MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 10 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 10 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Qatar: le Port Hamad remplace Doha Port.

Doha a désormais un nouveau port de commerce: Port Hamad. Situé à Umm Al-Houl, à 35 km au sud de la ville, ce port a représenté un investissement de 7,5 Md$ et remplace le Port Doha, qui sera reconverti en port de plaisance pour yachts et bateaux de croisière.

Plusieurs pistes sont déjà évoquées, notamment de navires de croisières reliant Doha à Bahrein ou aux Emirats. 30 navires de croisières ont déjà prévus de faire escale au port de Doha d’ici Avril 2017, ce qui multiplie le trafic par 3.

Si Port Hamad est officiellement 100% opérationnel, il a déjà reçu en juillet dernier ses premières cargaisons, des grues de chargement suivies de bétail et d’automobiles.

Loin d’être une fantaisie pour qatariens fortunés, il jouera un rôle stratégique dans le développement de l’émirat et de Doha. Il facilitera en effet l’importation de bétail et de marchandises, notamment les matériaux en vrac utilisés par le BTP et requis pour fournir les chantiers des différents grands projets de construction de la région.

Il permettra d’autre part de détourner une grande partie des poids lourds du centre-ville et de la corniche de Doha dans une logique d’amélioration du cadre de vie urbain.

Enfin, Port Hamad devra jouer un rôle majeur dans le transport maritime aux Emirats Arabes Unis, il verra ainsi sa surface et ses capacités augmenter jusqu’en 2020 pour atteindre respectivement 20 km², 6 M de conteneurs, 1,7 Mt de biens de consommation, 1 Mt de grains et 500.000 véhicules par an une fois les travaux achevés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Maroc : Abdelilah Benkirane accuse la Russie d’avoir détruit la Syrie.

Le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane a failli créer un incident diplomatique entre le Maroc et la Russie. En effet, il a indiqué que Moscou était responsable de la destruction en Syrie, ce qui n’a pas plu du côté du Kremlin.

« Pourquoi la Russie détruit-elle la Syrie de cette manière ?

Abdelilah Benkirane a pointé du doigt la Russie en demandant « Pourquoi la Russie intervient-elle de cette manière ? Pourquoi la Russie détruit-elle la Syrie de cette manière ? » . Le Chef du gouvernement marocain a déclaré que la Russie devait agir pour régler le problème et non l’aggraver. Au Maroc, l’ambassadeur de Russie à Rabat a indiqué les inquiétudes du Kremlin suite à cette déclaration médiatique. Pour sa part le Maroc, à travers son ministère des Affaires étrangères, a précisé qu’il était attaché aux relations fortes entre les deux pays. Il a également ajouté respecter « le rôle et l’action de la Fédération de Russie sur ce dossier comme sur d’autres questions internationales » .

Abdelilah Benkirane est connu pour s’exprimer sur certains sujets sans langue de bois, au risque de susciter les critiques. De plus le gouvernement n’étant toujours pas formé six semaines après les élections législatives, le Premier ministre n’est pas dans une position des plus confortables !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Condamnation d’un élu pour avoir tenté de brûler une mosquée.

Trois personnes ont été condamnées le mois dernier pour avoir tenté de brûler la mosquée de la Tour-du-Pin en août 2016 dans le département de l’Isère. Parmi elles, Christophe Chagnon, élu municipal de la ville d’Echirolles (38130) et encarté au Front National. Malgré une peine de 18 mois de prison dont 6 mois ferme, sa condamnation n’a suscité aucune réaction, de la part d’aucun parti politique.

Le CCIF déplore d’autant plus ce silence que l’individu n’accomplira pas cette peine de prison. Ce dernier bénéficie en effet d’un aménagement de peine accordé automatiquement pour les peines de prison inférieurs à deux ans, en plus d’une absence de mandat de dépôt.

Le CCIF tient à souligner le manque de sévérité d’une peine prononcée à la suite d’un acte criminel qui aurait pu entraîner des pertes humaines et matérielles considérables.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un homme arrêté par la police pour avoir menacé des musulmanes avec un nœud coulant.

Plusieurs médias ont annoncé l’arrestation d’un homme d’une soixantaine d’années. Dans un communiqué, la police de la ville d’Edmonton, capitale de la province canadienne de l’Alberta, explique que l’individu a approché, en novembre dernier, deux musulmanes portant le hijab à la station de l’université d’Alberta. Puis il a sorti une corde de sa poche, il a noué un nœud coulant et a affirmé «c’est pour vous».

Selon le site d’actu tvanouvelles, l’homme s’est ensuite mis à chanter le Ô Canada. L’une des deux musulmanes a filmé la scène avec sont téléphone portable.

