MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 10 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 10 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


France : Affaire Théo : du bamboulagate à la chronique de Canteloup, le Conseil supérieur de l’audiovisuel rend deux avis.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a adressé, lundi 31 juillet, une mise en demeure à l’encontre de la radio Europe 1 pour la diffusion d’une chronique de Nicolas Canteloup. Il reproche à l’humoriste d’avoir « tourné en dérision le viol dont aurait été victime » le jeune Aulnaysien.

Le 8 février, l’imitateur avait parodié l’ex-président François Hollande, qui s’était rendu au chevet de Théo Luhaka et lui a fait dire : « J’ai rendu possible le mariage gay. (…) Si Théo, après réflexion, se découvre des sentiments pour le policier qui a introduit la matraque, ils pourront grâce à moi s’épouser ».

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a considéré que « le fait de moquer la victime nommément désignée d’un viol présumé, gravement blessée à cette occasion et toujours hospitalisée au moment de la diffusion de la séquence, traduisait une complaisance dans l’évocation de la souffrance humaine constitutive d’une atteinte à la dignité de la personne humaine ».

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel se prononce sur le « bamboulagate ».

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’est, dans le même temps, exprimé sur un autre dérapage en lien avec l’affaire Théo, à savoir la prise de parole de Luc Poignant, représentant du syndicat Force Ouvrière de la police sur le plateau de France 5, le 9 février.

Interrogé sur les conflits entre les jeunes et la police, il avait déclaré que l’insulte « bamboula », « ça ne doit pas se dire. Ça reste encore à peu près convenable ». Des propos qui ont tout de suite été réprimés d’un « non » par la présentatrice Caroline Roux. Selon l’autorité de l’audiovisuel, la chaîne a « parfaitement » maîtrisé son antenne « en condamnant directement et fermement ceux-ci ».

saphirnews.com
***


Les époux Clooney assurent la scolarisation de 3000 enfants syriens au Liban.

The Clooney Foundation for Justice, dirigée par George Clooney et son épouse Amal, a annoncé, lundi 31 juillet, l’aide à la scolarisation de 3 000 enfants syriens présents au Liban après avoir fui leur pays.

L’action sera financée grâce à un partenariat avec Google à hauteur de 2,25 millions de dollars, qui s’ajoute à une dotation en équipement de 1 million de dollars de Hewlett Packard. Un partenariat avec l’Unicef permettra à sept écoles publiques de scolariser ces enfants déscolarisés.

« Des milliers d’enfants réfugiés syriens sont confrontés au danger, le danger de ne jamais être un élément productif de la société. Une éducation formelle peut permettre de changer cela », ont ajouté George et Amal Clooney dans un communiqué. « Nous ne voulons pas perdre une génération entière parce qu’ils n’ont pas eu de chance et sont nés au mauvais endroit au mauvais moment. »

Plus d’un million de Syriens – dont plus de 500 000 enfants – sont enregistrés comme réfugiés au Liban, pays de naissance d’Amal Clooney, marié au célèbre acteur depuis 2014.

saphirnews.com
***


France : Migrants : la maire de Calais rejette l’injonction du Conseil d’Etat.

Natacha Bouchart, la maire de Calais, a annoncé lundi 31 août qu’elle ne « donnera pas suite aux injonctions » du Conseil d’Etat. La plus haute juridiction de France avait, quelques heures auparavant, ordonné des mesures d’aide aux migrants.

« La décision de justice du Conseil d’État est une injustice pour les Calaisiens, car elle les met de nouveau sous la menace de la recréation d’une énième jungle », a déclaré l’édile par communiqué. Elle ajoute qu’en l’absence « de politique nationale et européenne offrant une solution globale de maîtrise de l’immigration, la Ville de Calais ne donnera pas suite aux injonctions qui lui ont été faites ».

La mairie s’expose ainsi à une amende de 100 € par jour mais Nathalie Bouchart a fait savoir, via La Voix du Nord, que « c’est déjà inscrit dans le budget des dépenses imprévues de la Ville », préférant s’acquitter de l’amende plutôt « que d’encourager une situation qui mènerait à 10 000 migrants à Calais dans un an »

Le gouvernement réagit à la décision.

Saisi par 11 associations et une cinquantaine d’exilés, le tribunal administratif avait ordonné fin juin que les droits humains élémentaires des 400 à 700 migrants qui survivent dans les camps clandestins soient respectés. Ainsi, l’Etat et la municipalité de Calais devaient faire en sorte que les migrants puissent disposer de douches et de toilettes.

Le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais ont lancé, début juillet, un recours auprès du Conseil d’Etat. Ce dernier a ainsi jugé lundi que « les conditions de vie des migrants révèlent une carence des autorités publiques, qui est de nature à exposer les personnes concernées à des traitements inhumains ou dégradants et qui porte donc une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale ».

Si la municipalité calaisienne a rejeté l’avis du Conseil d’Etat, il en va autrement pour le gouvernement. Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a annoncé en conférence de presse que « des douches mobiles vont être déployées dans Calais afin d’éviter de fixer les migrants dans un lieu ».

Il a aussi affirmé l’ouverture prochaine de deux centres d’accueil à Troisvaux et à Bailleul, dans deux communes des Hauts-de-France. Ils auront pour objectif d’examiner la situation des migrants. « Nous ne voulons pas recommencer les mauvaises expériences du passé et nous ouvrirons deux centres assurant l’hébergement et l’examen des situations de ces personnes », a précisé le ministre.

saphirnews.com
***


Une féministe musulmane allemande projette d’ouvrir des “mosquées libérales” dans toute l’Europe.

