MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 8 Ramadan 1438.

Flash info du 8 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Ramadan : soyons parmi les gens du Coran.

Le mois de Ramadan est tel un champ fertile. Et parmi les actions les plus recommandées et les plus profitables à accomplir en ce mois béni, on compte bien évidemment la lecture du Coran Bien évidemment?…Oui, car nul ne saurait oublier l’évènement majeur grâce auquel ce mois a pris toute sa valeur et toute son importance. L’évènement qui changea le cours de l’Histoire de l’humanité et qui inonda cette dernière de son étincelante lumière. Il s’agit de la dernière révélation divine faite au dernier des Prophètes envoyés aux Hommes, la révélation du livre sacré d’Allah, le Coran.

Le Coran, une révélation Divine.

Au milieu d’un désert aride et de l’hostilité des Hommes, dans une partie du monde méprisée, témoin des sombres excès de ses pairs et de l’insoutenable obscurité des puissances avoisinantes, seul, enveloppé des ténèbres silencieuses d’un petit coin de grotte, du fond de cette nuit de l’an 610 ap. JC., soudain eut lieu par ce mot détonant « Iqra » (« Lis ») la révélation de la parole souveraine, divine et exaltée, que ne cerne jamais ni le faux ni le mensonge; ce fut le Coran.
{1. Ha Mim. 2. Par le Coran explicite. 3.Nous l’avons fait descendre en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit, 4. durant laquelle fut décidé et détaillé tout ordre sage.} (sourate La fumé v.1 à 4).
{Nous l’avons fait descendre (le Coran) pendant la nuit du Destin} (sourate Al Qadr v.1).

Ainsi, Allah fit descendre le Coran en totalité et en une seule fois, durant cette nuit, de la Tablette Gardée auprès de Lui à la Maison de l’Honneur (baytul ‘izza) située dans le premier ciel. Par la suite, et pendant vingt-trois années, l’archange Jibril (saw) descendait auprès du Messager d’Allah lui récitant ce qu’Allah lui ordonnait de versets. (Tafsir Al Qourtoubi v. 185 Al Baqara). On comprend mieux alors toute la place que devrait occuper dans notre organisation personnelle la lecture avec profondeur, recueillement et méditation de la parole d’Allah.

Se fixer des objectifs.

Il ne s’agit pas simplement de se limiter à l’écoute du Coran pendant les prières du tarawih, même si cela est en soi une bonne chose. Ce mois nous offre l’occasion de nous dépasser et de sortir de notre routine habituelle. Du coup, le moment semble opportun pour que chacun d’entre nous commence dès à présent à se fixer des objectifs de lecture. Le minimum serait alors d’envisager de clore une lecture complète au moins une fois pendant le mois, ce qui équivaut à la lecture de deux parties (hizb) par jour sur tout le mois.

De plus, une lecture supplémentaire peut être rajoutée pendant les prières de nuit accomplies à titre individuelle en plus du tarawih. N’oublions pas les récompenses liées à la lecture du Coran, récompenses qui sont encore plus multipliées grâce à la générosité de ce mois. Ainsi, selon Ibn Mas’oud (rah) le Prophète (saw) a dit: « Celui qui lit une lettre du Coran se verra inscrit une bonne action, et la bonne action a dix fois son salaire. Je ne dis pas que Alif, Lam, Mim (Lettres se trouvant au début de certaines sourates) est une lettre, mais Alif est une lettre, Lam est une lettre et Mim est une lettre. (Rapporté par At-Tirmidhi)

Qu’ Allah nous fasse parmi les gens du Coran.

AJIB.FR
***


Adoptez un nouveau rythme pendant le mois de Ramadan: voici quelques conseils.

Lors du mois sacré du Ramadan, il est primordial pour le musulman de garder un rythme de vie équilibré et organisé. L’énergie doit être utilisé à non escient, et la paresse bannit de nos vies pour laisser place aux bonnes actions.

D’abord, le jeûneur est dans la nécessité d’apprendre à gérer son sommeil.
En effet, nous sommes à une période de l’année où les journées sont longues et les nuits très courtes.
Ainsi, pour éviter les coups de fatigue, on peut faire de petites siestes pendant la journée pour permettre à notre corps de se régénérer et mieux affronter la nuit.
L’idéal serait de faire une sieste de trente minutes en début d’après-midi, entre 14 et 16h.
Ensuite, le sport n’est pas interdit mais même il fait diminuer au maximum les efforts physiques. Les moments favoris pour pratiquer des activités sportives sont après le shour ou un peu avant Maghreb.

Le croyant doit continuer à surveiller son alimentation en évitant les aliments trop riches et préservant les protéines, les sucres lents et le sucre naturel.
Pendant l’Iftar, il faut rompre le jeune avec des dattes et du lait (ou de l’eau), comme recommandé par le Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam.
Ses bienfaits sont primordiaux puisque le fructose contenu dans ce fruit alimente rapidement le cerveau et augmente graduellement le taux de sucre dans le sang, ce qui réduit la sensation de faim et le besoin de grandes quantités de nourriture.
Les dattes permettent aussi à l’estomac à se préparer à digérer le reste de l’alimentation ingérée.
Le Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam a dit: «Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants ont faim». (Mouslim)

«Si l’un d’entre vous veut rompre le jeûne, qu’il le fasse avec des dattes par ce qu’elles sont une bénédiction, et s’il ne trouve pas des dattes, qu’il rompe le jeûne avec de l’eau parce qu’elle est une purification.» (Abou-Daoud et at-Tirmidhi).

Pour éviter la déshydratation en période de forte chaleur, le jeûneur doit aussi éviter de s’exposer au soleil pendant la journée et boire beaucoup d’eau en dehors des repas (entre 1 litre 1/2 et 2 litres).

Enfin, le musulman peut concevoir un planning afin de lire le Saint-Coran en un mois.
Le lecture entière du livre sacré n’est pas une obligation, mais celui qui ne le fait pas se prive d’une grande récompense !

AJIB.FR
***


Afghanistan : Un attentat horrible s’est produit à Kaboul.

Toujours victime de plusieurs conflits terroristes, l’Afghanistan est encore la scène d’un attentat atroce.

Le mercredi 31 mai 2017 la ville de Kaboul s’est réveillée sous le choc d’une déflagration énorme (une tonne et demi d’explosifs). Un chauffeur Kamikaze s’est infiltré dans le quartier des ambassades, zone hautement sécurisée, a actionné un camion piégé, causant par conséquent une centaine de morts et 400 blessés.

Selon le Quai d’Orsay, l’ambassade de France a subi des « dégâts matériels importants ». Le ministre allemand des affaires étrangères a annoncé le décès d’un gardien afghan de l’Ambassade de l’Allemagne. L’ONG Amnesty International a déclaré que cet attentat montrait que « le conflit en Afghanistan ne faiblit pas mais s’étend dangereusement………. ».

Le Pape François dénonce une « attaque abjecte ». Le président américain Donald Trump réfléchit à l’envoi de milliers de militaires supplémentaires. Ashraf Ghani, le président Afghan, quant à lui, a assimilé l’attentat à un « crime de guerre ».

L’Afghanistan est un pays qui semble être condamné à un contexte de détérioration sécuritaire et de grande incertitude.

katibin.fr
***


Birmanie : Facebook interdit une insulte anti-musulmane.

Facebook, face aux plaintes de nombreux Rohingyas, a décidé d’exclure ses fans islamophobes utilisant le mot « kalar » en Birmanie.

Ce mot est une insulte désignant généralement les musulmans à l’aspect indien, notamment les Rohingyas.

Le peuple Rohingyas est en proie à une véritable épuration ethnique en Birmanie menée par la junte militaire et des religieux boudhistes.

Malgré les preuves vidéos de ces massacres incessants, la communauté internationale persiste à se taire et encense la nouvelle présidente birmane tout aussi islamophobe que ses prédécesseurs.

Une situation qui risque de voir tout simplement la fin définitive de l’existence des Rohingyas musulmans en Birmanie et cela dans la plus grande indifférence de tous …

islametinfo.fr
***


La Chine interdit le Ramadan aux Ouighours.

Depuis des décennies la Chine communiste s’ingénie à détruire l’identité musulmane du peuple Ouighour.

Ainsi une série de mesure vise à exclure toute visibilité musulmane dans certaines provinces. Le port de la barbe et du hijab sont ainsi punis.

Le mois de Ramadan est donc pour les commissaires politiques communistes une occasion d’étendre leur tyrannie en empêchant les musulmans de jeûner.

On interdit donc la pratique du jeûne aux fonctionnaires ouighours et on organise des activités « sportives et de propagandes » pour les étudiants spécifiquement pendant la prière traditionnelle du vendredi.

Les mosquées sont également profanées par des portraits de leaders communistes et les imams forcés à réciter la doctrine communiste et à apostasier en public.

Une situation qui créera sans aucun doute une réaction … que l’occident condamnera aussitôt.

islametinfo.fr
***


Allemagne : Des morceaux de porc sur une Mosquée.

C’est à Elfurt que ce sont déroulés l’acte islamophobe.

Sur le site de la nouvelle Mosquée, la police a pu constaté que des morceaux de porc étaient disséminés sur tout le terrain.

C’est ainsi qu’une tête, des entrailles, des pattes et autres ont été disposés sur des piquets en bois d’un mètre cinquante sur le site de la future Mosquée. C’est évidemment les groupes identitaires locaux qui sont en cause dans cette nouvelle affaire d’islamophobie et la police a ouvert une enquête.

Cet acte islamophobe répond à des mythes colportant sur Facebook que les musulmans ne pourraient plus construire de Mosquée sur un terrain souillé par du porc … Une ignorance qui encore une fois est la mère de toutes les haines.

Une attaque dont sont coutumières les Mosquées françaises souvent abandonnées par les pouvoirs publiques face à ces attaques répétées.

islametinfo.fr
***


Uber en pénurie et pour cause… le Ramadan.

Uber, service de transport, a constaté une baisse des chauffeurs disponibles en milieu de soirée depuis le premier jour du mois de Ramadan.

C’est ainsi que depuis samedi, les utilisateurs réguliers d’Uber se plaignent de ne pas trouver de véhicule aux alentours de 21h30, c’est à dire à l’heure où le soleil se couche.

Une pénurie qui a une incidence sur les tarifs car l’entreprise incite ses conducteurs à travailler en augmentant le prix de la course.

