MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 21 Cha’ban 1438.

Flash info du 21 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************

 


France : Discrimination à l’embauche : Voici comment Hakim a piégé une recruteuse raciste.

Dans le pays des droits de l’homme, les chercheurs d’emploi sont parfois traités de manière différentes sur une base de critères sélectifs inacceptables (couleur de peau, tenue vestimentaire, handicap, sexe etc).
Pour démontrer la forte discrimination aux portes du marché du travail, Hakim, moniteur-éducateur de formation, a tenté une expérience exceptionnelle.

Vers mi-octobre le jeune homme a postulé dans une Fondation renommée pour un poste qui lui semble convenir parfaitement à son profil. Il envoie tous les documents (cv et lettre de motivation) nécessaires à la validation de son profil.
Cependant, il décide de laisser son nom à consonance maghrébine pour aller au bout de l’expérience et constater les réactions.
Malheureusement, quinze jours plus tard aucune réponse n’est donnée par le recruteur.

A cet instant, il choisit de changer de nom pour le remplacer par un prénom plus occidental, et très peu de temps après il est contacté pour un entretien d’embauche.
Bien décidé à en découdre avec toute cette hypocrisie, Hakim envoie un texto à son interlocutrice pour la mettre face à sa discrimination.

L’interlocutrice reste sagement sur ses positions inégalitaires et lui répond «Propos bien reçus, souhaitez-vous maintenir le rendez-vous de jeudi ?»
Dés lors Hakim a contacté le CCIF afin de dénoncer de tels agissements.
En effet, selon l’article L1132-1 du Code du travail dispose que nul ne peut être écarté d’une procédure de recrutement en raison de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une race, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales ou mutualistes, de ses convictions religieuses […].

AJIB.FR
 

***


Si vous vous apprêtez à commettre un péché, prenez ces 3 précautions…

Ibrāhīm ibn Adham (descendant de ‘Umar ibn Khattāb), répondit d’une manière très simple à un homme qui lui demandait la permission de commettre un péché.
En effet, le savant lui demanda de répondre à trois questions essentielles avant de commettre des pêchés:

– Est-ce-que tu peux désobéir à Allah (soubhanou wa ta’ala) dans un lieu où Il ne te voit pas ?
– Est-ce-que tu peux Lui désobéir dans un lieu qui ne Lui appartient pas?
– Est-ce-que tu peux Lui désobéir sans manger Sa nourriture ou boire Sa subsistance ?

Ces interrogations nous poussent à affirmer qu’il est impossible de commettre un pêché puisque:
– Allah (soubhanou wa ta’ala) voit tout et partout
– Chaque lieu appartient à Allah le Créateur de la Terre et des Cieux
– Tous les bienfaits terrestres ou célestes appartiennent à Allah (soubhanou wa ta’ala).

AJIB.FR
***

James Baldwin et la situation des musulmans en France … ( VIDEO et EDITO ).

James Baldwin était pour beaucoup inconnu et c’est le documentaire « Je ne suis pas votre nègre ! » qui a permis de faire connaître cet illustre personnage. Dans ce film Raoul Peck retrace la lutte des noirs américains pour les droits civiques à partir du texte et la voix imagée de James Baldwin.

James Baldwin, grand écrivain, et acteur de premier plan de la lutte d’émancipation des afro-américains a évolué aux cotés des Malcolm X et autres Martin Luther King. Mais c’est surtout à travers son écriture et ses entretiens que Baldwin révèle et imprime ce qu’est la vie de l’ostracisé de couleur en Amérique. Une analyse puissante de tout un système d’oppression s’exprime en délivrant en même temps une analyse quasi-psychologique du ressenti de la victime.

C’est ainsi qu’à l’instar d’un Frantz Fanon le système oppressif et sa victime sont analysés par Baldwin dans leurs profondeurs parfois très obscures et souvent inavouables.

A ce titre, on ne peut évidemment que tirer des comparaisons entre la situation de la minorité afro-américaine et la situation de la minorité musulmane en Europe. Même si les situations restent évidemment différentes du fait de leur histoire, des traits de jonction entre les situations de ces deux communautés opprimées s’opèrent quasi intuitivement pour le damné.

La minorité afro-américaine a lutté pour son émancipation face à un système oppressif qui n’a jamais voulu la considérer comme partie prenante de l’Amérique. Toutefois ces luttes d’émancipations furent accompagnées d’un vent de liberté partagé par beaucoup de non noirs et de progrès concrets dans l’arsenal juridique américain encadrant le droit des minorités. Malgré leurs efforts force est de constater que cette lutte, du point de vue de beaucoup de militants, a fini par échouer …

En France, pays des idées jamais réalisées, on s’émeut devant ce film de Baldwin, on le vante, on le promeut même. Mais pas un instant, on n’ose s’imaginer dresser quelques parallèles que ce soit entre la situation des afro-américains d’alors et la communauté musulmane en France aujourd’hui …

Et en fait on a raison. Comme dit précédemment, les élites américaines ont certes sapé les revendications révolutionnaires des militants noirs américains mais elles ont assuré une certaine politique d’amélioration de la situation noire qu’il estimait à juste titre dégradante. Réformer pour mieux endiguer … En France, contrairement à cette époque, c’est un vent d’islamophobie et non d’émancipation qui souffle sur les populations. Ce vent est non pas porté par des rengaines de populations arriérées mais est bien le fait d’élites politiques, médiatiques et culturelles qui cultivent cette stigmatisation en permanence.

C’est ainsi qu’en Amérique le droit donnait petit à petit raison aux noirs contre le racisme ancestral du pays, à contrario les lois islamophobes françaises se multiplient afin de susciter une césure au sein d’une société française fragilisée en mal d’ennemis fantasmés.

