MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 15 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 15 Joumada Al Awwal 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Le musée d’art moderne de New-York exporte des œuvres de pays Musulmans pour les soutenir.
L’information nous est rapporté par le Frenchmorning.com.
En protestation contre le décret Trump, Le MoMA (Musée d’art moderne de New-York) expose plusieurs oeuvres d’artistes issus des sept pays à majorité musulmane concernés par l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis.
Sept oeuvres d’artistes tels que le peintre soudanais Ibrahim el-Salahi, l’architecte d’origine irakienne Zaha Hadid et l’artiste vidéo iranienne Tala Madani ont été installées dans les galeries du cinquième étage du MoMA, en lieu et place d’oeuvres de Picasso, Matisse ou Picabia. A côté de chacune d’entre elles se trouve un texte précisant les intentions du musée: “Ce travail est réalisé par un artiste d’une nation dont les citoyens se voient refuser l’entrée aux Etats-Unis, selon un décret présidentiel publié le 27 janvier 2017. Cette oeuvre, parmi d’autres issues des collections du musée, est installée à travers les galeries du cinquième étage afin d’affirmer des idéaux d’accueil et de liberté chers au musée et aux Etats-Unis en général“.
Le MoMA ne compte pas s’arrêter là en exposant de nouvelles oeuvres dans les prochaines semaines. Le musée a également programmé ce mois-ci quatre projections de films de réalisateurs soumis à l’interdiction provisoire d’entrer aux Etats-Unis.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Non, Drake n’a pas demandé à des femmes de retirer leur voile en plein concert.
Drake aurait demandé à quatre fans musulmanes d’enlever leur voile en plein concert à Londres dimanche 5 février. La rumeur, qui a vite enflé sur les réseaux sociaux, a été des sujets très partagés vendredi 10 février, y compris en France. L’artiste canadien n’est pas moins que le plus gros vendeur d’albums en 2016 à l’échelle mondiale.
Pour appuyer la rumeur, une vidéo, celle de Drake sur scène se lâchant en ces termes : « Je vois quatre filles là-bas, j’espère que vous passez un bon moment. Je vois que vous portez cette écharpe, vous devriez probablement enlever ça. Vous n’avez pas besoin de sortir avec cette merde. »
La vidéo, mise en ligne le 6 février, est pourtant insuffisante en elle-même en l’absence de témoignages de personnes corroborant l’histoire. Impossible, d’une part, de voir les fans que Drake, reconnaissable à sa voix, pointe du doigt. D’autre part, il emploie clairement le terme « scarf » qui peut signifier l’écharpe ; or, comprise comme le « hijab », la traduction choisie en français est « voile » sur plusieurs sites d’information. La rumeur est lancée, de même que des appels à boycotter l’artiste, vite accusé d’islamophobie.
En France, ladite information, partie vendredi du site OKLM qui appartient au rappeur Booba, est rapidement relayée par Libé citant OKLM ; puis Konbini et Direct Matin sur un ton affirmatif.
Face à l’ampleur de la polémique, Drake a décidé de réagir et c’est sur Instagram sous le pseudonyme Champagnepapi qu’il a dénoncé le hoax dans la soirée (plus bas). « Je met un point d’honneur tous les soirs à terminer mes concerts sur le ton de l’unité et de l’amour et découvrir que je suis utilisé dans un faux article me montrant irrespectueux envers les musulmans m’a dévasté », affirme-t-il.
Il reconnaît s’être effectivement adressé à un groupe de quatre femmes dont « l’une portait une veste et une écharpe d’hiver » et que le commentaire la visant n’était qu’une « plaisanterie » comme il déclare aimer en faire à ses fans.
« Je suis bien conscient de ce qu’est un hijab et je n’aurais jamais adressé une remarque irrespectueuse comme ça de ma vie envers quelqu’un qui en porte un. Je suis fier que mes amis et fans les plus proches sont de toutes religions et races différentes. Peut-être que celui qui a inventé cette histoire devrait passer plus de temps à apprendre sur d’autres cultures et moins de temps à essayer de nous diviser », a-t-il signifié.
Le quotidien britannique The Independent rapporte, mardi 7 février, ces propos de l’artiste en plein show londonien qui appuie sa version : « Le moment dont je suis le plus fier… Si vous jetez un coup d’œil à cette salle, vous verrez des gens de toutes races et de tous lieux – et tout ce que nous avons fait ce soir est à l’intérieur de ce bâtiment, montrer l’amour, célébrer la vie, plus de vie et plus de musique. » Des mots suivis d’une insulte clairement dirigée à Donald Trump. Sauf rebondissement, la polémique est close.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Le prince héritier saoudien honoré par la CIA pour ses efforts dans la lutte anti-terroriste.