Sur un Vieux Continent où gronde l’orage du nationalisme et s’amoncellent les noirs nuages de l’islamophobie, l’Allemande Seyran Ates, 54 ans, une avocate née en Turquie, connue pour son militantisme en faveur des droits de l’Homme, s’érige en fer de lance de la « révolution » de l’islam occidental qui, d’après elle, est en marche, bousculant les mentalités et les traditions sur son passage, au risque de s’attirer les foudres des hautes instances islamiques Outre-Rhin, en Turquie ou encore en Egypte.

Fondatrice de la mosquée libérale Ibn Rushd-Goethe, à Berlin, qui a fait couler beaucoup d’encre et lui a valu des menaces de mort, cette juriste qui se définit elle-même comme une « féministe musulmane » veut cependant essaimer au-delà des frontières, nourrissant l’espoir de créer un second lieu de culte « inclusif » à Londres d’ici à un an, mais aussi ailleurs, dans toutes les cités phares européennes.

Placée sous protection policière depuis 2006, rien ne dissuadera Seyran Ates de parachever son grand dessein, ni l’hostilité exacerbée des musulmans conservateurs à son égard, ni la fatwa sans appel émise par le Département juridique de la prestigieuse Université Al-Azhar qui, depuis le Caire, a condamné fermement les mosquées libérales, jugées parfaitement « incompatibles avec l’islam ».

Imperméable à la levée de boucliers que son concept cultuel révolutionnaire a déclenché, favorisant l’éclosion de mosquées ouvertes aux hommes, aux femmes et aux fidèles issus des rangs LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), celle qui se fait le chantre de l’islam sans exclusive et sans tabous, sauf à l’égard des femmes voilées intégralement considérées comme des intruses indésirables, a fait escale au Royaume-Uni la semaine dernière.

« Nous sommes des millions, à travers le monde, à partager cette même vision de la mosquée, convaincus de l’évolution irréversible de l’islam en Occident. Je peux être le visage de la mosquée libérale, mais je ne suis pas pour autant la mosquée », a-t-elle précisé dans un entretien au Guardian, après avoir repéré les lieux d’une future implantation, soutenue par plusieurs parlementaires éminents de la Chambre des Lords.

Bien que n’étant pas prophète en son pays, l’Allemagne, où son ambitieux projet et ses prises de position iconoclastes n’ont pas reçu l’assentiment des grandes figures de l’islam institutionnel, et ont été fustigées jusque de l’autre côté du Bosphore, par la principale autorité musulmane de Turquie, Diyanet, qui désapprouve vivement une initiative « visant à dépraver et ruiner la religion », Seyran Ates est plus que jamais convaincue du bien-fondé de sa démarche résolument émancipatrice.

« Il y a de plus en plus de gens désireux de briser les chaînes. Dans de nombreux pays, vous pouvez trouver des gens qui pratiquent ce que nous faisons, mais ils le font en cachette, sous couverture », insiste-t-elle.

Farouchement anti-voile, quelle que soit la longueur de son étoffe, Seyran Ates déplore qu’il coiffe un nombre croissant de femmes en Allemagne, se rangeant inconditionnellement derrière « les femmes du monde entier qui ne veulent pas être voilées », à la lumière des sources scripturaires dont elle affirme qu’elles « n’exigent pas, même dans les interprétations les plus rigoristes du Coran, de se couvrir la tête ».

Alors qu’elle prévoit d’ouvrir une deuxième mosquée libérale à Fribourg, en concertation avec d’autres musulmans progressistes qui adhérent pleinement à ses vues, qu’ils se trouvent en Allemagne ou sous d’autres latitudes – notamment au Danemark, à Copenhague, où elle a noué des liens étroits avec Shirin Khankan, une femme imam à la tête de la première mosquée dirigée par des femmes, mais aussi à Marseille, avec Ludovic-Mohamed Zahed, un imam homosexuel – Seyran Ates affiche une confiance à toute épreuve dans l’avenir qui sera forcément « libérateur » ou ne sera pas… Et peu importe, si cette libération peut prendre des allures de marche forcée.

oumma.com
***


Un analyste américain démontre que le Coran est moins violent que la Bible.

Les sondages tendancieux sur l’islam se suivent et se ressemblent étrangement d’une rive à l’autre de l’Atlantique, tous, à de rares exceptions près, faisant état de statistiques anxiogènes et accablantes à l’encontre de la troisième religion monothéiste, accusée de bien des maux et notamment d’une violence intrinsèque.

Ainsi, 58% des Américains auraient une opinion défavorable de l’islam et seraient convaincus que le Coran est plus sanguinaire que la Bible, selon le prisme d’une énième étude censée prendre le pouls de la population sur le sujet qui inspire invariablement un traitement biaisé et passionnel, d’un continent à l’autre.

Loin de se satisfaire de ce diagnostic, Tom Anderson, un analyste américain de renom, lui a récemment opposé la contradiction étayée en comparant la teneur des versets de l’Ancien et du Nouveau Testament avec celle du Saint Coran, s’attelant à la tâche avec une rigueur toute scientifique.

Contrairement aux idées reçues que les Cassandre et autres grands pourfendeurs de l’islam s’acharnent à enraciner dans les esprits, Tom Anderson a mis en évidence que l’Ancien Testament est nettement plus violent que le Coran, 5,3% de son texte appelant à la « destruction et au meurtre » contre 2,1% pour le Livre Saint de l’islam. Le Coran s’avérant même moins violent que le Nouveau Testament, dont 2,8% des passages textuels n’incitent pas franchement à tendre la main à son prochain…

Pour cet empêcheur de diaboliser l’islam en rond, la différence la plus notable s’obverse dans la fréquence plus élevée des sentiments et émotions positifs prônés et émanant du Coran par rapport aux textes de la Bible.