A titre d’exemple anecdotique, le noir a fait petit à petit son entrée dans le cinéma américain pour finir en héros principal. En France actuellement le musulman et la musulmane n’y font leur entrée forcée qu’au titre du grand ennemi à abattre; comme si les unes de la presse et des JT ne suffisaient déjà pas. Et on pourrait multiplier ce genre d’exemples en tout domaine de la vie française aussi bien politique, artistique, culturelle, économique que sociologique.

Ainsi si les situations sont certes différentes, certains indices paraissent identiques mais d’autres franchement plus préoccupants dans cette France de 2017. Car si les afro-américains partaient de plus bas, leur lutte entrait en apparence en concordance avec le « sens » de l’histoire.

Aujourd’hui la doxa dominante en Occident faisant du musulman l’ennemi extérieur puis désormais intérieur, la lutte pour la minorité musulmane en France semble beaucoup plus naviguer à … contre courant. Face à elle, une victoire des idées d’exclusion et des élites qui propagent le mal plus qu’elles ne l’endiguent.

Cet entretien de Baldwin nous interroge donc nous, aussi bien les oppressés que les oppresseurs, sur cette situation de fracture systémique entre majorité et minorité. Elle présage des douleurs mais nous donnent également des leçons d’avenir.

Si le combat d’émancipation doit se faire à l’instar des Black Panthers dans la rue tous les jours face aux comportements et aux lois islamophobes, face à des élites qui nous méprisent et qui organisent notre ségrégation, cette lutte est aussi culturelle. On ne peut pas combattre en délaissant le terrain des idées, on ne peut se représenter dans nos paradigmes en laissant continuellement les autres nous décrire en faisant de nous des « sujets » extérieurs en écrivant ainsi notre histoire à notre place.

Le témoignage poignant du militant de Baldwin en est la preuve …

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Rugby : Mohed Altrad dénonce le « racisme primaire » au sein de la Ligue nationale.

Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby (LNR), ainsi que des personnalités du Top 14, a été accusé de racisme par Mohed Altrad, propriétaire du Montpellier Hérault Rugby.

« J’avais de l’estime pour Paul Goze, mais quand certains présidents de clubs professionnels me rapportent qu’un ou deux crétins, en réunion de la LNR, m’appellent de façon péjorative « le Bédouin » en présence de Paul Goze et que ce dernier ni ne réagit, ni ne dit quoi que ce soit, cela me blesse profondément », a-t-il fait savoir au cours d’un entretien accordée au Figaro. Mohed Altrad est né d’une famille bédouine en Syrie.

« On touche à l’intime, à l’identité, à ce que je suis, à mon intégrité. Si ces propos qui me sont rapportés sont exacts, je dis clairement que ces individus font preuve de xénophobie et de racisme. J’ajoute de racisme primaire », a ajouté celui qui est aussi président du groupe Altrad, spécialisé dans le BTP, sponsor maillot du XV de France. « Quand Paul Goze me dit que ces mots sont dits sur le ton de la plaisanterie, je réponds que ce n’est pas la même chose q uand l’intéressé est absent. Ces mots, aucun président n’a jamais osé me les dire en face. »

saphirnews.com
***


France : Discriminations : le combat des chibanis face à la SNCF continue.

La Cour d’appel de Paris a examiné, lundi 15 et mardi 16 mai, les cas de plus de 800 anciens cheminots de la SNCF de nationalité ou d’origine marocaine. L’entreprise ferroviaire avait été condamnée pour discrimination en première instance dans la quasi-totalité des dossiers. Les dommages et intérêts s’élevaient alors à 170 millions d’euros, soit environ 200 000 euros par plaignant, en septembre 2015.

La SNCF, qui a fait appel de cette décision, conteste, entre autres, le calcul du préjudice effectué par l’avocate des salariés. Aujourd’hui, les chibanis réclament 628 millions d’euros, soit 700 000 euros par demandeur, pour diverses préjudices (carrière, retraite, formation, d’accès aux soins, santé…).

Les avocats du groupe ferroviaire, qui conteste une différence de traitement entre les salariés marocains, recrutés pour la plupart dans les années 1970, dénoncent des montants « exorbitants, sans aucune mesure avec la réalité ». Ces salariés, des « indigènes du rail », n’avaient « qu’une très faible chance, y compris s’ils avaient bénéficié des règles statutaires, d’arriver à une position cadre », argumentent-ils.

Clélie de Lesquen-Jonas, avocate des chibanis qui se sont rendus en très grand nombre, a dénoncé les méthodes « honteuses » de calculs de la SNCF qui aboutissent à des évaluations du préjudice allant de 6 000 à 50 000 euros par personne. Au vu du nombre de dossiers à examiner, le verdict sera rendu en janvier 2018.

saphirnews.com
***


Un Egyptien, Saad Mohammed, a fabriqué un Coran long de 700 mètres entièrement à la main.

Reclus depuis trois ans dans son atelier situé à Belqina, au nord du Caire, où il s’est attelé avec passion et minutie à la réalisation artisanale du plus long Coran du monde, du moins l’espère-t-il, Saad Mohammed, un Egyptien ordinaire, tel qu’il se définit lui-même, et sans fortune personnelle, passe aujourd’hui de l’ombre à la lumière pour présenter son véritable travail d’orfèvre.

Se présentant sous la forme d’un rouleau long de 700 mètres, cet exemplaire unique du Coran, qui a pris forme sous ses mains et a été financé en puisant dans ses propres deniers, a nécessité une grande quantité de papier de première qualité.

« J’ai auto-financé ce projet depuis trois ans, je n’ai pas de biens personnels », a déclaré ce soixantenaire qui, à force de patience et d’abnégation, nourrit l’espoir de matérialiser son rêve le plus fou : avoir les honneurs du Guinness World Records, la fameuse bible des records du monde, tous plus étonnants et insolites les uns que les autres, où son Coran aux dimensions exceptionnelles aurait toute sa place.

Force est de constater, une fois encore, que le Noble Coran est une source intarissable de défis de taille dont la démesure magnifiée révèle bien des talents, cachés ou non, dans le monde arabo-musulman.

