MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 11 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 11 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Un musulman peut-il demander en mariage une femme qu’un autre homme a déjà sollicité ?

En Islam, toutes les propositions de mariage ne sont pas licites.
Autant il est interdit de demander en mariage une veuve durant son délai de viduité (`iddah), autant le musulman ne peut pas demander en mariage une femme qui a déjà été demandée par un autre musulman.

En effet, défier cet interdit reviendrait à créer de graves conflits entre deux hommes ou deux familles. Ainsi, si l’homme éprouve de l’affection pour une femme déjà attribuée à un prétendant, il ne doit pas s’en approcher sauf si l’autre homme abandonne sa promesse de mariage.
Dans ce cas, il peut librement émettre sa proposition de mariage dans le respect des règles d’Allah soubhanou wa ta’ala.

Le Prophète Muhammad (‘alayhi salat wa salam) a dit : «Le croyant est un frère pour les autres croyants. Il lui est donc déloyal d’acheter quelque chose qui a été achetée par son frère ou de demander en mariage une femme que son frère a déjà demandée, à moins que ce dernier ne lui en donne la permission.» (Hadith rapporté par Muslim).

Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : «Un homme ne doit pas demander en mariage une femme qu’un autre frère a déjà demandée, à moins que celui-ci se rétracte ou lui en donne la permission.» (Hadith rapporté par Boukhari).

Pour appuyer cette affirmation, nous pouvons citer Al-Tirmidhî, rahimullah, qui dit : «Mâlik Ibn Anas explique : “La désapprobation de demander en mariage celle qui est déjà demandée signifie que si un homme demande la main d’une femme et qu’elle accepte, il ne convient à personne de lui faire concurrence.”»

On peut imaginer qu’il y’a assez de femmes sur Terre pour chaque homme puisse trouver une compagne qu’il lui plaise tant par sa beauté que par sa piété.
Seul le chemin dicté par Allah soubhanou wa ta’ala est victorieux !

AJIB.FR
***


Norvège : des identitaires confondent les sièges d’un bus avec des femmes en burqa.

Quand la bêtise surpasse la méchanceté. Les internautes du groupe Facebook identitaire norvégien « Fedrelandet viktigst » (« La patrie d’abord ») se sont ridiculisés après avoir lâché un torrent de commentaires haineux sous une photo parodique.

Cette anecdote, relayée par Slate, s’est déroulée vendredi 28 juillet. Tout démarre lorsque Johan Slattavik publie dans le groupe une photo prise dans un bus vide avec la mention « Que pensez-vous de ça ? ».

Les sièges aux contours arrondis ressemblant à des burqas et c’est là que les internautes ont libéré leur haine dans les commentaires. « C’est vraiment effrayant. On devrait interdire ça parce qu’on ne sait jamais qui se cacher derrière (la burqa). Ça peut être des terroristes armés, sait-on jamais », « Tragique, effrayant, dégoûtant… », pouvait-on lire parmi la centaine de réactions.

La Norvège est aujourd’hui le théâtre de débats sur l’islam et l’intégration, comme dans de nombreux autres pays européens. La coalition de droite qui dirige le pays souhaite interdire le port de la burqa dans les écoles et universités. Le sujet fait débat car, pour une frange de l’opposition, une telle mesure stigmatiserait et isolerait une partie de la population de confession musulmane.

« J’ai posté la photo pour voir ce qui allait se passer », explique l’auteur de la publication qui reconnait avoir voulu « troller ». « Je dirais que le troll a été instructif. On peut faire la différence entre les critiques fondées sur l’immigration en Europe et le racisme ou la xénophobie aveugle. Je voulais percevoir cette différence et je pense avoir réussi avec cette photo», a ajouté Johan Slattavik.

saphirnews.com
***


Inde : l’armée dénonce les agressions contre les musulmans.

Des soldats de l’armée indienne ont adressé une lettre ouverte au Premier ministre Narendra Modi, samedi 29 juillet. Les 114 militaires signataires soulignent que les agressions contre les minorités vont à l’encontre de leurs principes.

« Nous sommes témoins d’attaques sans précédent que nous ne pouvons ignorer. Ces attaques sont commises par des hindous se présentant comme « protecteurs des vaches » », ont-ils déclaré. Ils estiment qu’ils seront considérés comme « complices dans les préjudices qui seront causés au pays si nous ne montrons pas solidaires des valeurs libérales et laïques défendues par notre Constitution ».

Depuis le début de l’année 2017, plus d’une vingtaine d’attaques contre des musulmans en rapport avec des conflits pour des vaches ont été recensées.

Fin juin, Narendra Modi est sorti du silence, déclarant que « tuer des gens au nom du culte de la vache n’est pas acceptable ». Pourtant, son mouvement nationaliste hindou, le Bharatiya Janata Party (BJP), joue depuis plusieurs années, le jeu de la stigmatisation des musulmans pour mieux assoir ses succès électoraux.

Les soldats indiens ont rappelé dans leur courrier que « l’essence même de la démocratie et sa force se trouvent dans la diversité de la société. L’opposition n’est guère une trahison ». Ils ont aussi annoncé leur soutien à la campagne « Pas en mon nom » lancée par des centaines de citoyens de différentes villes indiennes qui souhaitent marquer leur opposition aux agressions islamophobes.

saphirnews.com
***


Amérique : Noor Tagoori, la première journaliste américaine voilée, sous le choc d’une agression verbale à caractère islamophobe.

Elle a l’étoffe d’une star de la télévision, mais sa notoriété grandissante ne l’a pas protégée de l’islamophobie désinhibée qui frappe à tout moment et en tout lieu, même au-dessus des nuages, Noor Tagoori, la première journaliste américaine voilée, incarnation d’un autre modèle féminin sur le petit écran, a été fortement ébranlée par sa récente confrontation avec le racisme anti-musulmans viscéral.

Loin de la terre ferme, où la violence islamophobe est à son paroxysme depuis l’accession de Trump aux plus hautes destinées, la jeune femme multi-casquettes, à la fois présentatrice, reporter et conférencière, croyait prendre de la hauteur en montant à bord d’un avion d’American Airlines, quand la remarque odieuse d’un passager l’a brutalement fait revenir à la dure réalité de ce bas monde.

A sa vue, ce sombre énergumène n’a pu retenir une phrase abjecte qui, bien que prononcée dans un murmure, fut très perceptible pour la malheureuse Noor Tagoori, saisie d’effroi alors qu’elle venait juste de prendre place dans son siège.

« Tuez-vous », lui a-t-il lancé avec un sourire sardonique, en lui jetant un regard noir. Effarée et meurtrie, l’étoile montante de la sphère médiatique, érigée en icône de la cybersphère par ses groupies inconditionnelles, ne s’attendait pas à ce que son vol soit gâché par l’expression d’une islamophobie aussi hargneuse.

Evitant de tomber dans le piège de la surenchère haineuse, elle a pris sur elle pour traiter son agresseur avec le plus grand mépris, l’ignorant superbement pendant tout le trajet. Mais une fois sur le tarmac de l’aéroport, elle s’est empressée de relater sur Twitter sa mésaventure dans les airs, son témoignage s’ajoutant aux nombreux autres récits accablants des victimes du fléau de l’islamophobie, en recrudescence dans l’Amérique de Trump.

Une Amérique, agitée par ses vieux démons, qui ne fait plus guère rêver, si l’on en juge par l’augmentation record du nombre de « groupes de haine » anti-musulmans qui a triplé en un an, passant de 34 en 2015 à 105 en 2016, soit une hausse affolante de 197%, la plus importante parmi tous les « groupes de haine » existants.

Si les paroles infâmes que l’un de ses concitoyens s’est autorisé à proférer, sans doute encouragé par une réthorique « trumpienne » électrisante, résonnent encore dans sa tête, Noor Tagoori peut heureusement compter sur la mobilisation de ses nombreux fans pour la réconforter.

Certains ont même appuyé là où le bât blesse, en affirmant que la situation aurait été tout autre, si ” un Arabe avait osé dire “Kill yourself” à un Blanc”, et ce, même s’il l’avait susurré…

oumma.com
***


Royaume-Uni: la généreuse donation d’une association musulmane à une banque alimentaire fait des heureux.

A Devizes, une jolie bourgade anglaise nichée dans un écrin de verdure, au cœur du comté de Wiltshire, la générosité et l’altruisme dont fait preuve la communauté musulmane locale, fidèle à ces deux vertus du coeur prônées par l’islam, est un vrai don du ciel pour la banque alimentaire et les personnes les plus démunies, rendues vulnérables par leur quête journalière de denrées de première nécessité.

Eprouvant un bonheur plus grand à donner qu’à recevoir, les fidèles ne se sont pas fait prier pour puiser dans leurs deniers personnels, afin d’apaiser la souffrance de ceux que la vie n’a pas épargnés et remplir les estomacs de ces grands laissés-pour-compte de nos sociétés d’abondance et de consommation, que l’islam enjoint de ne pas laisser au bord du chemin.

Désireux de tendre la main aux êtres les plus fragiles et précarisés, conformément aux enseignements humanistes du Coran, les membres de l’association islamique de Devizes se sont fait un devoir de remettre un chèque d’un montant de 850 Euros à Peter Brirly, le directeur de la banque alimentaire.

Avant de faire bien des heureux, leur précieuse contribution a d’abord comblé de joie le responsable de cet organisme de bienfaisance qui, toute l’année durant, ne ménage pas ses efforts pour collecter et distribuer des vivres aux plus déshérités du comté.

Touché en plein coeur par cette donation substantielle, Peter Brirly est intarissable d’éloges envers l’esprit de solidarité et d’entraide qui anime les habitants musulmans de Devizes, se réjouissant de la nomination de Monsieur Hosseini, l’une des figures de l’association islamique, au sein de son Comité de direction.