Pourtant, même s’il est vrai que certains chauffeurs vont manger en famille puis reviennent assurer leur course, d’autres mangent sur place rapidement puis reprennent leur travail après une journée de jeûne de plus de 18 h sous un soleil de plomb.

Ils espèrent ainsi concilier travail et Ramadan…

islametinfo.fr
***


Syrie : La faim tue en Syrie.

Alors qu’en cette période de mois de Ramadan béni, nos tables sont pleines à craquer de différents mets aussi succulents les uns que les autres, les enfants en Syrie meurent de faim.

Il est temps d’agir et de faire preuve de générosité, devoir pour chacun de nous.

L’ONG Syria Charity vous propose d’inviter les syriens à partager un repas. Le défi étant de nourrir 150 000 personnes à l’intérieur de la Syrie, au cœur des zones sinistrées.

Organisez un IFTAR (repas) collectif pour 50 ou 150 personnes.

Ne laissons pas ces enfants mourir de faim.

Agissez, Faite un don, Allah vous le rendra : https://www.syriacharity.org
.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Palestine : Une petite palestinienne insultée alors qu’elle agonise.

Près de Jénine, une petite palestinienne de 15 ans a été abattu par l’armée colonisatrice israélienne.

Alors que celle-ci souffre, agonise et se vide de son sang, les israéliens l’insultent et ne lui prodiguent aucun soin :

« Crève pute ».

Cette petite gamine palestinienne voilée n’est pas la première qui est ainsi abattue froidement par les colons israéliens en Palestine occupée.

Les petites filles voilées sont souvent la cible des militaires islamophobes israéliens qui prétextent l’attentat pour pouvoir assassiner impunément.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Attentat de Manchester : la mosquée centrale refuse d’enterrer le kamikaze.

La mosquée centrale de Manchester, l’une des plus importante de la ville chargée d’organiser la majorité des funérailles religieuses de la communauté musulmane locale, a affirmé qu’elle ne s’occupera pas du corps de Salman Abedi, le terroriste qui a tué 22 personnes le 22 mai dernier.

La décision, qui a été rendue public mercredi 31 mai, émane du comité exécutif de l’institution religieuse, qui a fait savoir qu’elle refuse de procéder aux rites funéraires du jeune kamikaze si sa famille, actuellement en Libye, en faisait la demande.

Selon le Manchester Evening, le corps de Salman Abedi est conservé dans une morgue de la région de Manchester et que les autorités feraient « tout ce qui est en leur pouvoir » pour empêcher son enterrement dans la ville. « Juste comme Ian Brady (un meurtrier qui a sévi dans les années 1960, ndlr), tous les efforts sont déployés pour s’assurer qu’il n’y ait pas une chance pour qu’Abedi ne soit enterré ou incinéré à Manchester et dans ses environs », a déclaré une source des autorités locales.

saphirnews.com
***


Algérie : une caméra cachée visant un écrivain athée crée un scandale .

Les réactions de colère et d’indignation se multiplie en Algérie suite à l’humiliation et les violences exercées à l’encontre de l’écrivain Rachid Boudjedra lors d’un programme de caméra cachée diffusé sur la chaîne privée Ennahar TV mercredi 31 mai.

Agé aujourd’hui de 75 ans, l’auteur de La Répudiation, militant de la guerre d’indépendance algérienne, est connu pour son athéisme assumé. Dans les années 1990, il avait notamment été condamné à mort par le Front islamique du salut (FIS). En avril 2015, Rachid Boudjedra avait choqué une partie de l’opinion publique algérienne en déclarant à la télévision : « Je ne crois pas en Dieu, ni en la religion musulmane, je ne crois pas en Muhammad comme Prophète (…), (de nombreux autres Algériens) sont athées mais n’osent pas l’afficher par peur de l’opprobre de la société.»

La chaîne Ennahar TV a diffusé un canular dans lequel on voit l’écrivain algérien se faire prendre au piège d’une fausse interview. Le faux animateur demande à Rachid Boudjedra de dire « Allahou Akbar » et de prononcer la « chahada » qui est la profession de foi musulmane. Un faux policier débarque ensuite sur le plateau et procède à un contrôle d’identité puis pose des questions à l’auteur concernant une accusation d’intelligence avec l’étranger. L’homme de lettres, sous pression, se soumet ensuite aux demandes du faux animateur en répétant haut et fort « Dieu est Grand » ainsi que la chahada.

Mais Rachid Boudjedra perd patience et décide de quitter le plateau et insulte les faux journalistes et le faux policier. Mais l’écrivain est retenu par les comédiens qui tentent de l’empêcher de quitter le studio. Les noms d’oiseaux fusent et le septuagénaire est censuré à de multiples reprises par des bips sonores dans la vidéo diffusée à l’antenne.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Palestine : Les Etats-Unis renoncent à déplacer leur ambassade à Jérusalem .

Le président américain Donald Trump avait promis pendant sa campagne électorale de transférer l’ambassade des Etats-Unis dans la ville de Jérusalem. Le siège de la diplomatie américaine aurait alors quitté Tel Aviv où siège l’ensemble des ambassades du pays pour rejoindre la ville sainte.

Donald Trump a signé, jeudi 1er juin, une exemption qui permet de passer outre le Jerusalem Embassy Act. En novembre 1995, le congrès américain établissait que la représentation diplomatique de Washington dans l’Etat hébreu doit se trouver à Jérusalem, reconnaissant ainsi cette ville comme la capitale d’Israël. Mais, depuis la fin des années 1990, tous les présidents américains signent tous les six mois une clause dérogatoire afin de bloquer l’application de cette loi. Le milliardaire excentrique a finalement décidé de suivre ses prédécesseurs. « Le président Trump a pris cette décision pour maximiser les chances de négocier avec succès un accord entre Israël et les Palestiniens », justifie la présidence dans un communiqué.

Les réactions des officiels israéliens et palestiniens ne se sont pas fait attendre. Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé, dans un communiqué, que « la position constante d’Israël est que l’ambassade américaine, comme les ambassades de tous les pays avec qui nous avons des relations diplomatiques, devrait être à Jérusalem, notre capitale éternelle » car « maintenir les ambassades ailleurs que dans la capitale éloigne encore la paix en maintenant le fantasme palestinien selon lequel le peuple juif et l’Etat juif n’ont pas de connexion à Jérusalem ». Nir Barkat, le maire de la ville « trois fois sainte » s’est dit déçu mais reste optimiste : « Je continuerai à fournir de l’aide à l’administration américaine, et à faire tout ce que je peux pour garantir que le déplacement se produise dès que possible. »

Le docteur Husam Zomlot, nouvel envoyé de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) aux Etats-Unis, a estimé que la décision est « conforme à la politique américaine de longue date et au consensus international, et elle donne une chance à la paix ». « Nous sommes prêts à commencer le processus de consultation avec l’administration américaine. Nous sommes sérieux et sincères sur la conclusion d’une paix juste et durable », a-t-il ajouté. Le porte-parole des Nations-Unis, Stéphane Dujarric a salué « une sage décision », précisant que « le statut de Jérusalem est un problème essentiel qui ne peut être résolu que par un règlement politique négocié » du conflit israélo-palestinien.

saphirnews.com
***


Trois jeunes indonésiennes luttent contre les clichés au son puissant du Heavy metal.

C’est peu dire que l’on n’attendait pas trois jeunes indonésiennes, pleines de fraîcheur et revêtues d’un hijab, dans un registre musical décoiffant et très masculin, dont l’intensité sonore déchire le silence : le Heavy metal !

Depuis 2014, ces jeunes filles en fleur, inséparables à la scène comme dans la vie, forment le trio détonnant « Voice of Baceprot », en ne craignant pas de bousculer les mentalités au son de leurs guitares électriques qui envoient les décibels.

Pleinement épanouies sous leur hijab qu’elles sont fières d’arborer, elles font vibrer leur fibre féministe avec une grande virtuosité à chacun de leur concert, à mesure qu’elles conquièrent le cœur d’un jeune public, d’abord scotché, puis très vite emballé.

Les trois adolescentes ne se contentent pas de produire une rythmique puissante, elles l’utilisent sciemment afin d’éradiquer les clichés qui entourent la femme musulmane et de se faire les porte-voix des sans-voix. « Je pense que nous devons soutenir l’égalité des genres, parce qu’on peut explorer sa créativité et être, en même temps, une femme musulmane qui respecte ses obligations », a récemment expliqué la chanteuse du groupe, Firdda Kurnia, 16 ans, à Reuters.

Leur succès grandissant les conforte dans le bien-fondé de leur démarche artistique, les jeunes de leur âge se montrant particulièrement réceptifs à leur style inimitable, aussi détonant soit-il dans le plus grand pays musulman du monde, et à leur Heavy metal engagé.

« Aucune loi n’interdit aux femmes portant le hijab de jouer de la musique hardcore. Puis, ça a aussi à voir avec les droits humains. Si une femme musulmane a le talent pour jouer de la guitare ou de la batterie, devrait-on lui interdire ? », a déclaré un lycéen visiblement enthousiasmé par leur prestation donnée lors d’une soirée de remise de diplômes dans une école à Java, là où elles résident et sont en passe de devenir de vraies stars.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Egypte : la dictature d’Al-Sissi se durcit, à travers une loi liberticide visant la société civile.

L’Egypte dirigée d’une main de fer par l’auteur du putsch militaire de l’été 2013, Abdel Fattah Al-Sissi, voit son espace d’expression se réduire comme peau de chagrin et ses libertés fondamentales, acquises à la faveur de la révolution de 2011, être constamment rognées jusqu’à n’être plus qu’un lointain souvenir, au nom d’une « sécurité nationale » qui sert de paravent au durcissement de son règne autocratique.

Droit dans ses bottes, le Maréchal Sissi a frappé un grand coup, lundi 29 mai, de nature à porter un coup fatal à la société civile, à travers la promulgation d’une loi qui encadre étroitement l’activité des organisations non gouvernementales (ONG), condamne à la disparition les associations de défense des droits de l’homme et entrave sérieusement l’action des groupes caritatifs, même apolitiques.

L’Egypte placée sous le joug de la tyrannie de son nouvel homme fort, tombeur du président Morsi démocratiquement élu et considéré par beaucoup, à ce titre, comme parfaitement illégitime, contraint désormais les membres des 46 000 ONG égyptiennes à limiter leurs activités aux secteurs du développement et des questions sociales, sous peine d’encourir cinq ans de prison. Les ONG étrangères seront, quant à elles, contrôlées par une instance composée de représentants de l’armée, du renseignement et du ministère de l’Intérieur.