Magnifique photos a voir sur notre site, www.mouslimradio.info.

 

 

 

oumma.com
***


Palestine : Les Palestiniens commémorent la Nakba (la catastrophe en Arabe).

En Cisjordanie des milliers de Palestiniens ont commémoré lundi le 69ème anniversaire de la “Nakba”:la catastrophe en Arabe. Un journée marquant marquant le début de l’exode d’un grand nombre de Palestiniens au lendemain de la création de l’Etat israélien le 14 mai 1948. Les manifestants ont défilé à Ramallah jusqu’au siège de l’autorité palestinienne.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Arrestation du chef du conseil villageois de Barka
.
Les forces d’occupation sionistes ont arrêté mardi après-midi, Sami Douglas, chef du conseil du village de Barka, dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie occupée.
.
CICR: La pénurie d’énergie menace tous les services de base à Gaza
.
Anis Qassem: Le Retour commence par la construction d’une nouvelle direction palestinienne
.
Cisjordanie: Arrestations et affrontements nocturnes dans plusieurs villes
.
Challah: Pas de réconciliation si l’OLP reconnait Israël
.
L’occupation libère l’écrivain captif en grève de la faim Walid Hodali
.
Libération du prisonnier Ali Jalaita de Jéricho après 16 ans de captivité
.
Jénine: Commémoration de la Nakba par solidarité avec les prisonniers
.
Escarmouches à Hawara et les mères des prisonniers bloquent une route principale à Naplouse
.
L’occupation installe une tour militaire au sud d’Hébron
.
Mort d’un pêcheur palestinien tué par la marine sioniste
.
Naplouse: Des milliers de participants à la marche du retour
.
Répression d’une manifestation commémorant la Nakba à Bethléem
.
Hamdan: La résistance détient la carte d’échange des prisonniers
.
L’occupation blesse un pêcheur et l’arrête
.
Barghouthi met en garde contre la reprise des négociations et appelle à l’unité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 10 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 10 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Myriam François Cerrah : le destin d’une actrice britannique convertie à l’Islam.

Au delà d’avoir choqué et révolté tout l’Occident, les attentats du 11 septembre 2001 ont aussi été la cause d’un nombre considérable de conversions à travers le monde et cela par la volonté d’Allah, 3azawajel, wal Hamdulilah. Et même chez de nombreuses célébrités, ces évènements ont été pour eux un déclic, qui a marqué le début d’une nouvelle vie, des ténèbres vers la lumière de l’Islam.

A l’image de Yvonne Ridley, Kristianne Backer, Rosalyn Rushbrook, ou encore Sarah Joseph (fondatrice du magazine musulman « Emel »), ces personnalités britanniques qui ont embrassés l’Islam, Myriam François Cerrah a trouvé en Islam, une source d’apaisement dans laquelle y régnait une justice sociale. Elle explique que « J’ai compris dans mon cheminement vers l’Islam que la justice sociale occupait une part fondamentale dans la personnalité du musulman, et la force de cette justice est devenue pour moi une part de ma propre personnalité ».

Cette actrice britannique connue pour son apparition quand elle était jeune, dans le film « Sense and Sensibility » sorti dans les années 1990, se montre maintenant fierement voilée, intervenant dans divers débats télévisés concernant le statut de la femme musulmane en société.

En mai 2010, elle était l’invitée de l’émission-débat intitulée « Islam and Life » sur la chaine anglaise Press-tv Islam, émission présentée par l’islamologue Tariq Ramadan, dans laquelle elle tente de donner son point de vue en tant que convertie sur la manière dont la femme musulmane est perçue dans l’Ouest de l’Angleterre.

Dans un article de Fox News, elle confie au sujet de sa conversion : « Il y a eu différents facteurs qui ont menés à ce changement en moi. L’un a été lorsque je me suis intéressée à la vie du prophète Muhammad (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui). Je pense qu’il est (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) l’une des plus grandes figures incomprises de l’Histoire. »

Elle explique avoir trouvé chez le prophète Muhammad (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) un exemple d’équité et d’équilibre dans tout ce dont le musulman doit accomplir dans sa vie. Elle insiste sur le fait que le message qu’il (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a consacré sa vie à transmettre, est de toujours repousser le mauvais par le bon, le mal par le bien.

Et elle estime qu’il faut toujours se rappeler qu’Allah aime la Justice, et que quoiqu’il en ait pour le musulman, il doit constamment orienter ses actions vers le respect de la Justice, sans jamais transgresser les limites (qui nous feraient basculer dans l’injustice).

Parmi les sages citations qu’elle a retenu du meilleur des hommes (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) il y a celle ci : « Pardonne à celui qui t’a fait du tort, Rejoins celui qui t’a laissé. Veux pour lui le bien quand bien même lui te veux du mal, et dit la vérité même si elle se révèle être contre toi. »

De quoi nous faire méditer sur le bon comportement dont le prophète Muhammad (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) faisait preuve même face à ceux qui le combattait, alliant l’excellence dans l’adoration et l’obéissance du Tout Puissant, et la modestie dans ses paroles riches d’enseignement et de sagesse.

Aujourd’hui, Myriam François Cerrah est la représentante de l’université Islamique d’Oxford.

On souhaite à tout les musulmans et nouveaux convertis, la guidée d’Allah, sur le chemin illuminée de l’Islam.


AJIB.FR
***


La réaction du musulman face aux épreuves.

Face à la flambée islamophobe et aux réactions hostiles à leur encontre, les musulmans se sentent désorientés dans un monde où ils ont perdu tout repère.
Pris entre le marteau et l’enclume dans une société qui leur demande régulièrement de se désolidariser d’actes dont ils seraient solidaires de fait, les musulmans vivent sans conteste une situation bien difficile.