« Nos concitoyens musulmans m’ont aussi beaucoup aidé lors de la fête de fin du Ramadan, et je suis heureux que Monsieur Hosseini ait été choisi pour siéger au sein de notre Comité de direction. Nous ferons bon usage de cette somme d’argent providentielle offerte par la communauté musulmane, avec la générosité qu’on lui connaît. Elle servira à améliorer notre logistique et à trouver de nouvelles solutions, plus efficaces et pérennes, pour venir en aide aux plus nécessiteuxe », a-t-il déclaré, avant de prendre volontiers la pose tout sourire, entouré de ses généreux donateurs, en brandissant le chèque d’une valeur inestimable à ses yeux.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Un projet de loi sioniste pour l’exécution des auteurs des attaques anti-israéliens
.
Des membres du parti Likoud sioniste ont décidé de proposer un projet de loi visant à modifier le Code pénal actuel en Israël, afin de mettre en œuvre l’exécution des assaillants palestiniens.
.
L’ambassadeur russe en Iran: Hamas est un mouvement national et Moscou ne le considère pas terroriste
.
Corruption: un proche de Netanyahu convoqué dans le scandale des sous-marins
.
Responsable américain: Le conflit israélo-palestinien pourrait ne pas être résolu
.
Arrestations massives dans les rangs du Hamas en Cisjordanie
.
Critiques palestiniennes face au silence des Etats-Unis au sujet des colonies israéliennes
.
L’OCI dénonce les actions provocatrices de l’occupation contre Al-Aqsa et Jérusalem
.
Bardawil: Nous ne changerons pas nos principes et ne renoncerons pas à nos alliés
.
La marine d’occupation tire des projectiles en direction des rivages de Gaza
.
Amnesty: L’occupation s’en prend à une foule pacifique à Jérusalem
.
Al-Quds: Les forces d’occupation renforcent leur présence pour protéger une marche de colons
.
L’occupation construit un nouvel avant-poste colonial dans le nord de la Cisjordanie
.
Pékin dévoile un plan pour résoudre le conflit palestino-israélien
.
L’Occupation détruit le village d’al-Araqib pour la 116ème fois
.
5 Jérusalémites arrêtés sur les entrées d’al-Aqsa
.
Un politique mexicain visite les colonies sionistes en Cisjordanie et refuse le boycott
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Flash info du 22 Shawwal 1438.

Flash info du 22 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


L’Iran nomme sa première femme PDG de Iran Air, sa compagnie aérienne nationale.

Riche d’un parcours sans faute qui parle pour elle et de compétences remarquables qui l’ont imposée dans un secteur industriel dominé par la gent masculine, Farzaneh Sharafbafi est la première femme iranienne à se voir confier les commandes de Iran Air, la compagnie aérienne nationale, installée dans un prestigieux bureau dont elle fera son cockpit pour bien la piloter et lui assurer un nouvel envol.

A 44 ans, cette experte connue et reconnue de tous, titulaire d’un doctorat en aérospatiale, qui enseigna à l’Université technologique Amir Kebir, puis à l’Université d’ingénierie aéronautique Shahid Sattari, avant d’être promue Directrice du département de recherche d’Iran Air, entre dans l’histoire de son pays en pulvérisant l’un des plafonds de verre les plus imbrisables qui soient.

Nommée PDG du fleuron de l’aviation de la République islamique d’Iran, créé en 1944, par le ministère iranien du Logement et du Développement urbain, Farzaneh Sharafbafi est propulsée tout en haut d’une pyramide qui, loin de lui donner le vertige, lui donne plutôt des ailes…

Succédant à Farhad Parvaresh qui s’est envolé vers d’autres destinées, en sa qualité de nouveau représentant de l’Iran à l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), cette femme de tête connaît déjà parfaitement les moindres détails de son plan de vol, dont le renouvellement de la flotte vieillissante des avions de ligne sera l’une des étapes cruciales.

oumma.com
***


Palestine : Le Qatar condamne fermement l’interdiction de la prière du vendredi à Al- Aqsa.

Le Qatar a fermement condamné hier l’interdiction de la prière du vendredi par les autorités de l’occupation à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, pour la première fois depuis 1969.

Le ministère des Affaires étrangères du Qatar a indiqué dans un communiqué de presse que « l’armée d’occupation israélienne a fermé la mosquée sainte d’Al-Aqsa et a déclaré la vieille ville zone militaire puis a empêché les fidèles d’y entrer, sachant que ceci est une grave violation des lieux saints islamiques et une provocation des sentiments de millions de musulmans dans le monde ».

Selon l’agence de presse qatarie Qena, le ministère des Affaires étrangères a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités et à mettre fin à ces violations.

Rappelons que l’occupation a déclaré la vieille ville de Jérusalem et Al-Aqsa zone militaire fermée jusqu’à nouvel ordre, et y a interdit la prière du vendredi pour la première fois depuis 1969.

La ville de Jérusalem et ses environs sont sous tension depuis hier matin après l’attaque qui a entraîné la mort de deux soldats sionistes et trois résistants palestiniens..

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32226
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : La Ligue arabe dénonce la fermeture d’Al-Aqsa mais ne mentionne pas l’attaque.

La Ligue arabe a condamné, dans un communiqué, la décision de l’occupation de fermer la Mosquée sainte d’al-Aqsa dans la ville occupée de Jérusalem, hier, face à des centaines des milliers de fidèles palestiniens.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a déclaré vendredi dans un communiqué que le fait que l’Etat d’occupation interdit aux Palestinien de prier dans la mosquée sainte d’al-Aqsa ne fera qu’enflammer l’extrémisme et augmenter les tensions dans la région.

Le dirigeant a souligné la grande sensibilité des problèmes liés aux sites religieux et fustigé l’Etat d’occupation pour avoir traité la situation avec négligence.

Les autorités d’occupation israéliennes ont décidé la fermeture de la mosquée sainte d’al-Aqsa pour la première fois depuis 2000, au moment de l’explosion de la deuxième intifada.
Cette mesure sioniste s’inscrit dans le cadre d’une mesure agressive visant à modifier le statu quo, en vigueur depuis des décennies.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32231
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : Le Congrès des palestiniens à l’étranger appelle à intensifier l’Intifada.

Le Congrès des palestiniens à l’étranger a salué, dans un communiqué publié samedi, l’attentat commis dans la mosquée al-Aqsa, appelant à plus de sacrifices pour la défense des terres palestiniennes et des lieux saints.

Plus tôt vendredi, trois Palestiniens ont été tués lors d’un affrontement armé dans la mosquée Al-Aqsa. Deux policiers israéliens ont également été annoncés morts.

À la suite de l’incident, le président de l’AP, Mahmoud Abbas, a appelé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et condamné les tirs.

Le Congrès a dénoncé la position d’Abbas contre le droit légitime des jeunes palestiniens de défendre la Palestine.

Il a également mis en garde contre la gravité de l’interdiction israélienne de la prière de vendredi à al-Aqsa.

Le Congrès a lancé un appel à la nation arabe et islamique et au monde libre pour condamner le meurtre délibéré d’un des trois Palestiniens qui ont mené l’attaque alors qu’il était désarmé.

La déclaration a également appelé à intensifier la présence palestinienne dans la ville de Jérusalem occupée et al-Aqsa et à l’escalade de l’intifada palestinienne (soulèvement) en signe de protestation contre les restrictions israéliennes imposées sur la ville.

Elle a également appelé à une semaine de rage et à des marches massives à l’appui d’al-Aqsa.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32235
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : Fermeture d’al-Aqsa : Le Hamas dénonce l’absence de réaction officielle du monde arabe.

Le membre du Bureau politique du Hamas, Moussa Abu Marzouk, a regretté samedi sur sa page Facebook l’absence de réponse officielle du monde arabe à la décision israélienne de fermer la mosquée Al-Aqsa pour la première fois depuis son occupation.

Il a également fustigé les dernières remarques de l’ambassadeur saoudien en Algérie, Sami al-Saleh.
Saleh a déclaré récemment lors d’une entrevue télévisée que le Hamas est « certainement un mouvement terroriste».

Les autorités israéliennes ont fermé la mosquée Al-Aqsa vendredi matin pour la première fois depuis son occupation suite à une attaque menée par trois jeunes palestiniens de la ville d’Umm al-Fahm dans les territoires palestiniens occupés de 1948.

Deux policiers israéliens ont été tués et un troisième a été blessé lors de l’attaque.
Malgré la gravité du mouvement israélien, aucune réponse arabe officielle n’a été observée, sauf des déclarations timides appelant à apaiser la situation et à réouvrir la mosquée Al-Aqsa aux fidèles.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32240
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Fermeture d’al-Aqsa : Le Hamas dénonce l’absence de réaction officielle du monde arabe
.
Le membre du Bureau politique du Hamas, Moussa Abu Marzouk, a regretté samedi sur sa page Facebook l’absence de réponse officielle du monde arabe à la décision israélienne de fermer la mosquée Al-Aqsa pour la première fois depuis son occupation.
.
Fusillade sur un véhicule de colons près de Ramallah
.
Les services de l’Autorité Palestinienne refusent la libération d’un prisonnier malgré le jugement du tribunal
.
Al-Qassam : le peuple palestinien a choisi l’option de la résistance
.
Le Congrès des palestiniens à l’étranger appelle à intensifier l’Intifada
.
355 logements et 1330 unités hôtelières prévues dans une colonie de Jérusalem
.
Plusieurs palestiniens blessés après des affrontements avec l’occupation à Abu Dis à Jérusalem
.
Des colons prennent d’assaut la ville de Sebastia à Naplouse
.
La Ligue arabe dénonce la fermeture d’Al-Aqsa mais ne mentionne pas l’attaque
.
Redonnez de l’espoir aux familles et orphelins de Gaza avec le SIF
.
A Gaza, le sport sous embargo
.
Des blessés au cours de raids effectués par l’occupation à Qalqilia
.
Le Qatar condamne fermement l’interdiction de la prière du vendredi à Al- Aqsa
.
L’occupation arrête deux palestiniens dans la ville occupée de Jérusalem
.
Trois colons blessés par des cocktails Molotov
.
Issa Amro, défenseur palestinien des droits de l’homme jugé par un tribunal israélien
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 20 Ramadan 1438.

Flash info du 20 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Comment se nourrir pendant le mois de Ramadan ?

Durant le mois de Ramadan, nous nous privons de nourriture et de boisson jusqu’au coucher du soleil. Après quoi, nous pouvons nous nourrir afin que notre corps puisse jeûner les jours suivants. Mais savons-nous de quelle manière il convient de se nourrir durant ce mois béni ? Entre ceux qui mangent à l’excès et ceux qui jettent une grande partie de leurs plats, revenons sur le rapport que nous devrions entretenir avec la nourriture, en ce mois béni de Ramadan.

« Le croyant mange dans un seul intestin et l’impie mange dans sept ».

Il est regrettable de constater le nombre de musulmans qui mangent excessivement pendant le mois béni de Ramadan. Le soleil est couché et les voilà qui se nourrissent à l’excès. Est-cela le jeûne ? Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a-t-il ordonné de manger démesurément ? Non ! Bien au contraire, il nous a demandé de limiter la nourriture. En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a rapporté que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le plat de deux suffit pour trois, et le plat de trois suffit pour quatre ». (Sahih al Boukhari). Ainsi, il ne faut pas manger à l’excès mais chacun d’entre nous doit manger pour moins d’une personne, si bien que le plat de deux personnes devrait suffire pour trois incha Allah.

