MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 7 Rajab 1438.

Flash info du 7 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Algérie : Déclarée morte, elle se réveille tout juste avant son enterrement.

Selon Abdallah Ibn Massoud (radiya Allahou ‘anhou), le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « La création de l’un d’entre vous dans le ventre de sa mère commence par une reconstitution qui dure quarante jours. Puis il (le fœtus) devient comme une sangsue dans l’espace de quarante jours. Puis il revêt la forme d’un embryon dans les quarante jours suivants. Puis l’on envoie l’ange et il y insuffle l’âme et on lui donne en quatre mots l’ordre d’écrire sa subsistance, la durée de sa vie, son action et s’il sera heureux ou malheureux ». (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Allah est le seul décisionnaire du moment de notre mort.
L’histoire suivante, de cette vieille femme en est la preuve certaine.
En Algérie, le 15 février 2013, une femme originaire de la région de la wilaya de Khenchela déclarée morte, s’est réveillée lors de sa levée funéraire.
Alors que ses proches se recueillaient devant son corps, la femme a ouvert les yeux et a bougé sa tête. La famille l’a rapidement extirpé de son linceul et de sa tombe.
Par la suite, de nombreuses personnes sont venues lui rendre visite pour prendre de ses nouvelles.

AJIB.FR
***


Portrait de Bilal ibn Rabah: le premier homme a avoir fait l’adhan.

Quand on citait le nom d’Abu Bakr (qu’Allah l’agrée) devant Omar Ibn al-Khattâb, celui-ci disait: « Abu Bakr (qu’alla l’agrée) est notre maître, qui a libéré notre maître. » Il visait Bilal. Mais Bilal ne prêtait pas beaucoup d’attention aux éloges qu’on lui adressait.
En effet, il baissait les yeux, en disant humblement: « Je suis plutôt un Abyssinien… J’étais un esclave… »
Bilal Ibn Rabah (radiya Allahou ‘anhou) était un esclave noir musulman qui pourrait servir d’exemple de combativité pour les musulmans de l’époque contemporaine. Fils d’une escale éthiopienne, Bilal Ibn Rabah est né à la Mecque (vers l’an 43 avant l’Hégire).

Il est l’un des premiers reconvertis à l’Islam. Avant d’être libéré par Abu Bakar, il se reconvertit à l’Islam alors qu’il était l’esclave de Umayyah Ibn Khalaf. Ce dernier résolut de le torturer jusqu’à ce qu’il renie l’Islam ou qu’il meurt. Il le faisait coucher sur le dos sur le sable brûlant du désert mecquois et faisait poser un rocher énorme sur sa poitrine.

À la fin de l’édification de la première mosquée, celle de Quba à Médine, Notre Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) choisit Bilal Ibn Rabah pour faire le premier appel à la prière (adhan). Ce choix fut motivé par la magnifique voix de Bilal entendue et reconnue par Notre Messager (sallAllahou ‘alayhi wa salam). Ainsi, Bilal Ibn Rabah devint le premier «muezzin de l’envoyé».
Bilal était le compagnon de toujours du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam). Il prenait part aux expéditions et aux batailles, lançait l’appel à la prière et accomplissait les rites de cette religion nouvelle. Si bien que le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) disait de lui: « C’est un homme qui fait partie des compagnons du Jardin. »

Bilal est aussi connu pour sa personnalité exceptionnelle qui force l’admiration. Modeste, courageux, il aimait se trouver en compagnie du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam), qu’il accompagnait lors des grandes batailles. Bilal mourut à Damas à soixante ans. Voici les derniers instants de sa vie :
« Quelle catastrophe ! Quelle catastrophe ! » S’écriait son épouse le voyant en train de mourir. Bilâl lui répondit : « Ne dis pas ‘Quelle catastrophe !’, mais dis plutôt ‘Quelle joie ! Quelle joie !’ demain, je rencontre les Bien-Aimés ; Mohammed et ses compagnons ! »

AJIB.FR
***


Allemagne: la vice-présidente de la CDU propose une « loi islam ».

Julia Klöckner, vice-présidente de la CDU, propose de mettre au point une « loi islam » fortement critiquée par le Parti social-démocrate. Cette proposition évoque notamment le fait de recenser la totalité des mosquées allemandes et leurs sources de financement.

Dimanche 2 avril, Julia Klöckner, vice présidente de la CDU, soulève l’idée d’une législation visant à encadrer les imams et interdire le financement étranger des mosquées.

« Une ‘loi islam’ peut placer les droits et devoirs des musulmans vivant en Allemagne sur une nouvelle base légale », a-t-elle mis en exergue dans une interview pour Bild am Sonntag.

Pour le parti social-démocrate (SPD), cette mesure ne serait pas compatible avec la Constitution et l’histoire allemande dans la mesure où la majorité des musulmans allemands sont d’origine turque. Ainsi, plusieurs mosquées sont financées par la Turquie.