Les discours politiques enflammés mêlés aux articles incendiaires contre l’Islam et les musulmans jettent l’effroi dans le cœur de la population de confession musulmane, obligée de justifier ses pensées les plus intimes afin de dissiper les amalgames récurrents entre musulmans et « terroristes ».
Malheureusement les justifications attisent la suspicion qui finit par jeter l’opprobre sur toute une communauté qui vivait jusque-là pleinement sa foi en toute quiétude.
Après avoir payé un lourd tribut lors des attentats, ils sont passés de victimes à coupables sans autre forme de procès. Une stigmatisation et une discrimination dont les conséquences se traduisent par des incendies contres des lieux de culte musulmans et des agressions physiques qui ont considérablement augmentés encouragés par l’impunité dont bénéficient les auteurs.

Face à ce sentiment de malaise, voire de honte, les citoyens de confession musulmane souffrent en silence sans oser se révolter face aux accusations qui les accablent quotidiennement.

Mais quel état d’esprit doit adopter un musulman face à l’adversité qui n’est finalement qu’une épreuve de plus dans une vie jalonnée d’incertitudes et de difficultés ?
La qualité de la foi du musulman se révèle durant les temps difficiles, c’est dans de telles circonstances que son courage, sa patience, son sacrifice et sa confiance en Allah (soubhanou wa ta’ala) vont véritablement se renforcer.
Il doit être endurant face aux problèmes et accepter les épreuves avec sagesse et maturité. Allah dit dans le Coran : « Quand ils vous vinrent d’en haut et d’en bas de toutes parts et que les regards étaient troublés, et les cœurs remontaient aux gorges…» [Sourate al-Ahzab, 10], et même si la peur l’étreint, le musulman sait que son destin est entre les mains de Dieu. Seul celui qui est indifférent à son Créateur verra ses soucis se transformer en désillusions et en catastrophes insurmontables.
Les épreuves sont un passage obligatoire pour tous les humains y compris les croyants, Allah fournit des exemples de ce que les Prophètes et les pieux prédécesseurs endurèrent :

« Pensez-vous entrer au paradis alors que vous n’avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient touchés et ils furent secoués jusqu’à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés : “Quand viendra le secours d’Allah ?” Le secours d’Allah est sûrement proche . » [Sourate al-Baqarah, 214].
Par ce verset, Allah prévient les hommes qu’ils auront à subir les épreuves de la vie mais Il annonce aux endurants la bonne nouvelle des bienfaits dont ils jouiront pour l’éternité.

« Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons ». [Sourate 2 al-Baqarah, 156].
S’en remettre à Allah (soubhanou wa ta’ala) c’est être convaincu que le monde est régi par des lois divines immuables, une certitude qui va permettre d’agir avec espoir, confiance et sérénité tout en étant convaincu que seule la volonté d’Allah s’accomplit.

La valeur du musulman dont la foi est sincère et forte s’en retrouve décuplée, il ne peut dès lors pas se laisser envahir par ses émotions et ses frayeurs au point d’en oublier que la miséricorde d’Allah est infinie.
« Et quiconque place sa confiance en Dieu Il lui suffit » [Sourate 65 At-Talaq (Le divorce), 3].

La miséricorde d’Allah accompagne le musulman à chacune des étapes de sa vie : « À côté de la difficulté est certes une facilité. À côté de la difficulté est certes une facilité » [Sourate 94 Al Buruj (Les constellations), 5-6].


AJIB.FR
***


Une des plus importantes alliances de la France : celle de François 1er et d’un Sultan turc.

Il était une fois, un roi, un sultan, en 1526. Ce roi, c’est François 1er, roi de France, emprisonné alors par Charles-Quint, le monarque chrétien considéré comme étant le plus puissant de son époque. Et le sultan c’est Soliman « le magnifique », sultan turc et l’un des monarques les plus éminents de l’Europe du XVIe siècle. Ces deux hommes étaient bien réels, et ont créé une alliance rare, entre l’Orient et l’Occident.

Naissance de l’alliance de François 1er et de Soliman contre Charles-Quint.

Nous sommes à la Renaissance. La guerre ne cesse entre les monarchies. François 1er souhaite reprendre Milan, en Italie du Nord, perdu en 1521. Fin 1524, Milan tombe entre les mains des français qui décident de ne pas s’arrêter là. Ils souhaitent désormais conquérir Pavie, ancienne capitale de Lombardie, région italienne. Mais les hommes de Charles-Quint arrivent devant Pavie. C’est ainsi qu’après des semaines de retranchements, l’armée française perd près de 10 000 hommes, ainsi que son roi, François 1er, fait prisonnier par un chevalier italien. Il est embarqué à Villefranche, près de Nice, pour l’Espagne, où il sera emprisonné plus d’un an. C’est après la défaite de Pavie que François 1er demande de l’aide à Soliman, qui lui répond :

« Lui (Dieu) est élevé, le riche, le généreux, le secourable.

Moi qui suis, par la grâce de celui dont la puissance est glorifiée et dont la parole est exaltée, par les miracles sacrés de Mohammed (que sur lui soient la bénédiction de Dieu et le salut), soleil du ciel de la prophétie, étoile de la constellation de l’apostolat, chef de la troupe des prophètes, guide de la cohorte des élus, par la coopération des âmes saintes de ses quatre amis Aboubekr, Omar, Osman et Ali (que la satisfaction de Dieu très-haut soit sur eux tous), ainsi que tous les favoris de Dieu ;

Moi, dis-je, qui suis le sultan des sultans, le souverain des souverains, le distributeur des couronnes aux monarques de la surface du globe, l’ombre de Dieu sur la terre, le sultan et le padichah de la mer Blanche, de la mer Noire, de la Romélie, de l’Anatolie, de la Caramanie, du pays de Roum, de Zulcadrié, du Diarbekr, du Curdistan, de l’Azerbaïdjan, de la Perse, de Damas, d’Alep, du Caire, de la Mecque, de Médine, de Jérusalem, de toute l’Arabie, de l’Yemen et de plusieurs autres contrées que mes nobles aïeux et mes illustres ancêtres (que Dieu illumine leurs tombeaux) conquirent par la force de leurs armes, et que mon auguste majesté a également conquises avec mon glaive flamboyant et mon sabre victorieux, sultan Suleiman-Khan, fils de sultan Sélim-Khan, fils de sultan Bayezid-Khan.