De plus, le fait de trop manger est une des caractéristiques des infidèles. Cela devrait nous dissuader de consommer excessivement de la nourriture. En effet, Ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’il ne prenait pas son repas sans amener un pauvre pour manger avec lui. Un jour on lui amena un homme qui a trop mangé. Il dit à son domestique « La prochaine fois ne m’amène plus un homme comme celui-ci, car j’ai entendu le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dire : « Le croyant mange dans un seul intestin et l’impie mange dans sept » ». (Sahih al Boukhari). Sommes-nous des croyants ou des impies ? Cela ne fait aucun doute que nous souhaitons tous faire partie du premier groupe donc faisons en sorte de compter parmi eux incha Allah, en mangeant raisonnablement.

Par ailleurs, nous nous permettons de trop manger alors que le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) mangeait juste ce qu’il fallait afin de vivre. Certes, il était doté d’une humilité sans précédent dans tous les domaines y compris face à l’alimentation. En effet, ‘Aicha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a rapporté : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) mourut alors que nous ne nous alimentions que de l’eau et de dattes ». (Sahih al Boukhari). Comment pouvons-nous abuser de la nourriture alors que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) se nourrissait peu. Nous ne pouvons pas prétendre lui ressembler mais nous pouvons tenter de suivre sa voie incha Allah. Cela passe entre autres par le fait de ne pas excéder dans la consommation de nourriture.

Enfin, le fait de manger en surabondance nous privera de l’amour d’Allah. En effet, notre Seigneur a clairement annoncé qu’Il n’aimait pas ceux qui exagèrent dans la consommation en ces termes : {Et mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès} (Sourate 7 : Verset 31). Notre but sur terre est d’adorer Allah et de gagner Son Amour. Or, l’excès de nourriture nous éloigne de cet objectif. De même, « l’Islam combat tout excès de nourriture et de boisson, de nature à exposer l’individu à toutes sortes de maladie. La médecine préventive actuelle ne fait que confirmer les enseignements de l’Islam, soucieux de préserver la santé de l’homme ». Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) avait d’ailleurs affirmé que « Quatre choses rendent le corps malade : trop parler, trop dormir, trop manger et trop se rassembler (avec les gens dans l’inutilité). » Bannissons donc la consommation avec excès pour notre bien sur terre et dans l’au-delà incha Allah !

Ainsi, durant le mois béni de Ramadan, cessons de manger démesurément. Suivons l’exemple de notre noble Prophète (‘alayhi salat wa salam), et soyons humbles face à la nourriture afin de ne pas compter parmi les impies.

« Avoir les yeux plus gros que le ventre ».

Une des mauvaises habitudes à bannir quant à la consommation de nourriture est le gaspillage, particulièrement pendant le mois béni de Ramadan. En effet, un ventre qui crie famine et des yeux plus gros que le ventre font croître les plats en abondance. Or, une bonne partie d’entre eux finissent malheureusement par être jetés.

Le gaspillage fait partie des actes les plus détestables. En effet, celui qui gaspille est considéré comme affilié aux diables, qu’Allah nous en éloigne ! C’est en ce sens que notre Créateur a dit : {car les gaspilleurs sont les frères des diables} (Sourate 17 : Verset 27). Allah déteste les gaspilleurs car Il les considère comme les frères des démons. Cela est un des statuts les plus vils qui puisse être. Éloignons-nous de cela en abandonnant le gaspillage incha Allah.

Le mois de Ramadan n’est pas un mois de nourriture et de gaspillage mais un mois dédiés aux actes d’adoration et au rapprochement d’Allah. Or, en gaspillant, nous nous inscrivons parmi ceux qu’Allah déteste et cela n’est pas la finalité de ce mois béni.

La faim mais à quelles fins ?

Afin de satisfaire Allah et Son Messager (‘alayhi salat wa salam) quant à la consommation de nourriture pendant le mois de Ramadan, il nous semble indispensable de revenir sur le fondement du jeûne. En effet, nous nous privons de nourriture pour Allah et afin de se soumettre à Ses ordres. Mais tout ordre émanant du Sage possède des sagesses dont certaines nous échappent. Parmi les sagesses du jeûne, nous pouvons citer la compassion envers les pauvres. Lorsque nous jeûnons, nous ressentons la faim et la douleur des nécessiteux. Cela nous permettra donc d’acquérir de la bonté envers nos frères qui sont dans le besoin. Ainsi, la faim durant le jeûne a entre autres, pour objectif de nous faire méditer sur la douleur de nos frères afin que nous soyons bons envers eux incha Allah. Or, si nous consommons de la nourriture dans l’excès et si nous la gaspillons, nous n’aurons pas saisi le véritable sens du jeûne et nous n’aurons pas acquis la compassion envers les nécessiteux.

De plus, le jeûne nous a été ordonné afin d’atteindre la piété. En effet, notre Seigneur a dit : {Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété} (Sourate 2 : Verset 183). L’une des finalités du jeûne est d’atteindre la piété incha Allah. Or, celui qui mange trop compte parmi les impies et celui qui gaspille est le frère des démons. Comment atteindre la piété durant ce mois béni si nous commettons ce qui nous éloigne d’Allah et nous prive de Son amour ? Ainsi, la faim que nous ressentons durant le jeûne doit faire de nous des serviteurs pieux. Cela passe donc par notre rapport à la nourriture incha Allah. À nous de faire en sorte que notre jeûne rime avec piété et compassion et non avec excès et démons.

Qu’Allah nous éloigne du gaspillage et de l’excès de nourriture. Puisse-t-Il nous faire goûter aux meilleurs mets dans la vie future.

AJIB.FR
***


Angleterre : Incendie à Londres : les musulmans réveillés pour le ramadan pourraient avoir sauvé la vie de beaucoup d’habitants.

D’après le quotidien britannique The independant, ces musulmans pourraient avoir aidé à sauver des vies après avoir remarqué l’horrible incendie à Londres.

Un incendie faisant 6 morts et des dizaines de blessés a ravagé un immeuble de 24 étages dans le district de Kensington à Londres. Vers une heure du matin, des musulmans réveillés pour le Ramadan ont donné l’alerte. D’après le quotidien britannique The independant, ces musulmans pourraient avoir aidé à sauver des vies après avoir remarqué l’horrible incendie à Grenfell Tower.

Les résidents ont raconté comment ils n’ont pas entendu les alarmes alors que l’incendie a balayé la tour à l’ouest de Londres. Les musulmans étaient parmi les premières personnes sur la scène lorsque le feu a éclaté peu de temps après minuit selon The independant.

André Barroso, 33 ans, a déclaré à The Independent : « Les musulmans ont joué un rôle important dans le sauvetage de beaucoup de gens ».

« La plupart des gens que je pouvais voir étaient musulmans. Ils ont également fourni de la nourriture et des vêtements ».

André Barroso affirme que beaucoup de gens cherchaient toujours des amis et des parents qui vivaient à l’intérieur de la tour.

« Tout le monde était main dans la main. »

Beaucoup de gens ont fait don d’eau, de nourriture et de vêtements à l’église St Clement, où les habitants se sont réfugiés. D’autres ont distribué des bouteilles d’eau à ceux qui attendaient à l’extérieur.

De nombreuses personnes sont encore portées disparues, selon le maire de Londres Sadiq Khan.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

journaldumusulman.fr
***

 


L’arnaque à la viande de porc.

Dans le milieu de la boucherie, on l’appelle «l’arnaque à la viande de porc». À l’insu des consommateurs, certains commerces mélangent au bœuf haché de la viande de porc, beaucoup moins chère.

3 emballages sur 4 contiennent du porc.

L’émission Le Québec Matin a fait le test en achetant quatre paquets de bœuf haché dans quatre supermarchés.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

journaldumusulman.fr
***


France : Voile chez H&M à Mandelieu : le courrier mal inspiré du maire.

Après avoir reçu des plaintes de clients ne supportant pas que des vendeuses chez H&M portent un foulard islamique, Henri Leroy a écrit aux gérants pour demander l’interdiction des signes religieux dans leur commerce. Mais il s’est basé sur des textes qui ne lui donnent pas raison.

Les notions de laïcité et de liberté religieuse continuent visiblement d’échapper à nombre de personnes, y compris celles censées incarner l’autorité. Il en va ainsi du maire LR de Mandelieu-la-Napoule, commune des Alpes-Maritimes. Dans le dernier numéro de MLN Mag, le journal mensuel de la mairie (à consulter ici en pdf), on trouve page 21 la reproduction d’un courrier adressé par Henri Leroy (le maire, donc) aux gérants du magasin de vêtements H&M installé dans la galerie marchande Géant-Casino de la ville. Diffusé sur Twitter ce mardi après-midi, ce courrier a fait réagir de nombreuses personnes, à commencer par Feïza Ben Mohamed, ancienne porte-parole et secrétaire générale de la Fédération des musulmans du Sud.

L’objet de ce courrier, daté du 24 avril, est le suivant : «Signalement de retours négatifs d’administrés». L’affaire relève, apprend-on en haut de la page où il est reproduit, de la «laïcité». De quoi s’agit-il donc ? De «nombreuses plaintes d’administrés et de clients, gênés par la tenue vestimentaire à caractère religieux de vos salariées», écrit le maire, qui invoquera plus bas «l’identité républicaine et la neutralité religieuse» auxquelles sa commune serait «attachée». On comprend alors que des clients du magasin se sont plaints du fait que des vendeuses portent un foulard islamique, ce que confirme la suite du courrier, qui y fait référence explicitement.

Car Henri Leroy tient à rappeler aux gérants du H&M qu’existent, selon lui, des textes en vertu desquels une entreprise peut interdire les signes religieux sur le lieu de travail. Il se permet d’ailleurs de citer deux sources. D’abord, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), qui a le 14 mars «estimé que le règlement interne d’une entreprise pouvait, sous certaines conditions, prévoir l’interdiction du port visible de signes religieux ou politiques, comme le foulard islamique.» Ensuite, l’article L1321-2-1 du code du travail, «créé spécifiquement par la loi Travail».

Des textes qui ne lui donnent aucunement raison.

Le problème, c’est que les textes sur lesquels s’appuie Henri Leroy ne lui donnent aucunement raison.

La CJUE, d’abord : le 14 mars, cette dernière a bien estimé (lire son arrêt) qu’il était possible pour une entreprise d’interdire le port visible des signes religieux, politiques ou philosophiques sur le lieu de travail. Mais, comme l’a relevé Henri Leroy lui-même, elle estime que cela n’est possible que «sous conditions». Notamment, il faut que cette interdiction soit «objectivement justifiée par un objectif légitime, tel que la poursuite par l’employeur, dans ses relations avec ses clients, d’une politique de neutralité politique, philosophique ainsi que religieuse, et que les moyens de réaliser cet objectif […] soient appropriés et nécessaires».