Des conclusions édifiantes que ne démentiront pas deux jeunes néerlandais, lesquels en décembre 2015 s’étant employés, à leur manière, à bousculer les idées reçues sur la violence ou barbarie dont il est communément admis de dire qu’elles sont consubtantielles à l’islam, à travers un micro-trottoir qui en a laissé sans voix plus d’un…

Pour ce faire, les deux comparses avaient habilement dissimulé une Bible sous une couverture fabriquée maison, avec un titre tout trouvé : « De Heilige Koran » ou « Le Saint Coran ». La stupeur des citoyens ordinaires n’en a été que plus grande lorsqu’ils ont découvert que ce qu’ils croyaient être des préceptes coraniques étaient en réalité des paroles bibliques guère amènes et charitables. De quoi ébranler certaines certitudes et inciter à se méfier de la propagande islamophobe dont la sphère politico-médiatique nous abreuve dans toutes les langues.

oumma.com
***


L’appel à la prière résonne à Iqaluit, depuis la mosquée la plus au nord du Canada.

Depuis deux ans, la voix mélodieuse de Ahmad Abdoul résonne à Iqaluit, la cité phare du Nunavut, le plus vaste des territoires canadiens, appelant les fidèles à la prière de midi dans une contrée qui, pour être recouverte d’un blanc manteau pendant huit mois de l’année, s’avère bien moins frileuse que les nôtres envers les modulations nuancées de l’Adhan.

Dans ce paysage enneigé, où émergent des bancs de neige et des icebergs au bord de l’océan Arctique, est sortie de terre, en 2016, la mosquée la plus au nord du pays de l’érable, sans susciter les sempiternelles polémiques passionnelles qui embrasent les esprits de nos régions, en théorie, moins glaciales…

A Iqaluit, cette ville paisible, sans bruit et sans bouchons, il est facile de rompre la glace avec la population non musulmane, pour le plus grand bonheur de Ahmad Abdoul qui ne regrette rien de sa vie antérieure passée dans le sud, à Montréal.

« J’étais venu ici, juste pour essayer d’y vivre quelques mois. Et puis les mois ont passé… et aujourd’hui, ça fait deux ans », explique-t-il, irradiant de sérénité, même s’il doit cumuler deux emplois pour assurer la subsistance de sa famille. « J’ai besoin de deux jobs ici. Je travaille à la prison fédérale et je suis également chauffeur de taxi à temps partiel. Mais la qualité de vie et les relations humaines y sont incomparables », souligne-t-il, en esquissant un large sourire.

Côtoyant le clocher de l’imposante et très originale église anglicane, construite en forme d’igloo, la mosquée bleu-turquoise d’Iqaluit, typique de l’architecture locale et flanquée d’un petit minaret blanc qui s’élève vers le firmament, laisse ses portes grandes ouvertes aux habitants de toutes origines et confessions, qu’ils soient Inuits, non-autochtones, métis, chrétiens ou pas, à l’image de Jason, un habitué des lieux.

« Les musulmans sont très actifs dans notre communauté et sont appréciés de tous. Ils donnent beaucoup aux banques alimentaires de la ville et aident plusieurs personnes dans le besoin », a-t-il déclaré au journal de Montréal au sortir de la messe, en se réjouissant de la qualité des échanges interreligieux qui se sont tissés au fil des ans, sur la passerelle consolidée du vivre-ensemble.

Une satisfaction que partage pleinement Sidakha Ali, le premier musulman à avoir posé ses bagages à Iqaluit il y a plus de 20 ans, après avoir quitté son Pakistan natal. « Les gens ici sont très accueillants. Ils nous font sentir que nous sommes chez nous », a confié, plein de gratitude, celui qui, bien qu’étranger à cette terre et y ayant vécu esseulé pendant plusieurs années, y a reçu un accueil des plus fraternels dès son arrivée.

Entouré désormais de plus d’une centaine de ses coreligionnaires, celui-ci éprouve un plaisir renouvelé quand s’élève la voix claire de Ahmad Abdoul, le muezzin de la petite mosquée qui se dresse au nord du 63e parallèle, là où il n’y a pas de minaret de la discorde.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Bardawil: Nous ne changerons pas nos principes et ne renoncerons pas à nos alliés
.
Un membre du Bureau politique du Mouvement de résistance islamique du Hamas, Salah Bardawil a déclaré que le dialogue initié par le mouvement avec le député Mohammed Dahlan
.
La marine d’occupation tire des projectiles en direction des rivages de Gaza
.
Amnesty: L’occupation s’en prend à une foule pacifique à Jérusalem
.
Al-Quds: Les forces d’occupation renforcent leur présence pour protéger une marche de colons
.
L’occupation construit un nouvel avant-poste colonial dans le nord de la Cisjordanie
.
Pékin dévoile un plan pour résoudre le conflit palestino-israélien
.
L’Occupation détruit le village d’al-Araqib pour la 116ème fois
.
5 Jérusalémites arrêtés sur les entrées d’al-Aqsa
.
Un politique mexicain visite les colonies sionistes en Cisjordanie et refuse le boycott
.
Le parti travailliste australien vote pour la reconnaissance d’un Etat palestinien
.
New York Times : Une nouvelle guerre est aux portes de Gaza
.
Le « Printemps de Jérusalem » est une véritable lutte populaire dont l’Autorité Palestinienne et Fatah sont les plus perdants
31/Juillet/2017
.
L’occupation resserre ses mesures militaires au sud de Qalqilya
.
Le ministre israélien des Communications veut fermer al-Jazeera TV
.
Jérusalem: Un homme âgé agressé et un ex-détenu arrêté
.
Corrupation/Scandale des sous-marins: l’avocat de Netanyahou était censé toucher des millions
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Flash info du 22 Rajab 1438.