Les enquêteurs ont publié un extrait de la vidéo et ont remercié les personnes qui ont contribué à l’identification du suspect.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Reportage France 2 sur les bars et la mixité | Quand Chirac répond en évoquant la « femme corrézienne ».

Le reportage de France 2 hier a relancé un nouveau débat sur les banlieues et autres « territoires perdus de la République » qui seraient aux mains des « islamistes ». Le dernier combat des associations en quête de subventions qui peut se résumer au droit des femmes musulmanes.

Pour ce faire, ces militantes ultra-médiatisées ont décidé de stigmatiser et de piéger des habitants de la ville de Sevran. Islam&Info a déjà évoqué le sujet dans un autre article et vous invite à le découvrir.

France 2 a fait la prouesse de découvrir dans des bars « des islamistes » qui seraient opposées aux « valeurs françaises », à la « tradition française » et évidemment à « l’identité française ». Ils refuseraient la présence des femmes dans l’espace public et cela même dans les PMU…

Face à cette énième polémique créée de toute pièce, les internautes ont récupéré une citation de Jacques Chirac. L’ex-président donnait à l’époque son opinion sur les femmes et notamment sur celles originaires de Corrèze.

« Pour moi la femme idéale, c’est la femme corrézienne, celle de l’ancien temps, dure à la peine, qui sert les hommes à table, ne s’assied jamais avec eux et ne parle pas ». Figaro Magazine,1978.

Une phrase qu’on qualifierait aujourd’hui de misogyne mais qui n’a pas empêché Jacques Chirac d’être élu président de la République à deux reprises. On attend toujours la remise en cause de la nationalité de Chirac par David Pujadas…

Clic pour voir la Source de l’article

***

Abdelaziz Chaambi : « Notre identité profonde, notre spiritualité, notre religion est aujourd’hui attaquée ouvertement ».

Les organisations qui luttent contre l’islamophobie se sont réunies, samedi, à Lyon (Centre) pour débattre des moyens de lutte contre la stigmatisation des musulmans dans les médias et au sein de la classe politique, notamment, à l’approche de l’élection présidentielle de 2017.

Co-organisées par l’ORIW (Organisation of Racism and Islamophobia Watch) et la PSM (Participation et Spiritualité musulmane , les « Assises contre l’islamophobie » ont réuni près de 200 activistes, dont le Conseil pour la Justice, la Paix et l’Egalité (COJEP), le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), l’AFD International, la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI) et es Etudiants Musulmans de France (EMF), dans un souci de mobilisation de la Société civile contre des discours médiatico-politiques anti-musulmans.

Organisées en deux parties, les Assises ont commencé par l’exposition des contenus médiatiques et des caricatures à caractère anti-musulman, suivie d’un débat sur les moyens de lutte efficaces contre l’islamophobie en France.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Nicolas Dupont-Aignan aux imams : la « charte » ou le « charter ».

Nicolas Dupont-Aignan se radicalise à quelques mois des élections présidentielles de 2017. Le député de l’Essonne n’a pas hésité à déclarer que si les imams refusaient de signer sa charte en 6 points exclusivement réservée au culte musulman, ils devaient être expulsés.

« Si vous acceptez ces six points et que vous les respectez, on ouvre la mosquée et on la surveille! Si vous les refusez, eh bien c’est charter ! » a lancé le candidat à la présidentielle devant des militants en liesse.

Selon l’élu qui se présente comme le défenseur de la civilisation judéo-chrétienne, « si on n’est pas content en France, on s’en va ». Des propos qu’il a réitéré devant une salle comble tout en stigmatisant directement les musulmans et plus particulièrement les imams. Ces derniers devraient selon Dupont Aignan, signer une charte en six points dont il en a précisé cinq :

« interdiction des financements de l’étranger, pas d’obligation du voile, possibilité de renoncer à la religion, égalité hommes-femmes, étourdissement des animaux avant l’abattage, etc. »

Avant de conclure :

« Si vous acceptez ces six points et que vous les respectez, on ouvre la mosquée et on la surveille! Si vous les refusez, eh bien c’est charter ! »

Des propos scandaleux qui rappellent qu’en France, en 2016, il est tout à fait normal de s’en prendre à des religieux musulmans tout en se prétendant défenseur de la civilisation judéo-chrétienne. Ces « charters » que souhaite mettre en place Dupon-Aignan qui nous rappellent les « trains » à une certaine époque…

Clic pour voir la Source de l’article

***

Syrie : Alep en passe de succomber.

Alep se meure sous les bombes de Bachar et de sa coalition chiito-russe.

Des centaines de milliers de civils se meurent sous les barils de TNT et les obus de l’armée alaouite. Depuis des années Alep la sunnite résistait à l’assaut de la junte syrienne mais désormais le sort de ce nouveau Srebrenica semble scellé.

