21ème nuit : du 15 au 16 Juin = du 20 au 21 ramadan.
– 23ème nuit : du 17 au 18 Juin = du 22 au 23 ramadan.
– 25ème nuit : du 19 au 20 Juin = du 24 au 25 ramadan.
– 27ème nuit : du 21 au 22 Juin = du 26 au 27 ramadan.
– 29ème nuit : du 23 au 24 Juin = du 28 au 29 ramadan .
« Ô Allah ! Tu es certes Pardonneur, Généreux, Tu aimes le pardon alors pardonne-moi.»
اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌّ كَرِيمُ تُحِبُّ العَفْوَ فَاعْفُ عَنِّي.
Allâhumma innaka ‘afuwwun karîmu tuhibbu-l-‘afwa fa-‘fu ‘annî.
Sahîh At-Tirmidhi 3513.
actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
Des colons kidnappent et torturent un enfant palestinien à l’est de Naplouse
.
Un enfant palestinien âgé de 8 ans du village de Beit Forik à l’est de Naplouse a été kidnappé et torturé par des colons sionistes hier le mercredi.
.
L’ONU met en garde contre les conséquences de la réduction de l’électricité à Gaza
.
L’Occupation est le plus grand bénéficiaire des différends arabes
.
La Knesset adopte la loi de déduction des allocations des martyrs et des détenus
.
38 colons profanent la mosquée al-Aqsa le matin
.
Haniyeh: le Koweït élu du Conseil de sécurité renforce sa position en faveur de la Palestine
.
La Grande-Bretagne condamne la construction de logements illégaux en Cisjordanie
.
La crise de l’électricité s’aggrave pendant le mois béni du Ramadan
.
Ouverture de l’exposition de la Croix rouge à Naplouse
.
L’occupation arrête un citoyen à l’ouest de Jénine
.
L’Autorité Palestinienne refuse de libérer un militant et un journaliste qui ont critiqué Rajoub
.
ONU : 150 000 Palestiniens risquent de se retrouver sans aides à Gaza et en Cisjordanie
.
L’occupation démolit les maisons d’al-Arakib pour la 114ème fois
.
Hamas: la soumission d’Abbas à la pression israélo-américaine porte atteinte au partenariat
.
Bo Shack: l’UNRWA a été fondée par une décision des Nations Unies
.
6 citoyens arrêtés et un activiste déporté à Gaza
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

Le Centre Palestinien D'Information