Toi qui es François, roy du pays de France, vous avez envoyé une lettre à ma Porte, asile des souverains, par votre fidèle agent Frankipan [L’ambassadeur Frangipani], vous lui avez aussi recommandé quelques communications verbales ; vous avez fait savoir que l’ennemi s’est emparé de votre pays, et que vous êtes actuellement en prison, et vous avez demandé ici aide et secours pour votre délivrance. Tout ce que vous avez dit ayant été exposé au pied de mon trône, refuge du monde, ma science impériale l’a embrassé en détail, et j’en ai pris une connaissance complète.

Il n’est pas étonnant que des empereurs soient défaits et deviennent prisonniers. Prenez donc courage, et ne vous laissez pas abattre. Nos glorieux ancêtres et nos illustres aïeux (que Dieu illumine leur tombeau) n’ont jamais cessé de faire la guerre pour repousser l’ennemi et conquérir des pays. Nous aussi nous avons marché sur leurs traces. Nous avons conquis en tout temps des provinces et des citadelles fortes et d’un difficile accès. Nuit et jour notre cheval est sellé et notre sabre est ceint.

Que Dieu Très-Haut facilite le bien ! A quelque objet que s’attache sa volonté, qu’elle soit exécutée !

Du reste, en interrogeant votre susdit agent sur les affaires et les nouvelles, vous en serez informé. Sachez-le ainsi. »

Ecrit au commencement de la lune de rebiul-akhir 932 (15-24 février 1526), à la résidence de la capitale de l’empire, Constantinople le bien gardé.

Se créé alors un rapprochement entre le royaume de France et l’Empire ottoman, alors que la guerre entre ces deux empires était le seul rapport direct qu’ils avaient. Une exhortation à tenir bon qui se transforme en une alliance extraordinaire en 1536, et qui permettra aux français d’éviter que l’armée de Charles Quint n’envahisse leur terre quelques années plus tard…

La France préservée grâce à la flotte de Soliman.

Cette alliance est nommée comme étant la « première alliance diplomatique non idéologique de ce genre entre un empire chrétien et un empire non chrétien ». En 1543, la flotte turque aide la France à assiéger la ville de Nice. Elle bloque le port de Nice, tandis que l’armée française assiège la ville. L’armée de Charles-Quint ne peut alors entrer dans la ville, les portes de la France leur sont restées fermées. Les puissants Habsbourg n’auront pas Nice, ni la France.

Après ce siège, François 1er ordonne par écrit au toulonnais de quitter la ville, et ceci afin de laisser les hommes de Soliman y passer l’hiver avant de rentrer chez eux. Cette alliance est parfois qualifiée d’« alliance impie », ou d’« union sacrilège de la fleur de lys et du croissant » dans le monde chrétien. C’est toutefois une des plus importantes alliances de la France, ayant duré plus de deux siècles et demi, c’est à dire jusqu’à ce que les troupes napoléoniennes envahissent un territoire ottoman lors de la « campagne d’Égypte » en 1798-1801.

Les grands monarques musulmans de l’époque n’étaient pas dénués d’honneur et de courage. Un énorme contraste avec les dirigeants actuels des pays musulmans, à genoux face aux puissances occidentales.


AJIB.FR
***


Sport : Le Hijab Nike High-Performance.

Nike lance ce Mardi son nouveau projet dénommé le Pro Hijab et destiné aux soeux voilées sportives!

“La mission de Nike est d’amener de l’inspiration et de l’innovation pour tout les athlètes” a déclaré Megan Saalfeld, représentant mondiale de Nike. “Et nous sommes convaincu que Nike peut proposer un produit inovant que les femmes athlètes de la région (Moyen-Orient) nous on réclamées et dont elles ont besoin.”

Il y a une demande mondiale grandissante pour des produits plus « modestes » (pudiques). Récemment, Debenhams a développé une large gamme de vêtements avec une marque du Moyen-Orient leader dans la distribution de vêtements « modeste ».

De nombreuses marques « modestes » étaient présentes lors de la New York fashion week 2017. En seulement deux saisons, le designer Indonesien Anniesa Hasibuan a fait du Hijab un atout et l’identité de sa marque.

Saalfeld, employée de Nike depuis 13 ans, a déclarée a Arab News que Nike était inspiré par l’unique beauté de la culture du Moyen-Orient. Plusieurs de ses designers vivent désormais à Dubai afin de découvrir et en apprendre plus!

Qu’en pensez-vous?


AJIB.FR
***


Idriss Saadi, le joueur franco-algérien, victime d’islamophobie en plein match de foot.

Idriss Saadi, le joueur franco-algérien du club belge KV Courtrai n’a pas échappé aux propos racistes d’un supporter islamophobe présent dans les gradins samedi dernier, lors du match qui opposait le club à Charleroi.

« Sale arabe, sale terroriste ! ».

Voilà les propos dont a été victime le joueur franco-algérien samedi dernier, en plein match de foot. Voulant alors se trouver face à cette personne raciste, Idriss s’est précipité vers les gradins avant d’être retenu par le directeur administratif du Sporting, Pierre-Yves Hendrickx « et quelques stewards qui l’en ont empêché. »

Après l’incident, le joueur en première division a déclaré : « On a le droit de supporter son équipe mais il y a des mots qu’on ne doit pas dire, comme des cris de singes qu’on ne doit pas faire dans un stade. On me dit ‘sale arabe et sale terroriste’… Je trouve ça honteux. C’est très grave, c’est inadmissible ! On est là pour faire la fête, même s’il y a de l’enjeu et de la frustration. » Ajoutant : « Je trouve ça inadmissible, je peux pas me taire […] On est dans une époque où ces mots-là ils ont une certaines portée et c’est très grave… c’est très grave. »

Un incident de plus qui prouve à quel point l’islamophobie gagne du terrain, jusque dans les gradins de stade de foot.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


katibin.fr
***


Somalie : 110 morts en 48 heures à cause de la sécheresse.