En fait, avec cet arrêt, la CJUE a vaguement précisé le droit du travail français. Lui dispose dans son article L1321-2-1, effectivement depuis l’entrée en vigueur de la loi travail : «Le règlement intérieur peut contenir des dispositions inscrivant le principe de neutralité et restreignant la manifestation des convictions des salariés si ces restrictions sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché.»

Pour donner raison à Henri Leroy, il faudrait donc que l’interdiction du port des signes religieux visibles chez H&M s’appuie sur : 1) le fait que le port du voile par des vendeuses porte atteinte à une liberté fondamentale de quelqu’un d’autre 2) que cela empêche l’entreprise de fonctionner correctement et surtout 3) que H&M ait envie de suivre son avis, puisque c’est à l’entreprise de déterminer elle-même sa «politique de neutralité», si tant est qu’elle veuille en avoir une.

Surtout, en citant la CJUE, Henri Leroy se prend les pieds dans le tapis. Car dans son autre arrêt du 14 mars (à lire ici), celle-ci a bien écrit que «la volonté d’un employeur de tenir compte des souhaits d’un client de ne plus voir les services dudit employeur assurés par une travailleuse portant un foulard islamique ne saurait être considérée comme une exigence professionnelle essentielle et déterminante». Autrement dit, en aucun cas les plaintes de clients ne supportant pas la vision d’une femme portant un voile ne sont un argument recevable pour interdire à cette personne de porter son voile.

H&M, une entreprise régulièrement visée.

En passant, relevons que dans son courrier, Henri Leroy indique avoir déjà écrit un courrier similaire aux gérants du H&M de Mandelieu en août 2016, avec les mêmes arguments. On se demande comment il a pu, alors, faire référence aux arrêts de la CJUE, qui ne seraient adoptés que sept mois plus tard.

Enfin, rappelons que la laïcité, telle que définie juridiquement en France, concerne en premier lieu l’Etat et ses relations avec les citoyens. Et non le fait religieux dans des entreprises privées.

Contacté, H&M n’a pas encore indiqué si les gérants du magasin de Mandelieu avaient répondu (et si oui, quoi), au courrier d’Henri Leroy. Mais les tensions autour du port de signes religieux par des salariées de la chaîne de prêt-à-porter ne sont pas nouvelles. Sur Twitter, il arrive régulièrement que des personnes s’en prennent à elles, photos à l’appui. En juillet dernier, à l’occasion d’une polémique de ce genre, l’entreprise avait soutenu la liberté vestimentaire de ses employés : «Nous n’imposons aucune restriction vestimentaire ou uniforme à nos employés. Ainsi, nos salariés ont des tenues vestimentaires variées et chacun peut venir habillé comme il le souhaite, dans les limites légales.»

Mise à jour le 14 juin à 10 heures : H&M répond à Libération la même chose, en substance, qu’à BuzzFeed l’année dernière : «Nous avons répondu au courrier du maire, en reprenant en substance les informations déjà communiquées, à savoir que notre règlement intérieur permet à chacun de nos collaborateurs de s’habiller comme ils le souhaitent dans les limites fixées par la loi. Notre règlement intérieur n’interdit rien que la loi n’interdise elle-même.»

journaldumusulman.fr
***


Par solidarité islamique, le Maroc envoie des avions chargés de produits alimentaires au Qatar.

Le Maroc enverra des avions chargés de produits alimentaires à destination du Qatar en conformité avec les préceptes de la sainte religion islamique.

Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale a annoncé que le Maroc enverra des avions chargés de produits alimentaires à destination du Qatar, sur instruction du roi Mohammed VI.

Communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale:

« Sur instruction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc a décidé d’envoyer des avions chargés de produits alimentaires à destination de l’Etat du Qatar.

« Cette décision intervient en conformité avec les préceptes de la sainte religion islamique qui incite à la solidarité et l’entraide entre les peuples islamiques notamment en ce mois béni de Ramadan, conformément au verset coranique: « le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guidée pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement ».

« Cette décision intervient en conformité avec les préceptes de la sainte religion islamique qui incite à la solidarité et l’entraide entre les peuples islamiques notamment en ce mois béni de Ramadan, conformément au verset coranique : ‘le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guidée pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement’ », souligne le communiqué du Ministère marocain des Affaires étrangères.

journaldumusulman.fr
***


Angleterre : La mosquée de l’ouest de Londres ouvre ses portes aux victimes de l’incendie.

La mosquée Al Manaar à l’ouest de Londres a ouvert ses portes pour les personnes qui cherchent refuge après qu’un incendie ait dévasté la tour Grenfell à l’ouest de Londres.

La mosquée située à quelques minutes seulement de la tour fournit un toit mais également de la nourriture et de l’eau.

La mosquée a posté un message sur Facebook :

La mosquée et le centre d’Al-Manaar sont ouverts pour toute personne affectée par l’incendie à Grenfell Tower. Quelque soit votre foi, vous êtes le bienvenu si vous souhaitez vous reposer, dormir ou avoir de l’eau et de la nourriture.

Le personnel et les bénévoles d’Al-Manaar essaieront également de fournir de l’eau, des dattes et d’autres éléments essentiels d’urgence à la zone touchée.

Veuillez nous appeler: 02089641496 ou 07500223914 ou 07754271744. Courriel: info@mchc.org.uk
.
Notre adresse: 244 Acklam Road London W10 5YG
.
Beaucoup de résidents musulmans habitant la zone de l’incendie ont proposé également leur aide et leur soutien sur les réseaux sociaux. On pouvait notamment lire : « si quelqu’un a besoin d’habits, de prendre une douche ou toute autre chose, n’hésitez pas à me contacter ».

La solidarité est rare de nos jours. Il est bon de mettre en avant les bonnes œuvres notamment lorsque des musulmans agissent en conformité avec leur foi en aidant les personnes en difficulté.

islametinfo.fr
***


Royaume-Uni : une femme en niqab vient au secours d’une vieille dame, le cliché devient viral.

Un internaute a posté récemment sur les réseaux sociaux la photo d’une femme en niqab tenant la main d’une personne âgée ayant été victime d’un malaise. Le cliché a rapidement fait le buzz quelques semaines après les attentats de Londres et Manchester.

Hamza Bakri était dans le bus lorsqu’une femme d’un certain âge a fait un malaise dans le bus. Suite à une mauvaise manoeuvre du chauffeur, la femme de 85 ans a eu la tête coincée entre la porte du bus et un poteau métallique. Suite à ce choc, la personne s’est évanouie. Face à cela, une femme vêtue d’un niqab est rapidement venue lui porter secours en attendent les secours.

Pendant 20 minutes, la religieuse musulmane est restée aux côtés de la veille dame, la réconfortant et lui tenant la main. Une scène immortalisée par Hamza qui a publié cette photo sur les réseaux sociaux sans savoir qu’elle allait faire un véritable buzz. Plus de 60 000 personnes ont aimé la page et partagé le cliché.

L’islam se vit au jour le jour par les le cœur, les paroles et les actes. Un geste d’une grande humanité de la part de cette femme vêtue d’un niqab. L’islamophobie a fait trois pas en arrière. Merci.

islametinfo.fr
***


Le Rappeur Snoop Dogg dénonce les abus policiers et les discriminations contre les musulmans.

Dans son nouveau clip « Revolution », tiré de l’album « Neva Left » (Jamais parti) et dévoilé lundi 12 juin, le rappeur américain Snoop Dogg dénonce les violences policières aux Etats-Unis en établissant une comparaison avec les discriminations subies par les musulmans.

La vidéo met en scène un adolescent afro-américain, témoin d’une scène de violences policières et qui tente d’échapper aux forces de l’ordre après l’avoir filmé avec son smartphone. En parallèle, une jeune femme de confession musulmane passe son chemin dans le même quartier. Leur destin va se croiser à travers un miroir qui se brise. Les deux protagonistes se retrouvent face à face, une manière de montrer le parallèle entre les discriminations subies par leurs deux communautés, qui se croisent pour les Afro-américains musulmans) et qui doivent être amenées à batailler ensemble pour leurs droits.

En mai dernier, le rappeur s’en prenait ouvertement au président Donald Trump dans son clip « Lavender ». En 2009, Snoop Dogg déclarait publiquement appartenir à la Nation of Islam lors d’un rassemblement annuel du mouvement à Chicago, en présence de Louis Farrakhan, le leader de l’organisation. Il se serait converti à la religion musulmane la même année.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Ramadan: un jeu vidéo encourage les musulmans à se montrer généreux.

Pour vanter et encourager les valeurs de générosité et de solidarité qui doivent particulièrement se déployer durant le jeûne du mois de Ramadan, une chaîne de TV musulmane basée à Londres a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo de 15 secondes reprenant le graphisme des jeux vidéos des années 80. Ce court extrait met en scène un musulman (ressemblant étrangement au personnage de Super Mario créé par Nintendo) qui réalise le parcours parfait en opérant les bons choix pour prélever les sommes d’argent qu’il remettra à la mosquée, laquelle se chargera ensuite de les verser aux plus démunis.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Palestine : “Mohamed est un porc” : ce que les soldats israéliens obligent des Palestiniens à répéter.

Un jeune palestinien de 19 ans, ayant participé à une manifestation dans le village de Nabi Saleh a été enlevé par l’armée, puis frappé, torturé et humilié pendant 7 heures par 10 soldats israéliens, dénonce l’organisation israélienne de défense des droits de l’Homme Bt’selem.

Baraa Kanan, du village de Beit Rima, près de Ramallah était dans une ambulance avec des blessés, lorsque l’armée d’occupation l’a fait descendre, et ayant trouvé un lance-pierres dans sa poche, l’a embarqué dans une jeep, yeux bandés et ligotté, vers une destination inconnue.

Arrivé dans une salle, les soldats l’ont frappé à la tête et sur la poitrine, lui ont craché dessus, l’ont forcé à rester dans des positions très douloureuses. Quand il a demandé un verre d’eau, un soldat a enfoncé une bouteille dans sa bouche et a déversé de l’eau jusqu’à ce qu’il s’étrangle.

Quand il est allé uriner, un soldat l’a fait tomber dans son urine pour que ses vêtements en soient imprégnés.

“Et pendant tout le temps, ils insultaient ma mère et me forçait à répéter sans cesse des phrases telles que “Les soldats sont mes amis”, “Mohamed est un porc”, “Mohamed est un chien”, rapporte Baraa.

“Ils m’ont coupé des touffes de cheveux, ils ont placé un pistolet sur ma tête en me disant : “Tu es un grand terroriste et on va te tuer”.