Flash info du 22 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Découvrez le magnifique adhan qu’on pu entendre les fidèles d’une église à Rome.

L’histoire de Bilal, c’est aussi l’histoire de l’adhan (appel à la prière), car Bilal fut le premier muezzin de l’Islam.
À travers le monde, l’un des plus puissants symboles de l’Islam est l’appel à la prière.

Une église de Rome a invité un muezzin afin de faire découvrir l’appel à la prière des musulmans.
Dans la vidéo suivante, on assiste à un moment d’échange religieux qui prouve encore une fois que l’Islam est une religion de tolérance et de fraternité.
Les fidèles de cette église semblent captivés par ce splendide appel à la prière.
Une belle initiative permettant de faire découvrir aux autres cultes la profondeur et la beauté de notre religion.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Le piège des sites de rencontres « musulmans »…

Les sites de rencontres connaissent une véritable expansion ces dernières années. Meetic étant sans doute le plus connu d’entre eux, voilà que des sites dits « musulmans » font leur entrée dans le marché des rencontres entre hommes et femmes. L’apparition de ces sites est d’autant plus consternante qu’ils trouvent une clientèle croissante. Retour sur ce phénomène et sur les moyens de l’éviter.

Pourquoi des millions de musulmans utilisent ces sites de rencontres ?

C’est la question que s’est posée le quotidien BBC News cette semaine. Face à l’engouement qu’engendrent ces sites, il est intéressant de se pencher sur la question afin de comprendre pourquoi tant de personnes de la communauté se retrouvent dans cet engrenage.

Bien que les sites Meetic ou Badoo soient les plus utilisés, les sites de rencontres « réservés aux musulmans » gagnent du terrain. C’est ainsi que le site de rencontres intitulé « inchaallah » se place dans le top 10 des sites de rencontres les plus utilisés en France, d’après Alexa.com. Une place choquante pour une communauté qui se doit d’être pudique et respectueuse des principes islamiques. Ce site enregistrai déjà 149 041 visites pour l’année 2014, se plaçant ainsi devant des sites très connus tels que AttractiveWorld ou encore eDarling.

Un autre site réservé aux musulmans se situe également dans le classement : le site MekToube arrive en effet dans le top 15 des sites les plus utilisés avec 82 218 visiteurs pour l’année 2014. La communauté musulmane se replie sur les sites de rencontres mais pour quelles raisons ? Comment en sommes-nous arrivés là ?

Il ne fait aucun doute que de nombreux célibataires en France et partout ailleurs peinent à se marier, à fonder un foyer et à trouver une personne qui correspond à leurs critères. De rencontres en rencontres, accumulant les déceptions et embarrassant parfois les familles, certains membres de notre communauté, au bord du désespoir, sombrent dans la tentation des sites de rencontres. Pensant ainsi choisir la facilité, ils se retrouvent en réalité pris au piège de Shaytane le lapidé.

Comment éviter de tomber dans ce piège ?

Chaque être humain ressent naturellement le besoin d’être avec autrui, avec un autre qui partagera son quotidien. Ce besoin d’être avec un autre est naturel et humain. Cela dit, il est d’autant plus véridique pour les musulmans. Certes Allah a dit : {Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent}. (Sourate 30 : Verset 21).

Ainsi, le besoin de se marier et de partager sa vie avec une autre personne est tout à fait justifié par les paroles de notre Créateur. De même, le mariage est un élément fondateur de notre foi. Il est donc nécessaire pour chaque membre de la communauté de s’unir avec quelqu’un. Cela dit, les étapes précédents le mariage sont d’une importance cruciale.

Rencontrer son époux ou son épouse sur un site de rencontres est-il réellement digne d’une vie de couple basée sur les principes de l’Islam ? Nous devons tant que possible nous éloigner de cette tentation, bien qu’elle soit belle et bien présente au quotidien. Avec l’accès à internet, le développement des technologies et de ces sites, notre communauté se retrouve confrontée à des tentations que les générations précédentes n’ont pas connues. A chaque génération sa tentation. A nous de faire un travail sur nous-même afin d’éviter d’y sombrer.

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que nous sommes sur terre afin d’adorer Allah. Or, entretenir des relations virtuelles avec un inconnu ne fait pas partie des actes qui satisfont notre Créateur. Au lieu de perdre son temps sur les sites de rencontres, à la conquête de l’amour parfait qui n’existe pas, hâtons-nous de gagner l’amour de notre Seigneur. Allah a dit : {Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur}. (Sourate 49 : Verset 13). Appliquons-nous à devenir noble auprès de Celui qui a créé les cieux et la terre et évitons de causer Son Courroux car Il sait et voit tout. C’est Lui Seul qui nous accordera la vie conjugale et familiale, invoquons-Le donc en ce sens.

Par ailleurs, nous devons tant que faire se peut, nous attacher à la Sunna du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Allah a dit : {Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos, Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien} (Sourate 4 : Verset 80). Nous avons la Sunna du Prophète (‘alayhi salat wa salam), nous devons donc nous y accrocher afin de faire partie du groupe qui sera sauvé au Jour du Jugement Dernier. Intéressons-nous plutôt à la manière dont le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) ainsi que ses compagnons (qu’Allah les agrée) ont connu leur épouse au lieu de nous entêtez à suivre les tentations de la nouvelle génération.