Aussi islamophobe soit-il, il en faudrait bien plus à l’Arabie saoudite qu’un simple décret anti-immigration pour se fâcher irrémédiablement avec son proche allié américain !
Nul courroux royal à l’horizon, l’ère Trump a beau avoir démarré sur les chapeaux de roues en ayant dans son viseur les musulmans, les relations entre la monarchie wahhabite et la première puissance mondiale sont résolument au beau fixe, consolidées par la belle récompense octroyée au prince héritier Mohammed bin Nayef bin Abdulaziz al-Saoud.
Rien de tel qu’une médaille remise vendredi, à Riyad, par Michael Pompeo, le directeur de la CIA en personne, au vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur saoudien, distingué pour son efficacité dans la lutte anti-terroriste et la préservation de la paix, pour resserrer des liens indéfectibles dans le vaste jeu de dupes de la géopolitique.
Se disant très « honoré », le prince héritier a rendu hommage à son roi Salman bin Abdulaziz al-Saoud, grâce à qui « l’Arabie saoudite joue un rôle clé dans l’éradication du terrorisme », tout en saluant les efforts dans ce sens des forces de sécurité du royaume.
«Nous, si Dieu le veut, continuerons à lutter contre le terrorisme et l’extrémisme partout, et grâce à Dieu, nous avons réussi à déjouer plusieurs complots terroristes», s’est-il félicité, avant de rassurer son hôte de marque américain sur l’avenir du couple saoudo-américain qui s’annonce radieux…
Point de divorce à l’horizon, bien au contraire, Mohammed bin Nayef bin Abdulaziz al-Saoud n’a lu que de bons présages dans un ciel sans nuages, au point de prédire un succès garanti à « Notre relation historique avec les États-Unis historique qui continuera à réussir. »
Clic pour voir la Source de l’article
***

Donald Trump pourrait présenter un nouveau décret migratoire.
Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi qu’il envisageait plusieurs options pour relancer son décret anti-immigration actuellement bloqué par la justice, dont la présentation d’un « nouveau » texte.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Quand les chaînes de télévision israéliennes s’excitent sur la campagne BDS.
Une interview télévisée de Ronnie Barkan sur la chaîne israélienne la plus regardée en Israel, Ynet TV), qui montre à quel point la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) met l’ »establishment » dans tous ses états.
On peut voir la manière dont Ronnie Barkan, qui sera reçu jeudi soir à la librairie Résistances, est agressé lors de cette interview, avec menaces à peine voilées s’il veut continuer à vivre en Israël.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Pour le directeur du contre-espionnage, des attentats contre la communauté musulmane ont été déjoués.
Interrogé vendredi par les députés, le directeur du contre-espionnage Patrick Calvar a notamment affirmé que des projets « dirigés contre la communauté musulmane« , ont déjà été déjoués par ses services: « Nous ne sommes pas à l’abri d’une action violente, aujourd’hui sur notre territoire, qui ferait […] monter un degré de tension entre les communautés » rapporte le site LCP.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Les autorités égyptiennes ouvrent le passage de Rafah pendant trois jours
.
Netanyahu face aux enquêteurs anti-corruption
.
Emadi: Le Qatar cherche des solutions à long terme pour la crise d’électricité à Gaza
.
69 ans depuis le massacre de Tira
.
Accord entre les prisonniers et l’occupation
.
Baraka rencontre l’ambassadeur de la Chine à Beyrouth
.
Naplouse: Appel à intensifier les efforts pour faire face à l’arrogance de l’occupant
.
Trump ignore les appels d’Abbas délibérément
.
Les colons agressent les civils palestiniens à l’est de Naplouse
.
L’occupation empêche les Gazaouis d’accomplir la prière du vendredi à al-Aqsa
.
Des avis de démolition à Silwan à Jérusalem
.
Naplouse: attaque et arrestations
.
Plus de 274 dunums confisqués à l’ouest de Ramallah
.
Offensive israélienne à Tiba et arrestation d’un jeune à l’ouest de Naplouse
.
Le Hamas tient l’occupation responsable de la mort du captif al-Jalad
.
Un prisonnier blessé décède dans un hôpital israélien
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 7 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 7 Rabi Al Thanni 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

«Allahou Akbar»: découvrez ce que cache la beauté de ces mots.