« A mon avis, ces propositions sont difficilement compatibles avec la Constitution allemande », a répliqué le vice-président du SPD.

Ce dernier soutient qu’une loi fédérale ne peut s’appliquer qu’à une seule communauté.

islametinfo.fr
***


France : Clichy-la-Garenne : la mobilisation contre la fermeture de la mosquée se poursuit.

Selon la préfecture, entre 600 et 800 personnes se sont rassemblées, dimanche 2 avril, devant la maire de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) pour dénoncer la fermeture de la mosquée de la rue d’Estienne d’Orves.

« On s’est rassemblés pour faire valoir nos droits », a déclaré Hamid Kazed, président de l’Union des associations des musulmans de Clichy (UAMC), qui était en charge de la mosquée dont le bail a expiré en juin 2016.

Face à la crise, la municipalité aurait proposé l’installation d’un chapiteau, rue du Général Roguet, pour une durée de six mois. L’UAMC, de son côté, réclame une solution durable.

Vendredi 31 mars, quelques 800 fidèles de la mosquée s’étaient réunis pour prier sur le boulevard Jean-Jaurès, face à la mairie. Plusieurs prières de rue similaires ont été faites ces derniers jours en signe de contestation des fidèles.

saphirnews.com
***


Canada : Justin Trudeau dénonce une action islamophobe dans un rectorat .

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a dénoncé, vendredi 26 mars, l’intolérance au sein du rectorat de l’Ontario. Un exemplaire du Coran a été déchiré lors d’une récente réunion. Des personnes auraient également scandé des propos islamophobes. Les participants à la réunion souhaitaient protester contre la tenue de prières dans des écoles, selon le Journal de Montréal.

« Nous devons continuer à combattre l’intolérance avec détermination», a affirmé le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Le code des droits de la personne de l’Ontario permet aux étudiants de confession musulmane d’effectuer la prière du vendredi dans l’enceinte de leur établissement scolaire. Un règlement qui s’applique malgré les protestations au sein de l’académie de Peel, située dans la banlieue ouest de Toronto, où vit une forte population d’origine immigrée.

Justin Trudeau a ajouté que le gouvernement « continue à travailler pour s’assurer que chacun comprend que le respect de ses voisins (…) est la voie que le Canada a besoin de poursuivre » car « c’est dans notre ADN (…) d’être respectueux et d’aider les autres ».

Le 2 mars dernier, l’université Concordia de Montréal avait dû être évacuée suite à une menace à la bombe proférée par un obscur groupuscule se faisant appeler le « Conseil des citoyens conservateurs du Canada ». Dans un mail, ils ont dénoncé l’existence d’une salle de prière dans l’établissement.

Cette déclaration de Justin Trudeau est intervenue trois jours après l’adoption d’une motion contre l’islamophobie au Parlement le 23 mars.

saphirnews.com
***


France : Mort de Liu Shaoyo : des milliers de manifestants réclament justice .

Près de 6 000 personnes se sont rassemblées, dimanche 2 avril, à la Place de la République (Paris) pour réclamer justice et vérité après la mort de Liu Shaoyao, moins de deux semaines après la grande marche contre les violences policières le 19 mars.

Plusieurs associations de la communauté chinoises étaient à l’initiative de cette manifestation qui était l’occasion d’un recueillement en mémoire du défunt père de famille de 56 ans.

Les manifestants ont été nombreux à tenir une rose blanche à la main. Ils ont observé une minute de silence au centre de la place parisienne, près de la statue. « Au-delà de ce drame, il y a les violences policières qui touchent toute la France et tous les Français», a déclaré Sacha Lin-Jung, de l’association Chinois résidant en France.

Liu Shaoyao a été abbatu par le tir d’un policier à son domicile dans le 19e arrondissement de la capitale le 26 mars. Deux versions des faits s’opposent. La police affirme que le père de famille voulait agresser un de leurs agents avec une paire de ciseaux.

La famille du défunt conteste cette version, défendant que leur père se servait de cet outil pour couper du poisson. Certains manifestants portaient des panneaux avec des ciseaux, faisant allusion ironiquement à cette arme qui aurait menacé les policiers.

Le gouvernement chinois a demandé à Paris que toute la lumière soit faite sur les circonstances du décès. Une enquête a été ouverte par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices.

saphirnews.com
***


Amérique : Les agents musulmans du FBI dénoncent « une purge » interne islamophobe.

Catapulté dans le prestigieux Bureau ovale d’où il entend régner sur son monde d’une main de fer, Donald Trump a inauguré une nouvelle ère à Washington, placée sous le signe de la suspicion, de la discrimination et de la peur envers les agents spéciaux musulmans du FBI.