“Puis ils m’ont frappé à nouveau et recouvert mes jambes de terre, alors que j’avais toujours les yeux bandés. J’étais terrifié, d’autant qu’ils avaient tué un manifestant, Saba Abu Ubeid, et grièvement blessé deux autres, lors de la manifestation de Nabi Saleh.

Au bout de 7 H, ils m’ont jeté dans un endroit inconnu en me rendant ma carte d’identité, et en me disant “Vas-y, retourne à Nabi Saleh et dis leur ce qu’on t’a fait !”. Mais je ne savais pas comment retourner à mon village.

Il finit par rentrer chez lui en stop et fut hospitalisé pendant deux jours pour recevoir des soins sur tout le corps.

B’Tselem souligne dans son rapport qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé, mais d’un exemple parmi beaucoup d’autres, les soldats sachant que leurs sévices resteront impunis, et qu’ils peuvent compter sur le total soutien de leurs supérieurs.

Et on voudrait nous empêcher d’appeler au boycott d’Israël ? Quelle bonne blague !

oumma.com
***


Palestine : Les palestiniens étaient là avant nous, avoue Moshe Jivni, député israélien.

e président du Comité des finances de la Knesset, a déclaré que les palestiniens sont arrivés avant les juifs sur la terre de la Palestine.

Le député Moshe Jivni a affirmé : « Israël n’a pas le droit de négocier avec les Palestiniens, parce qu’ils étaient avant nous dans ce pays, et les Juifs les ont expulsés de leurs terres. »

Selon la 7e chaîne hébreu, le député a ajouté: « Il est important qu’Israël soit un Etat juif, et sinon, nous n’avons pas le droit de mener des négociations avec les Palestiniens, parce qu’ils étaient là avant nous, et nous les avons chassés d’ici. »

 » target= »_blank »>CLIC POUR VOIR LA SOURCE

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

ONU : 150 000 Palestiniens risquent de se retrouver sans aides à Gaza et en Cisjordanie
.
L’Organisation des Nations Unies a mis en garde contre la suspension de l’aide alimentaire à des centaines de milliers de Palestiniens, le mois prochain, dans la bande de Gaza et la Cisjordanie occupée, en raison d’un manque de financement.
.
L’occupation démolit les maisons d’al-Arakib pour la 114ème fois
.
Hamas: la soumission d’Abbas à la pression israélo-américaine porte atteinte au partenariat
.
Bo Shack: l’UNRWA a été fondée par une décision des Nations Unies
.
6 citoyens arrêtés et un activiste déporté à Gaza
.
Des blessés et des arrestations lors des affrontements avec l’occupation à Jénine
.
La marine israélienne attaque les pêcheurs au large de la mer de Gaza
.
Naplouse : 200 colons ont fait irruption dans la zone archéologique de Sebastia
.
47 colons israéliens envahissent la mosquée Al aqsa
.
Offensive et agression israéliennes contre les citoyens près de Jénine
.
Jihad islamique : Le blocus resserré sur Gaza est un crime de guerre déclaré et assumé
.
B’Tselem : l’armée d’occupation et les colons s’échangent les rôles dans leurs agressions contre les Palestiniens
.
Vallée du Jourdain : L’occupation rase des terres à Furush Beit Dajan
.
« Les Palestiniens à l’étranger » refusent de considérer le Hamas comme terroristes
.
Les palestiniens étaient là avant nous, avoue un député israélien
.
Abou Marzouk rencontre le directeur de la sécurité générale au Liban
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 21 Cha’ban 1438.

Flash info du 21 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************

 


France : Discrimination à l’embauche : Voici comment Hakim a piégé une recruteuse raciste.

Dans le pays des droits de l’homme, les chercheurs d’emploi sont parfois traités de manière différentes sur une base de critères sélectifs inacceptables (couleur de peau, tenue vestimentaire, handicap, sexe etc).
Pour démontrer la forte discrimination aux portes du marché du travail, Hakim, moniteur-éducateur de formation, a tenté une expérience exceptionnelle.

Vers mi-octobre le jeune homme a postulé dans une Fondation renommée pour un poste qui lui semble convenir parfaitement à son profil. Il envoie tous les documents (cv et lettre de motivation) nécessaires à la validation de son profil.
Cependant, il décide de laisser son nom à consonance maghrébine pour aller au bout de l’expérience et constater les réactions.
Malheureusement, quinze jours plus tard aucune réponse n’est donnée par le recruteur.

A cet instant, il choisit de changer de nom pour le remplacer par un prénom plus occidental, et très peu de temps après il est contacté pour un entretien d’embauche.
Bien décidé à en découdre avec toute cette hypocrisie, Hakim envoie un texto à son interlocutrice pour la mettre face à sa discrimination.

L’interlocutrice reste sagement sur ses positions inégalitaires et lui répond «Propos bien reçus, souhaitez-vous maintenir le rendez-vous de jeudi ?»
Dés lors Hakim a contacté le CCIF afin de dénoncer de tels agissements.
En effet, selon l’article L1132-1 du Code du travail dispose que nul ne peut être écarté d’une procédure de recrutement en raison de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une race, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales ou mutualistes, de ses convictions religieuses […].

AJIB.FR
 

***


Si vous vous apprêtez à commettre un péché, prenez ces 3 précautions…

Ibrāhīm ibn Adham (descendant de ‘Umar ibn Khattāb), répondit d’une manière très simple à un homme qui lui demandait la permission de commettre un péché.
En effet, le savant lui demanda de répondre à trois questions essentielles avant de commettre des pêchés:

– Est-ce-que tu peux désobéir à Allah (soubhanou wa ta’ala) dans un lieu où Il ne te voit pas ?
– Est-ce-que tu peux Lui désobéir dans un lieu qui ne Lui appartient pas?
– Est-ce-que tu peux Lui désobéir sans manger Sa nourriture ou boire Sa subsistance ?

Ces interrogations nous poussent à affirmer qu’il est impossible de commettre un pêché puisque:
– Allah (soubhanou wa ta’ala) voit tout et partout
– Chaque lieu appartient à Allah le Créateur de la Terre et des Cieux
– Tous les bienfaits terrestres ou célestes appartiennent à Allah (soubhanou wa ta’ala).

AJIB.FR
***

James Baldwin et la situation des musulmans en France … ( VIDEO et EDITO ).

James Baldwin était pour beaucoup inconnu et c’est le documentaire « Je ne suis pas votre nègre ! » qui a permis de faire connaître cet illustre personnage. Dans ce film Raoul Peck retrace la lutte des noirs américains pour les droits civiques à partir du texte et la voix imagée de James Baldwin.

James Baldwin, grand écrivain, et acteur de premier plan de la lutte d’émancipation des afro-américains a évolué aux cotés des Malcolm X et autres Martin Luther King. Mais c’est surtout à travers son écriture et ses entretiens que Baldwin révèle et imprime ce qu’est la vie de l’ostracisé de couleur en Amérique. Une analyse puissante de tout un système d’oppression s’exprime en délivrant en même temps une analyse quasi-psychologique du ressenti de la victime.

C’est ainsi qu’à l’instar d’un Frantz Fanon le système oppressif et sa victime sont analysés par Baldwin dans leurs profondeurs parfois très obscures et souvent inavouables.

A ce titre, on ne peut évidemment que tirer des comparaisons entre la situation de la minorité afro-américaine et la situation de la minorité musulmane en Europe. Même si les situations restent évidemment différentes du fait de leur histoire, des traits de jonction entre les situations de ces deux communautés opprimées s’opèrent quasi intuitivement pour le damné.

La minorité afro-américaine a lutté pour son émancipation face à un système oppressif qui n’a jamais voulu la considérer comme partie prenante de l’Amérique. Toutefois ces luttes d’émancipations furent accompagnées d’un vent de liberté partagé par beaucoup de non noirs et de progrès concrets dans l’arsenal juridique américain encadrant le droit des minorités. Malgré leurs efforts force est de constater que cette lutte, du point de vue de beaucoup de militants, a fini par échouer …

En France, pays des idées jamais réalisées, on s’émeut devant ce film de Baldwin, on le vante, on le promeut même. Mais pas un instant, on n’ose s’imaginer dresser quelques parallèles que ce soit entre la situation des afro-américains d’alors et la communauté musulmane en France aujourd’hui …

Et en fait on a raison. Comme dit précédemment, les élites américaines ont certes sapé les revendications révolutionnaires des militants noirs américains mais elles ont assuré une certaine politique d’amélioration de la situation noire qu’il estimait à juste titre dégradante. Réformer pour mieux endiguer … En France, contrairement à cette époque, c’est un vent d’islamophobie et non d’émancipation qui souffle sur les populations. Ce vent est non pas porté par des rengaines de populations arriérées mais est bien le fait d’élites politiques, médiatiques et culturelles qui cultivent cette stigmatisation en permanence.

C’est ainsi qu’en Amérique le droit donnait petit à petit raison aux noirs contre le racisme ancestral du pays, à contrario les lois islamophobes françaises se multiplient afin de susciter une césure au sein d’une société française fragilisée en mal d’ennemis fantasmés.

A titre d’exemple anecdotique, le noir a fait petit à petit son entrée dans le cinéma américain pour finir en héros principal. En France actuellement le musulman et la musulmane n’y font leur entrée forcée qu’au titre du grand ennemi à abattre; comme si les unes de la presse et des JT ne suffisaient déjà pas. Et on pourrait multiplier ce genre d’exemples en tout domaine de la vie française aussi bien politique, artistique, culturelle, économique que sociologique.

Ainsi si les situations sont certes différentes, certains indices paraissent identiques mais d’autres franchement plus préoccupants dans cette France de 2017. Car si les afro-américains partaient de plus bas, leur lutte entrait en apparence en concordance avec le « sens » de l’histoire.

Aujourd’hui la doxa dominante en Occident faisant du musulman l’ennemi extérieur puis désormais intérieur, la lutte pour la minorité musulmane en France semble beaucoup plus naviguer à … contre courant. Face à elle, une victoire des idées d’exclusion et des élites qui propagent le mal plus qu’elles ne l’endiguent.

Cet entretien de Baldwin nous interroge donc nous, aussi bien les oppressés que les oppresseurs, sur cette situation de fracture systémique entre majorité et minorité. Elle présage des douleurs mais nous donnent également des leçons d’avenir.

Si le combat d’émancipation doit se faire à l’instar des Black Panthers dans la rue tous les jours face aux comportements et aux lois islamophobes, face à des élites qui nous méprisent et qui organisent notre ségrégation, cette lutte est aussi culturelle. On ne peut pas combattre en délaissant le terrain des idées, on ne peut se représenter dans nos paradigmes en laissant continuellement les autres nous décrire en faisant de nous des « sujets » extérieurs en écrivant ainsi notre histoire à notre place.