« C’est la pire [loi] de l’histoire », s’est insurgé auprès de l’AFP Mohamed Zaree, directeur de l’Institut pour les études des droits de l’homme du Caire, frappé d’une interdiction de sortie du territoire et dont l’organisation est poursuivie « pour avoir reçu des fonds d’entités étrangères nuisant à la sécurité nationale ». Dans le collimateur des autorités, les militants pour les droits civiques craignent, quant à eux, le pire. « On pourrait finir en prison (…) et voir disparaître toute la société civile bâtie au cours des trente dernières années », s’alarmait Hossam Bahgat, fondateur de l’Initiative égyptienne pour les droits personnels, avant que cette loi liberticide ne porte le coup de grâce à tous les espaces d’expression libre et à la dissidence.

Derrière le paravent utile de « la sécurité nationale », Al-Sissi a rétabli sans sourciller la censure. Pas moins de 62 journalistes croupissent aujourd’hui dans des geôles infâmes, selon le Réseau arabe pour l’information sur les droits de l’homme (Anhri).

Amnesty International a récemment dénoncé la nouvelle vague d’arrestations visant au moins 36 personnes dans 17 villes d’Egypte, dont 26 sont toujours détenues pour des charges antiterroristes ou pour « insulte au président » sur les réseaux sociaux. Toutes appartiennent à des partis et à des groupes de jeunes liés à l’opposition de gauche et libérale. Le 19 mai, le ministère de l’Intérieur avait déjà annoncé l’arrestation de 40 personnes accusées d’« incitation à la violence » sur les réseaux sociaux. Le Parlement entend désormais légiférer pour contrôler l’accès à des sites comme Twitter et Facebook.

« La répression contre les militants politiques est un nouveau signe du désir des autorités égyptiennes d’écraser toute opposition pacifique et d’étouffer toute vision alternative », déplore vivement Najia Bounaim, directrice d’Amnesty pour l’Afrique du Nord. Des dizaines d’anciens révolutionnaires croupissent déjà en prison pour avoir bravé l’interdiction de manifester.

Le procès qui s’est ouvert au Caire, le 29 mai, contre l’avocat des droits de l’homme et activiste de gauche, Khaled Ali, 45 ans, en est la triste illustration. En effet, ce dernier se retrouve aujourd’hui sur le banc des accusés pour « outrage à la morale publique » en raison d’une photo, dont il réfute l’authenticité, le montrant en train de faire un geste obscène après avoir obtenu gain de cause auprès de la justice pour bloquer le projet du président Sissi de rétrocéder à l’Arabie saoudite les îles de Tiran et de Sanafir, situées au large de Charm el-Cheikh. Mais cette décision a été finalement annulée par une justice aux ordres.

L’impopularité de cette volte-face judiciaire a été telle auprès de la population qu’elle a fait grimper en flèche la courbe de popularité de Khaled Ali, cet ex-candidat à la présidentielle de 2012 qui ne désespère pas de se présenter à nouveau à l’élection suprême l’année prochaine. Pas question que sa notoriété et ses ambitions fassent de l’ombre au despote Sissi, ou contrarient ses sombres desseins, aussi en le mettant à l’ombre, les fers aux pieds, la dictature égyptienne le musellerait pour de bon.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Une palestinienne succombe à ses blessures infligées par les forces d’occupation
.
Une fille palestinienne âgée de 16 ans, Nouf Abdul Jabar Enfei’at, a été déclaré morte vendredi matin à l’hôpital de Jaffa, où elle a succombé à ses blessures près de la colonie israélienne de Dotan, à Jénine.
.
Le Hamas salue la décision suisse de considérer la poursuite judiciaire contre Livni
.
En dépit des restrictions israéliennes, des milliers de fidèles affluent vers al-Aqsa
.
L’occupation arrête une palestinienne au poste de contrôle de Qalandia
.
Le Congrès des Palestiniens en Turquie organise le dîner d’Iftar pour les institutions palestiniennes à Istanbul
.
Le transfert de l’ambassade US reporté à 6 mois
.
Les habitants de Qaryout se plaignent de la prolifération des sangliers dans leurs terres
.
Condamnation du plan de judaïsation de l’éducation dans les écoles de Jérusalem
.
Suisse: plainte pénale contre Tzipi Livni pour crime de guerre
.
L’occupation réprime une soirée du Ramadan à Jérusalem
.
La Maison Blanche étudie une déclaration de principes pour les négociations de paix
.
L’occupation rase des terres dans le site archéologique de Sebastia
.
Plus de 3000 colons ont pris d’assaut la mosquée al-Aqsa en mai dernier
.
Marche de commémoration pour le Mavi Marmara à Istanbul
.
Racheq met en garde contre le silence face aux mesures de l’occupation à Jérusalem
.
La Jordanie proteste contre les invasions continues dans al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 11 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 11 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Sourate Al Fatiha : sa révélation et ses mérites.

Sourate Al Fatiha, première sourate constituant le Saint Coran est connue de tout musulman. En effet, il s’agit de la sourate que nous récitons à chaque prière. Cette Sourate comporte de nombreux mérites que nous ne méditerons jamais assez. Intéressons-nous donc aux circonstances de sa révélation mais également aux bienfaits que renferme cette Sourate, à l’aide notamment de l’ouvrage de tafsir l’Imam Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde).

La révélation de Sourate Al Fatiha.

Sourate al Fatiha est une sourate qui a été révélée à la Mecque. « Al Fatiha » est traduit par « le prologue » ou « l’ouverture ». Littéralement, al Fatiha signifie l’ouverture mais cette sourate possède d’autres noms tel que « Les Sept répétés » car elle est composée de 7 versets que nous répétons à chaque rak’a de toutes les prières. Elle est également appelée « La Mère du Livre« , « La guérison », « La préservatrice » ou encore « La base du Coran ».

Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a raconté : « Tandis que Jibril (‘alayhi salam) se trouvait chez l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam), celui-ci entendit un bruit au-dessus de lui. Jibril leva le regard vers le ciel et dit : « C’est une porte du ciel qui est ouverte et elle ne l’a jamais été auparavant ». Un ange descendit et vint trouver le Prophète (‘alayhi salat wa salam) et lui dit : « Réjouis-toi de recevoir deux lumières qu’aucun Prophète avant toi n’a reçu. Elles sont « L’ouverture du Livre » et les derniers versets de la sourate « La vache ». Tu ne récites une de leurs lettres sans que tu ne sois exaucé ». (Muslim). Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute « à savoir que ces versets renferment de nombreuses invocations ». Ainsi, la révélation de cette Sourate a été annoncée de manière extraordinaire sobhanAllah.

Les mérites de Sourate Al Fatiha.

Les mérites de Sourate Al Fatiha sont très nombreux. De part leur importance et leur densité, nous ne pourrons tous les citer. Cela dit, l’un des mérites les plus évidents est que cette Sourate possède un statut particulièrement important, bien plus que toute autre sourate. Preuve en est, nous devons réciter cette Sourate à chaque rak’at. Le Prophète sallallahou ‘aleyhi wa salam a dit « Celui qui prie sans réciter la Mère du Coran (Oum Al-Qour’an) – et dans une autre version « La Liminaire du Livre »- sa prière est incomplète, incomplète et non valide » (rapporté par Ahmad, Al-Boukhari et Mouslim) Cela démontre donc la place spécifique qu’occupe cette Sourate.

De plus, le premier verset de Sourate Al Fatiha est « Al Basmala » autrement dit {Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux}. Ce verset à lui seul contient des mérites si importants que l’on ne peut les énoncer. Soulignons simplement qu’il est recommandé voire obligatoire (selon les situations) de prononcer cette formulation avant tout acte ou parole car le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Toute décision prise avant de formuler la basmala est amputée ».

De même, un verset a été révélé au sujet de cette sourate dans sourate al Hijr. En effet, Allah dit : {Nous t’avons certes donné « les sept versets que l’on répète », ainsi que le Coran sublime} (Sourate 15 : Verset 87).

Notre Seigneur a souligné le fait que cette Sourate Le concerne d’une part, et concerne Son serviteur, d’autre part. En effet, Oubay ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Allah n’a fait descendre dans la Tora ni dans l’Évangile meilleure que « La Mère du Livre », la sourate qui renferme sept versets que l’on répète. « Elle est partagée en deux parties entre Mon serviteur et moi » ». (At-Tirmidhy).
Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique que cette sourate est partagée avec le serviteur car elle contient des invocations. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:[Allah dit: « J’ai partagé la prière en deux parts, l’une pour Moi, l’autre pour Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande. Si Mon Serviteur dit : « Louanges à Allah, Seigneur des Mondes. », Je dis : Mon Serviteur M’a loué. S’il dit : « Le Clément, le Miséricordieux. », Je dis : Mon Serviteur M’a rendu les hommages. S’il dit : « Le Maître du Jour de la Rétribution. » Je dis : Mon Serviteur M’a glorifié. S’il dit : « C’est Toi que nous adorons et c’est Toi que nous implorons. » Je dis : Cela Nous concerne Moi et Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande. S’il dit : « Guide-nous vers le droit chemin. Le chemin de ceux que Tu as comblés par Tes bienfaits, non le chemin de ceux qui ont encouru Ta colère ni de ceux qui se sont égarés. » Je dis : Cela est pour Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande.] (Hadith rapporté par Mouslim). C’est d’ailleurs la seule sourate après laquelle nous devons dire « Amine ».

De plus, Sourate Al Fatiha est décrite par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) comme étant la Sourate la plus grande du Saint Coran, de part sa valeur et son importance. C’est ainsi qu’Abou Sa’id ibn Al Mo’alla (qu’Allah l’agrée) rapporte : « Je priais dans la mosquée quand le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) m’appela, je ne répondis pas à son appel. Plus tard, je lui dis : « Ô Messager d’Allah ! J’étais en train de faire la prière ». Il dit : « Allah n’a-t-Il pas dit {Répondez à Allah et à son Messager lorsqu’il vous appelle} » (Sourate 8 : Verset 24). Puis, il me dit : « Avant de quitter la mosquée, je vais t’apprendre la Sourate suprême du Coran ». Il prit ma main et s’apprêtait à quitter la mosquée. Je lui demandai : « Ne m’as-tu pas dis que tu allais m’apprendre la plus grande Sourate du Coran ? » Il dit : « {Louange à Allah Seigneur de l’univers} (Sourate al Fatiha), ce sont les sept versets fréquemment répétés et le Grand Coran qui m’a été donné ». (Al Boukhari).