Enfin, rappelons-nous que les dangers d’internet sont nombreux. Nous ne pouvons être certains de l’identité, de la personnalité et de la sincérité des personnes, d’autant plus lorsque ces dernières se trouvent derrière un écran. Afin d’éviter de sombrer dans ce piège, pensons à satisfaire notre Créateur avant tout. Certes, Il nous a enjoint le mariage mais pas de cette façon. Pensons au comportement du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et de ses compagnons (qu’Allah les agrée). Ne négligeons pas les dangers d’internet et de ce genre de sites et passons par d’autres moyens de rencontres plus sains : l’entourage, les connaissances, le réseaux de frères et sœurs, les responsables de mosquées, etc…

Qu’Allah nous éloigne des tentations et des pièges tendus par Shaytane le lapidé. Qu’Il nous permette d’avoir un conjoint pieux avec qui nous atteindrons la félicité.

AJIB.FR
***


Participez au financement d’une école primaire en Tunisie.

L’école primaire de Maghraoua, située à Bizerte en Tunisie, a besoin de votre soutien pour perdurer dans de bonnes conditions.

Une école insalubre qui a besoin d’être rénovée.

Créée en 1965, l’école se trouve aujourd’hui dans un état de délabrement avancé bien qu’elle accueille pas moins de 111 élèves. Le site est en bordure de la route principale qui traverse le village de Maghraoua et comporte une vaste et belle cour, avec une allée ombragée et des jardins abandonnés. L’environnement culturel dans le village est d’une pauvreté absolue : hormis l’école, les enfants n’ont aucun espace de jeu et de loisirs autre que la rue pour les garçons pour des parties de foot avec des balles souvent improvisées et les maisons pour les filles où elles sont cloîtrées pour les travaux ménagers ou les séances de feuilletons mexicains ou turcs à la télévision. Par delà l’action de réhabilitation de l’école, c’est aussi une action d’éveil et de loisir culturel qui compte être lancée dans ce petit village agricole où les jeunes, désabusés, n’ont que des envies de départ et d’ailleurs. Les besoins sont donc multiples :

Réparation et isolation des toits des salles de cours et du logement de fonction,
Réparation et peinture des murs,
Remplacement des fenêtres et des portes,
Réhabilitation et installation des toilettes (deux pour filles et deux pour garçons) et des lavabos,
Nivellement de la cour et aménagement des jardins,
Mise en place d’une salle de lecture, d’informatique et de jeux,
Réparation des ordinateurs existants et fourniture de nouveaux ordinateurs,
Acquisition de tables de travail, tableaux et armoires,
Acquisition et installation d’une pompe éolienne pour le puits. Le projet de réhabilitation de l’école comporte trois principales actions,
Réhabilitation des locaux,
Réhabilitation du jardin,
Mise en place d’une salle de loisir et de lecture .

Un gala de charité prévu pour récolter des fonds .

Parmi les associations qui se sont mobilisées et ont répondu à l’appel, figure l’association Univers-Cité, qui a pour dessein d’accompagner des adolescents à la réussite scolaire et professionnelle à travers différentes actions. Univers-Cité s’est engagé à financer une partie de la réhabilitation de l’école. Pour ce faire, elle organise le 20 avril un gala de charité à la Seyne-sur-Mer, dans le département du Var, afin de récolter les fonds nécessaires pour la rénovation de l’école de Maghraoua.

Pour effectuer une réservation ou participer au financement de ce projet, vous pouvez contacter l’association en question :

Téléphone : 09 80 74 92 93
.
Adresse mail : univers-cite@outlook.fr
.


katibin.fr
***


France : A Versailles, les réfugiés ont leur équipe de football .

L’initiative est portée par les « Voisins Solidaires 78 Versailles-Mortemets », un collectif qui vient en aide aux réfugiés de Versailles et ses environs.

Crée en février dernier, le Football Club Phénix de Versailles (FCPV) vient de former une équipe composée de joueurs refugiés d’Afghanistan, de Côte d’Ivoire, d’Érythrée, d’Éthiopie, de Guinée, du Portugal, de Somalie et du Soudan qui défendent les couleurs de Versailles.

« Dès les premières inscriptions, près de 50 réfugiés et précaires de neuf nationalités se sont montrés intéressés », explique le club au Parisien. Le mois dernier, le FCPV organisait un entraînement et un mini-tournoi. Aujourd’hui, le club de football est à la recherche de nouveaux bénévoles et d’équipements pour venir en aide aux joueurs.

Une cagnotte a été mise en ligne à cet effet. Avec un petit objectif de 500 euros, le club de foot a récolté la petite somme de 203 euros. Il ne reste plus que deux mois avant la fermeture de la cagnotte en ligne.

Versailles n’est pas la seule commune où des équipes de football similaires ont pu être formées. Des réfugiés afghans et soudanais ont par exemple permis en septembre 2016 à Bellenaves, un village situé dans l’Allier, de reformer une équipe de football et disputer ainsi des matchs de championnat.

saphirnews.com
***


« Ne brûlez pas les gens vivants et arrêtez de poser des bombes », dixit un présentateur de la chaîne islamophobe Fox News.

Devant les caméras et son micro dont il se sert comme d’un mégaphone de la haine, Jon Scott, un animateur habitué à sévir le week-end sur Fox News, la chaîne ultra-conservatrice américaine qui n’a de « juste et équilibré » que son slogan mensonger, se fait chaque fin de semaine la voix de son maître : le magnat des affaires australo-américain et islamophobe notoire, Rupert Murdoch.

La désinformation chevillée au corps et le racisme pour seconde nature, ce zélé présentateur n’a pas son pareil pour embraser les esprits lors du sacro-saint repos dominical, quand ils sont moins stressés et plus vagabonds que d’ordinaire.