Aujourd’hui, l’amalgame entre les musulmans et les “extrémistes” est si grand qu’il est devenu presque interdit de dire «Allahou Akbar» en public. En effet, imaginez-vous dans le métro prononcer le Takbir : cela éveillerait soupçons et méfiance de la part des personnes qui vous entourent, qu’elles soient croyantes ou non !
Nous avons même rencontré des cas où des parents, musulmans pratiquants, demandent à leurs enfants de se taire quand ils disent «Allahou Akbar» dans la rue, de peur de passer pour des “terroristes”, alors que ces petits bouts d’chou n’ont rien dit de mal.
Même si on peut comprendre que certaines personnes essayent d’éviter de s’attirer des ennuis, il ne faut pas oublier que c’est Allah qui est au-dessus de tout. Comment voulez-vous que les autres comprennent la beauté du Takbir si les musulmans eux-mêmes commencent à en rougir ?
Employé dans l’appel à la prière, puis au début de chaque unité de prière (rak’ah), au cours des cinq prières quotidiennes et des prières non obligatoires, le takbir est une formule magnifique et pleine de sens. Si on le répète au moins 85 fois par jour dans la salât, il permet aussi d’exprimer la joie et la louange, ou au contraire l’inquiétude dans les situations de détresse.
Il sert encore à souligner les miracles ou la grandeur d’Allah face aux bienfaits tirés de la nature, ainsi que la soumission de tous les hommes aux lois naturelles, ou peut encore servir de cri de victoire.
Si le Takbir est si important, c’est parce qu’il marque le délaissement de toutes les choses de ce bas monde, et permet de se concentrer sur l’adoration d’Allah. En effet, dire «Allahou Akbar» au début de la prière par exemple, nous permet de nous rappeler que rien n’est plus important qu’Allah : en prononçant ces paroles au début de la prière, on s’engage à mettre de côté le bas monde et tout ce qu’il contient au moins pour le temps d’une salât, pour se concentrer sur notre adoration, car Allah Azzawajel est au-dessus de tout cela.
Il est donc très important que les musulmans comprennent le véritable sens du Takbir, et qu’ils ne se laissent pas influencer par les médias, qui tendent de le diaboliser; n’oublions pas que c’est Allah qui est le plus Grand. N’ayons pas honte de glorifier Allah!
Clic pour voir la Source de l’article
***

Marine Le Pen, qui soutient la Russie, est persona non grata en Ukraine.
Marine Le Pen sera interdite de séjour en Ukraine, en raison de son soutien à la Russie. La candidate du Front National a jugé que l’annexion de la Crimée par les Russes n’était en rien illégale.
Marine Le Pen ignore le droit international.
Le ministère ukrainien des Affaires Etrangères a fait savoir que la fille de Jean-Marie Le Pen était persona non grata sur le territoire ukrainien. En effet, le gouvernement ne digère pas ses déclarations concernant la Crimée qui a été annexée par Moscou. Il a notamment précisé que « en tenant des propos qui relayent la propagande du Kremlin, la responsable politique française a manqué de respect à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et a totalement ignoré les principes fondamentaux du droit international » .
Marine Le Pen qui semble rencontrer des difficultés quant au financement de sa campagne électorale ferait-elle du pied à la Russie pour une éventuelle aide ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Alpes-Maritimes : jugé pour avoir aidé des réfugiés !
Il a 37 ans et est agriculteur, Cédric Herrou s’érige comme un rempart face à la loi. Son crime ? Avoir aidé des réfugiés qui passaient près de sa localité à Breil-sur-Roya dans les Alpes-Maritimes.
Poursuivi pour militantisme.
Car ce qu’on le reproche à Cédric Herrou, ce n’est pas l’humanité qui l’a animé face à la détresse des réfugiés, mais son supposé militantisme. Lui, porte un discours tout autre : « Quand vous voyez des familles avec des bébés, des mineurs dans les rues, en situation d’hypervulnérabilité face aux réseaux en tous genre, vous faites quoi ? Vous passez votre chemin ? » confiait-il au quotidien LaCroix. Cédric Herrou est accusé d’avoir aidé les migrants à traverser la frontière franco-italienne, de les avoir restaurés et logés, le tout en inégalité.
Loin d’être compris par les politiques à l’instar d’Eric Ciotti et Christian Estrosi qui ont demandé la fermeture du camp occupé par les migrants, notamment un ancien bâtiment désaffecté. Le jeune homme encourt aujourd’hui une forte amende et 5 ans de prison, le tout, pour avoir écouté son cœur et agi en tant qu’humain.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Un soldat franco-israélien reconnu coupable d’homicide après avoir tué un Palestinien.