Enfin, cette Sourate contient des versets qui renferment un refuge auprès d’Allah. Elle se nomme kafiya ce qui signifie la suffisante mais également ruqiya qui signifie la guérisseuse. Cette Sourate guérit donc des maux. Il est notamment conseillé de la réciter aux malades comme l’ont fait les Compagnons (qu’Allah les agrée). Sourate Al Fatiha permet donc d’être protégé, préservé et guidé notamment car elle contient les versets {Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés}. (Versets 6-7).

Ainsi, Sourate Al Fatiha contient des sagesses et des mérites que l’on ne peut saisir. Une Sourate qui a un statut bien particulier si bien que nous devons la réciter au minimum 17 fois par jour. Tâchons donc de méditer sur chacun des versets qui la compose, d’autant plus que cela nous sera bénéfique incha Allah aussi bien ici-bas que dans l’au-delà.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Des enfants maltraités, au comportement avec l’enfant en Islam.

D’après un rapport de l’UNICEF, un enfant meurt toutes les cinq minutes dans le monde à cause de la violence qu’il subit. Une donnée alarmante qui nous incite à nous pencher dessus et à rappeler l’importance du bon comportement envers l’enfant en Islam.

5 minutes écoulées, 1 enfant décédé.

Ces décès d’enfants à grande échelle ne sont ni dus à la famine, ni à la maladie mais uniquement à la violence. Une caractéristique propre à l’être humain et qu’il peut contrôler. Seulement voilà, il semblerait que la soif de violence et le désir ardent de nuire à autrui soient ancrés en l’homme et ce, depuis bien longtemps. Lorsque l’homme maltraite l’enfant, il se sent envahi d’un sentiment de toute puissance. En effet, faire du mal à plus faible que soit lui donne l’illusion de maîtriser la situation bien qu’il ne soit maître de quoi que ce soit, pas même de son propre Moi.

Cette violence entraîne donc la mort d’un enfant toutes les cinq minutes, soit 345 enfants morts chaque jour. Ce qui est navrant c’est que « 75% de ces 345 décès, soit 258 dus à la violence ont eu lieu dans des pays dits en paix », comme le rapporte le Daily Mail. Ainsi, ce ne sont pas les pays en guerre qui sont les plus « meurtriers » mais ce sont bien les pays qui se disent pacifiques.

La responsable mondiale de la protection de l’enfance Susan Bissell a déclaré : « Nous découvrons le fait que les enfants victimes de violence extrême dans la vie de tous les jours sont partout ». Cette dernière a ajouté que les chercheurs ont mis des décennies à trouver des vaccins afin d’éradiquer certaines maladies et diminuer ainsi le nombre d’enfants morts. Or, l’homme tue par ses propres mains ce petit bout d’homme qu’est l’enfant.

345 enfants morts chaque jour suite à la maltraitance physique : un chiffre choquant, d’autant plus que cette violence provient majoritairement des parents. Ce rapport de l’UNICEF est l’occasion pour nous de rappeler l’importance du bon comportement avec l’enfant.

Le bon comportement envers nos enfants.

Au delà du fait que nous devons bien nous comporter avec tout un chacun, nous devons avoir une attitude des plus irréprochables avec nos enfants. En effet, chaque parent, chaque éducateur est un modèle de représentation pour l’enfant, d’où l’importance de transmettre des valeurs saines et d’adopter un noble caractère. Cela est bien connu, l’enfant reproduit ce qu’il voit : à nous de faire en sorte que nos enfants ne voient que le bien en nous.

Afin d’illustrer le comportement à avoir avec nos enfants, rappelons que le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) était doux et clément envers eux. C’est en ce sens qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) raconte : « J’ai vu, de mes yeux vu, et entendu, de mes oreilles, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) prendre la main de Al-Hassan (qu’Allah l’agrée) ou Al-Houssayn (qu’Allah l’agrée) et je crois qu’il s’agissait plutôt de Al-Houssayn : il lui mit les pieds sur les siens et commença à le hisser sur ses jambes et ses cuisses en disant : « Monte mes petits yeux (tarqqa ‘ayna baqqa) » . En s’exécutant, Al Hassan ouvrit la bouche, alors le Prophète (‘alayhi salat wa salam) l’embrassa puis dit : « Seigneur ! Je l’aime alors aime le et aime celui qui l’aime » (Al-Boukhari).

En plus d’aimer les enfants et de leur démontrer son amour pour eux, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) jouait avec eux. En effet, bien que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était l’homme le plus digne de sagesse et de dignité avec les hommes, il jouait avec les plus jeunes afin de leur montrer qu’il les aime. C’est ainsi que Ya’la Ibn Oumayya raconte : « Nous fûmes invités une fois avec le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) à un repas. En chemin, nous vimes Al-Husayn (qu’Allah l’agrée) en train de jouer. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) s’empressa vers lui et ouvrit les bras en le faisant rire. L’enfant essayait de s’enfuir à gauche et à droite. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) l’attrapa finalement une main sur la tête et l’autre sur le menton puis le serra contre lui. » (Ahmed, Al-Boukhari et Ibn Maja).

Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était un exemple dans tous les domaines y compris dans la compassion et l’amour qu’il avait pour les enfants. Nous devons donc nous appliquer à lui ressembler dans tous ses traits de caractères. Cela sera bénéfique pour nous car quiconque suit la sunna du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) aura suivi la voie droite qu’Allah a tracé par son biais.

Par ailleurs, rappelons que celui qui adopte un bon comportement avec ses enfants et qui se montre clément envers eux, Allah le sera envers lui. N’est-ce pas là un bienfait dont chacun d’entre nous souhaiterait bénéficier ? En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a dit : « Al-’Aqra` ibn Hâbis, ayant vu l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) embrasser Al-Hasan, dit: « J’ai dix enfants et jamais je n’ai embrassé un seul d’entre eux ». Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dit : « On ne fera pas miséricorde à celui qui ne fait pas miséricorde ». (Muslim). Qui d’entre nous n’espère pas la miséricorde d’Allah ? Cette miséricorde est promise à celui qui se montrera miséricordieux envers les enfants. Appliquons nous afin de parfaire notre comportement avec les plus jeunes de la communauté, d’autant plus que le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) nous y a exhortés.

Qu’Allah préserve et protège tous les enfants de la Oumma. Qu’Il les comble de Ses infinis bienfaits ici-bas et dans l’au-delà. Qu’Il apporte son assistance à ceux qui sont éprouvés dans cette vie. Qu’Il les élève et les rassemble avec leurs parents dans Son Paradis.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : Nigella sativa, le pire cauchemar du cancer.

Au grand dam de nombreux géants et médecins qui tirent de gros chèques grâce aux traitements par chimiothérapie pharmaceutique, la nigella sativa a prouvé maintes et maintes fois avec succès son traitement contre le cancer sans l’utilisation de traitements conventionnels.

Selon plusieurs études, les graines noires ont démontré à plusieurs reprises être efficace contre de nombreux cancers, tels que : du pancréas, du côlon, de la prostate, du sein et même des cancers du cerveau. La nigelle se révèle donc être le pire cauchemar du cancer et une lueur d’espoir pour les personnes atteintes par la maladie.

Les statistiques montrent que sur une période de 5 ans, le taux de réussite des personnes sous chimiothérapie est de seulement 2,1%. D’autre part, la nigella sativa a été prouvé pour anéantir les cellules tumorales pancréatiques selon un taux de 80%. La chimiothérapie a de nombreux effets secondaires et l’un de ses effets est la possibilité d’un second cancer. Les récidives de cancers sont très agressives et peuvent se produire à partir de réensemencement de la tumeur.

La nigelle non seulement détruit les cellules cancéreuses mais reconstruit le système immunitaire et renforce les bonnes cellules pour combattre le cancer. Il est impératif de traiter le patient cancéreux immédiatement ou dans les premiers stades de la maladie, si possible. En plus de prendre l’huile, un régime adapté au cancer doit être suivi : sucre, aliments transformés et les farines blanches doivent être bannis car le cancer se nourrit de ses aliments et rend le combat contre le cancer beaucoup plus difficile.

Le Prophète -aleyhi salat wa salam- a dit : « Il y a dans la graine de nigelle une guérison pour toutes les maladies sauf la mort. »[Al-Boukhari].

Les études sur le cancer et Nigella sativa.

Actuellement, ce sont près de 462 études qui ont été publiées sur l’efficacité de Nigella sativa. Parmi ses études, de nombreuses mentionnent les effets de la nigelle et ses capacités anti-tumorales.

En 1997, au Centre de recherche sur le cancer à Hilton Head Island en Caroline du Sud, Nigella sativa a été prouvé qu’elle contient d’énormes capacités dans la mort des cellules tumorales.

1) Cancer pancréatique : Une étude a été réalisée au Kimmel Cancer Center à Jefferson, les chercheurs ont constaté qu’en ajoutant Nigella sativa, 80% des cellules de cancer du pancréas ont été détruites. Le cancer du pancréas est la quatrième cause de décès par cancer en Amérique avec un taux de survie de 4% après cinq ans à l’aide de traitements conventionnels.

2) Cancer du côlon: En 2010, un projet de recherche a été mené à Tanta, en Egypte sur l’utilisation de Nigella sativa contre le cancer du côlon chez les rats. Nigella sativa a considérablement réduit la taille des tumeurs et a également réduit les tumeurs présentes dans les poumons et les canaux alimentaires.

3) Le cancer du sein: En 2003, des chercheurs de Jackson State University aux Etats-Unis ont testé Nigella sativa sur les cellules cancéreuses du sein. Les résultats ont montré des progrès prometteurs dans le traitement de ce cancer.

Tout savoir du protocole de soins par la Nigelle.

Le protocole de soins face au cancer par la nigelle est assez simple et très efficace : Prenez trois cuillères à café par jour de graines moulues mélangées à une demi-cuillère à café de miel brut.

Prenez la première dose une demi- heure avant le petit déjeuner, la seconde dans l’après-midi et la troisième dose avant d’aller au lit.