En effet, jamais Alep ne fut conduit d’une seule main pour protéger les sunnites mais fut plutôt l’objet de conflits permanents entre factions. Les unes soutenues par l’occident qui les a lâchées et des autres qui ont fait confiance à la Turquie pour se voir aujourd’hui sacrifiées.

En effet, la Turquie qui soutenait le principal bloc d’opposition en dehors d’Al Qaïda à Alep a revu ses plan en transférant ses troupes alliées à sa frontière afin de créer une zone tampon moins fragile face aux coups de boutoir du régime et des jihadistes.

Alep sera donc abandonnée au profit d’un accord turco-russe sur un partage de la Syrie en zones d’influence.

En attendant, c’est bien un nettoyage ethno-confessionnel anti-sunnite qui continue en Syrie et en Irak avec le soutient des régimes chiito-alaouite en place, de l’Iran, de la Russie, de la Turquie, des pays arabes et des occidentaux.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Grenoble : Tentative d’incendie d’une mosquée, condamnation d’un conseiller municipal ex-FN.

Les faits se sont déroulés en août dernier, mais les arrestations et le jugement viennent de tomber.

En effet, dans la nuit du 14 au 15 août dernier, un conseiller municipal FN d’Echirolles a tenté avec des amis de mettre le feu à l’une des mosquées de Grenoble. Rapidement maîtrisé, le feu a causé fort heureusement peu de dégâts.

Cinq personnes ont été arrêtés pour cet acte islamophobe suite à une longue enquête. Trois d’entre elles ont été condamnées, dont un conseiller municipal, Christophe Chagnon ancien membre du Front national.

Ce dernier a écopé de dix-huit mois de prison, dont six avec sursis. Malgré la peine d’un an ferme, la peine ferme ne sera pas appliquée car il a bénéficié d’un aménagement de peine.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amérique : New-York : Une étudiante voilée se fait agresser car musulmane.

Une énième agression dans les rues de New-York vient d’avoir lieu et c’est une jeune étudiante qui en a fait les frais. En effet, Yasmin Seweid n’est pas prête d’oublier son trajet dans le métro de la grande ville.

Dès qu’elle rentre dans la rame de métro, trois hommes surgissant de nul part se mettent à l’insulter aux cris de « Donald Trump, Donald Trump. Tu n’as rien à faire dans ce pays. Va-t’en, sale terroriste et enlève ce sale foulard ! ».

Comme si les insultes ne suffisent pas à calmer la hargne de ces 3 islamophobes, ces derniers la poursuivent pendant qu’elle tente de se sauver et lui arrache son sac. Pour finir, ils tirent de toutes leur force sur son hijab.

Alors que de nombreux passagers sont présents, personne ne lui vient en aide. Elle parvient tout de même à s’extirper et à trouver refuge auprès du poste de police le plus proche.

« Cela m’a brisé le cœur et traumatisée de voir que pas un des nombreux passagers présents n’est intervenu, a-t-elle écrit, très choquée, dans un long message sur son compte facebook. Tous me regardaient me faire agresser sans bouger. Je me sentais démunie et sans défense. L’Amérique de Trump existe. J’en ai directement fait les frais hier soir. »

La jeune étudiante ne ressort pas indemne psychologiquement de cette agression. Très choquée, elle reste abattue et n’arrive pas à reprendre le dessus.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Etats-Unis : musulmans et juifs se liguent contre la politique du pire de Trump.

Si l’accession au pouvoir du populiste Donald Trump a un seul mérite, c’est bien celui de faire l’unanimité contre lui parmi les Américains musulmans et juifs et de les fédérer, comme jamais auparavant, autour de rencontres interconfessionnelles qui réussissent le petit miracle de faire taire toutes les divergences, voire griefs, notamment au sujet d’Israël.

L’effet Trump ne libère pas que les pires pulsions de l’autre côté de l’Atlantique, il revêt aussi des aspects plus positifs, à l’image de la création d’un nouveau conseil consultatif judéo-musulman qui scelle une union sacrée contre la spirale infernale de la violence raciste. Quelle belle ironie du sort !

“Poussés à l’action par la vague d’incidents et d’agressions racistes qui a suivi l’élection de Donald Trump, les juifs et les musulmans américains sont en train de former une nouvelle alliance”, pouvait-on lire dans les colonnes de The New York Times.

“Ils mettent de côté leurs divisions à propos d’Israël, pour joindre leurs forces et résister à ce qui pourrait advenir”, explique le journal, en indiquant que de nouveaux groupes émergent et que les coalitions interconfessionnelles existantes “notent un regain d’intérêt et de participation”, dans le sillage délétère et inquiétant du 45e président des Etats-Unis.