Entre jeudi et vendredi derniers, ce sont exactement 110 personnes qui ont trouvé la mort dans le sud de la Somalie à cause de la sécheresse du pays.

Une situation catastrophique.

Samedi 4 mars, M. Khaire a déclaré dans un communiqué : « Environ 110 personnes sont mortes ces 48 dernières heures à cause de la sécheresse et de diarrhées sévères dues à l’eau dans les régions du sud de la Somalie, en particulier dans les régions de Bay et Bakool. Les Somaliens, où qu’ils soient, doivent sauver leurs frères dans le besoin, qui mourront de faim si on ne les aide pas. La tâche prioritaire du gouvernement sera de venir en aide aux gens qui ont été touchés par la sécheresse. »

D’après les déclarations de l’ONU, il faudrait « 825 millions de dollars sont nécessaires pour éviter une nouvelle catastrophe alimentaire dans le pays. »

Entre la famine et les problèmes de sécheresse, le peuple somalien devient de plus en plus en danger de mort car s’ajoutent à ces problèmes les risques présents liés à certaines maladies telles que le choléra qui ne sont pas à négliger. Parmi les 110 morts, « 69 sont morts de diarrhées en raison de l’eau non potable. »


katibin.fr
***


France : Une salle de prière aménagée au Conseil régional, à Nantes, quand Fillon y siégeait.

Un bureau du Conseil régional des Pays de la Loire était aménagé en salle de prière, à l’époque où François Fillon y siégeait, affirme « Le Canard Enchaîné » mercredi.

Un bureau du Conseil régional des Pays de la Loire était aménagé en salle de prière à l’époque où François Fillon siégeait dans l’exécutif de la région (1998-2004), affirme Le Canard enchaîné dans son édition de mercredi.

Selon l’hebdomadaire, les socialistes, quand ils ont remporté les élections régionales en 2004, ont découvert à l’étage du cabinet du président « un bureau aménagé en chapelle » avec « un crucifix, un prie-Dieu et des images pieuses ». François Fillon était alors premier vice-président du Conseil régional des Pays de la Loire après en avoir été président de 1998 à 2002, date à laquelle il était entré au gouvernement Raffarin.

Un membre de l’équipe de Jacques Auxiette, président PS du Conseil régional (2004-2015), a confirmé la découverte de ce bureau, « surnommé depuis la chapelle », lorsque les socialistes sont arrivés au pouvoir dans la région. Mais il ne sait pas quand cette « chapelle » avait été installée.


journaldumusulman.fr
***

France : Un policier jugé en appel pour avoir tué Amine Bentounsi d’une balle dans le dos.

Communiqué de l’association Urgent notre police assassine.

Depuis le 21 avril 2012, jour où Amine est abattu par le policier Saboundjian, sa famille n’a cessé de se mobiliser pour faire éclater la vérité et obtenir justice.

Le fait qu’un policier soit jugé aux en assises est rarissime. Ce procès doit donc être l’occasion de rendre justice à Amine tout en n’oubliant pas les nombreuses victimes de crimes policiers pour lesquelles la justice répond dans l’écrasante majorité des cas par des non-lieux ou par la relaxe des policiers impliqués.

L’exception, c’est donc ce policier qui va devoir s’expliquer devant une cour d’assises. La règle, ce sont les non-lieux à répétition par lesquelles se soldent la plupart des affaires de crimes policiers.

Le 15 janvier 2016, au terme du procès en premier instance, Saboundjian a été acquitté, malgré un avocat général appelant les jurés à ne pas délivrer un «permis de tuer».

Pour que ce procès en appel ne se solde par un nouvel acquittement, pour Amine Bentounsi et tous les autres victimes, sa famille et ses proches appellent toutes les personnes concernées à montrer leur soutien au cours de ce procès, à se rassembler pour exiger vérité et justice.

Pour être présents aux côtés de la famille Bentounsi,
6 au 10 mars 2017 / Tribunal de Grande Instance de Paris, à 9h30.
Cour d’Assises de Paris.
10 boulevard du palais.

Stop à l’impunité policière !

twitter : @unpa75.
FB : Collectif Urgence Notre Police Assassine.
FB : Justice pour Amine.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


islametinfo.fr
***


France : Le Conseil d’Etat ordonne la poursuite des soins pour Marwa.

La famille Bouchenafa a obtenu gain de cause devant le Conseil d’Etat. L’institution, appelée à trancher dans le maintien ou non des soins pour la petite Marwa, a annoncé, mercredi 8 mars, avoir rejeté l’appel de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille. Celle-ci souhaitait l’arrêt des traitements, jugeant que l’état de la fillette n’est pas sujet à améliorations.

Le Conseil d’Etat confirme ainsi la décision du juge des référés du tribunal administratif de Marseille enjoignant l’équipe médicale de maintenir les soins, par une ordonnance du 8 février.

Le juge des référés du Conseil d’État a confirmé cette ordonnance en se fondant « sur deux éléments ». « L’état de conscience de l’enfant avait fait l’objet d’éléments d’amélioration et son évolution future demeurait encore incertaine. Le juge des référés a donc estimé que l’arrêt des traitements n’avait pas été décidé à l’issue d’un délai suffisamment long pour évaluer les conséquences des lésions neurologiques », lit-on. « D’autre part, le juge des référés a estimé que l’avis des parents revêtait une importance particulière ; or ceux-ci s’opposaient de manière unanime à l’arrêt des traitements. »

La Niçoise, âgée de 15 mois, est hospitalisée depuis le 25 septembre 2016 à l’hôpital de la Timone à Marseille. Placée dans le service de réanimation pédiatrique, elle a été diagnostiquée comme ayant des lésions neurologiques graves, entraînant une paralysie des membres, de la face et une dépendance à une respiration et une alimentation artificielles.


saphirnews.com
***


« Les expertes », un annuaire aux médias qui s’ouvre à l’international.