Au Qartier Général de l’Etat-Major israélien, le verdict concernant Elor Azaria a été rendu. Ce soldat qui avait tué un Palestinien pourtant déjà blessé et au sol est reconnu coupable d’homicide et risque jusqu’à vingt ans de prison.
Elor Azaria n’était pas en danger.
Souvenez-vous… Le 24 mars 2016, un Palestinien blessé par balle était achevé par un soldat israélien à Hébron. La scène ayant été filmée a vite fait le tour des réseaux sociaux. Le soldat a alors été inculpé d’homicide par la suite. Lors du procès, le procureur militaire a indiqué que Elor Azaria avait violé la loi militaire. La défense a, quant à elle, expliqué qu’il n’avait fait que se défendre. Il faut préciser que la victime gisait au sol, immobile. Ce Palestinien qui se nomme Abdel Fatah Al-Sharif aurait tenté quelques minutes plus tôt de s’attaquer à des militaires. Au cours du verdict, les juges ont déclaré que « la vie du soldat n’était pas en danger » lors de la scène. Ahmed Tibi, député de la Liste arabe unie, a déclaré : « Azaria n’est pas le seul. Il aurait fallu condamner des dizaines de soldats israéliens coupables d’avoir tué des palestiniens innocents » .
Dans la société israélienne, cette affaire est très médiatisée car entachant l’image de l’armée. Une tâche parmi tant d’autres, cela dit. Mais d’autres Israéliens, même des hommes politiques, ont considéré ce soldat comme un héros. L’héroïsme est donc une notion bien relative…
Clic pour voir la Source de l’article
***

La Turquie prolonge l’état d’urgence qui n’empêche pourtant pas les attentats.
Alors que le pays vient de connaître un attentat dans une discothèque d’Istanbul, l’état d’urgence a été prolongé pour la deuxième fois en Turquie.
La Turquie est dans une situation de plus en plus préoccupante.
A la suite du coup d’Etat manqué de juillet 2016, le président turc déclarait le pays en état d’urgence. Voisin de la Syrie, accueillant des réfugiés et étant confronté à l’EI, au mouvement de Gülen et aux Kurdes, la Turquie est dans une situation de plus en plus préoccupante. Elle doit faire face à une menace terroriste qui depuis un an a causé la mort de centaines de personnes. Après cet énième attentat lors du 1er janvier, le Parlement a approuvé une nouvelle prolongation de l’état d’urgence.
L’état d’urgence signifie entre autre une limitation des libertés si nécessaire tout comme le contrôle de la presse. Est-ce qu’il empêchera d’autres attentats ? Certainement pas.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Le quotidien islamophobe Marianne en cessation de paiement.
Marianne est connu pour ses frasques identitaires où il ne donne guère d’amour à l’étranger et plus principalement au musulman. Aujourd’hui, le quotidien fait parler de lui pour une raison bien différente : sa mise en cessation de paiement.
Malgré 250 000 € d’aides publiques…
Marianne va mal et ce n’est pas tout récent. Le quotidien d’extrême-droite a connu bien des tourments par son passé avec notamment la mort à petit feu de la presse-papier. Malgré des audiences sur le net ayant progressé à 4 millions de visiteurs uniques par mois et surtout des subventions publiques à hauteur de 250 000 €, Marianne n’aura pas résisté.
Le tribunal de commerce doit statuer sur la situation du titre, qui devrait être mis en redressement judiciaire pendant six mois avec poursuite de l’activité… et puis espérons-le, une liquidation totale et finale d’une presse-torchon propageant la haine.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Selon Jean-Christophe Lagarde, l’usine PSA a fermé à cause de « l’omniprésence religieuse ».
Les difficultés économiques de Peugeot-Citroën seraient liées à des « exigences religieuses ».
Selon le député de Seine-Saint-Denis, Jean Christophe Lagarde, l’ »omniprésence du fait religieux au travail » aurait une part de responsabilité dans la fermeture de l’usine PSA à Aulnay-sous-Bois.
Si le député est le seul à en parler aujourd’hui, ce serait dû « à une omerta » qui empêcherait de reconnaître le rôle des syndicats et des musulmans dans l’usine. Une nouvelle accusation donc pour une communauté musulmane qui va devoir également endosser les résultats économiques des entreprises françaises.