Le témoignage poignant du militant de Baldwin en est la preuve …

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Rugby : Mohed Altrad dénonce le « racisme primaire » au sein de la Ligue nationale.

Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby (LNR), ainsi que des personnalités du Top 14, a été accusé de racisme par Mohed Altrad, propriétaire du Montpellier Hérault Rugby.

« J’avais de l’estime pour Paul Goze, mais quand certains présidents de clubs professionnels me rapportent qu’un ou deux crétins, en réunion de la LNR, m’appellent de façon péjorative « le Bédouin » en présence de Paul Goze et que ce dernier ni ne réagit, ni ne dit quoi que ce soit, cela me blesse profondément », a-t-il fait savoir au cours d’un entretien accordée au Figaro. Mohed Altrad est né d’une famille bédouine en Syrie.

« On touche à l’intime, à l’identité, à ce que je suis, à mon intégrité. Si ces propos qui me sont rapportés sont exacts, je dis clairement que ces individus font preuve de xénophobie et de racisme. J’ajoute de racisme primaire », a ajouté celui qui est aussi président du groupe Altrad, spécialisé dans le BTP, sponsor maillot du XV de France. « Quand Paul Goze me dit que ces mots sont dits sur le ton de la plaisanterie, je réponds que ce n’est pas la même chose q uand l’intéressé est absent. Ces mots, aucun président n’a jamais osé me les dire en face. »

saphirnews.com
***


France : Discriminations : le combat des chibanis face à la SNCF continue.

La Cour d’appel de Paris a examiné, lundi 15 et mardi 16 mai, les cas de plus de 800 anciens cheminots de la SNCF de nationalité ou d’origine marocaine. L’entreprise ferroviaire avait été condamnée pour discrimination en première instance dans la quasi-totalité des dossiers. Les dommages et intérêts s’élevaient alors à 170 millions d’euros, soit environ 200 000 euros par plaignant, en septembre 2015.

La SNCF, qui a fait appel de cette décision, conteste, entre autres, le calcul du préjudice effectué par l’avocate des salariés. Aujourd’hui, les chibanis réclament 628 millions d’euros, soit 700 000 euros par demandeur, pour diverses préjudices (carrière, retraite, formation, d’accès aux soins, santé…).

Les avocats du groupe ferroviaire, qui conteste une différence de traitement entre les salariés marocains, recrutés pour la plupart dans les années 1970, dénoncent des montants « exorbitants, sans aucune mesure avec la réalité ». Ces salariés, des « indigènes du rail », n’avaient « qu’une très faible chance, y compris s’ils avaient bénéficié des règles statutaires, d’arriver à une position cadre », argumentent-ils.

Clélie de Lesquen-Jonas, avocate des chibanis qui se sont rendus en très grand nombre, a dénoncé les méthodes « honteuses » de calculs de la SNCF qui aboutissent à des évaluations du préjudice allant de 6 000 à 50 000 euros par personne. Au vu du nombre de dossiers à examiner, le verdict sera rendu en janvier 2018.

saphirnews.com
***


Un Egyptien, Saad Mohammed, a fabriqué un Coran long de 700 mètres entièrement à la main.

Reclus depuis trois ans dans son atelier situé à Belqina, au nord du Caire, où il s’est attelé avec passion et minutie à la réalisation artisanale du plus long Coran du monde, du moins l’espère-t-il, Saad Mohammed, un Egyptien ordinaire, tel qu’il se définit lui-même, et sans fortune personnelle, passe aujourd’hui de l’ombre à la lumière pour présenter son véritable travail d’orfèvre.

Se présentant sous la forme d’un rouleau long de 700 mètres, cet exemplaire unique du Coran, qui a pris forme sous ses mains et a été financé en puisant dans ses propres deniers, a nécessité une grande quantité de papier de première qualité.

« J’ai auto-financé ce projet depuis trois ans, je n’ai pas de biens personnels », a déclaré ce soixantenaire qui, à force de patience et d’abnégation, nourrit l’espoir de matérialiser son rêve le plus fou : avoir les honneurs du Guinness World Records, la fameuse bible des records du monde, tous plus étonnants et insolites les uns que les autres, où son Coran aux dimensions exceptionnelles aurait toute sa place.

Force est de constater, une fois encore, que le Noble Coran est une source intarissable de défis de taille dont la démesure magnifiée révèle bien des talents, cachés ou non, dans le monde arabo-musulman.

Magnifique photos a voir sur notre site, www.mouslimradio.info.

 

 

 

oumma.com
***


Palestine : Les Palestiniens commémorent la Nakba (la catastrophe en Arabe).

En Cisjordanie des milliers de Palestiniens ont commémoré lundi le 69ème anniversaire de la “Nakba”:la catastrophe en Arabe. Un journée marquant marquant le début de l’exode d’un grand nombre de Palestiniens au lendemain de la création de l’Etat israélien le 14 mai 1948. Les manifestants ont défilé à Ramallah jusqu’au siège de l’autorité palestinienne.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Arrestation du chef du conseil villageois de Barka
.
Les forces d’occupation sionistes ont arrêté mardi après-midi, Sami Douglas, chef du conseil du village de Barka, dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie occupée.
.
CICR: La pénurie d’énergie menace tous les services de base à Gaza
.
Anis Qassem: Le Retour commence par la construction d’une nouvelle direction palestinienne
.
Cisjordanie: Arrestations et affrontements nocturnes dans plusieurs villes
.
Challah: Pas de réconciliation si l’OLP reconnait Israël
.
L’occupation libère l’écrivain captif en grève de la faim Walid Hodali
.
Libération du prisonnier Ali Jalaita de Jéricho après 16 ans de captivité
.
Jénine: Commémoration de la Nakba par solidarité avec les prisonniers
.
Escarmouches à Hawara et les mères des prisonniers bloquent une route principale à Naplouse
.
L’occupation installe une tour militaire au sud d’Hébron
.
Mort d’un pêcheur palestinien tué par la marine sioniste
.
Naplouse: Des milliers de participants à la marche du retour
.
Répression d’une manifestation commémorant la Nakba à Bethléem
.
Hamdan: La résistance détient la carte d’échange des prisonniers
.
L’occupation blesse un pêcheur et l’arrête
.
Barghouthi met en garde contre la reprise des négociations et appelle à l’unité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 23 Rajab 1438.

Flash info du 23 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Voici les 7 choses à appliquer quand le musulman fait face à une épreuve.

La vie est faite de dualités et d’événements bons ou mauvais.
Le croyant doit faire face aux épreuves de la vie ici-bas, en ayant en tête qu’il s’agit d’un passage éphémère pour les êtres humains.
Dans plusieurs versets du Saint-Coran, Allah (soubhanou wa ta’ala) évoque les multiples récompenses qu’Il accorde pour les croyants endurants.

« Quiconque, homme ou femme, aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui assurerons une vie heureuse. Et Nous les récompenserons en fonction des meilleures de leurs œuvres. » (Sourate Al-Nahl, Verset 97).
« Quiconque craint Allah et se montre patient en reçoit la récompense, car Dieu ne frustre jamais les hommes de bien de leur récompense. »
(Sourate Yûsuf, Verset 90).

Cependant, voici sept conseils pour affronter les épreuves avec force et foi:

1 – Prier à l’heure, 5 fois par jour, avec ferveur comme si chaque salât était la dernière.

2 – Lisez le Coran, car « N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs ? » (Sourate Ar-Ra’d, verset 28).

3 – Multiplier les dou’as. Les invocations luttent contre l’incertitude et l’angoisse.

4 – Faire des dons, l’aumône efface les péchés et annule le feu qu’ils suscitent comme le précise le prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) : « …et l’aumône éteint le pêché comme l’eau éteint le feu ». (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani).

5 – Les croyants sont endurants et ont foi en l’aide d’Allah et peu importe les difficultés, ils agissent avec un sentiment de contentement et de sécurité. « A côté de la difficulté est, certes une facilité ! A côté de la difficulté, est, certes, une facilité ! » (Sourate As-Sarh, 5-6).

6 – Ressasser les idées sombres n’est pas une solution. Souffrir c’est montrer sa vulnérabilité, ou sa force. La souffrance nous apprend à être forts, elle nous instruit et renforce notre détermination. C’est lorsqu’un malheur nous accable que nous réfléchissons et que nous avançons.

7 – « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui. » (Tirmidhi).

AJIB.FR
***


Karam, le Syrien qui casse les préjugés sur le niveau d’études des réfugiés.

Karam fait partie des quelques milliers de réfugiés qui résident aujourd’hui en France. Papa de 2 petites filles, ce jeune syrien s’est vu dans l’obligation de fuir son pays où il devient de plus en plus difficile de survivre. Arrivé en France en janvier 2016 juste après avoir reçu son diplôme en médecine, il recherche aujourd’hui ici « n’importe quel travail » afin de subvenir aux besoins de sa famille en attendant que son diplôme lui soit envoyé de Syrie.

Découvrez son témoignage bouleversant qui vient casser tous les préjugés qui poussent à croire que les réfugiés ont souvent un niveau d’études très faible voire même inexistant.

Il témoigne :

« Le 5 janvier 2016, j’ai dû quitter la Syrie pour la France alors que je venais de réussir mes examens de médecine. Un an plus tard, j’attends toujours de recevoir mon diplôme, dans l’espoir d’être docteur ici un jour. J’étais en deuxième année de médecine quand la guerre a commencé. J’ai rapidement décidé d’aider le Croissant-Rouge en accompagnant des docteurs pour des soins de premiers secours. Puis j’ai dû quitter ma ville, Deir ez-Zor, quand elle a été assiégée par Daech. Nous pensions que, comme à chaque combat, ça irait mieux dans un mois, et que nous allions revenir vite. Mais la situation a duré, et s’est empirée. Quand j’étais en quatrième année d’études, l’armée a repris trois quartiers de la ville où j’étais avec ma mère. J’ai dû emménager chez ma tante, qui avait une maison là-bas, du côté contrôlé par le gouvernement. Rester du côté rebelle était mal vu : des professeurs, des banquiers ont dû quitter leur logement, sinon le gouvernement allait les priver de leur salaire.

Les rebelles ont un jour attaqué ces trois quartiers, avant que le régime ne réponde à son tour. Régulièrement, les bombes blessaient des civiles. Nous aidions dès que possible les blessés, en plus des personnes souffrant de maladies chroniques, d’asthme, d’hypertension, d’allergies, auxquelles nous distribuions des médicaments avec le Croissant-Rouge. Durant deux ans, j’étais bénévole au Croissant-Rouge en plus de mes études de médecine.