Lancé il y a deux ans par France Télévisions, Radio France et le groupe Egae, une agence spécialisée dans l’égalité femmes-hommes, le site Les Expertes recense des femmes spécialistes dans divers domaines afin d’encourager les médias à leur donner davantage la parole.

« Alors que les femmes sont majoritaires parmi les diplômées du supérieur, elles ne représentent que 20 % à 30 % des experts interviewés ou invités. Cette absence de femmes sur nos écrans renforce les stéréotypes et les inégalités », déplore l’équipe du site dans un communiqué.

Depuis ce mercredi 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, le site a été refondu et sa base de donnée élargie aux expertes à l’étranger.

Ainsi, la plateforme répertorie désormais 3 000 personnalités originaires de 30 pays. Près de 250 000 personnes ont visité le site depuis son lancement en juin 2015 et plus de 800 journalistes y sont accrédité-e-s. Un « Guide des expertes » paraît également chaque année aux éditions Anne Carrière/EpOke, à l’attention des journalistes.


saphirnews.com
***


Espagne : un jeu-concours fictif organisé pour mesurer l’islamophobie.

Quelles réactions de citoyens lambda face à l’islamophobie ? A cet effet, l’association espagnole SOS Racismo a réalisé au cours du mois de février une expérience en caméra cachée à Barcelone, capitale de la Catalogne.

Dans la vidéo, mise en ligne par l’association avec une traduction lundi 6 mars, une femme se voit refuser de participer à un (faux) jeu-concours par la gérante d’un stand placé en place publique, en raison de son apparence qui dit son appartenance religieuse : elle est voilée et la participation serait réservée « aux gens normaux, aux gens d’ici ». Les deux personnes sont des comédiennes et vont ainsi voir les réactions des passants tentés de participer au jeu qui leur permettrait de gagner des nuits d’hôtels avec spa.

L’expérience, répétée 23 fois, a permis d’enregistrer 42 réactions. « Vous devez vous adaptez à notre pays », « Nous, on a évolué. Vous, vous êtes à l’âge de pierre », Viens dans un pays sans voile et on verra »… Aux réactions racistes se sont mêlés des réactions outrées face à l’islamophobie. Ces dernières ont au bout du compte été les plus nombreuses. Le combat est loin d’être terminé pour Sos Racismo et les associations agissant contre toutes les formes de discriminations.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


saphirnews.com
***


La première femme pilote arabe du gigantesque Airbus 380 est égyptienne.

Avec ces deux femmes d’exception aux commandes, les voyageurs peuvent être totalement rassurés : il y a bien un pilote dans l’avion !

Consacrée première femme pilote arabe du gigantesque Airbus 380, le plus gros avion commercial au monde, par la compagnie Emirates Airlines qu’elle a l’honneur de servir, la capitaine égyptienne Nevin Darwish est une femme en or portée au pinacle en cette Journée internationale des femmes.

Auréolée de son titre de gloire, c’est en reliant Dubaï à Vienne aux côtés de sa remarquable co-pilote, l’émiratie Alia Al Muhairi, la plus jeune officier pilote à l’assister à bord du géant des airs, que Nevin Darwish a montré toute l’étendue de son talent et combien elle est digne d’éloges.

Encensée par celle dont la valeur n’a pas attendu le nombre des années pour éclore au grand jour, la capitaine Nevin Darwish représente, aux yeux de Alia Al Muhairi, une « source d’inspiration intarissable pour toutes les jeunes femmes pilotes à travers le monde, un merveilleux modèle » ayant l’humilité des grands et une motivation intacte, comme au premier jour.

Filmées dans le cockpit, pleinement concentrées sur leur plan de vol et les manœuvres à effectuer, ces deux femmes pilotes chevronnées, dont le métier est une vraie passion, sont impressionnantes de rigueur et de maîtrise.

Les internautes ne s’y sont pas trompés : ce tandem de choc, rompu à tutoyer les nuages, a fasciné plus d’un million de personnes sur la page Facebook officielle du fleuron aérien des Emirats arabes unis.


oumma.com
***


Les hijabis en vedette dans le dernier clip de « Deen Squad », le duo canadien de hip-hop islamique.

Inséparables depuis les bancs d’école où leurs chemins se sont croisés et leurs destins se sont liés, les deux chanteurs canadiens qui forment le duo de hip-hop islamique « Deen Squad », Karter Zaher et Jae Deen, respectivement d’origine libanaise et ghanéenne, ont mis en vedette un large panel de jeunes femmes voilées dans le clip illustrant leur dernier single « Cover Girl ».

Convertis à l’islam à l’adolescence, leur véritable ode à leurs sœurs hijabis, incarnation d’une nouvelle génération de musulmanes qui évolue et s’épanouit sous toutes les latitudes, envers et contre tout, prend une résonance particulière en ce 8 mars qui célèbre la Journée internationale des femmes, de toutes les femmes sans distinction.

Parmi les visages et les silhouettes qui crèvent l’écran et se succèdent en rythme figurent notamment la championne d’escrime Ibtihaj Muhammad, la première athlète américaine voilée à avoir participé aux Jeux Olympiques et à avoir décroché la médaille de bronze à Rio, et la très aérienne Stephanie Kurlow, la première ballerine australienne à se hisser sur ses pointes la tête couverte.

« A travers notre chanson « Cover Girl », nous souhaitons valoriser le port du hijab et mettre à l’honneur nos sœurs qui le portent dans le monde entier », a expliqué Karter Zaher à Al Arabiya, en précisant que leur démarche musicale s’inscrit dans la volonté de délivrer un message « positif » faisant la part belle à l’élévation spirituelle, mais aussi de renforcer l’autonomisation des jeunes en général, et de la gent féminine voilée en particulier.