En ce dimanche 16 avril, le commentaire très sobre d’un acteur de la série Homeland, Mandy Patinkin, alias Saul Berenson, un responsable de la CIA, qui a révélé que, dans la saison 6, le rôle des méchants sera tenu par « les hommes blancs du gouvernement et l’establishment militaire » et non plus par les musulmans, ces éternels terroristes des blockbusters hollywoodiens, a provoqué un énorme sentiment de frustration chez Jon Scott. Ce dernier espérait, sans doute, que le comédien joue la grande scène de l’indignation devant ce renversement des rôles insupportable…

Entouré de ses deux comparses tout aussi insatisfaits et pleins de rancœur que lui, il a échafaudé une fumeuse théorie du complot pour justifier cette volte-face scénaristique spectaculaire de Homeland.

Et comme si cela ne suffisait pas à calmer ses ardeurs, l’incendiaire du week-end sur Fox News a livré, une fois encore, les musulmans à la vindicte en leur prodiguant un conseil outrageant et inflammable : « A la communauté musulmane : si vous ne voulez pas que l’on brosse de vous un portrait négatif, ne brûlez pas les gens vivants et arrêtez de poser des bombes ».

Outrés par cette recommandation aussi irresponsable qu’infâme, certains musulmans américains ont préféré ironiser de manière sarcastique pour désamorcer, avant qu’elle n’enfle, l’énième polémique créée de toutes pièces par Jon Scott, celui par qui l’islamophobie sur le petit écran ne connaît aucune trêve salutaire Outre-Atlantique.

Une réponse cinglante du berger à la bergère :

Traduction : A la communauté de Fox News : si vous ne voulez pas être dépeints de manière négative, n’entrez pas dans les écoles et sur les lieux de travail pour tirer sur tout ce qui bouge.

oumma.com
***


Une jeune saoudienne tord le cou aux préjugés sur le voile sur Twitter.

Dans l’agora virtuelle des réseaux sociaux où se défoulent les islamophobes de tous poils, sans garde-fous, une adolescente saoudienne de 17 ans, résidant en Pennsylvanie, peut s’enorgueillir d’avoir joliment tordu le cou aux préjugés qui entourent le port du hijab, en laissant sans voix les excités qui s’étaient employés à les raviver via des gazouillis rageurs.

Retranchés derrière leur ordinateur pour distiller leur venin en toute impunité, ces grands pourfendeurs de l’islam, ulcérés par l’attachement à sa religion que manifestait la jeune Lamyaa sur Twitter, ont brusquement surgi dans un groupe de discussion afin de la mettre plus bas que terre, cliquant hargneusement : « Arrête de défendre l’islam ! Ferme-la, tu ne peux pas enlever ton foulard car ton père te battrait ».

D’abord atterrée par la véhémence de ce message qui l’interpellait directement, la jeune fille, pleine de ressources, s’est ensuite livrée à une expérience sociale, une première pour elle, à seule fin de démentir leurs propos et de leur faire perdre la face devant des milliers de twittos qui ont « liké » sans modération et avec une réelle jubilation.

Son idée de génie a consisté à converser en direct avec son père, resté vivre en Arabie saoudite, et à solliciter son avis sur sa vraie fausse décision de se dévoiler, ce dernier ignorant tout de cette supercherie pour la bonne cause.

Croyant dur comme fer aux doutes qui tiraillaient sa fille, la réaction très compréhensive de ce père saoudien a infligé un affront d’autant plus cuisant aux féroces opposants anti-voile qu’elle est devenue virale, totalisant plus de 146 000 retweets et 320 000 likes.

Voici la teneur de cet échange père/fille qui a fait tomber les stéréotypes en beauté et contraint les enragés du Net a ravalé l’écume de leur haine…

Lamya : « Baba, je veux te dire quelque chose. Je songe à retirer mon hijab »

Son père : « Ma chérie, ce n’est pas à moi de prendre la décision pour toi. Aucun homme ne le peut d’ailleurs. Si tel est ton désir, eh bien, fais-le. Je te soutiendrai dans tous les cas ».

oumma.com
***


France : Présidentielle 2017: le clip de campagne de Poutou dénonce le racisme et l’islamophobie.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Le Zimbabwe accepte le paiement des frais de scolarité avec les chèvres.

Les autorités de l’État zimbabwéen disent que les populations locales peuvent maintenant offrir du bétail comme des chèvres ou effectuer un travail dans les écoles pour payer les frais de scolarité des enfants.

La ministre de l’Éducation primaire, Lazarus Dokora, et la secrétaire permanente du ministère, Sylvia Utete Masango, ont déclaré au journal de presse contrôlé par l’État que cela pourrait être fait par les parents qui ne parviennent pas à recueillir des liquidités dans une économie frappée par des pénuries d’argent paralysant.

Dokora est cité par le journal disant que les écoles devraient être flexibles et veiller à ce que les personnes sans argent peuvent soit payer des frais sous forme de bétail, soit offrir leurs services aux autorités scolaires.

“En ce qui concerne le bétail, la communauté doit organiser un marché où tout le monde participe; Des autorités scolaires, du leadership local et des parents eux-mêmes pour éviter d’être dupé “.

Ses sentiments ont été évoqués par Utete Masango qui a déclaré: «En termes de valorisation, les chefs d’école seront présents pour le ministère de l’éducation primaire et secondaire et les membres du comité de développement scolaire pour les parents.Ils détermineront conjointement la valeur du bétail et pourront alors utiliser l’argent réalisé pour améliorer l’infrastructure scolaire ou aider à l’agriculture “.

Ce mouvement a mis en branle la sphère des médias sociaux avec certaines personnes affirmant que le gouvernement a paralysé toutes les opérations dans le pays, ce qui l’obligeait à proposer une idée du commerce des matières premières dans les écoles.