Ce climat électrique a coûté son poste à l’Américain Saïd Barodi qui a été limogé sans autre forme de procès, le 1er février, par le grand service fédéral de renseignement intérieur de son pays où il officiait depuis un certain temps déjà.

La médaille qui lui fut décernée pour ses bons et loyaux services fut balayée d’un revers de main par sa hiérarchie fort soupçonneuse, laquelle était obnubilée par l’incident survenu à l’étranger il y a un an de cela, avec un douanier américain, lors de son séjour pour rendre visite à sa famille.

Passé du statut d’agent du FBI au-dessus de tout soupçon à celui suspecté du pire, Saïd Barodi a relaté dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian le jour où sa vie a brusquement basculé de l’autre côté de la barrière, quand il s’est retrouvé sur la sellette et dans le collimateur de ses supérieurs blancs.

Quel crime de lèse-majesté avait-il bien pu commettre pour faire l’objet d’une enquête à charge, longue d’un an, qui a finalement conduit à son éviction ? Le seul tort de Saïd Barodi est d’avoir refusé de confirmer son statut d’employé du gouvernement auprès d’un responsable américain des douanes dans un aéroport étranger, devant l’hostilité manifeste de ce dernier à son égard.

Cette hostilité, mue par un racisme anti-musulmans aussi flagrant que primaire, a été aussitôt dénoncée par l’ex-analyste décoré du FBI dans le courriel qu’il adressa à son directeur, James Corney, en condamnant plus largement l’islamophobie galopante qui gagnait le FBI et tentait de mettre à l’index les agents musulmans, notamment ceux originaires du Moyen-Orient.

En mai 2016, comme le rapporte The Guardian, James Comey avait organisé une réunion avec des représentants de groupes minoritaires du FBI afin d’évoquer la discrimination anti-musulmans qui commençait à se répandre en interne de manière contagieuse. Ce ne fut donc pas une surprise pour lui de découvrir qu’elle pouvait aussi frapper en dehors du sol de la bannière étoilée, en l’occurrence un brillant analyste, au parcours irréprochable.

Saïd Barodi n’est pas le seul parmi ses collègues musulmans à s’insurger contre la suspicion généralisée des « dirigeants blancs » du FBI qui les accusent sans mots couverts de n’être loyaux qu’envers la charia, et à voir dans son licenciement et celui d’un autre fonctionnaire musulman le prélude à une « purge » à caractère islamophobe qui ne fera pas de détail, ni de quartier.

Les agents musulmans du FBI, ces nouveaux coupables idéaux dans l’ère « trumpienne » de la bouc-émissarisation.

oumma.com
***


Un fast-food 100% algérien récompense la malbouffe.

Consacré « plus gros mangeur de frites » par la chaîne de restauration rapide 100% algérienne, Ben Burger, Omar, le lauréat d’un concours riche en mauvaise graisse, s’est vu décerner en guise de récompense un véritable cadeau empoisonné pour sa santé : ce jeune homme originaire de Béjaia pourra, en effet, déguster 360 menus à haute teneur calorique quotidiennement, et ce, pendant un an !

A ce régime-là, surpoids garanti, qui préfère aux bienfaits de la savoureuse cuisine traditionnelle les méfaits de la malbouffe, dont la rapace société de consommation se gave dans tous les sens du terme, on en arriverait presque à plaindre le gagnant de la finale de samedi dernier, à Alger…

Le jeune Omar, que l’on imagine alléché par la gratuité très appétissante des repas à la sauce Ben Burger, ignore sans doute les dangers qui le guettent, tels que l’obésité et le diabète, ces deux fléaux qui se propagent partout dans le monde, laissant derrière eux un long cortège de victimes, sans épargner les pays arabo-musulmans.

Il est fort regrettable qu’un concours à la gloire de cette alimentation toxique, sombrant dans le niveau zéro de la gastronomie, soit organisé de l’autre côté de la méditerranée, et cède aux sirènes d’un modèle productiviste qui a fait de l’Amérique le porte-étendard de la malbouffe et le royaume des obèses.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

N’allez pas à Londres par avion. Trop dangereux !

Les services secrets britanniques viennent de pousser à nouveau un cri d’alarme avertissant que le MI6 le Mossad la CIA Daech aurait trouvé le moyen d’introduire des explosifs dans des smartphones et des ordinateurs pour perpétrer leurs attentats en toute sécurité dans les aéroports et les centrales nucléaires, leurs cibles favorites comme chacun le sait.

Pour assurer la survie du Royaume Uni face à la menace terroriste que représente le retour au pays de 400 djihadistes qui ont ramené avec eux des technologies que l’on ne trouve apparemment qu’au Levant et encore inconnues en Occident, les aéroports et les centrales nucléaires du Royaume Uni se sont engagés à renforcer leurs systèmes de sécurité.