Le protocole de dosage alternatif est d’utiliser les graines moulues une fois par jour et l’huile deux fois par jour. Il suffit de mélanger les graines broyées avec du miel brut et de manger cette préparation.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Une pétition contre le financement d’Israël par la Région PACA récolte 16 000 signatures.

Fin décembre, Estrosi promettait une subvention de 50 000 euros à l’association israélienne KKL pour la reforestation des territoires occupés incendiés en novembre dernier.

Indignation des azuréens.

Cette promesse de dons dont la somme totale appartient à la région PACA ne cesse de susciter la colère des habitants. En plus de faire les yeux doux à Israël, Christian Estrosi souhaite verser cet argent public à une association israélienne qui soutient la colonisation des territoires palestiniens. Une pétition sur le site Change.org a été lancée en vue de dénoncer ce financement :

« Malgré ses gesticulations médiatiques dûes à son manque de visibilité, nous ne laisserons pas Christian Estrosi utiliser notre argent pour financer des projets illégaux et piétinant le droit international, et la dignité du peuple Palestinien. Il portera seul la responsabilité de ses poignées de mains ensanglantées. C’est d’ailleurs une tradition Niçoise, puisque le 6 mai 1974 au lendemain du vote au conseil de sécurité de l’ONU qui qualifiait le régime d’appartheid Sud Africain de crime contre l’humanité, l’ancien maire de Nice Jaques Médecin signait un jumelage avec le Cap alors espace d’apartheid. Quelques décennies plus tard les mêmes procédés perdurent. Les noms changent mais l’oppression reste la même. L’impunité politique persiste mais la résistance s’organise. Nous ne céderons pas un iota de ce que le droit permet. Pour notre dignité et celui du peuple palestinien, nous irons au bout. »

La pétition a obtenu à l’heure actuelle près de 16 000 signatures sur les 25 000 escomptées. Elle sera remise à Christian Estrosi et aux habitants de la région PACA une fois clôturée.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Décès de Mgr Hilarion Capucci, héraut de la cause palestinienne.

Héraut de la cause palestinienne, l’archevêque grec-melkite catholique Hilarion Capucci, qui fut vicaire patriarcal de Jérusalem, est décédé à Rome le 1er janvier 2017 à l’âge de 94 ans.

Le prélat syrien, né à Alep en 1922, fut arrêté en 1974 par les Israéliens et condamné à 12 ans de prison pour transport illégal d’armes pour le compte de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Il a été libéré en 1978 et expulsé à la suite d’une action diplomatique menée par le Vatican. Les mouvements de la résistance palestinienne ont mené plusieurs opérations à l’occasion desquelles ils ont réclamé sa libération parmi d’autres prisonniers. Ainsi en 1976, lors de la prise d’otages par des membres de l’organisation terroriste allemande d’extrême gauche Fraction armée rouge (RAF) et des Palestiniens du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), qui s’est terminée dans le sang à l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda.

“Le peuple palestinien est un peuple souffrant”.

Dès les années 1960, Mgr Capucci était devenu une figure intellectuelle de la cause palestinienne, une sorte d’ambassadeur de facto, écrivant, prêchant et donnant des conférences, réclamant justice pour les Palestiniens. Il a dénoncé durant des décennies la dure réalité de l’occupation et les violations des droits de l’homme commises par Israël, rappelant à qui voulait l’entendre que “le peuple palestinien est un peuple souffrant”, dont une grande partie connaît l’exil, loin de sa patrie.

Malgré son éloignement de la Terre Sainte, Mgr Capucci a continué de l’extérieur à militer pour cette cause, participant à la “flottille de la liberté” qui a tenté en 2009 de briser le blocus imposé à la Bande de Gaza et d’acheminer de l’aide humanitaire. Il a également pris part en 2010 à l’expédition de la “flottille Free Gaza” qui transportait de l’aide humanitaire et des matériaux de construction destinés à la population de Gaza. Le Mavi Marmara, un des bateaux qui faisaient partie du convoi, avait été attaqué en pleine mer par l’armée israélienne, faisant neuf morts et 28 blessés, pour la plupart des Turcs.

Hommages, du Hamas à l’Autorité palestinienne.

Tant le mouvement Hamas à Gaza que le président palestinien Mahmoud Abbas ont adressé leurs condoléances à l’occasion de la mort du vieil archevêque. L’Autorité palestinienne l’a qualifié de “martyr de Jérusalem”. Mgr Grégoire III Laham, patriarche grec-melkite catholique d’Antioche – qui avait succédé à Mgr Capucci à Jérusalem après son emprisonnement – lui a également rendu hommage, le décrivant comme un “héros” de la cause palestinienne.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bain de sang en Syrie. Un camion piégé explose, plus de 40 morts.

Un bain de sang en Syrie. Un camion citerne a explosé dans le centre de la ville rebelle de Azaz, à la frontière turque. Si les agences de presse évoquent 43 morts, selon les réseaux sociaux, l’attentat aurait fait plus de 60 victimes.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Allemagne: une fausse information sur « l’incendie d’une église aux cris de Allah Akbar » crée un vif émoi.

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose… de profondément enraciné dans les esprits, comme reste gravé dans les mémoires, les plus impressionnables et les moins bien informées, le Nouvel An 2015 à Cologne et à Hambourg, prétendument assombri par les harcèlements et viols commis par des réfugiés, au détriment de la vérité qui, elle, a été totalement atomisée par la propagande délétère.

En novembre dernier, le tribunal de Hambourg avait annihilé les effets ravageurs de cette calomnie islamophobe et xénophobe, enfin le pensait-on, en désavouant la police allemande, sur la sellette pour avoir « trafiqué les accusations et les preuves », mais aussi les médias, pointés du doigt pour avoir brodé une histoire d’horreur à l’heure des contes de Noël.

Un an plus tard, le site américain Breitbart dirigé par le peu recommandable Steve Bannon, l’idéologue incendiaire de l’extrême droite US, promu haut conseiller et chef de la stratégie à la Maison Blanche par son champion et grand ami Donald Trump, s’est chargé de raviver les traces indélébiles laissées par cette calomnie anti-réfugiés Outre-Rhin.

Expert dans l’art de jeter de l’huile sur le feu, il s’est fait un malin plaisir de colporter de fausses rumeurs, toujours aussi dévastatrices, à partir d’informations diffusées par le quotidien allemand Ruhr Nachrichten et consciencieusement déformées par ses soins : le départ de feu, sans gravité et rapidement circonscrit, aux abords d’une église est ainsi devenu, sous sa plume électronique maléfique, « une église à Dortmund incendiée par des étrangers aux cris de Allah Akbar ».

Avec en exergue le sous-titre frissons garantis « Une foule de 1.000 hommes attaque la police, met le feu à l’église la plus ancienne d’Allemagne, au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre », l’infâme site de Steve Bannon a fait frémir les réseaux sociaux à la vitesse de la lumière, suscitant une immense émotion en Allemagne.

« Ce qui est dangereux, c’est que ces messages se répandent incroyablement rapidement et qu’il est très difficile de les retirer », s’est alarmée la ministre régionale de la Justice de Hesse, Eva Kühne-Hörmann, sur la chaîne de télévision n-tv. « Ces fausses informations peuvent tellement se répandre qu’elles ne font même plus l’objet d’un démenti », s’est-elle désolée, alors que plusieurs magazines allemands de renom lui faisaient écho, s’insurgeant contre les mensonges éhontés distillés comme un venin par le site Breitbart.

Devant l’effervescence malsaine qui s’est emparée de la cybersphère et l’avalanche de commentaires orduriers, ponctués d’appels au meurtre anti-musulmans, qui a englouti tout sens du discernement, la police locale s’est fendue d’un communiqué afin de rétablir la vérité menacée, une fois encore, de finir ensevelie.

« La nuit de la Saint-Sylvestre à Dortmund a connu un déroulement plutôt dans la moyenne voire calme », a indiqué la police, en relatant « un rassemblement de 1.000 personnes » sur le parvis d’une église et « l’utilisation inappropriée de feux d’artifices du Nouvel An ».

Une version des faits officielle très éloignée de celle, tétanisante, inventée de toutes pièces par l’abject site américain Breitbart chapeauté par le non moins vil Steve Bannon, l’éminence grise du nouvel homme fort de Washington.

Si l’on devait s’émouvoir de quelque chose en ce tout début d’année, à en avoir des sueurs froides, c’est bien de la prochaine incursion de Breitbart en France et en Allemagne, selon les sombres présages de la presse allemande, à l’approche des scrutins décisifs qui redessineront le paysage politique des deux poids lourds européens.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La Jordanie menace Donald Trump: « Le Déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem est le franchissement d’une Ligne Rouge ».

Un porte-parole du gouvernement jordanien, parlant à l’Associated Press a mis en garde le président-élu Donald Trump que le déménagement prévu de l’ambassade américaine à Jérusalem est «un franchissement d’une ligne rouge» et sera «catastrophique».
Mohammed Moumni, le ministre jordanien, a déclaré que le déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem « aura des conséquences catastrophiques sur plusieurs niveaux, y compris sur la situation régionale. » Il a déclaré que les pays de la région probablement « réfléchiraient à des choses différentes et prendraient les mesures pour empêcher ce phénomène « .

Il a dit que: « Cela affecterait certainement les relations bilatérales entre les pays de la région, y compris la Jordanie, et les parties qui seront liés à une telle décision ».

Le 20 Janvier approche, le Moyen-Orient attend la politique de Donald Trump, qui, par toutes les indications sera certainement pro-israélienne. En fait le mois dernier, Kellyanne Conway le conseiller de Trumpa été cité comme disant que le déplacement de l’ambassade à Jérusalem est une «très grande priorité » pour le président élu.

La Jordanie est un pays qui fait croire.

L’une des raisons pour lesquelles la Jordanie a peur du déménagement de Trump est que le Royaume est effectivement taillé dans le Mandat palestinien d’origine comme un cadeau à la famille Hussein pour leur soutien aux Britanniques dans la Première Guerre mondiale. Le roi et sa famille sont à l’origine de ce qui est aujourd’hui la péninsule arabique. Son contrôle sur les lieux saints islamiques à Jérusalem est la seule chose qui lui donne une importance dans le monde musulman.