Africa24.info
***


Corée du Nord : Conflit imminent? Des militaires et des diplomates US évacuent leurs familles de Séoul.

Des militaires américains ont commencé à évacuer leurs familles et le personnel civil de bases à proximité de Séoul. En outre, les membres des familles de diplomates et du personnel de l’ambassade des États-Unis quittent également la capitale sud-coréenne. Des experts russes y voient le signe clair d’une menace de conflit

Les membres des familles de militaires américains ont commencé à quitter précipitamment la capitale de la Corée du Sud. Bien que le Pentagone n’ait pas confirmé officiellement cette information, des rapports sur l’évacuation sont apparus sur les réseaux sociaux et les serveurs publics de la 2e Division d’infanterie et de la 8e Armée américaine stationnées en Corée du Sud. En outre, selon des informations non confirmées, des familles de diplomates américains quitteraient Séoul.

Selon Konstantin Asmolov, un expert russe de la Corée, cette évacuation témoigne de la menace de conflit.

« Le comportement des Américains signifie qu’ils n’espèrent pas détruire en toute impunité les installations nucléaires de la Corée du Nord. Ils comprennent que la Corée du Nord répliquera à ces attaques. En outre, au centre de Séoul il y a un quartier bondé de troupes américaines », a indiqué Konstantin Asmolov, dans une interview accordée à Izvestia.

Alors que des médias locaux exhortent à ne pas céder à la panique, précisant que la Corée du Sud est fermement opposée à toute action militaire contre Pyongyang, Tokyo envisage pour sa part des mesures d’urgence pour évacuer les 60 000 citoyens japonais résidant en Corée du Sud.

Formellement, les États-Unis et la Corée du Nord sont en état de guerre. En effet, le conflit de 1950-1953 en Corée ne s’était achevé que par la signature d’un armistice. Les États-Unis ont refusé de discuter les multiples propositions de Pyongyang de signer un accord de paix, gardant en Corée du Sud plus de 28 000 militaires américains sous prétexte de défendre le pays contre la « menace du Nord ».

Pour augmenter leur force de dissuasion face à la Corée du Nord, les États-Unis songent à déployer trois porte-avions au large de la péninsule coréenne: l’USS Carl Vinson, l’USS Ronald Reagan et l’USS Nimitz.

La Corée du Nord, pour sa part, invoque la menace américaine et développe un programme nucléaire et balistique, malgré l’interdiction du Conseil de sécurité de l’Onu.

Africa24.info
***


France : M51: le missile nucléaire français pouvant rayer de la carte Moscou et St Petersburg.

Le missile M51 est un mer-sol-balistique-stratégique (MSBS) français dont l’ogive peut contenir plusieurs têtes nucléaires ayant chacune leur trajectoire. À l’origine, la France avait prévu de remplacer le M45 par la M5, mais en 1996, le ministère de la Défense a décidé que le coût du programme n’était pas justifié et réduit ses capacités. Le M51 a ensuite été développé et déployé en 2010.

Le missile a une portée considérablement plus grande que son prédécesseur, le M45, ainsi qu’une précision améliorée et des capacités de performance, y compris des aides à la pénétration capables de faire correspondre les capacités du système anti-balistique russe.

Les missiles M51 équipent progressivement les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins depuis 2007. C’est un des deux vecteurs de la bombe nucléaire avec le missile de croisière air-sol moyenne portée amélioré.

Le M51 est un missile à trois étages, d’une hauteur de 12 mètres, d’une masse totale supérieure à 50 tonnes (54 maximum, contre 36 tonnes pour le missile M45) qui a été conçu afin de pouvoir être lancé depuis un sous-marin en plongée. Éjecté par un système de chasse à poudre, le missile jaillit de l’eau puis allume son moteur ce qui lui permet d’atteindre la vitesse de Mach 15 (19 000 km/h).

Le M51 diffère de son prédécesseur, le M45, non seulement en termes de dimensions, mais également d’interface avec les tubes de lancement. Il présente également de nombreuses améliorations.

Le missile M51 dispose d’une capacité d’emport accrue, et ce grâce à l’adoption d’un profil de coiffe hydrodynamique trapu complété par un réducteur de traînée aérodynamique. La première version dite M51.1 est armée pour emporter les ogives furtives TN 75 de 110 kt (de 6 à 10 têtes) qui équipent l’actuel M45. À partir de 2016 une version améliorée dite M51.2 sera équipée de nouvelles (TNO) de 100 kt. Il est également doté d’une capacité multi-objectifs lui permettant de frapper plusieurs objectifs éloignés grâce à un système d’espacement des têtes intégré à la partie haute du missile.

Le missile est capable d’assurer un vol pouvant dépasser 1 000 km d’altitude, avec une précision chirugical. Ces caractéristiques permettent aux sous-marins de restreindre leurs zones de patrouille en évitant le goulet du détroit de Gibraltar : l’ouest du golfe du Bengale ou l’Amérique du Nord sont ainsi accessibles depuis la zone de patrouille Atlantique et le continent euro-asiatique depuis l’océan Indien. Chaque sous-marin embarque seize missiles stratégiques.

Africa24.info
***


Corée du Nord : Moscou met en garde Washington contre une «action unilatérale comme en Syrie».

Alors que les Etats-Unis durcissent le ton face à Pyongyang, le ministre russe des Affaires étrangères a souligné que les violations du droit international commises par Pyongyang ne justifiaient pas l’usage de la force, tout en les condamnant.

Moscou ne souhaite pas que Washington agisse de manière «unilatérale» pour régler le problème des programmes balistique et nucléaire nord-coréens, a affirmé ce 17 avril le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

J’espère qu’il n’y aura pas d’actions unilatérales comme celles que nous avons vues récemment en Syrie», a déclaré le ministre au cours d’une conférence de presse à Moscou, allusion au raid aérien opéré par l’armée américaine en Syrie le 7 avril.