Pour qui connait les aéroports de Londres dont les systèmes de sécurité ne permettraient pas à une fourmi clandestine d’entrer dans la zone de transit sans déclencher le plan d’évacuation en urgence, un djihadiste kamikaze qui parviendrait à contourner ces systèmes serait un extraterrestre constitué de molécules inconnues sur terre.

Et encore ! A l’aéroport Heathrow par exemple, nous n’en sommes pas encore à la fouille approfondie au corps avec le doigtier pour tous les passagers, mais nous n’en sommes pas loin. Il semblerait cependant que cela ne suffise pas à arrêter les kamikazes, partis ignares de Grande Bretagne et revenus bardés de connaissances technologiques encore inconnues à Londres, bien décidés à détruire la civilisation occidentale, ses valeurs et son mode de vie.

Les autorités britanniques devraient demander conseil à leurs homologues de Damas. Si la Syrie a pu tenir tête à des centaines de milliers de djihadistes venus chez elle pour s’entrainer à détruire la civilisation occidentale, ses valeurs et son mode de vie, il devrait être facile aux Anglais de venir à bout des quelques 400 énergumènes qui sont, de surcroît, tous connus de leurs services. Jusqu’ici, la civilisation a été détruite, avec des milliers de morts, surtout en Syrie, en Irak, en Afghanistan, en Somalie, au Nigeria, au Mali, en Libye, c’est-à-dire principalement dans des pays non occidentaux. Les djihadistes pensent-ils ainsi mortifier l’Occident en démontrant son incapacité à remplir son devoir divin de protection des déshérités ?

Si, malgré les grands dangers qui vous guettent, vous décidez quand même de tenter votre chance pour un vol de Londres, assurez-vous que votre mobile et votre ordinateur sont aux normes et que leurs marques (anglo-saxonnes de préférence pour éviter tout soupçon) sont bien répertoriées et ne font pas partie de la liste la plus récente des entreprises sous sanctions. Dans le doute, il est préférable de vous passer de mobile et d’ordinateur. Le mieux c’est encore de ne pas avoir de bagages du tout, et de vous habiller le plus légèrement possible, cela vous évitera un striptease compliqué sous l’œil placide de l’agent de sécurité. Si vous ne pouvez vous passer de votre téléphone ou de votre ordinateur de marque chinoise, la meilleure solution est encore le train, car les djihadistes, malgré leur très haute technologie, ne connaissent pas encore les trains ni les gares.

Africa24.info
***

Quinze aliments à ne pas mettre au frigo.

Il n’est pas toujours indispensable de garder tous ses produits au frais. Découvrez ces aliments qui, en dehors du frigo, conservent saveur et fraîcheur. Sans compter le gain de place.

1. Les tomates : La meilleure façon de les conserver est de les mettre dans un bol en verre ou dans une corbeille sur le comptoir de votre cuisine. En effet, les stocker au réfrigérateur, leur fait perdre toute leur saveur. Le froid empêche aussi leur maturation et en dessous de cinq degrés, la tomate se ramollit et devient farineuse.

2. Les bananes : À moins de vouloir les consommer froides, les bananes n’ont pas leur place dans le frigo. Elles risquent de noircir beaucoup plus rapidement que si elles étaient conservées à température ambiante. Il en est de même pour les autres fruits exotiques (ananas, kiwi, grenade,…) qui ont besoin de chaleur.

3. Les pommes de terre et patates douces : Ces tubercules doivent absolument être conservés dans un lieu sec et à l’abri du soleil. Au frais, l’amidon des pommes de terre se transforme en sucre. Ce qui les fait noircir prématurément durant la cuisson, leur donne un goût plutôt étrange et une texture granuleuse une fois cuites. Pas vraiment appétissant.

4. Les oignons : Placés dans un frigo, les oignons prennent rapidement l’humidité, ce qui atténue leur caractère « piquant ». Ils deviennent également plus mous et moisissent plus vite. Ils ont aussi tendance à imprégner de leur arôme les autres produits placés à proximité. À éviter donc si vous ne voulez pas avoir un goût d’oignon au petit dej.

Pour les conserver, il est préférable de mettre les oignons dans un endroit chaud et sec mais à l’abri des rayons du soleil. Une fois coupés, vous pouvez les mettre dans un récipient hermétique, au réfrigérateur.

Notez qu’il ne faut jamais stocker oignons et pommes de terre ensemble. Les oignons vont absorber l’humidité des pommes de terre. Ce qui les fera moisir tous les deux beaucoup plus vite.

5. Le basilic : Tout comme les tomates, le basilic a besoin de chaleur. Le conserver dans un environnement froid l’amène à se faner prématurément. De plus, il absorbe toutes les odeurs du frigo et ce, même les plus mauvaises. Si acheté frais et coupé, il se conserve comme des fleurs, autrement dit, dans un verre d’eau, à changer toutes les 24 ou 48 heures, loin de la lumière directe du soleil.