En cinquième année, je me suis rendu à l’hôpital national pour demander à faire un stage. Il n’y avait plus beaucoup de docteurs, alors je suis bien tombé. Ils ont accepté que je suive le service de gynécologie pendant un mois, puis de cardiologue. Cela m’a beaucoup formé, mais j’y ai aussi vu des scènes traumatisantes. En août 2015, j’ai dit à ma femme et à ma fille d’aller à Damas car la situation en ville devenait très dure : il n’y avait pas de nourriture, pas d’eau, pas d’électricité.

J’ai passé l’examen un mois plus tard, et je l’ai loupé. En novembre, j’ai dû prendre un avion militaire pour le repasser, car la ville était encerclée, et je l’ai finalement réussi. Mais aujourd’hui, j’attends toujours de recevoir mon diplôme. Les employés des administrations ne sont plus si nombreux en Syrie. Mon certificat doit par ailleurs être transmis à Damas, ce qui est très compliqué : c’est désormais impossible par avion, car l’aéroport a été attaqué. J’attends donc que mon cousin, qui habite Damas, puisse récupérer mon diplôme pour me l’envoyer. Peu après avoir passé mon examen, j’ai été contraint de quitter le pays, où je risquais de me faire tuer chaque jour. Direction la Turquie, puis la Grèce, avant que la France n’accepte de m’accueillir en tant que réfugié le 20 avril 2016.

À mon arrivée en France, j’ai d’abord travaillé dans une usine de tissus, à Gérardmer. Mais j’ai dû arrêter car les cours de français avec l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Offi) me prenaient beaucoup de temps. Il n’y a pas longtemps, j’ai déménagé à Épinal avec ma femme et mes deux filles – la deuxième est née en France. Je me suis inscrit dans une boîte d’intérim dans l’espoir de trouver du travail. N’importe lequel.

Je suis également bénévole à la Croix Rouge un jour par semaine. Je ne supporte pas de rester sans rien faire. Aujourd’hui, j’espère recevoir rapidement mon diplôme afin de trouver un poste d’interne et pouvoir enfin exercer en France ce métier pour lequel j’ai été formé dans mon pays. »

Témoignage recueilli et traduit par Rozenn Le Carboulec.


katibin.fr
***


Indonésie : le gouverneur chrétien reconnaît sa défaite aux élections.

Candidat à sa propre succession au poste de gouverneur de Jakarta, Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a reconnu sa défaite aux élections, mercredi 19 avril, face à l’ancien ministre indonésien de l’Éducation, Anies Baswedan.

Les résultats du scrutin seront officiels début mai mais selon les premières estimations, Ahok a recueilli 42 % des suffrages contre 58 % pour son rival de confession musulmane. Près de 7,2 millions d’électeurs ont été appelés à aller voter et plus de 60 000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés pour faire face à d’éventuels débordements selon l’AFP.

La surprise est de taille. Lors du premier tour, le 15 février Ahok était en tête avec 43 % des voix, suivi de près par son rival qui obtenait 40 % des suffrages. « Je comprends que vous soyez tristes et déçus », a déclaré le gouverneur en s’adressant à ceux qui l’ont soutenu. « Nous avons six mois avant l’inauguration du nouveau gouverneur et nous allons finir notre travail. »

Jugé pour blasphème Ahok a dû faire face à une vague de protestation après avoir déclaré que l’élection d’un gouverneur chrétien n’était pas contraire à l’islam. Selon Jakarta Post, la campagne électorale dans la capitale avait été « la plus sale, la plus polarisante et la plus clivante » que l’Indonésie ait jamais connue.

saphirnews.com
***


Londres : soupçonné de terrorisme, un bébé convoqué par l’ambassade américaine.

Incroyable mais vrai. Un bébé de trois mois, soupçonné de terrorisme, a été placé lundi 17 avril en salle d’interrogatoire à l’ambassade des Etats-Unis dans la capitale britannique.

Tout est parti d’une erreur de son grand-père lorsqu’il a fallu remplir une demande de visa pour les Etats-Unis. La famille comptait en effet se rendre à Orlando, en Floride, pour ses premières vacances à l’étranger. Paul Kenyon, 62 ans, a coché, dans le document au nom de son petit-fils, la case « oui » par erreur à la question « Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage ou de génocide ? ».

Il s’est rendu compte de l’erreur lorsqu’il a essuyé un refus. Pire : le bébé a été conduit depuis son domicile du sud de Manchester, jusqu’à la salle d’interrogatoire de l’ambassade américaine à Londres. Un voyage aller-retour de près de 10 heures, soit presque autant qu’un Londres-Orlando, indique The Guardian.

« Je n’arrive pas à croire qu’ils n’ont pas compris que c’était une erreur sincère et qu’un bébé de 3 mois est incapable de faire du mal à quiconque », a indiqué Paul Kenyon dont la famille a dû débourser de nouveaux billets – plus de 3 500 € – pour partir vers Orlando. « Si vous êtes un terroriste, je pense que vous ne cochez pas cette case, de toute façon ! »

saphirnews.com
***


italie : Une voyageuse, obligée de se dévoiler dans l’aéroport international de Rome, dénonce une discrimination religieuse.

Elle savait pertinemment que cela n’arrivait pas qu’aux autres, mais elle était loin d’imaginer, cependant, que son voile lui vaudrait à ce point la farouche hostilité du personnel de sécurité de l’aéroport international de Rome Ciampino, au cours d’un dimanche dont elle gardera un souvenir cuisant.

Aghnia Adzkia, une jeune femme indonésienne qui s’apprêtait à s’envoler pour Londres, ne s’attendait pas à un comité d’accueil aussi acrimonieux à son égard, exigeant sans ménagement qu’elle retire son voile pour vérifier qu’elle n’était pas une terroriste en puissance. Telle était la condition sine qua non pour qu’elle soit autorisée à prendre place à bord de l’avion.

Son seul tort ? Avoir fait sonner le détecteur de métaux à son passage. Un incident qui a eu le don de mettre les nerfs à vif des agents de sécurité italiens, transformés dès lors en véritables cerbères, notamment une femme (photo ci-dessus), laquelle, toutes griffes dehors comme peuvent l’être les pasionarias du féminisme occidental, s’est littéralement déchaînée contre elle.

Refusant d’obtempérer malgré l’angoisse qui la gagnait, Aghnia Adzkia, stupéfaite d’avoir déclenché la sonnerie du détecteur de métaux, s’est efforcée de rester stoïque face une adversité en plein excès de zèle. Elle aussi a eu une exigence, mais des plus légitimes : qu’on lui présente le texte de loi l’obligeant à se dévoiler pour voyager, en bafouant au passage une de ses libertés individuelles essentielles et inaliénables.

« Je n’étais pas prête à leur faire confiance. Ma seule demande était qu’ils m’apportent la preuve juridique les autorisant à me dévoiler sous la contrainte, alors que je n’avais commis aucune faute, aucun délit. C’est une question de dignité humaine et de respect de mes droits fondamentaux », a relaté la jeune femme, encore très affectée par son escale italienne éprouvante, en faisant observer que dans d’autres aéroports, les agents de sécurité se contentent de palper le bas des voiles.

Mais le pire était à venir, lorsque la femme, agent de sécurité de l’aéroport, a foncé droit sur elle, le regard noir, pour lui montrer un document écrit en italien. S’opposant obstinément à ce que l’amie d’Aghnia Adzkia, une italophone distinguée, traduise le texte en anglais, la furie en uniforme a exercé une terrible pression sur elle pour qu’elle enlève son hijab, se perdant en invectives devant sa capacité à lui faire face sans faiblir.

« Vous pouvez cacher des explosifs dans votre foulard. Vous n’êtes pas sûre à nos yeux ! », s’est-elle mise à hurler dans l’aéroport (voir vidéo ci-dessous), espérant tétaniser la malheureuse Aghnia Adzkia et accroître sa mortification publique.

Préférant battre en retraite devant cet acharnement à son encontre, la jeune femme a finalement pris un autre vol dans l’autre aéroport de Rome, Leonardo da Vinci-Fiumicino. Là encore, elle n’a pas échappé au dévoilement obligatoire afin de s’assurer, aussi incroyable que cela puisse paraître, qu’aucune bombe n’était dissimulée dans les plis de son hijab…

Aghnia Adzkia, à bout de forces, s’est exécutée cette fois-ci, mais au moment de retirer son voile à l’abri des regards, elle a aperçu deux nonnes en train de contourner le poste de contrôle sans, manifestement, que l’on ait exigé d’elles ce qui lui avait été imposé si violemment. Ce qui l’a confortée dans son intime conviction : elle a bel et bien subi une discrimination religieuse flagrante.

Un extrait de la scène de sa confrontation brutale avec la furie en uniforme de l’aéroport de Rome, filmée par son amie italophone qui l’avait accompagnée.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Une photo montrant un couple de juifs hassidiques à côté d’une mère musulmane rencontre un succès viral Outre-Atlantique.

Riche de son extraordinaire diversité, la mégapole new-yorkaise, bigarrée et métissée, fait la démonstration, jusque dans ses sous-sols, que le multiculturalisme n’est pas forcément voué à l’échec, n’en déplaise aux Cassandre, d’ici et d’ailleurs, qui n’y décèlent que de sombres présages…

Les oiseaux de mauvais augure, qui ne voient rien de bon dans les melting-pots culturels et cultuels, devraient jeter un œil sur la photo à la forte charge symbolique prise dans le métro de New York, entre le Queens et Brooklyn, durant le dimanche de Pâques.

C’est à un Américain, répondant au nom de Jackie Summers, que l’on doit d’avoir immortalisé une scène saisissante, montrant un couple de juifs hassidiques assis à côté d’une femme musulmane en train d’allaiter son bébé.

Postée sur Facebook, la prise de vue, accompagnée d’une légende porteuse d’espoir, a rencontré un succès viral fulgurant dans l’Amérique de Trump, enregistrant plus de 53 000 likes et 41 000 partages en l’espace d’une journée.

Il faut dire que la belle histoire de cette photo fait mentir les artisans des peurs et leurs prédictions catastrophistes : le couple de juifs hassidiques a pu s’asseoir grâce à un passager taoïste qui a volontiers cédé sa place, avant que le mari et son épouse ne se poussent à leur tour pour faire de la place à une mère musulmane, tenant son bébé dans les bras.

Ce qui fera dire à Jackie Summers avec enthousiasme : « Voilà, ça c’est mon Amérique : laisser les gens être eux-mêmes ! », dans le respect et la compréhension mutuels.

oumma.com
***


Des jeunes musulmans de Jordanie ont protégé les églises au cours du dimanche de Pâques.