Pour Lagarde, la religion n’a pas sa place dans le monde du travail. Les soucis, la culture, l’identité, et maintenant la religion doivent être « laissés au vestiaire ». Il s’agirait donc d’être de véritables robots et d’obéir aux patrons sans broncher. Une vision que ne partageront surement pas les employés de l’usine et les syndicats.
A noter que PSA s’installe par contre partout dans le monde arabo-musulman et visiblement la religiosité des employés ne dérange guère… Personne n’évoquera évidemment le rôle du gouvernement dans la faillite de PSA en Iran, principal partenaire au Moyen-Orient, suite aux embargos américains contre le pays auxquels la France a dû se soumettre.
Clic pour voir la Source de l’article
***
France : Christianisme Politique – François Fillon déclare sur TF1 : « Je suis gaulliste et de surcroit je suis chrétien ».
François Fillon s’est présenté au 20h de TF1 en tant que chrétien et gaulliste. Une stratégie qui lui permet de rallier petit à petit l’électorat du Front National et de la droite dure.
Une démarche qui interroge quant au rôle d’un candidat à la présidence d’une République laïque.
« C’est une tactique mais pas que. Une stratégie. Le vrai problème c’est que ça clive. Il se présente en tant que président de la République. En annonçant sa religion, il représente quelque chose. […]
Imaginez demain qu’un candidat se présente et dise « Je suis musulman ! » Est ce que cela va apporter au débat politique ? On aurait un tollé général ! C’est la première fois qu’on entend un candidat affiché de telle manière sa religion. […]
Nous sommes dans une république laïque , on doit présenter son projet à l’ensemble de la communauté nationale. Il a rompu avec quelque chose et c’est grave ».
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Vincent Peillon, la laïcité, les juifs d’hier et les musulmans d’aujourd’hui.
C’est une déclaration qui fait le buzz mercredi 4 janvier. Invité de l’émission « L’entretien politique » sur France 2 la veille, le candidat à la primaire de la gauche a établi un parallèle entre la situation des juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale à ce que vivent les musulmans aujourd’hui.
« Certains veulent utiliser la laïcité – ça a déjà été fait dans le passé – contre certaines catégories de population, c’était, il y a 40 ans, les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes. C’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable », a-t-il déclaré. L’ancien ministre de l’Education nationale a également dénoncé le « fascisme rampant » du Front national à travers sa présidente Marine Le Pen. Ses propos ont été assimilés par plusieurs hommes politiques comme une attaque « contre la laïcité ».
Face au tollé, des déclarations reprécisées
Aussi, ce sont les approximations historiques que des observateurs ont été nombreux à relever après ses déclarations autour du drame vécu par les juifs voici plus de 70 ans – et non 40 ans – et sans lien à l’époque avec la laïcité. Vincent Peillon a tenu le lendemain à « préciser (sa) pensée et (sa) conviction qu’une contraction de phrases a pu déformer. »
« Je n’ai évidemment pas voulu dire que c’était la laïcité qui était à l’origine de l’antisémitisme de la France de Vichy. Le régime de Vichy ne se réclamait pas de la laïcité, bien au contraire. Et ce qu’ont vécu les juifs sous Vichy ne saurait être banalisé d’aucune façon », a-t-il affirmé.
« Tout cela, je le sais charnellement et intellectuellement mieux que quiconque, par mon histoire personnelle (il est issu d’une famille juive alsacienne, ndlr), par mes travaux, par mes combats politiques énergiques pour la laïcité, et contre le racisme et l’antisémitisme », a-t-il indiqué, déclarant avoir voulu « dénoncer la stratégie de l’extrême droite qui a toujours été d’utiliser les mots de la République ou les thèmes sociaux pour les détourner et les utiliser contre la population. Elle le fait aujourd’hui avec la laïcité contre les musulmans, en les confondant avec les islamistes radicaux obscurantistes qu’il faut eux combattre avec détermination ». Une instrumentalisation qui, rappelle-t-on, n’est pas le seul fait du FN.
Ministre de l’Education nationale au début du quinquennat de François Hollande jusqu’en mars 2014, il défendait bec et ongles la mise en place d’une charte de la laïcité que le CFCM avait jugé « stigmatisante » et a participé à l’instauration des cours de morale laïque.
C’est surtout son obstination à maintenir la circulaire Chatel visant l’interdiction des femmes voilées à participer aux sorties scolaires qui a été vivement critiquée parmi les musulmans, dénonçant justement une énième instrumentalisation de la laïcité. Celle-ci avait également été pointée du doigt par l’Observatoire de la laïcité.