Enfin, le couvrir avec un sac en plastique aide à garder son humidité. Attention cependant à veiller à ce que le sac possède une ouverture permettant à l’air de s’infiltrer.

6. Le miel : Mettre son miel au frigo est le meilleur moyen de le faire durcir et de le cristalliser. Si l’erreur est déjà faite, placez votre pot ouvert dans une casserole d’eau chaude, il retrouvera sa texture douce et fluide.

7. Le pain : Le froid assèche la mie du pain et le durcit. En effet, l’amidon présent dans le pain changera de structure sous l’effet du froid. Vous pouvez par contre garder à température ambiante ce que vous allez manger dans les 3 prochains jours et congeler le reste. Attention à bien l’envelopper pour qu’il garde son humidité. Lors du retrait du congélateur, laissez-le se décongeler doucement et complètement avant de le consommer.

8. Les avocats : Si votre avocat est dur, ne le mettez pas au frigo car vous ralentirez son processus de maturation. De plus, vous le verrez noircir beaucoup plus vite. Toutefois, s’il est mûr et que vous ne pensez pas le manger dans l’immédiat, le mettre au frais, permettra de prolonger sa durée de vie. Il en est de même pour tous les autres fruits à noyaux tels que les pêches, abricots, nectarines ou encore prunes.

9. Les concombres : Quasi tout le monde met ses concombres au frigo, pourtant c’est une erreur ! En effet, ceux-ci perdent de leur saveur et flétrissent beaucoup plus vite au contact du froid.

10. Le chocolat : Souvent, on le place au frais de peur qu’il ne fonde mais sachez que le chocolat placé dans le réfrigérateur verra une fine pellicule blanche le recouvrir. Il ne s’agit pas de moisissure mais bien de matière grasse qui remonte à cause du froid, ce qui lui fait perdre de sa saveur. Enfin, il risque également d’absorber les odeurs du frigo. Mieux vaut donc le conserver à température ambiante. L’idéal, entre 15 et 18 degrés.

11. Les sauces piquantes : Au frigo, ces sauces perdent de leur piquant ! Si vous pensez bien faire, il est donc temps de changer vos habitudes. Sachez que celles-ci peuvent se conserver entre 12 à 36 mois dans le garde-manger à température ambiante.

12. L’ail: Pour préserver la puissante saveur des gousses d’ail, stockez-les dans un récipient frais, sec et aéré mais jamais au réfrigérateur. Une fois que la tête d’ail a été découpée, utilisez les gousses dans un délai de dix jours pour bénéficier de leurs bienfaits sur la santé. Stockée au sec, une gousse d’ail peut se conserver deux mois.

13. Les pommes : Celles-ci doivent être conservées à l’abri de la lumière, de l’humidité et à une température idéalement située autour des 10 degrés. Inutile de vous dire, qu’elles n’ont donc pas leur place au frigo. Ceci dit, si les pommes n’ont toujours pas été consommées après deux semaines, vous pouvez les conserver plus longtemps en les mettant au frais, pas avan

14. Les fruits rouges : Framboises, myrtilles, fraises ou encore mûres ont un goût fabuleux lorsqu’elles sont stockées à température ambiante. À nouveau, vous pouvez les placer au frigo pour les conserver plus longtemps mais l’idéal reste de les mettre au sec et de les consommer le jour même ou le lendemain.

15. Le café : Le café moulu ou en grains doit être entreposé dans un contenant hermétique et au sec. Á basse température, le café perd de sa saveur et de sa fraîcheur. De plus, il absorbe rapidement les autres odeurs présentes dans le frigo. Du café au goût de pâté le matin, pas top.

Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le Japon condamne les activités de colonisation d’Israël
.
Le tribunal d’Ofer pose 4 conditions pour la libération de la députée Halayka
.
Human Rights Watch accuse Israël d’interdire à ses employés d’entrer dans la bande de Gaza
.
Expulsion sous le feu des entraînements militaires au Néguev
.
Des officiers israéliens exercent une pression sur leur gouvernement pour récupérer les soldats détenus à Gaza
.
Salfit: L’occupation déracine 135 oliviers dans la Vallée de Qana
.
Al-Qassam: seul l’occupant israélien est responsable de l’assassinat de Fuqha
.
La Knesset adopte une loi pour accélérer la démolition des maisons des Palestiniens de 48
.
Des résistants ciblent le camp de Salem à l’ouest de Jénine
.
L’occupation remet 46 ordres de détention administrative
.
Six Palestiniens arrêtés en Cisjordanie occupée
.
Le député Dahbour placé en détention administrative
.
L’occupation arrête un jeune palestinien de Qalqilia
.
Les organisations du Mont du Temple appellent à envahir al-Aqsa en masse
.
Un Palestinien arrêté sur le barrage de Za’atara à Naplouse
.
1782 colons ont profané al-Aqse en Mars
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 20 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 20 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Jolie poème d’un enfant à sa maman disparue.