Elles étaient plus de 500 à manifester sous la même banderole protestataire, dimanche 4 décembre, sur le campus de l’université Drew, à Madison, dans le New Jersey, des centaines de femmes musulmanes et juives ont fait cause commune contre la politique du pire et ses sinistres présages, représentant « l’un des plus gros rassemblements du genre jamais organisés aux Etats-Unis, selon ses organisateurs ».

Parmi les participants, l’imam Abdullah Antepli, responsable des affaires musulmanes à l’université Duke, y décèle la nature salutaire d’un « effet Trump » éminemment nuisible, en d’autres termes un mal pour un bien… “Je vois la communauté musulmane de plus en plus favorable à l’ouverture et à la mise de côté des anciens griefs”, a-t-il confié au New York Times.

Né dans le bruit et la fureur de la campagne menée tambour battant par le magnat new-yorkais de l’immobilier, le conseil consultatif judéo-musulman se veut largement rassembleur, par-delà les clivages politiques et les dissensions irréconciliables, mêlant en son sein des musulmans, des juifs, des démocrates et des républicains.

Ses objectifs prioritaires et ses axes d’action sont clairement établis, l’un d’eux s’imposant d’ores et déjà au-dessus de tous les autres : faire barrage au projet de registre spécifique recensant les immigrés issus de pays musulmans, et soutenir ces réfugiés que le sombre agitateur Trump a appelé, entre deux outrances et propos scabreux, à bouter hors du sol de la bannière étoilée.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Afrique du Sud : deux Blancs ayant tenté d’enfermer un Noir dans un cercueil resteront en prison.

La justice sud-africaine a refusé jeudi la libération conditionnelle de deux fermiers blancs, poursuivis pour avoir tenté d’enfermer vivant un jeune Noir dans un cercueil et avoir menacé de le brûler.

“Ce ne serait pas dans l’intérêt de la justice que les accusés soient libérés sous caution”, a annoncé le juge Jongilizwe Dumehleli après la lecture d’un jugement de plus de deux heures.

Les deux hommes vêtus de chemisettes claires sont restés impassibles, tête basse, après cette décision pendant que le public réuni dans la salle d’audience, où se trouvait notamment la victime, a applaudi le jugement.

Willem Oosthuizen, 28 ans et Theo Martins Jackson, 29 ans ont ensuite été reconduits dans leurs cellules où ils passeront Noël, la date de la prochaine audience étant fixée au 25 janvier 2017.

Ces deux fermiers Blancs sont accusés d’avoir enlevé et agressé Victor Mlotshwa, un ouvrier noir de 27 ans, en août dans une ferme près de la ville de Middelburg, dans la province sud-africaine du Mpumalanga (nord-est).

Les deux hommes ont été arrêtés en novembre à la suite de la diffusion d’une vidéo, apparemment filmée avec un téléphone portable par l’un des deux accusés.

Sur ce clip de 20 secondes, on voit l’un des accusés tenter de fermer un cercueil dans lequel est allongée la victime qui se débat. Les deux fermiers sont aussi accusés d’avoir menacé de brûler l’ouvrier vivant et de jeter un serpent dans le cercueil.

Dans un document remis au tribunal de Middelburg par leur avocat, les deux accusés affirment ne pas être racistes et expliquent avoir voulu “donner une leçon” à Victor Mlotshwa, qui était entré sur une propriété privée.

Ils l’ont également soupçonné d’avoir volé des câbles de cuivre.

Dans son jugement, le magistrat a toutefois affirmé jeudi que les deux fermiers avaient traité leur victime de “kaffir”, une insulte raciste extrêmement péjorative.

Vingt-deux ans après la chute officielle du régime d’apartheid, les tensions raciales restent vives en Afrique du Sud, où les inégalités entre la majorité noire et la minorité blanche restent énormes.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Al Qassam: La bataille de la préparation est de longue haleine
.
Ouverture du passage de Rafah à partir de samedi prochain
.
29e anniversaire de la première Intifada palestinienne
.
L’occupation tue un jeune palestinien au sud de Naplouse
.
UE : légaliser les colonies sauvages est une violation du droit international
.
L’occupation ordonne aux palestiniens de quitter leurs maisons dans la vallée du Jourdain
.
Un homme d’affaires de Gaza est libéré après un mois de détention en Israël
.
770 habitations illégales sur des terres palestiniennes
.
Gaza: Fondation de la première école amie des enfants
.
Des colons israéliens prennent d’assaut al-Aqsa
.
Elargissement du champ de manoeuvres dans la Vallée du Jourdain
.
Plusieurs asphyxiés au carrefour de Juba’a à Jénine
.
24 palestiniens arrêtés en Cisjordanie
.
Deux résistants d’al-Qassam tués dans l’effondrement d’un tunnel à l’est de Gaza
.
La Knesset approuve la loi pour légaliser les colonies
.
Le Hamas appelle à une mobilisation populaire pour soutenir la grève de la faim de Shadi et Abou Fara
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com