Toute solidification du contrôle d’Israël sur la capitale juive de Jérusalem révélerait que le roi de Jordanie est un tigre de papier sans pouvoir réel. C’est étayé par les dollars américains des contribuables et les forces de sécurité israéliennes. Sans eux, le Royaume serait tombé car il a la population à majorité palestinienne qu’il contrôle brutalement depuis longtemps.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Trump demande aux ambassadeurs nommés par Obama de démissionner avant son investiture.

Le président américain élu ne sera investi que le 20 janvier, mais il a d’ores et déjà demandé aux ambassadeurs nommés par Barack Obama de quitter leur poste. Du jamais vu.

Il n’est pas encore en fonctions, mais transmet déjà ses ordres. Le président américain élu Donald Trump a demandé aux ambassadeurs nommés par Barack Obama de quitter leur poste avant son arrivée au pouvoir, le 20 janvier prochain, rapporte The Independent. Traditionnellement, le président nomme ses ambassadeurs. Mais une période de transition est prévue lorsqu’un nouveau président est investi: les ambassadeurs nommés avant son arrivée restent en poste pendant quelques mois avant d’être remplacés, afin de garantir une continuité de représentation dans les pays.

Des postes laissés vacants.

La mesure ordonnée par Donald Trump est sans précédent, et pourrait laisser plusieurs pays clés tels que la Grande-Bretagne, l’Allemagne et le Canada sans représentant américain pendant plusieurs mois, le temps que de nouvelles têtes soient nommées et installées.

Selon le New York Times, l’équipe de transition de Donald Trump a fait parvenir l’information aux diplomates le 23 décembre dernier. Un des membres de l’équipe a justifié cette requête envoyée près d’un mois avant l’arrivée du nouveau chef d’Etat par le fait qu’il s’agissait d’une précaution pour s’assurer que tous les ambassadeurs nommés par Obama aient quitté le gouvernement avant le 20 janvier. Les diplomates concernés réfléchiraient à un moyen de contester cette mesure auprès du futur secrétaire d’Etat, Rex Tillerson.

Pour l’heure, Donald Trump n’a nommé que deux ambassadeurs: l’avocat David Friedman en Israël, et le gouverneur de l’Iowa Terry Branstad en Chine.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Des factions palestiniennes saluent l’attaque héroïque de Jérusalem
.
Mansour appellea à la libération de tous les détenus politiques en Cisjordanie
.
Quatre soldats israéliens morts et 15 autres blessés
.
Jérusalem: Les colons s’emparent d’un immeuble au sud d’al-Aqsa
.
Hamas : La campagne de fermetures sur Facebook est une réponse aux politiques israéliennes
.
L’occupation poursuit la colonisation malgré la condamnation du Conseil de sécurité
.
Les Palestiniens d’Amérique latine tiendront leur première conférence
.
le FPLP: Le vote du Congrès confirme son soutien continu à l’occupation
.
Les colons attaquent des sanctuaires religieux à Salfit
.
L’Occupation envahit Bani Na’im et le quartier Abou Sneineh à Hébron et arrête un citoyen
.
Des colons attaquent la maison d’Abou Chamsya qui a potographié le martyr Sharif
.
Quatre jeunes palestiniens arrêtés au sud de la Cisjordanie
.
Khalil Hayya: Notre exigence est de réorganiser l’OLP et nos relations avec le Caire s’améliorent
.
Gaza: des centaines de palestiniens participent aux funérailles symboliques du martyr Hissi
.
L’occupation isole 15 captifs palestiniens dans des conditions très dures
.
Qaraqe: Les prisonniers prévoient une escalade massive en avril prochain
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Indonésie: Priorité à la Salat !

Mash’Allah, quel formidable rappel! La police et les manifestants qui prient conjointement.

Peu importe nos divergences, la priorité reste la prière. Nous nous soumettons ensemble devant notre Seigneur avec humilité.

Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité . (Sourate 2- La vache/Al-Baqarah, Verset 238)

Qu’Allah permette l’unité dans notre communauté!

Clic pour voir la Source de l’article

***


Evènement météo rare: il neige dans le Sahara !

C’est un événement météo extrêmement rare que nous relate Francetvinfo.fr. La neige est tombée sur les dunes de sable rouge du Sahara algérien, lundi 19 décembre, comme en témoigne les photos amateur.

Photo amateur des dunes du Sahara enneigées le 19 décembre 2016 aux alentours de la ville d’Aïn Sefra en Algérie.(Karim Bouchetata / SIPA)
Les clichés ont été pris par Karim Bouchetata, un habitant de la commune d’Aïn Sefra située dans l’ouest de l’Algérie, à environ 1 000 mètres d’altitude.

Les reliefs montagneux qui surplombent la ville font partie des monts des Ksour et composent la partie occidentale de l’Atlas saharien.

Selon l’auteur des clichés, il n’avait pas neigé dans cette région depuis une tempête qui s’est produite le 18 février 1979, soit il y a trente-sept ans. Cet événement météorologique n’avait d’ailleurs duré qu’une demi-heure.

Si elle a désormais fondu, la neige aurait cette fois tenu une journée entière, selon les habitants de la commune.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Secours islamique France : Défi Ramadan 2016 : 42 400 repas distribués !

Comme l’année dernière, nous nous sommes associés au Secours Islamique France pour relever un défi d’envergure durant la période la plus fédératrice : Ramadan ! Vous avez été nombreux à jouer le jeu, à donner de vous-mêmes pour la réussite de cette opération pour les plus opprimés, al hamdoulillah.

L’enfance : une priorité.

Tout au long de l’année, le Secours Islamique France fait de l’enfance une thématique prioritaire. La distribution de repas alimentaires et de goûters, essentielle pour le développement des enfants, fait partie de nos actions régulières dans de nombreux pays comme le Pakistan, le Sénégal, la Palestine ou encore Madagascar.

Ramadan 2016 fut l’occasion de promouvoir une opération spéciale pour sensibiliser à la problématique de l’enfance avec un focus sur la sous-alimentation et la malnutrition des enfants. Pour pouvoir agir au-delà de Ramadan, l’objectif était de collecter l’équivalent de près de 50 000 repas. Encore une fois, nous saluons la grande mobilisation des donateurs et internautes qui nous ont permis de collecter plus de 148 400 € soit l’équivalent de 42 400 repas.

Un beau résultat pour le plus grand plaisir de tous ces enfants vulnérables qui au quotidien ont besoin d’aide et d’accompagnement. Que ce soit l’accès à l’alimentation, à l’eau, à l’assainissement, à l’hygiène, à l’éducation ; tous vos dons sont utilisés dans l’intérêt des bénéficiaires en leur redonnant espoir et dignité.

Nous remercions tous les participants pour cette mobilisation exceptionnelle en faveur des enfants qui aspirent à un avenir meilleur. Votre don, aussi minime soit-il, fait changer les choses, soyez-en convaincus !

Continuez à soutenir le Secours Islamique France et l’ensemble de ses projets. Plus d’informations sur www.secours-islamique.org ou 01 60 14 14 14
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : L’ambassade des Etats-Unis déménagera-t-elle de Tel Aviv à Jérusalem ?

Alors que « l’ère Donald Trump » débute bientôt, le nom du futur ambassadeur des Etats-Unis en Israël est connu. En effet, c’est David Friedman qui deviendra le représentant. Cependant, des inquiétudes sont déjà présentes puisque l’ambassade américaine à Tel Aviv pourrait déménager à Jérusalem, ville que se dispute Israéliens et Palestiniens

Jérusalem considéré comme « capitale éternelle » .

S’exprimant sur sa nomination, David Friedman a indiqué son impatience de pouvoir remplir cette nouvelle mission « dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem« . Le bâtiment se trouve pourtant bien à Tel Aviv, seule capitale officielle considérée par la communauté internationale. Cependant, il faut dire que durant sa campagne électorale, Donald Trump avait promis que les États-Unis reconnaîtraient Jérusalem comme étant la capitale indivisible d’Israël. Y installer l’ambassade serait alors un geste fort et particulièrement une décision qui viendrait mettre à mal la paix entre Palestiniens et Israéliens. D’ailleurs le choix de David Friedman comme ambassadeur suscite aussi des préoccupations car il est désigné comme un ami d’Israël dans son processus de colonisation.

Déménager l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem serait considéré comme une provocation alors que la région n’en a nullement besoin surtout à l’heure actuelle.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Russie, Iran et Turquie veulent un cessez-le-feu en Syrie.

Au lendemain de l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara, la réunion tripartite au sujet de la Syrie a eu lieu à Moscou. Elle a réuni les ministres des Affaires étrangères de l’Iran, de la Russie et de la Turquie. Ils sont tombés d’accord pour un cessez-le-feu dans l’ensemble de la Syrie.

Des discussions sans les Américains et les Européens .

Sergueï Lavrov, Javad Zarif et Mevlüt Cavusoglu ont ainsi discuté de la crise syrienne sans la présence de ministres européens ou de leur homologue John Kerry. Au sortir de ce sommet, les trois homologues ont fait une déclaration commune précisant « l’importance d’élargir le régime de cessez-le-feu, de garantir un accès sans obstacle à l’aide humanitaire et la libre circulation des populations sur le territoire syrien » . A cela s’ajoute le fait que chacun des pays serait prêt à élaborer le projet d’accord, à être garant des pourparlers entre le gouvernement syrien et l’opposition. Des précisions ont aussi été données concernant l’évacuation des civils à Alep-Est. Celle-ci serait terminée dans un ou deux jours maximum. Cependant sur le terrain, ce temps est-il suffisant pour évacuer les habitants ? Il faut préciser que le processus d’évacuation a souvent été freiné avec des bus restés bloqués plusieurs heures d’affilée.

Si dans les faits, les déclarations se multiplient, que se passera-t-il vraiment en Syrie pour mettre fin à ce bain de sang ? La situation humanitaire en est arrivée à un point catastrophique sans retour.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pourquoi les géants du Web se prononcent soudain sur le fichage des musulmans ?

« Nous nous opposons à la discrimination et nous ne participerons jamais à la construction d’un registre des musulmans américains. » C’est ce qu’a déclaré, vendredi 16 décembre, Frank X. Shaw, porte-parole de Microsoft, au site Buzzfeed. Le même jour, Apple, Google, Uber et IBM tenaient des propos similaires, rejoignant les rangs de Twitter et de Facebook. Pourquoi ces grandes entreprises enchaînent-elles soudain ces annonces ?