Dans le sombre sillage d’un dimanche des Rameaux mortifère en Egypte, un groupe de jeunes jordaniens, très investis dans le dialogue interreligieux, ont souhaité témoigner leur solidarité à la communauté chrétienne du royaume, à l’occasion de la célébration d’une messe de Pâques sur laquelle planait l’ombre de la tragédie.

Sous l’impulsion de Kazem Kharabsheh, ce bâtisseur de passerelles dans l’âme, un formidable élan de sympathie, de générosité et d’entraide envers leurs frères en Dieu chrétiens a fédéré plus d’une centaine de jeunes musulmans, filles et garçons, après avoir été particulièrement sensibles à l’appel à l’unité et à la paix lancé sur Facebook.

Ils ne se sont pas fait prier pour faire rempart de leur corps au terrorisme aveugle lors d’un office religieux empreint d’émotion, unis dans la même volonté impérieuse de protéger les églises disséminées sur le territoire national.

« Le post a été largement partagé sur les médias sociaux et un grand mouvement de solidarité a gagné la plupart des gouvernorats», s’est réjoui Kazem Kharabsheh, heureux d’avoir fait des émules à travers le pays.

Les mains chargées de délicieuses confiseries traditionnelles et distribuant du café plein d’arômes, les jeunes protecteurs musulmans des paroisses de Jordanie avaient à cœur d’accomplir leur noble mission en mettant du soleil dans les cœurs.

« Le terrorisme n’a rien à voir avec la religion. Les terroristes commettent des crimes au nom de l’Islam, mais leurs actes n’ont rien à voir avec la religion », a martelé Kazem Kharabsheh, en insistant sur les raisons qui l’ont poussé, lui et les membres de son association, à initier cette opération extraordinairement rassembleuse : « Nous avons fait cela, parce que le monde a besoin de savoir que les gens qui commettent de tels crimes odieux n’ont rien à voir avec l’Islam, ou toute autre religion. En Jordanie, nous avons toujours été unis et nous respecterons toujours toutes les traditions religieuses ».

Loués et remerciés chaleureusement par l’ensemble de la communauté chrétienne, extrêmement touchée par cette belle chaîne humaine qui s’est formée spontanément autour de ses lieux de culte, les jeunes musulmans du royaume hachémite se sont fait un devoir de veiller sur les églises, plus résolus que jamais à faire barrage au terrorisme, semeur de malheurs et de terreur.

oumma.com
***


Marine Le Pen estime que la colonisation a «beaucoup apporté à l’Algérie».

Après ses propos polémiques sur la rafle du Vél’ d’Hiv, la candidate FN à la présidentielle a estimé le 19 avril sur BFMTV que la colonisation avait beaucoup apporté à l’Algérie. Ce que «même les Algériens de bonne foi admettent», a-t-elle ajouté.

«Moi je pense – et chacun d’ailleurs qui est de bonne foi admet – que la colonisation a beaucoup apporté […] à l’Algérie : des hôpitaux, des routes, des écoles… Même des Algériens qui sont de bonne foi l’admettent», a déclaré Marine Le Pen sur BFMTV le 19 avril.

Evoquant le sujet de la guerre d’Algérie, la candidate Front national (FN) à la présidentielle est revenue sur le sort subi par les harkis, ces Algériens qui ont choisi de combattre pour la France au moment de la guerre d’indépendance.

Après ses propos polémiques sur la rafle du Vél’ d’Hiv, la candidate FN à la présidentielle a estimé le 19 avril sur BFMTV que la colonisation avait beaucoup apporté à l’Algérie. Ce que «même les Algériens de bonne foi admettent», a-t-elle ajouté.

«Moi je pense – et chacun d’ailleurs qui est de bonne foi admet – que la colonisation a beaucoup apporté […] à l’Algérie : des hôpitaux, des routes, des écoles… Même des Algériens qui sont de bonne foi l’admettent», a déclaré Marine Le Pen sur BFMTV le 19 avril.

Evoquant le sujet de la guerre d’Algérie, la candidate Front national (FN) à la présidentielle est revenue sur le sort subi par les harkis, ces Algériens qui ont choisi de combattre pour la France au moment de la guerre d’indépendance.

Une nouvelle polémique risque donc d’éclater autour de la candidate frontiste, qui avait été fortement critiquée récemment pour avoir dit que la France n’était «pas responsable» de la rafle du Vel’ d’Hiv en 1942. En répondant à une question à ce propos sur BFMTV, elle a dit qu’elle ne voulait «pas rouvrir des plaies». «A chaque fois que j’évoque un sujet, ça crée…», a-t-elle poursuivi, sans finir sa phrase.

Marine Le Pen a aussi été interrogée à propos du soutien que son père Jean-Marie Le Pen, le co-fondateur du FN qu’elle avait fait exclure du parti en août 2015, a apporté à sa candidature dans un tweet.

«Il est patriote. Ça ne m’étonne pas de lui. C’est un patriote, il s’est battu toute sa vie pour la France et les Français […] Il a défendu l’Algérie française, comme beaucoup de gens qui ont créé le FN», a-t-elle conclu.

Les propos de Marine Le Pen sur la colonisation contrastent fortement avec ceux qu’a tenus Emmanuel Macron, son grand rival dans les sondages. En février dernier, le candidat d’En Marche ! avait provoqué un tollé, notamment à droite, après avoir déclaré sur une chaîne de télévision algérienne que la colonisation était «un crime contre l’humanité».

De nombreuses associations de pieds-noirs s’étaient aussitôt insurgées contre les propos du candidat qui avait été chahuté à Toulon et à Carpentras où il se rendait à des meetings.

«Les propos d’Emmanuel Macron ont bouleversé, écœuré, blessé d’innombrables Français d’Algérie et de Harkis. J’ai reçu des milliers de mails. Il y a une véritable colère», avait expliqué Thierry Rolando, président du Cercle algérianiste national, qui revendique 10 000 adhérents et qui a porté plainte contre le candidat.

«Y a-t-il quelque chose de plus grave, quand on veut être président de la République, que d’aller à l’étranger pour accuser le pays qu’on veut diriger de crime contre l’humanité ?», avait de son côté argumenté Marine Le Pen pour qui les allégations d’Emmanuel Macron constituaient «un crime contre la France».

Devant une telle polémique, Emmanuel Macron avait dû justifier ses propos dans une vidéo de cinq minutes. Il y expliquait notamment que la France et l’Algérie pouvaient et devaient «construire une nouvelle relation qui n’enlève rien à la mémoire de chacun».

Pourtant, quelques mois plus tôt, dans un entretien à l’hebdomadaire Le Point intitulé «Ce que je suis», Emmanuel Macron avait été plus modéré dans ses propos, estimant qu’il y avait eu à la fois «des éléments de civilisation et des éléments de barbarie» dans la colonisation de l’Algérie.

Africa24.info
***

France : Une « tâche sur le front » est une marque de radicalisation…

Après la fermeture de la mosquée de Torcy par les autorités, son imam également professeur de mathématiques a été suspendu par l’Éducation Nationale lui reprochant de s’être radicalisé. En voici un indicateur.

Dans les « Grandes Gueules » de RMC (à partir de la minute 33) du vendredi 14 avril, la chroniqueuse Elina Dumont (ancienne SDF) affirmait que les personnes comme l’imam de Torcy, Abdelali Bouhnik qui portent « une tâche marron » sur le front, « Ces personnes sont très radicalisées, elle sont tellement radicalisées qu’elles ont besoin de se taper la tête contre le sol, pour dire voilà moi je suis (musulman) ! », prétend-t-elle.

Les islamophobes sont tellement nuls qu’ils ont besoin de raconter des âneries pour exister. Elle en pense quoi Elina, du rappeur marseillais Soprano, qui fait vibrer les zéniths et qui a une tâche marron sur le front ?

Ces propos tenus dans une émission largement suivie viennent jeter la suspicion sur une communauté déjà ciblée de toute part et provoquer la peur d’une partie de la population qui ignore tout de l’Islam en dehors de la propagande médiatique sur cette religion.

desdomesetdesminarets.fr
***


L’étourdissement empêche-t-il un animal de souffrir? L’avis interpellant d’un neurologue.

Un neurologue conteste que l’abattage par étourdissement soit moins cruel.

Les vacances permettent de réfléchir à tête reposée sur des sujets brûlants. Alors que le Parlement wallon reprend le dossier de l’abattage le mardi 18 avril , une nouvelle pièce scientifique pourrait inciter les élus à la réflexion. Rejetant la prétendue barbarie de l’abattage rituel, le Consistoire israélite a encore sollicité des experts au-dessus de la mêlée. « La Libre » a ainsi pu prendre connaissance d’un avis du Pr Jean-Michel Guérit, neurologue à l’Institut Edtih Cavell.

Selon lui, « une interruption du flux sanguin au sein des artères carotides interrompt l’activité des circuits cérébraux indispensables à la perception de la douleur endéans les 30 secondes au maximum ». Par contre, « aucun élément ne permet d’affirmer qu’un étourdissement interrompt l’activité de la matrice de la douleur; au contraire, des arguments suggèrent qu’un étourdissement peut rester associé à une perception douloureuse et même associé à une amnésie, il n’empêche pas la constitution de traces pénibles responsables d’un syndrome de stress post-traumatique ».

En clair ? « Les bénéfices escomptés d’un étourdissement préalable à l’abattage rituel en termes de souffrance sont virtuellement nuls ». Pire : il accroît la souffrance .


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Nord d’Hébron: l’occupation s’empare d’un équipement de forage de 2 millions de shekels
.
L’occupation blesse un palestinien suite à une attaque à la voiture bélier au sud de Bethléem
.
Le personnel des antiquités israéliennes et les colons prennent d’assaut Al-Aqsa
.
L’ONU appelle Israel à faciliter l’introduction des matériaux d’entretien de l’électricité de Gaza
.
Les prisonnières menacent de rejoindre la grève de la liberté et dignité
.
Activités de solidarité avec les prisonniers à Jénine
.
L’occupation transfère le député Attoun en détention administrative
.
L’occupation attaque des villages à l’est de Tubas
.
Arrestations et affrontements en Cisjordanie et à Jérusalem
.
3e jour de la grève « Liberté et Dignité »
.
L’occupation approuve un plan de construction colonial en Cisjordanie et Jérusalem
.
Jérusalem: L’occupation démolit une ferme à Issawia
.
Un ministre israélien appelle à exécuter les détenus palestiniens
.
Les prisonniers malades se joignent à la grève de la liberté et de la dignité
.
Hayya: le Hamas ne dissoudra pas le comité administratif de Gaza
.
Transfert des prisonniers grévistes d’Ofer à la section 11
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information