«Nous n’acceptons pas les aventures nucléaires et balistiques de Pyongyang en violation des résolutions de l’ONU, mais cela ne veut pas dire qu’il est dès lors possible de violer le droit international en utilisant la force» contre la Corée du Nord, a poursuivi Sergueï Lavrov.

«S’il faut interpréter [les récentes déclarations américaines] comme une menace d’utiliser la force de manière unilatérale […] alors c’est bien sûr un chemin dangereux», a souligné Sergueï Lavrov. Le chef de la diplomatie russe a émis le souhait que Washington «[se tienne] à la ligne que le président Donald Trump a énoncée à de nombreuses reprises lors de la campagne électorale».

Sergueï Lavrov se référait à la déclaration faite par le vice-président américain le 17 avril. Alors qu’il se trouvait sur la zone démilitarisée séparant la Corée du Nord et la Corée du Sud, Mike Pence a précisé que les Etats-Unis étaient déterminés à préserver la sécurité de la région et que «toutes les options [étaient] sur la table». En réaction à diverses provocations nord-coréennes, il a appelé Pyongyang à ne pas tester la «détermination» de Donald Trump sur la question nucléaire, ni la puissance de l’armée américaine.

Ces déclarations interviennent au lendemain d’un nouvel essai de missile raté par la Corée du Nord, qui a considérablement accéléré depuis un an le développement de programmes que la communauté internationale lui a pourtant interdit de mener.

Africa24.info
***

Belgique : La N-VA dit oui à une révision de la double nationalité.

Suite au référendum turc qui a vu la courte victoire du « oui », le député fédéral Hendrik Boggaert a jeté le pavé dans la mare. Pour lui, le résultat du référendum doit inciter des pays comme la Belgique de revoir leur position en matière de double nationalité.

Selon lui, le fait que 3/4 des turcs de Belgique soutiennent la réforme constitutionnelle de Recep Tayyip Erdogan pose la question de leur intégration chez nous.

Il faut rester beaucoup plus mesuré que cela .

La N-VA se dit favorable à une révision de l’octroi de la double nationalité. Mais le débat pourrait rapidement diviser le gouvernement fédéral. Didier Reynders, le ministre des affaires étrangères a confié ses doutes au micro de la RTBF quant à l’utilité d’un tel changement.

Il explique: « Un débat peut toujours avoir lieu au Parlement. Ce qui m’étonne, c’est qu’il soit lancé à propos d’une communauté à l’occasion d’une décision. Je crois qu’il faut rester beaucoup plus mesuré que cela et se rendre compte que la double nationalité bénéficie à un très grand nombre de Belges. Et ce, pour différentes raisons. Parfois tout simplement parce que les parents sont de nationalité différente. Toutes les idées peuvent toujours être évoquées au Parlement. Mais ça ira à contre-sens de ce qu’on a voulu faire depuis plusieurs années. »

N’est-ce pas, finalement, sanctionner une opinion politique? « C’est ce qui est fait. Quand je vois le lien qui est fait entre une décision prise par une communauté et l’appel à ce changement de législation. Je pense qu’on a progressé en offrant la double nationalité à un certain nombre de nos concitoyens. Si l’on veut retravailler sur ce sujet, il faut le faire de manière très calme ». Et non, ajoute-t-il, dans le cadre de cette « réaction épidermique ».

Réfléchir à la bipadridie en général .

De son côté, le constitutionnaliste Christian Behrendt comprend la prudence de Didier Reynders. Et rappelle que « réfléchir à la bipadridie, c’est réfléchir non seulement à la bipadridie belgo-turque. Mais c’est aussi réfléchir à la bipadridie en général et donc, belgo-française, belgo-italienne, etc. Tous les Belges doivent être traités de la même manière, c’est écrit dans notre constitution. »

Par ailleurs, ajoute-t-il, « il y a des Etats qui n’acceptent tout simplement pas l’abandon de leur nationalité. La Belgique n’est pas la seule partie car il y a à chaque fois l’autre Etat. Et il y a une multitude de législations différentes qui ne concordent pas toujours avec la notre ».


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un membre du Comité central du chef de mouvement du Fatah, le prisonnier Marwan Barghouti a déclaré que les 15 ans qu’ avait passé dans les prisons de l’occupation l’ont autorisé à devenir témoin et victime d’un système d’arrestations de masse aléatoires.
.
Jérusalem: Démolition de deux maisons au Mont Scopus
.
Arrestations et raids sionistes en Cisjordanie
.
Les avocats interdits de rendre visite aux prisonniers en grève de la faim
.
1200 colons ont envahi al-Aqsa pendant la Pâque juive
.
L’occupation annule les visites des prisonniers sous prétexte de la grève
.
28 journalistes palestiniens détenus dans les geôles de l’occupation
.
L’occupation mate une marche de solidarité avec les prisonniers à Bethléem
.
2e jour de la grève de la faim des prisonniers
.
Les Brigades d’al-Qods: Aucun effort négligé pour libérer les prisonniers
.
Naplouse: L’occupation prend d’assaut plusieurs quartiers
.
Sit-ins nocturnes par solidarité avec les prisonniers à Jénine
.
Al-Qassam : La libération des prisonniers est juste une question de temps
.
Hébron: Deux jeunes hommes arrêtés pour possession présumée d’un couteau
.
Jérusalem: 11 blessés dans des affrontements avec l’occupation israélienne
.
L’occupation isole un certain nombre de dirigeants de la grève de la faim des prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information