A-t-il depuis changé d’avis ? Rien ne le dit mais il s’est opposé aux arrêtés anti-burkinis que Manuel Valls a soutenu. Après une disparition de la vie publique qui aura duré deux ans, Vincent Peillon est revenu sur scène en tant que candidat à la primaire de la gauche. A ce titre, il a publié son programme mardi 3 janvier, en même temps que l’ex-Premier ministre, trois semaines avant les élections qui auront lieu les 22 et 29 janvier prochain.
Dans son programme, l’homme ne fait pas de propositions particulières autour de la laïcité, qu’il décrit comme « une valeur d’émancipation pour chacune et chacun, et non un instrument de domination à l’égard de certaines catégories de la population. La laïcité ne peut être à géométrie variable. La neutralité vaut pour tous, et ne doit pas s’exercer seulement contre certains ».
Clic pour voir la Source de l’article
***

Iran : faute de logement, des sans-abri ont élu des tombes pour domicile.
Les photos sont insoutenables. Un reportage effectué par le quotidien Iranien Shahrvand montre une série de clichés de SDF dormant dans les tombes du cimetière Nassirabad à Shahriyar, ville située à l’ouest de Téhéran.
Selon l’article cité par Le Monde et publié le 28 décembre, une cinquantaine de SDF, parmi lesquels des toxicomanes, viennent trouver refuge à la tombée de la nuit parmi les 300 mausolées creusés à l’avance. « Cela fait un mois que le froid a poussé ces gens, ainsi qu’un enfant de 8 ans, à venir trouver refuge dans ce cimetière », écrit la journaliste Maryam Roustayi.
La diffusion du reportage a suscité l’émoi sur les réseaux sociaux. En témoigne le tweet de Thomas Seymat journaliste à Euronews : « En images : des Iraniens sans abri, certains d’entre eux des toxicomanes, trouvent refuge contre le froid dans des tombes vides. »
Le réalisateur iranien Asghar Farhadi, lauréat de l’oscar pour le film « Une séparation » en 2012, va même jusqu’à exprimer son indignation en envoyant une lettre au président Hassan Rohani le 27 décembre. « Qui répondra à cette injustice invisible ? Rares sont les gens bien intentionnés qui en parlent, mais ils sont attaqués et taxés de vouloir ternir l’image du pays. Cette accusation est une fuite en avant des responsables du pays », a-t-il écrit.
Le président a tenu à réagir dès le lendemain lors d’un discours public : « J’ai lu la lettre, triste, d’un de nos artistes. Nous avions déjà entendu parler des pauvres qui vivaient dans la rue ou sous les ponts, mais très rarement on a entendu parler de ceux qui dorment dans des tombes. Cette affaire n’est pas tolérable, ni pour l’Etat ni pour le peuple ». Selon Euronews, des organismes de bienfaisance locaux ont offert de l’aide aux SDF.
Le quotidien iranien Ghanoon, cité par Le Monde, a affirmé que les occupants du cimetière ont été évacués mardi 27 décembre par les autorités de la province de Shahriyar. Les sans-abris vivraient désormais dans un bâtiment abandonné à proximité du cimetière de Nasirabad. Si tel est le cas, les clichés de Saeed Gholam Hoseini affichent un aspect de la pauvreté qui frappe, selon la Banque mondiale, près de 9 % de la population iranienne.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
LBC présente ses excuses à la résistance palestinienne
.
Les tirs à Haïfa pourraient être une attaque commando palestinienne, selon la police israélienne
.
Le Mossad israélien lance une campagne pour recruter des femmes
.
L’occupation démolit 10 puits agricoles à l’est de Bethléem
.
Une fille condamnée à 8 ans et demi de prison ferme
.
27 palestiniens arrêtés en Cisjordanie
.
Prolongation de la détention administrative du prisonnier malade Shtayyeh
.
Deux soldats israéliens blessés dans une attaque à Jénine
.
Le commandant des Parachutistes sionistes succombe à ses blessures
.
Le Hamas à LBC: La résistance n’est pas du terrorisme
.
Invasion sioniste et coups de feu à l’est de Rafah
.
La sécurité de l’AP envahit une maison à Naplouse et arrête Khaled Ardania
.
L’occupation ordonne l’arrêt des travaux dans 6 maisons à Salfit
.
Un mineur arrêté et un journaliste attaqué lors d’affrontements à Jénine
.
Abbas reçoit une délégation du parti Meretz
.
Sept Palestiniens blessés dans un accident à Jénine
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com