J’ai oublié de te dire je t’aime,
J’ai oublié de te dire merci,
De m’enquérir de tes peines,
Tes regrets, tes soucis,

J’ai oublié si souvent de faire miennes,
Tes modestes demandes ou envies,
Appeler tes cousines lointaines,
Visiter tes proches amies.

J’ai oublié d’éteindre mon téléphone,
Et rester quelques heures assis,
Parcourir ton passé, tes albums,
On aurait pleuré, on aurait ri,

Tu aura quitté bien trop jeune,
Ta famille, ton pays,
Et sacrifié toute ta personne,
Pour mon avenir, pour ma vie.

J’ai oublié à quel point Dieu me somme,
De t’honorer pendant ta vie,
Et les années trop vite s’égrennent,
Aujourd’hui tu es partie…

Sans honneurs, sans chrysanthème,
Et une porte du Paradis,
Ton départ à jamais condamne,
Avec toi ses clés enfouies….

Tu étais mère et aucune âme,
Aucun honneur, aucun prix,
Ne soignera mon amertume,
Mes regrets, mes oublis,

Que de projets, que d’ambitions,
Me paraissent aujourd’hui fortuits,
Trop de temps passé trop loin
De tes sourires que je languis,

J’ai étudié, j’ai voyagé,
J’ai enfanté, j’ai construit,
Et beaucoup de ces faveurs,
Je les dois à ces nuits
Que tu passais en prière,
A invoquer pour ton petit.

Car à tes yeux finalement,
Je n’ai jamais vraiment grandi,
Avec douceur sans te lasser,
Tu m’as couvé toute ma vie,
Tes tendres câlins, tes baisers,
Ta patience sans ennui.

Quand vint mon tour, impudent,
J’aurai trop souvent fait fi,
De ces baisers sur ton front,
De ces deux mots « maman chérie »,
Je ne peux guère me rattraper.

Mais par cette modeste poésie,
J’espère au moins interpeller,
Mes frères, mes soeurs, étourdis.

Chérissez votre maman,
Dites « je t’aime », dites « merci ».
Elle ne demande que votre temps,
Pour vous donner le Paradis.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : Médecine prophétique : traiter les maux intestinaux et les plaies.

Dans l’optique de notre série de rappels sur la médecine prophétique, nous avons expliqué l’importance de traiter la douleur par le Saint Coran et les invocations rapportées par notre noble Prophète (‘alayhi salat wa salam). Nous nous intéressons aujourd’hui au traitement des maladies intestinales et des plaies par les médecines prophétique et populaire.

Traiter la diarrhée par les médecines prophétique et populaire.

La diarrhée est une maladie qui touche particulièrement les nouveaux-nés. Le premier des remèdes est de prolonger au maximum l’allaitement maternel qui est plein de bienfaits et qui s’avère être une protection contre la diarrhée.

Au delà de l’allaitement maternel, la diarrhée peut être traitée par la médecine prophétique avec le miel. Le saviez-vous ? Il est rapporté dans les Sahihaine d’après Abu Sa’id Al Khudri (qu’Allah l’agrée) qu’un homme est venu voir le Prophète (‘alayhi salat wa salam) et lui dit que son frère avait mal au ventre, qu’il souffrait de diarrhée. Le prophète (‘alayhi salat wa salam) lui dit alors : « Donne lui du miel ». Il partit puis revint dire : « Je lui en ai donné, mais il n’a fait qu’aggraver sa diarrhée ». Il répéta cette scène à trois reprises et à chaque fois, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lui répondait : « Donne lui du miel ». A la quatrième fois, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lui répondit : « Ce qu’Allah a dit est vrai, c’est le ventre de ton frère qui ment ». On donna encore du miel au malade et il fut guéri.

SobhanAllah, le traitement prophétique de la diarrhée se fait par le biais du miel. Si les résultats ne sont pas constatés dès la première prise, il faut persister dans la prise du miel jusqu’à ce que la guérison apparaisse. Dans la médecine populaire, cette maladie peut être traitée par l’eau de riz bouilli, la tisane de feuilles de vigne ou encore la tisane de menthe avec du miel et de l’huile de nigelle. Les traitements ne manquent pas face à cette maladie, qu’il s’agisse de la médecine prophétique ou traditionnelle al hamdouliLlah.

Traiter la constipation par les médecines prophétique et populaire.