Pour réaliser ce casting de choc et de charme, les deux complices de toujours ont activé leurs réseaux, passé des annonces, et le résultat ne s’est pas fait attendre : ils ont été littéralement submergés de réponses favorables émanant des quatre coins du globe, bien au-delà de leurs espérances. « Le formidable soutien que nous avons reçu, l’engouement suscité par ce clip, c’est quasi miraculeux ! », s’est exclamé Karter Zaher qui n’en revient toujours pas, renchérissant : « Nous demandons à Dieu de bénir tout ce que nous faisons ».

A la croisée de deux univers, l’islam et le hip-hop, que d’aucuns considèrent comme incompatibles ou dissonants, les duettistes de « Deen Squad », sûrs d’être sur la bonne voie et d’avoir le bon tempo pour parvenir à un rapprochement harmonieux et salutaire, affichent une confiance renouvelée en leur « musique universelle » qui fait vibrer « tous les publics, toutes les ethnies, y compris des non musulmans ».

« Vous verrez dans notre clip une jeune fille voilée qui tient fièrement le drapeau canadien. A travers elle, nous avons voulu montrer notre propre fierté d’appartenance à notre pays, le Canada, là où nous sommes nés, avons grandi et pouvons faire aujourd’hui la musique que nous aimons en restant fidèles à nos valeurs musulmanes », a souligné Karter Zaher, en se disant plein de gratitude envers Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, pour le soutien sans faille qu’il témoigne à l’ensemble de ses coreligionnaires du pays de l’érable.


oumma.com
***


Ben Carson, ministre de Trump, fustigé pour sa comparaison entre les esclaves et les immigrés, en quête de l’American dream.

Neurochirurgien à la retraite bombardé ministre du Logement grâce au fabuleux coup de pouce présidentiel, Ben Carson serait bien avisé de raser les murs après s’être couvert de honte en prononçant une phrase aussi stupéfiante que choquante, et totalement inaudible Outre-Atlantique. Et pour cause !

Pour sa première allocution dans son costume ministériel, manifestement trop grand pour lui, ce trublion du parti républicain, connu pour ses propos outranciers que ne renierait pas celui à qui il doit sa promotion mirifique, Donald Trump, a déclaré avec emphase au sujet de l’American dream : « C’est ça l’Amérique. Une terre de rêves et d’opportunités. Il y a d’autres immigrés qui sont venus ici dans la cale des négriers, ils travaillaient encore plus longtemps, plus dur, pour moins que ça. Mais ils rêvaient aussi qu’un jour, leurs fils, filles, petits-fils, petites-filles, arrière petits-fils ou arrière petites-filles pourraient trouver prospérité et bonheur sur cette terre ».

Les épithètes manquent pour décrire la sidération scandalisée qui s’est emparée du monde réel et virtuel de l’autre côté de l’Atlantique, Ben Carson essuyant un feu nourri de critiques de toutes parts, au point d’esquisser un retropédalage sur Facebook pitoyable et peu crédible de la part d’un expert en débordements langagiers et en analogies nauséabondes. N’avait-il pas asséné à propos du système de santé « Obamacare » que c’était « la pire chose qui soit arrivée à ce pays depuis l’esclavage. Et c’est, d’une certaine façon, de l’esclavage, car cela nous asservit tous à l’Etat » ?

Ces remarques sont « tragiques, choquantes et inacceptables », s’est émue la direction du centre Anne Frank, dédié à la mémoire de la jeune fille juive, morte en déportation, avant d’interpeller Ben Carson de manière cinglante : « Non, monsieur Carson, les esclaves n’ont pas immigré en Amérique. Ils ont été amenés ici violemment, contre leur volonté, et ont vécu ici privés de liberté ».

Sitôt promu sous les ors de Washington, sitôt disqualifié par sa prise de fonction fracassante, Ben Carson n’aura pas mis longtemps avant de révéler sa vraie nature et d’être frappé d’indignité.


oumma.com
***

Franz Olivier Giesbert défend Israël et « pisse sur les réseaux sociaux ».

« Ce que je dis là, personne n’ose le dire. Par exemple, on n’a pas le droit de dire que la Palestine est une terre juive », a affirmé Franz Olivier Giesbert, invité de l’émission de France 2 « On n’est pas couché » (ONPC).

« Les Juifs ont été en Palestine pendant douze siècles et après il y a une série d’invasions, les Perses, les Romains, les Turcs, les Arabes. Au départ, c’était une terre juive et cela reste une terre juive », a-t-il conclu.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
8 palestiniens rescapés de l’effondrement d’un tunnel à Gaza
.
Le boycott coûte des dizaines de millions de dollars par an à Israël
.
Adoption du projet de loi d’interdiction de l’Adhan à la Knesset
.
L’occupation rase des terres agricoles à Jéricho et déracine 400 palmiers
.
Issam Youssef salue le Forum de soutien au peuple palestinien à Doha
.
Zahar appelle une nouvelle fois l’Egypte à libérer les quatre détenus
.
Le CLP à Gaza reconnaît le projet ajusté à la loi judiciaire
.
L’occupation interdit la célébration de la Journée de la femme à Jérusalem
.
L’occupation attaque un atelier et confisque ses machines à Hébron
.
Khalil al-Hayya dément avoir été chargé du comité supérieur du gouvernement à Gaza
.
Le prisonnier en grève de la faim Mohammed al-Qiq transféré à l’hôpital
.
La police israélienne empêche la réparation d’une porte de la mosquée d’al-Aqsa
.
Ghazi Hamad dément avoir été nommé à la tête de l’Autorité de l’énergie à Gaza
.
Appel à libérer les prisonnières palestiniennes
.
L’occupation cible les agriculteurs et les pêcheurs à Gaza
.
Haniyeh reçoit l’ambassadeur de l’Afrique du Sud
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information