MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


13 décembre : Journée internationale contre l’islamophobie


Passé sous silence dans la plupart des médias traditionnels, un événement instructif et citoyen se déroule le 13 décembre dans l’enceinte universitaire de PARIS 8 – Saint Denis: la journée de mobilisation contre l’islamophobie.
Cet événement dépasse les frontières hexagonales puisque au même moment dans plusieurs villes européennes- Amsterdam, Londres, Bruxelles entre autres- se déroulent des rassemblements similaires. Cette journée de réflexion et d’action regroupe l’ensemble des collectifs, associations et organisations unis contre ce racisme ciblé et massif envers la communauté musulmane.
Comme l’ont écrit les sociologues Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed (islamophobie, La Découverte, 2013), l’islamophobie est un phénomène «à la fois global et genré», résultant de la construction du problème musulman par des élites sociales, politiques et médiatiques en France.
Autour de tables rondes et d’ateliers thématiques, les participants sont invités à réfléchir sur les causes profondes de ce courant discriminatoire en essor constant depuis le début du siècle. Analyser et comprendre pour dessiner des pistes d’actions collectives et l’usage du droit pour contrer ce phénomène global.
L’islamophobie, cette peur irrationnelle de l’autre parce que musulman, a pris une ampleur inquiétante. Elle prend l’apparence d’un système d’exclusion méthodique dont certains diront qu’il est institutionnalisé sous couvert de la pseudo défense des principes d’égalités des sexes, laïcité…etc. Un mouvement de fond qui traverse toute l’Europe.
il est nécessaire de connaître précisément ces idéologies qui nous stigmatisent afin de démontrer que le racisme, ennemi du vivre ensemble, est un mal qui doit être combattu sans relâche.

Espagne : première conférence internationale du « tourisme halal »


L’Espagne s’engage dans le développement du tourisme musulman. Hier, la première conférence internationale du « tourisme halal » s’est tenue à Grenade et elle s’achèvera aujourd’hui.
Les industriels internationaux se sont réunis afin de partager et proposer des idées en vue de développer le tourisme halal. L’événement qui se déroule sur deux jours avait été annoncé par le quotidien espagnol Spanish News. A cette occasion, l’organisateur de la conférence a déclaré : « C’est un événement révolutionnaire pour le tourisme halal qui correspond parfaitement aux tendances actuelles du marché et qui répond aux besoins de l’industrie. C’est la première fois qu’un tel événement mondial est mis en scène pour étudier le tourisme halal en détail ». Les caractéristiques des touristes musulmans ainsi que leurs attentes et besoins furent les principaux aspects évoqués hier.
Soulignons que les touristes musulmans représentent une manne financière importante. C’est ainsi que les pays ont tout intérêt à investir dans ce secteur et à satisfaire cette clientèle. C’est en ce sens que l’organisateur de l’événement a affirmé : « Chaque pays et chaque entreprise doit examiner le tourisme halal, car il se développe rapidement et le consommateur musulman augmente les dépenses durant les vacances et la détente. Il fournit une excellente occasion pour toutes les parties du secteur du voyage ».
Au cours de cette première conférence, une étude intitulée « The Muslim Travel Index 2014″ a été présentée. D’après cette enquête, les dépenses annuelles des touristes musulmans du monde entier s’élèvent à 103 milliards d’euros. Un coût extrêmement élevé qui invite bien des pays à répondre aux besoins des touristes musulmans. L’Espagne semble vouloir s’investir dans ce projet puisque l’été dernier, le pays a ouvert l’Alanda Hotel Marbella, le premier hôtel certifié halal. Sur les lieux, ni alcool, ni porc et repas halal au menu, de quoi séduire les touristes musulmans venus des quatre coins du monde.