Autre mal, même organe : les intestins. La constipation peut s’avérer très douloureuse pour celui qui en souffre, qu’il s’agisse d’enfants en bas âge ou d’adultes. Les causes de la maladie sont diverses et peuvent notamment être dues à l’alimentation, au manque de fibres.

Le traitement prophétique contre la constipation nous a été rapporté par Asma bint ‘Umays (qu’Allah l’agrée) à qui le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Avec quoi soignais-tu la constipation ? » – Avec des noix, répondit-elle. Le Prophète dit : « Ils sont très purgatifs ». Elle ajouta : et je me purge également avec le séné. Et le Prophète (‘alayhi salat wa salam) répondit : « Si un remède pouvait guérir la mort, ça aurait été le séné » (At Tirmidhy). Dans un autre hadith, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) conseille le séné et le cumin : « Je vous recommande le séné et le cumin. Ils comportement un remède pour toutes les maladies, sauf la mort » (Ibn Maja). Ainsi, le séné, les noix ou encore le cumin sont des remèdes contre cette maladie intestinale qu’est la constipation.

Au delà de ce traitement prophétique, la médecine populaire ou les remèdes de grand-mère comme on les appelle communément, prônent l’utilisation de l’huile d’olive. Il convient de prendre une tasse d’huile d’olive à jeun pour la personne touchée par la constipation. Le lait accompagné de miel est également conseillé dans ce cas, de même que la prise de fruit et légumes riches en fibres comme la pastèque, les raisins ou encore les mangues.

Traiter les plaies par les médecines prophétique et populaire.

Les plaies ont également leur traitement dans la tradition prophétique et la médecine populaire. Bien que la désinfection soit bien connue et pratiquée dans la médecine moderne, il est intéressant de se pencher sur la manière dont les plaies sont traitées dans les médecines prophétique et populaire.

Il est raconté dans les Sahihaine d’après Abu Hazim qui a entendu Sahl ibn Sa’d demander avec quoi le Prophète (‘alayhi salat wa salam) soigna sa plaie le jour de la bataille d’Uhud. « Fatima (qu’Allah l’agrée) lui lavait le sang de sa blessure tandis que Ali Ibn Talib lui versait de l’eau. Lorsque Fatima vit que l’eau ne faisait qu’augmenter le flot de sang, elle prit une natte, la brûla et lorsque celle-ci fut calcinée, elle l’appliqua sur la blessure et alors le sang s’arrêta de couler« . La cendre venue de la natte a pour objectif d’arrêter le sang et non de soigner la plaie en elle-même ou la cicatriser.

Dans la médecine populaire, les plaies peuvent être soignées et cicatrisées par le miel naturel appliqué sur la plaie une fois qu’elle ait été nettoyée. Le fait de laver la plaie avec de l’eau tiède mélangée à l’ail moulue fait également partie des remèdes populaires. Les petites plaies quant à elles peuvent être traitées avec de la graisse de baumier. Laver la plaie peut se faire avec des infusions de feuilles de framboisier ou encore des infusions de camomille. Tout cela et bien d’autres remèdes entrent dans la lignée des traitements populaires.

Quelle que soit la maladie qui nous touche, il est possible d’y répondre, d’apaiser la douleur et de guérir le mal par des traitements prophétiques ou traditionnels. Au delà de la médecine moderne dont les traitements sont bien connus, il nous faut prendre en considération le fait que d’autres remèdes, plus naturels et tout aussi efficaces (voire plus efficaces) existent et doivent être utilisés. Allah a créé avec chaque maladie son remède, à nous d’en user inchaAllah et d’en tirer tous les bénéfices possibles. Gardons à l’esprit chers frères et soeurs qu’utiliser la médecine prophétique nous permet également de perpétuer une Sunna, une action dont la récompense revêt une immense valeur.

Qu’Allah nous permette de guérir des maux qui nous atteignent. Qu’Il fasse que notre guide soit la Sunna et tout ce qu’elle enseigne.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Mohamed Ali, surveillé étroitement par le FBI, selon des documents secrets déclassés récemment.

« A person of interest », pour reprendre la formule consacrée des autorités américaines, à ce point digne d’intérêt que le FBI, alors placé sous la férule du raciste décomplexé J. Edgar Hoover, le surveillait très étroitement, Mohamed Ali, l’inoubliable gladiateur des rings, n’est plus mais des documents secrets déclassés en août dernier, deux mois après son décès, et rendus publics récemment font ressurgir un pan de son illustre passé.

C’est à la faveur d’une action en justice intentée par la Judicial Watch (Surveillance Judiciaire), une organisation dédiée à la surveillance des activités du gouvernement américain, que l’espionnite aiguë dont fit preuve le FBI à l’égard du boxeur de légende, converti à l’islam, a été révélée au grand jour, au fil des 142 pages de rapports circonstanciés qui relataient ses moindres faits et gestes.