Tout est parti d’un article du site américain The Intercept, publié le 2 décembre. Avec un titre ravageur : « Sur neuf entreprises tech, seule Twitter dit qu’elle refusera d’aider à établir un registre des musulmans pour Trump. » Le média explique avoir posé la question à ces entreprises, car « l’idée a récemment été ressortie par l’équipe de transition de Donald Trump ». Le futur président américain avait laissé entendre, après les attentats du 13 novembre 2015 en France, qu’il mettrait « certainement en place » une base de données pour lister les musulmans présents aux Etats-Unis.

Interrogé à ce sujet plusieurs fois depuis, Donald Trump s’est montré très vague dans ses réponses, qui ont souvent varié. Si son équipe de campagne a assuré, dans un communiqué, que « le président élu Trump n’a jamais prôné la mise en place d’un fichier ou d’un système répertoriant les individus en se basant sur leur religion », Donald Trump a plusieurs fois confirmé qu’il approuvait cette idée, tandis que dans une interview à ABC News, il précisait qu’il s’agissait non pas d’une liste des musulmans, mais d’une « base de données des réfugiés ». Aujourd’hui, sa position sur le sujet n’est toujours pas limpide.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : L’auteur de l’attaque dans une mosquée de Zurich identifié.

L’auteur de l’attaque qui a fait trois blessés dans une mosquée de Zurich, en Suisse, est un Ghanéen de 24 ans qui s’est suicidé peut après son acte.

Son cadavre a été retrouvé sous un pont, non loin du centre islamique.

Passionné de magie noire.

Les enquêteurs ont révélé que ce passionné de magie noire avait par ailleurs tué dimanche un Suisse de 24 ans qu’il connaissait, à coups de couteau, sur une aire de jeux de Zurich.

Ce lundi, vers 17h30, un homme d’une trentaine d’années, entièrement vêtu de noir, la tête couverte d’un bonnet de laine, pénétrait dans une salle de prière d’un centre islamique situé à quelques pas de la gare centrale de Zurich. L‘établissement est habituellement fréquenté chaque jour par des dizaines de fidèles venus surtout du Maghreb, de Somalie et d’Erythrée, selon les médias suisses.

Il a tiré plusieurs balles, blessant trois fidèles, dont deux grièvement, avant de prendre la fuite. Les victimes sont trois hommes âgés de 30, 35 et 56 ans.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un proviseur donne une leçon de vivre-ensemble en bonne intelligence.

Convoquée pour une formation professionnelle obligatoire dispensée par un GRETA dans un lycée public d’Occitanie, Fabienne* doit entamer son cursus au mois de décembre. Ayant déjà fait l’objet d’une discrimination au sein de cet établissement par le passé en raison de son foulard, la requérante a souhaité s’informer en amont. Ses démarches lui ont permis de poursuivre sa formation en toute sérénité grâce à l’attitude très réceptive du proviseur de l’établissement.

Exerçant en tant qu’assistante maternelle, Fabienne a déjà été amenée à suivre une formation similaire, dispensée dans ce même lycée, dans un bâtiment isolé du reste de l’établissement. Lors d’une formation en 2014, la requérante nous avait déjà contacté suite à un refus du port de son foulard par le personnel du GRETA de ce même établissement.

En tant que stagiaire du GRETA et suivant les cours au sein d’un centre de formation professionnelle, Fabienne n’est ni assujettie à la loi de neutralité religieuse du 15 mars 2004, ni à la circulaire du 18 mai 2004. Les seuls groupes de personnes concernés par des exceptions à ce texte de loi sont les élèves de classes préparatoires et ceux des sections de techniciens supérieur.

Informée de ses droits, Fabienne veut s’assurer qu’elle ne rencontrera aucune difficulté du fait de son foulard en prenant rendez-vous avec le principal de l’établissement. Assistée par une de nos juristes, ce dernier a reconnu des cas de discriminations avant sa prise de fonction. Il a affirmé vouloir “changer les choses” et a assuré à Fabienne qu’elle ne rencontrera aucune difficulté avec lui.

Plus important, il a considéré que le côtoiement d’une stagiaire du GRETA portant un signe religieux avec les autres lycéens ne posait aucune difficulté pour le bon fonctionnement du lycée. Cette posture d’ouverture et de bonne intelligence est à saluer.

C’est en sensibilisant directement ce principal d’établissement que Fabienne et ces deux stagiaires ont pu éclaircir cette question, et poursuivre leur formation en toute sérénité.

*Le prénom a été modifié.

Islamophobie.net.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Indonésie : un gouverneur chrétien risque cinq ans de prison.

Le gouverneur chrétien de Jakarta Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a comparu mardi 20 décembre devant un tribunal de la capitale indonésienne. L’homme est accusé de blasphème. Son crime ? Avoir exprimé que l’interprétation faite par des oulémas d’un verset du Coran selon lequel un musulman ne doit élire qu’un dirigeant musulman était erronée.

L’affaire avait déchaîné les passions ces derniers mois. Malgré plusieurs excuses publiques, deux grandes manifestations ont été organisées à l’appel du Front des défenseurs de l’islam (FPI), un groupe islamiste, réunissant des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Jakarta pour réclamer son arrestation.

i[« Je suis dévasté d’être ainsi accusé d’insulter l’islam parce que cela voudrait dire que j’ai diffamé les musulmans, une famille [religieuse] que j’aime »]i, avait-il déclaré en larme devant les juges le 13 décembre. Au procès, à l’extérieur du tribunal, des dizaines de détracteurs du gouverneur ont exhibé des pancartes réclamant l’incarcération du gouverneur, tandis que des partisans d’Ahok exigeaient sa relaxe. Le procès a été suspendu jusqu’au 27 décembre. Les juges se prononceront alors sur la validité des charges.

La campagne électorale d’Ahok, candidat à sa réélection pour février 2017, semble compromise. La quasi-totalité des procès pour blasphème se sont achevés par des condamnations en Indonésie.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une Australienne voilée, victime d’une violente agression, appelle ses concitoyens à se dresser contre l’islamophobie.

C’est une musulmane, sous le choc de sa récente agression, qui ne supporte plus d’être la proie de prédilection de l’islamophobie galopante et une mère de famille scandalisée qui redoute que ses propres enfants soient victimes de sa spirale de violence, une jeune femme voilée de 33 ans fait aujourd’hui l’ouverture des journaux télévisés de Perth, la cité phare de l’Etat d’Australie-Occidentale, pour appeler à enrayer ce fléau des temps modernes qui met en péril l’art de vivre ensemble, dans l’îlot lointain du multiculturalisme.

Blessée dans sa chair et son âme par la sauvagerie de l’inconnu dont elle a eu le malheur de croiser la route, vendredi soir dernier, dans le centre commercial où elle venait faire ses courses, accompagnée de ses quatre filles, cette citoyenne australienne a choisi courageusement de sortir de l’ombre pour laisser éclater sa colère au grand jour, à seule fin d’éveiller les consciences.

« Plus jamais ça ! Personne ne devrait être insulté, ni brutalisé en raison de sa religion ! », clame-t-elle haut et fort, la voix étranglée par l’émotion, alors que le souvenir de sa rencontre terrifiante avec son assaillant lui glace encore le sang, notamment l’instant où, après avoir exigé de ses enfants qu’ils lui souhaitent un « Joyeux Noël », entre deux injures racistes, ce dernier a brisé une bouteille de bière sur sa tête avec une rage inouïe.

Alertée par les cris de la jeune mère de famille, une cliente du supermarché, n’écoutant que son courage, a tenté de s’interposer pour la sauver des griffes de son agresseur hors de lui, au moment où celui-ci s’acharnait à lui arracher son hijab en l’étouffant. Devant cette adversité féminine qu’il n’avait pas anticipée et alors qu’un attroupement commençait à se former, l’homme a soudainement lâché prise, désertant les lieux non sans en avoir proféré des menaces à l’encontre de sa victime à terre : « Si je te revois, je te tuerai », a-t-il hurlé.

« Ce n’est pas la première fois que cela arrive », s’est désolée la jeune femme devant les caméras de la télévision australienne, en précisant que la coupe était pleine. Son agression odieuse est sans conteste l’agression de trop à ses yeux, et bien que hantée par la vision d’effroi que lui inspire le dangereux islamophobe qui s’est dressé sur son chemin, elle refuse de se terrer chez elle et de se taire.

C’est en pleine lumière qu’elle exhorte ses concitoyens, dans la diversité de leurs composantes, à faire cause commune contre ces actes islamophobes inqualifiables qui frappent dorénavant partout, et à tout moment, des « gens normaux et sans histoire », selon ses propres termes, tout en rappelant avec insistance que son choix de porter le voile lui appartient.

« Porter le hijab est une liberté individuelle fondamentale. C’est mon choix de le faire, en mon âme et conscience, et j’en suis fière. Pourquoi diable devrais-je en avoir honte ? », s’est-elle indignée publiquement, à l’heure où la police de Perth, sur le pied de guerre, a décidé de diffuser les images de son agresseur capturées par la vidéosurveillance, afin de le mettre hors d’état de nuire avant qu’il ne soit trop tard.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le Raincy : le maire exclut une femme d’une cérémonie de Noël parce qu’elle porte un foulard.

Une fois de plus, une citoyenne de confession musulmane a été la cible d’une humiliation publique.

Ce mercredi 15 décembre le service jeunesse de la mairie de Raincy organisait un événement accueillant parents et enfants pour des remises de cadeaux, dans l’esprit de Noël. Accompagnant sa nièce de deux ans lors de cet événement, Inès* a été sommée de quitter la salle à trois reprises, au prétexte que son foulard était “un signe ostentatoire”. Au mépris de la loi, le maire en personne lui a infligé cette humiliation.

L’événement ouvert à tous, devait avoir lieu de 18h30 à 20h30. Inès, qui souhaitait accompagner sa nièce pour la voir “prendre des photos avec son beau cadeau que sa maman a soigneusement préparé”, a dû partir à 19h30.

Une employée de la mairie est venue directement la voir pour “discuter en privé”. Son interlocutrice lui apprend qu’elle “n’a pas le droit de rester” car elle porte “un signe ostentatoire” et que “c’est une institution laïque”. Ces assertions sont par ailleurs complètement fausses et illégales.

Inès est alors contrainte de sortir aux yeux de tous. Mais avec le soutien d’une femme (qui lui confie être elle-même « de confession juive » particulièrement sensible à ce qui s’est passé), elle décide de revenir à l’événement pour défendre ses droits. Pour la seconde fois, la même employée du cabinet du maire revient à la charge : “faut sortir, vous ne pouvez pas rester ici !”