Pour l’homme de fer du FBI, J.Edgar Hoover, qui livra également une croisade sans merci contre Martin Luther King, usant et abusant de la calomnie à seule fin de discréditer le célèbre pasteur dont le « rêve » d’égalité entre Noirs et Blancs est entré dans l’histoire, le multiple champion du monde des poids lourds méritait une attention vigilante, de tous les instants, pour avoir rejoint les rangs, en 1964, de la Nation of Islam, chapeautée par Elijah Muhammad.

Figurant sous son nom de naissance, Cassius Clay, dans les comptes rendus détaillés des agents du renseignement aux aguets, chargés de le filer et de l’épier quotidiennement, cherchant la petite bête jusque dans ses moindres contraventions, y compris dans sa procédure de divorce avec sa femme Sonja, Mohamed Ali était suspecté d’être un élément séditieux par un FBI en proie à une paranoïa contagieuse sous l’ère Hoover.

Ainsi, une note de service, divulguée dernièrement, stipulait clairement : « Le bureau du FBI de Miami est prié de suivre l’action de divorce entre Cassius Clay et Sonja, en s’attachant à vérifier l’implication de la Nation of Islam en la matière ».

Se retrouvant dans l’œil de Moscou, chez l’oncle Sam, Mohamed Ali, alors au faîte de sa gloire, pouvait se targuer de mettre le FBI sur les dents et de rendre nerveux son directeur tout-puissant, à l’idée que sa célébrité rejaillisse sur la Nation of Islam et que sa fortune personnelle tombe dans son escarcelle.

On n’ose imaginer les sueurs froides de Hoover en apprenant que l’une de ses cibles prioritaires préférait la condamnation à cinq ans de prison plutôt que de s’avilir en menant une guerre injuste et incompatible avec les préceptes de l’islam contre ses frères du Vietnam qu’il appelait les « Asiatiques noirs »…

L’icône mondiale de confession musulmane, passée depuis à la postérité, a définitivement raccroché ses gants en juin 2016, quittant la scène de la vie, ce ring où tous les coups sont permis, pour rejoindre sa dernière demeure.

A voir ou à revoir les images des funérailles de Mohamed Ali à Louisville, dans le Kentucky, sa ville natale, en présence d’éminentes personnalités, parmi lesquelles figurait le président turc Recep Tayip Erdogan. Ses obsèques ont débuté par une prière mortuaire musulmane ouverte à tous, un « message de paix », ont précisé les organisateurs qui ont exaucé là le souhait du défunt.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Syrie : LE GOUVERNEMENT RUSSE NOUS MENT : témoignage du dernier journaliste étranger présent dans le territoire d’Alep-Est.

Bilal Abdul Karim, le dernier journaliste présent sur le territoire d’Alep-Est en Syrie, poste une vidéo sur Facebook où il témoigne la vraie situation à Alep-Est.

En effet, l’armée et le gouvernement Russe affirme que tous les civils ont pu quitter le territoire d’Alep-Est afin de rassurer et justifier les bombardements produit à Alep, mais ceci n’est qu’un grand mensonge. Car effectivement Bilal Abdul Karim promet d’avoir au moins vue 50 000 civils y compris des femmes, enfants et personnes âgées bloqués et coincés dans ce territoire.

Bilal Abdul Karim appelle au secours au monde et demande de partagé cette information le maximum possible pour que les autres états et pays n’ignorent pas ces bombardements sois disant « visant seulement Daesh et l’Etat Islamique ».

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation a démoli plus de 1000 établissements palestiniens cette année
.
Les tunisiens appellent les brigades al-Qassam à venger le martyr
.
Al-Qassam promet de venger l’un des leaders du projet des drones
.
Mechaal: nous sommes affectés par les atrocités commises sur Alep
.
Détérioration continue de l’état de santé des deux prisonniers Shadid et Abou Fara
.
3 Palestiniens enlevés par la sécurité de l’Autorité Palestinienne
.
4 Palestiniens arrêtés à Jérusalem et Bethléem
.
Des centaines de colons envahissent la colonie d’Amouna pour empêcher son évacuation
.
Plusieurs blessés dans des attaques de colons à Jérusalem
.
L’occupation prend d’assaut la zone orientale de Naplouse et Kherbat Tana
.
Baraka: nous nous engageons dans la voie de la résistance jusqu’à la libération et le retour
.
Mort d’un jeune palestinien lors des confrontations avec l’occupation au nord de Ramallah
.
Sabri: le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem est une déclaration de guerre
.
Une délégation du Hamas rencontre un responsable de l’armée libanaise pour discuter de la situation des camps
.
L’occupation érige un barrage sur l’entrée du village de Beit Dajan à l’est de Naplouse
.
Les prisonniers de Hawara se plaignent du froid et appelle à arrêter leur souffrance
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com