La victime refuse et exige un texte de loi justifiant une telle éviction, auquel cas elle accepterait de sortir. Aucune réponse. Pour la troisième fois, alors qu’Inès souhaite seulement assister à la remise de cadeau de sa nièce, l’autorité municipale exige qu’elle quitte la salle. Cette fois c’est le maire en personne, Jean-Michel Genestier, qui se déplace.

“Le Maire vient me voir avant de quitter la salle, me demandant si « Ça va ? ». Je lui réponds « Oui ça va mais bon… » quand il me coupe la parole et ose dire « C’est un signe ostentatoire, on fait du mieux pour faire respecter les lois, c’est pour le bien de la République ! ». Il n’a même pas eu la décence de me regarder dans les yeux.”

Inès s’est rapprochée du CCIF qui lui apporte, depuis hier, soutien et assistance. La victime sera accompagnée dans l’ensemble des démarches à mener.

Après que des maires aient remis en cause cet été les libertés individuelles des femmes musulmanes sur les plages de l’hexagone, c’est également un maire qui inflige une humiliation publique à une femme, juste parce qu’elle porte un foulard.

Dans le basculement raciste auquel nous assistons en France, la première des nécessités, au niveau des municipalités comme au plus haut niveau de l’Etat, est de rassembler le peuple et non d’en exclure une partie en raison de leur confession religieuse.

C’est donc l’autorité qui est supposée la protéger qui a condamné Inès à l’exclusion de la communauté nationale.

Ce n’est hélas pas une situation inédite à Raincy, on se souvient encore de l’épisode du club de sport « Orty Gym » dont la gérante, de confession musulmane et portant le foulard, avait été harcelée administrativement par l’ancien maire Éric Raoult parce qu’elle détonnait dans le paysage raincéen. L’action en justice lancée par cette gérante à l’encontre de la commune est du reste toujours en cours.

Il est temps que les autorités publiques se positionnent clairement contre ces pratiques discriminatoires.

Le CCIF sera déterminé à faire valoir les droits de la réclamante.

*Inès est un prénom modifié.

Le CCIF.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le président gambien Jammeh annonce qu’il ne quittera pas le pouvoir.

Le président gambien Yahya Jammeh, qui rejette sa défaite électorale au scrutin présidentiel du 1er décembre, a annoncé mardi soir qu’il ne quitterait pas le pouvoir au terme de son mandat, le 18 janvier prochain.

Jammeh, qui s’exprimait à la télévision publique, a également condamné la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a annoncé ce week-end qu’elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour que le résultat de la présidentielle soit respecté.

“Je ne suis pas un lâche. On ne peut pas intimider ou violer mes droits. Telle est ma position. Nul ne peut me priver de la victoire à l’exception d’Allah le Tout-Puissant”, a-t-il dit.

Quant à la médiation de la Cédéao, il a affirmé qu’elle n’était pas équitable. “Avant même de venir, ils avaient déjà déclaré que Jammeh devait partir. Je ne partirai pas”, a-t-il ajouté.

D’après la commission électorale, l’opposant Adama Barrow l’a emporté avec 43,3% des voix, soit moins de 20.000 voix d’avance sur le président sortant (l’élection présidentielle en Gambie est un scrutin majoritaire à un tour).

Après avoir reconnu dans un premier temps sa défaite, Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, a annoncé le 9 décembre qu’il avait changé d’avis et réclame la tenue d’un nouveau scrutin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le réalignement diplomatique de Sao Tomé sur la Chine passe mal à Taïwan.

Le gouvernement taïwanais a accusé mercredi la Chine d’exploiter les difficultés financières de Sao Tomé-et-Principe pour obtenir la reconnaissance diplomatique du petit Etat insulaire du golfe de Guinée.

Pour Taïpeh, ce réalignement diplomatique ne contribuera pas à apaiser les tensions entre la République populaire de Chine et Taïwan. Mais le chef de la diplomatie taïwanaise, David Lee, a indiqué que son pays ne s’engagerait dans une “diplomatie du dollar”.

Cette évolution intervient alors que la Chine s’est émue de la remise en cause par Donald Trump du principe moteur de ses relations internationales.

Le président élu a rompu le mois dernier avec une tradition établie depuis 1979 aux Etats-Unis en faisant savoir qu’il s’était entretenu par téléphone avec la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen et en s’interrogeant à voix haute sur la pertinence de la politique de “Chine unique”.

Depuis la séparation de 1949, Pékin, qui ne reconnaît pas l’indépendance de Taïwan, estime qu’il n’existe qu’”une seule Chine”.

Pékin et Taïpeh, qui disposait jusqu’en 1971 du siège réservé à la Chine aux Nations unies, se sont longtemps livrés à une “diplomatie du carnet de chèque” afin de s’assurer le soutien diplomatique d’Etats appauvris. Après l’apaisement matérialisé par une série d’accords commerciaux et économiques conclus en 2008 entre Pékin et Taïpeh, la course a repris en mars dernier lorsque la Chine a établi des relations diplomatiques avec la Gambie.

“Nous pensons que le gouvernement de Pékin ne devrait pas se servir du trou noir financier de Sao Tomé comme d’une occasion pour promouvoir son principe de ‘Chine unique’. Ce comportement ne sert pas des relations paisibles de part et d’autre du Détroit”, a poursuivi David Lee lors d’une conférence de presse à Taïpeh.

A Pékin, la Chine, qui considère que Taïwan est une province sécessionniste et que nul ne peut donc établir avec elle des relations diplomatiques, s’est félicitée de la décision de Sao Tomé-et-Principe de rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan.

“La Chine exprime sa gratitude et salue le retour de Sao Tomé sur la juste voie du principe d’une Chine unique”, a ajouté le ministère chinois des Affaires étrangères, sans préciser si la République populaire allait établir des relations formelles avec l’ancienne colonie portugaise et sans mentionner non plus une possible assistance financière.

En Afrique, le Burkina Faso et le Swaziland sont les deux derniers pays à entretenir des relations formelles avec Taïwan.

“Il nous reste 21 alliés. Nous devons les choyer”, a déclaré la présidente Lee, qui se rendra le mois prochain en visite auprès de ses alliés d’Amérique centrale (Honduras, Nicaragua, Guatemala et Salvador).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Google revoit son algorithme après avoir fait la part belle à un site négationniste.

Google a affirmé travailler à amélioration de l’algorithme de son moteur de recherche pour écarter les informations «ne faisant pas autorité», comme celles d’un site négationniste qui arrivait en tête de recherches portant sur l’Holocauste.

Le quotidien britannique The Guardian a révélé la semaine dernière que le site «Stormfront», animé par un groupe de personnes niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, apparaissait comme premier résultat à la question : «L’Holocauste a-t-il eu lieu?»

Google a réagi en affirmant que son objectif était de fournir des «résultats faisant autorité» tout en proposant «une variété de contenus divers venus de différentes sources».

«Juger quelles pages internet sont les mieux à même de répondre à une question est un problème complexe et nous ne le faisons pas toujours de la meilleure façon», a expliqué le groupe américain dans un communiqué.

«Lorsque des informations ne faisant pas autorité se classent trop haut dans les résultats de recherches, nous développons une approche évolutive et automatisée pour résoudre le problème, plutôt que de les retirer une à une manuellement», poursuit le texte.

Des ajustements récents dans les algorithmes de Google «aideront à faire apparaître des contenus plus crédibles et de meilleure qualité», a encore affirmé l’entreprise.

Les critiques sur les résultats de recherches concernant l’Holocauste ne sont pas un cas isolé pour Google qui avait déjà été pointé du doigt le mois dernier sur de fausses informations diffusées durant la campagne présidentielle américaine.

Il ne devrait y avoir «aucune situation dans laquelle de fausses informations sont répandues», a estimé le patron de Google Sundar Pichai lors d’une interview avec la BBC le mois dernier, assurant que son groupe chercherait à améliorer les réponses aux milliards de recherches qu’il traite quotidiennement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Agent israélien: Les États-Unis et Israel étaient au courant de l’assassinat de l’ambassadeur russe.

Selon le quotidien “Haaretz”, les services de renseignement de plusieurs pays, dont les États-Unis et et Israel, savaient qu’un plan d’assassinat se préparait en Turquie.
Le quotidien israélien ne cite pas ses sources, mais l’auteur de l’article,Aluf Benn, est spécialisé dans les questions de défense et de sécurité.

Selon lui, “les services de sécurité savaient, avec un haut degré de certitude, que l’assassinat était planifié pour très bientôt à Ankara”. La presse générale laissait entendre que les États-Unis et Israël avaient fourni des informations sur le tueur de l’ambassadeur russe en Turquie et avaient également prévenu d’un fort risque d’assassinat sur le sol turque.
Israël était au courant pour le risque d’assassinat, avertissant des représentants de la communauté juive de Turquie.

L’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été tué dans une attaque armée à Ankara, alors qu’il inaugurait une exposition d’art dans la capitale turque.

Le tireur, un policier turc selon le maire d’Ankara, aurait évoqué une «vengeance» liée au sort d’Alep. Il a été neutralisé, selon l’agence de presse gouvernementale Anadolu, qui n’a pas précisé s’il était mort ou vivant.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Démolition d’un immeuble à Jérusalem occupée
.
Forces navales: un nouveau service de sécurité à Gaza
.
Abbas en visite en Arabie Saoudite
.
Le prisonnier Hamour en danger de mort
.
171 Colons ont pris d’assaut Al-Aqsa, ce matin
.
Liebermann admet la responsabilité directe de l’occupation dans l’assassinat de Zouari
.
Appels à sauver les citoyens expulsés dans la Vallée du Jourdain
.
Arrestations en série en Cisjordanie
.
La sécurité de l’AP arrête trois étudiants et convoque un quatrième
.
Session du Conseil Législatif avec la participation des députés du Fatah à Gaza
.
Des milliers de Tunisiens condamnent l’assassinat de Zouari
.
Des terres menacées de confiscation à Salfit
.
La Knesset empêche les députés arabes de visiter les prisonniers palestiniens
.
Confrontations après l’arrestation de quatre jeunes à Hébron
.
Les forces d’occupation arrêtent dix maqdessites et blessent un autre par des tirs de feu
.
Bahar appelle les jeunes à suivre les traces du martyr Zouari
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com